Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[OL] National 2, U19, U17, équipes de jeunes...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nous qui voulions voir Gouiri testé chez les pros en doublure de Dembélé...Faut dire que face à des équipe "d'adultes" il ne s'en sort pas aussi bien qu'avec les jeunes de son âge. dommage !
    Beaucoup de chemin encore à parcourir, apparemment.

    Commentaire


    • Très décevant ...

      Commentaire


      • Le week-end de l'Académie


        Encore décevant!

        -Nationale 2, OL - Fréjus: 0-2 (0-1). Expulsion: Diomandé (43e)
        OL: Racioppi - Kalulu (c), Diomande, Perrier, Bard - Soumaré, Ndiaye, Camilo puis Da Silva (56e), Cherki puis Duku (56e) - Gouiri, Griffiths puis Anaba (56e).

        Ce n'était pas le jour ce samedi de Sinaly Diomandé. L'Ivoirien, titulaire pour les seize matchs consécutifs depuis son arrivée fin août dans les derniers jours du mercato, a fait basculer la rencontre dans le camp fréjussien bien malgré lui. D'abord au quart d'heure de jeu lorsqu'il tenta de stopper Thomas Oualembo, provoquant le pénalty de l'ouverture du score. L'ancien Lyonnais, non conservé la saison dernière et qui vient seulement de trouver un point de chute dans le Var depuis quelques semaines, venait de faire la misère à Lilian Perrier auteur d'une perte de balle lourde de conséquence. Ensuite, juste avant le repos Diomandé monta très haut pour disputer une balle de la tête, son genou heurtant alors violemment la tête de son adversaire resté sur ses appuis. Gros tampon et carton rouge. L'OL était réduit à dix pour toute la seconde période. Un handicap qui s'avéra rédhibitoire. "L’exclusion a été un paramètre important qui a fait basculer le match mais il ne faut pas se cacher derrière cela. On a raté notre première période car nous avons manqué d’ingrédients mentaux et d’investissement. La seconde mi-temps nous laisse des regrets car il y a eu de bonnes choses en infériorité numérique," analysa Philippe Bizeul. Sans doute, mais à l'arrivée deux buts concédés sur coups de pied arrêtés, le pénalty et un coup-franc prolongé de la tête à la reprise pour le break, pour une équipe qui ne manquait pas d'arguments... sur le papier avec les renforts supposés de Cherki et Gouri;
        Au classement l'OL perd une place, doublé par son vainqueur du jour, avec une situation toujours en trompe l'oeil, huitième, bien calé au beau milieu, mais seulement à quatre points de la relégation. Pas pire qu'au coup d'envoi, car derrière les adversaires directs ont aussi perdu. Sauf que l'OL jouait à la maison. Et n'a encore jamais gagné à l'extérieur.



        Les play-off s'éloignent

        - U19, Metz- OL: 4-1 (2-1). But pour l'OL: Barcola (23e)
        OL: Bonnevie - M. Altikulac, Felix, Commaret, Deyonge puis Lomami (45e) - Lefebvre puis Benaïssa (40e), Bonnet puis Dib (76e) - Lega, Zoghlami, El Hammiri - Barcola (c)

        Le carton passé aux amis Bressans (7-2) à la mi-février n'aura pas fait illusion très longtemps. Comme l'égalisation du capitaine Bradley Barcola (23e), meilleur buteur désormais à 11 réalisations. Les Lyonnais, sans caractère ni "un très grand goût de l'effort" dixit Eric Hély leur entraîneur, sont vite retombés dans leurs travers en passant par la Lorraine. S'ils avaient troqués les gros sabots de la chanson populaire d'autrefois pour des crampons bien plus légers, ils n'en n'ont pas fait bon usage. Piégés à nouveau sur leurs erreurs défensives, trop récurentes cette saison, sur les deux premiers buts messins: un corner coupé d'entrée au premier poteau (2e) puis un coup franc de 40 mètres prolongé sur le poteau et repris par Hesan au nez et à la barbe naissante de Lyonnais toujours spectateurs sur les deux actions (2-1, 37e). "Nous avons manqué d’engagement physique. Il y a eu des approximations offensives et défensives. Quand on est dans la difficulté nous avons du mal à faire face," dira leur entraîneur. Ce qui se paye cash à ce niveau, Metz, déjà vainqueur 2-0 à Meyzieu à l'aller, creusa ensuite logiquement l'écart après le repos.
        Même si mathématiquement la deuxième place est toujours accessible, l'OL pointant désormais à cinq longueurs de Troyes, il est évident que les play-off s'éloignent inexorablement. Et autant le dire de suite, cet OL-là n'a rien à y faire. Trop tendre. "Nous avons certainement l’équipe la plus jeune du championnat donc on peine forcement contre les grosses équipes," reconnaît Eric Hély. Samedi il alignait seulement deux deuxième année, Méroine El Hammiri et le gardien Kayne Bonnevie enfin de retour pour son premier match officiel de la saison depuis sa blessure de la mi-août en préparation. A signaler aussi les 45 minutes de reprise d'Héritier Deyonge, absent lui depuis dix journées, ce qui décala Mélih Altikulac à droite en première période, et la première apparition à ce niveau d'Yrvyn Lomami, entré à la place du Belge pour la seconde période, troisième U17 de la bande avec Félix et Lega.


        Maintenir le rythme

        - U17, Grenoble (12 ième, 24 pts, 6v, 6n, 7d) - OL (1er, 50 pts, 16v, 2n, 1d): dimanche 14h30

        Fort de ses 14 pts d'avance, Amaury Barlet peut désormais travailler sereinement pour l'avenir. Même si les meilleurs de cette génération 2003 évoluent déjà au-dessus, Cherki, Da Silva, Lega, Félix et maintenant Lomami. Le réservoir conjuguant qualité et quantité et le savoir-faire de l'entraîneur devraient maintenir le rythme infernal. D'ailleurs demain, Amaury Barlet fera souffler le très prometteur Mohammed El Arrouch (2004). Le Lyonnais a bénéficié de quelques jours de repos cette semaine, de retour d'Antalya (Turquie) où l'EDF U16 a remporté le Tournoi de développement devant la Turquie, l'Italie et le Paraguay. Mohammed en gros progrès, y a produit grande impression.
        Dernière modification par borgia, 08/03/2020, 22h12.

        Commentaire


        • Les U17 se sont imposés par le plus petit des scores (1-0) cet après-midi à Grenoble pour signer leur 16 ième succès de la saison.

          Commentaire


          • Le week-end de l'Académie


            Encore décevant!

            - Nationale 2, OL - Fréjus: 0-2 (0-1). Expulsion: Diomandé (43e)
            OL: Racioppi - Kalulu (c), Diomande, Perrier, Bard - Soumaré, Ndiaye, Camilo puis Da Silva (56e), Cherki puis Duku (56e) - Gouiri, Griffiths puis Anaba (56e).

            Ce n'était pas le jour ce samedi de Sinaly Diomandé. L'Ivoirien, titulaire pour les seize matchs consécutifs depuis son arrivée fin août dans les derniers jours du mercato, a fait basculer la rencontre dans le camp fréjussien bien malgré lui. D'abord au quart d'heure de jeu lorsqu'il tenta de stopper Thomas Oualembo, provoquant le pénalty de l'ouverture du score. L'ancien Lyonnais, non conservé la saison dernière et qui vient seulement de trouver un point de chute dans le Var depuis quelques semaines, venait de faire la misère à Lilian Perrier auteur d'une perte de balle lourde de conséquence. Ensuite, juste avant le repos Diomandé monta très haut pour disputer une balle de la tête, son genou heurtant alors violemment la tête de son adversaire resté sur ses appuis. Gros tampon et carton rouge pour jeu dangereux. L'OL était réduit à dix pour toute la seconde période. Un handicap qui s'avéra rédhibitoire. "L’exclusion a été un paramètre important qui a fait basculer le match mais il ne faut pas se cacher derrière cela. On a raté notre première période car nous avons manqué d’ingrédients mentaux et d’investissement. La seconde mi-temps nous laisse des regrets car il y a eu de bonnes choses en infériorité numérique," analysa Philippe Bizeul. Sans doute, mais à l'arrivée deux buts concédés sur coups de pied arrêtés, le pénalty et un coup-franc prolongé de la tête à la reprise pour le break, pour une équipe qui ne manquait pas d'arguments... sur le papier avec les renforts supposés de Cherki et Gouri;
            Au classement l'OL perd une place, doublé par son vainqueur du jour, avec une situation toujours en trompe l'oeil, huitième, bien calé au beau milieu, mais seulement à quatre points de la relégation. Pas pire qu'au coup d'envoi, car derrière les adversaires directs ont aussi perdu. Sauf que l'OL jouait à la maison. Et n'a encore jamais gagné à l'extérieur.

            Prochain match, Martigues (5 ième) - OL (8 ième): samedi 14 mars 18h



            Les play-off s'éloignent

            - U19, Metz- OL: 4-1 (2-1). But pour l'OL: Barcola (23e)
            OL: Bonnevie - M. Altikulac, Felix, Commaret, Deyonge puis Lomami (45e) - Lefebvre puis Benaïssa (40e), Bonnet puis Dib (76e) - Lega, Zoghlami, El Hammiri - Barcola (c)

            Le carton passé aux amis Bressans (7-2) à la mi-février n'aura pas fait illusion très longtemps. Comme l'égalisation du capitaine Bradley Barcola (23e), meilleur buteur désormais à 11 réalisations. Les Lyonnais, sans caractère ni "un très grand goût de l'effort" dixit Eric Hély leur entraîneur, sont vite retombés dans leurs travers en passant par la Lorraine. S'ils avaient troqués les gros sabots de la chanson populaire d'autrefois pour des crampons bien plus légers, ils n'en n'ont pas fait bon usage. Piégés à nouveau sur leurs erreurs défensives, trop récurentes cette saison, sur les deux premiers buts messins: un corner coupé d'entrée au premier poteau (2e) puis un coup franc de 40 mètres prolongé sur le poteau et repris par Hesan au nez et à la barbe naissante de Lyonnais toujours spectateurs sur les deux actions (2-1, 37e). "Nous avons manqué d’engagement physique. Il y a eu des approximations offensives et défensives. Quand on est dans la difficulté nous avons du mal à faire face," dira leur entraîneur. Ce qui se paye cash à ce niveau, Metz, déjà vainqueur 2-0 à Meyzieu à l'aller, creusa ensuite logiquement l'écart après le repos.
            Même si mathématiquement la deuxième place est toujours accessible, l'OL pointant désormais à cinq longueurs de Troyes, il est évident que les play-off s'éloignent inexorablement. Et autant le dire de suite, cet OL-là n'a rien à y faire. Trop tendre. "Nous avons certainement l’équipe la plus jeune du championnat donc on peine forcement contre les grosses équipes," reconnaît Eric Hély. Samedi il alignait seulement deux deuxième année, Méroine El Hammiri et le gardien Kayne Bonnevie enfin de retour pour son premier match officiel de la saison depuis sa blessure de la mi-août en préparation. A signaler aussi les 45 minutes de reprise d'Héritier Deyonge, absent lui depuis dix journées, ce qui décala Mélih Altikulac à droite en première période, et la première apparition à ce niveau d'Yrvyn Lomami, entré à la place du Belge pour la seconde période, troisième U17 de la bande avec Félix et Lega.

            Prochain match, OL (5 ième) - Strasbourg (4 ième): dimanche 22 mars 15h


            Laborieux, mais payant

            - U17,
            Grenoble - OL: 0-1 (0-0).But: Bossiwa (56e)
            Bengui - Boueye (c), Maoulida, Koffi - Truchot puisTalbi (74e), Makhabe, Bounaas, Bossiwa - Amar puis El Djebali (74e) - Lochereau puis Mérabli (64e), Nsombi.

            Laborieux certes, et Amaury Barlet était le premier à le reconnaître, mais payant. Car pendant que le leader peinait pour s'imposer à Grenoble, son dauphin, le FCO Dijon, s'inclinait 2-0 à Annecy. Du coup l'avance des Gones culmine aujourd'hui à dix-sept longueurs! Championnat trop faible ou l'OL trop fort? Les deux mon capitaine. Après un bon premier quart d'heure, le jeu lyonnais se délita quelque peu, Grenoble, qui avait bien préparé son affaire, empêcha les coéquipiers de Philippe Boueye de mettre leur jeu en place.Si bien qu'il fallut attendre l'heure de jeu pour voir Samuel Bossiwa récupérer une tête de N'Guessan Koffi dans sa surface, à la réception d'un coup-franc grenoblois, avaler tout le terrain et la défense adverse pour venir tromper le gardien d'une frappe du gauche à ras de terre. Son dixième but cette saison. Suffisant pour une dix-septième victoire et un quatrième clean-sheet en cinq matchs pour ce début d'année.

            Prochain match, OL (1er) - Montferrand (13 ième) dimanche 15 mars 14h30


            En roue libre

            - U15 D1, OL - Domtac: 14-0 (10-0). Buts: Bambali, Emerson 4, Bahlouli 3, Bagdad 3, Ribotta 2, et Branco.
            OL: Matondo - Bamballi, Beghidja, Charifou, Antonio - Bagdad, Branco, Ali - Pedro Vanga, Balhouli, Monveneur. Entrées de Ribotta, Diarra et Etondé.
            Si fin octobre les Lyonnais ne s'étaient imposés qu'1-0 à l'aller, ils n'ont pas fait dans le détail dimanche pour signer leur deuxième plus gros carton de la saison après le 15-1 passé à Saint-Genis Laval fin novembre. La première période scella définitivement l'affaire. Autant dire que tout le monde s'est régalé avec mention spéciale pour Emerson Pedro Vanga et son quatruplé. Les p'tits Gones, avec seulement trois U15 pour dix U14 et un U13, profitent de la défaite de Neuville, battu 1-0 à Chaponnay, pour occuper seuls la deuxième place derrière le FC Lyon.

            Prochain match, St- Jean d'Ard (12 ième) - OL (2 ième): samedi 14 mars 15h30

            La double rencontre amicale qui devait opposer mercredi à Cluses, les U13 et U14 à leurs homologues italiens de la Juventus Turin est annulée.
            Dernière modification par borgia, 10/03/2020, 18h10.

            Commentaire


            • Avons-nous un retour du test d'essai de Kevin DELLINGER en Février dans le club de US TAMPONNAISE ( en REUNION )

              Commentaire


              • Envoyé par fouret12 Voir le message
                Avons-nous un retour du test d'essai de Kevin DELLINGER en Février dans le club de US TAMPONNAISE ( en REUNION )
                Non pas moi. Si j'osais, je dirais même qu'on s'en tamponne! Pardon Kevin!

                Commentaire


                • Thomas Oualembo, provoquant le pénalty de l'ouverture du score. L'ancien Lyonnais, non conservé la saison dernière et qui vient seulement de trouver un point de chute dans le Var depuis quelque

                  Même chose pour OUALEMBO on s'en tamponne !

                  Commentaire



                  • L'Académie à l'arrêt, comme partout en France

                    Pour ceux qui l'ignorerait encore le football national est à l'arrêt complet,pros et amateurs, pour une durée indéterminée. Sitôt le discours du président Macron hier soir, Noël Le Graët, le président de la fédération a publié le communiqué suivant:

                    « Les annonces du Président de la République conduisent la Fédération Française de Football à prendre ses responsabilités pour contribuer sans ambiguïté à endiguer la crise sanitaire qui frappe notre pays. En conséquence, je souhaite annoncer dès ce soir la suspension de l’ensemble des activités et compétitions gérées par la Fédération, ses Ligues et ses Districts, sur l’ensemble du terrItoire.
                    Ainsi, tous les championnats amateurs féminins et masculins, de toutes les catégories d’âge, les divers tournois et rassemblements, les entraînements et l’activité des écoles de football sont interrompus à compter de demain vendredi 13 mars, et jusqu’à nouvel ordre. Ils reprendront dès que les conditions sanitaires le permettront."


                    En Europe, toutes les autres fédérations ont fait, ou ferons, de même. Ainsi en Espagne,sur la Costa Brava, le gros tournoi de jeunes, 44 nationalités, 368 équipes, 6500 participants venus du monde entier, la MIC (Mediterranean International Cup),, où devaient se rendre comme l'an dernier les U12 et les 13 lyonnais durant la première quinzaine d'avril, a lui été annulé hier soir pour cette année.

                    Commentaire



                    • Jean-François Vulliez: la priorité c'est la santé


                      « On a fermé toutes les structures de l’Academy depuis vendredi soir jusqu’à nouvel ordre. Depuis ce week-end, on s’organise en visio-conférence, pour décider des stratégies à mettre en place pour rester en contact avec les entraineurs, les éducateurs et tous les joueurs. Nous serons à l’écoute de tous, nous prendrons des nouvelles des joueurs et nous allons mettre en place un soutien scolaire. Une cellule de veille a été mise en place pour répondre et aider les joueurs qui le souhaitent. Toutes ses mesures sont prises bien-sûr dans l’intérêt des joueurs et joueuses en collaboration directe avec Sonia Bompastor (directrice du Centre de Formation des féminines de l’OL). La priorité c’est la santé et de prendre soin, même à distance des jeunes filles et garçons. Il faudra toujours les alerter sur les principes de précaution et sur le comportement citoyen. »

                      Commentaire


                      • Quelqu'un a des informations sur les joueurs qui sont logés dans le Centre (il me semble qu'il y a un internat) et sur les étrangers ?

                        Commentaire


                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                          Quelqu'un a des informations sur les joueurs qui sont logés dans le Centre (il me semble qu'il y a un internat) et sur les étrangers ?
                          JF Vulliez t'as répondu ci-dessus! Tout le monde est rentré à la maison, avec un contact permanent avec les entraîneurs, et un petit programme à réaliser, autant faire se peut, pour garder une forme physique acceptable.

                          Commentaire


                          • Les phases finales U17 et U19 sont annulées

                            Avant l'arrêt des compétitions, les U17 d'Amaury Barlet n'avaient plus qu'un petit point à prendre pour être mathématiquement champion de leur groupe C et donc qualifiés pour les phases finales. Qui n'auront finalement pas lieu comme on pouvait raisonnablement le penser vu la situation actuelle, alors qu'il reste encore six journées de championnat à disputer. Mais le seront-elles? Nul ne le sait aujourd'hui.


                            Le communiqué de la Ligue du Football Amateur: « Le Bureau Exécutif, dans la continuité des décisions prises lors de sa précédente réunion du 16 mars 2020, et après concertation avec les différentes Directions de la FFF et commissions fédérales concernées, prend ce jour les décisions suivantes :

                            • Compétitions nationales :
                            L’annulation des phases finales des Championnats Nationaux U17 et U19
                            Le report de la Coupe Gambardella Crédit Agricole (date ultérieure)
                            L’annulation de la Coupe Nationale Futsal
                            L’annulation du Challenge National de Futsal Féminin
                            L’annulation de la Coupe Nationale de Football Entreprise
                            Le report de laCoupe UEFA des Régions (saison prochaine)

                            • Actions techniques nationales:
                            L’annulation des Interligues U15 féminins et masculins
                            L’annulation de l’opération Les Espoirs du Foot
                            L’annulation du Challenge Jean Leroy (sections sportives masculines)
                            L’annulation du Challenge Marilou Duringer (sections sportives féminines)
                            Le report de la 6ème semaine de formation du Certificat Fédéral de Conseiller Technique (saison prochaine) »

                            Commentaire


                            • Petite question à notre ami BORGIA est-il possible d'avoir les noms des entraineurs des U15 R.1 ( Cyrille DOLCE / Adjoint ? - )
                              U 15 D.1 ( J.B GREGOIRE - Adjoint ? ) - U 14 R.1 ( Nicolas JARS - Adjoint ? ) - et U 13 ????

                              Commentaire


                              • Envoyé par fouret12 Voir le message
                                Petite question à notre ami BORGIA est-il possible d'avoir les noms des entraineurs des U15 R.1 ( Cyrille DOLCE / Adjoint ? - )
                                U 15 D.1 ( J.B GREGOIRE - Adjoint ? ) - U 14 R.1 ( Nicolas JARS - Adjoint ? ) - et U 13 ????
                                Responsable de la préformation: Christian Dessy

                                U15: Cyrille Dolce avec Florian Testaud (préparateur physique)
                                U15 D1: coach Jean-Baptiste Grégoire pour les matchs
                                (Depuis le début de saison cette équipe évolue avec de très nombreux U14)

                                U14: Nicolas Jars et Jean-Baptiste Grégoire

                                U13: Stéphane Meyer et Mathieu Margain
                                Dernière modification par borgia, 31/03/2020, 13h40.

                                Commentaire


                                • Merci beaucoup BORGIA

                                  Commentaire

                                  Chargement...
                                  X