Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[OL] National 2, U19, U17, équipes de jeunes...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hamza Rafia convoqué pour la 1er fois avec la Juventus
    Envoyé par Jom69
    cest quoi ce sou entendu?je suis un gone invertébré depuis ma tendre enfance

    Commentaire



    • Les U17 mènent logiquement au repos 2-0 (Talbi 10e et El Djebali 32e s.p.) devant Besançon.

      Puis 3-0 doublé de Talbi, avant que Bourg ne réduise le score (3-1) dans le temps additionnel sur un joli lob
      Dernière modification par borgia, 17/10/2020, 15h16.

      Commentaire


      • Les U15 R1 ont partagé les points dans le derby (2-2, Meyo et Charifou), alors que les U14 se sont inclinés 2-1 (2-0, Merah)

        Commentaire


        • Les U16 se sont imposés (1-0, Manquant) cet après-midi devant Bourg. Cinquième victoire en autant de matchs.

          Commentaire


          • Les résultats du week-end de l'Académie


            Première pour Keita

            - U19, Sochaux (2 ième, 15 pts, 4v, 3n) - OL (3 ème, 13 pts, 4v, 1n, 2d): dimanche 15h

            Son arrivée officialisée dans les dernières heures du mercato, Habib Keita va faire ses débuts dimanche à Sochaux. Le Malien (2002), en provenance du FC Guidars au Mali où il a côtoyé Sinaly Diomandé, s'est entraîné toute la semaine avec le groupe d'Eric Hély. Rappelons qu'il a signé un contrat pro de cinq ans (jusqu'au 30 juin 2025 donc). Et cela tombe plutôt bien car Mohamed El Arouch légèrement blessé cette semaine manquera à l'appel, tout comme Sekou Lega depuis quatre matchs, Marley Félix forfait contre le Paris FC et maintenant Eli Wissa et Idriss Bounaas, blessés eux cette semaine à l'entraînement. En revanche, la Nationale 2 étant au repos, l'entraîneur lyonnais pourra compter sur Bradley Barcola (3 buts avec les U19, avant ses trois apparitions au-dessus et son doublé) et le défenseur Abdoulaye Ndiaye, arrivé lui aussi au mercato et vu 45 minutes la semaine dernière avec la Nat 2. Ce ne sera pas du luxe car les Lyonnais auront fort à faire en Franche-Comté, où ils pourraient retrouver leur ancien coéquipier, Herman Tebily et où les Sochaliens se montrent intraitables avec 15 buts inscrits en quatre rencontres.
            Le groupe: Ousmane - Lomami, Ndiaye, Boueye, Mathys, Altikulac, Talar - Bossiwa, Amar, Benaïssa, Truchot, Keita, Nsombi et Barcola.



            Retour gagnant

            - U17, OL - Besançon: 3-1 (2-0). Buts pour l'OL: Talbi (11e et 50e), El Djebali (32e s.p.).
            OL : Duffet – Djime, Cheikh, Degorce – Gueye puis Lagha (61e), Sarr puis Kalulu (68e), Ramaj puis Lochereau (76e), Fougeu, El Djebali (c), Chaib – Talbi.

            Les Lyonnais se sont logiquement et tranquillement imposés samedi devant Besançon pour leur retour à la compétition après quinze jours d'absence. Il faut dire que les coéquipiers de Chaïm El Djebali se facilitèrent la tâche en ouvrant le score dès la 11 ième avec un jeu à une touche de balle: centre de Thiema Gueye, passeur décisif pour Riyad Talbi, dès sa première apparition dans le groupe. Le même Gueye trouvera la transversale, dix minutes plus tard. L'OL doublera ensuite la mise sur un pénalty de son capitaine El Djebali, sanctionnant une main bisontine sur un centre de Yanis Chaïb. Ce sera le score au repos. Dix minutes après la reprise, Riyad Talbi se trouva à point nommé pour récupérer la reprise manquée de Mamadou Sarr, servi sur un plateau par Artyon Ramaj: 3-0
            "On a fait des bonnes choses. On a bien combiné. On aurait pu marquer beaucoup plus de buts," reconnaissait Amaury Barlet. Les Lyonnais manquèrent en effet de justesse dans le dernier geste à l'image de Yannis Lagha; il vendangea deux grosses occasions. On ne lui en voudra pas, n'ayant repris l'entraînement que jeudi avec Ramaj, Sarr et Lochereau. "La volonté de maintenir ce rythme tout au long du match était très intéressante. On est satisfait de ce qu’on a montré," conclua l'entraîneur. Derrière, Sean Duffet, libéro à la Neuer, n'eut qu'une seule chose à faire dans cette rencontre: aller chercher le ballon au fond de ses filets durant le temps additionnel, battu sur un superbe lob, comme contre Bourg. Sans conséquence cette fois.
            Les Lyonnais enchaîneront dès mercredi à la maison avec leur match reporté contre les PTT Dijon. Avec quelques jours d'entraînement en plus cela ne pourra qu'être encore mieux.

            Une cinquième significative

            - U16 R1,
            OL - Bourg: 1-0 (0-0). But pour l'OL: Manquant.
            OL: Métin - Ribotta, De Carvalho, Mounsesse - Benarbia, Coelho puis Diarra (85e), El Djebali, Guivier puis D. Bamballi (72e) - Berthlein, Baghdad puis Diawara (60e) - Manquant.

            Ce n'est sans doute pas la plus flamboyante, ni la plus belle de ce début de saison, juste la plus significative. Pierre Sage a réussi à passer la cinquième là où d'autres auraient peut-être calé. Sans trois de ses piliers, Cheikh et Gueye à la hauteur avec les U17 pour leur première, et Mbatshi en renfort avec sa génération U15, et avec quatre U15 découvrant le niveau, Guivier, Ribotta, Diarra et D.Bamballi, l'entraîneur lyonnais a enchaîné un cinquième succès en cinq matchs. Le cinquième but en cinq matchs de Joris Manquant, servi par Paul Guivier, a suffi pour tromper Dorian Canet, son ancien coéquipier non conservé cet été, comme Ponchel lui aussi sous le maillot Bressan.
            "On aurait peut-être pu inscrire un autre but toujours par Manquant, Berthelin ou Bénarbia, mais bon on va se contenter de cette victoire," dira Pierre Sage. L'OL consolide bien-sûr sa première place avec quatre longueurs d'avance sur Valence vainqueur 2-2 de Grenoble, l'ancien dauphin désormais repoussé à cinq points.


            Les U15 gardent la main

            - U15 R1, St-Etienne - OL: 2-2 (1-0). Buts pour l'OL: Charifou (67e) et Meyo (69e)
            OL: Pourcher - Ahamada, Mbatshi, Etondé, Hérinirainy - Monveneur puis Charifou (40e), Djouad puis Allegret (24e), Pedro Vanga - Molebé, Benlhalou, Meyo puis Garnier (30e).

            Les Gones peuvent nourrir des regrets, mais un match comporte bien sûr deux périodes. Et les Lyonnais manquèrent la première, concédant l'ouverture du score trop rapidement sur un pénalty (13e) avant de buter régulièrement sur la bonne défense des Verts jusqu'au repos. Les joueurs de Cyrille Dolce et Julien Négri gardaient la main à la reprise mais encaissaient pourtant un deuxième but sur coup-franc (57e). Leur réponse ne se fit pas attendre. En deux minutes, l'OL était revenu au score. Imdad Charifou se trouvait d'abord à point nommé pour reprendre un coup franc relâché par le gardien puis, dans la foulée ou presque, Bryan Meyo trouvait la lucarne sur une contre-attaque. Le neuvième but du buteur maison! Malheureusement le score en resta là. Julien Négri retenait bien-sûr "le côté positif, notre capacité de réaction pour revenir au score après avoir été mené 2-0, en étant performant dans le jeu. Alors oui il y a des regrets car sur la seconde période que nous dominons totalement, nous avons eu les opportunités pour aller chercher la victoire."
            Au classement, l'OL reste leader, Bourg-en-Bresse ayant aussi concédé le nul à Annecy, et conserve ses trois longueurs d'avance sur St-Etienne qui compte un match de moins.


            Les U14 rentrent dans le rang

            - U14 R1
            , St-Etienne - OL: 2-1 (2-0). But pour OL: Merah (60e).
            OL: Llahona - Diallo, Sener, Snousi puis Mbanzani (32e), Ali M'Dere - Senouci puis Goncalvès (32e), Katirag, Merah (c) - Swierot, Diamonika, Dutot puis Assignon (32e).

            Les joueurs de Nicolas Jars ne pouvaient pas plus mal démarrer leur derby à l'Etivallière. Première action des Verts: décalage, passe dans le dos de Ali M'Dere à l'entrée de la surface, tir croisé à ras de terre, petit filet et 1-0 pour l'ASSE. Sept minutes plus tard rebelote sur le même type d'action de longs ballons stéphanois. Hors jeu flagrant pourtant, mais 2-0 validé par l'arbitre. Voilà comment les p'tits Gones furent contraints de courir après le score toute la rencontre durant. Ils se reprendront bien quelque peu jusqu'au repos, mais sans se créer une seule occasion. Les Stéphanois plus athlétiques, plus rapides devant, continueront à les bousculer avant une seconde période lyonnaise, même si les coéquipiers de Khalys Merah eurent du mal à faire du jeu. Sur une ouverture de Sener, le petit capitaine lyonnais entretint bien l'espoir, sa reprise instantanée lobant le gardien (60e). En vain. Ali M'Dére passé attaquant pour cette fin de match, verra son tir renvoyé sur la ligne par un défenseur. Les huit minutes de temps additionnel, n'y changeront rien.
            Après deux nuls et une défaite consécutive l'OL, désormais cinquième, rentre forcément dans le rang. Momentanément? C'est toute la question pour une génération qui souffre d'un manque athlétique avec ses nombreux petits gabarits.
            Dernière modification par borgia, 20/10/2020, 10h40.

            Commentaire




            • Les U19 ont partagé les points cet après-midi 1-1 (0-0) avec Sochaux.

              Commentaire



              • Les U19 restent sur le podium


                - Sochaux - OL: 1-1 (0-0). But pour l'OL: Bossiwa (51e)
                OL: Ousmane - Lomami, Boueye puis Lefebvre (4-e), Ndiaye, Altikulac - Keita puis Truchot (86e), Bossiwa, Benaïssa - Amar, Barcola, Nsombi puis Talar (70e).

                Il n'y a pas eu de vainqueur en Franche-Comté, Sochaliens et Lyonnais n'ont pu se départager cet après-midi. Ils se sont quittés sur ce score nul (1-1) assez logique, Samuel Bossiwa bien servi par Gaël Nsombi, égalisant quasiment dans la foulée de l'ouverture du score sochalienne sur coup franc. "La rencontre aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre," dira Pierre Chavrondier, l'adjoint d'Eric Hély. "Les deux équipes se sont rendues coup pour coup après l'égalisation. Depuis deux matchs (Paris et Sochaux), nous sommes satisfaits du contenu mais aussi déçus pour les joueurs, ils ne sont pas récompensés." Au classement, l'OL reste à la troisième place, toujours à deux longueurs de Sochaux qui a rejoint Auxerre en tête, la rencontre des Bourguignons à Pontarlier ayant été reportée.
                Pour son premier match sous le maillot lyonnais, qu'il a joué quasi en intégralité (86'), Habib Keita, très à l’aise balle au pied, technique, plutôt agressif, laisse à penser que l'OL ne s'est pas trompé. Abdoulaye Ndiaye a confirmé lui ses premières 45 minutes vues à Grasse de défenseur agressif dans le bon sens du terme, solide et assez rapide. Un petit mot aussi pour Philippe Boueye, pas réapparu en seconde période après un choc à la tête. Plus de peur que de mal pour le Lyonnais, il s'en tire avec une petite commotion. Un peu de repos et tout ira bien.

                Commentaire


                • Envoyé par borgia Voir le message
                  Les U19 restent sur le podium


                  - Sochaux - OL: 1-1 (0-0). But pour l'OL: Bossiwa (51e)
                  OL: Ousmane - Lomami, Boueye puis Lefebvre (4-e), Ndiaye, Altikulac - Keita puis Truchot (86e), Bossiwa, Benaïssa - Amar, Barcola, Nsombi puis Talar (70e).

                  Il n'y a pas eu de vainqueur en Franche-Comté, Sochaliens et Lyonnais n'ont pu se départager cet après-midi. Ils se sont quittés sur ce score nul (1-1) assez logique, Samuel Bossiwa bien servi par Gaël Nsombi, égalisant quasiment dans la foulée de l'ouverture du score sochalienne sur coup franc. "La rencontre aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre," dira Pierre Chavrondier, l'adjoint d'Eric Hély. "Les deux équipes se sont rendues coup pour coup après l'égalisation. Depuis deux matchs (Paris et Sochaux), nous sommes satisfaits du contenu mais aussi déçus pour les joueurs, ils ne sont pas récompensés." Au classement, l'OL reste à la troisième place, toujours à deux longueurs de Sochaux qui a rejoint Auxerre en tête, la rencontre des Bourguignons à Pontarlier ayant été reportée.
                  Pour son premier match sous le maillot lyonnais, qu'il a joué quasi en intégralité (86'), Habib Keita, très à l’aise balle au pied, technique, plutôt agressif, laisse à penser que l'OL ne s'est pas trompé. Abdoulaye Ndiaye a confirmé lui ses premières 45 minutes vues à Grasse de défenseur agressif dans le bon sens du terme, solide et assez rapide. Un petit mot aussi pour Philippe Boueye, pas réapparu en seconde période après un choc à la tête. Plus de peur que de mal pour le Lyonnais, il s'en tire avec une petite commotion. Un peu de repos et tout ira bien.
                  En complément du CR U19 de borgia, voici l'analyse du match de l'ex pro Pierre-Alain Frau (un ancien de l'OL), coach des Sochaliens :
                  La réaction de Pierre-Alain Frau : "C'est un match nul logique contre un adversaire qui était meilleur que nous dans la maîtrise technique. Nous leur avons posé des problèmes sur les transitions, mais avons mal négocié quelques bonnes situations. Le match s'est joué sur un bon rythme dans un bon esprit. Le seul petit regret est d'avoir été rejoints au score très rapidement après notre but. Le score final reflète bien la physionomie du match."
                  Apparemment, les U19 lyonnais rencontrent quelques difficultés "sur les phases de transitions". Cela s'est vu la semaine dernière contre le Paris FC, à la perte de la balle de nos gones, l'équipe a été très souvent (trop souvent...) en difficulté. Notamment sur le 1er but égalisateur des parisiens suite à la perte de balle de Altikulac...balle perdue à l'entrée du milieu de terrain adverse !

                  Commentaire


                  • Envoyé par ALDO Voir le message

                    En complément du CR U19 de borgia, voici l'analyse du match de l'ex pro Pierre-Alain Frau (un ancien de l'OL), coach des Sochaliens :
                    La réaction de Pierre-Alain Frau : "C'est un match nul logique contre un adversaire qui était meilleur que nous dans la maîtrise technique. Nous leur avons posé des problèmes sur les transitions, mais avons mal négocié quelques bonnes situations. Le match s'est joué sur un bon rythme dans un bon esprit. Le seul petit regret est d'avoir été rejoints au score très rapidement après notre but. Le score final reflète bien la physionomie du match."
                    Apparemment, les U19 lyonnais rencontrent quelques difficultés "sur les phases de transitions". Cela s'est vu la semaine dernière contre le Paris FC, à la perte de la balle de nos gones, l'équipe a été très souvent (trop souvent...) en difficulté. Notamment sur le 1er but égalisateur des parisiens suite à la perte de balle de Altikulac...balle perdue à l'entrée du milieu de terrain adverse !
                    Bizarre cela me rappelle une autre équipe ... ah oui l'équipe une de l'OL !
                    Merci pour l'interview de PAF. ;-)

                    Messi a disparu ?

                    Commentaire


                    • Une mise à jour, et des jeunes

                      - U17 Match en retard, OL (7 ième, 9 pts, 5m, 3v, 2d) - PTT Dijon (14 ième, 1pt, 5m, 1n, 4d) : mercredi 15h huis clos en direct sur OLPLAY
                      Les coéquipiers de Chaïm El Djebali mettent en partie à jour leur calendrier ce mercredi en recevant les PTT Dijon. Ils poursuivront ensuite le mercredi 11 novembre à Sochaux. Contre les Bourguignons d'abord, il s'agira de poursuivre la remontée entamée à Nancy (1-0) puis samedi devant Besançon 3-1. Les Lyonnais sont bien conscients, leur capitaine en tête, que tout autre résultat qu'une victoire contre serait une contre-performance. Mais pas d'excès de confiance non plus, les Dijonnais ayant plutôt bien résisté samedi en Alsace, "seulement" battus 2-0 par le leader Strasbourgeois et sa meilleure attaque (28 buts) de ce groupe C.
                      Pour cette rencontre, Amaury Barlet reconduira quasiment son groupe de quatorze utilisé contre Besançon, moins Djime, pour le porter à seize avec les retours de Mathieu Patouillet, vraisemblablement titulaire dans les buts, Charid et du petit nouveau Manquant. L'entraîneur lyonnais maintient sa confiance aux deux U16, Yanis Cheikh et Thiema Gueye qui ont débuté samedi à l'étage supérieur, et appelle aussi pour la première fois donc Joris Manquant, récompensé pour sa régularité et ses cinq buts inscrits avec les U16, soit un à chaque journée. Cela portera à cinq, formation oblige, le nombre des 2005 (Chaïb, Sarr, Cheikh, Gueye et Manquant) sur la feuille, sans oublier bien-sûr Ali Hassan et Marsin, régulièrement utilisés eux cette saison encore à l'étage au-dessus, mais actuellement indisponibles. Les quatre prestations de Yacine Chäib à ce niveau comme latéral gauche, n'ont d'ailleurs pas échappé au sélectionneur national José Alcocer; il a retenu le Lyonnais pour le second rassemblement U16 de la saison, la semaine prochaine à Clairefontaine.
                      Le groupe: Duffet, Patouillet - Cheikh, Degorce, Kalulu, Sarr - Chaïb, Charid, El Djebali, Gueye, Ramaj - Fougeu, Lagha, Lochereau, Manquant, Talbi.

                      Dernière modification par borgia, 20/10/2020, 22h32.

                      Commentaire


                      • En match en retard, les U17 ont battu l'ASPTT Dijon 2 à 0 ce mercrefi après midi à l'Académie avec des buts de Talbi et Lochereau.
                        Perso, je suis déçu du contenu de la part de nos lyonnais. Certes, il manque beaucoup de joueurs et cela se ressent. En se basant sur les 2 dernières rencontres (devant 2 oppositions faiblardes), je trouve que ce "groupe U17" actuel (...car il faut bien avancer en faisant abstraction des absents) se cherche encore une animation, des complémentarités dans le jeu. C'est une des raisons qui peut expliquer ce jeu "moins délié, moins fluide" que la saison dernière, outre le fait qu'il y a eu trop d'imprécisions techniques.
                        Le jeu offensif a singulièrement penché à gauche de par l'activité de Chaîb; à lui seul, il a animé les côtés lyonnais. Nos 3 attaquants (Lochereau, Talbi et Lagha) sont 3 axiaux. Déjà, la saison dernière en championnat U16 LAURA, ils avaient tendance à se "marcher dessus". Le coach Barlet a décidé pour cette rencontre contre l'ASPTT Dijon de placer Talbi légèrement plus bas que ces 2 compères mais je ne suis pas convaincu par ce schéma, en tout cas sur ce match !
                        Dans cet effectif U17, je trouve qu'on manque d'attaquants de côté (d'ailiers comme on disait avant et même si le poste a évoluer dans le foot moderne), notamment un "pied gauche", des joueurs capables de provoquer, de dribbler en "un contre un" aux abords de la surface.
                        Bien sur, l'adversaire de cet après midi était "décidé" à ne pas jouer et il a joué avec ses moyens donc à 11 en défense. C'est pas toujours évident de forcer le verrou adverse mais les U17 doivent pouvoir faire mieux dans la construction, dans les échanges à 2, à 3 joueurs aux 30 derniers mètres. Et puis, car nos lyonnais ont eu des occasions pour aggraver le score, on constate toujours une certaine maladresse au moment de conclure, face à la cage comme si il y avait la "peur de marquer" dans les têtes des gones (oû plutôt la "peur de louper", de ne pas arriver à conclure). Comme si la maladresse technique n'était pas la seule raison...

                        En attendant, cette victoire permet à l'OL U17 de remonter au classement, 4e ex aequo avec Nancy 12 points , mais les gones ont encore un match en retard. Le haut du classement et les "plays off" sont toujours envisageables mais il faudra pour ça élever véritablement le niveau de jeu... et l'efficacité devant les buts !

                        Commentaire


                        • Une victoire insuffisante

                          - U17, match en retard, OL - PTT Dijon: 2-0 (0-0). Buts: Talbi (53e) et Lochereau (69e s.p.). Expulsion à Dijon:
                          Murrieri (76e)
                          OL: Duffet – Gueye puis Charid (62e), Sarr, Degorce puis Kalulu (74e), Chaïb puis Fougeu (80’) - Ramaj, Cheikh, El Djebali (c) puis Fougeu (80e), Talbi - Lagha, Lochereau. Non utilisés: Manquant et Patouillet (g)
                          On entend souvent, l'essentiel ce sont les trois points. Pas dans la formation, même si gagner fait aussi partie de la formation. Amaury Barlet n'a donc pas fait dans la langue de bois à l'issue de cette petite victoire (2-0) sur la lanterne rouge. Elle s'est seulement dessinée en seconde période, après le pénalty du capitaine Chaïm El Djebali qu'il avait lui-même obtenu, mais arrêté par Hugo Royet (37e) le meilleur Dijonnais tant les Gones s'appliquèrent à le faire briller. "On n'est pas du tout satisfait de ce qu'on a fait," attaque bille en tête l'entraîneur. "Je veux que les joueurs en aient conscience pour qu'ils puissent avancer. On va donc détacher le résultat et le contenu pour creuser sur le sujet. On a eu encore beaucoup d'occasions mais on ne les convertit pas et cela nous met forcément en difficulté. Si on veut aspirer à évoluer plus haut rapidement, il ne faut pas se contenter de cela. Il y a eu trop de déchet technique, trop de touches de balle. Gagner sans encaisser de but, c'est positif. Mais ce qu'on a vu est insuffisant, individuellement comme collectivement. On doit montrer plus de maturité dans le jeu pour se rendre un match comme celui là plus facile." Il a en effet fallu un second pénalty, obtenu par un excellent Yacine Chaïb, réussi celui là par Yad Lochereau, pour que les Gones fassent le break (2-0) ayant abandonné le losange de la première période pour revenir au 3-5-2. Et ils en restèrent là devant un promu terminant de surcroît à dix le dernier quart d'heure après l'expulsion de Murrieri pour un gros tampon sur Gwendal Degorce.
                          Au classement l'OL remonte à la quatrième place, avec encore une rencontre en moins, à six longueurs du leader strasbourgeois. Un rang plus conforme à son statut.
                          Dernière modification par borgia, 21/10/2020, 23h26.

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X