Annonce

Réduire
Aucune annonce.

À l'OL, les jeunes s'éclatent

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ppilbane
    a répondu
    Il vieillit Duluc. S'il commence à écrire des articles corrects, où on va là ?
    On va finir par devoir lire cet horrible canard plus préoccupé par le buzz que par la réalité.
    Ce doit être un accident. Ca arrive à tout le monde.

    Laisser un commentaire:


  • aferkiw
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Merci BP ! :fier:

    Je plussoie BL là dessus : "Quand une défense s'est pris Fekir pendant une heure, et que Clinton arrive, elle doit prendre un coup au moral…" :grn:

    Sinon c'est un article de l'Equipe papier ? Surpris de la qualité de l'article, on sent le journaliste un minimum connaisseur, ce qui n'est pas courant chez ce quotidien !
    Signé VD .... probablement Vincent Duluc ...

    Laisser un commentaire:


  • Jean-Nick
    a répondu
    Merci! Ca faisait un quart d'heure que je me faisais chier à chercher un lien pour télécharger l'équipe et pouvoir lire l'article alors qu'il était dispo ici!

    Laisser un commentaire:


  • Guitch59240
    a répondu
    Merci BP, toujours aussi sympa de partager les articles :)

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Merci BP ! :fier:

    Je plussoie BL là dessus : "Quand une défense s'est pris Fekir pendant une heure, et que Clinton arrive, elle doit prendre un coup au moral…" :grn:

    Sinon c'est un article de l'Equipe papier ? Surpris de la qualité de l'article, on sent le journaliste un minimum connaisseur, ce qui n'est pas courant chez ce quotidien !

    Laisser un commentaire:


  • zakouni
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Merci beaucoup pour l'article !
    Pareil, merci BP.
    Pour l'article je sais pas comment tu fais pour écrire quasiment chaque jour les articles de l'Equipe, moi je l'ai écrit qu'une seule fois l'article entier sur Malbranque, ça m'avait saoulé maintenant je me contente juste de copier le PDF.:grn:

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Merci beaucoup pour l'article !

    Laisser un commentaire:


  • benoitpaire69
    a crée une discussion À l'OL, les jeunes s'éclatent

    À l'OL, les jeunes s'éclatent

    Les jeunes attaquants lyonnais, tous formés au club, ont pesé dans la sarabande de l'OL, qui a inscrit douze buts lors de ses trois derniers matches à domicile.

    LES TARIFS À GERLAND ont soudain augmenté, cette saison. Les trois derniers visiteurs, Lorient (0-4), Lille (0-3) et Montpellier (1-5) viennent d'y prendre une fessée retentissante.

    Lille et Montpellier ont encaissé, à Lyon, autant de buts qu'ils en avaient concédé, jusque-là, sur l'ensemble de la saison : grâce aux jeunes jambes, à l'instinct et à la vitesse de ses attaquants, l'OL possède la clé des coffres, ces derniers temps. En attendant la visite de Marseille, qui présente des références nettement supérieures, voici une revue des attaquants lyonnais décisifs, cette saison. Un seul d'entre eux, Alexandre Lacazette (23 ans), a plus de vingt et un ans. Pour chacun d'entre eux, Bernard Lacombe, conseiller de Jean-Michel Aulas, meilleur buteur français de l'histoire de la L 1 (255 buts), livre son regard.

    ALEXANDRE LACAZETTE

    Vingt-trois ans, 8 buts, 3 passes décisives. 10 matches (10 titularisations).

    Après avoir inscrit 22 buts en 54 matches la saison dernière, il parvient à dépasser le cadre de la confirmation : le jeune international (3 sélections) frappe encore plus fort, assumant parfaitement sa responsabilité d'avant-centre et buteur principal, après le départ de Bafé Gomis. Il a des ressources et de l'orgueil : il a compilé quatre buts et deux passes décisives en deux matches depuis que Didier Deschamps ne l'a pas rappelé en équipe de France, il y a bientôt trois semaines.

    L'avis de Bernard Lacombe : « Ce qu'il fait depuis le début de la saison est énorme. Énorme ! Il a été l'homme du match, dimanche. Il est tellement généreux dans ses efforts... Il dégage de la puissance, passe sans cesse des paliers, et c'est un gars bien. »

    Nabil FEKIR

    Vingt et un ans, 4 buts, 1 passe décisive. 7 matches (7 titularisations).

    C'est la révélation de la saison. Sa qualité atypique dans les petits espaces, ses accélérations, ses dribbles, sa capacité à répéter les efforts en font un titulaire indiscutable, même s'il va rarement au-delà de la 65e minute. Son calme et son adresse dans les duels avec les gardiens vont lui permettre de marquer encore. Il peut déborder, accélérer, passer, marquer, orienter. Mais c'est à peu près tout. L'avis de Bernard Lacombe : « Je l'aime beaucoup. Il n'y a pas d'autre joueur, en France, qui ait son registre dans cette position. Les passeurs, par exemple, n'ont pas ses crochets. Il a ce truc particulier des gauchers, comme un Messi, comme un Robben. Et il a une très bonne mentalité. »

    Clinton NJIÉ


    Vingt et un ans, 1 but, 4 passes

    décisives. 10 matches (3 titularisations, 7 entrées en jeu).

    Il a été transformé par son doublé avec le Cameroun pendant la trêve internationale de septembre, alors qu'il était parti dans le doute, après avoir manqué une occasion énorme à Toulouse (1-2) et une balle de qualification européenne à Giurgiu (1-0). Il est celui qui dynamite les fins de match par ses courses et ses dribbles. Et il s'entend parfaitement avec Lacazette, auquel il a offert ses trois passes décisives.

    L'avis de Bernard Lacombe : « Son évolution est remarquable. Son passage en sélection l'a aidé. À la vitesse où il va, tout ce qu'il fait est impressionnant. Quand une défense s'est pris Fekir pendant une heure, et que Clinton arrive, elle doit prendre un coup au moral… »

    ET AUSSI

    Les deux autres attaquants de l'effectif lyonnais ont pris du retard. Titulaire lors des deux premières journées, après avoir montré des choses intéressantes, Mohamed YATTARA (21 ans, 4 matches) ne sort plus du banc ces derniers temps. Quant à Yassine BENZIA (20 ans, 1 match), freiné par les blessures – et qui évoluait en CFA ce week-end –, il doit reprendre une progression actuellement bloquée. Une remarque qui vaut également pour Farès BAHLOULI (19 ans, 38 minutes en 3 matches en L 1, cette saison).

    L'avis de Bernard Lacombe : « Momo Yattara est très intéressant. Il doit seulement simplifier son jeu, “ voir avant de recevoir”, comme disait Pierre Pibarot. Il aura des opportunités. Yassine (Benzia) a été généreux, ce week-end, en CFA, dans un match où Farès a marqué : tous deux, chaque matin, ne doivent penser qu'à l'efficacité. »



    Gourcuff : " Aujourd'hui, c'est agréable "

    YOANN GOURCUFF, le milieu de Lyon, auteur d'un doublé dimanche et qui vient d'enchaîner six matches de suite, apprécie le retour au premier plan de son équipe.

    S on doublé et sa belle soirée face à Montpellier (5-1), dimanche, avaient presque été annoncés par les habitués de Tola-Vologe, qui avaient fait passer le mot d'une grande semaine d'entraînement. La deuxième titularisation de Yoann Gourcuff (28 ans), cette saison, a été une réussite, qu'il a commentée en tentant, au passage, de se dédouaner de ses délais de guérison.

    « QUE RESSENTEZ-VOUS après ce premier doublé avec l'OL ?

    – Marquer donne de la confiance. Ce n'est pas déterminant mais c'est important quand cela permet à l'équipe d'être dans les meilleures conditions. On a gagné un match important. Pour la dynamique du club et pour la confiance de l'équipe, c'est très bien.

    Gerland a même scandé votre nom…

    – Oui, c'est sympa. Ce sont de bons moments, mais il était surtout plaisant de voir la réaction de mes coéquipiers, qui étaient vraiment contents pour moi. Mais il y a encore des choses que l'on peut améliorer. Il faut être objectif : on a été efficaces devant, mais je pense qu'on peut encore mieux faire dans la maîtrise du jeu et la gestion des temps faibles. Il faudrait qu'on parvienne mieux à faire courir l'adversaire. En revanche, c'est vrai, dans les attaques rapides, on a beaucoup de jus et on est très dangereux.

    Comment vous sentez-vous dans cette équipe ?

    – C'est plaisant. Quand on est bien physiquement, il y a du mouvement, du jeu à une ou deux touches de balle. Je pense que tout le monde prend du plaisir, les spectateurs aussi. La saison dernière, déjà, on avait pris beaucoup de plaisir à certaines périodes de la saison. Aujourd'hui, c'est agréable après un début de saison compliqué. On a bien redressé la barre.

    Pendant quatre matches, vous vous êtes contenté d'entrer en cours de jeu, avant de redevenir titulaire. La reprise a été plus lente qu'à l'habitude…

    – C'est surtout que j'ai souvent connu des reprises anticipées qui ont provoqué des rechutes. Cette fois, j'avais quand même une fracture du talus (os du tarse), les ligaments étaient atteints, donc on a pris le temps nécessaire pour pouvoir rejouer dans de bonnes conditions. Il y a eu des périodes où j'ai rejoué avec des blessures. La saison dernière, j'ai joué un mois et demi avec deux fissures, et des problèmes aux adducteurs, notamment. Là, il fallait laisser le temps à la cicatrisation, revenir progressivement. Je sais qu'il y a eu de la frustration quand je n'étais pas là, surtout vu notre début de saison compliqué, mais il faut respecter les signaux envoyés par son corps.

    Dimanche, Marseille arrive…

    – On va déjà profiter de cette victoire… »
Chargement...
X