Annonce

Réduire
Aucune annonce.

OL Groupe: informations & débats

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    A ma connaissance, l'UEFA part du résultat comptable des comptes et enlève les charges liées à la formation et à la section féminine. Il faudrait vérifier si certaines charges liées aux dépenses d'infrastructure peuvent aussi être déduites.

    Il semble que l'UEFA regarde le montant cumulé sur 3 exercices glissants (je ne sais pas si, en cas de bénéfice, il retraite aussi les charges de formation et de la section féminine).

    Il prend aussi en compte le changement d'actionnaires (voir la situation de l'OM) mais ça me semble du cas par cas.

    Donc oui, le calcul est "un peu pointu". Mais une année sans LDC suffirait à nous faire basculer du mauvais côté (pas loin de 60 M d'un coup).

    Et, bien évidemment, l'actionnaire ad hoc, il faudra le trouver.
    Tiens en regardant rapidement, je vois que le FPF se base sur la notion de dépense (plutôt que de charge comptable). Je trouve ca aussi :

    "Les notions de revenus déterminants et dépenses déterminantes sont donc au coeur du dispositif. Elles sont définies à l'article 58 du Règlement de la manière suivante :
    les revenus déterminants sont définis comme les revenus provenant des recettes de billetterie, des droits de diffusion, du sponsoring et de la publicité, des activités commerciales et des autres revenus d'exploitation, plus soit le profit soit les revenus résultant de la cession d'inscriptions de joueurs, l'excédent résultant de la cession d'immobilisations corporelles et les revenus financiers. Ils ne comprennent pas les éléments non monétaires ni certains revenus provenant des opérations non footballistiques. les dépenses déterminantes sont définies comme les coûts de vente, les prestations en faveur du personnel et les autres frais d'exploitation, plus soit l'amortissement soit les coûts d'acquisition d'inscriptions de joueurs, les charges financières et les dividendes. Elles ne comprennent pas la dépréciation/perte de valeur des immobilisations corporelles, l'amortissement/la perte de valeur des immobilisations incorporelles (autres que les inscriptions de joueurs), les dépenses relatives à des activités de développement du secteur junior et de la collectivité, les autres éléments non monétaires, les charges financières directement attribuables à la construction d'immobilisations corporelles, les charges fiscales ni certaines dépenses liées aux opérations non footballistiques." Fiabilité de la source à démontrer...https://blogavocat.fr/space/michael....9-e38273c95068

    Donc les amortissements liés au stade ne semblent pas compris dans le FPF. Par rapport au FPF (puisqu'on en était là), l'OL a donc une marge (même actuellement) constituée par ses amortissements liés au stade, qui permettent un déficit comptable sans risque de FPF. Autrement dit dans les raisonnements, tu dois neutraliser (pour le FPF) les amortissements (ce n'est pas visé expressément dans l'énumération ci-dessus cependant) et tu peux te permettre de ne pas les financer par le trading (actuellement ou pour un futur investisseur). Donc le raisonnement rex négatif implique profit de trading doit être nuancé par rapport au FPF, au moins sur les charges d'emprunts liées au financement du stade, les provisions sur immobilisations corporelles, la formation... et dans ma compréhension les amortissements.

    Ici, ils te disent expressément que les coûts d'"investissements" dans les stades sont exclus du FPF http://infosfootball.over-blog.fr/20...ncurrence.html
    Dernière modification par BLG, 24/01/2020, 17h57.
    Lyonnais de coeur

    Commentaire


    • Envoyé par BLG Voir le message

      Tiens en regardant rapidement, je vois que le FPF se base sur la notion de dépense (plutôt que de charge comptable). Je trouve ca aussi :

      "Les notions de revenus déterminants et dépenses déterminantes sont donc au coeur du dispositif. Elles sont définies à l'article 58 du Règlement de la manière suivante :
      les revenus déterminants sont définis comme les revenus provenant des recettes de billetterie, des droits de diffusion, du sponsoring et de la publicité, des activités commerciales et des autres revenus d'exploitation, plus soit le profit soit les revenus résultant de la cession d'inscriptions de joueurs, l'excédent résultant de la cession d'immobilisations corporelles et les revenus financiers. Ils ne comprennent pas les éléments non monétaires ni certains revenus provenant des opérations non footballistiques. les dépenses déterminantes sont définies comme les coûts de vente, les prestations en faveur du personnel et les autres frais d'exploitation, plus soit l'amortissement soit les coûts d'acquisition d'inscriptions de joueurs, les charges financières et les dividendes. Elles ne comprennent pas la dépréciation/perte de valeur des immobilisations corporelles, l'amortissement/la perte de valeur des immobilisations incorporelles (autres que les inscriptions de joueurs), les dépenses relatives à des activités de développement du secteur junior et de la collectivité, les autres éléments non monétaires, les charges financières directement attribuables à la construction d'immobilisations corporelles, les charges fiscales ni certaines dépenses liées aux opérations non footballistiques." Fiabilité de la source à démontrer...https://blogavocat.fr/space/michael....9-e38273c95068

      Donc les amortissements liés au stade ne semblent pas compris dans le FPF. Par rapport au FPF (puisqu'on en était là), l'OL a donc une marge (même actuellement) constituée par ses amortissements liés au stade, qui permettent un déficit comptable sans risque de FPF. Autrement dit dans les raisonnements, tu dois neutraliser (pour le FPF) les amortissements (ce n'est pas visé expressément dans l'énumération ci-dessus cependant) et tu peux te permettre de ne pas les financer par le trading (actuellement ou pour un futur investisseur). Donc le raisonnement rex négatif implique profit de trading doit être nuancé par rapport au FPF, au moins sur les charges d'emprunts liées au financement du stade, les provisions sur immobilisations corporelles, la formation... et dans ma compréhension les amortissements.

      Ici, ils te disent expressément que les coûts d'"investissements" dans les stades sont exclus http://infosfootball.over-blog.fr/20...ncurrence.html
      Je ne savais pas pour les "charges fiscales".

      Je pense que les amortissements des immobilisations corporelles sont incluses.

      Les couts d'investissements dans les stades sont exclus (logique, ils ne figurent pas au compte d'exploitation). Seuls sont retraités les intérêts des emprunts liés au stade.

      Comme, si je comprends bien, les amortissements "des inscriptions de joueurs" font partie des "dépenses", on est plutôt sur une notion de "charges".

      Mais c'est vrai que le "déficit" au sens UEFA doit être minoré d'environ 35 M (soit 15 de plus que ce que j'avais en tête, intérêts et impôts).

      Commentaire


      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

        Je ne savais pas pour les "charges fiscales".

        Je pense que les amortissements des immobilisations corporelles sont incluses.

        Les couts d'investissements dans les stades sont exclus (logique, ils ne figurent pas au compte d'exploitation). Seuls sont retraités les intérêts des emprunts liés au stade.

        Comme, si je comprends bien, les amortissements "des inscriptions de joueurs" font partie des "dépenses", on est plutôt sur une notion de "charges".

        Mais c'est vrai que le "déficit" au sens UEFA doit être minoré d'environ 35 M (soit 15 de plus que ce que j'avais en tête, intérêts et impôts).
        Mouai mouai, je pense que l'idée est plutôt de sortir tout ce qui est hors foot direct. Je regarderai si je trouve un truc plus précis ce we.

        C'est combien l'amortissement sur le stade par an (qu'on sache si on martyrise les coléoptères).
        Lyonnais de coeur

        Commentaire


        • juste une question, peut etre bete, mais pour ce mercato d hiver, et donc pour la fin de l exercice, on part tous du principe que l on doit finir l exercice équilibré, mais avec les dépenses de cet hiver peut etre que la stratégie u club est en réalité un déficit quasi égal au déficit autorisé par le FPF.

          On peut avoir jusqu a 30M€ de déficit cumulé sur 3 ans donc peut etre qu avec les ventes de Ndombélé (60) + Nabil (20) nous serions a 5-6 ( a la louche) de bénéfices, mais qu avec les achats de cet hiver 4M€ de toko+3 M€ de K2R + 5 M€ BG ( s il vient) + 2ou 3M€ d un autre joueur ( dc) soit + ou - 10M€ de déficit sur cet exercice... en gros pas besoin de vente avant 30 juin car un déficit de 10M€ ca rentre dans les criteres du FPF
          Qd on a 1vie meilleure Q les autres on construit 1table+longue pa1cloture+haute

          Commentaire


          • Envoyé par BLG Voir le message

            Mouai mouai, je pense que l'idée est plutôt de sortir tout ce qui est hors foot direct. Je regarderai si je trouve un truc plus précis ce we.

            C'est combien l'amortissement sur le stade par an (qu'on sache si on martyrise les coléoptères).
            22 M pour 2018-2019.

            Les mouches sont tranquilles.

            Commentaire


            • Envoyé par mcphy Voir le message
              juste une question, peut etre bete, mais pour ce mercato d hiver, et donc pour la fin de l exercice, on part tous du principe que l on doit finir l exercice équilibré, mais avec les dépenses de cet hiver peut etre que la stratégie u club est en réalité un déficit quasi égal au déficit autorisé par le FPF.

              On peut avoir jusqu a 30M€ de déficit cumulé sur 3 ans donc peut etre qu avec les ventes de Ndombélé (60) + Nabil (20) nous serions a 5-6 ( a la louche) de bénéfices, mais qu avec les achats de cet hiver 4M€ de toko+3 M€ de K2R + 5 M€ BG ( s il vient) + 2ou 3M€ d un autre joueur ( dc) soit + ou - 10M€ de déficit sur cet exercice... en gros pas besoin de vente avant 30 juin car un déficit de 10M€ ca rentre dans les criteres du FPF
              Je ne vois pas bien comment tu comptes.

              On aura un surcroit de charges avec le prêt payant et les amortissements des contrats (mais sur 6 mois seulement, donc 2,5 M pour Guimaraes si 25 M et 5 ans).

              Mais, ce n'est pas ça le problème. Le FPF, on passe sans soucis.

              Le souci c'est comment on finance les achats de cet été et de cet hiver.

              Comme ressources propres, on va avoir les amortissements (60 ? 70 ?). Ca ne suffit pas.

              Donc soit on emprunte, soit les actionnaires augmentent leur participation soit on vend.

              Commentaire


              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                Je ne vois pas bien comment tu comptes.

                On aura un surcroit de charges avec le prêt payant et les amortissements des contrats (mais sur 6 mois seulement, donc 2,5 M pour Guimaraes si 25 M et 5 ans).

                Mais, ce n'est pas ça le problème. Le FPF, on passe sans soucis.

                Le souci c'est comment on finance les achats de cet été et de cet hiver.

                Comme ressources propres, on va avoir les amortissements (60 ? 70 ?). Ca ne suffit pas.

                Donc soit on emprunte, soit les actionnaires augmentent leur participation soit on vend.
                oups, j ai mis les amortissements sur 1an au lieu de 6 mois...

                par contre qd tu dis comment on finance les achats cet été et cet hiver tu parles de l ete 2020?

                Si c est le cas, oui c est en vendant, mais on peut le faire aussi apres le 30 juin et vendre Dembélé ou d autre non?
                Qd on a 1vie meilleure Q les autres on construit 1table+longue pa1cloture+haute

                Commentaire


                • Pas très grave pour les amortissements. C'est aussi le genre d'erreurs que je peux faire.

                  Pour le financement, plus compliqué.

                  Au jour le jour, tu as une contrainte de trésorerie qui est que tu dois avoir, en trésorerie, de quoi payer tes échéances.

                  Formellement, si tu as réussi à satisfaire cette contrainte entre aujourd'hui et le 30 juin, tu dois pouvoir attendre le 1er juillet pour vendre.

                  Mais tu vas avoir un bilan au 30 juin qui ne sera pas reluisant (sauf si tu as trouvé un autre financement (emprunt ou augmentation de capital)).

                  Sinon, tu vas avoir une trésorerie très basse et, probablement, une saturation de ton crédit RCF.

                  D'une certaine manière, tuas transféré ton problème de financement de l'exercice 2019-2020 à l'exercice 2020-2021.

                  Après, il y a d'autres possibilités.

                  La,vente de Tousart en est une (même si le prêt de 6 mois va augmenter les charges).

                  Je pense aussi que plusieurs autres joueurs (en dehors de Dembele) seront vendus cet été.

                  Autant pour Dembele devoir vendre avant le 30 juin peut avoir un impact négatif sur le prix de vente, autant je le sens bien moindre pour des joueurs comme Marcelo, Cornet, Rafael, Marçal, ... (je ne mets pas Aouar dans cette liste).

                  On peut donc "couper la poire en deux" (ou pas du tout) en vendant de quoi diminuer ou annule la contrainte de financement en retrouvant un bilan "plus présentable" au 30 juin et en ne vndat qu'après le 1er juillet les éléments les plus "bankables".

                  On peut aussi se demander si le mercato de cet hiver n'anticipe pas le mercato de cet été (ce que l'on achète aujourd'hui ne sera pas à acheter demain) et si, en conséquence, ce sera la somme des 2 exercices 2019-2020 et 2020-2021 qui sera pertinent à analyser.

                  Mais il n'est pas possible de le savoir en dehors des dirigeants du club. De l'extérieur, on ne peut qu'imaginer des scénarios plausibles.

                  Commentaire


                  • Le Club a autorisé Mino Raiola à sonder des clubs pour cet été, pour Kenny Tete, et Aulas a laissé assez d'indices pour Moussa (il a quasiment dit : pas cet hiver mais oui pour cet été), les sommes pour Moussa sont déjà en négociations depuis 2 mois, et elles le seront jusqu'à cet été. On peut considérer ces 2 mutations, comme les 2 mutations les + probables. Fin de contrat de Mapou aussi acquise. Retour de prêt de Tousart à Berlin aussi acquise.

                    Tout les signaux financiers sont au beau fixe, on peut améliorer la situation en éliminant la Juve, ce qui rajouterait Primes-UEFA + Billeterie du 1/4 de Finale + les inquantifiables (hausse de la valeur de Moussa si il marque par exemple)

                    Par contre l'option proposé par mcphy, de faire un mini déficit sans incidence, je n'y crois pas, ça fait 3 ans qu'on fait quasiment la même stratégie (+6, +7, +7), je pense qu'on va faire exactement ça une 4ème fois (entre +1 et +8).
                    Le Café du Commerce ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !

                    Commentaire


                    • Disons que c'est 50% du mercato prévue pour l'été prochain qu'on est entrain de réaliser en terme d'achats, il y a quand même le secteur du milieu et de l'attaque qui semble bien bouché.

                      - B.G, Thiago Mendes, Jean Lucas, Caqueret voir Aouar et Adelaide ,c'est complet au milieu et il y a que des nouveaux joueurs dans cette liste mis à part Aouar mais qui ne semble pas encore prêt pour un départ.

                      Memphis, Tino, Toko, Cherki, Adélaïde, Aouar, Terrier, Traoré et Cornet en attaque c'est plus que bouché, il va falloir vendre avant de vouloir éventuellement recruter un profil d'ailier.

                      Reste un grand chantier en défense, il manque un défenseur central et un latéral gauche, on part du principe que Dubois et Denayer sont des titulaires fiables.

                      Marcal, Tete, Cornet, Terrier c'est eux les priorités parmis les prochaines ventes, Dembele sera vendu mais c'est la réalité du marché et on a besoin d'une grosse vente pour faire vivre notre projet.

                      Avec la vente de Tousart, il faudra encore vendre avant le 30 juin, un Terrier + Tete suffira pour être dans les clous où juste Cornet.
                      Envoyé par Jom69
                      cest quoi ce sou entendu?je suis un gone invertébré depuis ma tendre enfance

                      Commentaire


                      • Envoyé par InfosGones Voir le message
                        Par contre l'option proposé par mcphy, de faire un mini déficit sans incidence, je n'y crois pas, ça fait 3 ans qu'on fait quasiment la même stratégie (+6, +7, +7), je pense qu'on va faire exactement ça une 4ème fois (entre +1 et +8).
                        En parlant de ça, avec la vente de Tousart de presque 26M, on peut imaginez qu'il nous manque encore 15M a trouver, c'est donc inimaginable de pensez qu'on va vendre Dembele avant le 30 juin ? Ça nous ferait un bénéfice de 50M ce qui n'est pas souhaitable car comme tu le précise , on fait en sorte d'avoir toujours un bénéfice de quelque millions et je me souviens d'une interview justement du président où il fait directement allusion à ça, en disant en gros qu'il ne fallait pas vendre Tanguy avant le 30 juin pour pas payer trop d'impôts.
                        Envoyé par Jom69
                        cest quoi ce sou entendu?je suis un gone invertébré depuis ma tendre enfance

                        Commentaire


                        • Envoyé par nikylardson Voir le message

                          En parlant de ça, avec la vente de Tousart de presque 26M, on peut imaginez qu'il nous manque encore 15M a trouver, c'est donc inimaginable de pensez qu'on va vendre Dembele avant le 30 juin ? Ça nous ferait un bénéfice de 50M ce qui n'est pas souhaitable car comme tu le précise , on fait en sorte d'avoir toujours un bénéfice de quelque millions et je me souviens d'une interview justement du président où il fait directement allusion à ça, en disant en gros qu'il ne fallait pas vendre Tanguy avant le 30 juin pour pas payer trop d'impôts.
                          Si vente de Moussa elle aura lieu après le 30 juin !
                          Mais si par bonheur, no reçoit une belle offre pour Bertrand, on pourrait garder Moussa.

                          Dorénavant, le club doit grandir et ne plus vendre ses meilleurs éléments.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                            22 M pour 2018-2019.

                            Les mouches sont tranquilles.
                            C'est assez pratique, le règlement UEFA est disponible en ligne. C'est page 107 du règlement 2018 :

                            "D. Éléments non inclus dans le calcul du résultat relatif à l’équilibre financier:

                            Les éléments suivants ne sont pas inclus dans le calcul du résultat relatif à l’équilibre financier :

                            a) Profit/perte résultant de la cession d’immobilisations corporelles et dépréciation/perte de valeur des immobilisations corporelles.

                            Le profit (ou la perte) résultant de la cession d'une immobilisation corporelle est calculé(e) comme le produit de la vente, après déduction des frais de vente et de la valeur comptable nette (figurant au bilan) du bien à la date de la cession.
                            La dépréciation est la répartition systématique du montant amortissable d’un bien au cours de sa durée de vie utile, soit la période au cours de laquelle il est disponible pour utilisation par une entité. La perte de valeur équivaut au montant de la valeur comptable de l’actif fixe qui dépasse sa valeur recouvrable, cette dernière étant la valeur la plus élevée entre la juste valeur de l’actif diminuée des coûts de la vente et la valeur d’utilité.
                            Le profit/la perte résultant de la cession et la dépréciation/perte de valeur des immobilisations corporelles au cours d’une période de reporting sont exclu(e)s du calcul du résultat relatif à l’équilibre financier, l'objectif étant d'encourager les investissements et les dépenses portant sur des installations et des activités dans l’intérêt à long terme du club. Afin de lever toute ambiguïté, toute charge liée à la dépréciation des actifs portant sur des droits d’utilisation (pour les leasings d’exploitation) doit être incluse dans le calcul du résultat relatif à l’équilibre financier."

                            Donc à mon sens tu peux majorer tes calculs de 22M ;)
                            Du coup j'ai flashé le règlement du FPF, en fait les retraitements sont nombreux et le CR comptable peut difficilement servir de base à nos raisonnements, sans faire ces multiples retraitements. Jean Mimi, qui est trop malin, a en plus pris le soin d'investir bien massivement dans les secteurs exclus du FPF (ou s'est arrangé avec d'autres pour qu'une définition opportune soit retenue). Donc sont exclus non seulement les frais de formation, mais aussi les charges liées aux féminines etc. Autant dire qu'on a tout un pan de nos charges qui ne sont pas pris en comptes. Donc si on raisonne en risque de FPF (et pas avec un raisonnement économique classique), il faut intégrer toutes ces données!

                            Enfin, j'avais entendu en 2019 JMA qui soulignait que cet exercice était déterminant sur le plan financier car l'augmentation des droits télés explose et qu'il ne faut pas rater le coche. Manque de chance, le virage a été mal négocié pour l'instant. Dans ce contexte, un investissement massif pour tenter de ne pas louper le virage (avec un éventuel déficit comptable en cas d'absence de vente à hauteur de nos espérances) a-t-il pu être envisagé de manière trés ponctuelle? Vu ce qui est en train de se passer, je pense que oui.
                            Dernière modification par BLG, 25/01/2020, 09h43.
                            Lyonnais de coeur

                            Commentaire


                            • Envoyé par BLG Voir le message

                              C'est assez pratique, le règlement UEFA est disponible en ligne. C'est page 107 du règlement 2018 :

                              "D. Éléments non inclus dans le calcul du résultat relatif à l’équilibre financier:

                              Les éléments suivants ne sont pas inclus dans le calcul du résultat relatif à l’équilibre financier :

                              a) Profit/perte résultant de la cession d’immobilisations corporelles et dépréciation/perte de valeur des immobilisations corporelles.

                              Le profit (ou la perte) résultant de la cession d'une immobilisation corporelle est calculé(e) comme le produit de la vente, après déduction des frais de vente et de la valeur comptable nette (figurant au bilan) du bien à la date de la cession.
                              La dépréciation est la répartition systématique du montant amortissable d’un bien au cours de sa durée de vie utile, soit la période au cours de laquelle il est disponible pour utilisation par une entité. La perte de valeur équivaut au montant de la valeur comptable de l’actif fixe qui dépasse sa valeur recouvrable, cette dernière étant la valeur la plus élevée entre la juste valeur de l’actif diminuée des coûts de la vente et la valeur d’utilité.
                              Le profit/la perte résultant de la cession et la dépréciation/perte de valeur des immobilisations corporelles au cours d’une période de reporting sont exclu(e)s du calcul du résultat relatif à l’équilibre financier, l'objectif étant d'encourager les investissements et les dépenses portant sur des installations et des activités dans l’intérêt à long terme du club. Afin de lever toute ambiguïté, toute charge liée à la dépréciation des actifs portant sur des droits d’utilisation (pour les leasings d’exploitation) doit être incluse dans le calcul du résultat relatif à l’équilibre financier."

                              Donc à mon sens tu peux majorer tes calculs de 22M ;)
                              Du coup j'ai flashé le règlement du FPF, en fait les retraitements sont nombreux et le CR comptable peut difficilement servir de base à nos raisonnements, sans faire ces multiples retraitements. Jean Mimi, qui est trop malin, a en plus pris le soin d'investir bien massivement dans les secteurs exclus du FPF (ou s'est arrangé avec d'autres pour qu'une définition opportune soit retenue). Donc sont exclus non seulement les frais de formation, mais aussi les charges liées aux féminines etc. Autant dire qu'on a tout un pan de nos charges qui ne sont pas pris en comptes. Donc si on raisonne en risque de FPF (et pas avec un raisonnement économique classique), il faut intégrer toutes ces données!

                              Enfin, j'avais entendu en 2019 JMA qui soulignait que cet exercice était déterminant sur le plan financier car l'augmentation des droits télés explose et qu'il ne faut pas rater le coche. Manque de chance, le virage a été mal négocié pour l'instant. Dans ce contexte, un investissement massif pour tenter de ne pas louper le virage (avec un éventuel déficit comptable en cas d'absence de vente à hauteur de nos espérances) a-t-il pu être envisagé de manière trés ponctuelle? Vu ce qui est en train de se passer, je pense que oui.
                              OK, tu as raison.

                              On est donc au delà de 40 M de charges "déductibles" du déficit comptable chaque exercice.

                              Sur 3 exercices consécutifs, ça fait 120 M de déductibles.

                              On supporte donc (au regard du FPF) un déficit ponctuel de 150 M.

                              Je vais arrêter de parler des risques que court l'OL par rapport au FPF, ce n'est pas d'actualité.

                              Commentaire


                              • Envoyé par tendreg Voir le message
                                Si vente de Moussa elle aura lieu après le 30 juin !
                                Mais si par bonheur, no reçoit une belle offre pour Bertrand, on pourrait garder Moussa.
                                Dorénavant, le club doit grandir et ne plus vendre ses meilleurs éléments.
                                je ne serais pas surpris que des clubs se manifestent aussi pour Memphis cet été selon l'avancement de sa rééducation. il va sans doute rater l'euro, mais il devrait être bien opérationnel pour le début de saison normalement.
                                du point de vue d'un club acheteur, sa blessure est une occasion en or pour négocier un transfert à tarif réduit.
                                s'il prolonge il devrait rester.
                                mais s'il ne prolonge pas...
                                Libérééééééé, délivréééééééé !

                                Commentaire


                                • Merci BLG et L921 pour les copier-coller et les échanges factuels, j'aime beaucoup lire ça...., je ne comprendrais jamais ceux qui n'aiment pas ce Topic, et les données économiques réelles d'un Club de Football. C'est quand même bien + intéressant le contenu du FPF, que "Génésio est une pipe" à longueur de journée.

                                  Avec Cherki et Caqueret qui débutent en Pros, et si Aouar joue l'Euro, et les venues de Toko-Bruno.G, on va atteindre une estimation d'actif-joueur, à probablement 600 Millions. Du jamais vu hors Qatar, en France.

                                  Avec un départ poussif en Championnat, on est encore dans les 4 compétitions, sans Arena, et sans Pôle-Loisirs, imaginez les saisons où on sera performant en début de saison + Arena + Pôle-Loisirs, la puissance énomomique et sportive que cela va engendrer..., l'avenir est radieux.
                                  Le Café du Commerce ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par InfosGones Voir le message
                                    Merci BLG et L921 pour les copier-coller et les échanges factuels, j'aime beaucoup lire ça...., je ne comprendrais jamais ceux qui n'aiment pas ce Topic, et les données économiques réelles d'un Club de Football. C'est quand même bien + intéressant le contenu du FPF, que "Génésio est une pipe" à longueur de journée.

                                    Avec Cherki et Caqueret qui débutent en Pros, et si Aouar joue l'Euro, et les venues de Toko-Bruno.G, on va atteindre une estimation d'actif-joueur, à probablement 600 Millions. Du jamais vu hors Qatar, en France.

                                    Avec un départ poussif en Championnat, on est encore dans les 4 compétitions, sans Arena, et sans Pôle-Loisirs, imaginez les saisons où on sera performant en début de saison + Arena + Pôle-Loisirs, la puissance énomomique et sportive que cela va engendrer..., l'avenir est radieux.
                                    ca fait du bien de lire ça

                                    certain ici nous disent que le club régresse d année en année alors que c est l inverse

                                    Qd on a 1vie meilleure Q les autres on construit 1table+longue pa1cloture+haute

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par InfosGones Voir le message
                                      Merci BLG et L921 pour les copier-coller et les échanges factuels, j'aime beaucoup lire ça...
                                      Ca t'excite les chiffres ?!
                                      L921 a le mérite d'essayer de reconstituer les bases économiques de la stratégie de l'OL et d'en tirer les conséquences. Exercice difficile mais effectivement intéressant. Après, il restera toujours de l'aléas car les facteurs sont multiples
                                      Dernière modification par BLG, 25/01/2020, 12h45.
                                      Lyonnais de coeur

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par BLG Voir le message

                                        Ca t'excite les chiffres ?!
                                        Entre l'article.58 du règlement FPF, et l'article 83.1 sur la régulation FIFA menacé par Jean-Mi, tout ça le même jour...

                                        Si vraiment tu veux me faire monter aux rideaux, tu me trouve toutes les incentives en cours (rentrantes et sortantes, rentrantes et sortantes, rentrantes et sortantes, hummmm), avec toutes les modalités, clauses et conditions de leur déclenchement. C'est un truc que je n'arrive pas à trouver. Leurs dates d'échéance, leur paiement en 1 fois ou possibilités d'échelonner. Chaque année leur quantité en nombres et en montants augmentent, mais on ne sait jamais le contenu, le (+5) à côté du transfert est devenu la norme, mais 5 de bonus multiplié par autant de départs que d'arrivées, ça arrive à des sommes conséquentes.

                                        Monaco c'est 25 départs, 25 arrivées par période de 12 mois (2 mercatos), ça fait 50 mutations sujettes à incentives, ça doit être un beau bordel, juridique et bancaire à force...
                                        Le Café du Commerce ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par mcphy Voir le message

                                          ca fait du bien de lire ça

                                          certain ici nous disent que le club régresse d année en année alors que c est l inverse
                                          Ils sont impatients...., ils disaient que Leipzig et Salzbourg, ça ne marcherait jamais quand Red-Bull arrive en 2009...., que penser 10 ans + tard (c'est rien 10 ans, c'est du moyen-terme, même pas du long-terme), Leipzig est 1er de Bundesliga et 1er de sa poule de LDC, Salzbourg passe les poules d'EL bien mieux que les clubs français.

                                          L'Indice UEFA est criant de vérité, il suffit de le lire, et de le lire de façon tronquée (2018-2019-2020), pour sentir le court-terme s'amorcer.

                                          Dortmund : 44 Points UEFA en 3 ans (2018, 2019, 2020)
                                          Lyon : 46 Points UEFA en 3 ans (2018, 2019, 2020)

                                          Dortmund : 14 matches de LDC pour 5 défaites en 2 ans (2019, 2020)
                                          Lyon : 14 Matches de LDC pour 3 défaites en 2ans (2019, 2020)

                                          Nous ne sommes pas en retard sur le Projet mis en place, notre "pic de forme" est censé tombé au bout de 2 ans d'exploitation totale de Arena+Pôle-Loisirs...., elles ne sont même pas encore construites, on va progresser doucement encore quelques années, c'est très très encourageant sachant qu'on est Top-16 avant d'avoir fini de progresser.
                                          Le Café du Commerce ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !

                                          Commentaire


                                          • juste une question bete pour les pro du FPF,

                                            Nous avons le droit a 30M€ de déficit sur 3ans

                                            Nous pour l instant, nous sommes en + 3années de suite +8+7+6 environ ( il me semble)... peut on dire que l on peut faire - 43M€ de déficit sur 2019-2020 en gros 30M€ autorisé + les 13M€ de bénéfice (7+6) sur les autres exercices.

                                            je dis pas qu il faudrait le faire, juste si les bénéfices des annéees d avance peuvent servir a "augmenter" la tolerance du déficit de 30M€
                                            Qd on a 1vie meilleure Q les autres on construit 1table+longue pa1cloture+haute

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par mcphy Voir le message
                                              juste une question bete pour les pro du FPF,

                                              Nous avons le droit a 30M€ de déficit sur 3ans

                                              Nous pour l instant, nous sommes en + 3années de suite +8+7+6 environ ( il me semble)... peut on dire que l on peut faire - 43M€ de déficit sur 2019-2020 en gros 30M€ autorisé + les 13M€ de bénéfice (7+6) sur les autres exercices.

                                              je dis pas qu il faudrait le faire, juste si les bénéfices des annéees d avance peuvent servir a "augmenter" la tolerance du déficit de 30M€
                                              Tu as en haut de cette page un échange entre BLG et moi qui montrent (grâce à lui) que notre marge est beaucoup plus importante que ça grâce aux déductions de charges prévues dans le règlement UEFA (formation, féminine, IS, amortissements des immobilisations corporelles, ...). Mon estimation est autour de 40 M annuels.

                                              Commentaire


                                              • Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi faire du bénéfice chaque année alors même qu'on est endetté?

                                                Parce que le bénéfice va être imposé par l'état, donc pourquoi faire cadeau de ces quelques millions à l'état alors même qu'on doit nous même de l'argent à des entités bancaires?

                                                Sans connaitre beaucoup d'éléments sur OLG, je vois 2 réponses possibles:
                                                -Amadouer les banques pour renégocier le prêt à des conditions plus favorables (d'autant plus si on a besoin de 100M pour construire une salle ou je ne sais plus quoi exactement). On présente des exercices en bénéfice alors même que ces banques nous ont prêté à des taux assez élevés à une période où la situation d'OLG était moins reluisante.
                                                -Attirer un ou des investisseurs.

                                                Pourquoi dégager, en cumulé, 21M de bénéfice en 3 ans? L'IS s'élève à combien? Je crois que ça a baissé dernièrement, mais si c'est 30%, ça fait donc 6,3M donnés à l'état en 3 ans et qui auraient pu partir dans les charges, non?

                                                Mon raisonnement peut être erroné, c'est juste une réflexion personnelle alors même que je n'ai pas le bagage pour comprendre tout les touages de bordel.
                                                Envoyé par el giovane
                                                j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par rudy69140LeRetour Voir le message
                                                  Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi faire du bénéfice chaque année alors même qu'on est endetté?

                                                  Parce que le bénéfice va être imposé par l'état, donc pourquoi faire cadeau de ces quelques millions à l'état alors même qu'on doit nous même de l'argent à des entités bancaires?

                                                  Sans connaitre beaucoup d'éléments sur OLG, je vois 2 réponses possibles:
                                                  -Amadouer les banques pour renégocier le prêt à des conditions plus favorables (d'autant plus si on a besoin de 100M pour construire une salle ou je ne sais plus quoi exactement). On présente des exercices en bénéfice alors même que ces banques nous ont prêté à des taux assez élevés à une période où la situation d'OLG était moins reluisante.
                                                  -Attirer un ou des investisseurs.

                                                  Pourquoi dégager, en cumulé, 21M de bénéfice en 3 ans? L'IS s'élève à combien? Je crois que ça a baissé dernièrement, mais si c'est 30%, ça fait donc 6,3M donnés à l'état en 3 ans et qui auraient pu partir dans les charges, non?

                                                  Mon raisonnement peut être erroné, c'est juste une réflexion personnelle alors même que je n'ai pas le bagage pour comprendre tout les touages de bordel.
                                                  Mais oui quelle belle idée autant être en déficit chaque année pour ne pas payer d'impôts !
                                                  Aucune entreprise ne ferait de bénéfices si c'était si simple.

                                                  Les bénéfices permettent de rémunérer les actionnaires, et après les longues années de déficit je suppose que beaucoup d'actionnaires voulaient voir un retour sur investissement.
                                                  Et ça permet de renforcer les fonds propres de la société. Et donc d'emprunter à des meilleurs taux (baisse du taux d'endettement, moins d'intérêt, plus de fonds propres, cycle vertueux). C'est juste un exemple je ne suis pas expert finance.

                                                  ​​​​​

                                                  Commentaire


                                                  • Il ne faut pas regarder seulement l'équilibre du compte de résultat (pour lui, on n'a effectivement pas besoin d'être excédentaire même si il est difficile de calibrer exactement les charges et les recettes pour être exactement à l'équilibre.

                                                    Mais il faut aussi prendre en compte les besoins de financement (achat d'actifs et remboursement des annuités d'emprunt) qui sont au bilan.

                                                    Le bénéfice après impôt vient servir à ce financement.

                                                    Sauf si on finance par augmentation de capital ou augmentation des emprunts, le bénéfice vient s'ajouter aux "charges sans dépenses" (les amortissements) pour fournir les liquidités nécessaires

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X