C'est la dernière fois que je remonte les majolans de la page 2.
La prochaine fois, fini l'acharnement thérapeutique.