Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Luis Fernandez licencié pour faute lourde !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Luis Fernandez licencié pour faute lourde !

    Envoyé par Guillaume Aknin
    moi j'ai déja été confronté a un fantôme, ou un truc du genre...j'ai pas vu de forme blanche ou grise se ballader, mais j'ai senti un fort courang d'air chaud, dans un endroit fermé ou il ne pouvait pas y avoir de courants d'air... :?
    c'etait assez bizzare, je vais essayer de vous expliquer le déroulement de l'histoire (mais jsuis pas un grand écrivain, alors ça sera peut etre pas passionnant )

    en fait, y'a quelques années, avec mon groupe, on jouait dans un grenier, tout en haut d'un vieil immeuble...a l'époque de la construction de cet immeuble, le dernier etage, la ou y'a les greniers maintenant, il y avait des chambres de bonnes (ces chambres sont donc maintenant des greniers)

    dans une de ces chambres, une bonne s'est suicidée il y a très longtemps, personne ne sait vraiment pourquoi...on a eu l'occasion de visiter la chambre dans laquelle elle vivait, c'est assez curieux, elle avait commencé a peindre sur un des murs, un couple avec un enfant de dos...le dessin n'est pas terminée, elle s'est suicidée avant, mais ça, ça n'a pas grande importance...

    bref, notre local etait pas bien loin de cette chambre, et souvent, quand on montait jouer, on sentait une atmosphère bizzare, presque oppressante, c'etait pas forcément agréable, mais vu qu'on etait défoncés, on s'en foutait completement

    une fois, je suis monté seul la haut, pour accorder les futs de ma batterie...en general, on aimait pas vraiment y aller seuls, parcequ'on sentait toujours cette atmosphère oppressante, et ça nous faisait un peu flipper...parceque fallait voir la tronche de ces greniers quand même...de longs couloirs sombres et sales, c'etait pas très gai...bref, ce jour la, j'avais été forcé d'y aller seul, parceque y'avait personne pour m'accompagner...je grimpe donc les escalier, j'ouvre la porte du dernier etage, que je referme pour pas faire suer les voisins, et me dirige peinard vers la porte de notre local, quand arrivé devant, au moment de mettre la clef dans la serrure, je sens un puttain de courant d'air chaud (on etait en novembre quand même...) passer entre moi et le mur, comme si on m'avait soufflé dessus, avec un bruit de rafale de vent (un fffff, un peu comme dans les films )

    bah je peux vous dire que j'ai pas accordé ma batterie, jsuis vite reparti en courant, ça m'avait vraiment foutu les petoches :shock:
    T'avais pas mangé du cassoulet, la veille?
Chargement...
X