Le problème que tu soulèves [email protected], tient une nouvelle fois dans ce fameux 4-3-3 ; je m'explique :

Comme je l'ai dit plus haut, ce système nous assure une emprise sur le jeu et une assise défensive impressionante. Celle-là même qui donne cette formidable impression de sérénité, et qui conduit les joueurs à commenter après coup "on a contrôlé le jeu et/ou le match".

Mais ce système a bien évidemment le défaut de ses qualité : à savoir qu'en faisant défendre les joueurs de couloirs (Govou Malouda) en phase défensive, la question est de savoir comment se porter ensuite vite vers l'avant sans que ce soit du chacun pour soi...

Or, dans ce contexte du 4-3-3 en phase offensive, Le Guen optait pour une ruée massive vers le but adverses. Cette année, Houiller préfères qu'on pose le jeu, qu'on fasse circuler le balon pour s'engouffrer dans la brèche s'il y en a une.. Pour Carew (ou plutôt pour le joueur à la pointe de l'attaque), le problème vient de cette tactique made in Houiller, le 9 à un rôle ingrat... Touchant très peu de ballons, n'ayant que peu d'occasions dans le match. Il occupe les deux centraux et libère des espaces pour les milieux que sont Tiago et Juninho ou les ailiers.

C'est à mon sens pour cela que la performance d'un joueur comme Carew est un peu mésestimée. Certes il marque des buts, mais il reste moins en vue qu'un joueur comme Juninho qui lui aussi marque (souvent de manière spectaculaire), mais en plus frise souvent les 100 ballons par matchs quand Carew en touche 20 (dont 10 en décrochant)...

Et puis Juninho, c'est un homme incroyable surtout en dehors du terrain... C'est le joueur qui remercie toujours son passeur, qui embrasse toujours l'écusson de l'équipe, qui respecte le club et les supporters...

C'est tout ça qui est plébiscité par ce vote massif pour Juninho...


Enfin ce n'est que mon avis