Annonce

Réduire
Aucune annonce.

petit probleme pour OGCN-OL

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • petit probleme pour OGCN-OL

    Envoyé par Objectif LDC
    Je mets un article tiré de l'équipe du jour. On voit ce qui motive vraiment Raymond la Buse

    Le contrat de la discorde
    Un accord avorté entre TF 1 et les Bleus a mis le feu aux poudres entre les deux parties.
    ENTRE TF 1 et le sélectionneur national, le torchon
    n’en finit plus de brûler. Le 14 mai dernier,
    Raymond Domenech dévoile la liste des vingttrois
    sélectionnés à 11h 30, ce quipermet à laUne
    de diffuser cette annonce très attendue pendant
    l’émission Téléfoot. Mais il omet d’égrener les
    noms des joueurs retenus, créant une grande
    confusion à l’antenne. Il ne fait pas, non plus, le
    moindre commentaire sur ses choix, laissant les
    téléspectateurs sur leur faim. Le lendemain, il
    livre ses premières explications à SFR, un partenaire
    de la Fédération française avec qui il est personnellement
    sous contrat. Ce qui provoque une
    grosse colère de Patrick Le Lay, le président de
    TF1, qui a le sentiment de se faire rouler dans la
    farine. Nouvel épisode houleux, dimanche dernier,
    encore à l’occasion de Téléfoot, cette fois-ci
    retransmis en direct de Clairefontaine. Suite à un
    reportage plutôt anodin sur le stage de Tignes où
    les joueurs sont peu disponibles,RaymondDomenech
    s’emporte. Le ton monte à l’antenne avec
    Thierry Gilardi, le présentateur, puis pendant la
    coupure pub, et enfin au terme de l’émission.
    Cette montée de fièvre progressive a pour origine
    un projet de contrat entre TF 1 et l’équipe de
    France qui n’a jamais vu le jour. Diffuseur des
    vingt-quatre meilleurs matches de la Coupe du
    monde, contreun chèque de 100 millions d’euros,
    la Une va évidemment retransmettre toutes les
    rencontres de la sélection nationale. Mais en
    dehors de ces rendez-vous sur le terrain, les vingttrois
    sélectionnés français n’ont aucune obligation
    vis-à-vis de TF 1. Pour devenir « la chaîne des
    Bleus », TF 1 a donc imaginé un contrat avec les
    joueurs afin d’avoir des interviews exclusives tout
    au long de la compétition. Des discussions se sont
    engagées au début de l’année, mais les deux parties
    ne sont pas parvenues à s’entendre. Au
    départ, Raymond Domenech, qui négociait au
    nom des joueurs et du staff, réclamait aux alentours
    de 1 million d’euros, alors que TF 1 ne proposait
    que 600 000 euros.
    L’affaire a donc été mise en stand-by, sur décision
    du sélectionneur et des joueurs. Mais elle a été
    réactivée très récemment, à l’initiative de la Fédération.
    Un projet de contrat a même été rédigé,
    pour un montant de 700 000 euros, mais il n’a pas
    satisfait les dirigeants de TF 1. Car si Domenech
    promettait sa présence assidue, rien ne garantissait
    formellement celle des joueurs. La Unea donc
    décidé de se contenter des points presse et de ne
    pas payerun euro supplémentaire pour s’attacher
    les services des Bleus. Patrick Le Lay amême refusé
    de rencontrer Domenech, que ses dirigeants
    avaient convaincu de venir s’expliquer.
    L’inquiétude de la Fédération
    Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour
    faire monter la pression. À Tignes, en évoquant
    « l’épisode SFR » devant la presse, Domenech a
    assuré « qu’il n’avait jamais dit » qu’il égrènerait
    le nom de tous les joueurs lors du Téléfoot du
    14 mai, alors que la chaîne a toujours assuré le
    contraire. Puis il a rappelé avec malice que Thierry
    Gilardi et Arsène Wenger (consultant à TF 1)
    avaient, eux aussi, leur chronique chez l’opérateur
    mobile. Samedi soir, à lami-temps de France-
    Mexique, il a éconduit DavidAstorga, l’hommede
    terrain de TF 1, qui lui demandait des nouvelles
    sur d’éventuels changements de joueurs, avant
    de lui répondre rapidement à la fin du match.
    Ces provocations répétées irritent évidemment la
    direction de la chaîne, qui sait aussi rendre les
    coups. Et qui goûte de moins en moins l’attitude
    et la personnalité du sélectionneur. Ce climat
    explosif inquiète d’ailleurs les dirigeants de la
    Fédération. TF 1 est en effet son « partenaire »
    depuis 1984 et vient de remporter l’appel d’offres
    sur les droits de l’équipe de France pour la période
    2006-2010 pour un montant (43,35 millions
    d’euros par an) largement revu à la hausse.
    À l’arrivée, les journalistes de TF 1 n’auront donc
    aucun privilège pendant la compétition. Quant
    aux joueurs et au staff, ils n’auront pas de bonus
    de TF 1. Cette négociation ratée prouve en tout
    cas que le discours sur une communication minimaliste
    pendant le Mondial est à géométrie
    variable. Si le contrat avait été signé par TF 1, des
    interviews rémunérées auraient eu lieu pendant
    la Coupe du monde, alors qu’il a toujours été
    annoncé que les médias devraient se contenter
    des points presse pour avoir des nouvelles.
    ÉTIENNE MOATTI
    Sans oublier la frustration de M6 qui voulait aussi les droits pour les Bleus et leurs matchs. M6 possédant un émissaire de choix en la personne de "Mme" Domenech, j'insinue la petite copine de Domenech qui travaille sur M6.
    Il se pourrait que Domenech ait été pas mal influencé par M6 pour faire cracher TF1....

    Ce ne sont que de suppositions mais LE FOOT BUSINESS commence a me taper sur les nerfs car le jeu, le sport en lui meme se fait manger par les enjeux financiers désormais !!
Chargement...
X