Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic des Cahiers du Football

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'OPERACION PUERTO A ÉTÉ CLASSÉE
    Antoine Faye - lundi 12 mars 2007
    Dans le silence le plus assourdissant et l'intimité la plus stricte, l'Opération Puerto, qui promettait la mise à jour d'un vaste réseau de dopage dans le sport espagnol, a été enterrée, vendredi 9 mars 2007. Le football peut souffler.


    C'est à la fin du mois de mai 2006 que l'opération Puerto démarre, avec les interpellations – entre autres – du Dr Eufemiano Fuentes, ex-médecin d'équipes cyclistes et de clubs de football, Manolo Saiz, directeur de l'équipe cycliste Liberty Seguros. Les enquêteurs mettent à jour un système d'autotransfusion, de vente de substances interdites (EPO, anabolisants, stéroïdes, et hormones de croissance. Peu à peu, des coureurs cyclistes de premier plan) Basso, Ullrich, Vinokourov, Heras – sont mis en cause. Au total, 58 coureurs cyclistes seront impliqués, bien que la Guardia Civil eut précisé dès le début de l'enquête, que le cyclisme en représente que 30% des cas de l'affaire, qui implique d'autres disciplines.

    « Personne ne peut être jugé »

    Ces autres disciplines en seront mentionnées que par des rumeurs. Les noms de Rafael Nadal (tennisman), et de footballeurs du Real de Madrid sont avancés. Le journal Le Monde, le 7 décembre 2006, sur la foi de documents non saisis par la Guardia Civil, et sur la base des déclarations du Dr Fuentes lui-même, établit sa collaboration avec des clubs de football espagnols de premier plan (FC Barcelone, Real Madrid, Valence CF). Fuentes, dès le lendemain, dément catégoriquement l'intégralité des propos rapportés par le quotidien français (lire Mauvais sang).
    L'enquête espagnole n'a pas permis d'établir cette relation. Elle n'a rien établi du tout, d'ailleurs. Antonio Serrano, le juge de la 31e chambre de Madrid, a classé l'Opération Puerto, faute de preuve. La décision finale précise qu'il n'existe "aucun délit vérifiable" et que "personne ne peut être jugé".

    Aucun moyen, donc, de prouver un délit contre la santé publique. Aux termes de la loi espagnole, "il n'existe aucun délit dans les faits ayant fait l'objet d'une enquête". Sans renier les cas ponctuels de dopage, l'existence d'un réseau organisé ne peut être confirmée. Aucune charge ne sera donc retenue contre les huit inculpés : les docteurs Eufemiano Fuentes, José Luis Merino Batres, Alfredo Córdova et Yolanda Fuentes, les directeurs d'équipes cyclistes Manolo Saiz, Ignacio Labarta et Vicente Belda et l'ex-VTTiste Alberto León.
    Envoyé par anthoto1
    Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

    Commentaire


    • PIQUÉS AU VIF
      Julie Grémillon - lundi 12 mars 2007
      Non seulement le dopage n'existe pas dans le football, mais il est également interdit de l'évoquer. Surtout si l'on a de bonnes raisons, et qu'on est qualifié pour le faire. Tel Robert Duverne, renvoyé à ses plots par son patron Jean-Michel Aulas et celui de l'UEFA, Michel Platini...

      La semaine passée a été marquée par l'interview de Robert Duverne, publiée par Le Monde du 6 mars. Les réactions n'ont pas tardé, et montrent à quel niveau se situe le débat – et la liberté de parole sur le dopage aujourd'hui.

      "Dans un mur"

      Le préparateur physique de l'OL (également détaché auprès des Bleus à l'occasion de la Coupe du monde) s'alarmait, en des termes explicites, de la surcharge des calendriers: "On fonce dans un mur. On met le foot en danger. Si on ne peut plus répondre au rythme infernal des compétitions par l'entraînement et la récupération, le risque est de faire appel au dopage. Il est urgent de se pencher sur les plannings des compétitions afin de tenir compte de l'organisme des sportifs. Le temps de l'entraînement et de la récupération ne sont plus respectés". Il déplorait notamment l'absence de trêve hivernale digne de ce nom qui pourrait permettre une récupération en profondeur, craignant que "Le foot s'expose au phénomène qu'a connu le Tour de France: trois ou quatre cols par jour, et un contre-la-montre de 60 km pour finir".

      Duverne réagissait aussi à la nouvelle disposition adoptée par la Ligue concernant le calendrier de la saison prochaine (lire 48 heures chroniques): "Ce sont les droits télé qui aujourd'hui organisent les compétitions. Chaque chaîne qui achète les retransmissions d'une compétition veut son jour de diffusion. La saison prochaine, les équipes françaises qui participeront à la Coupe de l'UEFA joueront le jeudi. Et le samedi en championnat de France, soit 48 heures plus tard. Les entraîneurs, les préparateurs physiques, les médecins sportifs, les formateurs du football ont-ils été consultés pour cette décision? Non".

      Pas de droit à la critique pour les exécutants

      Des propos de bon sens, crédibilisés par le fait qu'ils émanent d'un spécialiste de la question, a priori bien placé – avec les médecins de club – pour juger des risques en toute connaissance de cause. Encore n'est-il pas besoin d'être un expert en pharmacologie pour s'alarmer devant le constat qu'au cours des vingt dernières années, l'augmentation de l'intensité athlétique et de la fréquence des matches, ainsi que le durcissement des enjeux financiers sont autant de facteurs qui favorisent le recours au dopage. Mais finalement, rien ne le favorise mieux que la loi du silence imposée par le milieu lui-même.

      C'est ainsi que Jean-Michel Aulas a rapidement fait connaître son sentiment. "Je pense que Robert Duverne devrait se concentrer sur sa préparation physique plutôt que de faire de grandes déclarations. Je me suis fait reprendre de volée par les gens de la Ligue. Robert peut donner son avis sur tout, il n'y a pas de problème, mais j'aimerais qu'il vienne m'en parler avant de donner une conférence de presse", a-t-on pu lire dans L'Équipe de jeudi. On appréciera notamment l'aveu selon lequel JMA se serait fait gronder par ses confrères, et l'amalgame entre conférence de presse et interview...
      Il en ressort clairement que ce qu'on n'a pas le droit de dire, c'est que les calendriers sont trop chargés. Peu importe que les joueurs y risquent leur santé et le football, son basculement dans le dopage organisé. On ne critique pas l'organisation des compétition. Surtout si l'on n'est qu'un simple exécutant.


      Platini hors sujet

      Mais la réaction la plus absurde est encore celle du nouveau président de l'UEFA. "Si c'est un bon préparateur physique, il n'a qu'à dire qu'avec la préparation physique on peut avoir des joueurs physiquement au point, on n'est pas obligés d'utiliser des produits dopants pour essayer de les aider", a déclaré Michel Platini dès mardi sur RTL (propos rapportés par l'AFP), suivant un raisonnement de niveau CM2.

      Certes, il n'y a aucune surprise à entendre Michel Platini tenir des propos désinvoltes sur le dopage (lire Faut-il voter Platini?). En revanche, il se met complètement hors sujet en assimilant Duverne à son club ("Les cadences sont infernales à Lyon, pas à Sedan. Alors qu'est ce qu'on fait? Si Lyon ne veut pas jouer la Ligue des champions, ne veut pas jouer la finale de la Coupe de la Ligue [...], ils joueront moins de matches") alors que celui-ci critique justement la multiplication des compétitions et prône la trêve hivernale qui figurait dans le programme du Lorrain. De toute façon, Platoche tire un trait sur le débat: "Quand les joueurs ne jouent pas, ils râlent parce qu'ils ne jouent pas, quand ils jouent, ils râlent parce qu'ils jouent trop. Ils veulent jouer tous les trois jours quand ça va bien, quand ils perdent ils disent qu'ils jouent trop. (...) Je la connais cette histoire de calendrier et du nombre de matches".


      L'omerta comme clause de contrat

      Les déclarations de Duverne (auquel quelques grands esprits vont certainement reprocher de cracher dans la soupe) sur un sujet majeur, au lieu de susciter un débat, ont simplement montré que ce dernier était verrouillé d'avance. À force d'organiser l'omerta, les patrons du foot vont bientôt en faire une clause de contrat.
      Même la possibilité du dopage est taboue. On se souvient qu'à la suite de notre interview du Dr Jean-Daniel Escande (La solution du produit n'est jamais loin) avait suscité un droit de réponse de la part de son ancien employeur, le LOSC. Il n'avait pourtant fait que s'interroger sur le statut des médecins de club et exprimer, lui aussi, ses craintes que les dispositifs de lutte antidopage soient insuffisants... Et comment lui donner tort, puisque la chape de plomb offre justement les meilleures conditions à un éventuel développement des pratiques dopantes.

      Le procès de la Juventus (lire La vieille dame tapait dans la pharmacie) n'a servi à rien. Remarquablement occulté par le milieu et les médias spécialisés, cette affaire qui a conclu à l'usage d'EPO dans un des plus grands clubs d'Europe n'a pas été considéré comme un précédent (ou comme un "tremblement de terre", pour employer une terminologie journalistique). Il y a donc eu un "avant" et un "après", mais l'après ressemble à s'y méprendre à l'avant. La politique de l'autruche a donc de beaux jours devant elle. Tant pis si l'autruche a des seringues dans le fondement.
      Envoyé par anthoto1
      Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

      Commentaire


      • Envoyé par Alcatel
        L'omerta comme clause de contrat
        C'est malheureusement là le coeur du problème... :(
        Le premier qui l'ouvre a perdu... :rolleye:

        Merci du transfert Alcatel. :grn: ;)
        C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

        Commentaire



        • "Vas-y Johan, dis-leur comment François Bayrou a corrigé la trajectoire de ton coup franc rien qu'en se concentrant très très fort pour quelle n'aille ni à droite, ni à gauche".


          Au quatrième top, cela fera exactement un mois, onze jours et trois heures que vous vous êtes bien foutu dans la merde. :grn:


          C'est bien la première fois où l'on est pas sûr que Jack Bauer fasse tout ce qui est en son pouvoir pour protéger le Président


          «Et là, Aulas, il me sort : "Va surtout pas à Lille, c'est des tocards! Au moins, à Lyon, t'es sûr d'aller loin en Ligue des champions!"» : ev) :


          Il suffisait d'y penser: en marquant d'une croix le point d'impact, Albert Émon a résolu les problèmes de visée de Mamadou Niang.


          Le problème avec les boxeurs, c'est que t'es obligé de rire bruyamment à leurs vannes pourries pour pas qu'ils se vexent.


          Après quinze ans de constipation, Jean Fernandez a lâché son premier pet ce week-end. :crazy:


          "En tant que supporter inconditionnel du football français, je me suis trouvé fort affecté par l'élimination prématuré de nos amis lyonnais en Ligue des champions". : ev) :


          "Con teeeee paartiiroooooo"


          "J'ai bien observé Maoulida. Il ne joue que sur une jambe et c'est la droite. Il te suffit de pas te louper sur ton premier tacle et c'est réglé". :grn:


          Tous les moyens sont bons pour se persuader qu'on fait partie d'une grande équipe qualifiée pour les quarts de finale.:confus:


          Avant de rentrer sur le terrain, Pauleta préfère préserver la surprise de la compo du PSG, afin de garder le moral le plus longtemps possible.

          Commentaire


          • le ying et le Niang
            "Niang, indispensable à l'OM" (starafric.com). Pour rassurer Cissé sur ses aptitudes de finisseur? :grn:

            OMonopoly
            Albert Émon (lephoceen.fr): "Ça va payer". Tu as eu des nouvelles de Kachkar, toi? :-)

            Jocelyn Anglemort
            Benoît Pedretti (L'Équipe): "L'équipe de France est toujours dans un coin de ma tête". Un coin mal éclairé, alors.

            death penalty
            "Marseille : Pas de mur pour Carrasso" (F365). L'exécution se fera au poteau.:grn:

            miroir de nos illusions

            Francis Gillot (sports.fr): "Un 0-0 m'irait très bien". Demande quand même conseil à la vendeuse.

            série

            "Toulouse - Douchez s'en contente" (F365) "Nice - Antonetti s'en contente" (F365). Paris – Défaite sans qu'on tente. :mdr: :mdr: :mdr:

            dans le nourrain
            "Cassano accuse Capello" (F365). Il lui aurait même dit d'aller se faire maître.:mdr:

            Georges Esso
            Frédéric Da Rocha (F365): "Plus de 42 points". Avec ça, tu dois pouvoir choper quelques assiettes ou une peluche.

            30 milliions de Sammy

            "Traoré sait comment faire" (F365). Le vrai problème, c'est plutôt de pas marcher dedans.
            Did you see that ludicrous display last night ?

            Commentaire


            • PFG
              "Rennes : Thomert veut «enterrer» le PSG" (F365). Dans le même trou que sa carrière? bim:grn:

              scratch
              "L'OM impatient de renouer avec le succès" (Reuters). Pensez à faire un double nœud, cette fois.

              arsène lapin
              Arsène Wenger (lequipe.fr): "Domenech n'appelle jamais". Laisse tomber. T'es trop bien pour lui.

              la chute
              "PSG: Camus dans le viseur?" (sports.fr).

              comme des moules
              "Sur le Rocher, Nantes veut continuer à s'accrocher" (Reuters). :grn:

              Commentaire


              • Envoyé par FranckCA

                "Con teeeee paartiiroooooo"
                :mdr: :mdr: :mdr:

                Merci qui ? Merci Francky ! :grn:
                C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                Commentaire




                • "Pas de complexe hein! Tu sais moi avec une raquette dans la main, je ne ferais pas mon malin non plus".
                  LEPIQUE.com

                  Commentaire


                  • :mdr:

                    Selon vous, quelles sont les caractéristiques de la Renault Mégane série spéciale "L'Équipe"?
                    1. L'ordinateur de bord donne des notes au conducteur
                    2. À chaque virage, elle annonce que vous allez percuter un platane
                    3. Elle consomme 1 litre aux cent le dimanche et le lundi, 2,20 le samedi et 0,85 les autres jours
                    4. La couleur noire du volant déteint sur les mains
                    5. Son GPS la ramène automatiquement à Paris ou à Marseille
                    6. Son coffre peut contenir le cadavre de quatre entraîneurs
                    Envoyé par anthoto1
                    Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

                    Commentaire


                    • j'les trouve particulièrement bons ces temps les cahiers :grn:

                      celles-là m'ont fait pisser de rire :



                      "Merci. Bon match à vous aussi, Monsieur Poulat".




                      67e minute: à quelques mètres de là, Civelli, Cesar et Cana taclent simultanément le même joueur

                      :mdr:

                      Commentaire


                      • Envoyé par glenglen


                        67e minute: à quelques mètres de là, Civelli, Cesar et Cana taclent simultanément le même joueur

                        :mdr:
                        :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

                        L'hymne à la boucherie. :crazy: :grn:
                        C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                        Commentaire




                        • Cyril Rool propose aimablement à Monsieur Poulat de choisir entre la main gauche et la main droite pour sa baffe en pleine gueule



                          "Pourquoi voudriez-vous que de légers contretemps sportifs atténuent de quelque façon l'enthousiasme intérieur que je ressens quotidiennement depuis que je me suis vu confier la destinée d'un club aussi prestigieux?"




                          Si, si, on se souvient encore de Lyon à l'AS Roma




                          j'adore! :crazy:

                          Commentaire


                          • Envoyé par mb6.9


                            "Pourquoi voudriez-vous que de légers contretemps sportifs atténuent de quelque façon l'enthousiasme intérieur que je ressens quotidiennement depuis que je me suis vu confier la destinée d'un club aussi prestigieux?"
                            Merde. Ca y est ! J'me suis fait dessus. :crazy: (de rire, hein... :grn: )
                            C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                            Commentaire


                            • en signature, ma préférée de la semaine:grn:

                              Commentaire


                              • La complicité interne
                                José Pasqualetti (AFP) : "Je n'ai pas l'impression que nous avons volé notre succès". Vous l'avez demandé poliment et Barthez vous l'a donné.

                                La balance des transferts qui s’annonce déficitaire
                                Albert Émon (Maxifoot) : "On ne peut plus calculer".

                                Le joueur trop optimiste
                                Bonaventure Kalou (football365.fr) : "En remportant une rencontre ou deux, tu peux être champion".



                                Même si Monsieur Poulat n'a pas eu le courage de désigner le coupable, il semble que Cyril Rool se soit mystérieusement reconnu.


                                Sont forts en ce moment! :mdr:

                                Commentaire




                                • "Hi hi hi ! Direct dans mes filets, je leur ai mis! Même Stojkovic leur avait pas faite, celle-là!"

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par mb6.9


                                    "Hi hi hi ! Direct dans mes filets, je leur ai mis! Même Stojkovic leur avait pas faite, celle-là!"

                                    Mais LOL ! :mdr: :mdr:

                                    C'est pas possible ! Z'ont la forme, bordel ! :mdr:
                                    C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                                    Commentaire


                                    • Et pour finir... avant d'aller déjeuner une... NOUVEAUTE!!

                                      L'EQUIPE SALE TYPE



                                      C'est la nouveauté de la Gazette : chaque semaine, nos journaux spécialisés nous livrent la quintessence d'une de leurs activités préférées – la notation des joueurs – en établissant "l'équipe type" de la journée. Leur sélection à eux, qui les venge peut-être un peu de ne pas être sélectionneurs. Mais ils ne vont pas au bout de leur logique en n'osant pas mettre sur le papier le onze des joueurs les plus mal notés.

                                      Nous nous sommes substitués à eux, non pas pour vilipender les tocards du jour, mais pour pousser l'exercice jusqu'au bout. Notre méthodologie, pas plus scientifique que la leur, a consisté à amalgamer les notes de L'Équipe et les "étoiles" de France Football, pour ensuite tâcher de composer une équipe cohérente sur le plan tactique – à défaut d'offrir toutes les garanties de performance. Voici donc le premier fruit d'une collaboration entre les Cahiers du football et le groupe Amaury.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par mb6.9
                                        Oula ! Y a de la sardine au mètre carré là ! :crazy: :mdr:
                                        C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Ryback
                                          Oula ! Y a de la sardine au mètre carré là ! :crazy: :mdr:
                                          un peu de Canari aussi ....

                                          Commentaire



                                          • Une défaite en finale à la 89e minute, normalement, c'est au cul que ça fait mal.


                                            C'est vrai qu'elle puait un peu, la sortie de Vercoutre.

                                            j'ai trouvé ces deux pas mal, surtout celle de malouda :fier:
                                            "Le vin,il nait, puis il vit, mais point ne meurt car en l'homme il survit"

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par mb6.9
                                              un peu de Canari aussi ....
                                              Les vieilles gloires périmées quoi ! :grn:
                                              C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par fonkky


                                                C'est vrai qu'elle puait un peu, la sortie de Vercoutre.
                                                EXCELLENTE!!! jl'avais pas vu celle là... elle était pas dans le diaporma .... :dt:

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par fonkky

                                                  C'est vrai qu'elle puait un peu, la sortie de Vercoutre.
                                                  GRAVE ! :mdr:

                                                  :confus:
                                                  C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par mb6.9
                                                    EXCELLENTE!!! jl'avais pas vu celle là... elle était pas dans le diaporma .... :dt:
                                                    Ca date de dimanche je crois, c'est peut etre pour ca
                                                    "Le vin,il nait, puis il vit, mais point ne meurt car en l'homme il survit"

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X