Annonce

Réduire
Aucune annonce.

un passage qui fait grincer

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • un passage qui fait grincer



    «Un bilan très satisfaisant»

    Directeur des Sports et des affaires publiques de Canal+, Alexandre Bompard est l’homme qui a géré le lourd dossier des droits télévisés pour la chaîne cryptée. Depuis son bureau de Boulogne, il a bien voulu faire le point sur les liens entre football et télévision.

    Par Jean-Batiste Duteurtre

    Et Henri Merle

    Sport24.com : Le championnat a repris, il y a trois mois, avec comme particularité d’avoir un seul opérateur pour les retransmissions. Quel bilan vous faites après treize journées ?
    Alexandre Bompard : Nous faisons un bilan qui est très satisfaisant. D’abord, il est très satisfaisant sur le plan économique. L’investissement que l’on avait réalisé en décembre dernier était très substantiel. Nous avions fait à l’époque le pari industriel que la valeur de l’exclusivité était très élevée et était supérieure à la valeur économique du championnat de L1. Les huit mois qui viennent de s’écouler depuis cette acquisition nous ont confortés dans cette analyse puisque nous avons enregistré huit mois record en terme de recrutement.

    Nous battons chaque mois depuis le mois de janvier les records établis il y a une quinzaine d’années. La progression se retrouve à la fois sur Canal Plus et sur CanalSatellite. C’est une progression supérieure à deux chiffres par rapport aux performances que l’on enregistrait l’année dernière. Sur le service de paiement à la séance (Foot+), nous avons doublé en trois mois le nombre de commandes à la fois sur les matches, les soirées ou les abonnements à l’année. Ce produit manquait jusqu’alors d’identité éditoriale dans la mesure où on en en partageait la production avec TPS. Il en résultait une absence d’investissements de la part des deux opérateurs, un produit assez pauvre éditorialement et en terme de qualité de production technique. Depuis 4 mois nous avons investi fortement pour que ce produit soit aux normes Canal, une sorte de Canal light. Nous avons renforcé nos moyens de production (nombre de caméras notamment) et éditorialisé ce produit (qualité des consultants, présence de statistiques, avant et après match). Nous avons également créé un huitième canal, qui s’appelle la Zap Foot. Il permet de suivre l’ensemble des matches en même temps sur une seule chaîne. C’est un produit qui marche formidablement bien et nous sommes donc en train de valoriser ce service de paiement à la séance dont beaucoup de gens pensaient qu’il était absolument impossible à rentabiliser en France.

    Il y a aussi une politique de prix très différente. Nous avons essayé de faire en sorte que les gens, plutôt que de commander chaque samedi soir, ce qui est toujours un peu rébarbatif, aient une formule très attractive d’abonnement à l’année. On a enregistré sur ce produit les premières notes de satisfaction qui sont en très forte hausse.
    Voilà, commercialement et économiquement, c’est un investissement réussi. Nous avons des performances en terme d’audience depuis le début de la saison qui sont très satisfaisantes. On est par exemple très satisfait sur le rendez-vous du samedi après-midi à 17H15 qui marche très bien avec une progression supérieure à 10% par rapport à l’année dernière.

    Sport24.com : Vous souhaitez encore améliorer le système avec un grand match le dimanche soir ?
    Alexandre Bompard : Le samedi marche très bien tout comme Jour de Foot. Le dimanche soir est pour le moment un rendez-vous qui est dans les standards de la «case» mais pas en augmentation sensible, donc on essaie de le retravailler et de le booster, en identifiant un certain nombre de fois dans l’année des très grandes affiches que l’on va traiter de manière différente des autres en faisant un avant-match d’une heure. C’est ce que l’on a fait pour OM-PSG avec à la clef la meilleure performance d’audience depuis 5 ans.

    Sport24.com : Cela veut-il dire que l’énorme investissement fait par Canal avec ces droits achetés est rentable ?
    Alexandre Bompard : On avait analysé qu’à la fois il y avait une valeur économique du championnat de L1, probablement autour de 450/500 millions d’euros et puis une valeur stratégique à la détention de l’exclusivité qui, elle, est d’environ 100-150 millions d’euros. L’investissement réalisé reflétait en fait la valeur économique du produit mais également l’intérêt stratégique pour notre groupe de reconquérir l’exclusivité que nous avions perdue. Par ailleurs, nous étions en effet dans une compétition portant sur un produit vital puisque la perte du championnat nous aurait placés dans une situation extrêmement difficile. La configuration de l’appel d’offres était par ailleurs très complexe avec un appel d’offres fermé à un seul tour sur quatre lots. Le pari de Bertrand Méheut, le président de Canal plus, a été d’acquérir l’exclusivité du championnat et de travailler ensuite à rentabiliser cet investissement en étant ensuite les plus performants possibles.

    Sport24.com : Concernant le championnat, êtes-vous étonné, par rapport à l’argent que vous avez amené, que les clubs soient restés pendant la période du mercato si tranquilles et si sages ?
    Alexandre Bompard : On ne saurait se substituer à la gestion des clubs. Ils se gèrent très bien eux-mêmes. Mais nous considérions au moment de l’investissement que le championnat français avait à peu près l’ensemble des caractéristiques pour se hisser progressivement, c’est-à-dire au terme du contrat, dans les trois ou quatre meilleurs championnats européens. Pour ça, il y a deux types de politiques à conduire concomitamment. D’abord, il y a l’amélioration des infrastructures et sur ce point j’ai l’impression que les clubs se sont plutôt engagés vers l’amélioration des infrastructures d’accueil, la rénovation des stades plus à même d’accueillir un nombre de spectateurs accrus dans de bonnes conditions. Cette amélioration des infrastructures que nous appelions de nos vœux nous permet de magnifier le spectacle qu’on offre à nos abonnés. Pour qu’un championnat soit de très belle qualité, il faut également des grands joueurs capables de faire la différence individuellement. Nous espérons qu’au cours des prochaines saisons, les clubs français parviendront à attirer un plus grand nombre d’internationaux français ou étrangers.

    Sport24.com : C’est plutôt sage…
    Alexandre Bompard : J’en suis convaincu, un club de football n’est pas une activité économique comme les autres. C’est une entreprise certes, mais aussi un lieu de spectacles et une communauté qui crée du lien social. Je crois qu’il faut réunir ces trois composantes pour gérer un club de football comme il se doit d’être géré. Je crois donc qu’il faut de la sagesse mais aussi un peu d’audace.

    Sport24.com : Quels sont les moyens dont vous disposez ?
    Alexandre Bompard : Nous sommes la plus grande rédaction de sport en Europe. La rédaction vient alimenter la chaîne Canal Plus, Canal Plus Sport, Sport Plus, et NBA +, la chaîne de basket. Nous diffusons près de 6000 heures de sport en direct toute la saison. Pour vous donner un ordre d’idées, sur le week-end, nous avons plus de 600 personnes mobilisées partout en France pour traiter le championnat de L1. Il y a également une partie acquisition de droit sportif, qui est le deuxième socle de notre activité, notre deuxième métier. Ce métier, c’est d’acquérir des droits aux quatre coins du monde pour acheter des grandes compétitions pour nos abonnés. Et puis, on a un secteur production-réalisation, c’est la partie technique de notre activité. Ce sont les trois grands métiers que l’on trouve à la direction des sports de Canal Plus. Sachant que sur la partie rédaction, nous sommes organisés en trois grands pôles d’activité, un pôle football qui est numériquement le plus important, un pôle rugby et un pôle omnisports couvrant tous les autres sports diffusés, c'est-à-dire plus de 60.

    [b]Sport24.com : Pourquoi avez-vous changé la présentation de l’émission du samedi soir Jour de Foot ?|/b]
    Alexandre Bompard : Nous n’étions pas totalement convaincus de la pertinence d’un duo pour une émission qui est avant tout une émission de service. A 22h30, vous voulez tout de suite aller sur les stades avoir des images. Or, le duo rend évidemment l’exercice un peu plus bavard. Nous sommes donc revenus à la formule d’un seul présentateur. Par ailleurs, je souhaitais confier des responsabilités manageriales à Stéphane Guy qui a les compétences pour ça.

    Sport24.com : Pourquoi être présent sur le championnat de football et absent de la Coupe du monde 2006 ?
    Alexandre Bompard : Nous sommes une chaîne à péage, une chaîne qui tire 90% de ses revenus de l’abonnement. On a 8 millions d’abonnés aux offres du groupe, 5 millions à Canal +, 3 millions à CanalSatellite. Ce que souhaitent nos abonnés, ce sont des feuilletons. Ils souhaitent suivre un feuilleton de son premier à son dernier jour que ce soit le championnat de L1, la Champion’s League, le championnat de rugby et les autres sports qu’on couvre. L’événement ponctuel sur trois semaines, c’est un événement de chaîne gratuite. C’est un événement court, qui se finance sur le revenu publicitaire et qui n’a pas la logique d’un feuilleton que vous suivez de semaine en semaine. Si on peut l’avoir en plus, c’est la cerise sur le gâteau, mais ce n’est pas central. Ce que souhaitent nos abonnés, c’est qu’on leur permette de suivre ces feuilletons, qu’on mette en scène ce spectacle au long cours, qu’on le fasse vivre dans nos différentes émissions. En outre, il y a un élément réglementaire. Vous savez qu’il y a un certain nombre d’événements qui sont des événements dits majeurs, qui sont donc régulés par un décret sur les événements majeurs, qui font que ces événements doivent être sur une chaîne en clair pour être offert au plus grand nombre de citoyens. Or, la co-diffusion d’évènements n’a pas d’intérêt économique. Il y a une exception à ça, ce sont les Jeux Olympiques. Nous y sommes présents depuis 1992 et serons présents à Pékin en 2008, parce c’est un événement tellement compliqué à mettre en scène que là, on apporte un vrai plus par rapport à ce que peut faire une chaîne en clair.

    Sport24.com : Sur le côté spectacle aussi, est-ce qu’il ne manque pas encore aujourd’hui dans le championnat un véritable grand club car Lyon manque tout de même d’identité…
    Alexandre Bompard : On ne peut pas reprocher au président Aulas de conduire son club de manière performante année après année ! Ce que je pense, plus sérieusement, c’est qu’un grand championnat a besoin de grandes locomotives. C’est indispensable.
    Lorsque l’on regarde ce qui se passe en Espagne, en Italie, en Angleterre, ce ne sont pas des championnats qui sont de meilleure qualité au milieu de tableau. En revanche, vous avez régulièrement de grandes équipes qui sont toujours compétitives à la fois dans le championnat et en compétition européenne. Donc, je pense qu’il faut qu’il y ait trois ou quatre grandes villes de football régulièrement aux premières places du championnat, ce qui n’exclut pas les équipes surprises, et compétitives au niveau européen.


    Sport24.com : Il y a quelques mois, on a parlé de vous pour la présidence du PSG, c’est quelque chose qui vous aurez tenté ? Es-ce que cela peut arriver dans le futur, au PSG ou ailleurs ?
    Alexandre Bompard : Il ne faut jamais dire jamais mais je crois que non. J’ai vécu par procuration une formidable expérience à Saint Etienne, une belle aventure humaine mais aujourd’hui j’ai bien d’autres envies…

  • #2
    On pourra pas nous accuser de doublon !!!

    Commentaire


    • #3
      Je ne sais pas si c'est ma susceptibilité de supporter lyonnais, mais le journaliste aurait pu choisir d'autre mots.
      En même temps, il doit être supporter parisien et donc

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par cdjeuce
        Je ne sais pas si c'est ma susceptibilité de supporter lyonnais, mais le journaliste aurait pu choisir d'autre mots.
        En même temps, il doit être supporter parisien et donc
        c'est ce qu'on appelle un mauvais journaliste...

        Commentaire


        • #5
          rien à faire.

          Il a raison, il faut plusieurs clubs au haut niveau pour avoir un championnat attractif pour lui.

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par jajar
            rien à faire.

            Il a raison, il faut plusieurs clubs au haut niveau pour avoir un championnat attractif pour lui.
            C'est vrai mais le seul club à être régulièrement en haut du classement ces dernières années est l'OL. Outre les titres amassés ces 4 dernières années, l'OL est bien placé les 3 années précédentes aussi.

            Les autres soi disant grands clubs font des hauts et des bas. A la limite, seul Monaco est régulier aussi ces dernières années.

            Alors de là à dire que l'OL n'est pas un véritable grand club :shock: :shock: :shock:

            Commentaire


            • #7
              les faits parlent d'eux memes : les ex-gros qui veulent tout et tout de suite et qui finalement n'obtiennent rien, les autres qui s'inspirent du modele lyonnais ou veulent s'en inspirer comme Nantes, Strasbourg, Lille et probablement d'autres, même l'OM fait preuve d'humilité cette saison.

              Mais quand la vanité est le défaut principal des supporters, il est difficile de reconnaitre un succès autre que le sien. Forcément, ça demande de l'intelligence ....

              Commentaire


              • #8
                moi je trouve ca tres attractif l'OL qui ecrase le championnat :D 8)

                Commentaire


                • #9
                  Mais quand la vanité est le défaut principal des supporters, il est difficile de reconnaitre un succès autre que le sien. Forcément, ça demande de l'intelligence ....[/quote]

                  Certes mais de la part d'un journaliste ! C'est plutôt moyen puisqu'en théorie et je dis bien en théorie, les journalistes se doivent d'être neutre dans leur jugement.
                  C'est une utopie mais on attend qd même de leur part une certaine objectivité. Il aurait pu dire OL= grand club français malgré sa faible popularité en France.

                  Non?

                  Commentaire


                  • #10
                    Ca reste une interview où Alexandre Bompard en est l'invité, on ne peut pas dire que le bougre est encore fait ses preuves dans le monde du football, alors il peut répondre ce qu'il veut, ça ne bousculera pas celle que j'ai à gauche, ni dérangera celle qu'est à droite.

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par cdjeuce
                      C'est une utopie mais on attend qd même de leur part une certaine objectivité. Il aurait pu dire OL= grand club français malgré sa faible popularité en France.

                      Non?
                      mais c'est ce qui est dit, tacitement ou non. OL mastodonte sans charisme....populaire

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par lugdu6915
                        moi je trouve ca tres attractif l'OL qui ecrase le championnat :D 8)
                        ca me pose pas de problèmes non plus

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par bigfootn
                          les faits parlent d'eux memes : les ex-gros qui veulent tout et tout de suite et qui finalement n'obtiennent rien, les autres qui s'inspirent du modele lyonnais ou veulent s'en inspirer comme Nantes, Strasbourg, Lille et probablement d'autres, même l'OM fait preuve d'humilité cette saison.

                          Mais quand la vanité est le défaut principal des supporters, il est difficile de reconnaitre un succès autre que le sien. Forcément, ça demande de l'intelligence ....
                          ben pour reconaitre les erreurs d'arbitrage c'est sur c'est plus dur :roll: Mdr prends exemple sur d'autres supporters lyonnais plus intelligent que toi.....

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Lept1
                            Envoyé par bigfootn
                            les faits parlent d'eux memes : les ex-gros qui veulent tout et tout de suite et qui finalement n'obtiennent rien, les autres qui s'inspirent du modele lyonnais ou veulent s'en inspirer comme Nantes, Strasbourg, Lille et probablement d'autres, même l'OM fait preuve d'humilité cette saison.

                            Mais quand la vanité est le défaut principal des supporters, il est difficile de reconnaitre un succès autre que le sien. Forcément, ça demande de l'intelligence ....
                            ben pour reconaitre les erreurs d'arbitrage c'est sur c'est plus dur :roll: Mdr prends exemple sur d'autres supporters lyonnais plus intelligent que toi.....
                            8) Je n'en demandais pas tant ! 8)

                            Tu sais que tu viens de te faire beaucoup d'ennemis avec la phrase sur l'arbitrage ?!

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par FranckCA
                              Envoyé par Lept1
                              Envoyé par bigfootn
                              les faits parlent d'eux memes : les ex-gros qui veulent tout et tout de suite et qui finalement n'obtiennent rien, les autres qui s'inspirent du modele lyonnais ou veulent s'en inspirer comme Nantes, Strasbourg, Lille et probablement d'autres, même l'OM fait preuve d'humilité cette saison.

                              Mais quand la vanité est le défaut principal des supporters, il est difficile de reconnaitre un succès autre que le sien. Forcément, ça demande de l'intelligence ....
                              ben pour reconaitre les erreurs d'arbitrage c'est sur c'est plus dur :roll: Mdr prends exemple sur d'autres supporters lyonnais plus intelligent que toi.....
                              8) Je n'en demandais pas tant ! 8)

                              Tu sais que tu viens de te faire beaucoup d'ennemis avec la phrase sur l'arbitrage ?!
                              non mais cété pour qu'il comprene :roll:

                              Commentaire


                              • #16
                                venant d'un bordelais, ça prend tout son sens.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Perso, j'vois pas ou est-ce qu'on doit se sentir attaqué ou visé !
                                  Il dit nulle part qu'on est une petite équipe, il a dit nulle part qu'on est pas un grand club... non sérieux, fo arrété la paranoïa ! :shock:

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Envoyé par Kushinan
                                    Perso, j'vois pas ou est-ce qu'on doit se sentir attaqué ou visé !
                                    Il dit nulle part qu'on est une petite équipe, il a dit nulle part qu'on est pas un grand club... non sérieux, fo arrété la paranoïa ! :shock:
                                    Pareil, j'vois vraiment pas ce qu'il dit de mal ??? :shock:
                                    Z'êtes parano !!

                                    Il a raison, il faudrait que Lyon ne soit pas seul au sommet, pour que le niveau progresse plus vite ; il ne dit pas autre chose.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par Kushinan
                                      Perso, j'vois pas ou est-ce qu'on doit se sentir attaqué ou visé !
                                      Il dit nulle part qu'on est une petite équipe, il a dit nulle part qu'on est pas un grand club... non sérieux, fo arrété la paranoïa ! :shock:
                                      c'etait sur l'impact populaire, pas sur les résultats

                                      Commentaire

                                      Chargement...
                                      X