Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

bernard lacombe a tellement raison....

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • bernard lacombe a tellement raison....

    «Un autre monde»
    Bernard Lacombe pourrait vous en parler des heures. L’ancien international a disputé 16 St-Etienne-Lyon sous le maillot de l’OL et de l’ASSE. Le conseiller du président Aulas a accepté pour Sport24.com de se livrer sur ces matches pas tout à fait comme les autres. Interview

    Par Razik Brikh

    Notre correspondant à Lyon

    Sport24.com : Bernard, qu’est ce que le mot derby évoque pour vous ?
    Bernard Lacombe : (il soupire) C’est beaucoup de souvenirs, notamment mes premiers derbies que j’ai disputé en cadet et en junior. J’ai joué deux finales de la Coupe Gamberdella, ce fût fabuleux, nous avions perdu la première finale aux tirs au but, mais on s’était rattrapé l’année suivante en gagnant 2 buts à 1, c’était lors de le saison 70-71. St-Etienne allait connaître par la suite son heure de gloire.

    Sport24.com : Pouvez-vous nous raconter un petit souvenir sur l’un de ces derbies ?
    Bernard Lacombe : Je vais vous dire, un jour c’était ma première année en cadet, nous étions sur le terrain annexe, le terrain qui se trouve à côté du stade Gerland et à côté de nous se disputait le derby, nous étions tout excités avec mes coéquipiers. Lyon a, ce jour là, perdu 7-1, je ne suis pas trop sûr du score mais c’était une grosse défaite. Je peux vous dire que ça fait mal de s’incliner sur un tel score pour un derby. Mais c’était la période faste de St-Etienne, il dominait le football français.

    Sport24.com : Comment expliquer justement cette belle période stéphanoise ?
    Bernard Lacombe : Il y avait une certaine continuité dans le travail, à l’époque ils faisaient ce que Lyon fait depuis quelques années. Moi je suis quelqu’un qui pense que ce sont aussi les hommes qui font les grands clubs et un président, Roger Rocher, entouré de toute son équipe, a fait du bon boulot à St-Etienne. Et puis, même si je suis Lyonnais, il y a cette ferveur à Sainté, l’ambiance dans ce stade, c’est une caisse de résonance, moi cela me fait penser aux ambiances que l’on a connues avec Lyon lorsque l’on est allé jouer contre le Celtic Glasgow (Ndlr : Celtic Park). En plus, eux aussi ont du vert sur leurs maillots. (rires)

    Sport24.com : Vous qui avez joué dans les deux clubs, quelles étaient à l’époque les différences fondamentales entre Lyon et St-Etienne ?
    Bernard Lacombe : Quand je suis arrivé en 1979 à St-Etienne, j’ai tout de suite vu la différence, ils avaient, à l’époque, 10 ans d’avance sur nous. Je pense aussi que l’expérience acquise lors des matches de coupe d’Europe a beaucoup aidé les Verts. A St-Etienne, tout était mis en œuvre pour que les joueurs se sentent bien. Par exemple, je me rappelle que tout se passait dans l’enceinte de Geoffroy-Guichard, si on voulait se faire aider pour remplir un document administratif, il fallait monter un long escalier et dans une salle, des personnes du club étaient chargées de nous aider à résoudre nos problèmes.

    Sport24.com : Vous, le pur Lyonnais, porter le maillot vert, c’est un comble…
    Bernard Lacombe : Oui, mais c’était à l’époque où le club avait des difficultés financières.

    Sport24.com : Pourquoi dit-on que les derbies entre l’OL et l’ASSE ne sont pas des matches comme les autres ?
    Bernard Lacombe : Mais parce que les derbies c’est un autre monde ! C’est vraiment un match à part et ne venez pas me parler des soi-disant autres derbies en France, cela n’a rien à voir. Le seul et l’unique derby dans le championnat français, c’est bel et bien Lyon-St-Etienne.

    Sport24.com : Pensez-vous que les joueurs ressentent cet engouement autour du derby ?
    Bernard Lacombe : Bien sûr et même les joueurs Brésiliens, car il ne faut pas oublier que Marcelo (Ndlr : ancien joueur de l’OL devenu recruteur au Brésil pour le compte de l’Olympique Lyonnais), Edmilson et Claudio (Caçapa) ont débuté chez nous par un derby. Ils savent l’importance de ce match aux yeux des Lyonnais. Même pour Cris, dès que j’ai discuté avec lui au Brésil, je lui ai parlé de ces derbies. Durant ces trois prochains jours, je vais venir assister à l’entraînement et je sais que je vais voir des joueurs qui seront plus concentrés, plus attentifs. Je me souviens quand j’étais joueur, tout se passe à l’intérieur, quand on monte dans le bus pour rejoindre St-Etienne, qu’on passe par Givors, Rive de Gier, St-Chamond, on a une boule dans le ventre, on ressent beaucoup de sensations. C’est vraiment quelque chose à vivre, de vraiment intense.

    Sport24.com : Pourquoi ces derbies sont-ils aussi importants pour les Rhône-Alpins ?
    Bernard Lacombe : C’est l’événement régional, il faut se souvenir que les Verts ont marqué l’histoire du football français parce qu’à cette époque là, l’équipe de France ne disputait pas de Coupe du monde et donc tous les amoureux du football se sont identifiés à cette équipe de St-Etienne. Comme avait dit Roger Rocher, «Lyon était la banlieue de St-Etienne», il n’avait à l’époque ni raison, ni tort à 100 %. Désormais l’écart s’est inversé, c’est Lyon qui joue la Ligue des Champions et qui domine le football français. Nous sommes invaincus cette saison, St-Etienne veut nous faire tomber et pour nous, il est hors de question de perdre à Geoffroy-Guichard, cela promet un beau match en perspective.

    c'est tellement intense ces déplacements.....

  • #2
    Re: bernard lacombe a tellement raison....

    Envoyé par marouane69
    Mais parce que les derbies c’est un autre monde ! C’est vraiment un match à part et ne venez pas me parler des soi-disant autres derbies en France, cela n’a rien à voir. Le seul et l’unique derby dans le championnat français, c’est bel et bien Lyon-St-Etienne
    c'est peut-être bien le seul point d'accord que nous ayons avec les stefs

    Commentaire


    • #3
      Nanard, je t'aime.
      Certains croient, je préfère savoir...

      Commentaire


      • #4
        Je suis d'accord, marre des Derbies Marseille - OM (500kms de distance le derby... ), les Monaco - Nice (aucune rivalité, encore moins avec des stades de 5000 places chacun!! :| )...
        Bientot, Derby Lyon - Paris, Marseille - Strasbourg et St Etienne - Auxerre !!!

        Canal s'invente des derbies pour attirer de l'audience, et faire croire que le match à de l'importance!! :|
        Actionnaire minoritaire

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par bhutanclan
          Je suis d'accord, marre des Derbies Marseille - OM (500kms de distance le derby... ), les Monaco - Nice (aucune rivalité, encore moins avec des stades de 5000 places chacun!! :| )...
          Bientot, Derby Lyon - Paris, Marseille - Strasbourg et St Etienne - Auxerre !!!

          Canal s'invente des derbies pour attirer de l'audience, et faire croire que le match à de l'importance!! :|
          Un lion tu étais, à Lyon tu resteras !

          Commentaire


          • #6
            waaa l'insulte ultime au parisiens :shock: :shock:


            Ou c'est que tu considere que la moitié de la france c'est marseille :?

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Pedro77
              Ou c'est que tu considere que la moitié de la france c'est marseille :?

              gnééééééé ????????????????? :shock:

              Commentaire


              • #8
                J'avais oublié hier, "Derby de la Méditerrannée"(dixit Canal) :
                Nice - Ajaccio
                Actionnaire minoritaire

                Commentaire


                • #9
                  Notre derby a une histoire liée à celle des deux villes incriminées. C'est un vrai derby à l'italienne. Pas de complexes à avoir. C'est un BEAU derby.
                  17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X