Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pourquoi Alas se tient à l'écart de la politique....

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pourquoi Alas se tient à l'écart de la politique....

    Le maire de Lyon entendu comme témoin par la brigade financière

    agrandir la photo

    LYON (Reuters) - Le sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, a été entendu à titre de témoin par la brigade financière de la police judiciaire de la ville dans une affaire de financement occulte présumé du PS du Rhône.

    Les enquêteurs cherchent à savoir ce que le maire de Lyon savait de ce système de financement qui partait de la mairie PS de Saint-Fons, en banlieue lyonnaise, pour nourrir un réseau d'associations proches du Parti socialiste.

    Une partie de ces fonds avait transité par une association intitulée "Etudes Prospectives Rhône-Alpes" (EPRA), créée en 1986 et présidée par Gérard Collomb.

    Celui-ci dit en avoir démissionné en 1989, avant qu'elle ne bénéficie de fonds à partir de factures présumées fausses.

    Plusieurs proches du maire de Lyon sont dans le collimateur de la justice. Un de ses vice-présidents à la communauté urbaine de Lyon, Yves Klein, a été mis en examen en novembre dans cette affaire pour "recel et détournement de fonds publics ".

    Son adjoint aux finances à la mairie de Lyon, Yvon Deschamps, a été entendu par les enquêteurs en décembre.

    Cette affaire dite "de Saint-Fons" a été révélée en 2001 lorsque le PS a perdu la mairie de cette ville au profit de la droite. Le nouveau maire, Michel Denis, soupçonnant des malversations, avait commandité un audit auprès de l'ancien inspecteur de police Antoine Gaudino.

    Ce dernier, reconverti en détective privé, avait mis au jour un système de détournement d'argent public, partant de la mairie de Saint-Fons et transitant par une série d'associations proches du PS. Selon lui, ces détournements s'élèveraient à environ 12 millions de FF. Une information judiciaire contre X avait été ouverte pour "abus de confiance, faux et usage de faux, falsification de chèques et usage, complicité et recel".


    vaut mieux pas mettre les mains dans le camboui.....!

  • #2
    et donc tu cites Aulas ne s'y interesse pas ..

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par bobble_gom
      et donc tu cites Aulas ne s'y interesse pas ..
      tout a fait car Aulas refuse les mains tendues aussi bien à droite qu'à gauche pour un mandat politique

      Commentaire


      • #4
        il a peut etre pas le temps aussi, l'OL et la CEGID c'est bien suffisant

        et puis il veut pouvoir aller a la peche aussi tranquille ::

        Commentaire


        • #5
          Dans "Capital" Aulas disait déjà que Politique et foot ne faisaient pas bon ménage.

          Commentaire


          • #6
            Aulas ne fait pas de politique car il a su tirer les leçons des erreurs de Tapie,tout simplement.

            Commentaire


            • #7
              salut à tous,

              Il est possible que M. Aulas n'ait pas envie de s'investir directement dans la politique pour éviter de négliger l'OL parce que ça prend du temps de faire les deux et le club en patirait. Toutefois, M. Aulas a trouvé un moyen de faire de la politique au travers de M. Collomb avec qui il s'entend à merveille (à la télévision ils sont toujours très proche) et cela sert le club.
              Bravo donc à M. Aulas d'avoir su concilier sport et politique et merci.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Driver
                salut à tous,

                Il est possible que M. Aulas n'ait pas envie de s'investir directement dans la politique pour éviter de négliger l'OL parce que ça prend du temps de faire les deux et le club en patirait. Toutefois, M. Aulas a trouvé un moyen de faire de la politique au travers de M. Collomb avec qui il s'entend à merveille (à la télévision ils sont toujours très proche) et cela sert le club.
                Bravo donc à M. Aulas d'avoir su concilier sport et politique et merci.
                Je ne pense pas qu'il fasse de la politique au travers de Collomb, je pense que si CT Collomb, Perben ou tartampion, il aurait fait de même, car ce qui l'interesse, c'est ce que la politique peut lui apporté (soutien, Stade, subvention éventuel, métro) et non pas faire la politique.

                Commentaire


                • #9
                  Ce n'est pas dans son interet de faire de la politique.
                  C'est un milieu difficile, on les amis d'un jour sont les ennemis du lendemain.
                  C'est ce qui a perdu Tapie, je pense qu'Aulas a plus à gagner en agissant comme il le fait actuellement.
                  Il reste assez loin de çà pour ne concurrencer personne.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par rbart
                    Ce n'est pas dans son interet de faire de la politique.
                    C'est un milieu difficile, on les amis d'un jour sont les ennemis du lendemain.
                    C'est ce qui a perdu Tapie, je pense qu'Aulas a plus à gagner en agissant comme il le fait actuellement.
                    Il reste assez loin de çà pour ne concurrencer personne.
                    Surtout, en refusant de s'allier à l'UMP ou au PS, Aulas ne risque pas de braquer une partie de la population lyonnaise contre lui (l'UMP lui avait pourtant "mis au chaud" une circonscription en Rhône-Alpes dès 2001 dans la perspective des législatives de 2002, mais il a décliné "l'invitation").

                    De par les résultats de l'OL qui sont grandement liés à sa gestion irréprochable du club au fil des ans, il a su donner une très belle image de la ville aux plans national et international. De cela, tous les Lyonnais ou presque lui en sont grés, et leur reconnaissance transcende très largement les clivages politiques. Or, s'il était affilié à un parti, il ne pourrait faire la quasi-unanimité à Lyon comme il la fait actuellement.

                    Dire quAulas ne fait pas de politique, c'est sans doute exagéré, car il en fait à sa manière, et dans le cadre de ses intérêts (l'OL et la CEGID). D'ailleurs, s'il souhaite jamais un jour conquérir la mairie de Lyon, il a tout intérêt à rester à l'écart des luttes partisanes et à se présenter sous une étiquette indépendante, ce qui serait pour lui la meilleure garantie de victoire.
                    sigpic

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par IONF
                      Aulas ne fait pas de politique car il a su tirer les leçons des erreurs de Tapie,tout simplement.
                      Je pense aussi que c'est une bonne raison... et une bonne initiative...
                      C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par rbart
                        Ce n'est pas dans son interet de faire de la politique.
                        C'est un milieu difficile, on les amis d'un jour sont les ennemis du lendemain.
                        C'est ce qui a perdu Tapie, je pense qu'Aulas a plus à gagner en agissant comme il le fait actuellement.
                        Il reste assez loin de çà pour ne concurrencer personne.
                        Ce qui a perdu Tapie, ce sont avant tout ses actes de malhonnêteté. Et allié avec des ambitions politiques, ça n'a pas tenu la rouet car en plus, il n'était pas du sérail habituel duquel sont issus les hommes politiques.

                        Mais politique et sport peuvent faire bon ménage : Bernard Brochand a longtemps été maire de cannes ET dirigeant au PSG sans que cela ne lui nuise en aucun cas.
                        sigpic

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par Kommichu
                          Ce qui a perdu Tapie, ce sont avant tout ses actes de malhonnêteté. Et allié avec des ambitions politiques, ça n'a pas tenu la rouet car en plus, il n'était pas du sérail habituel duquel sont issus les hommes politiques.

                          Mais politique et sport peuvent faire bon ménage : Bernard Brochand a longtemps été maire de cannes ET dirigeant au PSG sans que cela ne lui nuise en aucun cas.
                          On peut dire que c'est la politique qui a fait chuter Tapie car il faisait de l'ombre aux ticards de formation.
                          Alors que ces derniers magouillent à tout va sans se faire attraper (ou rarement) ils ont vites mis à jour celles de Tapie pour le couler rapidement.
                          C'est la vision que j'en ai ...

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Kommichu
                            Ce qui a perdu Tapie, ce sont avant tout ses actes de malhonnêteté. Et allié avec des ambitions politiques, ça n'a pas tenu la rouet car en plus, il n'était pas du sérail habituel duquel sont issus les hommes politiques.

                            Mais politique et sport peuvent faire bon ménage : Bernard Brochand a longtemps été maire de cannes ET dirigeant au PSG sans que cela ne lui nuise en aucun cas.
                            Tapie s'est fait des ennemis en faisant de la politique (encore plus dans son propre camp que dans l'opposition d'ailleurs).
                            Pour le calmer, ils ont mis les moyens pour fouiller dans ses affaires et trouver les magouilles.
                            Tu sais, j'ai beau apprécier Aulas pour ce qu'il fait à l'OL, je sais que ce n'est pas un saint, dans ce milieu, il n'y a que les tueurs qui font leur trou. A un moment ou un autre, ils sont tous à flirter avec la ligne blanche. Si on veut vraiment faire tomber quelqu'un, on y arrive toujours !

                            Commentaire


                            • #15
                              Je ne crois pas qu'il ne faut pas nier le fait que JMA est un orateur formidable , mais il se tient bien loin de la politique , et tant mieu.
                              pensez vous qu'il serait judicieux qu'il s'expose encore plus médiatiquement?!? je ne crois pas , il est déja soumis à de vives critiques , et cela ne ferait que empirer les choses
                              Mr Aulas est un gestionnaire de grande Classe , un AS du business , pas un politicien...

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par tim69006
                                Je ne crois pas qu'il ne faut pas nier le fait que JMA est un orateur formidable , mais il se tient bien loin de la politique , et tant mieu.
                                pensez vous qu'il serait judicieux qu'il s'expose encore plus médiatiquement?!? je ne crois pas , il est déja soumis à de vives critiques , et cela ne ferait que empirer les choses
                                Mr Aulas est un gestionnaire de grande Classe , un AS du business , pas un politicien...
                                JMA est aussi un politicien : il en fait tous les jours ou presque à la LFP, dont il est d'ailleurs le vice-président. Ce n'est certes pas de la politique au sens classique du terme dans la mesure où cela se limite à un champ précis et où les appartenances partisanes ne sont pas synonyme de blocs qui s'affrontent.
                                sigpic

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X