Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Jean-Michel Aulas

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Conseil d'État a retoqué l'ensemble des requêtes du club lyonnais et l'a même condamné à payer 3 000 euros à la Ligue. Une décision qui clôture une passe difficile pour son président.



    Jean-Michel Aulas ne lâche jamais rien. Il l'a encore prouvé ce mardi. Par le biais d'un communiqué officiel, publié sur les réseaux sociaux et le site de son club, dans lequel l'OL a dit « prendre acte de la décision du juge des référés du Conseil d'État » tout en continuant à attaquer la décision d'arrêter les Championnats prise par la Ligue, le 30 avril, et en annonçant vouloir aller sur le fond devant le Conseil d'État.



    Pour appuyer encore un peu plus son argumentaire, il a envoyé un email à 20h31 à l'ensemble des présidents de L1 et de L2 avec le communiqué de son club et ces quelques mots : « [...] Pour votre information exhaustive, je vous prie de trouver ci-joint le communiqué de presse OL qui apporte les réponses aux questions posées. » Une démarche qui a fait dire à l'un d'eux que le dirigeant rhodanien « travestissait la réalité de l'ordonnance du Conseil d'État et allait encore un peu plus s'isoler par rapport aux autres clubs ».




    « JMA » apparaît comme le grand perdant de cette séquence, qui intervient quatre jours après qu'Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, lui a confirmé que le 3 août était bien une date butoir pour finir les compétitions nationales, ce que le boss lyonnais contestait depuis plusieurs semaines avec véhémence malgré la présence de la dite date dans des documents de travail de l'UEFA du mois d'avril, sous la mention « forte recommandation ».


    Les deux requêtes de l'OL rejetées



    Devant le Conseil d'État, l'OL portait deux requêtes : la première visait à « suspendre la décision de la Ligue de football professionnel et ses effets en tant qu'elle arrête les Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 et qu'elle homologue le classement au quotient », la deuxième à « enjoindre la Ligue de football professionnel de réexaminer les conditions permettant d'envisager une reprise des compétitions au mois d'août, ou à défaut, de prononcer la saison 2019-2020 "saison blanche", dans un délai de quinze jours à compter de la notification de l'ordonnance... »




    Le juge Bertrand Dacosta les a rejetées. « S'agissant de la fin de la saison de Championnat, le juge des référés estime qu'il n'y a pas de doute sérieux sur la légalité de cette décision, qui pesait les avantages et les inconvénients d'un arrêt immédiat du Championnat, alors qu'une très grande incertitude affectait l'hypothèse d'un possible redémarrage des compétitions en temps utile », considère le magistrat sur ce premier point. Quant au second, « s'agissant du classement établi en tenant compte des rencontres déjà disputées, le juge valide les modalités définies par la Ligue, notamment pour le classement du Championnat de Ligue 1, compte tenu notamment de ce que tous les matchs de la 28e journée n'ont pu être joués », est-il écrit.


    L'OL, septième de L1, n'est, pour l'heure, pas qualifié pour une Coupe d'Europe. S'il ne remporte pas la Coupe de la Ligue, dont la finale contre le PSG pourrait se jouer le 25 juillet, ou la Ligue des champions (*), cette absence de scène continentale constituera une première depuis 1997. Ce qui représentera un préjudice financier de plusieurs dizaines de millions d'euros pour le club.


    Aulas s'est mis à dos pas mal de ses homologues de L1

    Dans le même temps, Amiens et Toulouse, qui ont eu une communication moins prolixe que celle d'Aulas pendant la période, ont obtenu la suspension de leur rétrogradation en L2. Il ne s'agit peut-être que d'un succès provisoire mais c'en est un. Ultime « mésaventure » pour l'OL, le Conseil d'État l'a condamné à payer 3 000 euros de frais de procédure à la Ligue « en application de l'article L. 761-1 du code de justice administrative ».


    Cette décision de justice couronne la mauvaise passe d'Aulas depuis le début de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19. Par son acharnement à vouloir reprendre la saison même après les décisions gouvernementales et sa communication parfois critique, notamment des pouvoirs publics, il s'est mis à dos pas mal de présidents de clubs qui jugent son comportement excessif. D'autant qu'il est le patron du collège de L1.


    Autre élément qui a aussi nui au dirigeant lyonnais, ses positions changeantes. Au tout début de la crise, il a milité pour une saison blanche qui lui aurait permis d'être qualifié en Ligue des champions la saison prochaine. Il a ensuite défendu l'idée d'une saison 2019-2020 se terminant à l'automne et un démarrage de la suivante en janvier afin de se caler sur la Coupe du monde au Qatar (en novembre-décembre 2022) avant de défendre l'idée de play-offs en guise de fin de saison où son club aurait pu se retrouver... champion de France.



    Parallèlement à cela, il a eu plusieurs altercations verbales avec Jacques-Henri Eyraud, son homologue de l'OM, et a été sorti des négociations avec Canal + et beIN Sports, lui qui fait pourtant autorité parmi les dirigeants du football depuis plusieurs décennies. Pour l'OL comme pour Aulas, il est temps que cette saison 2019-2020 se termine.

    lequipe.fr


    Les stats de Grenier en 2016 en club : 10 magnums et 8 bouteilles de champagne

    Commentaire


    • Le pompier pyromane n'a pas réussi à éteindre le feu. Maintenant il doit faire à la réalité, il s'est planté sur le choix de Garcia qui n'a pas réussi à qualifier le club pour une coupe d'Europe via le championnat. Espérons une victoire contre le PSG.

      Néanmoins, à raison d'un match par semaine la saison prochaine, je crois qu'on peut tirer notre épingle du jeu vis-à-vis à nos opposants qui devront jouer les matchs européens + potentiellement un championnat de 20 équipes.

      Commentaire


      • Envoyé par Garrincha Voir le message
        Le pompier pyromane n'a pas réussi à éteindre le feu. Maintenant il doit faire à la réalité, il s'est planté sur le choix de Garcia qui n'a pas réussi à qualifier le club pour une coupe d'Europe via le championnat. Espérons une victoire contre le PSG.

        Néanmoins, à raison d'un match par semaine la saison prochaine, je crois qu'on peut tirer notre épingle du jeu vis-à-vis à nos opposants qui devront jouer les matchs européens + potentiellement un championnat de 20 équipes.
        Oui il y a eu des erreurs !



        Mais la saison n'est pas finie. On fera face à la réalité quand on connaîtra la réalité finale !

        Celle financière après tous les recours et vecteurs possibles et imaginables par les administratifs !

        Celle du terrain après Paris et la Juve !





        Sérieux les mecs, l'analyse à faire des erreurs c'est aller se coucher parce qu'il y a eu des erreurs et donner notre c.l pour deux fessées finales consenties ?

        Ou c'est se redresser, se débattre et mordre tout ce qui traîne jusqu'à la fin ?



        On est prêts à se redresser vers une revanche et une vengeance ?
        Ou on va s'asseoir la tête basse.


        Ça fait des années qu'on n'en peut plus de nos joueurs qui acceptent des defaites en s'en battant la rate.
        On continue ???

        Ou on exploite cette situation pour tout commencer à tout renverser ?




        Erreurs et situation difficile : OUI



        Capituler devant la difficulté et laisser glisser sans effort : NON !


        Capitaliser sur la revanche et la vengeance pour rassembler toutes nos forces : OUI !!!




        J'ai eu ma dose de l'OL qui lâche pendant les arrêts de jeu !!!!!!

        DEBOUT !!!

        JUSQU'À LA FIN !!!

        Rien à perdre et tout à gagner !!!!!!

        Commentaire


        • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

          Oui il y a eu des erreurs !



          Mais la saison n'est pas finie. On fera face à la réalité quand on connaîtra la réalité finale !

          Celle financière après tous les recours et vecteurs possibles et imaginables par les administratifs !

          Celle du terrain après Paris et la Juve !





          Sérieux les mecs, l'analyse à faire des erreurs c'est aller se coucher parce qu'il y a eu des erreurs et donner notre c.l pour deux fessées finales consenties ?

          Ou c'est se redresser, se débattre et mordre tout ce qui traîne jusqu'à la fin ?



          On est prêts à se redresser vers une revanche et une vengeance ?
          Ou on va s'asseoir la tête basse.


          Ça fait des années qu'on n'en peut plus de nos joueurs qui acceptent des defaites en s'en battant la rate.
          On continue ???

          Ou on exploite cette situation pour tout commencer à tout renverser ?




          Erreurs et situation difficile : OUI



          Capituler devant la difficulté et laisser glisser sans effort : NON !


          Capitaliser sur la revanche et la vengeance pour rassembler toutes nos forces : OUI !!!




          J'ai eu ma dose de l'OL qui lâche pendant les arrêts de jeu !!!!!!

          DEBOUT !!!

          JUSQU'À LA FIN !!!

          Rien à perdre et tout à gagner !!!!!!
          JMA est sous l'effet LFP, Valke sous l'effet LSD
          Nono : "Qui parle de sportif?"

          Commentaire


          • Envoyé par Hagical Voir le message

            JMA est sous l'effet LFP, Valke sous l'effet LSD



            Le truc c'est que rien n'est définitif pour l'heure.

            Surtout qu'on est à quelques jours d'une finale qui est inédite en terme d'enjeux.

            Et sur le Forum Officiel du club, j'ai pas l'impression de sentir une soif de Victoire !

            ça me rend fou !!!


            ça me rend aussi dingue que quand je vois Thiago Mendes marcher sur le terrain !!!

            ça m'est insupportable…


            On a les larmes à assumer, OK.
            Maintenant je veux du sang !!!
            Assumons !

            Battons-nous.

            Si on n'est pas en colère maintenant, contre nous et les autres…
            Si cette colère ne nous pousse pas vers cette mentalité qui nous fait défaut depuis tant d'années…
            Si c'est pas maintenant...

            Ce sera jamais ?





            (ça ne m'empêche pas de me délecter de l'ensemble de tes snipes )

            Commentaire


            • Envoyé par Valke 1989 Voir le message




              Le truc c'est que rien n'est définitif pour l'heure.

              Surtout qu'on est à quelques jours d'une finale qui est inédite en terme d'enjeux.

              Et sur le Forum Officiel du club, j'ai pas l'impression de sentir une soif de Victoire !

              ça me rend fou !!!


              ça me rend aussi dingue que quand je vois Thiago Mendes marcher sur le terrain !!!

              ça m'est insupportable…


              On a les larmes à assumer, OK.
              Maintenant je veux du sang !!!
              Assumons !

              Battons-nous.

              Si on n'est pas en colère maintenant, contre nous et les autres…
              Si cette colère ne nous pousse pas vers cette mentalité qui nous fait défaut depuis tant d'années…
              Si c'est pas maintenant...

              Ce sera jamais ?





              (ça ne m'empêche pas de me délecter de l'ensemble de tes snipes )
              Il est interessant également de garder en tête, en trame de fond, la fin de règne de JMA... J'imagine qu'il avait en tête de passer la main à Parker dans un contexte de relative sérénité sportive et bien entendu financière. Le contexte actuel et ses conséquences aussi nombreuses que floues dans leur impact à court et moyen terme, va peut-être rebattre les cartes...
              Nono : "Qui parle de sportif?"

              Commentaire


              • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

                Battons-nous.
                Si tu me promets qu'il y aura l'heure des bilans juste après, moi je veux bien
                C'est quand même une journée à 30 Millions

                Commentaire


                • Envoyé par lampard6988 Voir le message
                  Le Conseil d'État a retoqué l'ensemble des requêtes du club lyonnais et l'a même condamné à payer 3 000 euros à la Ligue. Une décision qui clôture une passe difficile pour son président.
                  Tant de combat pour une apothéose aussi minable
                  C'est quand même une journée à 30 Millions

                  Commentaire


                  • Ce me fait honte toutes ces manoeuvres.
                    Un grand entraîneur pour un grand club

                    Commentaire


                    • Envoyé par Yanloup Voir le message

                      Tant de combat pour une apothéose aussi minable
                      Quelle mauvaise foi....
                      L'OL voulait une saison blanche, on l'a
                      Nono : "Qui parle de sportif?"

                      Commentaire


                      • Quoiqu'il en soit, la Une de l'Equipe du jour fait mal... Car l'OL est bel et bien, dans tous les sens du terme, la victime collatérale in fine.

                        Le niveau d'acidité du titre, du chapô et de la photo a été, sans surprise, savamment optimisé...
                        Nono : "Qui parle de sportif?"

                        Commentaire


                        • Vous savez si la conférence de presse est diffusée sur oltv ou autre ?
                          http://www.youtube.com/channel/UC8C2..._as=subscriber

                          Commentaire


                          • Envoyé par Hagical Voir le message
                            Quoiqu'il en soit, la Une de l'Equipe du jour fait mal... Car l'OL est bel et bien, dans tous les sens du terme, la victime collatérale in fine.

                            Le niveau d'acidité du titre, du chapô et de la photo a été, sans surprise, savamment optimisé...
                            pas pour moi,
                            rien n'est fait pour amiens et toulouse,
                            la fff ou la lfp doit signer la convention pour valider la prochaine saison, là c'est juste partie remise

                            image hosting

                            Commentaire


                            • Envoyé par Nono Red Devils Voir le message

                              pas pour moi,
                              rien n'est fait pour amiens et toulouse,
                              la fff ou la lfp doit signer la convention pour valider la prochaine saison, là c'est juste partie remise
                              Idem, me concernant je vois Toulouse et Amiens la saison prochaine ... en ligue 2 !

                              Commentaire


                              • Envoyé par tendreg Voir le message

                                Idem, me concernant je vois Toulouse et Amiens la saison prochaine ... en ligue 2 !
                                J'ai également du mal à croire à une L1 à 22 clubs.


                                Pour JMA, j'avouerai que le CE ne m'a vraiment pas surpris en déjugeant l'OL.

                                Au final, il y a eu une communauté d'intérêt contre l'OL, les mecs ont fait le job. Bien vu à eux, c'est un métier.
                                Cette séquence se jouait au lobby. JMA n'a pas pu inverser la tendance.
                                Perdre une partie, ça arrive.
                                C'est l'idée de lâcher prise qui doit disparaître de notre club !!!

                                Il va y avoir bien d'autres combats pour aller gratter du pognon. C'est pas ce qui manquera !
                                Et il a encore de très belles années de gestionnaire de la Holding devant lui !
                                Et on pourra compter sur JMA pour ne pas rester sur un échec !
                                Je n'en doute pas un instant !




                                L'immédiat impose de se tourner maintenant vers Juni et tous ceux qui oeuvrent pour le terrain.

                                Nouvelle séquence.

                                Ils doivent avoir la même abnégation que les administratifs !!!

                                Place au foot !



                                Le premier bilan visible que j'attends :

                                LES STRUCTURES

                                La confirmation que JMA soit centré sur la gestion financière et que Juni et le staff de terrain fassent évoluer l'ensemble du sportif avec la même verve que le boss sait édifier le financier et l'administratif !
                                On a besoin d'un JMA du ballon à l'OL !
                                Cela nécessitera beaucoup de temps et l'acquisition progressive de compétences. Mais l'OL est une école de la patience.

                                Que Juni nous montre qu'il saura évoluer en ce sens et l'avenir sera serein !!!


                                LA MENTALITÉ

                                Si Juni veut devenir le JMA du ballon et bien gérer sportivement les apports de pognon de JMA,
                                le professionnalisme des joueurs, l'abnégation de nos millenials doit se traduire dans les faits.
                                L'audit a été réalisé très largement, maintenant il faut cet élan pugnace qui nous manque depuis trop longtemps !!!


                                La saison n'est toujours pas finie !

                                Finissons la avec l'enthousiasme revanchard et la révolte vengeresse qui s'impose !

                                Et qu'elle lance la suivante avec la hargne que l'on attend tellement !

                                On aura encore des jeunes et donc encore de l'inconstance.
                                Qu'ils compensent par la vitalité mordante qui fait toute la différence !

                                Commentaire


                                • Ps : je veux voir disparaître à jamais le syndrôme du canapé à l'OL.


                                  Août dernier.

                                  Question d'un journaliste : vous sentez cette attente qui monte autour du club ? Cet élan nouveau ?

                                  Réponse de Cap Denayer : oui oui, mais vous inquiétez pas... ça va se calmer...


                                  En voyant la vidéo, j'ai compris qu'on serait dans la merde tôt ou tard.


                                  NON !

                                  On arrête d'être trop calme avec le terrain !!!
                                  Le simple sang-froid, c'est pour les administrateurs...


                                  Il faut que Juni et son staff fassent comprendre ce qu'est la rage de vaincre !


                                  On brûle le puta.n de canapé et on lève son petit c.l de millenial !!!


                                  DEBOUT !!!

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par FAN2FOOT93 Voir le message

                                    Tu sais, je pense qu'on peut ne pas apprécier une personne, à la fois pour des questions de fond et de forme... et être malgré tout capable, quand ce qu'elle dit est cohérent, de le reconnaître.
                                    Dans le fond, la question n'est pas "Pour ou contre Jean-Michel Aulas ?". La question est "Pour ou contre le football français ?". Toutes les tractations que tu décris n'ont pas vocation à répondre à la seconde question mais davantage à la première, conduisant à des décisions catastrophiques pour notre football.
                                    Il est acquis que JMA défend, en priorité, les intérêts de son club. Pour autant, est-ce que son discours actuel (puisqu'il est également acquis qu'il s'est trompé dans sa communication initiale), même empreint d'opportunisme, de mauvaise foi et de tout ce qu'on veut, s'inscrit en contradiction avec les intérêts du football français ? Je ne pense pas. En réalité, et c'est assez consternant, le football français est prêt à se faire hara-kiri pour ne pas lui donner raison. Comme indiqué plus haut, on ne répond pas à la question "Pour ou contre le football français ?" mais "Pour ou contre Jean-Michel Aulas ?". Un peu comme en politique (en sachant que dans un sens, on y est), ce que la personne propose a beau être pertinent, à partir du moment où elle fait partie du camp d'en face, on ne va "évidemment" pas la soutenir. Vous avez dit constructif ?
                                    Aujourd'hui, pour paraphraser le Président de l'Olympique Lyonnais, on passe clairement pour des cons. Un Jacques-Henri Eyraud, par exemple, peut bien bien bomber le torse aujourd'hui, sa victoire en coulisses n'en demeure pas moins une victoire à la Pyrrhus. Il n'en sortira pas grandi. Ni lui, ni personne. Il est qualifié pour la Champion's League ? Grand bien lui fasse. Les finances du club phocéen sont dans le rouge, il doit impérativement vendre et il ne sait même pas quand et à qui il va pouvoir céder des joueurs. On voudrait se saboter qu'on ne ferait pas mieux.
                                    Je n'ai aucune illusion sur une potentielle reprise du championnat. Néanmoins, je trouve dommage qu'on se satisfasse de cette "gestion", qu'on se satisfasse des décisions qui ont été prises et qu'on n'ait aucun regard critique (quand bien même, encore une fois, ce regard critique serait porté par une personne qui aurait changé d'avis et qui aurait des intérêts directs). Non, le message, c'est plutôt "On a tout bien fait, Jean-Michel Aulas a perdu, il est "mauvais joueur" (entendu de la bouche d'une sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône) donc on ne l'écoute pas". C'est du niveau de la cour de récré, il n'y a aucune réflexion, aucune remise en question. Je passe sur notre chère Ministre des Sports, que la décence m'interdit d'évoquer.
                                    Quand je dresse ce constat, personnellement, je n'ai pas mal à mon club. J'ai plutôt mal à mon sport français et j'ai également très peur pour les milliers d'associations sportives de notre pays et pour les nombreuses personnes qui y travaillent. Le message est très mauvais mais malheureusement, il symbolise à merveille la place du sport dans notre société.
                                    Excellent.



                                    Envoyé par lampard6988 Voir le message
                                    Le Conseil d'État a retoqué l'ensemble des requêtes du club lyonnais et l'a même condamné à payer 3 000 euros à la Ligue. Une décision qui clôture une passe difficile pour son président.



                                    Jean-Michel Aulas ne lâche jamais rien. Il l'a encore prouvé ce mardi. Par le biais d'un communiqué officiel, publié sur les réseaux sociaux et le site de son club, dans lequel l'OL a dit « prendre acte de la décision du juge des référés du Conseil d'État » tout en continuant à attaquer la décision d'arrêter les Championnats prise par la Ligue, le 30 avril, et en annonçant vouloir aller sur le fond devant le Conseil d'État.



                                    Pour appuyer encore un peu plus son argumentaire, il a envoyé un email à 20h31 à l'ensemble des présidents de L1 et de L2 avec le communiqué de son club et ces quelques mots : « [...] Pour votre information exhaustive, je vous prie de trouver ci-joint le communiqué de presse OL qui apporte les réponses aux questions posées. » Une démarche qui a fait dire à l'un d'eux que le dirigeant rhodanien « travestissait la réalité de l'ordonnance du Conseil d'État et allait encore un peu plus s'isoler par rapport aux autres clubs ».




                                    « JMA » apparaît comme le grand perdant de cette séquence, qui intervient quatre jours après qu'Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, lui a confirmé que le 3 août était bien une date butoir pour finir les compétitions nationales, ce que le boss lyonnais contestait depuis plusieurs semaines avec véhémence malgré la présence de la dite date dans des documents de travail de l'UEFA du mois d'avril, sous la mention « forte recommandation ».


                                    Les deux requêtes de l'OL rejetées



                                    Devant le Conseil d'État, l'OL portait deux requêtes : la première visait à « suspendre la décision de la Ligue de football professionnel et ses effets en tant qu'elle arrête les Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 et qu'elle homologue le classement au quotient », la deuxième à « enjoindre la Ligue de football professionnel de réexaminer les conditions permettant d'envisager une reprise des compétitions au mois d'août, ou à défaut, de prononcer la saison 2019-2020 "saison blanche", dans un délai de quinze jours à compter de la notification de l'ordonnance... »




                                    Le juge Bertrand Dacosta les a rejetées. « S'agissant de la fin de la saison de Championnat, le juge des référés estime qu'il n'y a pas de doute sérieux sur la légalité de cette décision, qui pesait les avantages et les inconvénients d'un arrêt immédiat du Championnat, alors qu'une très grande incertitude affectait l'hypothèse d'un possible redémarrage des compétitions en temps utile », considère le magistrat sur ce premier point. Quant au second, « s'agissant du classement établi en tenant compte des rencontres déjà disputées, le juge valide les modalités définies par la Ligue, notamment pour le classement du Championnat de Ligue 1, compte tenu notamment de ce que tous les matchs de la 28e journée n'ont pu être joués », est-il écrit.


                                    L'OL, septième de L1, n'est, pour l'heure, pas qualifié pour une Coupe d'Europe. S'il ne remporte pas la Coupe de la Ligue, dont la finale contre le PSG pourrait se jouer le 25 juillet, ou la Ligue des champions (*), cette absence de scène continentale constituera une première depuis 1997. Ce qui représentera un préjudice financier de plusieurs dizaines de millions d'euros pour le club.


                                    Aulas s'est mis à dos pas mal de ses homologues de L1

                                    Dans le même temps, Amiens et Toulouse, qui ont eu une communication moins prolixe que celle d'Aulas pendant la période, ont obtenu la suspension de leur rétrogradation en L2. Il ne s'agit peut-être que d'un succès provisoire mais c'en est un. Ultime « mésaventure » pour l'OL, le Conseil d'État l'a condamné à payer 3 000 euros de frais de procédure à la Ligue « en application de l'article L. 761-1 du code de justice administrative ».


                                    Cette décision de justice couronne la mauvaise passe d'Aulas depuis le début de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19. Par son acharnement à vouloir reprendre la saison même après les décisions gouvernementales et sa communication parfois critique, notamment des pouvoirs publics, il s'est mis à dos pas mal de présidents de clubs qui jugent son comportement excessif. D'autant qu'il est le patron du collège de L1.


                                    Autre élément qui a aussi nui au dirigeant lyonnais, ses positions changeantes. Au tout début de la crise, il a milité pour une saison blanche qui lui aurait permis d'être qualifié en Ligue des champions la saison prochaine. Il a ensuite défendu l'idée d'une saison 2019-2020 se terminant à l'automne et un démarrage de la suivante en janvier afin de se caler sur la Coupe du monde au Qatar (en novembre-décembre 2022) avant de défendre l'idée de play-offs en guise de fin de saison où son club aurait pu se retrouver... champion de France.



                                    Parallèlement à cela, il a eu plusieurs altercations verbales avec Jacques-Henri Eyraud, son homologue de l'OM, et a été sorti des négociations avec Canal + et beIN Sports, lui qui fait pourtant autorité parmi les dirigeants du football depuis plusieurs décennies. Pour l'OL comme pour Aulas, il est temps que cette saison 2019-2020 se termine.

                                    lequipe.fr

                                    Je trouve l'article assez subjectif.

                                    Bon, déjà les 3000€ du CJA, c'est juste un "tarif" de base, ça vaut aussi aux Prud'hommes (CPC) etc.
                                    Mentionner ce point c'est 1. ne rien connaître 2. vouloir en faire trop sur un détail insignifiant.

                                    Ensuite, Amiens et Toulouse ont un sursis. Bizarrement, pas un mot sur la façon dont ils ont communiqué (tu vas sur Twitter, tu les lis, t'as l'impression qu'ils sont en L1 "pour de bon").

                                    Sur les changements de position, le juge du CE s'en fout pas mal.

                                    Quant à son absence dans la négo avec les diffuseurs, au final vu l'entubage de leur part, c'est presque honorant qu'il n'y ait pas été.

                                    Bref un article assez incomplet...

                                    Sinon le fameux "pas joué l'Europe depuis 1997" me gonfle un peu. En 2014, on ne passe pas les préliminaires UEFA donc pour moi on a pas joué en CE cette année-là.



                                    Envoyé par Garrincha Voir le message
                                    Le pompier pyromane n'a pas réussi à éteindre le feu. Maintenant il doit faire à la réalité, il s'est planté sur le choix de Garcia qui n'a pas réussi à qualifier le club pour une coupe d'Europe via le championnat. Espérons une victoire contre le PSG.

                                    Néanmoins, à raison d'un match par semaine la saison prochaine, je crois qu'on peut tirer notre épingle du jeu vis-à-vis à nos opposants qui devront jouer les matchs européens + potentiellement un championnat de 20 équipes.
                                    Garcia a fait mieux que Sylvinho et pourtant, je préfère le Brésilien.

                                    C'est pas le choix de Garcia qui nous plante.
                                    Envoyé par stadier
                                    - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Upe Voir le message


                                      Je trouve l'article assez subjectif.

                                      Bon, déjà les 3000€ du CJA, c'est juste un "tarif" de base, ça vaut aussi aux Prud'hommes (CPC) etc.
                                      Mentionner ce point c'est 1. ne rien connaître 2. vouloir en faire trop sur un détail insignifiant.

                                      Ensuite, Amiens et Toulouse ont un sursis. Bizarrement, pas un mot sur la façon dont ils ont communiqué (tu vas sur Twitter, tu les lis, t'as l'impression qu'ils sont en L1 "pour de bon").

                                      Sur les changements de position, le juge du CE s'en fout pas mal.

                                      Quant à son absence dans la négo avec les diffuseurs, au final vu l'entubage de leur part, c'est presque honorant qu'il n'y ait pas été.

                                      Bref un article assez incomplet...


                                      Garcia a fait mieux que Sylvinho et pourtant, je préfère le Brésilien.

                                      C'est pas le choix de Garcia qui nous plante.
                                      Cet article va plus loin que la subjectivité, il est carrément bidon. C'est un écrit "dans le sens du vent", déjà que l'Equipe n'est pas terrible quand il s'agit de parler foot, alors s'ils se mettent à interpréter le sens profond à donner à la fausse amende de 3000 balles (qui sont des frais de justice automatiques), on ne va pas s'en sortir. C'est dommage parce que y a de quoi dire mais les angles d'attaque sont consternants et pitoyables. L'Equipe aussi a une relation ambiguë avec Aulas, parfois soumise, parfois rebelle, parfois totalement fallacieuse.

                                      Merci à ceux qui permettent de lire ces articles sans les payer parce que ça ferait mal de lâcher un centime pour "ça".

                                      Garcia a certes fait mieux que Sylvinho (encore que, le brésilien fait 2/2 en LDC et Garcia mange dessus) mais on aurait dû insister un peu plus parce que Garcia, on l'a pris pour la sécurité et parce que le mec fait le plein contre les clubs random et il a été escompté une remontée importante. Remontée il y aura eu, mais insuffisante. Vu son passifs à Lille sur la fin, Marseille et Rome, je ne vois pas comment ça pourrait bien se passer et surtout bien se finir. Je sais que c'est pas réaliste mais j'aimerais bien qu'on cherche un autre coach.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par auto67 Voir le message

                                        Garcia a certes fait mieux que Sylvinho (encore que, le brésilien fait 2/2 en LDC et Garcia mange dessus) mais on aurait dû insister un peu plus parce que Garcia, on l'a pris pour la sécurité et parce que le mec fait le plein contre les clubs random et il a été escompté une remontée importante. Remontée il y aura eu, mais insuffisante. Vu son passifs à Lille sur la fin, Marseille et Rome, je ne vois pas comment ça pourrait bien se passer et surtout bien se finir. Je sais que c'est pas réaliste mais j'aimerais bien qu'on cherche un autre coach.
                                        Difficile de refaire le match (quelle brillante métaphore de ma part), mais en étant un tantinet acide, on peut considérer que l'on doit à Sylvinho le fait que notre saison ne soit pas vraiment ratée : notre 8e le LDC, flatteur, doit beaucoup à notre exploit avec lui en Allemagne...

                                        Quant à Garcia, les stats étaient archi connues et implacables : sur ces saisons le plus récentes (voire moins récentes...), il est l'un des pires entraîneurs face au top5. Cela s'est hélas intégralement confirmé chez nous. Aucune surprise, aucun aléa. Nous étions prévenus, à nous d'assumer.
                                        NB quand je dis nous, suivez mon regard inéluctable...
                                        Nono : "Qui parle de sportif?"

                                        Commentaire


                                        • En même temps on perd Depay et Reine ( désolé pour l'orthographe si je me trompe) coup sur coup, difficile de faire un bilan objectif de cette saison avec deux des meilleurs joueurs out.
                                          http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par fooooot Voir le message
                                            En même temps on perd Depay et Reine ( désolé pour l'orthographe si je me trompe) coup sur coup, difficile de faire un bilan objectif de cette saison avec deux des meilleurs joueurs out.
                                            A ce rythme si tu veux faire un bilan objectif il faut aussi tenir compte des blessures dans les autres clubs... Depay a joué jusqu’en décembre, et je n’ai pas le souvenir qu’a ce moment l’OL menait la ligue 1.
                                            Tu fais quoi de l’OM qui fait sans son meilleur joueur depuis septembre, pareil pour Neymar?

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par sammy49 Voir le message

                                              A ce rythme si tu veux faire un bilan objectif il faut aussi tenir compte des blessures dans les autres clubs... Depay a joué jusqu’en décembre, et je n’ai pas le souvenir qu’a ce moment l’OL menait la ligue 1.
                                              Tu fais quoi de l’OM qui fait sans son meilleur joueur depuis septembre, pareil pour Neymar?
                                              Si tu veux être véritablement objectif sur le bilan de la saison, tu ne te limites pas qu'au championnat. L'OL a raté la finale de coupe de France à un match. L'équipe est qualifiée pour la finale de coupe de la ligue et toujours en course pour la ligue des champions (en aillant remporté le match aller). La gestion de l'ensemble des compétitions est donc très bonne. Les coupes nationales étant passées (plus qu'un match avec possibilité de titre) le calendrier s'allègeait. L'objectif remontée au classement en championnat aurait donc été lancée. A 28 journées sur 38, il restait en gros un quart du championnat. Certes le plus gros était passé mais cela n'était pas négligeable. Certes l'OL aurait eu du mal à être champion ,mais une place européenne aurait été largement accessible.

                                              Je ne dis pas que notre saison en championnat a été bonne. Je dis simplement que pour un bilan il est important de prendre en compte l'ensemble des éléments.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par sammy49 Voir le message

                                                A ce rythme si tu veux faire un bilan objectif il faut aussi tenir compte des blessures dans les autres clubs... Depay a joué jusqu’en décembre, et je n’ai pas le souvenir qu’a ce moment l’OL menait la ligue 1.
                                                Tu fais quoi de l’OM qui fait sans son meilleur joueur depuis septembre, pareil pour Neymar?
                                                PSG sans Neymar ça reste largement au dessus de la L1, l'OM perd un très bon joueur oui, nous c'est deux et juste avant de les rencontrer donc solutions d'urgence, je suis vraiment pas sur qu'on reviennent du velodrome avec zero point si on a pas ces coups du sort, après ça explique pas tout mais il faut le prendre en compte.
                                                http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par FAN2FOOT93 Voir le message

                                                  Tu sais, je pense qu'on peut ne pas apprécier une personne, à la fois pour des questions de fond et de forme... et être malgré tout capable, quand ce qu'elle dit est cohérent, de le reconnaître.
                                                  Dans le fond, la question n'est pas "Pour ou contre Jean-Michel Aulas ?". La question est "Pour ou contre le football français ?". Toutes les tractations que tu décris n'ont pas vocation à répondre à la seconde question mais davantage à la première, conduisant à des décisions catastrophiques pour notre football.
                                                  Il est acquis que JMA défend, en priorité, les intérêts de son club. Pour autant, est-ce que son discours actuel (puisqu'il est également acquis qu'il s'est trompé dans sa communication initiale), même empreint d'opportunisme, de mauvaise foi et de tout ce qu'on veut, s'inscrit en contradiction avec les intérêts du football français ? Je ne pense pas. En réalité, et c'est assez consternant, le football français est prêt à se faire hara-kiri pour ne pas lui donner raison. Comme indiqué plus haut, on ne répond pas à la question "Pour ou contre le football français ?" mais "Pour ou contre Jean-Michel Aulas ?". Un peu comme en politique (en sachant que dans un sens, on y est), ce que la personne propose a beau être pertinent, à partir du moment où elle fait partie du camp d'en face, on ne va "évidemment" pas la soutenir. Vous avez dit constructif ?
                                                  Aujourd'hui, pour paraphraser le Président de l'Olympique Lyonnais, on passe clairement pour des cons. Un Jacques-Henri Eyraud, par exemple, peut bien bien bomber le torse aujourd'hui, sa victoire en coulisses n'en demeure pas moins une victoire à la Pyrrhus. Il n'en sortira pas grandi. Ni lui, ni personne. Il est qualifié pour la Champion's League ? Grand bien lui fasse. Les finances du club phocéen sont dans le rouge, il doit impérativement vendre et il ne sait même pas quand et à qui il va pouvoir céder des joueurs. On voudrait se saboter qu'on ne ferait pas mieux.
                                                  Je n'ai aucune illusion sur une potentielle reprise du championnat. Néanmoins, je trouve dommage qu'on se satisfasse de cette "gestion", qu'on se satisfasse des décisions qui ont été prises et qu'on n'ait aucun regard critique (quand bien même, encore une fois, ce regard critique serait porté par une personne qui aurait changé d'avis et qui aurait des intérêts directs). Non, le message, c'est plutôt "On a tout bien fait, Jean-Michel Aulas a perdu, il est "mauvais joueur" (entendu de la bouche d'une sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône) donc on ne l'écoute pas". C'est du niveau de la cour de récré, il n'y a aucune réflexion, aucune remise en question. Je passe sur notre chère Ministre des Sports, que la décence m'interdit d'évoquer.
                                                  Quand je dresse ce constat, personnellement, je n'ai pas mal à mon club. J'ai plutôt mal à mon sport français et j'ai également très peur pour les milliers d'associations sportives de notre pays et pour les nombreuses personnes qui y travaillent. Le message est très mauvais mais malheureusement, il symbolise à merveille la place du sport dans notre société.
                                                  pas mieux (sourire)
                                                  de toute facon meme si le club avait été 6em ou 5 em ... JMA aurait demandé des comptes et de reprendre . car le manque a gagner est juste abyssal et il est dans une logique d entreprise pour developper son business plan et modele financier ... tous les anti se focalise sur le classement. cela a son interret évidemment. mais l abandon du championnat (par qq abrutis dont pour la plupart c est pas leurs argents) et de la manne qui en découle est bien plus préjudiciable et c est cela qu il combat.
                                                  et je crois que cela mettra du temps car le juridique met toujours du temps. mais il fera tout pour récupérer le manque a gagner. donc je pense qu'il ira devant les tribunaux in finé et peu etre aura t il raison ou gain de cause dans 1 ou 2 ans.

                                                  inscrit depuis 2000

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par tsar1 Voir le message

                                                    Si tu veux être véritablement objectif sur le bilan de la saison, tu ne te limites pas qu'au championnat. L'OL a raté la finale de coupe de France à un match. L'équipe est qualifiée pour la finale de coupe de la ligue et toujours en course pour la ligue des champions (en aillant remporté le match aller). La gestion de l'ensemble des compétitions est donc très bonne. Les coupes nationales étant passées (plus qu'un match avec possibilité de titre) le calendrier s'allègeait. L'objectif remontée au classement en championnat aurait donc été lancée. A 28 journées sur 38, il restait en gros un quart du championnat. Certes le plus gros était passé mais cela n'était pas négligeable. Certes l'OL aurait eu du mal à être champion ,mais une place européenne aurait été largement accessible.

                                                    Je ne dis pas que notre saison en championnat a été bonne. Je dis simplement que pour un bilan il est important de prendre en compte l'ensemble des éléments.
                                                    Sauf qu’en l’occurrence seul le championnat est en question vu que les autres compétitions continuent

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X