Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Jean-Michel Aulas

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Yanloup Voir le message

    C'est pas qu'il ne rentre pas dans mes paramètres. C'est juste qu'à mon (humble) avis cette nette progression que vous évoquez, et que je n'irai pas vous contester, est très loin de se répercuter sur le rectangle vert. Je veux bien comprendre qu'on n'a pas des moyens illimités, mais ce que je constate c'est qu'on a une équipe très limitée. Enfin, je m'abuse peut-être. En tout cas il me tarde de savoir le dénouement de cette fin de saison, et surtout le déroulement de la prochaine en espérant que cette fois-ci la concurrence soit à la hauteur.
    On est d'accord. On est bien sorti du creux (Mvuemba, Lopez, Danic...) mais on est trés loin d'avoir retrouvé les titres et le jeu.
    Lyonnais de coeur

    Commentaire


    • Envoyé par BLG Voir le message

      Il prend juste en compte l'aspect financier, infrastructure et encadrement, sur lequel on progresse nettement. ...
      Pas du tout.

      Le club progresse et réussit sportivement.

      Les arguments à l'appui ont déjà été fournis (la meilleure synthèse étant, à mon avis, les posts de ishkarnaval).

      La différence est que ceux qui pensent que l'on progresse comparent la situation actuelle à la situation passée alors que les autres comparent la situation actuelle à ce qu'elle devrait être (de leur point de vue).

      Commentaire


      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

        L'analyse des comptes montre que le club est structurellement déficitaire (hors vente de contrats). Le niveau du déficit est très sensible à une qualification en LDC (estimée autour de 50 M). Mais il reste conséquent même en cas de qualification. Il y a déjà eu des discussions sur les moyens mis en oeuvre pour réduire cette dépendance. L'annuler me semble hors d'atteinte ddans les 2-3 saisons qui viennent. OK

        Les plus-values latentes sont nécessaires pour arriver à cet équilibre.

        Sur un plan comptable ou financier, elles n'équilibrent rien du tout (par elles-mêmes). Elles ne sont pas nécessaires (elles n'apportent rien tant qu'on a pas vendu), elle traduisent notre stratégie. Si nous n'avions pas de plus-value latentes, nous serions dans une situation inquiétante parce que cela montrerait qu'on a pas anticipé financièrement par une stratégie adaptée.

        Comme il faut une ou deux saisons pour les reconstituer (le temps que les joueurs progressent), le club ne peut pas se satisfaire d'un montant qui ne couvrirait qu'un exercice. A la fois parce qu'il serait en danger pour couvrir les exercices suivants et parce que cela voudrait dire avoir vendu en une fois tous nos meilleurs joueurs et que l'on se retrouverait sportivement très démuni.

        Bien d'accord sur le fond mais je ne pense pas qu'ils aient un objectif de plus-value latente. Ca dépend de trop de paramètres (en particulier sportifs, nos parcours en coupe d'Europe etc.). C'est un indicateur avant tout.

        Au-delà de cette couverture des déficits annuels, le club devra faire face à l'échéance du remboursement in fine du prêt de construction du stade (92 M de mémoire). Je ne sais pas si le club a d'ores et déjà décidé ce qu'il ferait à cette échéance. Plus exactement, il devra bien rembourser quitte à retrouver un emprunt pour se financer. Quelle que soit la solution, 92 M ne se trouve pas comme ça. Pour cette échéance aussi, les plus-values latentes seront mobilisées. Soit elles seront réalisées pour financer le remboursement soit elles serviront de "gage" pour renégocier un emprunt aux conditions les plus favorables (voire leur existence sera une condition nécessaire à l'obtention d'un emprunt).

        Oui d'accord aussi mais ca me paraît un peu théorique. Ce qui servira de gage surtout, c'est tout le remboursement qui aura été accompli. Lorsqu'on en sera à rembourser l'in fine, je pense vraiment qu'il n'y aura pas un vrai sujet financier. On aura déjà fini de basculer du bon côté depuis quelques années déjà. Les partenaires financiers nous accueilleront bien...

        Donc oui, je suis convaincu que le Directeur financier a en tête un seuil minimal de plus-values latentes dont le club a besoin.

        Moi je suis convaincu qu'il a avant tout une stratégie et qu'il suit cet indicateur.

        Tu ne peux pas écrire que "leur seul intérêt est de traduire le fait qu'on a bien bossé". C'est un paramètre capital de la stratégie du club. Si si, je l'écris. Paramètre capital mais trop fluctuant pour en faire un objectif. Quand la bulle actuelle va finir par éclater, la stratégie sur le développement de joueurs sera moins présente.

        A partir du moment où tu ne prends pas en compte cette contrainte, tu ne peux pas élaborer une stratégie réaliste des saisons à venir. Je suis d'accord

        ===

        Il ne va pas non plus "bien falloiir". Il va bien falloir rembourser l'emprunt, il va bien falloir remplacer les joueurs partis (par achat de contrat ou montée du centre de formation). Aucune "nécessité" de le faire avec des joueurs confirmés (ne pas confondre nécessité et amélioration).

        Je pense qu'Aulas reste un passionné, qu'il aime les titres et qu'il sait que la période actuelle est (i) frustrante pour ses supporters (et un club sans supporters...) (ii) pas optimisée par rapport à nos concurrents (cette saison aurait dû être celle qui nous permet définitivement de les mettre à distance, et ca ne semble pas encore acquis) (iii) pas optiminisée pour le développement de son club, car les victoires et le jeu accroîtront notre notoriété et nos droits télé.

        Va bien falloir donc, parce qu'à mon sens, c'est le moment d'adapter notre stratégie vu que l'essentiel est sur le point d'être sécurisé.
        Dans le texte

        Lyonnais de coeur

        Commentaire


        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

          Pas du tout.

          Le club progresse et réussit sportivement.

          Les arguments à l'appui ont déjà été fournis (la meilleure synthèse étant, à mon avis, les posts de ishkarnaval).

          La différence est que ceux qui pensent que l'on progresse comparent la situation actuelle à la situation passée alors que les autres comparent la situation actuelle à ce qu'elle devrait être (de leur point de vue).
          On a progressé depuis l'époque de nos 7 titres et nos quarts en LdC ?
          Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

          Commentaire


          • Envoyé par Vann Voir le message

            On a progressé depuis l'époque de nos 7 titres et nos quarts en LdC ?
            C'est amusant que dans une discussion avec yanloup qui a contesté la pertinence d'une comparaison sur 20 ans (chose avec laquelle je suis d'accord) tu ramènes cet horizon temporel de comparaison.

            Je l'ai dit et je le redis, les comparaisons pertinentes sont celles qui portent sur la période depuis l'entrée dans le Grand Stade (à une année près, je ne vais pas me battre là-dessus).

            Commentaire


            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

              Pas du tout.

              Le club progresse et réussit sportivement.

              Les arguments à l'appui ont déjà été fournis (la meilleure synthèse étant, à mon avis, les posts de ishkarnaval).

              La différence est que ceux qui pensent que l'on progresse comparent la situation actuelle à la situation passée alors que les autres comparent la situation actuelle à ce qu'elle devrait être (de leur point de vue).
              Non c'est faux.

              Tu fais une analyse avec ton seul tableau Excel comme d'habitude. Les résultats sont là donc tout est bien et puisque certains font référence aux 20 dernières années je pointerai que par rapport aux 10 années glorieuses (qui font partie des 20 dernières années) et maintenant il faut être bougrement culotté et aveugle pour dire que nous nous améliorons sportivement. Arrête de penser à la place des autres comme ce que tu écris en rouge. Je fais partie de ceux qui regardent ce que nous avions et aussi ce que nous pourrions avoir même avec les joueurs actuels. Tu vois je ne vais pas perturber les chiffres de ton tableau.... Toi tu regardes seulement l'ETBIDA. (C’est seulement un constat). Tu n'es pas mon porte parole.

              Il y a eu l'émergence du Qatar SG qui a bouleversé certaines données mais alors sommes-nous au moins second ? Avons-nous remporté DES titres (d'autres l'on fait..)? Avons-nous gardé cette avance sportive que nous avions ? Sommes-nous contents de voir, et seulement sur cette année, que nous n'avons aucune certitude d'être sur le podium et que nous sommes dangereusement menacés par les Verts qui font une belle progression et l(OM qui a loupé complètement sa saison ? Pouvons-nous nous satisfaire d'avoir été qualifié la saison dernière en LDC par un concours de circonstances favorables ? Avons-nous progressé en LDC ? Sommes-nous contents du niveau de jeu ? Sommes-nous contents du bordel ambiant dans le staff technique à 5 journées de la fin ? Sommes-nous contents du comportement des joueurs ? Pouvons-nous continuer d'avoir un niveau d'exigence qui se satisfait de la médiocrité sportive en privilégiant seulement le résultat financier (les 2 ne sont pas incompatibles) ? Sommes-nous contents de voir que nous commençons à avoir des difficultés à faire signer nos "prodiges" ? Sommes-nous contents des résultats de l'équipe réserve ? Sommes-nous contents du nombre de jeunes intégrés cette année en équipe 1 ? Tu veux que l'on continue la liste ?

              Je n'oublie pas tout ce qui a été fait, loin de là, mais j'ai aussi le droit d'avoir un niveau d'exigence raisonnable et de ne pas me satisfaire de la situation sportive actuelle. Pour l'instant et pour cette année, je suis content de voir que nous pouvons encore être en LDC mais cela ne va pas du tout être simple. Quand je pense à la double conséquence d'une qualification....!!! D'abord pour nous. Conséquences financières devant nous permettre d'améliorer les moyens financiers pour tenir nos objectifs. Conséquence sur la concurrence...imaginons que l'OM ne soit pas en LDC, cela serait pour eux bien pire qu'un coup de frein.

              Nous devrions au moins nous rejoindre sur un point. Le départ de BG est une nouvelle opportunité pour revoir notre fonctionnement dans le domaine sportif sans pour autant oublier nos possibilités financières

              Tu me fais penser au gars qui saute du 10 -ème étage et qui a un 1 m du sol dit que pour l'instant tout va bien (attention je ne dis pas que l'OL va mourir...je fais de l'auto préventif...)
              Dernière modification par 69FAJA, 22/04/2019, 11h18.

              Commentaire


              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                C'est amusant que dans une discussion avec yanloup qui a contesté la pertinence d'une comparaison sur 20 ans (chose avec laquelle je suis d'accord) tu ramènes cet horizon temporel de comparaison.

                Je l'ai dit et je le redis, les comparaisons pertinentes sont celles qui portent sur la période depuis l'entrée dans le Grand Stade (à une année près, je ne vais pas me battre là-dessus).

                C'est....consternant... donc on oublie ...il ne sait rien passer avant le Grand Stade ? Tu cherches à faire de la provocation?


                Commentaire


                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                  C'est amusant que dans une discussion avec yanloup qui a contesté la pertinence d'une comparaison sur 20 ans (chose avec laquelle je suis d'accord) tu ramènes cet horizon temporel de comparaison.

                  Je l'ai dit et je le redis, les comparaisons pertinentes sont celles qui portent sur la période depuis l'entrée dans le Grand Stade (à une année près, je ne vais pas me battre là-dessus).
                  Il ne t'aura pas échappé que je ne suis pas Yanloup et je ne me positionne pas par rapport à votre discussion.

                  En gros on prend l'horizon temporel qui t'arrange, c'est comme ça et pas autrement. C'est vrai que c'est plus simple. En plus ça correspond à la prise de fonction de Genesio, ça tombe bien (même si c'est sans doute son passage en adjoint à la place de Audrain qui a joué). Je ne suis pas du tout d'accord, mais passons.
                  Donc, maintenant que tu as admis qu'on a régressé sur moyenne période, il semble assez évident qu'on a au mieux stagné depuis l'entrée dans le grand stade et on peut même considérer qu'on a régressé (notre jeu collectif n'est pas plus abouti qu'il y a 3 ans et demi, au contraire). Sans compter le fait que cette saison se termine dans une ambiance pour le moins délétère en raison de trois ans et demi de performances erratiques accompagnées d'une communication désastreuse. Mais, espérons le, on va sauver les meubles et on repartira du bon pied.

                  Allez, joyeuses pâques, je vais manger.



                  Edit : au passage, ce que Yanloup sous-entend à mon humble avis, ce n'est pas qu'une période de 20 ans n'est pas pertinente, c'est qu'une moyenne sur 20 ans n'a aucun sens au football. Détricotons la communication : il n'y a aucun titre, aucune récompense, aucun trophée, aucun bonus pour la régularité sur 20 ans (ou sur 15, ou sur 10). Si tu fais 20 fois 3e, t'as toujours rien gagné, et t'as moins gagné qu'une équipe qui est 16e en moyenne mais qui a été une fois 1re. Et ça a encore moins de sens car on peut prendre n'importe quelle période de référence qui nous arrange (ou pas).
                  Dernière modification par Vann, 22/04/2019, 11h04.
                  Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                  Commentaire


                  • Envoyé par BLG Voir le message

                    Dans le texte
                    Clairement, tu sous-estimes l'échéance du remboursement in fine.

                    90 M, ce n'est pas rien. A la louche, ça veut dire doubler sur un exercice le montant des ventes nécessaires.

                    Evidemment, des plus-values latentes ne sont que latentes et leur valeur réelle ne sera connue qu'au moment de la réalisation.

                    Reste que, elles sont une estimation "raisonnable" de cette valeur vraie à conditions que le marché reste grossièrement ce qu'il est. Je sais bien que le dégonflement d'une bulle spéculative peut être brutale. Mais les conditions qui ont permis l'émergence de cette bulle (hausse des droits TV en premier lieu) ne semblent pas devoir être profondément modifiées à horizon de 3-5 saisons.

                    Raisonner sur des conditions stables est "raisonnable".

                    Les plus-values latentes ne sont pas seulement la traduction comptable d'une stratégie. Elles sont un élément de cette stratégie.

                    Et donc il n'est pas possible que les décideurs n''anticipent pas les conséquences (avec les aléas de ce type d'analyse ex ante) de leurs décisions sur ce paramètre stratégique.

                    Je reste totalement convaincu que, dans l'arbitrage sur les profils de recrutement, cette anticipation est capitale.

                    Par contre je n'ai pas les informations sur les seuils qu'ils considèrent comme cruciaux.

                    Mon évaluation autour de 20 M comme limite du possible est très pifométrique. Mais elle me semble se situer dans la fourchette haute du possible et pas du tout dans la fourchette basse.

                    Commentaire


                    • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                      Non c'est faux.

                      Tu fais une analyse avec ton seul tableau Excel comme d'habitude. Les résultats sont là donc tout est bien et puisque certains font référence aux 20 dernières années je pointerai que par rapport aux 10 années glorieuses (qui font partie des 20 dernières années) et maintenant il faut être bougrement culotté et aveugle pour dire que nous nous améliorons sportivement. Arrête de penser à la place des autres comme ce que tu écris en rouge. Je fais partie de ceux qui regardent ce que nous avions et aussi ce que nous pourrions avoir même avec les joueurs actuels. Tu vois je ne vais pas perturber les chiffres de ton tableau.... Toi tu regardes seulement l'ETBIDA. (C’est seulement un constat). Tu n'es pas mon porte parole.

                      Il y a eu l'émergence du Qatar SG qui a bouleversé certaines données mais alors sommes-nous au moins second ? Avons-nous remporté DES titres (d'autres l'on fait..)? Avons-nous gardé cette avance sportive que nous avions ? Sommes-nous contents de voir, et seulement sur cette année, que nous n'avons aucune certitude d'être sur le podium et que nous sommes dangereusement menacés par les Verts qui font une belle progression et l(OM qui a loupé complètement sa saison ? Pouvons-nous nous satisfaire d'avoir été qualifié la saison dernière en LDC par un concours de circonstances favorables ? Avons-nous progressé en LDC ? Sommes-nous contents du niveau de jeu ? Sommes-nous contents du bordel ambiant dans le staff technique à 5 journées de la fin ? Sommes-nous contents du comportement des joueurs ? Pouvons-nous continuer d'avoir un niveau d'exigence qui se satisfait de la médiocrité sportive en privilégiant seulement le résultat financier (les 2 ne sont pas incompatibles) ? Sommes-nous contents de voir que nous commençons à avoir des difficultés à faire signer nos "prodiges" ? Sommes-nous contents des résultats de l'équipe réserve ? Sommes-nous contents du nombre de jeunes intégrés cette année en équipe 1 ? Tu veux que l'on continue la liste ?

                      Je n'oublie pas tout ce qui a été fait, loin de là, mais j'ai aussi le droit d'avoir un niveau d'exigence raisonnable et de ne pas me satisfaire de la situation sportive actuelle. Pour l'instant et pour cette année, je suis content de voir que nous pouvons encore être en LDC mais cela ne va pas du tout être simple. Quand je pense à la double conséquence d'une qualification....!!! D'abord pour nous. Conséquences financières devant nous permettre d'améliorer les moyens financiers pour tenir nos objectifs. Conséquence sur la concurrence...imaginons que l'OM ne soit pas en LDC, cela serait pour eux bien pire qu'un coup de frein.

                      Nous devrions au moins nous rejoindre sur un point. Le départ de BG est une nouvelle opportunité pour revoir notre fonctionnement dans le domaine sportif sans pour autant oublier nos possibilités financières

                      Tu me fais penser au gars qui sautent du 10 -ème étage et qui a un 1 m du sol dit que pour l'instant tout va bien (attention je ne dis pas que l'OL va mourir...je fais de l'auto préventif...)
                      Je n'ai pas écrit en rouge. C'est toi qui mets en rouge cette phrase. Et après tu m'accuses de penser à la place des autres.

                      Je ne regarde pas l'EBIDTA, comptablement je regarde la CAF.

                      Et je regarde aussi les résultats

                      Le jeu, et plus encore le beau jeu, c'est tellement subjectif. Il n'y a qu'à se reporter à certaines analyses du match contre Angers (pour préciser, il faut bien analyser les 90 + 5 minutes et pas seulement les 80 premières mais il ne faut pas non plus se limiter à l'analyse des 15 dernières).

                      Ce que l'on pourrait avoir avec les mêmes joueurs ? Le même parcours que l'OM et Monaco par exemple ?

                      On peut parfaitement décider d'analyser les 20 dernières saisons. Et il est évident que l'on est en retrait par rapport à ce que l'on a été.

                      Mais l'analyse de cette évolution nécessite la prise en compte de l'évolution du financement du foot européen sur la période (augmentation des droits télés, irruption d'actionnaires aux moyens colossaux) et de l'évolution de la stratégie du club (financement du stade).

                      Sur cette période, la situation actuelle, comparée à la situation passée est donc le fait à la fois d'un contexte global profondément différent et de décisions prises il y a longtemps et beaucoup plus importantes que le choix d'un staff technique.

                      A l'inverse, la comparaison sur une période plus récente se fait sur un contexte global relativement stable et sur une stratégie du club constante. On est donc sur une période où l'on peut juger de la réussite de cette stratégie.

                      Et mon jugement reste positif sur cette période.

                      JMA n'est pas homme à sauter dans le vise dans parachute

                      Commentaire


                      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                        Je n'ai pas écrit en rouge. C'est toi qui mets en rouge cette phrase. Et après tu m'accuses de penser à la place des autres.

                        Je ne regarde pas l'EBIDTA, comptablement je regarde la CAF.

                        Et je regarde aussi les résultats

                        Le jeu, et plus encore le beau jeu, c'est tellement subjectif. Il n'y a qu'à se reporter à certaines analyses du match contre Angers (pour préciser, il faut bien analyser les 90 + 5 minutes et pas seulement les 80 premières mais il ne faut pas non plus se limiter à l'analyse des 15 dernières).

                        Ce que l'on pourrait avoir avec les mêmes joueurs ? Le même parcours que l'OM et Monaco par exemple ?

                        On peut parfaitement décider d'analyser les 20 dernières saisons. Et il est évident que l'on est en retrait par rapport à ce que l'on a été.

                        Mais l'analyse de cette évolution nécessite la prise en compte de l'évolution du financement du foot européen sur la période (augmentation des droits télés, irruption d'actionnaires aux moyens colossaux) et de l'évolution de la stratégie du club (financement du stade).

                        Sur cette période, la situation actuelle, comparée à la situation passée est donc le fait à la fois d'un contexte global profondément différent et de décisions prises il y a longtemps et beaucoup plus importantes que le choix d'un staff technique.

                        A l'inverse, la comparaison sur une période plus récente se fait sur un contexte global relativement stable et sur une stratégie du club constante. On est donc sur une période où l'on peut juger de la réussite de cette stratégie.

                        Et mon jugement reste positif sur cette période.

                        JMA n'est pas homme à sauter dans le vise dans parachute
                        Tu es sérieux ? Ou tu es a) stupide ou b) tu prends les autres pour des imbéciles... je vote pour le "b" ....et j'hésite encore à mettre un petit peu de "a"

                        Pour ce qui est en bleue (car le rouge perturbe ton sens de la compréhension)

                        1) Oui c'est moi qui ai mis en rouge mais ce qui est à relever ce n'est pas la couleur mais l'écrit qui t'appartient

                        2) Je ne parlais pas de JMA mais de toi

                        Tu l'avais très bien compris ainsi et ne fais pas l'idiot.

                        Entre ces 2 phrases et pour le reste, tu ne réponds à rien comme d'habitude car sorti des chiffres comptables, et j'insiste sur le mot comptable, tes analyses sont pour moi difficilement compréhensibles. Cela vient certainement de moi et je m'en excuse

                        J'en resterai là...

                        Commentaire


                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                          Clairement, tu sous-estimes l'échéance du remboursement in fine.

                          90 M, ce n'est pas rien. A la louche, ça veut dire doubler sur un exercice le montant des ventes nécessaires.

                          Je pense que c'est plus que 90M€ le remboursement in fine, ou alors tu ne prends pas en compte la dette obligataire? mais je ne verrai pas pourquoi.

                          Tu as raison, l'échéance est importante. Sauf qu'elle est très théorique. Dans 4 ans, si l'OL a poursuivi sa route dans le sillage actuel, on refinancera ce qui reste sans aucun problème.

                          Regarde ce que nous avons fait en 2017, sans LDC...Et dans 4 ans, nous aurons épongé une part substantielle de la dette.

                          Evidemment, des plus-values latentes ne sont que latentes et leur valeur réelle ne sera connue qu'au moment de la réalisation.

                          Reste que, elles sont une estimation "raisonnable" de cette valeur vraie à conditions que le marché reste grossièrement ce qu'il est. Je sais bien que le dégonflement d'une bulle spéculative peut être brutale. Mais les conditions qui ont permis l'émergence de cette bulle (hausse des droits TV en premier lieu) ne semblent pas devoir être profondément modifiées à horizon de 3-5 saisons.

                          Raisonner sur des conditions stables est "raisonnable".

                          Les plus-values latentes ne sont pas seulement la traduction comptable d'une stratégie. Elles sont un élément de cette stratégie. Tu me fais dire (entre les lignes) quelque chose que je n'ai pas dit. Pas bien, pas bien. Les plus values sur vente de joueurs sont un élément essentiel de la stratégie (et donc les plus values latentes...). C'était mon message...Par contre qu'il y ait un seuil de plus-value latentes fixé comme objectif (comme indiqué ci-dessous par toi même), je n'y crois pas (aléas etc.). Mais je pense qu'on ne tombera pas d'accord et malheureusement pour toi, que tu auras du mal à trouver la réponse que tu cherches...

                          Et donc il n'est pas possible que les décideurs n''anticipent pas les conséquences (avec les aléas de ce type d'analyse ex ante) de leurs décisions sur ce paramètre stratégique.

                          Je reste totalement convaincu que, dans l'arbitrage sur les profils de recrutement, cette anticipation est capitale. Complètement d'accord. J'ai bon espoir cependant d'un changement de stratégie avec 2-3 profils expérimentés (dont 1/2 champions) sur lesquels les chances de plus values (hors amortissement) ne seront pas sensibles, mais qui renforceront nos chances de faire un bon parcours et de maximiser les plus-values des jeunes joueurs autour. Ce serait très rationnel. Je ne me remettrais pas de la non signature d'Herrera :D

                          Par contre je n'ai pas les informations sur les seuils qu'ils considèrent comme cruciaux.

                          Mon évaluation autour de 20 M comme limite du possible est très pifométrique. Mais elle me semble se situer dans la fourchette haute du possible et pas du tout dans la fourchette basse.
                          Dans le texte.
                          Lyonnais de coeur

                          Commentaire


                          • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                            Tes analyses sont pour moi difficilement compréhensibles. Cela vient certainement de moi et je m'en excuse
                            Mets-y du tien un peu. Elles visent à montrer de manière scientifique et irréfutable que la fan experience est à son paroxysme et qu'on a aucune raison de se plaindre

                            L'approche comptable a ceci d'exceptionnel: elle parviendra sans problème à nous démontrer que Baticle ou Pédros constitueraient les meilleurs choix de coach car les risques liés aux conséquences d'un plantage sont minimaux. Je dis bien les risques liés aux conséquences hein...car les risques de plantage seraient eux bien réels.
                            (je caricature, pas taper )
                            Dernière modification par Yanloup, 22/04/2019, 14h13.
                            C'est quand même une journée à 30 Millions

                            Commentaire


                            • Genre la direction financière du club aurait un objectif de plus value latente ? C’est vraiment méconnaître la manière de gérer une boîte. Je veux bien que tu aies des connaissances comptables mais le raisonnement de BLG est bien plus sérieux en termes d’analyse financière et bien plus proches de la réalité que la théorie pure de laquelle relève l’analyse comptable isolée. Tu assènes sur un ton péremptoire de réelles contre-vérités. D’où le ton de mon message qui serait bien plus amical si tu ne donnais pas l’impression d’être convaincu de détenir la Vérité.

                              Et bien évidemment que les 90m (si le chiffre est bon) seront refinancés en un claquement de doigts à une maturité bien plus longue s’il n’y a pas de problème de solvabilité majeur d’ici la. Et même dans le cas d’un scénario noir, ça serait facilement refinancé à des conditions certes un peu plus difficiles avec des covenants un peu contraignants. Cette échéance in fine sera une pure formalité quand il ne restera que ça si le contexte de taux n’a pas radicalement changé.
                              Dernière modification par barhoum69, 22/04/2019, 18h29.

                              Commentaire


                              • ...

                                Lyonnais921 un imposteur ???

                                ....

                                Ça flanque un paquet de théories par terre ça...
                                C'est quand même une journée à 30 Millions

                                Commentaire


                                • Envoyé par Yanloup Voir le message
                                  ...

                                  Lyonnais921 un imposteur ???

                                  ....

                                  Ça flanque un paquet de théories par terre ça...
                                  Ce n’est pas ce que je dis ! C’est juste que l’analyse comptable est bien trop étriquée pour être à elle seule une représentation fiable de la réalité économique. Les acteurs économiques de raisonnent heureusement pas en comptables pur. A l’entendre on dirait que jma pourrait mettre la direction financière en pilotage automatique et en laissant l’ERP prendre toutes les décisions. Avec un raisonnement comme ça il aurait jamais fait venir Sony à l’époque pour être un peu provocant et caricatural.

                                  Edit: pourquoi sur mobile tous les apostrophes sautent ils ?

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par barhoum69 Voir le message
                                    Genre la direction financière du club aurait un objectif de plus value latente ? C’est vraiment ne rien connaître à la manière de gérer une boîte. Je veux bien que tu aies des connaissances comptables mais il faudrait mieux que tu laisses à BLG les analyses financières sérieuses bien plus proches de la réalité que de la théorie pure de laquelle relève l’analyse comptable isolée. Tu assènes sur un ton péremptoire de réelles contre-vérités. D’où le ton de mon message qui serait bien plus amical si tu ne donnais pas l’impression d’être convaincu de détenir la Vérité.

                                    Et bien évidemment que les 90m (si le chiffre est bon) seront refinancés en un claquement de doigts à une maturité bien plus longue s’il n’y a pas de problème de solvabilité majeur d’ici la. Et même dans le cas d’un scénario noir, ça serait facilement refinancé à des conditions certes un peu plus difficiles avec des covenants un peu contraignants. Cette échéance in fine sera une pure formalité quand il ne restera que ça si le contexte de taux n’a pas radicalement changé.
                                    Genre la direction financière du club se contente de calculer (ou de faire calculer par une entité extérieure) les plus-values latentes.

                                    C'est évidemment un pur hasard si le club est orienté vers l'achat de contrats de joueurs prometteurs générant des plus-values latentes importantes et non vers des joueurs expérimentés.

                                    Ca n'est en rien la conséquence d'un déficit d'exploitation structurel de 62 M sur le dernier exercice.

                                    Et comme le remboursement des emprunts n'est pas un problème (un claquement de doigt), on se demande vraiment pourquoi on est allé chercher les chinois pour une augmentation de capital et surtout pourquoi l'essentiel de cet apport a servi à financer le remboursement d'une partie du prêt et la renégociation du solde. Il aurait tellment mieux valu investir dans des joueurs expérimentés.

                                    On se demande aussi pourquoi Lille a procédé à une recapitalisation et que Marseille a bénéficié des apports de son actionnaire au lieu de s'endetter, tellement facile et si peu couteux.

                                    Ah, les situations financières ne sont pas comparables. Et cet écart n'aurait rien avoir avec la valeur estimée du portefeuille joueur ?

                                    A d'autres.

                                    Je maintiens. l'impact sur les plus-values latentes sont un paramètre décisionnel du recrutement. Ce qui signifie que dans l'arbitrage des profils à recruter, cet impact faire dire oui ou non. La frontière entre le oui et le non est bien une mesure du niveau souhaité.

                                    ====

                                    Pour BLG, je ne suis pas allé vérifier mais il me semble que l'essentiel de la dette obligataire est détenu par les actionnaires et est convertible en actions. Si je ne me trompe pas, il est vraisemblable que la question du remboursement ne se posera pas. Si je me trompe, il faut effectivement majorer d'autant le montant à rembourser.

                                    Commentaire


                                    • je n'ai aucune compétence comptable. Par contre je sais lire et je sais compter.
                                      Quand je vois que sur l'exercice précédent, on fait 25 Millions de bénéfices en achetant 43 millions en transfert et en vendant pour 123 millions , ben je me dis qu'en fait, si nous n'avions vendu que 43 (pour dire d'équilibrer les achats-ventes) alors on serait en déficit de 55 millions.
                                      Et sur et exercice, si nous n'avons pas besoin de vendre autant (grace a la LDC), il faudra surement vendre pour une centaine de millions encore cet été si nous ne sommes pas sur le podium.
                                      Ca c'est une certitude. D'ou les ventes quasi sures de NDombelé et Memphis.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par barhoum69 Voir le message

                                        Ce n’est pas ce que je dis ! C’est juste que l’analyse comptable est bien trop étriquée pour être à elle seule une représentation fiable de la réalité économique. Les acteurs économiques de raisonnent heureusement pas en comptables pur. A l’entendre on dirait que jma pourrait mettre la direction financière en pilotage automatique et en laissant l’ERP prendre toutes les décisions. Avec un raisonnement comme ça il aurait jamais fait venir Sony à l’époque pour être un peu provocant et caricatural.

                                        Edit: pourquoi sur mobile tous les apostrophes sautent ils ?
                                        Le financement du contrat de Sonny s'est fait par une augmentation de capital dédiée à cet achat.

                                        Depuis, il me semble que l'Ol soit fait monter les joueurs du centre soit utilise l'auto-financement.

                                        On est donc sur 2 stratégies antinomiques.

                                        Evidemment que les responsables ne raisonnent pas en comptable pur (d'ailleurs les comptables ne raisonnent pas, ils enregistrent les mouvements en fonction des normes qui les régissent).

                                        Il n'est donc pas question de laisser la Direction financière décider. D'ailleurs sur quelles bases celle-ci déciderait du qui ?

                                        La Direction financière se contente de donner les retombées des décisions possibles.

                                        Aux décideurs de décider (et ils ne le font pas au million près).

                                        Commentaire


                                        • Tu fais exprès de déformer mes propos. En quoi ton raisonnement prouve que l’objectif de la direction est l’optimisation des PV latentes ? Ça montre qu’on cherche à optimiser les PV réalisées, oui. Enfin c’est quand même pas un scoop quand on a une activité qui s’appelle « trading de joueurs ». Heureusement que les PV latentes traduisent cette stratégie. C’est leur signification comptable rien de plus. La PV latente n’est pas un objectif en soit, juste un KPI au service de la stratégie globale.

                                          Pour le remboursement c’est encore malhonnête de ta part. Ce qu’on te dit avec BLG c’est pas que l’emprunt dans son intégralité ne pose pas de problème. C’est que le remboursement in fine QUAND IL NE RESTERA QUE LUI ne sera pas un problème.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                            Le financement du contrat de Sonny s'est fait par une augmentation de capital dédiée à cet achat.

                                            Depuis, il me semble que l'Ol soit fait monter les joueurs du centre soit utilise l'auto-financement.

                                            On est donc sur 2 stratégies antinomiques.

                                            Evidemment que les responsables ne raisonnent pas en comptable pur (d'ailleurs les comptables ne raisonnent pas, ils enregistrent les mouvements en fonction des normes qui les régissent).

                                            Il n'est donc pas question de laisser la Direction financière décider. D'ailleurs sur quelles bases celle-ci déciderait du qui ?

                                            La Direction financière se contente de donner les retombées des décisions possibles.

                                            Aux décideurs de décider (et ils ne le font pas au million près).
                                            Bah voilà la dessus je suis d’accord. Donc c’est pas en allant faire des raisonnements purement comptables qu’on va aller en inférer la stratégie globale du groupe puisque ceux qui dirigent ne raisonnent pas comme cela.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                              Genre la direction financière du club se contente de calculer (ou de faire calculer par une entité extérieure) les plus-values latentes.

                                              C'est évidemment un pur hasard si le club est orienté vers l'achat de contrats de joueurs prometteurs générant des plus-values latentes importantes et non vers des joueurs expérimentés.

                                              Ca n'est en rien la conséquence d'un déficit d'exploitation structurel de 62 M sur le dernier exercice.

                                              Et comme le remboursement des emprunts n'est pas un problème (un claquement de doigt), on se demande vraiment pourquoi on est allé chercher les chinois pour une augmentation de capital et surtout pourquoi l'essentiel de cet apport a servi à financer le remboursement d'une partie du prêt et la renégociation du solde. Il aurait tellment mieux valu investir dans des joueurs expérimentés.

                                              On se demande aussi pourquoi Lille a procédé à une recapitalisation et que Marseille a bénéficié des apports de son actionnaire au lieu de s'endetter, tellement facile et si peu couteux.

                                              Ah, les situations financières ne sont pas comparables. Et cet écart n'aurait rien avoir avec la valeur estimée du portefeuille joueur ?

                                              A d'autres.

                                              Je maintiens. l'impact sur les plus-values latentes sont un paramètre décisionnel du recrutement. Ce qui signifie que dans l'arbitrage des profils à recruter, cet impact faire dire oui ou non. La frontière entre le oui et le non est bien une mesure du niveau souhaité.

                                              ====

                                              Pour BLG, je ne suis pas allé vérifier mais il me semble que l'essentiel de la dette obligataire est détenu par les actionnaires et est convertible en actions. Si je ne me trompe pas, il est vraisemblable que la question du remboursement ne se posera pas. Si je me trompe, il faut effectivement majorer d'autant le montant à rembourser.
                                              Ils parlent bien d'obligataire, pas d'OC. https://www.actusnews.com/fr/OL-GROU...-refinancement

                                              Pas bien le temps d'aller fouiner plus.

                                              D'accord avec Barouhm, je ne pense pas que la stratégie du trading implique un arbitrage chiffré sur chaque joueur, en fonction d'un objectif. Ca n'aurait pas de sens de finaliser une décision de recrutement sur un critère financier basé sur une évaluation aussi fluctuante, vraiment pas.

                                              Mais pour le reste, on est d'accord (ah enfin non pas sur le fait qu'on a progressé sportivement sur les dernières années. Globalement c'est stagnant). Bien le bonsoir
                                              Lyonnais de coeur

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par barhoum69 Voir le message
                                                Tu fais exprès de déformer mes propos. En quoi ton raisonnement prouve que l’objectif de la direction est l’optimisation des PV latentes ? Ça montre qu’on cherche à optimiser les PV réalisées, oui. Enfin c’est quand même pas un scoop quand on a une activité qui s’appelle « trading de joueurs ». Heureusement que les PV latentes traduisent cette stratégie. C’est leur signification comptable rien de plus. La PV latente n’est pas un objectif en soit, juste un KPI au service de la stratégie globale.

                                                Pour le remboursement c’est encore malhonnête de ta part. Ce qu’on te dit avec BLG c’est pas que l’emprunt dans son intégralité ne pose pas de problème. C’est que le remboursement in fine QUAND IL NE RESTERA QUE LUI ne sera pas un problème.
                                                Depuis le refinancement grâce aux fonds apportés par les chinois, on rembourse environ 8 M par an sur l'emprunt principal.

                                                Ce remboursement annuel ne me semble pas poser de problèmes particuliers. 8 M par an n'est pas une grosse somme pour l'OL (pas négligeable non plus).

                                                Le remboursement in fine sera beaucoup plus conséquent (92 M de mémoire). C'est le 1/3 du CA annuel.

                                                Je ne vois pas comment tu peux être aussi affirmatif que ce ne sera pas un problème.

                                                Ce sera d'autant moins un problème que le club sera en mesure d'en autofinancer la totalité ou une partie ou en mesure de négocier un nouvel emprunt à conditions avantageuses.

                                                Dans les 2 cas, l'évaluation des plus-values latentes sera un paramètre très important.

                                                J'ai eu tort de parler d'objectif ou de valeur normative.

                                                Il vaut mieux parler d'un paramètre dont on évalue comment il serait impacté par telle ou telle décision.

                                                Ce que montre l'analyse financière des comptes, c'est l'impact de la décision prise.

                                                Ce que l'on ne sait pas c'est quelles étaient les alternatives. On peut juste estimer que celle qui a été prise a été jugée la meilleure possible.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par BLG Voir le message

                                                  Ils parlent bien d'obligataire, pas d'OC. https://www.actusnews.com/fr/OL-GROU...-refinancement

                                                  Pas bien le temps d'aller fouiner plus.

                                                  D'accord avec Barouhm, je ne pense pas que la stratégie du trading implique un arbitrage chiffré sur chaque joueur, en fonction d'un objectif. Ca n'aurait pas de sens de finaliser une décision de recrutement sur un critère financier basé sur une évaluation aussi fluctuante, vraiment pas.

                                                  Mais pour le reste, on est d'accord (ah enfin non pas sur le fait qu'on a progressé sportivement sur les dernières années. Globalement c'est stagnant). Bien le bonsoir
                                                  Le rapport 2017-2018n dans la partie consacrée aux conventions avec les actionnaires précise que Holnest et Pathé (ce sont les sociétés de JMA et Seydoux) ont souscrit pour 20 et 15 M à des obligations.

                                                  Il n'est pas précisé que ces obligations sont convertibles.

                                                  Le remboursement de ces 35 M sera "hors marché".

                                                  J'ignore qui sont les détenteurs des 15 derniers millions.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                                    Depuis le refinancement grâce aux fonds apportés par les chinois, on rembourse environ 8 M par an sur l'emprunt principal.

                                                    Ce remboursement annuel ne me semble pas poser de problèmes particuliers. 8 M par an n'est pas une grosse somme pour l'OL (pas négligeable non plus).

                                                    Le remboursement in fine sera beaucoup plus conséquent (92 M de mémoire). C'est le 1/3 du CA annuel.

                                                    Je ne vois pas comment tu peux être aussi affirmatif que ce ne sera pas un problème.

                                                    Ce sera d'autant moins un problème que le club sera en mesure d'en autofinancer la totalité ou une partie ou en mesure de négocier un nouvel emprunt à conditions avantageuses.

                                                    Dans les 2 cas, l'évaluation des plus-values latentes sera un paramètre très important.

                                                    J'ai eu tort de parler d'objectif ou de valeur normative.

                                                    Il vaut mieux parler d'un paramètre dont on évalue comment il serait impacté par telle ou telle décision.

                                                    Ce que montre l'analyse financière des comptes, c'est l'impact de la décision prise.

                                                    Ce que l'on ne sait pas c'est quelles étaient les alternatives. On peut juste estimer que celle qui a été prise a été jugée la meilleure possible.
                                                    Parce que lorsque sera due la dernière échéance, on aura à nouveau de la capacité d'endettement libérée par la fin du remboursement de la dette actuelle qui permettra de faire rouler la dette résiduelle. Et que le stade, les infrastructures peuvent être mis en collatéral, et que diverses créances peuvent être nanties (comme actuellement) pour garantir le refinancement.
                                                    D'ailleurs c'est ce qu'a fait OLG en 2017, tout a été refinancé avec les suretés sus-citées. Et on ne parlait pas de 90m, mais de 136m auprès des banques + 73m de RCF + obligs de 51m.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X