Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Jean-Michel Aulas

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • InfosGones
    a répondu
    "Les gens ont le droit de s'exprimer, mais ils connaissent l'ADN de l'institution, c'est LE PATRON qui tranche"

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    Tu ne peux pas comparer la situation d'un joueur avec celle d'un entraîneur. de plus actuellement il y en a un, Memphis, qui se sait désirer et l'autre Gracia qui est en incertitude sur son futur.
    c est surtout que si Garcia prolonge. peu de chance qu un club se positionne avant la fin de sa prolongation en mettant 50 millions sur la table
    alors que pour MEMPHIS ( qu on l aime ou pas sa valeur marchande est autrement supérieur) et JMA sait encore compter

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Rassurant qu'il soit toujours aux manettes. merci à Msila pour la diffusion.
    Effectivement dire que c'est mieux pour Garcia de le laisser dans l'incertitude, ça ne veut rien dire ou ça veut dire qu'il ne lui fait pas trop confiance. Quand on se souvient comment il parlait de Génésio, il y a une sacrée différence. Et Garcia, qui n'est pas bête, doit être en train de se chercher un club; il n'aura pas de peine à en trouver, vu son année à Lyon.
    Je n'ai pas d'affect pour Garcia, mais je pense qu'il fait une bonne année avec nous. Si on doit le remplacer, j'espère que ça ne sera pas une régression.

    Laisser un commentaire:


  • Hagical
    a répondu
    Envoyé par Eomer Voir le message
    J'ai adoré cette ITW
    Notre Tonton Jean-mich en pleine forme qui sort le flingue.... visse le silencieux et.............. toum toum
    Le tonton flingueur. Le Lino Ventura de la Liguain

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    Tu ne peux pas comparer la situation d'un joueur avec celle d'un entraîneur. de plus actuellement il y en a un, Memphis, qui se sait désirer et l'autre Gracia qui est en incertitude sur son futur.
    On est d'accord, simplement, si Garcia décide de se barrer ailleurs parce qu'il a une bonne offre à la fin de la saison (et vu comment l'OL joue, ce scenario ne paraît pas du tout improbable), mécaniquement, il partira, qu'on veuille le prolonger ou pas.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Le sort de Garcia est assez "marrant" parce qu'il enrobe ce choix par le fait qu'il faut laisser les gens sous pression pour qu'ils soient bons. Pourquoi pas, mais ce n'est juste pas cohérent avec le fait qu'il ait fait 3 propositions de prolongation à Memphis; bien avant la fin de la saison donc.
    Tu ne peux pas comparer la situation d'un joueur avec celle d'un entraîneur. de plus actuellement il y en a un, Memphis, qui se sait désirer et l'autre Gracia qui est en incertitude sur son futur.

    Laisser un commentaire:


  • Eomer
    a répondu
    J'ai adoré cette ITW
    Notre Tonton Jean-mich en pleine forme qui sort le flingue.... visse le silencieux et.............. toum toum

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Hagical Voir le message
    Par ailleurs à noter dans cette grande interview du jour dans Le Torchon :

    JMA est très très très evasif sur le sort de Garcia. On devine que même en cas de Graal, il n'est pas du tout sûr qu'il soit confirmé...

    JMA confirme par ailleurs (on peut le croire inéluctablement sur parole... ) que si l'OL est en LDC la saison prochaine, on sera ambitieux sans réduire la voilure malgré la crise...

    En revanche, très très déçu : il ne dit plus qu'on va gagner la CE dans les 5 ans
    Le sort de Garcia est assez "marrant" parce qu'il enrobe ce choix par le fait qu'il faut laisser les gens sous pression pour qu'ils soient bons. Pourquoi pas, mais ce n'est juste pas cohérent avec le fait qu'il ait fait 3 propositions de prolongation à Memphis; bien avant la fin de la saison donc.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    "Hooooo une place en Europa-league !" crient de joie le petit Rivère et le petit Caillot en ouvrant leur pochette-surprise.

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu














    Laisser un commentaire:


  • Hagical
    a répondu
    Par ailleurs à noter dans cette grande interview du jour dans Le Torchon :

    JMA est très très très evasif sur le sort de Garcia. On devine que même en cas de Graal, il n'est pas du tout sûr qu'il soit confirmé...

    JMA confirme par ailleurs (on peut le croire inéluctablement sur parole... ) que si l'OL est en LDC la saison prochaine, on sera ambitieux sans réduire la voilure malgré la crise...

    En revanche, très très déçu : il ne dit plus qu'on va gagner la CE dans les 5 ans

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Le patron est de retour, et il a pas envie de rigoler

    Le PSG, la LFP, l'OM, le LOSC : Jean-Michel Aulas tire à vue

    Le patron de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas s'est offert une sortie médiatique dont il a le secret. Et tout le monde en prend pour son grade.


    Il n'a pas sa langue dans sa poche. Alors, forcément, chaque sortie de Jean-Michel Aulas vaut le détour. Le président de l'Olympique Lyonnais est à la une de L'Équipe du jour pour une interview dans laquelle il savoure la bonne saison de son équipe et de son entraîneur Rudi Garcia, refusant toutefois de sceller l'avenir de celui-ci. Mais son bonheur d'être actuellement 2e de Ligue 1 et bien calé dans la course au titre va de paire avec quelques tacles lancés à la concurrence.

    «On a à Lille un fonds vautour (Eliott Management Corporation), un PSG avec un Qatar surpuissant, et un Monaco dirigé par des investisseurs russes avec une fiscalité et des charges qui n’ont rien à voir avec les nôtres. Alors je me dis que ce serait quand même un drôle de pied de nez, en étant franco-français et entrepreneur local, d’arriver à battre ces grosses puissances», a-t-il d'abord lâché avant d'insister.

    «Lille a un actionnaire qui vient d’arriver avec une puissance financière énorme. Le PSG a le soutien d’un État où il se passe parfois des choses sur lesquelles les médias n’interviennent pas toujours. On est dans un environnement très particulier, qui ne fait pas appel à des modèles économiques, mais soit à des passe-droits, soit à des cas particuliers qui ne peuvent pas être un modèle pour les autres», a-t-il poursuivi.
    JMA n'a pas la mémoire courte...


    Ses concurrents directs ne sont pas les seuls à avoir pris pour leur grade. L'Olympique de Marseille et Jacques-Henri Eyraud aussi. «Gérer le club sans les supporters ? Moi, je ne sais pas faire. C’est pour ça que j’ai choisi délibérément de le gérer avec eux. Si certains estiment pouvoir faire autrement, qu’ils le démontrent. Mais je pense que ça ne peut pas être tenable. (...) Mais on ne souhaite à aucun club, aucun président et aucun groupe de supporters de vivre ce qui se passe en ce moment à Marseille», a-t-il lancé.

    L'homme fort du club rhodanien n'a pas non plus épargné la Ligue de Football Professionnel, coupable, selon lui, de laxisme qui génère «des réactions dignes d’un état de non-droit». Il a d'ailleurs confirmé qu'il maintenait ses recours devant la justice à son encontre face aux préjudices subis. JMA s'est aussi souvenu de ceux qui avaient souhaité arrêter le championnat à la 27e journée, il y a un an de cela, face à la crise de la Covid-19, toujours amer.

    «J’espère que tous ceux qui ont aidé à prendre cette mauvaise décision se reconnaîtront. Ceux (les présidents de clubs) qui ont trouvé une qualification européenne ou un maintien dans une pochette-surprise ont été bénéficiaires de l’arrêt sur le coup, mais depuis, pour la majorité, tout va mal pour eux», a-t-il conclu. Qu'on se le dise, Jean-Michel Aulas est, comme son OL, offensif et en pleine forme.

    Laisser un commentaire:


  • Hagical
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Indubitablement d'accord avec un certain nombre de points pertinents de son intervention...
    Ça s'écrit bien comme ça mais ça se prononce "inéluctablement" ​​​​​​

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Indubitablement d'accord avec un certain nombre de points pertinents de son intervention notamment sur l'injustice de notre privation de joutes européennes, ceci étant Fehervar a apporter un certain nombre de preuves que Reims ne méritait pas la place usurpé à l'institution Olympique Lyonnais et a son formidable outil connecté.

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    OL : public, Superligue, Garcia, Depay, salaires, Le Graët : la mise au point de Jean-Michel Aulas




    A l'occasion de de la présentation des résultats semestriels 2020/2021 d’OL Groupe, Jean-Michel Aulas a balayé ce mercredi le tour de l'actualité de l'Olympique lyonnais.

    Le retour du public

    "Le public (avant la pandémie) représentait une part très significative de nos revenus mais c'est aussi une manière de vivre, c'est du lien social. Les technologies peuvent permettre de tester un maximum de gens avec un résultat immédiat. On a une série de techniques et notre stade a été conçu pour faciliter l'accessibilité avec des postes de contrôles diversifiés. On peut faire en sorte à l’intérieur du stade d'éviter les contacts. On va proposer tout ça à la Préfecture et, par ailleurs, en liaison avec le ministère des Sports. On a mis en place une cellule de réflexion et de concertation de tout ce qui se fait dans le monde pour contourner cette difficulté actuelle. Le football est le premier sport populaire, il faut faire revenir les gens dans les stades."

    Gestion du mercato

    "La situation de l'exercice et, parce que nous sommes des gens responsables car l'actionnariat de l'OL est majoritairement français, nous impose une approche réaliste. En début de saison, nous avons fait partie des clubs qui ont continué d'investir. On l'a fait quelques fois de manière pertinente avec l'arrivée d'Islam Slimani (il était libre). On ne peut pas imaginer que la préparation de l'année prochaine ne soit pas impactée par cette période de Covid. Le fait de participer à une Champions League nous amènerait un certain nombre de revenus potentiels pour le futur qui viendraient compenser ce qu'il nous a manqué cette année, de manière injuste. On le voit bien que la non-participation à la Coupe d'Europe est le point le plus signifiant dans les comptes. Indubitablement, on sera obligé de tenir compte de cette période déficitaire.

    Le terme obligatoire (de céder des joueurs) pour les clubs français et même européens ne veut plus rien dire car pour pouvoir céder de manière obligatoire, il faut avoir besoin mais il faut un acheteur. La situation du Covid, on n'est pas sûr que les acheteurs reviendront dès le mercato prochain. Il faut se projeter dans une autre dimension qui est la dimension de trésorerie. Seuls les clubs qui auront la capacité à résister à l'après-Covid pourront continuer d'investir mais certains ne pourront pas vivre. A OL Groupe, on a des fonds propres qui nous permettent de continuer de nous développer et d'investir. On réussit à optimiser les équipes sans perdre de la compétence et de la pertinence puisqu'on a affiné l'effectif à 25 joueurs professionnels. On a rencontré le gouvernement (mardi) car je pense qu'il y a des choses à faire de manière collégiale pour le football français."

    Réforme de la C1

    "On a beaucoup participé avec Nasser (al-Khelaïfi, président du PSG) à des réunions avec l'UEFA pour obtenir une situation intermédiaire de celle proposée et une autre privée complètement externe et qui permet à la France d'obtenir des places supplémentaires, c'est l'objet de la nouvelle proposition de l'UEFA qui a été présentée la semaine dernière : 3+1 pour la 5e nation qui pourrait être la France sous réserve que l'OL puisse participer à la fête en terme de récolte de points car ceux qui nous ont substitué cette année, ça n'a pas été terrible. Sauf pour le PSG et je salue leur victoire contre le Barça (1-4). C'est formidable pour eux mais pour tout le football français car ça fait des points. Cela montre à l'UEFA qu'on mérite d'être 5e et d'avoir peut-être 4 équipes qualifiées en C1. Oui, à la proposition de l'UEFA qui permettre de corriger dans le futur un certain nombre d'anomalies entre la France et les autres grandes nations de football."

    Superligue

    "Nos supporteurs que nous avons interrogé sont fondamentalement opposés à une ligue fermée européenne. Il faut écouter aussi car c'est le sens des clubs populaires comme l'OL. Il faut écouter la demande culturelle et sociale de nos supporteurs."

    Les salaires ? "Une baisse modulable, possibilité de récupérer des actions"

    Baisse des salaires

    "Il ne faut pas oublier qu'il y a 500 salariés à l'OL et on n'a pas remplacé les gens qui sont partis. Concernant la baisse des salaires, les dirigeants, le président compris, ont fait un abandon de leur rémunération pendant toute la première partie de cette pandémie. J'ai rencontré les joueurs dernièrement, et je leur ai proposé, quelque chose de très modulable : d'intervenir au-dessus d'un salaire minimum, la barre qui a été fixée est à 50 000 euros. Et d'une baisse de 25 % au-dessus de cette barre. Ce qui veut dire que ce sont les plus gros salaires qui sont impactés en valeur absolue et, que les jeunes seront moins impactés. Je leur ai proposé, car c'est une mesure très difficile à mettre en place, d'avoir la possibilité sur les résultats de récupérer tout ou une partie des efforts qui auraient été fait d'optimisation de leurs rémunérations. Il n'y a pas eu un enthousiasme délirant tout de suite mais cela a permis de poser le problème.

    Je remercie les joueurs et leurs représentants d'avoir joué le jeu sur le plan de l'écoute. Le club étant coté, on imagine que l'action va rebondir très vite dès que la pandémie sera passée, nous avons l'intention de leur proposer soit de récupérer par le système de primes que j'ai indiqué soit de pouvoir acquérir à hauteur de l'économie de salaire qui serait réalisé, des actions au cours du jour et en estimant qu'ils pourront largement compenser cette baisse de rémunération. On attend les autorisations nécessaires mais c'est une forme de solidarité entre l'économie, le sportif et l'ensemble des salariés du groupe. On espère aboutir avec l'une ou l'autre solution."

    Jean Lucas

    "On a pris en partie en charge de son salaire. Il ne participera pas au match de vendredi selon notre accord avec Brest pour ne pas faire deux avantages en un seul et ça aurait trop (sourire)."

    Avenir de Garcia et son staff

    "La défaite contre Montpellier (1-2) nous a fait mal mais c'est la 3e défaite de la saison. Aujourd'hui, l'OL fait partie des quatre clubs qui peuvent participer à la Champions League et même avec ambition, même si le PSG semble au-dessus, envisager le titre. Non seulement, le staff reste en place jusqu'en 30 juin (2021) mais il est possible en fonction des résultats qu'il soit renouvelé. J'ai toujours dit qu'on discuterait en fin de l'année en cours pour savoir qu'elle serait les éventualités sur le futur. Une accession en C1 voire un tire, apporteraient évidement une ligne de réflexion à notre ligne de conduite."

    "Jusqu'au bout, on croit qu'il va renouveler pour la saison prochaine"

    Prolongation de Memphis Depay ?

    "C'est la fin d'une aventure pour cette année. Memphis est un joueur de grand talent, il fait partie des joueurs de classe mondiale. Et dans l'effectif, on en a pas tant que ça. Il apporte au travers de ses performances des solutions, il peut permettre à l'OL de se positionner tout en haut. Les matches qui arrivent votre être déterminants. Ça peut être l'homme d'un grand bonheur pour l'OL. J'ai toujours voulu que Memphis reste, on lui a fait des propositions qui n'ont pas été pour le moment retenues. On lui a laissé exprimer ses ambitions et ses valeurs même quand il s'est agit de le laisser partir à Barcelone même si cela n'a pas pu se faire pour des raisons économiques. On a une relation franche. Jusqu'au bout, on croit qu'il va renouveler pour la saison prochaine. En tout cas, on sera prêts à en discuter avec lui, le moment venu."

    Hommage Gérard Houllier

    "Il y a effectivement eu une confusion, je pensais avoir été précis. Trois directions qui ont été approuvées par le Conseil d'administration (CA) : le terrain du centre d'entraînement va s'appeler Gérard Houllier et non le centre. Une fresque sera installée au bout de l'Allée des Lumières, à ce sujet, nous lançons un appel aux artistes pour faire des propositions. Enfin, il y aura un challenge avec Liverpool sur deux années au moins : une année l'équipe masculine et la suivante les féminines."

    FFF / Noël Le Graët

    "Je le soutiens car c'est quelqu'un qui a réussi à tous les postes et de la Ligue et de la Fédération. C'est aussi un entrepreneur, il a une vision économique des choses. C'est un homme de valeur. J'étais avec lui pendant ses quatre dernières années et la FFF a fait beaucoup de choses, tant pour les clubs amateurs que pour nos équipes nationales. La France a décroché son 2e titre de championne du monde. On est dans une vision extrêmement importante dans la relation entre le foot pro et amateur. Il faudra trouver des solutions pour les quatre prochaines années afin d'aider davantage le football amateur. Le développement du football amateur est la préoccupation majeure de Noël Le Graët et de sa liste."

    https://www.olympique-et-lyonnais.co...medium=twitter

    Laisser un commentaire:


  • DanielRizAuLait
    a répondu
    Envoyé par tendreg Voir le message

    T'as oublié le 1-4 (ou 1-3, j'ai un doute)juste avant Rome, non ?
    Le lob de Tiago, ca y est je mouille !!! mdr
    0-3 il me semble.
    Avec une belle patate de Fred aussi.

    Laisser un commentaire:


  • RomarioPichichi
    a répondu
    Envoyé par maverick Voir le message
    ( a 50 kms près, on aurait du aimer autre chose que le foot),
    oui mais quoi ?
    Les noeuds coulants ?

    Laisser un commentaire:


  • tendreg
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Et les 3 + gros Scores à l'extérieur l'ont été sur la dernière décennie :

    2011 : 1-4
    2017 : 0-5
    2021 : 0-5

    T'as oublié le 1-4 (ou 1-3, j'ai un doute)juste avant Rome, non ?
    Le lob de Tiago, ca y est je mouille !!! mdr

    Laisser un commentaire:


  • maverick
    a répondu
    Envoyé par inlandsis Voir le message

    8 défaites en 30 ans. Faut qu'on se rende compte de la chance qu'on a !
    Au dela de la chance d'être Lyonnais ( a 50 kms près, on aurait du aimer autre chose que le foot), il faut surtout comprendre que, dans le foot, rien n'est acquis et que ce que nous sommes aujourd'hui n'est pas une norme. Juste le fruit d'un travail depuis plusieurs années. Le jour ou tu ne travailles plus, tu chutes.

    Laisser un commentaire:


  • inlandsis
    a répondu
    Envoyé par maverick Voir le message

    53 matchs, 28 victoires, 17 nuls et 8 défaites depuis 1990. 76 buts marqués et 43 encaissés
    Par comparaison, avant c'était 69 matchs, 17 victoires, 16 nuls et 36 défaites, 71 buts marqués et 113 encaissés.

    Merci président again
    8 défaites en 30 ans. Faut qu'on se rende compte de la chance qu'on a !

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Et les 3 + gros Scores à l'extérieur l'ont été sur la dernière décennie :

    2011 : 1-4
    2017 : 0-5
    2021 : 0-5


    Laisser un commentaire:


  • maverick
    a répondu
    Envoyé par inlandsis Voir le message
    Je serais curieux de voir notre bilan contre les verts depuis que JMA est Président...
    53 matchs, 28 victoires, 17 nuls et 8 défaites depuis 1990. 76 buts marqués et 43 encaissés
    Par comparaison, avant c'était 69 matchs, 17 victoires, 16 nuls et 36 défaites, 71 buts marqués et 113 encaissés.

    Merci président again

    Laisser un commentaire:


  • inlandsis
    a répondu
    Je serais curieux de voir notre bilan contre les verts depuis que JMA est Président...

    Laisser un commentaire:


  • maverick
    a répondu
    Merci Président d'avoir remis St Etienne dans la banlieue de Lyon.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Place Bellecour sera renommée en Esplanade Jean-Michel Aulas

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X