Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Juninho

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Eh bien j'ai adoré Juninho joueur
    Le Directeur Sportif lui..... ne me laissera pas un souvenir impérissable.
    A son crédit : les transferts de Paqueta, Guimaraes, la venue Bosz et l'envie d’insuffler des changements de comportements chez les joueurs (la hargne, la gagne)
    A son déficit : Les transferts de Lucas, Thiago Mendes, la venue de Sylvinho, ses relations conflictuelles avec Garcia, l'annonce de son départ et son départ en lui même.
    Resultat plus que mitigé et surtout ca finit en eau de boudin.

    Il va nous rester a gérer Paqueta et Guimaraes qui risquent fort de "plonger" parce que comme ils sont venus pour Juni, ils risquent également de vouloir partir suite a son départ.
    Comment va réagir également Bosz ??? Souhaitons qu'il soit pragmatique et souhaitons également que le club lui envoi des signaux positif.

    Bonne route Juninho
    Steve McQueen Les 7 mercenaires,,,, Y aura jamais mieux

    Commentaire


    • Envoyé par Eomer Voir le message
      Eh bien j'ai adoré Juninho joueur
      Le Directeur Sportif lui..... ne me laissera pas un souvenir impérissable.
      A son crédit : les transferts de Paqueta, Guimaraes, la venue Bosz et l'envie d’insuffler des changements de comportements chez les joueurs (la hargne, la gagne)
      A son déficit : Les transferts de Lucas, Thiago Mendes, la venue de Sylvinho, ses relations conflictuelles avec Garcia, l'annonce de son départ et son départ en lui même.
      Resultat plus que mitigé et surtout ca finit en eau de boudin.

      Il va nous rester a gérer Paqueta et Guimaraes qui risquent fort de "plonger" parce que comme ils sont venus pour Juni, ils risquent également de vouloir partir suite a son départ.
      Comment va réagir également Bosz ??? Souhaitons qu'il soit pragmatique et souhaitons également que le club lui envoi des signaux positif.

      Bonne route Juninho
      C'est bien résumé et je partage ton sentiment.
      Je suis quand même triste que ça ait pas marché. C'était séduisant et par ailleurs j'apprécie l'homme.
      http://www.youtube.com/channel/UC8C2..._as=subscriber

      Commentaire


      • Envoyé par pologolo Voir le message
        Ma passion pour le club serait toujours plus forte qu'un burn out ...

        Très déçu par Juni si il quitte son poste à cause de ça, je le prendrai plus comme de la lâcheté et de l'abandon qu'autre chose.
        Donc à priori tu ne sais pas vraiment ce que c'est...


        Bref sinon ça saoule parce qu'on a l'impression que quoi qu'on fasse on s'en sortira pas.

        On peut changer les cadres, les coachs, les joueurs, au final on voit toujours la même chose et cette république de joueurs qui n'en ont rien à foutre.

        Juni s'est planté mais j'aurais jamais aucun doute sur sa volonté de faire réussir le club.

        Les mecs qui portent notre maillot en ce moment, par contre, il y aura une place spéciale en enfer pour la plupart d'entre eux, "enfants du club" ou pas !
        HANS ZIMMER

        Commentaire


        • Envoyé par inlandsis Voir le message

          C'est bien résumé et je partage ton sentiment.
          Je suis quand même triste que ça ait pas marché. C'était séduisant et par ailleurs j'apprécie l'homme.
          J'apprecie aussi l'homme et ca changera pas mais partir comme ca au bout de 2 ans....
          D'abord annoncé, sans prevenir personne au club, qu'il n'ira pas plus loin que la fin de saison et pis finalement partir a la fin du mois...... (meme si cette derniere decision est plutot bonne finalement pour le club)
          Juninho il aime le club (j'en suis sur) mais la... il lui fait du mal
          Steve McQueen Les 7 mercenaires,,,, Y aura jamais mieux

          Commentaire


          • Envoyé par Hybrid Soldier Voir le message

            Donc à priori tu ne sais pas vraiment ce que c'est...


            Bref sinon ça saoule parce qu'on a l'impression que quoi qu'on fasse on s'en sortira pas.

            On peut changer les cadres, les coachs, les joueurs, au final on voit toujours la même chose et cette république de joueurs qui n'en ont rien à foutre.

            Juni s'est planté mais j'aurais jamais aucun doute sur sa volonté de faire réussir le club.

            Les mecs qui portent notre maillot en ce moment, par contre, il y aura une place spéciale en enfer pour la plupart d'entre eux, "enfants du club" ou pas !
            Ca commence par considérer que le bilan de l'OL est totalement négatif.
            Avec du recul, c'est assez marrant de voir qu'il y a 6 ans, on était quasiment tous ultra-enthousiaste sur la saison sous Fournier où l'on termine à 75 points en étant éliminé de toutes les compétitions très vite, et que 6 ans après, après Sylvinho et son échec, après Sylvinho et son échec, quand on sauve à peu près les meubles avec Garcia et 76 points, c'est vécu comme un énième échec. La dernière saison de Pep est aussi vécue comme un échec avec huitième de LDC et podium.

            Faudrait, je pense, quand même un peu se modérer. A lire le forum, on était avant Juni dixièmes et après Juni douzièmes, avec les mêmes problèmes.

            Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

            Commentaire


            • Outre l'aspect comptable, c'est ce qui transparait sur la pelouse.

              Sous Fournier, c'était pas parfait (et on commence trèèèèès mal la saison), mais on jouait bien, l'équipe avait une âme (qu'elle a très vite perdu avec le genoux de Fekir en début de saison suivante), Turpin nous prive d'emmerder le PSG jusqu'à la fin.

              Oui il y a des saisons après où on a fait plus de points, marqué plus de buts, mais qui sont de grosses déceptions aux vues des effectifs à dispositions sur le papier...
              HANS ZIMMER

              Commentaire


              • Envoyé par Hybrid Soldier Voir le message

                On peut changer les cadres, les coachs, les joueurs, au final on voit toujours la même chose et cette république de joueurs qui n'en ont rien à foutre.

                Juni s'est planté mais j'aurais jamais aucun doute sur sa volonté de faire réussir le club.

                Les mecs qui portent notre maillot en ce moment, par contre, il y aura une place spéciale en enfer pour la plupart d'entre eux, "enfants du club" ou pas !
                Mille fois d'accord avec ce post.
                Je suis atterré de l'indifférence dans laquelle Juninho va partir quand ce n'est pas pour certains, bon débarra !
                Si Lyon a une réputation européenne encore aujourd'hui, on le doit à 2 hommes: Aulas et Juninho. La meilleure équipe de Lyon jamais vue sur un terrain (je suis le club depuis très longtemps), ça a été celle de Juninho.
                On va me dire de ne pas mélanger le joueur et le DS. Je veux bien essayer. Juni montre une émotivité et un sale caractère qui nuisent peut être à son poste mais pas forcement. Dans toutes les entreprises, il y a des conflits qu'il faut savoir éviter et d'autres qu'il faut être capables d'affronter quand une situation est en train de pourrir.
                Le joueur ne s'est pas seulement imposé sur ses qualités techniques, il a aussi montré une exigence envers lui même et un amour du maillot (pas besoin d'être né à Lyon comme certains en sont persuadés) qui ont fait que Aulas a voulu qu'il devienne un dirigeant du club . Ces qualités là comptent aussi chez un DS.
                Comme je suis aujourd'hui en plein doute, je veux bien accepter l'idée qu'il a été une erreur de casting (pourtant encore une fois Aulas le connaissait très bien), mais j'avance une autre hypothèse:
                Il n'a pas retrouvé, dans le groupe de joueurs, la volonté de la gagne et l'exigence personnelle qui l'ont animé. Il a essayé de les secouer et il n'y est pas arrivé. Il en a tiré le constat qu'il fallait partir et son honnêteté fait qu'il ne demandera rien au club alors qu'il a un CDI et qu'il pourrait faire une Marcelo.
                C'est là que la responsabilité de Aulas, que je crédite par ailleurs de beaucoup de bonnes choses, me parait engagée:
                1) il a fait signer des contrats mirobolants à de bons joueurs à mentalité ou maturité médiocre et qui sont devenus à la fois des sénateurs et des intouchables
                2) il le nomme directeur sportif et dans le même temps nomme un directeur des sports en la personne de Ponsot. Celui-ci était directeur administratif et sûrement un bon directeur administratif, je ne vois pas sa plus-value en terme de connaissance du football. Juni, qui a cette connaissance du football voue une grande admiration à Aulas et aurait certainement mieux accepté les arbitrages de Aulas même quand ceux-ci auraient été contre lui. Il me semble que, dans la plupart des clubs, le n+1 du DS, c'est le président. Enfin, comme ça, Ponsot aura déjà une ligne à son palmarès: il aura fait partir Juninho.
                Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                Commentaire


                • Merci pour tout Juni.
                  J'adore l'Homme perso ...

                  On apprendra qu'on lui a savonné la planche, ce club s'amateurise.

                  Commentaire


                  • Envoyé par tendreg Voir le message
                    Merci pour tout Juni.
                    J'adore l'Homme perso ...

                    On apprendra qu'on lui a savonné la planche, ce club s'amateurise.
                    En effet :
                    https://mobile.twitter.com/JohanFahr...22181458456584

                    Commentaire


                    • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                      Ca commence par considérer que le bilan de l'OL est totalement négatif.
                      Avec du recul, c'est assez marrant de voir qu'il y a 6 ans, on était quasiment tous ultra-enthousiaste sur la saison sous Fournier où l'on termine à 75 points en étant éliminé de toutes les compétitions très vite, et que 6 ans après, après Sylvinho et son échec, après Sylvinho et son échec, quand on sauve à peu près les meubles avec Garcia et 76 points, c'est vécu comme un énième échec. La dernière saison de Pep est aussi vécue comme un échec avec huitième de LDC et podium.

                      Faudrait, je pense, quand même un peu se modérer. A lire le forum, on était avant Juni dixièmes et après Juni douzièmes, avec les mêmes problèmes.
                      A une grosse différence près : en 2015, tu finis 2ème. Tout comme en 2016 avec... 66 points
                      Et l'enveloppe de transfert c'était 1 mars et 2 cacahuètes

                      Commentaire




                      • OL+
                        @OL__Plus
                        ·
                        16 min
                        #LT (Le Progrès) "
                        @Juninhope08
                        n’aurait pas été non plus consulté sur le choix du club d’accueillir Alain Caveglia au sein de la cellule de recrutement (...) Demander à Juninho de travailler sur le mercato de la saison prochaine n’avait déjà plus de sens pour le club."
                        1
                        2
                        7
                        OL+
                        @OL__Plus
                        ·
                        16 min
                        #LT (Le Progrès) "L’#OL est déjà en quête d’un successeur. Le nom de Patrick Müller a déjà circulé, celui de Rémi Garde, un emblème du club, qui n’a toujours pas retrouvé un banc, commence aussi à faire son chemin. Il faut déjà parler de l’après Juninho…"

                        Commentaire


                        • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                          7 points de Lille et 6 points du PSG. Puis de toute façon, ce que Bosz a fait ailleurs, ça ne change rien à ce qu'il fait chez nous. Et ce qui m'intéresse, c'est aussi avant tout ce que Juni fait chez nous. Et pour une raison quelconque, mais j'ai ma petite idée (à savoir les compétences pour ce rôle de DS), plus il intervient, plus le club a du mal.
                          6 points d'un tout petit PSG qui exceptionnellement a peiné à passer les 80 points.
                          C'est quand même intéressant de s'interroger sur ce que Bosz a fait ailleurs puisqu'il a réussi à exporter son projet de jeu même si je le reconnais, cela n'a pas non plus duré.
                          Mais chez nous cela n'a jamais été le cas.

                          Commentaire


                          • Envoyé par RomarioPichichi Voir le message
                            Pas de partout.

                            Au Vitesse Arneim, le club sort d'une saison où le club n'a pas quitté le top 4.
                            Il arrive en début de saison.
                            à la 6eme journée, il est 9eme. Après, il hisse le club en tête du championnat, pour finalement dégringoler à la 6eme place.
                            La saison suivante, après 6 journée, le club est 16eme. Puis belle remontée en 3 matches, suivie d'une dégringolade (12eme), suivi d'une nouvelle belle remontée qui permet au club de finir 5eme.

                            Au Maccabi Tel Aviv, le club sort de 3 titres de champions.
                            en cours de saison, lorsqu'il prend ses fonction, le club est bien installé à la première place depuis 5 matches.
                            Il perd directement et le club se trouve 2eme jusqu'à la fin de saison. et il est éliminé de la coupe en 1/8eme

                            Au Herculo, le club sort d'une saison à la 5eme place.
                            Peter Bosz arrive en début de saison, le club se retrouve 17eme après 8 journées, puis entame une remontée qui permet au club de finir 8eme.


                            Bref, je le dis une nouvelle fois, Peter Bosz c'est les montagnes russes, pour au final ne pas toujours arriver à pas grand chose.
                            Dommage que l'OL soit une vallée dans son parcours.
                            Bon j'étais pas remonté jusqu'au Maccabi ou Herculo.
                            Les montagnes russes c'est effectivement une bonne image mais dans les montagnes russes il y a aussi des hauts.
                            Nous il n'y aura jamais eu de haut et c'est bien ce qui m'interroge.

                            Commentaire


                            • Envoyé par nikosty99 Voir le message

                              6 points d'un tout petit PSG qui exceptionnellement a peiné à passer les 80 points.
                              C'est quand même intéressant de s'interroger sur ce que Bosz a fait ailleurs puisqu'il a réussi à exporter son projet de jeu même si je le reconnais, cela n'a pas non plus duré.
                              Mais chez nous cela n'a jamais été le cas.
                              On vivra peut être l'inverse ... les jours prochains seront meilleurs ou pas !

                              Commentaire


                              • Le fait est que JMA veut structurer d'avantage la direction sportive de l'équipe pro masculine depuis 10 ans. On ne peut que constater qu'il n'y est pas parvenu: choix des personnes, définition des fonctions et complémentarité entre elles, départs de personnalités historiques ... on pourrait citer plein de choses. Tout ça n'a pas fonctionné, et ce indépendamment des résultats sportifs du club.

                                Commentaire


                                • Envoyé par tendreg Voir le message

                                  OL+
                                  @OL__Plus
                                  ·
                                  16 min
                                  #LT (Le Progrès) "
                                  @Juninhope08
                                  n’aurait pas été non plus consulté sur le choix du club d’accueillir Alain Caveglia au sein de la cellule de recrutement (...) Demander à Juninho de travailler sur le mercato de la saison prochaine n’avait déjà plus de sens pour le club."
                                  1
                                  2
                                  7
                                  OL+
                                  @OL__Plus
                                  ·
                                  16 min
                                  #LT (Le Progrès) "L’#OL est déjà en quête d’un successeur. Le nom de Patrick Müller a déjà circulé, celui de Rémi Garde, un emblème du club, qui n’a toujours pas retrouvé un banc, commence aussi à faire son chemin. Il faut déjà parler de l’après Juninho…"
                                  Par contre le nouveau DS n'aura pas le choix d'accepter Caveglia... une bonne manière de recommencer les erreurs passées... un DS est censé avoir une voix importante dans ce sport mais chez nous c'est un homme de paille

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par quentinOlympick Voir le message

                                    Par contre le nouveau DS n'aura pas le choix d'accepter Caveglia... une bonne manière de recommencer les erreurs passées... un DS est censé avoir une voix importante dans ce sport mais chez nous c'est un homme de paille
                                    Ca dépend des rôles et responsabilités définis pour chacun. Si à la fin, c'est Ponsot qui est chargé de coordonner tout ça, alors oui le DS n'aura qu'une voix limitée, mais ça ne veut pas dire qu'il ne jouera aucun rôle non plus. Simplement, il devra accepter les orientations stratégiques données par Ponsot, c'est un minimum, à lui ensuite d'exécuter cette stratégie avec plus ou moins de liberté.

                                    Commentaire


                                    • Le torts sont partagés : nommé un DS sans aucune expérience, le Guen disait bien qu'il ne suffisait pas de connaître le foot pour être un bon DS. Erreur de jeunesse, celle de Sylvinho, lui aussi inexpérimenté, qui au final aura condamné son mandat.
                                      Car entre le mercato 2018 désastreux et hyper coûteux avec des joueurs ciblés par Maurice (Koné, Andersen, JRA, Mendes), puis l'affaire MediaPro, droits TV, Covid et fermeture stade, l'absence de recettes liées à la vente de joueurs bankables (Memphis qui part libre, Dembélé qui a fait pschiit sous Garcia et sa valeur qui fondu comme de la neige, Aouar) le club et donc le DS n'aura disposé que de très peu de moyen.
                                      Si l'on ajoute la succession d'obstacle internes et les conflits, on comprend mieux aussi sa volonté de partir.
                                      Le passage de Juni aura été un échec, la fonction ne lui correspondait pas mais il ne faut pas oublier le contexte particulier auquel il a dû faire face.

                                      Cela étant, la priorité est maintenant de tourner la page le plus vite possible, pour essayer de sauver ce qui peut l'être. En espérant que Bosz puisse encore tirer quelquechose de cette équipe.
                                      Dernière modification par nikosty99, 09/12/2021, 09h01.

                                      Commentaire


                                      • Johan Fahri
                                        @JohanFahri2
                                        L'une des goûtes d'eau pour Juni a été quand il a appris dernièrement le double discours que tenait Ponsot quand Juni réprimandait certains joueurs, VP se faisant un plaisir de venir derrière tenir un discours basé sur du "c'est pas grave, l'écoute pas il est excessif"
                                        Juni aurait pris ca comme une véritable trahison, pensant que c'est (en partie) une des raisons pour lesquelles les mentalités n'ont pas changés aussi vite et fort qu'il l'aurait espèré. Si on ajoute cet épisode au refus de Ponsot d'accorder un assistant a Juni +
                                        + l'incapacité de Ponsot de finaliser certains doss bouclaient en amont par Juni pour quelques 100éne de K parfois (Onana, Laborde, un joueur de série A dont j'ignore le nom) + refus d'Aulas d'élargir la cellule de recrutement comme Juni le RÉCLAME depuis le son arrivée
                                        + des nominations farfelues à la Cheyroux Et des petits détails quotidien, des relations humaines fraiches, un JMA ne répondant pas tjrs aux mess/appels de Juni et un épisode Garcia qui a laissé BCP de traces Tout ca en 2ans bout à bout C un miracle qu'il soit pas partie avant

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Elano Voir le message

                                          Ca dépend des rôles et responsabilités définis pour chacun. Si à la fin, c'est Ponsot qui est chargé de coordonner tout ça, alors oui le DS n'aura qu'une voix limitée, mais ça ne veut pas dire qu'il ne jouera aucun rôle non plus. Simplement, il devra accepter les orientations stratégiques données par Ponsot, c'est un minimum, à lui ensuite d'exécuter cette stratégie avec plus ou moins de liberté.
                                          C'est vrai mais dans la logique des choses c'est le DD qui nomme son directeur du recrutement, or là on fait encore les choses à l'envers. Si ça a été prévu en amont ça devrait aller un duo Muller-Caveglia deux anciens coéquipiers ok. Ca enterre la piste Campos par contre, le club n'a jamais fonctionné comme ça.

                                          Ponsot on a beau me clamer qu'il est exceptionnel, faudra me convaincre qu'il est plus à même de diriger une politique sportive qu'un ancien pro de haut niveau. Que ce soit le Messie d'un JMA qui semble beaucoup moins clairvoyant qu'avant ne me rassure pas...

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par nikosty99 Voir le message
                                            Johan Fahri
                                            @JohanFahri2
                                            L'une des goûtes d'eau pour Juni a été quand il a appris dernièrement le double discours que tenait Ponsot quand Juni réprimandait certains joueurs, VP se faisant un plaisir de venir derrière tenir un discours basé sur du "c'est pas grave, l'écoute pas il est excessif"
                                            Juni aurait pris ca comme une véritable trahison, pensant que c'est (en partie) une des raisons pour lesquelles les mentalités n'ont pas changés aussi vite et fort qu'il l'aurait espèré. Si on ajoute cet épisode au refus de Ponsot d'accorder un assistant a Juni +
                                            + l'incapacité de Ponsot de finaliser certains doss bouclaient en amont par Juni pour quelques 100éne de K parfois (Onana, Laborde, un joueur de série A dont j'ignore le nom) + refus d'Aulas d'élargir la cellule de recrutement comme Juni le RÉCLAME depuis le son arrivée
                                            + des nominations farfelues à la Cheyroux Et des petits détails quotidien, des relations humaines fraiches, un JMA ne répondant pas tjrs aux mess/appels de Juni et un épisode Garcia qui a laissé BCP de traces Tout ca en 2ans bout à bout C un miracle qu'il soit pas partie avant
                                            Merci pour le partage. Même si tout n'est pas vrai, et qu'il y a sûrement des versions différentes pour chaque sujet, le moins qu'on puisse dire est que cela illustre assez bien les divergences à la tête du club. Je ne suis pas certain du tout que les départs de Juni (et probablement Bosz dans la foulée?) suffisent à régler tous les problèmes.

                                            Commentaire


                                            • Si même un Juni se fait savonner la planche, qui peut y arriver dans ce club bon sang? On va finir comme Bordeaux, un club lambda de ventre mou…
                                              Et Ponsot, pourquoi lui donner autant de pouvoir ? Dans quel club de foot au monde le mec qui gère les finances est autant mis en avant ? A autant d’influence sur le sportif ?
                                              Ajouter a cela nos coach bidon depuis Pep à Peter, l’avenir du club m’inquiète. Surtout quand tu vois comment Rennes ou Nice investissent à un moment où nous on serre la ceinture. Un mec comme Laborde j’étais sceptique sur sa venue, mais faut croire que Juni (si c’est lui) avait vu juste vu comme il empile les buts. Et on l’aurait raté pour quelques milliers d’euros car Monsieur Ponsot veut jouer le dur en nego? Mais c’est ça le foot moderne maintenant ! Ou alors on a finir comme Sainté et leur clique de dirigeants miteux.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par quentinOlympick Voir le message
                                                .
                                                Ponsot on a beau me clamer qu'il est exceptionnel, faudra me convaincre qu'il est plus à même de diriger une politique sportive qu'un ancien pro de haut niveau.
                                                Je pense que personne n'osera jamais cela. Ou alors dans le monde du foot des technocrates.
                                                Même s'il est très bon dans son domaine.
                                                Envoyé par InfosGones;n11724247
                                                Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

                                                Commentaire


                                                • J'attends avec impatience la version de Juni sur son départ .

                                                  Commentaire


                                                  • Je pense aussi que Juni Vs JMA/Ponsot ce sont aussi deux parties qui ont certes les mêmes objectifs, mais qui n'ont pas la même vision du chemin à emprunter pour y arriver.

                                                    Je pense que Juni, qui n' en a pas grand chose à faire de voir le prix des actifs joueurs dégringoler, qui se fiche si Cherki explosera chez nous si il ne rentre pas dans sa ligne de conduite, était pret à beaucoup de fermeté pour insuffler un état d' esprit au groupe. Moi j' aime bien cette façon de faire. Placer l' institution au dessus de n'importe quel joueur. Tu n' acceptes pas, la porte est juste là. C'est juste ce que beaucoup revaient pour l' OL depuis des années. Avec la perspective de retrouver un groupe exigeant les uns envers les autres, mais unis dans l' effort. Capable de rebonds dans la difficulté et qui n' implosera pas quand les choses se compliqueront.

                                                    La ligne était claire dès son arrivée. Dans son discours et dans ses actes, Tout le recrutement a été jusque la dans ce sens. Les sanctions envers les joueurs également. Moi j' ai adoré ca.

                                                    Le problème, c'est que pour que ca fonctionne, tu dois avoir les mains 100% libres. Tu ne peux pas faire dans la demi mesure. Or le club a sans cesse fait dévier le cap de Juni. Non pas je pense par opposition d' idée. Mais pour des raisons financières.

                                                    On ne touche pas à Aouar, Memphis voir Cherki... Ca ne peux pas fonctionner....Tu passes pour quoi derrière ? Que vaut ton autorité derriere?

                                                    Le club attend des miracles de Juni tout en gardant leur stratégie de valorisation de l' effectif. A un moment donné ca coince forcement si l'un ou l' autre ne fait pas de concessions. C 'est peut etre là ou Flomo était pertinent...

                                                    sigpicGentleman forumeur

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X