Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Juninho

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Florentin Voir le message

    Je partage ta vision qu'il faut restructurer la direction sportive. Ponsot, qui est sans doute un excellent manager, n'est pas à sa place. Le simple fait qu'il va être tenu responsable du départ de Juninho (j'ai l'impression, sur ce forum, de n'être pas le seul à le penser), et même s'il n'y est pas pour grand chose (dans le fond, je n'en sais rien), ça va le griller.
    La vision de Ishkar (tout marchait bien avant juni, rien ne marche depuis) me parait trop simpliste. Le problème remonte à plus loin.
    Aulas a été un formidable entrepreneur à l'OL, il s'y est investit à fond et il est travailleur et intelligent. Le problème, avec ces gens là, c'est quand ils doivent passer la main. Comment déléguer quand tu es habitué à ce que tout te remonte, à tout instant. Il a commencé à essayer avec Puel: erreur de casting. Il s'est sécurisé avec ses anciens joueurs (Garde, Génésio) mais en reprenant tous les pouvoirs. Gérard Houiller était sans doute la bonne personne mais problème de santé. Il réessaye avec Juni mais, après l'échec Sylvinho, il ne lui fait plus confiance.
    S'il pense que Ponsot est la bonne personne, il aurait pu en faire un directeur général (il parait qu'à ce poste il y a un certain Mr Sauvage dont on entend jamais parler). Il aurait été normal alors que le directeur sportif soit sous sa responsabilité. Mais il nomme Ponsot directeur du sport après avoir nommé Juninho directeur sportif. C'est une marque de défiance envers Juni (peut-être fondée) qui aboutit inéluctablement à la situation d'aujourd'hui.
    Effectivement, l'organigramme en dessous de Aulas n'est pas clair et pas net. Il ne l'était pas forcement mieux avant (quelles étaient les vraies fonctions de Lacombe ?) mais comme on savait qu'au bout du compte le chef c'était Aulas, ça tournait.
    Ca dépend. Si on part du principe que Ponsot est une pointure sur les aspects administratifs, juridiques, gestion RH etc, qui sont des compétences indispensables à ce niveau, sur l'aspect contractuel des joueurs, les relations avec les agents, les autres clubs etc... il suffit alors de compléter ces compétences avec quelqu'un de beaucoup plus "foot", qui a un réseau de scouts, qui s'enquille des tonnes de matchs, qui a des relations avec des clubs de moins bon niveau etc... et c'est, je pense, le sens du recrutement de Cavéglia.

    Commentaire


    • L'article de Jay confirme que l'OL misait tout sur Galtier ...

      Pas de piste de b, on en déduit que ....

      Commentaire


      • Envoyé par tendreg Voir le message
        L'article de Jay confirme que l'OL misait tout sur Galtier ...

        Pas de piste de b, on en déduit que ....
        Il confirme surtout que Juninho a de lourdes responsabilités dans cet échec.

        Commentaire


        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

          Il confirme surtout que Juninho a de lourdes responsabilités dans cet échec.
          Cache ton sourire ...

          Commentaire


          • Envoyé par tendreg Voir le message

            Cache ton sourire ...
            L'échec de Juninho ne me fait pas sourire.

            L'incapacité de ceux qui se situent comme des groupies en travestissant les faits m'agace prodigieusement.

            Pour ne rien dire de ceux qui n'hésitent pas à insulter Aulas et Ponsot en les rendant responsables de son départ sans être en mesure de le justifier.

            Commentaire


            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

              Il confirme surtout que Juninho a de lourdes responsabilités dans cet échec.
              Oui... mais il confirme aussi que Juninho, débutant à ce poste, et au départ chaperonné par Houiller (ce qui n'a pas empêché que Sylvinho soit nommé cependant), a été laissé isolé ensuite. Et, c'est ce qui a aussi conduit à l'échec du recrutement de Galtier, et de l'absence de solution alternative. Parce que Galtier, plusieurs personnes de niveau dirigeant le voulaient. Un peu facile d'incriminer ensuite uniquement Juninho, même s'il porte bien sûr la plus grande part de responsabilité, dans cet échec. Parce que quand tu vois le type dont c'est la responsabilité, ne pas agir pour concrétiser le recrutement d'une personne importante pour les résultats sportifs de la saison suivante, quand tu es son supérieur, ou équivalent hierarchique, tu as le droit d'agir pour le bien de l'organisation quand même.

              Commentaire


              • Envoyé par Florentin Voir le message

                Je partage ta vision qu'il faut restructurer la direction sportive. Ponsot, qui est sans doute un excellent manager, n'est pas à sa place. Le simple fait qu'il va être tenu responsable du départ de Juninho (j'ai l'impression, sur ce forum, de n'être pas le seul à le penser), et même s'il n'y est pas pour grand chose (dans le fond, je n'en sais rien), ça va le griller.
                La vision de Ishkar (tout marchait bien avant juni, rien ne marche depuis) me parait trop simpliste. Le problème remonte à plus loin.
                Aulas a été un formidable entrepreneur à l'OL, il s'y est investit à fond et il est travailleur et intelligent. Le problème, avec ces gens là, c'est quand ils doivent passer la main. Comment déléguer quand tu es habitué à ce que tout te remonte, à tout instant. Il a commencé à essayer avec Puel: erreur de casting. Il s'est sécurisé avec ses anciens joueurs (Garde, Génésio) mais en reprenant tous les pouvoirs. Gérard Houiller était sans doute la bonne personne mais problème de santé. Il réessaye avec Juni mais, après l'échec Sylvinho, il ne lui fait plus confiance.
                S'il pense que Ponsot est la bonne personne, il aurait pu en faire un directeur général (il parait qu'à ce poste il y a un certain Mr Sauvage dont on entend jamais parler). Il aurait été normal alors que le directeur sportif soit sous sa responsabilité. Mais il nomme Ponsot directeur du sport après avoir nommé Juninho directeur sportif. C'est une marque de défiance envers Juni (peut-être fondée) qui aboutit inéluctablement à la situation d'aujourd'hui.
                Effectivement, l'organigramme en dessous de Aulas n'est pas clair et pas net. Il ne l'était pas forcement mieux avant (quelles étaient les vraies fonctions de Lacombe ?) mais comme on savait qu'au bout du compte le chef c'était Aulas, ça tournait.
                Ce n'est pas la position d'ishkarnaval.

                Ponsot est directeur du football

                Aulas est toujours "le chef".

                Commentaire


                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                  Il confirme surtout que Juninho a de lourdes responsabilités dans cet échec.
                  C'est surtout qu'il ne pouvait pas lui promettre de pouvoir être actif sur le mercato comme Galtier le demandait.

                  La preuve en est puisque l'on a attendu le plus possible de vendre avant de commencer notre mercato qui s'est résumé à un investissement de 7M hors salaires en toute fin d'été.

                  Mine de rien Nice aura investi 50M en recrutement cet été.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Elano Voir le message

                    Oui... mais il confirme aussi que Juninho, débutant à ce poste, et au départ chaperonné par Houiller (ce qui n'a pas empêché que Sylvinho soit nommé cependant), a été laissé isolé ensuite. Et, c'est ce qui a aussi conduit à l'échec du recrutement de Galtier, et de l'absence de solution alternative. Parce que Galtier, plusieurs personnes de niveau dirigeant le voulaient. Un peu facile d'incriminer ensuite uniquement Juninho, même s'il porte bien sûr la plus grande part de responsabilité, dans cet échec. Parce que quand tu vois le type dont c'est la responsabilité, ne pas agir pour concrétiser le recrutement d'une personne importante pour les résultats sportifs de la saison suivante, quand tu es son supérieur, ou équivalent hierarchique, tu as le droit d'agir pour le bien de l'organisation quand même.
                    Juninho, novice, n'a été aidé par personne, excepté feu Gérard Houiller qui était pour une prolongation de Garcia ... il l'avait déclaré sur eurosport quelques jours avant de partir !

                    Je me demande si l'échec de Juni n'est pas un souhait de JMA, tellement rancunier !

                    Commentaire


                    • Envoyé par nikosty99 Voir le message

                      C'est surtout qu'il ne pouvait pas lui promettre de pouvoir être actif sur le mercato comme Galtier le demandait.

                      La preuve en est puisque l'on a attendu le plus possible de vendre avant de commencer notre mercato qui s'est résumé à un investissement de 7M hors salaires en toute fin d'été.

                      Mine de rien Nice aura investi 50M en recrutement cet été.
                      Et tout cela Galtier le savait et je reste persuadé qu'il avait déjà choisi Nice depuis longtemps ... JMA s'est ilusionné !
                      Que Juni ralentisse du fait qu'on était en lutte pour le tire me semble tellement logique ...

                      Commentaire


                      • Nice a payé 6M pour faire venir Galtier en passant 1 mois à faire baisser le prix car Olivier Létang voulait 10M pour le coach Champion de France encore sous contrat au LOSC.

                        Ratcliffe, milliardaire....
                        J'ai joué 5 ans à l'Olympique Lyonnais (Le Pape)

                        Commentaire


                        • Envoyé par Elano Voir le message

                          Oui... mais il confirme aussi que Juninho, débutant à ce poste, et au départ chaperonné par Houiller (ce qui n'a pas empêché que Sylvinho soit nommé cependant), a été laissé isolé ensuite. Et, c'est ce qui a aussi conduit à l'échec du recrutement de Galtier, et de l'absence de solution alternative. Parce que Galtier, plusieurs personnes de niveau dirigeant le voulaient. Un peu facile d'incriminer ensuite uniquement Juninho, même s'il porte bien sûr la plus grande part de responsabilité, dans cet échec. Parce que quand tu vois le type dont c'est la responsabilité, ne pas agir pour concrétiser le recrutement d'une personne importante pour les résultats sportifs de la saison suivante, quand tu es son supérieur, ou équivalent hierarchique, tu as le droit d'agir pour le bien de l'organisation quand même.
                          Ce que j'ai mis en gras revient à dire que la position de Juninho ("on gèle le recrutement de Galtier") impliquait nécessairement que ce recrutement échouerait.

                          Ca me parait tout à fait excessif.

                          La position augmentait les risques ("quand c'est signé, c'est signé, tant que ça ne l'est pas il y a un risque que ça ne se fasse pas"), de là à dire que cela signifiait nécessairement qu'il ne signerait pas, il y a un gros écart.

                          Et soit contraindre Juninho à poursuivre les négociations soit changer de négociateur comportait aussi des risques.

                          A mon avis, Aulas a estimé qu'il courrait moins de risque à geler qu'à faire le forcing.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Florentin Voir le message

                            Je partage ta vision qu'il faut restructurer la direction sportive. Ponsot, qui est sans doute un excellent manager, n'est pas à sa place. Le simple fait qu'il va être tenu responsable du départ de Juninho (j'ai l'impression, sur ce forum, de n'être pas le seul à le penser), et même s'il n'y est pas pour grand chose (dans le fond, je n'en sais rien), ça va le griller.
                            La vision de Ishkar (tout marchait bien avant juni, rien ne marche depuis) me parait trop simpliste. Le problème remonte à plus loin.
                            Aulas a été un formidable entrepreneur à l'OL, il s'y est investit à fond et il est travailleur et intelligent. Le problème, avec ces gens là, c'est quand ils doivent passer la main. Comment déléguer quand tu es habitué à ce que tout te remonte, à tout instant. Il a commencé à essayer avec Puel: erreur de casting. Il s'est sécurisé avec ses anciens joueurs (Garde, Génésio) mais en reprenant tous les pouvoirs. Gérard Houiller était sans doute la bonne personne mais problème de santé. Il réessaye avec Juni mais, après l'échec Sylvinho, il ne lui fait plus confiance.
                            S'il pense que Ponsot est la bonne personne, il aurait pu en faire un directeur général (il parait qu'à ce poste il y a un certain Mr Sauvage dont on entend jamais parler). Il aurait été normal alors que le directeur sportif soit sous sa responsabilité. Mais il nomme Ponsot directeur du sport après avoir nommé Juninho directeur sportif. C'est une marque de défiance envers Juni (peut-être fondée) qui aboutit inéluctablement à la situation d'aujourd'hui.
                            Effectivement, l'organigramme en dessous de Aulas n'est pas clair et pas net. Il ne l'était pas forcement mieux avant (quelles étaient les vraies fonctions de Lacombe ?) mais comme on savait qu'au bout du compte le chef c'était Aulas, ça tournait.
                            Je n'ai jamais dit ça. Ce que j'ai dit, c'est qu'avant Juni, ça marchait objectivement mieux qu'après son arrivée. A moins que tu m'expliques qu'être septième ou douzième est mieux que trois ou quatre, j'ai du mal à comprendre comment tu pourrais me prouver l'inverse. Or, le paramètre quand même principal de ces classements, c'est l'entraineur proposé par Juni et sa capacité à avoir une efficacité sur le groupe.
                            Je ne dis pas que tout est de sa faute ou que c'est volontaire, mais le fait est que quand Aulas choisit l'entraineur, l'OL n'est pas en deuxième partie de tableau. Quand Juni le fait, pour l'instant, c'est le cas, avec Sylvinho comme avec Bosz.

                            Tu dis que Ponsot n'est pas à sa place. Soit. Mais en fait, comme je le répète de topic en topic, quels sont ses torts ? Que tu estimes, ainsi que d'autres, qu'on aurait pu mieux faire les choses, pourquoi pas. Mais là, j'ai quand même l'impression que ta position revient à défendre le pilote qui a enchaîné 5 GP en se prenant les barrières pour enfoncer le mécanicien qui, peut-être, parce-que certains l'ont suggéré sur Twitter, aurait mis des pneus avec une gomme un chouia trop tendre. Tu es donc aveugle face aux erreurs manifestes de l'un pour suivre les rumeurs quant à des erreurs supposées de l'autre.

                            Ce que j'ai mis en gras illustre parfaitement tout ça : le départ de Juninho est avant tout le départ d'un homme, respectable, qui n'a pas réussi à obtenir de résultats positifs, et qui forcément va justifier son échec par les difficultés auxquelles il a fait face plutôt que de dire "J'ai mal fait ça, ça ou ça", ce qui reviendrait à dire qu'il a la solution donc qu'il pourrait mieux faire dès maintenant. La question est de savoir si ces difficultés sont normales pour le poste, ou non et intrinsèques à Juni ou liées à des éléments extérieurs.

                            Une partie des difficultés, apparemment, seraient liées au fait qu'il n'avait pas la liberté de faire ce qu'il voulait. C'est normal pour le poste, d'autant plus quand le premier choix est une catastrophe industrielle.
                            Une autre difficulté est le fait qu'il n'avait pas les moyens nécessaires à son action. C'est la conséquence directe des échecs sportifs qui ont eu lieu sur la période, et il n'a, à aucun moment, bénéficié de moins de moyens - relativement aux résultats - que par le passé, au contraire.
                            Il y aurait des difficultés dans le relationnel avec d'autres qui lui mettraient des bâtons dans les roues. Tout laisse pourtant penser, entre les départs, les informations qui ressortent et ce qu'on voit à l'intérieur du club, dans sa communication comme celle de Bosz, que soit on est "pour le projet", soit considéré un peu contre, ce qui débouche sur un relationnel compliqué. Houllier mettait de l'huile dans les rouages, comme disait Garcia, Ponsot se définit comme "un animal à sang-froid", qui, je pense, est capable de mettre parfois sa subjectivité de côté pour que le travail soit efficace. Juni, tout laisse à penser qu'il est très humain, une qualité certaines dans certains milieux mais qui peut être contreproductive dans d'autres. Qu'il n'aime pas Garcia, donc qu'il soit humain et sensé, c'est son droit, qu'il le fasse ressentir et que ça entache la fin de saison, c'est un autre problème. Qu'il soit honnête, c'est une qualité, qu'il appelle RMC pour être tellement honnête qu'il annonce son départ au pire moment, c'en est une autre. Et ça, ce n'est ni la faute de Ponsot ni de qui tu veux, mais celle de Juni.

                            Ce que tu dis par la suite, je le partage en partie. A part, bien sûr, sur "la marque de défiance envers Juni". A moins de considérer qu'avoir un supérieur ou que quelqu'un depuis 12 ans au club et compétent qui voit un élargissement de ses compétences, c'est "une marque de défiance envers Juni". L'éternel paradoxe, c'est quand même que sa principale défense c'est qu'on devait lui laisser le temps, et tout ce qui irait dans le sens d'un meilleur accompagnement, que ça soit une rumeur ou avéré, c'est toujours "contre" Juni. Tout ce que Juni ne décide pas de lui-même, c'est contre Juni. On parle de valoriser les compétences, et quand Aulas élargit celles de quelqu'un qu'il estime par son travail et qui à l'origine n'a rien de lyonnais - ce qui est d'après ce forum presque une qualité - ça ne va pas.

                            L'organigramme, sinon, est très clair. Il n'y a que via Twitter et les multiples rumeurs qu'il n'est pas clair. Ca me semble quand même évident que plusieurs comptes relaient, depuis un petit moment, des tonnes de rumeurs autour de Juni afin de légitimer son travail. Ceux qui disent que le problème, par exemple, est Ponsot, sont les mêmes personnes qui expliquent que le bilan de Juni est positif et qu'il a été gâché par d'autres personnes. Je ne vois pas d'équivalent dans l'autre sens avec des gars répétant sans cesse que Juni empiète sur le boulot de l'entraineur en place.

                            Franchement, dans cette affaire, j'ai l'impression de voir la ligne de défense de Garcia qui s'invente toutes les qualités du monde pour faire comme si tout avait été parfait. La différence, c'est que Garcia, on le déteste tous, tandis que Juni, c'est l'idole de l'OL. Mais si tu prends du recul, entre ce qu'on lui prête et ce qui s'est passé, il y a un écart démentiel.
                            Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                            Commentaire


                            • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                              Je n'ai jamais dit ça. Ce que j'ai dit, c'est qu'avant Juni, ça marchait objectivement mieux qu'après son arrivée. A moins que tu m'expliques qu'être septième ou douzième est mieux que trois ou quatre, j'ai du mal à comprendre comment tu pourrais me prouver l'inverse. Or, le paramètre quand même principal de ces classements, c'est l'entraineur proposé par Juni et sa capacité à avoir une efficacité sur le groupe.
                              Je ne dis pas que tout est de sa faute ou que c'est volontaire, mais le fait est que quand Aulas choisit l'entraineur, l'OL n'est pas en deuxième partie de tableau. Quand Juni le fait, pour l'instant, c'est le cas, avec Sylvinho comme avec Bosz.

                              Tu dis que Ponsot n'est pas à sa place. Soit. Mais en fait, comme je le répète de topic en topic, quels sont ses torts ? Que tu estimes, ainsi que d'autres, qu'on aurait pu mieux faire les choses, pourquoi pas. Mais là, j'ai quand même l'impression que ta position revient à défendre le pilote qui a enchaîné 5 GP en se prenant les barrières pour enfoncer le mécanicien qui, peut-être, parce-que certains l'ont suggéré sur Twitter, aurait mis des pneus avec une gomme un chouia trop tendre. Tu es donc aveugle face aux erreurs manifestes de l'un pour suivre les rumeurs quant à des erreurs supposées de l'autre.

                              Ce que j'ai mis en gras illustre parfaitement tout ça : le départ de Juninho est avant tout le départ d'un homme, respectable, qui n'a pas réussi à obtenir de résultats positifs, et qui forcément va justifier son échec par les difficultés auxquelles il a fait face plutôt que de dire "J'ai mal fait ça, ça ou ça", ce qui reviendrait à dire qu'il a la solution donc qu'il pourrait mieux faire dès maintenant. La question est de savoir si ces difficultés sont normales pour le poste, ou non et intrinsèques à Juni ou liées à des éléments extérieurs.

                              Une partie des difficultés, apparemment, seraient liées au fait qu'il n'avait pas la liberté de faire ce qu'il voulait. C'est normal pour le poste, d'autant plus quand le premier choix est une catastrophe industrielle.
                              Une autre difficulté est le fait qu'il n'avait pas les moyens nécessaires à son action. C'est la conséquence directe des échecs sportifs qui ont eu lieu sur la période, et il n'a, à aucun moment, bénéficié de moins de moyens - relativement aux résultats - que par le passé, au contraire.
                              Il y aurait des difficultés dans le relationnel avec d'autres qui lui mettraient des bâtons dans les roues. Tout laisse pourtant penser, entre les départs, les informations qui ressortent et ce qu'on voit à l'intérieur du club, dans sa communication comme celle de Bosz, que soit on est "pour le projet", soit considéré un peu contre, ce qui débouche sur un relationnel compliqué. Houllier mettait de l'huile dans les rouages, comme disait Garcia, Ponsot se définit comme "un animal à sang-froid", qui, je pense, est capable de mettre parfois sa subjectivité de côté pour que le travail soit efficace. Juni, tout laisse à penser qu'il est très humain, une qualité certaines dans certains milieux mais qui peut être contreproductive dans d'autres. Qu'il n'aime pas Garcia, donc qu'il soit humain et sensé, c'est son droit, qu'il le fasse ressentir et que ça entache la fin de saison, c'est un autre problème. Qu'il soit honnête, c'est une qualité, qu'il appelle RMC pour être tellement honnête qu'il annonce son départ au pire moment, c'en est une autre. Et ça, ce n'est ni la faute de Ponsot ni de qui tu veux, mais celle de Juni.

                              Ce que tu dis par la suite, je le partage en partie. A part, bien sûr, sur "la marque de défiance envers Juni". A moins de considérer qu'avoir un supérieur ou que quelqu'un depuis 12 ans au club et compétent qui voit un élargissement de ses compétences, c'est "une marque de défiance envers Juni". L'éternel paradoxe, c'est quand même que sa principale défense c'est qu'on devait lui laisser le temps, et tout ce qui irait dans le sens d'un meilleur accompagnement, que ça soit une rumeur ou avéré, c'est toujours "contre" Juni. Tout ce que Juni ne décide pas de lui-même, c'est contre Juni. On parle de valoriser les compétences, et quand Aulas élargit celles de quelqu'un qu'il estime par son travail et qui à l'origine n'a rien de lyonnais - ce qui est d'après ce forum presque une qualité - ça ne va pas.

                              L'organigramme, sinon, est très clair. Il n'y a que via Twitter et les multiples rumeurs qu'il n'est pas clair. Ca me semble quand même évident que plusieurs comptes relaient, depuis un petit moment, des tonnes de rumeurs autour de Juni afin de légitimer son travail. Ceux qui disent que le problème, par exemple, est Ponsot, sont les mêmes personnes qui expliquent que le bilan de Juni est positif et qu'il a été gâché par d'autres personnes. Je ne vois pas d'équivalent dans l'autre sens avec des gars répétant sans cesse que Juni empiète sur le boulot de l'entraineur en place.

                              Franchement, dans cette affaire, j'ai l'impression de voir la ligne de défense de Garcia qui s'invente toutes les qualités du monde pour faire comme si tout avait été parfait. La différence, c'est que Garcia, on le déteste tous, tandis que Juni, c'est l'idole de l'OL. Mais si tu prends du recul, entre ce qu'on lui prête et ce qui s'est passé, il y a un écart démentiel.
                              comme je l ai deja dit
                              PONSOT dans le milieu du foot hors OL. est tres largement reconnu comme une pointure
                              et je l ai entendu de la bouche d un G. MARTEL (pour autant plus tres pote avec nous) allant jusqu a des journalistes ou intervenants du monde du foot et ceci a de nombreuse reprises
                              apres qu il ne soit pas un DS. c est certainement vrai et qu il ne veulent pas tenir se rôle ( hormis en remplacement ) cela doit etre exacte .. et si JMA l a mis a ce poste. c est qu il lui reconnait d énormes qualités a tous les niveaux
                              il est considéré comme tant une pointure dans les dossiers de transferts , nego et juridique tout comme JMA. il est capable de dire. si cest possible de le faire ou non.
                              c est certainement en cela que JUNI se sentait a l étroit .. mais a un moment donné il faut avoir un cadre a ne pas dépasser pour ne pas mettre le le club en danger
                              PONSOT. comme GH. etait cette barrière
                              et si JMA. a mis PONSOT légèrement au dessus de JUNI c est que visiblement il s est aperçu que l on risquais peu etre des problemes en laissant JUNI seul .. face aux finances et au court voir moyen terme
                              dire que JMA n aime pas JUNI ou lui aurait mis des bâtons dans les roues est un peu stupide quant on connait l amitiés et les liens qui les unissent. .. pour autant cela n aurait pas servis JUNI. de le laisser seul décider du sportif et surtout de la faisabilité des contrats
                              surtout que JUNI a avoué lui meme qu il ne reconnaissait plus le métier de DS. par rapport a son époque et ces des le premier mois de son arrivée ( de mémoire)
                              je crois que c est plus le fait qu il ne reconnaissait plus le métier et les nouvelles contraintes de DS qui l on poussé a partir. que le reste

                              vouloir faire de PONSOT. la nouvelle tete de turc , comme certains on l air de se plaire a commencer le faire est du meme acabit que ce qu ils on fait vivre a d'autres entraineurs , adjoints ou dirigeants qui ne leur plaisait pas
                              ​​​​​​​et ceci sans aucun fondement que qq rumeurs de RS
                              inscrit depuis 2000

                              Commentaire


                              • Envoyé par tendreg Voir le message
                                L'article de Jay confirme que l'OL misait tout sur Galtier ...

                                Pas de piste de b, on en déduit que ....
                                J'arrive pas a ouvrir l'article mais on signe Bosz tres peu de temps apres le refus de Galtier donc il y avait un plan B c'est evident.
                                Et surtout faut pas oublier que Galtier il etait pas gratos, il coutait meme plus chere que le seul joueur qu'on a acheter cet été.
                                Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                                Ewa a raison

                                Commentaire


                                • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

                                  comme je l ai deja dit
                                  PONSOT dans le milieu du foot hors OL. est tres largement reconnu comme une pointure
                                  et je l ai entendu de la bouche d un G. MARTEL (pour autant plus tres pote avec nous) allant jusqu a des journalistes ou intervenants du monde du foot et ceci a de nombreuse reprises
                                  apres qu il ne soit pas un DS. c est certainement vrai et qu il ne veulent pas tenir se rôle ( hormis en remplacement ) cela doit etre exacte .. et si JMA l a mis a ce poste. c est qu il lui reconnait d énormes qualités a tous les niveaux
                                  il est considéré comme tant une pointure dans les dossiers de transferts , nego et juridique tout comme JMA. il est capable de dire. si cest possible de le faire ou non.
                                  c est certainement en cela que JUNI se sentait a l étroit .. mais a un moment donné il faut avoir un cadre a ne pas dépasser pour ne pas mettre le le club en danger
                                  PONSOT. comme GH. etait cette barrière
                                  et si JMA. a mis PONSOT légèrement au dessus de JUNI c est que visiblement il s est aperçu que l on risquais peu etre des problemes en laissant JUNI seul .. face aux finances et au court voir moyen terme
                                  dire que JMA n aime pas JUNI ou lui aurait mis des bâtons dans les roues est un peu stupide quant on connait l amitiés et les liens qui les unissent. .. pour autant cela n aurait pas servis JUNI. de le laisser seul décider du sportif et surtout de la faisabilité des contrats
                                  surtout que JUNI a avoué lui meme qu il ne reconnaissait plus le métier de DS. par rapport a son époque et ces des le premier mois de son arrivée ( de mémoire)
                                  je crois que c est plus le fait qu il ne reconnaissait plus le métier et les nouvelles contraintes de DS qui l on poussé a partir. que le reste

                                  vouloir faire de PONSOT. la nouvelle tete de turc , comme certains on l air de se plaire a commencer le faire est du meme acabit que ce qu ils on fait vivre a d'autres entraineurs , adjoints ou dirigeants qui ne leur plaisait pas
                                  ​​​​​​​et ceci sans aucun fondement que qq rumeurs de RS
                                  Bien d accord avec toi,
                                  bcp trop de monde remets la faute à Ponsot,

                                  Si il a refuser un adjoint à Juninho c est que Lyon n'avais pas les moyens de lui proposer.
                                  De mon côté je l ai tjs apprécié.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

                                    J'arrive pas a ouvrir l'article mais on signe Bosz tres peu de temps apres le refus de Galtier donc il y avait un plan B c'est evident.
                                    Et surtout faut pas oublier que Galtier il etait pas gratos, il coutait meme plus chere que le seul joueur qu'on a acheter cet été.
                                    Enfin, le coût de son recrutement, j’ose espérer qu’il était connu depuis longtemps au club. Ce n’est donc, a priori, pas là où ça a coincé puisqu’il est resté en pôle pendant très longtemps.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

                                      J'arrive pas a ouvrir l'article mais on signe Bosz tres peu de temps apres le refus de Galtier donc il y avait un plan B c'est evident.
                                      Et surtout faut pas oublier que Galtier il etait pas gratos, il coutait meme plus chere que le seul joueur qu'on a acheter cet été.
                                      néanmoins je reste persuadé que GALTIER. etait pour moi. le meilleur choix pour rebondir au plus vite derrière garcia
                                      dire que c etait le meilleur choix de tous les entraineurs , non. mais de ceux a notre portée financière ou portée tout court .. oui
                                      le boss est venue rapidement , c est vrai apres le refus de GALTIER. pour autant je pense effectivement qu ils avaient qq meme qq idées en cas de refus de lentrazineur actuel de nice
                                      apres cela fait tellement longtemps que JMA veut GALTIER. que je pense qu'il allait qq meme accepter de venir chez nous

                                      apres GALTIER. nous a mis un vent j espere que nous n irons pas le chercher dans le futur ..mais bon on a vu tellement de choses dans le foot. meme un entraineur lyonnais a LYON

                                      inscrit depuis 2000

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Elano Voir le message

                                        Enfin, le coût de son recrutement, j’ose espérer qu’il était connu depuis longtemps au club. Ce n’est donc, a priori, pas là où ça a coincé puisqu’il est resté en pôle pendant très longtemps.
                                        Ca a pas eu le temps de coincer vu qu'il a refuser le lendemain du banquet, mais vu le bordel que ça a été ensuite avec Nice, je pense que personne n'avait anticiper un transfert aussi lourd pour un entraîneur.
                                        Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                                        Ewa a raison

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Elano Voir le message

                                          Enfin, le coût de son recrutement, j’ose espérer qu’il était connu depuis longtemps au club. Ce n’est donc, a priori, pas là où ça a coincé puisqu’il est resté en pôle pendant très longtemps.
                                          Galtier : Contrat de 3 ans à Nice à 300.000€ + 6M de transfert.

                                          Bosz : Contrat de 2 ans à Lyon à 200.000€

                                          Galtier : 300.000 X 36 + 6.000.000 = 16,8 Millions

                                          Bosz : 200.000 X 24 = 4,8 Millions

                                          12 Millions de différence.

                                          Boateng, Henrique, Da Silva, Emerson, en FC ou prêt...

                                          On a les poches vides, on allait pas mettre 17 bâtons sur l'entraîneur.

                                          J'ai joué 5 ans à l'Olympique Lyonnais (Le Pape)

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par InfosGones Voir le message

                                            Galtier : Contrat de 3 ans à Nice à 300.000€ + 6M de transfert.

                                            Bosz : Contrat de 2 ans à Lyon à 200.000€

                                            Galtier : 300.000 X 36 + 6.000.000 = 16,8 Millions

                                            Bosz : 200.000 X 24 = 4,8 Millions

                                            12 Millions de différence.

                                            Boateng, Henrique, Da Silva, Emerson, en FC ou prêt...

                                            On a les poches vides, on allait pas mettre 17 bâtons sur l'entraîneur.
                                            Que Nice ait fait de la surenchère last minute, ok, et je comprends bien qu'on ne s'aligne pas (si vraiment c'est ça qui a fait la différence). Mais il aurait été possible de le convaincre avant, à des conditions plus proches des moyens actuels de l'OL.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Elano Voir le message

                                              Que Nice ait fait de la surenchère last minute, ok, et je comprends bien qu'on ne s'aligne pas (si vraiment c'est ça qui a fait la différence). Mais il aurait été possible de le convaincre avant, à des conditions plus proches des moyens actuels de l'OL.
                                              Je me souviens de Létang fulminé que Nice propose un contrat avec gros salaire alors que le championnat n'était pas fini. Il était très énervé. Ça aurait pu leur coûter le Titre. Après il a fait traîner les négociations de 10M à 6M pendant 1 mois pour se venger.

                                              Au Restaurant on a dû lui proposer le contrat de Bosz, MAIS avec le formidable outil + l'Europa-League + la médiatisation d'être le coach de Lyon.

                                              Garcia touchait 250.000 à Lyon, moins que Galtier à Nice. Il était très content de venir à Lyon.

                                              On reste attractif, mais là cela était un suicide financier de mettre aussi cher sur un coach en pleine crise financière.
                                              J'ai joué 5 ans à l'Olympique Lyonnais (Le Pape)

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par InfosGones Voir le message

                                                Galtier : Contrat de 3 ans à Nice à 300.000€ + 6M de transfert.

                                                Bosz : Contrat de 2 ans à Lyon à 200.000€

                                                Galtier : 300.000 X 36 + 6.000.000 = 16,8 Millions

                                                Bosz : 200.000 X 24 = 4,8 Millions

                                                12 Millions de différence.

                                                Boateng, Henrique, Da Silva, Emerson, en FC ou prêt...

                                                On a les poches vides, on allait pas mettre 17 bâtons sur l'entraîneur.
                                                Nan mais genre après les deux ans de contrats de Bosz on ne payera aucun coach?

                                                La différence n est pas de 12 M. Surtout que l'on va devoir le licencier le bougre..

                                                Tu fais pas Shaqiri qui est un transfert putaclic majeur, même si ça peut encore fonctionner... Mais clairement, y a doublon voir trop long aux postes... Tu as la diff avec Galtier peu ou prou...

                                                J ajouté que mettre 12 M de plus pour avoir la C1... C est pas tant que ça quoi qu il arrive, dans l'absolu....

                                                Et puis... Galtier serait plus pognon que projet foot?

                                                Ça n est pas une question de pognon.
                                                sigpicGentleman forumeur

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par gregland Voir le message

                                                  Nan mais genre après les deux ans de contrats de Bosz on ne payera aucun coach?

                                                  La différence n est pas de 12 M. Surtout que l'on va devoir le licencier le bougre..

                                                  Tu fais pas Shaqiri qui est un transfert putaclic majeur, même si ça peut encore fonctionner... Mais clairement, y a doublon voir trop long aux postes... Tu as la diff avec Galtier peu ou prou...

                                                  J ajouté que mettre 12 M de plus pour avoir la C1... C est pas tant que ça quoi qu il arrive, dans l'absolu....

                                                  Et puis... Galtier serait plus pognon que projet foot?

                                                  Ça n est pas une question de pognon.
                                                  Dans 2 ans, pour le Foot c'est comme 2 années-lumière pour un trajet, c'est long...
                                                  Dans 2 ans, nouveau droits télés, Événementiel enfin sans Covid ? On en sait rien...

                                                  On a des dettes, des PGE, plus aucune rentrée d'argent, on recrute des FC, et toi bien sûr quand c'est l'argent des autres, c'est facile de claquer 17 bâtons pour l'adjoint de Perrin à l'OL.

                                                  Galtier il est sur la Côte d'Azur à 300.000 balles pendant 36 mois, avec un milliardaire pour lui acheter des joueurs. Il a pas signé dans le Golfe, Nice ça joue les places européennes. Trop facile de lui reprocher, alors qu'on aurait fait comme lui.
                                                  J'ai joué 5 ans à l'Olympique Lyonnais (Le Pape)

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par InfosGones Voir le message

                                                    Dans 2 ans, pour le Foot c'est comme 2 années-lumière pour un trajet, c'est long...
                                                    Dans 2 ans, nouveau droits télés, Événementiel enfin sans Covid ? On en sait rien...

                                                    On a des dettes, des PGE, plus aucune rentrée d'argent, on recrute des FC, et toi bien sûr quand c'est l'argent des autres, c'est facile de claquer 17 bâtons pour l'adjoint de Perrin à l'OL.

                                                    Galtier il est sur la Côte d'Azur à 300.000 balles pendant 36 mois, avec un milliardaire pour lui acheter des joueurs. Il a pas signé dans le Golfe, Nice ça joue les places européennes. Trop facile de lui reprocher, alors qu'on aurait fait comme lui.
                                                    oula... Je ne reproche rien à Galtier. Je te dis qu il n à pas signé à Nice pour le pognon ni pour le cadre. Maintenant, si tu penses le contraire, je n y peux rien.

                                                    ... L adjoint de Perrin à l'OL. C est bon on a compris.
                                                    sigpicGentleman forumeur

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X