Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Juninho

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tiens ? C'est ici le topic des bons supporters vs les mauvais supporters ?

    En tant que bon supporter pisse-froid je m'étais régalé de l'humiliation que nous avait collé Dijon à la maison. Après 3 saisons et demi à la tête de l'OL c'était un vrai aboutissement de notre politique sportive.

    Si tu reviens Bruno j'oublie tout
    Supporter de l'Olympique Lyopresque.
    Presqu'en finale, presqu'en LdC.

    Commentaire


    • Envoyé par machiniho Voir le message
      J'ai volontairement exagéré le trait en disant 0 pts,si tu veux et pour reprendre tes chiffres je préfère faire 23 pts en 2 ans et arriver en demi-finale de LDC que 53 pts en 3 ans et finir mon parcours en 8 ème.

      c'est très bien ? Ben c'est surtout le but en fait !
      Tu as trouvé que ça ? Comparer la LDC et EL ?
      tu m'as habitué à mieux, je préfère quand tu essaie de noyer la discussion avec des pirouettes cacahuètes où des statistiques historiques de plus de 20 ans pour nous démontrer que juninho est le pire choix de l'histoire de l'olympique Lyonnais et qu'il n'y connaît rien.

      Ben si tu prends ce qui t'arrange,ne pas attribuer à juninho le fait que nous soyons arrivé en demi-finale parce qu'il n'a pas choisi RG doit automatiquement a contrario être aussi le cas en championnat c'est tout ! Encore une fois c'est soit l'un soit l'autre mais pas les 2.
      ne vient pas essayé encore une fois de noyer la discussion avec sylvinho.
      juninho si il est venu au club c'est pour changer la politique de club,du recrutement, des mentalités, etc...
      il s'est planté sur sylvinho ok mais il ne me semble pas qu'on est gagné beaucoup plus de titres depuis remi garde non ?
      Donc à un moment faut changer de façon de faire,toi tu ne veux pas comprendre que notre club s'est embourbé dans une politique qui mène à rien, quand tu as les infrastructures d'un grand club tu dois penser comme un grand club, juninho va nous y aider,d'ailleurs on le voit sur le type de joueurs qui nous on rejoint depuis 2 ans, infogones en à fait la parfaite démonstration, elle est imparable !


      Ben oui quand tu vire ton coach au mois d'octobre tu prends ce qu'il te reste sur le marché tu nous apprends rien là.

      Je ne sais pas pourquoi tu t'acharnes à vouloir démontrer que juninho n'est pas l'homme de la situation seulement au bout de 2 ans de fonction et avec une période de covid + mediapro qui sont venu perturber nos résultats sportifs et financier.
      quand tu disais qu'il était venu avec des meilleurs conditions que ses prédécesseurs et bien rien que ses 2 faits prouvent le contraire.
      C'est là je pense toute l'erreur, ou tout du moins pourquoi nos points de vue sont totalement différents. On peut partir du constat que Pep par peut-être un an trop tard, histoire d'avoir des bases un peu plus saines dans le débat.
      Si tu prends le topic de Bosz, j'ai fait un petit travail statistique sur les xG de Lyon comme d'autres clubs, soit ce qu'on est censés prendre comme but quand l'adversaire est placé de la sorte, et ceux qu'on est censés marquer.

      Ce que l'on observe, de façon inéluctable comme dirait l'autre, c'est que derrière les "exploits individuels", la saison où l'on en profite le plus, c'est en fait celle de Fournier. Depuis, dans les buts qu'on est censés encaisser et marquer, on est mieux. On a clairement stagné, il fallait changer des trucs, mais on passe, en gros, d'une équipe deuxième en ne jouant que la L1 à, quelques années plus tard, une équipe capable de jouer sur tous les tableaux et habituée au podium, avec un effectif renouvelé, qui a pris énormément de valeur et de la profondeur de banc.

      Que l'on considère que sans l'apport de Juni on n'aurait jamais franchi un plafond de verre qui était visible, aucun souci. Par contre, sur différents aspects, la progression sur le plan des résultats, saison après saison, était objective. La progression dans la valeur de l'effectif, elle était objective, et ça offre certains leviers. Le jeu, après, c'est subjectif, et l'on peut considérer que l'on devait changer les choses. Ca aurait été bien de le faire en se maintenant de manière stable aussi sur le plan des résultats.

      En complément, quand je dis que la valeur de l'effectif est objective : si tu ne te qualifies pas en LDC mais que ton effectif vaut 100M€ de plus car tu joues avec des jeunes, tu compenses économiquement ton échec sportif.
      En n'oubliant pas que depuis, il y a eu de l'inflation, l'OL, sur ses grosses années, avait un effectif valorisé à 200M€ environ, jusqu'en 2010/2011 où ça commence à chuter. Au plus bas, on descend à 108M€ sous Garde, époque où les investissements sont très faibles car on n'a pas une thune ET car on n'a pas assez de joueurs que l'on peut revendre cher. Investir serait donc une mission suicide, car à moins de se qualifier à coup sûr en LDC on n'a derrière aucune marge de manoeuvre.
      A l'issue du cycle Fournier, l'effectif est valorisé 166M€, et surtout on sort d'une deuxième place confirmée difficilement la saison suivante.
      A l'issue du cycle Pep, l'effectif est valorisé 467M€. On peut donc voir le verre à moitié vide, en constatant qu'on se devait de faire mieux, où le voir à moitié plein, à savoir qu'on a stabilisé le club sur le podium, en étant capables de jouer les 4 tableaux, et en ayant des joueurs assez jeunes qu'on a su valoriser.
      Actuellement, après 2 ans de Juni, notre effectif est valorisé à 334M€.

      Tu dis donc qu'on avait une politique qui ne menait à rien, mais cette politique faisait que, pour les finances du club, on a eu 4 qualifs en LDC en 5 ans (elles rapportent en moyenne 50M€, même plutôt 70M€ maintenant, surtout si l'on va en huitièmes), et un effectif dont la valeur a triplé.
      Depuis le "cycle" Juninho, la valeur de l'effectif n'a pas continué d'augmenter mais au contraire a baissé, et on ne s'est pas qualifié en LDC 2 fois de suite, ce qui n'était pas arrivé depuis plus de 20 ans.

      Parfois, on dit qu'il faut reculer pour mieux avancer. On peut espérer que ça soit le cas. Mais on peut dire que sur les critères "objectifs", à savoir économiques et sportifs, depuis qu'il est là, on a pour l'instant régressés.
      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

      Commentaire


      • Envoyé par Elano Voir le message

        Il y a 2 choses: le constat, et l'action pour le changer, ce qui suppose d'avoir les moyens d'agir. Déjà sur ce dernier point, on a une différence, parce que Génésio n'était pas là pour mettre la pression sur les joueur, son passé avec des jeunes joueur qu'il connaissait très bien ne lui permettait pas de le faire (autre exemple avec Perrin, dans un autre contexte, JMA l'a viré parce que tu ne peux pas compter sur un type qui sort dans les mêmes endroits que les joueurs pour leurs mettre la pression et augmenter le niveau d'exigence, de nécessité de repos etc).
        Juninho a au moins pour lui un passé de joueur qui, d'emblée, force le respect de joueurs qui, dans le monde pro, fonctionnent énormément à ça (on le voit très bien avec Zidane), ce qui n'était le cas, ni de Garcia, ni de Génésio, ni de Sylvinho.

        Ceci dit, ce critère seul n'est pas suffisant parce qu'il nécessite que toute l'institution se mette au diapason, et c'est, en fait, toujours ce qui a manqué à l'OL (et qu'on retrouve aussi dans énormément de clubs dont le modèle économique repose principalement sur le trading de joueurs), qui considère ses joueurs, particulièrement les jeunes, comme des sources de profit financier avant tout, et qui, de ce fait, empêche toute gestion purement humaine de chaque cas, en faussant les relations entre les joueurs et ceux qui sont chargés de les encadrer (Aulas inclus).
        Je suis d'accord avec le premier point. Mais dans ce cas, on pourrait dire qu'il suffisait de remplacer Pep par un entraineur plus ambitieux sur certains aspects ou avec plus de vécu.

        Pour la deuxième partie je suis plus en désaccord. Tout simplement car jusqu'ici la méthode a objectivement marché, que jusqu'ici, contrairement à Lille ou Monaco, les deux seuls à avoir battu le PSG une fois celui-ci lancé, on n'apparaît pas dans des montages financiers et optimisations fiscales plus que douteuses, et que, surtout, pour pouvoir concurrencer à terme le PSG sur le terrain national, il faut progressivement tenter d'avoir une marge de manoeuvre conséquente. Et, pour ce faire, le seul moyen, c'est le trading de joueurs, ou plutôt le choix d'assez jeunes joueurs que tu peux valoriser.

        Ces dernières saisons, concrètement, jusqu'à l'arrivée de Juni, on avait des effectifs assez jeunes, des joueurs revendus plus chers, des résultats sportifs corrects en championnat avec des podiums, et des qualif en LDC qui permettaient à ces joueurs de mieux se montrer sur le plan européen que la génération Lacazette moins habitué à ces confrontations.

        On se donnait les moyens financiers de progressivement s'éloigner du pur trading pour recruter des joueurs plus confirmés, et plus chers. Là on n'a plus cette marge de manoeuvre, et on a dû s'orienter sur une fin de contrat, un joueur prêté et un autre qui connait le top européen et est très expérimenté mais qui sportivement apporte encore assez peu.
        Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

        Commentaire


        • Autre truc qui me vient à l'esprit concernant la pression mise sur les joueurs, la mentalité et autre : un entraineur peut jouer dessus, certains transcendent clairement leur effectif.

          Ceci dit, ceux qui le font sur le long-terme sont assez rares et même si l'on peut rêver de ça chez nous, les quelques exemples façon Simeone ne doivent pas nous faire penser que c'est la norme et facilement atteignable. Car de l'autre côté, on a aussi pas mal de mecs comme Mourinho, Conte ou Bielsa qui remportent vite l'adhésion du groupe et révolutionnent la façon de faire mais qui galèrent sur le long-terme à cause justement de leur exigence.

          Ce qu'on voit de façon plus commune, sinon, c'est tout simplement des joueurs dont c'est la qualité et d'autres non. Si l'on compare les débuts de Grizou ou de Lacazette en sélection, t'en as qui dégage le fait qu'il a faim, l'autre non, et leur carrière ont pris une tournure bien différence. Si l'on prend un autre poste, je peux me tromper, mais quand je vois l'impact de Tchouameni au milieu, je pense qu'il peut vraiment faire son trou assez vite en sélection et qu'il va évoluer dans le bon sens.

          Tu en as d'autres comme Fékir, Darder, Ndombélé ou Aouar, on a souvent dit que c'était l'entraineur. Mais je pense que c'est question de profil. Darder n'a jamais percé après l'OL. Fékir, c'est au bout de 2 saisons, et donc dans sa troisième au Betis Séville qu'il semble enfin retrouver un très bon niveau. Ndombélé, pareil, il rejoue enfin mais il sort de 2 saisons pourries. Il y a donc, je pense, aussi besoin pour certains d'une situation d'échec réel car, quand ils sont en forme, ils n'entendront pas les remarques et n'auront pas l'exigence et le professionnalisme à toute épreuve que d'autres joueurs peuvent montrer.

          Donc l'absence de leviers par le passé, pour moi, c'était quand même beaucoup dû au profil de l'effectif, à savoir des Traoré, Fékir et autres joueurs parfois en dilettante, plus que des lacunes du staff. Mais justement, avec le temps, avec l'argent accumulé et la profondeur d'effectif, bah tu peux te permettre de sélectionner pas seulement des joueurs talentueux que tu vas pouvoir valoriser mais vraiment des profils où il y a du talent et une énorme gnac, comme ce qu'on a fait avec Paqueta par exemple.
          Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

          Commentaire


          • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

            Je suis d'accord avec le premier point. Mais dans ce cas, on pourrait dire qu'il suffisait de remplacer Pep par un entraineur plus ambitieux sur certains aspects ou avec plus de vécu.

            Pour la deuxième partie je suis plus en désaccord. Tout simplement car jusqu'ici la méthode a objectivement marché, que jusqu'ici, contrairement à Lille ou Monaco, les deux seuls à avoir battu le PSG une fois celui-ci lancé, on n'apparaît pas dans des montages financiers et optimisations fiscales plus que douteuses, et que, surtout, pour pouvoir concurrencer à terme le PSG sur le terrain national, il faut progressivement tenter d'avoir une marge de manoeuvre conséquente. Et, pour ce faire, le seul moyen, c'est le trading de joueurs, ou plutôt le choix d'assez jeunes joueurs que tu peux valoriser.

            Ces dernières saisons, concrètement, jusqu'à l'arrivée de Juni, on avait des effectifs assez jeunes, des joueurs revendus plus chers, des résultats sportifs corrects en championnat avec des podiums, et des qualif en LDC qui permettaient à ces joueurs de mieux se montrer sur le plan européen que la génération Lacazette moins habitué à ces confrontations.

            On se donnait les moyens financiers de progressivement s'éloigner du pur trading pour recruter des joueurs plus confirmés, et plus chers. Là on n'a plus cette marge de manoeuvre, et on a dû s'orienter sur une fin de contrat, un joueur prêté et un autre qui connait le top européen et est très expérimenté mais qui sportivement apporte encore assez peu.
            Mais Lille sous Lopez, Monaco, et nous, ce n'est pas le même modèle: le premier repose sur le volume avec énormément de joueurs recrutés, le recours à des professionnels du recrutement (externalisés dans un certain nombre de cas) etc etc... le joueur qui n'est pas content n'a aucun poids et se fait dégager très rapidement (hormis en cas d'investissement important); "le second est beaucoup plus limité en volume, plus qualitatif, et rend donc le club beaucoup plus dépendant d'une poignée de joueurs identifiés comme les revenus de demain (et uniquement eux).

            Commentaire


            • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

              C'est là je pense toute l'erreur, ou tout du moins pourquoi nos points de vue sont totalement différents. On peut partir du constat que Pep par peut-être un an trop tard, histoire d'avoir des bases un peu plus saines dans le débat.
              Si tu prends le topic de Bosz, j'ai fait un petit travail statistique sur les xG de Lyon comme d'autres clubs, soit ce qu'on est censés prendre comme but quand l'adversaire est placé de la sorte, et ceux qu'on est censés marquer.

              Ce que l'on observe, de façon inéluctable comme dirait l'autre, c'est que derrière les "exploits individuels", la saison où l'on en profite le plus, c'est en fait celle de Fournier. Depuis, dans les buts qu'on est censés encaisser et marquer, on est mieux. On a clairement stagné, il fallait changer des trucs, mais on passe, en gros, d'une équipe deuxième en ne jouant que la L1 à, quelques années plus tard, une équipe capable de jouer sur tous les tableaux et habituée au podium, avec un effectif renouvelé, qui a pris énormément de valeur et de la profondeur de banc.

              Que l'on considère que sans l'apport de Juni on n'aurait jamais franchi un plafond de verre qui était visible, aucun souci. Par contre, sur différents aspects, la progression sur le plan des résultats, saison après saison, était objective. La progression dans la valeur de l'effectif, elle était objective, et ça offre certains leviers. Le jeu, après, c'est subjectif, et l'on peut considérer que l'on devait changer les choses. Ca aurait été bien de le faire en se maintenant de manière stable aussi sur le plan des résultats.

              En complément, quand je dis que la valeur de l'effectif est objective : si tu ne te qualifies pas en LDC mais que ton effectif vaut 100M€ de plus car tu joues avec des jeunes, tu compenses économiquement ton échec sportif.
              En n'oubliant pas que depuis, il y a eu de l'inflation, l'OL, sur ses grosses années, avait un effectif valorisé à 200M€ environ, jusqu'en 2010/2011 où ça commence à chuter. Au plus bas, on descend à 108M€ sous Garde, époque où les investissements sont très faibles car on n'a pas une thune ET car on n'a pas assez de joueurs que l'on peut revendre cher. Investir serait donc une mission suicide, car à moins de se qualifier à coup sûr en LDC on n'a derrière aucune marge de manoeuvre.
              A l'issue du cycle Fournier, l'effectif est valorisé 166M€, et surtout on sort d'une deuxième place confirmée difficilement la saison suivante.
              A l'issue du cycle Pep, l'effectif est valorisé 467M€. On peut donc voir le verre à moitié vide, en constatant qu'on se devait de faire mieux, où le voir à moitié plein, à savoir qu'on a stabilisé le club sur le podium, en étant capables de jouer les 4 tableaux, et en ayant des joueurs assez jeunes qu'on a su valoriser.
              Actuellement, après 2 ans de Juni, notre effectif est valorisé à 334M€.

              Tu dis donc qu'on avait une politique qui ne menait à rien, mais cette politique faisait que, pour les finances du club, on a eu 4 qualifs en LDC en 5 ans (elles rapportent en moyenne 50M€, même plutôt 70M€ maintenant, surtout si l'on va en huitièmes), et un effectif dont la valeur a triplé.
              Depuis le "cycle" Juninho, la valeur de l'effectif n'a pas continué d'augmenter mais au contraire a baissé, et on ne s'est pas qualifié en LDC 2 fois de suite, ce qui n'était pas arrivé depuis plus de 20 ans.

              Parfois, on dit qu'il faut reculer pour mieux avancer. On peut espérer que ça soit le cas. Mais on peut dire que sur les critères "objectifs", à savoir économiques et sportifs, depuis qu'il est là, on a pour l'instant régressés.
              ton point de vue se respecte mais en te lisant il me renforce dans mes convictions.
              déjà je n'ai jamais été un anti BG mais vu le virage pris par le club avec le nouveau stade et ses à coté, non seulement je pense effectivement qu'il est parti 1 an trop tard mais en plus je pense qu'il n'aurait jamais dû se retrouver à la tête de notre club vu les(soit disant)ambitions affiché.

              Tu dis qu'il fallait changer après fournier pourquoi pas, mais pas pour prendre un coach avec moins d'expérience.
              si tu voulais progresser la logique aurait été de prendre mieux en terme de CV, là on sent qu'un vent nauséabond avait décidé qu'un Lyonnais serait à la tête de l'équipe en entrant dans le nouveau stade,la nouvelle ère.
              manque d'ambition où petit arrangement entre amis Lyonnais ?
              encore heureux que l'effectif c'est bonifié mais c'est surtout grâce au CF et non à des transferts ambitieux, le seul a été Memphis.

              Pour le bilan de juninho qu'il soit positif où négatif on va encore attendre pour vraiment le juger.
              Le jeu on ne va pas en parler car tu as raison cela reste subjectif.
              pour les résultats et la progression tu pars d'où ? De la 8 ème place quand on vire fournier ? De la 2 ème place l'année d'avant ? De la 4 ème place en 2012 ?
              je dis ça parce que avant juninho on a aussi connu des mauvaises choses même si je suis d'accord'pour admettre que les résultats sous l'ère juninho ne sont pas satisfaisants mais il ne faut pas oublier la crise du covid et le contexte mediapro.

              Sur ce paragraphe là je n' ai rien à redire si ce n'est sur la dévalorisation de l'effectif à 334 ME...est-ce que tu penses que juninho est l'unique responsable ?

              Au mot "politique" j'ai oublié de préciser "sportive".

              Commentaire


              • Qu'il n'ait jamais dû signer, on ne saura jamais. Mais bon, c'est fait.

                Par contre, la valeur de l'effectif, ça dépasse le CF avec les saisons qui passent. Les grosses ventes des dernières années, les bonnes ventes, même les ventes correctes de joueurs n'ayant pas été formés au club sont nombreuses. La dernière année avant Juni, sur 158M€ de ventes, 25M€ viennent du CDF. La saison d'avant, c'est 49M€ sur 90M€. Celle d'avant c'est quand on fait les grosses ventes du centre avec Lacazette et Tolisso. et où là c'est encore ce profil qui domine, mais nous permet de réinvestir.

                Autre point : encore faut-il valoriser ces mêmes joueurs, mine de rien.

                Le reste, pas envie de refaire le débat Pep ou pas Pep, mais pas besoin de tenir un discours à moitié complotiste avec "un vent nauséabond voulait du lyonnais". Comme je l'ai souvent dit, on pouvait clairement mieux faire sur la période, mais on pouvait également largement moins bien faire, à l'image des deux dernières saisons qui nous montrent qu'un podium n'est pas le minimum pour notre effectif comme on l'a souvent lu.
                A partir de là, on peut dire que du point de vue interne, le choix Pep n'est pas sorti de nulle part, et ses premiers résultats le confirment.

                Sinon, l'effectif s'est bonifié non pas par des recrutements à la Memphis mais par la valorisation de joueurs. Qu'ils viennent de L2 comme Ndombélé, Tousart ou Mendy, de L1 sans trop d'expérience comme Cornet, on a su miser sur des joueurs à qui on a fait franchir un palier.

                Le bilan de Juni, effectivement, on doit attendre pour le juger. Mais j'espère qu'on sera capable de le juger en étant réaliste sur les conditions qui étaient globalement positives à son arrivée.
                Sur la question "d'où je pars", je pars de loin. Je constate que sous Garde on n'a plus une thune, un effectif qui perd de la valeur, et que sous Fournier on fait une jolie saison, que sur le championnat, en étant globalement pas mal payé et en étant proche d'un faible PSG. Ensuite, on se stabilise sur ce podium, et j'estime qu'à l'arrivée de Juni, on "part" d'une équipe pour qui le podium est la normalité.

                Et oui, avant Juni on a connu de mauvaises choses mais on était quand même dans un cycle depuis 2/3 ans avec pas mal de moyens, qui lui ont permis d'ailleurs d'investir sur des joueurs comme Paqueta ou Guimaraes pour 20M€ chacun, alors qu'on ne s'est pas qualifié en LDC. On parle beaucoup du choix de ces joueurs, qui est un excellent choix, mais ce choix, l'OL peut se le permettre aussi grâce aux résultats avant Juni. Inversement, un Paqueta, cette année on n'avait pas la thune.

                Et bien sûr, enfin, que je ne considère pas Juni comme responsable de tous nos problèmes. Je pense néanmoins que son choix de Sylvinho est une énorme épine dans le pied. Après, la saison passée, c'est pas flamboyant mais on fait un total qui généralement t'offre un podium. C'est comme ça. On va juste dire que jusqu'à maintenant, le club, depuis l'arrivée de Juni, semble prendre une bonne direction dans la communication qui ne se reflète pas dans les résultats. Avec Bosz, c'est encore mieux dans ce que l'on semble souhaiter faire, mais il faut que ça paie, tout simplement.

                Parce-que, dernière parenthèse, on reprochait à Garcia sa gestion des jeunes mais pour l'instant, à part Gusto qui pointe le bout de son nez, on voit que même avec un entraineur bien plus habitué à en faire jouer, ça ne toque pas trop trop à la porte, donc on n'a pas non plus trop de levier sur ce plan.
                Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                Commentaire


                • Ne pas oublier que dans la "valorisation de l'effectif" on compte des profils comme Memphis, évalué entre 40 et 50, et dont on savait bien qu'il partirait libre en occasionnant une "perte sèche" d'autant.
                  Pareil pour Marseille avec Thauvin etc.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                    Sinon, l'effectif s'est bonifié non pas par des recrutements à la Memphis mais par la valorisation de joueurs. Qu'ils viennent de L2 comme Ndombélé, Tousart ou Mendy, de L1 sans trop d'expérience comme Cornet, on a su miser sur des joueurs à qui on a fait franchir un palier.
                    JE me permet de te corriger dessus mais Cornet n'était absolument pas un joueur de L1, il a eu quelques bouts de match en National et L2 mais jamais en L1.

                    Sinon d'accord avec toi, c'était une des forces du club (et Maurice) de claqué peu sur des joueurs méconnus qui exploser contrairement au lourd investissement qui était très très souvent catastrophique.

                    Avec Juni j'ai l'impression que c'est un peu différent, les petits investissement sont moyen, les gros par contre sont positif

                    Commentaire


                    • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                      Qu'il n'ait jamais dû signer, on ne saura jamais. Mais bon, c'est fait.

                      Par contre, la valeur de l'effectif, ça dépasse le CF avec les saisons qui passent. Les grosses ventes des dernières années, les bonnes ventes, même les ventes correctes de joueurs n'ayant pas été formés au club sont nombreuses. La dernière année avant Juni, sur 158M€ de ventes, 25M€ viennent du CDF. La saison d'avant, c'est 49M€ sur 90M€. Celle d'avant c'est quand on fait les grosses ventes du centre avec Lacazette et Tolisso. et où là c'est encore ce profil qui domine, mais nous permet de réinvestir.

                      Autre point : encore faut-il valoriser ces mêmes joueurs, mine de rien.

                      Le reste, pas envie de refaire le débat Pep ou pas Pep, mais pas besoin de tenir un discours à moitié complotiste avec "un vent nauséabond voulait du lyonnais". Comme je l'ai souvent dit, on pouvait clairement mieux faire sur la période, mais on pouvait également largement moins bien faire, à l'image des deux dernières saisons qui nous montrent qu'un podium n'est pas le minimum pour notre effectif comme on l'a souvent lu.
                      A partir de là, on peut dire que du point de vue interne, le choix Pep n'est pas sorti de nulle part, et ses premiers résultats le confirment.

                      Sinon, l'effectif s'est bonifié non pas par des recrutements à la Memphis mais par la valorisation de joueurs. Qu'ils viennent de L2 comme Ndombélé, Tousart ou Mendy, de L1 sans trop d'expérience comme Cornet, on a su miser sur des joueurs à qui on a fait franchir un palier.

                      Le bilan de Juni, effectivement, on doit attendre pour le juger. Mais j'espère qu'on sera capable de le juger en étant réaliste sur les conditions qui étaient globalement positives à son arrivée.
                      Sur la question "d'où je pars", je pars de loin. Je constate que sous Garde on n'a plus une thune, un effectif qui perd de la valeur, et que sous Fournier on fait une jolie saison, que sur le championnat, en étant globalement pas mal payé et en étant proche d'un faible PSG. Ensuite, on se stabilise sur ce podium, et j'estime qu'à l'arrivée de Juni, on "part" d'une équipe pour qui le podium est la normalité.

                      Et oui, avant Juni on a connu de mauvaises choses mais on était quand même dans un cycle depuis 2/3 ans avec pas mal de moyens, qui lui ont permis d'ailleurs d'investir sur des joueurs comme Paqueta ou Guimaraes pour 20M€ chacun, alors qu'on ne s'est pas qualifié en LDC. On parle beaucoup du choix de ces joueurs, qui est un excellent choix, mais ce choix, l'OL peut se le permettre aussi grâce aux résultats avant Juni. Inversement, un Paqueta, cette année on n'avait pas la thune.

                      Et bien sûr, enfin, que je ne considère pas Juni comme responsable de tous nos problèmes. Je pense néanmoins que son choix de Sylvinho est une énorme épine dans le pied. Après, la saison passée, c'est pas flamboyant mais on fait un total qui généralement t'offre un podium. C'est comme ça. On va juste dire que jusqu'à maintenant, le club, depuis l'arrivée de Juni, semble prendre une bonne direction dans la communication qui ne se reflète pas dans les résultats. Avec Bosz, c'est encore mieux dans ce que l'on semble souhaiter faire, mais il faut que ça paie, tout simplement.

                      Parce-que, dernière parenthèse, on reprochait à Garcia sa gestion des jeunes mais pour l'instant, à part Gusto qui pointe le bout de son nez, on voit que même avec un entraineur bien plus habitué à en faire jouer, ça ne toque pas trop trop à la porte, donc on n'a pas non plus trop de levier sur ce plan.
                      En terme de logique sportive non il n'aurait pas dû signer.

                      très franchement la valeur d'un effectif ça me parle pas trop,pour moi c'est comme le jeu c'est subjectif.
                      en terme de plus-values quelles sont nos transferts qui nous ont rapporté le plus ?
                      tu réponds déjà un peu à ma question en citant certains joueurs du CF.

                      moi non plus j'ai pas envie de débattre à propos de BG car il n'y a pas de débat à avoir, je l'ai dis plus haut.
                      Complotiste ? Mouais tu as raison, mais en même temps il ne faut non plus être naïf et aveugle,son profil allait à l'encontre de toute logique sportive à ce moment là comment se fait-il qu'il est été choisi ?

                      Rien de nouveau,le club continue simplement de faire ce qu'il a toujours fait sauf qu'avant en même temps (que ta liste de joueurs) on arrivait à attirer (comme cette année)des joueurs d'un certain standing ex : elber, grosso, wiltord, tiago, etc...
                      mis à part Memphis cité moi un ou plusieurs joueurs d'un standing égal où Supérieur ?
                      tu me parles de valeur financière de l'effectif alors que moi je te parle de valeur sportive.

                      Sur les conditions globalement favorables ? J'espère que tu plaisantes quand même ?
                      T'as oublié la crise financière lié au covid et à mediapro ? Je ne vois pas en quoi les conditions ont été favorables ?
                      Si cette été on a dépensé que 6 M€ c'est pourquoi à ton avis ?

                      Les investissements fait sur guimares et paqueta sont fait grâce à ce qui c'est fait avant oui c'est vrai mais ne te trompe pas non plus ils ont été fait aussi parce que le club comptait compenser avec des départs qui n'ont pas eu lieu.(dembélé aouar voir Memphis)
                      Cette année on avait pas de thune et regarde le type de joueurs qui est venu renforcer notre effectif tout en faisant une plus-value de 40 M€ !
                      un vrai tour de force signer juninho.

                      Sur le reste on est d'accord, juste par rapport aux jeunes, plus le recrutement sera de qualité et moins tu verras de jeunes s'imposer en pro.
                      on a quand même diamondé,gusto,cherki,Keita,lukeba qui arrivent à avoir du temps de jeu.



                      Commentaire


                      • Envoyé par Khryis Voir le message

                        JE me permet de te corriger dessus mais Cornet n'était absolument pas un joueur de L1, il a eu quelques bouts de match en National et L2 mais jamais en L1.

                        Sinon d'accord avec toi, c'était une des forces du club (et Maurice) de claqué peu sur des joueurs méconnus qui exploser contrairement au lourd investissement qui était très très souvent catastrophique.

                        Avec Juni j'ai l'impression que c'est un peu différent, les petits investissement sont moyen, les gros par contre sont positif
                        My bad, dans mes souvenirs il avait dû jouer 1 fois ou 2 en L1 avec Metz mais ils avaient dû le foutre au placard justement car il allait partir. Il me semble qu'ils étaient en L1 l'année de son départ ?

                        Pour Juni on fera sûrement aussi un bilan dans 2 ans disons, parce que le contexte n'a pas trop aidé pour juger des recrutements. Typiquement sur le premier été, t'arrives dans l'OL de Sylvinho ça te tue psychologiquement.
                        Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                        Commentaire


                        • Envoyé par machiniho Voir le message
                          En terme de logique sportive non il n'aurait pas dû signer.

                          très franchement la valeur d'un effectif ça me parle pas trop,pour moi c'est comme le jeu c'est subjectif.
                          en terme de plus-values quelles sont nos transferts qui nous ont rapporté le plus ?
                          tu réponds déjà un peu à ma question en citant certains joueurs du CF.

                          moi non plus j'ai pas envie de débattre à propos de BG car il n'y a pas de débat à avoir, je l'ai dis plus haut.
                          Complotiste ? Mouais tu as raison, mais en même temps il ne faut non plus être naïf et aveugle,son profil allait à l'encontre de toute logique sportive à ce moment là comment se fait-il qu'il est été choisi ?

                          Rien de nouveau,le club continue simplement de faire ce qu'il a toujours fait sauf qu'avant en même temps (que ta liste de joueurs) on arrivait à attirer (comme cette année)des joueurs d'un certain standing ex : elber, grosso, wiltord, tiago, etc...
                          mis à part Memphis cité moi un ou plusieurs joueurs d'un standing égal où Supérieur ?
                          tu me parles de valeur financière de l'effectif alors que moi je te parle de valeur sportive.

                          Sur les conditions globalement favorables ? J'espère que tu plaisantes quand même ?
                          T'as oublié la crise financière lié au covid et à mediapro ? Je ne vois pas en quoi les conditions ont été favorables ?
                          Si cette été on a dépensé que 6 M€ c'est pourquoi à ton avis ?

                          Les investissements fait sur guimares et paqueta sont fait grâce à ce qui c'est fait avant oui c'est vrai mais ne te trompe pas non plus ils ont été fait aussi parce que le club comptait compenser avec des départs qui n'ont pas eu lieu.(dembélé aouar voir Memphis)
                          Cette année on avait pas de thune et regarde le type de joueurs qui est venu renforcer notre effectif tout en faisant une plus-value de 40 M€ !
                          un vrai tour de force signer juninho.

                          Sur le reste on est d'accord, juste par rapport aux jeunes, plus le recrutement sera de qualité et moins tu verras de jeunes s'imposer en pro.
                          on a quand même diamondé,gusto,cherki,Keita,lukeba qui arrivent à avoir du temps de jeu.
                          La valeur d'un effectif c'est quand même moyennement subjectif, tout comme les transferts effectués pour X montant sont parfaitement objectifs. Par exemple, l'été où l'on vend Lacazette, Tolisso et Mammana ainsi que d'autres joueurs pour de petites sommes (Gonalons, Valbuena, Nkoulo, Darder, etc.), on recrute pour 60M€, des joueurs qui quasiment tous prendront de la valeur. On les a vendus jusqu'ici pour un total de 170M€. C'est parfaitement concret.
                          Pour les plus-values, ceux qui nous ont le plus rapportés doivent être ces dernières saison je pense, hors CDF, Ndombélé, puis Mendy, puis Tousart et Cornet (on les paie quasiment rien). Ndombélé et Mendy on parle de plus-values de 100M€ et quelques hein. Et comme le rappelle Yanloup avant, Memphis on ne l'a finalement pas vendu mais si on avait pu le faire c'était jackpot.

                          Je maintiens pour la logique complotiste : si on fait deuxième, et sachant qu'il était adjoint et connu de JMA qui voulait une efficacité à court-terme et une remobilisation du groupe, sa signature n'a strictement rien de non-logique sportivement. T'es dans n'importe quelle entreprise, le patron fait de la merde, promouvoir le numéro 2 n'a rien d'insensé.

                          Pour la suite, tu parles d'il y a 15 ans maintenant, quand on visait la victoire en LDC, quand il n'y avait pas le PSG et encore très peu de clubs rachetés, et tout simplement un contexte incomparable. Ca serait comme comparer à la situation pré-Bosman, ça n'a pas trop de sens.

                          La valeur financière finance ta valeur sportive. Elle ne la garantit pas, mais à moins d'avoir une génération exceptionnelle dans ton CDF, les deux sont liés. Paqueta et Guimaraes, qui ont une grosse valeur sportive ainsi que financière, tu ne peux pas les signer si tu n'as pas 40M€ à poser.

                          Je ne rigole aucunement sur les conditions globalement favorables. Quand Juni arrive, on sort de 4 podiums en 5 ans, et on se permet un mercato à 125M€, soit le plus gros de notre histoire, aussi important que les trois derniers mercatos réunis. On a vendu pour autant de joueurs, tandis que sur les 3 dernières saisons, pour financer 125M€ d'achat, on n'avait pas vendu pour 125 mais pour 235M€.
                          Si vraiment tu ne considères pas ça comme "globalement favorable", on peut dire que ça ne semble pas moins favorable que quand Fournier arrive, avec un mercato à 5M€, ou que quand Pep est là, les achats ne dépassant jamais 50M€, à une exception près, quand on vend le même été Lacazette, Gonalons, Tolisso, Mammana, Darder, Valbuena, Ghezzal et Nkoulou.

                          Pour le covid, ça limite derrière les mouvements de joueurs mais on avait le droit d'être mieux que 7èmes après 28 journées, notamment en ne choisissant pas Sylvinho.

                          Enfin, sur le tour de force de l'été, on verra ce que ça donne. Le tour de force est indéniablement de pouvoir signer des grands noms. Mais jusqu'ici, l'apport de Shaqiri est douteux, Emerson, bah malheureusement il n'est pas à nous. Boateng c'est top en espérant qu'il confirme.

                          Sur les jeunes, Diomandé jouait déjà la saison passée, Gusto par contre merci Bosz, et Cherki joue un peu plus mais on voit qu'il est encore perfectible. Et Caqueret joue mais est un peu décevant. Enfin tout ça pour dire que les jeunes, on ne va pas les inventer et Bosz aligne ceux qui méritent, et on ne semble pas avoir bien plus en stock.
                          Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                            La valeur d'un effectif c'est quand même moyennement subjectif, tout comme les transferts effectués pour X montant sont parfaitement objectifs. Par exemple, l'été où l'on vend Lacazette, Tolisso et Mammana ainsi que d'autres joueurs pour de petites sommes (Gonalons, Valbuena, Nkoulo, Darder, etc.), on recrute pour 60M€, des joueurs qui quasiment tous prendront de la valeur. On les a vendus jusqu'ici pour un total de 170M€. C'est parfaitement concret.
                            Pour les plus-values, ceux qui nous ont le plus rapportés doivent être ces dernières saison je pense, hors CDF, Ndombélé, puis Mendy, puis Tousart et Cornet (on les paie quasiment rien). Ndombélé et Mendy on parle de plus-values de 100M€ et quelques hein. Et comme le rappelle Yanloup avant, Memphis on ne l'a finalement pas vendu mais si on avait pu le faire c'était jackpot.

                            Je maintiens pour la logique complotiste : si on fait deuxième, et sachant qu'il était adjoint et connu de JMA qui voulait une efficacité à court-terme et une remobilisation du groupe, sa signature n'a strictement rien de non-logique sportivement. T'es dans n'importe quelle entreprise, le patron fait de la merde, promouvoir le numéro 2 n'a rien d'insensé.

                            Pour la suite, tu parles d'il y a 15 ans maintenant, quand on visait la victoire en LDC, quand il n'y avait pas le PSG et encore très peu de clubs rachetés, et tout simplement un contexte incomparable. Ca serait comme comparer à la situation pré-Bosman, ça n'a pas trop de sens.

                            La valeur financière finance ta valeur sportive. Elle ne la garantit pas, mais à moins d'avoir une génération exceptionnelle dans ton CDF, les deux sont liés. Paqueta et Guimaraes, qui ont une grosse valeur sportive ainsi que financière, tu ne peux pas les signer si tu n'as pas 40M€ à poser.

                            Je ne rigole aucunement sur les conditions globalement favorables. Quand Juni arrive, on sort de 4 podiums en 5 ans, et on se permet un mercato à 125M€, soit le plus gros de notre histoire, aussi important que les trois derniers mercatos réunis. On a vendu pour autant de joueurs, tandis que sur les 3 dernières saisons, pour financer 125M€ d'achat, on n'avait pas vendu pour 125 mais pour 235M€.
                            Si vraiment tu ne considères pas ça comme "globalement favorable", on peut dire que ça ne semble pas moins favorable que quand Fournier arrive, avec un mercato à 5M€, ou que quand Pep est là, les achats ne dépassant jamais 50M€, à une exception près, quand on vend le même été Lacazette, Gonalons, Tolisso, Mammana, Darder, Valbuena, Ghezzal et Nkoulou.

                            Pour le covid, ça limite derrière les mouvements de joueurs mais on avait le droit d'être mieux que 7èmes après 28 journées, notamment en ne choisissant pas Sylvinho.

                            Enfin, sur le tour de force de l'été, on verra ce que ça donne. Le tour de force est indéniablement de pouvoir signer des grands noms. Mais jusqu'ici, l'apport de Shaqiri est douteux, Emerson, bah malheureusement il n'est pas à nous. Boateng c'est top en espérant qu'il confirme.

                            Sur les jeunes, Diomandé jouait déjà la saison passée, Gusto par contre merci Bosz, et Cherki joue un peu plus mais on voit qu'il est encore perfectible. Et Caqueret joue mais est un peu décevant. Enfin tout ça pour dire que les jeunes, on ne va pas les inventer et Bosz aligne ceux qui méritent, et on ne semble pas avoir bien plus en stock.
                            Oui et non, tu peux avoir un effectif évalué à X millions d'euros mais qui ne gagnera rien pourtant sa valeur reste énorme.
                            Pour les plus-values transferts c'est bien mais au final sportivement on a gagné quoi ? Rien.
                            c'est bien beau de faire de belles plus values mais ça nous a jamais permis d'acheter des crack pour augmenter la qualité de l'effectif.

                            On ne sera pas d'accord mais je persiste à croire que si BG n'avait pas été estampillé : made in Lyon il n'aurait jamais été numéro 1.

                            Cela n'a pas trop de sens pourtant le mode opératoire n'a pas changé si ce n'est de ne plus prendre des joueurs d'un certains standing.

                            C'est vrai elle ne te le garantie pas par contre le sportif te garantie ta valeur financière.

                            Quand il arrive il n'est pas completement maître du recrutement malgré son nouveau rôle.
                            globalement il choisit l'entraîneur et c'est tout.
                            on achète pour 125 M€ et on vend pour combien cette année là ?

                            On était 5 ème à la 29 journées, quid des 10 dernières journées ? Même si je vais être honnête avec toi je ne pense pas qu'on aurait fait mieux.

                            Sur le reste je suis plutôt d'accord avec toi.

                            Commentaire


                            • La valeur d'un effectif dépend beaucoup de l'âge des joueurs. Donc effectivement, tu peux avoir un effectif qui vaut cher car les joueurs sont jeunes, encore faut-il les faire performer un minimum néanmoins. Mais dans l'absolu, ça ne veut pas tout dire... tout comme dire, comme pendant des années, "on a le deuxième budget de L1 donc deuxièmes minimum" n'avait aucun sens, car justement sans lien avec les profils recrutés.

                              Je ne compte pas m'éterniser de toute façon sur la question : comme je l'ai souvent dit, on peut se plaindre du jeu, de la vitesse de notre avancement ou de je ne sais quoi. Le fait est que, pendant des années, notre effectif a gagné de la valeur, les recrutements ont été de plus en plus importants, et Juni est arrivé dans ce contexte, avec 125M€ à poser sur la table.

                              Là, on peut dire qu'avec un budget plus limité, il s'en sort très bien sur le mercato, mais le fait est que ce budget limité est la conséquence de ses choix et des non-qualifications en LDC, l'absence deux années de suite n'étant même pas arrivé sous Garde quand on investissait moins de 5M€ sur le mercato, donc on peut dire quand même relativement historique et qu'on peut relier à l'arrivée de Juni et au choix de Sylvinho.

                              Je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec toi quand tu dis que sportivement on n'a rien gagné. Sportivement, avant le cycle entamé par Fournier, avec Garde on fait 3, 4, 3 et 5. A l'arrivée de Fournier, on fait une deuxième place en étant éliminé au tour préliminaire d'EL par un obscur club roumain, et dès les premiers tours des coupes nationales. Et sur cette même saison, on fait deuxième avec 75 points.
                              Par la suite, on se stabilise 3 saisons sur 4 sur ce podium, en arrivant non plus à faire dernier de notre poule derrière Valence ou La Gantoise mais à se qualifier en huitièmes de LDC, à faire une demi d'EL, derrière on fera aussi une demi de LDC. On se construit un effectif avec de véritables doublures, nous permettant de jouer différents tableaux. La progression sportive sur ce cycle de 5 ans par rapport aux 5 années précédentes est juste évidente et indiscutable.

                              Enfin, sur "combien on vend", comme je te l'ai dit, on vend beaucoup mais les autres années, jamais on n'achèterait autant en vendant pour ce montant. Et c'est justement car les années précédentes on a maintenu le podium en faisant de belles ventes qu'on a pu se permettre certains mercatos.

                              Bref, je trouve que tu essaies de tourner ça dans pas mal de sens possibles, alors que si l'on raisonne par cycle c'est quand même très simple de raisonner : sous Garde l'effectif vaut moins, le classement moyen est plus faible, et on fait moins de podiums que d'habitude. Sous Fournier / Génésio l'effectif prend de la valeur, le classement moyen est plus élevé, le podium est obtenu 4 années sur 5 et on réalise une amélioration dans notre capacité à faire des parcours européens et à jouer différents tableaux (ce qu'on savait faire au début de Garde quand l'effectif n'était pas encore bazardé et plus du tout après). Depuis l'arrivée de Juni, l'effectif, malgré de gros investissements initiaux, perd pour l'instant de la valeur, et si l'on a réussi un très beau parcours européen en 2 ans, on n'a pas obtenu de podium et le classement moyen du club a chuté au niveau des années Garde quand on posait 5M€ par été.

                              Comme dit et répété sur le topic de Bosz, il faut du temps, et là on verra ce que son choix va donner, car il est plutôt enthousiasmant. Mais si l'on fait un bilan intermédiaire, pour l'instant, comme je l'avais dit ici et ce qui a initié ce débat, on a tout simplement régressé sur tous les aspects.
                              Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                                La valeur d'un effectif dépend beaucoup de l'âge des joueurs. Donc effectivement, tu peux avoir un effectif qui vaut cher car les joueurs sont jeunes, encore faut-il les faire performer un minimum néanmoins. Mais dans l'absolu, ça ne veut pas tout dire... tout comme dire, comme pendant des années, "on a le deuxième budget de L1 donc deuxièmes minimum" n'avait aucun sens, car justement sans lien avec les profils recrutés.

                                Je ne compte pas m'éterniser de toute façon sur la question : comme je l'ai souvent dit, on peut se plaindre du jeu, de la vitesse de notre avancement ou de je ne sais quoi. Le fait est que, pendant des années, notre effectif a gagné de la valeur, les recrutements ont été de plus en plus importants, et Juni est arrivé dans ce contexte, avec 125M€ à poser sur la table.

                                Là, on peut dire qu'avec un budget plus limité, il s'en sort très bien sur le mercato, mais le fait est que ce budget limité est la conséquence de ses choix et des non-qualifications en LDC, l'absence deux années de suite n'étant même pas arrivé sous Garde quand on investissait moins de 5M€ sur le mercato, donc on peut dire quand même relativement historique et qu'on peut relier à l'arrivée de Juni et au choix de Sylvinho.

                                Je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec toi quand tu dis que sportivement on n'a rien gagné. Sportivement, avant le cycle entamé par Fournier, avec Garde on fait 3, 4, 3 et 5. A l'arrivée de Fournier, on fait une deuxième place en étant éliminé au tour préliminaire d'EL par un obscur club roumain, et dès les premiers tours des coupes nationales. Et sur cette même saison, on fait deuxième avec 75 points.
                                Par la suite, on se stabilise 3 saisons sur 4 sur ce podium, en arrivant non plus à faire dernier de notre poule derrière Valence ou La Gantoise mais à se qualifier en huitièmes de LDC, à faire une demi d'EL, derrière on fera aussi une demi de LDC. On se construit un effectif avec de véritables doublures, nous permettant de jouer différents tableaux. La progression sportive sur ce cycle de 5 ans par rapport aux 5 années précédentes est juste évidente et indiscutable.

                                Enfin, sur "combien on vend", comme je te l'ai dit, on vend beaucoup mais les autres années, jamais on n'achèterait autant en vendant pour ce montant. Et c'est justement car les années précédentes on a maintenu le podium en faisant de belles ventes qu'on a pu se permettre certains mercatos.

                                Bref, je trouve que tu essaies de tourner ça dans pas mal de sens possibles, alors que si l'on raisonne par cycle c'est quand même très simple de raisonner : sous Garde l'effectif vaut moins, le classement moyen est plus faible, et on fait moins de podiums que d'habitude. Sous Fournier / Génésio l'effectif prend de la valeur, le classement moyen est plus élevé, le podium est obtenu 4 années sur 5 et on réalise une amélioration dans notre capacité à faire des parcours européens et à jouer différents tableaux (ce qu'on savait faire au début de Garde quand l'effectif n'était pas encore bazardé et plus du tout après). Depuis l'arrivée de Juni, l'effectif, malgré de gros investissements initiaux, perd pour l'instant de la valeur, et si l'on a réussi un très beau parcours européen en 2 ans, on n'a pas obtenu de podium et le classement moyen du club a chuté au niveau des années Garde quand on posait 5M€ par été.

                                Comme dit et répété sur le topic de Bosz, il faut du temps, et là on verra ce que son choix va donner, car il est plutôt enthousiasmant. Mais si l'on fait un bilan intermédiaire, pour l'instant, comme je l'avais dit ici et ce qui a initié ce débat, on a tout simplement régressé sur tous les aspects.
                                On est d'accord.

                                Faut surtout savoir pour combien on a vendu pour pouvoir dire que juninho a bénéficié de ses fameux 125 M€.

                                On peut le voir comme ça, en tout cas il assume et cela ne l'empêche pas d'avoir des idées et de recruter un ancien champion du monde et un champion d'europe.

                                Tu peux ne pas être d'accord avec moi n'empêche que le constat est toujours le même : aucun titre.
                                La progression s'est bien mais ca remplit pas une vitrine.

                                Tu ne me donne toujours pas le chiffre...

                                Le cycle de juninho/bosz n'est pas fini donc on verra si il est meilleur où moins bon.

                                Commentaire


                                • Le constat sur le nombre de titres est grandement à relativiser car il y a le PSG.
                                  Quand tu fais plusieurs secondes places avec le PSG devant, c'est, sans club cheaté, probablement un titre. Ok, à la fin, on n'a rien et il faut qu'on arrive à être meilleurs qu'eux, mais aucun titre en faisant plusieurs saisons à 75 points ou plus et aucun titre en étant à la 7ème place et sur des rythmes de 60 points, c'est quand même pas vraiment la même chose.
                                  Dans la même logique, on semblait plus proche d'être capable de gérer un parcours européen et une coupe nationale ces dernières saisons que sous Fournier.

                                  Pour les chiffres, je peux te les donner : on a vendu pour 130M€, et acheté pour 125. En comparaison, l'année d'avance, on vend pour 90M€ et on achète pour 46M€, et l'année d'encore avant, pour 120M€ de ventes, on achète pour 60M€.
                                  Donc le premier été de Juni, on est quand même sur un mercato historique, en partie ruiné par le choix de Sylvinho.
                                  Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                                    Donc le premier été de Juni, on est quand même sur un mercato historique, en partie ruiné par le choix de Sylvinho.
                                    Et le pire mercato du XXième siècle en ce qui concerne le choix des profils, jamais égalé en terme de concentration d'inadaptés sur une aussi brève période. A moins de considérer que Petit Sylvain a grillé Andersen, Koné, Mendes et Adélaïde par sa seule incompétence, mais c'est un pas que je ne franchirais pas.

                                    Commentaire


                                    • Belle vidéo sur Juni (joueur) : https://youtu.be/HyuSaG1Wpbk
                                      Envoyé par InfosGones
                                      Bientôt les clubs vont poser des options d'achat payante sur des spermatozoïdes

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par junibestcf Voir le message
                                        Belle vidéo sur Juni (joueur) : https://youtu.be/HyuSaG1Wpbk
                                        Merci pour cette belle vidéo....

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Yanloup Voir le message

                                          Et le pire mercato du XXième siècle en ce qui concerne le choix des profils, jamais égalé en terme de concentration d'inadaptés sur une aussi brève période. A moins de considérer que Petit Sylvain a grillé Andersen, Koné, Mendes et Adélaïde par sa seule incompétence, mais c'est un pas que je ne franchirais pas.
                                          Non, sa seule incompétence lui a permis de faire 10 points en 9 matchs avec une ossature Lopes - Dubois, Denayer, Marcelo - Tousart, Aouar - Depay, Dembele, Terrier.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par stadier Voir le message

                                            Non, sa seule incompétence lui a permis de faire 10 points en 9 matchs avec une ossature Lopes - Dubois, Denayer, Marcelo - Tousart, Aouar - Depay, Dembele, Terrier.
                                            Bosz était à 13 pts en 9 matchs il y a encore 6 jours en arrière et tout le monde lui cire les pompes

                                            Un con pédant ce Sylvio !!!
                                            #NousSommesPeterBosz

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Daymoon69 Voir le message

                                              Bosz était à 13 pts en 9 matchs il y a encore 6 jours en arrière et tout le monde lui cire les pompes

                                              Un con pédant ce Sylvio !!!
                                              Je ne trouve pas suffisant d'avoir fait 13 points sur les 9 premiers matchs si on considère le calendrier peu difficile. On a perdu le droit de rêver au titre dès la 2ème journée. Dans ces conditions je ne vais certainement pas cirer les pompes de Bosz, j'attend de lui une 2ème place en Ligue 1 à la 38ème journée, maintenant on va espérer que la série plus difficile bien commencée avec la victoire contre Monaco se poursuive pour atteindre cet objectif.

                                              La différence c'est que Sylvinho ne parle pas français, ne connait pas le championnat de France et prend la suite d'un podium et d'une qualification en C1. Et si il commence par 2 victoires il enchaine ensuite 6 matchs sans succès. Bosz parle français, connait la Ligue 1 et débarque suite à une 4ème place et seulement une qualif en Europa League, les 3 premiers matchs sont scandaleux comptablement et considérant les adversaires, mais depuis la dynamique s'est inversée.

                                              C'est vraiment trés difficile de comparer les deux à tous les niveaux.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par stadier Voir le message

                                                La différence c'est que Sylvinho ne parle pas français, ne connait pas le championnat de France et prend la suite d'un podium et d'une qualification en C1. Et si il commence par 2 victoires il enchaine ensuite 6 matchs sans succès. Bosz parle français, connait la Ligue 1 et débarque suite à une 4ème place et seulement une qualif en Europa League, les 3 premiers matchs sont scandaleux comptablement et considérant les adversaires, mais depuis la dynamique s'est inversée.

                                                C'est vraiment trés difficile de comparer les deux à tous les niveaux.
                                                La vraie différence c'est que P. B c'est Ajax, Dortmund et Leverkusen alors que Sylvinho c'est adjoint en sélection brésilienne.
                                                Cette seule comparaison suffit en elle-même.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Yanloup Voir le message

                                                  La vraie différence c'est que P. B c'est Ajax, Dortmund et Leverkusen alors que Sylvinho c'est adjoint en sélection brésilienne.
                                                  Cette seule comparaison suffit en elle-même.
                                                  oui et non... ca veut tout dire et rien dire... des entraineurs qui n'avaient jamais rien fait et qui se sont révélés y'en a des tonnes aussi... Prends Zidane par exemple!

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par petit_sauvage Voir le message

                                                    oui et non... ca veut tout dire et rien dire... des entraineurs qui n'avaient jamais rien fait et qui se sont révélés y'en a des tonnes aussi... Prends Zidane par exemple!
                                                    Des entraîneurs qui parlent français, ont mal débuté sans pour autant jouer la CL aussi. On peut toujours trouver des contre-exemples à tout.
                                                    Pour moi la différence fondamentale entre P. B et P. Sylvain, c'est les références. Il y a rarement de secret en la matière d'ailleurs. Et ça marche aussi pour les joueurs.
                                                    Surtout que le contre-exemple Zidane est extrêmement singulier. Z. Z avait un rôle politique avant tout, au moment où l'équipe en avait le plus besoin. Pas certain que Baggio (par exemple) eut eu le même effet.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X