Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lucas Paqueta

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Match correct sans être flamboyant.

    Dommage qu'il soit H-J sur son but : beau contrôle et beau piqué.

    Commentaire


    • #77

      OL
      issu du journal


      Lucas Paqueta (OL) : l'île à la joie




      Le milieu brésilien de l'OL est né sur une île sise dans la baie de Rio, où il a développé un caractère calme et serein. Il l'a quittée pour le football et porte aujourd'hui le nom de ce bout de terre, «Paqueta».






      (A. Martin/L'Équipe)
      Hugo Guillemet, à Lyon24 octobre 2020 à 00h00
      partager





      C'est un coin de paradis coupé du monde et surtout de l'agitation de Rio de Janeiro, un petit point microscopique au milieu de l'immense baie de Guanabara, un havre de paix sans voiture, cerclé d'une mer d'huile. L'île de Paqueta vit au rythme du ferry qui la relie à la mégalopole brésilienne : des Cariocas en congés débarquent, les glacières chargées de bières fraîches, dont ils profitent les pieds dans le sable et la tête ailleurs. Le soir, le bateau les ramène en ville reposés, revigorés. C'est là, dans cette absolue quiétude, qu'a grandi Lucas Tolentino Coelho de Lima.




      Lucas Paqueta en bref
      23 ans.
      Club : Lyon.
      Poste : milieu offensif.
      2019 : en juillet, il remporte la Copa América avec le Brésil. Il joue 5 minutes lors de cette compétition, en quarts de finale, contre le Paraguay (0-0, 4-3 aux t.a.b.).




      Lucas « Paqueta » a pour nom de footballeur celui de l'île de sa vie, il le porte fièrement sur les épaules, floqué au dos de ses maillots, et c'est d'ailleurs comme cela qu'il veut qu'on l'appelle, ainsi qu'il l'a demandé à tout le monde lors de sa signature à l'OL, fin septembre. « L'enfance de Lucas était paisible, résume Cristiane, sa mère. Il allait à l'école et, le reste du temps, il jouait au ballon sur la plage de Moreninha. »

      Cette longue étendue de sable fin et de quelques herbes sauvages, à deux pas de la maison familiale, a vu les premières frappes, pieds nus, du petit crack à la patte gauche déjà magique. « C'est là que j'ai peaufiné ma technique, glisse le milieu lyonnais en détournant le regard, d'un sourire timide. C'était le début, c'était seulement du jeu, de la joie, avec mon frère et nos amis. »



      Paqueta parle d'un débit lent et d'une voix posée. Les réponses sont courtes, il les ponctue en se tournant vers Isabelle Dias, l'interprète et accompagnatrice historique des Brésiliens à l'OL, comme pour trouver refuge auprès d'une personne de confiance face à un monde qu'il découvre.



      Quand on vient d'une île de 3 000 habitants où il est de coutume de se dire bonjour lorsqu'on se croise dans la rue, et où l'on se déplace à pied, en bicyclette ou en charrette, il faut du temps pour s'adapter à la nouveauté, même à 23 ans. Lucas Paqueta a pourtant quitté l'île très jeune, dans sa neuvième année, puisque Flamengo, le plus grand club de Rio, l'avait repéré et parce que son talent balle au pied était déjà trop grand pour se circonscrire à deux kilomètres carrés.




      «Je veux retrouver mon bon football. Mon football du Brésil. Mon foot est un foot heureux»

      Lucas Paqueta






      Avec Matheus, son aîné de deux ans, Lucas formait un imbattable duo, à Moreninha, et les enfants de passage, le soir venu, remontaient sur le bateau le nez dans leurs tongs : ils n'auraient que des défaites à raconter le lendemain à l'école. « Depuis tout petits, nous avons toujours été ensemble, et Lucas s'est toujours démarqué, la preuve est qu'il jouait avec moi alors qu'il n'avait même pas l'âge d'être inscrit au foot », se remémore Matheus, aujourd'hui professionnel à Tombense (D3 au Brésil). « Mon frère a toujours été mon principal compagnon de jeu, et j'ai toujours voulu avoir sa vitesse, son habileté, son talent, souffle Paqueta. On est deux joueurs différents donc on était complémentaires ; moi, je suis plus classique que lui, j'ai un football plus réfléchi. »




      11


      Lucas Paqueta compte 11 sélections avec le Brésil. Il a inscrit 2 buts avec la Seleçao. Vendredi, il a été appelé en sélection olympique, en compagnie du Lyonnais Bruno Guimaraes.





      Réfléchi, mais avec quelques extravagances, aussi : le Lyonnais aime les petits ponts, les sombreros et les lobs. C'est d'ailleurs de cette manière, et de 35 mètres, qu'il a inscrit son premier but avec Flamengo, en février 2017, face à un gardien qui avait eu l'imprudence de trop s'avancer. Il a failli ouvrir son compteur à l'OL comme cela, dimanche dernier à Strasbourg (3-2), d'une louche délicieuse par-dessus Bingourou Kamara, avant que l'arbitre n'annule le but pour hors-jeu.

      »

      Mais ramener son football à sa seule esthétique serait réducteur. « Il a un sens de la passe et du jeu vers l'avant au-dessus de la moyenne, dit de lui Rudi Garcia, avec qui il échange beaucoup, en italien, depuis trois semaines. Ce qui est plaisant, c'est qu'il ne rechigne pas sur le travail défensif, et c'est très bien pour un entraîneur. » Le coach rhodanien l'a utilisé relayeur droit en Alsace, mais il loue sa polyvalence et compte aussi sur sa recrue au poste de meneur de jeu, ou bien comme faux ailier, par exemple. « Ma meilleure position est d'être sur le terrain, ironise le joueur. Derrière ou devant, ce n'est pas le plus important. Je veux surtout apporter de la joie dans le jeu de l'équipe, comme me l'a demandé Juninho. »



      Il a grandi de 27 centimètres en trois ans





      Paqueta avait perdu la sienne, à l'AC Milan, tout autant que sa place dans le onze, et c'est pour cela que le directeur sportif brésilien de l'OL a pu l'attirer, cet automne, contre 20 M€. L'ex-icône du stade Gerland était tombée sous le charme de ce meneur élégant, technique et décisif, il y a trois ans au Brésil. Il avait même proposé son nom à Lyon, sans suite à l'époque.




      Et un an après, il était trop tard ; au sortir d'une superbe saison 2018 qui le consacra meilleur joueur du pays, Paqueta s'est envolé pour Milan encombré de deux fardeaux : l'étiquette de « nouveau Kaka » et un transfert record à 38,5 M€. Il ne marquera qu'un seul but pour les Rossoneri en 44 matches et environ 2 400 minutes de jeu.



      « Il n'y a pas de revanche aujourd'hui, et je remercie même ce passage qui a pu être douloureux, assure le joueur. Ça fait partie de la vie. Maintenant, je veux retrouver mon bon football. Mon football du Brésil. Mon foot est un foot heureux. Et je sens la bonne énergie pour cela ici. »

      Pour Paqueta, chaque épreuve est positive, et il en a traversé. Pour s'entraîner à Flamengo, enfant, il a sacrifié sa douce vie sur l'île, et son sommeil. « Il était courageux, résume sa mère. Il quittait la maison à 8 heures le matin et il prenait le dernier ferry, à minuit, pour rentrer. » « Mon grand-père, aujourd'hui décédé, m'accompagnait, et je faisais tous ces trajets avec beaucoup de bonheur, promet le joueur. J'arrivais chez moi à 1 heure du matin, mais c'est ma famille qui m'a donné cette force d'accomplir tout ça. »



      Son père, Marcelo, formateur parachutiste, est moins présent à la maison mais il s'implique aussi beaucoup dans la carrière de ses fils et tient un rôle capital lorsque celle du cadet est freinée par un retard osseux : à 15 ans, il ne mesure que 1,53 m et ne fait plus le poids dans sa catégorie. « Nous l'avons emmené chez plusieurs endocrinologues dans l'espoir d'un résultat rapide, explique le paternel. Mais c'est son corps qui était comme cela. Alors nous avons fait confiance à Flamengo. » Le club carioca fait suivre à l'adolescent le Projeto Soma, un programme de renforcement physique et nutritionnel qui a fait ses preuves, par le passé, avec Zico et Bebeto. Paqueta grandit de 27 centimètres en trois ans.



      Sa carrière chez les grands pouvait se lancer. En déclin en Italie, Paqueta a vu un signe du destin lorsque Lyon l'a contacté, lui dont l'épaule et le bras gauche sont tatoués d'un lion, d'une lionne et d'un lionceau. « Ce tatouage montre simplement Lucas, moi et notre fils Benicio, détaille Eduarda, son épouse. C'était une bonne coïncidence d'être appelé par un club dont le lion est l'emblème, une identification en plus, et c'est important pour Lucas. J'espère qu'il pourra être très heureux de jouer ici. » Paqueta n'attend que ça : retrouver à l'OL l'insouciance et la joie qui l'habitaient, enfant, sur le sable de Moreninha.



      publié le 24 octobre 2020 à 00h00

      l'Equipe

      Commentaire


      • #78
        Je l'ai trouvé très en difficulté et un peu perdu aujourd'hui. Il se bat et essaie c'est sur mais je n'ai pas forcément comprit son rôle. Offensivement il n'a pas brillé, n'a pas bien servit de relais pour lancer les contre et il a beaucoup zoné près de Dubois pour essayer de l'épauler mais sans vraiment s'illustrer non plus.

        Je prefèrerais à ce stade repasser sur un milieu avec Guimaraes et Caqueret en plus d'Aouar plutôt que d'avoir Mendes et Paqueta. Mais avec ce milieu on aurait le ballon, et est ce ce que veut Garcia?

        Commentaire


        • #79
          Totalement d'accord avec le message ci-dessus

          Commentaire


          • #80
            Pareil, je l'ai trouvé en dedans et peu inspiré aussi pour sortir le ballon. Je m'attendais à mieux. Je pense que BG et Caqueret offrent de meilleures garanties que lui à l'instant T, mais on vient de le recruter en grande pompe, il va falloir lui laisser le temps de prendre confiance. Il va aussi falloir qu'il s'adapte à la vitesse du jeu européen, ses prises de décisions sont encore trop lentes, c'est clairement un cas de joueur sud-américain qui a du mal à passer le cap. Quand on lit sa "biographie" ci-dessus, on peut le comprendre, c'est un gars qui vient de loin. On peut voir le coté positif des choses, chez nous il va être bien entouré avec Juninho et les autres brésiliens.

            Commentaire


            • #81
              Envoyé par JuniGarde Voir le message
              Je l'ai trouvé très en difficulté et un peu perdu aujourd'hui. Il se bat et essaie c'est sur mais je n'ai pas forcément comprit son rôle. Offensivement il n'a pas brillé, n'a pas bien servit de relais pour lancer les contre et il a beaucoup zoné près de Dubois pour essayer de l'épauler mais sans vraiment s'illustrer non plus.

              Je prefèrerais à ce stade repasser sur un milieu avec Guimaraes et Caqueret en plus d'Aouar plutôt que d'avoir Mendes et Paqueta. Mais avec ce milieu on aurait le ballon, et est ce ce que veut Garcia?
              Idem...

              Pas très convaincant dans le jeu.
              Comme point positif je note quand même qu'il a l'air de bien s'arracher sur les ballons et semble avoir envie de jouer rapidement vers l'avant. Mais gros déchet technique, notamment dans les passes, que j'avais remarqué sur ses compil.

              Commentaire


              • #82
                Je pense qu'il manque encore de rythme vu qu'il très peu joué au Milan-Ac, ça viendra avec l'enchaînement des matches, sur certaines phases, je l'ai vu mettre du temps à sortir la balle proprement de note camp, il subit vite le pressing des adversaires et la perd dangereusement.
                Bref, il a beaucoup de réglages à faire ainsi qu'avec ses coéquipiers, mais il faut qu'il réussisse au bout de quelques matches à mettre les supporters de son côté...et envoyer aussi un signe au sélectionneur du Brésil, aujourd'hui, il en est encore loin.
                Juni a misé gros sur lui, tout échec lui est interdit....

                Commentaire


                • #83
                  Pour voir le verre à moitié plein, il est quand même très combatif et veut gratter les ballons pour les mettre devant. Je préfère ça au Mendes de l'an passé, malgré les difficultés évidentes qu'il a connues face à Monaco.

                  Commentaire


                  • #84
                    Et tu as bien raison de voir le verre à moitié plein : il est combattif, semble quand même très fin techniquement, plutôt complet. Il faut juste qu'il trouve sa place et son rôle, ce qui demande un peu de temps.
                    Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                    Commentaire


                    • #85
                      Sur le plan technique, il sait faire des choses. Sur le plan tactique, son passage en Italie a dû lui donner quelques billes pour briller devant le bello ragazzo. Là où il va devoir bosser, c'est dans l'intensité qu'il met dans ses passes, ses courses. Si le physique suit, ça peut être un futur 10 très intéressant.

                      Dans l'allure, il me rappelle Pastore.

                      Commentaire


                      • #86
                        C'est la dèche au Brésil, 2 bouts de matchs chez nous et hop sélection
                        https://www.cbf.com.br/selecao-brasi...cao-brasileira
                        #GarciaDemission #CheyrouDemission
                        #BartomeuDimision

                        Commentaire


                        • #87
                          Envoyé par tom83 Voir le message
                          C'est la dèche au Brésil, 2 bouts de matchs chez nous et hop sélection
                          https://www.cbf.com.br/selecao-brasi...cao-brasileira
                          Je suis totalement surpris par sa sélection, il n'a rien montré du niveau de la "seleçao", ceci dit, c'est juste pour le mettre sur le banc au cas où..
                          Quant à Guimaraes, sa méforme est palpable jusqu'au sélectionneur qui l'oublie cette-fois, il faut qu'il sorte vite du statut d'espoir qu'il devienne vraiment décisif avec nous, sinon, il va rater le train de sa sélection

                          Commentaire


                          • #88
                            Envoyé par tom83 Voir le message
                            C'est la dèche au Brésil
                            De quand date le dernier grand Brésil ? Quelles sont leurs perfs sur les quatre derniers mondiaux ?
                            Nono : "Qui parle de sportif?"

                            Commentaire


                            • #89
                              Là cette fois-ci, il m'a vraiment plus convaincu que lors de ses deux premiers matchs.
                              Dernière modification par Dragonnet, 01/11/2020, 23h21.

                              Commentaire


                              • #90
                                Là il a vraiment mis le paqueta ​​​​​​
                                L'une de ses qualités est de savoir conserver le ballon ou à défaut de provoquer une faute...
                                Nono : "Qui parle de sportif?"

                                Commentaire


                                • #91
                                  Très précieux dans la tenue du ballon

                                  Commentaire


                                  • #92
                                    Ca monte en puissance... je lui connaissais pas cette hargne dans les duels, c'est vraiment appréciable. Et sa sérénité balle au pied, dans la protection de balle...

                                    Commentaire


                                    • #93
                                      il a joue comme un vrai 8. j'ai bien aime. apporte plus qu'aouar sur ce match

                                      Commentaire


                                      • #94
                                        Bien aimé sa réaction sur le but alors qu'Aouar le snobe assez clairement. Un des tous meilleurs sur le terrain ce soir, pourvu qu'il prenne vraiment confiance.

                                        Commentaire


                                        • #95
                                          Envoyé par maverick Voir le message
                                          il a joue comme un vrai 8. j'ai bien aime. apporte plus qu'aouar sur ce match
                                          Match correct en première mi temps mais mauvais en deuxième.

                                          Aouar apporte le but, apporte le caviar à Ekambi qui se foire et est a peu près a l'origine de tous les mouvements dangereux. Paqueta plutot utile dans l'entre jeu en première, mais offensivement pas assez creatif et productif.

                                          Commentaire


                                          • #96
                                            Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                            Match correct en première mi temps mais mauvais en deuxième.

                                            Aouar apporte le but, apporte le caviar à Ekambi qui se foire et est a peu près a l'origine de tous les mouvements dangereux. Paqueta plutot utile dans l'entre jeu en première, mais offensivement pas assez creatif et productif.
                                            oui forcement. il faut bien que certains defendent. avec aouar et memphis on defend a 9. pas etonnant que garcia les sors quand il a vu qu'on ne ferait plus que ca a la fin

                                            Commentaire


                                            • #97
                                              Meilleur a la recup que dans l(utilisation du ballon, ce qui est surprenant par rapport a ce qu'on a entendu a son arrivée

                                              Commentaire


                                              • #98
                                                Envoyé par maverick Voir le message
                                                il a joue comme un vrai 8. j'ai bien aime. apporte plus qu'aouar sur ce match
                                                Pareil, en terme d'investissement collectif ce n'est clairement pas la même ! Paqueta est peut-être un peu moins soyeux, mais il montre beaucoup plus de volonté défensivement. C'est pour cela qu'il est resté sur le terrain jusqu'au bout ! Il m'a bien rassuré sur ce match, même s'il a du déchet, du superflu, et qu'il a joué assez loin du but adverse. Il fait ce qu'il faut pour conserver sa place dans le 11.

                                                Commentaire


                                                • #99
                                                  3e match et j'ai toujours pas compris son jeu. Bon, je suis pas deçu hein, mais c'est un 8 défensif ou offensif ?
                                                  Envoyé par imago01
                                                  toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                                                  Envoyé par imago01
                                                  allez l'OM

                                                  Commentaire


                                                  • Impressionnant son impact physique et son envie le seul problème c'est qu'on a pas recruté Toulalan mais un Aouar bis (enfin normalement)

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X