Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Peter Bosz

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Et je précise bien sûr que si j'évoque tout ça, c'est car pendant longtemps on disait qu'à Lyon, le problème, c'était l'entraineur, et le problème de l'entraineur, c'était le "projet de jeu". Je suis parfaitement d'accord avec toi pour dire que chaque entraineur présente des caractéristiques multiples et qu'il est débile de les mettre dans des cases.

    J'avais déjà dit, il y a un bon moment, que pour moi, tu pouvais faire une sorte de graphique assez simple sur le profil de l'entraineur : ça irait du purement pragmatique n'ayant aucune idée de jeu préférable et jugeant uniquement en fonction des qualités de ses joueurs au purement idéologique qui ne veut jouer que d'une manière précise.

    Je reste convaincu que ceux qui appartiennent à la première catégorie sont souvent critiqués car passant pour peu compétents et jamais des solutions envisageables sur du long-terme, alors qu'à l'inverse, ceux très idéologues, même s'ils font des erreurs de management manifestes (comme Bielsa) à Lille seront toujours pardonnés avec la même excuse : il leur faut du temps.

    J'ai critiqué Bosz en début de saison pour trois choses essentielles : à la fois car ses principes de jeu, même commençant à être appliqués, ne payaient pas vraiment ; à la fois car ça correspondait assez peu à l'effectif disponible et qu'il semblait manquer de qualité pour vite transmettre tous ses principes ; à la fois car il n'envisage que ce qui peut se dérouler dans son cadre de pensée correspondant au projet théorique. Comme dit ailleurs, c'est comme si je ne pensais mes cours que dans le cadre où les élèves sont réceptifs : c'est suicidaire.

    J'ai l'impression sur cette fin de saison qu'on a quelque-chose déjà plus adapté aux qualités de nos joueurs. Mais j'ai du mal à m'enflammer, car j'ai l'impression que dans un rôle plus managérial, il me semble assez banal, et surtout que ses principes de jeu initialement vantés semblent totalement absents. Ce n'est pas une sorte de compromis permettant de mettre en place, petit à petit, ses idées. C'est un compromis total. Et ça donne l'impression d'avoir un peu perdu un an dans l'affaire.
    Les entraîneurs très idéologiques n'existent pas au plus haut niveau, ce sont des étiquettes collées par les médias et le grand public. Tu parles de Bielsa, mais l'organisation qu'il met en place quand il gagne contre City (bloc très bas, contre attaques, jeu très vertical, peu de possession) n'a qu'une seule chose en commun avec n'importe quel match de Leeds contre une équipe de bas de tableau de PL: le pressing intense, mais c'est à peu près tout.

    Bielsa, comme d'autres entraineurs, son point fort, c'est de passer ses nuits entières à regarder des matchs de foot, les adversaires etc... et de réussir à faire passer ses convictions aux joueurs sur l'intensité physique par exemple, ou le fait de se projeter à beaucoup de joueurs dans la surface adverse, ce n'est pas du tout d'avoir échafaudé des grandes théories philosophiques sur le foot, ce qu'il n'a jamais fait de toute façon.

    Commentaire


    • Envoyé par Elano Voir le message

      Les entraîneurs très idéologiques n'existent pas au plus haut niveau, ce sont des étiquettes collées par les médias et le grand public. Tu parles de Bielsa, mais l'organisation qu'il met en place quand il gagne contre City (bloc très bas, contre attaques, jeu très vertical, peu de possession) n'a qu'une seule chose en commun avec n'importe quel match de Leeds contre une équipe de bas de tableau de PL: le pressing intense, mais c'est à peu près tout.

      Bielsa, comme d'autres entraineurs, son point fort, c'est de passer ses nuits entières à regarder des matchs de foot, les adversaires etc... et de réussir à faire passer ses convictions aux joueurs sur l'intensité physique par exemple, ou le fait de se projeter à beaucoup de joueurs dans la surface adverse, ce n'est pas du tout d'avoir échafaudé des grandes théories philosophiques sur le foot, ce qu'il n'a jamais fait de toute façon.
      Guardiola, à chaque fois que je le vois échouer en demi de LDC face à une équipe qu'on considérera plus pragmatique, désolé, mais je vois quelqu'un pensant plus une manière ultime de jeu que son équipe est censée appliquée plutôt qu'un gars capable de faire des compromis suivant les matchs. J'ai pas souvenir de City cherchant à jouer le contre.

      Pour le reste, je ne disais pas que ces entraineurs ne font aucun compromis. Je souligne simplement que certains vendent avant tout un projet de jeu tandis que d'autres ne le font pas. Ancelotti n'a pas vendu un projet de jeu précis au Real : il a vendu d'y aller, de voir les joueurs à disposition et de les faire jouer de manière à gagner. Si tu signes Guardiola, il te vend autre chose. A Lille, si tu signes Galtier, il te vend l'exploitation de ton effectif. Si tu signes Bielsa, il y a, généralement, un projet de jeu porté, moins en relation directe avec les forces à disposition à l'instant T mais plus échelonné sur un projet de moyen-terme.

      Si tu prends à un niveau plus faible, les Paulo Sousa et autres profil, même chose. Ils vendent avant tout une façon de jouer plus que des résultats. Je maintiens avec force mon point initial : les entraineurs défendant avant tout une vision très managériale de mise en confiance de leur groupe autour des qualités déjà présentes sont extrêmement dévalorisés.

      Il y a 20 ans, tu signais ton entraineur pour gagner des matchs, idéalement en jouant pas trop mal. Actuellement, avec la disponibilité de tous les matchs en vidéo, tu signes un mec pour que ça soit un projet ambitieux, à l'image de, suivant les époques, le Rayo Vallecano, Dortmund, l'Atleti, l'Atalanta, etc.
      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

      Commentaire


      • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

        Guardiola, à chaque fois que je le vois échouer en demi de LDC face à une équipe qu'on considérera plus pragmatique, désolé, mais je vois quelqu'un pensant plus une manière ultime de jeu que son équipe est censée appliquée plutôt qu'un gars capable de faire des compromis suivant les matchs. J'ai pas souvenir de City cherchant à jouer le contre.

        Pour le reste, je ne disais pas que ces entraineurs ne font aucun compromis. Je souligne simplement que certains vendent avant tout un projet de jeu tandis que d'autres ne le font pas. Ancelotti n'a pas vendu un projet de jeu précis au Real : il a vendu d'y aller, de voir les joueurs à disposition et de les faire jouer de manière à gagner. Si tu signes Guardiola, il te vend autre chose. A Lille, si tu signes Galtier, il te vend l'exploitation de ton effectif. Si tu signes Bielsa, il y a, généralement, un projet de jeu porté, moins en relation directe avec les forces à disposition à l'instant T mais plus échelonné sur un projet de moyen-terme.

        Si tu prends à un niveau plus faible, les Paulo Sousa et autres profil, même chose. Ils vendent avant tout une façon de jouer plus que des résultats. Je maintiens avec force mon point initial : les entraineurs défendant avant tout une vision très managériale de mise en confiance de leur groupe autour des qualités déjà présentes sont extrêmement dévalorisés.

        Il y a 20 ans, tu signais ton entraineur pour gagner des matchs, idéalement en jouant pas trop mal. Actuellement, avec la disponibilité de tous les matchs en vidéo, tu signes un mec pour que ça soit un projet ambitieux, à l'image de, suivant les époques, le Rayo Vallecano, Dortmund, l'Atleti, l'Atalanta, etc.
        Ben désolé mais non, cette année, City est une machine défensive en PL (enfin, contre les bonnes équipes, pas les équipes de bas de tableau), mais n'est pas du tout brillante offensivement, et joue normalement de manière bien plus maîtrisée et lente, positionnée moins haute aussi, qu'il y a 2 ans par exemple, où ils marquaient beaucoup plus en faisant circuler le ballon très vite dans le camp adverse.

        Prenons l'exemple de la double confrontation Real-City, moi je n'ai pas vu une équipe idéologique, au contraire, ce que je retiens de ce match, c'est que Guardiola s'est planté tactiquement d'abord à l'aller, en mettant des arrières droits pas du tout adaptés contre Vinicius (Stones, puis Fernandinho), là où il aurait dû, du fait de l'absence de Walker, tenter de mettre 2 joueurs sur lui, un ARD et un milieu rapide.

        Et ensuite, en continuant de jouer haut à 2-0, alors que son équipe maîtrisait le match, contrairement à ce qu'elle fait dans les matchs de PL donc, où elle sait parfaitement utiliser la possession dans une optique défensive, ce qu'elle n'a pas fait ici. On peut penser que c'est la faute au melon de Guardiola, bien plus qu'à une posture idéologique, puisque, comme je le disais, elle ne joue pas comme ça le reste du temps contre les bonnes équipes de PL.

        En fait, d'une manière générale, il est absolument impossible de maintenir un groupe d'humains mobilisé si tu les fais toujours jouer de la même façon sur un aussi grand nombre de matchs et de saisons. On le voit très bien avec Klopp aussi, derrière certains fondamentaux de jeu (pressing pour les 2, possession pour l'un, verticalité pour l'autre, et encore, j'ai des matchs en tête où Liverpool joue de manière plus lente), ils ajustent toujours leurs équipes, en fonction des états de forme des uns et des autres, de l'état physique général, des adversaires, des recrues (là où voit qu'avec L.Diaz par exemple, c'est Mané qui occupe l'axe, et il ne le fait pas tout à fait de la même façon que Jota en début de saison).

        Commentaire


        • Envoyé par Elano Voir le message

          Ben désolé mais non, cette année, City est une machine défensive en PL (enfin, contre les bonnes équipes, pas les équipes de bas de tableau), mais n'est pas du tout brillante offensivement, et joue normalement de manière bien plus maîtrisée et lente, positionnée moins haute aussi, qu'il y a 2 ans par exemple, où ils marquaient beaucoup plus en faisant circuler le ballon très vite dans le camp adverse.

          Prenons l'exemple de la double confrontation Real-City, moi je n'ai pas vu une équipe idéologique, au contraire, ce que je retiens de ce match, c'est que Guardiola s'est planté tactiquement d'abord à l'aller, en mettant des arrières droits pas du tout adaptés contre Vinicius (Stones, puis Fernandinho), là où il aurait dû, du fait de l'absence de Walker, tenter de mettre 2 joueurs sur lui, un ARD et un milieu rapide.

          Et ensuite, en continuant de jouer haut à 2-0, alors que son équipe maîtrisait le match, contrairement à ce qu'elle fait dans les matchs de PL donc, où elle sait parfaitement utiliser la possession dans une optique défensive, ce qu'elle n'a pas fait ici. On peut penser que c'est la faute au melon de Guardiola, bien plus qu'à une posture idéologique, puisque, comme je le disais, elle ne joue pas comme ça le reste du temps contre les bonnes équipes de PL.

          En fait, d'une manière générale, il est absolument impossible de maintenir un groupe d'humains mobilisé si tu les fais toujours jouer de la même façon sur un aussi grand nombre de matchs et de saisons. On le voit très bien avec Klopp aussi, derrière certains fondamentaux de jeu (pressing pour les 2, possession pour l'un, verticalité pour l'autre, et encore, j'ai des matchs en tête où Liverpool joue de manière plus lente), ils ajustent toujours leurs équipes, en fonction des états de forme des uns et des autres, de l'état physique général, des adversaires, des recrues (là où voit qu'avec L.Diaz par exemple, c'est Mané qui occupe l'axe, et il ne le fait pas tout à fait de la même façon que Jota en début de saison).
          Globalement que Guardiola se ch*e dessus en phase finale de LdC c'est plus trés original... Je me souviens de sa défense à 3 en final 8 contre nous ou il s'était fait aussi découper par la presse. Le gars doit avoir une pression maximale avec ce qu'il a dans les mains (à savoir un effectif royal)... Toujours est-il que la blessure de Kyle Walker est pour moi un des tournants de cette série tant son absence sur l'aller à pesé lourd et tant sa sortie au retour est préjudiciable. De ca Guardiola n'est pas maître...

          Après je l'ai trouvé tres nerveux sur le banc, et je pense qu'il a communiqué sa nervosité à son équipe. La comparaison avec le calme pharaonique d'Ancelloti était d'ailleurs assez frappant... et relevé par tous.

          Commentaire



          • Loto Foot

            1N2

            1- Coeur croisé de Playtex vs bras croisés de Peter

            2 -Cousin Hubert vs cousin peter

            3 - Orange mécanique rouilléee vs Orange is the new black sheep

            4 - Du Leerdamer (ou j'fais un malheur) vs le gouda (c'est sympa)

            5 - Bosse des maths vs bosse de chameau

            6 - Are you ready for this vs No Limit ?

            7- Didier Barbelivien et Felix Gray vs Alizée

            8 - Azmoun vs Lewandowski

            Commentaire


            • Envoyé par Elano Voir le message

              Ben désolé mais non, cette année, City est une machine défensive en PL (enfin, contre les bonnes équipes, pas les équipes de bas de tableau), mais n'est pas du tout brillante offensivement, et joue normalement de manière bien plus maîtrisée et lente, positionnée moins haute aussi, qu'il y a 2 ans par exemple, où ils marquaient beaucoup plus en faisant circuler le ballon très vite dans le camp adverse.

              Prenons l'exemple de la double confrontation Real-City, moi je n'ai pas vu une équipe idéologique, au contraire, ce que je retiens de ce match, c'est que Guardiola s'est planté tactiquement d'abord à l'aller, en mettant des arrières droits pas du tout adaptés contre Vinicius (Stones, puis Fernandinho), là où il aurait dû, du fait de l'absence de Walker, tenter de mettre 2 joueurs sur lui, un ARD et un milieu rapide.

              Et ensuite, en continuant de jouer haut à 2-0, alors que son équipe maîtrisait le match, contrairement à ce qu'elle fait dans les matchs de PL donc, où elle sait parfaitement utiliser la possession dans une optique défensive, ce qu'elle n'a pas fait ici. On peut penser que c'est la faute au melon de Guardiola, bien plus qu'à une posture idéologique, puisque, comme je le disais, elle ne joue pas comme ça le reste du temps contre les bonnes équipes de PL.

              En fait, d'une manière générale, il est absolument impossible de maintenir un groupe d'humains mobilisé si tu les fais toujours jouer de la même façon sur un aussi grand nombre de matchs et de saisons. On le voit très bien avec Klopp aussi, derrière certains fondamentaux de jeu (pressing pour les 2, possession pour l'un, verticalité pour l'autre, et encore, j'ai des matchs en tête où Liverpool joue de manière plus lente), ils ajustent toujours leurs équipes, en fonction des états de forme des uns et des autres, de l'état physique général, des adversaires, des recrues (là où voit qu'avec L.Diaz par exemple, c'est Mané qui occupe l'axe, et il ne le fait pas tout à fait de la même façon que Jota en début de saison).
              Ce qu'il ne faut pas lire Ne pas être à 100 buts ou plus mais finir "seulement" vers 90 buts marqués en rend pas City "pas brillant offensivement". Et oui, c'est une machine défensive, mais ça l'était déjà. Ils confisquent la balle pour souffler pendant que l'adversaire court, et derrière, à la perte de balle, ils peuvent être agressifs au pressing et la récupérer.

              Pour le idéologique, peut-être qu'on n'a pas la même définition du truc, alors. Pour moi, Guardiola, c'est un entraineur cherchant toujours à aller au bout de son projet tactique et qui bégaie (enfin à son niveau quoi, en demi de LDC dans le pire des cas) du moment qu'il doit trouver une sorte de compromis entre son idée de jeu et ce que va faire l'adversaire, du moment que l'adversaire pourra un minimum contrer son idée de jeu.

              Je suis d'accord avec la suite, et ce débat m'intéresse plus car je ne regarde pas assez souvent City jouer pour ne pas en rester sur mes impressions globales sur Guardiola. Et c'est ce que je reproche à Bosz, en partie : avoir trop tenté de jouer d'une manière donnée, sans trop réussir à s'adapter à différents contextes, même à l'échelle d'un match. Tu parles d'ajuster l'équipe en fonction des états de forme : on a assez peu réussi.

              Bon, de toute façon, je pense que le résultat contre Metz a condamné Bosz.
              Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

              Commentaire


              • 3615 CODE KINENVEU D' MON BOZZ

                TanteGaga et damouise s'occupe de leur fils Peter

                https://youtu.be/Jtgd_0k14no

                Peter au mois de juillet

                https://youtu.be/TQWmngbQijk
                Dernière modification par brisville, 09/05/2022, 18h47.

                Commentaire


                • Bosz, j'ai pas l'impression que ce soit le problème, mais il a jamais montré qu'il était la solution non plus.
                  Selon moi, de nouveaux actionnaires vont amener des changements ( nécessaires ceux-là) dans l'organigramme du club, qui apporteront plus de professionalisme et remettront le sportif au coeur du projet.

                  Commentaire


                  • Notre coach de l'année prochaine se doit d'être un meneur d'hommes, c'est bien beau la théorie mais on veut du résultat.

                    Ça passera obligatoirement par des coups de pieds aux fesses chez nous.

                    Commentaire


                    • Envoyé par DRX69 Voir le message
                      Notre coach de l'année prochaine se doit d'être un meneur d'hommes, c'est bien beau la théorie mais on veut du résultat.

                      Ça passera obligatoirement par des coups de pieds aux fesses chez nous.
                      .... c'est "rigolo" quand je l'entends parler de discipline... comme je l'ai expliqué ailleurs je pense que c'était aussi une auto-critique sur son style de management. Quand on voir les entraineurs de l'OL passés et notamment le dernier juste avant lui) c'était des gars avec de la poigne et qui savaient recadrer les troupes... Je pense pas qu'il a su montrer cette autorité auprès du groupe.

                      Après je pense que ce qui est important aussi c'est lorsqu'on change d'entraineur de ne pas faire complétement "rupture" avec ce qui avait été fait par le passé, généralement t'as quand même 80 à 90% des joueurs qui sont les mêmes. La le style de management entre Garcia et Bosz semblait quand même à l'opposé...

                      Mais oui, moi je suis pas contre un mec avec plus de poigne...

                      Commentaire


                      • Envoyé par petit_sauvage Voir le message

                        Après je pense que ce qui est important aussi c'est lorsqu'on change d'entraineur de ne pas faire complétement "rupture" avec ce qui avait été fait par le passé, généralement t'as quand même 80 à 90% des joueurs qui sont les mêmes. La le style de management entre Garcia et Bosz semblait quand même à l'opposé...
                        Effectivement. Ces choses là s'anticipent, je dirais même que c'est une stratégie. Tout le contraire d'une improvisation ou d'une opportunité en somme.
                        Envoyé par InfosGones;n11724247
                        Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

                        Commentaire


                        • Ceci dit je répète ce que j'ai dit pas mal de fois, en début de saisons, pas mal de joueurs à l'image d'Aouar se réveillent, font des efforts et mettent de l'envie. Le management est peut-être différent de Garcia mais ça fonctionnait. Le problème a été initialement à mes yeux beaucoup plus tactique.

                          Et c'est là où j'espère me tromper si Bosz est maintenu. Même si les joueurs se mettent à courir, à moins qu'il se réveille dans ses capacités à faire progresser son groupe, j'ai peur qu'on en reste exactement aux mêmes difficultés.
                          Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                          Commentaire


                          • Envoyé par petit_sauvage Voir le message

                            .... c'est "rigolo" quand je l'entends parler de discipline... comme je l'ai expliqué ailleurs je pense que c'était aussi une auto-critique sur son style de management. Quand on voir les entraineurs de l'OL passés et notamment le dernier juste avant lui) c'était des gars avec de la poigne et qui savaient recadrer les troupes... Je pense pas qu'il a su montrer cette autorité auprès du groupe.

                            Après je pense que ce qui est important aussi c'est lorsqu'on change d'entraineur de ne pas faire complétement "rupture" avec ce qui avait été fait par le passé, généralement t'as quand même 80 à 90% des joueurs qui sont les mêmes. La le style de management entre Garcia et Bosz semblait quand même à l'opposé...

                            Mais oui, moi je suis pas contre un mec avec plus de poigne...
                            Entraîneur à poigne chez nous? Dis moi qui s'il te plaît, Genesio et Silvichouette et Garcia n'en font pas partie selon moi.

                            Commentaire


                            • Envoyé par petit_sauvage Voir le message
                              .... c'est "rigolo" quand je l'entends parler de discipline... comme je l'ai expliqué ailleurs je pense que c'était aussi une auto-critique sur son style de management.
                              c'est rigolo, oui. Implicitement, il se positionne en simple tacticien, mais pas en coach.

                              Commentaire


                              • Envoyé par petit_sauvage Voir le message

                                .... c'est "rigolo" quand je l'entends parler de discipline... comme je l'ai expliqué ailleurs je pense que c'était aussi une auto-critique sur son style de management. Quand on voir les entraineurs de l'OL passés et notamment le dernier juste avant lui) c'était des gars avec de la poigne et qui savaient recadrer les troupes... Je pense pas qu'il a su montrer cette autorité auprès du groupe.

                                Après je pense que ce qui est important aussi c'est lorsqu'on change d'entraineur de ne pas faire complétement "rupture" avec ce qui avait été fait par le passé, généralement t'as quand même 80 à 90% des joueurs qui sont les mêmes. La le style de management entre Garcia et Bosz semblait quand même à l'opposé...

                                Mais oui, moi je suis pas contre un mec avec plus de poigne...
                                Je ferais le parallèle avec le PSG: un entraîneur dit "à poigne" n'obtiendra jamais rien de joueurs qui savent que l'autorité sur le groupe est partagée entre différentes personnes, ce qui est le cas à l'OL.

                                Et puis, encore faut-il qu'il ait des relais sur le terrain pour mettre en pratique ses principes de rigueur etc... si les joueurs s'en foutent, et que leur manque d'implication n'a jamais de conséquences, sans surprise, ça ne changera rien à la situation actuelle.

                                Quand tu vois les histoires autour des méthodes de Simeone ou Conceiçao, je ne vois vraiment pas comment ces 2 très bons coachs pourraient avoir du succès à l'OL.

                                Commentaire


                                • Envoyé par DRX69 Voir le message

                                  Entraîneur à poigne chez nous? Dis moi qui s'il te plaît, Genesio et Silvichouette et Garcia n'en font pas partie selon moi.
                                  Garcia c'était le roi des passes droits, et ceux accordés à Memphis en ont parfois agacé plus d'un. Garcia c'est d'avantage un coach politicien (ce n'est pas un gros mot) qu'autoritaire et Génésio, notamment vis à vis de Memphis, pouvait faire preuve de plus d'autorité que lui pour le coup.
                                  Dernière modification par Elano, 25/05/2022, 13h54.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par RomarioPichichi Voir le message
                                    c'est rigolo, oui. Implicitement, il se positionne en simple tacticien, mais pas en coach.
                                    Remarque tout à fait pertinente.... Lui il amène la "philosophie" en quelques sorte!

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par petit_sauvage Voir le message

                                      Remarque tout à fait pertinente.... Lui il amène la "philosophie" en quelques sorte!
                                      Je pense que c'est surtout culturel, ce qui est étonnant sachant qu'il a quand même joué en France, et dans une équipe où faire la bringue était une seconde nature (Toulon).

                                      Mais sinon, un coach anglais ou allemand aura beaucoup plus de mal à comprendre cet aspect de son métier qu'un coach français. Car chez eux, culturellement, un joueur anglais ou un allemand, quel que soit son niveau, se donne à fond à l'entraînement. Il est même parfois nécessaire de freiner leur engagement, qui peut être excessif, en leurs expliquant les problèmes de blessure que cet excès peut entraîner. Je pense que c'est surtout ça le sens de la remarque de Bosz.

                                      Et pour en revenir à l'OL, quand tu vois le niveau d'engagement, très variable on va dire pour être sympa, selon les matchs, il ne fait aucun doute que les entraînements doivent être du même tonneau.
                                      Dernière modification par Elano, 25/05/2022, 16h27.

                                      Commentaire


                                      • Mais du coup on a besoin de quel type d'entraîneur ? Un entraîneur "dictateur" ? On a essayé Puel : échec. Un entraîneur pote avec les joueurs ? On a essayé Génésio : échec. Il reste quoi ? Un mix des deux ? Galtier ?

                                        Commentaire


                                        • Galtier , c'est quand même un sacré coach . Structure équilibrée de l'équipe , au détriment parfois de l'attaque selon ses détracteurs. Mais à Lyon où les soucis défensifs sont récurrents, cela ferait du bien .

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par pap06 Voir le message
                                            Galtier , c'est quand même un sacré coach . Structure équilibrée de l'équipe , au détriment parfois de l'attaque selon ses détracteurs. Mais à Lyon où les soucis défensifs sont récurrents, cela ferait du bien .
                                            Tant qu'on sera capable d'en prendre 3 trois face au dernier du championnat, on pourra pas être ambitieux, c'est sur.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par pap06 Voir le message
                                              Galtier , c'est quand même un sacré coach . Structure équilibrée de l'équipe , au détriment parfois de l'attaque selon ses détracteurs. Mais à Lyon où les soucis défensifs sont récurrents, cela ferait du bien .
                                              Équilibre parfait pour t’envoyer en confidence, il s’est fait lâcher par ses joueurs de la même manière que Bosz, il avai juste pris plus de points que nous au moment où ça lui est arrivé, encore faut-il suivre la L1

                                              il il a perdu beaucoup de crédit cette saison car quand tu lui mets des chiffes molles, il n’y arrive pas plus que les autres

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Daymoon69 Voir le message

                                                Équilibre parfait pour t’envoyer en confidence, il s’est fait lâcher par ses joueurs de la même manière que Bosz, il avai juste pris plus de points que nous au moment où ça lui est arrivé, encore faut-il suivre la L1

                                                il il a perdu beaucoup de crédit cette saison car quand tu lui mets des chiffes molles, il n’y arrive pas plus que les autres
                                                Si on ne leur avait pas donné le match aller ... le jeu proposé par Galette est IMMONDE !

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Daymoon69 Voir le message

                                                  Équilibre parfait pour t’envoyer en confidence, il s’est fait lâcher par ses joueurs de la même manière que Bosz, il avai juste pris plus de points que nous au moment où ça lui est arrivé, encore faut-il suivre la L1

                                                  il il a perdu beaucoup de crédit cette saison car quand tu lui mets des chiffes molles, il n’y arrive pas plus que les autres
                                                  Lâcher un type qui fait 37 points sur l'année civile 2022 pour en prendre un qui en fait 33, c'est tout l'OL ça
                                                  Envoyé par InfosGones;n11724247
                                                  Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Elano Voir le message

                                                    Je ferais le parallèle avec le PSG: un entraîneur dit "à poigne" n'obtiendra jamais rien de joueurs qui savent que l'autorité sur le groupe est partagée entre différentes personnes, ce qui est le cas à l'OL.

                                                    Et puis, encore faut-il qu'il ait des relais sur le terrain pour mettre en pratique ses principes de rigueur etc... si les joueurs s'en foutent, et que leur manque d'implication n'a jamais de conséquences, sans surprise, ça ne changera rien à la situation actuelle.

                                                    Quand tu vois les histoires autour des méthodes de Simeone ou Conceiçao, je ne vois vraiment pas comment ces 2 très bons coachs pourraient avoir du succès à l'OL.
                                                    Le truc c'est que comme les "tacticiens", j'ai souvent l'impression que ce que l'on définit comme "poigne" englobe tout et son contraire.

                                                    Typiquement, Simeone, il est pas seulement à poigne parce qu'il est un chien comme joueur et sur le bord du terrain mais il est à poigne car il arrive à simuler à l'entrainement ce qu'il demandera en match à ses joueurs.
                                                    Je ne suis pas entraineur, mais j'ai l'impression que quand on regarde ce qu'ils font (enfin ce qui est disponible en ligne), beaucoup du boulot de l'entrainement revient à décortiquer ce qui pourra arriver en match pour automatiser les prises de décision. Une autorité naturelle pourra se faire en conséquence si ces préceptes te permettent de gagner des matchs.

                                                    Après, t'as plein de trucs mis en place dans les récits de "reprise" d'effectif que tu peux mettre en place à l'OL, qui que tu sois. Les trucs genre repas en commun, mises au vert si tu l'estimes nécessaire, privilégier les profils volontaires et toujours mettre de côté les branleurs, etc.

                                                    Bref, c'est ultra-réducteur comme le fait Garrincha de dire "On a testé tel profil ça n'a pas marché". Genesio c'est pas un entraineur "pote avec les joueurs". Puel c'est pas un entraineur "dictateur". Bosz, c'est pas non plus un management trop doux par exemple. C'est un gars qui n'a pas su mettre en place une tactique fonctionnelle à partir de son groupe de joueurs.
                                                    Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X