Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Vincent Ponsot

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Florentin Voir le message

    Oui je ne suis pas en opposition avec ta correction. On dit, et je me pose la question de savoir si c'est vrai, que Juninho ne voulait pas aller voir ce qui se passait du côté du CdF. Dans ce cas, non seulement il ne prend pas la mesure de son poste de DS, mais il commet une grosse faute car c'est un élément essentiel de la stratégie du club. J'ai de la peine à y croire, sans doute à cause de mon admiration pour le bonhomme et aussi parce que je vois bien que tous essaient aujourd'hui de lui coller tous les péchers du monde.
    Mais oui, si c'est vrai, il a déconné.
    J'en reste quand même à mon constat: que c'ait été une bonne décision ou pas, la nomination de Ponsot, directeur du football, a bien eu pour objectif de rétrograder Juninho.
    Je ne suis pas sur que ce soit un "on dit".
    Il y a beaucoup d'articles émanant de site sérieux disant "que durant sa période de présence il n'a jamais été voir du côté du CDF qui n'était pourtant qu'à quelques km de son bureaux.".
    D'une je pense qu'il n'y a pas de fumées sans feu, de deux ça n'a jamais été démenti par le principal intéressé et de trois j'ai souvenir d'avoir lu quelque part à l'époque ou Juni était encore "DS" (si tant est qu'on puisse lui attribuer cette fonction) qu'il avait refusé les fonctions de ce poste qui n'étaient pas en lien avec l'équipe première.

    Je veux croire que JMA a souhaité laisser a Juni le temps d'enfiler le costume et d'y prendre ses aises (1 an et 3 mois tout de même), en espérant qu'il en vienne à occuper le poste en totalité. En plus des erreurs de jugement/management que Juni a commises, il n'a pas endossé ces fonctions.
    A partir de là, il a bien fallu les donner à quelqu'un.

    Vers qui JMA pouvait bien se tourner ? Il s'est tourné vers son homme de confiance, l'alter égo de Juni côté finance, et je ne vois pas ou est le mal. Que ce puisse être vécu par Juni comme une rétrogradation je le conçois totalement. Mais c'est quand même lui qui a créeé cette situation non ?
    Il aurait pris ses fonctions de DS pleinement, jamais il n'aurait eu Ponsot au dessus de lui en tant que directeur du football. Je ne dis pas que sa mission aurait été plus facile et qu'il aurait pu recruter comme il voulait sans l'avis (j'ai pas dis validation ni aval, j'ai dis AVIS) de Ponsot, et c'est quand même normal que gérant les finances il ait son mot à dire sur les possibilités ou non d'effectuer des transactions. C'est bien pareil dans toutes les entreprises.

    Commentaire


    • Envoyé par karlu Voir le message

      Je ne suis pas sur que ce soit un "on dit".
      Il y a beaucoup d'articles émanant de site sérieux disant "que durant sa période de présence il n'a jamais été voir du côté du CDF qui n'était pourtant qu'à quelques km de son bureaux.".
      D'une je pense qu'il n'y a pas de fumées sans feu, de deux ça n'a jamais été démenti par le principal intéressé et de trois j'ai souvenir d'avoir lu quelque part à l'époque ou Juni était encore "DS" (si tant est qu'on puisse lui attribuer cette fonction) qu'il avait refusé les fonctions de ce poste qui n'étaient pas en lien avec l'équipe première.

      Je veux croire que JMA a souhaité laisser a Juni le temps d'enfiler le costume et d'y prendre ses aises (1 an et 3 mois tout de même), en espérant qu'il en vienne à occuper le poste en totalité. En plus des erreurs de jugement/management que Juni a commises, il n'a pas endossé ces fonctions.
      A partir de là, il a bien fallu les donner à quelqu'un.

      Vers qui JMA pouvait bien se tourner ? Il s'est tourné vers son homme de confiance, l'alter égo de Juni côté finance, et je ne vois pas ou est le mal. Que ce puisse être vécu par Juni comme une rétrogradation je le conçois totalement. Mais c'est quand même lui qui a créeé cette situation non ?
      Il aurait pris ses fonctions de DS pleinement, jamais il n'aurait eu Ponsot au dessus de lui en tant que directeur du football. Je ne dis pas que sa mission aurait été plus facile et qu'il aurait pu recruter comme il voulait sans l'avis (j'ai pas dis validation ni aval, j'ai dis AVIS) de Ponsot, et c'est quand même normal que gérant les finances il ait son mot à dire sur les possibilités ou non d'effectuer des transactions. C'est bien pareil dans toutes les entreprises.
      Bon tu as ton ressenti, j'ai le mien. D'accord il y a eu des articles et "il n'y a pas de fumée sans feu". Mais je n'appelle pas ça un élément de preuves. Je reste assez étonné qu'un type comme Juni qui connait très bien le fonctionnement du club (il y assez joué), ait pu commettre une telle erreur.
      Mais acceptons que ce soit le cas. Tu crois que Ponsot, aujourd'hui, se passionne pour le CdF ? Non car il n'aurait pas le temps. A la limite, il aurait pu prendre Borgia comme conseiller, mais je doute qu'il le connaisse.
      J'ai vu, sur d'autres post, que nous étions d'accord sur le recrutement d'un DS. C'est bien ce qu'il faut faire aujourd'hui, et qui ne se fait pas. Laurent Blanc a dit d'entrée (et on peut le comprendre) qu'il allait sécuriser l'équipe avec les joueurs d'expérience. Donc ce n'est pas lui qui ira passer ses samedis après-midi voir jouer nos jeunes.
      Un Remi Garde le ferait volontiers et est capable de structurer le sportif sur du moyen/long terme. LB va rester chez nous 2/3 ans pour aller dans un plus grand club si ça se passe bien, ou se fera virer si ça se passe mal.
      Je cite Garde mais ça peut très bien en être un autre. Simplement il en faut un. Ponsot a autre chose à faire dans le club.
      Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

      Commentaire


      • Envoyé par Florentin Voir le message

        Bon tu as ton ressenti, j'ai le mien. D'accord il y a eu des articles et "il n'y a pas de fumée sans feu". Mais je n'appelle pas ça un élément de preuves. Je reste assez étonné qu'un type comme Juni qui connait très bien le fonctionnement du club (il y assez joué), ait pu commettre une telle erreur.
        Mais acceptons que ce soit le cas. Tu crois que Ponsot, aujourd'hui, se passionne pour le CdF ? Non car il n'aurait pas le temps. A la limite, il aurait pu prendre Borgia comme conseiller, mais je doute qu'il le connaisse.
        J'ai vu, sur d'autres post, que nous étions d'accord sur le recrutement d'un DS. C'est bien ce qu'il faut faire aujourd'hui, et qui ne se fait pas. Laurent Blanc a dit d'entrée (et on peut le comprendre) qu'il allait sécuriser l'équipe avec les joueurs d'expérience. Donc ce n'est pas lui qui ira passer ses samedis après-midi voir jouer nos jeunes.
        Un Remi Garde le ferait volontiers et est capable de structurer le sportif sur du moyen/long terme. LB va rester chez nous 2/3 ans pour aller dans un plus grand club si ça se passe bien, ou se fera virer si ça se passe mal.
        Je cite Garde mais ça peut très bien en être un autre. Simplement il en faut un. Ponsot a autre chose à faire dans le club.
        Est ce que Ponsot se passionne pour le CDF ? Non, je ne pense pas, mais en fait tu prends le problème à l'envers. On ne demandait pas à Juni de "se passionner" pour le CDF, juste de le prendre à sa charge. Ce n'est pas de s'occuper des jeunes, c'est de manager le directeur du CDF, écouter ses besoins, intervenir quand c'est nécessaire, valider les décisions le cas échéant. Et, bonus, en tant que DS, j'aurais aimé qu'il fixe un cap sur la façon de former les jeunes (système de jeu, préparation physique et technique...). Pas dans le détail, juste dans la philosophie. Aux entraineurs et staffs de mettre ça en place.
        La première partie, Ponsot en tant que manager, il a pas besoin de connaître le foot pour le faire. Pour la seconde, ben c'est le directeur du CDF qui se débrouille, mais c'est dommage parce qu'il manque le lien avec l'équipe première. Le DS permet au club de faire un Tout ce qui n'est pas le cas avec Ponsot.


        Je suis complètement d'accord sur le fait qu'il faille un DS. Pour l'instant je suis d'accord, ça ne se fait pas, est-ce qu'on attendrait pas la vente pour remettre en question l'organigramme ?
        Sur le principe, j'aimerais quelqu'un de confirmé avec des réseaux, et pourquoi pas une idée (philosophie ?) sur le jeu qu'il impulserai dans toute les catégories du club, du CDF à l'équipe première.
        Ce qui ne veut pas dire qu'il doit imposer quoi que ce soit à l'entraineur, mais plutôt qu'il lui donne un cadre dans lequel effectuer sa mission d'une part et d'autre part (et ça commence par là), choisir un entraineur compatible avec ce qu'il veut mettre en place (et des joueurs compatibles également). C'est donc quelqu'un qui a une vision moyen terme de l'avenir du club.


        Garde ne correspond pas à la description que je viens de faire, mais selon moi, il pourrait être un bon choix dans la mesure ou il connaît la maison et ou il est "consensuel". C'est important parce qu'il faut être capable de faire avec toutes les composantes du club. Il faut que le DS soit capable d'écouter les arguments du "financier", tout comme celui-ci doit être capable d'écouter les arguments du "sportif", de façon à trouver un équilibre. Si l'un des deux se braque, tout part en sucette.

        C'est d'après moi ce qu'il s'est passé avec Juni, qui a la qualité d'être quelqu'un d'intelligent, de compétiteur et d'entier, mais qui manque de la capacité à accepter la frustration de ne pas pouvoir mettre en œuvre ce qu'il a dans la tête. Et vu que c'est un poste "moyen terme", faut pas se tromper sur le profil car il faut de la stabilité sur 5/10 ans pour que ce soit efficace.
        Dernière modification par karlu, 19/10/2022, 17h29.

        Commentaire


        • Envoyé par karlu Voir le message

          Je me permets de te corrgier : Il a été nommé directeur parce que Juninho, après plus d'un an passé au club, ne souhaite toujours pas prendre la fonction complète de DS (il ne voulait que l'équipe 1) et que JMA a besoin de prendre du recul. (d'ailleurs il me semble que ça correspond plus ou moins à la période ou il aurait eu des soucis de santé si je ne m'abuse...).

          TC'est hallucinant si c'est vrai. Je ne mets pas en doute ce que tu écris mais cela viendrait confirmer que lorsque Juni est venu le contour de ses responsabilités était mal défini.
          Je pense quand même que Juni avait un contrat avec l'étendue de son champ d'actions

          Commentaire


          • Envoyé par Yanloup Voir le message

            Tu vas donc aisément nous trouver la photo d'une signature de joueur où figurent Ponsot + Garcia, Ponsot + Bosz, c'est-à-dire une exception
            Non, parce que bien que je ne doute pas en trouver au moins autant que les tiennes, j'ai autre chose à foutre et que si tu veux abaisser le débat à ce niveau, je t'y laisse tout seul
            N'insiste pas, ça tournerait à la FAJAïte aiguë



            Envoyé par JuniGarde Voir le message

            Ce que je trouve dommage, c'est que sur ce sujet tu écartes les opinions qui sont contraire aux tiennes et de façon un peu cavalière, comme s'il s'agissait d'une évidence alors qu'il y a matière à débattre.

            C'est bien de dire que Ponsot a un mandat, mais encore une fois, ça n'évalue en rien sa responsabilité dans l'élaboration de la politique sportive (L'OL n'est pas une multinationale de 50 000 employés qui a son siège a l'autre bout de la planete) dans un club très vertical ou le président est très proche et a placé sa confiance dans ce directeur pour ce qui s'agit du sportif.

            Ensuite, un directeur est responsable de l’exécution de cette politique. Et en général un directeur qui n’obtient pas les résultats attendus est démis au bout d'un certain temps.
            Si tu veux que je sois peu cavalier je peux aussi te dire que tu dis de la merde, ça me fera gagner du temps mais comme dit il y a quelques pages, t'es plutôt un forumeur que j'apprécie/j'apprécie lire.

            Sans méchanceté, relis ce que je dis, regarde l'organigramme et si t'as du courage (moi non) regarde les rapports d'activité et documents émanant du CA.
            Si tu bosses dans une grande boite tu peux aussi comprendre les mécanismes de décision, étant rappelé bien entendu qu'un club de foot ça reste une structure bien particulière.

            Et, par ailleurs, je n'ai jamais absous Ponsot. D'ailleurs, y a un truc qui m'étonne dans les discussions, un aspect que jamais aucun "pourfendeur" de Ponsot n'avance, qui mettrait pourtant facilement en exergue sa part de responsabilité dans le "résultat". Je vous laisse chercher ça a rapport avec le CA...

            Dernière chose, effectivement un Directeur qui n'obtient pas les résultats se fait virer. Pas l'impression que le CA considère les résultats non-atteints d'une part, et, d'autre part, Ponsot est en poste depuis plusieurs années. Conclusion? (ne me réponds pas que je trouve Ponsot bon, hein)



            Envoyé par Elano Voir le message

            Le problème étant que son mandat détaillé, on ne le connait pas. A partir de là, on ne peut que faire de grandes généralités, et juger sur les quelques points qui ressortent, mais qui ne permettent pas de juger son travail de manière réellement précise. Le maintien de Bosz, ok, on peut le lui reprocher. Mais comment il structure la cellule de recrutement, on ne peut pas encore voir les effets de son travail, et c'est normal.

            A ce niveau de responsabilités, tu as toujours 2 parties distinctes du poste: comment il gère le court terme, les décisions qu'il prend sur l'organisation visibles tout de suite, qui sont liés aux activités de tous les jours du club, et la partie plus stratégique, de long terme. Là aussi, pas simple d'évaluer son apport. On ne peut pas juste dire "il n'y connait rien au foot, donc il est incompétent". Ce n'est pas ce qu'on demande à quelqu'un qui occupe ce genre de postes.

            Quelqu'un parlait de Bocuse plus haut. Mais je serais très surpris qu'un DG du groupe Bocuse sache réellement faire une béarnaise. Il se peut même qu'il n'ait jamais touché un tablier de sa vie (je n'en sais rien, mais c'est pour illustrer le fait que ce n'est pas le même métier).
            ​Sur le premier paragraphe : tu as raison, mais son mandat on en connait les grandes lignes. On le voit à travers les objectifs sportifs, financiers, les comptes, les déclarations publiques etc.
            Sur le 2ème, en phase!


            Sur Bocuse : c'est HS mais je fais la parenthèse.
            Je ne connais pas le Groupe en tant que tel, parce que c'est tentaculaire (le resto "originel", les établissements de réception, les restos dans Lyon, les restos dans le monde entier (je sais pas s'ils ont toujours les restos rapides (burger etc.)
            En revanche, je connais plutôt bien le resto "originel", j'ai pu y manger plusieurs fois avec visite guidée des cuisines, cave etc. Et il se trouve que mon père est pote avec un des chefs qui tiennent le truc. En gros, ils sont 3, ce sont eux qui gèrent la carte, les contacts fournisseurs, le recrutement, la cuisine.. en fait ils gèrent tout et rendent des comptes à la femme de PB (ils ont un repas un dimanche sur 2 avec elle je crois).
            Transposé à l'OL, ça serait comme si Juni (excellence terrain = excellence cuisine) était à la fois DG avec Maurice et Tiago, en ayant compétence sportive (quitte à coacher parfois), organisationnelle, financière, et, une fois tous les 15 jours, ce beau monde déjeune avec Aulas.
            Ce resto, comme l'OL, ressemble à une entreprise "classique" par certains côtés, mais est totalement atypique quand même.
            Envoyé par stadier
            - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

            Commentaire


            • Envoyé par Hagical Voir le message

              JuniGarde, titulaire d'un Doctorat en Euphémisme à l'Université Lyon 2
              Il est plutôt Lyon III JuniGarde

              Quel dommage, tu ne verras pas ce post peu cavalier puisque courageusement tu as choisi de m'éviter



              Envoyé par JuniGarde Voir le message

              La formulation est un peu étrange , je l'admet, mais dans le fond, quand un dossier devient très difficile, qu'une personne sent que cela dépasse son seuil de compétence, il y a souvent une forme de renoncement, et c'est ce phénomène qui est en jeu. Dès que les dossiers se compliquent trop, Ponsot renonce là ou d'autres comme Longoria seraient peut être aller chercher l'accord avec les dents. Et ce n'était pas des dossiers injouables, puisque d'autres les ont conclu très peu de temps après.
              ​Ce n'est absolument pas un problème de compétence - sinon on ne ferait aucun transfert.
              C'est une question de mandat, de budget. Y a un autre truc dont vous ne parlez pas et ça m'étonne à moitié (verre vide/plein, comme vous voulez). C'est la MS et la grille salariale. Ca aussi c'est une contrainte imposée au-dessus de Ponsot (mais... allez, j'attends le fameux argument dont je parle dans mon post précédent).
              Et en-dessous bah, l'entraîneur, il compose aussi avec.​


              Je pense que Ponsot valide la vente de Paqueta et valide le non recrutement d'autres joueurs. Cela me semble clair. S'il a un objectif financier, il a aussi un objectif sportif et dans la balance il doit trouver un équilibre. Ponsot doit juger que l'effectif est assez compétitif pour atteindre les objectifs fixés.
              ​L’effectif et... le coach. Pour le reste, bien sûr que Ponsot valide, je crois que personne ne dit le contraire. On est juste quelques-uns à dire que ça fait dans un cadre imparti. De la même manière, Cheyrou il a pour mission de coordonner les scouts, échanger avec eux, pour répondre aux demandes du coach tout en respectant le cadre que Ponsot lui "descend".​

              Si ce n'était pas le cas il commettrait une faute de gestion. S'il ne pensait pas l'effectif suffisamment bon pour atteindre les objectifs du club, il aurait soit du réinvestir dans l'effectif soit du diminuer les objectifs si le financier prenait le pas.
              Oui, toujours dans le cadre de la feuille de route du CA. Si le CA lui dit "on garde Paqueta", on fait le nécessaire et si le joueur veut se barrer (c'était le cas), on cherche un remplaçant (cf Mariano-Dembélé).

              Un dirigeant ne peut pas fixer des objectifs qui ne sont pas réalistes et qui s'appuient sur une réussite hors norme. Il y a donc un jugement qui est fait et c'est la pertinence de son jugement que je mets en doute.
              Techniquement, s'il le peut. Mais s'il "ment" à son CA en enjolivant les choses ou présente une feuille de route irréaliste, il est invité à revoir sa copie.
              JMA est aussi capable d'annoncer des objectifs irréalistes (et y a toujours des gens qui le prennent au mot, j'adore). Sinon t'as Gérard LOPEZ dans le genre "on va aligner les planètes" :)


              Je pense qu'à l'OL, actuellement, il est la personne qui juge du niveau de l'effectif qui a le pouvoir décisionnel sur les objectifs sportifs, en lien avec son estimation.
              Non. Il est la personne qui décline la politique sportive (équipe 1, femmes, CDF...), les objectifs financiers et sportifs (je dois dire que le côté financier d'ailleurs ne me plait pas, on s'éloigne de l'essence même du sport, mais bon), sous mandat du CA.

              Donc il ne dirige pas tout au club , il doit appliquer la politique voulue par le président, mais il est bien le responsable du développement de cette politique. Si son entraineur donne un avis sur l'effectif et réclame des choses, c'est lui qui traite la demande, l'accepte ou la rejette, partiellement ou totalement.
              Ah bah voilà! Enfin :)​​​

              Vous déresponsabilisez le personnel de direction.
              Pas du tout, on relativise juste les "il est responsable de tout", "il décide seul" ,etc. Cite-nous des posts qui le déresponsabilisent de tout!
              Cf texte, du coup!


              Envoyé par Florentin Voir le message

              Effectivement ce poste de directeur du football ne se retrouve pas dans les autres clubs où on a, par contre un directeur sportif
              Il a été nommé directeur du football pour rétrograder Juninho. il reste avec cette qualification pour veiller à ce que nos mercatos gardent une balance positive (plus de ventes que d'achats)
              Imaginons qu'on ait eu un directeur sportif nommé après le départ de Juninho et qu'on lui ait donné des objectifs sportifs, par exemple qualification en LdC ou même simplement coupe européenne. Il aurait commencé par vouloir garder Guimaraes et Paqueta (et peut-être que le financier lui aurait dit: pas possible). Il aurait identifié un soucis en défense centrale au vu des prestations de Boateng l'année dernière. Il aurait aussi identifié une fragilité au poste d'arrière droit, etc ...Il se serait posé la question de maintenir Bosz.. Bref il aurait essayé de faire un autre mercato; il n'aurait peut-être pas réussi, mais il aurait essayé.
              Ponsot, qui occupe ce poste, a juste essayé au mercato de ne pas dépenser de sous et il a réussi. Encore une fois, le bonhomme est sûrement de qualité, il atteint les objectifs qu'on lui fixe.
              Il est simplement le symptôme que ces objectifs ne sont plus sportifs.
              Non, je l'ai écrit hier ou avant-hier, ça existe ailleurs et l'OM c'est.. à jamais les premiers, à l'avoir fait en France.

              Longoria :
              https://www.om.fr/fr/actualites/4808...fficiel-de-lom
              Ribalta :
              https://rmcsport.bfmtv.com/football/...206150346.html

              Pour la partie en gras, je suis pas sûr.

              Pour les 3 dernières phrases : tout à fait d'accord, je dirais juste "objectifs ne sont plus UNIQUEMENT sportifs".​​
              Envoyé par stadier
              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

              Commentaire


              • Upe...vide ta boite perso on ne peut t'envoyer de messages...

                Commentaire


                • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                  TC'est hallucinant si c'est vrai. Je ne mets pas en doute ce que tu écris mais cela viendrait confirmer que lorsque Juni est venu le contour de ses responsabilités était mal défini.
                  Je pense quand même que Juni avait un contrat avec l'étendue de son champ d'actions
                  "En son temps", j'avais aussi vu passer cette information sans me souvenir de la source ni de la date exacte. Je suis tenté de penser que c'est près la nomination de Ponsot comme Directeur du football et que j'en avais conclu que c'était un élément d'explication important de cette restructuration de l'organigramme.

                  Je ne crois pas que le contour des responsabilités de Junhino était mal défini. Il est recruté comme DS (il en a le titre), sous le contrôle de JMA et avec la responsabilité directe du chef de la cellule de recrutement (Maurice) et de l'entraineur (Sylvinho puis Garcia). Théoriquement, il a aussi la responsabilité du directeur du centre de formation. La section féminine est un monde un peu à part (Piémontèse puis Faccioli semblent rendre compte directement à Aulas).

                  Plus que mal défini, je dirais qu'il y a un gentleman agreement sur le centre pour qu'il reste sous la responsabilité d'Houllier.

                  Ca permet à Junhino, qui débute, d'avoir un panel de responsabilités un peu allégé, le temps d'entrer pleinement dans le poste.

                  Ca n'a pas de conséquences pour le centre. Le club est en train de mettre en oeuvre les recommandations de l'audit mené par Houllier. Les axes de travail sont fixés, on en est au suivi de la mise en oeuvre. Ca n'a pas du sembler un souci que ce suivi soit effectué par l'auteur des préconisations.

                  Le décor change à la mort d'Houllier. Désormais, il faut que le n+1 du directeur du centre soit clairement désigné.

                  La fonction de DS fait que ce n+1 "naturel" revient à Junhino.

                  Hors celui-ci refuse.

                  La refonte de l'organigramme fait de Ponsot le "vrai" DS (en plus de quelques autres missions). Mais on ne peut pas lui donner ce titre car le poste est occupé et son titulaire est en CDI.

                  On invente un titre pour les missions soient confiées à Ponsot sans modifier le titre de Junhino (mais en restreignant ses missions par rapport à un DS classique).

                  Au départ de Junhino, il devient très difficile de nommer un remplaçant occupant l'intégralité des fonctions car ça reviendrait à diminuer le champ de compétences de Ponsot. Ca ne fait pas parie des choses qui se font sans que ce soit une sanction.

                  Commentaire


                  • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                    Le problème c'est que le poste de Ponsot n'est pas directeur général d'un groupe. C'est un directeur opérationnel. L'équivalent du directeur d'un établissement.

                    Je prends un autre exemple, par exemple dans une société d'usinage ou de chaudronnerie, si le directeur de l'établissement reçoit des demandes en investissement de machine de la part du chef d'atelier, il doit avoir les compétences et les connaissances pour estimer l'efficacité de l'investissement et le rendement que cela pourrait générer. Il doit connaitre un minimum les technologies ou alors il laisse quelqu'un de compétent prendre toutes les décisions et il ne fait que le tampon.

                    C'est encore plus délicat dans le football où les investissements ont des effets plus aléatoires et où l'estimation d'un joueur, de sa capacité d'intégration en rapport avec un entraineur et un effectif est très difficile à évaluer.

                    On ne connait pas exactement toutes ses prérogatives, mais l'OL le présente comme le principal décideur sur le coté sportif et c'est cohérent avec son titre.
                    Dans ma boite j'ai 165 Directeurs d'établissement et un Directeur Opérationnel (leur n+2). Et c'est un schéma assez répandu.

                    Pour ta métaphore, il y a un juste milieu entre "l doit avoir les compétences et les connaissances pour estimer l'efficacité de l'investissement et le rendement que cela pourrait générer" et "Il doit connaitre un minimum les technologies".



                    Envoyé par D.C Voir le message

                    Non il doit avoir les compétences pour engager le type qui aura cette expertise "terrain" et s'appuyer dessus, c'est cette personne qui lui présentera les avantages/inconvénients techniques, le contrôle de gestion lui fera un business plan, la finance lui dira si il a l'argent pour etc... et il prendra la décision.
                    A ce rythme, un directeur devrait avoir des compétences dans tous les domaines (RH juridique finances comptable technique managérial stratégique etc...).

                    Ton raisonnement est tout à fait valable mais pour un PME.

                    De plus, Ponsot donne pas souvent d'interview mais quand il donne il a bien précisé que ce n'est pas lui qui prend les décisions sur les critères sportifs, lui il se charge de concrétiser.

                    OL : "Directeur du football, cela prête peut-être à confusion", souligne Vincent Ponsot (olympique-et-lyonnais.com)

                    Clairement son titre est source de nombreuses confusions et de certains raccourcis. Un titre plus "explicite" serait plus adéquate selon moi.​
                    Je suis plutôt d'accord. Ca fait plaisir de te revoir poster au fait !



                    Envoyé par Yanloup Voir le message

                    Merci pour cette conclusion que je me tue à répéter. Tu reviens quand tu veux
                    Moi aussi je le disais, Môôôsieur! ​​​
                    Envoyé par stadier
                    - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                    Commentaire


                    • "Ponsot, qui occupe ce poste, a juste essayé au mercato de ne pas dépenser de sous et il a réussi. Encore une fois, le bonhomme est sûrement de qualité, il atteint les objectifs qu'on lui fixe.
                      Il est simplement le symptôme que ces objectifs ne sont plus sportifs.​"

                      C'est vrai. Mais avec -50M en Juin 2022, et 330M de dettes, on ne peut pas être malhonnête et faire comme si l'objectif du club c'était de se faire de la tune pour payer les soirées de JMA à St-Tropez.

                      La solution serait d'avoir un Sugar Daddy comme l'OM, un gars qui lâche 100M par an.
                      Car Longoria, il a fait un très bon boulot sportif, mais financièrement il est horrible. Cela dit, tant que Sugar Dad l'accepte, il a totalement raison de fonctionner comme ça !

                      Commentaire


                      • Envoyé par Nadroga Voir le message
                        "Ponsot, qui occupe ce poste, a juste essayé au mercato de ne pas dépenser de sous et il a réussi. Encore une fois, le bonhomme est sûrement de qualité, il atteint les objectifs qu'on lui fixe.
                        Il est simplement le symptôme que ces objectifs ne sont plus sportifs.​"

                        C'est vrai. Mais avec -50M en Juin 2022, et 330M de dettes, on ne peut pas être malhonnête et faire comme si l'objectif du club c'était de se faire de la tune pour payer les soirées de JMA à St-Tropez.

                        La solution serait d'avoir un Sugar Daddy comme l'OM, un gars qui lâche 100M par an.
                        Car Longoria, il a fait un très bon boulot sportif, mais financièrement il est horrible. Cela dit, tant que Sugar Dad l'accepte, il a totalement raison de fonctionner comme ça !
                        Voire que les entraineurs-ayant-un-projet-de-jeu-contrairement-aux-entraineurs-français-qui-ne-parlent-que-de-physique obtiennent des résultats sportifs permettant à l'effectif de s'améliorer.

                        Le truc que je trouve fabuleux dans la période, c'est que t'as quand même deux entraineurs en 3 ans qui ont pris les commandes de la voiture pour faire une sortie de route sur quasiment chaque virage, et on est en train de débattre de l'intermédiaire entre ceux qui décident du budget de l'écurie et les mécaniciens, pour lui reprocher principalement d'avoir rappelé au recruteur des deux pilotes qu'à force de devoir réparer la voiture, on n'a plus trop de thunes.

                        Mais comme tu dis, un Sugar Daddy serait la solution. Tant qu'on n'en a pas, on fonctionnera comme on a toujours fonctionné : on ne dépense pas plus que ce que l'on gagne. Et quand on a le moins gagné sportivement sur les trois dernières années, c'est quand Ponsot qui n'y connait rien au foot a laissé le pouvoir de décision à quelqu'un qui s'y connait bien mieux. Ca a donné Sylvinho.

                        On pourrait et on devrait, même, partir de cette base. Si l'on part du principe qu'il est indispensable que Ponsot s'y connaisse en foot pour occuper son poste, pourquoi Juni, en s'y connaissant très bien (on ne peut pas lui enlever) a été mille fois plus HS dans le choix d'entraineur que tout ce qu'on a vu en 20 ans ?
                        Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                        Commentaire


                        • En fait l'organigramme de l'OL, faut le voir comme une équipe de foot d'un match entre potes. Il y en a quelques uns qui veulent être en attaque, d'autres vaguement défenseurs, d'autres plutôt côté droit, d'autres plutôt côté gauche, d'autres qui naviguent un peu partout pour espérer recevoir le ballon, certains changent de position selon leur humeur/fatigue au cours du match (sans le dire aux autres mais on le comprend visuellement de toute façon, et on dit rien car c'est chill et on fait pareil), on change de gardien parfois, un qui essai malgré tout de cadrer tout ça, etc. Sans être un bazar absolu, c'est un peu au feeling de chacun, l'important c'est qu'on s'amuse / s'entendent, que globalement ça tienne. L'organisation de l'OL entre Aulas, Ponsot, Cheyrou, (le directeur sportif si y'en a un), l'entraîneur, c'est un peu ça j'ai l'impression : une équipe de potes.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Garrincha Voir le message
                            En fait l'organigramme de l'OL, faut le voir comme une équipe de foot d'un match entre potes. Il y en a quelques uns qui veulent être en attaque, d'autres vaguement défenseurs, d'autres plutôt côté droit, d'autres plutôt côté gauche, d'autres qui naviguent un peu partout pour espérer recevoir le ballon, certains changent de position selon leur humeur/fatigue au cours du match (sans le dire aux autres mais on le comprend visuellement de toute façon, et on dit rien car c'est chill et on fait pareil), on change de gardien parfois, un qui essai malgré tout de cadrer tout ça, etc. Sans être un bazar absolu, c'est un peu au feeling de chacun, l'important c'est qu'on s'amuse / s'entendent, que globalement ça tienne. L'organisation de l'OL entre Aulas, Ponsot, Cheyrou, (le directeur sportif si y'en a un), l'entraîneur, c'est un peu ça j'ai l'impression : une équipe de potes.
                            Ca expliquerait donc que le prétentieux mauvais perdant n'ait pas trouvé sa place et se soit barré.

                            Commentaire


                            • Envoyé par stadier Voir le message

                              Ca expliquerait donc que le prétentieux mauvais perdant n'ait pas trouvé sa place et se soit barré.
                              Tu es irremplaçable !!!!

                              Commentaire


                              • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                                Tu es irremplaçable !!!!
                                Je n'ai nommé personne chacun se fera son opinion

                                Commentaire


                                • Envoyé par stadier Voir le message

                                  Je n'ai nommé personne chacun se fera son opinion
                                  Génésio ?? Maurice ?? (ok...je pars en we...et ne dis pas tant mieux.......)

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                                    Génésio ?? Maurice ?? (ok...je pars en we...et ne dis pas tant mieux.......)
                                    Ben tant mieux pour toi si tu pars en week end.

                                    Je reste chez moi mais vu que c'était pas le cas les 6 derniers week ends de suite je suis bien content

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Upe Voir le message



                                      Si tu veux que je sois peu cavalier je peux aussi te dire que tu dis de la merde, ça me fera gagner du temps mais comme dit il y a quelques pages, t'es plutôt un forumeur que j'apprécie/j'apprécie lire.

                                      Sans méchanceté, relis ce que je dis, regarde l'organigramme et si t'as du courage (moi non) regarde les rapports d'activité et documents émanant du CA.
                                      Si tu bosses dans une grande boite tu peux aussi comprendre les mécanismes de décision, étant rappelé bien entendu qu'un club de foot ça reste une structure bien particulière.

                                      Et, par ailleurs, je n'ai jamais absous Ponsot. D'ailleurs, y a un truc qui m'étonne dans les discussions, un aspect que jamais aucun "pourfendeur" de Ponsot n'avance, qui mettrait pourtant facilement en exergue sa part de responsabilité dans le "résultat". Je vous laisse chercher ça a rapport avec le CA...

                                      Dernière chose, effectivement un Directeur qui n'obtient pas les résultats se fait virer. Pas l'impression que le CA considère les résultats non-atteints d'une part, et, d'autre part, Ponsot est en poste depuis plusieurs années. Conclusion? (ne me réponds pas que je trouve Ponsot bon, hein)

                                      L'OL n'est pas géré comme une grosse boite, et dans les faits, n'est pas une multinationale mais est plus proche de la société familiale encore possédée par le fondateur. Ce qui explique que l'OL fonctionne beaucoup aux "homme de confiance", ce qu'est devenu Ponsot et pas sur les résultats.

                                      Ce n'est pas plus mal dans beaucoup de cas, cela empêche une gestion purement actionnariale de la société, court- termiste et centrée sur les profits du prochain exercice fiscal, ce qui est la plaie des grande société cotées en bouse et qui sont des valeurs spéculatives.

                                      Le problème avec cette organisation c'est qu'elle peut permettre d'installer à des places des personnes qui ne sont pas taillées pour le rôle et qui sont maintenues pour des raisons de confiance du propriétaire/dirigeant principal. Je ne serais pas surpris que si/quand notre faux riche americain sera au pouvoir, il chercher a s'appuyer sur ses propres hommes de confiance.

                                      Et le football est un secteur très special, où les données financières sont secondaires par rapport au résultat sportif dans l'evaluation de la réussite. Vous cherchez a protéger Ponsot derrière des facteurs inconnus en hypothesant qu'il remplit ses fonctions et atteint ses objectifs qui ne sont pas publiquement accessibles. On ne peut juger que les résultats du club (sportif et financier). Et c'est décevant depuis plusieurs saisons.


                                      Commentaire


                                      • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                        L'OL n'est pas géré comme une grosse boite, et dans les faits, n'est pas une multinationale mais est plus proche de la société familiale encore possédée par le fondateur. Ce qui explique que l'OL fonctionne beaucoup aux "homme de confiance", ce qu'est devenu Ponsot et pas sur les résultats.

                                        Ce n'est pas plus mal dans beaucoup de cas, cela empêche une gestion purement actionnariale de la société, court- termiste et centrée sur les profits du prochain exercice fiscal, ce qui est la plaie des grande société cotées en bouse et qui sont des valeurs spéculatives.

                                        Le problème avec cette organisation c'est qu'elle peut permettre d'installer à des places des personnes qui ne sont pas taillées pour le rôle et qui sont maintenues pour des raisons de confiance du propriétaire/dirigeant principal. Je ne serais pas surpris que si/quand notre faux riche americain sera au pouvoir, il chercher a s'appuyer sur ses propres hommes de confiance.

                                        Et le football est un secteur très special, où les données financières sont secondaires par rapport au résultat sportif dans l'evaluation de la réussite. Vous cherchez a protéger Ponsot derrière des facteurs inconnus en hypothesant qu'il remplit ses fonctions et atteint ses objectifs qui ne sont pas publiquement accessibles. On ne peut juger que les résultats du club (sportif et financier). Et c'est décevant depuis plusieurs saisons.
                                        Au départ, c'était le cas. Mais ça fait bien longtemps que ce n'est plus le cas, à l'OL comme dans plein d'autres clubs, français ou étranger. Beaucoup de gens se gavent dans le foot, sans être joueurs, il ne faut jamais l'oublier.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Elano Voir le message

                                          Au départ, c'était le cas. Mais ça fait bien longtemps que ce n'est plus le cas, à l'OL comme dans plein d'autres clubs, français ou étranger. Beaucoup de gens se gavent dans le foot, sans être joueurs, il ne faut jamais l'oublier.
                                          Mais qui s'est gavé à l'OL ?

                                          Des noms, des chiffres.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                            Mais qui s'est gavé à l'OL ?

                                            Des noms, des chiffres.
                                            Très simple: tu prends les salaires pratiqués pour les membres des staff, des dirigeants et des rémunérations annexes (style jetons de présence). Tu rajoutes les intermédiaires qui gravitent autour des clubs, qui leurs sont plus ou moins liés, et tu te retrouves avec tout un ensemble de gens qui vivent très très bien du foot.

                                            Je t’invite à comparer ces rémunérations avec d’autres entreprises de taille comparable. Normalement, la conclusion devrait être sans appel.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Elano Voir le message

                                              Très simple: tu prends les salaires pratiqués pour les membres des staff, des dirigeants et des rémunérations annexes (style jetons de présence). Tu rajoutes les intermédiaires qui gravitent autour des clubs, qui leurs sont plus ou moins liés, et tu te retrouves avec tout un ensemble de gens qui vivent très très bien du foot.

                                              Je t’invite à comparer ces rémunérations avec d’autres entreprises de taille comparable. Normalement, la conclusion devrait être sans appel.
                                              Des noms, des chiffres.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                                Des noms, des chiffres.
                                                Tout est dans le rapport annuel. A partir de la page 71 pour les administrateurs et la direction.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Elano Voir le message

                                                  Tout est dans le rapport annuel. A partir de la page 71 pour les administrateurs et la direction.
                                                  Des noms, des chiffres.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                                    Des noms, des chiffres.
                                                    "Il sera proposé, lors de l’Assemblée Générale du 16 décembre 2021, de verser 200 K€ de rémunérations d'administrateurs au titre de l’exercice 2020/2021 en application de l’article L225-45 alinéa 1 du Code de commerce"

                                                    "La part fixe de la redevance que la Société verse à Holnest est composée d’une redevance forfaitaire de 800 000 € HT par an"

                                                    "La convention d'assistance à la Direction Générale décrite ci-avant se poursuit pour les exercices futurs, et notamment l'exercice 2021/2022, la part fixe de la rémunération étant portée de 800 000 € HT à 1 000 000 € HT."

                                                    "La rémunération de l’équipe de Direction se décompose ainsi : • Avantages à court terme (hors part patronale) : - pour un montant de 2 594 K€ (dont 1 786 K€ de part fixe, 790 K€ de part variable, 18 K€ d’avantages en nature, c’est-à-dire une mise à disposition de véhicules pour les dix membres de l’équipe ; - au 30 juin 2020, ils s’élevaient à 2 581 K€ pour l’équipe de Direction (neuf membres)."

                                                    C'est bon? On peut parler du fonds maintenant? Ou il faut à tout prix se complaire dans des postures?

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X