Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[OL] Mercato estival 2021 : Topic de discussion

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Emerson... Mais concretement, ca vaut quoi ce joueur ? Il ne joue pas depuis 3 ans, et a la roma il a du faire une seule, voir 2, saison.
    Comment en avoir une reelle idee ?

    Commentaire


    • Kurzawa à 700 000 pour regarder les matches de Paris avec une couverture sur les genoux. Hallucinant…

      - Pendant ce temps, Génésio espère que son pourtant milliardaire puisse prolonger l’enfant du club qui a l’air de vouloir pisser sur la main qui l’a nourri.
      - Sampaoli déplore son effectif incomplet en conf de presse pendant que son pourtant milliardaire oblige à négocier 15 centimes sur Lirola pendant des semaines interminables.
      - L’OL qui boîte après le coup de feu dans le dos de Whatsapp pendant qu’il se retournait sur une gaffe et Bosz qui attend.
      - Lille qui relance la malédiction du champion des années 90.





      Les anglais qui roulent en Corniche.

      - Naples, Barcelone, la Juve ou Madrid au bord de la falaise.





      La patience cette année, ce n’est pas uniquement du fait de négociations folkloriques et une bataille du plus futé. Ça pue grave la distorsion brutalement accélérée d’un foot qui n’est mëme plus â 2 étages…

      A quel étage est Barcelone par exemple ???




      Quelles certitudes pour les financiers du foot. Un financier ne peut pas s’accommoder du hasard.
      Il y a un truc qui pue grave !!! Les joueurs libres en pagaille, des puissants misérables, des clowns anglais puissants. Tout se décompose.

      Quelle recomposition à venir ??? Selon quel modèle ?

      Ce mercato engage les clubs pour les contrats et les salaires des années à venir Et les années à venir ne ressembleront pas forcément aux foot des années 2010. C’est finalement très logique que tout soit bloqué un peu partout.

      Les mecs en jogging d’Europe voient clairement ce dont ils ont besoin.
      Les mecs en costards doivent se demander quel virage va prendre l’économie du foot. En flippant de la sortie de route.

      Si tant de clubs freinent à ce point, c’est que le virage sera violent et qu’on ne sait pas où il nous mène vraiment.



      Commentaire


      • Envoyé par Nananah Voir le message

        Quelle partie du message t'as pas compris pour que j'essaie de faire plus simple (encore que je ne pense pas que cela soit possible).

        1. Qui parle de les laisser partir libre puisque Liverpool et Chelsea peuvent lever une option pour année supplémentraire sur Shaquiri et Emerson? Et que tu pourras peut-être en tirer même plus dans quelques mois..

        3. T'as l'impression qu'il y a eu un covid pour City (Grealish pour 115M et une offre de 150 pour Kane) ou Chelsea (120M pour Lukaku)...? Oh et un club de PL offrirait 40M pour Sarr de Metz... Tu connais le montant des droits TV en Angleterre?

        4. Tu as vu les offres ridicules de Lyon par rapport à ce qu'en demander les clubs? C'est à se demander si Juni et Ponsot ne trollent pas. Les mecs vivent dans le monde des Bisounours ou l'Ajax va accepter de brader Onana, Liverpool va accepter une offre de 6M pour Shaqiri et qui sait 500K et trois paquets de chips pour Emerson à Liverpool... Les gars ont "offert" à Kurzawa de diviser son salaire par deux.

        Allo quoi! Non mais allo!

        On se demande presque si les mecs font pas juste semblant.
        T'as oublié le petit 2: c'est l'acheteur qui fixe les prix
        Envoyé par InfosGones;n11724247
        Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

        Commentaire


        • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

          Si tant de clubs freinent à ce point, c’est que le virage sera violent et qu’on ne sait pas où il nous mène vraiment.


          En tout cas, notre effectif à l'instant t je sais où il nous mène
          Envoyé par InfosGones;n11724247
          Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

          Commentaire


          • @Valke... d'où le retour prochain du projet superligue.
            Toi aussi, supporte le côté obscur du football

            Commentaire


            • Justement, l'attitude de l'OL qui n'hésite pas à proposer des salaires importants mais rechigne à verser la moindre indemnité est assez inhabituelle et je ne sais pas comment l'interpréter.

              Habituellement, on n'hésite pas à faire un ou plusieurs gros transferts. Ce sont des investissements car en règle générale, on espère revendre ces contrats en faisant si possible de jolies plus-values. Ces investissements sont amortis comptablement. J'ai tendance à penser (mais peut-être que c'est une erreur) que le club a toujours procédé ainsi, en fonction de sa trésorerie et de sa capacité d'emprunt. La crise Covid-Médiapro-pas de LdC impacte forcément cela, donc une incapacité à investir pourrait se comprendre.

              Mais à ce moment-là, pourquoi accepter de prendre des gros salaires ? Ce sont des charges fixes et on sait par expérience que plus les salaires sont gros, plus les contrats sont durs à revendre si ça ne se passe pas bien sportivement. Il me semble qu'on est plutôt dans une phase d'incertitudes quant aux revenus à venir, donc il me semblerait logique de ne pas s'attacher de gros poids aux chevilles.

              ​​​​​En situation normale, j'aurais pensé que l'OL aurait fait un gros investissement sur un gros espoir et éventuellement tenté de trouver des joueurs de compléments sur les manques de l'effectif. Là, ça ne semble pas du tout le cas. Je me demande si ce n'est pas lié au fait que le marché des transferts tel qu'on l'a connu semble condamné. Les gros transferts existent encore, mais ils ne concernent plus que le top du top. On voit au contraire beaucoup de contrats aller à leur terme dorénavant. La réponse de l'OL est-elle adaptée à cette nouvelle donne ? Je n'arrive pas à y voir clair, comme beaucoup, je pense.

              Commentaire


              • L'analyse est juste, les réponses multiples en fonction de la sensibilité de chacun. Le constat est simple me concernant, personne ne veut de nos joueurs. Attention à la dernière semaine qui pourrait voir partir Guimaraes et/ou Paqueta pour financer Shaqiri, Emerson et un 6.
                Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                Commentaire


                • Après, tel Juni pour calmer les supporters, je pense que nous sommes en train d'essayer de faire des noms pour essayer d'exister un peu.
                  Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                  Commentaire


                  • Envoyé par Jean K Voir le message
                    L'analyse est juste, les réponses multiples en fonction de la sensibilité de chacun. Le constat est simple me concernant, personne ne veut de nos joueurs. Attention à la dernière semaine qui pourrait voir partir Guimaraes et/ou Paqueta pour financer Shaqiri, Emerson et un 6.
                    C'est une évidence. Nous avons beaucoup de joueurs moyens, avec de gros salaires. Impossible cet été de négocier des départs. Et je pense que c'est vraiment la tendance lourde du marché. Des transferts monstrueux pour les 1%, des prêts et des fins de contrat pour les 99 autres %.

                    Commentaire


                    • Je pense que de plus en plus de clubs se retrouvent avec des situations de joueurs en fin de contrat à laisser partir, et ça n'incite clairement pas à mettre des sommes folles sur des montants de transfert si tu imagines que tu ne le récupéreras pas au final. On a quand même eu Messi fin de contrat, Ramos Donnaruma Depay Wijnaldum Aguero etc... y a que dans la ldm de PES que ça arrive ce genre de trucs normalement.

                      En plus en dehors des anglais et des fonds illimités c'est quand même la soupe à la grimace en dehors.

                      Persuadé qu'on est très limités sur les conditions qu'on offre aux joueurs et les montants qu'on offre pour les recruter et que ça freine énormément notre mercato.

                      Dommage c'est dans ces moments qu'il faut être inventifs, hors à part Azmoun les cibles entendues (Shaquiri Kurzawa Emerson etc) ne me semblent pas des inconnus dénichés par le talent d'une cellule de recrutement efficace mais des mecs que n'importe quel pèlerin aurait pu proposer.

                      Comme je sais que Juni et Ponsot travaillent dans l'ombre je garde espoir mais bon...

                      Commentaire


                      • Là où l'on voit les limites de notre effectif qualitativement, c'est quand on compare nos joueurs à ceux des autres équipes (hormis PSG et Monaco).

                        Dans presque chaques équipes on trouve des joueurs qui feront sûrement mieux que ce que l'on a à l'heure actuelle.

                        Fut un moment où les meilleurs joueurs de L1 étaient chez nous.
                        Là, un Fofana de Lens, un Moffi de Lorient ou un Fulgini d'Angers, font passer nos pépites pour des seconds couteaux.

                        Bon évidemment, je sais que le nerf de la guerre c'est l'argent, mais des joueurs comme ceux cités plus haut, ne coûtaient rien il y a 2 ans.

                        Commentaire


                        • Envoyé par roicip Voir le message
                          La crise Covid-Médiapro-pas de LdC impacte forcément cela, donc une incapacité à investir pourrait se comprendre.

                          .
                          Tu peux ajouter que :

                          Vigo, Dijon, Elche, Hatay, Nice et Madrid qui n'ont pas levé leurs OA sur Jeffrey, Dembelé, Koné et Diop...

                          Joueurs qu'on essaie de vendre depuis + d'un an.

                          Achetés 70M avec 35M de salaire sur 5 ans soit un investissement de 105 Millions pour 2 brêlons, 1 blessé et un buteur devenu fantôme.

                          Et Troyes ne levera pas son OA en fin de saison, on est reparti pour un tour...

                          En début de mercato j'avais dit : "Il y a ceux qui arriveront à vendre avec indemnités et les autres..."

                          Il reste 15 jours...

                          Koné et Jeffrey on sait qu'on ne les vendra pas cet été.
                          Diop a une valeur marchande passé de 12M à l'achat, à 0M + prise en charge du salaire par Lyon.

                          Dembelé est là et ne marque toujours pas.

                          Mettons nous à la place du Club acheteur, il regarde les Stats de la saison passé : 25 matches, 1 But

                          Tu te dis 25 matches sur 60 possibles, le mec joue pas.

                          1 But en 1 an, le mec marque pas.

                          Tu pose 20 Millions ?

                          Si tu pose 10, l'OL va prendre le risque de brader ? Pas sûr du tout...

                          Il reste un trou de souris, une proposition alambiqué, genre 12+8 (reparti en 4 bonus differents à 2M plus ou moins atteignables), pour satisfaire tout le monde.

                          Et encore Monsieur est exigeant (ne veut pas jouer avec Memphis, veut partir, veut rester a madrid, veut pas revenir, veut jouer 09 tout seul en 433.. ), il est capable de dire NON si on trouve un Club qui met 15 barres environ.

                          Bonus : Thiago est toujours là contrairement à Kelly, l'inverse aurait été mieux...

                          "Dans 3 jours, ma tata elle m'emmène à la mer..., pour me noyer." (Kadoc)

                          Commentaire


                          • Envoyé par OLymandias Voir le message
                            Là où l'on voit les limites de notre effectif qualitativement, c'est quand on compare nos joueurs à ceux des autres équipes (hormis PSG et Monaco).

                            Dans presque chaques équipes on trouve des joueurs qui feront sûrement mieux que ce que l'on a à l'heure actuelle.

                            Fut un moment où les meilleurs joueurs de L1 étaient chez nous.
                            Là, un Fofana de Lens, un Moffi de Lorient ou un Fulgini d'Angers, font passer nos pépites pour des seconds couteaux.

                            Bon évidemment, je sais que le nerf de la guerre c'est l'argent, mais des joueurs comme ceux cités plus haut, ne coûtaient rien il y a 2 ans.
                            Et le jeune d'Angers qui est rentré sur la fin et qui a mis un joli but ferait vite oublier Aouar...à moins que celui-ci pense à courrir...

                            Commentaire


                            • Envoyé par Jean K Voir le message
                              Après, tel Juni pour calmer les supporters, je pense que nous sommes en train d'essayer de faire des noms pour essayer d'exister un peu.
                              Les contacts sont réels. Toutes les sources concordent.

                              La déduction est ultra simple selon moi

                              les prospects, les paris à façonner sur 1 ou 2 ans, Bosz s’en bat les steaks.

                              1) On est donc face à des transactions plus complexes, plus concurrentielles. Avec en plus l’inconvénient de ne pas verser dans les montages financiers de funambules.

                              2) On essaie vraiment de travailler à répondre à ses attentes. Mais sans pognon c’est plus dur.


                              Avec 6 M tu fais venir Un super prospect à un salaire correct.
                              Bosz ne veut pas de ce type de joueur.
                              Et avec le même budget pour un pro bien installé, c’est plus la même !


                              2 stratégies possibles quand t’es à l’os (tu t’es pris une catastrophe historique dans la gueule l’année où une gaffe durablement gênante permet aux mecs dans ton sillage d’assassiner ton budget par visio.)

                              A) On se précipite, on prend quand même des prospects. On lance la pièce en l’air et on patiente de voir où ça retombe.

                              B) On patiente pour réussir des transactions complexes et donc longues pour récupérer des vrais pros vite opérationnels.

                              C) Je tends la perche pour un D que je vous laisse le soin de présenter. Je fais la passe décisive pour marquer contre moi-même en hommage à Marcelo.






                              Jean K, toi aussi t’as le mot Super-League qui te vient en tête ?
                              Quand ? Comment ?
                              Salary cap ? Remise en cause des rachats de contrat actuels ? Remise en cause des droits TV ? Réforme des mannes UEFA ? Bouleversement du panel de mécènes ?
                              => Ce mercato 2021 est plus qu’un mercato.

                              Faut les avoir bien accrochées pour foncer tête baissée. Ou savoir qu’on peut se barrer ailleurs poursuivre sa carrière si on prend des décisions trop hâtives.

                              Commentaire


                              • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                                Et le jeune d'Angers qui est rentré sur la fin et qui a mis un joli but ferait vite oublier Aouar...à moins que celui-ci pense à courrir...
                                Oui, Mohammed Ali Cho, je l'ai cité hier également. À Brest, le petit Feivre est pas mal non plus.

                                Mais bon vu que l'on va avoir Shaqiri, Emerson, Azmoun et luis Felipe (ou Felipe Luis, je ne sais plus​​​​​​), on n'a pas de soucis à se faire !

                                Commentaire


                                • Envoyé par OLymandias Voir le message

                                  Oui, Mohammed Ali Cho, je l'ai cité hier également. À Brest, le petit Feivre est pas mal non plus.

                                  Mais bon vu que l'on va avoir Shaqiri, Emerson, Azmoun et luis Felipe (ou Felipe Luis, je ne sais plus​​​​​​), on n'a pas de soucis à se faire !
                                  Cho ...il faut le comparer à Cherky...même génération....je parlais de Ouhani...ce jeune de 21 ans m'a beaucoup plu sur le peu que l'on a vu

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par roicip Voir le message
                                    Justement, l'attitude de l'OL qui n'hésite pas à proposer des salaires importants mais rechigne à verser la moindre indemnité est assez inhabituelle et je ne sais pas comment l'interpréter.

                                    Habituellement, on n'hésite pas à faire un ou plusieurs gros transferts. Ce sont des investissements car en règle générale, on espère revendre ces contrats en faisant si possible de jolies plus-values. Ces investissements sont amortis comptablement. J'ai tendance à penser (mais peut-être que c'est une erreur) que le club a toujours procédé ainsi, en fonction de sa trésorerie et de sa capacité d'emprunt. La crise Covid-Médiapro-pas de LdC impacte forcément cela, donc une incapacité à investir pourrait se comprendre.

                                    Mais à ce moment-là, pourquoi accepter de prendre des gros salaires ? Ce sont des charges fixes et on sait par expérience que plus les salaires sont gros, plus les contrats sont durs à revendre si ça ne se passe pas bien sportivement. Il me semble qu'on est plutôt dans une phase d'incertitudes quant aux revenus à venir, donc il me semblerait logique de ne pas s'attacher de gros poids aux chevilles.

                                    ​​​​​En situation normale, j'aurais pensé que l'OL aurait fait un gros investissement sur un gros espoir et éventuellement tenté de trouver des joueurs de compléments sur les manques de l'effectif. Là, ça ne semble pas du tout le cas. Je me demande si ce n'est pas lié au fait que le marché des transferts tel qu'on l'a connu semble condamné. Les gros transferts existent encore, mais ils ne concernent plus que le top du top. On voit au contraire beaucoup de contrats aller à leur terme dorénavant. La réponse de l'OL est-elle adaptée à cette nouvelle donne ? Je n'arrive pas à y voir clair, comme beaucoup, je pense.
                                    Je me pose aussi beaucoup de questions et je n'ai pas les réponses.
                                    La trésorerie on l'a, 170M disponible au 31 juin.
                                    Donc si on ne bouge pas, c'est qu'on ne veut pas le faire.
                                    Si on recrute alors qu'on n'a pas encore vendu, on va se retrouver dans une situation encore plus délicate avec un effectif boursouflé et des joueurs à refourguer coûte que coûte au dernier moment.
                                    On a clairement l'impression que beaucoup de contacts ont été pris pour les arrivées mais qu'on attend avant de concrétiser.
                                    Ce n'est pas un problème spécifique à l'OL: de manière générale, on voit bien qu'il y a peu de mouvements par rapport aux autres années. On ne peut pas faire abstraction du contexte covid qui a fait perdre beaucoup de pognon à tous les clubs, aggravé (et pas qu'un peu) en France par la crise des droits TV.
                                    C'est pour ça que je trouve que le moment est mal choisi pour faire un procès sur la stratégie globale de l'OL (développement des infrastructures), alors même qu'on est plombés par des évènements imprévisibles.

                                    l'OL est côté en bourse, tout est transparent, et à mon avis ça explique en partie notre extrême prudence actuelle, face à toutes ces incertitudes, notamment sur ce que va devenir le marché des transferts : va-t-on vers une vraie révolution avec les contrats honorés jusqu'au bout qui deviendraient la norme ?

                                    En tout cas, je lis tous les jours que tel ou tel club veut dégraisser mais n'y arrive pas (à commencer par notre bourreau de dimanche dernier, le PSG, l'OM, Lille, etc etc). Soyons donc indulgents sur ces questions là pour l'OL (à mon sens, pas taper !).
                                    Et soyons par contre intransigeants avec l'état d'esprit et les efforts à fournir sur le terrain par les joueurs.
                                    http://www.youtube.com/channel/UC8C2..._as=subscriber

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

                                      Jean K, toi aussi t’as le mot Super-League qui te vient en tête ?
                                      Quand ? Comment ?
                                      Salary cap ? Remise en cause des rachats de contrat actuels ? Remise en cause des droits TV ? Réforme des mannes UEFA ? Bouleversement du panel de mécènes ?
                                      .
                                      Manifestatement L'UEFA envisage enfin de sortir de sa torpeur et souhaite sérieusement réformer le salary cap.

                                      Tel Tebas, on peut toujours rêver
                                      Nono : "Qui parle de sportif?"

                                      Commentaire


                                      • D : on perd encore 2 matches au mois d'août et le nouveau coach arrivé le 30 Août se contente de l'effectif que lui propose Juni.

                                        Après PPH, PPM (Passera Pas le Mercato)
                                        "Dans 3 jours, ma tata elle m'emmène à la mer..., pour me noyer." (Kadoc)

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                                          Cho ...il faut le comparer à Cherky...même génération....je parlais de Ouhani...ce jeune de 21 ans m'a beaucoup plu sur le peu que l'on a vu
                                          Ah oui, excuse moi, j'ai lu de travers et me suis emballé.

                                          À voir sur 90 min et physiquement aussi, par contre techniquement, il n'a rien à envier à Houssem.

                                          Commentaire


                                          • OL: C'EST QUOI LE PROBLÈME?





                                            Jean-Guy Lebreton - RMC sports

                                            Le 16/08/2021 à 12:19




                                            Votre programme dans un instantLyon a débuté la saison de Ligue 1 par deux contre-performances face à Brest et Angers. Au-delà des résultats, les prestations de l’équipe entraînée par Peter Bosz inquiètent et le mercato estival confirme en partie les problèmes structurels du club rhodanien.

                                            Quatrième de Ligue 1 la saison passée et devancé de peu par Monaco dans la course au podium et à la Ligue des champions, l’OL connait un début d’exercice 2021-2022 compliqué. Tenue en échec à domicile par Brest (1-1) puis humiliée à Angers ce dimanche (3-0), l’équipe rhodanienne a déçu.

                                            17e du classement de Ligue 1 après les deux premières journées, les Gones comptent déjà trois longueurs de retard sur l’OM et Nice, deux concurrents désignés pour l’Europe. Seule bonne nouvelle, les Lillois et les Monégasques ne sont pas au mieux. Insuffisant pour redonner le sourire à des supporters qui n’ont pas caché leur désarroi après la lourde défaite angevine.



                                            Bosz fracasse l’état d’esprit du groupe




                                            Face au SCO, Lyon a coulé et les cadres se sont noyés sur la pelouse du stade Raymond Kopa. Anthony Lopes a commis une faute de main sur le premier but, Karl Toko-Ekambi a raté une occasion devant le but vide, Maxwel Cornet et Léo Dubois étaient dépassés, et Marcelo…

                                            Eh bien... le Brésilien, attendu comme un leader de l’équipe, a fait preuve d’une incroyable fragilité dans son duel avec le très jeune Mohamed-Ali Cho (17 ans). Après le cuisant revers de son équipe, Peter Bosz a regretté les erreurs du collectif et surtout l’incroyable manque d’envie de ses joueurs.

                                            "Nous n'avons pas vu vraiment une équipe qui veut gagner, cela me dérange. On peut parler de la défense, ou de performances individuelles. Mais le football commence avec la mentalité de vouloir gagner un match, a taclé le technicien néerlandais en conférence de presse. Là-dessus, il faut donner 100%. Je l'ai vu du côté d'Angers, mais pas dans mon équipe."

                                            Et l’ancien coach de l’Ajax, demi-finaliste de la Ligue des champions en 2019, de préciser quitte à repasser à l’Anglais pour mieux se faire comprendre: "Notre mentalité n'était pas bonne. Je ne suis pas vraiment inquiété mais it makes me crazy (sic)."


                                            Des joueurs pas adaptés à la méthode Bosz?




                                            En quelques semaines à la tête de l’équipe première, Peter Bosz en perd déjà son français. L’ancien joueur passé notamment par Toulon semble comprendre qu’il aura besoin d’un peu plus de temps pour mettre en place sa tactique et son style de jeu. Adepte du 4-3-3 et d’un football basé sur la possession, l’union avec Lyon pourrait faire des merveilles mais le jeu reste assez poussif jusqu’ici.

                                            Contre Angers, la volonté de relancer court depuis la défense a clairement été visible Mais les imprécisions techniques ont mis la défense sous pression. Et elle a fini par craquer et concéder (ou offrir) des occasions aux Angevins qui n’en demandaient pas tant. La défense, c’est peu justement là où le bât blesse à l’OL.

                                            Après trois victoires prometteuses en tout début de préparation estivale, l’équipe chère au président Aulas a sombré derrière avec 14 buts encaissés en cinq matchs.

                                            De l’aveu même de Peter Bosz, Brest ou le SCO aurait pu en marquer plus en championnat. En jouant très haut dans sa moitié de terrain, la défense lyonnaise doit se montrer impeccable et limiter les pertes de balle. Trop juste techniquement, ou friables mentalement, certains joueurs ont montré leurs limites.



                                            Quelques absents ou retour tardifs




                                            Tout juste auréolé d’un titre olympique à Tokyo avec le Brésil, Bruno Guimaraes a disputé ses premières minutes de la saison avec Lyon contre le SCO. Si son retour aurait pu faire du bien, il a semblé un peu précipité et le milieu auriverde n’a finalement pas apporté grand-chose. Idem pour Lucas Paqueta, également de retour, après avoir perdu en finale de Copa America et enchaîné par plusieurs semaines de congés. Pas à 100%, le maître à jouer de l’OL n’a pas su métamorphoser le jeu de son équipe comme il l’a fait tant de fois en 2020-2021.

                                            En attaque, Jeff Reine-Adélaïde aurait pu apporter sa touche technique sur un côté et ainsi permettre à Islam Slimani de briller dans l’axe mais le milieu offensif soigne actuellement une nouvelle blessure de longue durée au genou. Taulier de la défense, Jason Denayer manque cruellement. Le central belge se remet avec difficulté du Covid-19.



                                            Un mercato limité





                                            Histoire de compenser les absences temporaires de certains joueurs majeurs de l’équipe, Peter Bosz aurait pu composer avec les recrues estivales. Mais là encore, l’OL n’a pas spécialement brillé. Si le président Aulas rappelle à l’envi que le club n’a pas urgemment besoin d’argent, Lyon s’est montré assez chiche au niveau du recrutement.

                                            Outre la promotion de certains jeunes issus du centre de formation comme Castello Lukeba, Malo Gusto ou Florent Da Silva, la formation rhodanienne n’a recruté que deux joueurs…pour un total de zéro euro.

                                            Le Brésilien Henrique et Damien Da Silva sont arrivés libres pendant le mercato estival. Aussi bien le latéral gauche, qui découvre l’Europe à 27 ans, que l’ex-Rennais semblent plutôt avoir le profil de second couteaux dans la rotation que de titulaires indiscutables.
                                            Damien Da Silva à l'échauffement de l'OL © Icon Sport
                                            Au rayon des départs, Lyon a finalement vendu pour près de 30 millions d’euros, quitte à se séparer de joueurs prometteurs comme Jean Lucas (11M€ vers Monaco) ou Melvin Bard (3M€ vers Nice). En attaque, Memphis Depay n’a toujours pas été remplacé et si le groupe semble bien fourni dans l’axe il lui manque peut-être un ou deux ailiers.

                                            Reste désormais si l’OL va recruter d’ici la fin du mercato. Les profils de Xherdan Shaqiri et surtout Layvin Kurzawa plaisent à la direction. Encore faut-il trouver des accords avec Liverpool et le PSG pour le Suisse et l’international tricolore. La fin de l’été s’annonce rythmée et pourrait aussi permettre de retrouver un Houssem Aouar à son meilleur niveau. Comme perturbé par les rumeurs autour de son avenir, et une hospitalisation express, le meneur de jeu n’y arrive pas en ce début de saison.


                                            Bosz-Juninho, un décideur de trop?




                                            Il faut remonter jusqu'à la saison 2010-11, pour voir l'OL entamer une saison de Ligue 1 par deux matchs sans victoire. Un début d’exercice compliqué où l’on cherche nécessairement des responsables. SI Peter Bosz gère le terrain, Juninho s’occupe du mercato. Officiellement, l’entente est toujours bonne entre les deux hommes. En même temps difficile de faire pire qu’entre le Brésilien et Rudi Garcia… L’entraîneur et son directeur sportif ont des tâches bien identifiés au club. Le technicien batave l’a rappelé pas plus tard que vendredi, à deux jours de la déroute contre Angers.

                                            "Ce n’est pas moi qui décide, c’est Juni, Juninho. Depuis que je suis là, j’ai tous les jours des contacts avec Juninho et cela se passe très bien, a expliqué Peter Bosz en conférence de presse. C’est important aussi parce que c’est important que j’apprenne la manière de penser de Juninho, comment il voit les joueurs, comment il voit notre jeu. Comme il a beaucoup d’expérience surtout dans ce club ici à Lyon, moi je n’en ai pas, donc c’est très important. On a un bon contact et je suis en très bon contact avec lui, on parle tous les jours. Même quand je sors d’ici, je vais encore boire un café avec lui et là on parle foot, on parle de notre effectif, on parle football."


                                            Dimanche prochain lors de la troisième journée de L1, l’OL recevra Clermont au Groupama Stadium (13h). Face au surprenant promu auvergnat, auteur d’un sans-faute en deux journées, les protégés de Peter Bosz n’auront plus le droit à l’erreur. Il faudra gagner afin de ne pas signer le pire début de saison du club depuis 2000-2001.
                                            • Il y a 21 ans, les Gones avaient attendu la cinquième journée pour battre un adversaire… avant d’échouer à quatre points de Nantes dans la course au titre. Une qualification en Ligue des champions ne se gagne pas dès les mois d’août mais Lyon doit rapidement se reprendre afin de ne pas perdre trop de terrain face à ses concurrents directs.




                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Blaize Pascal Voir le message
                                              OL: C'EST QUOI LE PROBLÈME?





                                              Jean-Guy Lebreton - RMC sports

                                              Le 16/08/2021 à 12:19




                                              Votre programme dans un instantLyon a débuté la saison de Ligue 1 par deux contre-performances face à Brest et Angers. Au-delà des résultats, les prestations de l’équipe entraînée par Peter Bosz inquiètent et le mercato estival confirme en partie les problèmes structurels du club rhodanien.

                                              Quatrième de Ligue 1 la saison passée et devancé de peu par Monaco dans la course au podium et à la Ligue des champions, l’OL connait un début d’exercice 2021-2022 compliqué. Tenue en échec à domicile par Brest (1-1) puis humiliée à Angers ce dimanche (3-0), l’équipe rhodanienne a déçu.

                                              17e du classement de Ligue 1 après les deux premières journées, les Gones comptent déjà trois longueurs de retard sur l’OM et Nice, deux concurrents désignés pour l’Europe. Seule bonne nouvelle, les Lillois et les Monégasques ne sont pas au mieux. Insuffisant pour redonner le sourire à des supporters qui n’ont pas caché leur désarroi après la lourde défaite angevine.



                                              Bosz fracasse l’état d’esprit du groupe




                                              Face au SCO, Lyon a coulé et les cadres se sont noyés sur la pelouse du stade Raymond Kopa. Anthony Lopes a commis une faute de main sur le premier but, Karl Toko-Ekambi a raté une occasion devant le but vide, Maxwel Cornet et Léo Dubois étaient dépassés, et Marcelo…

                                              Eh bien... le Brésilien, attendu comme un leader de l’équipe, a fait preuve d’une incroyable fragilité dans son duel avec le très jeune Mohamed-Ali Cho (17 ans). Après le cuisant revers de son équipe, Peter Bosz a regretté les erreurs du collectif et surtout l’incroyable manque d’envie de ses joueurs.

                                              "Nous n'avons pas vu vraiment une équipe qui veut gagner, cela me dérange. On peut parler de la défense, ou de performances individuelles. Mais le football commence avec la mentalité de vouloir gagner un match, a taclé le technicien néerlandais en conférence de presse. Là-dessus, il faut donner 100%. Je l'ai vu du côté d'Angers, mais pas dans mon équipe."

                                              Et l’ancien coach de l’Ajax, demi-finaliste de la Ligue des champions en 2019, de préciser quitte à repasser à l’Anglais pour mieux se faire comprendre: "Notre mentalité n'était pas bonne. Je ne suis pas vraiment inquiété mais it makes me crazy (sic)."


                                              Des joueurs pas adaptés à la méthode Bosz?




                                              En quelques semaines à la tête de l’équipe première, Peter Bosz en perd déjà son français. L’ancien joueur passé notamment par Toulon semble comprendre qu’il aura besoin d’un peu plus de temps pour mettre en place sa tactique et son style de jeu. Adepte du 4-3-3 et d’un football basé sur la possession, l’union avec Lyon pourrait faire des merveilles mais le jeu reste assez poussif jusqu’ici.

                                              Contre Angers, la volonté de relancer court depuis la défense a clairement été visible Mais les imprécisions techniques ont mis la défense sous pression. Et elle a fini par craquer et concéder (ou offrir) des occasions aux Angevins qui n’en demandaient pas tant. La défense, c’est peu justement là où le bât blesse à l’OL.

                                              Après trois victoires prometteuses en tout début de préparation estivale, l’équipe chère au président Aulas a sombré derrière avec 14 buts encaissés en cinq matchs.

                                              De l’aveu même de Peter Bosz, Brest ou le SCO aurait pu en marquer plus en championnat. En jouant très haut dans sa moitié de terrain, la défense lyonnaise doit se montrer impeccable et limiter les pertes de balle. Trop juste techniquement, ou friables mentalement, certains joueurs ont montré leurs limites.



                                              Quelques absents ou retour tardifs




                                              Tout juste auréolé d’un titre olympique à Tokyo avec le Brésil, Bruno Guimaraes a disputé ses premières minutes de la saison avec Lyon contre le SCO. Si son retour aurait pu faire du bien, il a semblé un peu précipité et le milieu auriverde n’a finalement pas apporté grand-chose. Idem pour Lucas Paqueta, également de retour, après avoir perdu en finale de Copa America et enchaîné par plusieurs semaines de congés. Pas à 100%, le maître à jouer de l’OL n’a pas su métamorphoser le jeu de son équipe comme il l’a fait tant de fois en 2020-2021.

                                              En attaque, Jeff Reine-Adélaïde aurait pu apporter sa touche technique sur un côté et ainsi permettre à Islam Slimani de briller dans l’axe mais le milieu offensif soigne actuellement une nouvelle blessure de longue durée au genou. Taulier de la défense, Jason Denayer manque cruellement. Le central belge se remet avec difficulté du Covid-19.



                                              Un mercato limité





                                              Histoire de compenser les absences temporaires de certains joueurs majeurs de l’équipe, Peter Bosz aurait pu composer avec les recrues estivales. Mais là encore, l’OL n’a pas spécialement brillé. Si le président Aulas rappelle à l’envi que le club n’a pas urgemment besoin d’argent, Lyon s’est montré assez chiche au niveau du recrutement.

                                              Outre la promotion de certains jeunes issus du centre de formation comme Castello Lukeba, Malo Gusto ou Florent Da Silva, la formation rhodanienne n’a recruté que deux joueurs…pour un total de zéro euro.

                                              Le Brésilien Henrique et Damien Da Silva sont arrivés libres pendant le mercato estival. Aussi bien le latéral gauche, qui découvre l’Europe à 27 ans, que l’ex-Rennais semblent plutôt avoir le profil de second couteaux dans la rotation que de titulaires indiscutables.
                                              Damien Da Silva à l'échauffement de l'OL © Icon Sport
                                              Au rayon des départs, Lyon a finalement vendu pour près de 30 millions d’euros, quitte à se séparer de joueurs prometteurs comme Jean Lucas (11M€ vers Monaco) ou Melvin Bard (3M€ vers Nice). En attaque, Memphis Depay n’a toujours pas été remplacé et si le groupe semble bien fourni dans l’axe il lui manque peut-être un ou deux ailiers.

                                              Reste désormais si l’OL va recruter d’ici la fin du mercato. Les profils de Xherdan Shaqiri et surtout Layvin Kurzawa plaisent à la direction. Encore faut-il trouver des accords avec Liverpool et le PSG pour le Suisse et l’international tricolore. La fin de l’été s’annonce rythmée et pourrait aussi permettre de retrouver un Houssem Aouar à son meilleur niveau. Comme perturbé par les rumeurs autour de son avenir, et une hospitalisation express, le meneur de jeu n’y arrive pas en ce début de saison.


                                              Bosz-Juninho, un décideur de trop?




                                              Il faut remonter jusqu'à la saison 2010-11, pour voir l'OL entamer une saison de Ligue 1 par deux matchs sans victoire. Un début d’exercice compliqué où l’on cherche nécessairement des responsables. SI Peter Bosz gère le terrain, Juninho s’occupe du mercato. Officiellement, l’entente est toujours bonne entre les deux hommes. En même temps difficile de faire pire qu’entre le Brésilien et Rudi Garcia… L’entraîneur et son directeur sportif ont des tâches bien identifiés au club. Le technicien batave l’a rappelé pas plus tard que vendredi, à deux jours de la déroute contre Angers.

                                              "Ce n’est pas moi qui décide, c’est Juni, Juninho. Depuis que je suis là, j’ai tous les jours des contacts avec Juninho et cela se passe très bien, a expliqué Peter Bosz en conférence de presse. C’est important aussi parce que c’est important que j’apprenne la manière de penser de Juninho, comment il voit les joueurs, comment il voit notre jeu. Comme il a beaucoup d’expérience surtout dans ce club ici à Lyon, moi je n’en ai pas, donc c’est très important. On a un bon contact et je suis en très bon contact avec lui, on parle tous les jours. Même quand je sors d’ici, je vais encore boire un café avec lui et là on parle foot, on parle de notre effectif, on parle football."


                                              Dimanche prochain lors de la troisième journée de L1, l’OL recevra Clermont au Groupama Stadium (13h). Face au surprenant promu auvergnat, auteur d’un sans-faute en deux journées, les protégés de Peter Bosz n’auront plus le droit à l’erreur. Il faudra gagner afin de ne pas signer le pire début de saison du club depuis 2000-2001.
                                              • Il y a 21 ans, les Gones avaient attendu la cinquième journée pour battre un adversaire… avant d’échouer à quatre points de Nantes dans la course au titre. Une qualification en Ligue des champions ne se gagne pas dès les mois d’août mais Lyon doit rapidement se reprendre afin de ne pas perdre trop de terrain face à ses concurrents directs.



                                              Oh nonnnn mais cet article est vraiment à charge. Il y a un complot parisien contre nous. Olala mais c'est trop injuste, c'est quoi ce torchon ?

                                              Commentaire


                                              • Sinon j'ai entendu hier Hugo Guillemet dire que Cornet n'a pas du tout envie de rejoindre Burnley.
                                                Si notre mercato dépend de son départ, on risque d'aller vers de grandes désillusions.

                                                Commentaire


                                                • Les 15 prochains jours sont vitales pour le club... On se sabote depuis trop longtemps et la c'est la fin du cache misère.... La vérité c est que depuis notre dernier titre... jean michel (que je respecte énormément) n'est plus aussi fin...
                                                  Le projet grand stade c'est grandiose mais il s'est construit sur un vrai coup de chance qui est l'éclosion d'une génération d'or... le pont, entre avoir un ou plusieurs bon jeunes et les voir éclore... ne se construit pas toujours.... sur ce coup la nous avons eu la chance de voir grandir 5-6 supers joueurs qui ont pu permettre au club de tenir que se soit sportivement et économiquement (gonalons, tolisso, umtiti, plea, lacazette, fekir...)

                                                  puis quelque coup construit sur la marque "centre de formation" issu de cette réussite (geubells, maolida....)

                                                  puis on a eu deux trois bon choix mercato qui nous ont permis d'avoir une équipe séduisante et de continuer a etre compétitif... Avec les memphis, mendy, ndombelé, mariano.... mais avec ces equipes Aulas n'a jamais voulu installer un vrai coach.... peut etre n'était il pas prêt a perdre une peu de son aura.... résultat on a eu une formule 1 conduite par un moniteur d'auto école (fournier, genesio....) alors qu'a l'époque avec un vrai coach peut etre que cette demi finale d'europa league... bref....

                                                  Maintenant a un moment ou on a pensé que le temps pour aulas de passer la main etait venu avec l'arrivée d'un directeur de sportif de poid... L'OL a fait le choix de "l'entre soit"... En se tournant vers juni... Juni grand joueur mais DS novice... alors il ne faut pas s’étonner de le voir tâtonner devant nous... il apprend... (gestion du cas gouiri... Les choix garcia, sylvinho... les echecs Mendes, jean lucas, slimani... Les 15m sur Kadewere...)

                                                  Bref la on a le sentiment que si on ne réussit pas la dernière ligne droite de ce mercato, je pense que pour notre OL cette année il n'y aura pas de miracle....



                                                  Tentative a la sauce Football Manager :)

                                                  vente: andersen 20M, Jean Lucas 10M, Bard 3M, Cornet 17M, Dembele 25M, Slimani 5M, Marcelo 5M, Mendes 12M: 97M

                                                  Achat : Acerbi 8M, Emerson 12M, Bakayoko 20M, Shakiri 10M, Adli 15M, Azmoun 15M : 80M



                                                  -------------------------------------------------Lopes----------------------------------------------------------------
                                                  ---------------------------------------------Pollersbeck-------------------------------------------------------------
                                                  --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                  ------dubois----------------Acerbi------------------------Denayer------------------Emerson--------------
                                                  ------Gusto-----------Diomande/Lukeba----------------DaSilva--------------------Henrique--------------
                                                  --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                  ------------------------------------------------Bakayoko------------------------------------------------------------
                                                  -------------------------------------------Caqueret/guimares------------------------------------------------------
                                                  --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                  ------------------------------Paqueta----------------------------Guimares/Aouar-----------------------------
                                                  -------------------------------Jeff--------------------------------------------------------------------------------------
                                                  --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                  -----------Shakiri-------------------------------------------------------------------Toko---------------------------
                                                  -----------Cherki--------------------------------------------------------------------Adli------------------------------
                                                  ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                  -------------------------------------------------Azmoun--------------------------------------------------------------
                                                  ------------------------------------------------Kadewere-------------------------------------------------------------

                                                  Alors j'ai mis un 11... mais avec 5 remplacement c'est le groupe qui compte.
                                                  Le GROUPE c'est d'ailleurs l'idée qu'il faut infusé la plus vite possible dans cette équipe...

                                                  Defense :
                                                  Il faut vite remettre du poid dans notre defense... Marcelo, mentalement il s'en bat les... Donc... La avec Emerson et Acerbi c'est deux joueurs au mental irréprochable. Des joueurs qui mettent "l'equipe" avant tout. Acerbi c est un patron, il a 33 ans mais il est tj au top. Il mettrait du caractere dans l'equipe.

                                                  Milieu :
                                                  caqueret, aouar, paqueta, guimares, jeff.... ce sont des milieux soit plutôt offensif soit plutôt de ballon... Il nous faut un profil plus physique... Pk ne pas tenter Bakayoko... Il lui reste 1 an a chelsea....

                                                  attaque :
                                                  La il y a une refonte total a faire.... Slimani, je pense c est une erreur de casting.... Il est sur la fin et ça se sent. Dembele, c'est un joueur inconstant, compliqué a gérer et surtout il manque de sens collectif... Pas pour rien que Bosz demande Azmoun.... c'est un avant centre intelligent capable d’échanger avec les aillier qui l'entourent. C'est un joueur collectif, technique et qui sait faire l'effort défensif.
                                                  Shakiri c'est un super choix. Grosse expérience, super mentalité, intelligent dans le jeu.... quand a Adli, c'est vraiment un joueur ultra intéressant. Technique, percutant... Meilleur joueur de ligue 2 a qui il reste 1 ans de contrat a toulouse

                                                  Bref avec Shakiri, cherki, Azmoun, Kade, Toko et Adli ça fait 6 joueurs de qualité avec des profils différents et complémentaire qui ensemble vont créer des vrais variations.

                                                  Bon après si deja on fait Shakiri, Azmou et Emerson je serai très heureux.... Mais je ne crois pas que Mendes va être capable de se mettre dans le projet, d’où le faite que je pense qu'il nous faut absolument un autre milieu de terrain défensif.... Et en charnière... Je crois que Marcelo va être catastrophique cette année et quid de denayer... Comment va t'il revenir du COVID et comment va t'il gérer la renégociation de son contrat....

                                                  Bref... Allez L'OL




                                                  Commentaire


                                                  • Cornet va continuer à nous saouler combien de temps ?
                                                    Si Amine ne s'était pas fait les croisés, il serait déjà très loin de Lyon ...

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X