Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[OL] Articles de presse : Mercato 2021 (sans blabla)

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [OL] Articles de presse : Mercato 2021 (sans blabla)

    ARTICLES DE PRESSE : MERCATO ETE 2021

    Le "blabla" n'est pas toléré sur ce topic, et les articles doivent être posté avec leurs sources (ex : l'Équipe, Foot365, etc...).
    La charte du forum

  • #2

    TOTTENHAM EN POURPARLERS AVANCÉS AVEC L'OL POUR ANDERSEN


    Luca Demange


    Le 03/06/2021 à 17:08
    • Prêté du côté de Fulham cette saison, Joachim Andersen s'est relancé en Angleterre, malgré la relégation des Cottagers. D'après le quotidien danois BT, le défenseur de l'OL plaît à Tottenham qui est en discussions avancées pour le recruter.

    L'Olympique Lyonnais pourrait recevoir un joli chèque dans les prochaines semaines. Prêté en Angleterre après une première saison délicate à l'OL, Joachim Andersen n'a pas laissé indifférent de l'autre côté de la Manche. Performant avec Fulham (1 but et 1 passe décisive en 31 rencontres), le défenseur danois s'est relancé avec les Cottagers même s'il n'a pas pu empêcher la relégation des siens en Championship.



    Les performances du défenseur central de 25 ans ont éveillé l'intêret d'un autre club anglais plus ambitieux. D'après les informations du quotidien danois BT, Tottenham serait désormais en discussions avancées pour s'attacher les services du défenseur lyonnais.

    Arrivé à l'OL en 2019 en provenance de la Sampdoria contre la somme de 24 millions d'euros, le défenseur danois n'a jamais convaincu le club rhodanien qui ne semble pas l'inclure dans ses plans pour l'année prochaine.



    L'OL veut rentrer dans ses frais




    Dans son podcast 'The Transfer Window', BT indique qu'il est quasiment certain que Joachim Andersen continue sa carrière en Premier League. Les Spurs seraient en pourparlers avancés avec l'OL et tiendraient la corde.

    De son côté, Joachim Andersen est pleinement concentré sur l'Euro qu'il prépare avec le Danemark, qui a livré une belle opposition à l'Allemagne (1-1) pour son premier match amical.
    Le quotidien généraliste danois confie que l'opération pourrait prendre un certain temps à se mettre en place et que le Danois pourrait décider d'étudier son avenir que seulement après l'Euro alors que l'OL serait ouvert à une vente. Elle pourrait néanmoins se conclure pour près de 30 millions d'euros, garantissant une plus-value à l'OL qui ne veut pas perdre d'argent dans l'affaire.

    Luca Demange

    RMC sports

    Commentaire


    • #3


      @Arnaut Danjuma





      Mercato : Arnaut Danjuma (Bournemouth) serait dans le viseur de l'OL
      • 5 JUIN 2021 A 12:50
      Avec 15 buts et 7 passes décisives en Championship, Arnaut Danjuma a réalisé une belle saison sous le maillot de Bournemouth. Selon la presse anglaise, l'OL serait intéressé par le profil de l'attaquant néerlandais.


      L'Olympique lyonnais cherche à se renforcer sur les ailes pour la saison prochaine. Ce sera l'un des chantiers principaux pour Juninho et Peter Bosz cet été. D'après le Daily Mail, l'OL scruterait notamment le profil d'Arnaut Danjuma. Le Néerlandais évolue à Bournemouth en Championship. Les Cherries ont manqué de peu la montée en Premier League en s'inclinant face à Brentford en demi-finales des play-offs (3-2 au cumul des scores).


      Il est valorisé à 12 millions d'€


      De ce fait, la formation anglaise devrait se séparer de plusieurs joueurs. Valorisé à 12 millions d'euros par Transfermarkt, Danjuma a réalisé une excellente saison en deuxième division. Capable d'évoluer à droite ou à gauche de l'attaque, il a inscrit 15 buts et délivré 7 passes décisives en 33 rencontres de championnat. Le droitier de 24 ans est sous contrat jusqu'en 2024.

      Passé notamment par les catégories de jeunes du PSV, Nimègue puis par Brugge, avant de rejoindre Bournemouth en 2019, il est également international néerlandais (deux sélections). Leicester et Wolfsburg seraient également sur les rangs pour attirer l'attaquant.

      O et L.

      Commentaire


      • #4
        Accueil / Ligue 1 / Youssouf Koné : « je veux revenir à l'OL et montrer le vrai Youssouf »
        Youssouf Koné : « je veux revenir à l'OL et montrer le vrai Youssouf »
        • Exclu FM Par Dahbia Hattabi
        • Publié le 08/06/2021 15:00 - Mis à jour à 15:11
        Le 3 juillet 2019, Youssouf Koné est officiellement devenu un joueur de l'Olympique Lyonnais. Motivé et prêt à franchir une nouvelle étape dans sa carrière, le Malien a vécu une première saison délicate, marquée notamment par une opération à la cheville. Pour retrouver du temps de jeu et de la confiance, l'ancien Lillois a été prêté successivement à Elche et Hatayspor cette année. Avant son retour chez les Gones, le latéral gauche évoque ces expériences et fait également le point sur son avenir et le mercato à venir.

        Youssouf Koné sous le maillot de l'OL©Maxppp
        Foot Mercato : le 29 septembre dernier, vous avez été prêté par l'Olympique Lyonnais. Pourquoi être parti ?

        Youssouf Koné : j'avais besoin de temps de jeu, tout simplement. Il n'y avait pas d'autres raisons.

        FM : quel bilan tirez-vous de votre année passée chez les Gones ?

        Y.K : j'ai bien commencé au départ. Je me sentais bien dans l'équipe, mais je me suis blessé à la cheville face à Lille (3 décembre 2019, ndlr). C'est le foot, tout va très vite. Malgré tout, je tire un bilan positif de mon année à l'OL. Mais je pense que je pouvais faire mieux. J'ai fait seize matches toutes compétitions confondues (11 en L1 et 5 en Champions League). Donc c'était peu au final. Je me prépare quotidiennement pour pouvoir saisir ma chance cette saison.

        FM : on n'a donc pas encore vu le meilleur Youssouf Koné à l'OL.

        Y.K : oui, bien sûr ! Je suis arrivé au club et j'ai joué au départ. J'ai fait mes matches et je me suis malheureusement blessé. Quand vous vous blessez, ce n'est plus vraiment pareil quand vous revenez. Je vais travailler encore d'avantage pour que l'OL me donne la chance de montrer le vrai Youssouf cette saison.

        FM : était-ce une déception de partir après seulement un an ?

        Y.K : non, je n'étais pas déçu. Ce sont les choix du coach. J'ai eu une discussion avec lui (Rudi Garcia). Je pouvais rester comme je pouvais partir, mais il m'a fait comprendre, avec honnêteté, que si je restais je n'aurais pas de temps de jeu. Je n'ai pas eu ma chance. On ne m'a pas laissé assez de temps. J'ai quitté Lille pour venir à Lyon et le coach me dit : "tu reviens de blessure, les autres ont pris de l'avance. Tu n'auras pas de temps de jeu dans les mois à venir". Quand il m'a dit ça, je me suis dit que ça ne servait rien de forcer, même si j'ai essayé de voir les choses positivement. Donc obligatoirement, c'était mieux de chercher un autre club pour pouvoir plus m'exprimer.
        Deux expériences compliquées en prêt


        FM : vous avez rejoint Elche sous la forme d'un prêt. Racontez-nous votre expérience en Liga ? Quel bilan en tirez-vous ?

        Y.K : j'ai eu peu de temps de jeu (3 matches). Là-bas, j'ai eu un souci avec le coach (Jorge Almiron, ndlr). Je ne vais pas forcément entrer dans les détails. Il faisait des choses étranges. J'étais mis de côté et je m'entraînais seul avec un préparateur pendant que le groupe était ensemble. Je pense qu'il avait un problème personnel avec moi. Si ce n'est pas un problème personnel, vous ne pouvez pas vous comporter comme ça avec un joueur. J'ai débuté ma carrière professionnelle en 2015 et je n'ai jamais vu ce genre de comportement. Je n'ai jamais eu un problème avec un de mes entraîneurs durant ma carrière. Je suis persuadé qu'il avait un problème personnel avec moi. Il agissait ainsi avec moi et quand j'allais le voir dans son bureau pour essayer de savoir quel était le problème, il cherchait ses mots et n'avait pas d'argument. Il ne m'a rien dit de convaincant. C'est là que j'ai compris que c'était vraiment ma personne qu'il n'aimait pas. Suite à ça, j'ai demandé à partir l'hiver dernier. Mais je garde un bon souvenir de la Liga, malgré mon faible temps de jeu. Il n'y a rien à dire, c'est un super championnat.

        FM : pour vous relancer, vous avez ensuite été prêté à Hatayspor en janvier. Expliquez-nous ce choix ?

        Y.K : j'ai rejoint la Turquie cet hiver. Je me suis fait mal à la cheville droite et ça a cassé un peu le rythme que j'avais. J'ai travaillé avec le préparateur physique. J'ai fait quelques entrées en jeu avant de connaître ma première titularisation face à Kayserispor (7 mars). Mais l'arbitre m'a mis un carton rouge en deuxième mi-temps (51e) alors que je n'avais pas fait une grosse faute. Après ça, je me suis à nouveau fait mal à la cheville droite. Du coup, ça m'a freiné dans mon élan et on était déjà à la fin de la saison. Même si je n'ai pas pu jouer autant que prévu (6 matches au total, ndlr), j'ai vécu une belle expérience.

        FM : ce que vous avez vécu depuis un an et demi, entre les blessures et vos expériences en prêt, vous a fait grandir au final.

        Y.K : le fait de changer de pays et de découvrir d'autres championnats, ça m'a beaucoup appris et ça m'a forgé très franchement. J'ai appris d'autres choses sur moi, en tant que footballeur et en tant qu'homme (...) Quand vous partez en prêt, ce sont des expériences enrichissantes. Positivement comme négativement, cela permet d'apprendre dans des pays différents. Ce qu'il y a de positif, vous le gardez en tête. Ce qu'il y a de négatif, vous travaillez dessus.

        FM : l'OL et Juninho ont-ils maintenu le contact avec vous cette saison ?

        Y.K : j'ai pratiquement tout le temps été en contact avec Juninho. Comme le président (Jean-Michel Aulas) c'est quelqu'un que je respecte beaucoup. Ce qui a été dit à son sujet, je ne m'en préoccupe pas. J'ai une grande estime pour lui. C'est une personne que j'apprécie depuis tout petit. Durant mes différentes expériences, j'étais en contact avec Juni. Il a été un réel soutien. Il prenait de mes nouvelles, on parlait et on échangeait régulièrement ensemble.
        Youssouf Koné veut rester à Lyon


        FM : vous allez revenir à l'OL cet été. Quels sont vos plans pour la saison prochaine ?

        Y.K : aujourd'hui, j'attends de reprendre la saison avec l'OL. Je veux revenir à Lyon et j'espère qu'après la préparation, je pourrais m'imposer et enchaîner des matches.

        FM : en avez-vous déjà discuté avec le club ?

        Y.K : oui, on discute avec le club. Nous avons de bonnes relations.

        FM : si jamais l'OL vous explique qu'un nouveau prêt, voire même un transfert, est une meilleure solution, quelle sera votre position ?

        Y.K : ma priorité c'est Lyon. Si on me dit qu'on veut me prêter cette saison, je ne souhaite même pas y penser et me concentrer sur ma préparation et la reprise avec mon club. J'ai vécu deux expériences difficiles cette année, je préfère rester et composer avec la concurrence. J'ai envie de prouver cette saison à Lyon.

        FM : Peter Bosz a été nommé la semaine dernière. L'arrivée d'un nouveau coach peut-elle changer la donne ? Connaissez-vous l'entraîneur ?

        Y.K : la préparation va débuter avec le nouveau coach, donc les cartes vont être redistribuées. Chacun doit montrer son potentiel au nouvel entraîneur ainsi qu'à son staff. Je suis motivé et prêt à gagner ma place (...) Je l'ai suivi quand il entraînait l'Ajax Amsterdam, le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen. C'est un coach qui mise beaucoup sur l'offensif. Ce qui me plaît. Je suis un joueur qui aime beaucoup attaquer, ça fait partie de mes qualités même si je suis aussi amené à beaucoup défendre. Quand vous regardez ma dernière saison à Lille, je ne faisais que ça, attaquer. Je pense qu'avec l'entraîneur qui est arrivé, j'aurais ma chance si Dieu le veut.
        Le Malien va peaufiner sa préparation pour revenir en force


        FM : vous reviendrez au sein d'une équipe lyonnaise qui a terminé quatrième de L1 et qui jouera la Ligue Europa. Avez-vous suivi l'année de Lyon ?

        Y.K : bien sûr, j'avais un œil sur l'OL cette saison. Partout où j'allais, j'étais toujours à 100% en train de suivre l'Olympique Lyonnais. C'est mon club. Je pense qu'on aurait pu se qualifier pour la Ligue des Champions. Mais ça s'est joué sur de petits détails. C'est le foot, mais on reviendra plus fort.

        FM : quelques mots sur le titre obtenu par le LOSC, votre ancien club.

        Y.K : j'étais content pour Lille, qui a été inarrêtable cette année. Ils ont fait une belle saison. J'ai envoyé des messages à mes anciens coéquipiers et amis. On a échangé un peu et je l'ai félicité, ainsi que le coach Christophe Galtier. Il a fait un gros boulot avec le LOSC. Je le félicite. C'est un coach que j'aime beaucoup. Humainement, il est toujours là pour ses joueurs. J'aime sa façon de communiquer. Il m'a toujours conseillé et soutenu au LOSC.

        FM : il aurait pu entraîner d'ailleurs l'OL, qui reprendra le 1er juillet prochain. Quel va être votre programme d'ici là ?

        Y.K : je vais bien évidemment m'entretenir. Vu comment j'ai galéré cette année, entre le peu de temps de jeu et les blessures, je vais forcément faire très attention à tout ce travail de préparation pour revenir en force.

        FM : que peut-on vous souhaiter cette saison ?

        Y.K : on peut me souhaiter de jouer et d'être en bonne santé. Que cette saison soit ma meilleure saison.

        Commentaire


        • #5
          OL - Mercato : Lyon passe à l'action pour Ellyes Skhiri ( FC Cologne)L'intérêt de l'Olympique lyonnais pour le milieu tunisien se confirme. Le club aurait formulé une première offre à hauteur de 8 millions d'euros, une proposition refusée par Cologne.


          Évoqué dans nos colonnes ce mardi, la piste Ellyes Skhiri s'intensifie pour le club du Rhône. Le média italien CalcioinPillole rapporte que l'OL a formulé une première offre de 8 millions d'euros pour s'offrir les services de l'international tunisien. Une proposition rejetée par l'équipe allemande mais les dirigeants lyonnais seraient prêts à soumettre une nouvelle offre dans les prochains jours.



          Cologne espère 20 millions d'euros


          Sous contrat jusqu'en 2023, le joueur formé à Montpellier est encore lié deux ans avec le FC Cologne. C'est un des arguments utilisé par le club de Bundesliga pour faire monter les enchères. Il faut également prendre en compte la concurrence du FC Séville sur le dossier et la bonne saison d'Ellyes Skhiri qui font grimper la côte du milieu défensif. Il pourrait profiter d'une place au centre du jeu lyonnais en cas de départ d'un joueur de l'OL à son poste. Jean-Michel Aulas déclarait en effet ce lundi avoir "déjà des offres consistantes sur au moins trois joueur

          Lyon Capitale

          Commentaire

          Chargement...
          X