Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[OL Féminines] Articles de presse et d'internet (sans blabla)

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #51
    L'OL pessimiste pour Tonazzi
    Mis à jour le 07.09.11 à 05h26

    Les deux parties s'étaient pourtant mises d'accord. Désireux de renforcer son effectif avec une attaquante « puissante et efficace de la tête, surtout dans l'optique de la Ligue des champions », Patrice Lair, l'entraîneur de l'OL, avait pris contact avec Laëtitia Tonazzi, meilleure buteuse du championnat en 2011 (20 buts). L'attaquante internationale de Juvisy a d'ailleurs annoncé lundi son départ à ses dirigeants. Mais la réglementation devrait empêcher ce transfert. « Contrairement au foot masculin, une joueuse ne peut pas passer en cours de saison du statut amateur au statut fédéral, nous a expliqué hier Patrice Lair. C'est dommage, même si on conserve un infime espoir ».S.M.

    http://www.20minutes.fr/ledirect/782...imiste-tonazzi
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #52
      Olympique lyonnais. OL féminin : la preuve par neuf
      Vu 1026 fois | Publié le 11/09/2011 à 21:15

      Les féminines de l'OL n'ont encore pas fait dans la dentelle à Gerland. A l'occasion de la deuxième journée de championnat, elles ont atomisé Hénin-Beaumont 9-0 !


      Après avoir sévèrement corrigé le promu Vendenheim 10-0 lors de la première journée, les filles de Patrice Lair ont remis le couvert à domicile dimanche après-midi face à Hénin-Beaumont.
      Si Camille Abily avait ouvert le score en première période, ce n'est qu'au retour des vestiaires que les féminines firent la différence. Thomis, Dickenman, Cruz , Henry (x2) mais surtout Schelin, auteure d'une triplé, participèrent au festival offensif lyonnais.
      19 buts marqués en deux journées et aucun encaissé. Qui dit mieux?

      http://www.leprogres.fr/sports/2011/...reuve-par-neuf
      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #53
        http://www.leprogres.fr/sports/2011/...uve-tranquille
        Dernière modification par mugen85, 12/09/2011, 17h36.

        Commentaire


        • #54


          20.09.2011
          Dickenmann forfait contre la Roumanie

          L’équipe nationale féminine devra se passer de Lara Dickenmann pour le match des éliminatoires de l’EURO 2013 contre la Roumanie ce mercredi (18h30, Stade du Brügglifeld, Aarau).


          La joueuse offensive s’est déchirée un muscle de la cuisse gauche pendant l’entraînement de lundi.

          Retour à Lyon

          Lara Dickenmann a quitté l’équipe nationale mardi midi pour retourner dans son club, Olympique Lyonnais, avec lequel elle a gagné le titre de la Ligue des Champions ce printemps, pour s’y faire soigner. (jf)

          http://www.football.ch/nm/fr/Frauen-...aspx?cid=75710
          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #55


            Schelin et Lyon, une couronne à défendre
            Publié: Mardi, 20 septembre 2011, 15.57HEC

            Lotta Schelin a permis à Lyon de remporter l'UEFA Women's Champions League la saison dernière, et elle compte bien défendre son titre avec succès.

            L'Olympique Lyonnais a remporté l'UEFA Women's Champions League en mai dernier, et sa nouvelle mission est de défendre son titre.

            Lyon s'est imposé 2-0 face au FFC Turbine Potsdam à Craven Cottage, prenant ainsi sa revanche sur la finale perdue 12 mois plus tôt à Madrid. Élément crucial dans le sacre lyonnais, l'attaquante suédoise Lotta Schelin, 3e de la dernière Coupe du Monde féminine de la FIFA avec son pays, s'embarque pour une cinquième campagne européenne avec l'OL, mercredi 28 septembre, en 16es de finale aller, sur le terrain du CFF Olimpia Cluj.

            "Nous avons montré pendant des années, en jouant des demi-finales et des finales, que nous sommes l'une des meilleures équipes en Europe", a déclaré Lotta Schelin à UEFA.com. "Alors bien sûr, tout le monde aura envie de jouer et de gagner contre nous. Nous sommes l’équipe à battre, il ne faut pas le nier mais, comme j’ai eu l’occasion de la dire, nous sommes en pleine confiance."

            "L'année dernière nous avions beaucoup de pression déjà et nous avons cru en nous. Nous allons faire la même chose cette année. Je pense que si nous parvenons à faire cela, tout ira bien. Mais nous serons beaucoup épiées. "

            Si les filles de l'OL s'imposent, ce sera alors au tour de l'Apollon Limassol LFC ou de l'AC Sparta Praha d'affronter les championnes d'Europe en novembre pour les 8es de finale. Et Lotta Schelin, 27 ans, sait que contre l'Olimipia comme contre l'un de ces deux adversaires, les Fenottes sont largement favorites et devraient s'imposer confortablement. "J’ai le sentiment que c’est un tirage clément pour nous. Je n'ai pas envie de jouer contre mes amies suédoises, et je ne voulais pas jouer des Allemandes si tôt dans la compétition, donc je pense que c'était un bon tirage", a-t-elle expliqué.

            "En même temps, nous savons que les Roumaines peuvent être imprévisibles. J'ai joué contre elles et il faut vraiment les respecter. Bien sûr, je pense que nous sommes favorites et nous devrions passer."

            Ironie du sort, le but de Lotta Schelin inscrit en juillet dernier et qui a permis à la Suède de prendre la 3e place du Mondial féminin l'a été face à l'équipe de France, une équipe dans laquelle figuraient de nombreuses coéquipières lyonnaises. Avec le succès de l'OL et de l'équipe nationale, le football féminin est en pleine ascension en France, une chose dont Lotta Schelin est la témoin.

            "C'est en quelque sorte fantastique que j’ai vu arriver ça de Suède où nous réussissions pas mal dans ces compétitions. J’ai vu comment le football féminin s’est développé depuis", a-t-elle poursuivi. "C’était il y a 10 ans, mais ça commence à devenir la même chose en France. Et nous faisons partie de ça. Aujourd’hui, il y a une commercialisation, des médias et beaucoup d’autres éléments qui entourent nos matches."

            "C'est vraiment agréable à voir et je sens que la discipline grandit vite, surtout après le bon niveau de football que l’on a vu lors de la Coupe du Monde. Quant à nous, à Lyon, nous allons juste continuer à avancer, nous avons presque la même équipe, et je me sens comme tout le monde en bonne forme juste avant le début d'une nouvelle saison. Nous avons la pression de refaire l’exploit, alors nous allons essayer."

            Vidéo sur : http://fr.uefa.com/womenschampionsle...ronne+defendre
            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #56
              Le 23/09/2011 à 17:32 | Mis à jour le 23/09/2011 à 17:34
              Foot - Transferts
              L'OL (F) recrute Rosana

              L'OL féminin se renforce au milieu avec la Brésilienne Rosana, 29 ans.



              Rosana a notamment remporté les Jeux 2004 avec le Brésil aux dépens des Etats-Unis (2-1 ap). (EQ)

              Une recrue de feu pour le quintuple champion de France. L'Olympique lyonnais annonce vendredi l'arrivée au club de la milieu de terrain internationale brésilienne Rosana (33 sélections, 7 buts). De son nom complet Rosana Dos Santos Augusto, la joueuse âgée de 29 ans a participé à trois tournois olympiques et trois coupes du monde. L'OL ne précise pas les conditions du transfert de cette recrue puissante, technique et expérimentée.

              Rosana a notamment disputé les quarts de finale avec le Brésil, cet été lors du Mondial allemand, battu (2-2, 3 tab à 5) par les Etats-Unis, futurs tombeurs des Bleues. C'est une globe-trotter du ballon rond qui débarque entre Rhône et Saône : elle a été championne d'Autriche avec Neulengbach (2007, 2008) et championne des Etats-Unis avec le FC Sky Blue (2009) où elle évoluait jusqu'à présent.
              «Attirée par le jeu vers l'avant»

              La nouvelle joueuse de Patrice Lair, l'entraîneur des championnes d'Europe en titre, sera présentée au public, avec l'ensemble de l'équipe, en préambule du match des garçons contre Bordeaux, samedi à Gerland (19h00, 8e journée de Ligue 1). Dans sa première interview au site du club, Rosana (1m73) insiste sur sa polyvalence sur le terrain : «Je peux jouer au milieu de terrain ou sur le couloir gauche. En tout cas, je suis attirée par le jeu vers l'avant.» Un atout de plus pour l'ogre de la D1 féminine qui défend cette saison son premier titre européen.

              http://www.lequipe.fr/Football/breve...ne-a-l-ol.html
              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #57
                Le 28/09/2011 à 17:37 | Mis à jour le 28/09/2011 à 17:41
                Foot - C1 (F)
                L'OL garde le rythme

                Vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière, l'Olympique Lyonnais a poursuivi sur sa lancée en s'imposant à Cluj (9-0) pour son entrée dans la compétition. Sans problème aucun.



                Camille Abily et l'OL se sont facilement imposés à Cluj.(EQ)

                Tenantes du titre, les Lyonnaises ont entamé la Ligue des champions féminine de la meilleure des manières mercredi après-midi en s'imposant facilement sur la pelouse de Cluj (9-0). Largement supérieures à leurs adversaires, les filles de Patrice Lair ont connu une véritable promenade de santé. Rapidement devant au tableau d'affichage grâce à un but de Schelin (12e), les Rhodaniennes ont bénéficié de l'expulsion de Giurgui, pour une main dans sa surface de réparation provoquant un penalty transformé par Eugénie Le Sommer (17e), pour s'envoler. Déjà nettement dominateur à onze contre onze, l'OL a ensuite fait fructifier sa supériorité numérique pour infliger une véritable correction aux Roumaines.

                Avec une avance de 8 buts, déjà, à la mi-temps, les coéquipières de Sonia Bompastor se sont contentées de gérer la deuxième période. Moins motivées, forcément, elles n'ont jamais réellement été mises en danger défensivement. Le dernier but de Majri (84e) venait conclure une entrée en matière parfaite pour l'Olympique Lyonnais. Favorites, les Lyonnaises ont tenu leur rang. Reste au Paris Saint-Germain, qui se déplace dans la soirée sur la pelouse des Irlandaises de Peamont, à faire de même.
                Rédaction

                http://www.lequipe.fr/Football/breve...ence-bien.html
                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #58
                  UEFA women's Champions league. L’OL féminin atomise Cluj
                  Publié le 28/09/2011 à 17:48

                  Pour leur retour sur la scène continentale, les championnes d’Europe en titre lyonnaises n’ont fait qu’une bouchée des championnes de Roumanie, inscrivant 8 des 9 buts en première mi-temps.


                  A Cluj, il aura fallu aux joueuses de Patrice Lair dix petites minutes pour régler la mire. Et la sortie sur une civière de Sabrina Viguier, dès la 7e minute après un choc aérien sanglant, n’a pas semblé perturber la mécanique lyonnaise si bien huilée. Après quelques occasions manquées, c’est un déluge de buts qui s’est ensuite abattu sur l’équipe championne de Roumanie.

                  Dès la 12e minute, sur un corner pour les Roumaines, les Lyonnaises récupéraient le ballon. Lancée en contre sur l’aile droite, Elodie Thomis centrait pour la tête de Schelin. Seule non loin du point de pénalty, la Suédoise trompait imparablement la gardienne roumaine.

                  Quelques minutes plus tard, Cluj se mettait un peu plus dans l’embarras. Pour une faute de main dans la surface de réparation, les Roumaines se retrouvaient à dix et encaissaient un 2e but sur un pénalty transformé par Eugénie Le Sommer. A la 22e minute, l’internationale tricolore, bien lancée dans la profondeur, doublait la mise après un crochet sur la portière de l’Olimpia.

                  Deux minutes plus tard, suite à un centre de Schelin, c’est de la tête que la petite bretonne réalisait le hat-trick.
                  La tempête lyonnaise ne se calmait pas. A la 32e minute, Sonia Bompastor, montée sur son côté gauche, semblait vouloir centrer. Un centre en demi volé dévissé qui trouvait magnifiquement la lucarne opposée pour le 5e but.

                  Six minutes plus tard, les Roumaines à l’agonie dans leur surface de réparation ne parvenait pas à éloigner le danger suite à un corner lyonnais. Wendie Renard héritait du ballon et le poussait au fond des filets.
                  Les filets n’avaient pas fini de trembler que sur l’engagement Cluj perdait le ballon. Partie en contre, Elodie Thomis, déjà passeuse, ouvrait son propre compteur du match.

                  La mi-temps tardait à arriver pour les Roumains submergées et incapables de repousser les Lyonnaises des 18 mètres. Comme une ultime banderille avant la pause, Thomis dans la surface adverse remisait pour Cruz, comme à l’entraînement. La Costaricienne ne manquait pas la mire (44e) pour un sonnant 8-0.

                  La deuxième période était d’une toute autre facture. Si l’Olympique Lyonnais continuait à pousser, les attaques étaient moins tranchantes. Dans le même temps, Cluj semblait vouloir montrer un tout autre visage pour ne pas subir la même correction.

                  Les Lyonnes parachevaient simplement leur excellente prestation d’une dernière réalisation à la 85e minute. Majri, sur une remise de la tête de Le Sommer, consécutive à un centre de Thomis, portait le score à 9-0.

                  Même si leurs adversaires du jour ont semblé complètement dépassées, les championnes d’Europe ont montré dès leur entrée en lice qu’elles étaient plus que jamais les principales prétendantes à leur succession.

                  Le match retour à Gerland, le 5 octobre (19 heures) ne sera qu’une simple formalité. Leur futur adversaire en 8e de finale, Limassol ou Prague qui ont fait match nul (2-2) dans le même temps, doivent commencer à trembler.

                  http://www.leprogres.fr/actualite/20...n-atomise-cluj
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #59
                    Le 01/10/2011 à 10:31 | Mis à jour le 01/10/2011 à 10:49
                    Foot - L1 (F)
                    OL-ASSE, l'autre derby

                    Prévu samedi à Gerland (20h45), le premier match télévisé de l'histoire du Championnat de France féminin s'annonce déséquilibré.



                    Lotta Schelin est l'une des stars de l'OL.(EQ)

                    Devant leur poste mercredi, les Stéphanoises qui ont regardé l'OL en Ligue des champions n'ont pas envié les Roumaines de Cluj, broyées 9-0 en 16es aller. Les joueuses de Hervé Didier se sont sans doute dit que, samedi, ce serait à leur tour de passer à la télé... et à la moulinette. «On affronte l'équipe championne d'Europe et qui domine le Championnat de France depuis quelques années. Ce sera difficile», indique l'entraîneur de l'ASSE. Le site internet du club stéphanois n'a d'ailleurs pas hésité à évoquer un contexte biblique pour présenter le match. «C'est David contre Goliath : l'ASSE, ses 180 000 euros de budget et son effectif amateur contre l'OL avec 3,5 millions d'euros et un effectif composé de professionnelles internationales A.»

                    En trois matches, l'OL a marqué 28 fois et n'a pas pris un but !

                    Hervé Didier préfère positiver. «Tout le monde s'attend à ce qu'on prenne une volée donc on a tout à gagner.» L'objectif, c'est d'être la première équipe à marquer un but à l'OL cette saison (score cumulé de 28-0 en trois matches officiels) et de montrer les progrès réalisés en quelques mois. En mai, les Stéphanoises avaient plié coup sur coup 6-0 et 8-0 face à Schellin et ses partenaires. - S.L., à Lyon

                    http://www.lequipe.fr/Football/breve...tre-derby.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #60
                      Le 01/10/2011 à 23:43 | Mis à jour le 01/10/2011 à 23:45
                      Foot - D1 (F) - 4e j.
                      L'OL écrase les Verts


                      Pour le premier match télévisé de l'histoire de la D1 féminine, l'OL a corrigé Saint-Etienne, samedi (7-0) à Gerland, pour revenir à la première place du classement à hauteur de Juvisy, qui accueille Montpellier dimanche pour l'affiche de cette journée. La Suédoise Lotta Schelin a inscrit un quadruplé.

                      http://www.lequipe.fr/Football/breve...les-verts.html
                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #61
                        OL 7 - ASSE 0. L'OL et Gerland trop grands pour les Vertes
                        Vu 323 fois | Publié le 01/10/2011 à 22:43


                        Photo Philippe Juste

                        L’ogre lyonnais a une nouvelle fois croqué son adversaire. Mais à Gerland, pour le premier match télévisé de l’histoire de la D1F, ce fut quand même une grande fête pour le petit poucet stéphanois qui repart avec une valise lourde de 7 buts.


                        Avec l’OL féminin, depuis le début de saison, les matches se suivent et se ressemblent pour les adversaires qui n’ont d’autre solution que de regarder passer la déferlante. Et la rencontre proposée ce soir par les joueuses de Patrice Lair est assez similaire à celle disputée mercredi à Cluj en UEFA women’s champions league.

                        Une première mi-temps menée tambour battant et l’ouverture du score qui arrive dès la 4e minute de jeu. Louisa Necib frappe un coup franc sur le côté gauche de l’attaque lyonnaise. Elle trouve la tête d’Amandine Henry pour le premier but.

                        Ensuite, tout s’enchaîne avec Schelin qui double la mise à la 9e minute puis aggrave encore le score à la 25e. Deux minutes plus tard, Wendie Renard, sur un nouveau coup franc de Necib, offre un copier-coller du premier but de la soirée.

                        Les Stéphanoises abordent alors la demi heure de jeu avec un handicap de déjà quatre buts. La différence entre les deux équipes est flagrante et les Vertes ne parviennent pas à amener le danger devant la cage de Sarah Bouhaddi.

                        Pire, avant la pause, Lotta Schelin s’offre son troisième but personnel.

                        Nouveauté de la seconde période, le coach de l’OL lance dans le grand bain sa dernière recrue fraichement débarquée. Gerland va découvrir un nouveau phénomène : l’internationale brésilienne Rosana.

                        Comme face aux Roumaines mercredi, Lyon baisse alors un peu le pied en seconde période, gérant davantage la rencontre et s’économisant aussi avant de recevoir Cluj mardi. Mais même en jouant au petit trot, les Lyonnes rajoutaient deux unités à leur compteur but (Majri à la 73e et Schelin dans la foulée).

                        http://www.leprogres.fr/actualite/20...our-les-vertes
                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #62
                          « Lyon, ce qui se fait de mieux en France »

                          D1F. Guingamp - Lyon, samedi (16 h) au Roudourou. A quelques jours d'un match de gala, contre les championnes de France et d'Europe, les Guingampaises d'Adolphe Ogouyon se préparent tranquillement.


                          Que les choses ont changé en l'espace de quelques mois ! Habituées au quasi-anonymat des joutes de bas de tableau de D1 féminine, les filles d'Adolphe Ogouyon sont parmi les premières bénéficiaires du bon parcours des Bleues au Mondial en Allemagne et sont passées de l'ombre à la lumière. En intégrant le giron du club professionnel de l'En Avant de Guingamp, elles ont en effet changé de dimension. Pour la première fois de leur histoire, elles joueront ainsi un match devant les caméras d'Eurosport. En face, l'invincible Armada de L'Olympique lyonnais.

                          Un nouveau statut auquel il va falloir s'habituer.

                          En devançant l'appel de la Fédération qui veut que chaque club professionnel ait, à court terme, une section féminine, l'En Avant de Guingamp cause, bien malgré lui, quelques soucis aux partenaires de Julie Morel. « Sincèrement, les filles n'ont pas encore digéré la fusion avec Guingamp. Elles ne sont pas habituées à avoir autant de moyens à disposition, à être ainsi la cible des médias. Cela les perturbe au peu car elles sont humbles et ont les pieds sur terre mais elles ressentent une forte pression, notamment en terme d'image... »

                          Comment se prépare-t-on à affronter Lyon ?

                          « Il n'y aura pas de discours particulier car c'est le meilleur moyen de se mettre une pression inutile. On va jouer ce qui se fait actuellement de mieux en France, et peut-être en Europe ; je sais qu'il n'y aura pas grand-chose à espérer sinon apprendre. » Les Guingampaises vont bénéficier d'un cours accéléré. En trois matches de championnat et un de Coupe d'Europe, Lyon et sa pléiade d'internationales ont en effet marqué 35 buts... Sans en prendre un seul. Vendenheim (0-10), Hénin-Beaumont (0-9), Cluj (0-9, match aller des 16es de finale de la Champion's League, retour le 5 octobre) et Saint-Etienne (0-7, samedi dernier sur France 4) ont tous mordu la poussière sans parvenir à réellement inquiéter les championnes de France et d'Europe en titre.

                          Grande première au Roudourou

                          À match de gala, écrin de gala. Si elles disputent toujours leurs matches à Saint-Brieuc, les Guingampaises feront le court déplacement au Roudourou lors des grandes occasions. « Évoluer dans un autre stade que le nôtre ne change pas la donne. Les filles ont l'habitude de jouer sur des terrains différents. Il faudra juste faire abstraction des caméras. » Ayant leurs repères sur le billard de Fred Aubert, elles feront cependant leur ultime entraînement au Roudourou, la veille du match.

                          Afin de préserver ses joueuses, Adolphe Ogouyon a donc décidé de faire de ce Guingamp - Lyon un match comme un autre, en faisant abstraction du battage médiatique qui entoure cette retransmission. Il n'a peut-être pas tort. Après tout, elles ne seront que 11 contre 11 sur le terrain.
                          Ouest-France

                          http://www.guingamp.maville.com/spor...07421_actu.Htm
                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #63
                            OL - Cluj (19 h à Gerland en direct sur Eurosport). Bouhaddi - Deville, capitale des goals

                            Les deux meilleures gardiennes de France sont à l’OL. L’une est numéro 1, l’autre l’est… chez les Bleues. Une situation paradoxale que les deux intéressées gèrent chacune de leur côté, respectant le choix de leur entraîneur sans entrer dans la polémique. Et pour l’instant, c’est l’OL qui en tire les bénéfices



                            Trente-cinq buts marqués en quatre matches, voilà qui laisse rêveur. L’OL ne fait pas dans la demi-mesure depuis le début de la saison. Le survol des adversaires jusqu’à présent occulte un autre chiffre, le zéro. Les Lyonnaises suivent un parcours sans but encaissé, et il s’agit là aussi d’un objectif qui motive les filles, et peut-être plus encore l’entraîneur Patrice Lair, modèle d’exigence en matière d’efficacité défensive.

                            À l’heure du match retour des 16 es de finale de la Ligue des Champions face à Cluj, celui-ci va faire un peu tourner son effectif et pourrait lancer pour la première fois Céline Deville dans les buts. La gardienne titulaire de l’équipe de France est… numéro 2 à Lyon. Une situation qui mérite un petit éclairage.

                            « J’ai avec Sarah Bouhaddi, la meilleure gardienne de France et probablement d’Europe, alors je ne vois pas pourquoi je changerais de numéro un. Il n’y a pas de casse-tête pour moi », confie Patrice Lair.

                            Un discours opposé à celui de Bruno Bini, le sélectionneur de l’équipe de France féminine, qui lui, mise sur Deville et plus du tout sur Bouhaddi depuis deux ans. « C’est un sujet à polémique. Si j’écoute ce que dit le sélectionneur, c’est son choix par rapport à la vie du groupe. Je ne m’entends pas avec deux joueuses de l’équipe de France, mais s’il ne veut pas aborder le problème, je n’y peux rien. J’accepte, et pourtant j’ai toujours envie de l’équipe nationale, cela m’embête de ne plus en faire partie », explique Sarah Bouhaddi.

                            La gardienne de l’OL, qui compte 44 sélections, jettera un œil distrait sur la prochaine liste de Bini, pour les matches éliminatoires de l’Euro 2013 contre Galles et Israël. Pour elle, cet horizon est un peu bouché tant que Bini sera sélectionneur. Il pourrait l’être jusqu’en 2015…

                            À l’OL, Bouhaddi n’en fait pas moins son boulot de manière remarquable. « J’ai un ou deux ballons à négocier par match, je n’ai pas le droit de passer au travers. Je ne m’ennuie jamais dans un match. On a la chance d’avoir une équipe très forte et, en tant que gardienne, je ne veux prendre aucun but. »

                            Avec Céline Deville et la troisième gardienne Pauline Peyraud-Magnin, Sarah s’entraîne au quotidien. Les rapports avec la gardienne de l’équipe de France sont-ils troubles ? Sarah effleure un sujet tabou. « Céline n’a pas encore joué avec l’OL, cela peut étonner qu’elle joue avec l’équipe de France. Elle est dans la continuité de sa saison à Montpellier, mais on verra si cette situation peut durer ».

                            Céline Deville, elle, reste dans l’ombre même si Gerland pourrait la découvrir un peu mieux ce soir. « Elle était ma gardienne à Montpellier et je lui ai expliqué qu’elle a signé à Lyon en tant que numéro 2. Mais je les attends performantes, elles savent que je préférerai toujours gagner 5-0 plutôt que 7-2. Leur rôle est primordial », conclut Patrice Lair. On l’aura compris ce soir, avec Deville ou Bouhaddi dans les buts, l’OL a aussi pour mission de poursuivre une belle série pas tout à fait vide de sens.

                            http://www.leprogres.fr/sports/2011/...DE2023E#galery
                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #64
                              Le 05/10/2011 à 21:02 | Mis à jour le 05/10/2011 à 22:05
                              Foot - C1 (F)
                              L'OL au petit trot

                              Avec une équipe très remaniée, l'OL s'est qualifié pour les 8es de finale de "sa" Ligue des champions. Mais sans briller à Gerland contre Cluj : 3-0.



                              Camille Abily a signé un doublé contre les Roumaines de Cluj. (EQ)

                              3-0 au match retour ce mercredi soir après le 9-0 passé à Cluj la semaine dernière en 16e de finale aller : l'OL n'a pas tremblé mais pas flambé non plus à Gerland avec une équipe très différente de celle alignée en Roumanie (5 changements). Les championnes d'Europe en titre, qui évoluaient devant une belle affluence de 7000 spectateurs, ont ouvert et fermé la marque grâce à Camille Abily. A l'affût sur une frappe sur le poteau de la Suédoise Lotta Schellin (15e), l'attaquante internationale française a trouvé à nouveau les filets en fin de match sur une frappe lobée de belle facture (82e). Entretemps, Eugénie Le Sommer avait placé une tête victorieuse sur un centre d'Elodie Thomis, deux autres héroïnes de l'épopée des Bleues en Coupe du monde cet été (51e).

                              Lair : «J'attendais beaucoup plus»

                              Le large succès de son équipe, qui n'a toujours pas encaissé le moindre but cette saison, a laissé sur sa faim Patrice Lair, l'entraîneur. «J'attendais beaucoup plus des joueuses qui devaient gagner du temps de jeu. Beaucoup d'entre elles n'étaient pas dans le coup. C'est une déception ce soir», a-t-il lâché sur Eurosport. En 8es de finale, début novembre, les Lyonnaises affronteront les Tchèques du Sparta Prague qui ont éliminé les Chypriotes de Limassol.

                              Plus tôt, les filles du PSG ont également validé leur billet pour les 8es aux dépens des Irlandaises de Peamount (3-0 à Charléty après une victoire 2-0 en Irlande). Elles affronteront en 8es Francfort, triple champion d'Europe qui a pris le meilleur sur Stabaek (Norvège). - Rédaction

                              La composition lyonnaise

                              Deville - Renard - Georges - Schelin (Le Sommer, 46e) - Necib - Thomis - Kaci (Viguier, 46e) - Franco - Bompastor (cap) (Traoré, 63e) - Abily - Majri

                              http://www.lequipe.fr/Football/breve...etit-trot.html
                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #65
                                Football : Le Briochin Patrice Lair champion d'Europe avec Lyon

                                C'est à la tête de l'Olympique lyonnais, champion de France et d'Europe, que le Briochin Patrice Lair vient défier les Guingampaises, samedi, au Roudourou.


                                D1F. Guingamp - Lyon, samedi (16 h) au Roudourou. Patrice Lair et les Lyonnaises débarquent à Guingamp... Avec un statut à défendre !

                                C'est avec des titres de champion de France et d'Europe, glanés la saison dernière avec les Lyonnaises, que vous revenez samedi dans les Côtes d'Armor. Sur vos terres fétiches...


                                Ce sont toujours des moments sympas à vivre ces retours en Bretagne. Surtout pour moi qui suis né à Saint-Brieuc, à la clinique Sainte-Thérèse, située derrière le stade Fred-Aubert. J'ai passé toute mon enfance à Fréhel ; j'ai joué au Stade briochin avant de m'éloigner un peu. Mais je suis toujours attaché à ce petit coin de France. Et c'est toujours une joie de revenir dans la région. L'année dernière, on avait joué devant 1000 personnes, là, on en annonce beaucoup plus. Ça donnera certainement samedi une belle fête du football.

                                En partie grâce aux joueuses de l'Olympique lyonnais, à ses internationales, qui ont fait vibrer les supporters tricolores, cet été à la Coupe du monde.

                                La Coupe du monde a fait naître un véritable engouement autour du football féminin. Ça a été un réel coup de projecteur sur une discipline malheureusement pas assez considérée. Méconnue par les médias... Maintenant, il faut essayer de surfer sur ce succès.

                                « Comme au temps de Chaffoteaux »

                                Que lui manque-t-il encore pour concurrencer un peu plus les hommes ?

                                Pour que le foot féminin continue de progresser, il a besoin d'une locomotive telle que l'Olympique lyonnais. Mais j'espère que d'autres clubs vont avoir envie de nous suivre. Et à ce titre, je trouve intéressante la démarche d'En Avant de Guingamp qui désire monter une belle équipe dans les Côtes d'Armor.

                                Vous pensez donc les féminines peuvent un jour rivaliser ?

                                Je n'en suis pas complètement persuadé. Il y a un réel engouement, mais il faut aussi que l'on reste très très performant, que l'on continue de donner une bonne image. Il faut qu'on tire le foot féminin vers le haut. Ce n'est pas encore gagné, c'est même loin d'être le cas. C'est pourquoi il faut continuer à travailler. Mais on a l'avantage d'avoir un président à la fédération qui s'intéresse à notre travail. La solution, c'est d'obliger les clubs pros à ouvrir des sections féminines et de leur consacrer une partie de leur budget.

                                C'est la bonne formule selon vous ?

                                Le président Le Graët souhaite imposer aux clubs pros, d'ici trois ans, la création d'une section féminine. Je pense que c'est une bonne chose. C'est ça qui peut nous permettre d'avoir de belles affiches, de faire venir les gens au stade. Et surtout de se doter de bonnes structures, de centres de formation. De ce côté-là, Saint-Brieuc a déjà bien travaillé la saison passée avec les jeunes. Malgré un effectif inexpérimenté, le club a réussi à s'extraire de la galère du bas de tableau. Avec l'arrivée d'En Avant, ça va lui permettre de se renforcer, de travailler plus sereinement et pourquoi pas de redevenir une des grosses équipes du foot féminin, comme il l'était à ses débuts du temps de Chaffoteaux.

                                « Un statut à défendre »

                                A titre personnel, on perçoit chez vous une forte attirance pour le football féminin.

                                J'ai beau avoir une plus longue carrière d'entraîneur d'équipe masculine, que ce soit le Stade de Reims ou Angoulême, j'éprouve effectivement beaucoup de plaisir à travailler avec les femmes. J'ai connu de beaux succès. Avec Lyon bien sûr, mais aussi avec Montpellier, où on avait obtenu deux titres nationaux et disputé une finale de l'Uefa. J'ai également connu des moments de lassitude, essentiellement par manque d'intérêt des médias. Mais, aujourd'hui, je suis très heureux d'être revenu au football féminin et surtout à l'Olympique lyonnais.

                                Pourquoi « surtout » à l'Olympique lyonnais ?

                                Parce que j'y travaille dans de très bonnes conditions, on s'entraîne comme des pros. J'ai des filles qui se consacrent pleinement au football avec des séances tactiques, techniques et physiques comme les hommes.

                                Et quels seront les objectifs des Lyonnaises cette saison ?

                                On a un statut à défendre. Et on espère évidemment réaliser les mêmes performances que la saison dernière. Avec le titre national et la Ligue des champions. Mais je souhaite aussi que l'écart avec nos adversaires se réduise un peu. Ça prouverait que le foot féminin progresse. Il y a des équipes comme le Paris Saint-Germain, Montpellier ou Juvisy qui nous poseront des problèmes. Il ne faut pas croire qu'on va gagner tous les matches sur des scores fleuves. On peut se retrouver en difficulté dès samedi à Guingamp.

                                François LE DIFFON.

                                http://www.guingamp.maville.com/spor...09379_actu.Htm

                                Commentaire


                                • #66
                                  Le 08/10/2011 à 17:52 | Mis à jour le 08/10/2011 à 18:17
                                  Foot - D1 (F) - 5e j.
                                  L'OL garde le rythme

                                  L'OL s'est largement imposé samedi après-midi sur la pelouse de Guingamp (5-0) et continue sa promenade de santé en Championnat.



                                  Camille Abily a inscrit un triplé samedi à Guingamp. (EQ)

                                  Les week-ends se suivent et se ressemblent pour les joueuses de l'Olympique Lyonnais, qui se sont une nouvelle fois baladées samedi après-midi à Guingamp (5-0). Amandine Henry, Eugénie Le Sommer et un triplé de Camille Abily ont permis aux Lyonnaises de s'imposer largement sur la pelouse du Roudourou et d'enchaîner une quatrième victoire consécutive en Championnat, avec désormais un total de 31 buts marqués, pour aucun encaissé. En tête du tête du classement provisoire avant les matches de dimanche, les joueuses de Patrick Lair se rendront à Montpellier mercredi en match en retard de la 3e journée.

                                  http://www.lequipe.fr/Football/breve...le-rythme.html


                                  [D1] 12 263 spectateurs pour Guingamp - Lyon 0-5 08/10/2011

                                  Devant 12 263 spectateurs au stade du Roudourou, les Guingampaises se sont inclinées 0-5 face à Lyon sur des buts de Amandine Henry 18', Camille Abily 38', 74', 76' et Eugénie Le Sommer 79'

                                  http://www.footofeminin.fr/notes/D1-..._b3336490.html
                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #67
                                    D1 Féminine - OL/MHSC : Patrice Lair : « Je crains la cassure »
                                    Date : lundi 10 octobre 2011



                                    Avant le choc au sommet (mercredi, 15 heures) entre Montpellier et l'Olympique Lyonnais, Patrice Lair, le coach rhodanien, s'est confié à SPORTMAG sur le début de saison de son équipe. Entretien.

                                    SPORTMAG : Patrice Lair, on imagine que le bilan du début de saison doit être très positif...

                                    Patrice Lair :
                                    Globalement je suis satisfait. Nous avons gagné tous nos matchs, le goal average est excellent, nous n'avons pas pris un seul but... C'est toujours difficile de rester au top. Après notre saison dernière, on pouvait légitimement se poser la question sur la motivation. Je pense que vu notre début de saison, on peut être rassuré.

                                    Entre le championnat, la Coupe d'Europe et les matches internationaux pour certaines, la fatigue ne commence-t-elle pas à se faire sentir chez certains éléments de votre équipe ?

                                    L'accumulation des rencontres en ce moment est effectivement un vrai risque. En 18 jours, on aura disputé 6 matches. C'est énorme ! Et ce n'est pas fini puisque les prochaines semaines s'annoncent bien pleines, pour les internationales notamment. Je crains la cassure à un moment donné mais si pour l'instant les joueuses arrivent à gérer.

                                    Que pensez-vous de cette équipe de Montpellier que votre formation s'apprête à affronter ?

                                    Elles ont commis un faux pas contre Juvisy et on sait très bien dans ce championnat féminin que le titre peut s'envoler après une ou deux défaites seulement. Elles auront donc la pression et nous on peut se dire qu'avec un nul ou une victoire on aura pris un gros ascendant pour aller chercher le titre. Mais il faut rester très vigilant. On va en plus évoluer sur un terrain synthétique, ce qui n'est pas l'idéal. Je m'attends à un gros défi physique. Il faudra que mes joueuses montrent suffisamment de fraîcheur pour les contourner.

                                    Frédéric Sougey

                                    http://www.sportmag.fr/default/index...cassure_%C2%BB
                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #68
                                      Division 1 féminine : PSG-Lyon sur France 4
                                      12/10/2011 par Vincent Rousselet-Blanc



                                      Après le derby entre Lyon et l’ASSE (7-0), retransmis en direct et en prime time, ce qui est historique pour le service public, France 4 poursuit sa promotion du football féminin français en proposant, dimanche 30 octobre à 14h55, en direct, une deuxième grande affiche de ce championnat de Division 1 sur les six que France Télévisions diffusera cette saison : PSG-Olympique Lyonnais.

                                      Cerise sur le gâteau pour les joueuses, ce match de la 7e journée de Division 1 devrait se dérouler sur la pelouse du Parc des Princes. Et le PSG, 3e au classement avec le même nombre de points que l’Ol (à la 5e journée, mais un match en moins pour les 2 équipes), attend de pied ferme cet OL, quintuple champion de France en titre et vainqueur de la Ligue des champions 2011.

                                      Les joueuses du PSG arriveront-elles à faire douter les Rhodaniennes qui sèment la terreur sur leur passage, infligeant de sévères corrections à leurs adversaires : les lyonnaises ont marqué 31 buts en quatre matches sans en encaisser un, le PSG n’en ayant marqué que 11 et deux buts encaissés.

                                      Les commentaires seront une nouvelle fois assurés par le nouveau duo de commentateurs du foot féminin sur le service public : Fabien Lévêque et Marinette Pichon.

                                      Le premier match diffusé par France 4 avait attiré 489 000 téléspectateurs, soit 2,4% de part d’audience. Pas si mal pour une première. A confirmer donc.

                                      http://enpleinelucarne.net/2011/10/1...psg-lyon-4823/
                                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #69
                                        Le 13/10/2011 à 08:42 | Mis à jour le 13/10/2011 à 10:11
                                        Foot - D1 (F) - 3e j. (retard)
                                        L'OL prend un but !

                                        Rejoint (1-1) par Montpellier, mercredi, L'OL féminin a concédé son premier but depuis le 29 mai et clôt une série de 28 victoires en Championnat.



                                        Malgré l'ouverture du score de Wendie Renard, Lyon a été tenu en échec à Montpellier. (EQ)

                                        Accroché (1-1) à Montpellier mercredi après-midi en match en retard de la 3e journée, l'Olympique lyonnais a quand même pris les commandes du classement du Championnat de D1 féminine, en attendant le match en retard du Paris-SG à Saint-Etienne (1re journée, 30 novembre). Ce nul met un terme à une série de... 28 victoires en Championnat des filles de Patrice Lair tandis que le but de la Montpelliéraine Marine Pervier clôt près de 5 mois d'imperméabilité. Une chose est sûre : l'OL ne fera pas aussi bien cette année en Championnat que la saison dernière, bouclée sur un bilan de 22 victoires en 22 matches.

                                        Faute de main

                                        L'OL n'avait concédé aucun but cette saison en six matches de Championnat (4) et de Ligue des champions (2). Il faut remonter au 29 mai dernier et une victoire (5-1) à Toulouse pour retrouver la trace d'un but encaissé par les quintuples championnes de France en titre (six au total la saison dernière pour 106 inscrits). Wendy Renard a ouvert la marque de la tête sur un coup franc de Sonia Bompastor (36e). Les Lyonnaises, dont c'était le cinquième match en quinze jours, ont concédé l'égalisation sur une faute de main de la gardienne Sarah Bouhaddi sur un centre, exploitée par l'attaquante du MHSC (80e). - Rédaction

                                        http://www.lequipe.fr/Football/breve...nd-un-but.html
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #70
                                          Division 1 feminine : OL - Muret 11-0. Tarif syndical de nouveau en vigueur pour les féminines de l'OL
                                          Publié le 17/10/2011 à 06:00

                                          Après leur nul concédé à Montpellier le week-end dernier, les Lyonnaises ont corrigé le promu

                                          Plaine des Jeux de Gerland, OL bat AS Muret 11-0 (5-0).

                                          Buts : Henry (20e), Schelin (25e, 52e), Abily (29e et 69e), Le Sommer (36e, 38e, 84e), Necib (74e) et Thomis (90e et 92e).

                                          Arbitrage de Lugdivine Cinquini.

                                          Plus de 350 spectateurs

                                          OL : Deville — Franco, Georges, Viguier, Bompastor (Thomis 46e), Henry, Abily (Traore 70e), Kaci, Le Sommer, Schelin (Majri 55e), Necib.


                                          Toujours aussi exigeant, Patrice Lair n’a pas hésité à recadrer quelques joueuses, pour une mauvaise relance, un marquage lâche ou un trop plein de facilité. Mais que pouvait-il faire d’autre quand on rappelle que les championnes d’Europe en titre ont marqué onze buts face à l’AS Muret, un promu ? Pour le reste, RAS.

                                          Capitaine Bonpastor et toute la délégation olympienne ont fait le métier, assumé leur statut, et parfois même ont offert des bouts de spectacle face à des Muretaines limitées. D’abord sur l’ouverture du score d’Henry, de près. Ensuite, sur un but en finesse de Schelin, qui dans le dos de la défense de l’ASM trompait Benzemati d’une frappe croisée. C’était au tour d’Abily, sur un jeu en triangle initié par Necib et relayé par Franco d’inscrire le 3e but. Entre la 36e et la 38e minute, Le Sommer se mettait en évidence en reprenant un centre parfait de Henry, puis en signant un doublé en partant elle aussi dans le dos d’une défense dépassée. À 5 à 0 à la pause, l’OL avait repris le même rythme infernal que face à Vendenheim (10-0), Hénin (9-0), voire l’ASSE (7-0). Même punition en seconde période puisque Schelin (52e, son doublé), Abily, sur une récupération inscrivait également son doublé (69e), Necib sur un tir en pivot, Sommer sur service royal de Thomis, entrée en jeu à la pause signait son coup du chapeau. Il était dit que les remplaçantes allaient être tout autant de la fête. Amel Majri décalait avec justesse Thomis qui ajoutait un 10e but en fin de temps réglementaire. Elle estompait maladresses et envie de trop bien faire en s’offrant un doublé dans le temps additionnel, Le Sommer rappelait qu’on pouvait marquer et faire marquer. Pour l’anecdote, Muret s’était aventuré à deux reprises dans le camp de l’OL. D’abord par Teuret, bien placée, auteure d’une frappe hors cadre (28e), puis par Escoubayon qui obligeait Deville à dévier la frappe menaçante (69e).

                                          Djamel Younsi

                                          http://www.leprogres.fr/sports/2011/...eau-en-vigueur
                                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #71
                                            Diaporama. Shooting photo : les féminines de l'OL passent du terrain au studio
                                            Vu 3775 fois | Publié le 17/10/2011 à 09:41


                                            Sonia Bompastor, Sandrine Bretigny et Louisa Nécib / Photo Stéphane Guiochon


                                            Dimanche 16 octobre, Richard Mouillaud a réalisé les portraits officiels des féminines de l'OL pour la saison 2011-2012. Découvrez les coulisses du shooting photo à Gerland.

                                            http://www.leprogres.fr/actualite/20...e-l-ol-feminin
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #72
                                              Patrice Lair : « L’exigence peut aider le foot féminin à passer un cap »
                                              Publié le 25 octobre 2011 par Cyril Rolling

                                              A l’occasion de la trêve internationale qui a, entre autres, vu la victoire de l’Equipe de France en terres galloises (1-4), Patrice Lair, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, revient sur le début de saison de ses joueuses. Entre domination hexagonale, ambitions européennes et calendrier chargé.

                                              Après six journées disputées, comment analysez-vous les débuts de votre équipe ?
                                              L’accumulation des matchs, avec la Ligue des Champions, le Championnat et la Coupe du Monde, me faisait un peu peur, les filles ayant déjà beaucoup joué. Notre début de saison est très satisfaisant, d’autant plus que les matches se sont enchaînés à cause d’un calendrier infernal (l’OL a ainsi enchaîné six matches en dix-huit jours). Il faudra sérieusement se pencher sur l’élaboration de ce calendrier. Sinon, on est donc dans les temps, et on inscrit beaucoup de buts (43) tout en étant solides derrière (un seul but encaissé). J’aurais tout de suite signé pour un tel début de saison.

                                              « Le calendrier est infernal ; il faudra se pencher dessus »

                                              Vous avez été accrochés à Montpellier, lors de la cinquième journée (1-1). La concurrence est-elle accrue cette saison ?

                                              Les deux points ont été perdus par notre faute, à cause d’un déficit individuel et de quelques erreurs. On aurait dû gagner ce match, mais c’est dommage qu’il ait été disputé sur un terrain synthétique, en pleine chaleur, ce à quoi il fallait ajouter la fatigue. Montpellier était bien organisé, et ils ont eu la réussite nécessaire pour obtenir ce match nul. Ce résultat donne un attrait supplémentaire au championnat, et montre qu’il faudra se méfier de toutes les équipes.

                                              A l’époque où l’équipe masculine de l’OL dominait outrageusement la Ligue 1, beaucoup estimaient que les lyonnais souffraient du manque de concurrence sur le plan national lors de leurs joutes européennes, du fait d’un écart conséquent de niveau. Pensez-vous que votre équipe se retrouve aujourd’hui dans une situation analogue ?
                                              Oui, en partie. Mais il ne faut pas oublier qu’on peut se faire accrocher sur certains matchs, ce qui démontre que les équipes se renforcent et progressent tactiquement. C’est ce que nous a montré Montpellier lors de notre confrontation, mais aussi ce qu’a démontré Saint-Etienne en s’imposant 4 buts à 1 face à Juvisy. De plus, les clubs ambitieux, comme l’est par exemple le PSG, comprennent l’importance d’avoir une bonne équipe féminine pour gagner une grande compétition européenne. Lyon a été le premier club a le faire. J’espère qu’il y en aura d’autres, et, surtout, que l’OL en remportera à nouveau.

                                              « J’aimerais gagner la Coupe de France avec l’OL »

                                              Qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions après votre victoire remarquable face à Cluj, l’objectif est-il d’aller au bout pour la seconde année consécutive ?

                                              On aimerait effectivement aller au bout, mais c’est toujours compliqué de remporter la Coupe d’Europe deux fois de suite. Le premier objectif est de passer contre Prague, ce qui ne va pas être évident, le Sparta étant d’un autre niveau que l’équipe de Cluj (L’OL a sorti l’équipe roumaine sur un score cumulé de 12 à 0). Il faut donc faire un résultat positif à l’aller pour confirmer au match retour. Mais c’est vrai qu’on veut tout gagner, parce qu’on a de l’ambition. Ce serait bien de confirmer le doublé de l’an dernier mais aussi de remporter la Coupe de France, que l’OL n’a jamais gagnée, alors que j’ai déjà connu cette joie par deux fois avec Montpellier. Cette ambition, c’est le seul moyen d’aller plus haut. C’est ce qui motive les joueuses à réitérer leurs bonnes prestations. Il y a dix jours, face à Muret, on menait 5 – 0 à la mi-temps. On n’a pas arrêté de jouer, pour s’imposer finalement 11-0. Il y a encore beaucoup de choses à améliorer, toujours dans le respect de l’adversaire, puisqu’il faut de l’exigence. C’est cette exigence qui peut aider le foot féminin à passer un cap.

                                              « On n’a pas arrêté de jouer, pour s’imposer 11-0″

                                              Vous avez recruté Rosana, internationale brésilienne, cet été. Comment se passe son intégration ?

                                              Rosana avait déjà évolué en Autriche, et ça va surement l’aider à s’intégrer. Elle a toutefois quelques problèmes d’adaptation. Isabelle Dias (la traductrice du club, ndlr) s’occupe de Rosana, et certaines joueuses communiquent facilement avec elle. C’est un peu plus difficile pour moi, qui n’ait que quelques bases en anglais. J’attends son retour en fin de semaine (elle jouait avec sa sélection ce week-end) pour voir si je la mettrai dans le groupe pour affronter Paris.

                                              Vous rencontrez le PSG ce week-end dans ce qui s’annonce une rencontre au sommet. Comment abordez-vous la rencontre ?
                                              Ce match ne s’annonce pas facile, Paris s’étant renforcé cet été et disposant aujourd’hui d’un très bel effectif. On va essayer de faire le meilleur match possible pour l’emporter, histoire de prendre une petite avance qui peut être décisive pour la suite du championnat. Nos joueuses internationales n’ont pas de moments pour récupérer, certaines jouent vraiment beaucoup trop. On va souffrir physiquement jusque mi-décembre, avant de profiter d’une trêve qui permettra aux filles de se reposer. Avant de partir effectuer une préparation, pour commencer au mieux 2012.

                                              http://www.sharkfoot.fr/2011/10/patr...passer-un-cap/
                                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #73
                                                Le 29/10/2011 à 18:30 | Mis à jour le 29/10/2011 à 18:33
                                                Foot - D1 (F) - 7e j.
                                                PSG-OL, premier choc

                                                Le Championnat féminin reprend après la parenthèse internationale avec un sommet entre les deux seules équipes invaincues (dimanche, 15h00).



                                                La Parisienne Elise Bussaglia, ici sous le maillot de l'équipe de France, espère contrarier la toute-puissance lyonnaise. (EQ)

                                                Partenaires sous le maillot bleu en qualifications pour l'Euro 2013 au pays de Galles samedi dernier (4-1) et mercredi face à Israël (5-0), les internationales du Paris-SG (3) et de l'Olympique lyonnais (8) se retrouvent face à face pour le premier match au sommet du Championnat. Faute d'un feu vert de la direction du club parisien pour l'accueillir au Parc des Princes, ce choc entre les deux seules équipes invaincues cette saison aura pour écrin le stade Dominique-Duvauchelle de Créteil, déjà utilisé en secours vendredi pour abriter Bastia - Arles-Avignon en L2, suite à la suspension de Furiani (3-0). Une première pour les deux équipes dans l'enceinte val-de-marnaise. Un match à fort enjeu, le PSG pouvant se hisser à hauteur de l'OL en cas de victoire, sachant que les Parisiennes comptent toujours un match en retard, à jouer à Saint-Etienne le 30 novembre (1re journée).

                                                Montpellier a montré la voie

                                                Pour contester la suprématie de l'OL, meilleure équipe de France et d'Europe la saison dernière, le PSG devrait pouvoir compter sur le retour d'Elise Bussaglia, qui a repris l'entraînement cette semaine après un mois d'indisponibilité en raison d'une blessure à un orteil. «On est seulement à 4 longueurs de Lyon, avec un match en retard, donc on est toujours dans les temps, observe la milieu de terrain internationale dans un entretien au site du PSG. C'est certain qu'un bon résultat dimanche nous lancerait au mieux pour les semaines à venir, avec d'autres rendez-vous majeurs qui nous attendent, et notamment la double confrontation face à Francfort» en Ligue des champions les 2 et 9 novembre.

                                                «Lyon semble avoir plus d'armes que nous (pour gagner le titre) mais on va faire au mieux pour y parvenir.»

                                                Le PSG, qui reste sur un nul (2-2) face à Yzeure dans l'Allier, devra hausser son niveau de jeu pour contrarier l'OL, sans pitié dimanche dernier pour Muret (11-0, le plus gros score des filles de Patrice Lair cette saison) et qui jouera aussi la C1 en tête (contre le Sparta Prague). Mais le nul (1-1) concédé la semaine précédente à Montpellier par les quintuples championnes de France a montré le chemin aux adversaires de Bompastor and co. «Lyon semble avoir plus d'armes que nous (pour gagner le titre) mais on va faire au mieux pour y parvenir, prévient Bussaglia. L'objectif numéro un reste de terminer dans les deux premières places, pour jouer de nouveau la Ligue des champions la saison prochaine.» - Rédaction

                                                Gratuit pour les femmes ! L'entrée à Duvauchelle sera gratuite pour les femmes et les moins de 14 ans, annonce le PSG qui offre également un 2e billet gratuit pour tout billet acheté (5 euros) à son Espace Service. La rencontre sera la deuxième diffusée à la télévision cette saison, après Lyon-St-Etienne le 1er octobre (7-0). En direct sur France 4.

                                                http://www.lequipe.fr/Football/breve...mier-choc.html
                                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #74
                                                  Le 30/10/2011 à 17:16 | Mis à jour le 30/10/2011 à 22:33
                                                  Foot - D1 (F) - 7e j.
                                                  Paris et Lyon dos à dos

                                                  Pour la première fois cette saison, Lyon n'a pas marqué, dimanche à Créteil contre le PSG (0-0), et abandonne la place de leader à Juvisy.


                                                  Grand par l'enjeu et la polémique qu'il a pu déclencher sur le lieu de sa tenue, le sommet PSG - Lyon a finalement débouché sur un petit match nul (0-0), dimanche à Créteil, match nul qui fait les affaires de Juvisy qui récupère le fauteuil de leader. Plus tranchées dans leurs offensives, les filles de Patrice Lair ne sont jamais parvenues à tromper la vigilance d'une Véronique Pons mise plusieurs fois à contribution mais intraitable face à son ancien club (11e, face à Schelin ; 16e, face à Shirley Cruz ; 35e, poteau sur une tête d'Amandine Henry).

                                                  Vidéo sur : http://www.lequipe.fr/Football/breve...dos-a-dos.html
                                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #75
                                                    D1 féminine : PSG - OL 0-0. Les filles de l’OL ont besoin de souffler
                                                    Vu 451 fois | Publié le 31/10/2011 à 06:00

                                                    Fatiguées par le rythme infernal de la saison, les Lyonnaises ont multiplié les occasions sans pouvoir marquer, faute de réalisme.

                                                    Le Parc des Princes et le stade Charléty écartés pour des raisons diverses, le choc au sommet du football féminin s’est donc finalement disputé dans l’écrin plus modeste de Créteil (Val-de-Marne) devant une chambrée convenable.

                                                    Sur les six internationales rhodaniennes alignées mercredi soir à Troyes lors de France-Israël (5-0), seul un trio royal (Bompastor, Abily, Necib) a débuté la partie. Un choix qui ne perturbait guère le fonctionnement de l’OL avec un positionnement très haut sur le terrain et une projection rapide vers l’avant. L’omniprésente Schelin à la pointe de l’attaque décalait ainsi Abily pour une première frappe cadrée et détournée par Pons (11e), la Suédoise plaçait ensuite une tête au ras du montant droit (12e) et un joli tir croisé encore dévié par la gardienne locale (20e).

                                                    Dans l’intervalle, une superbe reprise en demi-volée de Cruz avait également provoqué un magnifique sauvetage de Pons (16e). En résumé, comme souvent voire toujours, la domination lyonnaise sur les matchs hexagonaux s’avérait totale. A l’image de Viguier puis de Bouhaddi qui cafouillaient un dégagement, l’OL se montrait toutefois trop tranquille et la parisienne Long, démarquée, manquait de peu l’ouverture du score (24e). Il valait donc mieux jouer de l’autre côté du terrain avec de nouvelles tentatives de Necib (tir lointain, 35e) et Abily (tête sur corner, 36e) et de nouvelles parades de l’impeccable Pons.

                                                    En seconde période, le rythme baissait d’un ton et les débats avaient même tendance à s’équilibrer. A l’exception d’un cafouillage géant et d’un retourné d’Abily repoussé (70e), l’OL se créait de fait moins d’espaces et d’opportunités, manque de fraîcheur du collectif oblige. Un dernier corner direct de Bompastor détourné (86e), un contre de la parisienne Masar stoppé par Bouhaddi (89e) et Lyon « concédait » son 2ème résultat nul de la saison. Les deux formations restent invaincues et ont offert un spectacle aussi intéressant qu’utile pour la promotion du football féminin.
                                                    Franck Silbert

                                                    http://www.leprogres.fr/sports/2011/...in-de-souffler
                                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X