Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

[OL Féminines] Articles de presse et d'internet (sans blabla)

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • PREMIER CONTRAT POUR MYLAINE TARRIEU

    Publié le 16 septembre 2014 à 15:43 par OT
    présenté par GDF Suez

    Mercato



    La jeune attaquante de l'OL féminin Mylaine Tarrieu a signé ce mardi son premier contrat fédéral, d'une durée d'un an.

    Au club depuis 4 ans, la Martiniquaise de 19 ans a remporté le Challenge U19 avec l'OL féminin, la saison dernière, ouvrant le score lors de la finale face au PSG (2-1). Elle a également décroché une médaille de bronze lors du Mondial U20 avec l'équipe de France, cet été. Rentrée blessée au ménisque, Mylaine Tarrieu sera absente des terrains près de 3 mois.

    http://www.olweb.fr/fr/article/premi...ieu-66268.html

    LYON
    20 Titres de Champion de France de Basket


    1946,,2019

    Commentaire


    • feminines / Signature
      Cindy Perrault a signé son premier contrat
      Publié le 17 septembre 2014 à 17:47 par JC



      Cet après-midi, Cindy a signé un contrat fédéral d'une saison. Elle est liée à l'OL jusqu'au 30 juin 2015.

      Sa réaction…
      « C’est un honneur de signer dans un grand club comme l’OL qui compte dans son effectif les meilleures joueuses du monde. C’est un rêve pour moi. Parmi mes joueuses préférées, il y a Sarah Bouhaddi qui évolue au même poste que moi. J’étais très impatiente de signer le contrat. Je connais déjà le coach, Gérard Prêcheur, avec qui j’ai travaillé l’année dernière à Clairefontaine. Maintenant, j’ai pour objectif de continuer à gravir les marches en progressant. »

      http://www.olweb.fr/fr/article/cindy...rat-66274.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • D1 - LYON sera-t-il encore champion ?

        Le championnat est commencé depuis seulement deux journées, et l’habituel Top 4 est déjà devant pendant que deux des promus sont déjà relégables. Le championnat est-il joué d’avance ou va-t-il nous proposer quelques surprises ? Premier volet


        Le PSG et l'OL se sont déjà affrontés à la Valais Cup, avantage OL

        Lyon sera-t-il encore champion ?


        Delannoy et Schelin, un duel que l'on retrouvera pour se disputer le titre


        Depuis que l’OL a trouvé la bonne formule en 2006 après deux ans de tâtonnements, il n’y a pas vraiment de débat sur l’équipe qui va remporté le titre. Lyon n’a concédé que quatre défaites en 8 ans : une première contre Juvisy au tout début (2e journée de la saison 2006-2007), deux contre Hénin-Beaumont et à nouveau Juvisy qui ont marqué la fin du cycle de Farid Benstiti (saison 2009-2010) et une l’an dernier contre le PSG pour la fin de celui de Patrice Lair.
        Pourtant cette saison, les choses pourraient être légèrement différentes, pour des raisons à la fois endogènes et exogènes.

        Même s’il ne reste que Wendie Renard et Camille Abily du premier titre, l’effectif actuel a très peu bougé depuis plusieurs saisons. Parmi les titulaires potentielles, seules Saki Kumagai, Élise Bussaglia et Ada Hegerberg n’ont pas participé aux quatre saisons sous les ordres de Patrice Lair. D’un côté c’est la force de l’équipe qui lui permet d’avoir un collectif parfaitement huilé et beaucoup d’automatismes. Mais cela risque aussi d’entraîner une certaine forme de lassitude et de routine. Le changement d’entraîneur – Gérard Prêcheur remplaçant Patrice Lair – va sans doute insuffler un peu d’air, mais avec toute l’incertitude que comporte un tel changement.

        Les jeunes pour compléter le groupe

        Autre conséquence de cette stabilité d’effectif, l’équipe vieillit, plusieurs joueuses atteignent ou dépassent les 30 ans et la marge de progression semble assez faible. Dans le même ordre d’idée, la seule vraie recrue est la Norvégienne Ada Hegerberg (19 ans) qui remplace Laetitia Tonazzi (33 ans). À moyen ou long terme, c’est très bien vu, mais à court terme, la nouvelle ne pourra pas apporter beaucoup plus que l’ancienne, meilleure buteuse du club l’an dernier.

        La conséquence est que l’équipe sera globalement la même que l’an dernier, avec un effectif assez court d’une quinzaine de professionnelles expérimentées. Si tout va bien, l’équipe reste redoutable, mais s’il y a une ou deux blessures ou méformes, les solutions ne seront pas légions. L'OL a d'ailleurs assuré les conditions des jeunes joueuses en leur faisant signer leur premier contrat fédéral (Carage, Tarrieu, Perrault).

        C’est sans doute dans cette optique qu’a été fait le choix de Gérard Prêcheur, longtemps formateur à la FFF et en particulier au CNFE dont il a même entraîné l’équipe en D1 pendant deux saisons il y a une dizaine d’années. Les restrictions budgétaires que connaît l’OL actuellement ont entraîné le départ de toute une catégorie de joueuses comme Laura Agard ou Ami Otaki qui n’étaient pas internationales mais pouvaient jouer entre 15 et 20 matchs dans la saison, permettant de faire souffler les joueuses les plus sollicitées. L’an dernier, ce sont les jeunes de la formation lyonnaise, vainqueurs du Challenge U-19 qui auraient dû jouer ce rôle, mais seule Ève Périsset était apparue pour quelques bouts de matchs.

        Le banc du PSG


        A l'image d'Alushi, le PSG regorge d'internationales sur le banc mais aussi en tribune


        Outre la possible légère stagnation lyonnaise, ce qui permet d’imaginer que le titre sera cette année disputé est la présence d’un vrai concurrent. Depuis deux saisons, Lyon n’est plus le club le plus puissant. Le PSG dispose des ressources pour se bâtir un effectif du même niveau que son concurrent. Il avait fallu deux saisons de construction à Farid Benstiti pour aller chercher le titre avec Lyon. Il a construit pendant deux saisons avec le PSG et dispose sans doute désormais d’une équipe apte à finir en tête. Josephine Henning et Caroline Seger s’affrontaient en mai en finale de Ligue des Champions, niveau que Fatmire Alushi a pour sa part atteint quatre fois avec Duisbourg, Potsdam et Francfort.

        L’effectif parisien compte ainsi une vingtaine de joueuses internationales et semble paré pour faire face à tous ce qui peut arriver au cours d’une saison. L’incertitude sera la capacité de Farid Benstiti à faire cohabiter tout ce monde qui plus est à l'aube d'un nouveau Mondial. Il compte par exemple dans son effectif de quoi faire la charnière centrale de l’équipe de France (Sabrina Delannoy et Laura Georges) et celle de l’équipe d’Allemagne (Josephine Henning et Annike Krahn) ce qui va l’obliger à une habile gestion des temps de jeu.

        Si l’on veut schématiser, on dira que Lyon une meilleure équipe type et plus rodée mais le PSG un meilleur effectif. Dans le cadre de la saison de D1 où ces équipes auront à peu près seulement à être concentrées pour remporter 16 matchs sur 22, la profondeur de banc est souvent moins importante que la capacité à remporter les confrontations directes. Lyon a sans doute encore un petit avantage à condition d’échapper aux blessures ou à la méforme d’une ou deux joueuses.

        CHR$


        LES GRANDES DATES DU QUATUOR

        3e journee (20/09/2014) : Lyon-Montpellier
        4e journee (28/09/2014) : Juvisy-Lyon
        4e journee (27/09/2014) : Montpellier-PSG
        5e journee (04/10/2014) : PSG-Juvisy
        8e journee (01/11/2014) : Lyon-PSG
        11e journee (30/11/2014) : Montpellier-Juvisy
        13e journee (14/12/2014) : Montpellier-Lyon
        14e journee (21/12/2014) : Lyon-Juvisy
        14e journee (21/12/2014) : PSG-Montpellier
        15e journee (11/01/2015) : Juvisy-PSG
        18e journee (22/02/2015) : PSG-Lyon
        21e journee (03/05/2015) : Juvisy-Montpellier

        Jeudi 18 Septembre 2014
        Sebastien Duret

        http://www.footofeminin.fr/D1-LYON-s...ion_a9456.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • feminines / D1 féminine
          Premier test...
          Publié le 19 septembre 2014 à 18:24 par OT



          L'OL féminin accueille Montpellier, ce samedi (16h30), à Gerland, à l'occasion de la 3ème journée de D1 féminine...

          Le premier gros test de la saison se profile pour l'OL féminin. Samedi à 16h30, les Lyonnaises reçoivent Montpellier, à Gerland. L'occasion de se jauger face à l'un des gros calibres du championnat, après des victoires 3-0 face à Guingamp et 15-0 sur le terrain du promu FC Metz.

          L'OL féminin n'a plus concédé le moindre point face à Montpellier, à domicile, depuis la saison 2007-2008 et un match nul 0-0. Mais attention, le club de l'Hérault est en progrès, à l'image de la dernière confrontation entre les deux équipes. Une victoire lyonnaise 2-1 à Gerland, après avoir été mené au score.

          L'effectif montpelliérain a beaucoup changé à l'intersaison, avec l'arrivée des internationales suédoises Linda Sembrant et Sofia Jakobsson, mais aussi de l'ancienne attaquante de l'OL Laëtitia Tonazzi, 17 et 15 buts inscrits en championnat, lors de son passage à Lyon les deux saisons dernières.

          Trois jours après avoir joué avec leurs sélections respectives, les 12 internationales de l'OL devront puiser dans leur ressource pour venir à bout de cette équipe de Montpellier. Les joueuses de Gérard Prêcheur enchaîneront ensuite avec un déplacement à Juvisy.


          Groupe OL féminin :
          Gardiennes :
          Bouhaddi, Gerard
          Défenseures : Renard, Kumagai, Franco, Perisset
          Milieux : Henry, Bussaglia, Necib, Abily, Dickenmann, Majri
          Attaquantes : Schelin, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

          http://www.olweb.fr/fr/article/premier-test-66294.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • OL 4-0 MHSC

            Publié le 20 septembre 2014 à 18:20 par JC
            présenté par GDF Suez



            L'OL a battu Montpellier 4-0 cet après midi pour le compte de la 3ème journée de D1 féminine.

            LE LIVE DU MATCH

            90ème : C'est terminé à Gerland. Victoire logique des Lyonnaises 4-0 qui ont dominé cette rencontre.

            89ème : Et de quatre pour l'OL ! Thomis fait la différence sur le côté droit et centre pour Le Sommer qui reprend de volée...

            80ème : Juste à côté pour Hegerberg ! Suite à une belle combinaison sur coup franc, les Lyonnaises ne sont pas passées loin d'inscrire le quatrième but.

            74ème : Dickenmann cède sa place à Perisset pour l'OL.

            70ème : Et de trois pour l'OL ! Suite à un corner, la défense de Montpellier ne parvient pas à se dégager. Abily surgit pour inscrire le troisième but de l'OL.

            67ème : Changement pour Montpellier. Lavogez est remplacée par Asseyi.

            62ème : La parade de Philipe qui plonge du bon côté ! Montpellier reste dans le match...

            61ème : Le pénalty pour l'OL suite à une main dans la surface Montpellier ! Ce sera pour Dickenmann.

            47ème : Le second but pour l'OL ! Sur un coup franc de Bussaglia, personne ne touche le ballon. La gardienne de Montpellier est trompée.

            46ème : C'est reparti à Gerland. A noter deux changements. Pour l'OL, Schelin céde sa place à Le Sommer. Zouga remplace Gauvin pour le MHSC;

            45ème : C'est la mi-temps à Gerland. Après un début de match cannon, les Lyonnaises ont eu un peu plus de mal... Montpellier a même eu l'occasion d'égaliser...

            33ème : L'occasion d'égaliser pour Montpellier ! Mankanza perd son duel avec Bouhaddi. La gardienne lyonnaise est bien sortie.

            28ème : Schelin encore ! La tête de l'attaquante lyonnaise flirte avec le poteau de Philippe. Le deuxième but n'est pas loin pour l'OL.

            22ème : Schelin trop court ! Le centre était signé Dickenmann. Les Lyonnaises dominent clairement ce début de match.

            4ème : But pour l'OL!! Hegerberg reprend le centre de Majri et trompe la gardienne de Montpellier.

            1ère : C'est parti à Gerland !



            LA FEUILLE DE MATCH:
            OL 4-0 Montpellier, le 20/09/2014 à 16h30 à Gerland (3ème journée de D1)

            Buts : Hegerberg (4ème), Bussaglia (47ème), Abily (70ème) et Le Sommer (89ème) pour l'OL.

            Avertissements : MHSC : Zouga (86ème)

            Compositions :

            OL : Bouhaddi, Dickenmann (puis Perisset 74ème), Kumagai, Renard, Majri, Henry, Bussaglia, Hegerberg, Abily, Necib (puis Thomis),Schelin (puis Le Sommer 45ème).

            Montpellier : Philippe, Torrent, Gadea, Sembrant, Karchaoui, Toletti, Utsugi, Jackobsson, Lavogez (puis Asseyi 67ème), Makanza, Gauvin (puis Zouga 45ème).


            http://www.olweb.fr/fr/article/live-...mhc-66297.html

            LYON
            20 Titres de Champion de France de Basket


            1946,,2019

            Commentaire


            • Le 20/09/2014 à 18:40:00
              Foot D1 (F) 4e j.
              L'OL a passé son premier test contre Montpellier (4-0)


              La recrue norvégienne Hegerberg pour son premier but lyonnais, en première période (4e), puis, après la pause, Bussaglia sur un coup-franc anodin mais que personne ne touche (47e), Abily à la suite d'un corner (71e) et Le Sommer pour faire bonne mesure (90e) : en ouverture de la 4e journée, samedi, l'Olympique lyonnais a largement dominé (4-0) Montpellier, toujours privé de... l'ancienne Lyonnaise Laetitia Tonazzi, mais qui s'est parfois montré dangereux, notamment par Lavogez (55e).

              «En marquant très vite au début des deux périodes, ça leur a mis un coup sur la tête»

              Marina Makanza, la capitaine montpelliéraine, a reconnu que le plan de jeu n'avait pas fonctionné face aux octuples championnes de France. «On a voulu jouer compact et les presser sur les côtés, mais les Lyonnaises ont été très réalistes, a-t-elle dit au micro d'Eurosport. On a encore un gros match le week-end prochain (contre le PSG).» Gérard Prêcheur, le nouvel entraîneur de l'OL, avait prévenu que le MHSC, 3e ex-aequo du Championnat avant la rencontre, constituait un premier test pour son équipe. Pour Camille Abily, il a été passé avec succès. «En marquant très vite au début des deux périodes, ça leur a mis un coup sur la tête.» L'OL a aussi un rendez-vous délicat la semaine prochaine contre Juvisy.
              Rédaction

              http://www.lequipe.fr/Football/Actua...le-test/500538
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • Olympique Lyonnais : Wendie Renard et Maxime Gonalons



                Wendie Renard :
                Au club depuis la saison 2006-2007
                Poste : Défenseur
                Capitaine de Lyon et de l’Equipe de France

                Maxime Gonalons :
                Au club depuis la saison 2009-2010
                Poste : Milieu défensif
                Capitaine de Lyon
                Il compte 6 sélections avec l’Equipe de France


                L’interview de Wendie Renard et de Maxime Gonalons

                Wendie, on nous dit souvent qu’il est compliqué pour une fille de faire du foot. Vous avez démarré très jeune, qu’en pensez-vous ?
                Wendie Renard :
                J’ai commencé assez jeune en Martinique, directement avec les garçons. J’ai fait toutes mes classes avec les garçons jusqu’à l’âge de 16 ans et ça n’a jamais été compliqué pour moi, bien au contraire. J’étais la petite protégée du groupe, la petite princesse, donc c’était plutôt bien, mes « meilleures années » quelque part.

                Maxime, vous avez démarré très jeune également, à quel point est-ce difficile de devenir pro ?
                Maxime Gonalons :
                C’est un milieu particulier. Le sport de haut niveau demande beaucoup d’exigence. On sait tous au départ que c’est difficile d’y arriver. En moyenne, par génération, il doit y avoir deux ou trois joueurs qui sortent, donc ce n’est vraiment pas évident. Derrière tout ça il y a énormément de travail, de soutien de l’entourage, qui est très important. Tout ça fait que c’est une réelle difficulté d’accéder au niveau professionnel.

                Comment imaginez-vous la vie d’une joueuse de foot ?
                Maxime Gonalons :
                Je pense que c’est un peu comme nous ! Elles ont énormément progressé, grâce au fait qu’elles jouent la Coupe d’Europe. Jouer tous les trois jours, ça demande énormément d’énergie, les organismes sont mis à rude épreuve, et forcément ça demande de la récupération, des soins avec les kinés, et puis bien dormir et bien manger. C’est un peu le même fonctionnement que nous.
                Wendie Renard : C’est vrai qu’on a la chance d’être à l’Olympique Lyonnais et d’avoir les installations qu’il faut. Cela se ressent un peu par rapport aux pros garçons. Ca se rapproche, c’est l’idéal, on peut récupérer après les entraînements, après les matchs. C’est un peu le même programme, même si les garçons ont plus de matchs que nous.

                Quels sacrifices avez-vous fait pour arriver à ce niveau là ?
                Wendie Renard :
                Il faut savoir ce qu’on veut dans la vie. Si on veut devenir footballeur ou footballeuse professionnel, ça demande des sacrifices tous les jours. Notre corps, c’est notre métier, donc il faut en prendre soin et ne pas faire n’importe quoi. Pour ça, on ne peut pas manger n’importe quoi, sortir tous les jours etc. Beaucoup de blessures arrivent. Il faut avoir une hygiène de vie correcte pour réussir au plus haut niveau.
                Maxime Gonalons : Oui, c’est le sport de haut niveau qui veut ça. Je pense qu’on n’est pas des personnes comme tout le monde. On se doit d’être exigeant avec soi-même, et ça demande énormément d’efforts et de sacrifices, notamment quand on est plus jeune, à l’adolescence. Pour la plupart, on était au centre de formation, on ne rentrait pas chez nous le week-end. C’est dans ces moments que cela a été difficile. Mais pour y arriver, il fallait passer par là.

                Maxime, quel regard portez-vous sur le palmarès des filles de Lyon, notamment avec ces deux Ligues des champions ramenées en 2011 et 2012 ?
                Maxime Gonalons :
                C’est vraiment bien ! Cela montre que le foot féminin, surtout à l’OL a beaucoup progressé. Je pense que le président aussi a mis les moyens nécessaires pour remporter des trophées. Aujourd’hui, les joueuses de Lyon sont parmi les meilleures en Europe, elles jouent en sélection, et on voit la qualité du jeu produit sur le terrain.

                Wendie, vous faites partie de cette marque qu’est devenue l’OL féminin. Ca fait quoi de conduire la locomotive du foot féminin ?
                Wendie Renard :
                On est un peu les ambassadrices. C’est surtout grâce au président qui a vu avant les autres ; avant lui, il y a eu Louis Nicollin aussi. Derrière, le président a mis d’importants moyens pour nous, donc ça facilite beaucoup de choses. Et surtout on peut bien travailler. Pour réussir, il faut pouvoir s’entraîner du mieux possible. Si on n’a pas le matériel qu’il faut, c’est compliqué. Aujourd’hui, c’est une fierté de faire partie de cette équipe, on a ramené beaucoup de trophées. C’est bien pour le club et ça récompense aussi les efforts du président et de toute l’institution de l’OL.

                Vous avez le sentiment que cet héritage est aussi le vôtre Maxime, avec les titres des filles et des garçons ?
                Maxime Gonalons :
                Bien sûr. Aujourd’hui quand on parle de football, on parle aussi de foot féminin. C’est bien, ça étoffe le palmarès du club qui constitue une véritable identité commune. Le palmarès des fille, c’est aussi le notre. Voir tous ces trophées remportés, ça permet aussi de voir l’avenir plus sereinement.

                Citez trois qualités indispensables pour jouer au plus haut niveau.
                Maxime Gonalons :
                Avant tout le travail, l’humilité, et ensuite …
                Wendie Renard : Le respect aussi je pense. Il y a beaucoup de choses, mais le caractère est important, même si c’est un sport collectif, il faut être fort individuellement pour traverser certaines épreuves qui sont dures. Cela demande d’être fort mentalement.
                Maxime Gonalons : Il faut aussi avoir le petit coup de pouce, un peu de chance. Mais je pense que ça se provoque.

                A quoi pensez-vous avant un match, qu’est-ce qui vous motive ?
                Wendie Renard :
                A la victoire !
                Maxime Gonalons : Oui à gagner, et à tous ces supporters qui sont derrière nous et qu’on n’a pas le droit de décevoir.

                Vous avez une responsabilité particulière en plus, formés au club et capitaines ?
                Wendie Renard :
                Oui on a cette pression en plus ! (Rires) C’est vrai que c’est encore un peu plus excitant pour les garçons avec des stades remplis de gens venus soutenir l’équipe. C’est magnifique de jouer devant plein de supporters qui scandent ton nom, qui applaudissent. Ca ne peut que te pousser et te donner des ailes. Quand on est footballeur, c’est ça qu’on apprécie. C’est beau, c’est magnifique.


                Olympique Lyonnais : La machine à gagner



                L’Olympique Lyonnais féminin est entré dans la légende en devenant le premier club français à remporter la Women’s Champions League, en 2011. Sur le plan national, en remportant un huitième titre de championnes de France consécutif, en 2014, les joueuses de l’O.L. ont effacé des tablettes l’ancien record de 7 titres consécutifs décrochés par la section masculine du club entre 2001 et 2008.

                La section féminine de l’Olympique Lyonnais fut créée en 2004 sous l’impulsion de Jean-Michel Aulas à travers un rapprochement avec la section féminine du Football Club présidée par Paul Piemontese. Deux ans plus tard, la fusion avec l’OL commence à porter ses fruits avec un premier titre de championnes de France. Les joueuses passent ensuite du statut d’amateur à celui de professionnel et les résultats ne se font dès lors plus attendre.

                A partir de 2006, le club rhodanien continue son recrutement 4 étoiles en se concentrant notamment sur l’engagement des meilleures joueuses françaises. C’est le début de la constitution d’un palmarès impressionnant : 8 titres de championne de France consécutifs ; 2 Ligues des champions en 2011 et 2012, 4 Coupes de France remportées entre 2008 et 2014 et la Mobcast Cup (Coupe du Monde des clubs officieuse) en 2012. Nous retrouvons un grand nombre de joueuses lyonnaises en Équipe de France. A titre d’exemple, la liste de 24 joueuses retenues pour disputer le Tournoi de Chypre avec l’Équipe de France en mars 2014 était composée de 11 Lyonnaises…

                http://www.memesrevesdefoot.com/?page_id=100
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • feminines / D1 féminine
                  Confirmer à Juvisy...
                  Publié le 27 septembre 2014 à 15:00 par OT



                  L'OL féminin est en déplacement à Juvisy, dimanche (16h30), pour le compte de la 4ème journée de D1 féminine...

                  C'est l'un des grands classiques du championnat de France féminin. Dimanche, à 16h30, l'OL se déplace à Juvisy, à l'occasion de la 4ème journée de D1 féminine. Une semaine après leur victoire 4-0 face à Montpellier, les joueuses de Gérard Prêcheur affrontent donc un autre concurrent direct pour le titre, avec le même objectif de s'imposer pour marquer leur territoire.

                  Lors des dernières saisons, les Lyonnaises ont toujours fait la loi sur le terrain de Juvisy, à l'image du succès 4-0 de la saison dernière. Le club de l'Essonne n'a plus battu l'OL depuis la saison 2009/2010 et un succès 2-0. Les coéquipières de Wendie Renard possèdent donc un ascendant psychologique sur leur adversaire.

                  À 10 jours du retour de la Ligue des Champions, les Lyonnaises ont l'occasion de se donner un peu d'air en championnat, en écartant un autre concurrent direct. Une journée de championnat déjà très importante, car dans le même temps, Montpellier accueille le PSG.


                  Groupe OL féminin :
                  Gardiennes :
                  Bouhaddi, Gerard
                  Défenseures : Renard, Kumagai, Franco, Perisset
                  Milieux : Henry, Bussaglia, Necib, Abily, Dickenmann, Majri
                  Attaquantes : Schelin, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

                  http://www.olweb.fr/fr/article/confi...isy-66351.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • Camille Abily/Gaëtane Thiney : L'interview croisée
                    Publié le 28 septembre 2014 | Actus
                    Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles



                    Partenaires en Equipe de France, c'est bien l'une contre l'autre que joueront ce dimanche Gaëtane Thiney et Camille Abily. Joueuses emblématiques dans leurs équipes respectives de Juvisy et Lyon, elles espèrent toutes deux réaliser un gros coup, lors d'une confrontation que l'on espère disputée et riche en occasions. Regards croisés.


                    Quel regard portez-vous sur le début de saison de votre équipe en championnat ?

                    Camille Abily :
                    "Après trois journées, le bilan est très satisfaisant. Nous avons marqué un certain nombre de buts en parvenant à ne pas en encaisser beaucoup, donc je pense que notre début de saison est relativement positif jusqu'à présent. Cependant, il ne faut pas s'enflammer, car ce n'est que le début de cet exercice 2014-2015, et le chemin est encore long".

                    Gaëtane Thiney : "Pour l'instant, nous sommes satisfaites dans le sens où toutes nos rencontres se sont soldées par des victoires. En termes de contenu, il y a encore des éléments à travailler car certaines rencontres ont été plus abouties que d'autres sur ce début de saison. Pour avoir eu l'occasion d'échanger avec le staff technique, nous savions que nos trois premiers matches allaient être particulièrement difficiles à négocier. La préparation avait été axée sur les deux "chocs" que représentaient l'OL et le PSG, donc il apparaissait plus compliqué de disputer d'autres rencontres pendant ces semaines-là".

                    Y a-t-il des enseignements à tirer des premières rencontres disputées ?

                    Camille Abily :
                    "Pour l'heure, nous n'avons pas encore disputé de rencontre face au Paris Saint-Germain ou Juvisy, qui seront véritablement des tests matches pour nous, donc on attend de voir. La large victoire 4-0 à domicile face à Montpellier nous a permis de prendre nos marques face à un adversaire de qualité, mais qui est malheureusement passé un petit peu à côté de sa seconde période. Tout au long de la saison, il y aura des confrontations directes qui seront sans doute décisives, à nous de bien les négocier de façon à pouvoir nous installer dans une position favorable".



                    Comment allez-vous aborder la rencontre du jour ?

                    Camille Abily :
                    "Nous savons que ces rencontres sont souvent difficiles à jouer, que l'on n'a pas le droit à l'erreur et que nous nous devons véritablement de réaliser une performance. Nous aborderons ce match avec beaucoup de concentration et de détermination, et surtout avec une grande envie de bien faire pour parvenir au meilleur résultat. J'ai confiance en mon équipe, je sais que nous allons livrer une belle bataille ce dimanche face à un adversaire qui tentera forcément d'obtenir des points à domicile".

                    Gaëtane Thiney : "Nous allons nous battre dans le but de faire un résultat et de l'emporter, forcément. Nous aurons une grande envie et une grande motivation, même si l'on sait très bien que la tâche qui nous attend sera rude. Au fil des années, il y avait tout de même de gros écarts au niveau des différents scores que nous avons pu obtenir face à cette équipe, donc il faudra nécessairement poser notre jeu, rester sereines, et ne pas se précipiter. Face à une formation comme Lyon, le mental est un élément qui fera la différence. Aborder ce match en nous attendant à une opposition de taille sera plus efficace que d'être terrifiées à l'idée de jouer l'OL".

                    Quelles sont, pour vous, les forces et faiblesses de votre adversaire du jour ?

                    Camille Abily :
                    "Juvisy est une très bonne équipe de notre championnat, qui s'améliore chaque année. Le club possède des joueuses d'expérience qui peuvent faire la différence individuellement, notamment Gaëtane Thiney, dont nous connaissons le potentiel. Je me concentre, d'un point de vue personnel, sur notre équipe et sur ce que nous serons capables de produire dimanche. La victoire obtenue à domicile face au MHSC nous a mises en confiance pour la suite de la saison, c'est pour l'instant notre match le plus abouti".

                    Gaëtane Thiney : "Lyon est une équipe très performante dans presque tous les domaines de jeu, ce qui est logique étant donné que c'est un des meilleurs clubs européens. Il va falloir aller les embêter et créer le danger dans la moitié de terrain adverse, en ne nous repliant pas sur nous-mêmes. Je ne vais pas vous donner les points sur lesquels nous allons insister durant cette rencontre, car cela ruinerait un travail entrepris depuis plusieurs semaines maintenant (rires) ! L'important sera de faire attention à tous les détails, en ne laissant rien au hasard. Si nous parvenons à inscrire un but avant elles, cela pourrait nous donner un avantage certain pour la suite de la partie".



                    Si vous deviez faire un pronostic sur ce match Juvisy/Lyon, quel serait-il ?

                    Camille Abily :
                    "C'est toujours difficile de donner un pronostic, surtout lorsqu'on est joueuse. J'espère que nous parviendrons à l'emporter, le résultat m'importera en effet peu si nous prenons les quatre points".

                    Gaëtane Thiney : "J'ai une très grande envie que mon équipe parvienne à l'emporter, donc mon pronostic tournera à notre avantage. Comme je m'attends à une véritable confrontation et à un match très difficile, je dirai 2-1 pour Juvisy".


                    Crédits photos : FFF / Twitter Camille Abily / D17 TV.

                    http://www.footdelles.com/article/Ac...ee_100119.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • feminines / Juvisy - OL
                      Juvisy 1-4 OL
                      Publié le 28 septembre 2014 à 16:07 par JC



                      L'OL s'est imposé 4-1 à Juvisy pour le compte de la 4ème journée de D1 féminine...

                      Le live du match


                      90 +1 : C'est terminé ! Victoire méritée pour les Lyonnaises qui étaient un ton au dessus de leur adversaire du jour...

                      90ème : La réduction du score pour Juvisy ! Abily perd le ballon et Machart frappe de loin. Bouhaddi est battue...

                      83ème : L'arrêt de Bouhaddi sur un magnifique coup franc tiré par Thiney !

                      80ème : Et de quatre pour l'OL. Thomis est lancée à la limite du hors-jeu. Sa frappe ne laisse aucune chance à la gardienne de Juvisy.

                      74ème : Schelin qui manque l'immanquable ! La Suédoise fait un festival, élimine la gardienne et manque le cadre sur sa frappe alors que la cage était vide ...

                      73ème : Le centre de Schelin ! C'est contré par par la gardienne de Juvisy. Necib était seule au point de penalty...

                      62ème : Nouvelle frappe de Cayman suite à un bel enchaînement. C'est directement dans les gants de la gardienne de l'OL.

                      55ème : La frappe de Thiney toujours pour Juvisy ! C'est juste à coté. Attention pour l'OL, le danger se rapproche...

                      52ème : La tête de Cayman pour Juvisy ! Ce n'est pas cadré...

                      47ème : La tête de Renard sur le corner ! C'est à coté...

                      46ème : Schelin manque son duel face à la gardienne de Juvisy... Corner à suivre.

                      46ème : C'est reparti !

                      45ème : C'est la mi-temps. Un score logique de 3-0 pour l'OL qui a dominé ce permier acte.

                      40ème : Le poteau extérieur sur une frappe lointaine de Le Sommer ! Le quatrième n'était pas loin pour l'OL...

                      37ème : Et de trois pour l'OL. Sur un corner botté par Necib, Renard s'élève plus haut que tout le monde et catapulte sa tête dans la cage de Juvisy...

                      34ème : C'est dans le mur... Juvisy se dégage

                      33ème : Le coup franc bien placé pour l'OL. C'est pour Necib.

                      31ème : La frappe de Catala pour Juvisy ! C'est directement dans les gants de Bouhaddi.

                      22ème : La frappe de Le Sommer ! C'est directement dans les gants de la gardienne juvisienne... Les Lyonnaises ont clairement haussé le ton depuis un quart d'heure.

                      16ème : But de Schelin. La défense de tente de se dégager mais Schelin qui rodait au deuxième poteau reprend de volée. Le ballon est contré et trompe Deville...

                      11ème : But pour l'OL contre le cours du jeu ! Schelin est bien lancée dans la profondeur. La suédoise centre pour Hegerberg qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

                      9ème : La sortie de Bouhhadi qui heurte la joueuse de Juvisy en dehors de la surface ! Carton jaune pour la gardienne olympienne.

                      5ème : Début de match compliqué pour l'OL face à des Juvisiennes qui pressent haut.

                      1ère : C'est parti !


                      La feuille de match :

                      Juvisy 1-4 OL
                      , le 28/09/2014 à 16h30 au stade Robert Bobin.

                      Buts : Hegerberg (11ème), Schelin (16ème), Renard (37ème), Thomis (80ème) pour l'OL. Machart (90ème) pour Juvisy

                      Avertissement : Bouhhadi (9ème) pour l'OL. Jaurena pour Juvisy.


                      Compositions :

                      Juvisy :
                      Deville, Dussang, Buttel, Guilbert, Soyer, Tounkara, Jaurena, Cayman, Coquet, Thiney, Catala (puis Machart 64ème).

                      OL : Bouhaddi, Majri (puis Petit 70ème), Kumagai, Renard, Dickenmann, Henry (puis Abily 45ème), Bussaglia, Necib, Le Sommer, Hegerberg (puis Thomis 45ème), Schelin.

                      http://www.olweb.fr/fr/article/live-...-ol-66356.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Le 28/09/2014 à 19:11:00
                        Foot D1 (F) 4e j.
                        Le patron, c'est Lyon !

                        Une semaine après avoir sévèrement corrigé Montpellier (4-0), l'Olympique Lyonnais s'est imposé ce dimanche à Juvisy (4-1), un autre concurrent pour le titre. Et conforte sa première place au classement devant Paris.



                        Les Lyonnaises félicitent leur capitaine Wendie Renard après son but. (L'Equipe)

                        Quand l’équipe de Lyon évolue à ce niveau, elle est tout simplement intouchable. Juvisy, qui n’a plus battu l’OL depuis la saison 2009/2010, en a fait l’expérience ce dimanche après-midi sur sa pelouse du stade Robert-Bobin de Bondoufle. Les joueuses de Pascal Gouzenes ont été asphyxiées par les Lyonnaises qui menaient déjà 2-0 après 16 minutes de jeu grâce à leur recrue Ada Hegerberg (11e) et leur attaquante vedette Lotta Schelin (16e). Arrivée à l’intersaison pour palier le départ de Laëtitia Tonazzi à Montpellier, la jeune norvégienne de 19 ans a parfaitement réussi son adaptation et a déjà inscrit six buts en quatre matches de championnat !

                        Sur un corner de Louisa Necib, Wendie Renard trompait Céline Deville de la tête (37e) permettant à Lyon de rentrer au vestiaire avec trois buts d’avance. En seconde période, Elodie Thomis marquait le quatrième but lyonnais à dix minutes de la fin du temps règlementaire. La réduction de Julie Machart dans le temps additionnel (90e+1) ne changeait rien au destin de la rencontre. « On avait à cœur de venir ici pour confirmer notre victoire à Montpellier. Ce n’est jamais facile à l’extérieur, a réagi Renard, la capitaine lyonnaise, au micro d’Eurosport à l’issue de la rencontre. Lors des 30 dernières minutes, on leur a laissé le ballon et elles ont marqué. C’est embêtant, mais on va essayer de travailler sur ce qui n’a pas été ».

                        Prêcheur a reboosté le collectif lyonnais

                        Après quatre journées de championnat, l’OL fait logiquement la course en tête. Alors que l’équipe semblait parfois essoufflée la saison dernière, elle semble être redevenue ce rouleau compresseur prêt à tout écraser sur son passage. Le discours de Gérard Prêcheur, qui a succédé à Patrice Lair, a reboosté le collectif rhodanien. Cette victoire face à Juvisy était d’autant plus importante que le PSG a signé un succès sur la pelouse de Montpellier samedi (1-0). Les Parisiennes ont souffert mais sont sorties du piège héraultais grâce à une réalisation de Lindsey Horan à la 88e minute. Toujours invaincus, l’OL et le PSG (16 points) partagent donc la première place du championnat devant Juvisy (13 pts) et ... Soyaux (11 pts).

                        Dans les autres rencontres de la 4e journée, Guingamp a battu Rodez (4-2), Soyaux a écrasé Arras (5-1), tandis qu’Albi a gagné sur le pelouse d’Issy-les-Moulineaux (2-0). Saint-Étienne a remporté son premier match de la saison sur le terrain du promu messin (1-0).

                        Syanie DALMAT

                        http://www.lequipe.fr/Football/Actua...st-lyon/502825
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • Le calendrier, avantage Lyon ou Paris ?
                          Publié le 01 octobre 2014 | Actus
                          Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                          Cette saison, le hasard du calendrier de la D1 veut que les clubs affrontent quasiment systématiquement l'Olympique Lyonnais, puis le PSG la journée suivante. Cela pourrait-il avoir une incidence sur le cours des événements ? A qui profite le calendrier ? Éléments de réponse.


                          Avantage Lyon


                          Cette saison, et à l'exception d'Arras lors de la phase aller, Lyon affronte les autres clubs de D1 une, voire deux journées avant le PSG. En quoi cela pourrait-il avoir son importance sur les résultats de ces deux clubs ? Tout d'abord, les résultats obtenus, étant donné que l'on parle de Lyon, mettent la pression sur le PSG, qui se voit alors obligé de répondre du tac au tac. Chaque victoire obtenue est un petit avantage psychologique, et le résultat du PSG la journée suivante (ou deux journées après) est, et sera, fatalement comparé à celui de Lyon, qu'il y ait lieu ou pas de le faire (voir les matches contre Montpellier).

                          Jugé plus intouchable que son dauphin lors des deux dernières saisons, Lyon peut avoir à faire face à des équipes qui laisseraient des joueuses-clés au repos contre lui, pour espérer faire un coup face au PSG. Ou des équipes qui tenteront le coup, n'ayant rien à perdre (Metz en a fait les frais), et qui essaieront de jeunes joueuses, que ce soit pour voir ce qu'elles valent ou leur montrer le chemin qui leur reste à parcourir avant d'atteindre le très haut niveau, comme cela peut être le cas pour quelques joueuses avec un certain potentiel appelées en Equipe de France.

                          Moins à l'avantage de Lyon qu'au désavantage de Paris, on a déjà pu le vérifier lors des premières journées, les lourdes défaites des clubs poussent les entraîneurs à modifier leur tactique, remplacer les joueuses qui n'ont pas été au niveau, bref à modifier plein de petits détails, et surtout des faiblesses que personne mieux que les Rhodaniennes ne peuvent mettre en lumière.

                          Avantage Paris

                          De son côté, Paris profite, et profitera du fait qu'il est physiquement difficile d'enchaîner de telles oppositions, surtout quand il s'agit de clubs amateurs pour lesquels la récupération est moins facile, et que la remobilisation peut-être difficile après une probable large défaite contre Lyon. Une courte défaite contre les octuples championnes de France en titre en revanche serait d'autant plus motivante...

                          Le club de la capitale peut également profiter justement des brèches ouvertes par les Lyonnaises, étudier les faiblesses manifestes des adversaires à venir. Le problème ici est que ces adversaires auront probablement travaillé leurs faiblesses les plus criantes, dans un temps plutôt restreint cependant.

                          Cette histoire de calendrier, un vrai problème ?

                          Un fait qu'il ne faut cependant pas ignorer, c'est que le contexte, malgré les courts délais entre ces matches, diffère à chaque fois selon les terrains sur lesquels se jouent les matches. Un fait particulièrement mis en lumière et mentionné à juste titre dans l'émission "Femmes de Foot" en ce qui concerne Montpellier : entre jouer à l'extérieur à Gerland, et jouer à domicile à Grammont, avec la possibilité de préparer le terrain, peut complètement changer les conditions de match. Mais c'est un "privilège" dont peu de clubs peuvent profiter.

                          En fait, ce hasard du calendrier, qui semble avantager Lyon, met surtout en avant le statut bien établi de Lyon comme ogre du football féminin français. Si les rôles étaient inversés, on peut penser que les problématiques pourraient être similaires, au niveau psychologique du moins, car le PSG, actuellement dans le rôle du chasseur, serait dans l'obligation de marquer les esprits à chaque match sachant que Lyon passera derrière.

                          Cette problématique du calendrier concerne aussi surtout le PSG car le club de la capitale ne s'est jusqu'à présent pas montré souverain contre les équipes autres que Lyon, rendant difficile un vrai duel (concernant l'année dernière, on pense notamment à Juvisy et Saint-Etienne). Pour prétendre déloger Lyon de sa première place, le premier objectif du PSG est donc de ne laisser aucun point en route contre les équipes qui ne sont pas Lyon...


                          Rappel du calendrier :

                          J1/22 OL : Guingamp / PSG : Arras
                          J2/12 OL : Metz / PSG : Guingamp
                          J3/13 OL : MHSC / PSG : Metz
                          J4/14 OL : Juvisy / PSG : MHSC
                          J5/15 OL : Issy / PSG : Juvisy
                          J6/16 OL : Albi / PSG : Issy
                          J7/17 OL : Soyaux / PSG : Albi
                          J8/18 OL : PSG / PSG : OL
                          J9/19 OL : Saint-Etienne / PSG : Soyaux
                          J10/20 OL : Rodez / PSG : Saint-Etienne
                          J11/21 OL : Arras / PSG : Rodez

                          http://www.footdelles.com/article/Ac...s-_100193.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • Cindy Perrault (OL) : "Poursuivre ma progression"
                            Publié le 01 octobre 2014 | Portraits
                            Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles



                            Régulièrement convoquée dans le groupe professionnel par Patrice Lair l'an dernier, Cindy Perrault, 18 ans, ne manque pas d'ambition. La native d'Angers s'entraîne tous les jours avec Sarah Bouhaddi et Méline Gérard, avec qui elle apprend énormément. Retour sur un début de carrière prometteur, et sur une entame de saison pleine de promesses. Portrait.


                            Où avez-vous commencé à jouer ?

                            "Tout d'abord, il est important de dire que j'ai suivi le chemin de mon frère et de mon père, qui pratiquaient tous deux le football. J'allais les voir jouer toutes les semaines, je trouvais vraiment ça sympa, et je me suis très vite passionnée pour cette discipline. Ma famille m'a toujours encouragée à faire du sport, notamment du foot, mais ce n'était pas du tout l'avis de ma mère. Elle voulait me mettre à la danse (rires) ! Cependant, mon envie et ma motivation étaient grandes, elle a finalement cédé et je me suis inscrite dans le club de Montreuil-Juigné en Maine-et-Loire. J'ai débuté en équipe jeune avec Yann Leroux, qui a été mon tout premier coach. Depuis, je n'ai pas arrêté, je travaille et progresse beaucoup, et je suis aujourd'hui très contente de pouvoir pratiquer ma passion au haut niveau".

                            Comment avez-vous intégré l'Olympique Lyonnais ?
                            "C'est grâce à la Coupe Nationale que j'ai pu intégrer Lyon. Il y avait eu des sélections, des matches que j'ai disputés et qui m'ont permis de me faire repérer. J'ai un peu hésité au moment de me tourner vers l'OL, car il y avait un autre club qui s'intéressait à moi également" (Le Mans, précise-t-elle). "Par la suite, j'ai intégré l'Olympique Lyonnais, qui est un très grand club français et européen et qui venait d'être, à l'époque, sacré champion d'Europe. Pour tout vous dire, évoluer un jour à Lyon faisait partie de mes rêves les plus fous, je n'y croyais pas au début. J'ai su saisir ma chance, mais je sais que je devrai encore beaucoup travailler pour gagner une place de titulaire avec le groupe D1, dans quelques années".



                            Personnellement, comment avez-vous vécu la saison dernière passée en U19 ?
                            "J'aurais aimé avoir un petit peu plus de temps de jeu, c'est un élément toujours très important pour une joueuse, car cela permet de prouver et de s'exprimer pleinement sur le terrain. Cependant, lorsqu'on n'est pas titulaire, c'est qu'on est forcément moins prête que la gardienne avec qui on est en concurrence, donc il faut constamment se remettre en question, et travailler dur pour arriver au meilleur résultat".

                            Sarah Bouhaddi et Méline Gérard occupent pour l'instant les deux places au poste de gardienne de buts. Pensez-vous pouvoir, à terme, vous faire une place au sein du groupe D1 de l'OL ?
                            "Pour commencer, je suis encore jeune (Cindy Perrault est issue de la génération 1996, ndlr). Je profite tous les jours au maximum de pouvoir m'entraîner aux côtés de Sarah et de Méline. C'est un grand plaisir, d'autant que, par la même occasion, je travaille avec l'ensemble du groupe professionnel".



                            Barrée par la concurrence, Pauline Peyraud-Magnin (ex-troisième gardienne de l'OL) est partie tenter sa chance à Issy-les-Moulineaux, de façon à avoir plus de temps de jeu. Est-ce une solution que vous pourriez envisager dans quelques années ?
                            "Pour l'instant, je ne vous cache pas que j'ai envie de rester le plus longtemps possible sous les couleurs de l'Olympique Lyonnais, surtout par rapport aux séances d'entraînements où j'en apprends vraiment tous les jours. Je dispute par ailleurs des rencontres avec l'équipe U19 le week-end, ce qui me permet de peaufiner mon travail au maximum. Si je venais à ne pas avoir assez de temps de jeu pour m'exprimer pleinement, pourquoi ne pas essayer d'évoluer dans un autre club, en effet. Cependant, pour l'heure, je n'y pense pas, car je suis très heureuse à Lyon, et tout se passe pour le mieux".

                            Vous avez très récemment paraphé un contrat fédéral d'un an avec l'OL, on imagine que cela a finalement été une grande joie pour vous ...
                            "Nous avions déjà discuté de ce contrat cet été, au mois de juin, avec les dirigeants et le staff lyonnais. Courant juillet, j'ai eu l'occasion de reprendre les entraînements ainsi que la préparation avec le groupe professionnel. Tout s'est très bien passé, nous avions encore un mois d'essai pour voir comment tout cela se déroulait. Début septembre, le club m'a proposé un contrat fédéral d'un an. Je m'y attendais un peu, mais ça a été une immense joie de le concrétiser. Je vais continuer de franchir des paliers et de me battre pour obtenir une place de numéro un".



                            Concernant l'Equipe de France U19, vous effectuez actuellement un stage de présélection en vue d'une éventuelle convocation pour le prochain Championnat d'Europe U19. Comment tout cela se déroule-t-il ?
                            "L'année dernière, j'ai eu beaucoup de regrets de ne pas avoir été convoquée, et d'être finalement appelée au dernier moment à la suite de la blessure d'une des gardiennes du groupe sélectionné. J'ai beaucoup travaillé pour atteindre le meilleur niveau et je donnerai tout pour que mon nom soit inscrit sur la liste que le sélectionneur Gilles Eyquem annoncera pour ce Championnat d'Europe".


                            Crédits photos : OLWEB, FFF, Facebook Cindy Perrault, Le Progrès.

                            http://www.footdelles.com/article/Po...on_100200.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • D1 - Ada HEGERBERG, joueuse du mois de septembre

                              La recrue lyonnaise a déjà frappé fort en ce premier mois de compétition. Avec six buts en 270 minutes, elle est la joueuse du mois pour Footofeminin.fr


                              La Norvégienne n'a pas froid aux yeux !


                              C'était la seule recrue parmi les joueuses de champ de l'Olympique Lyonnais et l'on peut déjà dire que la Norvégienne da Hegerberg n'a pas tardé à s'adapter au jeu lyonnais. A seulement 19 ans, la joueuse arrivée en provenance du 1. FFC Turbine Potsdam, a débuté sa carrière au Kolbotn IL et, en 2011, elle terminait meilleure buteuse du championnat de Norvège à l'âge de 16 ans ! Elle rejoignait ensuite le Stabæk FK en 2012, terminant encore en tête du classement des buteuses avec 25 réalisations en 18 rencontres de championnat, avant de rallier Potsdam et d'aider la Norvège à atteindre la finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 (23 sélections et 11 buts en A)

                              A Lyon, elle commence déjà à affoler les compteurs. Buteuse à plusieurs reprises lors des matchs de préparation, elle a conformé en championnat ce qu'elle se souhaitait sur Twitter : "Je pense être très attendue et j'ai hâte de me donner à 100 % pour le club". Elle a d'ailleurs buteuse lors de chacune de ses sorties en championnat et a même marqué le premier but contre Montpellier et contre Juvisy !

                              Cette joueuse qui a le sens du but a aussi su s'adapter à ses nouvelles partenaires. Ce sont d'ailleurs six joueuses différentes qui lui ont offert la passe décisive (Abily, Necib, Le Sommer, Dickenmann, Majri et Schelin). Au final six buts marqués à quatre reprises du droit et à deux du gauche. Il reste désormais à compléter la panoplie par un but de la tête !

                              Le prochain test se fera sur le plan international, pour l'octuple champion de France qui fera son entrée en lice en UEFA Women's Champions League en seizième de finale contre Brescia.

                              >> LA FICHE DE ADA HEGERBERG

                              Le top 15 de septembre


                              Ada Hegerberg (Lyon) : 24,5 pts
                              Lotta Schelin (Lyon) : 22 pts
                              Kosovare Asllani (PSG) : 21,53 pts
                              Wendie Renard (Lyon) : 20,5 pts
                              Marina Pascaud (Soyaux) : 19 pts
                              Eugénie Le Sommer (Lyon) : 18,5 pts
                              Lara Dickenmann (Lyon) : 18,14 pts
                              Camille Abily (Lyon) : 18 pts
                              Shirley Cruz Traña (PSG) : 18 pts
                              Ugochi Desire Oparanozie (Guingamp) : 18 pts
                              Gaëtane Thiney (Juvisy) : 18
                              Flavie Lemaître (Rodez) : 17,71
                              Amel Majri (Lyon) : 17,61
                              Katarzyna Kiedrzynek (PSG) : 17
                              Gwenaëlle Migot (Soyaux) : 16,5

                              Le calcul des points est obtenu en fonction des performances individuelles (buts marqués, passes décisives, clean sheet...) et des performances de l'équipe.

                              Samedi 4 Octobre 2014
                              Sebastien Duret

                              http://www.footofeminin.fr/D1-Ada-HE...bre_a9519.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • feminines / D1 féminine
                                Préparer Brescia...
                                Publié le 04 octobre 2014 à 15:30 par OT



                                L'OL féminin accueille le promu Issy, dimanche (15h00), pour le compte de la 5ème journée de D1 féminine...

                                À 4 jours du déplacement à Brescia, en 1/16 de finale aller de la Ligue des Champions, les joueuses de Gérard Prêcheur reçoivent le promu Issy, sur le terrain n°10 de la Plaine des jeux de Gerland.

                                Après des victoires convaincantes face à Montpellier (4-0) puis à Juvisy (4-1), les Lyonnaises voudront confirmer face à un adversaire plus modeste. Remonté en D1 féminine cette saison, Issy n'a pas encore remporté le moindre match, et reste sur une défaite à domicile face à un autre promu, Albi (2-0). Lors de la dernière confrontation entre les deux formations, il y adeux saisons, l'OL féminin s'était imposé 9-0 à Gerland, avec un quintuplé d'Eugénie Le Sommer.

                                Cette confrontation sera aussi l'occasion de revoir la jeune gardienne lyonnaise Pauline Peyraud-Magnin, prêtée à Issy et titulaire depuis le début de saison, mais aussi l'ex-milieu de terrain de l'équipe U19 de l'OL Sarah Boudaoud.


                                Groupe OL féminin :
                                Gardiennes :
                                Bouhaddi, Gerard
                                Défenseures : Renard, Kumagai, Petit
                                Milieux : Henry, Bussaglia, Necib, Abily, Dickenmann, Majri, Pingeon
                                Attaquantes : Schelin, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

                                http://www.olweb.fr/fr/article/prepa...cia-66402.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • feminines / D1 féminine
                                  OL féminin - Issy : 6-0
                                  Publié le 05 octobre 2014 à 17:06 par SC



                                  Les Lyonnaises n'ont pas fait de détail lors de la réception d'Issy-les-Moulineaux, en l'emportant 6 à 0, dans le sillage d'une Lotta Schelin à la passe et à la finition. Une belle prestation pour se préparer à la joute européenne de jeudi contre Brescia.

                                  Il aura fallu attendre les derniers instants de la première période pour voir les Lyonnaises ouvrir enfin leur compteur de buts, la faute à un manque de justesse technique dans le dernier geste. C'est Le Sommer qui, d'une superbe reprise acrobatique, ouvrait le score après un centre parfait de Thomis et venait récompenser la domination totale de son équipe.

                                  Entrée en jeu au début de la seconde période, Schelin allait apporter ce réalisme devant la cage d'Issy-les-Moulineaux. L'attaquante suédoise, à chaque fois lancée par Hegerberg dans la profondeur, offrait deux merveilles de centres en retrait pour Abily, qui ne ratait pas les occasions (60', 85'). Schelin était aussi à la finition. Elle inscrivait elle aussi un doublé, avec un premier but à la 65' où elle se jouait de la gardienne adverse, et un second sur un face-à-face. Hegerberg, qui aura été précieuse dans la dernière passe, y allait de son but, en coupant un centre de Petit à deux minutes de la fin du match.

                                  Compo OL : Gérard - Dickenmann (puis Petit 46'), Kumagai, Renard, Majri - Henry (puis Bussaglia 66'), Abily, Necib - Le Sommer (puis Schelin 46'), Thomis, Hegerberg.

                                  Buts :Le Sommer (45'), Abily (60', 85'), Schelin (65', 79'), Hegerberg (88').

                                  http://www.olweb.fr/fr/article/ol-fe...aux-66406.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • D1 - ISSY a tenu presque tenu une mi-temps

                                    Dimanche à la Plaine des Jeux de Gerland, Lyon s'est longtemps heurté à une équipe d'Issy bien organisée. La faille est finalement venue d'un superbe ciseau d'Eugénie Le Sommer et de l'entrée de Lotta Schelin


                                    Pauline Peyraud-Magnin et Issy ont bien résisté


                                    Nicolas Gonfalone avait demandé à ses joueuses de tenir et le message est bien passé jusqu'à la fatidique 45e minute de jeu. Celle choisie par Eugénie Le Sommer pour effectuer un ciseau acrobatique du droit, au second poteau, sur un centre d'Elodie Thomis venu de la droite. Pauline Peyraud-Magnin, la gardienne d'Issy et ex-Lyonnaise devait s'avouer battue. En seconde période, l'entrée de Lotta Schelin aura fait la différence avec deux buts et deux passes décisives. Sur le terrain gras, la Suédoise ne tardait pas à trouver ses marques. Partie à droite, elle centrait pour Camille Abily, qui contrôlait avant de reprendre du droit et placer le ballon au ras du montant (2-0, 60'). Un but qui sera quasiment similaire à quelques minutes du terme même si cette fois-ci, Camille Abily reprenait d'un plat du pied droit sans contrôle (5-0, 80').
                                    Ces deux buts, elles allaient mettre à mal la défense isséenne. Une première fois lancée par Amel Majri en profondeur, dans le coin gauche de la surface, elle éliminait Kheira Bendiaf puis Pauline Peyraud-Magnin avant de marquer sous la barre alors que deux joueuses étaient juste devant la ligne (3-0, 65'). Dix minutes après, lancée par Ada Hegerberg, elle réussissait de nouveau un geste technique hors norme devant Kheira Bendiaf avant d'enchaîner par une frappe croisée du droit (4-0, 75'). La meilleure buteuse de D1 en restait là, Corine Franco offrant à Ada Hegerberg le dernier mot en se jetant aux 6 m.


                                    RÉACTIONS

                                    Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) :
                                    "C'est la première fois cette saison où on jouait un adversaire avec un bloc bas"
                                    "En première mi-temps, on était confronté à une nouvelle configuration de match où l'équipe adverse se regroupait vite et bien avec un bloc bas. C'est la première fois cette saison où on jouait un adversaire avec un bloc bas et donc avec moins d'espaces. On a eu des difficultés à trouver le déséquilibre. Il y a aussi le fait que le terrain était un peu détrempé, c'était plus difficile de trouver les espaces dans la défense. On n'a pas été suffisamment présent à la réception des centres. On avait du mal à couper les trajectoires donc effectivement on a eu du mal à marquer ce premier but. On va pouvoir en tirer énormément d'enseignements. On va analyser ça pour en tirer les enseignements car on sera d'autres fois confronté à cela".

                                    Nicolas Gonfalone (entraîneur d'Issy) : "Terminer avec un 0-0 aurait été une récompense" (Source : FF Issy)
                                    "J'attendais une réponse des filles après le loupé contre Albi et j'ai eu ma réponse durant tout le match. Car les filles ont tenu jusqu'à la 44ème minute avant d'encaisser un but, ce qui était un des objectifs, qui était de retarder au maximum ce but de Lyon. Les filles ont eu beaucoup d’abnégation, elles étaient très appliquées collectivement et individuellement. Terminer avec un 0-0 aurait été une récompense qu'elles auraient largement mérité pour tout le travail qu'on a fait cette semaine. Le score est lourd même si il est mérité pour Lyon par rapport à nous, malgré la rapidité des buts en deuxième mi-temps à cause de la fatigue... Dès que Lyon posait le jeu, ça allait très vite et c'est ce qui a fait la différence en seconde période car durant la première mi-temps, elles n'arrivaient pas à poser le jeu et passer notre défense. C'est une réussite même si nous n'avons pas fait trembler l'ogre lyonnais, nous avons perturbé leurs plans et ça c'est important !"


                                    Championnat de France de Division 1 - Cinquième journée
                                    Dimanche 05 octobre 2014
                                    - 15h00
                                    OLYMPIQUE LYONNAIS - FF ISSY : 6-0 (1-0)
                                    Lyon (Plaine des Jeux de Gerland - terrain n°10)
                                    Spectateurs : 1 000
                                    Terrain gras - Temps humide
                                    Arbitres : Magali Bourquin assisté de Emmanuel Calderon et Laurent Chabaud
                                    Buts pour Lyon : Eugénie Le Sommer 45', Camille Abily 60', 80', Lotta Schelin 65', 75', Ada Hegerberg 84'
                                    Aucun avertissement

                                    Lyon : 30-Méline Gérard ;21-Lara Dickenmann (17-Corine Petit-Franco 46'), 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard ©, 7-Amel Majri ; 6-Amandine Henry (15-Elise Bussaglia 62'), 23-Camille Abily, 10-Louisa Necib ; 12-Elodie Thomis, 9-Eugénie Le Sommer (8-Lotta Schelin 46'), 14-Ada Hegerberg. Entr.: Gérard Prêcheur
                                    Non utilisées : 16-Sarah Bouhaddi, 11-Lucie Pingeon
                                    Issy : 30-Pauline Peyraud-Magnin ; 8-Anaïs Makengo (2-Monia Neffati 55'), 5-Adeline Rousseau ©, 4-Kheira Bendiaf, 3-Pauline Dhaeyer ; 20-Yasmine Boufaroua (25-Sarah Boudaoud 65'), 13-Inès Dhaou, 26-Marie Pinto, 18-Jinane Hanni, 21-Sarah Huchet (17-Sarah Hamraoui 89') ; 9-Crystal Mangaya. Entr.: Nicolas Gonfalone
                                    Non utilisées : 1-Katherine Linn, 7-Naoual Tellaa


                                    Le FF ISSY

                                    Mercredi 8 Octobre 2014
                                    Sebastien Duret

                                    http://www.footofeminin.fr/D1-ISSY-a...mps_a9541.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • Ligue des Champions - Voyage transalpin pour l'OL

                                      Lyon va débuter sa campagne européenne en Italie face au champion Brescia qui effectue sa première saison européenne après un titre national acquis aisément.


                                      Après Issy, Schelin et Hegerberg passent à Brescia


                                      Sur le papier, le rapport de force semble déséquilibré où seules les internationales italiennes que ce sont la gardienne Chiara Marchitelli, la défenseure Roberta D'Adda, l'attaquante Cristiana Girelli ont une expérience européenne reconnue. Pour Lyon, Elodie Thomis (57 matchs européens), Camille Abily et Louisa Necib (54), Wendie Renard (47) ou encore Lotta Schelin et Lara Dickenmann (42) ne concourent pas dans la même catégorie.

                                      Cette dernière connaît cependant le football italien. Interrogée par le site Internet du club de Brescia, elle se souvient de la défaite de l'OL en Italie : "Il y a quelques années, on avait perdu contre Torres, alors on sait que ce ne sera pas facile de jouer en Italie. Je pense que Brescia sera très agressive, et cela va rendre le jeu difficile". Une défaite qui remonte au 17 mars 2010 en quart de finale retour. La Suissesse connaît aussi le football italien à travers ses compatriotes Sandy Maendly (Vérone) et Gaëlle Thalmann (Torres).

                                      "Il faudra montrer notre force collective"

                                      Cependant, l'OL a montré que son collectif n'avait pas été entamé onze mois après son dernier match européen et la cruelle élimination à domicile. Gérard Prêcheur a su travailler dans la continuité avec y apportant sa touche personnelle. Le groupe est quasiment au complet (seules Mélissa Plaza et Mylaine Tarrieu sont blessées) et affûté à l'image d'Ada Hegerberg qui continue d'impressionner à seulement 19 ans. Pour Lara Dickenmann : "Nous sommes prêtes à affronter Brescia en Ligue des Champions". Sa capitaine Wendie Renard s'appuie sur les mêmes bases : "On a la même ossature que la saison passée. On s’est renforcé avec deux recrues talentueuses. Il faudra montrer notre force collective dans cette compétition" comme elle le soulignait lors du point presse.
                                      Sa partenaire Lotta Schelin se méfie par contre d'une autre Suédoise, sa partenaire et amie Maria Karlsson : "Brescia est l’une des meilleures équipes en Italie. Elles ont des joueuses de classe mondiale, dont mon amie Maria Karlsson !" précisait-elle sur le site du club italien.

                                      "Il y a toujours 30% d'incertitude"


                                      Premier match européen pour Gérard Prêcheur (photo Le Moustic Production)


                                      Pour l'entraîneur lyonnais interrogé lors du point presse ce mardi, l'équipe est en phase ascendante : "On est dans une bonne phase de progression. On a fait deux bons matchs de préparation en début de saison. On a ensuite mis nos bases en place au début du championnat. On a continué de monter en puissance. On est donc dans de bonnes dispositions au moment de se déplacer à Brescia. La confiance est là". Pour autant, Gérard Prêcheur qui ne veut pas parler pour le moment d'un éventuel huitième face au PSG, il reste toujours des points indécis : "Il y a toujours 30% d’incertitude sur un match". Alors le jeu de l'adversaire a été observé à partir de vidéos récupérées en retenant aussi que l'an passé, les joueuses de Brescia ont fini la dernière saison première avec 21 victoires.

                                      Pour l'OL, après deux années sans titre européen, il faut désormais retrouver les ambitions d'antan. Cela ne fait pas l'ombre d'un doute dans le discours de l'entraîneur : "On est là pour gagner la Ligue des Champions. Nos ambitions sont hautes…" insistait-il. La capitaine lyonnaise veut aussi "aller au bout et la remporter. L’élimination prématurée de la saison passée a été très dure à oublier. Il faut s’en servir pour aller loin cette année. On sait maintenant qu’une saison sans la Ligue des Champions n’est pas la même". Alors dès jeudi soir, l'OL va regoûter à la victoire ?


                                      Ligue des Champions - Seizième de finale aller
                                      Jeudi 9 octobre 2014
                                      - 20h30
                                      ACF BRESCIA FEMMINILE - OLYMPIQUE LYONNAIS
                                      Brescia (Stadio Mario Rigamonti)
                                      Arbitre : Pernilla Larsson (SUE)

                                      >> L'EFFECTIF DE BRESCIA
                                      >> L'EFFECTIF DE LYON


                                      Mercredi 8 Octobre 2014
                                      Sebastien Duret

                                      http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...-OL_a9540.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • feminines / Brescia - OL
                                        Le point presse avant Brescia
                                        Publié le 07 octobre 2014 à 17:17 par SC



                                        A deux jours de faire leur entrée dans la Ligue des Champions et de se déplacer en terre italienne sur la pelouse de Brescia, Gérard Prêcheur et Wendie Renard étaient présents pour une conférence de presse.

                                        Comment abordez-vous ce match ?

                                        Gérard Prêcheur :
                                        « On est dans un très bon état d’esprit. On est dans une bonne phase de progression. On a fait deux bons matchs de préparation en début de saison. On a ensuite mis nos bases en place au début du championnat. On a continué de monter en puissance. On est donc dans de bonnes dispositions au moment de se déplacer à Brescia. La confiance est là. Il y a toujours 30% d’incertitude sur un match ».

                                        Wendie Renard : « On a bien commencé la saison, avec notamment deux succès contre les gros. On a marqué beaucoup de buts et on n’en a encaissé qu’un seul. Il y a un nouveau coach. Il y a eu beaucoup de travail de fait. On est récompensés. On travaille sereinement. A nous de continuer ».



                                        Que savez-vous de cette équipe italienne de Brescia ?

                                        Gérard Prêcheur :
                                        « J’avais vu lors de l’Euro que le football féminin italien évoluait bien. Les joueuses de Brescia ont fini la dernière saison première avec 21 victoires. J’ai récupéré les images de leurs matchs. On va être maintenant dans l’analyse. Il reste encore 48 heures pour analyser leur jeu…Il faut prendre tous les adversaires avec sérieux. Je m’interdis de parler du PSG avant la fin de cette double confrontation ».

                                        Wendie Renard : « Je ne connais pas grand-chose de cette équipe. Le staff technique a préparé des vidéos. Il faut se concentrer sur nous, sur notre jeu, même si c’est important de savoir comme joue l’adversaire ».

                                        Quelles sont les ambitions sur la scène européenne ?

                                        Gérard Prêcheur :
                                        « On est là pour gagner la Ligue des Champions. Nos ambitions sont hautes… Un sentiment de revanche par rapport à l’élimination précoce de la saison passée ? Il faut poser la question aux filles, je n’étais pas présent. Je ne suis pas dans un état d’esprit revanchard. Je ne tiens pas compte du contexte médiatique. J’aborde ce match sur un plan tactique. Il n’y a pas de pression particulière ».

                                        Wendie Renard :
                                        « On veut aller au bout et la remporter. On a la même ossature que la saison passée. On s’est renforcé avec deux recrues talentueuses. Il faudra montrer notre force collective dans cette compétition…L’élimination prématurée de la saison passée a été très dure à oublier. Il faut s’en servir pour aller loin cette année. On sait maintenant qu’une saison sans la Ligue des Champions n’est pas la même ».

                                        http://www.olweb.fr/fr/article/le-po...cia-66440.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • LdC : Brescia-OL : Le début de la reconquête
                                          Publié le 08 octobre 2014 | Ligue des champions
                                          Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                                          Presqu'un an après la désillusion vécue face à Potsdam en 1/8e, l'Olympique Lyonnais retrouve la scène européenne avec une envie décuplée de retrouver les sommets continentaux dont devrait faire les frais le champion d'Italie, Brescia, qui jouera sa première compétition européenne. Focus.


                                          Jeudi à 20h30, l'Olympique Lyonnais clôturera cette phase aller des 1/16e de la Ligue des Championnes (à la même heure que le duel anglo-saxon entre les Irlandaises de Raheny et les Anglaises de Bristol) face aux championnes d'Italie en titre, les Leonesse (ndlr : les... Lionnes) de Brescia.

                                          Que vaut Brescia ?

                                          En d'autres circonstances, si les Italiennes n'étaient pas opposées à un géant du football européen, elles auraient pu espérer passer un, voire plusieurs tours. Les championnes d'Italie restent sur une très bonne saison qui leur a permis, pour la première fois de leur histoire, de remporter le titre national après une fin de saison haletante... et un dernier match remporté au bout du suspense lors de la dernière journée contre le rival Sassari Torres, lequel pouvait les devancer. De nombreuses joueuses de l'effectif jouent pour l'équipe nationale, encore en lice pour obtenir le dernier billet qualificatif pour la Coupe du Monde 2015.

                                          A l'échelle nationale, plusieurs joueuses ont réalisé une très belle saison l'année dernière, à commencer par la buteuse attitrée de l'équipe, Daniela Sabatino - régulièrement à la lutte avec l'inoxidable star du football italien Patrizia Panico pour le titre de meilleure buteuse du championnat, qui a réalisé son meilleur total de buts la saison passée (35 en championnat). Elle sera la principale arme offensive de l'équipe, aux côtés notamment de la jeune Cristiana Girelli (41 buts ces deux dernières saisons). Il ne faudra pas oublier non plus que les joueuses disposent en général d'une belle technique et sont combatives.


                                          Daniela Sabatino, arme offensive n°1 du club lombard

                                          Une promenade de santé ?

                                          Face à un adversaire, certes en pleine croissance, mais qui découvrira la compétition, l'Olympique Lyonnais ne devrait pas se faire de frayeur. Le club rhodanien a réalisé un début de saison très convaincant, ayant déjà (largement) battu notamment Guingamp, Montpellier et Juvisy, et semble motivé pour retrouver les sommets européens, objectif assumé de la part des joueuses et du staff après deux défaites cruelles, en finale contre Wolfsburg en 2013, et en huitièmes de finale contre Potsdam la saison passée.

                                          Autre fait qui ne joue pas en faveur des Lombardes, le championnat italien vient de reprendre, et une seule journée a eu lieu pour le moment. Même si les coéquipières de Roberta d'Adda se sont imposées, grâce notamment à un doublé de Sabatino, le manque de compétition pourrait se faire d'autant plus sentir face à un adversaire de toute première qualité comme l'OL. Dans le championnat de France, une joueuse en particulier devrait suivre ce duel avec impatience, la latérale parisienne Sara Gama, qui avait décroché le titre de meilleure joueuse du championnat lors de son unique saison sous les couleurs du club lombard en 2012/2013. Probablement sans grand espoir pour son ancien club...


                                          Retour sur les moments forts de l'histoire de Brescia et de Lyon


                                          Crédits photo et vidéo: zonalocale.it, youtube.com/Beatrice Rossi


                                          http://www.footdelles.com/article/Li...te_100630.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • feminines / Ligue des Champions
                                            Les Lyonnaises sont à Brescia
                                            Publié le 08 octobre 2014 à 12:08 par OT



                                            Les joueuses de l'OL féminin sont arrivées en Italie ce mercredi, en fin de matinée, à la veille de leur 1/16 de finale aller de Ligue des Champions face à Brescia...

                                            Les Lyonnaises avaient rendez-vous à l'aéroport Lyon-Bron à 9h00, ce matin, pour débuter une nouvelle campagne européenne. Gérard Prêcheur, qui s'apprête à découvrir la Ligue des Champions, a décidé d'emmener 18 joueuses en Italie. Seules les blessées Plaza, Tarrieu, Carage, et la troisième gardienne Perrault sont restées à Lyon.

                                            Une petite heure de vol au dessus des Alpes et l'avion privé se posait avec douceur dans la brume lombarde. À 17h00, le groupe lyonnnais effectuera son entraînement de veille de match, avant de défier Brescia ce jeudi à 20h30.


                                            Groupe OL féminin :
                                            Gardiennes :
                                            Bouhaddi, Gerard
                                            Défenseures : Renard, Kumagai, Petit, Perisset
                                            Milieux : Henry, Bussaglia, Traore, Necib, Abily, Dickenmann, Majri, Pingeon
                                            Attaquantes : Schelin, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

                                            http://www.olweb.fr/fr/article/les-l...cia-66444.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Lotta Schelin : "Remporter la Ligue des Champions"
                                              Publié le 08 octobre 2014 | Ligue des champions
                                              Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles



                                              Alors que son équipe fera son entrée en lice face à Brescia en Ligue des Champions ce jeudi, Lotta Schelin, emblématique attaquante de l'Olympique Lyonnais, nous parle d'un adversaire très en vue dans le championnat italien. La préparation d'avant-match, l'état d'esprit, les objectifs... La meilleure buteuse de D1 nous en dit plus. Interview.


                                              Dans quel état d'esprit vous trouvez-vous à l'heure de disputer ce seizième de finale aller de Ligue des Champions face à Brescia ?

                                              "Je sens que tout le groupe est prêt pour relever le challenge, moi la première ! En ce moment, tout nous réussit, nous sommes auteures d'un bon début de championnat, le groupe est presque au complet et travaille bien ensemble ; donc vraiment beaucoup de positif avant d'aborder ce match important face à un adversaire italien qui jouera sans doute le coup à fond contre nous. Notre collectif est solide et tout le monde est prêt à disputer un grand match".

                                              Connaissez-vous cette équipe de Brescia ?
                                              "Personnellement, je n'ai encore jamais eu l'occasion de voir jouer notre futur adversaire. Cependant, nous connaissons très bien le football féminin en Italie, et nous savons qu'il est de qualité et en plein développement à l'heure actuelle. Par le passé, nous avions déjà disputé des matches face à des formations italiennes. Cela nous donne donc des indications sur le style de jeu de ce type d'équipe. J'ai par ailleurs une amie suédoise qui évolue là-bas ; elle ne m'a dit que du bien de cette division, et notamment de cette équipe de Brescia qui possède de très bonnes joueuses. Elles ont, comme nous, des objectifs précis, dont celui de gagner le championnat, donc nous nous attendons à une forte opposition sur ce seizième de finale".



                                              Avez-vous eu l'occasion de travailler votre adversaire à la vidéo ?
                                              "Gérard Prêcheur nous a préparé une séance vidéo cet après-midi (notre interview avec Lotta Schelin était programmée mardi à 14 heures, peu avant le dernier entraînement des Lyonnaises avant de s'envoler pour Brescia, ndlr). Il aime bien récupérer des images de différents matches qu'ont pu disputer nos adversaires, de façon à avoir une base de travail. De ce que nous avons pu voir et entendre jusqu'à présent, nous nous attendons à un match compliqué, car nous savons très bien que toutes les équipes se nivèlent et sont prêtes à en découdre avec nous".

                                              Y a-t-il eu une préparation particulière avant de disputer cette rencontre européenne ?
                                              "Le match disputé ce week-end contre Issy à domicile nous a permis de faire tourner l'équipe et de tester différents schémas tactiques, c'était très important de ce point de vue là. Nous nous sommes bien préparées pour jouer ce match, nous avons eu une journée de repos hier, et on aura un ultime entraînement mercredi sur la pelouse de Brescia, ce qui nous permettra de prendre nos marques dans l'enceinte dans laquelle nous disputerons ce seizième de finale. Nous avons mis en place quelques exercices typiques, comme d'habitude, de façon à aborder cette rencontre dans les meilleures conditions".



                                              Vous avez déjà remporté la Ligue des Champions à plusieurs reprises avec l'OL. C'est une compétition qui vous tient véritablement à coeur ?
                                              "C'est le plus beau trophée qu'une joueuse de football puisse remporter dans sa carrière au niveau des clubs. Nous avons toujours pour ambition de remporter cette compétition chaque année, même si ce n'est jamais facile, étant donné qu'il n'y a que les meilleurs clubs européens. Ayant déjà connu quatre finales européennes, nous voulons bien évidemment revivre des moments comme ceux-là. C'est juste magique. Ce sont des moments exceptionnels, que tout le monde rêve de vivre un jour".

                                              Quels objectifs l'Olympique Lyonnais s'est-il fixé dans cette compétition cette année ?
                                              "Nous n'avons pas trop parlé de cela pour l'instant, étant donné que nous vivrons notre entrée en lice contre Brescia. C'est une compétition difficile, un véritable challenge à relever. Pour moi, c'est évident, chaque année nous voulons tout gagner. Nous avons toutes la même soif de victoire. L'OL est un grand club qui a un statut européen : à nous de faire le nécessaire pour remporter tous les trophées cette année, y compris cette Ligue des Champions".


                                              Crédits photos : UEFA / olweb / Le Progrès.

                                              http://www.footdelles.com/article/Li...ns_100632.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Le 09/10/2014 à 08:15:00 | Mis à jour le 09/10/2014 à 12:43:17
                                                Foot Ligue des Champions OL (F)
                                                Trois raisons pour Lyon de ne pas sous-estimer Brescia

                                                Même si l'OL paraît bien au-dessus de Brescia, son adversaire en 16es de finale de la Ligue des champions ce jeudi (20h30), l'équipe lombarde - qui découvre la C1 - possède quelques arguments pour contrarier les Lyonnaises.

                                                Un titre conquis avec panache

                                                Créé en 1985, Brescia, qui n'est pas rattaché au club masculin de la ville qui évolue en Serie B, a été sacré champion d'Italie pour la première fois de son histoire la saison dernière. Les Lombardes ont réalisé un parcours exceptionnel en signant 29 victoires (dont 27 d'affilée) en 30 matches ne concédant qu'une seule défaite. Meilleure attaque (112 buts marqués) et meilleure défense (17 buts encaissés), Brescia a réalisé un parcours digne de celui de l'Olympique Lyonnais en D1 française. Hasard ou coïncidence, le surnom des joueuses de Brescia est… "Leonesse" (les Lionnnes en italien). L’équipe a débuté sa saison de la meilleure des façons en remportant la Supercoupe d'Italie face à Tavagnacco.

                                                Une buteuse d'exception
                                                Après avoir évolué dans plusieurs clubs de Serie B et de Serie A, Daniela Sabatino a posé ses valises à Brescia en 2010. Lors de sa première saison, elle remporte le titre de meilleure buteuse de Serie A avec 26 réalisations. L'an passé, elle a largement contribué au premier titre de Brescia en marquant 35 buts en 30 matches. Certains médias italiens ont osé la comparaison avec Filippo Inzaghi pour décrire celle qui a déjà inscrit un doublé lors de la première journée de Championnat où Brescia a battu Cuneo (3-0).

                                                Une entraîneure talentueuse
                                                En recrutant Milena Bertolini (48 ans) en 2012, les dirigeants de Brescia ont réalisé un très joli coup. Le club lombard souhaitait franchir un cap et en deux saisons, Bertolini a remporté ce pari en menant le club au titre de champion d'Italie. Seule femme avec Carolina Morace à pouvoir entraîner un club pro masculin en Italie (elle possède la licence pro UEFA), Bertolini a dirigé la Reggina durant sept ans avant de prendre une année sabbatique pour «étudier et se mettre à jour». Elle a aussi été élue à trois reprises meilleure entraîneure de Serie A.

                                                Syanie DALMAT

                                                http://www.lequipe.fr/Football/Actua...brescia/505287
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • feminines / Ligue des Champions
                                                  Brescia - OL féminin : 0-5
                                                  Publié le 09 octobre 2014 à 19:50 par OT



                                                  L'OL féminin s'est facilement imposé sur la pelouse de Brescia, jeudi soir, en 1/16 de finale aller de la Ligue des Champions...


                                                  Le match se termine sous une belle averse. Malgré quelques nouvelles opportunités lyonnaises, le score en reste à 5-0. Première sortie européenne parfaitement réussie pour les coéquipières de Wendie Renard.


                                                  73' : Dernier changement pour Brescia avec la sortie de la buteuse locale Sabatino, remplacée par Tarenzi.

                                                  67' : Et de 5 !!! Belle combinaison Thomis-Schelin conclue par Le Sommer qui s'offre le doublé à bout portant, libre de tout marquage.

                                                  61' : Gérard Prêcheur effectue deux nouveaux changements, avec les entrées de Petit et Bussaglia à la place de Majri et Abily.

                                                  55' : Le quatrième but lyonnais !!! Schelin idéalement servie en profondeur par Abily déborde et offre le but à Le Sommer en retrait. Les spectateurs italiens apprécient la qualité du jeu lyonnais et applaudissent.

                                                  46' : Reprise au Rigamonti avec des changements des deux côtés. Thomis remplace Hegerberg pour l'OL. Zizioli et Prost prennent la place de Linari et Bonansea pour Brescia qui évolue désormais en 4-3-3.

                                                  Mi-temps : Large domination lyonnaise au cours de cette première période et avantage logique. Brescia a voulu joué mais a laissé beaucoup d'espaces sur les côtés. Les joueuses de Gérard Prêcheur réalisent un vrai match de Coupe d'Europe.

                                                  23' : Et de 3-0 !!! L'OL féminin étouffe cette équipe de Brescia, et Wendie Renard inscrit le troisième but lyonnais de la tête, suite à un centre venu de la droite.

                                                  20' : Le deuxième but lyonnais signé Lotta Schelin !!! Superbe centre de Le Sommer de la gauche pour la Suédoise qui se jette et propulse le ballon au fond des filets avec l'aide du poteau.

                                                  12' : But de Louisa Necib !!! Superbe coup-franc à 25 mètres du but adverse qui termine dans le petit filet avec un rebond. 1-0 pour l'OL après un début de match très animé.


                                                  1' : C'est parti dans la chaude ambiance du Rigamonti. Les Lyonnaises, en noir, mettent la pression d'entrée sur les Championnes d'Italie. Le Sommer manque le cadre suite à une frappe d'Abily repoussée.

                                                  À une demi-heure du coup d'envoi, c'est déjà l'ambiance des grands soirs au Stadio Mario Rigamonti, où les filles de Brescia découvrent la Ligue des Champions. Près de 4 000 spectateurs sont attendus.

                                                  Buts :
                                                  Necib (12'), Schelin (20'), Renard (23'), Le Sommer (55', 67').

                                                  Composition Brescia :
                                                  Marchitelli - Karlsson, D'Adda, Linari (Zizioli 46') - Bonansea (Prost 46'), Rosucci, Nasuti, Cernoia (c.), Boattin - Girelli, Sabatino (Tarenzi 73').

                                                  Composition OL :
                                                  Bouhaddi - Dickenmann, Kumagai, Renard (c.), Majri (Petit 61') - Abily (Bussaglia 61'), Henry, Necib - Le Sommer, Schelin, Hegerberg (Thomis 46').

                                                  http://www.olweb.fr/fr/article/bresc...0-5-66468.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • LDC : Brescia-Lyon : le récital lyonnais
                                                    Publié le 09 octobre 2014 | Ligue des champions
                                                    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                                                    L'Olympique Lyonnais débutait son parcours européen 2014/2015 chez les championnes d'Italie en titre, Brescia, et les Rhodaniennes se sont tranquillement imposées 0-5. Avant même le match retour, Lyon est assuré d'être en 1/8e de finale, alors que Brescia a connu une première sortie européenne difficile. Retour sur le match


                                                    Dix minutes et puis c'est tout


                                                    Reconquérir la Ligue des Championnes est l'objectif de l'Olympique Lyonnais cette saison. Dès leur premier match européen de la saison, les Rhodaniennes ont montré toute leur envie de titre en démarrant la rencontre pied au plancher. Il ne leur fallait pas une minute pour se montrer dangereuses et obtenir leur premier corner. Si Brescia, notamment grâce à sa gardienne Chiara Marchitelli, tenait tant bien que mal une grosse dizaine de minutes, un coup franc obtenu par Ada Hegerberg et tiré par Louisa Necib débloquait le score. Le tir bien placé de la numéro 10 lyonnaise terminait au fond des filets à la 12e minute.

                                                    C'est ensuite Lotta Schelin qui aggravait le score huit minutes plus tard suite à un débordement sur la gauche du terrain d'Eugénie Le Sommer, puis Wendie Renard plaçait sa tête à la 23e minute, permettant à Lyon de posséder un large avantage au tableau d'affichage. Si les Lyonnaises ne marqueront plus de la mi-temps, ce n'est pas faute d'occasions puisque celles-ci se sont succédées. Du côté de Brescia, où la jeune Lisa Boattin (très bonne lors de la Coupe du Monde des moins de 17 ans en avril) avait été titularisée, pas grand chose à signaler, les rares incursions italiennes dans la moitié de terrain lyonnaise par l'intermédiaire de Girelli notamment ne se montrant à aucun moment dangereuses. A la mi-temps, Lyon menait donc 0-3.



                                                    Et rebelote

                                                    Il fallait 11 minutes à Lyon pour marquer en deuxième mi-temps. Eugénie Le Sommer profitait d'un beau débordement de Lotta Schelin pour alourdir le score de près (56'). Dix minutes plus tard, Elodie Thomis perforait la défense italienne, donnait le ballon à Lotta Schelin qui remisait immédiatement pour Le Sommer qui réalisait le doublé.

                                                    Lors de cette deuxième mi-temps, les Italiennes auront montré plus d'envie et se seront tout de même montrées dangereuses, dès le début de la mi-temps avec une tentative de lob de Cristiana Girelli, puis peu après l'heure de jeu sur un coup franc repris de la tête, mais les deux tentatives finissaient à droite des buts de Sarah Bouhaddi. Le match se terminait sous une forte pluie et les dernières occasions lyonnaises ne trouvaient pas le fond des filets.

                                                    Technique, justesse, vitesse, cohésion collective, l'Olympique Lyonnais a récité son football tranquillement et a déjà validé son billet pour les 1/8e de finale. Brescia ne doit le "peu" de buts encaissés qu'à une grande performance de Marchitelli. Il s'agit à présent au PSG de confirmer l'option prise à Enschede hier soir pour que le choc franco-français attendu en huitièmes ait bien lieu. Lyon est prêt.

                                                    http://www.footdelles.com/article/Li...is_100787.html
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X