Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic de nos ex

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le topic de nos ex

    Un topic pour donner des nouvelles des ex-Lyonnaises.
    Cet article dont on a peut-être déjà parlé ici sur Sandrine Brétigny de "une-deux.net" qui semble partie pour s'imposer à Francfort :
    http://www.une-deux.net/Bretigny-fai...nne_a1275.html
    Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

  • #2
    Envoyé par Lalgeriano Voir le message
    Un topic pour donner des nouvelles des ex-Lyonnaises.
    Cet article dont on a peut-être déjà parlé ici sur Sandrine Brétigny de "une-deux.net" qui semble partie pour s'imposer à Francfort :
    http://www.une-deux.net/Bretigny-fai...nne_a1275.html
    Content pour elle. Elle le merite. Une sacree bonne joueuse :fier:

    Commentaire


    • #3
      Vincent Viau sur le site une-deux.net revient sur la blessure de Sandrine Dusang (et Fernandes) dont on espère qu'elle sera de la plus courte durée possible, l'ex-Lyonnaise a assez donné sur ce thème-là :sick:
      "Fernandes et Dusang touchées
      Si le match nul face à Zurich 1-1 en seizième de finale de Ligue des Champions laissera des regrêts à Sandrine Mathivet, cette dernière peut aussi regarder avec inquiétude son infirmerie se remplir. Lors de cette rencontre, Charlotte Fernandes (78e) mais aussi Sandrine Dusang (24e) sont sorties sur blessure. Les deux touchées à la cheville. Si la seconde avait notamment remplacée la première, le cas de Dusang semble être plus inquiétant. La joueuse, qui avait des difficultés à marcher au moment de sortir, pourrait manquer la prochaine journée de championnat face à Rodez. A noter également les absences de la gardienne Marion Mancion et de la défenseuse Anaïg Butel sur blessure."
      Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

      Commentaire


      • #4
        Bretigny qui met un doublé ce week-end et qui est en forme. J'ai suivi le match en live texte sur le site DFB.de.
        Dommage pour Dusang qui aurait pu trouver son compte sur cette pelouse si elle n'était pas fortement diminuer par sa blessure (entorse).
        Un sélectionneur n'est plus efficace au delà de 6:rolleye:

        Commentaire


        • #5
          Sandrine Brétigny m'a retweeté ! :fier:

          Commentaire


          • #6
            Mardi 16 Octobre 2012 - 17:05
            Une-Deux.net
            Brétigny claque un doublé avec Francfort


            (dfb.fe)
            Sandrine Brétigny a inscrit son premier doublé sous ses nouvelles couleurs ce week-end. L'ex-lyonnaise permet au FFC Francfort de l'emporter sur la pelouse du promu Sindelfingen (3-0). Avec trois buts au compteur, la Française est actuellement la meilleure buteuse de son équipe en Bundesliga. Francfort occupe la tête du championnat avec un point et un match d'avance sur Potsdam (13 pts contre 12) qui a battu le Bayern dimanche (2-1). Le Fribourg de Marina Makanza (blessée) s'est également imposé à domicile contre Duisbourg (2-1) grâce à un but de l'ancienne joueuse de Soyaux, Fiona O'Sullivan.

            LYON
            20 Titres de Champion de France de Basket


            1946,,2019

            Commentaire


            • #7
              Source : Planet Foot

              ZOOM SUR SANDRINE BRÉTIGNY


              Sandrine Brétigny :"Les allemandes sont connues pour être des machines… Je confirme !"

              Le FFC Francfort est actuellement en Turquie, à quoi va servir cette semaine ?

              Nous sommes actuellement en Turquie pour un stage de préparation. La trêve est assez longue (12 décembre – 17 février) donc nous avons déjà effectué trois semaines de prépa à Francfort. Ce stage permet de se retrouver une semaine ensemble, avec un programme d’entrainement intense (3 par jour) et 3 matchs. Cela va nous permettre de travailler tactiquement et physiquement.

              Depuis le début de l’année, comment se passe la préparation ?

              Nous avons repris le 6 janvier et la préparation en Allemagne est vraiment intense, avec entre 8 et 9 entrainements par semaine et un match amical le samedi ou dimanche. Les allemandes sont connues pour être des machines... Je confirme ! Il nous reste deux semaines avant notre premier match de championnat le 17 février, je suis certaine que nous serons prêtes le jour J.

              Le championnat recommence mi-février en Allemagne, est-ce compliqué à gérer ?

              Je ne pense pas que ce soit un problème. Les allemands sont très organisés, j’ai eu le programme de préparation en décembre et tout se déroule comme prévu. Il n'y a eu aucun changement ou imprévu. Le plus dur à gérer je pense, c’est l’attente de chacune d’entre nous de retrouver la compétition.



              Comment jugez-vous les performances de l’équipe lors de la première partie de saison ?

              Je pense que nous ne nous en sommes pas trop mal sorties. L’équipe a beaucoup changé avec cinq recrues et des départs. Il a donc fallu un peu de temps pour s’adapter. Je pense que l’on a perdu des points précieux contre des équipes à notre portée, mais le championnat ici est vraiment serré. Il n y a pas de petite équipe, chaque week-end les résultats peuvent être étonnants. Alors je dirais un bilan positif pour cette première partie de saison. Nous sommes toujours dans la course pour le titre, c’est parfait, à nous de gérer le mieux possible la deuxième partie de saison.

              Quels sont les objectifs de l'équipe aujourd'hui ?

              Les objectifs de l’équipe sont vraiment de se qualifier pour la ligue des champions, et évidemment si on parvient à remporter le championnat, on ne va pas s’en priver !

              De votre côté, quels sont les domaines de satisfaction et les choses à améliorer ?

              Le domaine de satisfaction pour moi est de jouer avec des filles de classe mondiale (championnes du monde, olympique, europe), de découvrir des méthodes de travail et de fonctionnement complétement différentes de ce que j'ai pu connaître en France, et de jouer dans un championnat relevé et serré comme celui-ci. Ce qui peut être amélioré : mon allemand !


              Quel regard portez-vous sur vos propres performances ?

              J'ai effectué une bonne préparation en juillet et août, avec un nouveau mode de fonctionnement, basé essentiellement sur le physique. Je crois que je n’ai jamais autant parcouru de kilomètres ! Nous avions deux entrainements par jour, plus le match le dimanche. Les deux premières semaines ont été un peu dures mais le travail a payé. Lors des matchs amicaux, j’ai inscrit 10 buts en sept matchs. Cela m’a évidemment beaucoup aidé au niveau de l’intégration dans le jeu, et bien sûr cela m’a donné confiance. Le championnat a commencé, et là, on rentre dans la réalité de la compétition avec l’engagement physique multiplié par deux, l’engouement autour des matchs, etc. J’ai trouvé le chemin des filets dès les premières journées puis au mois d’octobre, un petit coup de moins bien, certainement la fatigue accumulée depuis juillet ainsi que l’adaptation à ma nouvelle vie, loin de mes proches. Mais je suis assez satisfaite de ce que j’ai réalisé sur cette première partie de saison, ce n’était pas gagné d’avance. Un vrai défi pour moi ! Je suis actuellement meilleure buteuse du FFC Frankfurt et on m’avait recrutée pour que je marque des buts. J’aurais pu en inscrire quelques un de plus, je vais faire en sorte de corriger cela lors de la deuxième partie de saison.

              Comment voyez-vous le championnat allemand ? A t-il été difficile pour vous de vous adapter à la Frauen Bundesliga ?

              Le championnat allemand est tout d’abord très serré avec un engagement physique impressionnant, une mentalité où on ne doit rien lâcher et toujours garder la tête haute. Par contre, c’est moins technique que le championnat français.
              Il y a aussi cet engouement du public. Le football féminin en Allemagne est accepté et aimé, les supporters sont nombreux dans chaque stade. C’est un plaisir de jouer devant ce monde.
              J’avais un peu peur de cela, ne pas réussir à m’adapter à ce championnat physique. Je me suis surprise moi-même, je pense jouer différemment. Je me suis adaptée, j’ai dû durcir mon jeu, je tente de rester debout, de résister aux contacts. La musculation effectuée à l’entrainement m’a beaucoup aidée. Je dirais que dans l’ensemble, je ne m’en sors pas mal. Ce qui n’est pas toujours évident, c’est l’enchainement des entrainements...

              Qu'est-ce qui vous a impressionné lors de la première partie de saison ?

              La mentalité de chaque joueuse allemande, de la plus jeune qui a 17 ans à celle qui en a 34. Ce sont des machines physiquement et mentalement.




              L’équipe de France est-elle dans un coin de votre tête ?

              Bien sûr l’Equipe de France est toujours dans ma tête ! J’ai signé à Francfort pour avoir du temps de jeu, pour progresser encore, pour un nouveau défi et bien entendu avec cet objectif de retourner chez les Bleues. Il y a France-Allemagne dans 15 jours on verra... Ce serait quelque chose de beau de retrouver les Bleues contre l’Allemagne...

              Il y a moins d’un mois, Pia Sundhage et Abby Wambach ont été élues au Ballon d’or de meilleure entraineur et meilleure joueuse de l’année, qu’avez-vous pensé de ces nominations ?

              Ces trophées sont mérités, elles ont fait ensemble de grandes choses ! Abby a prouvé à tout le monde qu’elle était présente sur les grandes compétitions et c’est là que l’on reconnaît les grandes joueuses. Pour Pia, elle a su emmener son équipe au plus haut. C’est simplement une juste récompense pour tout ce qu’elle a réussi à accomplir ces dernières années. J’étais juste déçue de ne pas voir Camille Abily dans les trois premières, elle l’aurait vraiment mérité.
              Un petit mot pour Planet Foot au Féminin ?

              Merci tout simplement de promouvoir le foot féminin comme vous le faites ! Il n’y a pas une journée où je ne vais pas sur votre site ! Et merci d’être venu à moi pour parler du foot à l'étranger. Je voudrais faire passer un petit message : un grand merci à ma famille, mes amis, mes proches et moins proches, supporters de me soutenir dans cette aventure.

              Réaction de Sandrine Brétigny après la publication de la liste de Bruno Bini pour France-Allemagne :

              Je n’ai pas pu suivre la conférence de presse, j’avais un match. Mais j’ai reçu beaucoup de messages. Ça me fait vraiment plaisir que Bruno me suive. Savoir que la porte est ouverte est une motivation supplémentaire pour effectuer le travail nécessaire afin de retrouver les Bleues et pas seulement être suivie de loin. Je souhaite un bon match aux Bleues, je serai évidemment leur première supportrice.

              Propos recueillis par Flora Chaduc

              LYON
              20 Titres de Champion de France de Basket


              1946,,2019

              Commentaire


              • #8
                Source : Footd'Elles

                L’œil de Brétigny

                Publié le 15 février 2013 | Actu
                Par Sandrine Dusang



                Qui mieux que Sandrine Brétigny pour raconter France - Allemagne ? La Française, qui joue et vit à Francfort depuis cet été, est allée à la rencontre des Bleues mercredi. Avant et après match, la rencontre vue par "Bretigoal".

                De quoi avez-vous discuté avant la rencontre avec tes coéquipières de Francfort ?

                C’était plus du "chambrage" qu’autre chose concernant le match... Elles ont dit qu’elles gagneraient et je leur ai dit l’inverse (rires). On n’a pas beaucoup évoqué le match lui-même en revanche. Elles étaient surtout très sérieuses à l’entrainement depuis quelques semaines.

                En France, nos joueuses n’ont pas perçu ce match comme un amical. As-tu retrouvé ce sentiment de l’autre côté de la frontière ?

                Oui tout à fait. Mais surtout, je pense que l'équipe d’Allemagne ne joue jamais de matchs amicaux en fait. Elles prennent vraiment tous les matchs au sérieux, et encore plus dans la préparation pour l'Euro de cet été. Leur parcours raté lors de la dernière Coupe du Monde a marqué les esprits en leur défaveur, et je crois qu'elles avaient à cœur de montrer un autre visage et de démontrer qu'elles pourront jouer les premiers rôles en Suède.

                Plus personnellement, qu’as-tu pensé de la rencontre ?

                Avant le coup d’envoi, je ne savais pas trop quoi en penser car je ne connaissais pas l’état de forme des Françaises. Mais je connaissais déjà leurs qualités et ça ne m’a pas surpris de les voir ainsi. C’était très serré, on s’attendait à un match nul. En Allemagne, le Championnat reprend le week-end prochain, les clubs sont tous en phase de préparation. A Francfort notamment nous sortons de 6 semaines intensives donc mes partenaires avaient les crocs. C’est ce qu’on a vu avec l’entame de match difficile pour la France. Le but les a réveillé et elles ont fait une grosse mi-temps. Puis les Allemandes ont pris le dessus physiquement, on croit qu’on est en train de les avoir… Mais elles ont ce mental, cette capacité à ne jamais douter, à croire jusqu’au bout. C’est rageant pour la France mais ça servira d’expérience pour la suite. Le public a encore répondu présent aussi. C’est agréable de voir tant de monde derrière les Bleues.

                Tu as retrouvé tes amies de l’Equipe de France mercredi, comment cela s’est-il passé ?

                Très bien ! J'étais vraiment ravie de savoir que le match aurait lieu à Strasbourg. Ce n’est qu’à 2h30 de trajet en voiture depuis Francfort. Avoir la possibilité de voir le match en direct au stade et d’en profiter pour voir les filles et le staff après c’était super. Je suis heureuse d’avoir pu revoir tout le monde.


                Propos recueillis pas Sandrine Dusang

                LYON
                20 Titres de Champion de France de Basket


                1946,,2019

                Commentaire


                • #9
                  Sinon ya Bret' qui a planté un Triplé aujourd'hui avec Frankfurt contre le FCR il me semble que c'est Duisburg:fier::fier:
                  ~OL family~
                  Une formidable raison d'être heureux

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par NickyS.971 Voir le message
                    Sinon ya Bret' qui a planté un Triplé aujourd'hui avec Frankfurt contre le FCR il me semble que c'est Duisburg:fier::fier:
                    C'était pour lever des fonds pour le club de Duisburg...

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par MR715 Voir le message
                      C'était pour lever des fonds pour le club de Duisburg...
                      :confus::confus::confus::confus:
                      ~OL family~
                      Une formidable raison d'être heureux

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par NickyS.971 Voir le message
                        :confus::confus::confus::confus:
                        Le match aujourd'hui il me semble que c'était un match amical pour lever des fonds pour Duisburg qui est au borde la faillit depuis un petit moment. Et c'est la première fois depuis un moment que Bajramaj était dans le groupe aujourd'hui!!

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par MR715 Voir le message
                          Le match aujourd'hui il me semble que c'était un match amical pour lever des fonds pour Duisburg qui est au borde la faillit depuis un petit moment. Et c'est la première fois depuis un moment que Bajramaj était dans le groupe aujourd'hui!!
                          ah peut etre je sais pas, en tout cas elles se sont fait laminé 4-0 x)
                          ~OL family~
                          Une formidable raison d'être heureux

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par NickyS.971 Voir le message
                            ah peut etre je sais pas, en tout cas elles se sont fait laminé 4-0 x)
                            C'était sur un vieil article...

                            http://forum.olweb.fr/showthread.php...=1#post7534002


                            Au total ce sont 2000,66€ qui arriveront dans les caisses du club de Duisbourg. Dirigeant du club, Thomas Hückels est ravi. "Nous sommes tous très heureux, époustouflés par tant de soutien. Il n'y a pas de petites contributions. Chaque geste peut nous aider. Un match de gala contre Francfort est prévu également."

                            LYON
                            20 Titres de Champion de France de Basket


                            1946,,2019

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par ours11 Voir le message
                              ah oui mais c'est très noble ce qu'ils font, nous on nous laisserait crever :grn:
                              ~OL family~
                              Une formidable raison d'être heureux

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par NickyS.971 Voir le message
                                ah oui mais c'est très noble ce qu'ils font, nous on nous laisserait crever :grn:
                                après avoir glissé la peau de banane...:grn::mdr:

                                LYON
                                20 Titres de Champion de France de Basket


                                1946,,2019

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par ours11 Voir le message
                                  après avoir glissé la peau de banane...:grn::mdr:
                                  :grn: ils feraient en sorte qu'il ne reste rien de nous x)
                                  ~OL family~
                                  Une formidable raison d'être heureux

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Itv de Shishi sur le site de footofeminin.com:

                                    http://www.footofeminin.fr/D1-Shirle...yon_a6562.html

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Je viens de trouver cette vidéo, sympa, ça fait pile poil 20 ans !

                                      http://www.ina.fr/video/LYC9305245676

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Comme quoi meme 20 ans après ^^ les lyonnaises sont toujours bien présentes! :)
                                        ~OL family~
                                        Une formidable raison d'être heureux

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Source : Eurosport



                                          Euro, Bleues, Brétigny :
                                          "Je suis prête si on a besoin de moi"

                                          Publié le 31/05/2013 à 00:25, mis à jour le 31/05/2013 à 00:44

                                          Exilée à Francfort, Sandrine Brétigny nous raconte sa nouvelle carrière et revient sur son objectif de fin de saison : l'Euro suédois avec les Bleues.




                                          Sandrine, comment jugez-vous la saison de votre club, Francfort ?

                                          S.B. : Pour le club, c’est un petit échec de finir à la troisième place et de manquer la qualification pour la Ligue des champions. On a connu quelques péripéties dont un changement d’entraîneur et surtout des blessures de joueuses importantes (Bajramaj a été victime d'une rupture du ligament croisé, Laudehr a eu un souci à un genou pendant quatre-cinq mois et Kumagai s’est fracturée le bras). On s’en sort pas mal au final même si la Ligue des champions était notre objectif. Tout s’est joué sur le dernier match et on a perdu 2 à 1 face au Bayern Munich mais ce n’est pas à ce moment-là qu’on a perdu l’accessit pour la C1. C’était tout au long de la saison.

                                          Sur le plan personnel, quel est votre bilan de la saison écoulée ?

                                          S.B. :
                                          Je n’ai aucun regret d’être partie là-bas. C’était une très bonne expérience avec une nouvelle culture de la gagne. Les Allemandes sont impressionnantes sur le plan physique et elles ont une mentalité qu’on n’a pas en France. Elles ne lâchent jamais rien. Ce sont des machines. J’ai progressé aux côtés d’elles, des championnes du monde ou olympique qui ont gagné plusieurs Euros. Après avoir quitté l’OL, j’ai retrouvé la même atmosphère à Francfort dans un groupe qui m’a très bien accueilli comme les dirigeants d’ailleurs. J’aurais aimé marquer un peu plus de buts (sept réalisations) alors que la première du club a terminé à treize unités si je ne me trompe pas. Ce n’est pas si mal car j’ai eu une première blessure au genou en novembre à cause de laquelle j’ai manqué trois matches. Et j’ai eu une déchirure à la cuisse en avril et mai, soit au plus mauvais moment de la saison et j’ai dû faire une croix sur quatre matches.

                                          La Bundesliga est-elle meilleure que la D1 française ?

                                          S.B. :
                                          C’est un championnat homogène dans lequel chaque équipe rentre sur le terrain pour gagner le match. On a fait un nul contre le 7e par exemple et c’est très serré à chaque rencontre. Il y a beaucoup d’énergie déployée à chaque match. C’est la différence majeure avec la France car on sait que l’OL est au-dessus de tout le monde même si le PSG arrive. Il y a Juvisy et Montpellier aussi mais il y a trop de différences entre le haut et le bas du classement.

                                          Vous êtes une ancienne Lyonnaise et le grand public peut se dire que le football féminin n’est pas très crédible avec les scores fleuves de l’OL dans son championnat domestique. N’est-ce pas une contre-publicité pour votre sport qui est pourtant en plein essor ces dernières années ?

                                          S.B. :
                                          A Lyon, ce n’est pas si facile de gagner à chaque fois. Il faut se remotiver et rester concentrées à chaque rencontre. Il y a un gros travail effectué derrière même si les scores peuvent paraître trop larges pour les spectateurs. Ils peuvent être lassés et quand ils ouvrent leur journal le lundi matin, ils ne se demandent pas si l’OL l’a emporté mais combien de buts elles ont inscrit. L’objectif du président Jean-Michel Aulas d’emmener ce club le plus haut possible a été atteint et le football féminin est davantage reconnu en France. Le PSG commence à s’y mettre et ça va être un adversaire redoutable pour l’OL. Derrière, Guingamp, Saint-Etienne (finaliste de la Coupe de France) et Montpellier poussent un peu. Il n’y a que par cette montée en puissance que la D1 deviendra un championnat plus équilibré.

                                          Où en êtes-vous au niveau de votre avenir ? Où jouerez-vous la saison prochaine ?

                                          S.B. :
                                          J’ai un contrat d’un an avec une année en option à Francfort. Je n’ai pas encore pris ma décision. Je ne suis pas sûre à 100%. Je vais profiter de mes vacances et faire connaître mon choix rapidement. J’attends surtout la liste des Bleues pour l’Euro.

                                          Vous avez répété que c’était l’objectif de votre saison d’être présente en juillet en Suède avec l’équipe de France…

                                          S.B. :
                                          Je m’étais lancée ce défi en partant à l’étranger pour connaître cette nouvelle expérience. J’ai donné le meilleur de moi-même. Je suis prête si on a besoin de moi. J’espère être dans la liste. Bruno Bini, le sélectionneur, m’a suivi tout au long de la saison et les résultats de Francfort chaque week-end.



                                          http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...4qw2y5X1gkurQg

                                          LYON
                                          20 Titres de Champion de France de Basket


                                          1946,,2019

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Shirley Cruz, élue meilleure joueuse de la saison 2012-2013 par la FFF devant Lotta... :(:(:(
                                            On va dire : signé Le Barde !!!

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Willyne Voir le message
                                              Shirley Cruz, élue meilleure joueuse de la saison 2012-2013 par la FFF devant Lotta... :(:(:(
                                              On va dire : signé Le Barde !!!
                                              ??????

                                              Avant elle, il y en a au moins 7 ou huit (presque toutes à l'OL).

                                              Les Shadoks pompent toujours.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par Willyne Voir le message
                                                Shirley Cruz, élue meilleure joueuse de la saison 2012-2013 par la FFF devant Lotta... :(:(:(
                                                On va dire : signé Le Barde !!!
                                                Ouep, peut-être la volonté de ne pas laisser tous les trophées à Lyon (ce qui ne justifie pas qu'on oublie l'énorme saison de Lotta)...
                                                Sinon, Sandrine Dusang blessée hier, la poisse encore , j'espère que c'est bénin...
                                                Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  En fait ce classement est établi comme ceci:
                                                  après chaque match, les capitaines et entraineurs de chaque équipe élisent les deux ou trois meilleures joueuses adverses. Or à Lyon, il y a chaque fois une joueuse différente qui est élue la meilleure alors qu'à Paris, y'a Shirley qui se détache à chaque match ! Donc le classement est complètement nul et ne veut rien dire !

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X