Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Féminine 2018-2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #D1F - Match en retard : le PARIS FC accueille l'OL

    Ce mercredi soir, le Paris FC accueille l'OL (18h30) dans une rencontre qui sera l'occasion pour les Lyonnaises de reprendre la première place.




    Initialement prévu le dimanche 3 février puis reporté pour cause de terrain impraticable, ce match de la 16ème journée se tiendra bien ce mercredi 20 février malgré l'appel formulé par l'OL pour le jouer en fin de semaine. La commission d'appel a en effet maintenu la date proposée alors que les Bleues seront rassemblées en stage à compter de samedi.

    Les deux équipes restent sur des victoires 1-0 dans des contextes bien différents. L'OL a laborieusement battu Lille se faisant même quelques frayeurs alors que le Paris FC à 10 contre 11 pendant une heure est venu à bout de Guingamp sur un coup franc lointain de Thiney.

    Pour cette rencontre, le Paris FC sera privé de Bilbault, exclue contre Guingamp alors que l'OL est toujours privé de Le Sommer et de van de Sanden, blessées, tandis que Selma Bacha redescendue avec les U19 lors des deux derniers matchs ne sera pas non plus dans le groupe, cette dernière ayant un troisième avertissement lors du match U19 joué à Montpellier il y a une semaine écopant d'un match de suspension avec date d'effet à ce lundi.

    En cas de victoire, Lyon peut reprendre la première place qu'occupe le PSG depuis deux semaines.


    Paris FC - Lyon
    Paris (Stade Sébastien Charléty)
    Arbitre : Aurélie Efe
    18h30 - Canal + Sport

    Paris FC : non communiqué
    Suspendue : Bilbault
    Lyon : Bouhaddi, Weiss ; Bronze, Buchanan, Mbock, Renard, Simon ; Christiansen, Fishlock, Henry, Kumagai, Majri, Marozsan; Cascarino, Hegerberg, Jaimes
    Suspendue : Bacha




    >>> LE CLASSEMENT

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Matc...OL_a15512.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #D1F - Match en retard : L'OL s'impose face au PARIS FC et repasse leader

      Ce mercredi soir, l'OL a repris la première place du championnat avant la trêve internationale qui débute ce week-end. Une victoire 4-1 décrochée au stade Charléty face au Paris FC


      Paris FC - Lyon : 1-4 (1-2)

      Paris (Stade Sébastien Charléty)
      Arbitre : Aurélie Efe
      18h30 - Canal + Sport

      0-1 Delphine CASCARINO 2' (Servie par Henry, Fishlock dans l'axe décale sur la droite pour Cascarino qui entre dans la surface, contrôle le ballon et place une frappe de 10 m du droit qui va se loger dans le petit filet opposé sur la droite de Benameur)
      0-2 Ada HEGERBERG 33' (Henry décale sur Majri à gauche à l'angle de la surface qui délivre un centre pour Hegerberg qui reprend à 11 m de l'intérieur du droit)
      1-2 Gaëtane THINEY 44' s.p. (Makanza est accrochée par Bouhaddi à l'angle gauche de la surface. Thiney frappe le penalty du droit à ras de terre sur la droite de Bouahddi)
      1-3 Michaela ABAM 62' c.s.c. (Coup franc excentré côté droit frappé rentrant par Simon qui arrive au second poteau et remis devant le but, Mbock et Abam sont à la lutte et Abam dévie du talon gauche contre son camp)
      1-4 Amel MAJRI 88' (Hegerberg sur le côté droit délivre un centre que Majri reprend au second poteau à l'angle des 5,5m du gauche en devançant Pimentel)

      Paris FC : Benameur ; Jaurena (Aigbogun 62'), Cascarino, Quinn (Ribeiro de Carvalho 83'), Soyer ; Benoit, Thiney (cap.) ; Matéo, Sällström, Makanza (Pimentel 73') ; Abam
      Banc : Pecharman, Aigbogun, Pimentel, Ribeiro de Carvalho, Jean-François
      Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Simon ; Henry (Kumagai 68'), Marozsan (Christiansen 73'), Fishlock ; Cascarino (Jaimes 77'), Hegerberg, Majri
      Banc : Weiss, Kumagai, Christiansen, Buchanan, Jaimes



      Initialement prévu le dimanche 3 février puis reporté pour cause de terrain impraticable, ce match de la 16ème journée se tiendra bien ce mercredi 20 février malgré l'appel formulé par l'OL pour le jouer en fin de semaine. La commission d'appel a en effet maintenu la date proposée alors que les Bleues seront rassemblées en stage à compter de samedi.

      Les deux équipes restent sur des victoires 1-0 dans des contextes bien différents. L'OL a laborieusement battu Lille se faisant même quelques frayeurs alors que le Paris FC à 10 contre 11 pendant une heure est venu à bout de Guingamp sur un coup franc lointain de Thiney.

      Pour cette rencontre, le Paris FC sera privé de Bilbault, exclue contre Guingamp alors que l'OL est toujours privé de Le Sommer et de van de Sanden, blessées, tandis que Selma Bacha redescendue avec les U19 lors des deux derniers matchs ne sera pas non plus dans le groupe, cette dernière ayant un troisième avertissement lors du match U19 joué à Montpellier il y a une semaine écopant d'un match de suspension avec date d'effet à ce lundi.

      En cas de victoire, Lyon peut reprendre la première place qu'occupe le PSG depuis deux semaines.



      >>> LE CLASSEMENT

      Mercredi 20 Février 2019
      Sebastien Duret

      https://www.footofeminin.fr/D1F-Matc...os_a15512.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #D1F - Deux matchs en retard ce dimanche

        Retrouvez le programme des deux matchs en retard de D1



        Après la période internationale, place à deux matchs en retard de D1 ce dimanche. Fleury et Bordeaux ont récupéré en fin de semaine leurs internationales et se préparent à se replonger dans le championnat. Actuel troisième, Bordeaux a l'occasion de conforter sa place en cas de résultat positif face à Fleury (6e).

        Dans l'autre rencontre, le maintien est dans les têtes, Rodez n'a pas encore abattu ses dernières cartes et reçoit Soyaux (9e) qui est situé huit points devant au classement. L'occasion aussi pour Sébastien Joseph de retourner dans un club qu'il connait bien.


        Fleury - Bordeaux (16e journée)
        Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
        Arbitre : Hélène Burban
        14h30 - aucun diffuseur

        Rodez - Soyaux (17e journée)
        Rodez (Stade Pauli Lignon)
        Arbitre : Maïka Vanderstichel
        14h30 - aucun diffuseur

        >>> LE CLASSEMENT



        Samedi 9 Mars 2019
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1F-Deux...he_a15576.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #D1F - Matchs en retard : BORDEAUX voit plus haut, SOYAUX accroché à RODEZ

          Après la période internationale, deux matchs en retard de D1 avaient lieu ce dimanche. Les Bordelaises sont venues chercher une victoire à Fleury (2-1) tandis que Rodez et Soyaux sont restés muets.


          FLEURY - BORDEAUX 1-2

          Asseyi offre la victoire Ã* Bordeaux (photo FCGB)
          Asseyi offre la victoire à Bordeaux (photo FCGB)



          Pour Fleury et Bordeaux qui venaient de récupérer en fin de semaine leurs internationales, il fallait se replonger dans le championnat. Une compétition où les deux équipes ont fait le plus dur en vue du maintien mais peuvent désormais espérer à rester en haut de tableau. Les deux équipes jouaient libérées mais Bordeaux avait les meilleures actions en début de match, avec un coup franc de Lavogez dévié sur la barre de Nayler qui récupérait ensuite le ballon (9e). Lavogez était dangereux sur tous les coups de pied arrêtés mais c'est Asseyi qui se chargeait de transformer le penalty obtenu par Thibaud (0-1, 19'). Fleury réagissait et l'égalisation était proche avec un face-à-face avec Nayler et un lob qui passait juste au dessus (36e). L'ancienne bordelaise Ali Nadjim s'essayait à son tour de loin (39e) et finalement Lamontagne parvenait à égaliser d'une frappe sous la barre (1-1, 41').

          La seconde période débutait de la même manière avec des occasions de part et d'autre. Bordeaux était proche de reprendre l'avantage après un long coup franc de Thibaud mal négocié par Benoist laissant le ballon heurter le poteau (64e). La délivrance était girondine avec Asseyi pour son dixième but de la saison. Barbance déviait pour sa partenaire qui redonnait l'avantage (1-2, 77'). Le match allait se terminer à dix contre dix après une altercation entre Ali Nadjim et Carol Rodrigues. Bordeaux accrochait une victoire qui permet de s'assurer seul la troisième place du classement à cinq journées de la fin.


          Fleury - Bordeaux : 1-2 (1-1) (16e journée)
          Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 225 spectateurs
          Arbitre : Hélène Burban
          14h30 - aucun diffuseur

          0-1 Viviane ASSEYI 19' s.p. (Faute sur Thibaud dans la surface. Penalty transformé par Asseyi du droit)
          1-1 Alex LAMONTAGNE 41' (Lamontagne profite d'une glissade adverse pour placer une belle frappe sous la barre)
          1-2 Viviane ASSEYI 77' (Sur une relance bordelaise, Barbance dévie pour Asseyi qui conclut du droit)

          Avertissements : Lavogez 50' ; Lardez 63'
          Expulsions : Ali Nadjim 79' : Carol Rodrigues 79'

          Fleury : Benoist ; Fernandes, Bauer, Haupais, Roy (Amani 83') ; Clemaron (c), Gadea (R.Corboz 90') ; D.Corboz, Léger, Ali Nadjim, Lamontagne (Chatelain 88')
          Banc : Gignoux (G), R.Corboz, Chatelain, Jouan, Amani
          Bordeaux : Nayler ; Chatelin (c), Gilles, Thibaud, Lardez, Karchouni, Barbance, Garbino (Lavaud 71'), Lavogez (Gathrat 90'), Asseyi, Pekel (Carol Rodrigues 65')
          Banc : Bruneau (G), Sousa Feitoza, Carol Rodrigues, Gathrat, Lavaud


          RODEZ - SOYAUX 0-0

          Dans l'autre rencontre, le maintien était dans les têtes, Rodez n'avait pas encore abattu ses dernières cartes avec la venue de Soyaux (9e), situé huit points devant au classement. Les Ruthénoises alertaient d'entrée Munich par l'intermédiaire de Cazeau (2e). Saunier tentait ensuite sa chance mais juste au dessus du cadre (14e). C'est même la barre qui devait sauver Munich de l'ouverture du score locale après un dégagement de Couturier complètement dévissé et le ballon qui prenait le chemin de son but (18e). Soyaux finissait mieux la première période et préservait le 0-0.

          Le visage était bien meilleur pour les Charentaises en seconde période. Bourgouin alertait une première fois Garcia, auteure d'une belle détente (47e). Rodez répondait par un coup franc de Cance que Munich devait sortir de sa lucarne d'une belle envolée (62e). C'est encore Cance qui butait sur Munich cette fois-ci au terme d'une action de jeu (69e). La fin de match était tendue et Soyaux croyait être libéré par un but dans le temps additionnel. L'arbitre sifflait une faute préalable au grand dam du banc charentais. Aucun but n'était finalement marqué, laissant un nul qui n'arrange personne.


          Rodez - Soyaux : 0-0 (17e journée)
          Rodez (Stade Pauli Lignon) - 240 spectateurs
          Arbitre : Maïka Vanderstichel
          14h30 - aucun diffuseur

          Avertissements : Bonet 35' ; Cambot 27', Cissoko 50', Tandia 88', Dumont 90'

          Rodez : Garcia ; Banuta, Guitard (c), Guellati, Chareyron (Austry 69'), Bonet, Saunier, Cazeau, Chalabi (Saltel 86'), Cance, Lemaitre (Noiran 60')
          Banc : Philippe (G), Austry, Saltel, Farrugia, Noiran
          Soyaux : Munich ; M'Bassidje, Cissoko, Boudaud, Dumont (Pingeon 90'), Couturier, Tandia (c), Canon (Babinga 70'), Bourgouin, Lahmari (Da Costa 75'), Cambot
          Banc : Bottega (G), Da Costa, Rougé, Babinga, Pingeon

          >>> LE CLASSEMENT

          Lundi 11 Mars 2019
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/D1F-Matc...EZ_a15576.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #D1F - Un nouveau changement d'entraîneur à FLEURY

            Eric Michel sera resté un mois à la tête de l'équipe de D1 du FC Fleury. Son club a dû le suspendre de ses fonctions car malgré une attente de dérogation qui sera étudiée avant la fin du mois, ce dernier ne remplaçait pas les obligations de diplôme. Le Président du club floriacumois a préféré éviter tout risque.


            #D1F - Un nouveau changement d'entraîneur Ã* FLEURY


            L'information est rapportée dans l'édition de ce jeudi 14 mars de l'hebdomadaire "Le Républicain". L'entraîneur Eric Michel était arrivé le 8 février dernier suite à la démission de Jean-Claude Daix. Mais à défaut d'être titulaire du DES, cela aurait entraîné des amendes puis au-delà de quatre journées des points de retrait au classement en cas de non conformité. Le Président Pascal Bovis a donc trouvé une autre solution en interne avec Habib Boumezoued (39 ans, au club depuis 2012), déjà titulaire du DES depuis deux saisons, et salarié au club où il gardera la responsabilité de l'équipe réserve masculine évoluant en Régionale 1 et donc les rencontres sont programmées le dimanche. Dimanche dernier, il était déjà sur la feuille de match aux côtés d'Eric Michel.

            Jeudi 14 Mars 2019
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/D1F-Un-n...RY_a15580.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire




            • D1 féminine, le Mag : épisode 17

              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • D1 – Bordeaux – Le podium comme récompense ?
                Guillaume Baret | 15 mars 2019



                La trêve internationale et une période de quatre semaines sans championnat terminées, c’est retour aux affaires courantes pour les douze équipes de la D1. Pour les bordelaises, ce sera un passage obligé par la réception des ogresses lyonnaises ce week-end. Les girondines, actuelles troisièmes de l’élite ont cinq rencontres pour concrétiser et conquérir une place sur le podium. Un résultat final qui ponctuerait un travail et une saison aboutis.


                Viser le plus haut


                10e en 2017, 7e en 2018 et pourquoi pas sur le podium en 2019 ? Un doux songe mais peut vite être réalité pour les protégées de Jérôme Dauba. Elles, qui squattent âprement l’actuelle troisième place du championnat de D1 (avec 30 points) en forte concurrence avec Montpellier (4e, 27 points) et qui relèguent le Paris FC, cinquième, à six longueurs. Et c’est en conquérantes du trio de tête que se comportent les girondines, notamment depuis l’entame de la phase retour.
                Car avant d’attaquer cette 18e journée de D1, hormis l’élimination prématurée en 16e de finale de Coupe de France face à Saint-Malo (D2), les Marine-et-Bleu restent invaincues en 2019. Il faut même remonter à novembre dernier pour retrouver la trace d’un revers de Bordeaux dans l’élite (face à Soyaux, défaite 0-1, le 24 novembre lors de la 11e journée).



                Une constance et une situation que le coach des bordelaises analyse simplement : « On est redevenus une équipe difficile à bouger après notre petit creux de l’automne.» Une solidité qui sera forcément mise à rude épreuve pour la dernière ligne droite de la compétition. Mais l’objectif reste de briller le plus haut au classement à l’issue de la dernière journée tout en faisant fi de l’adversité.

                Pragmatisme et réalisme

                Le mot-clé cette année sur les bords de la Garonne est le terme : pragmatisme.
                Le club au scapulaire n’est certes pas celle qui score le plus (20 buts marqués depuis le début de saison, 7e attaque en D1) mais elle est surtout celle qui défend le mieux ses cages (18 buts encaissés), si on exclut le duo Lyon-PSG. Un équilibre attaque-défense dans la droite cohérence de jeu du club cette saison. Une stabilité au sein des lignes avec la confiance accrue de Jérôme Dauba à ses défenseures telles Sousa, Vanessa Gilles, Andréa Lardez ou encore la réinstallation de Delphine Chatelin et Julie Thibaud dans l’arrière-garde des girondines lors des dernières sorties. Si dans le milieu de terrain, Claire Lavogez est un de choix premiers du coach, le turn-over est davantage régulier. Régulier comme l’apport de la meilleure buteuse des Marine dernièrement appelée par Corinne Diacre chez les Bleues, Viviane Asseyi (10 buts) qui constitue une plus-value pour cet exercice 2018/2019. Auteure d’un doublé entre autres, le week-end dernier face à Fleury, en match en retard de la 16e journée, offrant ainsi la victoire aux siennes.



                L’attaquante est depuis peu associée à la recrue du mercato hivernal, l’internationale turque Melike Pekel, prêtée par le Paris-Saint-Germain. Sur laquelle, le technicien bordelais fonde également de beaux espoirs pour cette fin de saison, notamment buteuse sous ses nouvelles couleurs lors de sa première rencontre de D1 à la mi-février face à Metz, elle représente une option nouvelle dans la tactique des filles du FCGB : « c’est ce qu’on attendait d’elle. On manquait d’efficacité depuis le début de la saison ça soulage aussi Viviane Asseyi. Cela amène une nouvelle panoplie à notre jeu.»



                Une fin de saison cruciale

                Une chose est sûre, c’est qu’il ne faudra pas s’endormir lors des cinq derniers matchs de championnat. Le calendrier final de l’équipe aquitaine s’annonce très copieux. Cela commence dès ce samedi avec la réception de l’Olympique Lyonnais. Un défi pour les coéquipières de Rose Lavaud, qui selon cette dernière, semblent prêtes à livrer un beau combat et espèrent être récompensées au terme de la rencontre : « c’est Lyon, c’est la meilleure équipe d’Europe. On a hâte de jouer ce match et de pouvoir vraiment essayer de faire quelque chose sachant qu’on a la réussite avec nous en ce moment. On voit qu’elles ont eu du mal à gagner contre Grenoble, en Coupe de France, qui est en D2. On se dit, pourquoi pas ce coup-ci. »



                L’OL, premier adversaire d’une liste où chaque journée aura un petit goût de finale afin d’empocher cette tant convoitée troisième place. S’ensuivront une revanche à prendre face à Soyaux (19e journée), la réception du LOSC jouant sa survie en D1 (20e) ainsi que l’enchaînement des duels face aux deux clubs parisiens, le PSG et le Paris FC. L’agenda de Bordeaux est costaud. « On travaille dur pour ça. On se donne beaucoup de moyens pour y arriver, ça montre la progression de l’équipe et de la section féminines. On a un calendrier qui va être compliqué mais pour l’instant ça reste une bonne saison. Les prochains matchs, on va les aborder sans aucune pression. », avoue Jérôme Dauba. Si le bilan de ces ultimes joutes tourne vers le positif, alors le sentiment du travail accompli et la satisfaction d’une saison pleine ne seront guère très loin.


                Le calendrier des prochains et derniers matchs de D1 de Bordeaux cette saison :
                > 16/03 : Bordeaux/Lyon
                > 30/03 : Soyaux/Bordeaux
                > 13/04 : Bordeaux/Lille
                > 24/04 : PSG/Bordeaux
                > 04/05 : Bordeaux/Paris FC

                Crédits photos : Twitter – FCGB Féminines

                https://www.footdelles.com/d1-bordea...me-recompense/
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #D1F - J18 : le programme

                  Retrouvez le programme de la 18e journée de D1


                  Bordeaux - Lyon

                  Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine)
                  Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
                  14h30 - Canal + Sport

                  Bordeaux : Bruneau, Nayler ; Chatelin, Gilles, Lardez, Sousa, Thibaud ; Barbance, Istillart, Karchouni, Lavogez ; Asseyo, Garbino, Lavaud, Pekel, Tarrieu
                  Suspendue : Carol Rodrigues
                  Lyon : Bouhaddi, Weiss ; Bacha, Bronze, Buchanan, Mbock, Renard ; Fishlock, Henry, Kumagai, Majri, Marozsan ; Cascarino, Hegerberg, Le Sommer, van de Sanden

                  Bordeaux, 3e du championnat, est un bon test pour les Lyonnaises avant de retrouver la Ligue des Champions la semaine prochaine. En difficulté dans la finition, l'OL va devoir trouver les solutions face à un adversaire qui a plusieurs fois mis l'OL en difficulté depuis son accession en D1.


                  Paris FC - Soyaux
                  Bondoufle (Stade Robert Bobin)
                  Arbitre : Solenne Bartnik
                  14h30 - Foot+

                  Paris FC : Benameur, Pecharman ; Butel, Cascarino, De Almeida, Jaurena, Jean-François, Soyer ; Aigbogun, Benoit, Makanza, Ribeiro De Carvalho, Thiney ; Bourdieu, Matéo, Sällström
                  Suspendue : Bilbault
                  Soyaux : Munich ; Canon, Cissoko, Dumont, M'Bassidje, Rougé, Boudaud, Lahmari, Tandia, Babinga, Bourgouin, Cambot, Da Costa, Pingeon

                  Après sa désillusion à domicile en Coupe de France, le Paris FC reçoit une équipe de Soyaux proche du maintien mais qui doit encore glaner quelques points. Une rencontre entre deux équipes quasi libérées mais qui ont envie de prouver pour grimper le plus haut possible au classement d'ici la fin de saison.


                  Lille - Guingamp
                  Camphin en Pévèle (Complexe Sportif de Luchin)
                  Arbitre : Camille Soriano
                  14h30 - Multisports 1

                  Lille : Azem, Launay ; Chapeh Yimga, Coutereels, Dafeur, Nicoli ; Bauduin, Boussaha, Demeyere, Dufour, La Villa, Polito ; Boucly, Diaz, Sarr
                  Guingamp : Durand, Fauvel ; Debever, Dinglor, Hoarau, Jezequel, Meffometou Tcheno ; Daoudi, Le Garrec, Le Moing, Palis, Tyryshkina ; Diaby, Fleury, Laurent, Robert

                  Surfer sur la qualification en finale de Coupe de France, voilà ce qu'espère réaliser des Lilloises dont le maintien reste encore possible. Mais à cinq matchs de la fin, cela passe par un succès devant Guingamp, 7e. Les Guingampaises qui devront se passer d'ici la fin de saison de Lorgeré, opérée des ligaments croisés après une sortie sur blessure lors de la finale du tournoi avec l'équipe de France B.


                  Metz - Montpellier
                  Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle)
                  Arbitre : Jennifer Maubacq
                  14h30 - Multisports 2

                  Metz : -
                  Montpellier : -

                  Le match aller avait été un tournant dans la saison messine. Changement d'entraîneur, prise de conscience, et depuis le FC Metz a relevé la tête pour sortir de la zone de relégation. Pour ce match retour, Metz est en bonne voie et pourra compter sur sa recrue de dernière minute, Fedorova. Si le résultat de ce samedi n'est pas le plus important, les matchs à venir face à Lille et Rodez seront bien différents.


                  Fleury - Rodez
                  Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
                  Arbitre : Clémence Goncalves
                  14h30 - Multisports 3

                  Fleury : Benoist, Gignoux-Soulier ; Bauer, Fernandes, Haupais, Roy, Sissoko ; Amani, Chatelain, Clemaron, D.Corboz, R.Corboz, Gadea ; Lamontagne, Léger, Machart-Rabanne
                  Suspendue : Ali Nadjim
                  Rodez : Garcia, Philippe ; Austry, Banuta, Chalabi, Chareyron, Guellati, Guitard ; Bonet, Cance, Saltel, Saunier, Cazeau, Farrugia, Fleury, Lemaitre, Noiran

                  Fleury qui a été battu en match en retard face à Bordeaux doit se relancer avec la réception de Rodez, dernier. L'équipe essonnienne devra se passer jusqu'à la fin de saison d'Ali Nadjim qui a écopé de cinq matchs mais comptera sur son banc, un nouvel entraîneur, Habib Moumezoued. Pour les joueuses de Sabrina Viguier, seule la victoire comptera.


                  DIJON - PSG : dimanche (14h45, Canal + Sport)

                  >>> LE CLASSEMENT




                  Samedi 16 Mars 2019
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/D1F-J18-...me_a15584.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #D1F - J18 : le duel à distance se poursuit avant l'Europe

                    Pour cette 18e journée, qui précède les quarts de finale de la Ligue des Champions, Lyon et le PSG se sont imposés en championnat au cours de scenarii bien différents.


                    Lyon affamé

                    van de Sanden a montré le chemin (photo FCGB)
                    van de Sanden a montré le chemin (photo FCGB)


                    L'OL qui était privé uniquement de Christiansen (malléole) devait aussi se passer de Majri, initialement prévue comme titulaire, souffrant légèrement à la cuisse. C'est Van de Sanden qui en a profité pour débuter la rencontre et faire parler en premier la poudre. Lancée par Henry, elle venait conclure d'une frappe croisée du droit (0-1, 14'). Sept minutes plus tard, Marozsan doublait d'une belle reprise la mise avant qu'Hegerberg profite d'un ballon lointain de Bronze envoyé sur le poteau (0-3, 27'). Les Lyonnaises avaient une avance confortable et une efficacité retrouvée.
                    La défense se faisait par contre surprendre et Bacha laissait échapper Pekel qui trouvait Asseyi plus prompte devant Renard, pour inscrire son 10e but de la saison (1-3, 30'). Les Bordelaises perdaient quelques instants plus tard leur capitaine touchée au nez par un choc avec Nayler. En seconde période, l'OL repartait sur le même rythme. Henry trouvait le poteau, Hegerberg offrait à Le Sommer le quatrième (48'). Buchanan y allait de son premier but en reprenant un coup franc de Marozsan. Suivait ensuite le doublé de Van de Sanden bien servie par la Norvégienne Hegerberg. Cette dernière finissait le travail en contre lancée par Fishlock, revenant ainsi à hauteur de Katoto au classement des buteuses avec 18 unités.

                    Pour Reynald Pedros, l'équipe a affiché beaucoup de sérieux : "Nous sommes prêts avant de jouer en Ligue des Championnas. On a fait un match appliqué et on a mis du rythme". Pour son homologue, Jérôme Dauba, son équipe ne pouvait rien y faire : "Je n'ai jamais vu Lyon jouer à ce niveau. Elles nous ont confisqué le ballon en jouant juste techniquement". C'est certain, l'OL est prêt à ne rien céder en cette fin de saison.


                    Bordeaux - Lyon : 1-7 (1-3)
                    Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine) - 1 660 spectateurs
                    Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
                    14h30 - Canal + Sport

                    0-1 Shanice VAN DE SANDEN 14' (Henry dans l'axe lance van de Sanden qui prend le dessus sur Chatelin et place une frappe croisée du droit de 10 m dans le petit filet droit de Nayler)
                    0-2 Dzsenifer MAROZSAN 21' (Bon travail d'Hegerberg dos au but, qui remet trouve en retrait Marozsan dont la reprise d'une frappe du cou du pied gauche de 15 m qui va se loger sur la droite de Nayler
                    0-3 Ada HEGERBERG 27' (Ballon de 30 m de Bronze depuis le couloir droit qui va heurter le montant opposé et revenir dans l'axe sur Hegerberg qui marque du droit de 6 m)
                    1-3 Viviane ASSEYI 30' (Pekel lancée couloir droit par Istillart déborde devant Bacha et centre en retrait pour la reprise du droit d'Asseyi en duel avec Renard qui ouvre son pied aux 5,5 m)
                    1-4 Eugénie LE SOMMER 48' (Frappe croisée du droit de 20 m d'Henry qui va rebondir sur le poteau droit de Nayler, le ballon passe devant le but. Hegerberg le récupère au second poteau et sert en retrait Le Sommer qui se jette pour conclure du gauche)
                    1-5 Kadeisha BUCHANAN 63' (Coup franc côté gauche frappé rentrant par Marozsan et repris du droit au second poteau par Buchanan)
                    1-6 Shanice VAN DE SANDEN 73' (Cascarino trouve Hegerberg qui déborde sur la gauche de la surface et centre pour la reprise plein axe à 3 m de van de Sanden du plat du pied gauche)
                    1-7 Ada HEGERBERG 84' (Lancée en profondeur par Fishlock, Hegerberg s'avance dans la surface, élimine Kathellen, et place une frappe du droit entre les jambes de Nayler)

                    Avertissements : Kathellen Sousa 62' ; Bacha 77', Van de Sanden 81'

                    Bordeaux : Nayler ; Kathellen Sousa, Thibaud, Gilles ; Lardez, Barbance (Tarrieu 46'), Istillart (cap.) (Karchouni 39'), Lavogez (Garbino 85'), Chatelin ; Pekel, Asseyi
                    Banc : Bruneau (G), Karchouni, Tarrieu, Garbino, Lavaud
                    Suspendue : Carol Rodrigues
                    Lyon : Bouhaddi ; Bronze (Mbock 62'), Buchanan, Renard (cap.), Bacha ; Kumagai, Marozsan, Henry (Fishlock 57') ; Van de Sanden, Hegerberg, Le Sommer (Cascarino 67')
                    Banc : Weiss (G), Majri, Cascarino, Fishlock, Mbock Bathy Nka



                    Le PSG sur le fil

                    Baltimore a marqué le second but parisien (photo DFCO)
                    Baltimore a marqué le second but parisien (photo DFCO)


                    Les Dijonnaises ont longtemps tenu bon face au deuxième du championnat avant finalement de craquer à la 88e minute. Dominatrices et se créant les meilleures occasions, les Parisiennes qui avaient repris leurs repères après la période internationale par un match amical face à Birmingham (1-1) ont peiné pour se défaire du solidaire bloc local. Echouafni alignait pour la première fois Cook et se passait de Dudek, Paredes ou encore Formiga. Diani avait bien trouvé le poteau (9e), mais les actions suivantes n'étaient pas cadrées et le retour au vestiaire à 0-0. Mainguy faisait aussi le travail comme sur un sauvetage sur une reprise de Bruun (57e) puis devant Katoto (67e, 71e). Les entrées de Baltimore et Nadim ne donnaient rien même si la première alertait la gardienne (76e). C'est alors que sur un centre de Périsset pour Katoto, Trevisan intervenait entre les deux mais le ballon arrivait sur Diallo juste à l'extérieur de la surface qui ne se posait pas de question. Sa demi-volée libérait son équipe (0-1, 88'). Quatre minutes plus tard, en contre, Baltimore s'enfonçait dans la défense et finissait le travail (0-2, 90+2'). Le PSG reste à deux points de Lyon avant de se plonger sur le match contre Chelsea. Pour Dijon, si le maintien n'est pas assuré, la prestation du jour à de quoi rassurer.


                    Dijon - PSG : 0-2 (0-0)
                    Dijon (Stade des Poussots) - 1 024 spectateurs
                    Arbitre : Aurélie Efe
                    14h45 - Canal + Sport

                    0-1 Aminata DIALLO 88' (Centre de Périsset depuis la droite renvoyé dans l'axe par Trevisan sur Diallo qui place une reprise de l'extérieur du droit de 16 m qui va se loger sur la droite de Mainguy)
                    0-2 Sandy BALTIMORE 90+2' (Ballon venu de la droite de Diani vers la gauche pour Baltimore qui contrôle, s'avance dans la surface, élimine Gouineau et place une frappe croisée du gauche au premier poteau)

                    Avertissements : Carage 36' ; Berglund 77'

                    Dijon : Mainguy ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach, Solanet (Dali-Storti 90'), Bussaglia ; Thomas (Gouineau 85'), Bouillot (Blais 73'), Declercq
                    Banc : Chavas (G), Maetz, Gouineau, Dali-Storti, Blais
                    PSG : Kiedrzynek ; Périsset (cap.), Berglund, Cook, Lawrence ; Diallo, Geyoro ; Diani (Zamanian 90+3'), Wang (Baltimore 67'), Katoto ; Bruun (Nadim 78')
                    Banc : Endler (G), Glas, Nadim, Zamanian, Baltimore



                    Le calendrier de Lyon
                    19e journée (31/03/2019) : Fleury-Lyon
                    20e journée (13/04/2019) : Lyon-PSG
                    21e journée (24/04/2019) : Dijon-Lyon
                    22e journée (04/05/2019) : Lyon-Metz

                    Le calendrier du PSG
                    19e journée (31/03/2019) : PSG-Rodez
                    20e journée (13/04/2019) : Lyon-PSG
                    21e journée (24/04/2019) : PSG-Bordeaux
                    22e journée (04/05/2019) : Guingamp-PSG

                    Lundi 18 Mars 2019
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/D1F-J18-...pe_a15590.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #D1F - J18 : LILLE garde espoir, RODEZ mission quasi-impossible, METZ sombre mais reste devant

                      Avec douze points à distribuer jusqu'à la fin de la saison, plus de la moitié des équipes du championnat sont encore concernées par le maintien. Les résultats du week-end ont permis à Lille et Rodez de grappiller un seul point sur le 10e, Metz.


                      Un nul insuffisant


                      Avec PSG et Montpellier à venir, Rodez avait besoin d'une victoire à Fleury pour entretenir l'espoir d'un maintien. Mais sur le terrain essonnien, les partenaires de Manon Guitard ont dû se contenter du nul. "Je n'ai rien à leur reprocher sur leur attitude. Maintenant tant que mathématiquement c'est possible, on ne va pas lâcher et continuer d'y croire" déclarait Sabrina Viguier. La mission s'annonce compliquée. Samedi, les Rafettes ont eu deux ou trois occasions devant Fleury, dont la plus belle occasion d'une demi-volée de Chalabi où Gignoux se coucha bien sur sa gauche (64e).



                      Fleury - Rodez : 0-0
                      Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 144 spectateurs
                      Arbitre : Clémence Goncalves
                      14h30 - Multisports 3

                      Avertissements : Haupais 41', Chatelain 60', Fernandes 83' ; Bonet 19'

                      Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Haupais, Bauer, Roy ; Clemaron (cap.), Gadea ; Lamontagne, D.Corboz, Léger (Amani 87') ; Chatelain (Machart-Rabanne 66')
                      Banc : Benoist (G), Sissoko, R.Corboz, Amani, Machart-Rabanne
                      Suspendue : Ali Nadjim
                      Rodez : Garcia ; Banuta, Guitard (cap.), Guellati, Austry (Chareyron 63') ; Saunier, Chalabi, Bonet ; Cazeau (Fleury 82'), Cance ; Noiran (Lemaitre 75')
                      Banc : Philippe (G), Lemaitre, Farrugia, Fleury, Chareyron


                      Le réveil lillois après la pause

                      Diaz impliquée dans les trois buts lillois
                      Diaz impliquée dans les trois buts lillois


                      La première période n'était pas un bon présage pour des Lilloises qui viennent de briller en Coupe de France alors que le championnat ne leur sourit pas. Durant 45 minutes, cela s'est répété pour les joueuses de Saïdi. Deux buts encaissés dans les neuf premières minutes sur un ballon en profondeur pour Fleury tout d'abord (0-1, 4') puis un bel enchaînement de Le Garrec ensuite après une mauvaise relance locale (0-2, 9'). Le LOSC n'y était pas et avant la pause craquait à nouveau sur une passe de Le Garrec en profondeur pour Fleury qui signait un doublé (0-3, 45'). Mais les Lilloises se réorganisaient après la pause. Une défense à trois, l'entrée de Dufour, et cette dernière permettait à Diaz de réduire l'écart (1-3, 56'). La recrue américaine signait le doublé d'une tête plongeante sur une remise de Dufour à nouveau (2-3, 67'). Guingamp souffrait et Diaz était au corner. Sarr remisait de la tête sur Boussaha qui plaçait une reprise imparable aussi jolie que décisive (3-3, 87'). Dans la foulée, Sarr seule venait buter sur la Durand qui déviait sa frappe sur la barre (90e). Un retour de trois buts qui laissait des regrets aux Lilloises qui luttent pour le maintien.

                      Un sentiment mitigé pour Rachel Saïdi : "Il y a des regrets au vu de notre prestation en première mi-temps. A la pause, je leur ai fait prendre conscience de leur prestation. On ne pouvait pas faire pire. On était en train de manquer de respect à tous les gens qui croyaient en nous. Certaines joueuses ont pris la parole. Elles sont alors reparties au front, à la guerre, et on a enfin vu le vrai visage de notre équipe" révélait la coach lilloise. Pour son alter ego guingampais qui mettait aussi en exergue l'aspect psychologique : "A la mi-temps, je les ai mises en garde. Elles sont pourtant sorties de leur match et ont commis beaucoup trop d'erreurs défensives".



                      Lille - Guingamp : 3-3 (0-3)
                      Camphin en Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 622 spectateurs
                      Arbitre : Camille Soriano
                      14h30 - Multisports 1

                      0-1 Louise FLEURY 4' (Long ballon de Tyryshkina pour trouver Fleury côté gauche qui entre dans la surface crochète son adversaire et s'ouvre le but du pied droit vers le petit filet opposé)
                      0-2 Léa LE GARREC 9' (Mauvaise relance de la gardienne lilloise interceptée par Laurent qui remet à Daoudi couloir droit qui trouve Le Garrec juste à l'entrée de la surface légèrement excentrée qui place une frappe du gauche)
                      0-3 Louise FLEURY 45' (Remontée de balle de Le Garrec dans l'axe et sert en profondeur Fleury qui devance la gardienne et vient de redresser le ballon du droit pour marquer dans le but vide)
                      1-3 Hanna DIAZ 56' (Sur un centre venu de la droite de Dufour, Debever manque son contrôle et surprend sa gardienne, Diaz en embuscade, récupère et du droit à l'angle des 5,5 m marque dans le but vide)
                      2-3 Hanna DIAZ 67' (Long centre depuis la gauche de Bauduin remis au second poteau par Dufour vers l'axe pour la tête de Diaz plein axe à 6 m)
                      3-3 Lina BOUSSAHA 87' (Corner de Diaz repris de la tête plein axe par Sarr qui remet au premier poteau sur Boussaha qui reprend de l'extérieur du droit de volée à 10 m)

                      Avertissements : Lernon 35' ; Debever 38', Le Garrec 84'

                      Lille : Launay ; Lernon (Dufour 53'), Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur ; Polito ; Sarr, Demeyere, Boussaha, Boucly (Bauduin 62') ; Diaz
                      Banc : Azem (G), Bauduin, Dufour, La Villa, Chapeh Yimga
                      Guingamp : Durand ; Jezequel, Debever (cap.) (Dinglor 77'), Meffometou Tcheno, Hoarau ; Laurent (Robert 66'), Tyryshkina, Daoudi, Palis, Fleury, Le Garrec (Le Moing 90+1')
                      Banc : Fauvel (G), Robert, Le Moing, Dinglor, Diaby


                      Montpellier écrase (encore) Metz

                      Onze à l'aller, sept au retour, Metz a trouvé sa bête noire cette saison. Si depuis le match aller, les Messines ont su relever la tête, samedi, elles ont craqué ce que regrettait Manuel Peixoto qui n'était pas du premier rendez-vous : "Je n'ai pas aimé la façon dont les filles ont baissé les bras". Pourtant au début de match, Delie aurait pu changer le scénario en trouvant la barre dans un angle fermé (6e) et en étant proche d'égaliser avec un arrêt en deux temps de Murphy (28e). Mais Cayman et consoeurs allaient orchestré le festival de buts. La Belge en premier profitant d'une sortie hasardeuse de Lerond (0-1, 21'). Jakobsson jouait aussi le coup avec malice d'une frappe lobée sous la barre puis d'un centre-tir depuis la droit pour un doublé (29e, 33e). Impliquée sur le premier but, Le Bihan allait être des actions de ceux de la seconde période. Tout d'abord à la finition d'une frappe du gauche de 15 m (0-4, 47'). Ensuite passeuse décisive pour Torrent puis Gauvin. C'est enfin Dekker sur un corner de Toletti qui inscrivait le seul but sur coup de pied arrêté de la rencontre. La troisième place est encore en vue pour Montpellier qui va la disputer avec Bordeaux. Metz de son côté doit encore glaner des points pour le maintien dont le prochain rendez-vous à Lille.



                      Metz - Montpellier : 0-7 (0-3)
                      Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 235 spectateurs
                      Arbitre : Jennifer Maubacq
                      14h30 - Multisports 2

                      0-1 Janice CAYMAN 21' (Long ballon en profondeur de Le Bihan, Cayman se retrouve face à Lerond hors de la surface, et bénéficie du contre, le ballon est poussé au fond du droit dans le but vide de l'entrée de la surface)
                      0-2 Sofia JAKOBSSON 29' (Servie par Toletti, Jakobsson sur le côté gauche de la surface, crochète devant Gomes Jatoba et place une frappe du droit de 13 m qui va lober Lerond et se loger sous la barre au premier poteau)
                      0-3 Sofia JAKOBSSON 33' (Torrent dévie pour Jakobsson le long de la ligne de touche côté droit qui lève la tête et place une frappe du droit qui va se loger sous la barre de Lerond et retomber dans le petit filet opposé)
                      0-4 Clarisse LE BIHAN 47' (Déviation de Cayman pour Le Bihan plein axe qui se met sur son pied gauche et ouvre son pied de 15 m pour marquer sur la droite de Lerond)
                      0-5 Marion TORRENT 63' (Le Bihan côté gauche élimine son adversaire et centre pour Torrent, qui n'a plus qu'à pousser le ballon face au but du droit)
                      0-6 Valérie GAUVIN 67' (Jeu en triangle avec Karchaoui, Le Bihan à gauche trouve Gauvin qui vient se jeter pour dévier en ouvrant son intérieur du pied droit à 6 m)
                      0-7 Anouk DEKKER 81' (Corner de Toletti de la gauche vers la droite repris à 4 m de l'intérieur du gauche plein axe par Dekker)

                      Avertissements : Godart 19', Delabre 77'

                      Metz : Lerond ; Godart (Delabre 65'), Pasquereau, Gomes Jatoba (cap.), Gavory ; Rougemont (Belkhiter 83'), Fercocq (Wenger 46'), Bigot, Fedorova ; Khelifi, Delie
                      Banc : Viollaz (G), Belkhiter, Kaya, Wenger, Delabre
                      Montpellier : Murphy ; Torrent, Lakrar, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Torrecilla (Dekker 74'), Toletti, Puntigam, Cayman (Banusic 77'), Jakobsson (Gauvin 67'), Le Bihan
                      Banc : Esnault (G), Dekker, Banusic, Romanelli, Gauvin


                      Paris et Soyaux au petit trot

                      C'est une rencontre insipide qu'ont proposée parisiennes et sojaldiciennes. Un match où Soyaux aura eu les meilleures occasions. Tout d'abord par Bourgouin lancée côté gauche qui élimina Butel d'un crochet avant de trouver le poteau (23e). Puis sur un coup franc de Lahmari à 22 m qui termina sur la barre de Benameur (51e). Le Paris FC est mathématiquement maintenu alors que Soyaux s'en rapproche mais aura encore besoin d'une probable victoire pour s'en assurer.



                      Paris FC - Soyaux : 0-0
                      Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 138 spectateurs
                      Arbitre : Solenne Bartnik
                      14h30 - Foot+

                      Avertissements : Cascarino 9' ; Cissoko 11'

                      Paris FC : Benameur ; Jaurena, Butel, Cascarino, Soyer (Ribeiro De Carvalho 73') ; Benoit (Jean-François 68'), Vaysse ; Matéo, Thiney (cap.), Bourdieu (Makanza 29') ; Sällström
                      Banc : Pecharman (G), Makanza, Aigbogun, Jean-François, Ribeiro De Carvalho
                      Suspendue : Bilbault
                      Soyaux : Munich ; Boudaud, M'Bassidje, Couturier, Cissoko ; Lahmari (Pingeon 71'), Tandia (cap.), Da Costa, Bourgouin, Dumont (Babinga 76') ; Cambot (Canon 87')
                      Banc : Moinet (G), Collin, Canon, Babinga, Pingeon

                      Lundi 18 Mars 2019
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1F-J18-...nt_a15591.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire




                      • Les buts de la 18ème journée : Dijon-Paris SG, Metz-Montpellier, Bordeaux-Lyon et Lille-Guingamp.

                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #D1F - J19 : MONTPELLIER - GUINGAMP : succès héraultais en match avancé

                          Montpellier - Guingamp avancée à ce samedi en raison de la finale de la Coupe de la Ligue la semaine où les prochaines à laquelle les Guingampaises assisteront, a vu la victoire des Héraultaises sur un but de Valérie Gauvin.


                          Gauvin prend le dessus sur Robert et délivre son équipe (photo MHSC)



                          Les Montpelliéraines se sont logiquement mais péniblement défaites des Guingampaises en match avancé de la 19e journée. Face à une équipe bretonne remodelée en défense suite aux absences conjuguées de Debever et Lorgeré, avec une ligne composée de cinq joueuses et Meffometou dans un poste inhabituelle d'axiale, le brassard au bras, Montpellier a tardé à faire la différence.

                          L'ancienne joueuse bretonne Le Bihan manquait de peu d'ouvrir la marque dès la 2e minute en touchant la barre. Sans réussite, c'est ensuite Torrecilla à la réception d'un centre de Karchaoui qui plaçait une tête piquée de Durand repoussait avant d'être aidée par Hoarau pour repousser le danger (18e). Face à son ancien club, Durand s'illustrait à nouveau en claquant en corner une frappe enroulée du gauche de Le Bihan (27e). Lorsque Karchaoui touchait à son tour la barre sur une belle reprise d'un centre venu de la droite (31e), la solution n'étant pas trouvé Montpellier devenait rester patient et prudent comme l'analysait Jean-Louis Saez après-match : "Ne pas avoir marqué sur nos situations en première mi-temps, cela nous a compliqué le jeu. On a eu du mal à mettre du rythme, le terrain ne nous a pas aidé. On n'a pas eu l'emprise que l'on avait sur les derniers matchs. Le premier but est toujours déterminant. Cela nous aurait peut-être facilité les choses. En faisant courir le ballon, on se faisait coincer sur des pertes de balle, et cela pouvait être dangereux en contre-attaque".

                          Pour l'équipe de Frédéric Biancalani, quelques opportunités s'étaient aussi présentées avec une frappe d'Oparanozie, pour son retour, cependant trop croisée (17e) ou le bon travail de Le Garrec à gauche qui revenait vers l'axe buter sur Murphy (29e). En seconde période, la gardienne héraultaise devait intervenir sur Laurent puis Oparanozie (58e).

                          La décision survenait avec l'entrée en jeu de Gauvin et un système modifié. "Les filles ont choisi la verticalité. En passant en 4-4-2, on a réussi à ravoir l'emprise du jeu, à marquer et à tenir jusqu'à la fin du match" précisait Jean-Louis Saez. Dix minutes après avoir rejoint le terrain, Gauvin débloquait la situation en concluant le travail réalisé par Jakobsson à gauche (1-0, 72'). L'attaquante tricolore aurait même pu bénéficier d'un penalty pour une faute de Meffometou non sanctionnée dans la surface (87e).

                          Avec cette victoire, Montpellier est toujours à la lutte avec Bordeaux pour la troisième place. Guingamp devra encore patienter pour mathématiquement obtenir son maintien.


                          Montpellier - Guingamp : 1-0 (0-0)
                          Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 201 spectateurs
                          Arbitre : Solenne Bartnik
                          14h45 - Canal + Sport

                          1-0 Valérie GAUVIN 72' (Jakobsson couloir gauche déborde et centre en retrait pour la reprise de la tête en reculant de Gauvin à 8 m du but, prenant le dessus sur son adversaire, pour placer le ballon sur la droite de Durand)

                          Avertissements : Torrecilla 65', Dekker 80'

                          Montpellier : Murphy ; Lakrar, Dekker, Puntigam ; Torrent (cap.), Torrecilla, Toletti (Gauvin 61'), Karchaoui ; Cayman (Sembrant 84'), Jakobsson (Romanelli 89') ; Le Bihan
                          Banc : Esnault (G), Banusic, Romanelli, Gauvin, Sembrant
                          Guingamp : Durand ; Jézéquel, Palis, Meffometou Tcheno (cap), Hoarau, Fleury ; Daoudi, Le Garrec, Tyryshkina (Le Moing 89') ; Oparanozie (Peniquel 81'), Robert (Laurent 46')
                          Banc : Fauvel (G), Le Moing, Dinglor, Laurent, Peniquel

                          >>> LE CLASSEMENT

                          Dimanche 24 Mars 2019
                          Sebastien Duret

                          https://www.footofeminin.fr/D1F-J19-...ce_a15603.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #D1F - BORDEAUX solde sa tournée américaine par un succès face à WASHINGTON SPIRIT

                            A trois semaines de la reprise du championnat américain face à Sky Blue, l'équipe des Washington Spirit accueillait Bordeaux qui effectue une tournée américaine à l'occasion de la trêve du championnat.


                            Doublé d'Asseyi (photo FCGB)



                            Les Bordelaises qui s'étaient imposées 3-0 mercredi à New York face à St John's University (Carol Rodrigues 32', Maëlle Garbino 60', Claire Lavogez 80') ont réussi une autre belle prestation face cette fois-ci à un pensionnaire de la NWSL. Jérôme Dauba avait procédé à quatre changements dans le onze de départ. Asseyi, Barbance, Garbino et Lavogez étaient titularisées à la place de Gathrat, Lavaud, Surdez et l'essai de l'Écossaise Christy Grimshaw.

                            Les Spirit prenaient le contrôle du match rapidement se créant plusieurs occasions dont l'internationale Mallory Pugh (8e, 11e), ces deux frappes trouvant facilement les bras de Nayler. L'occasion de Lavelle à la 14e minute était plus nette mais sa frappe trouvait le petit filet. Les Bordelaises cédaient finalement après une remontée de balle de Lavelle, un décalage pour Hatch et une reprise de la tête de Pugh qui heurtait le poteau avant de rebondir sur Bornes qui marquait contre son camp (1-0, 35').

                            Trois buts en seconde période

                            La seconde période voyait un renversement de situation. Lavogez égalisait tout d'abord sur un coup franc complètement excentré sous la barre de Bledsoe (1-1, 55') puis Asseyi signait un doublé. Tout d'abord sur penalty où elle se faisait justice après une faute de la gardienne (1-2, 79') et dans les arrêts de jeu d'un magnifique lob (1-3, 90+1').

                            Après ces voyages à New York et Washington, les Bordelaises quitteront les Etats-Unis ce dimanche soir pour rentrer en France. Au programme, samedi prochain, un déplacement en championnat à Soyaux avec toujours la troisième place du classement en ligne de mire.


                            Samedi 23 mars 2019 - 19h00 locales (0h00 françaises)
                            WASHINGTON SPIRIT (WUSA) - FC GIRONDINS DE BORDEAUX : 1-3 (1-0)
                            Germantown (Maryland SoccerPlex - Maureen Hendricks Stadium)
                            Spectateurs : 1 019

                            Buts :
                            1-0 Chloé BORNES 35' c.s.c. (Remontée du ballon plein axe de Lavelle qui prend ses adversaires de vitesse décale sur la droite pour Hatch qui délivre un centre pour la reprise de la tête de Pugh sur le poteau gauche de Nayler. Le ballon rebondit sur Bornes qui marque contre son camp)
                            1-1 Claire LAVOGEZ 55' (Coup franc excentré côté droit à 25 m frappé du droit directement sous la barre plein axe par Lavogez)
                            1-2 Viviane ASSEYI 79' s.p. (Faute de la gardienne sur Asseyi qui transforme le penalty en ouvrant son pied droit pour prendre la gardienne à contre-pied)
                            1-3 Viviane ASSEYI 90+1' (Lavaud glisse dans la profondeur à Asseyi qui récupère le ballon malgré la tentative d'intervention de Hudson et file côté droit pour placer une balle lobée du droit de l'angle de la surface qui va mourir dans le petit filet opposé)

                            Avertissements : Camille Surdez 86', Juliane Gathrat 88' pour Bordeaux

                            Washington : 1-Audrey Bledsoe ; 20-Cheyna Matthews (19-Dorian Bailey 46'), 14-Paige Nielsen (18-McKenzie Berryhill 65'), 3-Sam Staab (24-Carlin Hudson 83'), 5-Megan Crosson (9-Tegan McGrady 65') ; 23-Tori Huster (8-Meggie Doughtery Howard 46'), 12-Andi Sullivan (cap.), 4-Jordan DiBiasi (15-Johanna Lohman 83'), 10-Rose Lavelle (2-Arielle Ship 46') ; 33-Ashley Hatch (16-Tiffany McCarty 73'), 11-Mallory Pugh (13-Bayley Feist 73'). Entr.: Richie Burke
                            Non utilisée : 30-Beverly Yanez
                            Bordeaux : 1-Erin Nayler (30-Romane Bruneau 46') ; 2-Chloé Bornes, 4-Vanessa Gilles (cap.) (20-Julie Thibaud 31'), 5-Kathellen Sousa, 23-Andréa Lardez ; 18-Viviane Asseyi, 10-Solène Barbance (11-Juliane Gathrat 31'), 7-Ghoutia Karchouni, 15-Maëlle Garbino ; 8-Claire Lavogez (21-Camille Surdez 83'), 9-Carol Rodrigues (24-Rose Lavaud 55'). Entr.: Jérôme Dauba
                            Non utilisée : 12-Mylaine Tarrieu



                            Dimanche 24 Mars 2019
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/D1F-BORD...IT_a15607.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #D1F - Le calendrier 2019-2020 validé

                              Le calendrier général de la saison de Division 1 pour 2019-2020 a été validé par le dernier COMEX de la FFF. Voici les dates à retenir avec une reprise le 24 août et une clôture le 30 mai.


                              24 août : D1 - J1

                              31 août : dates FIFA
                              7 septembre : D1 - J2
                              14 septembre : D1 - J3

                              21 septembre : Trophée des Championnes
                              28 septembre : D1 - J4
                              5 octobre : dates FIFA
                              12 octobre : D1 - J5
                              19 octobre : D1 - J6
                              26 octobre : D1 - J7
                              2 novembre : D1 - J8

                              9 novembre : dates FIFA
                              16 novembre : D1 - J9
                              23 novembre : D1 - J10

                              30 novembre : matchs remis
                              7 décembre : D1 - J11
                              14 décembre : D1 - J12

                              21 décembre : matchs remis

                              4 janvier : matchs remis
                              11 et 12 janvier : Coupe de France - 16ès de finale (entrée des D1)
                              18 janvier : D1 - J13
                              25 janvier : D1 - J14

                              1er et 2 février : Coupe de France - 8ès + matchs remis
                              8 février : D1 - J15
                              15 et 16 février : Coupe de France - Quarts + matchs remis
                              22 février : D1 - J16
                              29 février : matchs remis
                              7 mars : dates FIFA
                              14 mars : D1 - J17
                              21 mars : Coupe de France - Demies + matchs remis
                              28 mars : D1 - J18
                              4 avril : D1 - J19

                              11 avril : dates FIFA
                              18 avril : D1 - J20
                              25 avril : matchs remis
                              2 mai : matchs remis
                              9 ou 10 mai : Coupe de France - finale + matchs remis
                              16 mai : D1 - J21
                              23 mai : Ligue des Champions - finale
                              30 mai : D1 - J22
                              6 juin : dates FIFA



                              Lundi 25 Mars 2019
                              Sebastien Duret

                              https://www.footofeminin.fr/D1F-Le-c...de_a15611.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #D1F - J19 : le programme

                                Retrouvez le programme de la 19e journée de D1. Avec une période européenne qui a vu la qualification de Lyon et l'élimination, retour au championnat ce week-end. L'OL se rend à Fleury, alors que le PSG accueille Rodez qui ne conserve qu'un mince espoir de maintien. Troisième après avoir joué en match avancé, Montpellier suivra la performance de Bordeaux à Soyaux. Le Paris FC accueille pour sa part Dijon tandis que dans la quête du maintien, le LOSC n'a pas le choix avec la venue de Metz.


                                Paris FC - Dijon

                                Bondoufle (Stade Robert Bobin)
                                Arbitre : Victoria Beyer
                                14h30 - Canal + Sport

                                Lille - Metz
                                Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin)
                                Arbitre : Solenne Bartnik
                                14h30 - Multisports 1

                                Soyaux - Bordeaux
                                Soyaux (Stade Léo Lagrange)
                                Arbitre : Camille Soriano
                                14h30 - Multisports 2


                                Dimanche

                                Fleury - Lyon

                                Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
                                Arbitre : Aurélie Efe
                                14h45 - Canal + Sport (duplex)

                                PSG - Rodez
                                Paris (Stade Jean Bouin)
                                Arbitre : Hélène Burban
                                14h45 - Canal + Sport (duplex)


                                Déjà joué

                                Montpellier - Guingamp : 1-0 (0-0)

                                Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 201 spectateurs
                                Arbitre : Solenne Bartnik
                                14h45 - Canal + Sport

                                1-0 Valérie GAUVIN 72' (Jakobsson couloir gauche déborde et centre en retrait pour la reprise de la tête en reculant de Gauvin à 8 m du but, prenant le dessus sur son adversaire, pour placer le ballon sur la droite de Durand)

                                Avertissements : Torrecilla 65', Dekker 80'

                                Montpellier : Murphy ; Lakrar, Dekker, Puntigam ; Torrent (cap.), Torrecilla, Toletti (Gauvin 61'), Karchaoui ; Cayman (Sembrant 84'), Jakobsson (Romanelli 89') ; Le Bihan
                                Banc : Esnault (G), Banusic, Romanelli, Gauvin, Sembrant
                                Guingamp : Durand ; Jézéquel, Palis, Meffometou Tcheno (cap), Hoarau, Fleury ; Daoudi, Le Garrec, Tyryshkina (Le Moing 89') ; Oparanozie (Peniquel 81'), Robert (Laurent 46')
                                Banc : Fauvel (G), Le Moing, Dinglor, Laurent, Peniquel



                                >>> LE CLASSEMENT

                                Samedi 30 Mars 2019
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/D1F-J19-...me_a15624.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • D1 – 19e Journée – L’âpre bataille pour le maintien débute
                                  Guillaume Baret | 29 mars 2019



                                  Il y a du suspense pour le titre de championnes mais de l’indécision règne surtout autour des équipes qui se maintiendront au soir du 4 mai prochain à l’issue du championnat. Un scénario qui rappelle la fin de la saison 2017/2018, où le couperet n’est tombé qu’à l’ultime minute de la 22e journée. Ce cas de figure va-t-il se reproduire ? Que peut-on attendre des quatre dernières journées de D1 ? Petit tour d’horizon et baromètre des clubs encore concernés par cette question du maintien.


                                  Rodez, baroud ou espoir ?




                                  Ce dimanche après-midi, le Rodez Aveyron Football, lanterne rouge, affronte le Paris Saint-Germain lors d’une opposition cruciale. Les ruthénoises, qui comptabilisent 10 points (2 victoires) n’ont plus le choix, il leur faut gagner, elles, qui n’ont plus gouté aux trois points depuis la 14e journée et un succès face au Paris FC. Mais les filles de Sandrine Viguier n’auront pas la tâche facile lors des quatre derniers rendez-vous du championnat. Après la trêve internationale de début avril, le RAF devra se défaire de Montpellier à domicile, se déplacer à Metz chez un autre candidat au maintien et terminera son exercice dans l’Aveyron face à Dijon. D’un point de vue mathématique, Rodez est toujours vivant. Le destin des occitanes ne sera pas officiellement scellé lors de cette 19e journée mais un revers face au dauphin de Lyon compliquerait ardemment leur besogne et éteindrait pratiquement tout espoir.

                                  Le challenge du maintien pour Lille



                                  Metz, Bordeaux, Soyaux et Montpellier tel est le menu qui attend les lilloises pour ces quatre dernières journées de D1. Avant-dernières avec 12 points, les représentantes du LOSC, concèdent quatre points de retard sur les 10e et leurs prochaines adversaires messines ce samedi. Une remontée folle pour obtenir ce maintien tant espéré est-elle possible ? Si, les lilloises prennent exemple sur leur dernier match de championnat face à l’En Avant Guingamp (menées 3-0 et réussissant à décrocher un match nul 3-3) alors oui tout est réalisable. Si accrocher les bordelaises et montpelliéraines semble compliqué, l’effectif de Rachel Saïdi jettera toutes ses forces dans la bataille jusqu’au dernier coup de sifflet final, comme l’an passé, afin de rester une année supplémentaire au sein de la D1.

                                  Metz sur le fil du rasoir



                                  Le club lorrain, actuel premier non-relégable (16 points), regarde encore dans le rétroviseur. Le promu a raison avec la menace nordiste qui guette et ce Lille-Metz qui sonne quasiment comme juge de paix de cette fin de saison entre ces deux équipes. Un bon résultat sur la pelouse du domaine de Luchin permettrait au club grenat d’éviter bien des tracas dans l’objectif de signer un nouveau bail d’un an dans l’élite. A la suite de ce choc du bas de tableau, le calendrier du FCM affiche l’accueil successif du Paris FC et de Rodez (12e) avant de conclure face à l’Olympique Lyonnais. La rencontre de ce week-end revêt d’ores et déjà des allures de finale.

                                  Soyaux et Dijon entre deux eaux

                                  Dijon (8e) et Soyaux (9e) sont à égalité de points (18) et peuvent dès ce week-end assurer leur présence dans l’élite grâce à de bonnes performances et par le jeu des confrontations directes entre les différents prétendants au maintien. Mais tout n’est pas si simple en observant à la loupe l’agenda des deux clubs. Les dijonnaises qui se déplacent sur le terrain du Paris FC ce samedi, accueilleront par la suite Fleury et Lyon avant de prendre la route pour Rodez. Toutefois en observant et en s’appuyant sur les résultats de la phase aller, leur bilan face à ces quatre clubs pointe vers le négatif avec un seul match nul (1-1) obtenu face aux ruthénoises pour trois revers (deux fois 5-0 contre le PFC et l’OL, une défaite 2-3 à Fleury).



                                  Juste en dessous au classement, les charentaises joueront leur avenir face à Bordeaux et à trois autres équipes également concernés par le maintien, Guingamp, Lille ainsi que Fleury. Des adversaires face à qui l’ASJSC reste invaincue cette saison (à l’aller, victoire contre Bordeaux 1-0 et match nuls sur le même score de 1-1 contre les trois autres). Ces ultimes matchs permettront aux sojaldiciennes d’être rapidement fixées sur leur sort.

                                  Fleury et Guingamp, les mieux placés

                                  Bien que non officiellement maintenu, le FC Fleury 91 qui occupe actuellement la 6e place de la D1 (21 points) est mathématiquement le club le moins inquiété par la descente parmi ceux qui luttent encore pour ne pas tomber en D2. Si ce dimanche le club francilien reçoit le leader lyonnais, ce sera surtout lors des trois dernières parties que leur saison se jouera. Dijon, Guingamp et Soyaux boucleront le calendrier de Fleury. Cependant, en cas de défaite du LOSC, ce week-end, un seul petit point suffirait alors pour assurer définitivement leur présence sur la ligne de départ du championnat de D1 en août prochain. Et ceci avant même de chausser les crampons face aux tenantes du titre.



                                  Pour les guingampaises (7e), ce petit point leur a échappé, le week-end dernier, lors de la rencontre avancée de cette 19e journée après une courte défaite face à Montpellier (1-0). Un joker grillé mais le ballotage et le calendrier semblent favorables aux costarmoricaines qui gardent forcément un souvenir angoissant de 2018 et du sauvetage du club dans les derniers instants de la saison. Mais pour les Rouge-et-Noir aussi, le moindre point glané sur les trois prochains matchs (Soyaux, Fleury et le PSG) combiné à une quelconque déroute du LOSC et de Rodez actera officiellement le maintien des bretonnes.

                                  Les premiers éléments de réponse du volet « sauvetage en D1 » seront dévoilés dès 14h30 ce samedi.


                                  Les matchs de la 19e journée

                                  Samedi 30 mars à 14h30 :
                                  Soyaux / Bordeaux
                                  Paris FC / Dijon
                                  Lille / Metz

                                  Dimanche 31 mars à 14h45 :
                                  PSG / Rodez
                                  Fleury / Lyon

                                  Déjà joué : samedi 23 mars
                                  Montpellier / Guingamp 1-0


                                  Crédits photos : Twitter – DFCO/FC, Metz/Rodez AF/LOSC Féminines/Franck Perrin

                                  https://www.footdelles.com/d1-19e-jo...intien-debute/
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #D1F - J19 : Le LOSC garde l'espoir, SOYAUX assure son maintien

                                    Suivez les rencontres de la 19e journée de D1.


                                    PARIS FC - DIJON 4-0


                                    En seconde période, le PFC a pris le dessus pour une nette victoire face à Dijon.
                                    Au cours d'une première période où Sällström aura eu la première occasion avec une frappe du gauche au premier poteau sortie du pied par Mainguy (6e), les Dijonnaises se sont montrées ensuite les plus dangereuses. Thomas prenait De Almeida de vitesse mais sa frappe terminait sur la barre (16e). Bouillot se rapprochait à nouveau du but parisien avant le retour décisif de Butel (24e). C'est un exploit individuel de Makanza qui débloquait la situation avec une frappe de 25 m qui lobait Mainguy (1-0, 39'). On retrouvait la buteuse dans les arrêts de jeu, bien servie par Thiney, elle enlevait trop sa frappe (45+1e).
                                    A la reprise, Sällström était proche du 2-0. Servie idéalement par Thiney côté gauche de la surface, elle plaçait une frappe du gauche alors que la gardienne sortait. Le ballon passait devant le but avant de mourir juste à côté du cadre (50e). Sur un corner, l'opportunité est aussi belle pour Bilbault qui manquait cependant le cadre (56e). Makanza manquait ensuite son contrôle et Mainguy intervenait dans ses pieds (60e), Sällström devait aussi se contenter du pied filet extérieur (63e) ! La Finlandaise était récompensée sur un bon ballon de Soyer et un coup de tête ajusté pour faire le break (2-0, 72'). Mainguy évitait ensuite le 3-0 face à Soyer (75e), Matéo (77e), Sällström (80e). Elle ne pouvait rien face à Thiney (3-0) et Sällström (4-0) qui alourdissait logiquement la marque.

                                    Paris FC - Dijon : 4-0 (1-0)
                                    Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 418 spectateurs
                                    Arbitre : Victoria Beyer
                                    14h30 - Canal + Sport

                                    1-0 Marina MAKANZA 39' (Servie à une trentaine de mètres du but, Makanza s'avance vers l'axe et déclenche une frappe du droit de 25 m qui va se loger sous la barre dans la lucarne gauche de Mainguy)
                                    2-0 Linda SÄLLSTRÖM 72' (Soyer sur la droite centre par dessus la défense pour la reprise de la tête de Sällström au point de penalty qui place le ballon sur la gauche de Mainguy)
                                    3-0 Gaëtane THINEY 84' (Sällström sur la droite centre pour la déviation de Thiney plein axe. Le ballon va rebondir sur le poteau droit et revient dans l'axe, Thiney n'a plus qu'à le pousser du gauche)
                                    4-0 Linda SÄLLSTRÖM 86' (Lancée en profondeur, Sällström à 20 m déclenche une frappe lobée du gauche)

                                    Avertissement : Nakkach 59'

                                    Paris FC : Benameur ; Soyer, De Almeida (Ribeiro de Carvalho 83'), Butel, Cascarino ; Bilbault (Jean-François 88'), Thiney (cap.), Jaurena (Vaysse 61') ; Matéo, Sällström, Makanza
                                    Banc : Pecharman (G), Vaysse, Jean-François, Ribeiro de Carvalho
                                    Dijon : Mainguy ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach, Solanet (Blais 67'), Bussaglia ; Thomas (Baldé 85'), Bouillot (Stephen 67'), Declercq
                                    Banc : Chavas (G), Gouineau, Blais, Baldé, Stephen


                                    LILLE - METZ 2-1

                                    #D1F - J19 : Le LOSC garde l'espoir, SOYAUX assure son maintien

                                    Dans sa quête du maintien, le LOSC n'avait pas le choix à quatre journées de la fin. La venue de l'équipe classée juste devant devait permettre d'entretenir l'espoir en cas de victoire. Le scénario était idéal puisqu'après dix minutes de jeu, un coup de tête de Sarr sur un centre de Dafeur mettait les Dogues devant (1-0). Des Lilloises présentes et Sarr aussi avec une frappe croisée qui passait proche du montant droit de Lerond (31e). Diaz juste avant la pause, servie par Dufour, se heurtait à la gardienne (43e). Seul un coup de tête de Khelifi sur un corner obligeait Launay à une belle horizontale (41e).
                                    En seconde période, le public lillois croyait au 2-0 sur un effet d'optique. Le coup franc exécuté à 20 m par Dafeur faisait bien trembler les filets mais à l'extérieur (57e). Le club lillois n'arrivait pas à faire le break. Sur une action avec Dufour, Diaz et enfin Boussaha, le ballon heurtait le poteau puis revenait pour Sarr avec un sauvetage sur la ligne des Messines (59e). A force d'échouer, les Messines continuaient d'y croire et avec l'entrée de Delie revenaient à la charge. Le suspense perdurait jusqu'au bout. Diaz touchait de nouveau du bois (74e). Bauduin croyait enfin libérer son équipe mais un sauvetage de la tête sur la ligne de Gomes Jatoba l'en empêchait (77e). Sa gardienne préservait ensuite le but en réalisant une belle parade devant Khelifi (80e). L'égalisation arrivait quelques instants plus tard sur un coup franc de Khelifi qui finissait directement au fond (1-1, 84'). On aurait pu penser Lille KO, mais Dufour redonnait l'espoir à son équipe d'une victoire tant espérée (2-1, 88'). Cette fois-ci, le LOSC tenait bon jusqu'au bout.

                                    Lille - Metz : 2-1 (1-0)
                                    Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 988 spectateurs
                                    Arbitre : Solenne Bartnik
                                    14h30 - Multisports 1

                                    1-0 Ouleymata SARR 10' (Dafeur sur le côté gauche déborde et centre en retrait pour Sarr qui catapulte de la tête le ballon au premier poteau)
                                    1-1 Léa KHELIFI 84' (Coup franc excentré sur le côté droit, dévié par personne, et qui vient rebondir dans les 5,5m avant de finir au fond)
                                    2-1 Julie DUFOUR 88' (Sarr décalée sur Dufour à droite qui place une frappe croisée du droit)

                                    Avertissement : Dafeur 43'

                                    Lille : Launay ; Lernon, Nicoli, Coutereels (cap.), Dafeur, Dufour, Polito, Demeyere, Boussaha (Bauduin 68') ; Diaz (Teegarden 90+4'), Sarr (Mansuy 90')
                                    Banc : Bouquillon (G), Teegarden, Bauduin, Boucly, Mansuy
                                    Metz : Lerond ; Belkhiter (Wenger 73'), Godart, Gomes Jatoba (cap.), Pasquereau ; Rougemont, Fercocq (Gavory 81') ; Khelifi, Fedorova, Bigot ; Delabre (Delie 62')
                                    Banc : Viollaz (G), Gavory, Kaya, Delie, Wenger


                                    SOYAUX - BORDEAUX 1-0

                                    Le derby de la Nouvelle-Aquitaine est de nouveau revenu à Soyaux. Après une entame de match favorable à Bordeaux marquée par une reprise de volée d'Asseyi dans le petit filet de Munich (6e), et deux interventions aux poings dans sa surface, Soyaux a réagi en étant plus présent dans le jeu. Mais l'équipe n'a pas réussi à inquiéter réellement Nayler. C'est au contraire, encore Asseyi suite à un débordement de Lardez qui tentait une demi-volée du droit non cadrée (33e). Finalement, en seconde période, l'ancienne Girondine Cambot venait couper de la tête un corner de Lahmari pour ouvrir ce succès synonyme de maintien (1-0, 78').

                                    Soyaux - Bordeaux : 1-0 (0-0)
                                    Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 648 spectateurs
                                    Arbitre : Camille Soriano
                                    14h30 - Multisports 2

                                    1-0 Sarah CAMBOT 78' (Corner de Lahmari coupé par la tête de Cambot au premier poteau qui place le ballon dans une forêt de jambes)

                                    Avertissement : Da Costa 45+3'

                                    Soyaux : Munich ; Canon (Rougé 46'), Couturier, M'Bassidje, Boudaud ; Dumont (Pingeon 83'), Tandia (cap.), Da Costa (Babinga 46'), Bourgouin ; Lahmari ; Cambot
                                    Banc : Bottega (G), Collin, Rougé, Babinga, Pingeon
                                    Bordeaux : Nayler ; Lardez, Thibaud, Gilles, Chatelin (cap.) ; Barbance, Karchouni (Surdez 83') ; Lavaud (Garbino 67'), Lavogez (Gathrat 79'), Asseyi ; Pekel
                                    Banc : Bruneau (G), Kathellen Sousa, Gathrat, Garbino, Surdez


                                    Dimanche

                                    Fleury - Lyon

                                    Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
                                    Arbitre : Aurélie Efe
                                    14h45 - Canal + Sport (duplex)

                                    PSG - Rodez
                                    Paris (Stade Jean Bouin)
                                    Arbitre : Hélène Burban
                                    14h45 - Canal + Sport (duplex)


                                    Déjà joué

                                    Montpellier - Guingamp : 1-0 (0-0)

                                    Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 201 spectateurs
                                    Arbitre : Solenne Bartnik
                                    14h45 - Canal + Sport

                                    1-0 Valérie GAUVIN 72' (Jakobsson couloir gauche déborde et centre en retrait pour la reprise de la tête en reculant de Gauvin à 8 m du but, prenant le dessus sur son adversaire, pour placer le ballon sur la droite de Durand)

                                    Avertissements : Torrecilla 65', Dekker 80'

                                    Montpellier : Murphy ; Lakrar, Dekker, Puntigam ; Torrent (cap.), Torrecilla, Toletti (Gauvin 61'), Karchaoui ; Cayman (Sembrant 84'), Jakobsson (Romanelli 89') ; Le Bihan
                                    Banc : Esnault (G), Banusic, Romanelli, Gauvin, Sembrant
                                    Guingamp : Durand ; Jézéquel, Palis, Meffometou Tcheno (cap), Hoarau, Fleury ; Daoudi, Le Garrec, Tyryshkina (Le Moing 89') ; Oparanozie (Peniquel 81'), Robert (Laurent 46')
                                    Banc : Fauvel (G), Le Moing, Dinglor, Laurent, Peniquel

                                    #D1F - J19 : Le LOSC garde l'espoir, SOYAUX assure son maintien

                                    >>> LE CLASSEMENT

                                    Lundi 1 Avril 2019
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/D1F-LIVE...en_a15625.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #D1F - J19 : le PSG rejoint l'OL accroché par FLEURY

                                      Suivez l'évolution des matchs de la 19e journée


                                      Le PSG sans souci face à Rodez

                                      Nadim a inscrit le 3e but parisien (photo footofeminin)
                                      Nadim a inscrit le 3e but parisien (photo footofeminin)



                                      Quatre jours après son élimination en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain a battu Rodez, lanterne rouge de la D1, sur le score de 3-0. Sans puiser dans ses ressources, Paris a fait la différence sur corner notamment, et a inscrit trois buts par l'intermédiaire de Grace Geyoro, Irene Paredes et Nadia Nadim. Une bonne opération pour le club de la capitale qui reste dans le coup avant le choc au sommet face à l'Olympique lyonnais (accroché à Fleury dans le même temps) au retour de la trêve internationale.

                                      Paris, le break sur corners

                                      Avec un onze remanié suite à l'élimination en quarts de finale de la Ligue des champions ce mercredi, le PSG faisait son retour en D1 face à Rodez, en dernière position au classement. Face à un adversaire que le club de la capitale avait eu du mal à battre lors de la phase aller, retournant la situation en fin de match sur penalties, le PSG est cette fois bien entré dans la partie, ouvrant le score dès la quatrième minute de jeu suite à un corner repoussé. Lancée à l'entrée de la surface, Grace Geyoro reprenait victorieusement le ballon qui allait se loger dans le petit filet opposé ruthénois (4'). Un but qui allait rester lettre morte pendant près de quarante-cinq minutes, le PSG ne se montrant que rarement dangereux dans le jeu face à une équipe aveyronnaise qui se montrait intéressante en transition, manquant de mordant dans la dernière passe. Flavie Lemaître notamment faisait planer le danger, d'une frappe trop croisée qui frappait le poteau (16'), d'une tête qui n'inquiétait pas Katarzyna Kiedrzynek (38'), ou en obligeant la gardienne parisienne à sortir de sa surface pour dégager (33'). Dans le temps additionnel, Paris obtenait un nouveau corner, et la première buteuse du jour servait Wang Shuang, qui envoyait un centre au deuxième poteau repris par Irene Paredes qui se jetait pour placer sa tête et permettre au PSG de faire le break juste avant la pause (45+1').

                                      Et un qui font trois

                                      Après dix minutes de timides occasions de part et d'autres, une frappe lointaine de Flavie Lemaître sur contre-attaque qui ne mettait pas en danger Kiedrzynek (50'), une frappe de Sandy Baltimore qui passait assez loin du cadre (52'), Nadia Nadim inscrivait le troisième but parisien de l'après-midi. Servie dans la surface, sa frappe croisée passait entre les jambes d'Anaïs Chareyron et laissait sur place Déborah Garcia (55'). La gardienne ruthénoise éviait le quatrième but deux minutes plus tard, sur une demi-volée de Signe Bruun à 20 mètres qu'elle déviait sur sa barre transversale avant de pouvoir s'emparer du ballon (57').
                                      Alors que Kim Cazeau (61'), puis Maelle Saltel (68') faisaient leur apparition sur la pelouse pour Rodez, le PSG gardait son emprise sur la rencontre mais ne parvenait pas à aggraver le score. Wang Shuang, décalée dans l'axe par Geyoro, manquait le cadre (71'), tout comme Baltimore en fin de match (88'), et Kadidiatou Diani, entrée en cours de jeu quelques minutes plus tôt (90'). Bruun elle était trop juste de quelques centimètres au deuxième poteau pour reprendre un centre venu de la gauche (90+2').

                                      Face à une équipe volontaire mais limitée, le PSG n'a pas eu à puiser dans ses réserves pour s'octroyer une victoire nette qui lui permet de rester dans la course au titre et de s'offrir la finale attendue face à l'Olympique lyonnais -accroché par Fleury- dans deux semaines, après la trêve hivernale.

                                      PSG - Rodez : 3-0 (2-0)
                                      Paris (Stade Jean Bouin) - 860 spectateurs
                                      Arbitre : Hélène Burban
                                      14h45 - Canal + Sport (duplex)

                                      1-0 Onema Grace GEYORO 4' (Corner de Wang frappé rentrant avec un duel à la retombée où Garcia se retrouve à terre. Le ballon revient sur Geyoro à 15 m qui reprend du droit sans contrôle et place le ballon sur la droite de Garcia)
                                      2-0 Irene PAREDES 45+1' (Corner de Morroni joué en retrait côté gauche sur Wang qui centre pour la reprise d'une tête plongeante de Paredes plein axe aux 5,5 m)
                                      3-0 Nadia NADIM 55' (Bruun dans l'axe décale sur Nadim côté droit à l'entrée de la surface qui effectue un passement de jambes avant d'armer une frappe croisée du droit dans le côté opposé)

                                      Avertissements : Geyoro 65' ; Cance 74'

                                      PSG : Kiedrzynek ; Glas, Cook, Paredes (cap.), Morroni ; Geyoro, Diallo ; Nadim, Wang (Diani 81'), Baltimore ; Bruun
                                      Banc : Endler (G), Katoto, Diani, Lawrence, Périsset
                                      Rodez : Garcia ; Banuta, Guitard (cap.), Guellati, Chareyron ; Saunier (Cazeau 61'), Chalabi (Saltel 68'), Austry ; Lemaitre, Noiran (Grocq 84'), Cance
                                      Banc : Philippe (G), Ginestet, Saltel, Cazeau, Grocq


                                      Fleury accroche Lyon

                                      Sur un terrain difficile, les Lyonnaises n'ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu. Quatre jours après une prestation remarquée à Wolsfbourg, Reynald Pedros avait fait tourner son effectif de moitié. Son équipe mettait plus d'une demi-heure à trouver le cadre par l'intermédiaire de Kumagai de 25 m aisément captée par Gignoux (36e). Fleury répondait par Léger lancée en profondeur à la lutte avec Renard mais sa frappe était dévissée face à Weiss (37e). L'OL arrivait à trouver la faille par son internationale argentine qui se jetait pour dévier un centre de Mbock (0-1, 39'). Le plus dur était semble-t-il fait sauf que Fleury ne cédait pas.

                                      Gignoux réussissait une parade du bout du pied sur une demi-volée du droit de Cascarino (58e). Son équipe restait à flot et Corboz réussissait le coup parfait en venant dévier le bon centre de Lamontagne (1-1, 73'). Un dernier pressing lyonnais avec une tête de Renard trop décroisée (85e), une reprise d'Hegerberg repoussée à bout portant par Gignoux (88e) ou encore celle de Van de Sanden (90+2e) n'y changeaient rien. L'OL accroché voit ainsi le PSG revenir à sa hauteur avant le choc du 13 avril.

                                      Fleury - Lyon : 1-1 (0-1)
                                      Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 775 spectateurs
                                      Arbitre : Aurélie Efe
                                      14h45 - Canal + Sport (duplex)

                                      0-1 Florencia Soledad JAIMES 39' (Marozsan à gauche envoie un centre renvoyé dans l'axe sur Cascarino qui décale vers la droite sur Mbock qui place un centre à ras de terre sur lequel Jaimes vient se jeter pour dévier du droit à 5 m du but)
                                      1-1 Daphné CORBOZ 73' (Travail de Léger côté droit, Lamontagne récupère le ballon et délivre un centre tendu à ras de terre vers l'axe où Corboz, démarquée, devance Weiss à 5 m qui ouvre son pied gauche)

                                      Avertissement : Kumagai 88'

                                      Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Bauer, Haupais, Roy ; Clemaron (cap.), Gadea, D.Corboz, Léger (Sissoko 90+3'), Amani, Lamontagne (Chatelain 86').
                                      Banc : Joly (G), R.Corboz, Chatelain, Machart-Rabanne, Sissoko
                                      Lyon : Weiss ; Mbock (Bacha 56'), Buchanan, Renard (cap.), Simon ; Cascarino (Van de Sanden 68'), Kumagai, Marozsan, Majri (Le Sommer 76') ; Jaimes, Hegerberg
                                      Banc : Bouhaddi (G), Bacha, Henry, Le Sommer, Van de Sanden

                                      Lundi 1 Avril 2019
                                      Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

                                      https://www.footofeminin.fr/D1F-J19-...RY_a15628.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire




                                      • D1 féminine, le Mag : épisode 18
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #D1F - Les trophées de la D1 décernés dès le 15 avril

                                          Fin de saison chargée, les trophées de la D1 féminine se dérouleront dès le 15 avril prochain.


                                          #D1F - Les trophées de la D1 décernés dès le15 avril


                                          La cérémonie des trophées 2019 de la Division 1 féminine se déroulera le lundi 15 avril au CNF Clairefontaine et sera retransmise en direct sur Canal+ Sport.Les prix des meilleure joueuse, meilleure espoir, meilleure gardienne, meilleur entraîneur et meilleure arbitre de la Division 1 féminine 2018-2019 seront attribués.

                                          À deux journées de la fin du championnat, sera également récompensé le plus beau but de la saison, à l’issue d’un vote public ouvert le lundi 1er avril sur le compte Twitter FFF. L’équipe-type des consultants de Canal+ complètera le palmarès.

                                          Lundi 1 Avril 2019
                                          Sebastien Duret

                                          https://www.footofeminin.fr/D1F-Les-...il_a15630.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • Olivier Echouafni : « Il y a beaucoup de joueuses de l'OL, qui aimeraient venir au PSG »
                                            Publié le 31 mars 2019 18:10



                                            Alors que Le Progrès titrait ce mercredi dans ses colonnes que "ça coince pour la prolongation de contrat de Majri", nous avons profité d'un petit échange avec Olivier Echouafni pour savoir si une joueuse d'un tel gabarit, était dans les petits papiers du PSG.


                                            La réponse du coach est restée évasive sur ce sujet épineux, alors que de l'autre côté la formation au PSG semble de plus en plus compliquée, pour trouver les futures pépites de demain. A notre question sur la possibilité de recruter Amel Majri la saison prochaine, le coach s'est voulu pragmatique et ambigu, il ne ferme pas les portes aux "très bonnes joueuses" qui "sont toutes les bienvenues au Paris Saint-Germain" tout en esquissant un sourire. En fin de contrat après 8 années et demie à l'OL, l'internationale française n'a toujours pas signer de prolongation avec le club de Rhône-Alpes, comme le rapporte le journal lyonnais, mais explique que « Amel veut prolonger, témoigne Jean-Michel Aulas, mais ses conseillers sont complètement désynchronisés par rapport à la réalité. Pour le moment, ils nous demandent des choses qu’elle n’aura nulle part ailleurs. On lui a fait des propositions high level sur lesquelles aucun club français ne peut s’aligner. Tout viendra à temps, mais si elle ne signe pas vite, on va être obligé de la remplacer. Ce serait dommage, car au fond d’elle-même, elle a vraiment envie de rester. »

                                            "Toutes les très bonnes joueuses sont les bienvenues au Paris Saint-Germain"

                                            De son côté le coach parisien, n'a pas voulu entrer dans les détails et tente d'éluder la question quand on lui signifie si elle pourrait venir dès la saison prochaine : "Je ne sais pas. Je vous ai dit qu'il y a beaucoup de joueuses à l'Olympique Lyonnais qui aimeraient venir au Paris Saint-Germain." Et lorsque l'on évoque la question du salaire, le coach monte les yeux en l'air, comme pour pointer le problème certainement. Et quand on lui demande si ça pourrait créer une polémique, Echouafni n'est pas d'accord : "Même pas de polémique. C'est des choix de carrière, il n'y a pas de problème. Mais toutes les très bonnes joueuses sont les bienvenues au Paris Saint-Germain, comme je vous l'ai dit. Que ce soit Amel [Majri] ou tout ce qui peut nous amener une plus-value." Une joueuse qui apporterait toute son expérience, qui manque parfois au PSG, mais qui reste encore qu'une rumeur. Car la joueuse a déjà évoqué avec nous son envie d'aller à l'étranger.


                                            Dounia MESLI & Karim Erradi

                                            https://www.coeursdefoot.fr/event/ol...venir-au-psg-/
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire




                                            • Les buts de la 19ème journée : Paris FC-Dijon, Montpellier-Guingamp, Soyaux-Bordeaux, Lille-Metz, Fleury-Lyon et Paris SG-Rodez.
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #D1F - Les nommés pour les trophées de la D1

                                                La cérémonie des trophées de la D1 féminine se déroulera le lundi 15 avril 2019. La FFF a dévoilé les nommés


                                                Meilleure joueuse : Diani, Majri et Marozsan en lice pour succéder à... Marozsan



                                                Meilleure gardienne : Bouhaddi, Endler et Kiedrzynek pour succéder à Murphy



                                                Meilleure espoir : Bacha, Katoto et Khelifi pour succéder à... Katoto



                                                Meilleur entraîneur : Dauba, Echouafni et Pedros pour succéder à... Dauba



                                                Plus beau but : quatre joueuses pour succéder à Hamraoui




                                                Mercredi 10 Avril 2019
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/D1F-Les-...D1_a15656.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • J'ai toujours du mal avec ces prix ou la sélection est faite bien avant le dénouement. Il y a une finale du championnat le 13 avril, ça ferait tache de voir une joueuse gagnante et qui aurait fait perdre le titre 2 jours plus tôt.
                                                  Sinon, pour meilleure joueuse, en se référant à la 1er partie de saison j'aurais mis Amel, mais là, c'est moins bien, donc Maro.
                                                  Pour les gardiennes, ça fait pas très sérieux de mettre 2 gardiennes d'un même club. Sur ce que j'en ai vu je mettrais Endler.
                                                  Bacha pour meilleur espoir (même si elle a beaucoup moins joué en 2019).
                                                  Coach je peux pas juger.
                                                  J'ai pas les buts en tête.

                                                  Commentaire


                                                  • Ce que j'aurais fait comme choix :
                                                    - Maro meilleure joueuse
                                                    - Endler meilleure gardienne
                                                    - Katoto meilleure Espoir
                                                    - Pedros meilleur coach (encore en course en LDC et en CDF, pas que le jeu proposé me ravisse toujours...)
                                                    - Maro plus beau but

                                                    Ce que je vois comme palmarès :
                                                    - Majri meilleure joueuse
                                                    - Endler meilleure gardienne
                                                    - Katoto meilleure Espoir
                                                    - Pedros meilleur coach
                                                    - apparemment Asseyi pour le plus beau but

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X