Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Féminine 2018-2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    80k€ par club, c'est déjà très bien... sachant que les clubs ne touchent pas directement voire très peu d'argent sur les droits télés, un petit plus sympa pour les clubs aux moyens limités

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Ça va, c’est équitable, 50% pour les clubs et 50% pour la fédé..
    .

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - UNFP : Dzsenifer MAROZSAN et Marie-Antoinette KATOTO conservent leur bien !

    Déjà lauréates la saison dernière, Dzsenifer Marozsan a de nouveau été élu meilleure joueuse et Marie-Antoinette Katoto, meilleure espoir lors de la cérémonie des trophées UNFP.

    #D1F - UNFP : Dzsenifer MAROZSAN et Marie-Antoinette KATOTO conservent leur bien !


    PALMARÈS


    Les votes sont établis uniquement par les joueuses du championnat de D1. Les bulletins ont été remis au club qui les ont donné aux joueuses. Le recueil des votes a permis d'établir la liste des quatre joueuses ayant retenu le plus de voix. Ce vote de l'UNFP est donc celui des joueuses.

    Le palmarès de la meilleure joueuse
    2001 : Anne Zenoni (Toulouse OAC)
    2002 : Marinette Pichon (St Memmie O.)
    2003 : Sandrine Soubeyrand (FCF Juvisy)
    2004 : Sonia Bompastor (Montpellier HSC)
    2005 : Marinette Pichon (FCF Juvisy)
    2006 : Camille Abily (Montpellier HSC)
    2007 : Camille Abily (O. Lyonnais)
    2008 : Sonia Bompastor (O. Lyonnais)
    2009 : Louisa Necib (O. Lyonnais)
    2010 : Eugénie Le Sommer (Saint-Brieuc)
    2011 : Elise Bussaglia (Paris Saint-Germain)
    2012 : Gaëtane Thiney (FCF Juvisy)
    2013 : Lotta Schelin (O. Lyonnais)
    2014 : Gaëtane Thiney (FCF Juvisy)
    2015 : Eugénie Le Sommer (O. Lyonnais)
    2016 : Amel Majri (O. Lyonnais)
    2017 : Dzsenifer Marozsan (O. Lyonnais)
    2018 : Dzsenifer Marozsan (O. Lyonnais)
    2019 : Dzsenifer Marozsan (O. Lyonnais)

    Le palmarès de la meilleure espoir
    2016 : Griedge Mbock Bathy Nka (O. Lyonnais)
    2017 : Sakina Karchaoui (Montpellier HSC)
    2018 : Marie-Antoinette Katoto (Paris Saint-Germain)
    2019 : Marie-Antoinette Katoto (Paris Saint-Germain)

    Mardi 21 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-UNFP...n-_a15799.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Trophées UNFP : Dzsenifer Marozsán s'offre le triplé, Marie-Antoinette Katoto garde son bien
    Publié le 19 mai 2019 20:03



    Ce dimanche se déroulait la 28ème cérémonie des trophées UNFP, l'événement de fin de saison qui récompense les plus grands acteurs du football français. A peine arrivée de sa ville natale, la Lyonnaise Dzsenifer Marozsán est une nouvelle fois couronnée meilleure joueuse de la saison tandis que Marie Antoinette Katoto conserve son titre de meilleure espoir de la saison.


    Exploit historique pour Dzsenifer Marozsán


    La concurrence était rude pour le prix de meilleure joueuse même si l'Olympique Lyonnais, une nouvelle fois champion d'Europe, avait toutes ses chances de voir une de ses joueuses lauréate cette saison. En effet, Eugénie Le Sommer, Amandine Henry, Dzsenifer Marozsán et Amel Majri étaient alignées au côté de la Parisienne Kadidiatou Diani.

    Et à ce petit jeu, c'est l'internationale allemande qui est couronnée pour la 3ème fois de suite, une première depuis la création de cette distinction en 2001. Bien que son début de saison fut gâchée par une embolie pulmonaire, elle reste une des plaques tournantes de l'effectif de Reynald Pedros mais aussi en équipe nationale avec Martina Voss-Tecklenburg, même si elle a cédé son brassard à l'attaquante Alex Popp.

    Le prix de meilleur espoir toujours dans les mains de Marie-Antoinette Katoto

    Il y a eu du beau monde du côté des meilleures espoirs de la saison. Sandy Baltimore et Marie-Antoinette Katoto représentaient le Paris SG tandis que Selma Bacha était la seule Lyonnaise nominée pour le prix du meilleur espoir. Mais il n'y a pas que ces deux clubs qui font partie de cette liste puisque Elisa De Almeida (Paris FC) et Lea Khelifi (FC Metz) sont également de la partie.

    Elle ne sera pas avec les Bleues lors de la Coupe du Monde mais Marie-Antoinette Katoto peut se targuer d'être de nouveau la meilleure espoir de la saison. C'est la seconde fois qu'elle remporte ce trophée puisque l'an dernier, elle succédait à Sakina Karchaoui (2018) et Griedge M'Bock qui avait inauguré le palmarès (2017). A 20 ans, elle est passée à la vitesse supérieure avec son club en détrônant la Lyonnaise Ada Hegerberg au classement des meilleures buteuses de D1 avec un total de 22 buts cette saison.


    ***Photo en une : UEFA
    Karim Erradi

    https://www.coeursdefoot.fr/event/tr...arde-son-bien/

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    D1 : Sara Däbritz va porter les couleurs du Paris Saint-Germain
    Publié le 20 mai 2019 15:11



    Le Paris Saint-Germain poursuit son mercato avec la signature de Sara Däbritz quelques jours après l'officialisation de l'arrivée de Jordyn Huitema. En fin de contrat avec le Bayern Munich, la milieu de terrain et internationale allemande a signé un engagement de trois ans, soit jusqu'en juin 2022.


    C'était une signature attendue pour le club parisien, qui s'intéressait de très près aux joueuses en partance du Bayern et de Wolfsburg. Parmi elles, Sara Däbritz a fait le choix de rejoindre le PSG, au terme d'une fin de saison catastrophe pour les Bavaroises qui en l'espace de quelques semaines ont perdu pied sur tous les tableaux, notamment en Champions League où elles ont été sorties en demi-finale par le FC Barcelone. À Paris, Sara Däbritz vient apporter des solutions dans un milieu de terrain affaibli depuis les départs de Shirley Cruz et de Vero Boquete, sans oublier Jennifer Hermoso qui évoluait régulièrement au milieu lors de son passage au PSG. Un manque qui s'est notamment ressenti en Champions League lors de la double confrontation perdue face à Chelsea.

    Un palmarès déjà impressionnant avec l'Allemagne...

    À 24 ans, c'est une joueuse à la technique éprouvée, n'hésitant pas à prendre sa chance face au but (13 buts, 7 passes décisives cette saison en Bundesliga), Sara Däbritz fait partie de cette génération dorée (Lina Magull, Lena Petermann, Pauline Bremer...) qui a remporté la Coupe du Monde U20 en 2014, après avoir notamment éliminé l'équipe de France de Griedge Mbock et de Claire Lavogez. Sur la scène internationale, Däbritz dispose d'un palmarès presque complet, avec ces titres en jeunes (Mondial U20 et un titre européen en 2012 avec les U17 allemandes), un Euro en 2013, sans oublier les Jeux Olympiques remporté à Rio en 2016 avec l'Allemagne. On retrouvait un milieu de terrain impérial, avec Melanie Leupolz et Melanie Behringer, éclipsant presque Dzsenifer Marozsan au sein de la Nationalmannschaft. Däbritz fait bien évidemment partie de la sélection de Martina Voss-Tecklenburg pour la Coupe du Monde à venir, et devrait faire partie des joueuses régulièrement titularisées, avec déjà 59 sélections au compteur pour la joueuse bavaroise.

    ... mais qui reste à bâtir en club

    Sara Däbritz a remporté le championnat d'Allemagne avec le Bayern en 2016, après être passée par Fribourg, qui a constitué ces dernières années l'une des meilleures pépinières de Bundesliga. Ce titre national, elle y avait grandement contribué, mais cela reste son seul trophée en club, alors que Munich est retourné par la suite dans l'ombre de Wolfsburg. Elle trouvera à Paris une situation similaire, avec le PSG toujours à la poursuite des rivales lyonnaises. Une arrivée en France qu'elle considère sur le site du Paris Saint-Germain, comme « une nouvelle étape majeure » dans sa carrière, elle qui signe pour trois ans dans la capitale, soit jusqu'en juin 2022.


    Photo : DFB / Twitter
    Hichem Djemai

    https://www.coeursdefoot.fr/event/d1...saint-germain/

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Jordyn HUITEMA va rejoindre le PSG pour 4 ans

    Le Paris Saint-Germain a annoncé l'arrivée prochaine de Jordyn Huitema. L'attaquante internationale canadienne, en provenance de Vancouver Whitecaps (CAN), s'apprête à s'engager pour les quatre prochaines années avec le club de la capitale.

    photo PSG
    photo PSG



    Agée de seulement 18 ans, la Canadienne a effectué sa formation au sein des Vancouver Whitecaps Girls Elite. En juillet 2018, son club l'avait autorisé alors à rejoindre le Paris Saint-Germain pour participer à la première Women's International Champions Cup, aux Etats-Unis. Un tournoi d'avant-saison au cours duquel Jordyn a été titularisée à deux reprises face à Manchester City et aux Américaines de North Carolina Courage.

    En 2017, à seulement 16 ans, l'attaquante est devenue la première joueuse canadienne à marquer en U17, U20 et en A lors d'une même année civile, en remportant le soulier d'or. Chez les A, Jordyn Huitema compte 19 sélections pour 6 buts inscrits alors qu'elle s'apprête à participer à la prochaine Coupe du monde organisée en France du 7 juin au 7 juillet.

    « Nous sommes ravis d'avoir trouvé un accord avec Jordyn Huitema, a réagi Bruno Cheyrou, le manager général de la section féminine. C'est une joueuse avec un très gros potentiel et une belle marge de progression. Malgré son jeune âge, Jordyn s'est déjà fait sa place au sein de l'équipe nationale du Canada, ce qui en dit beaucoup sur son talent et son caractère. Son profil s'inscrit parfaitement dans le projet du Paris Saint-Germain. »

    Samedi 18 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Jord...ns_a15789.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Un nouvel entraîneur à BORDEAUX ?

    Selon le site internet de l'Equipe, le club girondin pourrait recruter Pedro Martínez Losa pour diriger l'équipe féminine la saison prochaine.

    photo DR
    photo DR



    Alors que Jérôme Dauba arrive en fin de contrat et que celui-ci déclarait il y a quelques semaines ne pas connaître son avenir et son éventuelle prolongation, le site l'Equipe.fr annonce ce lundi que "Bordeaux devrait changer d'entraîneur. Après avoir discuté avec plusieurs techniciens français, c'est a priori l'Espagnol Pedro Pedro Martínez Losa (43 ans) qui devrait succéder au technicien français" complétant "Si son conseiller Maître Sevan Karian, qui est également celui de Claire Lavogez, la milieu internationale de Bordeaux, refuse de confirmer l'information, l'entraîneur espagnol devrait bien signer un contrat pluriannuel avec les Girondines dans les prochaines semaines".

    Pedro Martínez Losa, entraîneur des féminines d'Arsenal de 2014 à 2017, est actuellement directeur sportif de Millwall Lionesses. Il a auparavant dirigé le Rayo Vallecano Féminin entre 2008 et 2012 avant d'être adjoint à Western New York Flash (NWSL) puis de Niagara Purple Eagles.

    >> L'article de l'Equipe

    Mardi 14 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Un-n...UX_a15774.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu

    Les buts de la 22ème journée : Montpellier-Lille, Guingamp-Paris SG, Rodez-Dijon, Bordeaux-Paris FC, Soyaux-Fleury et Lyon-Metz.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - LIVE J22 : METZ se maintient, le LOSC relégué

    Retrouvez les infos de la 22e journée


    Lyon - Metz : 3-0

    Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 1 503 spectateurs
    Arbitre : Alexandra Collin
    18h30 - Canal + Décalé

    1-0 Wendie RENARD 23' (Corner de Simon frappé la droite vers la gauche repris d'une tête piquée au second poteau qui place le ballon au ras du montant avec une défenseure qui accompagne le ballon)
    2-0 Saki KUMAGAI 45+2' s.p. (Faute de Fercocq sur Simon. Kumagai frappe le penalty du droit sur la droite de Lerond prise à contre-pied)
    3-0 Ada HEGERBERG 81' (Servie par van de Sanden depuis la droite à l'entrée de la surface, Hegerberg crochète devant Pasquereau et enroule du droit de 12 m au ras du poteau gauche)

    Avertissement : Buchanan 58'

    Lyon : Bouhaddi ; Kouache, Buchanan, Renard, Simon ; Marozsan (Le Sommer 65'), Kumagai, Fishlock (Henry 65') ; van de Sanden, Jaimes, Bacha (Hegerberg 65').
    Banc : Weiss (G), Henry, Le Sommer, Hegerberg, Malard
    Metz : Lerond ; Bigot (Sarpong 64'), Godart (cap.), Pasquereau, Kaya ; Khelifi, Rougemont, Fercocq, Gavory, Delie ; Delabre (Fedorova 57')
    Banc : Viollaz (G), Belkhiter, Benabdelhak, Fedorova, Sarpong


    Montpellier - Lille : 3-2
    Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 242 spectateurs
    Arbitre : Victoria Beyer
    14h30 - Multisports 3

    1-0 Valérie GAUVIN 17' (Sur un centre venu de la droite, Polito dévisse son dégagement et le ballon arrive sur Gauvin au second poteau qui place une reprise du droit de volée qui va se loger dans la lucarne droite de Launay qui ne peut empêcher le ballon d'entrer)
    2-0 Clarisse LE BIHAN 41' (Jakobsson sur le côté gauche élimine Nicoli et centre pour la reprise de la tête de Le Bihan, esseulée à 8 m plein axe, qui envoie le ballon sous la barre)
    2-1 Hannah DIAZ 58' (Dufour à gauche dans la surface trouve Diaz dans l'axe à 11 m qui conclut du droit sur la gauche de Murphy)
    3-1 Sakina KARCHAOUI 60' (Relance de Coutereels dans l'axe à 40 m de Karchaoui qui récupère, accélère dans l'axe, résiste à Boussaha en entrant côté gauche de la surface et du gauche glisse le ballon sous la gardienne)
    3-2 Morgane NICOLI 62' (Corner depuis la gauche qui traverse toute la défense effleuré par Polito pour arriver sur Nicoli à l'angle des 5,5 m qui feinte une frappe du droit et place un tir du gauche près du montant)

    NB. Main sifflée. Penalty de Janice Cayman frappé du droit sur le montant droit de Launay (45+2')

    Avertissement : Bourma 76'

    Montpellier : Murphy ; Romanelli, Lakrar, Dekker, Karchaoui (Sembrant 82') ; Cayman (Bourma 55'), Puntigam, Torrent (cap.), Le Bihan ; Jakobsson, Gauvin (Mondésir 89')
    Banc : Esnault (G), Toletti, Mondésir, Sembrant, Bourma
    Lille : Launay ; Lernon, Coutereels (cap.), Nicoli, Mansuy (Boucly 82') ; Polito ; Dufour, Demeyere, Boussaha, Dafeur ; Diaz
    Banc : Azem (G), Teegarden, Bauduin, Teegarden, La Villa, Boucly


    Guingamp - PSG : 1-1
    Pabu (Stade Centre de Formation - Akademi) - 777 spectateurs
    Arbitre : Solenne Bartnik
    14h30 - Foot+

    0-1 Irene PAREDES 42' (Bon travail et débordement de Morroni sur le côté gauche qui centre en retrait pour la reprise du gauche de Paredes à 8 m qui place le ballon au premier poteau)
    1-1 Julie DEBEVER 67' (Corner de Le Garrec dévié du droit devant Paredes par Debever pour placer le ballon au premier poteau)

    NB : Faute d'Endler sur Laurent à l'entrée de la surface. Le Garrec frappe le penalty du droit dans l'axe qui termine sur le dessus de la barre (41')

    Avertissements : Le Mouël 59' : Diani 65'
    Expulsion : Endler 36' (PSG)

    Guingamp : Durand ; Jezequel, Debever (cap.), Meffometou Tcheno, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 18'), Robert, Daoudi, Le Garrec, Fleury (Oparanozie 66'), Laurent
    Banc : Fauvel (G), Oparanozie, Le Moing, Dinglor, Le Mouël
    PSG : Endler ; Glas, Paredes (cap.), Dudek, Morroni ; Diallo, Geyoro ; Diani (Formiga 88'), Katoto, Bruun (Kiedrzynek 39'), Nadim (Lawrence 77')
    Banc : Kiedrzynek (G), Cook, Lawrence, Périsset, Formiga


    Bordeaux - Paris FC : 1-1
    Saint-Médard-en-Jalles (Stade Robert Monseau) - 576 spectateurs
    Arbitre : Clémence Gonçalves
    14h30 - Multisports 2

    0-1 Linda SÄLLSTRÖM 55' (Sousa manque son renvoi récupéré par Matéo, le ballon arrive sur Sällström qui conclut en pivotant du droit à ras de terre à 8 m)
    1- Kathellen SOUSA 73' (Coup franc de Lavogez de 30 m côté gauche frappé du droit qui est effleuré par Sousa au second poteau par Sousa et termine dans le petit filet gauche)

    Avertissements : Thibaud 28' ; Soyer 45+2'

    Bordeaux : Nayler ; Lardez, Kathellen Sousa, Thibaud, Chatelin ; Istillart (cap.), Barbance (Gathrat 80'), Karchouni (Pekel 58'), Lavaud, Lavogez (Carol Rodrigues 84'), Asseyi
    Banc : Bruneau (G), Gilles, Carol Rodrigues, Gathrat, Pekel
    PFC : Pecharman ; Soyer, De Almeida, Butel, Cascarino ; Benoit (Makanza 80'), Bilbault ; Matéo, Thiney (cap.), Jean-François (Vaysse 72') ; Sällström
    Banc : Benameur (G), Makanza, Jaurena, Vaysse, Quinn


    Soyaux - Fleury : 2-1
    Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 394 spectateurs
    Arbitre : Camille Soriano
    14h30 - Multisports 3

    0-1 Julie MACHART-RABANNE 16' (D.Corboz adresse une passe millimétrée dans l'intervalle pour Machart-Rabanne qui entre côté droit de la surface et place une frappe de l'extérieur du droit de 10 m qui termine sur la droite de Munich)
    1-1 Laura BOURGOUIN 40' (Frappe de Cissoko contrée à l'entrée de la surface par Roy, le ballon revient sur Bourgouin côté droit de la surface qui place une frappe tendue et croisée du droit de 12 m vers le petit filet opposé)
    2-1 Laura BOURGOUIN 81' (Depuis le milieu de terrain, Cissoko lance en profondeur Bourgouin qui trompe Benoist d'un joli piqué du droit juste à l'extérieur de la surface)

    Avertissements : Bourgouin 75' ; Clemaron 56', Haupais 65'

    Soyaux : Munich ; Cissoko, Mbassidjé, Couturier, Boudaud ; Tandia (cap.), Clérac (Da Costa 87'), Lahmari (Pingeon 73'), Bourgouin, Dumont ; Cambot (Canon 75').
    Banc : Moinet (G), Collin, Da Costa, Canon, Pingeon
    Fleury : Benoist ; Fernandes, Bauer, Haupais, Roy (Pinot 90+2') ; Clemaron (cap.), R.Corboz (Jouan 74'), D.Corboz, Machart-Rabanne, Lamontagne, Amani (Chatelain 25').
    Banc : Joly (G), Chatelain, Jouan, Pinot, Theriez


    Rodez - Dijon : 1-4
    Rodez (Stade Paul Lignon) - 241 spectateurs
    Arbitre : Maïka Vanderstichel
    14h30 - Multisports 4

    0-1 Elise BUSSAGLIA 44' (Sur le côté gauche, Declercq crochète et centre du gauche pour Bussaglia qui tacle du droit le ballon et trompe Philippe au premier poteau qui touche le ballon insuffisamment)
    1-1 Kimberley CAZEAU 46' (Cuynet perd le ballon, Cazeau récupère et part en contre qui conclut du droit de 14 m entre Trevisan et Mainguy)
    1-2 Lindsey THOMAS 80' (Centre venu de la droite de Solanet remis par Banuta dans l'axe, esseulée, Thomas du droit plein axe à 7 m reprend sans difficulté)
    1-3 Allison BLAIS 85' (Centre depuis la gauche de Bussaglia qui arrive sur Blais seule au second poteau qui met son pied droit pour conclure sous la barre)
    1-4 Laura BOUILLOT 90+1' (Ouverture de Bussaglia pour Bouillot, Ginestet accompagne de la tête et Bouillot vient fixer la gardienne et conclut en ouvrant son pied droit à 13 m pour trouver le petit filet gauche de Philippe)

    Avertissement : Trevisan 61', Gouineau 73', Blais 85'

    Rodez : Philippe ; Banuta, Ginestet (cap.), Cauderlier, Chareyron, Chalabi (Guellati 46'), Saunier, Saltel (Noiran 61'), Lemaitre, Fleury (Cance 56'), Cazeau
    Banc : Garcia (G), Cance, Noiran, Guellati, Grocq
    Dijon : Mainguy ; Gouineau, Trevisan (cap.), Cuynet (Awona 72'), Carage ; Solanet (Nakkach 81'), Dali, Bussaglia, Declercq, Bouillot, Thomas (Blais 82')
    Banc : Pinel (G), Nakkach, Awona, Blais, Barrier

    #D1F - LIVE J22 : METZ se maintient, le LOSC relégué

    >>> LE CLASSEMENT

    Samedi 4 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-LIVE...ue_a15742.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Entraîneurs : La der de SAEZ, Frédéric MENDY lui succède, Sébastien JOSEPH prolonge

    Fin de saison de D1 avancée et aussi la suivante a préparé. Si le championnat ne reprendra que le 24 août, sur les bancs, les clubs ont déjà activement travaillé pour préparer la nouvelle saison alors que le recrutement et les tractations vont se poursuivre.



    La saison lyonnaise n'est pas encore terminée avec la possibilité de réussir le triplé. Pour sa deuxième saison, Reynald Pedros arrive à l'échéance de son contrat de deux ans. Le club lyonnais n'a pas encore communiqué sur le sujet. Pour le PSG, Olivier Echouafni arrivé l'été dernier est également engagé pour deux ans soit jusqu'en juin 2020.

    Côté bordelais, Jérôme Dauba arrive en fin de contrat. Celui qui a été élu meilleur entraîneur par ses pairs pour la seconde saison consécutive et a permis à Bordeaux de terminer quatrième n'est pas encore fixé sur son avenir et déclarait sur son avenir après avoir reçu sa récompense : "Il faudra demander aux dirigeants".

    La der de Saez, l'arrivée de Frédéric Mendy


    Frédéric Mendy (image MHSC)


    Informées depuis plusieurs semaines déjà, les joueuses ont vu leur entraîneur Jean-Louis Saez effectuer sa dernière rencontre dans cette fonction après six ans passés sur le banc. Un parcours qui aura été notamment marqué par une participation en Ligue des Champions la saison passée. Ce dernier va prendre du recul mais restera au club comme directeur sportif de la section féminine la saison prochaine. Son successeur est aussi connu, puisque Frédéric Mendy, 45 ans, déjà au club, prend le relais à la tête de l'équipe féminine.

    Sébastien Joseph prolonge deux ans


    Sébastien Joseph


    Ce sera sous les couleurs d'Angoulême Soyaux Charente, mais Sébastien Joseph qui arrivait en fin de contrat, sera encore présent. Ce dernier a en effet annoncé avoir prolongé de deux ans son contrat et devrait avoir un staff plus étoffé comme il le souhaitait.

    Contrats en cours

    Arrivée début octobre à la tête de l'équipe, Sandrine Soubeyrand a signé pour deux ans et demi et continuera donc à la rentrée prochaine au Paris FC. Pour Frédéric Biancalani, c'est un contrat de deux ans jusqu'en juin 2020. C'est une situation plus confortable dont dispose par ailleurs Yannick Chandioux à Dijon où il est en CDI.

    A suivre

    Après plusieurs changements au cours de la saison, le club de Fleury a géré avec des solutions internes le remplacement de Jean-Claude Daix pour finir la saison. Il en est de même mais pour des raisons différentes à Metz où Angélique Roujas a assuré l'intérim après les problèmes de santé rencontré par Manuel Peixoto qui avait lieu même succédé à David Fanzel. Dans ces deux clubs, rien n'a encore été annoncé.

    Reléguées en D2, les entraîneures de Lille et Rodez devront voir avec leurs dirigeants. Rachel Saïdi nommée en début d'année 2019 semble une solution pour repartir en D2, tout comme Sabrina Viguier.

    Dimanche 5 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Entr...ge_a15746.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Bleues : l'effet Coupe du Monde !

    Après l'annonce de la liste par Corinne Diacre ce jeudi, 17 des 21 Bleues ont participé à la dernière journée de championnat. Certaines se sont fait remarquer en étant buteuse ou passeuse décisive. Aucune blessure n'est à relever

    Asseyi avec Bordeaux (photo FCGB)
    Asseyi avec Bordeaux (photo FCGB)



    Si à Lyon, il y avait un turn over important du côté de Reynald Pedros quatre jours avant la finale de la Coupe de France et quatorze de la Ligue des Champions. Seule Wendie Renard parmi les 7 Lyonnaises retenues débutait la rencontre. Henry et Le Sommer étaient sur le banc et sont entrées à la 65e minute. Deux autres étaient au repos alors que Cascarino blessée face à Chelsea n'était pas sur la feuille.

    Dans les autres Bleues, à l'exception de Périsset remplaçante, les autres ont débuté ce samedi. Et la journée a été profitable à un certain nombre d'entre elles.

    Bussaglia impliquée sur trois buts

    La Dijonnaise Elise Bussaglia s'est fait le plus remarqué en inscrivant le premier but de son équipe, son 2e en huit matchs avec son club, et a permis d'inscrire les deux derniers de son équipe par un centre et une passe en profondeur.

    D'autres joueuses ont scoré ce samedi. La capitaine de l'OL, Wendie Renard, fidèle à son habitude sur un corner. Gauvin et Karchaoui pour Montpellier, la seconde après une action personnelle remarquablement exécutée.

    Premier but depuis six ans pour Debever

    Debever a inscrit son premier et donc unique but de la saison face au PSG permettant à Guingamp de décrocher le match nul. C'est aussi son premier en D1 depuis le 20 janvier 2013 alors sous les couleurs de Saint-Etienne.

    Enfin, seules trois joueuses sont sorties en cours de rencontre, Karchaoui, Gauvin et Diani. Aucune blessure n'est à relever alors que pour les Bleues, exceptées les Lyonnaises, la préparation débutera dès mercredi.

    Pour les deux joueuses évoluant à l'étranger, Tounkara et son équipe de l'Atlético joue ce dimanche contre Real Sociedad alors qu'Arsenal où évolue Peyraud-Magnin jouera son prochain match et dernier de la saison le 11 mai.


    Les Lyonnaises
    Bouhaddi : titulaire, 0 but encaissé
    Majri : au repos
    Mbock : au repos
    Renard : titulaire et capitaine : 1 but, 90 minutes
    Henry : sur le banc, entrée à la 65e minute
    Cascarino : absente victime d'une entorse de la cheville contre Chelsea
    Le Sommer : sur le banc, entrée à la 65e minute

    Les Parisiennes (PSG)
    Périsset : sur le banc, non entrée
    Geyoro : titulaire, 90 minutes
    Diani : titulaire, sortie à la 88e

    Les Montpelliéraines
    Karchaoui : titulaire : 1 but, sortie à la 82e
    Torrent : titulaire et capitaine, 90 minutes
    Gauvin : titulaire : 1 but, sortie à la 89e

    Les Guingampaises
    Durand : titulaire, 90 minutes, 1 but encaissé
    Debever : titulaire et capitaine : 1 but, 90 minutes
    Laurent : titulaire, 90 minutes

    Les Parisiennes (PFC)
    Bilbault : titulaire, 90 minutes
    Thiney : titulaire et capitaine, 90 minutes

    La Dijonnaise
    Bussaglia : titulaire : 1 but et 2 passes décisives
    , 90 minutes

    La Bordelaise
    Asseyi : titulaire, 90 minutes

    La Floriacumoise
    Clemaron : titulaire et capitaine, 90 minutes

    Samedi 4 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Bleu...e-_a15741.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Classement des passeuses : Kadidiatou DIANI devance Ada HEGERBERG

    La Parisienne Diani termine en tête avec 12 passes décisives juste devant Ada Hegerberg alors qu'Amel Majri ait été longtemps en tête


    Diani (photo PSG)


    12 passes décisives

    Kadidiatou Diani (PSG)

    11 passes décisives
    Ada Hegerberg (Lyon)

    9 passes décisives
    Amel Majri (Lyon)

    8 passes décisives
    Daphne Corboz (Fleury)
    Shanice van de Sanden (Lyon)
    Shuang Wang (PSG)

    6 passes décisives
    Claire Lavogez (Bordeaux)
    Clarisse Le Bihan (Montpellier)
    Dzsenifer Marozsán (Lyon)
    Gaëtane Thiney (Paris FC)

    5 passes décisives
    Selma Bacha (Lyon)
    Janice Cayman (Montpellier)
    Isobel Christiansen (Lyon)
    Léa Khelifi (Metz)
    Léa Le Garrec (Guingamp)
    Perle Morroni (PSG)
    Marion Torrent (Montpellier)

    4 passes décisives
    Kenza Dali (Dijon)
    Marie-Laure Delie (Metz)
    Aminata Diallo (PSG)
    Julie Dufour (Lille)
    Maëlle Garbino (Bordeaux)
    Sakina Karchaoui (Montpellier)
    Marie Antoinette Katoto (PSG)
    Ugochi Desire Oparanozie (Guingamp)
    Ouleymata Sarr (Lille)

    3 passes décisives
    Coralie Austry (Rodez)
    Solène Barbance (Bordeaux)
    Mathilde Bourdieu (Paris FC)
    Elise Bussaglia (Dijon)
    Delphine Cascarino (Lyon)
    Marine Dafeur (Lille)
    Jessica Fishlock (Lyon)
    Amandine Henry (Lyon)
    Sofia Jakobsson (Montpellier)
    Inès Jaurena (Paris FC)
    Anissa Lahmari (PSG)
    Andréa Lardez (Bordeaux)
    Marie-Charlotte Léger (Fleury)
    Flavie Lemaître (Rodez)
    Melike Pekel (PSG)
    Carolin Simon (Lyon)
    Tatiana Solanet (Dijon)
    Sandie Toletti (Montpellier)

    2 passes décisives
    Viviane Asseyi (Bordeaux)
    Pamela Babinga (Soyaux)
    Lina Boussaha (Lille)
    Signe Bruun (PSG)
    Hawa Cissoko (Soyaux)
    Léa Declercq (Dijon)
    Alexandria Lamontagne (Fleury)
    Ashley Lawrence (PSG)
    Eugénie Le Sommer (Lyon)
    Clara Matéo (Paris FC)
    Griedge Mbock Bathy Nka (Lyon)
    Sarah Puntigam (Montpellier)
    Julie Soyer (Paris FC)
    Lindsey Thomas (Dijon)
    Virginia Torrecilla Reyes (Montpellier)

    1 passe décisive
    Michaela Abam (Paris FC)
    Sandy Baltimore (PSG)
    Amandine Béché (Guingamp)
    Maureen Bigot (Metz)
    Charlotte Bilbault (Paris FC)
    Amandine Billon (Lyon)
    Allison Blais (Dijon)
    Elise Bonet (Rodez)
    Lucia Bronze (Lyon)
    Kadeisha Buchanan (Lyon)
    Laurie Cance (Rodez)
    Kimberley Cazeau (Rodez)
    Sarah Chalabi (Rodez)
    Ophélie Cuynet (Dijon)
    Sana Daoudi (Guingamp)
    Julie Debever (Guingamp)
    Pauline Dechilly (Metz)
    Anouk Dekker (Montpellier)
    Anaïs Dumont (Soyaux)
    Louise Fleury (Guingamp)
    Kelly Gadea (Fleury)
    Vanessa Gilles (Bordeaux)
    Théa Greboval (Paris FC)
    Marine Haupais (Fleury)
    Ghoutia Karchouni (Bordeaux)
    Ipek Kaya (Metz)
    Rose Lavaud (Bordeaux)
    Charlotte Lorgeré (Guingamp)
    Marina Makanza (Paris FC)
    Héloïse Mansuy (Lille)
    Claudine Falonne Meffometou Tcheno (Guingamp)
    Nerilia Mondesir (Montpellier)
    Morgane Nicoli (Lille)
    Julie Pasquereau (Metz)
    Eve Perisset (PSG)
    Lucie Pingeon (Soyaux)
    Laurine Pinot (Fleury)
    Wendie Renard (Lyon)
    Mélissa Roy (Fleury)
    Linda Sällström (Paris FC)
    Océane Saunier (Rodez)
    Ekaterina Tyryshkina (Guingamp)
    Katrine Veje (Montpellier)
    Annahita Zamanian (PSG)

    Dimanche 5 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Clas...RG_a15745.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Marie-Antoinette KATOTO termine meilleure buteuse avec 22 buts

    Longtemps à la lutte avec Hegerberg, Katoto s'est détachée lors de l'avant-dernière journée pour terminer meilleure buteuse du championnat et aussi le meilleur ratio du top 10.


    Marie-Antoinette Katoto termine pour la première fois en tête (photo PSG)


    22 buts

    Marie Antoinette Katoto (PSG) (1 but toutes les 77 minutes)

    20 buts
    Ada Hegerberg (Lyon) (1 but toutes les 82 minutes)

    13 buts
    Eugénie Le Sommer (Lyon) (1 but toutes les 100 minutes)
    Kadidiatou Diani (PSG) (1 but toutes les 127 minutes)
    Clarisse Le Bihan (Montpellier) (1 but toutes les 138 minutes)

    13 buts
    Viviane Asseyi (Bordeaux) (1 but toutes les 165 minutes)
    Linda Sällström (Paris FC) (1 but toutes les 145 minutes)

    10 buts
    Amel Majri (Lyon) (1 but toutes les 140 minutes)
    Dzsenifer Marozsán (Lyon) (1 but toutes les 124 minutes)


    Et ensuite

    8 buts

    Janice Cayman (Montpellier)
    Léa Khelifi (Metz)
    Wendie Renard (Lyon)
    Gaëtane Thiney (Paris FC)

    7 buts
    Adelie Fourre (Guingamp)
    Shanice van de Sanden (Lyon)
    Shuang Wang (PSG)

    6 buts
    Stina Blackstenius (Montpellier)
    Laura Bourgouin (Soyaux)
    Kimberley Cazeau (Rodez)
    Kenza Dali (Dijon)
    Léa Declercq (Dijon)
    Louise Fleury (Guingamp)
    Valérie Gauvin (Montpellier)
    Marie-Charlotte Léger (Fleury)

    5 buts
    Amélie Delabre (Metz)
    Sofia Jakobsson (Montpellier)
    Ouleymata Sarr (Lille)

    4 buts
    Mathilde Bourdieu (Paris FC)
    Sarah Cambot (Soyaux)
    Ophélie Cuynet (Dijon)
    Amandine Henry (Lyon)
    Julie Machart-Rabanne (Fleury)
    Lindsey Thomas (Dijon)

    3 buts
    Laura Bouillot (Dijon)
    Signe Bruun (PSG)
    Delphine Cascarino (Lyon)
    Anna Clerac (Soyaux)
    Daphne Corboz (Fleury)
    Anouk Dekker (Montpellier)
    Marie-Laure Delie (Metz)
    Hannah Diaz (Lille)
    Kelly Gadea (Fleury)
    Onema Grace Geyoro (PSG)
    Claire Lavogez (Bordeaux)
    Léa Le Garrec (Guingamp)
    Flavie Lemaître (Rodez)
    Clara Matéo (Paris FC)
    Nadia Nadim (PSG)
    Faustine Robert (Guingamp)
    Mélissa Roy (Fleury)
    Marion Torrent (Montpellier)

    2 buts
    Maureen Bigot (Metz)
    Lina Boussaha (Lille)
    Elise Bussaglia (Dijon)
    Isobel Christiansen (Lyon)
    Julie Dufour (Lille)
    Sakina Karchaoui (Montpellier)
    Saki Kumagai (Lyon)
    Alexandria Lamontagne (Fleury)
    Emelyne Laurent (Lyon)
    Rose Lavaud (Bordeaux)
    Ashley Lawrence (PSG)
    Marina Makanza (Paris FC)
    Ana Caroline Martins Rodrigues (Bordeaux)
    Griedge Mbock Bathy Nka (Lyon)
    Irene Paredes Hernandez (PSG)
    Eve Perisset (PSG)
    Tatiana Solanet (Dijon)
    Kathellen Sousa Feitoza (Bordeaux)
    Siga Tandia (Soyaux)
    Sandie Toletti (Montpellier)
    Danielle Tolmais (Lille)
    Meryll Wenger (Metz)

    1 but
    Michaela Abam (Paris FC)
    Nadjma Ali Nadjim (Fleury)
    Salma Amani (Fleury)
    Coralie Austry (Rodez)
    Sandy Baltimore (PSG)
    Justine Bauduin (Lille)
    Amandine Béché (Guingamp)
    Allison Blais (Dijon)
    Maïté Boucly (Lille)
    Viviane Boudaud (Soyaux)
    Lucia Bronze (Lyon)
    Kadeisha Buchanan (Lyon)
    Laurie Cance (Rodez)
    Solène Champagnac (Montpellier)
    Delphine Chatelin (Bordeaux)
    Maéva Clemaron (Fleury)
    Marine Dafeur (Lille)
    Julie Debever (Guingamp)
    Aminata Diallo (PSG)
    Paulina Dudek (PSG)
    Anaïs Dumont (Soyaux)
    Jessica Fishlock (Lyon)
    Léonie Fleury (Rodez)
    Christy Gavory (Metz)
    Vanessa Gilles (Bordeaux)
    Hanna Glas (PSG)
    Théa Greboval (Paris FC)
    Florencia Soledad Jaimes (Lyon)
    Inès Jaurena (Paris FC)
    Anissa Lahmari (PSG)
    Jessica Lernon (Lille)
    Morgane Nicoli (Lille)
    Clara Noiran (Rodez)
    Ugochi Desire Oparanozie (Guingamp)
    Ella Palis (Guingamp)
    Melike Pekel (Bordeaux)
    Lucie Pingeon (Soyaux)
    Carla Polito (Lille)
    Sarah Puntigam (Montpellier)
    Océane Saunier (Rodez)
    Mylaine Tarrieu (Bordeaux)
    Julie Thibaud (Bordeaux)
    Virginia Torrecilla Reyes (Montpellier)

    Contre son camp
    Michaela Abam (Paris FC)
    Lalia Dali-Storti (Dijon)
    Héloïse Mansuy (Lille)
    Claudine Falonne Meffometou Tcheno (Guingamp)
    Eve Perisset (PSG)
    Faustine Robert (Guingamp)
    Marion Torrent (Montpellier)

    Dimanche 5 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Mari...ts_a15744.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - Le 13e titre de l'OL, la relégation du LOSC et de RODEZ

    Le bilan par les classements général, domicile et extérieur de cette saison 2018-2019


    Lyon termine invaincu pour la neuvième fois


    Les Lyonnaises terminent finalement la saison avec cinq points d'avance sur le PSG, accroché lors de cette dernière journée par Guingamp. Derrière ce duo habituel, Montpellier a réussi à atteindre la 3e place prenant aussi cinq longueurs sur son premier poursuivant Bordeaux. Soyaux profite des résultats du jour pour terminer dans la première moitié de la saison. Derrière, Guingamp et Dijon suivent à trois points, Fleury est ensuite neuvième.
    Dans la course pour le maintien, la dernière ligne droite a vu les Messines garder la 10e place et un point d'avance sur le LOSC, second relégué après Rodez connu depuis la journée précédente.



    L'OL intraitable à domicile

    Les Lyonnaises n'auront concédé qu'aucune contre-performance à domicile avec 11 victoires en autant de matchs que ce soit au Training Center ou au Groupama Stadium. Son poursuivant parisien a concédé deux nuls dont un face à Lyon, l'autre face à Lille, relégué. Le PSG termine cependant aussi invaincu à domicile. Ce qui n'est pas le cas de Montpellier avec trois défaites. En bas de tableau, Lille et Metz ont marqué 12 points à domicile mais le LOSC n'a perdu que cinq fois à domicile contre sept pour Metz. Enfin Rodez ferme la marche avec deux victoires cependant acquises face au 3e du championnat (Montpellier) et le 5e (Paris FC)



    L'OL d'une unité à l'extérieur

    Le PSG termine juste derrière l'OL et aurait même pu devancer l'OL avec une victoire à Guingamp. Il n'en est rien et l'OL est aussi devant dans ce classement. Bordeaux a également performé hors de ses bases marquant plus de points à qu'à domicile (18 contre 16). Fleury est avant-dernier de ce classement à l'inverse de sa 5e place à domicile. Enfin, c'est aussi Rodez qui ferme la marche.





    Samedi 4 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Le-1...EZ_a15743.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - J22 : METZ ou LILLE, réponse ce samedi

    Cette 22e journée où toutes les rencontres se dérouleront en même temps sera l'occasion d'un duel à distance pour le maintien. Metz se déplace à Lyon qui va fêter son titre, tandis que Lille se rend à Montpellier en passe de conserver sa troisième place.


    Lyon - Metz

    Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
    Arbitre : Alexandra Collin
    18h30 - Canal + Décalé

    Si Lyon est déjà assuré du titre de champion et recevra son trophée à l'issue de la rencontre, Metz possède un point d'avance sur Lille et dans cette mission ardue qui s'attend, seule la victoire assurait le maintien indépendamment du résultat du LOSC. Pour Angélique Roujas qui assure l'intérim, il n'est en tout cas pas de question de se préoccuper avant la fin du match du score de son adversaire pour le maintien : "On est là pour le job. Il est hors de question d'être averties de quoi que ce soit" déclarait cette dernière dans le Républicain Lorrain.

    >> Metz se maintient :
    - si il fait aussi bien ou mieux que Lille
    - si Lille ne gagne pas


    Montpellier - Lille
    Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara)
    Arbitre : Victoria Beyer
    14h30 - Multisports 3

    Les Lilloises ont maintenu l'espoir en arrachant la victoire face à Soyaux. Après la défaite dans les arrêts de jeu à Bordeaux, ce but a permis aux joueuses de Rachel Saïdi de rester dans la course : "On a vécu un peu toutes les émotions sous ce match-là". Avant une finale de Coupe de France dans cinq jours contre Lyon, il faudra impérativement une victoire pour espérer devancer Metz. Les Messines se déplacent à Lyon. Il faudra faire cependant sans leur attaquante Sarr, qui a écopé d'un match : "C'est une dernière finale, on n'a pas le droit de faire match nul. On n'a pas Ouleye mais on a d'autres armes offensives" Réponse vers 16h20.


    Guingamp - PSG
    Pabu (Stade Centre de Formation - Akademi)
    Arbitre : Solenne Bartnik
    14h30 - Foot+

    Dernière rencontre sans enjeu pour le PSG en déplacement à Guingamp. Les Parisiennes tenteront de finir sur une 19e victoire alors que Guingamp peut encore espérer atteindre la 6e place du classement.


    Bordeaux - Paris FC
    Saint-Médard-en-Jalles (Stade Robert Monseau)
    Arbitre : Clémence Gonçalves
    14h30 - Multisports 2

    Toutes les deux au duel durant plusieurs semaines pour la troisième place, celle-ci semble leur avoir échappée. Si pour le PFC c'est une certitude, pour Bordeaux, l'espoir est mince avec trois points de retard sur Montpellier malgré un meilleur bilan en confrontations directes.


    Soyaux - Fleury
    Soyaux (Stade Léo Lagrange)
    Arbitre : Camille Soriano
    14h30 - Multisports 4

    Pour sa dernière de la saison mais aussi sous cette dénomination avant la fusion avec Angoulême, Soyaux accueille Fleury. Les Sojaldiciennes ont une place dans la première moitié du tableau à défendre que son adversaire du jour peut lui prendre mais aussi faire les affaires de Guingamp en fonction du résultat.


    Rodez - Dijon
    Rodez (Stade Paul Lignon)
    Arbitre : Maïka Vanderstichel
    14h30 - Multisports 5

    Après neuf saisons en D1, dernier baroud d'honneur des Rafettes à domicile avec la réception de Dijon qui réussit pour sa part à se maintenir pour son premier exercice à ce niveau. Dijon essaiera de glaner des points pour viser jusqu'à la 7e place du classement.



    >>> LE CLASSEMENT

    Samedi 4 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J22-...di_a15739.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu

    D1 Féminine le Mag, épisode 21

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Le match de katoto cet aprem contre guingamp on aurait dit chupo moting
    Elle a absolument tout foiré.
    bravo a elle.
    effet diacre sans doute

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Trophées UNFP - Les nommées dévoilées

    Les cinq prétendantes au titre de meilleure joueuse ainsi que les cinq au titre de meilleure espoir ont été dévoilées ce jeudi 4 mai





    Jeudi 2 Mai 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Trophees...es_a15732.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Les buts de la 21ème journée : Paris FC-Montpellier, Dijon-Lyon, Paris SG-Bordeaux, Metz-Rodez, Fleury-Guingamp et Lille-Soyaux.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - J21 : deux équipes pour un fauteuil, RODEZ relégué

    La neuvième saison de Rodez aura été celle de la relégation. Battu par un adversaire direct, Rodez n'a plus d'espoirs alors que Metz qui croyait assurer du maintien va devoir jouer sa place en D1 lors de la dernière journée avec Lille vainqueur sur le fil de Soyaux.



    Trois équipes à la lutte pour le maintien sont passées par toutes les émotions ce mercredi soir. Des espoirs ruthénois qui ont mené au score, à ceux de Metz, pour finalement voir Lille garder ces chances. Retour sur le déroulement de la 21e journée.
    L'autre équipe concernée, Guingamp n'a pas connu ce scénario assurant son maintien par une victoire 2-1 grâce au doublé de Fleury.

    Rodez de l'espoir à l'au revoir

    18:55 METZ - RODEZ : 0-1 (Cazeau 25')

    Avec l'ouverture du score de Cazeau, les trois équipes se retrouvent alors avec 16 points. Dans le bilan des confrontations directes, les trois équipes totalisant 6 points, le classement est le suivant : 10. Metz, 11. Rodez, 12. Lille

    19:01 METZ - RODEZ : penalty manqué par Lemaitre (32')
    Les Ruthénoises manquent de faire le break et un penalty de Lemaitre finit au dessus du cadre.

    19:07 METZ - RODEZ : 1-1 (Wenger 37')
    Metz revient dans la partie grâce à Wenger et renvoie Rodez à la dernière place. Rien n'est encore joué. A la pause, la situation est la même qu'au coup d'envoi.

    Le but de Khelifi assurait le maintien

    19:41 METZ - RODEZ : 2-1 (Khelifi 54')

    Premier coup de massue pour Rodez. Metz prend les devants grâce au magnifique coup franc direct de Khelifi. Rodez est alors mathématiquement relégué pour la première fois de cette journée. Il en est de même pour Lille qui accuse alors trois points de retard sur Metz et un moins bon bilan en confrontation directe.

    20:01 LILLE - SOYAUX : 0-0 (Sarr exclue 76')
    La situation lilloise se complique avec l'exclusion de Sarr qui avait eu une belle occasion dans la rencontre (55e). Dans le même temps, Banuta effectue un sauvetage décisif sur sa ligne sur une frappe de Delie. Metz est en bonne voie.

    Lernon entretient le suspense

    source : loeildulillois Instagram
    source : loeildulillois Instagram

    20:15 LILLE - SOYAUX : 1-0 (Lernon 90')

    Après avoir été décisive à plusieurs reprises, Munich doit finalement s'incliner devant Lernon oubliée au marquage à la 90e minute de jeu. Un but qui relance tout. Rodez reste relégué mais Lille revient à un point de Metz.

    20:21 METZ - RODEZ : 3-1 (Delabre 90+4')
    Metz assure sa victoire mais pas le maintien. Le but lillois contraint à repousser à la dernière journée le verdict. Lille ira à Montpellier, tandis que Metz jouera à Lyon. Lille devra cependant gagner devant Montpellier car les Lilloises ont un bilan direct avec Metz défavorable (victoire 2-1 et défaite 0-2).


    Metz - Rodez : 3-1 (1-1)
    Metz (Stade Dezavelle) - 450 spectateurs
    Arbitre : Hélène Burban
    18h30 - Multisports 2

    0-1 Kimberley CAZEAU 25' (Longue passe en profondeur de Cance pour Cazeau qui échappe à la défense centrale messine pour entrer dans la surface et venir conclure d'une frappe croisée du droit de 8 m dans le petit filet droit de Lerond)
    1-1 Meryll WENGER 37' (Corner ruthénois, Khelifi effectue le contre côté droit et trouve Wenger qui effectue un contrôle en aile de pigeon et s'excentre à droite pour enchaîner par une balle piquée du droit sur la gardienne)
    2-1 Léa KHELIFI 54' (Coup franc enroulé du gauche à 19 m légèrement excentré à gauche qui va se loger dans la lucarne droite de Garcia)
    3-1 Amélie DELABRE 90+4' (Kaya effectue un gros travail à gauche sert en retrait pour Delie qui remise sur Delabre à l'entrée de la surface qui enroule une frappe du droit dans le petit filet opposé)

    Avertissement : Delabre 15', Kaya 58' ; Chalabi 49', Banuta 53'

    NB Penalty obtenu par Cance pour une faute de Godart. Lemaitre frappe le penalty du droit au dessus du cadre (32e)

    Metz : Lerond ; Bigot, Godart (cap.), Pasquereau, Kaya ; Gavory (Fedorova 82'), Rougemont, Wenger (Fercocq 67'), Khelifi, Delabre, Delie
    Banc : Belkhiter, Fercocq, Benabdelhak, Fedorova, Sarpong
    Rodez : Garcia ; Banuta (Fleury 83'), Guitard (cap.), Guellati, Chareyron ; Chalabi (Noiran 59'), Saunier, Austry, Cance, Lemaitre, Cazeau
    Banc : Philippe (G), Ginestet, Saltel, Noiran, Fleury


    Lille - Soyaux : 1-0 (0-0)
    Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 1 223 spectateurs
    Arbitre : Aurélie Efe
    18h30 - Multisports 3

    1-0 Jessica LERNON 90' (Coup franc côté gauche, le ballon perdu par Rougé et est récupéré à 20 m par Boussaha qui décale sur la gauche vers Lernon démarquée qui place une frappe du gauche au ras du montant droit)

    Avertissements : Sarr 33' et 76', Coutereels 77' ; Boudaud 23', Cambot 51', Cissoko 55', Tandia 57'
    Expulsion : Sarr 76'

    Lille : Launay ; Lernon, Coutereels (cap), Nicoli, Dafeur ; Mansuy, Polito, Demeyere, Boussaha (Bauduin 90+3') ; Diaz (Dufour 52'), Sarr
    Banc : Innebeer (G), Bauduin, Boucly, Dufour, Teegarden
    Soyaux : Munich ; Cissoko, Couturier, Rougé, Boudaud (M'Bassidje 81'), Clérac (Lahmari 63'), Tandia (cap.), Bourgouin, Dumont, Pingeon (Canon 65'), Cambot
    Banc : Bottega (G), M’Bassidje, Da Costa, Lahmari, Canon


    Fleury - Guingamp : 1-2 (0-1)
    Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 221 spectateurs
    Arbitre : Solenne Bartnik
    18h30 - Multisports 1

    0-1 Louise FLEURY 37' (Le Garrec récupère le ballon à 30 m côté droit et délivre une passe vers le côté gauche pour Fleury à l'entrée de la surface qui conclut d'une frappe du gauche en lucarne)
    0-2 Louise FLEURY 63' (Corner qui arrive au second poteau, le ballon est disputé et Fleury place une frappe sur la barre, le ballon lui revient et la demi-volée du gauche de 6 m termien au fond)
    1-2 Mélissa ROY 90' (Roy joue avec Pinot sur le côté gauche qui lui remet dans la surface, et Roy enchaîne par une frappe du gauche)

    Avertissement : Machart-Rabanne 15'

    Fleury : Joly ; Fernandes, Bauer, Haupais, Roy ; Clemaron (cap.), Amani (Thériez 88'), D.Corboz, Léger (R.Corboz 72'), Machart-Rabanne, Lamontagne (Pinot 79')
    Banc : Benoist (G), R.Corboz, Jouan, Pinot, Thériez
    Guingamp : Durand ; Dinglor, Debever (cap.), Meffometou Tcheno, Hoarau ; Tyryshkina, Palis (Daoudi 53') ; Laurent, Le Garrec, Fleury (Le Moing 88'), Oparanozie (Robert 67')
    Banc : Fauvel (G), Robert, Le Moing, Peniguel, Daoudi

    Jeudi 25 Avril 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J21-...ue_a15705.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - J21 : l'OL champion pour la 13e fois, balade parisienne

    Cette avant-dernière journée a scellé le destin du champion. Lyon a fait la différence en seconde période contre Dijon tandis que son dauphin a écrasé Bordeaux mais ne peut dépasser l'OL à une journée de la fin.

    photo twitter OL
    photo twitter OL



    Le scénario était attendu avec le sacre lyonnais ce mercredi soir entre deux rencontres de Ligue des Champions. Les Lyonnaises l'ont fait mais ont dû accélérer en seconde période pour le concrétiser face à une équipe dijonnaise, assurée du maintien, mais accrocheuse. La première période voyait une alerte sur le but de Bouhaddi avec une frappe de Dali, bien servie par Thomas, qui terminait sur la barre (12e). Alignée en pointe dans une équipe remaniée sans Hegerberg et Cascarino sur le banc, Marozsan et Renard en tribune, l'Argentine Jaimes manquait une première reprise (16e). Remuante sur le côté, Majri après une talonnade de Le Sommer essayait d'inquiéter Mainguy (36e). La latérale gauche allait finalement débloquer la situation à la reprise en étant à l'affût pour reprendre une première action de Le Sommer repoussée par le poteau (48e). Pedros apportait de la fraîcheur : "On n'a pas su trouver le rythme en première mi-temps. Cela a été mieux en deuxième" pour le technicien qui faisait ensuite entrer Hegerberg, alors qu'Henry touchée à la cheville devait sortir prématurément. Le Sommer et Mbock coup sur coup scellaient le 13e titre lyonnais (0-3, 65') avant une dernière réalisation de Van de Sanden (0-4, 86').

    "On laisse le foot parler"

    #D1F - J21 : l'OL champion pour la 13e fois, balade parisienne

    La cause entendue, les Lyonnaises vont savourer ce soir avant de récupérer en vue du match retour contre Chelsea. Une victoire sur laquelle Reynald Pedros peut s'appuyer mentalement : "On s'était donné les moyens d'être champion ce soir après avoir battu le PSG. Je pense que dans la dynamique positive, c'était important de gagner et de ne pas attendre le match contre Metz pour être champion". La milieu lyonnaise Amandine Henry a fait les frais d'une semelle de Nakkach : "J'ai les crampons sur la cheville. J'espère que ça ira mieux demain" avant d'évoquer ce trophée : "Chaque saison, il est difficile de le gagner, mais c'est l'objectif principal. C'est l'aboutissement d'une saison".

    Un treizième trophée qui confirme l'hégémonie lyonnais mais fruit aussi d'un travail pour le Président Jean-Michel Aulas : "Il faut se remettre en cause. On a beaucoup joué sur les qualités individuelle et humaine des joueuses. Elles sont insatisfaites à chaque fois en pensant que l'on peut encore faire mieux. Cela a été très dur. Même ce soir, à la mi-temps, dans une semaine capitale, on n'a pas joué à notre niveau. On avait un stress permanent, qui grandit chaque année. Chaque fois, il va falloir hausser le niveau de jeu, et l'investissement pour arriver à rester sur le trône". Le dernier mot revenant à Hegerberg dans cette course au(x) titre(s) : "La saison a été un peu plus dure, c'était un challenge, mais ça prouve qu'on est capable de gagner quand même. On a montré qu'il restait un grand écart entre le PSG et nous. On laisse le foot parler."

    Katoto prend de l'avance

    Katoto au centre, totalise désormais 22 buts (photo PSG)
    Katoto au centre, totalise désormais 22 buts (photo PSG)


    Après la victoire de Montpellier plus tôt dans la journée face au PFC, le PSG n'a pas fait dans le détail face à Bordeaux 6-2, une victoire acquise dès la première demi-heure de jeu (4-0). Marie-Antoinette Katoto a inscrit un triplé, Kadidiatou Diani un doublé.

    Après des alertes dès les premières minutes de la rencontre, le PSG a rapidement ouvert le score puis fait le break coup sur coup grâce à Marie-Antoinette Katoto, avec le concours de la défense centrale bordelaise. Sur l'ouverture du score, elle interceptait une mauvaise passe en retrait de Kathellen pour Vanessa Gilles à l'entrée de la surface, puis s'en allait battre Erin Nayler pour la première fois de la soirée (11'). Dans la foulée, suite à une récupération haute de Diani dans les pieds de Gilles, elle frappait de 20 mètres du pied gauche, et offrait le break au PSG (12'). En difficulté, Bordeaux réagissait timidement avec une frappe de Claire Lavogez non cadrée (19').
    Après Katoto, c'était au tour de Diani d'inscrire un doublé. Tout d'abord sur une frappe « aveugle » entre deux défenseures, qui prenait Nayler quelque peu à contre-pied (20'). Elle était ensuite à la conclusion d'une action collective autour de la surface bordelaise, décalée par Aminata Diallo. Depuis la droite de la surface, sa frappe croisée rebondissait sur le poteau et terminait sa course au fond des filets (28').
    La fin de la première période offrait un léger changement de scénario dans ce match à sens unique, avec deux arrêts décisifs consécutifs de la part de Nayler, devant Katoto (39'), puis Nadia Nadim, dont elle déviait la frappe à bout portant sur sa barre (41'). Et, à deux minutes de la pause, Carol, servie par Solène Barbance, réduisait le score d'une belle frappe lucarne opposée (43'). Pas de quoi relancer le suspense cependant. Après quarante-cinq minutes de jeu, le PSG menait 4-1.

    Quadruplé pour Katoto

    Dès la reprise de la seconde période, Paris reprenait la direction des opérations, et il fallait une belle intervention de Nayler sur un coup franc de Eve Périsset (48'), qui avait une seconde opportunité quelques minutes plus tard sur un service de Katoto. Arrivée lancée, elle voyait sa frappe contrée par Sophie Istillart (54'). Alors que Lavogez voyait un coup franc retomber sur le dessus du filet de Katarzyna Kiedrzynek (57'), Perle Morroni manquait de s'inviter à la fête et voyait sa frappe être déviée et toucher le poteau (59'). Les efforts parisiens finissaient par payer, avec un service de Morroni qui trouvait la tête de Katoto pour le cinquième but parisien (62').
    Alors que les deux équipes échangeaient des frappes non cadrées, Barbance ou Viviane Asseyi côté bordelais, Signe Bruun côté parisien, Bordeaux réduisait une nouvelle fois le score sur coup franc. Delphine Chatelin, du bout du pied, parvenait à trouver le fond des filets parisiens (83'). La rencontre se terminait avec un dernier but pour Katoto au bout du temps additionnel, pour achever la large victoire parisienne, obtenue sans aucune difficulté face à une équipe bordelaise bien décevante ce mercredi soir. Avec ce quadruplé, Katoto reprend la tête du classement des buteuses avec 22 buts au compteur.

    Montpellier, troisième place en vue

    photo footofeminin.fr
    photo footofeminin.fr


    Entre deux formations à la lutte pour la troisième place, le Paris FC et Montpellier se sont livrés une bataille qui a souri aux Montpelliéraines.
    La rencontre voyait deux équipes se procurer tour à tour des opportunités au cours du premier acte mais sans réussite. Thiney répondait à Gauvin dans les premières minutes (7e) juste avant que Montpellier ne bénéficie d'un penalty pour une main de Cascarino. Cayman se chargeait de le frapper mais Pecharman repoussait sa tentative (9e). Du premier acte, il faudra aussi retenir la tentative de lob du droit de près de 30 m de Matéo. Inspirée mais repoussée par le poteau de Murphy pourtant battue (31e). Dans la foulée, un coup franc de Thiney venait passer tout près du montant sans être touché (32e).
    En seconde période, Thiney se jouait de Romanelli et Dekker pour se retrouver face à Murphy qui s'imposait (57e). La réplique arrivait aussitôt. Jakobsson côté droit plaçait une frappe croisée sur le montant opposé de Pecharman (58e). Mais la Montpelliéraine allait avoir plus de réussite un quart d'heure après pour inscrire son cinquième but de la saison (0-1, 72'). La seule réalisation d'une rencontre où Mondésir trouva ensuite la barre sur un centre-tir (79e) tout comme le coup franc direct de Toletti dévié sur la barre (90e). Pour les Parisiennes, les offensives restèrent vaines et l'espoir d'une troisième place définitivement envolé.


    Dijon - Lyon : 0-4 (0-0)
    Dijon (Stade Gaston Gérard) - 4 164 spectateurs
    Arbitre : Jennifer Maubacq
    18h30 - Canal + Sport

    0-1 Amel MAJRI 48' (Van de Sanden à droite centre pour Le Sommer au second poteau qui place une reprise repoussée par le poteau droit. Le ballon revient dans l'axe sur Majri qui conclut)
    0-2 Eugénie LE SOMMER 62' (Frappe de 25 m du droit de Le Sommer qui va heurter le dessous de la barre de la lucarne droite)
    0-3 Griedge MBOCK BATHY NKA 65' (Corner de Simon repris de la tête par Mbock qui place le ballon au premier poteau)
    0-4 Shanice VAN DE SANDEN 86' (Cascarino à droite centre pour la reprise plein axe du droit à 5 m de Van de Sanden)

    Avertissement : Nakkach 58'

    Dijon : Mainguy ; Awona, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage (Maetz 89') ; Declercq, Nakkach (Dali-Storti 77'), Bussaglia, Dali, Bouillot (Blais 74'), Thomas
    Banc : Pinel (G), Maetz, Solanet, Dali-Storti, Blais
    Lyon : Bouhaddi ; Mbock Bathy Nka, Buchanan, Kumagai, Simon ; Henry (Bacha 60'), Fishlock ; Van de Sanden, Le Sommer (Cascarino 67'), Majri ; Jaimes (Hegerberg 50')
    Banc : Weiss, Bacha, Hegerberg, Cascarino, Malard


    PSG - Bordeaux : 6-2 (4-1)
    Paris (Stade Jean Bouin)
    Arbitre : Elodie Coppola
    18h30 - Foot+

    1-0 Marie-Antoinette KATOTO 11' (Ballon dans l'axe de Sousa intercepté par Katoto qui élimine son adversaire et ouvre son pied droit à 10 m pour battre Nayler)
    2-0 Marie-Antoinette KATOTO 12' (Ballon dans l'axe de Istillart récupéré par Katoto qui arme une frappe de 19 m du gauche sous la barre plein axe)
    3-0 Kadidiatou DIANI 20' (Ballon renvoyé dans l'axe par Gilles sur Diani à 20 m qui place une frappe en pivot du droit sur la droite de Nayler)
    4-0 Kadidiatou DIANI 28' (Action devant la surface avec Katoto en retrait sur Diallo qui glisse en une touche dans la profondeur vers Diani côté droit de la surface qui place une frappe croisée du droit de 10 m dans le petit filet opposé)
    4-1 Carol RODRIGUES 43' (Barbance sert Carol Rodrigues qui se retrouve jusqu'à 18 m côté droit et place une frappe en pivot du droit)
    5-1 Marie-Antoinette KATOTO 62' (Morroni délivre une passe en profondeur pour la reprise décroisée de la tête de 6 m de Katoto qui termine dans le petit filet gauche)
    5-2 Delphine CHATELIN 82' (Coup franc de Lavogez à 22 m côté droit, le ballon est dévié à 3 m par l'intérieur du pied de Chatelin devant Kiedrzynek, le ballon rebondit sur le poteau droit avant d'entrer)
    6-2 Marie-Antoinette KATOTO 90+5' (Diallo récupère à 30 m et décale sur Katoto à gauche qui enchaîne contrôle du gauche dans la surface et ouvre son pied droit à 10 m)

    Avertissements : Dudek 84' ; Barbance 13'

    PSG : Kiedrzynek ; Périsset (Glas 76'), Paredes, Dudek, Morroni ; Diani, Diallo, Formiga (cap.) (Geyoro 76'), Baltimore (Bruun 67') ; Nadim, Katoto
    Banc : Endler (G), Glas, Geyoro, Bruun, Wang
    Bordeaux : Nayler ; Lardez, Kathellen Sousa, Gilles, Chatelin ; Barbance (Gathrat 86'), Istillart (cap.), Lavaud (Bornes 77') ; Lavogez; Asseyi, Carol Rodrigues (Karchouni 67')
    Banc : Bruneau (G), Bornes, Karchouni, Gathrat, Garbino


    Paris FC - Montpellier : 0-1 (0-0)
    Paris (Stade Sébastien Charléty) - 3 417 spectateurs
    Arbitre : Alexandra Collin
    14h30 - Foot+

    0-1 Sofia JAKOBSSON 72' (Servie à la limite du hors-jeu sur le côté droit, Jakobsson résiste à Cascarino et conclut d'une frappe croisée du droit)

    NB. Main de Cascarino. Penalty de Cayman arrêté par Pecharman (9e)

    Avertissements : Butel 90' ; Cayman 60'

    Paris FC : Pecharman ; Soyer, De Almeida, Butel, Cascarino ; Bilbault, Vaysse (Ribeiro de Carvalho 86') ; Matéo, Thiney (cap.), Jean-François (Benoit 61') ; Sällström (Jaurena 61')
    Banc : Benameur, Jaurena, Benoit, Ribeiro de Carvalho, Leroy
    Montpellier : Murphy ; Romanelli (Mondésir 63'), Dekker, Lakrar, Karchaoui ; Torrent (cap.), Puntigam ; Jakobsson (Toletti 82'), Le Bihan, Cayman ; Gauvin
    Banc : Esnault (G), Toletti, Torrecilla, Mondésir, Sembrant

    Jeudi 25 Avril 2019
    Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J21-...ne_a15704.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D1F - J21 : ça sent la fin ! Les enjeux à connaître

    Cette 21e journée programmée en semaine pourrait sceller le championnat que ce soit pour le titre comme pour la relégation. Le programme


    Dijon - Lyon

    Dijon (Stade Gaston Gérard)
    Arbitre : Jennifer Maubacq
    18h30 - Canal + Sport

    Programmée pour la première fois pour les féminines de Dijon au stade Gaston Gérard, cette affiche opposera une équipe de Dijon, assurée de son maintien, à celle de Lyon qui a l'occasion de décrocher son 13e titre consécutif.

    >> Lyon champion si :
    - l'OL bat Dijon
    - le PSG perd
    - l'OL et le PSG font match nul


    Paris FC - Montpellier
    Paris (Stade Sébastien Charléty)
    Arbitre : Alexandra Collin
    14h30 -

    La troisième place en ligne de mire. L'opposition entre le Paris FC et Montpellier aura l'intérêt de voir deux équipes qui peuvent viser la troisième place honorifique. Pour cela, seule la victoire comptera car dans le même temps, Bordeaux est aussi dans le coup avec un déplacement au PSG en début de soirée.


    Metz - Rodez
    Metz (Stade Dezavelle)
    Arbitre : Hélène Burban
    18h30 -

    C'est le maintien qui se joue entre Metz (10e) et Rodez (12e). Les Ruthénoises n'ont pas dit au revoir à cet espoir et l'ont montré en battant pour la première fois de leur histoire Montpellier. A l'aller, Metz s'était imposé 3-2 à Rodez. Si Metz s'impose, il faudra suivre le résultat de Lille face à Soyaux. Un nul condamnerait Rodez mais n'assurerait pas le maintien à Metz qui devrait finir à Lyon sous la pression du LOSC pour éviter la 11e place. En cas de succès de Rodez, tout resterait à jouer.

    >> Metz maintenu si :
    - Metz bat Rodez et que Lille ne gagne pas. Metz bénéficie d'un meilleur bilan en confrontations directes face à Lille

    >> Rodez relégué si :
    - Rodez ne gagne pas à Metz


    Lille - Soyaux
    Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin)
    Arbitre : Aurélie Efe
    18h30 -

    Les Lilloises battues à Bordeaux dans les arrêts de jeu sont toujours à un point des Messines à deux journées de la fin. Elles accueillent Soyaux désormais maintenu avec la nécessité de s'imposer avant de connaître le résultat de Metz - Rodez.

    Lille relégué si :
    - Metz gagne et que Lille ne gagne pas.


    Fleury - Guingamp
    Bondoufle (Stade Robert Bobin)
    Arbitre : Solenne Bartnik
    18h30 -

    Après avoir manqué de réussite devant Soyaux (0-1), Guingamp se rend à Fleury pour assurer définitivement son maintien. Si Guingamp possède cinq points d'avance sur le LOSC, et n'a besoin que d'un match nul pour l'obtenir

    Guingamp maintenu si :
    - Guingamp ne perd pas
    - Lille ne gagne pas


    PSG - Bordeaux
    Paris (Stade Jean Bouin)
    Arbitre : Elodie Coppola
    18h30 -

    Si 20 points séparent les deux équipes au classement, l'un est second, l'autre troisième. Cette rencontre est aussi l'occasion pour Bordeaux de continuer à prendre à la troisième place qui ne pourra cependant pas être acquise dès cette 21e journée avec l'opposition directe de ces deux poursuivants.



    >>> LE CLASSEMENT

    Mercredi 24 Avril 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J21-...re_a15690.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    D1 Féminine le Mag, épisode 20

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Les buts de la 20ème journée : Lyon-Paris SG, Rodez-Montpellier, Dijon-Fleury, Metz-Paris FC, Guingamp-Soyaux et Bordeaux-Lille.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X