Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe du Monde 2019

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    2eme peno tres bien tiré par Wendy

    Mais autant le peno etait legitime, autant le faire retirer parce que des joueuses des deux equipes sont entrées avant le tir....
    Il est retiré parce que la gardienne sort de 50cm juste avant la frappe. Belle escroquerie pour moi.

    Commentaire


    • Pour moi il fallait pas retirer, la gardienne n'avait pas touchée la balle, c'est Wendie qui s'était chiée dessus.

      Les françaises devraient un peu plus modestes pour le coup.
      "Seulement 1 ou 2 départs."@JMA

      Commentaire


      • Franchement, ce n'est pas une belle image pour la France .. 98% des gardiens ne respectent pas la règle du fameux pied sur la ligne .. Pourquoi la prendre en compte aujourd'hui

        Commentaire


        • Envoyé par ganash69 Voir le message
          Pour moi il fallait pas retirer, la gardienne n'avait pas touchée la balle, c'est Wendie qui s'était chiée dessus.

          Les françaises devraient un peu plus modestes pour le coup.
          Elle s'etait avancé de quoi ? elle a fait un pas seulement... c'est abusé.
          "Hmmm oui mère..."

          Commentaire


          • Envoyé par -Msila28 Voir le message
            Franchement, ce n'est pas une belle image pour la France .. 98% des gardiens ne respectent pas la règle du fameux pied sur la ligne .. Pourquoi la prendre en compte aujourd'hui
            C'est sans doute une consigne pour cette CdM, des fois ils testent des trucs qu'ils appliquent la saison suivante. Si c'est le cas Anthony va prendre un paquet de galettes dorées.
            "Seulement 1 ou 2 départs."@JMA

            Commentaire



            • Beau centre et belle tete de Le Sommer
              "Hmmm oui mère..."

              Commentaire


              • Envoyé par -Msila28 Voir le message
                Franchement, ce n'est pas une belle image pour la France .. 98% des gardiens ne respectent pas la règle du fameux pied sur la ligne .. Pourquoi la prendre en compte aujourd'hui
                C’est une consigne, et d’ailleurs on voit les arbitres insister dessus auprès des gardiennes. Mais bon, il y a avancé et avancé

                Commentaire


                • C'est terrible d'aussi mal jouer les CPA a 2
                  "Hmmm oui mère..."

                  Commentaire


                  • Que d'erreurs, que de mauvais choix ...
                    "Seulement 1 ou 2 départs."@JMA

                    Commentaire


                    • Victoire des Norvégiennes 2-1, toute proche de se faire égalisé dans les arrêts de jeux. Blessure de Hansen, qui s’est faite marché sur la cheville. J'espère que c’est pas grave.

                      Commentaire


                      • Bon, victoire difficile, on a malheureusement plus mal joué apres le but qu'avant dans cette mi-temps, c'est dommage
                        "Hmmm oui mère..."

                        Commentaire


                        • Apres si effectivement, le coup du "au moins 1 pied sur la ligne" pour les gardiennes sur les penos est une consigne specifique, rappelée par les arbitres, pour cette CDM, meme si ca parait abusé, ca permet d'un peu mieux comprendre qu'elle l'ait fait retirer
                          "Hmmm oui mère..."

                          Commentaire


                          • Envoyé par ganash69 Voir le message
                            Pour moi il fallait pas retirer, la gardienne n'avait pas touchée la balle, c'est Wendie qui s'était chiée dessus.

                            Les françaises devraient un peu plus modestes pour le coup.
                            Avec un peu de classe, Wendie donne le ballon à la gardienne et basta.

                            Commentaire


                            • Envoyé par hunkle Voir le message

                              Avec un peu de classe, Wendie donne le ballon à la gardienne et basta.
                              Pas en Coupe du Monde, meme si le nul n'aurait rien changé pour nous
                              "Hmmm oui mère..."

                              Commentaire


                              • En tout cas maintenant, allez la Suède, gagner contre les USA !

                                Commentaire


                                • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                                  En tout cas maintenant, allez la Suède, gagner contre les USA !
                                  peu importe, tant qu'on joue a 9 on ira pas bien loin.

                                  Commentaire


                                  • C'est dur pour le Nigéria mais la règle est la règle, apparemment les arbitres ont insisté dessus, avant on le faisait pas respecter maintenant apparemment on va le faire à partir de cette CDM.

                                    A partir du moment où les équipes étaient prévenues de ça, ça paraît moins scandaleux que le péno retiré par Zlatan lors d'un OL-PSG du coup ^^

                                    Après ça change pas grand chose pour nous, pour le Nigéria oui peut-être, faut voir s'ils font partie des 4 meilleurs 3èmes avec 3 pts.

                                    Commentaire


                                    • Il y a déjà la chine devant. L’Australie ou le Brésil seront a priori devant. Dans le groupe D et le groupe E, si victoire dans un des match, elles seront devant le Nigeria. Le groupe F ça sera plus dur. Bref, chances limités pour les Nigérianes.

                                      Commentaire


                                      • Ils ont fait pareil a l excellente gardienne jamaiquenne contre l Italie. En plus Ella avait arrêté le penalty et pour 50 cm, ils l ont fait retirer. C est les consignes des mecs devant les écrans c est eux et leur var qui font n importe quoi.
                                        Il va falloir expliquer a bilbault qu' au foot on recherche pas les touches, c est pas du rugby . Une internationale qui joue milieu et qui est incapable de faire june transversale de 20 metres. Quand a thiney , elle est desesperante, il y en a qui vont lui dire d arreter de vouloir tout faire vu qu elle reussit rien. Le pire c est de penser que pour les matchs couperet gauvin sera sur ld terrain et cascarino sur le banc. Quand a thiney j ai deja son dicours de soir de defaite, elle est parfaite dans ce role, cette fille a tellement perdu qu elle s est mise a hair la victoire. Heureusement qu on a teste 80 joueuses pendant 2 ans pour se retrouce au final avec thineyet bussaglia. Sinon les laurent et cie, c etait sans doute la seule occasion de les voir, mais contre le monstrueux Nigeria, in a même pas fait participer un max de joueuses.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par makiavely Voir le message

                                          peu importe, tant qu'on joue a 9 on ira pas bien loin.
                                          Si une joueuse pouvait avoir la bonne idée de mettre hors circuit les 2 boulets a l entraînement , on lui serait reconnaissante parce que je pense que diacre a pas compris que la competition c est pas lespseudos march amicaux . Et puis la mediocrite , c estcontagieux, j ai l impression qu' ELS va avoir du mal à mettre a l endroit le jeu offensif de l EDF. Si au moins cette bande de joueuses qui n a jamais rien gagnés pouvaient arreter de parler. Il yen a même une qui a été dire qu' elle était pas impressionnée par les usa, quand tu joues au pfc et que tu sors une saucisse pareille .

                                          Commentaire


                                          • Coupe du Monde - Groupe B : Le sans-faute pour l'ALLEMAGNE

                                            L'Allemagne a parfaitement terminé la phase de groupe, avec une victoire 4-0 face à l'Afrique du Sud. Melanie Leupolz, Sara Däbritz, Alex Popp et Lina Magull ont marqué pour permettre à la Mannschaft d'avoir un bilan parfait après trois rencontres. C'est fini en revanche pour l'Afrique du Sud, officiellement éliminée.

                                            Les Allemandes ont déroulé (photo FIFA.com)
                                            Les Allemandes ont déroulé (photo FIFA.com)



                                            Entre l'Allemagne, déjà qualifiée, et l'Afrique du Sud, à un demi-orteil de l'élimination, le début de rencontre était à sens unique, mais la Mannschaft se montrait maladroite dans le dernier geste et manquait de justesse technique. Sur corner, Alex Popp, au premier poteau, ne parvenait pas à mettre Dlamini en danger (3') puis Sara Däbrtiz, qui y allait seule, manquait le cadre (7'). L'ouverture du score survenait juste avant le quart d'heure de jeu, sur corner, et c'est Melanie Leupolz, esseulée, qui ne manquait pas l'occasion de mettre l'Allemagne devant au tableau d'affichage (14'). Popp manquait l'opportunité de faire le break peu après, suite à un tir de Däbritz repoussé par Dlamini, qui voyait le ballon revenir sur la capitaine allemande, qui tirait au-dessus (16').

                                            L'écart est fait

                                            Alors que l'Afrique du Sud commençait à sortir de son camp et faisait relâcher un peu la pression, un centre allemand sans danger voyait Dlamini relâcher le ballon et Däbritz, lancée, ne laissait pas passer cette opportunité et inscrivait le but du 2-0 (29'). Svenja Huth, plus discrète que lors des deux rencontres précédentes, manquait le ballon de quelques centimètres sur un centre venu de la gauche (34'), et Lina Magull, bien lancée grâce à Däbtritz, se retrouvait ensuite en face à face, mais elle voulait trop bien faire et manquait sa frappe enroulée (35'). L'Allemagne gâchait des occasions, mais parvenait tout de même à inscrire un troisième but, Alex Popp s'élevant plus haut que sa défenseure sur un centre de Giulia Gwinn depuis le couloir droit (40'). A la pause, sans forcer, l'Allemagne était déjà logiquement nettement devant.

                                            Lina Magull termine le travail

                                            Les Africaines ont souffert en défense et sont éliminées (photo FIFA.com)
                                            Les Africaines ont souffert en défense et sont éliminées (photo FIFA.com)


                                            Dès le retour des vestiaires, l'Allemagne mettait une grosse pression sur les buts sud-africains, et si Dlamini s'imposait sur une tête de Leupolz, proche du doublé (55'), elle ne pouvait que s'incliner sur le quatrième but allemand, inscrit par Lina Magull. La gardienne sud-africaine avait pourtant dévié la tête de Marina Hegering sur son poteau, mais c'est Magull qui était la plus prompte pour le récupérer (58'). Alors que Dlamini sortait une frappe de Magull à bout portant (70'), Janine van Wyk s'essayait au tir de loin, et ne manquait pas le cadre de beaucoup (72'). Il fallait ensuite une Almuth Schult décisive devant Thembi Kgatlana pour éviter la réduction du score (75').

                                            La fin de match perdait en rythme, même si l'Afrique du Sud tentait de sauver l'honneur. L'Allemagne, assurée de la victoire, de la qualification et de la première place du groupe, se relâchait quelque peu, et le score n'évoluait pas. Victoire 4-0 pour la Mannschaft, qui aura gardé son but inviolé au cours des trois matches de groupe, tous remportés. L'Afrique du Sud a elle laissé passé sa chance lors de la première journée face à l'Espagne, mais elle aura tout de même montré de belles choses au cours de la compétition, et notamment une capacité à attaquer très rapidement.


                                            Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe B - Troisième journée
                                            Lundi 17 juin 2019
                                            - 18h00
                                            AFRIQUE DU SUD - ALLEMAGNE : 0-4 (0-3)
                                            Montpellier (Stade de la Mosson)
                                            Temps chaud (28°C) - Terrain en bon état
                                            Spectateurs : 15 502
                                            Arbitres : Sandra Braz Bastos (Portugal) assistée de Julia Magnusson (Suède) et Lisa Rashid (Angleterre). Arbitres réservistes : Stéphanie Frappart (France), Michelle O'Neill (Irlande). 4e arbitre : Clément Turpin (France) assisté de Drew Fischer (Canada) et Manuela Nicolosi (France)

                                            Buts :
                                            0-1 Melanie LEUPOLZ 14'
                                            (Corner de Schweers côté droit repris d'une tête décroisée aux 5,5 m par Leupolz qui place le ballon au second poteau)
                                            0-2 Sara DÄBRITZ 29' (Centre de Schweers à ras de terre depuis la droite que la gardienne renvoie de la main gauche plein axe et Däbritz arrive élancée à 11 m pour conclure du gauche dans le but vide)
                                            0-3 Alexandra POPP 40' (Gwinn sur le côté droit délivre un centre repris d'une tête décroisée à 8 m en plein extension par Popp)
                                            0-4 Lina MAGULL 58' (Coup franc à 35 m côté droit de Huth qui trouve la reprise de la tête d'Hegering au second poteau. La gardienne se détend sur sa gauche et repousse sur son poteau gauche. Magull arrive et n'a plus qu'à pousser le ballon du gauche)

                                            Avertissements : Lebohang Ramalepe 53', Nothando Vilakazi 58', Rhoda Mulaudzi 66' pour l'Afrique du Sud ; Lina Magull 54' pour l'Allemagne

                                            Afrique du Sud : 16-Andile Dlamini ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 4-Noko Matlou, 3-Nothando Vilakazi ; 9-Amanda Mthandi (22-Rhoda Mulaudzi 46'), 19-Kholosa Biyana (17-Leandra Smeda 89'), 15-Refiloe Diani, 6-Mamello Makhabane, 21-Busisiwe Ndimeni ; 8-Ode Fulutudilu (11-Thembi Kgatlana 46'). Entr.: Desiree Ellis
                                            Non utilisées : 1-Mapaseka 20-Kaylin Swart, 7-Karabo Dhlamini, 10-Linda Motlhalo, 12-Jermaine Seoposenwe, 13-Bambanani Mbane, 14-Tiisetso Makhubela, 18-Bongeka Gamede, 23-Sibulele Holweni
                                            Allemagne : 1-Almuth Schult ; 15-Giulia Gwinn, 23-Sara Doorsoun-Khajeh, 5-Marina Hegering, 17-Verena Schweers (2-Carolin Simon 46') ; 9-Svenja Huth (16-Linda Dallmann 59'), 18-Melanie Leupolz, 20-Lina Magull, 13-Sara Däbritz ; 11-Alexandra Popp (cap.), 19-Klara Bühl (7-Lea Schüller 66'). Entr.: Martina Voss-Tecklenburg
                                            Non utilisées : 12-Laura Benkarth, 21-Merle Frohms, 3-Kathrin Hendrich, 4-Leonie Maier, 6-Lena Oberdorf, 8-Lena Goessling, 14-Johanna Elsig, 22-Turid Knaak

                                            Lundi 17 Juin 2019
                                            Charlotte Vincelot

                                            https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...NE_a15942.html
                                            2011 2012 2016 2017 2018 2019

                                            Commentaire


                                            • Coupe du Monde - Groupe B : Un nul entre l'ESPAGNE et la CHINE qui arrange tout le monde !

                                              Match nul et vierge entre la Chine et l'Espagne, dans un match où l'Espagne a largement dominé. Elle termine à la deuxième place du groupe, derrière l'Allemagne, la Chine à la troisième place du groupe et verra les huitièmes de finale.


                                              Les Chinoises qualifiées se congratulent (photo FIFA.com)



                                              Entre la Chine et l'Espagne, c'est la deuxième place du groupe qui était en jeu. Et ce sont les Espagnoles qui prenaient le contrôle de la partie dès le début de la rencontre. Lucia Garcia, lancée en profondeur, éliminait Peng Shimeng sortie loin de son but, mais le retour de la défense chinoise l'obligeait à reculer (3'). La jeune attaquante espagnole était ensuite trouvée par Mariona Caldentey, mais, à la lutte avec Liu Shanshan, elle manquait le cadre (8'), alors que Jenni Hermoso voyait son tir -qui partait bien- stoppé par Nahikari Garcia (10'). L'Espagne dominait largement et confisquait le ballon, se montrait dangereux, mais se montrait également maladroit.

                                              De l'action, pas de but

                                              La Chine de son côté était sur la défensive, et se montrait parfaitement inoffensive, avec un total de zéro tir à la pause, quand Han Peng, devant Nahikari, et Peng Shimeng, qui devait intervenir à plusieurs reprises, et notamment sur une belle tête d'Hermoso (39'). La Chine se montrait un petit peu en fin de première période, mais Sandra Panos s'imposait bien dans les airs (36', 44'), Mapi Leon interceptait un centre (44'), et Wang Shuang ne trouvait pas Wang Shanshan au deuxième poteau, son centre dévié (45').

                                              Peng Shimeng infranchissable

                                              Peng Shimeng a fait le travail (photo FIFA.com)
                                              Peng Shimeng a fait le travail (photo FIFA.com)


                                              Dominatrice mais maladroite en première période, l'Espagne se montrait plus juste en seconde période, mais faisait face cette fois à une grande Peng Shimeng dans les buts chinois. Là où la Chine ne se portait que très rarement vers l'attaque, ne tentant qu'un tir de la rencontre, l'Espagne faisait pleuvoir les tentatives de but, des occasions plus ou moins dangereuses, pas toujours cadrées. Mais à plusieurs reprises, devant Patri Guijarro ou Jenni Hermoso notamment, elle se montrait décisive. La jeune milieu de terrain, titulaire pour la première fois du tournoi, butait sur la gardienne chinoise sur des frappes lointaines (62', 83'), tandis qu'Hermoso, encore une fois très active, voyait son lob subtil sorti en corner d'une claquette (85').

                                              L'Espagne poussait particulièrement en fin de rencontre, mais ne parvenait pas à trouver le fond des filets. Peng Shimeng était présente sur sa ligne, et bien suppléée par une défense bien organisée qui devrait continuer à faire travailler ses adversaires au tour suivant. Le principal est fait pour l'Espagne, qui conserve sa deuxième place, mais elle a encore une fois beaucoup vendangé malgré une très nette domination, et va devoir apprendre à être plus efficace. La Chine quant à elle va continuer à compter sur sa défense.


                                              La joueuse du match : Peng Shimeng

                                              Pas toujours très rassurante en première période, elle se mettait au niveau en seconde période, et ne laissait rien passer. Dans les airs ou sur sa ligne, elle mettait en échec l'Espagne pour permettre à la Chine de conserver le point du match nul qui lui permet de se qualifier pour les huitièmes de finale.


                                              Le fait du match

                                              La parade de Peng Shimeng à la 85e minute de jeu, la dernière grosse opportunité espagnole de la partie. Sur une action joué à deux entre Patri et Jenni Hermoso, la meilleure buteuse du championnat espagnole voyait son lob dévié en corner. C'était l'occasion d'assommer son adversaire et de voir les efforts espagnols récompensés, mais Peng Shimeng veillait au grain.


                                              Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe B - Troisième journée
                                              Lundi 17 juin 2019
                                              - 18h00
                                              CHINE - ESPAGNE : 0-0
                                              Le Havre (Stade Océane)
                                              Temps ensoleillé (20°C) - Terrain excellent
                                              Spectateurs : 11 814
                                              Arbitres : Edina Alves Batista (Brésil) assistée de Neuza Back (Brésil) et Tatiane Sacilotti Dos Santos Camargo (Brésil). Arbitres réservistes : Laura Fortunato (Argentine), Mary Blanco (Colombie). Arbitres VAR : Mauro Vigliano (Argentine) assisté de Marina De Almeida (Argentine) et Tiago Martins (Portugal)

                                              Avertissement : Li Wen 63' pour la Chine

                                              Chine : 12-Peng Shimeng ; 6-Han Peng, 5-Wu Haiyan (cap.), 3-Lin Yuping, 2-Liu Shanshan ; 7-Wang Shang (16-Li Wen 55'), 20-Zhang Rui, 13-Wang Yan, 17-Gu Yasha (21-Yao Wei 87') ; 11-Wang Shanshan (9-Yang Li 46'), 10-Li Ying. Entr.: Jia Xiuquan
                                              Non utilisées : 1-Xu Huan, 18-Bi Xiaolin, 4-Lou Jiahui, 14-Wang Ying, 15-Song Duan, 19-Tan Ruyin, 22-Luo Guiping, 23-Liu Yanqiu
                                              Espagne : 13-Sandra Panos ; 7-Marta Corredera, 4-Irene Paredes (cap.), 16-Maria Leon, 3-Leila Ouahabi ; 17-Lucia Garcia (2-Celia Jimenez 86'), 12-Patricia Guijarro, 14-Virginia Torrecilla, 9-Mariona Caldentey (21-Andrea Falcon 46') ; 10-Jennifer Hermoso, 22-Nahikari Garcia (11-Alexia Putellas 67'). Entr.: Jorge Vilda
                                              Non utilisées : 1-Dolores Gallardo, 23-Maria Quinones, 5-Ivana Andres, 6-Vicky Losada, 8-Marta Torrejon, 15-Silvia Meseguer, 18-Aitana Bonmati, 19-Amanda Sampedro, 20-Andrea Pereira

                                              Lundi 17 Juin 2019
                                              Charlotte Vincelot

                                              https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...e-_a15943.html
                                              2011 2012 2016 2017 2018 2019

                                              Commentaire


                                              • Coupe du Monde - Groupe A : La NORVÈGE valide son billet pour les huitièmes

                                                Face à la Corée du Sud, la Norvège n'a pas convaincu mais a gagné (2-1) grâce à deux penalties de Caroline Hansen et Isabell Herlovsen. La Corée du Sud a réduit le score en fin de match par l'intermédiaire de Yeo Minji, et a fini sa compétition. La Norvège sera au rendez-vous des huitièmes.


                                                La Norvège s'imposent sur deux penalties (photo FIFA.com)



                                                Entre la Norvège, qui jouait la deuxième place du groupe, et la Corée du Sud, qui cherchait un premier but, un premier but et une première victoire dans la compétition, l'ouverture du score fut rapide, œuvre de Caroline Hansen sur penalty dès le début de la rencontre (5'), suite à une faute de Cho Sohyun sur corner, qui ceinturait Marie Thorisdottir (3'). Une entame pas vraiment idéale pour la Corée du Sud, qui allait cependant appuyer sur l'accélérateur et se montrer dominante, mais de façon trop maladroite car Ingrid Hjelsmeth, bien que souvent sollicitée, n'était qu'assez peu en danger. Les meilleures opportunités sud-coréennes étaient à mettre à l'actif de Moon Mira, d'une tête bien captée par la gardienne norvégienne (22'), ou d'une frappe qui ne trouvait finalement le cadre (31'), Ji Soyoun, avec quelques tentatives lointaines sans danger, et surtout une tentative de frappe lobée un peu manquée et qui ne trompait pas Hjeljmseth, et Yeo Minji, d'une frappe suite à un ballon repoussé, qui manquait le cadre de peu à quelques minutes de la mi-temps (43').

                                                Domination coréenne, but norvégien

                                                La Corée du Sud mettait la pression sur le but norvégien, et la défense des vice-championnes d'Europe 2013 ne donnait pas toutes les garanties, et offrait également plusieurs coup francs intéressants dont la Corée du Sud ne profitait pas. A l'exception du penalty de Hansen et d'une tête de Maren Mjelde qui manquait largement le cadre sur corner, la Norvège se concentrait sur sa défense et se montrait rarement dans les 30 mètres coréens. Il fallait attendre les toutes dernières minutes de la première période pour la revoir à l'attaque, avec une action individuelle de Guro Reiten qui manquait le dernier geste et le cadre (45'), et un tir de Lisa Maria Utland contré par Kim Doyeon, suite à une déviation de la tête d'Isabell Herlovsen (45'). A la pause, la Norvège pouvait s'estimer heureuse d'être devant au score, car elle n'avait pas montré grand chose face à une équipe sud-coréenne toujours aussi généreuse et maladroite.

                                                La Corée du Sud récompensée

                                                Le début de la seconde période ressemblait à celui de la première, puisque après une bonne défense de Shin Damyeong devant Herlovsen (48'), la Norvège qui obtenait un penalty dans les toutes premières minutes du deuxième acte, suite à une faute de Kang Chaerim sur Hansen (50'). C'est Herlovsen qui s'en chargeait, et permettait à son équipe de faire le break (51'). Un but cependant peut-être coûteux, puisque Hansen devait quitter le terrain, manifestement touchée au pied. Sur une rare occasion norvégienne, Herlovsen tentait elle de faire la différence seule, et voyait son tir manquer le cadre (60').

                                                Toujours dominatrice, la Corée du Sud se montrait tout de même moins « dangereuse », jusqu'à ce qu'arrivent les vingt dernières minutes de la rencontre. Ji Soyun et Lee Geummin notamment étaient plus en vue, et sur un centre de la deuxième, la première manquait le cadre (73'). Puis Lee Geummin réalisait une belle talonnade qui prenait à revers la défense norvégienne, et permettait à Yeo Minji, accrochée par Mjelde, de battre Hjelmseth et inscrire le premier but sud-coréen du tournoi (78'). Si la Norvège tentait de remettre le pied sur le ballon les minutes suivantes, c'est la Corée du Sud qui poussait pour égaliser, et Lee Geummin obligeait la gardienne norvégienne à se détendre (85'), avant que Yeo Minji ne manque le but de l'égalisation, toujours sur un centre de Lee Geumming, sa tête ratant le cadre de peu (90+3').

                                                La Norvège s'en sort avec une victoire, la deuxième place du groupe, et la qualification pour les huitièmes de finale. Elle n'a cependant pas convaincu, et espère certainement que la blessure de Caroline Hansen n'est pas grave. Du côté de la Corée du Sud, le bilan n'est pas bon, avec trois défaites en trois rencontres, mais elle a réussi à marquer, et peut avoir des regrets face au Nigeria et à la Norvège.


                                                La joueuse du match : Lee Geummin

                                                Elle a beaucoup tenté, et été malheureuse comme ses coéquipières. Mais lorsque la Corée du Sud a poussé en fin de partie, elle était dans tous les bons coups. D'une superbe talonnade pour Yeo Minji, elle a relancé le suspense en fin de rencontre.


                                                Le fait du match

                                                Le but sud-coréen a récompensé les efforts de l'équipe depuis deux matches, et relancé le suspense dans la rencontre en fin de partie. Malgré deux penalties encaissés en début de chaque période, la Corée du Sud n'a jamais baissé le pied et le but a montré que les deux buts norvégiens n'avaient pas changé leur volonté de sauver l'honneur.


                                                Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe A - Troisième journée
                                                Lundi 17 juin 2019
                                                - 21h00
                                                CORÉE DU SUD - NORVÈGE : 1-2 (0-1)
                                                Reims (Stade Auguste Delaune)
                                                Temps agréable (23°C) - Terrain excellent
                                                Spectateurs : 13 034
                                                Arbitres : Marie-Soleil Beaudoin (Canada) assistée de Princess Brown (Jamaïque) et Stephanie-Dale Yee Sing (Jamaïque). Arbitres réservites : Gladys Lengwe (Zambie), Maria Salamasina (Samoa). Arbitres VAR : Christopher Beath (Australie) assisté de Lucie Ratajova (République tchèque) et Mohammed Abdulla Mohammed (Emirats Arabes Unis)

                                                0-1 Caroline GRAHAM HANSEN 5' s.p. (Cho Sohyun ceinture Thorisdottir sur un corner. Penalty réussi par Graham Hansen du droit à ras de terre sur la droite de la gardienne)
                                                0-2 Isabell Lehn HERLOVSEN 51' s.p. (Tacle de Kang Chaerim sur Graham Hansen. Penalty réussi par Herlovsen du droit sur la droite de gardienne)
                                                1-2 YEI Minji 78' (Passe de Lee Geummin)

                                                Avertissements : Cho Sohyun 4', Yeo Minji 85' pour la Corée du Sud

                                                Corée du Sud : 18-Kim Minjung ; 2-Lee Eunmi (3-Jeong Yeonga 79'), 14-Shin Damyeong, 5-Kim Doyeon, 16-Jang Selgi ; 23-Kang Chaerim (7-Lee Mina 66'), 10-Ji Soyun, 8-Cho Sohyun (cap.) ; 17-Lee Geummin, 13-Yeo Minji, 9-Moon Mira (12-Kang Yumi 82'). Entr.: Yoon Dukyeo
                                                Non utilisées : 1-Kang Gaae, 21-Jung Boram, 4-Hwang Boram, 6-Lim Seonjoo, 11-Jung Seolbin, 15-Lee Youngju, 19-Lee Sodam, 20-Kim Hyeri, 22-Son Hwayeon
                                                Norvège : 1-Ingrid Hjelmseth ; 2-Ingrid Moe Wold, 3-Maria Thorisdottir, 6-Maren Nævdal Mjelde (cap.), 17-Kristine Minde ; 10-Caroline Graham Hansen (18-Frida Leonhardsen Maanum 54'), 8-Vilde Bøe Risa, 14-Ingrid Syrstad Engen, 16-Guro Reiten ; 11-Lisa-Marie Karlseng Utland (21-Karina Sævik 46'), 9-Isabell Lehn Herlovsen (7-Elise Hove Thorsnes 69'). Entr.: Martin Sjögren
                                                Non utilisées : 12-Cecilie Hauståker Fiskerstrand, 23-Oda Maria Hove Bogstad, 4-Stine Hovland, 5-Synne Skinnes Hansen, 13-Therese Sessy Åsland, 15-Amalie Vevle Eikeland, 19-Cecilie Redisch Kvamme, 22-Emilie Nautnes

                                                Mardi 18 Juin 2019
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...es_a15946.html
                                                2011 2012 2016 2017 2018 2019

                                                Commentaire


                                                • Bleues - Une troisième victoire dans la douleur

                                                  Après une première période poussive, les Bleues ont accéléré en seconde période trouvant la faille sur penalty obtenu avec l'appel de la VAR. Wendie Renard sur sa deuxième tentative a libéré son équipe.

                                                  Cascarino et Ebere (photo Frédérique Grando/FOF)
                                                  Cascarino et Ebere (photo Frédérique Grando/FOF)



                                                  Avec le statut de qualifié pour les huitièmes, la sélectionneure Corinne Diacre avait opéré quatre changements dans son équipe de départ face au Nigeria en course de son côté pour terminer parmi les meilleurs troisièmes. Des choix attendus avec Périsset titularisée à la place de Torrent, Bilbault suppléant Bussaglia, et dans le secteur offensif, Diani et Le Sommer (sous le coup d'une suspension) cédaient leur place à Asseyi et Cascarino.

                                                  Première période poussive

                                                  Ce sang frais n'allait pas pour autant offrir une rencontre très animée. La forte densité des Nigérianes dans le secteur défensif et le manque de mobilité offensif des Tricolores ne laissaient pas de places aux occasions. Il fallait finalement s'en remettre aux quelques coups de pied arrêtés. Avec huit joueuses nigérianes dans les 5,5 m, les corners de Thiney ou Majri trouvaient leur solution en étant joués longs. Henry était trouvée à trois reprises (12e, 17e, 28e) mais sans pouvoir conclure par une action cadrée que ce soit sur une remise vers Asseyi, une belle tentative du droit ou un coup de tête.

                                                  A la pointe de l'attaque, Gauvin n'était pas plus à l'aise face au système adverse. Un premier coup de tête sur une action bien combinée entre Majri et Asseyi passait au dessus (15e), les deux autres opportunités ne donnaient rien de mieux, le placement de l'attaquante des Bleues ne lui permettait pas d'être en position de reprendre (41e, 45e), cette dernière action lui coûtant un avertissement pour jeu dangereux.

                                                  Alors que l'on aurait pu les attendre en contre-attaques, les partenaires d'Oparanozie n'étaient pas plus dangereuses. Une alerte sur un corner en début de match avec la tête d'Oparanozie dégagée devant la ligne par Henry (4e) et un coup franc d'Ebere sans danger (22e) étaient les seules tentatives adverses.

                                                  Un autre visage après la pause

                                                  Thiney au duel avec Okobi a été plus en vue en seconde (photo Eric Baledent/FOF)
                                                  Thiney au duel avec Okobi a été plus en vue en seconde (photo Eric Baledent/FOF)


                                                  La physionomie de la seconde période est diamétralement opposée à la première. Les Bleues portées vers l'avant bousculaient la défense nigériane. Quelques premiers ajustements (47e, 52e, 53e, 56e) et Thiney était proche de trouver la faille sur un centre de Cascarino en retrait mais elle ouvrait trop son pied gauche (59e). Majri venait enfin offrir le premier tir cadré tricolore suite à un corner de Thiney renvoyé dans l'axe; De l'extérieur de la surface, sa tentative était bloquée par Nnadozie (65e). Thiney était de nouveau dangereuses après avoir pris une position plus en pointe suite à la sortie de Gauvin. Elel se jetait pour dévier le ballon centré par Asseyi mais le cadre se dérobait à nouveau (66e). C'est ensuite Henry qui tentait sa chance mais son tir bien parti était contré par Ebi (69e).

                                                  La VAR et Renard débloquent la situation

                                                  La faute sur Asseyi (photo Eric Baledent)
                                                  La faute sur Asseyi (photo Eric Baledent)


                                                  Le match basculait finalement grâce au double usage de la VAR. Tout d'abord pour confirmer la faute de Ebere sur Asseyi déséquilibrée dans la surface (74e), puis pour donner à retirer le penalty envoyé sur le poteau par Renard (76e). La gardienne qui avait quitté sa ligne trop ne pouvait rien sur le deuxième essai frappé à l'opposé du premier (1-0, 79'). Une victoire dans la douleur que Le Sommer entrée en jeu aurait pu bonifier d'un coup de tête sur un centre d'Asseyi (87e). Mais la victoire n'a pas été des plus probantes, la France a malgré réussi un sans-faute et doit désormais se projeter vers les huitièmes de finale.


                                                  Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe A - Troisième journée
                                                  Lundi 17 juin 2019
                                                  - 21h00
                                                  NIGERIA - FRANCE : 0-1 (0-0)
                                                  Rennes (Roazhon Park)
                                                  Temps agréable (22°C) - Terrain excellent
                                                  Spectateurs : 28 267
                                                  Arbitres : Melissa Borjas (Honduras) assistée de Shirley Perello (Honduras) et Felisha Mariscal (USA). Arbitres réservistes : Maria Carvajal (Chili), Leslie Vasquez (Chili). Arbitres VAR : Danny Makkelie (Pays-Bas) assisté de Loreto Toloza (Chili) et Pawel Gil (Pologne)

                                                  But :
                                                  1-0 Wendie RENARD 79' s.p.
                                                  (Faute de Ngozi sur Asseyi. Penalty donné après usage de la VAR. Première tentative de Renard envoyée sur le poteau gauche. Penalty donné à retirer et Renard change de côté en ouvrant son pied droit pour le mettre dans la lucarne gauche de Nnadozie)

                                                  Avertissements : Ngozi Ebere 27' et 75', Chiamaka Nnadozie 77', Rita Chikwelu 90+8' pour le Nigeria ; Valérie Gauvin 45' pour la France
                                                  Expulsion : Ngozi Ebere 75' pour le Nigeria

                                                  NB. Penalty après usage de la VAR pour une faute de Ngozi qui pousse dans le dos Asseyi en extension. Frappe du droit de Renard sur le poteau (76'). Le penalty est donné à retirer après Nnadozie ait quitté sa ligne de but avant la frappe)

                                                  Nigeria : 16-Chiamaka Nnadozie ; 20-Chidinma Okeke, 5-Onome Ebi, 3-Osinachi Ohale, 4-Ngozi Ebere ; 18-Halimatu Ayinde, 10-Rita Chikwelu, 13-Ngozi Okobi ; 17-Francisca Ordega (6-Evelyn Nwabuoku 84'), 9-Desire Oparanozie (cap.) (12-Uchenna Kanu 90'), 8-Asisat Oshoala (7-Anam Imo 84'). Entr.: Thomas Dennerby
                                                  Non utilisées : 1-Tochukwu Oluehi, 21-Alaba Jonathan, 2-Amarachi Okoronkwo, 11-Chinaza Uchendu, 15-Rasheedat Ajibade, 19-Chinwendu Ihezuo, 22-Alice Ogebe, 23-Ogonna Chukwudi
                                                  France : 16-Sarah Bouhaddi ; 2-Eve Périsset, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard, 10-Amel Majri ; 14-Charlotte Bilbault, 6-Amandine Henry (cap.) ; 20-Delphine Cascarino (9-Eugénie Le Sommer 62'), 17-Gaëtane Thiney (8-Grace Geyoro 89'), 18-Viviane Asseyi ; 13-Valérie Gauvin (11-Kadidiatou Diani 63'). Entr.: Corinne Diacre
                                                  Non utilisées : 1-Solène Durand, 21-Pauline Peyraud-Magnin, 4-Marion Torrent, 5-Aïssatou Tounkara, 7-Sakina Karchaoui, 12-Emelyne Laurent, 15-Elise Bussaglia, 22-Julie Debever, 23-Maeva Clemaron

                                                  (photo Frédérique Grando/FOF)
                                                  (photo Frédérique Grando/FOF)

                                                  (photo Eric Baledent/FOF)
                                                  (photo Eric Baledent/FOF)


                                                  Mardi 18 Juin 2019
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/Bleues-U...ur_a15945.html
                                                  2011 2012 2016 2017 2018 2019

                                                  Commentaire


                                                  • Résultats du jour :

                                                    Chine 0 - 0 Espagne


                                                    Afrique du Sud 0 - 4 Allemagne
                                                    0 - 1 : Melanie Leupolz 14'
                                                    0 - 2 : Sara Däbritz 29'
                                                    0 - 3 : Alexandra Popp 40'
                                                    0 - 4 : Lina Magull 58'



                                                    Nigeria 0 - 1 France
                                                    Ngozi Ebere 75' (NGA)
                                                    0 - 1 : Wendie Renard 79' (SP)



                                                    Corée du Sud 1 - 2 Norvège
                                                    0 - 1 : Caroline Graham Hansen 4' (SP)
                                                    0 - 2 : Isabell Lehn Herlovsen 50' (SP)
                                                    1 - 2 : Yeo Minji 78'
                                                    Dernière modification par Rem56, 23/06/2019, 02h09.
                                                    2011 2012 2016 2017 2018 2019

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X