Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe du Monde 2019

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Thiney depuis que je suis le foot féminin elle est là et elle est toujours aussi quelconque
    Bussaglia ne m'a jamais emballé.
    Et ça va pas s'arranger avec le temps, elles vont avoir 34 ans cette année, qu'on soit incapable de trouver de la relève est inquiétant.

    Gauvin effectivement on a rien trouvé de mieux en AC ? Et l'ArD je suis pas impressionné non plus.

    En gros en remplaçant Gauvin, Thiney, Bussaglia, Torrent par Hegerberg, Marozcan, Van der Senden et Bronze, les américaines pourraient commencer à trembler

    Commentaire


    • Je viens de revoir la conf de diacre. Et d apprendre que renard joue sa derniere coupe du monde, elle va etre contente d etre mise a la retraitre a 28 ans. Decidement cette entraineur manque pour le moin de psychologie, le seul hic c est qu' elle ne le fait pas avec tout le monde. Moi perso je suis a fond derriere l EDF mais que cette oersonne remporte la CDM me generait. D un autre cote si elle reussit, c est peut etre moi le blaireau qui arrive pas a voir en elle des qualites hors norme. Et puis apres tout domenech a faillit etre champion du monde, comme quoi....

      Commentaire


      • Envoyé par ALEXOLMAPASS Voir le message

        je ne partage pas ton avis. mais chacun son opinion
        thiney est clairement protégé et le comportement de diacre le confirme depuis son arrivée et ses propos contre l OL a peine voilées ainsi que le capitanat donné a Georges ainsi que sa sélection systématique. il y a qq chose de pourri a la fede (espérant un jour que JMA fasse le ménage dans les rangs si il décide de se présenter prochainement)
        et oui LYONNAISE ou pas. je trouve meilleur CASCARINO. que diani
        l arbitrage féminin quelque soit le niveau est une mascarade a vouloir a tout prix faire arbitrer par des femmes on en arrive a des incompétences flagrantes pire que chez les hommes
        les erreurs en faveur du Quatar sur le championnat de France en sont la preuve vivante
        Chacun son opinion oui, mais j'ai l'impression quand même que la tienne tiens plus d'un ressenti que d'autre chose.
        Thiney protégé mais à passé les 5 premiers rassemblement (10 premiers match) de l'ère Diacre chez elle.
        Le capitanat de Laura Georges c'est 1 fois capitaine sur les 10 matchs ou elle n'était pas encore retraité (4 ou elle à jouée presque tous le match, 4 ou elle a pas joué ou presque pas et 2 ou elle a joué une mi-temps) sous l'ère Diacre, dans le même temps, 1 pour Eugénie et le reste pour Amandine.

        Concernant l'arbitrage des femmes, je suis plutôt d'accord, même si sur cette CDM, les polémiques sont plus du à l'intervention de la VAR chapeauté par des hommes.

        Commentaire


        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
          Les maillons faibles de l'EdF sont connus :

          - Torrent, Gauvin, Bussaglia et Thiney pour les titulaires

          - le banc à quelques exceptions (Tounkara, Perisset)

          - un seul poste doublé, Diani/Cascarino

          Torrent/Perisset, on n'a pas mieux en magasin.

          Gauvin, on aurait pu avoir mieux. Mais Diacre s'est fixé sur elle et n'a pas donné du temps de jeu aux autres possibilités. Aujourd'hui ne pas mettre Gauvin en AC, c'est du bricolage.

          Thiney et Bussaglia, je ne suis pas convaincu que l'on ait mieux en stock sur un match. Mais je suis tout autant convaincu qu'elles ne tiendront pas un tournoi (et qu'elles ont assez de métier pour gérer leurs matches et donc affaiblir le rendement de l'équipe avec un gros risque sur un match couperet comme le 1/8ème). Pour elles, c'est le choix du banc fait par Diacre qui pose question.
          Torrent, personnellement, je la préfère a Amel (en tant que latérale), mais de toute façon comme tu le dis, on a pas mieux en stock.
          Gauvin, a part ELS et sans doute Katoto, on a pas mieux non plus, et c'est un poste ou elle a fait des essais.
          Bussaglia / Bilbaut (qui est sa 1er remplaçante) on a mieux.
          Thiney, il aurait fallu qu'elle donne plus sa chance à Lavogez, qui ne l'a pas eu quand elle a décidé de suivre les consignes de Diacre à savoir changer de club pour avoir plus de temps de jeux.

          Commentaire


          • Envoyé par anaxagore Voir le message
            Je viens de revoir la conf de diacre. Et d apprendre que renard joue sa derniere coupe du monde, elle va etre contente d etre mise a la retraitre a 28 ans. .
            Sérieux ? Quelle conférence de presse ?

            Commentaire


            • Envoyé par anaxagore Voir le message
              Je viens de revoir la conf de diacre. Et d apprendre que renard joue sa derniere coupe du monde, elle va etre contente d etre mise a la retraitre a 28 ans. Decidement cette entraineur manque pour le moin de psychologie, le seul hic c est qu' elle ne le fait pas avec tout le monde. Moi perso je suis a fond derriere l EDF mais que cette oersonne remporte la CDM me generait. D un autre cote si elle reussit, c est peut etre moi le blaireau qui arrive pas a voir en elle des qualites hors norme. Et puis apres tout domenech a faillit etre champion du monde, comme quoi....
              Peut etre que c'est wendy qui a laissé entendre que c'etait sa derniere CDM. La plupart des filles arrêtes aux alentours de 30 ans ( necib, boulleau, houara...), wendy renard a 29 ans dans 1 mois, la prochaine CDM elle aura 33 ans.
              Envoyé par imago01
              toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
              Envoyé par imago01
              allez l'OM

              Commentaire


              • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

                Peut etre que c'est wendy qui a laissé entendre que c'etait sa derniere CDM. La plupart des filles arrêtes aux alentours de 30 ans ( necib, boulleau, houara...), wendy renard a 29 ans dans 1 mois, la prochaine CDM elle aura 33 ans.
                Tu avoueras que c est indélicat, c est le genre d annonce dont la primeur doit revenir à la joueuse. Tu fais ça chez les hommes c est une affaire d état. Surtout que renard est sous contrat longue durée avec l ol et qu' a priori elle n a jamais évoqué quoique ce soit. De toute façon les 2 sont partis sur de mauvaises bases.
                pour thiney , certes elle ne l a pas prise tout de suite pour que cela ne soit pas trop visible mais c était évident qu' elle allait en faire une titulaire. Elles sont copines depuis bien longtemps. Etc est quand même diacre qui avait dit que seul Laura Georges était partante certaine pour la CDM, elle s était bien plantée sur ce coup. En règle générale elle fait pas dans la finesse et si la France échoué, ça va dézinguer sévère.

                Commentaire


                • Coupe du Monde - Groupe C : ITALIE - BRÉSIL : Réactions avec les Brésiliennes, possibles adversaires des Bleues

                  Retrouvez les réactions de sélectionneurs et celles des Brésiliennes Marta, Cristiane et Kathellen Sousa qui évoquent également le possible huitième face à la France, dimanche prochain.


                  Vadão (entraîneur du Brésil) : "On respecte plus la France en tant que pays hôte"


                  Le sélectionneur brésilien (photo FIFA.com)


                  « Le Brésil s’est qualifié dans un groupe relevé avec six points, c’est ce que je retiens. Pour un but de différence, on va rencontrer la France ou l’Allemagne. Mais on ne doit rien regretter. On doit faire face à n’importe quelle équipe. On respecte plus la France en tant que pays hôte mais aussi l’Allemagne au vu du football qu’elle développe. Mais on doit être prêts face à n’importe quelle équipe ».
                  Sur son groupe : « On doit toujours avoir des joueuses d’expérience dans un groupe qui donnent une stabilité aux joueuses plus jeunes. C’est important d’avoir cette jeunesse qui a plus cette envie et cette volonté de se donner. Cet équilibre entre des très bonnes jeunes joueuses et des joueuses d’expérience est vraiment essentiel ».
                  Sur les blessures : « Il n’y a pas de problèmes ou d’erreurs à ce niveau. Il n’existe pas de surcharge de travail. Andressa Alves a été préservée depuis hier car elle a ressenti une douleur. Formiga n’était pas apte mais est importante dans l’équipe. Les autres joueuses c’est différent. Fabiana venait déjà en sélection avec une blessure. Erika elle est arrivée avec une blessure au genou et il y avait un fort risque qu’il tourne. Tous les efforts ont été faits pour que les athlètes voulues participent à la Coupe du monde ».

                  Milena Bertolini (entraîneure de l’Italie) : "C'est un match plein d'apprentissages"


                  La sélectionneuse italienne (photo FIFA.com)


                  « On est heureuses de s’être qualifiées, c'était inattendu. C’était notre objectif donc finir premières de notre groupe, c’est un gros pas supplémentaire.
                  C'est un match plein d'apprentissages, il faut qu'on joue plus au football. On doit tenter de jouer au ballon en étant plus agressives. La première période était équilibrée, on aurait pu obtenir un peu plus, mais en deuxième période on a arrêté de jouer. On a quand même essayé d’accrocher le nul et d’égaliser. Mais contre une équipe aussi expérimentée c’était difficile ».

                  Manuela Giugliano (milieu de terrain de l’Italie) : "Nous avons atteint notre principal objectif"
                  « Nous sommes déçues du résultat d’aujourd’hui parce que nous avons perdu le match, mais en même temps, nous avons atteint notre principal objectif dans cette compétition qui était d’atteindre les 1/8e de finale. Nous étions un peu fatiguées parce que nous avons vécu deux duels très disputés lors des premiers matchs. Cela a probablement participé à provoquer des erreurs et altérer notre jeu. Mais en même temps, nous avons fait face à une équipe très forte, le Brésil, qui a très bien joué. Nous étions conscientes que ce troisième match serait également une bataille tout aussi difficile ».

                  Marta (attaquante du Brésil) : "On continue d’avancer sans se soucier de l’adversaire"
                  « Je suis très heureuse d’avoir battu le record de Klose. C’était important d’aider mon équipe à gagner pour que l’on puisse se qualifier et continuer dans le tournoi. Ce record est aussi important pour les femmes qui se battent constamment pour améliorer la condition féminine dans tous les domaines. Ce record est de nous toutes ».
                  Sur sa condition physique : « Quand on revient d’une blessure comme la mienne, il faut toujours un temps pour retrouver son niveau. J’ai été jusqu’où je pouvais aller sans rien sentir. Ce n’est pas à cause de ma condition physique que je suis sortie aujourd’hui, c’est pour me préserver pour les matchs à venir. Cela permet aussi d’éviter une blessure ou une douleur sur la fin du match. Mais c’est une situation frustrante car un athlète veut toujours jouer tous les matchs ».
                  Sur le futur adversaire en huitièmes : « On sait ce que l’on doit faire au prochain match. On continue d’avancer dans le tournoi sans se soucier de l’adversaire. Qu’importe qui ce sera, on sera prêtes ».

                  Cristiane (attaquante du Brésil) : "Les États-Unis, la France, il n’y a pas de problème, on doit prendre ce qui vient."
                  « On est très contentes. La qualification était importante. Maintenant, que l’on croise la France ou non, peu importe. C’est une Coupe du monde, il faut être prêtes à affronter tout le monde. Les États-Unis, la France, il n’y a pas de problème, on doit prendre ce qui vient ».
                  Sur un éventuel huitième face à la France : « On ne doit pas se sous-estimer. On se souvient du passé, des défaites, des erreurs que l’on avait faites… Mais on doit rentrer à fond dans ces matchs sans se poser de questions. Je ne sais pas si ce sera la France, je n’en ai aucune idée. Qu’importe qui vient, il faudra l’affronter ».
                  Sur sa sortie et celle de Marta : « On doit être intelligentes et savoir se préserver pour la suite de la compétition. C’est un tournoi très relevé, il y a d’autres joueuses qui peuvent être utilisées. C’est important pour elles aussi de jouer et de sortir du banc, pour que tout le groupe participe. Une Coupe du monde, c’est un groupe entier. Regardez les États-Unis, ils n’ont pas hésité à faire tourner ».

                  Kathellen Sousa (défenseure du Brésil) : "On espérait un résultat plus large"
                  « Nous sommes très heureuses car on a beaucoup travaillé en ce sens. On espérait un résultat plus large mais on est heureuses de se qualifier. On savait que cela allait être un match difficile car en Coupe du monde, il n’y a pas d’affrontement facile. Les Italiennes étaient bien préparées et fortes devant. Mais on est parvenu à tenir ce résultat pour passer en huitièmes. »

                  Mercredi 19 Juin 2019
                  Daniel Marques

                  https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...es_a15952.html
                  2011 2012 2016 2017 2018 2019

                  Commentaire


                  • Coupe du Monde - Groupe D : l'ANGLETERRE réalise le sans-faute

                    L'Angleterre a confirmé par une troisième victoire face au Japon à Nice. Un succès obtenu grâce au doublé d'Ellen White

                    Ellen White signe un doublé (photo FIFA.com)
                    Ellen White signe un doublé (photo FIFA.com)



                    Les Japonaises qui n'ont pas impressionné depuis le début du tournoi se procurait une première occasions sur un superbe coup franc de 30 m de Yokohama qui prenait le chemin de la lucarne droite de Bardsley avant son intervention (9e). Les Anglaises allaient être plus efficaces. Une relance de Kumagai interceptée au milieu, la jeune Stanway se déjouait de Sugita et trouvait White en glissant une passe vers la surface. L'attaquante concluait d'un ballon piqué du gauche (0-1, 14').

                    C'est ensuite la gardienne japonaise qui évitait le break. Décisive sur des frappes de Scott (18e), Stanway (19e) ou encore Daly (34e) avant la pause, elle récidivait d'une belle parade lors que Duggan reprenait du droit (59e). Et alors que le Japon sortait un peu plus face à une équipe d'Angleterre qui gérait, Sugasawa manquait deux opportunités. A l'opposé, White était bien plus efficace pour exploiter une passe de Carney et réussir le doublé (0-2, 84').

                    Solides et appliquées, les Anglaises ont de nouveau géré leur match et réalisent le sans-faute avant d'entrevoir la suite de la compétition sereinement.


                    Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe D - Troisième journée
                    Mercredi 19 juin 2019
                    - 21h00
                    JAPON - ANGLETERRE : 0-2 (0-1)
                    Nice (Allianz Riviera)
                    Temps ensoleillé (26°C) - Terrain excellent
                    Spectateurs : 14 319
                    Arbitres : Claudia Umpiérrez (Uruguay) assistée de Luciana Mascarana (Uruguay) et Monica Amboya (Equateur). Arbitres réservistes : Maria Carvajal (Chili), Queency Victoire (Maurice). Arbitres VAR : Carlos Del Cerro Grande (Espagne) assisté de Leslie Vasquez (Chili) et José Maria Sanchez (Espagne)

                    Buts :
                    0-1 Ellen WHITE 14'
                    (Stanway en duel avec Sugita sur la gauche arrive à glisser une passe vers l'avant pour White qui entre dans la surface et place un ballon piqué du gauche qui va se loger dans le but malgré la tentative désespérée de Ichise)
                    0-2 Ellen WHITE 84' (Scott au milieu trouve Carney qui glisse dans la course de White entre deux défenseures qui frappe du droit dans sa course)

                    Aucun avertissement

                    Japon : 18-Ayaka Yamashita ; 22-Risa Shimizu, 4-Saki Kumagai (cap.), 5-Nana Ichise, 3-Aya Sameshima ; 11-Rikako Kobayashi (17-Narumi Miura 62'), 7-Emi Nakajima, 6-Hina Sugita, 19-Jun Endo (13-Saori Takarada 85') ; 20-Kumi Yokoyama (9-Yuika Sugasawa 61'), 8-Mana Iwabuchi. Entr.: Asako Takakura
                    Non utilisées : 1-Sakiko Ikeda, 21-Chika Hirao, 2-Rumi Utsugi, 10-Mizuho Sakaguchi, 12-Moeka Minami, 14-Yui Hasegawa, 15-Yuka Momiki, 16-Asato Miyagawa, 23-Shiori Miyake
                    Angleterre : 1-Karen Bardsley ; 2-Jill Scott, 5-Stephanie Houghton (cap.), 6-Millie Bright, 12-Demi Stokes ; 8-Jill Scott, 4-Keira Walsh (16-Jade Moore 72'), 19-Georgia Stanway (20-Karen Carney 74') ; 17-Rachel Daly, 18-Ellen White, 11-Toni Duggan (7-Nikita Parris 83'). Entr.: Phil Neville
                    Non utilisées : 13-Carly Telford, 21-Mary Earps, 3-Alex Greenwood, 9-Jodie Taylor, 10-Francesca Kirby, 14-Leah Williamson, 15-Abbie McManus, 22-Beth Mead, 23-Lucy Staniford

                    Jeudi 20 Juin 2019
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...te_a15954.html
                    2011 2012 2016 2017 2018 2019

                    Commentaire


                    • Coupe du Monde - Groupe D : la remontada de l'ARGENTINE élimine l'ÉCOSSE

                      Alors que l'Écosse avait réussi à prendre le large en menant 3-0 face à l'Argentine, les Sud-Américaines ont réussi un retour tonitruant conclu sur un haletant penalty donné à retirer après un premier arrêt de la gardienne écossaise.


                      Les Écossaises pensaient avoir fait le plus dur (photo Frédérique Grando/FOF)



                      Malgré la volonté et l'envie affichée, les Argentines n'étaient pas en réussite en première période. Alors que l'ouverture du score semblait proche avec une double occasion, deux minutes plus tard, les Écossaises douchaient les ardeurs argentines. A une tête de Larroquette renvoyée par la barre, suivie d'une frappe de Jaimes sur la gardienne, Little répondait par un but en se jetant sur un centre de retrait de Cuthbert qui avait fait la différence (1-0, 19').

                      L'Écosse menait 3-0


                      Shelley Kerr, la coach écossaise


                      Ce but permettait à l'Écosse d'entrevoir une qualification alors qu'un match nul condamnait les deux équipes à un retour à la maison. La qualification était assurée dès la reprise. Consécutif à un corner, le ballon revenait à Little sur la droite qui délivrait un centre pour la reprise de la tête de Beattie, esseulée (2-0, 49'). C'était même un large succès qui se profilait suite au but de Cuthbert à l'affût suite à un premier arrêt de Correa (3-0, 69').

                      L'arbitre consulte la VAR (photo Eric Baledent/FOF)
                      L'arbitre consulte la VAR (photo Eric Baledent/FOF)

                      Mais tout allait basculer dans les vingt dernières minutes. La sélectionneuse écossaise n'avait pas encore effectué de remplacements au contraire de son homologue argentin qui sortait sa capitaine Banini pour faire entrer Menéndez. Un choix payant. Cette dernière allait inscrire le premier de son équipe dans cette Coupe du Monde et mettre fin à une série de 284 minutes sans marquer en Coupe du Monde. Cinq minutes après, l'espoir renaissait avec le deuxième but signé Bonsegundo sur un service de Menéndez et avec l'aide de la barre et de la gardienne (3-2, 79').

                      Le suspense était à son comble à la 86e minute lorsque l'arbitre faisait appel à la VAR pour une faute sur Cometti. Penalty confirmé que Bonsegundo se chargeait de frapper. Alexander repoussait la tentative qui manquait de puissance. Un arrêt qui permettait à l'Écosse de rester qualifiée. Sauf que la VAR était de nouveau consulté comme deux jours auparavant lors de Nigeria - France. Même décision, même effet, la gardienne était sanctionnée pour avoir quitté sa ligne et cette fois Bonsegundo marquait le but de l'égalisation. Une réalisation qui condamne l'Écosse et laisse un infime espoir à l'Argentine.


                      La joueuse du match : Milagros Menéndez

                      Elle n'est qu'à l'heure de jeu, en remplacement de la capitaine Banini, peu en vue. Un choix fort et payant du coach argentin puisque Menéndez a tout d'abord permis de marquer le premier but de son équipe, relancée par la suite. Elle a ensuite offert une passe décisive à Bonsegundo qui s'est chargée de marquer les deux autres buts.


                      Le fait du match

                      La deuxième utilisation de la VAR pour décider de redonner le penalty à retirer a une nouvelle fois été un choix fort. Cette nouvelle disposition règlementaire qui oblige à avoir un pied sur la ligne avant le début de la frappe et l'appel à la VAR pour le vérifier semble montrer que cela risque de se reproduire suivant


                      Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe D - Troisième journée
                      Mercredi 19 juin 2019
                      - 21h00
                      ÉCOSSE - ARGENTINE : 3-3 (1-0)
                      Paris (Parc des Princes)
                      Spectateurs : 28 205
                      Temps partiellement couvert (22°C) - Terrain excellent
                      Arbitres : Ri Hyang Ok (Corée du Nord) assistée de Hong Kum Nyo (Corée du Nord) et Kim Kyoung Min (Corée du Sud). Arbitres réservistes : Lidya Tafesse Abebe (Ethiopie), Makoto Bozono (Japon). Arbitres VAR : Bastian Dankert (Allemagne) assisté de Katrin Rafalski (Allemagne) et Drew Fischer (Canada)

                      1-0 Kim LITTLE 19' (Cuthbert récupère le ballon après une première repoussée sur le côté gaucje et remet en retrait pour Little dans l'axe qui se jette à 5 m qui tacler du droit)
                      2-0 Jennifer BEATTIE 49' (Centre rentrant de Little depuis la droite pour Beattie, seule au second poteau qui ajuste une reprise de la tête en force)
                      3-0 Erin CUTHBERT 69' (Corner repris de la tête par Beattie, Correa repousse mais Cuthbert n'a plus qu'à pousser de la tête à bout portant)
                      3-1 Milagros MENENDEZ 74' (Suite à une relance de la gardienne Correa, Ippolito au milieu de terrain glisse dans la course de Menendez sur la gauche qui s'avance dans la surface et ouvre son pied droit à 10 m pour placer côté opposé)
                      3-2 Florencia BONSEGUNDO 79' (Menendez joue en retrait sur Bonsegundo à 20 m du but qui élimine son adversaire et arme une frappe du droit qui va heurter le dessous de la barre avant de rebondir derrière la ligne et de ressortir)
                      3-3 Florencia BONSEGUNDO 90+4' s.p. (Deuxième tentative sur penalty. Frappe en force du droit à ras de terre plein axe)

                      Avertissements : Erin Cuthbert 85', Caroline Weir 85', Lee Alexander 90+3' pour l'Ecosse ; Mariana Larroquette 75' pour l'Argentine

                      NB. Faute de Howard sur Cometti. Penalty tiré par Florencia Bonsegundo frappé avec peu de puissance sur la droite de Alexander qui repousse (90+2'). Donné à retirer après que la gardienne ait quitté la ligne trop tôt.

                      Écosse : 1-Lee Alexander ; 2-Kirsty Smith (15-Sophie Howard 86'), 4-Rachel Corsie (cap.), 5-Jennifer Beattie, 3-Nicola Docherty ; 8-Kim Little, 10-Leanne Crichton, 9-Caroline Weir ; 11-Lisa Evans (20-Fiona Brown 86'), 22-Erin Cuthbert, 18-Claire Emslie. Entr.: Michelle Kerr
                      Non utilisées : 12-Shannon Lynn, 21-Jenna Fife, 6-Joanne Love, 7-Hayley Lauder, 13-Jane Ross, 14-Chloe Arthur, 17-Joelle Murray, 19-Lana Clelland, 23-Elizabeth Arnot
                      Argentine : 1-Vanina Correa ; 8-Ruth Bravo, 2-Agustina Barroso, 6-Aldana Cometti, 3-Eliana Stabile ; 19-Mariana Larroquette, 5-Vanesa Santana (14-Miriam Mayorga 82'), 16-Lorena Benitez, 11-Florencia Bonsegundo ; 10-Estefania Banini (cap.) (22-Milagros Menéndez 60'), 9-Soledad Jaimes (20-Dalila Ippolito 71'). Entr.: Carlos Borrello
                      Non utilisées : 12-Gabriela Garton, 23-Solana Pereyra, 4-Adriana Sachs, 7-Yael Oviedo, 13-Virginia Gomez,15-Maria Potassa, 17-Mariela Coronel, 18-Gabriela Chavez, 21-Natalie Juncos

                      Jeudi 20 Juin 2019
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...SE_a15953.html
                      2011 2012 2016 2017 2018 2019

                      Commentaire


                      • Résultats du jour :

                        Japon 0 - 2 Angleterre
                        0 - 1 : Ellen White 14'
                        0 - 2 : Ellen White 84'



                        Écosse 3 - 3 Argentine
                        0 - 1 : Kim Little 19'
                        0 - 2 : Jennifer Beattie 49'
                        0 - 3 : Erin Cuthbert 69'
                        1 - 3 : Milagros Menéndez 74'
                        2 - 3 : Lee Alexander 79' (CSC)
                        3 - 3 : Florencia Bonsegundo 90'+4 (SP)
                        2011 2012 2016 2017 2018 2019

                        Commentaire


                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                          Les maillons faibles de l'EdF sont connus :

                          - Torrent, Gauvin, Bussaglia et Thiney pour les titulaires

                          - le banc à quelques exceptions (Tounkara, Perisset)

                          - un seul poste doublé, Diani/Cascarino

                          Torrent/Perisset, on n'a pas mieux en magasin.

                          Gauvin, on aurait pu avoir mieux. Mais Diacre s'est fixé sur elle et n'a pas donné du temps de jeu aux autres possibilités. Aujourd'hui ne pas mettre Gauvin en AC, c'est du bricolage.

                          Thiney et Bussaglia, je ne suis pas convaincu que l'on ait mieux en stock sur un match. Mais je suis tout autant convaincu qu'elles ne tiendront pas un tournoi (et qu'elles ont assez de métier pour gérer leurs matches et donc affaiblir le rendement de l'équipe avec un gros risque sur un match couperet comme le 1/8ème). Pour elles, c'est le choix du banc fait par Diacre qui pose question.
                          Le gros point noir de l'équipe de France, c'est surtout sa profondeur de banc... on constate bien que pas mal de joueuses n'ont pas ou plus le niveau international, et que l'absence de certaines joueuses dans cette CDM (Katoto, Lavogez, Hamraoui, Kaci, voire Dali) sont assez préjudiciables pour pouvoir avoir des choix et réaliser un vrai turn-over et d'autres possibilités. Autre problème, Diacre s'est bornée avec son système de jeu... avec des joueuses qui ne sont pas au bon endroit et/ou pas au niveau. La marge de manoeuvre est donc très mince...
                          2011 2012 2016 2017 2018 2019

                          Commentaire


                          • Quelqu’un a vu le match Ecosse Argentine ?
                            Je serais curieux de savoir comment l’Argentine a pu mettre 3 buts, les Ecossaises se sont liquefier ?

                            Commentaire


                            • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                              Quelqu’un a vu le match Ecosse Argentine ?
                              Je serais curieux de savoir comment l’Argentine a pu mettre 3 buts, les Ecossaises se sont liquefier ?
                              Les écossaises se sont écroulées physiquement et les argentines se sont battues comme des lionnes après le premier but.ca restait très pauvre techniquement mais quelle grinta. Par contre entre le penalty de la 85 em minute et la réalisation vers la 93 em , ça n a pas joue et l arbitre n en a pas tenue compte pour le temps additionnel. Vu la tournure du match les argentines étaient en colère.

                              Commentaire


                              • En tout cas y avait 2 anglaises bien mignonnettes hier soir
                                Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

                                Commentaire


                                • L'Argentine quasiment éliminée du coup, belle affaire pour le Nigéria qui se rapproche de la qualif et ça remet plein d'espoir pour le Chili dans le groupe F s'ils battent la Thailande par au moins 3 buts d'écart. Et pour le vainqueur de Cameroun - Nouvelle Zélande s'il y en a un.

                                  Et conséquence indirecte pour nous, on est toujours pas sûre d'affronter le Brésil parce que si les 3èmes des poules E et F se qualifient tous les 2 avec les 3èmes des poules B et C, on affronterait alors le 3ème de la poule E si j'ai bien suivi.

                                  Donc si je dis pas de connerie si les 2 conditions suivantes sont respectées

                                  Si le Cameroun ou la Nouvelle-Zélande s'imposent par 2 buts d'écart ou par un but d'écart mais en marquant au moins 2 fois voire 3.
                                  Si le Chili bat la Thailande par au moins 3 buts d'écart

                                  On affronterait alors le vainqueur de Cameroun - Nouvelle Zélande

                                  Sinon ça sera le Brésil.

                                  Quelle usine à gaz enfin réponse dans quelques heures.

                                  Ah et si la Suède peut battre les States sur un malentendu ça nous arrangerait bien

                                  Commentaire


                                  • NB. Faute de Howard sur Cometti. Penalty tiré par Florencia Bonsegundo frappé avec peu de puissance sur la droite de Alexander qui repousse (90+2'). Donné à retirer après que la gardienne ait quitté la ligne trop tôt.
                                    On en est a combien de penos retirés sur cette CDM ? 3, 4 ?

                                    Par contre, ce n'est pas la nouvelle regle qui est responsable de cette recrudescence de penalty a retirer, car au conraire la nouvelle regle permet d'avoir un pied non collé a la ligne de but alors qu'auparavant les gardiens devaient avoir les deux pieds sur la ligne de but.

                                    C'est le fait que dorenavant la VAR peut intervenir dans une telle situation, alors que ce n'était pas dans son champ de compétences jusqu'à présent.

                                    Attention: Car la regle, et cette nouvelle competence de la VAR sera appliquée pour la prochaine saison de L1
                                    Si les gardiens ne s'adaptent pas vite, on va en voir un paquet de penos retirés !

                                    J'espere qu'on va bien briefer et entrainer nos gardiens pour qu'ils aient les bons reflexes par rapport a ces nouvelles mesures
                                    "Hmmm oui mère..."

                                    Commentaire


                                    • Bon en tous cas ça confirme bien que c'est bien un point d'arbitrage qui a été ramené au goût du jour (ridicule ou pas) et pas le fait d'un arbitrage maison lors du France-Nigéria comme on a pu l'entendre par raccourci facile.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                                        Thiney depuis que je suis le foot féminin elle est là et elle est toujours aussi quelconque
                                        Bussaglia ne m'a jamais emballé.
                                        Et ça va pas s'arranger avec le temps, elles vont avoir 34 ans cette année, qu'on soit incapable de trouver de la relève est inquiétant.

                                        Gauvin effectivement on a rien trouvé de mieux en AC ? Et l'ArD je suis pas impressionné non plus.

                                        En gros en remplaçant Gauvin, Thiney, Bussaglia, Torrent par Hegerberg, Marozcan, Van der Senden et Bronze, les américaines pourraient commencer à trembler
                                        complètement raccord avec toi.
                                        depuis le début de l ere diacre aucune des joueuses (autres que les LYONNAISES) n 'auraient leur place a l OL. mis a part diani (et encore comme replaçante de CASCARINO ou de VDS) comme pour DD diacre fait partie des entraineurs chanceuses. mais cela a marche une fois pour l équipe masculine pas sur que cela marche encore une fois
                                        inscription depuis 18 ans sur le forum .balayée , merci le nouveau site OLWEB

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par tasslehoff Voir le message

                                          Chacun son opinion oui, mais j'ai l'impression quand même que la tienne tiens plus d'un ressenti que d'autre chose.
                                          Thiney protégé mais à passé les 5 premiers rassemblement (10 premiers match) de l'ère Diacre chez elle.
                                          Le capitanat de Laura Georges c'est 1 fois capitaine sur les 10 matchs ou elle n'était pas encore retraité (4 ou elle à jouée presque tous le match, 4 ou elle a pas joué ou presque pas et 2 ou elle a joué une mi-temps) sous l'ère Diacre, dans le même temps, 1 pour Eugénie et le reste pour Amandine.

                                          Concernant l'arbitrage des femmes, je suis plutôt d'accord, même si sur cette CDM, les polémiques sont plus du à l'intervention de la VAR chapeauté par des hommes.
                                          cela n est absolument PAS. un ressentit juste la constatation évidente après avoir regardé tous les matchs de l OL de l EDF et ceux de ses principaux adversaires en championnat
                                          diani est plus forte physiquement. mais c est tout dans tous les autres domaines CASCARINO est supérieur
                                          je suis l equipe de l OL et le foot féminin depuis le FC LYON bien avant que l on sy intéresse un tant soit peut en France .. donc merci de ne pas insulter mon intelligence en parlant de "ressenti"
                                          de plus concernant Thiney et Georges je maintient ce que j ai écrit ....le copinage des anciennes marche a plein temps dans les instance du foot féminin ( et pas que) Georges a manœuvré dans ce sens. de plus les "anciennes historiques Pichon thiney , bouleau ect ect sont assez proche de la fede et les luttes d influences y sont nombreuses ... pour info thiney , bouleau , Pichon et consort sont a la base plutôt contre l OL. et c est pas de l invention ou du ressentit mais souvent a peine voilé dans les itw de l époque lorsque elles jouaient contre nous

                                          et comment ne pas se rendre compte qu elle (Georges) était cramé complet quant elle est systématiquement sélectionné par diacre au debut. elle n est même plus titulaire indiscutable au Quatar sg pour que quelques mois plus tard elle devienne remplaçante ... donc enlever le capitanat a une fille exemplaire ayant tout gagné pour le refiler a une remplaçante je ne sais pas comment tu appelle ça. mais pour moi c est clairement du copinage pour aider la manipulatrice Georges a se faire sa place a la fede

                                          un moment faut pas juste s intéresser au foot féminin tous les 4 ans ou quant cela se passe chez nous
                                          alors oui chacun ses opinions mais en rien du "ressentit"
                                          inscription depuis 18 ans sur le forum .balayée , merci le nouveau site OLWEB

                                          Commentaire


                                          • Ton 1er paragraphe n’a absolument aucun rapport avec mon message.
                                            Je te répondais sur 2 cas bien précis, Georges et Thiney.
                                            Le fait que la moitié de ces 2 joueuses accompagné d’autres joueuses qui n’ont pas de rapport avec le sujet n’aiment pas l’OL un club qui les a privé de titre depuis plusieurs années est très étonnant (c’est de l’ironie)
                                            Je t’ai donné des faits chiffrés, qui contredit ce que tu affirmais :
                                            - on peut pas parler de donner le capitanat a Laura pour 1 match (je précise aussi que j’ai jamais nié la decheance « injuste » de Wendie)
                                            - on peut pas parler de copinage de Diacre avec Thiney quand elle a testé differentes joueuses pendant 1 an avant de la convoquer a nouveau (et alors qu’il n’y a pas de titulaire en puissance évidente mis de coté a sa place)

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                                              On en est a combien de penos retirés sur cette CDM ? 3, 4 ?

                                              Attention: Car la regle, et cette nouvelle competence de la VAR sera appliquée pour la prochaine saison de L1
                                              Si les gardiens ne s'adaptent pas vite, on va en voir un paquet de penos retirés !

                                              J'espere qu'on va bien briefer et entrainer nos gardiens pour qu'ils aient les bons reflexes par rapport a ces nouvelles mesures
                                              3 de retiré pour le moment.
                                              Pour l’application de la règle en L1, a la limite, c’est plutôt bon pour nous vu qu’on arrête aucun peno ça change rien et vu qu’on loupe la moitié des notre, ça nous fera des secondes chances :)
                                              Serieusement, la ou ca risque de vraiment poser des soucis, c’est le carton jaune qui accompagne le retirage. Ça peut vite faire des exclusions si ce n’est dans un même match (quoique), dans l’enchainement de 10 matchs.
                                              (j’imagine une séance de penalty avec cette règle)
                                              Pour le coup, les journalistes pourront enfin parler de double peine a bon escient ce que n’etait pas un carton rouge penalty pour une faute qui empêchait un but tout fait.

                                              Commentaire


                                              • PB-Canada, déjà une décision de VAR bizarre, replay pour un possible penalty, finalement faute mais en dehors de la surface (le ralenti montrait une action sur la ligne, le CF était 2m derrière la ligne. Cela dit, je suis incapable de dire si il y avait faute, du coup ça peut sembler un bon compromis.

                                                Commentaire


                                                • But entre les jambes de la gardienne, mais refusé pour HJ, sifflé a retardement comme de plus en plus. Si on comptait les arrêts de jeux pour tout ces morceaux de match joué en attendant de siffler « au cas ou on pourra toujours corriger avec la VAR », je croit qu’on atteindrait souvent les 10mn.

                                                  Commentaire


                                                  • Depuis quelques minutes il y a gros danger sur la cage de Labbé avec un centre tir de Van de Sanden détourné sur la barre, un tir de Miedema sur le poteau et un retourné de Lieke (edit : van de Donk) un peu au dessus.
                                                    Dernière modification par tasslehoff, 20/06/2019, 19h19.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X