Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe du Monde 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • les US encore sauvé par la VAR?

    Commentaire


    • Pour moi y'a peno, elle est desequilibré son pied de tir a ete bousculé
      "Hmmm oui mère..."

      Commentaire


      • Envoyé par makiavely Voir le message

        j'avais pas encore l'arret sur image quand j'ai écrit.
        Par contre comme je le dit depuis le début de la VAR et lizarazu a eu la meme analyse, on sait très bien que les caméras ne sont pas adapté a faire un arret sur image avec la précision et la fréquence de rafraichissement pour être à 100% sur que l'image proposé montre vraiment l'instant ou le ballon part.
        On est en train de parler de cm, que le matos ne peut pas donner.
        Que les choses soient claires, je ne suis pas du tout en phase avec l'utilisation qui est faite de la VAR dans l'état actuelle des choses
        Personnellement je préfèrerai qu'on laisse vivre le jeu et siffler les HJ d'une demi-couille va, pour moi, à l'encontre de l'esprit du jeu.

        Après je te trouve injuste vis à vis des américaines, je trouve que dans l'ensemble elles maîtrisent leurs rencontres (la fin de match contre la France en est un bel exemple), elles sont rarement prises à défaut et si elles laissent le ballon à leurs adversaires elles concèdent peu d'occasions franches.

        Concernant les françaises, je ne suis pas sûr qu'elles seraient passés si cela avait été l'Espagne en face tellement je les ai trouvées limitées sur cette compétition.
        Supporter de l'Olympique Lyopresque.
        Presqu'en finale, presqu'en LdC.

        Commentaire


        • La l'arbitre est aller VOIR les images, penalty (je le pense aussi) mais quelque soit la decision, c'est celle de l'ARBITRE apres avoir VU les images (sous plusieurs angles, ralentis etc...)
          "Hmmm oui mère..."

          Commentaire


          • Les Dieux du foot sont avec les US, rien à faire.
            http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

            Commentaire


            • Elle joue à Lyon l'anglaise ? Que c'est mal tiré.
              Supporter de l'Olympique Lyopresque.
              Presqu'en finale, presqu'en LdC.

              Commentaire


              • 2eme jaune merité
                "Hmmm oui mère..."

                Commentaire


                • Envoyé par ganash69 Voir le message
                  Elle joue à Lyon l'anglaise ? Que c'est mal tiré.
                  Elle s'entraîne avec Fekir au tirs au but.
                  http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                  Commentaire


                  • Fin de match en eau de fish&chips pour les angloises.
                    Supporter de l'Olympique Lyopresque.
                    Presqu'en finale, presqu'en LdC.

                    Commentaire


                    • Elles sont en train d'essayer de reproduire la même fin de match que contre les bleues en privant leurs adversaires de ballon.
                      Supporter de l'Olympique Lyopresque.
                      Presqu'en finale, presqu'en LdC.

                      Commentaire


                      • Envoyé par ganash69 Voir le message

                        Que les choses soient claires, je ne suis pas du tout en phase avec l'utilisation qui est faite de la VAR dans l'état actuelle des choses
                        Personnellement je préfèrerai qu'on laisse vivre le jeu et siffler les HJ d'une demi-couille va, pour moi, à l'encontre de l'esprit du jeu.

                        Après je te trouve injuste vis à vis des américaines, je trouve que dans l'ensemble elles maîtrisent leurs rencontres (la fin de match contre la France en est un bel exemple), elles sont rarement prises à défaut et si elles laissent le ballon à leurs adversaires elles concèdent peu d'occasions franches.

                        Concernant les françaises, je ne suis pas sûr qu'elles seraient passés si cela avait été l'Espagne en face tellement je les ai trouvées limitées sur cette compétition.
                        Qu'on soit clair, les US sont meilleurs que l'équipe de France actuelle, aucun doute la dessus. Je dis juste que quand tu prends toutes les composantes, il ne devrait pas y avoir match et pourtant ça a été poussif.
                        Franchement, tu mets cette équipe US contre l'OL, y'a pas match. y'a pas beaucoup de joueuse US qui serait susceptible d'amélioré le 11 de l'OL, peut etre dunn et lavelle, mais sa pitoyable simulation contre l’Espagne ma refroidi.

                        Commentaire


                        • Y'a pas une équipe féminine meilleure que nos fenottes.
                          Supporter de l'Olympique Lyopresque.
                          Presqu'en finale, presqu'en LdC.

                          Commentaire


                          • Quand je vous que le but des anglais est refuse pour un cheveu, je ne me remets pas que dans l'autre sens le deuxième des us contre la France a été accepté. Et je ne retrouve aucune vidéo de ce but avec la ligne de HJ claire. Quelq'un l'aurait ?

                            Commentaire


                            • Bon fin de match absolument degueulasse avec des anglaises qui ont fait n'importe quoi et des americaines qui jouent la montre pendant 10min
                              La 2eme mi-temps de ce match a ete degueulasse, vraiment

                              Les anglaises ont joué, si on peut appeler ca comme ca, sur l'exploit individuel, les americaines sur le betonnage defensif
                              Les deux ont ete tres mauvais, car mine de rien, entre le peno, justifié, et le but hors jeu de tres peu, les americaines pourtant clairement bien meilleurs dans la construction offensive auraient pu payer tres cher leur abandon du jeu.

                              C'est curieux d'ailleurs, les americaines jouent bien, pressent bien, jusqu'a ce qu'elles ouvrent le score... puis apres s'arretent et betonnent en misant uniquement sur des contres (parfois bien joués)
                              "Hmmm oui mère..."

                              Commentaire


                              • La meilleure equipe l'emporte avec une Morgan précieuse (au delà de son but) par ses déplacements et son vice, son expérience.
                                Dunn a été plutôt bien alors qu'on aurait pu l'imaginer en difficulté face au côté droit anglais : à ce sujet, le duo Bronze / Parris transparent ce soir (quand la dimension athlétique augmente, on voit que Parris galère)
                                Press a bien suppléé Pinoe (blessure ?), Lavelle qui avait été fantomatique contre l'EDF fait une belle première MT avant de baisser physiquement en seconde.
                                Et la gardienne souvent critiquée est décisive ce soir.

                                Par contre les US se font peur toutes seules avec cette défense à 5 et ce bloc hyper bas. Je ne sais pas s'il y a un souci physique avec certaines mais on voit une equipe qui a du mal dans les 20 dernières minutes. Lloyd a l'air de traîner une belle caravane sur ses entrées. Et O'Hara, dont le nom était cité avant que Bronze arrive, est hyper décevante sur cette CDM.
                                Dernière modification par interactif, 02/07/2019, 23h13.

                                Commentaire


                                • Oui enfin bon, l'arbitre si elle siffle peno, elle doit mettre rouge a l'americaine.
                                  faute a 6m du but, derniere defenseuse, aneantissement claire d'une action de but

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Izihood69 Voir le message
                                    Oui enfin bon, l'arbitre si elle siffle peno, elle doit mettre rouge a l'americaine.
                                    faute a 6m du but, derniere defenseuse, aneantissement claire d'une action de but
                                    Pas forcement, si elle juge que l'americaine n'a pas volontairement cherché a faire faute, elle peut tres bien siffler une faute par inadvertance, et une faute par inadvertance n'entraine aucune sanction disciplinaire supplementaire

                                    Je pense que ca a ete le cas sur cette action
                                    "Hmmm oui mère..."

                                    Commentaire


                                    • Demain une vague orange sur Lyon.meme si les suédoises m ont étonné, je vois bien usa pays bas. Les anglaises jouentvtrop bas comme les françaises. Les USA sont impressionnantes quand elles pressent haut toutes a 11. On dirait l ol. Sauf qu' en plus elle marque et se repose, on a l impression qu elle joue avec les nerfs de l adversaire.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                                        Pas forcement, si elle juge que l'americaine n'a pas volontairement cherché a faire faute, elle peut tres bien siffler une faute par inadvertance, et une faute par inadvertance n'entraine aucune sanction disciplinaire supplementaire

                                        Je pense que ca a ete le cas sur cette action
                                        Complètement. C'est plus de la maladresse de la joueuse américaine qui revient en etant en retard qu'une volonté délibérée de faucher White.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                                          Pas forcement, si elle juge que l'americaine n'a pas volontairement cherché a faire faute, elle peut tres bien siffler une faute par inadvertance, et une faute par inadvertance n'entraine aucune sanction disciplinaire supplementaire

                                          Je pense que ca a ete le cas sur cette action
                                          C est complètement voulu et plutôt bien fait comme faute. D ailleurs je pense que l'americaine s attend a être expulsee. Elle a pris le jaune etonnee sans demander son reste. A un moment il faut quand mele appilque ke reglement . A chaque competition on voit les arbitres commencer en etant strict et puis laissent passer des trucs au fil du temps. D ou un sentiment d arbitrage illogique.

                                          Commentaire


                                          • Mais la faute par inadvertance c est presque aussi poétique que le dopage a l insu de son plein gré, bel effort.

                                            Commentaire


                                            • Coupe du Monde - Gérard COLLOMB (Lyon) : "Nous sommes devenus la capitale mondiale du football féminin"

                                              Le Maire de Lyon et de la Métropole de Lyon assistera aux trois matchs programmés à Décines. Il a évoqué l'afflux d'Américains, l'impact sur le tourisme et a aussi joué des pronostics en mettant une pièce sur l'Angleterre.


                                              Gérard Collomb (photo DR)


                                              Avez-vous une idée des retombées que ces matchs vont avoir ?

                                              Nous sommes devenus la capitale mondiale du football féminin, c'est quelque chose d'extrêmement important. Il va y avoir des centaines de millions de téléspectateurs qui vont découvrir la ville. Les retombées pour la ville de Lyon seront extrêmement importantes. Si on regarde le seul match de ce soir, les Américains sont plus de 14 000 ici et découvrent la ville, j'espère qu'ils vont la trouver belle et qu'ils reviendront dans les prochaines années pour y faire du tourisme. Tous les hôtels sont complets, les commerces vont se remettre un peu de la crise que l'on a connu lors des derniers mois.

                                              Avec trois matchs, les spectateurs vont s'installer en plus pour une semaine, c'est un plus ?
                                              Les Américains sont arrivés hier ou avant-hier et vont rester jusqu'à la finale, ils ont acheté jusqu'à la finale. Dans les rues de Lyon, ce matin, on entendait parler qu'anglais ou américain. Nous sommes une ville touristique qui a été primée. Nous essayons d'ouvrir au tourisme international et des événements comme cela sont pour nous de gros événements. Si nous pouvons le faire, c'est parce que l'on a réussi à construire ce genre de stade. Nous avons été très critiqués parce que nous avions un modèle un peu original avec un stade à statut privé. L'environnement était public et le stade privé, on voit que c'est un modèle qui fonctionne et qui permet d'accueillir de grands événements.

                                              En se positionnant comme ville d'accueil, vous attendiez vous à cet impact ?
                                              Ce qui se passe aujourd'hui est significatif de la société. Le mouvement féminin est en train de monter en gamme partout dans le monde, et tout simplement la place des femmes est en train de changer et nous en sommes très heureux. Jean-Michel Aulas avait eu l'intuition de construire une grande équipe féminine il y a quelques années avec Loulou Nicollin de Montpellier. On s'aperçoit que Lyon est dans les grands clubs européens que nous gagnions des titres de champion de France et champion d'Europe. Ceux qui aime le sport, ont découvert une autre façon de jouer au football qui a d'ailleurs peut-être d'élan impulsif mais une précision dans les passes qui est tout à fait étonnante.

                                              Est-ce mieux en terme d'impact d'avoir les États-Unis que la France ?
                                              On aurait aimé qu'il y ait la France qui est constituée d'une base lyonnaise importante. On fera contre mauvaise fortune, bon coeur. Les Françaises ont perdu avec panache mais les gens se sont enthousiasmés lors du match face aux USA jusqu'au dernier moment. C'était bien, cela montrait que l'équipe en voulait mais que l'on a encore des paliers à franchir par rapport aux États-Unis. A nous de les franchir au cours des prochaines années.

                                              Un mot sur le match de ce soir (Angleterre - USA) ?
                                              Je pense que la qualité des équipes ce soir devrait nous offrir quelque chose d'exceptionnelle et je pense que l'équipe d'Angleterre ce soir peut venir chatouiller les USA même si sur le papier, elles ont une longueur d'avance.


                                              Le musée des Bleues à Lyon jusqu'au 6 août

                                              L’exposition itinérante sur l’histoire des Bleues termine sa tournée nationale jusqu'au samedi 6 juillet à Lyon, ville hôte des demi-finales et de la finale du Mondial 2019.

                                              Elle est située à l'Atrium de l'Hôtel de Ville (entrée place des Terreaux), tous les jours de 12h00 à 18h00.


                                              (Photo Mairie de Lyon/Muriel Chaulet)

                                              Mardi 2 Juillet 2019
                                              Sebastien Duret

                                              https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...in_a16032.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Résultat du jour :

                                                Angleterre 1 - 2 États-Unis
                                                0 - 1 : Christen Press 10'
                                                1 - 1 : Ellen White 19'
                                                1 - 2 : Alex Morgan 31'

                                                Millie Bright 86' (ANG)
                                                Dernière modification par Rem56, 04/07/2019, 02h15.
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par anaxagore Voir le message
                                                  Mais la faute par inadvertance c est presque aussi poétique que le dopage a l insu de son plein gré, bel effort.
                                                  T'exagere, dans un sport de contact, de duel comme le football, qu'il puisse y avoir des fautes involontaires, c'est plus envisageable qu'un dopage involontaire a coup de transfusions sanguines et de controles urinaires falsifiées :)

                                                  Tu dis que la faute etait voulue.
                                                  Je vais pas dire que c'est impossible, ou improbable
                                                  C'est possible en effet, mais meme avec tous les ralentis, on peut pas etre sur a 100% que ca l'est
                                                  Ca parait bien plus involontaire que volontaire

                                                  Mais comme tu le dis, c'est peut-etre parce que c'est tres bien fait.

                                                  Quoiqu'il en soit la faute a quand meme ete sifflée.
                                                  Avec un arbitre qui est aller voir les videos pour juger l'action et prendre elle meme la decision.

                                                  Elle a bien fait son boulot pour le coup

                                                  C'est la tireuse anglaise qui a mal fait le sien :)
                                                  Dernière modification par Pr.Skinner, 03/07/2019, 02h21.
                                                  "Hmmm oui mère..."

                                                  Commentaire


                                                  • Coupe du Monde - Les ÉTATS-UNIS défendront leur titre dimanche

                                                    En ayant menées deux fois au score, après avoir concédé l'égalisation par White, les Américaines sans Rapinoe ont tenu bon grâce au penalty de Houghton arrêté par Naeher. Elles seront de nouveau présentes dimanche à Lyon.


                                                    Morgan, peu en vue, a été l'auteure du but décisif (photo Eric Baledent/FOF)



                                                    Pour cette demi-finale anglophone entre deux favoris au titre suprême, les sélectionneurs avaient décidé de concocter quelques surprises dans le onze de départ. Phil Neville laissait tomber son habituel 4-2-3-1 pour un 4-4-2. Dans le but, Telford prenait la place de Bardsley tandis que Daly et Mead prenaient les places de Kirby et Mead. Son homologue Jill Ellis replaçait Horan au coeur du jeu américain à la place de Mewis et l'autre surprise était la présence de Press dans le onze et Rapinoe laissée sur le banc. Un choix tactique ou physique qui va s'avérer payant.

                                                    Un premier quart d'heure toujours concluant


                                                    L'envolée de Telford n'a pas suffi (photo Eric Baledent/FOF)


                                                    Fidèle à son habitude, l'équipe américaine imposait son rythme dès les premières minutes faisant passer de longues et difficiles minutes à l'arrière-garde anglaise. Lavelle était l'illustration de cette domination s'offrant un petit pont sur Bright dans la surface avant d'enchaîner par une frappe en angle fermé repoussée par Telford. Le ballon se retrouvait alors sur Press qui ne pouvait reprendre correctement (4e). Une défense anglaise aux abois, des supporters US qui appuyaient et sur un nouveau centre de Lavelle, le ballon était péniblement renvoyé (7e). Les Américaines allaient poursuivre leur série de buts dans le premier quart d'heure. Il fallait tout juste dix minutes pour y parvenir. C'est Press qui se chargeait de mettre à profit sa titularisation en reprenant de la tête un centre au second poteau de O'Hara (0-1, 10').

                                                    L'efficacité de White


                                                    White a réussi à ajuster la mire en première mais pas en seconde (photo Eric Baledent)


                                                    L'Angleterre avait aussi sa spécificité et White ne manquait pas de rappeler son efficacité devant le but en parvenant à égaliser neuf minutes après l'ouverture du score sur le premier tir anglais. Son 16e tir du tournoi, le 10e cadré se concluait par son 6e but. Le sens du but en déviant parfaitement le centre de Mead et aussi la réussite en venant le placer dans la lucarne avec l'aide du poteau (1-1, 19'). Ce but remettait l'équipe anglaise à flot, celle-ci enchaînant plusieurs offensives et rééquilibrant alors les débats. C'est Walsh à deux reprises de manière quasi similaire qui amenait quelques frayeurs à Naeher et son arrière-garde. Une première fois sur son ballon en profondeur dans l'axe dévié par Sauerbrunn aurait pu surprendre (28e). La seconde fois, Naeher le sortait en corner du bout des gants (33e).

                                                    Morgan fête son anniversaire par un but


                                                    La joie de Morgan (photo Frédérique Grando/FOF)


                                                    Cependant lorsque les Américaines reprenaient leurs esprits offensifs, la défense anglaise n'arrivait pas à contenir Lavelle (16e, 23e, 25e). Cadrées ou non, chacune de ses initiatives étaient sources de danger. Le deuxième but américain n'allait cependant pas arriver par son intermédiaire. Au départ, une relance de Dahlkemper pour Press sur la gauche qui jouait court sur Horan. La milieu américain venait d'une passe du cou du pied déposer le ballon sur la tête de Morgan (1-2, 31'). Morgan recollait avec White en tête du classement des buteuses.

                                                    Le VAR, un but refusé, un penalty sifflé mais manqué

                                                    Au retour des vestiaires, un coup franc de Mead depuis la droite pour Bright au second poteau était remis dans l'axe. Difficilement White s'essayait dos au but à un retourné au sol (50e). Puis avant l'heure de jeu, Phil Neville remettait son équipe dans un dispositif plus classique en 4-3-3 avec l'entrée de Kirby. Parris se repositionnait à droite devant Bronze. Le duo retrouvé n'allait cependant pas en tirer profit. De l'autre côté, on était même proche de voir Press faire le break en profitant d'une relance manquée de Telford. Press tentait une frappe enroulée du gauche de 20 m juste à coté (60e).

                                                    Les Anglaises allaient avoir pourtant l'occasion de jouer la prolongation. White croyait bien à l'égalisation. Mais le bel enchaînement dans l'axe Walsh, Scott et White qui se retrouvait seule pour ajuster du gauche Naeher était finalement annulé par le VAR (68e). Un outil qui était bénéfique dix minutes plus tard aux Anglaises. Alors que le centre de Stokes n'était pas repris par White, cette dernière ratait le ballon pour avoir vu son pied de frappe contré par Sauerbrunn. L'appel du VAR deux minutes après obligeait l'arbitre brésilienne a visionné les images pour finalement accorder le penalty. La capitaine Houghton se chargeait de le frapper mais sa tentative manquait de puissance et Naeher choisissait le bon côté (81e).

                                                    L'occasion était trop belle et les Américaines sont bien présentes dimanche pour défendre leur titre. Une troisième qualification sur le score de 2-1 face à un adversaire européen. Après l'Espagne, puis la France, l'Angleterre n'a pas réussi à mettre un terme à l'hégémonie américaine qui s'assure de nouveau un podium dans le tournoi.


                                                    Le fait du match

                                                    Le penalty obtenu après l'appel au VAR et raté par Houghton qui aurait permis à l'Angleterre de revenir à 2-2 et d'entrevoir la prolongation. La frappe manquée par la capitaine anglaise a été bloquée par Naeher partie du bon côté


                                                    Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Première demi-finale
                                                    Mardi 2 juillet 2019
                                                    - 21h00
                                                    ANGLETERRE - ÉTATS-UNIS : 1-2 (1-2)
                                                    Décines-Charpieu (Stade de Lyon "Groupama Stadium")
                                                    Temps chaud (27°C) - Terrain excellent
                                                    Spectateurs : 53 512
                                                    Arbitres : Edina Alves Batista (Brésil) assistée de Neuza Back (Brésil) et Tatiane Sacilotti (Brésil). Arbitres réservistes : Melissa Borjas (Honduras), Shirley Perello (Honduras). Arbitres VAR : Carlos Del Cerro Grande (Espagne) assisté de Tiago Martins (Portugal) et Manuela Nicolosi (France)

                                                    Buts :
                                                    0-1 Christen PRESS 10'
                                                    (Lavelle décale sur la droite pour O'Hara qui délivre un centre pour la reprise de la tête à l'angle des 5,5 m au second poteau de Press devant Bronze en retard sur son marquage)
                                                    1-1 Ellen WHITE 19' (Centre depuis la gauche de Mead pour White qui ouvre son pied droit pour dévier à 6 m vers la lucarne opposée avec l'aide du poteau)
                                                    1-2 Alex MORGAN 31' (Press sur la gauche joue sur Horan juste à l'extérieur de la surface côté gauche qui vient déposer du coup du pied droit le ballon pour la reprise de la tête de Morgan qui vient couper au premier poteau devant Mead. Telford est trop juste)

                                                    Avertissements : Millie Bright 40' et 86', Nikita Parris 90+5' pour l'Angleterre : Lindsey Horan 47', Becky Sauerbrunn 83' pour les Etats-Unis
                                                    Expulsion : Millie Bright 86' pour l'Angleterre

                                                    NB. Penalty pour une faute peu évidente de Sauerbrunn sur le pied droit de White qui armait sa frappe. Houghton le frappe du droit avec peu de puissance et Naeher le bloque (84e)

                                                    Angleterre : 13-Carly Telford ; 2-Lucia Bronze, 5-Stephanie Houghton (cap.), 6-Millie Bright, 12-Demi Stokes ; 17-Rachel Daly (19-Georgia Stanway 89'), 8-Jill Scott, 4-Keira Walsh (16-Jade Moore 71'), 22-Beth Mead (10-Francesca Kirby 58') ; 18-Ellen White, 7-Nikita Parris. Entr.: Philip Neville
                                                    Non utilisées : 1-Karen Bardsley, 21-Mary Earps, 3-Alex Greenwood, 9-Jodie Taylor, 11-Toni Duggan, 14-Leah Williamson, 15-Abbie McManus, 20-Karen Carney, 23-Lucy Staniforth
                                                    États-Unis : 1-Alyssa Naeher ; 5-Kelley O'Hara (11-Ali Krieger 87'), 7-Abby Dahlkemper, 4-Becky Sauerbrunn, 19-Crystal Dunn ; 9-Lindsey Horan, 8-Julie Ertz, 16-Rose Lavelle (3-Samantha Mewis 65') ; 17-Tobin Heath (10-Carli Lloyd 80'), 13-Alex Morgan (cap.), 23-Christen Press. Entr.: Jill Ellis
                                                    Non utilisées : 18-Ashlyn Harris, 21-Adrianna Franch, 2-Mallory Pugh, 6-Morgan Brian, 12-Tierna Davidson, 14-Emily Sonnett, 15-Megan Rapinoe, 20-Allie Long, 22-Jessica McDonald

                                                    Mardi 2 Juillet 2019
                                                    Sebastien Duret

                                                    https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...he_a16033.html
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X