Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe du Monde 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par -Msila28 Voir le message
    Bon bah, Megan Rapinoe sera ballon d'or et on aura quand même une Rapinoe qui mettra un vent à Trump
    A voir quand même, il y a des enjeux économiques derrière. Bon rapinoe n ira pas, elle s est trop engagé mais Morgan qui ne voulait pas y aller à commencer le retropedalage. 3 millions par an de sponsor, ca prend parfois le pas sur les convictions et il n y a rien a dire la dessus. Et puis au final trop c est 50 % des américains, et juste pour info il a beaucoups moin expulsé de sans papier que le gentil Obama.

    Commentaire


    • Diacre a-t-elle vraiment envie de continuer ou essaie-t- elle de faire en sorte que NLG lui file le chèque de ses années de contrat restantes ?
      On sait qu'elle aime tout contrôler, peu de remise en question, goûte peu aux critiques : or, après l'élimination de l'EDF, elle s'est bien rendue compte (d'où ses réponses dans Le Parisien) qu'on lui reprochait sa communication, son management, certains choix sportifs, etc...et elle sait qu'elle sera attendue au tournant à la rentrée. Sa sortie sur ELS peut être une façon pour elle de préparer sa sortie, avec Le Graet se disant que cela risque d'être le bordel de retour de vacances. Simple hypothèse, wait and see comme dirait Megan :)

      Commentaire


      • Je sais pas qu'est-ce qu'on a fait pour mériter cela mais les sélectionneur(se)s successifs de l'EDF ont été une succession de calamités, tous plus incompétent(e)s et/ou antipathiques les un(e)s que les autres, cette sélection aurait mérité tout autre chose. Quel dommage avec la génération qu'on a eu de ne pas avoir été foutu de gagner quelque chose et même de décrocher une foutue médaille, même de bronze quoi...

        Pour le reste, rien à dire, victoire logique et méritée des USA. L'écart se réduit ? J'en suis pas sûr, y'a 8 ans j'avais trouvé l'EDF meilleure et plus proche du niveau des USA moi, mais bon c'est peut-être que mon impression on va dire. Les USA ont eu des matchs accrochés en 1/8èmes, 1/4 et 1/2 plus qu'en finale mais plus par leur faute que par celle des adversaires à mon humble avis. Encore hier ça jouait trop facile par moment malgré une indéniable supériorité dans tous les compartiments du jeu y'avait moyen de faire mieux, un peu comme l'OL ultradominateur qui parfois est un peu trop dans le confort.

        Rapinoe est une immense championne, dommage qu'on ne l'ait pas vu plus longtemps sous nos couleurs.

        Ah et j'aimerais tellement un match OL vs USA, le club hégémonique face à la sélection hégémonique, le choc ultime.
        Dernière modification par lochiba84, 08/07/2019, 15h02.

        Commentaire


        • Moi aussi, je reve depuis quelques jours de ce match OL vs USA qui, bien sûr, n'aura pas lieu. Rapinoe, chez nous, elle était en concurrence avec M
          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

          Commentaire


          • personne n'a vu la photo de Rapinoe sur la "une" du Parisen-aujourd'hui en France ?
            est-ce que ça fait le buzz ?

            Commentaire


            • Envoyé par anaxagore Voir le message

              A voir quand même, il y a des enjeux économiques derrière. Bon rapinoe n ira pas, elle s est trop engagé mais Morgan qui ne voulait pas y aller à commencer le retropedalage. 3 millions par an de sponsor, ca prend parfois le pas sur les convictions et il n y a rien a dire la dessus. Et puis au final trop c est 50 % des américains, et juste pour info il a beaucoups moin expulsé de sans papier que le gentil Obama.
              pour séjourner régulièrement aux usa1 a 2 fois par an( je m'y suis même marié en 2011 (HAWAII). la réalité est tout autre.. effectivement il ya un recul d environ 10%. mais c est en partie expliqué par le fait que les tribunaux croulent sous les dossiers encours. soit plus de 100,000. ce qui ferait que pour le coup les expulsions seraient de l ordre de +25% environ si c était traité a temps. déplus OBAMA n expulsait pas vraiment les émigrés n ayant pas eu maille a partir avec la justice il etait plus coulant ... et mis a part les red neck on peut pas dire que les américains soient très pro Trump ( de toute facon c etait moins de 50% puisque Trump a récolté 3 millions de bulletins de MOINS que HILLARY (ce sont les grands électeurs qui l on élus au suffrage universel il serait jamais passé )
              pout info la sélectionneuse américaine pourrait ne pas sy rendre non plus quant a ALEX. elle suit un peut les autres
              inscription depuis 20 ans sur le forum .balayée , merci le nouveau site OLWEB

              Commentaire


              • Envoyé par Rem56 Voir le message

                Tops de cette CDM :
                - les USA, toujours là, même si l'écart se réduit petit à petit avec certaines nations, pas eu l'impression qu'elles jouaient à 100% de leurs moyens. Megan MVP, archi mérité.
                - quelques révélations assez sympathiques, avec notamment Rose Lavelle ou Giulia Gwinn
                - le niveau des gardiennes a été hyper critiqué dans le passé et reste du pain béni pour les détracteurs du foot féminin, on a vu peu de grosses boulettes de gardiennes dans la compétition
                - équipe révélation : le grand retour de l'Italie
                - stades "quasiment" pleins (je mets bien entre guillemets et en fin de top exprès)

                Flops de cette CDM :
                - l'utilisation (ou non-utilisation) de la/du VAR dans certaines situations, impression que cet outil est utilisé de manière un peu trop aléatoire et à la tête du client
                - l'échec annoncé depuis des mois de l'équipe de France à domicile qui fait vraiment tâche (sans rentrer dans les choix et la qualité de jeu)
                - chiffres des stades gonflés malgré des gros trous dans la majorité des matchs

                Ravi de vous avoir fait suivre ma 3ème CDM féminine à ma façon, même si mon emploi du temps devient de plus en plus serré avec le temps et que le football devient de plus en plus secondaire
                Les USA m’avaient l’air d'être bien au dessus de toutes les équipes, avec un petit doute sur leur réel capacité physique avec cette manie d'arrêter de jouer une fois qu’elle menait au score, sauf pour le 1er match et la finale ou elles ont quand même continuer a se procurer des occasions jusqu’a la fin.

                J’ai pas assez vu l’Allemagne pour me faire un avis sur Gwinn.

                Pour l’affluence, gros gros flop a Nice et dans une moindre mesure a Montpellier, après, la fede est en partie responsable a faire jouer 90% des matchs dans la moitié nord.

                Commentaire


                • Coupe du Monde - Anouk DEKKER (Pays-Bas) : « On était si près… »

                  La défenseure de Montpellier, titulaire du côté Oranje pour cette finale de coupe du monde, est tout de même parvenue à garder le sourire après match, pour revenir sur le parcours des Hollandaises dans ce Mondial, et ce face-à-face avec les États-Unis où elles ont longtemps tenu tête.

                  Dekker Ã* gauche (photo Eric Baledent)
                  Dekker à gauche (photo Eric Baledent)


                  Malgré la défaite, vous devez être heureuse de tout le chemin parcouru pendant ce Mondial…

                  On veut toujours gagner, donc quand on perd il y a souvent beaucoup de déception. Mais je pense que dans quelques heures, ce sentiment va repartir, et je ne pourrai qu’être fière de cette équipe, de ce staff. On est arrivée en finale, ici, contre une grosse équipe des États-Unis, qu’on a réussi à maintenir à 0-0 pendant 60 minutes. Notre tactique a bien marché, mais il y a de la déception car on était si près… A la mi-temps on s’est dit qu’il fallait tout donner, on avait bien joué, on voulait obtenir de bonnes occasions et leur rendre la tâche compliquée, mais ensuite elles obtiennent un penalty, et dans nos têtes et nos corps, c’est comme… (elle s’interrompt). Ce n’est jamais agréable de concéder ce genre de faute, surtout quand on a défendu aussi bien auparavant.

                  Vous avez réussi à garder vos cages inviolées plus longtemps que n’importe quelle autre équipe dans ce tournoi face aux USA. D’où vient cette puissance défensive, vous qui n’étiez pas réputées pour cela il y a quelques années ?
                  Oui, c’est aussi dû au fait qu’on a essayé plusieurs choses tactiquement. Hier (samedi) on s’est dit qu’on allait jouer différemment de ce qu’on fait d’habitude, on voulait renforcer le centre de notre défense parce qu’on savait que les États-Unis marquait à chaque fois dans les 15 premières minutes, et qu’il ne leur fallait pas beaucoup d’occasions. On savait qu’elles jouaient de longs ballons, et qu’elles s’appuyaient sur beaucoup de ballons aériens. Je pense qu’on les a bien bloqué, on a gagné nos duels, elles n’ont jamais réussi à nous prendre un ballon dans les airs. Bien sûr, elles ont eu des occasions, mais je pense qu’intérieurement, on se disait qu’on pouvait le faire, puisque pendant 60 minutes on n’a pas pris de but. Donc on s’est dit ‘allons-y’, malheureusement elles ont ouvert le score.

                  "Intérieurement, on se disait qu’on pouvait le faire"

                  Dekker lutte avec Mewis (photo Frédérique Grando)
                  Dekker lutte avec Mewis (photo Frédérique Grando)

                  Qu’est-ce qui était le plus dur, le penalty ou le deuxième but ?

                  Le penalty, je pense. Quand on était à égalité, on savait que quoiqu’il arriverait on pourrait se créer une occasion. Mais après on savait qu’il fallait qu’on aille presser, mais elles sont fortes, on a vu qu’elles avaient beaucoup d’expérience. C’est leur 5e finale de coupe du monde et c’est ce qui a fait la différence entre elles et nous.

                  Que faut-il améliorer chez vous désormais pour pouvoir soulever cette coupe du monde ?
                  C’était difficile de se créer des occasions face à cette équipe. Maintenant on a 1 an jusqu’aux Jeux Olympiques et 2 jusqu’à l’Euro pour travailler ça. Aussi, il faut qu’on apprenne à jouer sous la pression que les Américaines nous ont mis parfois quand on avait le ballon, pour se créer plus d’opportunités.

                  Vous l’avez mentionné, c’est rassurant d’avoir Sari Van Veenendaal dans les buts derrière vous ?
                  Elle a été incroyable. Elle a sauvé tant de tirs, que ce soit aujourd’hui contre les États-Unis, ou sur l’ensemble du tournoi. A mon avis, c’était une des meilleures gardiennes de ce tournoi, et qu’elle reçoive le Gant d’Or (qui récompense la meilleure gardienne de la compétition, NDLR), c’est génial. J’ai tant de respect pour elle, c’est notre capitaine, elle a fait tant de choses pour cette équipe. Qu’elle puisse se montrer au monde de cette façon, ça force le respect.

                  "On veut continuer sur cette lancée"

                  (photo Eric Baledent)
                  (photo Eric Baledent)

                  Cela fait 2 finales en deux ans pour vous, vous parvenez à expliquer cette éclosion au plus haut niveau ?

                  Nous avons une bonne fédération, et on sent qu’ils sont fiers de nous, qu’ils veulent investir dans le football féminin néerlandais. Donc pour toutes les joueuses c’est un plus, on sait qu’on a beaucoup de qualité dans notre équipe. Avant l’Euro on s’était dit qu’on pouvait gagner et tous les médias et les supporters disaient qu’on visait trop haut. Finalement on l’a fait. Pour cette coupe du monde, c’était la même chose, mais comme vous le voyez on arrive en finale. Cette équipe est si bonne, on a tant de qualité, beaucoup de talents différents. Pas mal d’entre nous peuvent encore jouer pendant, 2, 4 voire 6 ans, donc je pense que c’est tant mieux pour le foot féminin hollandais.

                  Vous réalisez que vous êtes tout de même la deuxième meilleure nation au monde ?
                  Pas vraiment, il va falloir que j’aille sur internet, que je consulte Twitter parce que pour le moment il y a surtout la déception de la défaite qui prédomine.

                  Pourtant, vous avez aussi un grand groupe de supporters…
                  On sait tous qu’on a des fans un peu fous, ils veulent tous chanter, défiler… Il y a deux ans, nous avions pu montrer à l’Europe quel genre de soutien incroyable on recevait, désormais on l’a montré au monde. Je suis tellement fière de toutes ces personnes qui portaient des tenues orange, et pas seulement des maillots, il y avait tellement d’accessoires différents. Ça nous booste, on est à 100% sur le terrain avec eux derrière nous.

                  Et quelles sont vos ambitions en vue des Jeux Olympiques l’an prochain ?
                  Ça parait si loin pour le moment ! Bien sûr on veut continuer sur cette lancée, ce sera nos premiers Jeux, ça va être totalement nouveau pour nous, donc on verra. Si on veut affronter les États-Unis à nouveau ? Bien sûr, prenons notre revanche !

                  Lundi 8 Juillet 2019
                  Vincent Roussel

                  https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...es_a16058.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • Coupe du Monde - Megan RAPINOE : Un titre, plusieurs victoires en attendant d'autres

                    Constamment sollicitée lors de cette coupe du monde, sur le terrain mais surtout en dehors, la co-meilleure buteuse et capitaine des États-Unis Megan Rapinoe a montré un mental à toute épreuve lors de cette compétition. Le juste reflet d’une personnalité exceptionnelle.


                    Megan Rapinoe sur tous les fronts (photo Frédérique Grando/FOF)



                    Elle aurait pu parler de son trophée de meilleure joueuse du tournoi. Elle aurait pu parler de son soulier d’or, récupéré après avoir marqué 6 buts vitaux dans la conquête du titre américain. Elle aurait aussi pu parler de ce record qu’elle a battu en ouvrant le score face aux Pays-Bas, pour devenir, à 34 ans, la plus vieille buteuse lors d’une finale d’un Mondial. Sauf que Megan Rapinoe, la co-capitaine des États-Unis, ça ne l’obsède pas non plus, toutes ces statistiques. Plus que cela, elle a des convictions, à l'image de son rituel lorsqu'elle vient en reconnaissance du terrain. Seule, elle ôte ses claquettes en rentrant sur le terrain, les remet pour aller jusqu'au rond central...

                    Bien sûr, c’est une amoureuse du football, et elle l’a rappelé en zone mixte après la finale : « Ce jeu a fait tellement pour nous, on a tout donné au jeu. C’est ce qui fait qu’on a réussi à avoir cette qualité sur le terrain ». Mais encore une fois, l’un des sujets sur lequel elle s’est le plus penchée à la fin de la partie, ne concernait ni la solidité défensive américaine, ni cette incroyable réussite qui, pendant un mois en France, a fini par les redéposer sur le toit du monde, où elles étaient déjà il y a quatre ans au Canada.

                    "Passer à l'étape supérieure"


                    photo Frédérique Grando/FOF


                    Le sujet du jour, c’était l’égalité des salaires. Certes, les 59 000 fans présents dans les tribunes du stade de Lyon pour la finale ont un peu poussé le sujet sur la table, en sifflant copieusement le président de la FIFA, Gianni Infantino, lors de son entrée pour la cérémonie de remise des récompenses, et en réclamant à tue-tête des salaires égaux (du moins proportionné) pour les joueuses et les joueurs.

                    Et comme souvent, on a failli ne plus pouvoir arrêter l’ex-Lyonnaise : « Tout le monde est prêt pour que cette revendication se concrétise. Tout le monde en a marre d'entendre cela. Passons à la suite, comment on soutient les fédérations pour aider les championnats dans le monde entier. Cela n'est pas une surprise. On a fait le show le plus incroyable. On ne peut rien faire de plus pour être les meilleures ambassadrices. Il fait passer à l'étape supérieure ». Une déclaration qui arrive 48 heures à peine après son indignation sur l’organisation de la Fifa en ce dimanche 7 juillet, où étaient prévues trois finales de compétitions internationales (La Gold Cup et la Copa América ont également connu leur dénouement ce dimanche).

                    Sur et hors du terrain, "elle ne se brûle pas les ailes"

                    Car en plus d’avoir été la grande joueuse de cette compétition, avec notamment ses doublés inscrits en 8es et en quart, respectivement face à l’Espagne et la France, l’attaquante au rire communicatif et aux cheveux couleurs bonbon est surtout une femme engagée. Avant d’affronter la France, elle racontait que sa famille l’avait façonné ainsi et que les malheurs (notamment la drogue) dans laquelle elle avait vu certains membres de son entourage sombrer l’avaient également rendue plus forte. « C'est sa personnalité. Megan a été taillée pour cela, pour être exposée, pour être la porte-parole du foot féminin, appuyait sa coach Jill Ellis, dans un ultime hommage pendant cette compétition. J'ai fait des conférences de presse avec elle, elle parle très bien, sincèrement. On a besoin d'un profil comme le sien. Je savais très bien qu'elle avait les épaules pour le faire. Plus elle est exposé, plus elle prend la lumière, elle ne se brûle pas les ailes comme Icare ».

                    On en a eu la preuve lors de ce Mondial, puisqu’une polémique a éclaté entre la joueuse américaine et le président Donald Trump. Dans une vidéo captée avant le Mondial celle-ci avait déclaré qu’elle ne se rendrait pas à la Maison Blanche si, comme le veut la tradition pour tous les championnats américains en sport collectifs, elles ramenaient la coupe outre-Atlantique. Forcément, le sujet est très souvent revenu sur la table aux fils des matches. « Considérant toute la passion, le temps qu’on a mis pour laisser le monde dans un meilleur état, je n’irai pas voir une administration qui n’a pas la même vision des choses », fustigeait avant le quart cette militante acharnée de l’égalité femmes-hommes et de la cause LGBT. Celle qui est en couple avec la meneuse et internationale américaine de basket Sue Bird, avait aussi décidé de ne plus chanter l’hymne américain pour protester contre la politique de Trump, avait dans le même temps réitéré son intention de ne pas se rendre à Washington. Pas sûr que le message de félicitation de ce dernier, posté sur Twitter après la finale (Bravo l’équipe féminine des États-Unis pour leur victoire. Match impressionnant et excitant, l’Amérique est fière de vous toutes), ne parvienne à lui faire changer d’avis. Surtout qu’elle doit avoir autre chose en tête : elle aimerait bien avoir une sérieuse conversation avec Infantino, sur cette histoire de salaire.

                    (photo Eric Baledent/FOF)
                    (photo Eric Baledent/FOF)

                    Lundi 8 Juillet 2019
                    Vincent Roussel

                    https://www.footofeminin.fr/Coupe-du...es_a16059.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                      Les USA m’avaient l’air d'être bien au dessus de toutes les équipes, avec un petit doute sur leur réel capacité physique avec cette manie d'arrêter de jouer une fois qu’elle menait au score, sauf pour le 1er match et la finale ou elles ont quand même continuer a se procurer des occasions jusqu’a la fin.

                      J’ai pas assez vu l’Allemagne pour me faire un avis sur Gwinn.

                      Pour l’affluence, gros gros flop a Nice et dans une moindre mesure a Montpellier, après, la fede est en partie responsable a faire jouer 90% des matchs dans la moitié nord.
                      C'est bien pour ça que je suis resté mesuré sur mon explication en disant "petit à petit". Les States sont toujours au dessus de tout le monde, mais elles ont paru moins dominatrices et écrasantes qu'à l'accoutumée notamment sur les matchs à élimination directe (leur jeu à fait que, aussi... but rapide puis bétonnage derrière, sauf pour la finale qui a été leur meilleur match et le plus abouti de la compétition).
                      Pas pu tout voir l'Allemagne à chaque fois mais cette petite Gwinn m'a plu dans ce que j'ai pu regarder. A suivre bien évidemment sur l'avenir

                      Pour finir sur ce que tu dis, on est bien d'accord... quand la quasi majorité des matchs se jouent dans la partie Nord du territoire, difficile de faire bouger les choses où il n'y a quasiment jamais de rencontres. Selon moi, il n'y a pas vraiment eu de préparation dans cette CDM durant la saison, petits stades communaux et vides en D1, même l'OL ne faisait pas le plein...
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Envoyé par interactif Voir le message
                        Diacre a-t-elle vraiment envie de continuer ou essaie-t- elle de faire en sorte que NLG lui file le chèque de ses années de contrat restantes ?
                        On sait qu'elle aime tout contrôler, peu de remise en question, goûte peu aux critiques : or, après l'élimination de l'EDF, elle s'est bien rendue compte (d'où ses réponses dans Le Parisien) qu'on lui reprochait sa communication, son management, certains choix sportifs, etc...et elle sait qu'elle sera attendue au tournant à la rentrée. Sa sortie sur ELS peut être une façon pour elle de préparer sa sortie, avec Le Graet se disant que cela risque d'être le bordel de retour de vacances. Simple hypothèse, wait and see comme dirait Megan :)
                        Une chose est sûre, sa dernière sortie médiatique est abjecte... comment tu peux charger de la sorte ta meilleure attaquante française qui est arrivée rincée de sa saison en club, blessée en début de préparation et pas à 100%, que tu fous volontairement sur le côté gauche alors qu'elle est beaucoup plus performante en pointe, et que tu préfères mettre l'alter ego féminin d'Olivier Giroud en pointe alors qu'elle ne valait pas une thune cette saison en championnat avec son club, mais qu'elle claque 1 fois sur 2 de manière inexplicable en sélection ???
                        Là, elle montre qu'elle n'assume absolument pas tous ses choix foireux aussi bien les uns que les autres (liste des 23 assez éclatée dans l'ensemble et choix de certaines assez douteux, pas d'identité de jeu précise, choix de joueuses en avant-match et pendant les matchs) et elle vient de finir de tuer son image assez détestable à coups de pioche et si elle cherche à se faire dézinguer de toutes part, c'est absolument réussi

                        En tous cas, sa haine du lyonnais a été exprimée au grand jour même si on le savait déjà tous plus ou moins ici... et même si ce serait une stratégie pour se faire virer, on ne sait même pas qui on mettrait à sa place, tellement ce poste a l'air d'être un énorme bourbier
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • J’allais oublier, dans les points négatifs de cette coupe du monde; Avant on vantait le fait que les filles se relevaient direct après une faute contrairement aux garçons, et bien, c’est plus trop le cas, ce fut la cdm des appels aux soigneurs.

                          Commentaire


                          • dans les points négatifs je place le "coup des pénaltys" bien joué par les USA. et cette Alex Morgan, faut pas m'en reparler. Même le journal l'Equipe s'interroge sur le rôle du VAR.
                            et je ne parle pas que de la finale !

                            Commentaire


                            • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                              J’allais oublier, dans les points négatifs de cette coupe du monde; Avant on vantait le fait que les filles se relevaient direct après une faute contrairement aux garçons, et bien, c’est plus trop le cas, ce fut la cdm des appels aux soigneurs.
                              Ca reste quand même encore plusieurs degrés en dessous niveau chougneries et actor studio. Mais c'est vrai qu'à mesure que la tune va commencer à irriguer le football féminin, il n'y a pas de raisons qu'on ne voit pas les mêmes comportements antisportifs arriver chez les femmes.
                              Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

                              Commentaire


                              • Envoyé par ALEXOLMAPASS Voir le message

                                pour séjourner régulièrement aux usa1 a 2 fois par an( je m'y suis même marié en 2011 (HAWAII). la réalité est tout autre.. effectivement il ya un recul d environ 10%. mais c est en partie expliqué par le fait que les tribunaux croulent sous les dossiers encours. soit plus de 100,000. ce qui ferait que pour le coup les expulsions seraient de l ordre de +25% environ si c était traité a temps. déplus OBAMA n expulsait pas vraiment les émigrés n ayant pas eu maille a partir avec la justice il etait plus coulant ... et mis a part les red neck on peut pas dire que les américains soient très pro Trump ( de toute facon c etait moins de 50% puisque Trump a récolté 3 millions de bulletins de MOINS que HILLARY (ce sont les grands électeurs qui l on élus au suffrage universel il serait jamais passé )
                                pout info la sélectionneuse américaine pourrait ne pas sy rendre non plus quant a ALEX. elle suit un peut les autres
                                J AIMERAI bien savoir ou tu prends tes chiffres et pour autre info je suis de nationalité américaine et j y réside même si très souvent à Lyon. Je vais eviter de parler politique mais par pitié évite de parler de parler d H Clinton., quand aux votes aux usa, c est mieux en france? Pourqtant on remet pas en cause macron. Il faut savoir accepter la defaite c est comme en sport. Et je precuse que je n ai oas vote trump. Par contre je me suis rejouis de sa position sir le climat vu que c est mon domaine d expertise et que je combatais al gore et sa troupe qui a gagné 14 milliards de dollars avec ses 2 fond d investissements . Et je duus pas climato sceptique ( bien francaus comme terme, mais scientifique , expert critique pour l ITPP (que vous appelez le giec) quj dépend de l ONU et n est pas un organisme scientifique mais un organe de propagande a but économique.

                                Commentaire


                                • Le problème du sélectionneur en France c est qu' il fait qu' il soit issu de la FFF, et qua la FFF vous avez Henriques et cie , plutôt nostalgique du foot amateur des années Juvisy . Et ca c est pas ke foot qui gagne. Ces gens là nous vantent les avances de leur action sans même être assez lucide pour voir à quel point les anglais ont en 5 ans ratrappes puis dépassé le foot feminin français.
                                  je sais pas si diacre a réellement envie de continuer, mais que ce ferait du bien au foot français de prendre un entraineur étranger si possible déjà champion du monde. Je suis certain qu' il verrait tout de suite ce qui va pas quand tous ceux qui se succèdent ne le vois pas soit par intérêt soit par habitude. Mais avec le graet, c est pas près d arrive, je vous pas comment l Edf a progresser ces futurs années en gardant ce mode de fonctionnement.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par anaxagore Voir le message

                                    J AIMERAI bien savoir ou tu prends tes chiffres et pour autre info je suis de nationalité américaine et j y réside même si très souvent à Lyon. Je vais eviter de parler politique mais par pitié évite de parler de parler d H Clinton., quand aux votes aux usa, c est mieux en france? Pourqtant on remet pas en cause macron. Il faut savoir accepter la defaite c est comme en sport. Et je precuse que je n ai oas vote trump. Par contre je me suis rejouis de sa position sir le climat vu que c est mon domaine d expertise et que je combatais al gore et sa troupe qui a gagné 14 milliards de dollars avec ses 2 fond d investissements . Et je duus pas climato sceptique ( bien francaus comme terme, mais scientifique , expert critique pour l ITPP (que vous appelez le giec) quj dépend de l ONU et n est pas un organisme scientifique mais un organe de propagande a but économique.
                                    Je comprends mieux tes crititiques sur Rapinoe, je me disais bien qu'il y avait autre chose que le sportif pour nier à ce point ses performances et ses qualités de joueuse ^^

                                    Commentaire


                                    • Il faut que tout le monde assume sa part de responsabilité :
                                      - Diacre avec sa sélection, son management et ses compositions
                                      - les joueuses : hormis Mbock, Henry et Diani, toutes les autres (parmi celles qui ont joué bien sûr) n'ont pas fait une bonne CDM.

                                      Comme l'a dit Necib, pour voir une amélioration, il faudrait déjà que le championnat soit plus homogène pour que les joueuses soient habituées à jouer de façon plus fréquente des matchs avec une intensité suffisante. Pour l'instant c'est l'OL, le PSG et le reste du monde.
                                      Et qu'on arrête les comparaisons entre l'OL et l'EDF, ce sont en très grande majorité les joueuses étrangères qui tirent vers le haut l'OL Féminin.

                                      Commentaire


                                      • C.Diacre se trompe de cibles. Elle voudrait que ce ne soit que les lyonnaises qui endossent tout. En vérité, ses faiblesses viennent de 3 postes qui auraient pu tout changer pour la France si ses choix étaient judicieux :
                                        -La plus grosse faiblesse fut sans conteste, le poste d’arrière droit :La sympathique Marion Torrent n'était pas apte à jouer ce mondial. Contre les USA elle s'est fait balader comme une ...Bleue par Rapinoe, conséquences désastreuses notamment la faute de Mbock obligée de compenser. Salma Bacha n'aurait-elle pas pu essayer ce côté droit ?

                                        -Gaëtane Thiney au milieu ..catastrophique et dépassée.

                                        -Bussaglia, n'a pas beaucoup joué cette année à un haut niveau, n'avait pas sa place au Barça et a fini à Dijon. En plus, le poids de l'âge s'est beaucoup vu.

                                        Certes, Eugénie, était au bout et loin du rendement habituel à l'OL, mais replacée en avant-centre, ça aurait été une autre histoire.

                                        Visiblement, Diacre, qui n'a pas eu une immense carrière, est jalouse des succès des lyonnaises et leur en veut plus qu'aux autres.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par anaxagore Voir le message

                                          J AIMERAI bien savoir ou tu prends tes chiffres et pour autre info je suis de nationalité américaine et j y réside même si très souvent à Lyon. Je vais eviter de parler politique mais par pitié évite de parler de parler d H Clinton., quand aux votes aux usa, c est mieux en france? Pourqtant on remet pas en cause macron. Il faut savoir accepter la defaite c est comme en sport. Et je precuse que je n ai oas vote trump. Par contre je me suis rejouis de sa position sir le climat vu que c est mon domaine d expertise et que je combatais al gore et sa troupe qui a gagné 14 milliards de dollars avec ses 2 fond d investissements . Et je duus pas climato sceptique ( bien francaus comme terme, mais scientifique , expert critique pour l ITPP (que vous appelez le giec) quj dépend de l ONU et n est pas un organisme scientifique mais un organe de propagande a but économique.
                                          Il faut être audacieux pour dire que le GIEC n'est pas un organisme scientifique.
                                          il est vrai que le changement climatique est "un canular lancé par les Chinois"... Trump dixit.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par descartes Voir le message
                                            C.Diacre se trompe de cibles. Elle voudrait que ce ne soit que les lyonnaises qui endossent tout. En vérité, ses faiblesses viennent de 3 postes qui auraient pu tout changer pour la France si ses choix étaient judicieux :
                                            -La plus grosse faiblesse fut sans conteste, le poste d’arrière droit :La sympathique Marion Torrent n'était pas apte à jouer ce mondial. Contre les USA elle s'est fait balader comme une ...Bleue par Rapinoe, conséquences désastreuses notamment la faute de Mbock obligée de compenser. Salma Bacha n'aurait-elle pas pu essayer ce côté droit ?

                                            -Gaëtane Thiney au milieu ..catastrophique et dépassée.

                                            -Bussaglia, n'a pas beaucoup joué cette année à un haut niveau, n'avait pas sa place au Barça et a fini à Dijon. En plus, le poids de l'âge s'est beaucoup vu.

                                            Certes, Eugénie, était au bout et loin du rendement habituel à l'OL, mais replacée en avant-centre, ça aurait été une autre histoire.

                                            Visiblement, Diacre, qui n'a pas eu une immense carrière, est jalouse des succès des lyonnaises et leur en veut plus qu'aux autres.
                                            Partir du principe que que les faiblesses de cette EDF se limitent à certains postes occupés par des joueuses évoluant ailleurs qu'à l'OL n'est pas objectif. Si Thiney et Bussaglia ont été en travers, Majri avec un déchet dingue n'a pas eu le rendement qu'on est en droit d'attendre d'elle, ELS ça a été dit, Renard si elle marque plusieurs fois se troue à deux reprises au moins avec une fébrilité inhabituelle (merci Mbock pour compenser). Torrent, on savait avant la compétition que c'était open bar derriere, pas une surprise : Périsset aurait dû être alignée, Bacha n'avait pas le niveau cette saison (à gauche, et encore moins à droite) pour etre une solution crédible.

                                            Si on prend le cas Gauvin, je considere qu'elle a été au niveau qui est le sien habituellement avec les limites qui vont avec, loin d'être la pire, donc je ne vais pas lui demander de faire ce qu'elle n'est pas en capacité de faire. Mettre ELS derriere elle aurait peut être pu apporter un plus, mais là aussi si la joueuse n'est pas en forme, à court de rythme, je doute qu'elle ait pu apporter grand chose, dans l'axe comme à gauche. Avec l'OL, ELS a souvent joué à gauche en etant bien plus incisive et globalement meilleure dans le jeu.

                                            Geyoro n'a pas eu une minute alors qu'elle est une joueuse importante au PSG et que Bussaglia ramait au milieu. On voit donc bien que cela va au delà de la relation Diacre / OL que certains mettent en avant. Elle a fait des choix, sans doute espéré qu'ELS sur son talent puisse faire la différence et donc décidé de l'aligner malgré son etat de forme précaire : au final, c'est un échec pour Diacre comme pour la joueuse. Idem pour Bussaglia dont l'expérience ne peut pas remplacer le manque de fraîcheur.

                                            Commentaire


                                            • Diacre est en train de chercher des boucs émissaires de son échec.

                                              Elle ne peut pas incriminer Gauvin, Torrent, Bussaglia et Thiney car ce sont ses choix.

                                              Elle ne peut que se rabattre sur des lyonnaises. C'est vrai que toutes n"ont pas fait un bon mondial. Mais est-ce que la transition entre la WCL et le Mondial a été correctement fait ? Diacre a pris les informations auprès du staff de Lyon sur l'état physique des joueuses ?

                                              Aulas est monté au créneau contre sa sortie sur ELS. J'espère pouvoir lire le contenu de cet article.

                                              ====

                                              Bussaglia et Thiney sont à Diacre ce que Soubeyrand a été à Bini, des joueuses en fin de carrière internationale pour lesquelles elle a écarté les solutions de remplacement pour ne pas mettre en évidence leurs limites.

                                              Gauvin, c'est son choix contre vents et marées.

                                              Commentaire


                                              • Bouhaddi, Renard, Henry et ELS sont les cadres de l'EDF si on prend ligne par ligne, Diacre comptait plus sur elles j'imagine que sur une Thiney qu'elle à écartée en cours de compétition avant de la remettre, une Gauvin sanctionnée pour ses retards à l'entraînement.

                                                Elle devait s'attendre à ce que les lyonnaises en question tirent le groupe vers le haut (consciente comme tlm que les Thiney, Gauvin and co avaient leurs limites et un manque d'expérience du très haut niveau), et comme les pépins physiques et les mauvaises performances sont passées par là, sa déception lui fait faire sa sortie sur ELS.

                                                Pour l'état physique des joueuses, aucune d'entre elles ne va dire qu'elle ne se sent pas apte pour jouer une CDM à domicile, même en se sachant diminuée.

                                                Commentaire


                                                • Ce qui s'est passé avec les filles de l'OL s'est déjà maintes fois passé avec les garçons dans une coupe du monde. Quand une équipe de club fait un parcours brillant et va en finale de la ligue des champions, on ne peut pas demander à ses joueuses d'enchainer une coupe du monde en étant au top.
                                                  Je comprend la frustration de Corinne Diacre qui comptait sûrement beaucoup sur les lyonnaises et qui les a vu en dedant. A l'inverse la sélectionneuse américaine a pu compter sur son effectif longtemps avant car, aux USA, on privilégie l'équipe nationale; elles étaient mieux préparées. Mais la ligue des champions, c'est difficile de ne pas la jouer à fond.
                                                  Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                                                    Diacre est en train de chercher des boucs émissaires de son échec.

                                                    Elle ne peut pas incriminer Gauvin, Torrent, Bussaglia et Thiney car ce sont ses choix.

                                                    Elle ne peut que se rabattre sur des lyonnaises. C'est vrai que toutes n"ont pas fait un bon mondial. Mais est-ce que la transition entre la WCL et le Mondial a été correctement fait ? Diacre a pris les informations auprès du staff de Lyon sur l'état physique des joueuses ?

                                                    Aulas est monté au créneau contre sa sortie sur ELS. J'espère pouvoir lire le contenu de cet article.

                                                    ====

                                                    Bussaglia et Thiney sont à Diacre ce que Soubeyrand a été à Bini, des joueuses en fin de carrière internationale pour lesquelles elle a écarté les solutions de remplacement pour ne pas mettre en évidence leurs limites.

                                                    Gauvin, c'est son choix contre vents et marées.
                                                    Et du coup on a envie de savoir ce qui s'est passé en prépa après la decla de Jean Mich ....
                                                    pfff depuis les matchs de prépa je réclamait un 4-2-3-1 Avec le sommer dans l'axe... Après il faut comprendre qu'une CdM c'est un événement exceptionnel ... le summum pour une génération et que t'as envie de faire terminer leur carrière à des joueuses... Gaëtane Thiney pour moi c'est comme Mascherano pour l'Argentine .... Sampaoli à laissé Lo Celso sur le banc à la dernière CdM....

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X