Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2019-2020

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    Huitièmes de finale

    Matchs aller les 16 et 17 octobre
    Matchs retour les 30 et 31 octobre


    Glasgow City LFC (ECO) - Brøndby IF (DAN)

    FC Barcelone (ESP) - FC Minsk (BLR)

    FC BIIK-Kazygurt (KAZ) - FC Bayern Munich (ALL)

    Olympique Lyonnais (FRA) - Fortuna Hjørring (DAN)

    Paris Saint-Germain FC (FRA) - Breiðablik UBK (ISL)

    VfL Wolfsbourg (ALL) - FC Twente (PBS)

    SK Slavia Prague (RTC) - Arsenal WFC (ANG)

    Manchester City FC (ANG) - Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - Fortuna Hjørring et Breidablik pour les clubs français

    Le tirage au sort des huitièmes de finale n'a pas offert d'adversaires redoutés aux clubs français, mais la rencontre Manchester City - Atlético de Madrid sera le duel le plus attendu.





    L'OL hérite d'un habitué de la compétition mais qui n'est pas le plus redouté : Fortuna Hjørring. Le PSG pour sa part jouera la formation islandaise de Breidablik. Les deux clubs français après avoir reçu les 16/17 octobre, se déplaceront au match retour les 30/31 octobre.

    Glasgow City FC (SCO) - Brøndby IF (DEN)
    FC Barcelona (ESP) - FC Minsk (BLR)
    WFC BIIK-Kazygurt (KAZ) - FC Bayern München (GER)
    Olympique Lyonnais (FRA) - Fortuna Hjørring (DEN)
    Paris Saint-Germain (FRA) - Breidablik (ISL)
    VfL Wolfsburg (GER) - FC Twente (NED)
    SK Slavia Praha (CZE) - Arsenal Women FC (ENG)
    Manchester City (ENG) - Club Atlético de Madrid (ESP)

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...is_a16211.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Seizièmes de finale - Matchs retour

    FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 2 - 0 RSC Anderlecht (BEL) [1-1]

    Olympique Lyonnais (FRA) 7 - 0 FC Ryazan-VDV (RUS) [9-0]

    VfL Wolfsbourg (ALL) 5 - 0 KFF Mitrovica (KOS) [10-0]

    Fortuna Hjørring (DAN) 2 - 0 KS Vllaznia Shkodër (ALB) [1-1]

    FC Barcelone (ESP) 2 - 1 Juventus FC (ITA) [2-0]

    FC Twente (PBS) 1 - 2 SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) [4-2]

    FC Bayern Munich (ALL) 0 - 1 Göteborg FC (SUE) [2-1]

    SK Slavia Prague (RTC) 5 - 1 Hibernian LFC (ECO) [4-1]

    Manchester City FC (ANG) 4 - 0 FF Lugano 1976 (SUI) [7-1]

    Brøndby IF (DAN) 1 - 1 Piteå IF DFF (SUE) [1-0]

    AC Sparta Prague (RTC) 0 - 1 Breiðablik UBK (ISL) [2-3]

    FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 3 FC Minsk (BLR) [0-1]

    Club Atlético de Madrid Féminas (ESP) 1 - 1 ŽFK Spartak Subotica (SER) [3-2]

    Arsenal WFC (ANG) 2 - 0 Fiorentina WFC (ITA) [4-0]

    Glasgow City LFC (ECO) 4 - 1 FK Chertanovo Moscou (RUS) [1-0]

    Paris Saint-Germain FC (FRA) 0 - 0 SC Braga (POR) [7-0]



    *Score du match aller

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Les VAR en finale UWCL et à l'EURO 2021
    Mardi 24 septembre 2019

    Des VAR (arbitres assistants vidéo) seront présents en finale de l'UEFA Women's Champions League de même que la technologie sur la ligne de but. Ces deux ajouts seront aussi présent pour le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2021.


    Les VAR officialisés dans les grandes compétitions européennes de football féminin ©Sportsfile

    Le Comité exécutif de l’UEFA a décidé d’introduire l’assistance vidéo à l’arbitrage dès la phase à élimination directe de l’UEFA Europa League 2019/20, lors de la finale de l’UEFA Women’s Champions League dès l’édition 2019/20 et dans l’EURO féminin de l’UEFA 2021, où ce système fonctionnera en parallèle à la technologie sur la ligne de but.

    https://fr.uefa.com/womenschampionsl...d=2625472.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Brøndby IF (DAN) 1 - 1 Piteå IF DFF (SUE) [1-0]
    1-0 : Nicoline Sørensen 72'
    1-1 : Katrine Abel 88' (CSC)

    AC Sparta Prague (RTC) 0 - 1 Breiðablik UBK (ISL) [2-3]
    0-1 : Berglind Thorvaldsdóttir 55'
    FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 3 FC Minsk (BLR) [0-1]
    0-1 : Emueje Ogbiagbevha 10'
    1-1 : Fabienne Humm 45'
    1-2 : Emueje Ogbiagbevha 76'
    1-3 : Yuliya Duben 78'

    Club Atlético de Madrid Féminas (ESP) 1 - 1 ŽFK Spartak Subotica (SER) [3-2]
    0-1 : Kayla Joan Zophia Adamek 56'
    1-1 : Kylie Allyssa Strom 83'

    Arsenal WFC (ANG) 2 - 0 Fiorentina WFC (ITA) [4-0]
    1-0 : Kim Little 43' (SP)
    2-0 : Vivianne Miedema 74'

    Glasgow City LFC (ECO) 4 - 1 FK Chertanovo Moscou (RUS) [1-0]
    0-1 : Kristina Komissarova 3'
    1-1 : Hayley Lauder 7'
    2-1 : Clare Shine 29'
    3-1 : Rachel McLauchlan 67'
    4-1 : Hayley Lauder 76'

    Paris Saint-Germain FC (FRA) 0 - 0 SC Braga (POR) [7-0]



    *Score du match aller

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 2 - 0 RSC Anderlecht (BEL) [1-1]
    1-0 : Kennedy Mae Rose 27'
    2-0 : Alina Litvinenko 85' (SP)

    Olympique Lyonnais (FRA) 7 - 0 FC Ryazan-VDV (RUS) [9-0]
    1-0 : Eugénie Le Sommer 18'
    2-0 : Nikita Parris 21'
    3-0 : Delphine Cascarino 40'
    4-0 : Ada Hegerberg 55' (SP)
    5-0 : Nikita Parris 88'
    6-0 : Ada Hegerberg 90'
    7-0 : Wendie Renard 90'+2 (SP)

    VfL Wolfsbourg (ALL) 5 - 0 KFF Mitrovica (KOS) [10-0]
    1-0 : Cláudia Neto 24'
    2-0 : Pernille Harder 29'
    3-0 : Zsanett Jakabfi 38'
    4-0 : Pia-Sophie Wolter 55'
    5-0 : Sara Bjork Gunnarsdóttir 86' (SP)

    Fortuna Hjørring (DAN) 2 - 0 KS Vllaznia Shkodër (ALB) [1-1]
    1-0 : Caroline Møller 6'
    2-0 : Caroline Møller 87' (SP)

    FC Barcelone (ESP) 2 - 1 Juventus FC (ITA) [2-0]
    1-0 : Alexia Putellas 32'
    2-0 : Cristiana Girelli 38' (CSC)
    2-1 : Andrea Stašková 79'

    FC Twente (PBS) 1 - 2 SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) [4-2]
    0-1 : Bernadett Zágor 6'
    1-1 : Fenna Kalma 8
    1-2 : Mária Mikolajová 51'

    FC Bayern Munich (ALL) 0 - 1 Göteborg FC (SUE) [2-1]
    0-1 : Rebecka Blomqvist 81'
    SK Slavia Prague (RTC) 5 - 1 Hibernian LFC (ECO) [4-1]
    1-0 : Petra Divišová 5'
    1-1 : Amy Gallacher 20'
    2-1 : Tereza Kožárová 37'
    3-1 : Tereza Kožárová 60'
    4-1 : Kateřina Svitková 69'
    5-1 : Tereza Szewieczková 90'+1

    Manchester City FC (ANG) 4 - 0 FF Lugano 1976 (SUI) [7-1]
    1-0 : Janine Beckie 5'
    2-0 : Janine Beckie 33'
    3-0 : Janine Beckie 49'
    4-0 : Pauline Bremer 78'




    *Score du match aller

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - ECHOUAFNI (PSG) : "Pas de regrets"

    Avec une équipe remaniée, le PSG n'a pas réussi à se défaire de Braga à domicile (0-0) après avoir torpillé les Portugaises au match aller (7-0). Heureux de la qualification de son équipe, Olivier Echouafni était plus mitigé quant à la prestation du PSG face à Braga.




    Que retenez-vous de cette soirée ?

    La qualification. Ce n'est pas évident de faire un tel match après avoir gagné 7-0 à domicile, les filles étaient motivés, ils n'y a aucun doute là-dessus mais on a eu une équipe de Braga très courageuse et bien organisée. Nous on avait décidé de faire tourner, avec des filles qui manquaient de temps de jeu et de rythme. Je suis malgré tout un peu déçu qu'on n'ait pas gagné le match. On est compétiteurs, je leur avait dit qu'il fallait aller chercher la qualification en gagnant. C'est important de donner une belle image au PSG.

    Vous vous attendiez à ce que Braga tienne autant après avoir tant dominé à l'aller ?
    A partir du moment où on arrive pas à marquer ce but, les joueuses adverses sont plus en confiance, elles ont eu un peu de réussite ensuite, elles auraient même pu marquer, Kate (Kiedrzynek) a sorti un arrêt magnifique (à la 82e). On n'est jamais à l'abri dans le football tout va très vite. Il faut se dire que c'est une bonne expérience pour les filles qui ont joué là.

    Il y a donc un enseignement à tirer de ce match ? Une profondeur de banc qui est limitée ?
    Pas forcément. Bien sûr, certaines filles ont marqué des points, d'autres un peu moins. Il faut performer, mais elles ne doivent pas s'arrêter à ça, celles qui ont bien joué comme celles qui ne l'ont pas fait doivent continuer à travailler. Il y aura des opportunités tout au long de la saison.

    Donc pas de regrets d'avoir fait autant tourné ?
    Non au contraire, ça m'a permis de les voir en compétition, pour elles aussi c'est un apprentissage, on a eu des situations, on a élevé notre niveau de jeu en deuxième période, il y a eu un peu plus de pressing, mais dans la finition, on doit faire mieux. Il faut en tirer des enseignements et se remettre au travail dès demain. Mes joueuses doivent faire leur propre autocritique, c'est important.

    Vous êtes heureux pour Marie-Antoinette Katoto, de retour en équipe de France ?
    Je ne pense pas qu'à Marie, il y a aussi Grace (Geyoro), Kadi (Diani) et Perle (Morroni). Je suis content que mes filles retrouvent le groupe France, c'est le fruit de leur travail. La porte est ouverte, à elles de montrer ce qu'elles sont capables de faire tous les jours à l'entraînement.


    Carlos Miguel De Sousa Santos : "On a joué sans aucune peur"
    "C'est un bon résultat pour nous car nous devions affronté une très grande équipe. Paris se bat pour le titre en France mais aussi en Europe. Notre premier match n'avais pas été bon, j'avais dit aux joueuses qu'on devait jouer avec du caractère, de la personnalité, et faire notre match. Mes joueuses ont fait un grand match. Pour leur première à un tel niveau de compétition... C'est la première fois qu'une équipe portugaise ne perd pas les deux matches en 16es de finale de la compétition, donc c'est une bonne chose. D'accord notre adversaire a procédé à beaucoup de changements dans son onze de départ, c'est normal, mais cela dit, toute les joueuses du PSG sont très fortes.

    On a travaillé afin que nos joueuses regagnent en confiance et on est venu jouer ici sans aucune peur. Cette fois l'équipe a joué avec un peu plus de liberté, ce n'est jamais facile de jouer contre le PSG, on a profité des contres, on a bien bloqué les tirs adverses, on a montré pourquoi on a été champions l'an dernier, on a plus montré qu'on était Braga. Paris a eu des opportunités pour gagner la partie mais nous aussi, le plus bel arrêt du match est celui de Katarzyna Kiedrzynek
    (à la 82e)".

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ts_a16207.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions (16e retour) - PSG - BRAGA, un match nul

    Le match retour entre le Paris Saint-Germain et Braga n'a pas donné de vainqueur, les deux équipes se quittant sur un match nul et vierge sans un grand spectacle. Le PSG a manqué plusieurs occasions franches, Katarzyna Kiedrzynek a dû s'employer. Le club de la capitale continue toutefois sa route grâce à la large victoire obtenue au match aller au Portugal (7-0).





    C'est avec une équipe largement remaniée que le PSG a débuté la rencontre, Olivier Echouafni ayant procédé à sept changements par rapport à l'équipe qui avait débuté au Portugal, Eve Périsset et Annahita Zamanian titulaires pour leur premier match de la saison. Un turnover attendu étant donné l'ampleur du score de la rencontre aller, qui ne laissait qu'un suspense des plus ténus avant la rencontre sur l'équipe qui continuerait la compétition.
    Sans grande surprise, le PSG prenait la rencontre en main dès son entame, et se procurait rapidement des occasions intéressantes pour ouvrir le score, avec une domination très importante et des joueuses positionnées régulièrement en 2-1-3-4. Sans succès cependant, car Alanna Cook glissait au premier poteau au moment de tirer suite à un corner (6'), puis Jordyn Huitema était devancée de justesse par Marie Hourihan (8') avant de proposer une tête piquée qui ne surpenait pas la gardienne anglaise (11'). C'est finalement Braga qui se montrait dangereux, avec une frappe de Dolores Silva, servie en retrait, qui manquait le cadre de quelques centimètres sur une belle frappe tendue (15').

    Un premier acte ennuyeux

    Le PSG se montrait encore dangereux mais Léa Khelifi manquait le cadre sur coup franc (17'), Annahita Zamanian était contrée de justesse par Diana Gomes (19'), avant de baisser le pied, englué dans un faux-rythme. Il fallait attendre la fin du premier acte pour revoir des occasions intéressantes, avec un long centre à destination de Sandy Baltimore, au second poteau, qui ne parvenait pas à redresser le ballon dans le but vide (39'), et le duo Hannah Keane/Folashade Pratt, dans la surface parisienne, contrées et le PSG s'en sortait sans dommage. A la pause, les deux équipes étaient dos à dos, la rencontre manquant d'intensité.

    Un deuxième acte pas meilleur



    La seconde période débutait sur un rythme tranquille, le PSG ne semblant pas décidé à passer à la vitesse supérieure. Il en avait pourtant l'occasion à deux reprises, avec en premier lieu une récupération haute de Khelifi dans les pieds de Denali Murnan, qui n'avait plus qu'à ajuster la gardienne mais manquait le cadre (51'), Huitema, trop juste sur un centre de Perisset (60'), manquait sur le corner qui suivait le cadre de la tête, seule face au but sur un centre de Paredes (61'). Khelifi, active mais manquant de justesse, se mettait encore en évidence en tentant une Madjer au premier poteau, détournée en corner (68'). Les entrées en jeu de Lina Boussaha et Nadia Nadim ne changeaient pas la donne côté parisien, et la Danoise manquait elle aussi une belle opportunité sous la forme d'un duel avec Hourihan remporté par la gardienne anglaise (87'). La plus belle occasion de la rencontre était à mettre à l'actif des Pourtugaises et Hannah Keane, qui voyait Katarzyna Kiedrzynek avancée et tentait un lob de 35 mètres qui se dirigeait vers la lucarne, mais la gardienne parisienne parvenait à détourner le ballon (82'). Il s'en était fallu de peu pour Paris, bien peu inspiré.

    Score final, 0-0, un bon résultat pour Braga face à une toute petite équipe de Paris qui ne méritait pas vraiment mieux. Les remplaçantes parisiennes n'ont pas vraiment réussi à sortir leur épingle du jeu, et auraient dû mieux faire malgré l'absence d'enjeu, manquant de justesse dans le dernier geste notamment, incapable de se montrer décisives sur coups de pieds arrêtés, malgré vingt corners obtenus entre autres. Une performance sans conséquence cependant puisque les Parisiennes sont logiquement qualifiées pour le prochain tour grâce à leur victoire au match aller.


    UEFA Women's Champions League - 16e de finale retour
    Jeudi 26 septembre 2019 - 20h30
    PARIS-SAINT-GERMAIN - SC BRAGA (POR) : 0-0
    Paris (Stade Jean Bouin)
    Temps humide - Terrain synthétique
    Arbitres : Sara Persson (Suède) assistée de Josefin Aronsson (Suède) et Camilla Stendahl (Suède). 4e arbitre : Tess Olofsson (Suède)

    Avertissements : Léa Khelifi 18', Sandy Baltimore 37', Eve Périsset 90+2' pour le PSG ; Vanessa Marques 16' pour Braga

    PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek ; 17-Eve Périsset, 5-Alana Cook, 14-Irene Paredes (cap.), 12-Ashley Lawrence ; 19-Annahita Zamanian (18-Lina Boussaha 69'), 7-Aminata Diallo, 27-Léa Khelifi ; 15-Karina Saevik, 23-Jordyn Huitema, 21-Sandy Baltimore (10-Nadia Nadim 78'). Entr.: Olivier Echouafni
    Non utilisées : 16-Christiane Endler, 2-Hanna Glas, 8-Grace Geyoro, 24-Formiga, 31-Thelma Eninger
    Braga : 1-Marie Hourihan ; 22-Rayanne Machado (13-Francisca Cardoso 46'), 20-Maria Inês Vieira Maia, 17-Diana Gomes, 16-Ágata Filipa Pimenta ; 21-Denali Murnan, 14-Dolores Silva, 2-Folashade Pratt (18-Regina Pereira 83'), 7-Vanessa Marques (cap.) ; 15-Hannah Keane, 10-Chinaza Uchendu (8-Laura Luis 65'). Entr.: Carlos Miguel De Sousa Santos
    Non utilisées : 33-Bárbara Marques, 4-Paula Ferreira, 32-Sofia Silva, 77-Ana Teles

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ul_a16205.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions (16e retour) - ECHOUAFNI (PSG) : « Bien négocier les deux virages qui nous attendent »

    Quelques jours après la défaite lors du trophée des champions face à Lyon, le PSG aborde une semaine chargée où il recevra Braga en Ligue des champions ce jeudi, dans une rencontre quasiment sans enjeu, puis Bordeaux, pour choc alléchant en D1, dimanche.




    Suite à la large victoire (7-0) face à Braga à l'aller, peut-on dire que le match de demain n’est qu'une simple formalité ?

    Il n’y a jamais de formalités dans le football, il faut se le dire. J’ai quelques souvenirs, notamment chez les garçons, avec un 4-0 qui est resté dans l’histoire. Il y a eu des situations renversantes, donc il faut être vigilant, et de toute façon ça reste un match de coupe d’Europe, avec l’intensité et l’atmosphère qu’il y a autour. On a fait une partie du boulot, maintenant il y a le deuxième match. Ce sera pour moi très intéressant de voir dans quel état d’esprit on va aborder ce match.

    Justement, ce n’est pas trop dur de motiver les troupes ?
    Si elles (les joueuses) ne sont pas motivées pour jouer un match de Ligue des champions, ce n’est pas la peine de venir sur le terrain.

    Doit-on s’attendre à une large rotation de l’effectif ?
    Par forcément. Il y aura besoin de voir des filles qui ont l’état d’esprit qu’il faut. Elles savent que je suis à cheval sur ce point-là. Il y a la performance bien sûr, mais il y a surtout ce qu’elles font au quotidien. Les filles qui auront l’occasion d’avoir du temps de jeu demain, c’est qu’elles le méritent.

    Ce match va-t-il vous servir surtout à rebondir après la déception consécutive à la défaite lors du trophée des champions samedi contre Lyon (1-1, 4-3 t.a.b) ?
    Il n’y a pas eu une si grande déception, par rapport à ce que vous pouvez imaginer. Il y a eu surtout un avertissement, qui nous fait dire qu’on avance. On n’est pas très loin, ça ne s’est pas passé à pas grand-chose, Lyon le sait, et nous le savons maintenant aussi, c’est ça le point essentiel de ce match. Maintenant on a deux rencontres qui arrivent, on prend les matches les uns après les autres. Les filles, avec ce match-là, ont emmagasiné beaucoup de confiance selon moi.

    Grace Geyoro, qui a raté le dernier tir au but, semblait particulièrement atteinte après le match (voir tweet ci-dessus), vous pensez vraiment que ce résultat n’a pas mis un coup à vos joueuses ?
    Vous avez déjà tiré un penalty ? (On lui répond qu’à ce niveau, non). Le jour où vous en tirerez un et que vous le raterez sachant que c’est le dernier, vous pourrez comprendre cette déception, surtout quand on est une jeune joueuse.

    Vous avez eu des mots particuliers pour elle ?
    Bien sûr, j’en ai pour chaque joueuse. Je leur ai dit qu’elles avaient eu le courage d’aller tirer un penalty. Rien que ça, ça fait la différence.

    Cela fait 3 fois de suite que le PSG perd aux tirs au but face à Lyon (lors du trophée des champions donc, après la défaite en finale de la coupe de France et en finale de la Ligue des champions en 2017, NDLR), pensez-vous que Lyon a pris un avantage psychologique dans ce domaine ?
    Il faudrait pour ça qu’on puisse retirer des penalties face à Lyon. On ne peut pas le faire en championnat, si ce n’est dans le jeu, il reste les coupes, mais je ne pense pas que Lyon ait pris un ascendant psychologique, certainement pas. Chaque coupe est différente, c’était une première édition, on l’a relevé avec beaucoup d’abnégation, beaucoup de vertus et de courage, on va pouvoir s’appuyer dessus tout au long de la saison.

    « Bordeaux, un gros choc »

    Avez-vous prévu de faire des séances spécifiques de penalties dans les semaines à venir à l’entraînement, pour préparer la fin de saison ?

    On essaye de ne pas vous attendre pour le faire (sourire). Les penalties, c’est un exercice bien à part. Vous avez beau bien les tirer à l’entraînement, ça ne veut pas dire qu’en match vous allez le mettre aussi. Il y a une pression supplémentaire qui est quand même bien plus importante qu’à l’entraînement.

    Dimanche vous retrouvez le Camp des Loges pour affronter Bordeaux, une équipe qui est en constante progression. Ce sera aussi un gros choc.
    Depuis le départ, vous parlez de Lyon, oui bien sûr, mais moi le premier j’ai évoqué d’autres clubs, et Bordeaux en faisait partie, tout comme Montpellier ou le Paris FC. Ce sont des équipes qui vont être là tout au long de la saison. Bordeaux a fait un recrutement de très haute qualité, ils ont des ambitions, c’est légitime. Pour nous c’est un vrai gros test après Lyon. Il y a Braga, mais aussi ce match de championnat avant la trêve internationale. On doit bien négocier les deux virages qui nous attendent.

    Christiane Endler a réalisé une grosse performance face à Lyon, elle a pris une avance décisive dans la course au poste de numéro 1 dans le but ?
    J’ai la chance d’avoir deux gardiennes de très haut niveau. Ce qu’a réalisé « Chris » lors du dernier match était très intéressant, mais il ne faut pas oublier « Kate » (Katarzyna Kiedrzynek), qui a réalisé de très bonnes performances, notamment face à Dijon à 2-0 avec un arrêt exceptionnel. Bien sûr, il y aura un choix qui sera fait, ce sera après la trêve.

    Vincent Roussel

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...nt_a16200.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions (16e retour) - L'OL avec sérieux

    Après sa victoire 7-0, l'OL aura inscrit au total seize buts au club russe de l'équipe de Ryazan. L'OL attend désormais la suite de la compétition.





    Quasiment assuré de la qualification après sa victoire 9-0 en Russie, l'OL accueillait une formation russe qui ne croyait plus à sa qualification et qui s'était déplacée avec seulement 14 joueuses dont 2 gardiennes. Jean-Luc Vasseur pouvait de son côté profiter de cette rencontre pour donner du temps de jeu à des joueuses moins utilisées ou de retour de blessure. Bacha se retrouvait ainsi titulaire, Christiansen également. C'était l'occasion de laisser au repos des cadres comme Bronze, Mbock ou Henry qui n'étaient pas sur la feuille de match, alors que Kumagai, Marozsan et Greenwood ont assisté au match depuis le banc.

    Sur le terrain, les Lyonnaises ont monopolisé le ballon avec une possession de balle de 77%, 11 corners obtenus, 29 tirs tout cela en ne concédant pas la moindre occasion. Dans ce contexte, la question était de deviner le résultat final et le temps où les Russes allaient craquer. A ce jeu-là, Le Sommer sera la première à faire trembler les filets après 18 minutes de jeu en étant à la conclusion de la tête d'un centre de Cascarino (1-0, 18'). Auparavant, Majri (6e) et Parris (8e) avaient manqué le cadre, Le Sommer avait déjà cadré une première fois (9e), tandis qu'Hegerberg avait buté sur la gardienne (10e).

    Parris bien servie par Hegerberg se défaisait de sa défenseure pour le 2-0 (21'). Démarrait alors une série de ballons sur les montants avec Hegerberg (24e). Sur la même action en voulant dégager la défenseure adverse touchait à nouveau le montant mais sans concéder de but. Avant la pause, Cascarino, auteure d'une belle prestation, servie par Le Sommer plaçait une frappe croisée imparable (3-0, 40').

    49 buts européens pour Hegerberg

    En seconde période, Lazarević en grande difficulté tout au long du match concédait un penalty pour une faute sur Parris. Hegerberg le réussissait (4-0, 55'). Deux minutes après, sur un coup franc à 20 m, Majri trouvait la barre (57e). La fin de match lyonnaise était concluante. Si Revelli entrée en défense n'avait pas grand chose à faire, Kouache et Jéssica Silva avaient l'occasion d'apporter offensivement. La première, juste entrée en jeu, reprenait un corner de Christiansen de la tête avant de trouver la barre à son tour (76e). Silva, servie par Parris, expédiait une frappe puissante sur la barre (89e) avant d'obtenir un penalty réussi par Renard (7-0, 90+2'). Satisfaisant pour l'entraîneur lyonnais : "On a mieux fini, elles ont besoin de prendre du rythme, certaines ont mieux fini physiquement. C'est très intéressant pour continuer à installer une dynamique de groupe avec des jeunes du centre de formation qui sont rentrées".

    Dans cette fin de match, les Lyonnaises plus en jambes allaient ajouter déjà deux buts par Parris d'un coup de tête, puis avec Hegerberg en déviant un corner de Christiansen (6-0, 90'). Hegerberg porte son total à 49 buts en Ligue des Champions, soit seulement deux unités de moins que le record d'Anja Mittag. Ce dernier pourrait tomber au prochain tour, en attendant l'OL connaîtra son adversaire lundi prochain.


    UEFA Womens Champions League - Seizième de finale retour
    Mercredi 25 septembre 2019
    - 16h30
    OLYMPIQUE LYONNAIS - RYAZAN VDV (RUS) : 7-0 (3-0)
    Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
    Temps nuageux avec éclaircies - Terrain excellent
    Spectateurs : 701
    Arbitres : Silvia Domingos (Portugal) assistée de Vanessa Alexandra Dias (Portugal) et Cátia Tavares (Portugal). 4e arbitre : Catarina Campos (Portugal)

    Buts :
    1-0 Eugénie LE SOMMER 18'
    (Cascarino déboule à droite prend son adversaire de vitesse et délivre un centre pour la reprise de la tête de Le Sommer au second poteau à 7 m qui trompe la gardienne sortie de son but en plaçant le ballon sous la barre)
    2-0 Nikita PARRIS 21' (Le Sommer à droite sert Hegerberg à 20 m qui glisse par Parris qui arrive dans l'axe, entre dans la surface, crochète devant Lazarević et place une frappe croisée du gauche de 7 m à ras de terre)
    3-0 Delphine CASCARINO 40' (Le Sommer dans l'axe à 20 m décale pour Cascarino à l'entrée de la surface sur sa droite qui contrôle et enchaîne par une frappe croisée du droit à 8 m vers le petit filet opposé)
    4-0 Ada HEGERBERG 55' s.p. (Faute de Lazarević sur Parris. Penalty réussi du plat du pied droit qui marque sur la gauche de la gardienne prise à contre-pied)
    5-0 Nikita PARRIS 88' (Sur une remise d'Hegerberg, Cayman sur le côté gauche adresse un centre du droit pour la reprise de la tête de Parris à 6 m qui pique le ballon au premier poteau)
    6-0 Ada HEGERBERG 90' (Corner frappé tendy côté droit par Christiansen dévié par Kouache, qui arrive sur la poitrine d'Hegerberg à 4 m du but qui dévie dans le but)
    7-0 Wendie RENARD 90+2' s.p. (Faute de Mashkova sur Jéssica Silva. Penalty frappé du droit par Renard sur la droite de la gardienne prise à contre-pied)

    Avertissement : Aleksandra Lazarević 72' pour Ryazan

    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 23-Janice Cayman, 21-Kadeisha Buchanan, 3-Wendie Renard (cap.), 4-Selma Bacha (13-Manon Revelli 67') ; 8-Isobel Christiansen, 7-Amel Majri (18-Eva Kouache 76') ; 20-Delphine Cascarino, 9-Eugénie Le Sommer (19-Jéssica Silva 61'), 17-Nikita Parris ; 14-Ada Hegerberg. Entr.: Jean-Luc Vasseur
    Non utilisées : 1-Lisa Weiss, 5-Saki Kumagai, 10-Dzsenifer Marozsán, 15-Alex Greenwood
    Ryazan : 1-Maria Zhamanakova ; 23-Aleksandra Lazarević, 7-Oksana Eremeeva, 14-Kristina Mashkova, 17-Lyubov Kipyatkova ; 26-Anna Sinyutina (cap.), 32-Natalia Perepechina ; 18-Elizaveta Lazareva (19-Anastasiya Fetisova 80'), 11-Asya Turieva, 9-Kristina Chichkala ; 90-Marija Vuković (70-Natalia Osipova 67'). Entr.: Konstantin Klimashin
    Non utilisées : 81-Margarita Shirokova

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ux_a16199.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Seizièmes de finale - Matchs aller

    FC Ryazan-VDV (RUS) 0 - 9 Olympique Lyonnais (FRA)

    FC Minsk (BLR) 1 - 0 FC Zürich Frauen (SUI)

    KFF Mitrovica (KOS) 0 - 10 VfL Wolfsbourg (ALL)

    FK Chertanovo Moscou (RUS) 0 - 1 Glasgow City LFC (ECO)

    KS Vllaznia Shkodër (ALB) 0 - 1 Fortuna Hjørring (DAN)

    Göteborg FC (SUE) 1 - 2 FC Bayern Munich (ALL)

    Piteå IF DFF (SUE) 0 - 1 Brøndby IF (DAN)

    SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 2 - 4 FC Twente (PBS)

    Juventus FC (ITA) 0 - 2 FC Barcelone (ESP)

    Hibernian LFC (ECO) 1 - 4 SK Slavia Prague (RTC)

    Breiðablik UBK (ISL) 3 - 2 AC Sparta Prague (RTC)

    Fiorentina WFC (ITA) 0 - 4 Arsenal WFC (ANG)

    RSC Anderlecht (BEL) 1 - 1 FC BIIK-Kazygurt (KAZ)

    ŽFK Spartak Subotica (SER) 2 - 3 Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)

    FF Lugano 1976 (SUI) 1 - 7 Manchester City FC (ANG)

    SC Braga (POR) 0 - 7 Paris Saint-Germain FC (FRA)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par Izihood69 Voir le message
    selon le media catalan SPORT la UWCL va changer de formule a partir de la saison 2021-2022.
    Desormais 3 clubs par pays seraient qualifiés et il y aurait des poules.
    Il va falloir trouver théoriquement 2 dates en plus dans la période septembre-décembre pour faire sauter les matchs aller-retour des 16èmes et 8èmes, dans un calendrier déjà assez surchargé... et si ça se calque sur le même système des mecs avec des 8èmes de finale par la suite, c'est encore 2 dates en plus à rajouter en hiver, alors que les quarts débutent habituellement en mars

    Bon courage pour celui qui va résoudre ce casse-tête pour placer 4 matchs en plus dans la saison

    Laisser un commentaire:


  • Dieu_Aulas
    a répondu
    C'est pas trop tôt, se passer de Chelsea ou du MHSC au profit d'équipes qui viennent prendre leur score de tennis ça n'a pas de sens. Là ça va remettre un peu de compétitivité

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Si cela se confirme, cela sent la belle usine à gaz pour faire du fric avec x matchs en plus. Pour l'intérêt sportif par contre...
    Au contraire. On va avoir plus de bonne équipes qui j'imagines ne pourront pas se rencontrer en poules ou max 2 et les 2 seront qualifiés, donc on aura des phases éliminatoires plus intéressantes. Mais le plus intéressant, c'est que les championnats vont en profiter, à commencer par le championnat Français. Avec 2 clubs qualifiés, qui sont dans 95% des cas OL et PSG, ça limitait les envies d'investir des autres clubs qui avaient peu de chance de participer à la LDC, maintenant, plusieurs clubs vont se battre pour cette 3eme place et investir un peu plus pour bien figurer dans la LDC derrière.

    Pour moi c'est une très bonne nouvelle.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Si cela se confirme, cela sent la belle usine à gaz pour faire du fric avec x matchs en plus. Pour l'intérêt sportif par contre...

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    selon le media catalan SPORT la UWCL va changer de formule a partir de la saison 2021-2022.
    Desormais 3 clubs par pays seraient qualifiés et il y aurait des poules.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Fiorentina WFC (ITA) 0 - 4 Arsenal WFC (ANG)
    0-1 : Vivianne Miedema 18'
    0-2 : Kim Little 32'
    0-3 : Vivianne Miedema 51'
    0-4 : Lisa Evans 55'

    RSC Anderlecht (BEL) 1 - 1 FC BIIK-Kazygurt (KAZ)
    0-1 : Alina Litvinenko 53' (SP)
    Laura Rus 66' (AND)
    1-1 : Britt Vanhamel 71'

    ŽFK Spartak Subotica (SER) 2 - 3 Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)
    0-1 : Ludmila Da Silva 20'
    1-1 : Violeta Slović 45'+2 (SP)
    1-2 : Ludmila Da Silva 55'
    2-2 : Tijana Matić 79'
    2-3 : Virginia Torrecilla 90'

    FF Lugano 1976 (SUI) 1 - 7 Manchester City FC (ANG)
    0-1 : Georgia Stanway 26'
    1-1 : Kaela Lee Dickerman 41'
    1-2 : Aoife Mannion 48' (SP)
    1-3 : Pauline Bremer 65'
    1-4 : Pauline Bremer 77'
    1-5 : Caroline Weir 83'
    1-6 : Janine Beckie 85'
    1-7 : Caroline Weir 90'+3

    SC Braga (POR) 0 - 7 Paris Saint-Germain FC (FRA)
    0-1 : Marie-Antoinette Katoto 7' (SP)
    0-2 : Marie-Antoinette Katoto 32'
    0-3 : Formiga 41'
    0-4 : Kadidiatou Diani 47'
    0-5 : Marie-Antoinette Katoto 61'
    0-6 : Jordyn Huitema 90'+3
    0-7 : Jordyn Huitema 90'+5

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - Le PSG déroule à BRAGA

    Avec un triplé de Katoto, un doublé de Huitema et des réalisations de Diani et Formiga, le PSG a assuré une très large victoire face au championnat du Portugal.

    Däbritz, Formiga et Diani ont contribué Ã* ce succès (photo PSG.fr)
    Däbritz, Formiga et Diani ont contribué à ce succès (photo PSG.fr)



    Eliminé en quart de finale la saison dernière, le PSG revient avec des ambitions dans cette compétition dominée par les Lyonnaises. Pour son entrée en matière, les Parisiennes ont hérité d'un adversaire qui participe pour la première saison à cette compétition, issu du tour de qualification.

    Si Braga a brillé dans son championnat, sur la scène européenne, le chemin s'annonce encore long. La gardienne parisienne Endler, suspendue en championnat, jouait son premier match de la saison mais n'aura pas vu un seul tir adversaire durant les 90 minutes.

    C'est à l'opposé que toute la rencontre s'est disputée. Devant le but gardé Rute Costa, la défense bracarienne a montré très rapidement ses limites. Diana Gomes l'a appris à ses dépens, dépassée par la vivacité de Diani, commettant l'irréparable. Une penalty que Katoto se chargeait de convertir après 7 minutes (0-1). Cette même Diana Gomes était au départ de la passe en retrait vers sa gardienne dont la relance revenait dans les pieds de Diani. La suite était une action de Däbritz pour Katoto qui réalisait le crochet avant de s'ouvrir le but (0-2, 32').

    Nouveau record pour Formiga

    Ligue des Champions - Le PSG déroule Ã* BRAGA

    Avant la pause, Däbritz était de nouveau passeuse décisive sur un coup franc à destination de Formiga. La Brésilienne concluait du droit et devenait par la même occasion la buteuse la plus ancienne de l'histoire de la compétition à 41 ans et 193 jours (0-3, 41'). Dès la reprise, l'entrée de Francisca Cardoso ne changeait rien aux lacunes défensives. Diani sert par Paredes échappait à toute vigilance et piquait son ballon (0-4, 46'). C'est encore Diani qui débordait à droite pour centrer sur la tête de Katoto (0-5, 61').

    Huitema, entrée remarquée

    La dernière demi-heure était l'occasion pour les entrantes Baltimore et Huitema de s'exprimer à leur tour. La Canadienne patientait jusqu'aux arrêts de jeu. Tout d'abord sur une nouvelle passe venue de la défense parisienne. Lawrence trouvait Huitema qui finissait le travail du gauche (0-6, 90+3'). Une minute plus tard, Saevik trouvait dans l'espace Huitema pour le clou du spectacle (0-7, 90+5'). La calice bu jusqu'à la lie pour des Portugaises et leur entraîneur dépités. Dans deux semaines, Braga tentera malgré tout de montrer un autre visage.

    >> LA VIDÉO DU MATCH : https://www.facebook.com/sportingclu...8799423812161/


    UEFA Women's Champions League - 16e de finale aller
    Jeudi 12 septembre 2019
    - 20h00 locales (21h00 françaises)
    SC BRAGA (POR) - PARIS-SAINT-GERMAIN : 0-7 (0-3)
    Braga (Estádio Municipal de Braga)
    Temps chaud (31°C) - Terrain bon
    Spectateurs : 5 850
    Arbitres : Lina Lehtovaara (Finlande) assistée de Tonja Paavola (Finlande) et Heini Hyvönen (Finlande). 4e arbitre : Ifeoma Kulmala (Finlande)

    Buts :
    0-1 Marie-Antoinette KATOTO 7' s.p.
    (Diani est déséquilibrée par Diana Gomes dans la surface. Katoto tire le penalty du droit à ras de terre pour le placer au ras du montant droit de la gardienne partie du bon côté)
    0-2 Marie-Antoinette KATOTO 32' (Relance de la gardienne récupérée côté droit par Diani à 25 m qui voit son centre dévié sur Däbritz qui récupère à l'entrée de la surface et arrive à trouver Katoto dans l'axe qui réalise un crochet du pied droit vers le gauche pour éliminer Rayanne et enchaîner par une frappe du gauche de 12 m)
    0-3 FORMIGA 41' (Coup franc décalé à droite à 28 m, frappé par Däbritz qui trouve plein axe Formiga qui dévie du droit et trouve le petit filet gauche de Rute Costa)
    0-4 Kadidiatou DIANI 46' (Paredes près du rond central délivre une balle en profondeur par dessus la défense sur Diani à droite qui échappe à la défense, contrôle du droit et enchaîne par une petite balle piquée du droit)
    0-5 Marie-Antoinette KATOTO 61' (Lancée à droite, Diani déborde et centre au second poteau pour la reprise de la tête de Katoto à 6 m qui catapulte le ballon)
    0-6 Jordyn HUITEMA 90+3' (Longue ouverture de Lawrence depuis le camp parisien pour Huitema couloir droit qui élimine Inês Maia, rentre dans la surface et vient placer au premier poteau à 7 m une frappe du gauche)
    0-7 Jordyn HUITEMA 90+5' (Formiga joue sur Saevik dans l'axe à 40 m du but qui glisse au sol une passe en profondeur pour Huitema qui contrôle à l'entrée de la surface, fixe la gardienne et ouvre son pied droit)

    Avertissements : Denali Murnan 75' pour Braga ; Perle Morroni 45' pour le PSG

    Braga : 12-Rute Costa ; 22-Rayanne Machado, 17-Diana Gomes (13-Francisca Cardoso 46'), 20-Maria Inês Maia, 16-Ágata Filipa ; 7-Vanessa Marques (cap.), 14-Dolores Silva, 21-Denali Murnan (18-Regina Pereira 82') ; 2-Folashade Pratt, 15-Hannah Keane, 10-Chinaza Uchendu (27-Farida Machia 59'). Entr.: Carlos Miguel
    Non utilisées : 1-Marie Hourihan, 5-Bárbara Azevedo 'Babi', 8-Laura Luis, 23-Sara Brasil
    PSG : 16-Christiane Endler ; 12-Ashley Lawrence, 5-Alanna Cook, 14-Irene Paredes (cap.), 20-Perle Morroni ; 8-Grace Geyoro, 24-Formiga, 13-Sara Däbritz (21-Sandy Baltimore 62') ; 11-Kadidiatou Diani (10-Nadia Nadim 72'), 9-Marie-Antoinette Katoto (23-Jordyn Huitema 62'), 15-Karina Sævik. Entr.: Olivier Echouafni
    Non utilisées : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 2-Hanna Glas, 4-Paulina Dudek, 7-Aminata Diallo

    photo PSG.fr
    photo PSG.fr

    Vendredi 13 Septembre 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...GA_a16183.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - Olivier ECHOUAFNI (PSG) : "En termes d'image, c'est le très haut niveau"

    Satisfait d’un début de saison parfait en championnat (deux victoires en deux journées de D1), le coach du PSG Olivier Echouafni et son équipe débutent leur parcours en Ligue des champions ce jeudi (21h), au Portugal. Avec l’envie d’effacer les mauvais souvenirs nés de l’élimination par Chelsea l’an dernier.

    (photo PSG)
    (photo PSG)


    Que connaissez-vous de votre adversaire, Braga ?

    Ils sont champions du Portugal en titre, avec 22 victoires et 2 nuls, donc un parcours exceptionnel avec plus de 100 buts marqués (108, NDLR) et 7 encaissés il me semble (6, NDLR). Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Si cette équipe est là, c’est qu’elle a fait ce qu’il fallait pour être en Ligue des champions, on sait que c’est toujours particulier car c’est une grande compétition, tout le monde a envie d’y participer.

    Vous vous attendez à quel type de match ?
    Pour les avoir observé, elles ont joué face au Benfica le week-end dernier et perdu (0-1), face à une des meilleures équipes du Portugal aussi (3e l’an dernier, NDLR). On s’attend à un match difficile, certainement avec une grosse ambiance, une atmosphère qui nous sera peut-être hostile, mais nous sommes très contents de retrouver la coupe d’Europe, à Braga. Les conditions de jeu devraient être très bonnes, avec un bon terrain et du beau temps. C’est une équipe bien organisée, qui joue au ballon, qui est très technique, et qui a beaucoup de qualités. Elles ont des joueuses qui ont de la taille, il faudra être vigilant sur coup de pied arrêté. On sait que ce match aller sera déterminant, il faudra marquer à l’extérieur.

    « L’an passé, on est passé à côté de quelque chose de grand »

    Une fois de plus, vous aurez de grandes ambitions sur cette compétition ?

    Oui, sur celle-là mais aussi sur les autres. C’est sûr qu’on a eu un peu de frustration l’année dernière avec l’élimination en quart de finale. Pour nous l’objectif, c’est clair, c’est de faire mieux que l’an passé. On aurait dû se qualifier, ça n’a pas été le cas, mais bon ça doit nous servir d’apprentissage pour cette nouvelle saison.

    Vous en parliez, l’élimination face à Chelsea est-elle encore dans les têtes ?
    Elle doit nous aider. Je pense qu’elle est présente juste comme il faut dans nos têtes pour prendre conscience que l’année dernière on est passé à côté de quelque chose qui aurait pu être grand. Aujourd’hui on s’attaque à une nouvelle histoire, à nous de faire en sorte de passer les tours, et déjà de faire un bon match aller à Braga. On sait que c’est la plus belle compétition européenne, que ça se joue sur pas grand-chose. Il faudra faire ce qu’il faut pour aller loin, il y a ces deux tours en septembre et en octobre, et une deuxième compétition qui commence à partir du mois de mars.

    « On ne retrouve pas cette intensité en championnat »

    De plus en plus de gros clubs masculins, qui ont monté leur section féminine, participent à cette compétition, comme la Juventus cette année, la concurrence va être de plus en plus forte pour vous ?

    Ah oui ! C’est une évidence. Il n’y a qu’à voir les autres matches qui se déroulent dans les championnats étrangers. Le derby Manchester City-Manchester United ce week-end… il y avait 35 000 personnes je crois. On sent qu’il y a un engouement partout, automatiquement, le niveau est en train de s’élever encore. On s’aperçoit qu’il y a de moins en moins d’écart entre les équipes, les scores sont de plus en plus serrés, même pour Lyon c’est compliqué, comme l’a montré leur demi-finale contre Chelsea (2-1, 1-1).

    Ça va aussi rendre la Ligue des champions féminine plus attractive ?
    Il y a déjà un engouement, une atmosphère particulière… L’intensité des matches, on ne retrouve pas ça en championnat, hormis quand on joue Lyon. En termes d’image, c’est le très haut niveau.

    Pourrait-on assister aux premiers pas de Christiane Endler, suspendue en championnat, sur les terrains ?
    Elle sera à Braga, dans les 18.

    « Marquer 13 buts en deux journées, on ne doit pas le banaliser »

    Elle a pris une autre dimension depuis ses performances en coupe du monde, cela bouscule-t-il la hiérarchie des gardiennes ?

    Pour l’instant, « Kate » (Katarzyna Kiedrzynek) a fait un très bon début de championnat, « Chris » a encore un match de suspension à purger, après elle aura la possibilité de jouer peut-être la Ligue des champions, car elle est en manque de compétition, mais ça ne voudra rien dire quant à la hiérarchie des gardiennes.

    Que pensez-vous du début de saison de votre équipe en D1 ?
    C’est à l’image de notre préparation, qui a été très bonne. Les filles ont attaqué la saison avec beaucoup d’envie et surtout beaucoup d’ambition, elles montrent à leurs adversaires que cette année le Paris-Saint-Germain a encore plus envie d’aller de l’avant, de marquer des buts. En deux journées on en a marqué 13, ce n’est pas quelque chose qu’on doit banaliser, surtout pas. C’est aussi respecter ses adversaires donc c’est bien. On sait qu’il y aura des matches plus compliqués, même si le match à Metz n’a pas été simple, notamment en première mi-temps, mais la deuxième période a montré qu’on était capables de bien réagir.

    L’année dernière vous aviez perdu deux points très rapidement en début de saison, est-ce que vous avez l’impression que l’équipe est meilleure ?
    Concernant l’effectif, oui. Si vous vous rappelez bien, l’an dernier à la même période, l’effectif, en termes de quantité, était peu étoffé, des joueuses nous avaient rejoint tardivement, comme Wang Shuang et Signe Bruun. On avait des U19 qui avaient fait toute la préparation avec nous et qui avaient à peine 16 ans… Cette année on a eu la chance d’avoir tout notre groupe dès le départ, c’est un atout considérable pour cette préparation, aussi pour mettre en place ce qu’on veut faire toute la saison. On a aussi pris en maturité et en expérience. En plus, les filles ont mieux intégré notre méthodologie, donc on gagne du temps. Enfin, le fait d’avoir recruté à certains postes nous apporte aussi cette solidité qui nous manquait l’an dernier dans la maîtrise, notamment.

    « Kadi Diani doit encore travailler la finition »

    Pour la première fois depuis 10 ans, Lyon a pris trois buts en D1, est-ce que la course au titre est plus ouverte que jamais ?

    Elles ont peut-être encaissé 3 buts, mais elles en ont marqué 8 (sourire). Ca fait 5 buts d’écart. On n’a pas à se poser la question, on doit avant tout s’occuper de nous. On en a marqué 6, mais on en a encaissé 1, donc l'écart est le même.

    Kadidiatou Diani a déjà marqué 5 buts en D1, c’est une volonté de la voir plus présente devant le but ?
    C’est sa volonté à elle, déjà. Je pense qu’elle a encore une marge de progression assez incroyable, elle ne le sait pas encore complètement selon moi mais elle va le découvrir. Sur les temps de passage elle est déjà un peu en avance par rapport à la saison dernière. Il faut qu’elle continue à travailler, notamment dans la finition parce que c’est là où ça pêche encore un petit peu. Après c’est une joueuse qui a un gros potentiel, et qui va l’exploiter tout au long de la saison.


    Aminata Diallo : "L'an dernier, on se contentait du minimum"

    La Ligue des champions :
    Comme l’an dernier, l’objectif c’est d’aller le plus loin possible et de gagner la ligue des champions. On sait que Braga est une équipe avec des grands gabarits, à l’aise techniquement, il faudra les prendre au sérieux. On est au PSG pour jouer ce genre de match, pour sortir du quotidien de la D1, qu’on apprécie aussi mais la Ligue des champions c’est quand même un échelon supérieur, on est très excitées, on espère faire un bon match.

    Le PSG : L'effectif n’a pas beaucoup bougé, du coup on se connaît mieux, physiquement en ce moment on est bien aussi. C’est le début, on a un bon mois de septembre qui nous attend, on pourra vraiment nous évaluer à ce moment-là, et après ça on pourra juger si on est mieux que l’année dernière. Pour l’instant ce qu’on voit c’est que par rapport à l’an dernier, quand il faut en mettre 7 on en met 7, alors que la saison passée on se contentait du minimum. Notre première mi-temps n’a pas été bonne à Metz mais malgré tout on arrive à en mettre 6 en seconde, il faut qu’on arrive à faire des matches pleins, à être exigeantes avec nous-mêmes.

    Kadidiatou Diani : Je pense que j’ai été l’une des premières à dire que Kadidiatou Diani était un top joueuse, même si ça ne se remarquait pas sur les stats. Là, par rapport à il y a 2 ans, c’est plus au niveau des statistiques qu’elle montre ses qualités. Elle passe des paliers petit à petit, c’est une très bonne joueuse, ça ne m’étonne pas. Elle n’est pas revenue changée de la coupe du monde, c’est toujours la même. Elle a beaucoup d’objectifs, elle veut faire une grande saison, et on va l’aider au maximum afin qu’elle y arrive, et qu’elle nous apporte aussi quelque chose.

    Sur le plan personnel, comment elle a vécu la coupe du monde, et ses objectifs cette saison : Honnêtement j’étais en vacances pendant 1 mois. Ça a été un bon évènement en France, il y a eu pas mal d’engouement apparemment, c’est bien. Après, est-ce que ça va suivre derrière ? Ça reste à voir. Je n’ai pas de regret, tout ce qui est passé je le laisse au passé. Je suis une compétitrice, donc forcément l’objectif c’est de jouer le plus de match possibles et d’essayer d’aller en équipe de France, parce que c’est un objectif que toute sportive de haut niveau doit avoir, je travaille chaque jour à l’entraînement pour. Si ça vient tant mieux, sinon tant pis, ça ne m’arrêtera pas.

    Jeudi 12 Septembre 2019
    Vincent Roussel

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...au_a16179.html

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Peu de scores fleuves finalement en dehors de Wolfsbourg face à une équipe kosovarde et nous bien sûr. On avait un gros déplacement en Russie (par la distance plutôt que par l'adversité), il a été bien négocié.

    J'espère un beau parcours cette année pour relever encore une éventuelle victoire, genre Atletico en 1/8èmes, Bayern en 1/4, Man City en 1/2 et Wolfsbourg en finale, ça ce serait bien costaud. (pas le PSG on a déjà assez du championnat et de la coupe, autant varier les plaisirs)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    FC Ryazan-VDV (RUS) 0 - 9 Olympique Lyonnais (FRA)
    0-1 : Dzsenifer Marozsán 12' (SP)
    0-2 : Ada Hegerberg 27'
    0-3 : Wendie Renard 31'
    0-4 : Amandine Henry 37'
    0-5 : Ada Hegerberg 39'
    0-6 : Ada Hegerberg 70' (SP)
    0-7 : Wendie Renard 77'
    0-8 : Amel Majri 78' (SP)
    0-9 : Wendie Renard 90'

    FC Minsk (BLR) 1 - 0 FC Zürich Frauen (SUI)
    1-0 : Emueje Ogbiagbevha 21'
    KFF Mitrovica (KOS) 0 - 10 VfL Wolfsbourg (ALL)
    0-1 : Felicitas Rauch 14'
    0-2 : Noelle Maritz 28'
    0-3 : Svenja Huth 33'
    0-4 : Pernille Harder 46'
    0-5 : Pernille Harder 48' (SP)
    0-6 : Noelle Maritz 63'
    0-7 : Pernille Harder 67'
    0-8 : Zsanett Jakabfi 79'
    0-9 : Cláudia Neto 85'
    0-10 : Kristine Minde 87'

    FK Chertanovo Moscou (RUS) 0 - 1 Glasgow City LFC (ECO)
    0-1 : Hayley Lauder 11'
    KS Vllaznia Shkodër (ALB) 0 - 1 Fortuna Hjørring (DAN)
    0-1 : Caroline Møller 67'
    Göteborg FC (SUE) 1 - 2 FC Bayern Munich (ALL)
    0-1 : Mandy Islacker 75' (SP)
    1-1 : Elin Rubensson 86' (SP)
    1-2 : Mandy Islacker 90'+3

    Piteå IF DFF (SUE) 0 - 1 Brøndby IF (DAN)
    0-1 : Nicoline Sørensen 38'
    SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 2 - 4 FC Twente (PBS)
    0-1 : Fenna Kalma 10'
    0-2 : Ashleigh Weerden 22'
    0-3 : Fenna Kalma 29' (SP)
    0-4 : Fenna Kalma 75'
    1-4 : Jana Scharnböck 82'
    2-4 : Bernadett Zágor 84'

    Juventus FC (ITA) 0 - 2 FC Barcelone (ESP)
    0-1 : Alexia Putellas 39'
    0-2 : Marta Torrejón 72'

    María León 86' (BAR)

    Hibernian LFC (ECO) 1 - 4 SK Slavia Prague (RTC)
    1-0 : Siobhan Hunter 3'
    1-1 : Tereza Kožárová 36'
    1-2 : Tereza Kožárová 40'
    1-3 : Andrea Jarchovska 42'
    1-4 : Tereza Kožárová 75'

    Breiðablik UBK (ISL) 3 - 2 AC Sparta Prague (RTC)
    0-1 : Christina Marie Burkenroad 3'
    1-1 : Berglind Thorvaldsdóttir 15'
    1-2 : Christina Marie Burkenroad 36'
    2-2 : Berglind Thorvaldsdóttir 78'
    3-2 : Karólína Lea Vilhjálmsdóttir 80'

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - L'OL écrase RYAZAN

    Pour son entrée dans la compétition, les Lyonnaises ont déroulé sur le terrain du champion russe avec une écrasante victoire 9-0.


    Ligue des Champions - L'OL écrase RYAZAN


    Les Lyonnaises s'étaient mises dans les meilleures dispositions en se déplaçant dès lundi en Russie avec une escale d'une nuit à Moscou avant de rallier en car Ryazan hier matin. Sur un terrain difficile dont elles avaient pu appréhender l'état lors de la séance de la veille, les partenaires de Wendie Renard n'ont pas mis longtemps à trouver leurs marques.

    Pour ce match, Jean-Luc Vasseur choisissait de reconduitre la défense malgré les trois buts encaissés à Reims au contraire du milieu où Kumagai évoluait en milieu défensive. Autre changement, Le Sommer était sur le banc laissant l'attaque à Hegerberg alimentée dans les couloirs par Majri et Parris, avec le soutien de Marozsan. Ce positionnement très offensif a rapidement porté ses fruits avec une équipe russe acculée devant son but.

    Trois penalties sifflés

    Une pression qui entraîna trois penalties sifflés en faveur des Lyonnaises et réussis par autant de joueuses différentes. Marozsan, Hegerberg et enfin Majri ! Les Lyonnaises ont aussi aisément compté sur les apports offensifs des latérales à l'image de Bronze à droite qui fut à l'origine des deuxième et cinquième buts conclus par Hegerberg. Cayman de l'autre côté aurait pu finir buteuse sans un arrêt à bout portant de la gardienne (45e). Toujours indispensable par ses qualités de passe, Marozsan permettait aussi à Renard par deux fois et Henry de marquer de la tête. Renard d'une reprise rageuse en fin de match finissait le travail pour une victoire 0-9.

    Pour l'anecdote, Hegerberg a porté son total à 47 buts européens et se retrouve dans le trio de la compétition à quatre unités du record de Anja Mittag qui devrait tomber cette saison.

    Dans deux semaines, le coach lyonnais aura l'occasion de faire tourner son effectif quelques jours après le trophée des Championnes.


    Ligue des Champions - 16e de finale aller
    Mercredi 11 septembre 2019
    - 15h00 locales (14h00 françaises)
    RYAZAN VDV (RUS) - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-9 (0-5)
    Temps chaud (25°C) - Terrain bosselé
    Ryazan (CSK YSC Stadium)
    Spectateurs : 500 environ
    Arbitres : Elvira Nurmustafina (Kazakhstan) assistée de Elena Alistratova (Kazakhstan) et Nargis Magau (Kazakhstan). 4e arbitre : Volha Tsiareshka (Belarus)

    Buts :
    0-1 Dzsenifer MAROZSAN 12 s.p.
    (Main dans la surface de Mashkova suite à une frappe de Parris. Marozsan frappe le penalty en ouvrant son pied droit pour prendre la gardienne à contre-pied)
    0-2 Ada HEGERBERG 27' (Bronze sur la droite délivre un centre prolongé de la tête par Hegerberg sur Majri au second poteau qui place une reprise en cloche du gauche qui vient rebondir sur la barre puis est repris à la retombée juste devant la ligne par Hegerberg qui tend sa jambe droite)
    0-3 Wendie RENARD 31' (Marozsan sur la droite ajuste un centre pour Renard à 6 m qui saute plus haut et ajuste une tête au qui retombe au premier poteau)
    0-4 Amandine HENRY 37' (Coup franc excentré à gauche tiré rentrant du droit par Marozsan et effleuré de la tête par Henry au premier poteau à 6 m qui envoie le ballon dans le petit filet gauche)
    0-5 Ada HEGERBERG 38' (Centre de Bronze depuis la droite repris du gauche par Hegerberg de la jambe gauche en opposition plein axe à 6 m)
    0-6 Ada HEGERBERG 69' s.p. (Faute de la gardienne Shirokova qui déséquilibre Hegerberg d'un tacle à la limite de la surface. Hegerberg du plat du pied droit place le ballon au ras du poteau droit)
    0-7 Wendie RENARD 77' (Action Marozsan - Jéssica Silva côté droit, Marozsan entre dans la surface, feinte son adversaire et dépose le ballon au second poteau pour Renard qui place une reprise de la tête en force à l'angle des 5,5m)
    0-8 Amel MAJRI 78' s.p. (Main de Mashkova sur un ballon de Majri. Majri le frappe du gauche dans la lucarne gauche de la gardienne)
    0-9 Wendie RENARD 90' (Suite à un corner côté droit de Marozsan, le ballon arrive côté gauche, Cascarino déborde et centre devant le but, la gardienne boxe au premier poteau sur Renard qui reprend d'une volée du gauche de 7 m)

    Avertissements : Kristina Mashkova 11', Aleksandra Lazarevic 36', Asya Turieva 90+2' pour Ryazan

    Ryazan : 81-Margarita Shirokova ; 17-Lyubov Kipyatkova (70-Natalia Osipova 46'), 74-Male Mollayeva, 14-Kristina Mashkova, 7-Oksana Eremeeva ; 26-Anna Sinyutina (cap.) ; 23-Aleksandra Lazarevic, 11-Asya Turieva, 32-Natalia Perepechina (19-Anastasiya Fetisova 88'), 9-Kristina Chichkala (10-Ekaterina Zavadkina 79') ; 90-Marija Vukovic. Entr.: Konstantin Klimashin
    Non utilisées : 1-Maria Zhamanakova, 8-Maria Oldenburger, 29-Vusala Seyfatdinova, 77-Viktoria Solina
    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 2-Lucia Bronze (21-Kadeisha Buchanan 63'), 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard (cap.), 23-Janice Cayman ; 6-Amandine Henry (20-Delphine Cascarino 58'), 5-Saki Kumagai, 10-Dzsenifer Marozsan ; 17-Nikita Parris, 14-Ada Hegerberg (19-Jéssica Silva 74'), 7-Amel Majri. Entr.: Jean-Luc Vasseur
    Non utilisées : 1-Lisa Weiss, 8-Isobel Christiansen, 9-Eugénie Le Sommer, 27-Emelyne Laurent

    Mercredi 11 Septembre 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...AN_a16178.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Seizièmes de finale

    Matchs aller les 11 et 12 septembre
    Matchs retour les 25 et 26 septembre


    Juventus FC (ITA) - FC Barcelone (ESP)

    Hibernian LFC (ECO) - SK Slavia Prague (RTC)

    ŽFK Spartak Subotica (SER) - Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)

    SC Braga (POR) - Paris Saint-Germain FC (FRA)

    KS Vllaznia Shkodër (ALB) - Fortuna Hjørring (DAN)

    FK Chertanovo Moscou (RUS) - Glasgow City LFC (ECO)

    FC Ryazan-VDV (RUS) - Olympique Lyonnais (FRA)

    Arsenal WFC (ANG) - Fiorentina WFC (ITA)

    Göteborg FC (SUE) - FC Bayern Munich (ALL)

    SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) - FC Twente (PBS)

    RSC Anderlecht (BEL) - FC BIIK-Kazygurt (KAZ)

    Breiðablik UBK (ISL) - AC Sparta Prague (RTC)

    KFF Mitrovica (KOS) - VfL Wolfsbourg (ALL)

    Piteå IF DFF (SUE) - Brøndby IF (DAN)

    FF Lugano 1976 (SUI) - Manchester City FC (ANG)

    FC Minsk (BLR) - FC Zürich Frauen (SUI)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - L'OL en Russie, le PSG face à BRAGA

    Le tirage au sort des 16es de finale de la Ligue des Champions a été effectué ce vendredi à Nyon, au siège de l'UEFA. Les clubs français ont hérité d'un tirage plutôt favorable pour leur entrée en lice.





    L'OL se déplace en Russie débute septembre pour défendre son titre. Les Lyonnaises héritent d'un club habitué à l'Europe mais largement à la portée des Lyonnaises. L'autre représentant français, le PSG, se déplacera chez un nouveau venu, le SC Braga, champion du Portugal.

    Dans les autres rencontres, les clubs italiens n'ont pas été vernis. La Fiorentina, pourtant tête de série, hérite d'Arsenal. La Juventus pour sa part se voit opposer au finaliste de la dernière Ligue des Champions, le FC Barcelone.

    D'autres duels sont à suivre plus particulièrement comme l'opposition entre Göteborg et le Bayern Munich, ou encore Pitea face à Brondby.


    Le tirage

    Juventus FC (ITA) - FC Barcelona (ESP)
    Hibernian LFC (ECO) - Slavia Prague (RTC)
    ZFK Spartak Subotica (SER) - Atlético de Madrid (ESP)
    SC Braga (POR) - Paris Saint-Germain (FRA)
    Vllaznia (ALB) - Fortuna Hjorring (DAN)
    Chertanovo (RUS) - Glasgow City FC (ECO)
    WFC Ryazan (RUS) - O. Lyonnais (FRA)
    Arsenal WFC (ANG) - Fiorentina WFC (ITA)
    Göteborg (SUE) - FC Bayern Munich (ALL)
    SKN St-Pölten (AUT) - FC Twente (PBA)
    RSC Anderlecht (BEL) - BIIK Kazygurt (KAZ)
    Breidablik (ISL) - SC Sparta Prague (RTC)
    KFF Mitrovica (KOS) - VfL Wolfsburg (ALL)
    Pitea DFF (SUE) - Brondby IF (DAN)
    FF Lugano (SUI) - Manchester City (ANG)
    FC Minsk (BLR) - FC Zürich (SUI)

    Les équipes citées en premier reçoivent au match aller. Les équipes têtes de série reçoivent au match retour.
    Les rencontres se dérouleront les 11/12 septembre (aller) et 25/26 septembre (retour).

    Vendredi 16 Août 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...GA_a16127.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - Tirage au sort des 16es ce vendredi : ARSENAL non-tête de série

    Le tirage au sort des 16es de finale sera effectué ce vendredi 16 août à 13h30 au siège de l'UEFA. Les championnes d'Angleterre ne figurent pas dans les têtes de série.

    photo UEFA.com
    photo UEFA.com



    Absentes de la Ligue des Champions depuis cinq ans ne figure pas dans les têtes de série suite aux qualifications à l'issue du tour qualificatif du BIIK Kazygurt, du FC Twente et du ŽFK Spartak qui font glisser les Anglaises de la 16e à la 19e place de ce classement établie avec des coefficients nationaux et des clubs.

    Arsenal sera donc l'une des équipes à éviter de ce tirage tout comme les Italiennes de la Juventus et les clubs suédois Piteå et Göteborg. Pour Piteå, il s'agit de la première participation à la compétition de même que les clubs de Lugano et Chertanovo ou encore Braga, Mitrovica et Anderlecht issus du tour de qualification.

    Le tirage au sort effectué ce vendredi déterminera les seizièmes de finale prévus les 11/12 septembre & 25/26 septembre 2019.


    Les chapeaux

    Têtes de série

    Lyon (FRA) 129.865
    Wolfsburg (GER) 112.575
    Paris Saint-Germain (FRA) 99.865
    Barcelona (ESP) 91.160
    Bayern München (GER) 67.575
    Slavia Praha (CZE) 59.870
    Manchester City (ENG) 59.655
    Brøndby (DEN) 50.045
    Fortuna Hjørring (DEN) 47.045
    FC Zürich (SUI) 44.230
    BIIK-Kazygurt* (KAZ) 34.580
    Glasgow City (SCO) 34.085
    Atlético Madrid (ESP) 33.160
    Sparta Praha (CZE) 32.870
    FC Twente* (NED) 26.900
    Fiorentina (ITA) 26.890

    Non têtes de série
    St. Pölten (AUT) 20.270
    ŽFK Spartak* (SRB) 17.955
    Arsenal (ENG) 17.655
    Piteå (SWE) 17.655
    Göteborg (SWE) 17.655
    FC Minsk* (BLR) 16.625
    Juventus (ITA) 14.890
    Ryazan-VDV (RUS) 14.580
    Hibernian* (SCO) 13.085
    Breidablik* (ISL) 10.930
    Lugano (SUI) 10.230
    Chertanovo (RUS) 8.580
    Vllaznia* (ALB) 7.315
    Anderlecht* (BEL) 5.465
    Braga* (POR) 3.630
    Mitrovica* (KOS) 0.330

    *issus du tour de qualification

    Jeudi 15 Août 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ie_a16126.html

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X