Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Arkema 2019-2020

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #26
    #D1Arkema - FLEURY veut faire mieux

    Tout comme Soyaux, Fleury fait figure d'exception en D1 féminine. La structure de l'Essonne qui entame sa troisième saison dans l'élite ne dépareille pas avec un effectif aguerri à la D1 et des ambitions de top 5.

    Fleury avant le match face Ã* Soyaux (photo Manu Cahu)
    Fleury avant le match face à Soyaux (photo Manu Cahu)



    En fusionnant avec le FCF Val d'Orge lors de sa promotion en D1 en 2017, le Président Pascal Bovis souhaitait donner un nouvel élan à la structure féminine. Et ce dernier a su donner des moyens pour exister dans un championnat où les structures professionnelles dominent. Après une huitième place en 2018, une neuvième la saison passée, le club veut s'assurer un meilleur classement.

    Pour cela, le budget de la structure féminine a été sensiblement augmenté en passant de 500 à 800 000 € pour cette nouvelle saison. Une augmentation en rapport avec un recrutement d'internationales venant de différents horizons mais dont l'expérience du haut niveau n'est plus à démontrer. Trois internationales danoises Stine Larsen, Cecilie Sandvej et Rikke Sevecke ont débarqué dans l'Essonne, ainsi que deux joueuses qui évoluaient déjà en D1 avec Falonne Meffometou Tcheno en provenance de Guingamp et l'Américaine Hannah Diaz qui arrive du LOSC. Le club a aussi recruté français avec la gardienne Laëtitia Philippe, l'attaquante Marina Makanza et la latérale Marine Dafeur.

    Un milieu de terrain à étoffer

    Dafeur va poursuivre continuer en D1 (photo club)
    Dafeur va poursuivre et continuer en D1 (photo club)


    Un recrutement nécessaire et probablement pas terminer surtout au milieu de terrain ou dans le secteur offensif dans les couloirs. En effet, il faut aussi compenser la dizaine de départs sur toutes les lignes : Joly, Multari, Roy, Clemaron, R.Corboz, Bauer, Amani, Ali Nadjim, Léger, Palacin, Lamontagne, même si quelques jeunes pourraient faire des piges plus régulièrement comme Héléna Theriez et Laurine Pinot.

    Le staff technique où trois entraîneurs se sont succédé la saison écoulée a aussi connu des changements. Si Boumezoued, qui connait bien le club pour y être arrivé en 2012, est resté comme entraîneur principal, ses adjoints ont changé.

    Le top 5 dans le viseur

    Les Danoises Larsen et Sevecke (photo club)
    Les Danoises Larsen et Sevecke (photo club)


    Après avoir débuté rapidement par un stage à Tignes en même temps que l'équipe masculine, les joueuses ont disputé quatre matchs de préparation et le bilan s'avère positif. Face à des adversaires probablement directs, elles ont signé trois victoires par un but d'écart devant Reims (1-2), Soyaux (0-1) et Dijon (2-3). La dernière rencontre contre le Standard de Liège a été aussi remportée (2-0). Les Floriacumoises qui avaient réussi la saison dernière à accrocher l'OL (1-1) et battre Montpellier (1-0) devront jouer très rapidement ces deux adversaires mais c'est à Bordeaux ambitieux qu'elles débuteront. L'occasion de voir si l'équipe peut prétendre à une place dans le top5 comme le souhaite le Président.


    PRÉPARATION

    Reprise :
    15 juillet
    Stage : 19 au 24 juillet à Tignes
    Matchs :
    26/07 Reims - Fleury : 1-2 (Tetyana Romanenko 27' ; Daphné Corboz 59', Charlotte Fernandes 78')
    04/08 Soyaux - Fleury : 0-1 (Stine Larsen 80')
    10/08 Dijon - Fleury : 2-3 (Carol Rodrigues 13', Laura Bouillot 88' ; Hannah Diaz 5', 40', Daphné Corboz 45')
    17/08 Fleury - Standard de Liège (BEL) : 2-0 (Julie Machart-Rabanne 18', Daphné Corboz 80' s.p.)


    MOUVEMENTS

    Arrivées :
    Stine Larsen [DAN] (Brøndby IF, DAN), Rikke Sevecke [DAN] (Brøndby IF, DAN), Cecilie Sandvej [DAN] (FFC Frankfurt, ALL), Laëtitia Philippe (Rodez AF), Hannah Diaz [USA] (Lille OSC), Claudine Falonne Meffometou Tcheno [CAM] (EA Guingamp), Marine Dafeur (Lille OSC), Marina Makanza (Paris FC), Florian Cancé (Préparateur physique, Verrières le Buisson TU), Adrien Boissonnot (Entraîneur adjoint, US Palaiseau), Alexy Kastelyn (entraîneur des gardiennes, Morangis Chilly FC)

    Départs : Rachel Corboz [USA/FRA] (Stade de Reims), Blandine Joly (O. Marseille), Alexandria Lamontagne [CAN], Mélissa Roy [CAN], Sarah Palacin (O. Marseille), Nadjma Ali Nadjim (O. Marseille), Maeva Clemaron (Everton Ladies, ANG), Salma Amani (FF Issy), Madeline Bauer [CAN], Marie-Charlotte Léger (Montpellier HSC), Danaé Dunord (arrêt)


    EFFECTIF

    Gardiennes

    1. Laëtitia Philippe*
    16. Maryne Gignoux-Soulier
    30. Pauline Benoist

    Défenseures
    2. Claudine Falonne Meffometou Tcheno* [CAM]
    3. Cecilie Sandvej* [DAN]
    4. Rikke Sevecke* [DAN]
    12. Lena Jouan
    20. Charlotte Fernandes
    23. Teninsoun Sissoko
    28. Marine Haupais

    Milieux
    8. Daphné Corboz [FRA/USA]
    10. Céline Chatelain
    . Marine Dafeur*
    26. Kelly Gadea

    Attaquantes
    7. Marina Makanza*
    9. Stine Larsen* [DAN]
    11. Julie Rabanne
    13. Hanna Diaz* [USA]

    Staff technique
    Habib Boumezoued, entraîneur
    Adrien Boissonnot, entraîneur-adjoint
    Alexy Kastelyn, entraîneur des gardiennes
    Florian Cancé, préparateur physique

    Jeudi 22 Août 2019
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ux_a16145.html
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #27
      #D1Arkema - GUINGAMP reconstruit sa défense

      L'En Avant Guingamp repart avec un effectif remodelé notamment dans le secteur défensif et au milieu de terrain. Des départs qui n'ont pas été compensé par des arrivées externes mais où les jeunes joueuses de la génération 2001 auront l'occasion de venir gagner leur place en D1.

      Le groupe guingampais
      Le groupe guingampais



      La septième place acquise l'an dernier l'avait été notamment grâce à des cadres comme l'était Julie Debever, Charlotte Lorgeré dont les départs ont actés rapidement mais aussi de Léa Le Garrec plus récemment partie vers l'Angleterre. Trois joueuses qui ont décidé de se lancer dans une nouvelle aventure.

      Des joueuses cadres parties

      Un vestiaire rajeuni (photo EAG)
      Un vestiaire rajeuni (photo EAG)


      Au rayon des départs, la défense est le secteur le plus touché car outre les joueuses précédemment citées la Camerounaise Falonne Tcheno a rejoint Fleury et de jeunes joueuses comme Elodie Dinglor et Maevane Drozo ne sont pas restées. Seules Hoarau (21 matchs) et Jézéquel (14 matchs) sont encore au club. Les arrivées se sont donc avant tout concentrées dans ce secteur avec la Lilloise Mansuy qui voulait continuer en D1 et l'arrivée de l'internationale Danoise Luna Gevitz. Enfin, prometteuse et en provenance de Saint-Maur, la jeune Léa Sotier évolue en défense centrale et a suivi toute la préparation avec l'équipe première.

      Des départs sont regrettées par Biancalani avec Béché, Le Moguedec et Pian. Trois joueuses qui ont pris la direction de Nantes tout comme Le Moing. A l'inverse, d'autres joueuses issues des U19 du club se retrouvent promues en A comme la championne d'Europe U19 Le Mouël mais aussi l'attaquante Diaby. Mais l'effectif a encore besoin de s'étoffer faire face aux aléas de la saison avec au moins une défenseure et une joueuse à vocation défensive.

      Encore des places à prendre

      Oparanozie portera le brassard de capitaine (photo Fred Jigorel)
      Oparanozie portera le brassard de capitaine (photo Fred Jigorel)


      Alors que Frédéric Biancalani aurait bien aimé conserver Emelyne Laurent prêtée par Lyon en janvier dernier, la joueuse affichait récemment aussi son envie de quitter l'OL. Aucune solution n'a été trouvée. Par contre, à l'essai, la Camerounaise Yango Ngock a convaincu l'entraîneur guingampais de la conserver alors que Pamela Babinga qui était aussi dans cette situation s'est engagée avec Saint-Malo (D2).

      La préparation guingampaise s'est concentrée sur des oppositions face à des formations évoluant en D2. Un premier succès face au Havre, candidat à la montée en D1 (2-1) puis deux victoires plus larges devant La Roche (6-1) et Brest (3-0). L'équipe a par ailleurs effectué une opposition interne face aux U16 du club dont le score est plus anecdotique. En premier lieu, l'équipe devra donc viser le maintien où l'an dernier, la défense, 5e du championnat, avait été un atout majeur sur lequel il faudra trouver rapidement les automatismes cette saison.


      PRÉPARATION

      Reprise :
      22 juillet
      Matchs :
      03/08 Guingamp - Le Havre (D2) : 2-1 (Adelie Fourre 51', Dialamba Diaby 65' ; Ashley Clark 71' s.p.)
      07/08 Guingamp - EA Guingamp U16 masc. : 1-5 (Désiré Oparanozie 69' ; 10', 13', 18', 25', 59')
      10/08 Guingamp - ESOF La Roche (D2) : 6-1 (Désiré Oparanozie 24', 60', Dialamba Diaby 45+3', Alison Peniguel 72', 75', Adélie Fourré 90+1' ; Claire Paillat 71')
      17/08 Guingamp - Stade Brestois (D2) : 3-0 (Adelie Fourré 16', 20', Désire Oparanozie 57')


      MOUVEMENTS

      Arrivées :
      Héloïse Mansuy (Lille OSC), Luna Noergaard Gewitz [DAN] (Fortuna Hjorring, DAN), Léa Sotier (VGA Saint-Maur), Jeannette Grace Yango Ngock (US Saint-Malo)

      Départs : Charlotte Lorgeré (FC Metz), Julie Debever (Inter Milan, ITA), Emelyne Laurent (fin prêt, O. Lyonnais), Claudine Falonne Meffometou Tcheno [CAM] (FC Fleury), Léonie Le Moing (FC Nantes), Elodie Dinglor (FC Nantes), Maévane Drozo (Vannes OC), Amandine Béché (FC Nantes), Léa Le Garrec (Brighton & Hove Albion, ANG)


      EFFECTIF

      Gardiennes

      16. Solène Durand
      30. Agathe Fauvel
      40. Manon Toti

      Défenseures
      2. Léa Sotier*
      3. Fanny Hoarau
      4. Luna Norgaard Gevitz* [DAN]
      13. Héloïse Mansuy*
      19. Emmy Jezequel

      Milieux
      6. Ella Palis
      12. Jeannette Grace Ngock Yango* [CAM]
      15. Margaux Le Mouël
      23. Ekaterina Tyryshkina [RUS]
      25. Faustine Robert
      28. Sana Daoudi

      Attaquantes
      7. Dialamba Diaby
      9. Désiré Oparanozie [NGA]
      10. Adelie Fourré
      11. Louise Fleury
      14. Alison Peniguel

      Staff technique
      Frédéric Biancalani, entraîneur
      Julien Le Héran, préparateur physique
      Gwenaël Roucheyrolle, préparateur physique

      Jeudi 22 Août 2019
      Sebastien Duret

      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...se_a16147.html
      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #28
        #D1Arkema - Plusieurs mondialistes à la découverte du championnat

        Plusieurs clubs de D1 ont recruté des joueuses ayant disputé la Coupe du monde en France cet été, à commencer par l'OL et le PSG. Des recrues, principalement à vocation offensive, souvent prometteuses sur le papier, qui vont désormais devoir confirmer les espoirs placées en elles.


        Nikita Parris (Angleterre, Manchester City > OL)


        (photo OL)


        Née en 1994, 41 sélections
        À la Coupe du monde : 7 matchs, 720 minutes, un but, une passe décisive

        Très prometteuse en sélections de jeunes, elle est au fil des années devenue une des meilleures joueuses au poste d'ailière droite. Capable de faire des différences importantes dans son couloir mais également de marquer, elle renforce un poste où évoluent déjà Shanice van de Sanden, Delphine Cascarino et Emelyne Laurent, même si elles ne resteront pas toutes au club. Une recrue de choix pour l'OL, mais il ne faudrait pas que cela empêche les jeunes Tricolores d'obtenir du temps de jeu et de progresser... Le couloir droit du club, avec Parris et sa compatriote Lucy Bronze, devrait faire parler de lui.


        Alex Greenwood (Angleterre, Manchester United > OL)

        (photo OL)
        (photo OL)


        Née en 1993, 41 sélections
        À la Coupe du monde : 4 matchs, 360 minutes, un but
        Matchs amicaux avec l'OL : 2 matchs, 180 minutes

        Amel Majri évoluant un cran plus haut, Selma Bacha blessée, l'OL avait besoin d'une latérale gauche. Alex Greenwood ne fait pas partie des top joueuses mondiales à ce poste et manque de vitesse notamment, mais en attendant le retour de la jeune Française qui a donné satisfaction jusqu'alors, elle est une recrue solide et qui dispose d'une belle expérience internationale, alors que Carolin Simon fait le chemin inverse.


        Khadija Shaw (Jamaïque, USA > Bordeaux)

        (photo DR)
        (photo DR)


        Née en 1997, 24 sélections
        À la Coupe du monde : 3 matchs, 270 minutes, une passe décisive
        Matchs amicaux avec Bordeaux : 4 matchs, 286 minutes, 6 buts

        C'est un des bons coups du mercato réalisés avant la Coupe du monde, à l'instar de la Norvégienne Guro Reiten à Chelsea. La puissante attaquante jamaïquaine a montré lors de la Coupe du monde que Bordeaux avait raison de miser sur elle, et ses débuts avec l'équipe en matches de préparation n'ont fait que confirmer tout le bien que le club pensait d'elle. Il faut désormais confirmer tout au long de la saison, mais ses débuts sont plus que prometteurs.


        Sara Däbritz (Allemagne, Bayern Munich > PSG)


        (photo PSG)


        Née en 1995, 65 sélections
        À la Coupe du monde : 5 matchs, 450 minutes, 3 buts, une passe décisive
        Matchs amicaux avec le Bayern : 3 matchs, 227 minutes

        Un des piliers de la Mannschaft, elle a parfaitement suppléé Dzsenifer Marozsan, blessée, en prenant son rôle de leader technique de la sélection, dont elle fut une satisfaction match après match ainsi que la meilleure buteuse. Une excellente recrue pour le PSG, Wang Shuang faisant le chemin inverse.


        Jordyn Huitema (Canada > PSG)

        (photo PSG)
        (photo PSG)


        Née en 2001, 22 sélections
        À la Coupe du monde : un match, 90 minutes
        Matchs amicaux avec le PSG : 4 matchs, 170 minutes, 3 buts

        C'est un des grands espoirs du football mondial, qui compte déjà plus de vingt sélections A à 18 ans (un match lors de la Coupe du monde). Avec elle, le PSG fait un pari sur l'avenir, mais elle peut apporter à l'équipe dès cette saison et forme avec Marie-Antoinette Katoto, même si elles ne devraient pas beaucoup voir le terrain en même temps, une doublette prometteuse en attaque.


        Karina Saevik (Norvège, Kolbton > PSG)


        (photo PSG.fr)


        Née en 1996, 8 sélections
        À la Coupe du monde : 4 matchs, 257 minutes, une passe décisive
        Matchs amicaux avec le PSG : 4 matchs, 170 minutes

        La milieu de terrain s'est fait remarquer à la Coupe du monde et elle fait partie de la nouvelle génération norvégienne. Si elle a rejoint la sélection cette année, elle ne devrait pas la quitter de sitôt. Avec elle, le club de la capitale renforce encore son secteur offensif avec une joueuse travailleuse et polyvalente, à n'en pas douter une bonne pioche même si ni elle ni les autres recrues phares n'adressent le besoin du club en défense centrale.

        Jeudi 22 Août 2019
        Charlotte Vincelot

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...at_a16144.html
        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #29
          D 1 féminine : le PSG va-t-il enfin pouvoir rivaliser avec l’OL ?

          La principale interrogation du championnat de France qui s’ouvre ce samedi concerne la capacité des Parisiennes à empêcher Lyon d’empocher un quatorzième titre consécutif.










          Par Franck Gineste Le 24 août 2019 à 09h15






          « Je lui souhaite la meilleure saison possible, à partir du moment où il sera derrière nous. » Interrogé sur la nomination de Jean-Luc Vasseur sur le banc lyonnais, en remplacement de Reynald Pedros, c'est par un trait d'humour, teinté de sérieux, qu'Olivier Echouafni a conclu ce vendredi la conférence de lancement de la saison du PSG. Le coach parisien retrouvera avec l'ancien joueur et entraîneur de jeunes du PSG une vieille connaissance lors de la D 1 féminine qui s'ouvre ce samedi*.
          Les deux hommes étaient dans la même promotion 2012 du diplôme d'entraîneur professionnel. Cette fois, il n'y aura qu'un vainqueur. Même si Montpellier, Bordeaux, voire le Paris FC, semblent taillés pour jouer les trouble-fêtes, la course au titre devrait encore se résumer à un duel entre le PSG et l'OL.


          Les Parisiennes seront-elles capables d'empêcher les quadruples championnes d'Europe en titre de coiffer une 14e couronne nationale consécutive? « Le championnat sera un peu plus homogène, mais Lyon sera encore devant, c'est sûr », a estimé la sélectionneuse des Bleues, Corinne Diacre.

          Premier round au Trophée des championnes

          Du côté du PSG, où l'on a annoncé viser toutes les titres possibles en jeu, on se persuade que cette saison est enfin la bonne pour détrôner l'ogre lyonnais. « Les séries sont faites pour s'arrêter. On n'est pas passés si loin la saison dernière en restant en course jusqu'à deux journées de la fin, a précisé Echouafni. Il a seulement fallu un match pour nous départager. » Oui, mais celui-ci, le match retour à Lyon, a été perdu dans les grandes largeurs (5-0).


          Les retrouvailles lors du premier trophée des championnes de l'histoire, le 21 septembre à Guingamp, donneront un premier ordre d'idée sur les forces en présence. Les deux équipes ont réussi à conserver leurs cadres et à se renforcer, entre autres, avec des joueuses présentes au Mondial en France, les Anglaises Parris et Greenwood pour Lyon, l'Allemande Dabritz, la Canadienne Huitema et la Norvégienne Saevik pour le PSG. « L'équipe a un an de vécu ensemble en plus, et les recrues apportent une expérience du haut niveau qui nous a manqué la saison dernière », s'est réjoui Echouafni.


          « Elles (les joueuses) ont tout gagné, moi, pas grand-chose, a rappelé, Vasseur. Je veux faire perdurer cette dynamique. Ceux qui pensent que le titre est joué d'avance ne connaissent ni le sport, ni le foot. Toutes les équipes du monde s'organisent pour nous battre. Les filles le savent. »
          Le programme de la 1re journée Samedi, 14h30 : Montpellier - Reims, Paris FC - Dijon, Bordeaux - Fleury-Mérogis, Guingamp - Metz (tous sur Foot +); 15h30 : Lyon - Marseille (Canal + Sport). Dimanche, 14 h 45 : PSG - Soyaux (Canal + Décalé).


          http://www.leparisien.fr/sports/foot...=AD-1481423553



          Commentaire


          • #30

            Foot



            Reynald Pedros de retour sur Canal+





            L'ancien coach de l'OL féminin Reynald Pedros va reprendre du service sur Canal+ à partir du mois de septembre pour couvrir la D1 féminine.

            Après avoir quitté le banc de l'OL féminin en juin dernier, Reynald Pedros débutera sa saison dans la peau d'un consultant à partir du mois de septembre prochain. Canal+ a en effet choisi de l'installer dans son dispositif de couverture de la D1 féminine. Déjà passé par la chaîne cryptée de 2013 à 2017, Reynald Pedros interviendra dans l'émission encadrant les matches présentée par Ludovic Deroin et devrait également commenter certaines rencontres.


            https://www.lequipe.fr/Medias/Actual...-canal/1051587






            Commentaire


            • #31
              #D1Arkema - DIJON veut faire mieux

              Maintenu au terme d'une première saison réussie, le club dijonnais espère grappiller quelques places et atteindre le top 6 avec un groupe en partie modifié mais plus homogène

              Le groupe 2019-2020 (photo DFCO)
              Le groupe 2019-2020 (photo DFCO)



              Les Dijonnaises ont terminé la saison avec un bilan positif de 7 victoires acquises face à des adversaires directs ce qui a permis d'assurer sereinement le maintien dans l'élite. Pour cette seconde saison, Yannick Chandioux va disposer d'un groupe plus étoffé en qualité et plus homogène avec notamment des ex-Bordelaises aguerries à la D1.

              Le DFCO avait officialisé le départ de six joueuses mais l'ossature de l'équipe ne s'en trouvait pas pour autant modifiée car toutes n'avaient été des titulaires en puissance. A la différence des arrivés pour cette nouvelle saison offrant un groupe de joueuses de niveau équivalent et ainsi un onze-type qui ne semble pas figé pour l'entraîneur.

              Encore plus d'expérience

              #D1Arkema - DIJON veut faire mieux

              Le club disposera toujours de joueuses expérimentées à l'image d'Elise Bussaglia qui est en contrat jusqu'à la fin et dont les 192 sélections en Equipe de France, pour laquelle elle vient de prendre sa retraite internationale, seront un gage pour le staff. D'autres joueuses comme Mainguy dans le but, en concurrence avec Chavas, Trevisan ou encore Declercq ont un vécu indéniable pour la D1.

              Aux départs de Blais, Baldé, Dali-Storti, Magnin-Feysot, ce sont ajoutés ceux de Maetz et Gouineau pour raisons extra-sportives. Pour les compenser, le club a misé sur des jeunes joueuses prêtes à découvrir ou franchir un palier supplémentaire en D1 à l'image de la latérale Goetsch et son alter ego, Dechilly. Le milieu s'est densifié avec les recrues d'Elise Bonet qui arrive de Rodez, après avoir été formée à Lyon. Un trio bordelais arrive en Côte d'Or. La milieu de terrain relayeuse, Solène Barbance, sa partenaire plus offensive Rose Lavaud et enfin l'attaquante brésilienne Carol Rodrigues dont le gabarit et le profil ont séduit le staff.

              Une équipe plus technique que physique

              Chandioux, l'entraîneur dijonnais (photo DFCO)
              Chandioux, l'entraîneur dijonnais (photo DFCO)


              "Un profil que l'on n'avait pas" décrivait Yannick Chandioux. Le DFCO dispose avant d'une équipe au jeu technique où le physique ne prédomine. Mais pour finaliser son recrutement, Dijon s'est finalement attaché l'arrivée d'une défense centrale Océane Daniel qui après deux expériences à l'étranger est de retour en France. "Ses qualités athlétiques" ont été un atout pour convaincre Chandioux. Le club pourra aussi s'appuyer sur les jeunes pousses telles Inès Barrier ou encore Coline Stephen.

              De quoi viser plus haut. L'état d'esprit de la préparation et l'intégration des recrues a pour le moment convaincu. Avec un budget de plus de 700 000 Euros, atteindre une place dans le top 6 ravirait le club. Il reste désormais à faire prendre la mayonnaise dans le jeu. Lors de la préparation, l'entraîneur avait relevé des points à améliorer. Au final, après deux victoires, un nul et une défaite, l'équipe a terminé par une victoire mérite devant le Standard de Liège. Place à la vérité du championnat...


              PRÉPARATION

              Reprise :
              16 juillet
              Stages : 24 au 26 juillet à Rochejean puis du 5 au 7 août à Vichy
              Matchs :
              27/07 Dijon - Paris FC : 1-1 (Coline Stephen 35' ; Marith Muller-Prießen 60')
              02/08 Reims - Dijon : 0-2 (Alexia Trevisan 12', Laura Bouillot 52')
              07/08 Dijon - Grenoble F38 (D2) : 4-0 (Coline Stephen 11', 49', 75', Laura Bouillot 53')
              10/08 Dijon - Fleury : 2-3 (Carol Rodrigues 13', Laura Bouillot 88' ; Hannah Diaz 5', 40', Daphné Corboz 45')
              16/08 Dijon - Standard de Liège (BEL) : 4-1 (Léa Declercq 33', Carol Rodrigues 43', 45', 55' ; Lisa Petry 60')


              MOUVEMENTS

              Arrivées :
              Lena Goetsch (FC Vendenheim), Rose Lavaud (FCG Bordeaux), Solène Barbance (FCG Bordeaux), Pauline Dechilly (FC Metz), Carol Rodrigues [BRE] (FCG Bordeaux), Elise Bonet (Rodez AF), Océane Daniel (RSC Anderlecht, BEL)

              Départs : Allison Blais (Evian Thonon Grand Genève), Fatoumata Baldé (FC Nantes), Lalia Dali-Storti (AS Saint-Étienne), Coline Gouineau (arrêt), Laura Magnin-Feysot (AS Nancy), Agathe Maetz (O. Marseille), Camille Arpin (Rodez AF), Lindsey Thomas (fin prêt, Montpellier HSC => AS Roma, ITA), Kenza Dali (West Ham, ANG)


              EFFECTIF

              Gardiennes

              1. Emmeline Mainguy
              16. Mylène Chavas
              30. Camille Pinel

              Défenseures
              2. Alexia Trevisan
              4. Léna Goetsch*
              5. Marie-Aurelle Awona [CAM]
              10. Ophélie Cuynet
              15. Noémie Carage
              23. Pauline Dechilly*
              24. Océane Daniel*

              Milieux
              7. Solène Barbance*
              8. Léa Declercq
              13. Coline Stephen
              14. Tatiana Solanet
              20. Elodie Nakkach
              21. Elise Bonet*
              29. Elise Bussaglia

              Attaquantes
              6. Carol Rodrigues* [BRE]
              9. Laura Bouillot
              17. Rose Lavaud*
              18. Inès Barrier

              Staff technique
              Yannick Chandioux, entraîneur
              Pierre-Henry Coulon, entraîneur-adjoint
              Pierre-Alain Picard, entraîneur-adjoint
              Allex Humbertclaude, préparateur physique

              Vendredi 23 Août 2019
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ux_a16148.html
              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #32
                #D1Arkema - LYON, l'ogre du championnat repart à la conquête

                Rien ne semble pouvoir encore arrêté l'OL de Jean-Michel Aulas. Pas rassasié, le Président lyonnais envisage même d'étoffer encore son effectif alors que son équipe dispose déjà deux internationales à tous les postes.

                L'OL a déjÃ* glané son premier trophée (photo DR)
                L'OL a déjà glané son premier trophée (photo DR)



                C'est la rançon du succès et aussi la soif de victoires, l'OL et ses 6 Ligues des Champions, ses 13 championnats, ses 8 Coupes de France n'a pas l'intension de s'arrêter en si bon chemin alors que la pratique féminine doit encore franchir des paliers au lendemain de la Coupe du Monde organisée en France. Pour cela, l'OL a accru son budget qui désormais affleure les 10 millions d'Euros et son effectif s'en est aussi retrouvé complété. Les arrivées sont plus nombreuses que les départs à l'OL : deux internationales anglaises confirmées Parris et Greenwood sont venues rejoindre Bronze et Christiansen entre Rhône et Saône. A noter que l'arrivée de Greenwood a précipité le transfert de Simon vers Munich.

                La Belge Janice Cayman a répondu favorablement aux offres lyonnaises pour quitter Montpellier qui souhaitait la garder, tandis que d'autres joueuses devront essayer de se faire une place avec la gardienne finlandaise Talaslahti et la Portugaise Jessica Silva. Mais les places seront chères à l'OL et le nouvel entraîneur Jean-Luc Vasseur n'a pas laissé beaucoup de temps de jeu lors de la préparation à une équipe peu renouvelée lors des deux matchs joués aux États-Unis. Car si Fishlock et Jaimes sont les seuls départs, c'est un groupe de 25 joueuses qui est proposé sans compter les jeunes U19 qui ont signé leur premier contrat fédéral cet été : Kazadi, Revelli ou encore Azzaro. A ce jour, seule Roux a été prêtée à Reims alors que Laurent faisait part ces derniers jours de sa volonté d'avoir du temps de jeu.

                Pistes américaines et nouveau staff

                Jean-Luc Vasseur, le nouvel entraîneur de l'OL en discussion avec Amandine Henry (photo OL)
                Jean-Luc Vasseur, le nouvel entraîneur de l'OL en discussion avec Amandine Henry (photo OL)


                Durant l'intersaison, Jean-Michel Aulas a tenté quelques pistes supplémentaires de recrutement. Keira Walsh de Manchester City, ou encore Lieke Martens du FC Barcelone ont été contactées mais sans aboutir par refus des joueuses ou de négociations non abouties. Il est vrai que l'effectif pléthorique semble freiner quelques élans comme le faisait remarquer l'entraîneur lyonnais. Pour autant, l'OL n'a pas abattu ses dernières cartes et la piste de joueuses américaines est toujours d'actualité. Il faudra cependant trouver un compromis avec des Championnes du Monde qui vont préparer avec leur fédération la prochaine édition des JO dont elles ne sont plus détentrices du trophée.

                A la tête de l'équipe, l'intersaison a aussi été mouvementée. Reynald Pedros qui a réussi le triplé la saison dernière était en partance pour prolonger d'un an. Mais finalement, une autre direction a été prise alors que ce dernier n'était plus sur la même longueur d'ondes avec une partie de ses joueuses et de son staff. L'OL s'est donc penché sur une nouvelle piste et après avoir trouvé son remplaçant, l'annonce du départ de Pedros a été officialisée, tandis que celle de l'arrivée de Jean-Luc Vasseur a été effectuée dans la foulée. A ses côtés, le changement aussi intégral. Michel Sorin arrive en qualité d'adjoint alors que Devineau avait annoncé dès mai son départ et Camille Abily sera aussi dans cette fonction d'adjointe avec le groupe pro élargi à gérer.

                L'OL déjà en jambes

                Hegerberg, van de Sanden et Le Sommer, un trio offensif complété par les arrivées de Parris et Silva (photo OL)
                Hegerberg, van de Sanden et Le Sommer, un trio offensif complété par les arrivées de Parris et Silva (photo OL)


                Si les joueuses ont déjà tout gagné, cela ne semble pas les arrêter et le nouveau staff est aussi impatient de suivre dans cette lignée comme le laissait entendre l'entraîneur en conférence de presse : "On est dans la continuité de la saison dernière. Je veux perdurer là-dessus. Les filles ont déjà tout remporté mais elles en veulent encore. Quant à moi, je veux des titres. Et ici, il y a la culture de la gagne". Un message clair et limpide qui ne laisse pas le choix. Pour autant, l'OL se montre prudent et sait que toutes les équipes seront à prendre au sérieux. Cette saison, un autre trophée sera aussi à conquérir avec le Trophée des Championnes, le 21 septembre prochain à Guingamp face au PSG.

                La préparation de l'OL aura été plus compliquée que certains clubs car les nombreuses internationales qui constituent l'effectif n'était pas là dès la reprise. L'OL n'a finalement disputé que deux matchs amicaux lors de l'International Champions Cup et une rencontre intermédiaire avec à une université américaine avec les réservistes. Pas de quoi inquiéter pour autant car le club a signé deux victoires face à l'Atlético Madrid, péniblement certes (1-0) mais une seconde plus probante face à North Carolina Courage qui est en pleine saison (1-0). Autre bonne nouvelle pour cette reprise, l'effectif est quasiment au complet et aucune blessure majeure n'est à relever contrairement à la saison dernière.


                PRÉPARATION

                Reprise :
                Stage :
                12 au 20 août à Chapell Hill (aux États-Unis)
                Matchs amicaux :
                15/08 Lyon - Atlético de Madrid (ESP) : 1-0 (Wendie Renard 90+1')
                16/08 Univ. Caroline du Nord (USA) - Lyon "bis" : 2-2 (Aleigh Gambone, Brianna Pinto ; Emelyne Laurent, Melvine Malard)
                18/08 Lyon - North Carolina Courage : 1-0 (Dzsenifer Marozsan 57')


                MOUVEMENTS

                Arrivées :
                Nikita Parris [ANG] (Manchester City, ANG), Jean-Luc Vasseur (entraîneur), Janice Cayman [BEL] (Montpellier HSC), Jessica Silva [POR] (Levante UD, ESP), Katriina Talaslahti [FIN] (FC Bayern Munich, ALL), Emelyne Laurent (retour prêt, EA Guingamp), Michel Sorin (AS Vitré, entraineur adjoint), Camille Abily (entraineure-adjointe, déjà au club), Romain Segui (Préparateur physique, déjà au club), Alex Greenwoord [ANG] (Manchester United, ANG)

                Départs : Jessica Fishlock [GAL] (fin de prêt, Seattle Reign, USA), Soledad Jaimes [ARG] (Santos FC, BRE), Reynald Pedros (entraîneur), Charles Devineau (entr. adjoint, La Roche VF), Guillaume Tora (Préparateur physique), Carolin Simon [ALL] (FC Bayern Munich, ALL), Jessy Roux (Stade de Reims, prêt)


                EFFECTIF

                Gardiennes

                1. Lisa Weiß
                16. Sarah Bouhaddi
                30. Audrey Dupupet
                40. Katriina Talaslahti

                Défenseures
                2. Lucy Bronze
                3. Wendie Renard
                4. Selma Bacha
                15. Alex Greenwood
                21. Kadeisha Buchanan
                29. Griedge Mbock Bathy Nka
                Grace Kazadi
                Manon Revelli

                Milieux
                5. Saki Kumagai
                6. Amandine Henry
                7. Amel Majri
                8. Isobel Christiansen
                10. Dzsenifer Marozsan
                18. Eva Kouache
                23. Janice Cayman
                Lorena Azzaro

                Attaquantes
                9. Eugénie Le Sommer
                11. Shanice van de Sanden
                14. Ada Hegerberg
                17. Nikita Parris
                19. Jéssica Silva
                20. Delphine Cascarino
                27. Emelyne Laurent
                28. Melvine Malard

                Staff technique
                Jean-Luc Vasseur, entraîneur
                Michel Sorin, entraîneur-adjoint
                Camille Abily, entraîneure-adjointe
                Christophe Gardié, entraîneur des gardiennes

                Samedi 24 Août 2019
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...te_a16150.html
                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #33
                  #D1Arkema - Olivier ECHOUAFNI (PSG) : « On veut tout gagner »

                  Le PSG clôture la première journée face à Soyaux ce dimanche (14h45). Tout en s’avouant frustré des résultats du PSG la saison passée, le coach parisien Olivier Echouafni s’est montré ambitieux à quelques heures de la reprise du championnat. Une fois encore, il compte bien donner du fil à retordre à l’OL, et soulever un maximum de trophées.

                  #D1Arkema - Olivier ECHOUAFNI (PSG) : « On veut tout gagner »


                  Quels ont été les objectifs que vous avez fixé à vos joueuses cette saison ?

                  Très honnêtement ? Tout gagner. A partir du moment où on est engagés dans 4 compétitions, il y a 4 trophées à aller chercher. L’idée c’est de faire mieux que l’année dernière. En championnat nous ne sommes pas passées loin de réaliser quelque chose d’important, malheureusement on est passé au travers face à Lyon. Ensuite, en quart de finale de la coupe de France on a rencontré Lyon, en quart de finale face à Chelsea, tout s’est joué sur des petits détails. L’idée c’est de gagner tous les matches.

                  Quel regard portez-vous sur la concurrence des autres clubs de D1 hormis Lyon, dont Montpellier et Bordeaux ?
                  Ces deux clubs, mais aussi le Paris FC, travaillent très bien depuis 2 ans, ils recrutent très bien aussi, et se donnent les moyens et les ambitions d’aller embêter l’Olympique Lyonnais et le PSG, j’espère de tout cœur qu’il y aura de belles confrontations cette saison, de façon à ce que le titre puisse se jouer dans les dernières journées.

                  L’an passé, il y avait deux gardiennes en concurrence (Christiane Endler et Katarzyna Kiedrzynek). Y’aura-t-il une numéro 1 définie cette saison ?
                  Ce sera certainement le cas. Malheureusement, « Chris » Endler a reçu un carton rouge lors de la dernière journée, ce qui lui a valu une suspension de 3 matches, ce qui me paraît énorme par rapport à la faute. Mais bon on fait avec. Elle ne pourra pas jouer les premiers matches de championnat mais peut-être la Ligue des champions ou le Trophée des championnes (21 septembre). A partir de ce moment-là il y aura une nouvelle trêve internationale, et j’aurai tout le loisir de décider qui sera ma gardienne numéro 1.

                  « Aux joueuses de montrer à chaque instant leurs qualités »

                  Concernant le reste de l’effectif, les nouvelles arrivées vont sûrement amener de la concurrence et des choix à faire à d’autres postes…

                  On a à peu près notre effectif, on se laisse le temps d’accueillir une joueuse peut-être. Ça dépendra aussi des départs. On aura des filles qui seront en manque de temps de jeu qui voudront peut-être évoluer ailleurs, l’idée c’est que ces filles-là puissent également trouver du plaisir. Quand vous vous entraînez tous les jours et que vous manquez de compétition, c’est toujours compliqué. La concurrence existe au Paris-Saint-Germain. Ce n’est pas facile pour les filles mais elles apprennent ce qu’est la concurrence dans un grand club comme Paris. A elles de montrer à chaque instant leurs qualité, sur le terrain à l’entraînement mais aussi en match, parce que c’est l’évaluation de fin de semaine. Les postes ont été quasiment tous doublés, que ce soit derrière, au milieu ou devant.

                  Savez-vous quel profil vous souhaiteriez recruter exactement ?
                  On est plutôt à l’écoute du marché, il pourrait y avoir une opportunité de dernière minute, c’est pour ça que je parlais d’une joueuse, mais peut-être qu’il n’y en aura pas non plus.

                  « Katoto ne doit pas être un problème, mais une solution »

                  Il y a une nouveauté pour cette saison, c’est la pelouse synthétique installée à Jean Bouin…

                  Est-ce que c’est mieux pour mon équipe ? Il y a une petite incertitude, mais il faut savoir qu’un certain nombre de clubs en D1 jouent sur synthétique, on va s’adapter, en tout cas on est prêts à mettre en avant un certain nombre de choses. On a un jeu porté vers l’avant, donc on espère marquer encore plus de buts que la saison dernière.

                  Marie-Antoinette Katoto a de nouveau été absente de la liste de Corinne Diacre, certains disent que c’est dû à son fort caractère. Vous qui l’avez quotidiennement à l’entraînement, est-ce le cas ?
                  Je n’ai pas à commenter les choix qui sont faits, au contraire on respecte les choix de la sélectionneuse. Marie-Antoinette Katoto, il ne faut pas que ce soit un problème, mais plus une solution. Parce qu’elle a beaucoup de qualité. La porte est ouverte, à elle de continuer à travailler tous les jours à l’entraînement. Il faut qu’elle puisse s’épanouir encore plus en compétition. Ça reste une jeune joueuse. En tout cas le club est derrière elle, tout comme son coach.

                  La coupe du monde a permis à plusieurs joueuses de se révéler, dont Kadidiatou Diani. Cela lui-a-t-il donné une autre dimension au sein du PSG ?
                  Kadi a fait une coupe du monde extraordinaire, il ne lui a manqué que quelques petits buts pour valoriser tout ce qu’elle avait mis en avant. Elle a franchi un cap, c’est indéniable, elle a un vrai statut dans ce groupe. Il faut maintenant qu’elle continue, qu’elle assume ce statut, ce n’est pas facile mais je pense qu’elle en a la capacité, elle a du caractère, une grande motivation et une grande envie d’améliorer encore ses statistiques, parce qu’elle est capable d’aller plus loin et plus haut.

                  Samedi 24 Août 2019
                  Vincent Roussel

                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...er_a16154.html
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #34
                    #D1Arkema - Le programme et les groupes retenus pour la 1re journée

                    Retrouvez la programmation et les groupes retenus pour cette première journée.


                    PSG - SOYAUX

                    Paris (Stade Jean Bouin)
                    Arbitre : Camille Soriano
                    14h45 - Canal + Décalé

                    PSG : non communiqué à ce jour
                    Soyaux : Munich, Moinet ; Cissoko, Rougé, Couturier, Boudaud, M'Bassidje, Collin ; Clérac, Da Costa, Pingeon, Dumont, Bourgouin ; Cambot, Cazeau, Magnier

                    Le groupe parisien n'a pas été communiqué à ce jour mais une certitude Endler, suspendue, ne sera pas sur la feuille de match de ce premier rendez-vous de la saison. Outre cela, Perisset, Baltimore, Boussaha et Bruun sont blessées, cette dernière aux ligaments croisées.
                    Pour Soyaux, l'entraîneur sera privé de sa capitaine Tandia, qui avait écopé d'un match de suspension de fin de saison suite à trois avertissements. Autre absence et non des moindres, celle de l'ex-Parisienne Lahmari touchée aux adducteurs et de Canon (ischio). Par contre, Soyaux pourra compter sur sa dernière recrue offensive Magnier.


                    MONTPELLIER - REIMS
                    Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara)
                    Arbitre : Maïka Vanderstichel
                    14h30 - Foot+

                    Montpellier : Schmitz, Perrault ; Karchaoui, Mayi Kith, Nicoli, Torrent, De Almeida, Belloumou, Uffren ; Dekker, Landeka, Puntigam, Toletti ; Gauvin, Le Bihan, Léger, Mondésir, Petermann
                    Reims : Moitrel, Tullis-Joyce ; Simon, Deslandes, Spinelli, Devleesschauwer, Doucouré ; Philippe, Joly, David, Soyeux, Corboz ; Gomes, Feller, Herrera, Roux, Fragoli

                    Pour sa première, Frédéric Mendy a récupéré une bonne partie de son groupe mais se passera des championnes d'Europe U19 Lakrar et Martinez. A Reims, Romanenko ne figure pas dans le groupe annoncé, tout comme Piérel, blessée. Enfin la dernière recrue Kravets sur le point de s'engager avec Reims devra encore attendre que les formalités administratives soient réalisées, et continuera seulement à s'entraîner.


                    PARIS FC - DIJON
                    Bondoufle (Stade Robert Bobin)
                    Arbitre : Savina Elbour
                    14h30 - Multisports 1

                    PFC : Pecharman, Honegger ; Soyer, Butel, Muller-Priessen, Barclais, Greboval, Savin ; Vaysse, Benoit, Sow, Ferreira, Aigbogun ; Thiney, Matéo, Catala, Bourdieu, Sällström
                    DFCO : Chavas, Mainguy ; Goetsch, Dechilly, Trevisan, Daniel, Cuynet, Carage ; Bussaglia, Solanet, Nakkach, Barbance, Stephen, Declercq ; Rodrigues, Lavaud, Bouillot

                    C'est un groupe quasiment au complet pour Soubeyrand, celui qui a suivi la préparation est apte pour débuter la saison avec les six recrues. Seule la jeune Jean-François, qui a repris plus tard en raison de l'Euro U19 est en phase de préparation. A Dijon, Yannick Chandioux a convoqué 17 joueuses pour ce premier rendez-vous. Awona, Bonet manqueront notamment ce premier rendez-vous au sein de l'effectif dijonnais.


                    BORDEAUX - FLEURY
                    Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine - Terrain Jacques Chatenet)
                    Arbitre : Elodie Coppola
                    14h30 - Multisports 2

                    FCGB : Nayler, Bruneau ; Chatelin, Cascarino, Gilles, Thibaud, Lardez, Kathellen Sousa, Perea ; Bilbault, Istillart, Jaurena, Karchouni ; Asseyi, Garbino, Sarr, Shaw, Surdez
                    Fleury : Philippe, Gignoux-Soulier ; Sevecke, Meffometou, Fernandes, Sissoko, Pinot ; Gadea, Haupais, Corboz, Chatelain ; Diaz, Larsen, Makanza, Sandvej

                    Large choix pour le coach espagnol à Bordeaux. En dehors de Tarrieu, blessée, et Lavogez en phase de reprise, l'entraîneur a convoqué 18 joueuses où figure toutes les recrues. Kathellen Sousa qui s'était blessée à l'échauffement le 4 août dernier est aussi dans le groupe. Le coach de Fleury Boumezoued, de son côté est privé de Dafeur blessée au genou et Rabanne, touchée au pied mais dispose de son trio danois.


                    GUINGAMP - METZ
                    Pabu (Stade du Centre de Formatiion - Akademi)
                    Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
                    14h30 - Multisports 3

                    EAG : Durand, Fauvel ; Mansuy, Hoarau, Gevitz, Jezequel, Sotier ; Tyryshkina, Le Moal, Daoudi, Yango,
                    Palis, Diaby ; Fourré, Oparanozie, Peniguel, Fleury, Robert.
                    FCM : Lerond, Drinkwater ; Fercocq, Kaya, Pasquereau, Godart, Belkhiter, Ricks, Grimshaw, Gavory, Bigot, Wenger, Rougemont, Vasconcelos, Gordon, Sarpong, Delabre, Pekel

                    Biancalani dispose du groupe qui a fait la préparation et de la dernière recrue Yango. C'est un gros au complet qui se présente face à Metz. Un adversaire que le coach guingampais était venu observer lors du tournoi organisé à Phalsbourg. Côté messin, Manu Peixoto ne pourra encore compter sur tout son groupe. Lorgeré est en phase de rééducation après son opération des croisées et devrait être de retour fin octobre. Une petite incertitude planait aussi hier sur la capitaine Godart victime d'une béquille mais qui devrait tenir son rang.


                    LYON - MARSEILLE
                    Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
                    Arbitre : Victoria Beyer
                    15h30 - Canal + Sport

                    OL : Bouhaddi, Weiss ; Bronze, Buchanan, Cayman, Greenwood, Mbock, Renard ; Henry, Kumagai, Majri, Marozsan ; Cascarino, Hegerberg, Laurent, Le Sommer, Parris, Silva, van de Sanden
                    OM : Joly, Arouaissa ; Blanc, Lamarque, Coudon, Maetz, Pizzala ; Coton-Pélagie, Gherbi, Hamidou, Sumo, Zahot ; Ali Nadjim, Caputo, Conesa, Palacin, Salomon

                    L'entraîneur a retenu 19 joueuses et une ne figurera donc pas sur la feuille de match pour cette première rencontre. Bacha, Christiansen sont en phase de reprise, tandis que les jeunes Kazadi et Revelli joueront en amical en U19, tout comme Kouache, Malard et Talaslahti mises à disposition de la R1. A l'OM, en dehors de Cardia, suspendue, il manque Laplacette dans le groupe annoncée, ainsi que Antoine et Huchet.



                    Samedi 24 Août 2019
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a16149.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #35
                      #D1Arkema - Télévision : quelques nouveautés au programme

                      La D1 Arkema reprend sur les antennes du groupe Canal + qui acquis les droits jusqu'en 2023. Au terme de l'exercice écoulé, 129 des 132 matchs ont été retransmis, seules trois rencontres remises en semaine n'avaient pas l'objet d'une diffusion. Cette saison, quelques nouveautés sont apportées.

                      L'équipe repart pour une nouvelle saison (photo DR)
                      L'équipe repart pour une nouvelle saison (photo DR)



                      Avec trois matchs diffusés sur Canal +, la chaîne a tenté l'expérience et la première d'entre elles, a recueilli une audience encourageante le dimanche 18 novembre lors de PSG - OL avec 452 000 téléspectateurs à 21h00. Le match retour décisif pour le titre disputé le 13 avril à 20h45 a pour sa part rassemblé en moyenne 301 000 téléspectateurs. Troisième rencontre diffusée sur la chaîne premium, Montpellier - OL le dimanche 16 décembre à 13h00 a réuni 128 000 téléspectateurs.

                      Avec le principe toujours applicable cette saison, 5 matchs sont prévus en diffusion le samedi après-midi et le sixième le dimanche aussi dans l'après-midi. La saison écoulée, en dehors les multiples canaux disponibles avec Foot + et Multisports, ceux mis en avant outre les 3 matchs sur Canal +, 33 ont été diffusés sur Canal + Sport et 6 sur Canal + décalé. Tous les clubs ont été ainsi au moins à trois reprises sur une chaîne hors Foot+ avec Fleury, Rodez et Metz ayant été les moins exposés.

                      Plus de matchs en Premium

                      Quelques nouveautés auront lieu dans la programmation. Le samedi, si le socle des rencontres reste à 14h30, une case événementielle mettra en avant une cinquième rencontre en décalé le samedi à 15h30 ou à 20h45. Le dimanche restera consacré à une affiche à 14h45 ou en prime-time dans quelques cas. C'est juste sur ce créneau-là que Canal + a décidé de passer un cap supplémentaire en passant de 3 à une dizaine de rencontres en premium lors des week-ends sans rugby.

                      Pour cette nouvelle saison, Canal + repart sur des bases similaires au niveau de son équipe de journalistes. Ludovic Deroin présentera toujours l'émission en plateau avec en commentateurs principaux Xavier Giraudon, Paul Tchoukriel et Anne-Laure Salvatico. Consultante à la Coupe du Monde, les anciennes internationales Aline Riera, Jessica Houara d'Hommeaux et Candice Prévost seront aussi là.

                      Les différentes émissions et supports de la chaîne continueront cette saison à diffuser aussi des résumés et les buts après chaque journée. Enfin, Canal + diffusera aussi le 21 septembre prochain à 15h30 le trophée des Championnes entre l'OL et le PSG.

                      Amandine Henry et Viviane Asseyi invitées

                      Pour débuter cette saison, Viviane Asseyi sera en plateau dimanche après-midi aux côtés de Ludovic Deroin lors de PSG - Soyaux. Le soir dans le Canal Football Club, c'est Amandine Henry qui sera présente.


                      Les diffusions à domicile par club au cours de la saison 2018-2019


                      Source FFF

                      NB : Metz - Bordeaux (1-0), Fleury - Bordeaux (1-2), Rodez - Soyaux (0-0) n'ont pas été diffusés la saison dernière

                      Samedi 24 Août 2019
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...me_a16151.html
                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #36
                        #D1Arkema - SOYAUX conserve sa singularité

                        Le seul club exclusivement féminin de la D1 reprend ce dimanche après une fusion reportée puis finalement avortée. Pour autant, le club a dû évoluer pour professionnaliser son effectif et exister dans le championnat

                        Le onze charentais lors du premier match de la saison (photo ASJS)
                        Le onze charentais lors du premier match de la saison (photo ASJS)



                        Durant le premier semestre de l'année 2019, Soyaux était en passe de fusionner. Rappel de l'histoire d'un mariage qui n'a pas abouti entre l'ASJ Soyaux et l'Angoulême CFC. Préparée en toute discrétion, le 29 janvier dernier, les deux présidents des clubs annonçaient la fusion et vouloir unir leurs moyens financiers, humains et profiter aussi des installations. Sous la Présidence de Martine Ferré depuis la saison dernière, cette dernière souhaite voir le club charentais résister dans le championnat. Un choix indispensable pour l'ASJ Soyaux qui avait déjà passé son budget à 750 000 € la saison écoulée et dont la masse salariale est en pleine augmentation avec le passage de l'effectif sous contrats fédéraux. Lors d'une conférence de presse, en présence des maires, le mariage semblait prendre une bonne voie. Surtout que le 26 mars, les deux entités se réunissaient pour dévoiler en présence de 300 personnes le nouveau nom et le logo : ANGOULÊME SOYAUX CHARENTE. Restait alors a acté cela en Assemblée Générale en juin. Mais l'histoire n'ira pas jusque là puisque l'annonce tombe le 25 mai. Le projet de fusion est reporté pour des raisons économiques avance-t-on alors. Une remise en question avec un calendrier modifié... Tout cela avant finalement que fin juin, le projet de fusion ne soit définitivement abandonné lors de l'AG du club sojaldicien. "Chacun continue son chemin" déclarait la Présidente laconiquement. L'ASJ Soyaux conserve son identité mais doit aussi bâtir un socle solide financièrement.

                        Un effectif entièrement sous contrats

                        Le club est à un tournant de son histoire. Après avoir fait signer 11 contrats fédéraux à son effectif la saison dernière, ce sont désormais une vingtaine de joueuses qui sont sous contrat. De quoi augmenter de manière non négligeable la masse salariale de « 285 000 à 612 000 euros en deux ans » dévoilait son entraîneur Sébastien Joseph à l'AFP. Encadrée par la DNCG, le club doit aussi faire suivre son budget qui avoisinerait les 800 000 Euros. Cela a en tout cas permis au club de gagner en stabilité en terme d'effectifs avec pour seul départ Pamela Babinga. Cette dernière a été compensée par l'arrivée de Kimberley Cazeau qui connaît bien la D1. Autre assurance pour le club, celui de conserver Anissa Lahmari. En toute dernière minute, une nouvelle joueuse est venue compléter le secteur offensif. Arrivant de Limoges au niveau régional, Sarah Magnier a convaincu par sa prestation lors du dernier match face à Montauban.

                        Avant-dernière attaque du dernier championnat

                        Cazeau arrive de Rodez (photo ASJS)
                        Cazeau arrive de Rodez (photo ASJS)


                        Souhaitée par Sébastien Joseph, si la fusion n'a pas abouti, il a malgré tout pu étoffer son staff technique tout en proposant désormais des séances en journée. Outre Tom Bouvier et Amandine Guérin, il pourra s'appuyer sur l'aide hebdomadaire d'un entraîneur adjoint spécifique attaquantes, et d'un deuxième préparateur physique. Enfin, un manager s'affairera aux tâches organisationnelles lies à l'équipe.

                        Après un mois de préparation, en effectif complet, Soyaux a pu travailler ses aspects défensifs devant des formations comme Paris FC et Fleury, avant de partir en stage. Ce dernier conclu par une large défaite devant Bilbao, anecdotique au regard du travail physique accompli. Enfin, avec la nécessité aussi de peaufiner le travail offensif, un domaine où l'équipe peine (11e attaque du dernier championnat), une large victoire a été décrochée devant Montauban (D2, 6-2). Sixième la saison dernière, Soyaux vise à persévérer dans la première moitié du tableau.


                        PRÉPARATION

                        Reprise :
                        22 juillet
                        Stage : 7 au 10 août à Bilbao
                        Matchs :
                        31/07 Soyaux - Paris FC : 1-1
                        (Anissa Lahmari 48' ; Camille Catala 68')
                        04/08 Soyaux - Fleury : 0-1 (Stine Larsen 80')
                        08/08 Athlétic Bilbao (ESP) - Soyaux : 4-1 (Yulema Corres Somovilla 9', Eunate Arraiza Otazu 25', Ane Azkona Fuente 47', 68' ; Mila Bodin 85')
                        b(16/08 Montauban (D2) - Soyaux : 2-6]b (Gladys Celestra 9', Charlotte Fromantin 62' ; Sarah Cambot 25' s.p., 30', Laura Bourgouin 56', 90', 90+4', Viviane Boudaud 90+2')


                        MOUVEMENTS

                        Arrivées :
                        Kimberley Cazeau (Rodez AF), Anissa Lahmari (reste au club, PSG), Sarah Magnier (Limoges FC), Quentin Doublet (Péparateur physique), Gilles Fabien (entraîneur des attaquantes)

                        Départ : Pamela Babinga (US Saint-Malo)


                        EFFECTIF

                        Gardiennes

                        1. Mickaëla Bottega
                        16. Cassandra Moinet
                        30. Romane Munich

                        Défenseures
                        3. Anaïs M'Bassidje
                        4. Camille Collin
                        11. Viviane Boudaud
                        12. Clémentine Canon
                        14. Cathy Couturier
                        18. Aurélie Rougé
                        19. Hawa Cissoko

                        Milieux
                        6. Philomène Pagnoux
                        7. Anna Clérac
                        8. Angéline Da Costa
                        10. Anissa Lahmari
                        22. Siga Tandia
                        23. Lucie Pingeon
                        25. Mila Bodin

                        Attaquantes
                        2. Anaïs Dumont
                        9. Sarah Cambot
                        17. Laura Bourgouin
                        20. Kimberley Cazeau*
                        27. Sarah Magnier*

                        Staff technique
                        Sébastien Joseph, entraîneur
                        Tom Bouvier, préparateur physique et entraîneur adjoint
                        Amandine Guérin, entraîneure des gardiennes
                        Quentin Doublet, préparateur physique
                        Gilles Fabien, entraîneur des attaquantes

                        Dimanche 25 Août 2019
                        Sebastien Duret

                        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...te_a16155.html
                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #37
                          #D1Arkema - Le PSG veut gagner des titres

                          Alors que son principal a tout raflé la saison dernière, le club parisien entend bien avoir des ambitions et glaner des trophées cette saison.


                          Le PSG version 2019-2020



                          Le palmarès parisien reste bien maigre malgré les investissements du club et le manager général Bruno Cheyrou attend beaucoup de son équipe : "La saison 2018/2019 n'a pas été exceptionnelle du point de vue des résultats". Le staff n'a pas changé mais a été renforcé avec notamment un spécialiste vidéo et un analyste des données. Ce sont des petits détails que le club souhaite affiner pour aller au bout de ses ambitions. Après une saison frustrante et vierge de trophées, le club aura un bon test le 21 septembre prochain lors du Trophée des Championnes : "On est contents d'avoir un trophée de plus à aller chercher" faisait remarquer le coach parisien. Peut-être un signe avec l'ascension de la Tour Eiffel le 13 août dernier, comme pour montrer le chemin vers les sommets !

                          Cette saison, les Parisiennes évolueront uniquement au stade Jean Bouin dont la pelouse a été transformée en terrain synthétique. Un aspect qu'il faudra prendre en considération mais qui permettra de naviguer entre différentes enceintes franciliennes. Sur le terrain, l'effectif a été modifié dans être chamboulé.

                          Paredes, nouvelle capitaine


                          L'Allemande Däbritz arrivée cet été (photo PSG)


                          La Chinoise Wang Shuang est probablement le seul départ majeur de l'équipe. Avec le mal du pays, l a star chinois est retourné dans son championnat domestique. Mais une ou deux autres joueuses pourraient encore quitter le club révélait Echouafni qui à l'inverse envisage encore de se renforcer d'autant qu'il dispose d'une place extracommunautaire en plus avec le départ de Daiane en Espagne. Berglund, Vanmechelen, Voll et Hegerberg parties, la balance est favorable au regard des arrivées.

                          "L'important c'était de prolonger nos joueuses importantes" ce que le club a fait en s'attachant d'abord à conserver ses pointures : Formiga, Nadim et Paredes. Cette dernière portera le brassard de capitaine cette saison. "Je suis heureuse de porter ce brassard (...) L'objectif c'est de gagner le plus de matches et de titres possibles, on s'entraîne très dur pour ça" soulignait l'Espagnole en conférence de presse.

                          Huitema, Däbritz, Saevik au rang des recrues étrangères


                          Khelifi (27), Boussaha (18) sont les Françaises arrivées au PSG


                          Pour les nouvelles têtes, certaines sont prometteuses à l'image de Huitema avec laquelle le club préparait son arrivée depuis un an. L'attaquante canadienne a seulement 18 ans sera en concurrence avec Katoto. Les milieux allemande Sara Däbritz et norvégienne Karina Saevik ont débarqué après avoir joué la Coupe du Monde. De jeunes Françaises complètent le groupe avec Léa Khelifi qui vient franchir un palier et Lina Boussaha en retour de prêt. Enfin dans le but, le duo Kiedrzynek - Endler devrait voir l'une des deux être numéro un et mettre fin au turn-over selon le staff parisien. Une troisième est arrivée en complément avec Criscione déjà passée par l'ASSE et plus récemment Saint-Malo (D2).

                          La préparation s'est faite essentiellement face à des formations étrangères. Après une entrée en matière sans les internationales devant Orléans (7-1), le PSG a disputé deux tournois avec un groupe quasiment au complet. Une victoire face au Bayern (2-1), un nul face à Montpellier en finale perdue aux tirs au but et deux larges victoires face aux Italiennes du Milan AC (6-0) et de la Juventus (4-0). "Notre principal atout, c'est notre collectif. Nous avons de bonnes individualités, bien sûr, mais nous avons très peu modifié notre groupe" résumait l'entraîneur qui n'espère qu'une chose : "Les résultats vont venir".


                          PRÉPARATION

                          Reprise :
                          16 juillet
                          Stage : 29 juillet au 5 août à Vichy
                          Matchs :
                          27/07 PSG - Orléans (D2) : 7-1
                          (Paulina Dudek 17', 23', Nadia Nadim 20', 44', 55', Marie-Antoinette Katoto 26', Laure Boulleau 60+2' ; Inès Kore Djedje 37')
                          06/08 PSG - FC Bayern Munich (ALL) : 2-1 (Annahita Zamanian 59', Jordyn Huitema 77' ; Mandy Islacker 39')
                          08/08 PSG - Montpellier : 1-1 (tab 3-4) (Grace Geyoro 41' ; Valérie Gauvin 74' s.p.)
                          16/08 AC Milan (ITA) - PSG : 0-6 (Stine Hovland 15' c.s.c., Marie-Antoinette Katoto 28', Kadidiatou Diani 44', 57', Sandy Baltimore 86', Annahita Zamanian 88')
                          18/08 PSG - Juventus (ITA) : 4-0 (Léa Khelifi 35', Jordyn Huitema 41', 58', Nadia Nadim 74' s.p.)


                          MOUVEMENTS

                          Arrivées :
                          Jordyn Huitema [CAN] (Whitecaps de Vancouver, CAN), Sara Däbritz [ALL] (FC Bayern Munich, ALL), Léa Khelifi (FC Metz), Arianna Criscione [ITA/USA] (sans club, US Saint-Malo 2018), Lina Boussaha (retour prêt, Lille OSC), Karina Sævik [NOR] (Kolbotn IL, NOR)

                          Départs : Charlotte Voll [ALL] (SC Sand, ALL), Wang Shuang [CHI] (Wuhan, CHI), Emma Berglund [SUE] (Göteborg, SUE), Davinia Vanmechelen [BEL] (FC Twente, PBA), Andrine Hegerberg [NOR] (AS Roma, ITA), Daiane [BRE] (prêt, CD Tacon/Real Madrid, ESP)


                          EFFECTIF

                          Gardiennes

                          1. Katarzyna Kiedrzynek [POL]
                          16. Christiane Endler [CHI]
                          30. Arianna Criscione* [USA/ITA]

                          Défenseures
                          2. Hanna Glas [SUE]
                          4. Paulina Dudek [POL]
                          5. Alanna Cook [ANG]
                          12. Ashley Lawrence [CAN]
                          14. Irene Paredes [ESP]
                          17. Eve Périsset
                          20. Perle Morroni

                          Milieux
                          7. Aminata Diallo
                          8. Grace Geyoro
                          13. Sara Däbritz* [ALL]
                          15. Karina Sævik* [NOR]
                          18. Lina Boussaha*
                          21. Sandy Baltimore
                          24. Formiga [BRE]
                          27. Léa Khelifi*

                          Attaquantes
                          9. Marie-Antoinette Katoto
                          10. Nadia Nadim [DAN]
                          11. Kadidiatou Diani
                          19. Annahita Zamanian
                          22. Signe Bruun [DAN]
                          23. Jordyn Huitema* [CAN]

                          Staff technique
                          Olivier Echouafni, entraîneur
                          Bernard Mendy, entraîneur-adjoint
                          Bruno Valencony, entraîneur des gardiennes
                          Pierre Lassus, préparateur physique

                          Dimanche 25 Août 2019
                          Sébastien Duret (avec Vincent Roussel)

                          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...es_a16156.html
                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #38
                            #D1Arkema - J1 : Six victoires à domicile pour débuter

                            Retrouvez les infos pour cette première journée de D1 Arkema.


                            PSG - SOYAUX : 6-0 (3-0)

                            Paris (Stade Jean Bouin) - 1 610 spectateurs
                            Arbitre : Camille Soriano
                            14h45 - Canal + Décalé

                            Buts :
                            1-0 Marie-Antoinette KATOTO 1'
                            (47 sec.) (Geyoro ouvre pour Däbritz dans l'axe puis décale sur Katoto côté droit qui entre dans la surface et place une frappe croisée du droit de 8 m à ras de terre)
                            2-0 Marie-Antoinette KATOTO 33' (Däbritz sert dans l'axe Nadim qui décale sur la droite pour Katoto qui élimine dans la surface Cissoko avant de s'ouvrir le but du gauche en enroulant le ballon à 9 m)
                            3-0 Hanna GLAS 35' (Geyoro lance Glas sur la droite qui prend Boudaud de vitesse et s'avance seule vers la surface où elle déclenche devant l'angle des 5,5 m une frappe du droit en première lucarne)
                            4-0 Kadidiatou DIANI 51' (Corner de la droite vers la gauche de Diallo dévié au premier poteau par Dudek puis Diani qui remet vers Huitema face au but à 3 m pour la reprise du gauche qui rebondit sur Diani au niveau de la ligne de but avant d'entrer)
                            5-0 Grace GEYORO 61' (Geyoro récupère le ballon à 25 m dans l'axe après un contrôle manqué par Couturier. Elle s'avance dans la surface, fixe Munich et conclut à 10 m du droit à ras de terre)
                            6-0 Nadia NADIM 66' (Coup franc décalé sur la gauche juste à l'extérieur de la surface frappé du droit par Nadim, repoussé par le mur, le ballon lui revient, et Nadim place une reprise du droit à ras de terre de la ligne de surface de réparation qui termine sur la gauche de Munich)
                            7-0 Sara DÄBRITZ 72' (Nadim sur le couloir gauche sert Däbritz qui revient vers l'axe, dribble Rougé dans la surface et conclut d'un pointu du gauche avant l'angle des 5,5 m et en plaçant le ballon au ras du poteau droit de Munich)

                            Avertissements : Formiga 45'+1, Paredes 78' au PSG ; Couturier 36' à Soyaux

                            PSG : Kiedrzynek ; Glas, Dudek, Paredes (cap.), Morroni ; Geyoro, Formiga (Diallo 46'), Däbritz ; Diani, Katoto (Huitema 51'), Nadim (Saevik 73')
                            Banc : Criscione (G), Cook, Diallo, Lawrence, Saevik, Huitema, Khelifi
                            Soyaux : Munich (cap.) ; Cissoko, Rougé, Couturier, Boudaud ; Clérac (M'Bassidje 67'), Da Costa ; Bourgouin, Pingeon (Cazeau 70'), Dumont ; Cambot (Magnier 81')
                            Banc : Moinet (G), M'Bassidje, Collin, Cazeau, Magnier


                            MONTPELLIER - REIMS : 2-0 (1-0)
                            Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 299 spectateurs
                            Arbitre : Maïka Vanderstichel
                            14h30 - Foot+

                            Buts :
                            1-0 Clarisse LE BIHAN 44'
                            (Ballon à gauche de Toletti joué en retrait sur Le Bihan hors de la surface et excentrée qui place de 25 m une frappe du gauche enroulée qui va retomber dans la lucarne opposée)
                            2-0 Clarisse LE BIHAN 47' s.p. (Simon commet une faute sur Mondésir côté gauche de la défense. Penalty frappé par Le Bihan du droit qui marque sur la droite de la gardienne partie du bon côté)

                            Avertissements : Nicoli 32', De Almeida 85' à Montpellier ; Doucouré 90+1' à Reims

                            Montpellier : Schmitz ; Torrent (cap.), De Almeida, Nicoli (Dekker 71'), Karchaoui ; Toletti ; Le Bihan (Petermann 82'), Puntigam, Léger (Landeka 67) ; Mondésir, Gauvin
                            Banc : Perrault (G), Mayi Kith, Dekker, Landeka, Petermann, Uffren, Belloumou
                            Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Deslandes, Spinelli (cap.), Simon ; David (Joly 73'), Philippe ; Herrera, Corboz (Gomes 63'), Roux ; Feller (Fragoli 73')
                            Banc : Moitrel (G), Devleeschauwer, Gomes, Joly, Soyeux, Fragoli


                            PARIS FC - DIJON : 3-1 (3-0)
                            Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 253 spectateurs
                            Arbitre : Savina Elbour
                            14h30 - Multisports 1

                            Buts :
                            1-0 Gaëtane THINEY 38'
                            (Sur la gauche, Savin déborde et centre en retrait pour trouver Thiney démarquée plein axe à 7 m qui reprend de volée du droit)
                            2-0 Julie SOYER 42' (Savin sur la gauche centre en retrait ans l'axe, et Soyer arrive à 22 m qui reprend en force du cou du pied droit)
                            3-0 Camille CATALA 45+1' (Matéo trouve dans l'intervalle sur la gauche Catala qui entre dans la surface en contrôlant du gauche puis plaçant une frappe piquée du droit de 12 m que Cuynet tente vainement de sortir du cadre)
                            3-1 Noémie CARAGE 85' (Bouillot dans la surface suite à un dribble dans l'axe voit le ballon lui échapper et Soyer en voulant dégager est devancée sur le côté gauche à 11 m par Carage qui vient mettre un pointu du gauche en opposition)

                            Avertissements : Muller Priessen 86', Benoit 90' à Paris FC ; Carol Rodrigues 77' pour Dijon

                            PFC : Pecharman ; Soyer, Muller-Priessen, Butel, Savin (Greboval 72') ; Vaysse, Sow (Benoit 62') ; Matéo, Thiney (cap.), Catala (Bourdieu 62') ; Sällström
                            Banc : Honegger (G), Benoit, Bourdieu, Ferreira, Greboval, Barclais, Aigbogun
                            DFCO : Mainguy ; Goetsch, Trevisan (cap.), Cuynet, Carage ; Nakkach (Solanet 70'), Bussaglia, Barbance (Stephen 90') ; Declercq, Lavaud, Carol Rodrigues (Bouillot 80').
                            Banc : Chavas (G), Bouillot, Stephen, Solanet, Dechilly, Daniel


                            BORDEAUX - FLEURY : 4-1 (1-0)
                            Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine - Terrain Jacques Chatenet) - 668 spectateurs
                            Arbitre : Elodie Coppola
                            14h30 - Multisports 2

                            Buts :
                            1-0 Rikke SEVECKE 5' c.s.c.
                            (Action bordelaise côté gauche avec un ballon en profondeur de Asseyi que Sevecke récupère juste à l'extérieur de la surface, sous la pression de Shaw, et joue en retrait du gauche à ras de terre sur sa gardienne avancée, mais une mésentente entre les deux joueuses voit le ballon venir mourir dans le but au ras du poteau droit)
                            2-0 Khadija SHAW 75' (Corner de Jaurena côté droit qui est frappé pour la déviation de la tête de Shaw au premier poteau à 3 m qui décroise sa reprise. La tentative de sauvetage sur la ligne ne suffit pas)
                            2-1 Marina MAKANZA 79' (Passe en retrait côté droit de Thibaud, interceptée par Makanza qui se défait de Gilles d'un passement de jambes et vient battre de l'extérieur du droit à 10 m la gardienne)
                            3-1 Viviane ASSEYI 82' s.p. (Main suite à un corner de Gadea. Penalty tiré par Asseyi qui ouvre son pied droit sur la gauche de Gignoux partie du bon côté)
                            4-1 Khadija SHAW 90' (Talonnade de Karchouni pour Chatelin qui remonte le ballon dans l'axe et glisse entre deux défenseures pour Shaw qui marque du gauche à 5 m)

                            Avertissement : Meffometou Tcheno 11' à Fleury

                            FCGB : Nayler ; Kathellen Sousa (Lardez 66'), Thibaud (Istillart 85'), Gilles, Chatelin (cap.) ; Jaurena, Bilbault, Karchouni ; Asseyi ; Shaw, Sarr (Garbino 71')
                            Banc : Bruneau (G), Cascarino, Garbino, Istillart, Surdez, Lardez, Perea
                            Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou (Sandvej 85') ; Gadea (Chatelain 87'), Haupais ; Diaz, Corboz, Makanza ; Larsen
                            Banc : Philippe (G), Sandvej, Chatelain, Pinot


                            GUINGAMP - METZ : 2-0 (1-0)
                            Pabu (Stade du Centre de Formatiion - Akademi) - 332 spectateurs
                            Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
                            14h30 - Multisports 3

                            Buts :
                            1-0 Faustine ROBERT 30'
                            (Coup franc côté droit hors de la surface que Robert frappe du gauche et envoie le ballon au premier poteau)
                            2-0 Louise FLEURY 90+4' (Lancée par Ngock Yango, Fleury sur le côté gauche prend son adversaire de vitesse et s'avance vers le but où elle place une frappe croisée du gauche de 10 m dans le petit filet opposé)

                            Avertissements : Daoudi 70' à Guingamp ; Rougemont 86' à Metz
                            Expulsion : Godart 11' à Metz

                            EAG : Durand ; Mansuy, Gevitz, Jézéquel, Hoarau ; Tyryshkina ; Robert, Daoudi (Le Mouël 85'), Palis (Ngock Yango 59'), Fourré (Fleury 63') ; Oparanozie (cap.)
                            Banc : Fauvel (G), Sotier, Diaby, Ngock Yango, Fleury, Le Mouël, Peniguel
                            FCM : Lerond ; Bigot, Pasquereau, Godart (cap.), Kaya ; Gavory (Delabre 70'), Rougemont ; Gordon, Grimshaw (Fercocq 59'), Pekel ; Vasconcelos (Belkhiter 35')
                            Banc : Drinkwater (G), Belkhiter, Fercocq, Delabre, Ricks, Sarpong, Wenger


                            LYON - MARSEILLE : 6-0 (3-0)
                            Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 1 976 spectateurs
                            Arbitre : Victoria Beyer
                            15h30 - Canal + Sport

                            Buts :
                            1-0 Nikita PARRIS 3'
                            (Coup franc sur le côté gauche de Marozsan qui arrive au point de penalty, Buchanan reprend, le dos de Maetz dévie sur Parris face au but à 4 m qui conclut du droit en force. Joly est sur la trajectoire mais n'y peut rien)
                            2-0 Eugénie LE SOMMER 11' (Lancée par Greenwood, Hegerberg échappe à Maetz à gauche et centre en retrait sur Le Sommer qui reprend d'un tir croisé du gauche à ras de terre à 11 m et trouve le petit filet opposé)
                            3-0 Dzsenifer MAROZSAN 17' (Greenwood élimine sur la gauche son adversaire et centre à ras de terre, Hegerberg manque le ballon au premier poteau mais pas Marozsan en déséquilibre du droit à 6 m, esseulée, qui conclut)
                            4-0 Delphine CASCARINO 77' (Centre de van de Sanden renvoyée par Lamarque dans l'axe sur Bronze qui remet à Cascarino dans l'axe qui enchaîne une série de dribbles avant de frapper du gauche à 11 m)
                            5-0 Ada HEGERBERG 83' (Coup franc depuis la droite de Marozsan qui trouve la tête d'Hegerberg qui se jette à 6 m au second poteau pour reprendre)
                            6-0 Ada HEGERBERG 84' (Coup franc de Marozsan côté gauche pour la tête de Mbock au point de penalty qui envoie le ballon sur la barre. Celui-ci revient à 6 m sur Hegerberg qui contrôle du genou droit devant Pizzala et reprend du gauche)

                            Avertissements : Blanc 44' et 65', Ali Nadjim 77', Lamarque 84' à Marseille
                            Expulsion : Blanc 65' à Marseille

                            OL : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Buchanan, Greenwood ; Parris (van de Sanden 63'), Marozsan, Henry (Kumagai 46'), Cascarino ; Hegerberg, Le Sommer (cap.) (Laurent 73')
                            Banc : Weiss (G), Renard, Kumagai, Van de Sanden, Silva, Cayman, Laurent
                            OM : Joly ; Maetz (Hamidou 59'), Blanc, Pizzala (cap.), Coudon ; Conesa, Gherbi (Lamarque 69'), Sumo, Zahot, Palacin (Ali Nadjim 24') ; Salomon
                            Banc : Arouaissa (G), Coton-Pélagie, Caputo, Lamarque, Ali Nadjim, Hamidou



                            Dimanche 25 Août 2019
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...er_a16152.html
                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #39
                              Zut, nous ne sommes pas premiers......................
                              Et loin des esclavages, l'air qu'ils boivent ferait éclater vos poumons

                              Commentaire


                              • #40
                                #D1Arkema - J1 : Premiers enseignements : on prend les mêmes et on recommence

                                Le calendrier de la première journée n'offrait pas de duels entre équipes classées dans le top 5 la saison écoulée mais cette nouvelle saison montre déjà sa continuité en terme de hiérarchie.


                                L'OL en toute maîtrise, le PSG force 7


                                Les Lyonnaises accueillaient le promu marseillais dans une enceinte du Groupama Training Center copieusement garnie avec près de 2 000 spectateurs. Après une préparation marquée par deux succès, il en a été de même sans coup férir face à l'OM. Six buts marqués ont le premier dès la 3e minute par l'une des recrues estivales Nikita Parris. Sans sa capitaine Wendie Renard, laissée sur le banc en raison d'un virus, ni Amel Majri, blessée, la capitaine du jour Eugénie Le Sommer concluait le bon travail d'Ada Hegerberg. La Norvégienne allait devoir patienter pour trouver le chemin des filets, manquant le ballon sur un centre d'Alex Greenwood finalement conclu par Dzsenifer Marozsan. En seconde période, après que l'OM ait réduit à dix, Cascarino y allait de son but sur un ballon perdu et une action en solitaire. Finalement Ada Hegerberg se trouvait récompensée par un doublé sur deux coups francs de Marozsan. Le premier repris directement, le second après que Mbock ait touchée la barre. La victoire est large et Jean-Luc Vasseur retenait cela tout en voyant le travail à accomplir : "On est là pour aller plus loin dans ce que l’on fait. Tout n’est pas parfait mais le score est important. Ça nous tenait à cœur de bien démarrer. On a eu beaucoup d’occasions et on aurait pu marquer plus de buts". Un match de travail aussi pour son homologue marseillais Christophe Parra : "C'était important de bien travailler aujourd'hui contre une équipe championne d'Europe. C'est à travers ces matchs-là que les joueuses apprennent. Il y a beaucoup de jeunes joueuses. Il sera important de bien débriefer et de réfléchir sur les améliorations que nous devrons mettre en place". Guingamp se profile en effet pour l'OM dans deux semaines.

                                "Ce n'est que le premier match, il faut relativiser"

                                L'OL leader samedi soir, le PSG lui a pris la place dimanche après sa victoire face à Soyaux sur le nouveau synthétique de Jean Bouin. Et là aussi, il n'a pas fallu attendre longtemps. Moins d'une minute a suffi à Marie-Antoinette Katoto pour ouvrir son compteur. La meilleure buteuse du championnat profitait des espaces entre les lignes pour signer un doublé. Glas marquait le troisième but dans la foulée (3-0, 35'). Katoto blessée allait s'arrêter là sortie à la 51e minute. Huitema faisait son entrée et était impliquée directement sur le but inscrit sur corner (4-0). Geyoro profitait d'une erreur adverse pour y aller de son but, imitée par Nadim en deux temps suite à un coup franc. Enfin, c'est la recrue Däbritz d'un pointu du gauche qui scellait la victoire et la première place. La dernière buteuse était ravie de cette performance : "C’était un match parfait, c’est bien qu’on ait marqué autant de buts, je suis vraiment très contente. On est très satisfaites et on espère continuer comme ça".

                                Du positif aussi pour Olivier Echouafni : "Il y a la victoire. C'est l'essentiel. Il y a toujours quelques doutes avant cette première journée. On a fait tout ce qu’il fallait pour marquer rapidement, c’est ce qu’il fallait faire pour se rendre le match facile. On arrive à marquer beaucoup de buts sans en encaisser. Ce n'est que le premier match, il faut relativiser". Alors que Soyaux a vu son effectif peu évolué même si Tandia, suspendue, manquait à l'appel, Sébastien Joseph faisait état de beaucoup de manques : "C'est un non-match de notre part. Il y a beaucoup de déceptions, beaucoup trop de cadeaux, d'erreurs, de passivité pour pouvoir espérer quoi que ce soit. Il y a beaucoup de choses à rectifier si on veut exister dans le championnat". Il faudra rapidement répondre pour la première lanterne rouge du championnat.

                                Bordeaux d'attaque


                                Shaw félicitée par Jaurena (photo FCGB)


                                Ambitieuses, les Bordelaises ont réussi leur entrée en matière à domicile devant Fleury. Bien aidée par une mésentente entre Sevecke et sa gardienne, elles étaient les premières à marquer dans ce championnat 2019-2020. Résolument tournée vers l'attaque, l'équipe de Pedro Martinez Losa continuait à attaquer avec une frappe d'Asseyi où Gignoux-Soulier se couchait bien (12e). La première occasion de Fleury était pour Corboz mais pas assez appuyée pour surprendre Nayler (18e). Avec sa puissance, Shaw prenait le dessus sur Sevecke mais trouvait le montant (34e). L'attaquante était récompensée de sa persévérance en venant couper un corner de Jaurena de la tête (2-0, 75'). Et si Makanza exploitait bien un erreur de Thibaud pour revenir à 2-1, la main de Gadea permettait à Asseyi de redonner de l'avance (3-1, 82'). La Jamaïcaine finissait le travail en fin de match (4-1, 90').

                                Dijon craque en dix minutes


                                Catala, auteure du troisième but (source : Paris FC)


                                Le Paris FC ne réussit décidément pas à Dijon et la rencontre de samedi n'a pas échappé à la règle. Les Dijonnaises avaient pourtant bien débuté touchant même la barre sur une frappe lointaine de Barbance (13e). La fin de période le sera moins notamment lorsque la latérale gauche allemande Savin venait apporter le surnombre et délivrer deux centres pour Thiney qui concluait d'une belle reprise du droit (1-0, 38') puis Soyer d'une frappe tout aussi magnifique (2-0, 42'). Pire, avant la pause, Matéo distillait un dernier ballon pour la réalisation de Catala (3-0, 45+1'). "Un trou d'air avant la pause" qui a coupé les jambes aux Dijonnaises selon leur coach malgré tout satisfait de la réaction en seconde période. Le PFC gérait son avantage, Dijon trouvait enfin le chemin des filets par Carage après un bon travail de Bouillot (3-1, 85') mais il était bien trop tard.

                                Le Bihan débloque Montpellier

                                C'est Clarisse Le Bihan qui a mis son équipe sur de bons rails en débloquant la situation d'une belle frappe enroulée du gauche de l'extérieur de la surface avant la pause (1-0, 44'). Auparavant l'équipe avait semblé manquer de mouvements pour trouver la faille face au promu rémois bien organisé. Schmitz avait même dû remporter une parade devant Feller (29e), avant que Philippe déséquilibrée par Karchaoui ne réclame un penalty (42e). Dès la reprise, Simon commettait une faute sur Mondésir, et le penalty sifflé, faisait respirer Montpellier. Le Bihan se chargeait de le réussir (2-0, 47'). "On a plus combiné, fait plus de jeu" relevait Frédéric Mendy après le match. Mais le score n'évoluait pas pour autant même si une frappe enroulée du droit de 20 m de Petermann venait flirter la lucarne (83e). On retenait le résultat avant tout côté montpelliérain. Pour Amandine Miquel, c'est la prestation et l'implication de son équipe qui étaient positives : "Elles se sont battues avec leurs armes et ont été présentes". A confirmer

                                Guingamp prend des points précieux

                                Un match déjà pour la course au maintien. C'est la première chose à penser tant les deux équipes ont dû patienter la saison dernière et autant d'une victoire samedi était un avantage psychologique pour la suite. Mais le match n'a pas permis de voir la réelle valeur de Metz, réduit à dix après l'exclusion prématurée de la capitaine Mélissa Godart pour une faute sur l'autre capitaine, Désiré Oparanozie. Un coup franc anodin permettait à Robert de débloquer la situation en surprenant Justine Lerond (1-0, 30'). Les Messines répondait par Gordon qui tentait un lob de 25 m, Durand reculait et sortait le ballon du cadre (34e). Rien n'était pour autant jouer car jusqu'à la fin, l'écart restait mince. Une dernière action en fin de match était fatale et Louise Fleury trompait à son tour Lerond (2-0, 90+4').

                                Lundi 26 Août 2019
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ce_a16157.html
                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #41


                                  Tous les buts de la 1ère journée de D1.
                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #42
                                    #D1Arkema - La programmation de la troisième journée : l'OL et le PSG décalés au dimanche, PFC - METZ samedi soir

                                    La programmation des rencontres de la troisième journée du championnat est connue. Trois rencontres se joueront à 14h30, tandis que Paris FC - Metz sera le samedi soir. Enfin après leurs débuts européens, l'OL et le PSG joueront le dimanche.



                                    Samedi 14 septembre 2019
                                    Marseille - Reims : 14h30 (Foot+)
                                    Bordeaux - Montpellier : 14h30 (Foot+)
                                    Guingamp - Soyaux : 14h30 (Foot+)
                                    Paris FC - Metz : 20h30 (Canal+ Sport Week-end)

                                    Dimanche 15 septembre 2019
                                    Lyon - Fleury : 16h30
                                    PSG - Dijon : 16h30

                                    (photo Paris FC)
                                    (photo Paris FC)


                                    Mercredi 28 Août 2019
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ir_a16160.html
                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #43


                                      D1 le Mag, saison 2 : épisode 1
                                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #44
                                        #D1Arkema - Le programme de la 2e journée

                                        Retrouvez la programmation de la 2e journée du championnat


                                        SOYAUX - PARIS FC

                                        Angoulême (Stade Lebon)
                                        Arbitre : Elodie Coppola
                                        14h30 - Foot+

                                        Lourdement battu par le PSG, Soyaux va devoir réagir à domicile et son entraîneur Sébastien Joseph qui récupère Siga Tandia attend une autre attitude de son équipe. Le cuisant 7-0 est resté en travers de la gorge et la prestation de certains joueuses a nettement déçu. Face aux Charentaises, une équipe du Paris FC efficace contre Dijon qui a su profiter d'une fin de première période efficace pour faire la différence (4-1). Les joueuses de Soubeyrand essaieront de confirmer.


                                        MARSEILLE - GUINGAMP
                                        Marseille (Stade Paul Le Cesne)
                                        Arbitre : Solenne Bartnik
                                        14h30 - Multisports 1

                                        Après une entame face à l'OL, Marseille lance son véritable championnat ce week-end face à des adversaires contre qui l'objectif sera de prendre des points. Les Marseillaises privées de Cardia et Blanc suspendues, accueillent une formation de Guingamp qui a engrangé trois points précieux face à Metz et espère ne pas en rester là.


                                        FLEURY - MONTPELLIER
                                        Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
                                        Arbitre : Victoria Beyer
                                        14h30 - Multisports 2

                                        Il sera intéressant de voir la prestation de Fleury face à Montpellier. Les Montpelliéraines n'ont pas été à leurs aises sur la pelouse floriacumoise par le passé et si la victoire a été décrochée face à Reims, c'est grâce notamment à la performance individuelle de Le Bihan. Fleury de son côté s'était mis en difficulté d'entrée devant Bordeaux avec un but contre son camp et ne s'en était pas relevé. Un autre visage est attendu à domicile.


                                        REIMS - LYON
                                        Reims (Stade Auguste Delaune)
                                        Arbitre : Camille Soriano
                                        16h30 - Canal + Sport

                                        Calendrier de début de saison compliqué pour Reims. Après Montpellier, c'est Lyon au menu. Au stade Delaune qui retrouve le plus haut niveau féminin, les joueuses d'Amandine Miquel dont l'effectif s'étoffe encore, reçoit des Lyonnaises déjà lancées dans une course effrénée aux trophées. Spectacle garanti !


                                        METZ - PSG
                                        Longeville-lès-Metz (Stade Saint-Symphorien)
                                        Arbitre : Savina Elbour
                                        16h30 - Foot+

                                        Manu Peixoto n'avait pas quitté Guingamp sur une trop grande déception. Réduite rapidement à dix, son équipe a montré de bonnes intentions. Mais la réception du PSG n'est pas le scénario le plus simple pour aboutir à un résultat d'autant que la capitaine Godart a écopé de deux matchs de suspension. Il faudra en tout cas s'accrocher car les Parisiennes ont passé 7 buts à Soyaux et l'attaque parisienne semble offrir un panel plus large que par le passé.


                                        DIJON - BORDEAUX
                                        Dijon (Stade des Poussots)
                                        Arbitre : Jennifer Maubacq
                                        14h45 - Canal + Sport

                                        Bordeaux était attendu et a déjà montré une partie de son talent offensif avec notamment la Jamaïcaine Shaw. Le déplacement à Dijon sera donc à suivre pour une confirmation devant un adversaire qui aura à coeur de faire un autre résultat que la lourde défaite concédée au Paris FC.



                                        Vendredi 6 Septembre 2019

                                        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a16168.html
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #45
                                          #D1Arkema - J2 : BORDEAUX rejoint le PSG, l'OL et MONTPELLIER

                                          Retrouvez les infos de la 2e journée du championnat


                                          DIJON - BORDEAUX 0-3 (0-2)

                                          Dijon (Stade des Poussots) - 942 spectateurs
                                          Arbitre : Jennifer Maubacq
                                          14h45 - Canal + Sport

                                          0-1 Khadija SHAW 43' (Sousa sur la droite adresse une passe appuyée pour trouver Shaw dans la surface qui élimine Cuynet dans son contrôle et se retrouve en position pour armer une frappe en force du droit de 7 m)
                                          0-2 Khadija SHAW 68' (Passe en retrait de Daniel pour Mainguy sur le couloir droit de la défense, hors de la surface. La gardienne est devancée par Shaw qui récupère le ballon, s'avance dans la surface, fixe Cuynet et du plat du pied droit à ras de terre à 6 m conclut)
                                          0-3 Ouleymata SARR 76' (Shaw dans l'axe décale dans l'intervalle sur Sarr à droite qui arme une frappe en force du droit repoussée par Mainguy, le ballon lui revient à 7 m et sa seconde tentative est placée du gauche au ras du montant gauche)

                                          Avertissement : Bussaglia 48' pour Dijon

                                          DFCO : Mainguy ; Daniel, Cuynet (cap.), Carage ; Lavaud, Bussaglia, Bonet (Nakkach 62'), Declercq (Solanet 83') ; Barbance, Carol Rodrigues, Stephen (Bouillot 68')
                                          Banc : Chavas (G), Goetsch, Bouillot, Solanet, Barrier, Nakkach, Dechilly
                                          FCGB : Nayler ; Sousa (Lardez 74'), Thibaud, Gilles, Chatelin (cap.) ; Jaurena, Bilbault, Karchouni (Sarr 68') ; Asseyi, Shaw, Garbino (Istillart 68')
                                          Banc : Bruneau (G), Sarr, Istillart, Surdez, Lardez


                                          Football champagne !

                                          REIMS - LYON 3-8 (2-5)

                                          Reims (Stade Auguste Delaune) - 3 147 spectateurs
                                          Arbitre : Camille Soriano
                                          16h30 - Canal + Sport

                                          0-1 Delphine CASCARINO 1' (51 sec) (Marozsan côté droit remet pour Cascarino qui dribble et élimine Philippe puis Spinelli avant de venir à l'angle des 5,5 m placer une frappe croisée du droit qui termine dans le petit filet opposé)
                                          0-2 Ada HEGERBERG 3' (Majri prend de vitesse sa défenseure à gauche et centre pour la reprise de la tête d'Hegerberg. Tullis-Joyce repousse mais Hegerberg est la première à 3 m pour reprendre du droit)
                                          1-2 Naomie FELLER 8' (Exploit de Feller partie du rond central qui prend le dessus sur Henry, continue dans la surface et Hegerberg tacle mais Feller se jette du droit à 6 m pour conclure)
                                          1-3 Wendie RENARD 20' (Coup franc excentré couloir droit frappé par Marozsan qui dépose le ballon sur la tête de Renard plein axe à 8 m qui décroise sa reprise de la tête pour placer le ballon dans la lucarne droite)
                                          1-4 Amandine HENRY 29' (Marozsan adresse une balle en profondeur par dessus la défense qui trouve Henry sur la droite qui place une reprise dans la course du droit, le ballon va heurter le poteau opposé avant d'entrer)
                                          2-4 Naomie FELLER 40' (La gardienne Bouhaddi relance court sur Mbock qui passe sur sa gauche à Renard pressée par Feller à 16 m qui en profite pour récupérer la balle et marquer du droit en force de 14 m)
                                          2-5 Amel MAJRI 44' (Cascarino dans le couloir droit trouve Hegerberg dans la surface qui remet en retrait pour Majri dans l'axe qui ouvre son pied gauche à 8 m pour trouver la lucarne droite de Tullis-Joyce)
                                          3-5 Tess DAVID 51' (Corner de la gauche vers la droite de Corboz dévié par David de la tête au premier poteau qui profite de la sortie manquée de Bouhaddi)
                                          3-6 Ada HEGERBERG 77' (Centre de Cayman depuis la gauche dévié par Kravets et Hegerberg en embuscade au second poteau pour la reprise du droit d'Hegerberg)
                                          3-7 Amel MAJRI 81' s.p. (Faute sur le côté droit de la surface de Spinelli sur Parris. Majri frappe le penalty du gauche sur la gauche de la gardienne partie du bon côté)
                                          3-8 Ada HEGERBERG 88' (Lancée par Kumagai, Majri effectue un grand pont sur Doucouré à gauche qui délivre un centre pour la reprise de la tête au second poteau d'Hegerberg à 5 m)

                                          Avertissements : David 54', Doucouré 58' pour Reims ; Henry 65' pour l'OL

                                          Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Kravets, Spinelli (cap.), Simon (Gomes 84') ; David, Philippe ; Herrera, Corboz (Joly 74'), Roux (Romanenko 66') ; Feller
                                          Banc : Moitrel (G), Devleesschauwer, Gomes, Romanenko, Joly, Deslandes, Piérel
                                          OL : Bouhaddi ; Bronze (Revelli 84'), Mbock, Renard (cap.), Cayman ; Marozsan (Kumagai 81'), Henry, Le Sommer ; Cascarino (Parris 72'), Hegerberg, Majri
                                          Banc : Weiss (G), Kumagai, Christiansen, Revello, Parris, Buchanan, Laurent


                                          Diani a surgi

                                          METZ - PSG 1-6 (0-0)

                                          Longeville-lès-Metz (Stade Saint-Symphorien) - 1 913 spectateurs
                                          Arbitre : Savina Elbour
                                          16h30 - Foot+

                                          0-1 Kadidiatou DIANI 53' (Geyoro trouve Katoto qui est au dos au but à 25 m, se retourne, accélère dans l'axe et trouve dans l'intervalle de la défense centrale Diani qui finit du droit au point de penalty)
                                          1-1 Shnia GORDON 59' (Wenger lance Pekel sur la gauche qui entre dans la surface et profite de la défense adverse qui lui laisse le place pour armer une frappe croisée du gauche que Gordon vient couper du droit seule à 3 m plein axe)
                                          1-2 Marie-Antoinette KATOTO 60' (Jeu à deux côté gauche entre Morroni et Dudek qui adresse un long centre pour Katoto au point de penalty, Lerond est en retard et la reprise de la tête finit dans le but)
                                          1-3 Kadidiatou DIANI 66' (Touche de Glas côté droit qui joue en appui sur Geyoro qui remet à Glas qui trouve Diani à 16 m qui place un ballon flottant du gauche dans la lucarne opposée)
                                          1-4 Kadidiatou DIANI 74' (Corner renvoyé par la défense messine sur Däbritz côté gauche qui s'avance et centre au cordeau pour la reprise de la tête de Diani plein axe qui reprend à 6 m)
                                          1-5 Kadidiatou DIANI 90+2' (Huitema joue avec Baltimore qui bute sur Lerond. Le ballon revient sur la gauche pour la frappe de Saevik repoussée sur la gauche par Kaya et Diani récupère à 5 m du but sur la droite puis conclut du droit)
                                          1-6 Sara DÄBRITZ 90+4' (Diani lance Huitema sur la droite qui centre dans l'axe pour Däbritz qui tacle du gauche à 10 m devant Lerond)

                                          Avertissement : Bigot 24' pour Metz

                                          Metz : Lerond ; Bigot (Belkhiter 48'), Pasquereau, Rigaud, Kaya (cap.) ; Gordon, Gavory, Rougemont, Pekel ; Wenger (Grimshaw 66') ; Delabre (Vasconcelos 15')
                                          Banc : Drinkwater (G), Belkhiter, Vasconcelos, Grimshaw, Ricks, Sarpong
                                          PSG : Kiedrzynek ; Glas, Paredes (cap.), Dudek, Morroni ; Diallo (Saevik 84'), Geyoro, Khelifi (Baltimore 77') ; Däbritz ; Diani, Katoto (Huitema 65')
                                          Banc : Criscione (G), Cook, Lawrence, Saevik, Zamanian, Baltimore, Huitema


                                          Soyaux obtient le nul face au PFC réduit à dix

                                          SOYAUX - PARIS FC 0-0

                                          Angoulême (Stade Lebon) - 479 spectateurs
                                          Arbitre : Elodie Coppola
                                          14h30 - Foot+

                                          Avertissements : Cissoko 53', Cazeau 85' pour Soyaux ; Jean-François 58', Sow 88' pour Paris FC

                                          Expulsion : Thiney 31' pour le Paris FC

                                          Soyaux : Munich (cap.) ; Cissoko, Rougé, M'Bassidje, Boudaud ; Couturier ; Cazeau, Bourgouin, Pingeon (Clérac 59'), Dumont (Lahmari 69') ; Cambot (Da Costa 84')
                                          Banc : Moinet (G), Collin, Clérac, Da Costa, Lahmari, Magnier, Bodin
                                          PFC : Pecharman ; Soyer, Müller-Priessen, Butel, Savin ; Vaysse, Jean-François (Sow 62') ; Matéo, Thiney (cap.), Catala (Aigbogun 74') ; Bourdieu (Sällström 46')
                                          Banc : Honegger (G), Benoit, Sow, Greboval, Sällström, Barclais, Aigbogun


                                          Z comme ZAHOT

                                          MARSEILLE - GUINGAMP 2-1

                                          Marseille (Stade Paul Le Cesne) - 213 spectateurs
                                          Arbitre : Solenne Bartnik
                                          14h30 - Multisports 1

                                          1-0 Sarah ZAHOT 27' (Coup franc à 40 m joué court par Pizzala pour Coton-Pélagie à droite qui décale dans le couloir sur Laplacette qui centre en retrait pour Zahot dont la reprise croisée du droit à 11 m trouve la lucarne opposée)
                                          1-1 Ella PALIS 42' (Coup franc de Robert à 20 m que Joly repousse dans l'axe et Palis en embuscade pousse du droit à bout portant dans le but)
                                          2-1 Sarah ZAHOT 50' (Centre depuis la droite d'Ali Nadjim que Gevitz renvoie dans l'axe sur Zahot à 20 m qui reprend de l'extérieur du droit et expédie d'une frappe pure le ballon sous la barre)

                                          Aucun avertissement

                                          OM : Joly ; Laplacette (Hamidou 69'), Lamarque, Pizzala (cap.), Coudon ; Coton-Pélagie (Gherbi 77') ; Zahot, Sumo ; Ali Nadjim, Salomon (Palacin 60'), Caputo
                                          Banc : Arouaissa (G), Maetz, Gherbi, Palacin, Hamidou
                                          EAG : Durand (cap.) ; Mansuy, Gevitz, Jézéquel, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 46') ; Robert, Daoudi (Ngock Yango 68'), Palis (Peniguel 84'), Fourré ; Fleury
                                          Banc : Fauvel (G), Diaby, Ngock Yango, Le Mouël, Peniguel


                                          Montpellier s'impose avec un accent allemand

                                          FLEURY - MONTPELLIER 1-3

                                          Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 441 spectateurs
                                          Arbitre : Victoria Beyer
                                          14h30 - Multisports 2

                                          0-1 Lena PETERMANN 21' s.p. (Main de Gadea dans la surface qui contre une frappe lointaine. Penalty tiré du droit par Petermann qui prend Gignoux à contre-pied sur sa droite)
                                          1-1 Marina MAKANZA 36' (Diaz se déjoue de Karchaoui sur le côté droit de l'attaque, centre vers Corboz qui ne peut maîtriser mais Dekker décale le ballon sur le coin gauche des 5,5 m et Makanza en embuscade assure du plat du pied droit à 5 m)
                                          1-2 Sarah PUNTIGAM 39' (Mondésir décale sur sa gauche à Torrent qui efface Meffometou, longe la ligne de sortie de but et centre à ras de terre, le ballon talonné par Le Bihan au premier poteau passe devant le but et arrive sur Puntigam esseulée au second poteau qui n'a plus qu'à pousser du gauche)
                                          1-3 Lena PETERMANN 49' (Sur un coup franc de Torrent côté droit à 25 m qui trouve à l'entrée de la surface Petermann qui place une tête lobée qui retombe sous la barre)

                                          Avertissements : Gadea 20', Fernandes 80' pour Fleury ; Toletti 70', Nicoli 86' pour Montpellier

                                          Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou Tcheno (Pinot 90+2') ; Gadea (Sandvej 77'), Haupais ; Diaz (Chatelain 88'), Corboz, Makanza ; Malard
                                          Banc : Philippe (G), Sandvej, Larsen, Chatelain, Pinot
                                          MHSC : Schmitz ; Torrent (cap.), Dekker (Nicoli 74'), De Almeida, Karchaoui ; Toletti ; Mondésir (Léger 67'), Puntigam, Landeka (Uffren 83'), Le Bihan ; Petermann
                                          Banc : Perrault (G), Gauvin, Nicoli, Léger, Uffren, Belloumou



                                          Dimanche 8 Septembre 2019
                                          Sebastien Duret

                                          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ER_a16168.html
                                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #46


                                            Tous les buts de la 2ème journée de D1.
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #47


                                              D1 le Mag, saison 2 : épisode 2
                                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #48
                                                #D1Arkema - Le programme de la 3e journée : BORDEAUX - MONTPELLIER à l'affiche

                                                Retrouvez les infos de la 3e journée du championnat


                                                BORDEAUX - MONTPELLIER

                                                Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine - Terrain Jacques Chatenet)
                                                Arbitre : Camille Soriano
                                                14h45 - Foot+

                                                C'est un duel indécis qui s'annonce ce samedi entre Bordeaux et Montpellier. Deux formations qui ont réussi leur début de saison avec deux victoires. D'un côté, une équipe girondine qui montre son potentiel offensif emmenée par Shaw. De l'autre, Montpellier où Petermann a semblé avoir aussi pris ses marques. L'opposition va permettre d'en savoir plus sur le potentiel de ces équipes pour lutter avec l'OL et le PSG le plus longtemps possible. Les deux défenses vont pouvoir être mises à l'épreuve.


                                                MARSEILLE - REIMS
                                                Marseille (Stade Paul Le Cesne)
                                                Arbitre : Savina Elbour
                                                14h30 - Multisports 2

                                                Les deux promus se retrouvent après avoir débuté la saison face à l'OL. Deux lourdes défaites dans les deux cas mais malgré tout des éléments de satisfaction notamment pour les Rémoises. Elles ont réussi à inscrire trois buts aux Lyonnaises qui n'avaient pas connu cela depuis dix ans ! Face à Montpellier, les Rémoises avaient aussi laissé entrevoir de bonnes dispositions (0-2). Il faut désormais le démontrer face à une équipe marseillaise qui a bien négocié la réception de Guingamp en signant une victoire 2-1. Cette deuxième rencontre à domicile est l'occasion d'enchaîner.


                                                GUINGAMP - SOYAUX
                                                Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi")
                                                Arbitre : Maïka Vanderstichel
                                                14h30 - Multisports 2

                                                Les Guingampaises qui avaient réussi une bonne opération devant Metz en ouverture (2-0) n'ont pas confirmé à Marseille avec une défaite 1-2. La venue de Soyaux qui a glané un point face au Paris FC (0-0) est un duel également indécis lors de cette journée. Difficile de savoir de quel côté pourrait basculer la rencontre, mais une chose est sûre, Soyaux qui était la plus mauvaise attaque du championnat la saison passée, est la seule équipe à ne pas avoir trouvé le chemin des filets cette saison.


                                                PARIS FC - METZ
                                                Paris (Stade Sébastien Charléty)
                                                Arbitre : Solenne Bartnik
                                                20h40 - Canal + Décalé

                                                Privé de sa capitaine pour deux matchs, le Paris FC ne doit pas négliger les deux rencontres à domicile à venir face à Metz puis Marseille. Ce samedi soir, les joueuses de Sandrine Soubeyrand devront faire sans Thiney qui avait pris part aux 59 derniers matchs de championnat avec son équipe. Les recrues estivales parisiennes ont laissé entrevoir des espoirs et ce sera l'occasion de le montrer face à Metz qui a connu deux premiers revers cette saison.


                                                LYON - FLEURY
                                                Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
                                                Arbitre : Jennifer Maubacq
                                                Dimanche 16h30 - Canal + Sport

                                                L'écrasant succès européen n'a pas trop éprouvé les Lyonnaises si ce n'est le long voyage vers Ryazan. Jean-Luc Vasseur devra encore géré avec les joueuses blessées ou en phase de reprise pour la venue de Fleury. Une équipe floriacumoise qui a débuté par deux défaites devant Bordeaux (1-4) et Montpellier (1-3).


                                                PSG - DIJON
                                                Paris (Stade Jean Bouin)
                                                Arbitre : Elodie Coppola
                                                Dimanche 16h30 - Foot +

                                                Le voyage au Portugal a été la confirmation du bon début de saison parisien notamment dans le domaine offensif avec Katoto en pleine forme, Huitema qui saisit sa chance mais aussi les performances de Diani. A cela s'ajoute les apports de Däbritz et Saevik dans le jeu offensif. En face, Dijon n'a pas la même puissance de force et ses premières prestations ont quelque peu été décevantes. La défense a montré des failles devant le Paris FC et Bordeaux qui n'ont pas manqué d'en profiter.



                                                Jeudi 12 Septembre 2019
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...he_a16182.html
                                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #49
                                                  #D1 Arkema - BORDEAUX remporte l'affiche, premières pour SOYAUX et REIMS

                                                  Dans le choc Bordeaux - Montpellier, les Girondines ont décroché une précieuse victoire. Même chose mais pour la deuxième moitié du classement, les victoires à l'extérieur de Soyaux et Reims alors que Metz a tenu en échec le Paris FC


                                                  Le FC Metz qui menait 2-0 à Paris, concède le nul face au Paris FC (2-2)


                                                  Les Messines qui menaient 2-0 à la pause ont finalement dû se contenter du nul face à une équipe du Paris FC qui a bien réagi.

                                                  Sans sa capitaine Thiney suspendue, une première depuis 60 matchs en D1, le Paris FC est passée proche de la défaite à Charléty. Lors du premier acte, les Parisiennes ont eu la possession du ballon mais se sont exposées. Une première fois suite à une touche, un centre de Rougemont et un ballon dévié qui surprenait Pecharman (0-1, 6'). La seconde fois, sur un contre bien mené, Pekel servie à gauche prenait le dessus avant de délivrer un centre parfait pour la tête de Gordon (0-2, 30').

                                                  Les Parisiennes revenaient avec l'intention de rattraper rapidement leur retard. Le premier but ne tardait pas puisque sur un coup franc de Marith-Priessen, Catala de la tête piquait sa reprise (1-2, 48'). C'est ensuite Jean-François à peine entrée en jeu qui trouvait le petit filet extérieur (63e). Müller-Priessen d'une belle inspiration de 35 m trouvait la barre (73e). Mais Lerond ne pouvait rien sur le penalty réussi par Butel juste après (2-2, 76'). Une sanction suite à une faute de Pekel. Le Paris FC aurait pu avoir la balle de la victoire mais Bourdieu butait sur Lerond, décisive (87e). De l'autre côté, Metz aurait peut-être pu bénéficier d'un penalty pour une faute de Jean-François (90e). Le score en restait finalement à 2-2.

                                                  Samedi 14 septembre 2019
                                                  PARIS FC - FC METZ : 2-2 (0-2)
                                                  Paris (Stade Sébastien Charléty) - 911 spectateurs
                                                  Arbitres : Solenne Bartnik assisté de Clémentine Dubreil et Nabila Zaouak

                                                  0-1 Justine ROUGEMONT 6' (Touche de Belkhiter côté droit qui trouve Rougemont dans la surface, qui s'emmène le ballon excentrée et place une frappe du droit déviée par Müller-Priessen au premier poteau qui surprend Pecharman)
                                                  0-2 Sh'nia GORDON 30' (Pekel sur le côté gauche élimine Butel et délivre un centre aérien pour déposer le ballon sur la tête de Gordon qui arrive élancée plein axe à 6 m pour catapulter le ballon)
                                                  1-2 Camille CATALA 48' (Coup franc côté droit frappé par Marith-Priessen qui trouve la tête de Catala qui pique sa reprise de la tête à 6 m)
                                                  2-2 Anaig BUTEL 76' s.p. (Soyer déséquilibrée par Pekel à l'angle de la surface. Penalty tiré du droit par Butel sur la droite de Lerond prise à contre-pied)

                                                  Avertissements : Bourdieu 89' pour Paris FC : Pasquereau 44', Kaya 58' pour metz

                                                  Paris FC : Pecharman ; Soyer, Butel (cap.), Müller-Priessen, Greboval ; Benoit (Jean-François 62'), Vaysse ; Matéo, Sällström (Aigbogun 73'), Catala ; Bourdieu (Ferreira 90')
                                                  Banc : Honegger (G), Pimentel, Jean-François, Ferreira, Sow, Aigbogun, Ribeiro De Carvalho
                                                  Metz : Lerond ; Belkhiter, Rigaud, Pasquereau, Kaya (cap.) ; Gavory (Vasconcelos 90'), Wenger (Grimshaw 63'), Rougemont ; Gordon, Delabre, Pekel (Sarpong 82')
                                                  Banc : Drinkwater (G), Vasconcelos, Cammarata, Grimshaw, Ricks, Robert, Sarpong


                                                  REIMS frappe trois fois à MARSEILLE

                                                  Reims avait passé trois buts la semaine passée à l'OL mais connu une défaite 3-8. Cette fois-ci, ces trois buts ont été concluants avec un succès 3-0 chez l'autre promu.

                                                  La blessure de la double buteuse Feller à l'échauffement obligeait Amandine Miquel a modifié son attaquante de pointe avec la joueuse prêtée par l'OL à sa place. Cela n'a pas déstabilisé une formation qui a cependant dû faire le dos rond en première période. En contre, Salomon se présentait seule face à la gardienne mais manquait le cadre (20e). Sur un corner avant la pause, Sumo ne cadrait pas (40e). Les Rémoises mettaient le danger quelques instants plus tard suite à une tête de Spinelli, un poteau et un dégagement en catastrophe de la défense (44e).

                                                  Aucun but à la pause, mais des Rémoises plus libérées. Roux de 35 m déclenchait une frappe splendide qui échouait sur la barre (55e). Le déclic arrivait suite à un coup franc de Corboz déposé sur Spinelli et envoyé sur la barre. Pour la troisième fois, Reims touchait du bois mais cette fois-ci Romanenko était à la finition (0-1, 65'). Roux avec deux frappes successives aurait pu enfoncer le clou sans les arrêts de Joly (72e). Le match basculait définitivement en faveur des Champenoises lorsque Roux servie par Herrera se retrouvait seule pour conclure (0-2, 84'). Marseille esssayait en vain de réagir. Un centre d'Ali Nadjim rebondissait sur la barre (86e), et Palacin gênée par Deslandes n'arrivait pas à cadrer (90e). Le plus beau but restait à venir avec Gomes qui se faisait remarquer sur un magnifique enchaînement (0-3, 90+3'). Reims monte en puissance...

                                                  Samedi 14 septembre 2019
                                                  MARSEILLE - REIMS : 0-3 (0-0)
                                                  Marseille (Stade Paul Le Cesne) - 256 spectateurs
                                                  Arbitres : Savina Elbour, Marina Barbotin, Angélique Aubin-Hostains

                                                  0-1 Tetyana ROMANENKO 65' (Coup franc côté gauche le long de la ligne de sortie de but frappé du droit par Corboz qui trouve la tête de Spinelli au second poteau, le ballon va heurter le barre mais revient sur Romanenko plein axe à 3 m du but qui met son pied gauche en opposition pour finir)
                                                  0-2 Jessy ROUX 84' (Servie en profondeur au sol sur une attaque placée par Herrera, Roux se présente seule plein axe à l'entrée de la surface, fixe la gardienne et ouvre son pied droit à 11 m pour placer le ballon au ras du montant gauche de Joly)
                                                  0-3 Mélissa GOMES 90+3' (Philippe à gauche trouve Gomes dans l'axe qui effectue un double contact pour éliminer Coton-Pélagie et enchaîne par une frappe puissante de 25 m du droit sous la barre)

                                                  Avertissements : Roux 80', Philippe 83' pour Reims

                                                  OM : ; Joly ; Hamidou, Lamarque, Pizzala (cap.), Coudon ; Sumo (Gherbi 66'), Coton-Pélagie, Zahot ; Ali Nadjim, Salomon, Caputo (Palacin 58')
                                                  Banc : Arouaissa (G), Maetz, Blanc, Gherbi, Palacin, Laplacette
                                                  Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Deslandes, Spinelli (cap.), Simon ; David (Rapp 85'), Philippe ; Herrera, Corboz (Gomes 75'), Romanenko ; Roux (Soyeux 90+2')
                                                  Banc : Moitrel, Kravets, Devleesschauwer, Gomes, Soyeux, Feller, Rapp


                                                  ASSEYI libère BORDEAUX

                                                  (photo FCGB)
                                                  (photo FCGB)


                                                  Les Bordelaises ont confirmé leur bonne entame de saison en s'imposant dans le choc face à un adversaire direct au podium.

                                                  La décision aura été longue à venir mais elle permet aux Girondines de réussir la passe de trois en championnat avant de se rendre au PSG dans deux semaines. Le début de match était disputé, la première tentative montpelliéraine était pour Le Bihan qui frappait directement sur Nayler (25e). Shaw répondait cinq minutes après mais sa frappe était contrée (30e). C'est ensuite Asseyi de la tête, en reprenant un centre de Chatelin, qui plaçait le ballon au dessus (38e). Avant la pause, Petermann faisait la différence devant Gilles dans la surface avec un crochet pour s'ouvrir le but mais Nayler était bien sortie (40e).
                                                  Réorganisée dès la reprise avec la sortie de Lakrar pour l'entrée de Mondésir, l'équipe montpelliéraine ne parvenait pas à bousculer la bonne organisation des locales. Shaw armait une frappe trop écrasée (55e), Léger entrée en jeu plaçait une belle frappe vers la lucarne droite de Nayler qui réalisait une belle envolée (61e).
                                                  Les Bordelaises allaient arriver à leurs fins. Si un bon mouvement entre Shaw, Asseyi pouis Karchouni à la finition sur une volée du droit n'était pas concluant (76e), l'action suite à un corner, et un ballon remis par Garbino sur Shaw se terminait pas une reprise de la tête d'Asseyi. Schmitz repoussait tant bien que mal et Lavogez assurait le but finalement accordé à Asseyi dont le coup de tête avait franchi la ligne (1-0, 80'). Montpellier n'allait pas revenir, la dernière occasion de Le Bihan s'envolait (90+4e) !

                                                  Samedi 14 septembre 2019
                                                  BORDEAUX - MONTPELLIER : 1-0 (0-0)
                                                  Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine) - 847 spectateurs
                                                  Arbitres : Camille Soriano, Valérie Todeschini, Madison Leclerc

                                                  1-0 Viviane ASSEYI 80' (Suite à un corner, le ballon dégagé par Léger revient sur Garbino qui trouve par dessus la défense Shaw sur le côté gauche dans la surface. Elle centre pour la tête d'Asseyi au second poteau, Schmitz tente de repousser, le ballon arrive sur le poteau mais a déjà franchi la ligne)

                                                  Avertissements : Torrent 36', Le Bihan 45', Karchaoui 90' pour Montpellier

                                                  Bordeaux : Nayler ; Sousa, Thibaud, Gilles, Chatelin (cap.) (Cascarino 62') ; Jaurena, Bilbault (Lavogez 78') ; Karchouni ; Sarr (Garbino 62'), Shaw, Asseyi
                                                  Banc : Bruneau (G), Cascarino, Lavogez, Garbino, Istillart, Surdez, Lardez
                                                  Montpellier : Schmitz ; Torrent (cap.), Lakrar (Mondésir 46'), De Almeida, Nicoli ; Toletti, Puntigam, Karchaoui ; Landeka (Léger 58') ; Le Bihan, Petermann (Gauvin 70')
                                                  Banc : Perrault (G), Mayi Kith, Mondésir, Gauvin, Léger, Saviana, Belloumou


                                                  Soyaux première !

                                                  Les Charentaises ont signé leur première victoire de la saison sur le terrain de l'En Avant.

                                                  Avec le retour de leur capitaine, les Sojaldiciennes qui attendaient leur premier but de la saison ont enfin trouvé le chemin des filets après un bon travail à gauche de Bourgouin qui trouvait la tête de Tandia (0-1, 7'). Hoarau était proche d'égaliser lorsque Munich était battue suppléée sur sa ligne par Clérac (18e). Mais cet avantage charentais était anéanti lorsque Rougé dévissait un dégagement en voulant dégager un centre de Le Mouël (1-1, 29'). Bon pour Guingamp, mais les Bretonnes perdaient sur une blessure à la cuisse gauche quelques instants plus tard leur capitaine Oparazonie. Un coup dur.
                                                  Dès la reprise une erreur de la défense de Soyaux aurait pu changer la donne. Munich sortie hors de sa surface, le ballon venait mourir au ras du poteau (46'). Sébastien Joseph apportait du sang neuf au milieu, les entrées de Lahmari puis Couturier allaient permettre de stabiliser l'équipe et de repartir de l'avant avant que Bourgouin ne marque d'une magnifique reprise (1-2; 70'). C'est ensuite la dernière entrante, Dumont, qui finissait le travail sur un centre de Cazeau (1-3, 79'). Soyaux après un nul face au Paris FC, a réussi une bonne opération devant Guingamp qui connait sa seconde défaite

                                                  Samedi 14 septembre 2019 - 14h30
                                                  GUINGAMP - SOYAUX : 1-3 (1-1)
                                                  Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 366 spectateurs
                                                  Arbitres : Maïka Vanderstichel, Bérengère Jourdain, Emma Suire

                                                  0-1 Siga TANDIA 7' (Bon travail de Bourgouin sur le côté gauche, qui crochète son adversaire et centre pour Tandia au second poteau qui ajuste de la tête la gardienne)
                                                  1-1 Aurélie ROUGE 29' c.s.c. (Sur un bon travail de Le Mouël qui récupère le ballon côté droit, crochète son adversaire avant de délivrer un centre rentrant du gauche que Rougé veut dégager du gauche mais dévisse sa reprise et le ballon vient lober Munich)
                                                  1-2 Laura BOURGOUIN 70' (Cambot récupère à 20 m du but côté droit le ballon qui décale pour Bourgouin sur la gauche à l'extérieur de la surface qui place une frappe piquée du gauche juste de l'angle de l'arc de cercle sur la gauche de la gardienne)
                                                  1-3 Anaïs DUMONT 79' (Cazeau sur la droite remonte le ballon et centre à ras de terre, la défense guingampaise et Cambot ne peuvent avoir le ballon qui arrive sur Dumont au second poteau à 12 m qui reprend du droit)

                                                  Avertissements : Palis 61', Daoudi 84', Diaby 90+2' pour Guingamp ; Pingeon 22', Rougé 66' pour Soyaux

                                                  Guingamp : Durand ; Mansuy, Gevitz, Jézéquel, Hoarau ; Ngock Yango, Palis (Daoudi 72') ; Fleury, Le Mouël (Diaby 81'), Robert ; Oparanozie (cap.) (Fourré 34')
                                                  Banc : Fauvel (G), Sotier, Diaby, Fourré, Peniguel, Tyryshkina, Daoudi
                                                  Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé (Dumont 76'), M'Bassidje, Boudaud ; Tandia (cap.), Clérac (Couturier 68') ; Cazeau, Bourgouin, Pingeon (Lahmari 62') ; Cambot
                                                  Banc : Moinet (G), Dumont, Lahmari, Couturier, Magnier

                                                  Lundi 16 Septembre 2019
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/D1-Arkem...MS_a16187.html
                                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #50
                                                    #D1 Arkema - L'OL passe devant le PSG

                                                    Dans une course à l'offensive à distance, l'OL a pris une longueur d'avance face au PSG pour prendre la première place à l'issue de la 3e journée

                                                    Henry, Marozsan et Majri face Ã* Fleury (photo OL)
                                                    Henry, Marozsan et Majri face à Fleury (photo OL)


                                                    LYON - FLEURY : 6-0 (3-0)

                                                    Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 1152 spectateurs
                                                    Arbitres : Jennifer Maubacq, Sandrine Launay, Camille Daas

                                                    1-0 Dzsenifer MAROZSAN 10' (Mbock pour Bronze sur le côté droit qui trouve Majri dans la surface qui centre en retrait pour la reprise décroisée du droit de Marozsan à l'angle des 5,5m)
                                                    2-0 Eugénie LE SOMMER 31' (Majri joue avec Marozsan et s'avance dans la surface avant d'être déséquilibrée, l'arbitre laisse jouer et Le Sommer reprend à 15 m du droit, sa frappe déviée par Sissoko surprend Philippe)
                                                    3-0 Dzsenifer MAROZSAN 39' (Coup franc dans l'axe à 18 m enroulé du droit par Marozsan qui frappe côté ouvert et trompe Philippe sur sa gauche)
                                                    4-0 Eugénie LE SOMMER 51' (Hegerberg sur la gauche centre vers l'axe, Sevecke veut dégager mais envoie le ballon sur Le Sommer qui tacle du droit à 11 m)
                                                    5-0 Griedge MBOCK BATHY NKA 56' (Suite à un corner, la défense n'arrive pas à se dégager. Le ballon en cloche suite à une tête d'Haupais arrive sur Meffometou excentrée à droite qui dévie de la tête sur Mbock qui place un pointu du droit à 8 m)
                                                    6-0 Isobel CHRISTIANSEN 75' (Le Sommer sert Hegerberg côté gauche dans la surface qui centre en retrait pour Christiansen plein axe qui se jette pour reprendre du droit à 11 m)

                                                    Aucun avertissement

                                                    Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Renard (cap.), Mbock, Cayman ; Kumagai, Henry (Christiansen 69'), Marozsan (Parris 65') ; Majri (Cascarino 59'), Hegerberg, Le Sommer
                                                    Banc : Weiss (G), Christiansen, Revelli, Parris, Jéssica Silva, Cascarino, Buchanan
                                                    Fleury : Philippe ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Sandvej (Pinot 86') ; Meffometou Tcheno, Haupais, Gadea (Chatelain 69'), Makanza ; Corboz ; Diaz
                                                    Banc : Gignoux-Soulier (G), Larsen, Chatelain, Pinot


                                                    PSG - DIJON : 4-0 (1-0)
                                                    Paris (Stade Jean Bouin) - 770 spectateurs
                                                    Arbitres : Elodie Coppola, Amira Locutura, Jennifer Barrocas

                                                    1-0 Nadia NADIM 36' (Centre depuis le côté droit à 30 m de Glas qui trouve la tête de Nadim au second poteau qui décroise sa reprise de la tête pour placer le ballon hors de portée)
                                                    2-0 Sandy BALTIMORE 48' (Saevik décale pour Katoto sur la droite dans la surface qui délivre un centre à ras de terre repris par Baltimore du plat du pied gauche au second poteau)
                                                    3-0 Jordyn HUITEMA 81' (Goetsch joue en retrait avec Chavas qui contrôle mais se retrouve sous la pression de Huitema dans ses 5,5m, elle récupère et pousse tranquillement du droit dans le but)
                                                    4-0 Kadidiatou DIANI 85' s.p. (Main de Cuynet sur une frappe de Diani. Diani le frappe du droit à ras de terre au ras du montant droit de Chavas partie du bon côté)

                                                    Avertissement : Cuynet 63' pour Dijon

                                                    NB. Main de Cuynet sur un centre de Saevik. Penalty manqué par Katoto qui tente une Panenka du droit mais trouve la barre (63')

                                                    PSG : Kiedrzynek ; Glas, Paredes (cap.), Dudek, Lawrence ; Diallo, Geyoro ; Nadim, Saevik (Huitema 67'), Baltimore (Khelifi 69') ; Katoto (Diani 76')
                                                    Banc : Criscione (G), Cook, Diani, Morroni, Huitema, Formiga, Khelifi
                                                    Dijon : Chavas ; Goetsch, Cuynet (cap.), Carage ; Barbance (Rodrigues 76'), Nakkach, Bussaglia, Solanet (Stephen 90'), Declercq ; Lavaud, Bouillot
                                                    Banc : Mainguy (G), Carol Rodrigues, Stephen, Barrier, Bonet, Chaney

                                                    Lundi 16 Septembre 2019
                                                    Sebastien Duret

                                                    https://www.footofeminin.fr/D1-Arkem...SG_a16184.html
                                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X