Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France A, campagne 2019-2021

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par anaxagore Voir le message
    Dans la critique permanente de l ol et de tout ce qui s y apparente certain perde tout bon sens.

    .
    venant de cette personne , on a dépassé le stade de la critique permanente. , cest un démolissage en règle , un acharnement contre HENRY et ses copines
    qui n utilise que les infos qui l arrange pour faire passer sa diarrhée verbale contre nos fenottes
    quant 99% de tes messages sont anti ou dans la critique systématique ... on sait ce que cela représente
    et c est pas ces "analyses" d'apres matchs pour faire genre je "soutient l OL" qui peuvent donner le change quant on le pratique et le lit depuis tant de temps
    quant on connais le passé de mediacre en tant que joueuses et adjointe de bini. on sait qu elle est sa détestation de notre club et de nos joueuses
    elle ne s en est meme pas caché , dailleurs
    mais bon c est de la faute d HENRY et de ses copines d'après notre tartufio

    Laisser un commentaire:


  • anaxagore
    a répondu
    Dans la critique permanente de l ol et de tout ce qui s y apparente certain perde tout bon sens.

    ce n est pas un problème de lyonnaise ou pas lyonnaise, de pouvoir aux joueuses ou je ne sais quelle ânerie, laissant penser que des joueuses au palmarès exceptionnelle sont incapables de faire des efforts pour tendre vers un objectif. C est un problème diacre. On peut pas conduire efficacement un groupe par la menace et le mensonge permanent. Si encore ces choix étaient pertinent .
    henry serait moin forte qu' avant? Sacrée analyse un joueur a des hauts et des bas, à l instar d un pogba, cela ne l empêche pas d être en EDF. J avais dit que diacre se vengerait, elle a juste attendu l Autriche pour le faire. Cette saleté n a même pas eu le courage de ne pas la sélectionner, mais à priori elle craint son chef .
    henry a 20 % c est meilleur que bilbaut a 100. Heureusement que renard ne jouera pas ce soir, quelle honte pour elle de voir cette joueuse moyenne , inexpérimentés capitaine de l EDF et elle limite simple soldat. Henry ne reviendra pas en EDF et ce sera pas par choux mais simplement par envie de faire évoluer les choses . Mais bon la chape de plomb a été coulé, circulez , tout va bien et c est bilbaut qui le dit. Le graet garde diacre et tant pis si paulette et Pierrette passent a la trappe comme il a declare hier, une semaine apres avoir dit le contraire. Tant qie ca gagne on s en fiche , encore du grand le graet qui lache henry et qui lachera renard apres les avoir mecaille pour leur investissement exceptionnelle dans le foot feminin. En gros, lachez moi , je veux plus entendre parler de probleme. Diacre va laisser un champ de ruine , mais apres son passage a clermont , j en etais deja persuade des sa nomination. Espérons que pour elle aussi tout se paie un jour.

    Laisser un commentaire:


  • degerland
    a répondu
    Diacre présente toutes les caractéristiques du leader autocratique :
    • Le leader prend souvent les décisions seul et ne délègue pas son autorité
    • Le leader commande toutes les méthodes et les processus de travail. Tout est centré sur lui.
    • Les membres du groupe sont rarement conviés aux décisions des tâches importantes
    • Le leader autocratique instaure une relation verticale, à sens unique.
    • Il adopte une position hautaine vis à vis de ses subordonnés et sans doute avec prétention.
    • Il n'écoute pas les idées des autres, ni ne permet d'initiatives de leur part. Il s'entoure de disciples.
    Ce style de management ne fonctionne qu'à court terme, il peut vite altérer le moral d'une équipe et engendrer une attitude hostile.
    Le leadership autocratique implique le contrôle absolu d’un groupe.

    Sa première décision d’ôter le brassard de Wendy est le reflet caricatural de sa personnalité, par la suite les explications alambiquées données tout est prétexte pour marquer son territoire, affirmer son autorité ou son mépris notamment à la réussite de l'OL féminin.

    Elle joue avec habilité voire perversité sur une contestation limitée sans jamais la qualifier de "lyonnaise". La cohabitation reste possible mais elle limitera les performances on ne tire jamais le maximum d'une équipe sans donner sa confiance.

    Dans un tel contexte il n'est pas question de partage des torts mais de choix à faire, l'hypocrisie coté des décideurs n'est pas, selon moi, de mise.
    • Le président pourrait s'appuyer sur un sondage à bulletins secrets "Acceptez vous, sans réserve, le management de CD ? "
    • CD pourrait mettre en application ses volontés de management et laisser les "seulement" 2 ou 3 contestataires à la maison et désigner une capitaine "docile" ce serait cohérent avec ses caractéristiques managériales.
    • Concernant les joueuses, sachant que refuser une sélection est passible de sanctions il faudrait accepter que celles "concernées" puissent se mettre en retrait. Pour les plus "timides"le résultat d'une consultation à bulletins secrets permettrait d'évaluer la profondeur du malaise.
    Pour ma part j'ai beaucoup d'admiration pour Amandine, elle a fait preuve de courage en assumant son rôle de capitaine, en interne c'était le mur de la gestion autoritaire il fallait aller au-delà, au risque comme disait Guy Béart "le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté !"

    Concernant Diacre je ne lui accorde aucune circonstance atténuante sauf le fait d'avoir été reconduite par ceux qui ont le pouvoir à la Fédération des Faux Fuyants.
    Dernière modification par degerland, 30/11/2020, 22h42.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Son discours passe bien auprès de certaines, moins auprès d'autres plus habituées à avoir le pouvoir dans leur club.

    Ce n'est pas parce que x ou y aura le brassard que l'EDF gagnera, il suffit de regarder par le passé. Seul le niveau de performance compte, et Renard aux dernières nouvelles est performante, avec ou sans brassard.

    Au sujet de ce brassard, je suis tombé sur cet article : https://coeursdefoot.fr/event/%C3%89...es-polemiques/
    Et j'apprends pour le coup que Bouhaddi a regretté le choix de Diacre de donner le brassard à Torrent contre la Serbie à l'automne 2019 : à quel moment une joueuse choisit-elle qui va porter le brassard en EDF ?? Si certaines remettent en question les choix qui relèvent du pouvoir de décisions de la manager, il ne faut pas s'étonner que cela aille si bien....Quand on dit que certaines joueuses ne supportent pas de ne pas avoir le pouvoir, on est en plein dedans.
    C'est à croire que tu n'as rien compris au sport de haut niveau.

    Bilbaut (ou Torrent), c'est combien de titularisations contre une équipe nationale top 10 mondial ou contre un club top 8 européen.

    L'OL n'a pas aligné 7 titres européens, je ne sais plus combien de titres nationaux avec une Bilbaut comme capitaine.

    Le haut niveau, ça s'apprend, ça se transmet, ça se capitalise.

    Tu n'apprends pas, tu ne transmets pas, tu ne capitalises pas si tu ne mets pas à la maneuvre tes meilleures et expérimentées joueuses.

    Ce n'est pas que certaines joueuses veulent le pouvoir. Elles veulent que celui qui l'a prenne les bonnes décisions pour l'équipe.

    Avec Diacre on est de plus en plus loin du compte.

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    je ne sais pas si "chacun sert la soupe qui l arrange " mais le tartuffe a visiblement choisi son camps et ceci depuis fort longtemps

    ce qui est drôle c est qu "il" parle d autre son de cloche. mais omet de citer l article "neutre" concernant les informations glanés par le journaliste de rmc. (pas l equipe .....mais bien rmc. )
    pour autant il suffisait. daller qq article a coté pour avoir l info de ce qui s etait passé lors de cette réunion
    mais quant on a choisi le camps contre les joueuses de l OL. difficile d etre objectif. ... hein tartuffe ?

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    EQUIPE DE FRANCE: LE BRAS DE FER CONTINUE ENTRE DIACRE ET LES BLEUES



    Comme révélé par L’Equipe ce lundi, le week-end de l’équipe de France féminine a été agité. Après le passage du président de la FFF Noël Le Graët samedi midi, RMC Sport confirme qu’il y a bien eu une réunion organisée à la va-vite en fin de journée à Vannes.



    Un temps d’échanges aux allures de combat de boxe… Initié, d’après nos informations, notamment par la milieu de terrain bordelaise Charlotte Bilbault, ce moment ne ressemblait pas à la réunion que voulaient initialement les joueuses de l'équipe de France. Pendant une durée assez courte, l’ensemble du staff et les joueuses ont argumenté. Corinne Diacre a campé sur ses positions, arguant notamment qu’elle n’avait pas eu de demande réelle de réunion de la part de sa capitaine Amandine Henry. Les joueuses étaient globalement en phase dans leur discours. Certaines ont pris la parole, dont la capitaine Amandine Henry, Wendie Renard, ou encore Marie-Antoinette Katoto. L’attaquante parisienne, double buteuse face à l’Autriche vendredi soir, s’est d’ailleurs placée en opposition aux méthodes de Diacre.

    Pour rappel, les deux femmes se sont expliquées de cela lors d’un entretien il y a plusieurs mois pour mettre les choses à plat suite à la sortie fracassante de la sélectionneure en janvier 2019, et la non sélection de la Parisienne pour le Mondial 2019. "MAK", que l’on dit réservée, est peut-être en train de se révéler dans la vie de groupe et de prouver une nouvelle fois que, malgré son jeune âge (22 ans), la meilleure buteuse de la saison de D1 2018-2019 a du caractère. En tout cas, il n’est pas ressorti de réelle avancée de ces échanges assez vifs de samedi.
    Henry, vers une fin de capitanat ?


    Ces dix jours sous tension extrême épuisent de nombreux éléments du groupe. A commencer par Amandine Henry. La Lyonnaise vivrait très mal ce rassemblement. A tel point que la question de la poursuite de sa carrière internationale se poserait ces dernières heures. Si elle ne joue pas mardi face au Kazakhstan, son heure de temps de jeu vendredi soir face à l’Autriche pourrait être sa dernière apparition sous le maillot tricolore avec le brassard de capitaine, puisqu’elle est censée le conserver jusqu’à la fin des qualifications pour l’Euro 2022 selon Diacre (ndlr : depuis la nomination de Diacre en 2017, huit joueuses ont porté le brassard). Mais à partir de 2021, le verdict est plus que flou.

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    NON, NON et NON, "les torts ne sont pas partagé dès le départ".

    Ce n'est pas en soi le capitanat qui est en cause mais les motifs allégués. Tu oublies que Diacre a incriminé le niveau de Renard pour justifier son choix avant de "cracher" le morceau un peu plus tard ("moi sélectionneuse, jamais Renard ne sera capitaine", ce à quoi elle s'est conformée, allant jusqu'à lui préférer Bilbaut).

    Prétendre que "les chose auraient du se régler en interne" est ridicule. C'est parce que les choses ne se réglaient pas en interne qu'elles sont devenues publiques.

    Le management de Diacre, par la vexation, la brimade, le "c'est comme ça parce que c'est moi le chef" qu'elle applique en EdF est son "style naturel". On le sait maintenant après les déclarations de joueurs de Clermont.

    Depuis quand les joueuses "veulent sa peau", je n'en sais rien. Par contre, ce que je sais est que ce ne serait pas la première fois que des joueurs/joueuses obtiennent le départ de leur entraineur. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils/elles nomment le successeur (jamais "être consulté" n'a voulu dire "nommer").

    Bouhaddi n'a rien retourné. Elle a fait une déclaration pour calmer le jeu. Inutilement car Diacre n'a aucune intention de calmer le jeu.

    C'est un mépris consommé à l'égard de Vasseur que de prétendre qu'il ne puisse pas dire à une joueuse qu'elle n'a pas le niveau qu'elle a eu.

    Diacre est une erreur de casting.

    Au fond des choses, elle est restée figée dans une vision "amateur" du foot féminin, probablement à l'image de Henriques, qui la rend incapable de comprendre le fonctionnement des joueuses professionnelles de haut niveau (cf les massages).

    Quand on y ajoute son caractère, on obtient un cocktail explosif qui porte préjudice au foot féminin.
    merci de remettre a sa place ce tartuffe
    et de remettre l église au centre du village

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Blablabla.

    Bilbaut capitaine, le symbole de la déchéance de l'EdF.

    Qui peut croire que l'EdF puisse gagner un titre avec elle comme capitaine.

    Quelle nuance serait à faire ?

    Sa dernière "Mon intention n'était pas de menacer"

    1) et c'était quoi son intention et pourquoi elle ne le précise pas ,

    2) l'intention d'un manager n'a aucune importance. Ce qui en a est comment son discours est compris.
    Son discours passe bien auprès de certaines, moins auprès d'autres plus habituées à avoir le pouvoir dans leur club.

    Ce n'est pas parce que x ou y aura le brassard que l'EDF gagnera, il suffit de regarder par le passé. Seul le niveau de performance compte, et Renard aux dernières nouvelles est performante, avec ou sans brassard.

    Au sujet de ce brassard, je suis tombé sur cet article : https://coeursdefoot.fr/event/%C3%89...es-polemiques/
    Et j'apprends pour le coup que Bouhaddi a regretté le choix de Diacre de donner le brassard à Torrent contre la Serbie à l'automne 2019 : à quel moment une joueuse choisit-elle qui va porter le brassard en EDF ?? Si certaines remettent en question les choix qui relèvent du pouvoir de décisions de la manager, il ne faut pas s'étonner que cela aille si bien....Quand on dit que certaines joueuses ne supportent pas de ne pas avoir le pouvoir, on est en plein dedans.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Il faut justement faire preuve de nuance quand on analyse les choses, et sortir d'un esprit boutiquier primaire qui est ta marque de fabrique ici comme ailleurs.

    Je ne sais pas si l'EDF gagnera ou non avec Diacre (je ne lis pas l'avenir dans le marc de café comme toi manifestement), par contre je sais que l'EDF avec 10 joueuses de l'OL et une très bonne ambiance s'est vautrée dans les grandes largeurs sur le dernier Euro : ce qui permet de prendre un peu de recul sur l'ensemble des causes des échecs de la sélection et aborder les choses avec beaucoup d'humilité.

    Des joueuses en ont marre d'un coach (club, sélection), on vire ce coach : et par la suite, quand ces joueuses ou d'autres en auront marre du prochain, ou du ou des suivant(s), on leur dira quoi ?
    Chacun doit rester à sa place et dans son rôle, en essayant déjà de l'assumer au mieux avec des performances à la hauteur des attentes.
    Blablabla.

    Bilbaut capitaine, le symbole de la déchéance de l'EdF.

    Qui peut croire que l'EdF puisse gagner un titre avec elle comme capitaine.

    Quelle nuance serait à faire ?

    Sa dernière "Mon intention n'était pas de menacer"

    1) et c'était quoi son intention et pourquoi elle ne le précise pas ,

    2) l'intention d'un manager n'a aucune importance. Ce qui en a est comment son discours est compris.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Quand on a vécu dans une grande entreprise et pu voir des styles de management différents, on sait comment ça se passe vraiment avec le style de management que cherche à imposer Diacre.

    Ca ne se règle jamais en interne et les exécutants cherchent à avoir le départ du manager.

    C'est une question de survie.

    Que tu n'apprécies pas que joueurs ou joueuses veuillent virer leur entraineur est ton problème. Essayer de faire croire que ce type de pratique n'existe qu'à Lyon (tu ne parles que de ce qui s'est passé à l'Ol) est profondément malhonnête.

    Le départ de Diacre est une nécessité pour le bien du foot féminin français.

    Non seulement l'EdF ne gagnera rien avec elle mais elle est en train de ramener 10 ans en arrière.

    Et dans ce dossier, il n'y a aucune nuance à avoir. Il n'y a qu'une responsable, celle qui a le pouvoir et c'est Diacre.
    Il faut justement faire preuve de nuance quand on analyse les choses, et sortir d'un esprit boutiquier primaire qui est ta marque de fabrique ici comme ailleurs.

    Je ne sais pas si l'EDF gagnera ou non avec Diacre (je ne lis pas l'avenir dans le marc de café comme toi manifestement), par contre je sais que l'EDF avec 10 joueuses de l'OL et une très bonne ambiance s'est vautrée dans les grandes largeurs sur le dernier Euro : ce qui permet de prendre un peu de recul sur l'ensemble des causes des échecs de la sélection et aborder les choses avec beaucoup d'humilité.

    Des joueuses en ont marre d'un coach (club, sélection), on vire ce coach : et par la suite, quand ces joueuses ou d'autres en auront marre du prochain, ou du ou des suivant(s), on leur dira quoi ?
    Chacun doit rester à sa place et dans son rôle, en essayant déjà de l'assumer au mieux avec des performances à la hauteur des attentes.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Elle est libre de choisir sa capitaine ou non ? Elle fait ses choix et sera jugée sur ses résultats comme tout sélectionneur. Si elle considère qu'une autre joueuse que Renard doit être capitaine, pour des raisons qui la regardent, libre à elle de le faire. Perso, je me tape de savoir qui a le brassard, seule la qualité de la production m'intéresse (les états d'âmes des joueuses passant loin derrière, sachant que le brassard a aussi changé de joueuses à l'OL avec le temps sans que cela ne dérange personne).

    Henry a elle même expliqué que tout n'avait pas été fait pour que les choses soient réglées en interne. Sachant que Diacre exécute ce que lui demande NLG, si les joueuses avaient demandé une réunion en la présence de ces 3 parties pour mettre fin au drama, celle-ci se serait tenue et on n'en parlerait plus aujourd'hui. Mais quand tu veux pousser dehors Diacre, tu utilises plutôt d'autres approches.

    Clairefontaine c'est pas Midnight Express non plus, faut se détendre cinq minutes....c'est comme quand tu veux nous faire croire que tout est blanc d'un côté et noir de l'autre, un peu de nuance por favor.

    Le coach ou le sélectionneur doit être nommé (puis son travail évalué) par le Président du club en question ou de l'EDF : de la même façon que je n'ai pas apprécié que Fournier soit mis dehors parce que les Umtiti and co ne supportaient pas que leur coach leur dise qq vérités (prolongation Lacazette notamment), je n'apprécie pas que des joueuses décident quand bon leur semble d'appuyer sur le bouton Eject pour dégager leur coach du moment. Que ces pratiques se fassent à l'OL est une chose, qu'elles perdurent en EDF en est une autre.

    Bouaddi a expliqué sur OLTV que l'EDF ne gagnera jamais rien avec Diacre (le mérite d'être clair).........pour dire qq jours plus tard qu'elle serait ravie de retourner en EDF. En même temps, on n'est pas surpris par ce côté girouette qu'on a déjà vu par le passé au sujet de sa prolongation (restera, restera pas...).

    Pour Henry, si le staff de l'OL Féminin n'a pas de soucis de vue, il a constaté comme tous ceux qui regardent ses matchs depuis août qu'elle est à la peine physiquement et est très loin de la joueuse d'impact qu'elle a pu être il y a qq années. Etant donné que la joueuse nous explique que la staff lui a donné un son de cloche à l'opposé, j'en déduis qu'il ne fait pas bon dire certaines choses en entretenant un déni de réalité. Ensuite, c'est aussi à la joueuse de faire son autocritique et d'être lucide sur son niveau du moment : et là, on touche peut être un des soucis actuels....
    Quand on a vécu dans une grande entreprise et pu voir des styles de management différents, on sait comment ça se passe vraiment avec le style de management que cherche à imposer Diacre.

    Ca ne se règle jamais en interne et les exécutants cherchent à avoir le départ du manager.

    C'est une question de survie.

    Que tu n'apprécies pas que joueurs ou joueuses veuillent virer leur entraineur est ton problème. Essayer de faire croire que ce type de pratique n'existe qu'à Lyon (tu ne parles que de ce qui s'est passé à l'Ol) est profondément malhonnête.

    Le départ de Diacre est une nécessité pour le bien du foot féminin français.

    Non seulement l'EdF ne gagnera rien avec elle mais elle est en train de ramener 10 ans en arrière.

    Et dans ce dossier, il n'y a aucune nuance à avoir. Il n'y a qu'une responsable, celle qui a le pouvoir et c'est Diacre.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Foutage de gueule en 3D.

    De l'une et de l'autre.

    "tout se paye dans la vie" vs "tout se paye un jour".

    Quant à Bilbaut, nouvelle capitaine (quel niveau de la capitaine), qui croyait qu'elle pourrait dire autre chose que TVB ?
    Imaginer que Diacre allait accueillir avec un sourire et un bouquet de fleurs celle qui a essayé de lui faire à l'envers (NLG en douce et Canal), ce n'est pas du foutage de gueule ? Et encore Henry est titulaire avec le brassard contre l'Autriche, preuve s'il en est que Diacre exécute ce que demande NLG comme je le dis au dessus.
    Henry qui dit qu'elle n'a pas voulu mettre Diacre dehors, ce n'est pas du foutage de gueule ?
    Chacune sert la soupe qui l'arrange avec beaucoup d'hypocrisie de part et d'autre.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    NON, NON et NON, "les torts ne sont pas partagé dès le départ".

    Ce n'est pas en soi le capitanat qui est en cause mais les motifs allégués. Tu oublies que Diacre a incriminé le niveau de Renard pour justifier son choix avant de "cracher" le morceau un peu plus tard ("moi sélectionneuse, jamais Renard ne sera capitaine", ce à quoi elle s'est conformée, allant jusqu'à lui préférer Bilbaut).

    Prétendre que "les chose auraient du se régler en interne" est ridicule. C'est parce que les choses ne se réglaient pas en interne qu'elles sont devenues publiques.

    Le management de Diacre, par la vexation, la brimade, le "c'est comme ça parce que c'est moi le chef" qu'elle applique en EdF est son "style naturel". On le sait maintenant après les déclarations de joueurs de Clermont.

    Depuis quand les joueuses "veulent sa peau", je n'en sais rien. Par contre, ce que je sais est que ce ne serait pas la première fois que des joueurs/joueuses obtiennent le départ de leur entraineur. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils/elles nomment le successeur (jamais "être consulté" n'a voulu dire "nommer").

    Bouhaddi n'a rien retourné. Elle a fait une déclaration pour calmer le jeu. Inutilement car Diacre n'a aucune intention de calmer le jeu.

    C'est un mépris consommé à l'égard de Vasseur que de prétendre qu'il ne puisse pas dire à une joueuse qu'elle n'a pas le niveau qu'elle a eu.

    Diacre est une erreur de casting.

    Au fond des choses, elle est restée figée dans une vision "amateur" du foot féminin, probablement à l'image de Henriques, qui la rend incapable de comprendre le fonctionnement des joueuses professionnelles de haut niveau (cf les massages).

    Quand on y ajoute son caractère, on obtient un cocktail explosif qui porte préjudice au foot féminin.
    Elle est libre de choisir sa capitaine ou non ? Elle fait ses choix et sera jugée sur ses résultats comme tout sélectionneur. Si elle considère qu'une autre joueuse que Renard doit être capitaine, pour des raisons qui la regardent, libre à elle de le faire. Perso, je me tape de savoir qui a le brassard, seule la qualité de la production m'intéresse (les états d'âmes des joueuses passant loin derrière, sachant que le brassard a aussi changé de joueuses à l'OL avec le temps sans que cela ne dérange personne).

    Henry a elle même expliqué que tout n'avait pas été fait pour que les choses soient réglées en interne. Sachant que Diacre exécute ce que lui demande NLG, si les joueuses avaient demandé une réunion en la présence de ces 3 parties pour mettre fin au drama, celle-ci se serait tenue et on n'en parlerait plus aujourd'hui. Mais quand tu veux pousser dehors Diacre, tu utilises plutôt d'autres approches.

    Clairefontaine c'est pas Midnight Express non plus, faut se détendre cinq minutes....c'est comme quand tu veux nous faire croire que tout est blanc d'un côté et noir de l'autre, un peu de nuance por favor.

    Le coach ou le sélectionneur doit être nommé (puis son travail évalué) par le Président du club en question ou de l'EDF : de la même façon que je n'ai pas apprécié que Fournier soit mis dehors parce que les Umtiti and co ne supportaient pas que leur coach leur dise qq vérités (prolongation Lacazette notamment), je n'apprécie pas que des joueuses décident quand bon leur semble d'appuyer sur le bouton Eject pour dégager leur coach du moment. Que ces pratiques se fassent à l'OL est une chose, qu'elles perdurent en EDF en est une autre.

    Bouaddi a expliqué sur OLTV que l'EDF ne gagnera jamais rien avec Diacre (le mérite d'être clair).........pour dire qq jours plus tard qu'elle serait ravie de retourner en EDF. En même temps, on n'est pas surpris par ce côté girouette qu'on a déjà vu par le passé au sujet de sa prolongation (restera, restera pas...).

    Pour Henry, si le staff de l'OL Féminin n'a pas de soucis de vue, il a constaté comme tous ceux qui regardent ses matchs depuis août qu'elle est à la peine physiquement et est très loin de la joueuse d'impact qu'elle a pu être il y a qq années. Etant donné que la joueuse nous explique que la staff lui a donné un son de cloche à l'opposé, j'en déduis qu'il ne fait pas bon dire certaines choses en entretenant un déni de réalité. Ensuite, c'est aussi à la joueuse de faire son autocritique et d'être lucide sur son niveau du moment : et là, on touche peut être un des soucis actuels....

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    https://rmcsport.bfmtv.com/football/...t-2012444.html

    Un autre son de cloche (sans surprise) de la part de Diacre et Bilbault sur l'ambiance et les propos tenus dernièrement.
    Foutage de gueule en 3D.

    De l'une et de l'autre.

    "tout se paye dans la vie" vs "tout se paye un jour".

    Quant à Bilbaut, nouvelle capitaine (quel niveau de la capitaine), qui croyait qu'elle pourrait dire autre chose que TVB ?

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Je croyais que l'Equipe était un "torchon pro Qataris", tu nous aurais menti ? ^^ Ah non c'est vrai, quand ça va dans le sens des joueuses de l'OL, ça passe, par contre à l'avenir si ça parle un peu trop du PSG ou si ça sort des infos dans un autre sens, la journaliste en question aura droit à son flot d'insultes habituel, c'est à ça qu'on reconnaît la cohérence et la crédibilité d'un intervenant :)

    Les torts sont partagés depuis le départ : Diacre (ou un autre sélectionneur, peu importe) est libre de filer le brassard à x ou y plutôt que Renard, sans que cela soit assimilé à un crime de lèse majesté. Certaines joueuses y ont vu une atteinte à leur pouvoir dans le vestiaire face au mode de fonctionnement militaire de leur manager, et les tensions sont parties de là. Une guéguerre de pouvoir entre des égos et boulards des deux côtés.
    Et bien entendu que tout ceci aurait du être réglé en interne, sans aller chialer dans la presse, à la TV ou auprès de NLG en l'absence de Diacre : je laisse gober à ceux qui sont prêts à le faire que Henry and co n'ont jamais voulu mettre dehors Diacre via leurs différente sorties, l'hypocrisie au sommet de son art (à l'image du retournement de veste de Bouhaddi).
    Que NLG recadre tout ce beau monde, que chacun se regarde dans une glace (Diacre pour son management, Henry pour son niveau) en apprenant l'autocritique (pour Henry : si elle veut un avis objectif, qu'elle ne demande pas au staff de l'OL si ses perfs sont bonnes ou pas...on imagine mal Vasseur and co lui dire qu'elle traîne une caravane pas possible depuis août)
    NON, NON et NON, "les torts ne sont pas partagé dès le départ".

    Ce n'est pas en soi le capitanat qui est en cause mais les motifs allégués. Tu oublies que Diacre a incriminé le niveau de Renard pour justifier son choix avant de "cracher" le morceau un peu plus tard ("moi sélectionneuse, jamais Renard ne sera capitaine", ce à quoi elle s'est conformée, allant jusqu'à lui préférer Bilbaut).

    Prétendre que "les chose auraient du se régler en interne" est ridicule. C'est parce que les choses ne se réglaient pas en interne qu'elles sont devenues publiques.

    Le management de Diacre, par la vexation, la brimade, le "c'est comme ça parce que c'est moi le chef" qu'elle applique en EdF est son "style naturel". On le sait maintenant après les déclarations de joueurs de Clermont.

    Depuis quand les joueuses "veulent sa peau", je n'en sais rien. Par contre, ce que je sais est que ce ne serait pas la première fois que des joueurs/joueuses obtiennent le départ de leur entraineur. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils/elles nomment le successeur (jamais "être consulté" n'a voulu dire "nommer").

    Bouhaddi n'a rien retourné. Elle a fait une déclaration pour calmer le jeu. Inutilement car Diacre n'a aucune intention de calmer le jeu.

    C'est un mépris consommé à l'égard de Vasseur que de prétendre qu'il ne puisse pas dire à une joueuse qu'elle n'a pas le niveau qu'elle a eu.

    Diacre est une erreur de casting.

    Au fond des choses, elle est restée figée dans une vision "amateur" du foot féminin, probablement à l'image de Henriques, qui la rend incapable de comprendre le fonctionnement des joueuses professionnelles de haut niveau (cf les massages).

    Quand on y ajoute son caractère, on obtient un cocktail explosif qui porte préjudice au foot féminin.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    https://rmcsport.bfmtv.com/football/...t-2012444.html

    Un autre son de cloche (sans surprise) de la part de Diacre et Bilbault sur l'ambiance et les propos tenus dernièrement.

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    c est qu il continue le bougre , rien ne l arrête dans son ignominie , le "henry et ses copines"
    tout le texte vomi par ce pauvre garçon démontre bien son mépris pour les joueuses de notre equipe on est arrivé a 99.9999% de texte contre le club
    c est vrai que l on peu dans le meme texte. s'insurger contre le mépris faite au femmes , dénoncer l homophobie et le droit des femmes et des hommes et soutenir le qatar
    ridicule , il ne mérite que le mépris qu il démontre auprès de nos joueuses , club et JMA
    et maintenant une petite ode a nlg
    mais rien sur les propos de mediacre et son attitude anti OL reconnu par tous ceux qui la connaissent depuis ses années de joueuses et comme adjointe de bini ... mais il est vrai que comme cela va dans son sens et vers sa pensée réelle qui assène jours apres jours ,

    je croyait que j etait en ignoré de la part de cet ......
    c est pourtant ce qu il clamait haut et fort il y a encore peu. ....comme quoi
    Dernière modification par MAPASSOL2, 30/11/2020, 17h22.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Je croyais que l'Equipe était un "torchon pro Qataris", tu nous aurais menti ? ^^ Ah non c'est vrai, quand ça va dans le sens des joueuses de l'OL, ça passe, par contre à l'avenir si ça parle un peu trop du PSG ou si ça sort des infos dans un autre sens, la journaliste en question aura droit à son flot d'insultes habituel, c'est à ça qu'on reconnaît la cohérence et la crédibilité d'un intervenant :)

    Les torts sont partagés depuis le départ : Diacre (ou un autre sélectionneur, peu importe) est libre de filer le brassard à x ou y plutôt que Renard, sans que cela soit assimilé à un crime de lèse majesté. Certaines joueuses y ont vu une atteinte à leur pouvoir dans le vestiaire face au mode de fonctionnement militaire de leur manager, et les tensions sont parties de là. Une guéguerre de pouvoir entre des égos et boulards des deux côtés.
    Et bien entendu que tout ceci aurait du être réglé en interne, sans aller chialer dans la presse, à la TV ou auprès de NLG en l'absence de Diacre : je laisse gober à ceux qui sont prêts à le faire que Henry and co n'ont jamais voulu mettre dehors Diacre via leurs différente sorties, l'hypocrisie au sommet de son art (à l'image du retournement de veste de Bouhaddi).
    Que NLG recadre tout ce beau monde, que chacun se regarde dans une glace (Diacre pour son management, Henry pour son niveau) en apprenant l'autocritique (pour Henry : si elle veut un avis objectif, qu'elle ne demande pas au staff de l'OL si ses perfs sont bonnes ou pas...on imagine mal Vasseur and co lui dire qu'elle traîne une caravane pas possible depuis août)

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Toujours selon L'Equipe, les échanges furent tendus entre Diacre et ses joueuses. Celles-ci ont notamment reproché à leur sélectionneur d'avoir soutenu qu'Henry ne lui avait pas réclamé de réunion pour clarifier les choses. La Lyonnaise a réaffirmé l'avoir fait et Diacre lui a rétorqué qu'elle aurait dû insister. Bref, la réunion qui aurait dû remettre les choses à plat et pacifier la situation n'a pas vraiment porté ses fruits.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    évidemment "certains" ici vont encore affirmer leur soutient a mediacre et estimer que les problèmes viennent de "HENRY et ses copines "
    et que nos fenottes (et autres joueuses incriminées) auraient du régler cela en interne sans s épancher dans la presse........... alors que, diapres beaucoups d infos et sources concordantes , mediacre fait tout pour aller au clash et CECI DEPUIS LE DEBUT et virer les filles qui ne lui plaise pas ou avec lequel elle a la haine depuis des années
    ALORS NON .... LES TORDS NE SONT PAS PARTAGES

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu

    LE FOSSÉ SE CREUSE AVEC DIACRE ET HENRY PENSE À METTRE UN TERME À SA CARRIÈRE INTERNATIONALE

    Selon des informations de L'Equipe, Amandine Henry, la capitaine des Bleues, réfléchirait à mettre un terme à sa carrière internationale. Ses relations avec Corinne Diacre ne se sont pas apaisées, bien au contraire. Et le rassemblement de l'équipe de France semble avoir même creusé le fossé qui sépare les deux femmes.

    Amandine Henry



    Le fossé se creuse et ressemble désormais à un gouffre. Alors que Corinne Diacre semblait avoir tendu la main à sa capitaine Amandine Henry en la réintégrant à sa liste, la semaine qui s'est écoulée a montré que les deux femmes étaient irréconciliables. Premier épisode, le clash à la veille de la victoire en Autriche. "Tout se paie dans la vie", aurait glissé la sélectionneur selon des informations de L'Equipe et RMC. "Tu me menaces ?", lui aurait répondu sa capitaine. Deuxième épisode ce samedi lors d'une réunion qui a figé les positions.

    Toujours selon L'Equipe, les échanges furent tendus entre Diacre et ses joueuses. Celles-ci ont notamment reproché à leur sélectionneur d'avoir soutenu qu'Henry ne lui avait pas réclamé de réunion pour clarifier les choses. La Lyonnaise a réaffirmé l'avoir fait et Diacre lui a rétorqué qu'elle aurait dû insister. Bref, la réunion qui aurait dû remettre les choses à plat et pacifier la situation n'a pas vraiment porté ses fruits.



    DIACRE BORNÉE


    Si bien que le quotidien sportif affirme qu'Amandine Henry s'interroge sur son avenir international. La situation semble effectivement difficilement tenable entre une sélectionneur bornée et sa capitaine qui l'a publiquement mise en cause. Et comme ni l'une ni l'autre ne semble mettre de l'eau dans son vin, leur avenir en commun est, aujourd'hui, difficilement imaginable en dépit du rôle capital d'Amandine Henry en sélection.


    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Ton incapacité à voir la disymétrie des choses est confondante.

    L'origine de tout est le comportement de Diacre, en aucun cas celui des joueuses.

    Tu parles des "choix sportifs" faits par le sélectionneur alors qu'il est évident que ce ne sont pas des choix sportifs. C'est uniquement le mode de management par la terreur qu'elle applique depuis son arrivée.

    Les résultats de Diacre, on les connait et elle n'a pas été jugée dessus. Au contraire, elle a été prolongée.

    Le président ne sifflera rien car Diacre est incapable de changer son style de management. D'ailleurs il lui a été demandé publiquement de le faire. On en a vu les effets lors du rassemblement (Henry systématiquement dans les remplaçantes aux entrainements mais titulaire en match, la sortie délirante en salle de muscu, la pseudo-discussion d'hier).

    L'EdF sans les lyonnaises n'existera pas au-delà des poules. Avec le traitement que Diacre fait subir à ses joueuses non plus.
    la personne a qui tu réponds , c est "dévoile" depuis longtemps.
    on sait pour qui il roule et quelle sont ses preferances a tout crins
    visiblement nos lyonnaise n en font pas partie
    et sous le couvert de n etre pas un béni oui oui il balance sa m e r de détestable sur le club , les filles et JMA a longueur de journee , ici.
    99% de ses posts sont contre systématiquement le club , les filles et JMA
    il suffit de revoir son historique pour s en rendre compte
    et il suffit de connaitre l historique de mediacre ( en remontant bien avant sa prise de fonction et a la date ou elle etait joueuse ) pour analyser le pourquoi du comment de sa facon de faire contre notre club ou nos joueuses en EDF
    mais cela "l infâme beru" l occulte puisque son seul interret est de descendre le club sous couvert d une impartialité ou dune objectivité qui se déclare avoir pour mieux faire passer ses messages et idées nauséabondes



    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Ton incapacité à voir la disymétrie des choses est confondante.

    L'origine de tout est le comportement de Diacre, en aucun cas celui des joueuses.

    Tu parles des "choix sportifs" faits par le sélectionneur alors qu'il est évident que ce ne sont pas des choix sportifs. C'est uniquement le mode de management par la terreur qu'elle applique depuis son arrivée.

    Les résultats de Diacre, on les connait et elle n'a pas été jugée dessus. Au contraire, elle a été prolongée.

    Le président ne sifflera rien car Diacre est incapable de changer son style de management. D'ailleurs il lui a été demandé publiquement de le faire. On en a vu les effets lors du rassemblement (Henry systématiquement dans les remplaçantes aux entrainements mais titulaire en match, la sortie délirante en salle de muscu, la pseudo-discussion d'hier).

    L'EdF sans les lyonnaises n'existera pas au-delà des poules. Avec le traitement que Diacre fait subir à ses joueuses non plus.
    Ton incapacité à voir les choses autrement que via le prisme déformé du supporter béni oui oui lyonnais que tu es depuis x temps sur différents topics de ce forum est confondant.

    NLG, qui réagit en pur comptable (ce qui devrait te plaire), ne voit que par les résultats : se faire sortir par les US, grand favori et vainqueur final de la CDM, est pour lui dans la logique des choses donc n'en tient pas rigueur à la sélectionneuse qu'il a nommée. Et comme elle fait le job depuis en se qualifiant pour l'Euro, il reste dans cette logique. La prolongation dont tu parles n'est liée qu'au report de l'Euro en 2022 : si l'Euro avait eu lieu à sa date normale, elle serait allée au bout de son contrat et jugée à la sortie de la compétition.

    La "terreur" dont tu parles ne dérange pas manifestement un certain nombre de joueuses qui se sont adressées à NLG comme il l'a indiqué, preuve que le ressenti et les histoires des unes ne concernent pas les autres. Et sinon un peu de nuance ne ferait pas de mal quand on utilise certains mots : "terreur" pour parler de foot.....

    Diacre, à qui NLG avait demandé d'aligner la meilleure équipe en nommant certaines joueuses (ingérence quand tu nous tiens mais passons), a aligné Henry avec le brassard de capitaine : alors que plusieurs journalistes annonçaient Henry hors du 11 à la vue des entrainements réalisés. Rien de surprenant pour moi car Diacre, qui veut que ses joueuses exécutent ce qu'elle demande, a exactement la même approche vis à vis de son supérieur hiérarchique : quand celui-ci lui demande de faire telle ou telle chose, elle s'exécute. Donc si NLG lui demande d'évoluer dans son management, elle le fera. Diacre et les joueuses concernées ont 2 ans pour changer (ce qui est énorme), à chacune de faire preuve de bonne volonté pour le bien de l'EDF.

    Les lyonnaises, dont certaines sont plus proches de la fin que du début de leurs carrières, n'ont aucun intérêt à ne pas aller à l'Euro alors qu'elles parlent ici ou là de leur rêve de gagner qq chose avec leur équipe nationale. Pas besoin d'être les meilleures amies du monde pour avoir des résultats sur une compétition de qq semaines, il y a x exemples par le passé qui le prouvent.
    Et toujours avoir en mémoire que l'EDF avec 10 joueuses lyonnaises, sans Diacre et avec un coach sympa avec qui l'ambiance était nickel, s'est bien vautrée sur le dernier Euro, ça permet de prendre un peu de recul sur la globalité du problème.
    Dernière modification par interactif, 30/11/2020, 10h18.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Le changement dans la façon de se comporter doit concerner les 2 parties (avec en principe NLG pour leur rappeler et mettre les points sur les i) :

    - le management de Diacre (puisque c'est manifestement le point central) : mettre plus de souplesse, vouloir avoir le contrôle des choses n'est pas incompatible avec de la communication, des échanges et une écoute mutuelle entre le staff et les joueuses. Pas besoin d'avoir un cadre ultrarigide, militaire pour obtenir des résultats, dès lors que les règles sont acceptées par tout le monde.

    - l'acceptation du pouvoir décisionnaire de la manager par les joueuses (surtout les cadres) : les choix sportifs sont faits par le sélectionneur et doivent être acceptés par toutes les joueuses. Aucun passe-droit en fonction du CV, de l'âge, du club. Si à l'OL les joueuses ont un pouvoir particulier (allant jusqu'à pouvoir virer leur coach lorsqu'elles le souhaitent), ce n'est pas le cas en EDF où le manager fait ses choix (sélections, compos, brassard...) et sera jugé sur ses résultats et la qualité du jeu produit.

    Que chacune des personnes concernées se mette ça dans la tronche, l'applique (autocritique et humilité requises), et on pourra sortir de cette comédie grotesque depuis des semaines, en se concentrant sur le sportif (où là pour le coup il y a des points d'amélioration). Sachant que Diacre écoutera et respectera ce que NLG lui dira comme elle l'a expliqué en conf de presse, le Président de la FFF a un rôle central à jouer pour siffler la fin de la récréation et faire en sorte que tlm se tourne vers l'objectif de l'Euro, en travaillant sur les points abordés au dessus.
    Ton incapacité à voir la disymétrie des choses est confondante.

    L'origine de tout est le comportement de Diacre, en aucun cas celui des joueuses.

    Tu parles des "choix sportifs" faits par le sélectionneur alors qu'il est évident que ce ne sont pas des choix sportifs. C'est uniquement le mode de management par la terreur qu'elle applique depuis son arrivée.

    Les résultats de Diacre, on les connait et elle n'a pas été jugée dessus. Au contraire, elle a été prolongée.

    Le président ne sifflera rien car Diacre est incapable de changer son style de management. D'ailleurs il lui a été demandé publiquement de le faire. On en a vu les effets lors du rassemblement (Henry systématiquement dans les remplaçantes aux entrainements mais titulaire en match, la sortie délirante en salle de muscu, la pseudo-discussion d'hier).

    L'EdF sans les lyonnaises n'existera pas au-delà des poules. Avec le traitement que Diacre fait subir à ses joueuses non plus.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Les limites, publiques, que NlG a assigné à C Diacre, c'est qu'elle ne doit pas se passer des meilleures, donc des lyonnaises. Les limites des joueuses lyonnaises, c'est qu'elles ne choisissent pas le sélectionneur.
    Si on était dans du rationnel, chacun ferait un noeud à son mouchoir en s'éfforçant de supporter l'autre. On est dans l'humain et il n'y a pas que du rationnel dans l'humain. Il est possible que le niveau de détestation soit déjà trop fort pour rattraper le coup. Préparer l'Euro, c'est passer un mois ensemble en stage en 2021. Je ne sais pas ce que ça va donner.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    La déclaration de Bouhaddi a été faite à un moment où la consigne était (de la part des joueuses) de calmer le jeu.

    Depuis, Diacre en a rajouté au moins 3 couches.

    Je ne prends pas de pari sur ce qui va se passer après la fin de l'actuel rassemblement.

    Tant qu'elle sera sélectionneuse, l'ambiance sera délétère.

    Elle est incapable de manager sereinement (un top 4 mondial)
    Le changement dans la façon de se comporter doit concerner les 2 parties (avec en principe NLG pour leur rappeler et mettre les points sur les i) :

    - le management de Diacre (puisque c'est manifestement le point central) : mettre plus de souplesse, vouloir avoir le contrôle des choses n'est pas incompatible avec de la communication, des échanges et une écoute mutuelle entre le staff et les joueuses. Pas besoin d'avoir un cadre ultrarigide, militaire pour obtenir des résultats, dès lors que les règles sont acceptées par tout le monde.

    - l'acceptation du pouvoir décisionnaire de la manager par les joueuses (surtout les cadres) : les choix sportifs sont faits par le sélectionneur et doivent être acceptés par toutes les joueuses. Aucun passe-droit en fonction du CV, de l'âge, du club. Si à l'OL les joueuses ont un pouvoir particulier (allant jusqu'à pouvoir virer leur coach lorsqu'elles le souhaitent), ce n'est pas le cas en EDF où le manager fait ses choix (sélections, compos, brassard...) et sera jugé sur ses résultats et la qualité du jeu produit.

    Que chacune des personnes concernées se mette ça dans la tronche, l'applique (autocritique et humilité requises), et on pourra sortir de cette comédie grotesque depuis des semaines, en se concentrant sur le sportif (où là pour le coup il y a des points d'amélioration). Sachant que Diacre écoutera et respectera ce que NLG lui dira comme elle l'a expliqué en conf de presse, le Président de la FFF a un rôle central à jouer pour siffler la fin de la récréation et faire en sorte que tlm se tourne vers l'objectif de l'Euro, en travaillant sur les points abordés au dessus.
    Dernière modification par interactif, 29/11/2020, 19h34.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Bouhaddi est déjà revenue sur son positionnement de départ, disant qu'elle ne pourra pas refuser de venir en EDF si elle est appelée (https://www.ouest-france.fr/sport/fo...tionne-7056983), donc cela n'a pas l'air de prendre cette direction.
    La déclaration de Bouhaddi a été faite à un moment où la consigne était (de la part des joueuses) de calmer le jeu.

    Depuis, Diacre en a rajouté au moins 3 couches.

    Je ne prends pas de pari sur ce qui va se passer après la fin de l'actuel rassemblement.

    Tant qu'elle sera sélectionneuse, l'ambiance sera délétère.

    Elle est incapable de manager sereinement (un top 4 mondial)

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X