Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France A, campagne 2019-2021

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Équipe de France A, campagne 2019-2021




    Éliminatoires Euro 2019

    Groupe G




    1 - Autriche : 9 pts, 3 m. (+7)
    2 - France : 6 pts, 2 m. (+9)
    3 - Serbie : 4 pts, 4 m. (+2)
    4 - Macédoine du Nord : 3 pts, 4 m. (-9)
    5 - Kazakhstan : 0 pt, 3 m. (-9)



    Mardi 8 octobre 2019 - Shymkent
    Kazakhstan 0 - 3 France

    Samedi 9 novembre 2019 - Bordeaux
    France 6 - 0 Serbie

    Vendredi 10 avril 2020
    France - Macédoine du Nord

    Mardi 14 avril 2020
    Autriche - France

    Vendredi 5 juin 2020
    France - Autriche

    Mardi 9 juin 2020
    France - Kazakhstan

    Vendredi 18 septembre 2020
    Serbie - France

    Mardi 22 septembre 2020
    Macédoine du Nord - France



    Lien vers l'ancien topic (août 2017 à 2019)
    Dernière modification par Rem56, 10/11/2019, 00h44.
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Matchs amicaux

    Samedi 31 août 2019 - Clermont-Ferrand
    France 2 - 0 Espagne

    Vendredi 4 octobre 2019 - Nîmes
    France 4 - 0 Islande
    Dernière modification par Rem56, 10/11/2019, 00h40.
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Listes, compos d'équipe et buteuses des matchs de l'Equipe de France Féminine :

      1) Amical - France 2-0 Espagne : Le Sommer 27', D. Cascarino 76'
      Bouhaddi - Torrent, Mbock Bathy Nka (Tounkara 46'), Renard, Karchaoui - Diani (Asseyi 90'), Henry © (Bilbault 83'), Geyoro (Dali 74') - Le Sommer, Thiney (Majri 46') - Gauvin (D. Cascarino 58'). E.: Diacre. Non utilisées : Durand, Lerond - De Almeida, Debever - Khelifi - Laurent. Feuille de match.
      2) Amical - France 4-0 Islande : Le Sommer 4' 16', D. Cascarino 66', Majri 85'
      Peyraud-Magnin - Torrent, Tounkara (De Almeida 86'), Renard, Karchaoui - D. Cascarino, Geyoro, Bilbault, Le Sommer © (Asseyi 81') - Dali (Majri 65') - Gauvin (Katoto 86'). E.: Diacre. Non utilisées : Bouhaddi, Durand - Debever, Mbock Bathy Nka, Morroni - Clemaron, Thiney. Feuille de match.
      3) Qualifs Euro '21 - Kazakhstan 0-3 France : Gauvin 57', Le Sommer 70', Katoto 89'
      Bouhaddi - Torrent, Mbock Bathy Nka, Renard, Karchaoui - Geyoro, Bilbault - Diani (D. Cascarino 61'), Le Sommer ©, Majri (Katoto 68') - Gauvin (Asseyi 83'). E.: Diacre. Non utilisées : Durand, Peyraud-Magnin - De Almeida, Debever, Morroni, Tounkara - Clemaron, Dali, Thiney. Feuille de match.
      4) Qualifs Euro '21 - France 6-0 Serbie : Majri 7' 12' 63', Geyoro 31', Katoto 52', Asseyi 90'+3
      Bouhaddi - Torrent ©, Mbock Bathy Nka, Renard, Karchaoui - Geyoro, Bilbault (Asseyi 69'), Dali (Thiney 62') - D. Cascarino, Gauvin (Katoto 46'), Majri. E.: Diacre. Non utilisées : Peyraud-Magnin, Philippe - De Almeida, Morroni, Périsset, Tounkara - Khelifi - Fleury. Feuille de match.
      Dernière modification par Rem56, 17/12/2019, 23h46.
      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        Bleues - L'ESPAGNE à la rentrée, l'ISLANDE en octobre

        Les Bleues disputeront deux matches amicaux contre l'Espagne, en septembre, et contre l'Islande, en octobre, avant de débuter les éliminatoires de l'Euro 2021.


        (photo Frédérique Grando/FOF)



        La FFF a annoncé le programme de reprise des Bleues après leur élimination en quart de finale de la Coupe du Monde. Avant de débuter la phase qualificative de l'Euro le mardi 8 octobre avec un lointain déplacement au Kazakhstan, les joueuses de Corinne Diacre accueilleront l'Espagne, le samedi 31 août au stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand. Un mois plus tard, une nouvelle rencontre de préparation aura lieu face à l'Islande, le vendredi 4 octobre, au stade des Costières de Nîmes.

        Les qualifications débuteront ensuite avec le déplacement au Kazakhstan. Le mois suivant, les Bleues recevront la Serbie, le samedi 9 novembre à Bordeaux.


        LE PROGRAMME DE LA RENTRÉE

        Samedi 31 août 2019 : France - Espagne, à Clermont-Ferrand (Stade Gabriel Montpied)
        Vendredi 4 octobre 2019 : France - Islande, à Nîmes (Stade des Costières)
        Mardi 8 octobre 2019 : Kazakhstan-France [lieu à préciser] (Q Euro 2021)
        Samedi 9 novembre 2019 : France-Serbie, à Bordeaux (Matmut Atlantique) (Qualif. Euro 2021)

        Lundi 22 Juillet 2019
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/Bleues-L...re_a16085.html
        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          Bleues - Première liste post-Coupe du Monde connue le 22 août

          Deux jours avant la reprise du championnat de Division 1 Arkema, Corinne Diacre annoncera la liste des joueuses retenues pour la rencontre de préparation prévue face à l'Espagne le 31 août prochain.

          Photo Frédérique Grando
          Photo Frédérique Grando



          Les vacances terminées, Corinne Diacre devait s'entretenir avec certaines joueuses notamment celles qui seraient susceptibles d'arrêter leur carrière internationale avait annoncé la sélectionneure. Jeudi 22 août, il sera temps de dévoiler la première liste post-Coupe du Monde à 11h30 au cours d’une conférence de presse au siège de la FFF

          Dans le cadre de la préparation aux qualifications à l'Euro 2021 qui débuteront le 8 octobre par un déplacement au Kazakhstan, les Bleues disputeront deux rencontres dont la première face à l'Espagne le samedi 31 août à Clermont-Ferrand (21h00, stade Gabriel-Montpied, en direct sur M6), soit une semaine après la reprise du championnat.


          Le calendrier

          31/08 Clermont-Ferrand France-Espagne (amical)
          04/10 Nîmes France-Islande (amical)
          08/10 A fixer Kazakhstan-France (Eliminatoires Euro 2021)
          09/11 Bordeaux France-Serbie (amical)

          Mercredi 14 Août 2019
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/Bleues-P...ut_a16124.html
          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            https://www.fff.fr/actualites/185858...s-de-france-1/

            Pas de Périsset (blessée?), pas de Katoto (pour le coup plus justifiable qu'avant la CDM car elle n'est plus titulaire en club).
            Bussaglia a du raccrocher j'imagine, exit Clemaron, retour de Dali.
            Qq jeunes joueuses comme De Almeida et Khelifi incorporées au groupe. Et la présence de Laurent qui pour moi est risible.
            On garde donc les Thiney, Torrent and co qui nous auront ébloui en juin dernier, et Hamraoui peut toujours se brosser : Coco fidèle à elle même :)

            Commentaire


            • #7
              Bleues - Liste pour FRANCE - ESPAGNE : Quatre changements par rapport au Mondial

              Corinne Diacre a annoncé ce jeudi matin la liste des 23 Bleues qui participeront au premier rassemblement de la saison. Vingt-trois joueuses avec quatre changements par rapport au groupe qui a disputé la Coupe du Monde en juin dernier.

              Bleues - Liste pour FRANCE - ESPAGNE : Quatre changements par rapport au Mondial


              GARDIENNES
              Sortie :

              Pauline Peyraud-Magnin (Arsenal, ANG)

              Entrée :
              Justine Lerond (FC Metz)

              DÉFENSEURES
              Sortie :
              Eve Périsset (PSG)

              Entrée :
              Elisa De Almeida (Montpellier HSC)

              MILIEUX
              Sorties :
              Elise Bussaglia (Dijon FCO)
              Maeva Clemaron (Everton, ANG)

              Entrées :
              Kenza Dali (West Ham, ANG)
              Léa Khelifi (PSG)

              ATTAQUANTES
              Sorties :
              néant

              Entrées :
              néant


              Retraite internationale pour Bussaglia, trois nouvelles venues

              Pauline Peyraud-Magnin qui participe à la préparation avec Arsenal mais où elle n'a pas encore joué ne sera pas du premier stage mais c'est la jeune championne d'Europe U19 Justine Lerond qui connait sa première convocation en A.

              En défense, Eve Périsset n'est pas non plus apte et n'a d'ailleurs pas participé aux derniers matchs du PSG en Suisse. C'est Elisa De Almeida, aussi transfuge du Paris FC vers Montpellier cet été qui connait sa première convocation.

              En milieu de terrain, Elise Bussaglia qui avait fait part de sa retraite internationale n'a pas été appelée, ni Maeva Clemaron partie en Angleterre. L'occasion pour Kenza Dali de faire son retour alors que Léa Khelifi connait sa première convocation à son tour.

              Dans le secteur offensif, les mêmes joueuses ont été rappelées pour ce rassemblement de l'Équipe de France féminine qui affrontera la sélection espagnole le samedi 31 août à Clermont-Ferrand (21h00, stade Gabriel-Montpied, en direct sur M6).

              Cette rencontre internationale constituera le premier rendez-vous post Coupe du Monde pour les Bleues, et servira de préparation avant le coup d’envoi des qualifications pour l’Euro 2021 qui démarreront en octobre au Kazakhstan.

              Jeudi 22 Août 2019
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/Bleues-L...al_a16142.html
              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                Bleues - Corinne DIACRE : « On va se retrouver sereinement »

                Près de deux mois après la fin de la coupe du monde, l’équipe de France retrouvera les terrains le 31 août face à l’Espagne. Pour sa première liste post-Mondial, Corinne Diacre a choisi la continuité, en appelant 19 des 23 mondialistes. L’occasion de débriefer avec certaines, dont Eugénie Le Sommer.


                Reprise des Bleues la semaine prochaine (photo FFF)


                Cela a dû être compliqué pour vous d’établir votre liste alors que les championnats nationaux n’ont pas encore repris. Quels critères ont primé ?

                L’objectif c’était de reprendre les 23 mondialistes, je n’ai pas pu le faire car Elise Bussaglia prend sa retraite internationale. Concernant les autres, Pauline Peyraud-Magnin, Eve Perisset et Maeva Clemaron sont blessées c’est pour ça que je les ai remplacé par des jeunes joueuses. Et Kenza Dali qui fait son retour, même si elle n’est pas très vieille non plus (sourire).
                >> La liste

                Pourquoi avoir fait le choix de convoquer à nouveau le maximum de mondialistes ?
                Je voulais reprendre les 23 (joueuses sélectionnées pour la coupe du monde, NDLR) parce qu’on a vécu une belle aventure ! Il y a eu de la déception mais il y a eu de vrais bons moments partagés. Ça s’est terminé mal et surtout vite car il faut se quitter dès l’élimination, prévoir les retours… C’est surtout que je n’ai rien à reprocher à personne, donc à partir de là, le championnat n’ayant pas repris, je voulais retrouver le groupe avec qui on a vécu une belle compétition.

                « Il faut se laisser le temps »

                C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre, ou vous avez choisi de continuer dans la lignée de cette coupe du monde ?

                C’est un retour de vacances, un premier match de début de saison. Les filles sont en fin de préparation, elles vont redémarrer le championnat ce week-end, il faut se laisser le temps de se poser les bonnes questions. Il y a beaucoup de choses qui ont bien fonctionné, d’autre moins, c’est sûr, mais ce sera à mon staff, à moi et aux joueuses de dresser un bilan, on le fera en interne. Pour l’instant c’est comme ça, j’aurais le mois de septembre pour retrouver les terrains, voir les filles dans leurs clubs.

                Après vos propos à son encontre à la fin de la coupe du monde, avez-vous prévu d’avoir discussion tactique avec Eugénie Le Sommer ?
                Je l’ai eu au téléphone, on en a déjà parlé, elle se met au service de l’équipe de France, elle me l’a répété. Qu’elle joue dans l’axe ou à gauche ça ne lui pose pas de problème, c’est une de mes cadres, quel que soit son poste elle se met au service de l’équipe de France. Elle sait que j’ai confiance en elle.

                Après plusieurs semaines de vacances, que retenez-vous de cette coupe du monde ?
                On a déjà fait un bilan au lendemain de la défaite, il y a cette déception sportive mais les filles peuvent être fières de ce qu’elles ont fait. Sur cette compétition on n’a pas eu le brin de chance qu’il faut pour aller au bout. Ce que je retiens surtout c’est qu’on n’emmagasine pas d’expérience sur des matches supplémentaires, les demies ou la finale, c’est ce qui nous manque encore à ce jour. Il faut qu’on continue à travailler. Ce qui est intéressant c’est l’engouement populaire, ce qu’on a réussi à montrer il faut surfer sur ça. Il ne faut pas qu’on s’endorme sur nos lauriers, on a encore des choses à travailler. Mais c’est positif, quand on voit que le match qui va venir à Clermont, les places sont parties en dix jours, ça dénote quelque chose.

                « La porte n’est pas fermée pour Katoto »

                Gaëtane Thiney est encore dans la liste. Qu’avez-vous pensé de sa coupe du monde ? S’est-elle fixée un objectif précis (2021 voire 2023) avec vous ?

                Elle a été à l’image du groupe France, elle a donné tout ce qu’elle avait à donner. Sincèrement, les filles ont montré une belle image. C’est sûr qu’on pouvait attendre plus de cette équipe de France, mais toutes les filles qui ont fait le Mondial ont tout donné. Gaëtane est dans la liste aujourd’hui, on fera un point avec elle la semaine prochaine, on verra ce que l’avenir lui réserve à elle, si elle a encore la capacité de donner le meilleur d’elle-même en équipe nationale.

                Marie-Antoinette Katoto ne fait pas partie de la liste, vous souhaitez qu’elle continue à faire ses preuves avec le PSG avant de la rappeler ?
                Marie-Antoinette fait partie d’un groupe élargi, comme d’autres. J’ai vu quelques matches de sa part en préparation, aujourd’hui j‘ai pris 23 joueuses, elle n’en fait pas partie, ce n’est pas pour ça que la porte est fermée pour elle.

                Le titre de championnes d’Europe est-il un objectif prioritaire ?
                L’objectif pour le moment c’est de se qualifier pour l’Euro. Il faut y aller étape par étape, il faut digérer la déception (du Mondial), et aller de l’avant.

                « Je n’ai pas de regrets »

                Quels enseignements vous tirez de votre première grande compétition en tant que sélectionneuse des Bleues ?

                On a beaucoup travaillé avec mon staff, j’ai beaucoup travaillé sur certains points qui étaient à améliorer. Tout n’est pas encore parfait, mais à l’image de la joueuse que je pouvais être, je sais que l’entraînement paie, je continue donc à m’entraîner.

                Regrettez-vous de ne pas avoir utilisé l’ensemble de votre groupe lors de ce Mondial. Est-ce un aspect sur lequel vous allez travailler en vue de l’Euro 2021 ?
                Je n’ai pas de regrets, ils ne font pas avancer. La Fifa nous autorise à avoir 23 joueuses sur la feuille de match, avec trois voire 4 changements par match, il est difficile de satisfaire tout le monde, et je ne suis pas là pour faire plaisir. Je tire des enseignements sur ce qu’on a fait, moi et mon staff, mais je n’ai aucun regret. Mes choix ont été faits en mon âme et conscience.

                Sentez-vous le besoin d’aplanir certaines tensions ? On a notamment vu Jean-Michel Aulas prendre la défense de ses joueuses.
                Chacun est maître de sa communication, j’ai pris note de ce qu’il a dit, personne n’est infaillible, personne ne commet pas d’erreurs, ça peut arriver, maintenant il n’y a pas de tensions. J’ai appelé Eugénie pour lui dire que mes propos (tenus dans Téléfoot et dans Le Parisien) avaient été mal interprétés. Elle m’a entendu, on va se retrouver la semaine prochaine sereinement.

                « Elisa De Almeida est une joueuse prometteuse »

                Vous l’avez dit, le match à venir se déroule à Clermont, c’est forcément un lieu particulier pour vous (elle a entraîné l’équipe masculine de 2014 à 2017, NDLR)…

                Ce qui est intéressant pour l’équipe de France c’est d’aller dans un département qui n’a pas accueilli la coupe du monde, c’est ce qu’on va faire jusqu’à la fin de l’année 2019. Quand le président (Noel Le Graet) m’a demandé j’ai dit oui avec plaisir, j’ai encore de bons contacts là-bas. Ce sera particulier pour moi, dans un vestiaire et un stade que je connais bien.

                Dans cette liste figure pour la première fois Elisa De Almeida. Qu’est-ce qui vous a poussé à la sélectionner ?
                Elle fait partie des jeunes joueuses qu’on a suivi avec mon staff toute la saison dernière. Elle avait fait la coupe du monde U20, elle a changé de club cette année, c’est une joueuse prometteuse, et j’ai deux ans pour préparer une nouvelle équipe en vue du championnat d’Europe. Avec le forfait d’Eve Perisset, il me semblait important d’intégrer de jeunes joueuses, Elisa en fait partie, même si elle a cette capacité d’évoluer latérale ou défenseure centrale.

                Il y a aussi Justine Lerond, championne d’Europe U19 cet été…
                Justine a fait un très bon championnat d’Europe, elle a plein de qualité et elle l’a démontré, déjà lors de la coupe du monde U20 l’an passé. Elle a aussi eu une saison pleine en D1 lors de la saison passée, c’est une très bonne joueuse en devenir, j’ai appelé son entraîneur (Manu Peixoto) pour savoir si je pouvais l’avoir à disposition, puisqu’elle est rentrée tardivement du championnat d’Europe. Justine va avoir de l’expérience avec nous, c’est bien de faire monter des jeunes. Il y a d’autres jeunes qu’on va voir cette saison, la porte n’est fermée à personne, elles seront peut-être en Bleues selon leur performance avec leurs clubs.

                C’est votre première liste depuis la coupe du monde, est-ce que vous avez senti un changement de statut de l’équipe de France cet été, pendant les vacances ?
                Au-delà de la déception sportive, l’équipe de France a livré une belle compétition. Les gens sont bienveillants, ils sont contents. Certains ont découvert la discipline, et ceux qui avaient émis un jugement négatif, avec cette coupe du monde ils ont changé leur regard sur notre discipline, c’est plutôt positif.

                Allez-vous changer de manière de communiquer, peut-être avec un discours un peu moins cash ?
                Il y a des discours en interne, après j’ai ma façon d’être, il est difficile de changer, mais comme j’ai dit tout à l’heure je m’entraîne dur, je sais que le travail paye. Je pense que je vais progresser, après les entraînements ça prend du temps, on ne peut pas changer du tout au tout. Parfois on me juge un peu trop vite, sans me connaître, mais ça fait partie du jeu. Je sais qui je suis, je ne fais pas que piquer les joueuses, c’est réducteur je trouve de résumer ma communication à des piques, je suis aussi parfois très gentille (sourire).

                Vincent Roussel

                Jeudi 22 Août 2019
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/Bleues-C...nt_a16143.html
                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  Bleues - Élise BUSSAGLIA officialise sa retraite internationale

                  Si l'arrêt de sa carrière internationale était prévu, l'annonce officielle en a été faite ce jeudi sur le site de Dijon après l'annonce de la liste de Corinne Diacre.

                  (photo FFF)
                  (photo FFF)



                  La deuxième joueuse la plus capée Élise Bussaglia (192 sélections, 30 buts) a officialisé sa retraite internationale à travers ce message publié sur le site du DFCO

                  "Après ces 16 années en sélection, il est temps pour moi de tourner la page et de penser à d'autres projets et d'autres défis.

                  J'ai vécu énormément de choses avec la sélection, de superbes moments et d'autres plus difficiles, mais je ne retiendrai que le positif. Le niveau international est très exigeant, je suis donc d'autant plus fière d'avoir porté de si nombreuses fois ce maillot bleu que j'aime tant.

                  J'ai tout donné sur et en dehors du terrain avec des réussites et des échecs. C'est la loi du sport. Pour moi, la vérité est et restera le travail et la rigueur, je n'ai donc aucun regret car je sais que j'ai apporté tout ce que je pouvais à l'équipe. Je remercie les différents coachs que j'ai eus et les partenaires avec qui j'ai eu la chance d'évoluer. Je pense aussi évidemment à ma famille et mes proches qui m'ont toujours soutenue, je n'aurais pas réussi ce long chemin sans eux. Ils ont, eux aussi, subi les exigences du haut niveau mais m'ont toujours parfaitement entourée.

                  Je souhaite le meilleur au staff et aux générations actuelles et à venir en espérant que l'Équipe de France décroche enfin un titre.

                  Allez les Bleues, allez la France.
                  "

                  Pour la joueuse, institutrice de formation, il reste encore une année de contrat avec le DFCO avant de probablement prendre le chemin de l'école.


                  Élise BUSSAGLIA en Bleue

                  192 sélections pour 134 victoires, 27 nuls et 31 défaites
                  148 fois titulaire
                  13 322 minutes
                  30 buts dont 4 penalties

                  1re sélection : 15 novembre 2003 France - Pologne (7-1)
                  1er but : 8 septembre 2004 Danemark - France (2-3)

                  >>> Ses matchs

                  Jeudi 22 Août 2019
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/Bleues-E...le_a16146.html
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    Bleues - La FFF organisera un tournoi à quatre équipes en mars prochain

                    Depuis 2003 et sa préparation à sa première Coupe du Monde, l'équipe de France a régulièrement part à des tournois à l'étranger dans le cadre de sa préparation. Mais l'engouement suscité l'été dernier a donné des envies au Président de la FFF d'en faire autant sur le sol français.

                    La France disputera trois matchs en mars sur son sol (photo AJA)
                    La France disputera trois matchs en mars sur son sol (photo AJA)



                    Si les adversaires restent à déterminer, une certitude est la période de ce tournoi puisque la FIFA a identifié dans son calendrier la période du 2 au 10 mars 2020 pour les rencontres internationales. Entre périple à l'étranger et fatigue physique, la France n'avait pas pris part à un tournoi international la saison dernière sur cette période, préférant deux matchs amicaux en France.

                    Finies donc la SheBelieves Cup, l'Algarve Cup ou la Cyprus Cup, ce sera un tournoi à quatre équipes en France qui va voir le jour comme le rapporte L'Equipe suite à l'annonce faite par Noël Le Graët ce mercredi. Il reste désormais à trouver les adversaires, ceux ayant pris part à la dernière SheBelievesCup étant engagés contractuellement sur plusieurs saisons (Japon, Angleterre et Brésil). Il n'en est pas de même pour les tournois de l'Algarve et de Chypre. Une sélection comme l'Allemagne n'avait pas fait non plus de tournois en mars dernier. D'autres comme l'Australie en avait organisé un sous la forme d'un one-shot. Comme pour les autres tournois de cette période de mars, les équipes devraient connues en fin d'année civile. Les lieux aussi sont importants car l'intérêt est aussi de continuer dans la dynamique de la Coupe du Monde pour garnir les stades.

                    Des précédents ponctuels

                    Plusieurs tournois ont été organisés ponctuellement en France avec quatre équipes ou plus. Mais ces derniers n'ont jamais été pérennes. En 1992 et 1993, la France avait participé à la Lyon'ne Cup organisée par le FC Lyon où prenaient part des sélections et aussi des clubs. En 1995, c'est un tournoi anniversaire organisé pour les 25 ans de la reconnaissance du football féminin que la France s'était confrontée au Canada, à l'Italie et aux États-Unis. Trois ans plus tard, en 1998, du côté de Rennes, un tournoi avec le soutien du Ministère des Sports avait vu se confronter l'Espagne, le Maroc, l'Algérie et la France. Le dernier tournoi organisé en France remonte à 2002. En Ligue du Centre-Ouest, la France avait joué le Japon, le Canada et l'Australie. Depuis cette date, la France a uniquement pris part à des tournois à l'étranger : Portugal, Chine, Chypre ou encore les Etats-Unis.


                    Le calendrier 2019-2020 des Bleues

                    31 août : France - Espagne, à Clermont-Ferrand (Amical)
                    4 octobre : France - Islande, à Nîmes (Amical)
                    8 octobre : Kazakhstan - France, à Shymkent (Q. Euro 2021)
                    9 novembre : France - Serbie, à Bordeaux (Q. Euro 2021)
                    2 au 10 mars : tournoi en France à quatre équipes
                    10 avril : France - Macédoine du Nord (Q. Euro 2021)
                    14 avril : Autriche - France (Q. Euro 2021)
                    5 juin : France - Autriche (Q. Euro 2021)
                    9 juin : France - Kazakhstan (Q. Euro 2021)

                    Mercredi 28 Août 2019
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/Bleues-L...in_a16159.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      Buuuuuut ELS.

                      Commentaire


                      • #12
                        Amel qui rentre a la place de Thiney et passe a gauche a la place de Eugenie qui se recentre.

                        Commentaire


                        • #13
                          Delphine qui va entrer la place de Gauvin qui viens de gâcher un caviar de ELS

                          Commentaire


                          • #14
                            Dali remplace Geyoro.

                            Commentaire


                            • #15
                              Quelle conne cette arbitre qui met un jaune Delphine qui tombe dans la surface mais se relève immédiatement. Delphine se venge en mettant un but sur l’action qui suit avec un petit lob d’un piqué tout en touché.

                              Commentaire


                              • #16
                                Fini, 2-0, 2ème mi-temps bien sympathique.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Bleues - Une deuxième période aboutie et une rentrée victorieuse face à l'ESPAGNE

                                  Avec une seconde période plus aboutie et des changements bénéfiques, les Françaises ont pris le dessus logiquement face au 13e du classement FIFA, l'Espagne pour cette rentrée des Bleues avec des réalisations de Le Sommer et Cascarino.


                                  Le Sommer continue à augmenter son compteur personnel



                                  Pour cette reprise, deux mois après l'élimination face aux futures championnes du Monde au Parc des Princes, les Bleues refoulaient une pelouse française. Opposée à l'Espagne sur le terrain de Clermont-Ferrand, l'équipe de France alignée était proche du visage de la Coupe du Monde avec neuf joueuses sur onze au départ. Seules Karchaoui prenait place à gauche suite à la blessure de Majri, tandis que Bussaglia ayant arrêté sa carrière internationale, elle était remplacée par Geyoro.

                                  Malgré la volonté affichée dans les premières minutes, les Bleues se retrouvaient en difficulté pour mettre à mal le collectif espagnol, toujours aussi à l'aise pour conserver et faire circuler le ballon. Avec un manque de justesse technique dans les transmissions, gênée dans la relance, la France n'arrivait pas à imposer son jeu et se procurer des occasions. La pause fraîcheur s'avérait bénéfique aux Bleues (22e). Au retour sur le terrain avait lieu une alerte sur le but de Paños sur un centre-tir depuis la gauche de Karchaoui qui rebondissait sur le poteau opposé avant une minute plus tard avec l'ouverture du score.

                                  Le Sommer exploite l'erreur de Panos

                                  Geyoro dans la surface décalait sur Diani à droite qui délivrait un centre aérien repoussé au second poteau par la gardienne espagnole sur Le Sommer qui mettait l'intérieur du droit pour reprendre en volée au second poteau et frapper le dessous de la barre. Le ballon venait ensuite finir derrière la ligne de but où Paredes ne pouvait que constater le résultat (1-0, 27'). La 77e réalisation de Le Sommer qui n'est désormais plus qu'à quatre unités d'égaler le record de Pichon.

                                  Mieux, les Bleues arrivaient à récupérer des ballons au milieu comme Henry (35e). Elle trouvait Diani qui accélérait avant de décaler pour Le Sommer mais le centre ne donnait rien. Juste avant le repos, Diani éliminait sur la droite, avant de trouver Thiney dans la surface qui contrôlait puis enchaînait par une frappe pied droit contrée par Jimenez jaillissant pour contrer (45+2e).

                                  Des changements bénéfiques

                                  Dès la reprise de la rencontre en seconde période, Diacre apportait du sang frais avec les entrées de Tounkara et Majri, cette dernière évoluait au poste de milieu gauche. Après dix minutes de jeu, servie par Le sommer à la limite du hors-jeu, Gauvin venait buter sur Paños en face-à-face avant que l'arbitre ne siffle le hors-jeu (55e). La Montpelliéraine quittait ensuite ses partenaires, remplacée par Cascarino qui se mettait rapidement en évidence en étant au départ d'une action conclue par une occasion de Diani, tout juste replacée dans l'axe, qui tentait de lober la gardienne mais se heurtait à cette dernière à la limite de la surface (60e).

                                  Cascarino pour le second

                                  Cascarino l'espérait et elle y parvenait en venant inscrire un but. D'un long ballon de Renard depuis le camp français, elle lançait sa coéquipière à droite partie dans le dos de la défense et qui profitait de la position de la gardienne pour tenter une balle piquée du droit croisée qui finissait dans le petit filet opposée (2-0, 76'). Un sursaut espagnol de quelques minutes en changeait rien car en dehors de la frappe lointaine et cadrée de Patricia Guijarro, Bouhaddi passait une soirée tranquille (78e). En fin de match, Cascarino bien servie par Dali, entrée en jeu aussi, trouvait le cadre mais aussi la gardienne (90+2e). C'est une autre entrante, Asseyi qui s'essayait ensuite à une frappe enroulée mais juste à côté (90+3e).

                                  Si tout n'a pas été parfait notamment en première période, le recadrage à la pause et les changements opérés ont offert un deuxième acte de meilleure facture avec Majri plus haute à gauche, puis Cascarino à droite, et le repositionnement de Diani et Le Sommer dans l'axe. Il reste un mois pour suivre les joueuses avec leur club afin de définir l'équipe qui débutera la campagne éliminatoire au Kazakhstan, avec un autre match de préparation contre l'Islande lors de ce même rassemblement.


                                  Corinne Diacre (sur M6)
                                  "On a eu un peu de mal à se mettre dans le rythme, peut-être à cause de la chaleur. On avait à cœur de montrer que cela avait été dur mais que l'on avait digéré l'élimination en quart de finale de la Coupe du Monde. Je vais avoir un mois de septembre d'observations. Je vais me laisser le temps d'observer les matchs, les joueuses et je prendrais en octobre avec un match de qualification les plus en forme du moment".


                                  Match de préparation aux qualifications à l'Euro 2021
                                  Samedi 31 août 2019
                                  - 21h00
                                  FRANCE - ESPAGNE : 2-0 (1-0)
                                  Clermont-Ferrand (Stade Gabriel Montpied)
                                  Temps partiellement couvert (25°C) - Terrain bon
                                  Spectateurs : 9 500
                                  Arbitres : Rebecca Welch (Angleterre) assistée de Natalie Aspinall (Angleterre) et Melissa Burgin (Angleterre). 4e arbitre : Kirsty Dowle (Angleterre)

                                  Buts :
                                  1-0 Eugénie LE SOMMER 27'
                                  (Geyoro dans la surface décale pour Diani à droite qui centre devant le but. Paños repousse de la main droite sur Le Sommer au second poteau qui reprend de l'intérieur du droit à 5 m. Le ballon heurte le dessous de la barre avant d'entrer derrière la ligne où Paredes est impuissante)
                                  2-0 Delphine CASCARINO 76' (Longue balle de Renard à 60 m du but espagnol par dessus la défense espagnole pour trouver Cascarino à droite qui part dans le dos et vient du droit piquer son ballon à 10 m du but et marquer dans le petit filet opposé)

                                  Avertissements : Wendie Renard 42', Delphine Cascarino 75' pour la France ; Nahikari García 18', Lucí García 36' pour l'Espagne

                                  France : 16-Sarah Bouhaddi ; 4-Marion Torrent, 19-Griedge Mbock Bathy Nka (5-Aïssatou Tounkara 46'), 3-Wendie Renard (cap.), 7-Sakina Karchaoui ; 11-Kadidiatou Diani (18-Viviane Asseyi 90'), 6-Amandine Henry (cap.) (14-Charlotte Bilbault 83'), 8-Grace Geyoro (15-Kenza Dali 74'), 9-Eugénie Le Sommer ; 17-Gaëtane Thiney (10-Amel Majri 46'), 13-Valérie Gauvin (20-Delphine Cascarino 58'). Entr.: Corinne Diacre
                                  Non utilisées : 1-Solène Durand, 21-Justine Lerond, 2-Elisa De Almeida, 12-Emelyne Laurent, 22-Julie Debever, 23-Léa Khelifi
                                  Espagne : 13-Sandra Paños ; 2-Célia Jiménez, 4-Irene Paredes (cap.), 19-María Pilar León, 3-Leila Ouahabi ; 12-Patricia Guijarro, 14-Virginia Torrecilla (18-Aitana Bonmatí 82'), 11-Alexia Putellas ; 17-Lucí García (9-Eva Maria Navarro 73'), 22-Nahikari García (21-Andrea Sánchez Falcón 59'), 8-Mariona Caldentey (19-Amanda Sampedro 82'). Entr.: Jorge Vilda
                                  Non utilisées : 1-Dolores Gallardo, 23-Sara Serrat, 5-Ivana Andrés, 6-Vicky Losada, 7-Gemma Gili, 10-Irene Guerrero, 15-Laia Alexandri, 20-Andrea Pereira

                                  Samedi 31 Août 2019
                                  Sebastien Duret

                                  https://www.footofeminin.fr/Bleues-U...NE_a16162.html
                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Corinne Diacre (sur M6)
                                    "On a eu un peu de mal à se mettre dans le rythme, peut-être à cause de la chaleur. On avait à cœur de montrer que cela avait été dur mais que l'on avait digéré l'élimination en quart de finale de la Coupe du Monde. Je vais avoir un mois de septembre d'observations. Je vais me laisser le temps d'observer les matchs, les joueuses et je prendrais en octobre avec un match de qualification les plus en forme du moment".


                                    pourquoi ?? tu n avais pas le temps avant,,,,,,??????,
                                    . vu que tu ne t'est jamais déplacé année dernière , pour voir la seule équipe qui te fournis des joueuses en qualités et quantités ........OLYMPIQUE LYONNAIS

                                    pauvre médiAcre. heureusement que deux lyonnaise te sauve encore les fesses hier soir .... parcequ au vu de la première mi temps les espagnoles on dominées quasiment de la tête et des épaules ta composition
                                    inscription depuis 20 ans sur le forum .balayée , merci le nouveau site OLWEB

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      La seule évolution c'est Majri qui ne joue plus derrière (à voir si cela sera le cas sur la durée car avec le duo Karchaoui / Torrent, cela va prendre l'eau sévère sur les côtés).
                                      Quant au niveau de Panos côté espagnol, ça ne s'arrange pas.
                                      Dernière modification par interactif, 02/09/2019, 02h51.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Bleues - Les 23 joueuses retenues : HENRY blessée, KATOTO appelée

                                        Corinne Diacre a communiqué la liste des 23 joueuses retenues pour les deux rencontres d'octobre face à l'Islande, en amical, puis au Kazakhstan dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2021.



                                        Quatre changements par rapport à la liste du premier rassemblement de la saison. Pauline Peyraud-Magnin fait son retour de blessure à la place de Justine Lerond.

                                        En défense, Perle Morroni est appelée alors qu'Amel Majri a été positionnée en milieu dans la liste comme le poste où elle évolue en club. Léa Khelifi, présente pour la première fois lors du dernier rassemblement est remplacée par Maeva Clemaron qui fait son retour.

                                        L'absence majeure concerne Amandine Henry, blessée, alors que Marie-Antoinette Katoto est rappelée en lieu et place d'Emelyne Laurent.





                                        Jeudi 26 Septembre 2019
                                        Sebastien Duret

                                        https://www.footofeminin.fr/Bleues-L...ee_a16201.html
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Bleues - Corinne DIACRE : « J’ai pris note des désirs des filles, je m’adapte »

                                          Alors que l’équipe de France va enchaîner deux rencontres, un amical face à l’Islande (4 octobre) et le début des qualifications pour l’Euro 2021 (8 octobre), Corinne Diacre a fait plusieurs choix forts dans sa liste, comme le replacement de Majri parmi les milieux et le retour de Katoto. « Je m’adapte », n’a-t-elle cessé de répéter.




                                          Amandine Henry ne fait pas partie de votre liste, est-ce par choix ou sur blessure ?

                                          Amandine est blessée, c’est quelque chose qu’elle a depuis un petit moment. Elle a quelques soucis avec ses talons d’Achille. Déjà fin août avec nous elle avait pas mal de douleurs. Après le match de ce week-end, ça a été un petit peu difficile pour elle, je pense que le mieux c’est qu’elle observe une période de repos pour revenir au mieux après.

                                          Marie-Antoinette Katoto fait partie du groupe, qu’est ce qui a fait que la porte s’est ouverte cette fois-ci ?
                                          La porte n’a jamais été fermée, elle est déjà venue avec nous, j’avais dit à une période que ce n’était pas le moment, est ce que c’est le cas aujourd’hui ? Ce sera à elle de me donner des réponses sur le terrain, en tout cas on connait le talent qu’a Marie-Antoinette, j’ai tout simplement souhaité la revoir. On verra si elle me le montre.

                                          « A Katoto de me donner des réponses sur le terrain »

                                          Avez-vous prévu d’avoir une discussion avec elle, notamment pour parler de sa non-convocation pour l’équipe de France, qui l’a déçue ?

                                          Je peux comprendre que toutes les filles qui ne sont pas sélectionnées soient déçues, mais la porte n’est fermée pour personne. Il y aura bien évidemment une discussion avec elle, mais je garde pour moi la teneur de cette discussion. J’espère qu’elle sera ravie de cette sélection et qu’elle aura à cœur de me montrer sur le terrain toute l’étendue de ses qualités et de sa panoplie d’attaque.

                                          La liste a-t-elle été plus dure à faire que face à l’Espagne, où il ne s’agissait que d’un amical ?
                                          Ce n’était pas plus dur ni plus facile, que ce soir un match de préparation ou un match officiel, je fais toujours les listes avec l’objectif de prendre les plus performantes à un instant T. Face à l’Islande et au Kazakhstan il faudra gagner, l’objectif ne change pas. Il faut continuer à travailler cette équipe.

                                          Vous avez choisi Amel Majri parmi les milieux de terrain, suivant l’évolution de son poste à l’OL, c’est parce que vous souhaitez l’installer dans ce secteur ?
                                          On a eu une discussion avec Amel, elle m’a fait part de ses souhaits, mon idée est de mettre l’équipe la plus compétitive possible, donc j’ai pris note de ses motivations. Elle fait partie des milieux, elle peut aussi jouer attaquante… Elle m’a fait part de ses désirs, j’en ai tenu compte, je m’adapte.

                                          Perle Morroni (PSG) fait aussi son retour dans la liste, qu’est-ce qui vous a convaincu chez elle ?
                                          Perle est déjà venue avec nous il y a quelques temps, on la suit, elle a fait de bonnes performances la saison passée, et comme il y a un poste de défenseure qui s’est libéré du fait de la sélection d’Amel Majri au milieu… Même chose, à elle de me montrer sur le terrain que j’ai eu raison de faire ce choix-là.

                                          « L’Islande, une répétition avant le Kazakhstan »

                                          A Lyon on observe beaucoup d’innovations techniques, avez-vous pu échanger avec Jean-Luc Vasseur ? Les évolutions qu’on voit à Lyon (Le Sommer au milieu, Majri en attaque, NDLR) peuvent-elle également être observées en équipe de France ?

                                          J’ai discuté avec lui, tout entraîneur fait ses choix, moi j’ai surtout discuté avec les joueuses et j’ai tenu compte des envies et de leurs motivations. Mon objectif, c’est de m’adapter, j’ai pris note de ce que les filles m’ont dit, et je ferai des choix en fonction de la stratégie que je souhaite mettre en place sur les matches à venir.

                                          Vu son état de forme, Kadidiatou Diani est-elle le leader d’attaque des Bleues ?
                                          Tout le monde est leader, ce n’est pas parce qu’on est moins performante à un moment donné qu’on ne peut pas être leader.

                                          On a observé dernièrement une équipe de France qui a du mal à marquer des buts, est-ce l’occasion de se rassurer offensivement ?
                                          (Ironique) On en a mis deux contre l’Espagne, c’est vrai que ce n’est pas beaucoup. On va s’attarder à bien jouer contre l’Islande déjà, ce sera très certainement une répétition avant le Kazakhstan. Sur tous les matches de la coupe du monde on a marqué, contre l’Espagne on a marqué, alors après s’il faut mettre un but de plus à chaque fois. Vous savez dans le foot le principal c’est de mettre un but de plus que l’adversaire. Après sur l’aspect offensif on ne peut pas dire qu’on soit en difficulté, mais on peut s’améliorer sur le ratio tirs cadrés/tirs convertis.

                                          Est-ce que les matches qui arrivent peuvent permettre de faire évoluer l’équipe de France, notamment sur le schéma de jeu habituellement utilisé lors de la coupe du monde (4-2-3-1, NDLR) ?
                                          Je m’adapte, je suis attentive aux performances des joueuses dans leur club, je serai surtout attentive à ce qu’elles vont produire à l’entraînement. Je ne suis fermée sur rien, je ne suis pas obstinée, j’observe et je m’adapte. Mon objectif c’est de mettre en place la meilleure équipe possible dans un système que j’aurai défini avec mon staff. Le résultat nous donnera raison, ou pas.

                                          « On est tout le temps en mode compétition »

                                          Lors du dernier rassemblement, vous aviez dit vouloir discuter avec Gaëtane Thiney afin de savoir si elle voulait toujours continuer en Bleue. Sa présence montre que vous avez eu des assurances de sa part ?

                                          En tout cas elle ne pas dit le contraire. Gaëtane est toujours là, le principe d’une sélection c’est qu’on ne sait pas si les joueuses qui sont là aujourd’hui le seront encore demain. Beaucoup de joueuses frappent à la porte.

                                          Dans quel état d’esprit avez-vous fait cette liste ? Dans un esprit de compétition ou plus afin de faire des essais de joueuses ?
                                          L’objectif c’est d’être compétitif contre l’Islande mais surtout contre le Kazakhstan, de continuer à travailler, à avancer, de trouver la bonne formule, pour préparer cette équipe à gagner. On est en mode compétition, mais on l’est tout le temps, c’est valable pour les deux dernières années.

                                          Valérie Gauvin a temps de jeu limité à Montpellier, comment vous l’appréhendez, alors que c’est la titulaire au poste de numéro 9 en équipe de France ?
                                          On a déjà vu ça dans d’autres sélections, à partir du moment où il y a des satisfactions en équipe de France, il n’y a pas de raison que ces joueuses en pâtissent. Evidemment, c’est mieux si elle joue en club, j’ai eu une discussion avec l’intéressée et son entraîneur, après les entraîneurs ont les joueuses au quotidien, moi non, donc il y a plein de chose que je ne connais pas, à partir de là je respecte leurs choix, ils ont leurs raisons. La seule chose que j’ai dit à Valérie c’est que ce serait mieux qu’elle joue plus dans son club, mais je respecte les choix de l’entraîneur.

                                          Lundi 30 Septembre 2019
                                          Vincent Roussel

                                          https://www.footofeminin.fr/Bleues-C...te_a16202.html
                                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Bleues - FRANCE - ISLANDE (21h00) : un dernier préparatif avec les qualifs

                                            Organisatrice de la dernière Coupe du Monde, les Bleues n'ont plus disputé de matchs de qualification depuis trois ans. Avant un rendez-vous mardi au Kazakhstan, elle accueille l'Islande.


                                            Les Bleues ont foulé la pelouse des Costières (photo FFF)



                                            Il est désormais temps pour les Françaises de préparer la suite et c'est l'Euro 2021 qui sera l'objectif des Tricolores sur les 2 prochaines saisons. Une campagne éliminatoire qui débutera mardi loin de la France, à Shimkent (au Kazakhstan). Pour cela, le staff a trouvé un adversaire au style de jeu assez proche avec un jeu direct et physique, et un bloc défensif. Eugénie Le Sommer se souvient de l'Islande qu'elle avait difficilement battu avec les Bleues lors de l'Euro 2015 (1-0) : "Il y avait beaucoup d'impacts physiques, des joueuses athlétiques". Corinne Diacre est dans la même lignée : "C'est une équipe qui a des valeurs athlétiques. Elle est dans les 20 premières du classement FIFA."

                                            Un style d'équipe qui conviendra et alors même que l'Islande parait plus redoutable que le Kazakhstan. Une rencontre certes amicale sur le papier mais avant tout de préparation pour Corinne Diacre : "Ce match doit nous servir de répétition avec notre déplacement au Kazakhstan qui sera un match officiel. On se doit de continuer à être performant. On regarde les qualifications de l'Euro qui est notre objectif aujourd'hui."

                                            L'équipe alignée devrait donc avoir un visage proche de celle de mardi prochain même si la sélectionneure annonce ne pas encore avoir décidé de son 11 de départ mais assure malgré tout : "Ce ne sera pas des essais, ce match doit servir de répétition générale, on est en compétition."

                                            Dans un stade des Costières qui devrait être bien garni (plus de 10 000 spectateurs), la France y effectuera sa troisième venue. Les deux précédentes avaient été victorieuses, il y a 19 ans face à la Suède (2-0) dans un match qualificatif à l'Euro 2001 dont se souvient quelque peu Corinne Diacre alors joueuse et capitaine. Les Bleues y sont revenues en 2012 lors d'un match amical gagné face aux Pays-Bas, où Eugénie Le Sommer qui portera le brassard ce vendredi en l'absence d'Amandine Henry suspendue, avait marqué.


                                            Le passé face à l'Islande

                                            10 matchs, 8 victoires, 1 nul, 1 défaite, 20 buts pour, 6 buts contre

                                            QCE97 30/09/1995 Islande-France 3-3
                                            QCE97 01/06/1996 France-Islande 3-0
                                            QCE05 08/09/2003 France-Islande 2-0
                                            QCE05 02/06/2004 Islande-France 0-3
                                            QCE09 16/06/2007 Islande-France 1-0
                                            QCE09 27/09/2008 France-Islande 2-1
                                            CE09 24/08/2009 Islande-France 1-3
                                            QCM11 24/10/2009 France-Islande 2-0
                                            QCM11 21/08/2010 Islande-France 0-1
                                            CE17 18/07/2017 France-Islande 1-0

                                            >> Plus de détails


                                            Les précédents à Nîmes

                                            QCE01 01/06/2000 France-Suède 2-0 Anne Zenoni (67'), Candie Herbert (83')
                                            A 15/02/2012 France-Pays-Bas 2-1 Eugénie Le Sommer (54'), Marie-Laure Delie (68') ; Sherida Spitse (45')


                                            La liste islandaise

                                            Sandra Sigurðardóttir | Valur
                                            Cecilía Rán Rúnarsdóttir | Fylkir
                                            Ingibjörg Valgeirsdóttir | KR
                                            Ásta Eir Árnadóttir | Breiðablik
                                            Ingibjörg Sigurðardóttir | Djurgardens IF
                                            Sif Atladóttir | Kristianstads DFF
                                            Guðný Árnadóttir | Valur
                                            Anna Björk Kristjánsdóttir | PSV
                                            Glódís Perla Viggósdóttir | FC Rosengard (NOR)
                                            Hallbera Guðný Gísladóttir | Valur
                                            Dagný Brynjarsdóttir | Portland Thorns (USA)
                                            Margrét Lára Viðarsdóttir | Valur
                                            Rakel Hönnudóttir | Reading (ANG)
                                            Gunnhildur Yrsa Jónsdóttir | Utah Royals (USA)
                                            Sara Björk Gunnarsdóttir | Wolfsburg
                                            Alexandra Jóhannsdóttir | Breiðablik
                                            Sandra María Jessen | Leverkusen (ALL)
                                            Hlín Eiríksdóttir | Valur
                                            Agla María Albertsdóttir | Breiðablik
                                            Berglind Björg Þorvaldsdóttir | Breiðablik
                                            Elín Metta Jensen | Valur
                                            Svava Rós Guðmundsdóttir | Kristianstads DFF (SUE)
                                            Fanndís Friðriksdóttir | Valur

                                            Jeudi 3 Octobre 2019
                                            Sebastien Duret

                                            https://www.footofeminin.fr/Bleues-F...fs_a16217.html
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Bleues - La FRANCE s'est bien préparée

                                              Opposé à l'Islande, la sélection tricolore a brillamment disposé de l'Islande. Une rencontre qui a permis d'effectuer quelques essais avant le long déplacement vers le Kazakhstan dans le cadre des qualifications à l'Euro 2021

                                              Le Sommer a signé un doublé (photo twitter FFF)
                                              Le Sommer a signé un doublé (photo twitter FFF)



                                              Profitant de ce dernier non officiel avant de lancer la campagne éliminatoire, Corinne Diacre procédait à quelques essais sur la pelouse gardoise. Peyraud-Magnin gardait la cage tricolore et trouvait notamment devant elle Tounkara qui composait la charnière avec Renard. Au milieu de terrain, en l'absence d'Henry touchée au tendon d'Achille, Bilbault accomplissait le rôle de milieu de défensif avec Geyoro alors que Cascarino était titularisée côté droit. Dali se voyait aussi une belle opportunité de s'exprimer en soutien de l'attaquante.

                                              Avec une équipe islandaise évoluant en 4-1-4-1, les Bleues prenaient sans surprise le jeu à leur compte. La défense adverse craquait rapidement face au talent de la capitaine du jour, Le Sommer. Sur un centre de Torrent dévié de la tête par Gauvin, la Lyonnaise plaçait une reprise de volée du gauche de 8 m qui allait se loger dans la lunette (1-0, 4'). Un jeu pur parfaitement réussi avant de signer le doublé.

                                              Le Sommer à deux unités du record de Pichon

                                              Cette fois-ci, Cascarino sur la droite trouve Le Sommer dans l'axe. Démarquée à 20 m, elle ne se posait pas de question pour armer une frappe du droit dans la même lucarne (2-0, 16'). Une 79e réalisation en Bleue qui permet se rapprocher à deux buts du record de Marinette Pichon. Gauvin qui se retrouvait en pointe n'était pas souvent en situation favorable, contrée sur une tentative (21e).

                                              Si elle n'aura pas été buteuse en première période, Cascarino se sera illustrée aussi. Décalée par Geyoro, elle tentait sa chance en angle fermé (35e) avant de buter à nouveau sur la gardienne après avoir tenté du gauche (40e). Cascarino était dans tous les coups. Sur la droite, elle prenait la défense de vitesse pour offrir un bon centre à Gauvin qui manquait totalement sa reprise (50e). Puis dans la foulée, elle offrait une balle à Geyoro dont la tentative était déviée au ras de son poteau (50e).

                                              Cascarino et Majri s'illustrent

                                              (photo FFF)
                                              (photo FFF)


                                              La domination tricolore ne se concrétisait pas avant l'heure de jeu. Cascarino décalait à gauche pour Le Sommer qui armait une frappe. Contrée par Sigurdardóttir, le ballon aura pu surprendre la gardienne arrive à repousser, Gauvin tentait de conclure mais le sauvetage sur la ligne de Gísladóttir empêchait à la Montpelliéraine de marquer (55e). Majri était la première à faire son entrée en jeu à la place de Dali. Une minute après, elle était déjà décisive en offrant le troisième but à Cascarino (3-0, 66'). Positionnée en milieu de terrain, dans un poste qu'elle affectionne, elle ne se contentait pas de cela. Les rôles étaient inversés : Cascarino servait Majri à une trentaine de mètres. Floquée de son maillot de numéro 10, elle choisissait la frappe. Du gauche, la trajectoire flottante trompait la gardienne avancée (4-0, 85'). Majri aurait même pu s'offrir un doublé après un bon centre de Katoto qui pour son retour délivrait un bon centre en retrait. Cependant la reprise du droit était trop croisée (90+3e). Le bilan a tout de même pleinement satisfait sa sélectionneure dans ce nouveau rôle : "Elle a de la concurrence à ce poste. En rentrant, je lui ai demandé de l'efficacité. Une passe et un but, on ne peut pas mieux faire !"

                                              Une victoire méritée et encourageante. La capitaine et double buteuse se montrait perfectionniste : "On peut s'améliorer dans le jeu. Elle nous ont bien pressé mais on aurait pu mieux ressortir les ballons." Un scénario favorable a aussi changé la donne comme le rappelait Corinne Diacre : "On s'est facilité la tâche. On a fait une deuxième période cohérente."


                                              Match de préparation
                                              Vendredi 4 octobre 2019
                                              - 21h00
                                              FRANCE - ISLANDE : 4-0 (2-0)
                                              Nîmes (Stade des Costières)
                                              Temps dégagé et légèrement venteux (19°C) - Terrain bon
                                              Spectateurs : 11 384
                                              Arbitres : Eleni Antoniou (Grèce) assistée de Chrysoula Kourompylia (Grèce) et Georgia Komisopoulou (Grèce). 4e arbitre : Maïka Vanderstichel (France)

                                              Buts :
                                              1-0 Eugénie LE SOMMER 4' (Cascarino côté droit décale sur sa droite pour Torrent qui effectue un centre rentrant du gauche pour Gauvin au point de penalty qui prolonge de la tête au second poteau sur Le Sommer qui place une reprise de volée du gauche à 8 m vers la lucarne droite de Sigurdardóttir)
                                              2-0 Eugénie LE SOMMER 16' (Cascarino sur la droite revient avec le ballon vers l'axe et sert Le Sommer, démarquée dans l'axe à 20 m qui contrôle et enchaîne par une frappe du droit qui va se loger dans la lucarne droite de Sigurdardóttir)
                                              3-0 Delphine CASCARINO 66' (Majri récupère le ballon côté gauche, fixe Sigurdardóttir puis délivre un centre incurvé au second poteau pour la reprise de volée de l'intérieur du droit de Cascarino qui redresse le ballon pour le placer au ras du poteau)
                                              4-0 Amel MAJRI 85' (Cascarino récupère côté droit, vient trouver dans l'axe, Majri à 35 m, qui profite de la gardienne avancée pour armer une frappe flottante du gauche sous la barre)

                                              Avertissements : Alexandra Jóhannsdóttir 83', Dagný Brynjarsdóttir 88' pour la France

                                              France : 21-Pauline Peyraud-Magnin ; 4-Marion Torrent, 5-Aïssatou Tounkara (2-Elisa De Almeida 86'), 3-Wendie Renard, 7-Sakina Karchaoui ; 20-Delphine Cascarino, 8-Grace Geyoro, 14-Charlotte Bilbault, 9-Eugénie Le Sommer (cap.) (18-Viviane Asseyi 81') ; 15-Kenza Dali (10-Amel Majri 65') ; 13-Valérie Gauvin (12-Marie-Antoinette Katoto 86'). Entr.: Corinne Diacre
                                              Non utilisées : 1-Solène Durand, 16-Sarah Bouhaddi, 6-Maéva Clemaron, 17-Gaëtane Thiney, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 22-Julie Debever, 23-Perle Morroni
                                              Islande : 1-Sandra Sigurdardóttir ; 6-Ingibjörg Sigurdardóttir, 3-Sif Atladóttir (2-Gudný Árnadóttir 46'), 4-Glódís Perla Viggósdóttir, 11-Hallbera Gudný Gísladóttir ; 7-Sara Björk Gunnarsdóttir (cap.) (9-Margrét Lára Viðarsdóttir 60') ; 14-Hlín Eiríksdóttir (18-Sandra María Jessen 60'), 15-Alexandra Jóhannsdóttir, 5-Gunnhildur Yrsa Jónsdóttir (10-Dagný Brynjarsdóttir 72'), 23-Fanndís Friðriksdóttir (21-Svava Rós Gudmundsdóttir 60') ; 16-Elín Metta Jensen (20-Berglind Björg Thorvaldsdóttir 60'). Entr.: Jón Thór Hauksson
                                              Non utilisées : 12-Cecilía Rán Rúnarsdóttir, 13-Ingibjörg Valgeirsdóttir, 8-Ásta Eir Árnadóttir, 17-Agla María Albertsdóttir, 19-Anna Björk Kristjánsdóttir, 22-Rakel Hönnudóttir



                                              Samedi 5 Octobre 2019
                                              Sebastien Duret

                                              https://www.footofeminin.fr/Bleues-L...ee_a16220.html
                                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Bleues - FRANCE - ISLANDE : les réactions

                                                Retrouvez les réactions à l'issue de la victoire face à l'Islande et notamment avec le record de buts qui approche pour Eugénie Le Sommer



                                                Corinne Diacre (sélectionneure de l'équipe de France) :
                                                « Pour notre dernière répétition avant notre premier match au Kazakhstan, on a inscrit quatre buts, signé un large succès et surtout fourni un match solide. On a bien respecté les consignes. On voulait se rendre la tâche facile en démarrant ce match fort. Eugénie Le Sommer se rapproche un peu plus du record de buts inscrits, mais elle a surtout mis, avec deux très jolis buts, ses partenaires dans le bon sens. On a été efficaces dans les trente derniers mètres. On a pris des initiatives. C'est bien. »

                                                Eugénie Le Sommer (double buteuse) : « C'était important de gagner, de se mettre en confiance pour démarrer la campagne de qualification qui va débuter mardi. L'Islande, en général, pose des problèmes aux équipes contre lesquelles elle joue donc c'était important de bien commencer. On a marqué quatre buts, j'en ai mis deux. Le record est proche mais on verra si j'arrive à le battre dans un futur proche ou plus lointain. Le plus important, ça reste la victoire même si je suis contente d'avoir marqué. Si je mets deux buts moches pour égaler le record, ça me va. Peu importe la manière et le but, le plus important c'est de marquer, de gagner. Je ne me focalise pas sur le record, même s'il est proche. »

                                                Marion Torrent (défenseure) : « C'est une belle victoire, on a marqué des beaux buts, on a pris des initiatives offensivement. L'Islande était une équipe avec un gros impact physique, on a su y répondre. Elles ne nous ont pas trop mis en danger derrière. Un match parfait ? Il y a toujours des détails à régler. C'était un match international qui va nous préparer pour un match de qualification. Il faudra aborder le match contre le Kazakhstan de la même manière et marquer rapidement. »

                                                Amel Majri (milieu) : « C'est une belle victoire contre une très belle équipe d'Islande. C'est sûr que je suis contente de ce que j'ai fait et de ce que j'ai pu apporter à l'équipe. Je ne dois pas rester sur ça, je dois continuer à travailler pour faire davantage. Mettre quatre buts, c'est bien pour la confiance. On sait que le Kazakhstan n'est pas une équipe du même niveau mais il faudra encore plus de concentration pour gagner ce match. »

                                                Pauline Peyraud-Magnin (gardienne) : « Ça fait toujours plaisir de gagner des matches avec la manière. C'est ce qu'on a fait, on est prête. Je me suis fait une grosse frayeur lors de ma première sélection (en avril, face au Japon), la troisième je l'ai prise plus sereinement. J'ai pris énormément de plaisir, j'ai bien communiqué avec la défense. C'était un match très plaisant à disputer. »

                                                Sources : FFF, AFP, Lequipe.fr

                                                Samedi 5 Octobre 2019
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/Bleues-F...ns_a16227.html
                                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Bleues - KAZAKHSTAN, qui es-tu ?

                                                  Situé à près de 6 000 km de la France, les Bleues débutent leur campagne éliminatoire au Kazakhstan (76e au classement FIFA). Une lointaine contrée sur le continent asiatique mais rattachée à l'UEFA qui compte à peine 3 000 joueuses.


                                                  Bleues - KAZAKHSTAN, qui es-tu ?


                                                  La pratique féminine existe depuis 1987 mais la sélection nationale kazakhe a fait son apparition en 1995 lors du Championnat d'Asie des Nations. Une compétition à laquelle, l'équipe nationale a pris part à trois reprises (1995, 1997 et 1999) dont les deux premières éditions sans marquer le moindre but. Celle de 1999 offrit l'opportunité de gagner deux matchs contre Hong-Kong (8-0) et Guam (8-0), les plus larges victoires à ce jour de l'histoire de la sélection.

                                                  En 2000, après avoir sollicité l'UEFA pour être rattachée à cette confédération, la fédération obtient satisfaction deux ans plus tard malgré son éloignement avec l'Europe. La première campagne qualificative européenne a lieu pour l'Euro 2005 avec un bilan de 2 nuls pour 4 défaites.


                                                  Une défaite 0-17 en Allemagne

                                                  Le 31 août 2006 au terme des éliminatoires à la Coupe du Monde 2007, le Kazakhstan remporte sa première rencontre officielle face à la Roumanie (1-0), terminant cependant dernier du groupe. En 2009, le Kazakhstan alors 58e au classement FIFA (son meilleur classement) participe au tour préliminaire remportant deux matchs en zone UEFA face à la Macédoine (1-0) avant de réaliser le même score devant les Iles Féroé puis de s'incliner face au Pays de Galles (1-2) et ne pas participer à la suite des éliminatoires.

                                                  Les qualifications de la Coupe du Monde 2011 sont les moins brillantes avec 8 défaites en 8 matchs dont des revers devant la Suisse (0-8) et la Russie (0-8). Alors au plus bas niveau au classement FIFA en juillet 2011 (79e), la campagne de l'Euro 2013 verra de cinglantes défaites devant l'Allemagne (0-17 et 0-7), l'Espagne (0-13), la Suisse (1-8) mais aussi une victoire historique face à la Suisse en septembre 2012 (1-0).


                                                  Quatre précédentes victoires des Bleues et de l'équipe de France B



                                                  Le Kazakhstan a déjà croisé la route des Bleues lors des éliminatoires à la Coupe du Monde 2015. A l'aller, le 25 septembre 2013, la France s'impose 4-0 à Astana (Buts de Delie, Thiney x2 et Delannoy). Au retour, à Angers, la France en passe 7 grâce aux doublés de Delie, Abily, Thiney et du but de Thomis. Le Kazakhstan gagnera un match face à la Bulgarie (4-1).

                                                  Dans la campagne à l'Euro 2017, la Norvège infligea une défaite (10-0) avec notamment un but d'Ada Hegerberg. Le Kazakhstan sauvera l'honneur dans ces éliminatoires avec une victoire 1-0 sur l'Israël pour échapper à la dernière place.

                                                  La nouvelle campagne a difficilement démarré début septembre. Actuellement 76e au classement FIFA, le Kazakhstan a déjà perdu d'entrée 0-3 devant la Serbie puis a été corrigé en Macédoine du Nord (4-1).

                                                  Outre les deux confrontations entre équipes A, l'équipe de France B a aussi déjà rencontré l'équipe première kazakhe à l'occasion de la Turkish Women's Cup. Des victoires 6-0 en 2018 et 3-0 en 2019.


                                                  A peine 3 000 joueuses, le BIIK Kazygurt rafle tout

                                                  Bleues - KAZAKHSTAN, qui es-tu ?

                                                  Dans ce pays de plus de 18 millions d'habitants, la pratique du football pour les femmes est bien difficile. En 2009, seules 230 joueuses étaient enregistrées. Si le nombre est passé à 1 255 en 2013, il a presque doublé pour atteindre 2 526 en 2017. Des données qui montrent malgré tout la difficulté à exister d'autant que le championnat national ne regroupe que six équipes (cinq jusqu'à la saison dernière) et que le BIIK Kazygurt le domine outrageusement avec 13 titres (inclus 5 sous le nom d'Alma-KTZh) dont les 7 derniers consécutivement. Un club qui compte outre les internationales kazakhes de nombreuses étrangères (Américaines, Nigerianes, Zambiennes, Serbe, Géorgienne) grâce à l'apport d'un mécène et qui se fait aussi remarquer sur la scène européenne, l'OL et le PSG l'ayant déjà rencontré avec un bilan de quatre victoires françaises (0-7, 0-9 ; 0-3, 1-4).


                                                  Les précédentes confrontations

                                                  >> Equipe de France A

                                                  QCM15 25/09/2013 Kazakhstan-France 0-4
                                                  QCM15 05/04/2014 France-Kazakhstan 7-0

                                                  >> Equipe de France B
                                                  TC18 02/03/2018 Kazakhstan-France 0-6
                                                  TC19 27/02/2019 France-Kazakhstan 3-0


                                                  Les joueuses

                                                  La capitaine Begaim Kirgizbaeva
                                                  La capitaine Begaim Kirgizbaeva


                                                  La sélection nationale a connu quelques joueuses majeures comme Mariya Yalova ou encore Larissa Li. Aujourd'hui, c'est la capitaine Begaim Kirgizbaeva qui a 32 ans porte la sélection avec ses 46 capes et 6 buts, et évolue actuellement à FK Okjetpes. Parmi les autres joueuses majeurs figurent quatre joueuses du BIIK Kazygurt l'attaquante Saule Karibaeva (34 sélections), la milieu Adilya Vyldanova (21 sélections), la défenseure Ekaterina Babshuk (25 sélections), la gardienne Oksana Zheleznyak (21 sélections) mais aussi la vice-capitaine et défenseure du CSKA Moscou Yuliya Myasnikova (19 sélections).

                                                  La liste
                                                  G : 18-Oksana Zheleznyak (32 ans, BIIK-Kazygurt), 1-Irina Sandalova (27 ans, Voskhod, Ukraine), 22-Nazym Ismailova (Okzhetpes)
                                                  D : 15-Yuliya Myasnikova (26 ans, CSKA, Russie), 9-Bibigul Nurusheva (25ans, Okzhetpes), 2-Kunduz Kozhakhmet (Okzhetpes, 20 ans), 14-Yekaterina Babushuk (28 ans, BIIK-Kazygurt), 5-Mariya Demidova (23 ans, BIIK-Kazygurt), 13-Togzhan Bekpenbet (25 ans, SDYuSSHOR №8)
                                                  M : 17-Karina Zhumabaikyzy (23 ans, Sogdiana, Ouzbékistan), 6-Aida Gaistenova (25 ans, Zvezda Perm, Russie), 10-Adilya Vyldanova (25 ans, BIIK-Kazygurt), 7-Kamila Kulmagambetova (24 ans, BIIK-Kazygurt), 13-Svetlana Bortnikova (22 ans, BIIK-Kazygurt), 8-Begaim Kirgizbaeva (32 ans, Okzhetpes), 21-Asselhan Turlybekova (20 ans, Okzhetpes), 4-Aigerim Aitymova (26 ans, SDYuSSHOR №8), 3-Kseniya Khairulina (22 ans, SDYuSSHOR №8)
                                                  A : 10-Saule Karibayeva (32 ans, BIIK-Kazygurt), 23-Anastasia Vlasova (23 ans, Okzhetpes), 19-Aleksandra Satler (22 ans, SDYuSSHOR N°8)

                                                  Sélectionneure : Raziya Nurkenova


                                                  La sélectionneure

                                                  Bleues - KAZAKHSTAN, qui es-tu ?

                                                  La Fédération kazakhe a nommé depuis mai 2018, une femme à la tête de la sélection : Raziya Nurkenova (51 ans). Cette ancienne joueuse a évolué au CSK VSS Samara en Russie de 1992 à 2001. En 2003, elle passe ses diplômes et va entraîner l'équipe féminine du CSK VSS de 2009 à 2018 tout en assurant en parallèle un rôle d'adjointe en équipe nationale U19 russe. Depuis le 1er juillet 2018, elle a les pleins pouvoirs mais reste accompagnée de son prédécesseur, désormais manager, Aitpay Jamantayev (72 ans).


                                                  Les derniers matchs du Kazakhstan

                                                  2 octobre 2019 - Qualifications Euro 2021
                                                  MACÉDOINE DU NORD - KAZAKHSTAN : 4-1 (3-0), à Skopje
                                                  Buts : Natasa Andonova 6', 28', Gentjana Rochi 14', 75' ; Yulia Myasnikova 73'
                                                  Avertissements : Romana Trajkovska 36', Natasa Andonova 43', Julija Zivikj 67' et 82' ; Ksenia Khairulina 41', Aida Gaistenova 60' et 90+4', Kundyz Kozhakhmet 90'
                                                  Expulsions : Julija Zivikj 82' ; Aida Gaistenova 90+4'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 4-Aigerim Aitymova, 15-Yulia Myasnikova, 7-Kamila Kulmagambetova ; 8-Begaim Kirgizbaeva (cap.), 3-Ksenia Khairulina, 10-Adilya Vyldanova (2-Kundyz Kozhakhmet 46'), 17-Karina Zhumabaikyzy (6-Aida Gaistenova 46'), 14-Yekaterina Babshuk ; 11-Saule Karibayeva ; 19-Aleksandra Satler (5-Mariya Demidova 19').
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 22-Nazym Ismailova, 9-Bibigul Nurusheva, 13-Svetlana Bortnikova, 21-Asselkhan Turlybekova, 23-Anastassiya Vlassova

                                                  1er septembre 2019 - Qualifications Euro 2021
                                                  KAZAKHSTAN - SERBIE : 0-3 (0-0), à Shymkent
                                                  Buts : Milica Mijatović 58', Allegra Poljak 81', Tijana Matić 84'
                                                  Avertissements : Adilya Vyldanova 18', Yekaterina Babshuk 69', Ksenia Khairulina 89'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 2-Kundyz Kozhakhmet, 16-Aigerim Aitymova, 15-Yulia Myasnikova, 14-Yekaterina Babshuk ; 7-Kamila Kulmagambetova (17-Karina Zhumabaikyzy 87'), 3-Ksenia Khairulina, 8-Begaim Kirgizbaeva (cap.) (23-Anastassiya Vlassova 65'), 10-Adilya Vyldanova ; 11-Saule Karibayeva, 6-Aida Gaistenova
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 22-Milana Burdakova, 5-Mariya Demidova, 9-Bibigul Nurusheva, 12-Alexandra Burova, 13-Tokzhan Bekpenbetova, 21-Asselkhan Turlybekova

                                                  5 mars 2019 - Turkish Women's Cup - Match pour la 5e place
                                                  INDE - KAZAKHSTAN : 0-0 (tab 3-4), à Kargıcak (Turquie)
                                                  Tirs au but : Ashalata Devi Loitongam (1-0), Arailym Orynbassarova (au dessus), Dalima Chhibber (2-0), Karina Zhumabaikyzy (2-1), Manisha Kalyan (arrêté), Yuliya Myasnikova (2-2), Grace Dangmei (3-2), Bibigul Nurusheva (3-3), Sanju Yadav (arrêté), Kamila Kulmagambetova (3-4)
                                                  Kazakhstan : 1-Irina Sandalova ; 23-Assemoul Aruova, 9-Bibigul Nurusheva, 15-Yulia Myasnikova (cap.), 5-Mariya Demidova ; 13-Svetlana Bortnikova (3-Ksenia Khairulina 46'), 7-Kamila Kulmagambetova, 17-Karina Zhumabaikyzy, 6-Aida Gaistenova ; 11-Saule Karibayeva (19-Viktoriya Popkova 56', 22-Aida Aruova 76'), 20-Arailym Orynbassarova.
                                                  Non utilisées : 16-Angelina Portnova, 18-Oksana Zheleznyak, 2-Kundyz Kozhakhmet, 4-Assem Zhaksymbay, 10-Adilya Vyldanova, 14-Yekaterina Babshuk, 21-Asselkhan Turlybekova

                                                  3 mars 2019 - Turkish Women's Cup
                                                  IRLANDE DU NORD - KAZAKHSTAN : 4-0 (2-0), à Ilıca (Turquie)
                                                  Buts : Rachel Furness 29', Demi Vance 42', 90+4', Simone Magill 74'
                                                  Avertissements : Kerry Montgomery 43', Sarah McFadden 67' ; Adilya Vyldanova 53'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 14-Yekaterina Babshuk (20-Arailym Orynbassarova 75'), 9-Bibigul Nurusheva, 15-Yuliya Myasnikova (cap.), 5-Mariya Demidova ; 17-Karina Zhumabaikyzy (21-Asselkhan Turlybekova 46') ; 13-Svetlana Bortnikova, 10-Adilya Vyldanova, 7-Kamila Kulmagambetova, 3-Ksenya Khairulina (4-Assem Zhaksymbay 90') ; 11-Saule Karibayeva (19-Viktoriya Popkova 69'). Entr.: Razia Nurkenova
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 16-Angelina Portnova, 2-Kundiz Kozhakhmet, 6-Aida Gaistenova, 22-Aida Smagoulova, 23-Assemgul Aruova

                                                  1er mars 2019 - Turkish Women's Cup
                                                  KAZAKHSTAN - JORDANIE : 1-1 (1-1), à Manavgat (Turquie)
                                                  Buts : Kamila Kulmagambetova 41' s.p. ; Stephanie Al Naber 19'
                                                  Avertissements : Kamila Kulmagambetova 72', Adilya Vyldanova 90+3' pour le Kazakhstan ; Sarah Abu Sabah 72', Aya Faisal Ayed Al-Majali 77' pour la Jordanie
                                                  Expulsion : Shorooq Khalil Mohammed Al-Shathli 73' pour la Jordanie
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak (1-Irina Sandalova 46') ; 2-Kundyz Kozhakhmet, 15-Yulia Myasnikova (cap.), 14-Yekaterina Babshuk, 9-Bibigul Nurusheva ; 7-Kamila Kulmagambetova, 10-Adilya Vyldanova, 6-Aida Gaistenova, 21-Asselhan Turlybekova (20-Arayalym Orynbassarova 46', 13-Svetlana Bortnikova 88') ; 3-Ksenia Khairulina (19-Viktoriya Popkova 64'), 11-Saule Karibaeva (5-Mariya Demidova 27', 17-Karina Zhumabaikyzy 46')
                                                  Non utilisées : 16-Angelina Portnova, 4-Assem Zhaksymbay, 22-Aida Smagoulova, 23-Assemgul Aruova

                                                  27 février 2019 - Turkish Women's Cup
                                                  FRANCE B - KAZAKHSTAN : 3-0 (1-0), à Kargicak (Turquie)
                                                  Buts : Lindsey Thomas 24', Maureen Bigot 60', Marie-Charlotte Léger 90'
                                                  Avertissements : Anaïs M'Bassidjé 17' pour la France ; Adilya Vyldanova 67' pour le Kazakhstan
                                                  France : 16-Elisa Launay ; 13-Marion Romanelli (19-Anissa Lahmari 61'), 3-Charlotte Lorgeré (cap.) (2-Julie Thibaud 70'), 5-Anaïs M'Bassidjé, 12-Marine Dafeur ; 14-Justine Rougemont (6-Inès Jaurena 70'), 15-Aminata Diallo ; 18-Maureen Bigot, 17-Léa Khelifi (20-Emelyne Laurent 61'), 7-Louise Fleury (8-Daphné Corboz 76') ; 11-Lindsey Thomas (9-Marie-Charlotte Léger 76'). Entr.: Jean-François Niemezcki
                                                  Non utilisées : 1-Karima Benameur, 4-Perle Morroni, 10-Clara Matéo
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 2-Kundyz Kozhakhmet (20-Arayalym Orynbassarova 89'), 15-Yuliya Myasnikova (cap.), 9-Bibigul Nurusheva, 14-Yekaterina Babshuk ; 17-Karina Zhumabaikyzy (5-Mariya Demidova 73') ; 21-Asselhan Turlybekova (13-Svetlana Bortnikova 53'), 7-Kamila Kulmagambetova, 10-Adilya Vyldanova, 6-Aida Gaistenova ; 11-Saule Karibaeva (3-Ksenia Khairulina 46').
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 16-Angelina Portnova, 4-Assem Zhaksymbay, 19-Viktoriya Popkova, 22-Aida Smagoulova, 23-Assemgul Aruova

                                                  24 février 2019 - Amical
                                                  KAZAKHSTAN - TURKMENISTAN : 6-0 (5-0), à Kargıcak (Turquie)
                                                  Buts : Adilya Vyldanova 6', 22', 33', Kamila Kulmagambetova 17', 57', Saule Karibaeva 25'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak (16-Angelina Portnova 46') ; 14-Yekaterina Babshuk (4-Assem Zhaksymbay 46'), 20-Arayalym Orynbassarova, 9-Bibigul Nurusheva (5-Mariya Demidova 46'), 2-Kundyz Kozhakhmet, 17-Karina Zhumabaikyzy (3-Ksenia Khairulina 46'), 6-Aida Gaistenova, 10-Adilya Vyldanova, 7-Kamila Kulmagambetova, 13-Svetlana Bortnikova (21-Asselhan Turlybekova 46'), 11-Saule Karibaeva (23-Assemgul Aruova 46').
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 15-Yuliya Myasnikova, 19-Viktoriya Popkova, 22-Aida Smagoulova

                                                  21 novembre 2018 - Amical
                                                  ÉMIRATS ARABES UNIS - KAZAKHSTAN : 0-1 (0-0), à Dubai
                                                  But : Aida Gaistenova 78'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak (1-Irina Sandalova 46') ; 2-Kundyz Kozhakhmet (5-Mariya Demidova 60), 9-Bibigul Nurusheva, 15-Yuliya Myasnikova, 14-Yekaterina Babshuk (22-Anastassiya Vlassova 82'), 6-Aida Gaistenova, 11-Karina Zhumabaikyzy (13-Svetlana Bortnikova 90'), 7-Kamila Kulmagambetova, 21-Asselhan Turlybekova (17-Adilya Vyldanova 70'), 8-Begaim Kirgizbaeva (cap.), 10-Arayalym Orynbassarova (20-Saule Karibaeva 37').

                                                  4 septembre 2018 - Qualifications Coupe du Monde 2019
                                                  KAZAKHSTAN - ANGLETERRE : 0-6 (0-2), à Pavlodar
                                                  Buts : Bethany Mead 9' s.p., 82', Rachel Daly 35', Isobel Christiansen 54', Lucy Staniforth 66', Lucy Bronze 87'
                                                  Avertissements : Kamila Kulmagambetova 34', Karina Zhumabaikyzy 89', Aida Gaistenova 90+4'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 2-Kundyz Kozhakhmet, 9-Bibigul Nurusheva, 15-Yuliya Myasnikova, 4-Alexandra Burova ; 21-Asselkhan Turlybekova, 17-Karina Zhumabaikyzy, 8-Begaim Kirgizbaeva (cap.), 7-Kamila Kulmagambetova (13-Svetlana Bortnikova 74'), 11-Saule Karibaeva (6-Aida Gaistenova 43') ; 23-Anastassiya Vlassova (10-Adilya Vyldanova 52').
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 3-Batya Raizel Bagully, 5-Mariya Demidova, 19-Assem Zhaksymbay

                                                  30 août 2018 - Qualifications Coupe du Monde 2019
                                                  RUSSIE - KAZAKHSTAN : 3-0 (2-0), à Moscou
                                                  Buts : Marina Fedorova 4', Nadezhda Smirnova 44', 56'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 2-Kundyz Kozhakhmet, 9-Bibigul Nurusheva, 15-Yuliya Myasnikova, 14-Yekaterina Babshuk ; 10-Adilya Vyldanova ; 21-Asselkhan Turlybekova (13-Svetlana Bortnikova 63'), 7-Kamila Kulmagambetova, 8-Begaim Kirgizbaeva (cap.), 6-Aida Gaistenova (23-Anastassiya Vlassova 73') ; 11-Saule Karibaeva (17-Karina Zhumabaikyzy 53').
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 5-Mariya Demidova, 12-Zhanerke Perme, 20-Arayalym Orynbassarova

                                                  12 juin 2018 - Qualifications Coupe du Monde 2019
                                                  BOSNIE-HERZÉGOVINE - KAZAKHSTAN : 0-2 (0-1), à Zenica
                                                  Buts : Amira Spahić 33' c.s.c., Yekaterina Babshuk 74'
                                                  Avertissements : Ena Taslidža 79' ; Kamila Kulmagambetova 18', Karina Zhumabaikyzy 55'
                                                  Kazakhstan : 18-Oksana Zheleznyak ; 12-Shokhista Khojasheva, 9-Bibigul Nurusheva, 2-Kundyz Kozhakhmet, 14-Yekaterina Babshuk ; 13-Svetlana Bortnikova, 17-Karina Zhumabaikyzy (21-Asselkhan Turlybekova 80'), 10-Kamila Kulmagambetova, 6-Aida Gaistenova ; 11-Saule Karibaeva (23-Anastassiya Vlassova 89'), 8-Begaim Kirgizbaeva (cap.)
                                                  Non utilisées : 1-Irina Sandalova, 4-Assem Zhaksymbay, 5-Mariya Demidova, 16-Nazerke Shalmukhanbetova, 20-Arayalym Orynbassarova

                                                  Mardi 8 Octobre 2019
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/Bleues-K...tu_a16229.html
                                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X