Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Arkema 2020-2021

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Division 1 Arkema 2020-2021

    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Classement des buteuses


    Classement des passeuses


    Suite de ces deux classements sur ce lien
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Calendrier
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        #D1Arkema - Le calendrier est sorti

        On connait depuis ce mardi soir le calendrier complet de la D1.



        Comme chaque saison, les dates entre l'OL et le PSG sont les plus attendues. Cette saison, la 9e journée verra le PSG accueillir l'OL le week-end du 21 novembre. Comme la saison écoulée, l'opposition entre l'OL et le PSG sera juste après la période internationale de début mars, puisque c'est lors de la 16e journée (12/13 mars) que l'OL recevra le PSG.

        Dès la première journée, l'OL sera opposé au Paris FC, le PSG jouera Guingamp. Bordeaux, outsider, sera vite fixé car après un déplacement à Reims, Bordeaux jouera le PSG puis l'OL.

        Les promus seront opposés puisque Issy accueillera Le Havre le 5 septembre avant de disposer chacun d'adversaires abordables puisqu'ils ne seront pas opposés au quatuor avant la 6e journée.




        Mardi 21 Juillet 2020
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ti_a16663.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          #D1Arkema - Dispense d'exécution de 3 matchs de suspension : PICAUD et FERNANDES ont fini de purger !

          Le Comité Exécutif de la FFF a décidé une dispense d’exécution de peine dans la limite de 3 matchs pour les suspensions fermes en match. Cette décision permet à deux joueuses de D1 d'avoir fini de purger leur sanction.


          Charlotte Fernandes pourra rejouer en D1 dès la première journée (photo G.Germain)



          Avec l’arrêt définitif des compétitions, le COMEX avait acté dans un premier temps le 11 mai dernier la non purge des suspensions à temps du 13 mars au 30 juin 2020 afin d'atténuer la situation inéquitable entre d’une part les licenciés suspendus en nombre de matchs et d’autre part les licenciés faisant l’objet d’une suspension à temps.

          Mais suite à la saisine du CNOSF réalisée notamment par l'AS Monaco et la proposition du conciliateur qui considérait que cette disposition ne pouvait prise pour des sanctions disciplinaires au regard notamment des ordonnances existantes, le Comité Exécutif du 22 juin 2020 avait accepté la proposition de conciliation relative à sa décision du 11 mai 2020 portant sur les suspensions à temps pour l'annuler.

          Finalement ce 8 juillet 2020, le COMEX a décidé une dispense d’exécution de peine dans la limite de 3 matchs pour les suspensions fermes en matchs non encore entièrement purgées à ce jour, en précisant que la sanction prononcée aux licenciés elle-même n’est ni modifiée dans son quantum, ni annulée ou amnistiée, et qu’en ce qui concerne les matchs restant éventuellement à purger, après décompte des trois matchs susmentionnés, il y a lieu d’appliquer les modalités de purge habituelles.


          Les joueuses qui vont en bénéficier

          Charlotte FERNANDES (FC Fleury 91) (8 matchs - 5 matchs purgés au 13 mars)
          La défenseure de Fleury avait écopé de huit matchs suite à un exclusion pour faute grossière sur la Guingampaise Traoré. Le club qui avait interjeté appel n'avait pas obtenu de réduction de la sanction. Alors que la joueuse avait déjà purgé lors des 5 matchs suivants de son équipe en championnat, elle devait encore en purger trois pour la nouvelle saison suite à l'arrêt prématuré de la D1 Arkema. Mais finalement la récente décision du COMEX lui permet de solder sa sanction en intégralité.

          Constance PICAUD (Le Havre AC) (2 matchs - 1 match purgé au 13 mars)
          La gardienne du promu havrais exclu avait prématuré quitté ses partenaires le 23 février dernier à Nancy. La joueuse de champ haïtienne Kethna Louis avait assuré l'intérim avec brio lors de la journée suivante le 1er mars 2020. Il reste alors encore un match à purger au moment de l'arrêt de la D2. Finalement, ce dernier match se voit purger et elle pourra donc pleinement jouer la concurrence avec la recrue franco-russe Arsenyeva.

          Vendredi 17 Juillet 2020
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...r-_a16658.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            #D1Arkema - ISSY FF devient le GPSO 92 ISSY

            Promu en D1, le club d'Issy-les-Moulineaux a procédé à la modification de son nom afin de lui une dimension à l'échelle du territoire de la Métropole : Grand Paris Seine Ouest.



            C'est un tournant pour le club isséen qui doit grandir et se donner de nouveaux moyens pour exister dans l'élite féminine. Exit l'Issy Football Féminin, c'est désormais le Grand Paris Seine Ouest 92 Issy dont il faudra parler face à l'OL, le PSG ou encore le Paris FC.

            A l'origine de ce club, en 1997, ce sont trois sœurs d’origine péruvienne, Edith, Merlyne et Mercedes Boharquez, fans de foot, qui avaient créé l’association EuroPeru avec une vingtaine de jeunes femmes de la communauté péruvienne, en région parisienne… pour jouer au football. Elles évoluaient au stade Jean Bouin d’Issy et l'association s'était affiliée en novembre 1999.

            En 2001, Corinne Mesas avait pris en mains l’association EuroPeru à laquelle s'étaient joint des Isséennes pour former Issy Foot Féminin. Le club va alors prendre son essor et gravir les échelons de la hiérarchie footballistique : du plus bas niveau régional à la division d’honneur régionale… jusqu’à atteindre, en 2012, la Division 1.

            Par ici le GPSO 92



            Dans la continuité du travail entrepris par Noël Corrard, la Présidente Christine Aubère depuis 2012, a permis au club de continuer sa structuration sans renier ses origines et son ouverture à l'image des 230 licenciées. Récemment, elle évoquait le projet du club sur le site de la Ligue Paris-IDF : « C’est le résultat d’un projet club sur lequel on travaille depuis plusieurs années et dont l’idée principale était de ne pas se précipiter mais plutôt de construire dans le temps et de créer des passerelles entre les différentes catégories ».

            Issy qui pourra bénéficier d'ici deux ans des installations de la Cité des Sports doit encore être patient mais se doit aussi d'exister au sein de l'élite. Pour sa Présidente, elle déclarait récemment : « L'idée est de travailler sur un projet qui aille en peu dans ce sens-là, sans forcément se rapprocher d’un club, mais au moins en tentant de construire un projet économique autour de tout cela. Nous sommes en discussion notamment avec le département pour faire en sorte qu’il soit, avec Grand Paris Seine Ouest, un des partenaires privilégiés ».

            Désormais ce dernier qui arborait son nom sur les maillots fait parti intégrante du club et lui en a donné ce nouveau nom auquel s'ajoute le numéro du département (92) pour donner le sigle GPSO 92.

            Avec un nouveau projet à 4 ans et comme date cible les Jeux Olympiques en 2024, cette première année sera entièrement concentrée sur le maintien après avoir connu deux précédentes relégations.

            Vendredi 17 Juillet 2020
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...l?com#comments
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              #D1Arkema - Les matchs de préparation d'avant-saison

              Retrouvez une première liste des matchs de préparation des formations de la D1. Si la reprise du championnat aura lieu le 5 septembre, d'ici-là quatre équipes (Lyon, PSG, Bordeaux et Guingamp) joueront la Coupe de France (2 et 9 août) puis l'OL et le PSG seront à partir du 21 août au Pays Basque pour le final 8 de la Ligue des Champions.



              La liste communiquée sera complétée et actualisée en fonction des informations reçues. Vous pouvez apporter vos éléments à contact@footofeminin.fr

              Vendredi 17 juillet 2020
              PSG - FC Twente (PBA), à Saint-Germain-en-Laye* (15h00)

              Samedi 18 juillet 2020
              KKPK Medyk Konin (POL) - Lyon, à Konin (16h00) (en direct sur OLTV)

              Mardi 21 juillet 2020
              Paris FC - PSG, à Orly*

              Mercredi 22 juillet 2020
              Czarni Sosnowiec (POL) - Lyon, à Opalenica (17h30) (en direct sur OLTV)

              Vendredi 24 juillet 2020
              GKS Gornik Łęczna (POL) - Lyon, à Opalenica (14h00) (en direct sur OLTV)

              Samedi 25 juillet 2020
              PSG - Paris FC, à Saint-Germain-en-Laye*

              Samedi 1er août 2020
              Fleury - RSC Anderlecht (BEL), à Charleville-Mézières
              Le Havre - Orléans (D2)

              Dimanche 2 août 2020
              FC Barcelone (ESP) - Montpellier, à Barcelone

              Mercredi 5 août 2020
              Le Havre - Guingamp
              Dijon - Servette Genève (SUI), à Oyonnax (17h00)

              Jeudi 6 août 2020
              Paris FC - Soyaux

              Samedi 8 août 2020
              Fleury - Le Havre, à Oissel (15h00)

              Dimanche 9 août 2020
              Montpellier - FC Barcelone (ESP), à Montpellier
              Reims - Paris FC, à Bétheny (17h00)
              Brest (D2) - Soyaux

              Mercredi 12 août 2020
              Reims - Standard de Liège (BEL) , à Charleville-Mézières (19h00)
              Thonon-Evian (D2) - Dijon, à Montceau-les-Mines (18h00)

              Jeudi 13 août 2020
              SC Sand (ALL) - Issy, à Phalsbourg (19h00)

              Vendredi 14 août 2020
              Fleury - Lille (D2), à Phalsbourg (17h30)
              Paris FC - Orléans (D2), à Orly

              Samedi 15 août 2020
              Standard de Liège (BEL) - Dijon, à Phalsbourg (19h00)
              Le Havre - Nantes (D2), à Argentan

              Dimanche 16 août 2020
              Issy - Standard de Liège (BEL), à Phalsbourg (14h30)
              Dijon - Reims, à Phalsbourg (18h00)
              Yzeure (D2) - Soyaux

              Samedi 22 août 2020
              Dijon - Paris FC, à Beaune
              Le Havre - Issy
              Reims - Fleury, à Reims (17h00)

              Dimanche 23 août 2020
              Bordeaux - Soyaux

              Mercredi 26 août 2020
              Brest (D2) - Guingamp

              Jeudi 27 août 2020
              Dijon - Fleury, à Auxerre (17h00)

              Samedi 29 août 2020
              Reims - SC Sand (ALL), à Sarre-Union (17h00)
              Nice (D2) - Montpellier, à Nice
              Paris FC - VGA Saint-Maur (D2), à Orly
              Le Havre - Saint-Malo (D2)
              Soyaux - Nantes (D2)


              Informations



              *matchs annoncés à huis clos
              D'autres rencontres pourraient se dérouler dans ces conditions

              Les lieux et horaires ne sont pas tous connus

              Certains clubs n'ont pas communiqué officiellement leur programme détaillé : Bordeaux, Fleury, Issy

              Mardi 21 Juillet 2020
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...-4_a16653.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                #D1Arkema - Diffusions TV : la case du vendredi 18h30 fait son apparition

                Le détenteur des droits de la D1 Arkema, le groupe Canal+, disposera pour cette nouvelle saison de deux hypothèses types pour diffuser la D1 féminine en fonction des autres compétitions dont il est aussi détenteur des droits. Un choix qui amènera le diffuseur a proposé plusieurs diffusions le vendredi 18h30.



                La saison écoulée avait permis la diffusion en direct de 95 des 96 rencontres. Des diffusions proposées sur les multiples canaux du groupe dont 9 sur Canal+, 18 sur Canal+ Sport et 5 sur Canal+ décalé, les autres étant proposés sur Sport+ et les chaînes Multisports le samedi après-midi.

                Pour cette nouvelle saison, le groupe Canal qui dispose des droits de diffusion de rencontres en Ligue 1, Top 14, Premier League et aussi des Sports mécaniques, il faudra pour proposer la meilleure exposition possible avoir de nouveaux créneaux.

                Deux hypothèses classiques

                Parmi ceux nouvellement proposés figurent le vendredi en début de soirée (18h30) mais aussi le dimanche (12h45). La chaîne profitera comme elle l'avait fait précédemment des quatre week-ends internationaux masculins pour utiliser les créneaux d'exposition majeurs habituellement utilisés par la Ligue 1 et la Premier League mais aussi quatre autres le dimanche soir en prime time sur Canal+ lorsque le Top14 ne jouera pas.

                Le principe général tournera autour de deux hypothèses. La première avec la Ligue 1, la Premier League et le Top 14 programmés le même week-end. Dans ce cas, un match sera proposé le vendredi à 18h30 sur Canal + Sport, la journée classique au choix le samedi 14h30 ou également liberté sera offerte pour le vendredi à 18h30. La dernière rencontre continuera à se dérouler le dimanche après-midi à 14h45 ou à 12h45 si Canal+ diffuse des sports mécaniques.

                La seconde hypothèse en l'absence de Top 14 mais avec la Ligue 1 et la Premier League consistera à une diffusion d'un match décalé le samedi 15h15 et le second le dimanche après-midi, les autres rencontres restant uniquement sur le créneau du samedi à 14h30.


                montage Footofeminin

                Mercredi 29 Juillet 2020
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16671.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  #D1Arkema - L'ASJ SOYAUX : le point sur l'intersaison

                  Des changements structurels et dans l'effectif sont prévus pour le club charentais en attendant son passage devant la DNCG le 23 juin prochain. Le point.



                  Maintenu avec une dixième place au classement suite au retrait de trois points infligé par la Commission Fédérale de Contrôle des clubs (DNCG), le club charentais se prépare pour entamer une 41e saison au sein de l'élite nationale.

                  Les dirigeants sojaldiciens passeront cependant devant la DNCG pour présenter leur situation comptable de fin de saison alors que la commission avait infligé le 14 janvier dernier un retrait de trois points au classement sportif 2019/2020, l'encadrement de la masse salariale et l'interdiction de recrutement. La sanction des trois points de retrait au classement ayant été confirmée en appel.

                  Pour pouvoir se projeter pleinement sur la saison prochaine, le club qui a aussi lancé une cagnotte en ligne va devoir recevoir un avis favorable de la Commission Fédérale le 23 juin.

                  Vers une Société Anonyme

                  Les nouveaux dirigeants se préparent à faire évoluer la structure charentais. Après la fusion abandonnée il y a un an, Joël Cordeau et Louis Dupeyrat préparent la mise en place d'une nouvelle structure avec la création d'une S.A.S.P. (société anonyme sportive professionnelle), le premier comme Président, le second comme manager. Sur le banc, Sébastien Joseph va pouvoir honorer sa dernière année de contrat et a participé au recrutement.

                  Un changement de structuration qui serait un tournant dans un club familial mais qui souhaite muter vers une organisation plus professionnelle depuis déjà quelques saisons. Le club avec ce nouveau régime juridique travaillera en lien avec l'association pour continuer ce qui fait aussi la spécificité du club charentais.

                  Un mercato animé

                  Si l'intersaison précédente avait été calme grâce notamment à la professionnalisation de l'effectif avec l'augmentation des contrats fédéraux, celle qui s'achève est par contre l'échéance de nombreux contrats.

                  Et ces derniers entraînent une liste de départs. En attaque, Sarah Cambot et ses six buts (sur les 15 du club) n'a pas donné suite à l'offre du club charentais préférant celle de l'En Avant Guingamp. Dans le secteur offensif, Anissa Lahmari et Lucie Pingeon ne sont plus charentaises à la rentrée. La première vers une destination non connue, la seconde mettant sa carrière en retrait. Moins utilisée, la trentenaire Sarah Magnier, arrivée en cours de saison de Limoges, quitte aussi le club.

                  Le secteur défensif est aussi touché avec les titulaires Hawa Cissoko, intéressée par Chelsea, et Aurélie Rougé qui rentre en Martinique. Moins utilisée, Clémentine Canon s'ajoute à cette liste. Quand à la gardienne, Cassandra Moinet, elle n'est pas conservée.

                  Pas de souci par contre pour plusieurs joueuses clés en contrat jusqu'en 2021 : Romane Munich, Anna Clérac, Anaïs Dumont, Siga Tandia ou encore Laura Bourgouin.

                  Trois recrues étrangères attendues

                  Sébastien Joseph va compenser ses départs défensifs et offensifs. C'est notamment vers l'étranger que le club s'est penché ce qui ne lui est arrivé que rarement dans son histoire. Au rayon des arrivées annoncées par La Charente Libre : Paige Culver (26 ans), défenseure canadienne qui évoluait en Série A italienne sous les couleurs du club de Bari, A.S.D. Pink Sport Time, a donné son accord. Autre profil défensif, l'internationale suissesse de 25 ans, Nina Stapelfeldt, qui était en Belgique à Gand la saison écoulée, après un passage aux Pays-Bas sous les couleurs de Twente.

                  Le club recrute aussi français avec l'arrivée d'Emeline Saint-Georges qui ne sera restée qu'une saison à Lille. Formée à Lyon, l'internationale passée par toutes les sélections jeunes découvrira la D1 et a été officiellement annoncé ce vendredi 19 juin par le club.

                  Dans le secteur offensif, le club mise sur la Brésilienne Nara Estefânia DaCosta, buteuse et passeuse prolifique, au sein de l'Université de Bridgeport dans l'Iowa (États-Unis).

                  La milieu offensive Coralie Austry va aussi débarquer en Charente. Après avoir découvert la D1 avec Rodez, elle a connu la saison dernière la relégation en D2 du club ruthénois. Elle pourra donc renouer en D1 où elle compte déjà 51 matchs.

                  Tout n'est cependant encore finalisé au sein de l'effectif et une sixième recrue serait même envisagée.


                  montage ASJ Soyaux

                  Lundi 22 Juin 2020
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16627.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    #D1Arkema - DIJON FCO : le point sur l'intersaison

                    Avec seulement dix buts inscrits en 16 journées, Dijon a dû compter avant tout sur sa défense pour assurer son maintien, accrochant l'OL à domicile (0-0).


                    Yannick Chandioux entamera sa 3e saison en D1 (photo DFCO)



                    Yannick Chandioux a donc décidé de renforcer impérativement le secteur offensif. Pour sa quatrième saison à la tête de l'équipe, l'entraîneur qui fêtera ses 45 ans quelques jours avant la reprise va devoir aussi remplacer Élise Bussaglia qui a arrêté comme elle l'avait prévu sa carrière à l'issue de cette saison. Une fin de carrière achevée prématurément pour l'internationale aux 192 sélections qui va rejoindre les bancs de l'école après 20 saisons au plus haut niveau.

                    Outre cet arrêt, côté départs, la gardienne Emmeline Mainguy va se lancer dans une nouvelle expérience à l'étranger, Alexia Trevisan et Tatiana Solanet quittent aussi le club pour Thonon-Evian, tandis que Laura Bouillot qui conjuguait de front football et son emploi de peintre en bâtiment a décidé de prendre du recul avec les contraintes du haut niveau pour jouer à Is-Selongey (R1). Enfin, Pauline Dechilly a été libérée un an avant la fin de son contrat et ira se relancer chez le promu en D2, le RC Strasbourg.

                    Six prolongations, trois arrivées officialisées


                    Hélène Fercocq arrive à Dijon (photo DFCO)


                    Les autres joueuses en contrat jusqu'en 2021 poursuivent l'aventure : Océane Daniel, Genessee Daughetee, Solène Barbance, Elodie Nakkach, Elise Bonet et Carol Rodrigues auxquelles s'ajoutent les jeunes déjà présentes dans le groupe cette saison : Camille Pinel, Amanda Chaney, Coline Stephen et Inès Barrier

                    Les dirigeants du DFCO ont en plus prolongé plusieurs joueuses avec la gardienne Mylène Chavas, les défenseures Noémie Carage, Ophélie Cuynet et Léna Goetsch, la milieu Léa Declercq et l'attaquante Rose Lavaud.

                    Le recrutement a déjà les arrivées de la gardienne Maryne Gignoux en provenance de Fleury qui sera en concurrence avec Chavas. Salma Amani apportera son expérience dans le jeu dijonnais après avoir amené Issy dans l'élite. Autre arrivée, Hélène Fercocq qui quitte le relégué messin pour continuer à jouer en D1 et s'imposer dans le milieu de terrain dijonnais.

                    Des arrivées espérées en attaque

                    L'internationale nigeriane Désiré Oparanozie qui avait déjà annoncé son départ de Guingamp, s'est engagée officiellement avec Dijon pour deux saisons. Autre piste qui devrait prochainement aboutir, celle de l'attaquante américaine Sh'nia Gordon qui a découvert la D1 avec le FC Metz il y a quelques mois.

                    Le club fait aussi un pari avec Mylaine Tarrieu qui n'aura pas été épargnée par les blessures. En provenance de Bordeaux, c'est l'occasion pour cet espoir de se relancer.

                    Par ailleurs, une autre joueuse devait initialement arriver cet hiver et pour une durée d'un an et demi : l'internationale camerounaise Alexandra Takounda. La signature n'a pas pu aboutir pour des raisons administratives avant l'arrivée du Covid-19. Des joueuses avec lesquelles le club pour sa troisième saison en D1 pourraient espérer solutionner ses lacunes offensives.

                    Lundi 22 Juin 2020
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16629.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      #D1Arkema - Le HAC se prépare : le point sur l'intersaison

                      Le club normand accède à la D1 pour la première fois de sa jeune histoire. Son entraîneur Thierry Uvenard qui est conforté pour deux saisons au sein du club a déjà commencé à renforcer son effectif.


                      Le HAC se prépare à découvrir la D1



                      Créée en 2015-2016, l'équipe seniors féminine a franchi tous les échelons pour rejoindre l'élite, objectif affiché du Président havrais. Après trois saisons en Régional 1, l'arrivée de Thierry Uvenard à l'été 2017 et le projet du club ont vu leur espoir concrétiser par une accession en D2 et deux ans après en D1. Si la bataille s'annonçait disputée avec l'AS Saint-Étienne, la fin de saison prématurée et les décisions du COMEX ont tourné en faveur des Havraises. Pour Thierry Uvenard, le contrat avec le club a été renouvelé pour deux saisons. Cependant comme il le souhaitait, il sera accompagné d'une personne supplémentaire au sein de son staff avec l'arrivée annoncée par Paris Normandie de Samuel Fau, coach adjoint et préparateur physique de l'ASPTT Football de l'Albigeois, qui pourra aussi travailler sur la vidéo.

                      Au sein de l'effectif, la montée en poche, elles sont nombreuses à rester au club pour continuer dans la même dynamique. Néanmoins, quelques unes ont annoncé leurs départs ou non pas été reconduites. Parmi elles, Aurélie Gagnet, ancien Montpelliéraine, rentrée des États-Unis, qui avait pleinement satisfait son entraîneur mais a préféré répondre à la proposition du FC Nantes. Même situation pour Ikram Adjabi qui s'était vu proposer un renouvellement de contrat mais l'attaquante a préféré rejoindre un autre pensionnaire de D2, Orléans. Autres départs annoncés ceux de Laura Rueda et Léa Kergal en fin de contrat. L'entraîneur a annoncé que 12 des 20 joueuses de l'effectif écoulé restaient.

                      Le recrutement bien engagé

                      Le passage en Division 1 va aussi permettre aux clubs de généraliser les contrats fédéraux de son effectif, la limite étant de cinq en D2. Au rang des gardiennes, Constance Picaud et Ariana Anastasiadis (qui arrive de l'équipe U19) seront présentes mais le club aurait aussi enrôlé la gardienne d'Albi Olesya Arsenyeva permettant ainsi d'étoffer un secteur où le club avait été obligé de faire jouer une joueuse de champ, Kethna Louis, après la suspension de Picaud pour 2 matchs.

                      En défense, les cadres Jesse McDonough, Laurène Tresfield, Kethna Louis ou encore Deja Davis sont repartantes. Maya Neal, tout juste arrivée cet hiver, continue aussi mais doit se rétablir de sa blessure. Le club va s'attacher les services de Santana Sahraoui, formée au PSG, avant de jouer à Albi, La Roche et dernièrement Orléans.

                      En milieu de terrain, Sylia Koui ou encore Margaux Huaumé-Danet seront de la partie, mais pas Marine Allez, qui reste au club, mais arrête sa carrière de joueuse pour assurer la coordination de la section féminine. L'ex-Parisienne Lina Boussaha fait partie des recrues majeures. Le club s'attache enfin les services d'une Française de retour de ses études aux États-Unis avec Elise Legrout.

                      Dans le secteur offensif, le club a aussi entrepris des discussions qui vont aboutir à plusieurs arrivées dans les prochains jours : la dernière en date, la Franco-Camerounaise Luce Ewele. Le club pourra aussi s'appuyer sur ses buteuses Elodie Policarpo et Ashley Clark, ainsi que la locale Camille Philippe. Il faudra aussi compter sur l'Américaine, Allie Thornton, arrivée en cours de saison. Par contre, Marykate Bateman a décidé de quitter le club d'un commun accord pour rentrer aux États-Unis


                      La préparation connue

                      HAC - Reims (D1) / Samedi 25 juillet à Dieppe
                      HAC - Orléans (D2) / Samedi 1er août
                      HAC - Guingamp (D1) / Mercredi 5 août
                      Fleury (D1) - HAC / Samedi 8 août à Fleury-Mérogis
                      HAC - FC Nantes (D2) / Samedi 15 août à Argentan
                      HAC - Issy-les-Moulineaux (D1) / Samedi 22 août
                      HAC - St Malo (D2) / Samedi 29 août à Bayeux

                      Mardi 23 Juin 2020
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16631.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X