Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Division 1 Arkema 2020-2021

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #D1Arkema – les chiffres à connaître avant la 19e journée

    Avant le retour du championnat ce week-end, Footoféminin vous livre quelques statistiques et données à connaître autour des rencontres de la prochaine journée.




    Soyaux – Bordeaux (samedi 14h30 – Multisport 2) : une opposition déséquilibrée ?


    Dans le derby du week-end, qui des Bordelaises ou des Sojaldiciennes tireront leur épingle du jeu ? Si dans l’historique des confrontations entre les deux en D1 Arkema, l’issue a longtemps été en faveur de Soyaux (9 victoires et un nul sur les 10 premiers affrontements), les joueuses de Pedro Martinez Losa ont toutefois remporté les trois derniers duels entre les deux clubs.

    En prime, l’ASJ n’est parvenu à s’imposer qu’à une seule reprise chez lui sur les deux dernières saisons (2-1 contre Dijon lors de la J1 20-21). Des tendances qui n’incitent pas à l’optimisme côté charentais, à l’instar de certaines statistiques offensives lorsque l’on observe de plus près les occasions obtenues dans la danger zone*.

    Si Bordeaux est en effet la deuxième équipe de l’élite à se procurer le plus de frappes en proportion dans cet espace (133 sur 244 – 54,5%), Soyaux est lui 11e à ce niveau (50 sur 137 – 36,5%) juste devant Le Havre. Pire encore : l’ASJ est également l’équipe qui subit le plus de frappes en proportion dans cette zone juste après le Paris FC (123 sur 230 – 53,5%). Face à une équipe bordelaise qui cadre en prime ses tirs lors dans la danger zone (79 sur 133 – 59,4%, 2e de D1 sur ce secteur), la tâche s’annonce ardue.


    Fleury – Guingamp (samedi 14h30 – Multisport 4) : nul historique et le facteur Fleury

    Le duel entre les Floriacumoises et les Guingampaises peut rentrer dans l’histoire samedi. Les affrontements entre les deux équipes toutes compétitions confondues ne se sont en effet jamais terminé sur un match nul (4 victoires pour le FCF 91, 4 pour l’EAG) et ont toujours donné lieu à au moins un but.

    Ils ont en plus la particularité de n’avoir que rarement été à l’avantage de l’équipe qui reçoit (seulement 2 victoires à domicile sur les 8 duels, les deux en 2018). De quoi potentiellement inquiéter les hôtes, même si ces dernières auront sans doute une menace de moins.

    Friables sur coups de pied arrêtés avec la plus importante proportion de buts encaissés sur ces phases du championnat (11 sur 28 – 39,3%), les Franciliennes auront cependant face à elles la pire équipe offensivement à ce niveau (1 but sur 22 sur CPA – 4,55%). Reste toutefois le facteur Louise Fleury : sur les 20 buts qu’elle a inscrit en équipe A avec l’EAG toutes compétitions confondues, c’est bien son homonyme francilien qui lui réussit le mieux (4 réalisations).


    Issy – Montpellier (samedi 14h30 – Multisport 1) : plus dure sera la chute

    Au stade Le Gallo ce week-end, l’heure sera à la relance pour le GPSO 92 et le MHSC. Tous deux en souffrance en 2021, avec une seule victoire au compteur sur l’année civile en D1 Arkema, les deux clubs ne sont cependant pas sur la même dynamique.

    Si les Isséennes ont su limiter la casse sur les dernières rencontres (8 buts pris sur les 6 derniers matchs) après avoir été à la trêve la pire défense de l’élite depuis la création de la poule unique en 1992 (53 buts encaissés en 11 journées), les Montpelliéraines continuent elles de battre leurs records. Depuis leur absorption en 2001 par le MHSC, jamais ces dernières n’avaient encaissé autant de défaites (8) et de buts (31). Montpellier reste en prime l’équipe la plus inefficace défensivement du championnat (31 buts pris pour 23,7 xG** contre) juste devant… Issy (61 buts encaissés pour 45,8 xG contre).

    Suffisant pour offrir à aux hôtes le premier succès de leur histoire face au MHSC en D1 après les avoir fait chuter en janvier en Coupe de France ? En tout cas, Montpellier a déjà offert ce premier succès historique dans des oppositions directes à deux équipes cette saison (Dijon et Reims).

    Petite précision bonus : le GPSO 92 reste avec le Paris FC l’équipe qui a concédé le plus de penalties cette saison en D1 (6 pour 3 encaissés) alors que Montpellier est à ce jour le seul club de l’élite à n’avoir pas obtenu le moindre penalty en 2020-2021.


    Reims – Dijon (samedi 14h30 – Multisport 3) : un duel inédit

    Dans cette dernière opposition du samedi entre deux équipes revenues dans la bataille pour la première partie de tableau, le contexte sera tout d’abord nouveau : depuis sa montée en 2019, jamais les Rémoises n’avaient reçu les Dijonnaises sur leur pelouse. La faute à une saison 2019-2020 qui s’était terminée prématurément.

    En prime, si Reims reste toujours l’équipe la plus efficace de D1 et l’une des toutes meilleurs à ce niveau en Europe (30 buts marqués pour 17,8 xG), Dijon sait lui se montrer assez solide derrière, faisant de ce dernier le deuxième club le plus efficace défensivement de l’élite (30 buts encaissés pour 35 xG contre).

    De quoi donner un nouveau match nul comme lors des deux seuls duels entre les deux équipes en D1 ? Une chose est sûre : jamais le DFCO n’a enchaîné deux succès consécutifs hors de ses bases en D1, tout comme le SDR n’a jamais enchaîné trois victoires à domicile dans l’élite.


    Lyon – Le Havre (mercredi 17h00 – Canal + Sport) : choc des extrêmes

    Pour son retour au championnat après l’épidémie de Covid-19 vécue ces dernières semaines, l’OL aura face à lui la lanterne rouge du championnat. De quoi sans doute lui permettre de se remettre en jambes dans ce match à domicile décalé en semaine.

    Le Havre présente le pire bilan à l’extérieur pour une équipe de D1 cette saison avec Issy (4 points en 9 rencontres) en plus d’afficher le plus faible tir ratio*** de l’élite (23,4% soit une frappe havraise pour 4,3 tirs adverses en moyenne) ainsi que le second pire taux de frappes cadrées (39,8%).

    Reste à savoir si les coups de pied arrêtés seront de nouveau clés dans ce duel. Pour rappel à l’aller, ils avaient été un facteur déterminant de la rencontre, Lyon inscrivant ses trois buts sur ces phases de jeu. Et derrière Soyaux, le HAC (4 buts sur 12 – 33,3%) et l’OL (18 sur 55 – 32,7%) restent les deux équipes qui marquent le plus en proportion sur CPA en D1.

    Ndlr : la rencontre prévue Paris FC-PSG a été reportée à une date ultérieure.


    Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

    *Danger Zone : l’espace du terrain où sont inscrits la majorité des buts en football. Il est situé entre l’entrée de la surface de réparation et la cage et fait la largeur de la surface de but.

    **xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

    ***Tir ratio : nombre de tirs effectués / (nombre de tirs effectués + nombre de tirs subis) x 100. Si le résultat est supérieur à 50%, l’équipe tire plus que son opposant et inversement si le résultat est inférieur à 50%.

    Vendredi 16 Avril 2021
    Daniel Marques

    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17186.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #D1Arkema - Comment ont joué les 71 internationales de la D1 Arkema convoquées en sélection ?

      Du 5 au 13 avril, la fenêtre internationale FIFA a permis 71 joueuses internationales étrangères ou françaises évoluant en D1 de participer ou non à des rencontres internationales. Le récapitulatif


      Le Canada avait deux joueuses parisiennes (Lawrence, Huitema) et une Bordelaise (Gilles), mais pas la Lyonnaise Buchanan


      ISSY

      Néant

      MONTPELLIER
      Australie : Fowler (vs Allemagne 56 minutes+vs Pays-Bas 45 minutes)
      Autriche : Puntigam (vs Finlande 45)
      Finlande : Engman (vs Autriche 90*)
      Pays-Bas : Dekker (vs Espagne 0+vs Australie 0)
      Slovaquie : Škorvánková (vs Mexique 55+vs Slovénie 24)
      Pays-Bas U23 : Weerden (vs Belgique U23 90)
      Luxembourg : Miller (MHSC B) (vs Liechtenstein 90)
      France : Torrent (vs Angleterre 84+vs États-Unis 60)
      France : De Almeida (vs Angleterre 90+vs États-Unis 90)
      France U23 : Lakrar (vs Soyaux 69)
      France U23 : Belloumou (vs Soyaux 69)

      FLEURY
      Pologne : Grabowska (vs Suède 90)
      France U23 : Piga (vs Soyaux 69)

      GUINGAMP
      Cameroun : Ngock Yango (vs Chili 90+90)
      Australie : Brock (vs Allemagne 34+vs Pays-Bas 78)
      France A : Durand (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)
      France A : Fleury (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)
      France U23 : Daoudi (vs Soyaux 45)
      France U23 : Lahmari (vs Soyaux 69)
      France U23 : Le Mouël (vs Soyaux 45)

      REIMS
      Cameroun : Mayi Kith (vs Chili 90+85)
      Cameroun : Awona (vs Chili 90+0)
      Ukraine : Kravets (vs Irlande du Nord 90+68)
      France : Deslandes (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)
      France U23 : Doucouré (vs Soyaux 75)
      France U23 : Ouchene (vs Soyaux 45)
      France U23 : Bussy (vs Soyaux 90)

      DIJON
      France : Khelifi (vs Angleterre 0+29)
      France U23 : Chavas (vs Soyaux 90)
      France U23 : Fercocq (vs Soyaux 69)

      SOYAUX
      Cameroun : Akaba Edoa (vs Chili 12+32)

      BORDEAUX
      Canada : Gilles (vs Pays de Galles 90+vs Angleterre 90)
      Pays-Bas : Snoeijs (vs Espagne 0+vs Australie 16)
      France : Périsset (vs Angleterre 6+vs États-Unis 90)
      France : Palis (vs Angleterre 59+vs États-Unis 45)
      France : Thibaud (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)
      France : Cascarino (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)
      NB. Dufour appelée avec l'équipe de France a déclaré forfait

      LE HAVRE
      Chili : Lara (vs Cameroun 90*+90)
      Islande : Kristjánsdóttir (vs Italie 0+45)
      Islande : Hauksdóttir (vs Italie 0+90)
      Islande : Thorvaldsdóttir (vs Italie 16+75)
      France : Picaud (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)

      PARIS FC
      Suisse : Aigbogun (vs République tchèque 64+90)
      Suisse : Sow (vs République tchèque 64+35)
      Finlande : Sällström (vs Autriche 79)
      France : Jaurena (vs Angleterre 31+vs États-Unis 90)
      France : Jean-François (vs Angleterre 0+vs États-Unis 0)
      France U23 : Laplacette (vs Soyaux 21)

      *Sortie lors des arrêts de jeu

      PSG
      Chili : Endler (vs Cameroun 90+90)
      Suisse : Bachmann (vs République tchèque 90+70)
      Canada : Lawrence (vs Pays de Galles 90+vs Angleterre 90)
      Canada : Huitema (vs Pays de Galles 69+vs Angleterre 32)
      Allemagne : Däbritz (vs Australie 72+vs Norvège 45)
      Danemark : Nadim (vs Irlande 90+vs Pays de Galles 0)
      Danemark : Bruun (vs Irlande 71+vs Pays de Galles 0)
      Espagne : Paredes (vs Pays-Bas 90+vs Mexique 0)
      Pologne : Dudek (vs Suède 90)
      États-Unis : Cook (vs Suède 0+ vs France 0)
      France : Katoto (vs Angleterre 90+vs États-Unis 45)
      France : Diani (vs Angleterre 84+vs États-Unis 0)
      France : Geyoro (vs Angleterre 90+vs États-Unis 45)
      France : Baltimore (vs Angleterre 90+vs États-Unis 45)
      France : Morroni (vs Angleterre 90+vs États-Unis 0)
      France : Périsset (vs Angleterre 6+vs États-Unis 90)
      France U23 : Simon (vs Soyaux 15)

      LYON
      Angleterre : Parris (vs France 45+vs Canada 79)
      Espagne : Gallardo (vs Pays-Bas 0+vs Mexique 90)
      Belgique : Cayman (vs Norvège 45+vs Irlande 90)
      France : Le Sommer (vs Angleterre 0+vs États-Unis 90)
      France U23 : Bacha (vs Soyaux 90)
      France U23 : Malard (vs Soyaux 90)
      NB : initialement convoquées, les joueuses suivantes n'ont pas été retenues soient positives à la COVID-19, soient pour avoir été cas contact : Henry, Karchaoui (France), Macário (États-Unis), Maroszán (Allemagne)

      Samedi 17 Avril 2021
      Sebastien Duret

      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a17189.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #D1Arkema - Des internationales en quarantaine, le HAC sanctionné

        Les voyages en dehors de l'Union Européenne sont soumis à des restrictions et notamment une période d'isolement de 7 jours lors du retour en France. Si une dérogation sous conditions existe depuis la mi-mars, toutes les joueuses n'ont pas pu en bénéficier.


        La Guingampaise Jeannette Grace ngock Yango doit respecter sept jours d'isolement après son retour de Turquie (photo La Roja)



        Sous la pression des clubs masculins début mars, le gouvernement français avait permis de déroger à la période d'isolement de sept jours pour les internationaux revenant d'une sélection ayant joué hors de l'Union Européenne. Mais les dispositions dérogatoires sont soumises au respect d'un protocole sanitaire dont le voyage en vol privé pour les déplacements des joueuses et notamment leur retour en France.

        Les dix derniers jours consacrés aux sélections ont entraîné plusieurs joueuses évoluant en D1 à se rendre hors du périmètre européen et notamment le barrage qualificatif pour les Jeux Olympiques entre le Chili et le Cameroun disputé sur le sol turc. L'enjeu était majeur avec une place aux JO pour ces internationales et ce sont six joueuses (deux Chiliennes et quatre Camerounaises) qui ont pris la direction d'Alanya. Au terme des deux rencontres jouées les 10 avril (Chili 2-1 Cameroun) et le 13 avril (0-0), les joueuses ont rallié la France mais pas dans les mêmes conditions.

        Si la Chilienne Christiane Endler qui joue avec le PSG dimanche en Ligue des Champions a pu bénéficier d'un vol privé, cela n'a pas été le cas des Camerounaises évoluant à Reims (Easther Mayi Kith, Marie-Aurelle Awona), Guingamp (Grace Ngock Yango) et Soyaux (Michelle Akaba). La première n'a donc pas de période d'isolement à respecter contrairement aux Camerounaises qui sont contraintes d'y rester sept jours et vont donc manquer leurs matchs de championnat ce samedi.

        D'autres joueuses étaient aussi concernées par des rencontres hors périmètre, comme l'Ukrainienne Darya Kravets de retour d'Irlande du Nord qui manquera aussi son match avec Reims ce samedi, tandis que d'autres pourront avec le respect du protocole imposé pourront évoluer avec leur club ce week-end comme les Parisiennes et Lyonnaises à l'occasion du quart de finale de Ligue des Champions ce week-end.

        Ekaterina Tyryshkina écope d'un match, un point avec sursis pour le HAC

        Le non respect des mesures et consignes sanitaires peut entraîner des sanctions disciplinaires comme nous l'avions précédemment évoqué (=> lire ici). C'est ce que la Havraise et internationale russe a connu.

        Saisi du dossier, la Commission Fédérale de Discipline a infligé un match à la milieu de terrain du HAC qui avait pris part à la rencontre face à Bordeaux le 27 février, quatre jours seulement après avoir été avec sa sélection en Turquie. Elle manquera donc le match décalé face à Lyon mercredi prochain.

        Le non respect des sept jours d'isolation a aussi entraîné une sanction envers le club puisque celui-ci écope d'un retrait d'un point avec sursis.

        Samedi 17 Avril 2021
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ne_a17187.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #D1Arkema - J19 : BORDEAUX aux portes de l'Europe, un milieu de tableau dense et le maintien perdura à trois

          Retrouvez les informations sur les rencontres de la 19e journée de championnat


          Samedi 17 avril 2021
          - 14h30 décalé à 15h00 (Multisports 1)
          GPSO92 ISSY - MONTPELLIER : 0-3 (0-2)
          Boulogne-Billancourt (Stade Le Gallo)
          Arbitres : Vanessa Cruchon assistée de Clothilde Brassart et Stéphanie Di Benedetto

          0-1 Lena PETERMANN 18' (Centre de Mondésir dévié par Petermann. Fowler en retrait, récupère et voit sa frappe contrée par Barclais au point de penalty. Le ballon arrive sur la droite à Petermann à 8 m qui se défait du marquage de Butel d'une roulette et conclut d'une frappe croisée du droit)
          0-2 Mary FOWLER 31' (Sur un centre venu de la droite de Mondésir, Barclais face à son but, protège avant de voir son dégagement contré par le pied gauche Fowler à 3 m du but, Philippe est surprise et ne peut intervenir)
          0-3 Elisa DE ALMEIDA 90+1' (Touche côté gauche de Belloumou pour Engman qui remet à Fowler. La déviation de cette dernière trouve De Almeida qui s'enfonce dans la surface et ouvre son pied droit à 8 m pour enrouler son ballon dans le petit filet opposé)

          Avertissements : Borgella 42' et 68', Mbakem Niaro 81' ; Škorvánková 43', Petermann 78'
          Expulsion : Borgella 68'

          Issy
          Philippe ; Barclais, Butel (c), Debonne, Pinot (Mills 46') ; Pantuso (Louis 46'), Ribeiro ; Teinturier (Mbakem Niaro 66'), Kaabachi, Rabanne ; Borgella
          Banc : Froger (G), Louis, Creus, Mills, Mbakem Niaro, Peruzzetto, Boudaoud
          Montpellier
          Schmitz ; Lakrar, Dekker, Pankratz, Belloumou ; Škorvánková (Blanc 88'), De Almeida, Puntigam ; Mondésir (Engman 69'), Petermann (c) (Weerden 78'), Fowler
          Banc : Perrault (G), Weerden, Engman, Nicoli, Blanc, Coquet, Garcia Augier
          Suspendue : Iva Landeka


          Samedi 17 avril 2021 - 14h30 (Multisports 2)
          SOYAUX - BORDEAUX : 0-2 (0-1)
          Soyaux (Stade Léo Lagrange)
          Arbitres : Victoria Beyer assistée de Nabila Zaouak et Siham Boudina

          0-1 Ghoutia KARCHOUNI 25' (Snoeijs cherche à centrer depuis la droite, Tandia renvoie aux 18 m où Karchouni reprend du cou-du-pied droit pour expédier en force le ballon sous la barre)
          0-2 Khadija SHAW 70' s.p. (Main de Collin dans la surface. Shaw frappe le penalty du droit sur la droite de Munich partie côté opposé)

          Avertissements : Cazeau 45+3', Bourgouin 64', Collin 69' ; Shaw 42', Gilles 62'

          Soyaux
          Munich ; Dumont, Tandia (c), Tamires (Collin 45'), Avant ; Couturier ; Cazeau, Donnary (Benoit 72'), Grégoire, Bourgouin ; Stapelfeldt (Roux 60')
          Banc : Bottega (G), Collin, Culver, Benoit, Surpris, M'Bassidje, Roux
          Suspendue : Kelly Gadea
          Suspendue au prochain avertissement : Siga Tandia
          Bordeaux
          Moorhouse ; Lardez (Palis 71'), Gilles (c), Thibaud, Chatelin ; Karchouni, Jaurena, Périsset, Garbino (Lavogez 73') ; Snoeijs (Dufour 86'), Shaw
          Banc : Bruneau (G), Cascarino, Lavogez, Cardia, Berkely, Palis, Dufour
          Suspendue au prochain avertissement : Estelle Cascarino


          Samedi 17 avril 2021 - 14h30 (Multisports 3)
          REIMS - DIJON : 2-1 (2-1)
          Bétheny (Stade Louis Blériot 2)
          Arbitres : Romy Fournier assistée de Camille Daas et Jennifer Barrocas

          1-0 Noémie CARAGE 13' c.s.c. (Lancée sur la droite par Doucouré, Herrera centre dans la surface et Carage du talon droit dévié le ballon qui va se loger au ras du poteau gauche de Chavas)
          2-0 Mélissa GOMES 29' (Côté droit, Ouchene joue avec Corboz qui glisse pour Gomes côté droit de la surface dans le dos de la défense, elle croise sa frappe du droit depuis l'angle des 5,5m. Chavas touche du pied mais ne peut empêcher le ballon de finir dans le but)
          2-1 Désiré OPARANOZIE 36' (Nakkach à droite centre dans l'axe. Doucouré de la tête envoie le ballon sur le poteau gauche de son but et Oparanozie est la plus prompte pour reprendre du droit à 2 m)

          Avertissements : Deslandes 54', Oparanozie 90+1' ; Khelifi 37'

          Reims
          Tullis-Joyce (c) ; Doucouré, van der Linden, Deslandes, Philippe ; Ouchene, Joly (Rapp 68'), Corboz ; Herrera, Gomes (Romanenko 89'), Bussy (Kerner 90+4')
          Banc : Dupupet (G), Kerner, Romanenko, Rapp, Lejeune, Esposito, De Proft
          Suspendues au prochain avertissement : Magou Doucouré, Easther Mayi Kith
          Dijon
          Chavas ; Goetsch, Cuynet (c), Carage, Daughetee ; Nakkach, Declercq (Barrier 87') ; Barbance (Lavaud 66'), Khelifi, Gordon (Stephen 80') ; Oparanozie
          Banc : Pinel (G), Fercocq, Lavaud, Barrier, Bonet, Chaney


          Samedi 17 avril 2021 - 14h30 (Multisports 4)
          FLEURY - GUINGAMP : 0-2 (0-1)
          Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet - Terrain Walter Felder)
          Arbitres : Savina Elbour assistée de Jennifer Maubacq et Mélissa Rossignol

          0-1 Faustine ROBERT 17' (Fleury accélère à gauche, éliminant Piga avant de centrer en retrait au sol pour trouver Robert qui reprend en force du gauche à 6 m au second poteau)
          0-2 Faustine ROBERT 79' s.p. (En voulant dégager le ballon à la limite de la surface, Chatelain touche le tibia de Daoudi. Penalty tiré par Robert du droit sur la droite de Heil partie du bon côté)

          Avertissements : Chatelain 52' et 78' ; Grabowska 24' ; Brock 16', Peniguel 90+3'
          Expulsion : Chatelain 78'

          Fleury
          Heil ; Fernandes (c), Piga, Sandvej, Samin ; Karlsen (Diaz 80') ; Chapelle (De Jongh 46'), Eninger, Bigot, Grabowska (Makanza 61') ; Chatelain
          Banc : Brinon (G), Makanza, Diaz, Leroy, Sissoko, De Jongh, Chabane
          Suspendue : Léa Le Garrec
          Suspendue au prochain avertissement : Maureen Bigot
          Guingamp
          Durand (c) ; Mansuy, Brock, Renard, Jézéquel ; Le Mouël (Diaby 77'), Daoudi ; Robert (Peniguel 88'), Lahmari (Traoré 60'), Fleury ; Cambot
          Banc : Le Page (G), Sotier, Diaby, Traoré, Tall, Peniguel, Coquil
          Suspendue au prochain avertissement : Anissa Lahmari


          Mercredi 21 avril 2021 - 17h00 (Canal + Sport)
          LYON - LE HAVRE
          Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center)
          Arbitres : Charlène Laur assistée de Amira Locutura et Méline Laurant

          Lyon

          Le Havre
          Suspendue : Ekaterina Tyryshkina
          Suspendues au prochain avertissement : Assimina Maoulida, Melike Pekel, Andrea Rán Snæfeld Hauksdóttir


          Date à préciser : semaine du 3 mai (si PSG qualifié en demi-finale de Ligue des Champions ; 15 mai si éliminé)
          PARIS FC - PARIS-SAINT-GERMAIN
          Bondoufle (Stade Robert Bobin)




          Samedi 17 Avril 2021
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...is_a17182.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #D1Arkema - Matchs remis : la programmation actualisée

            La FFF a actualisé la programmation des matchs reportés de D1 Arkema. OL - HAC annoncé initialement ce 21 mars a été décalé au 30 avril.




            16e journée
            Lyon - PSG : reste à fixer (week-end du 29 mai)

            17e journée
            GPSO92 Issy - Paris FC : fixé au samedi 1er mai à 14h30 (Foot+)

            18e journée
            Paris FC - FC Fleury 91 : fixé au samedi 24 avril à 14h30 (Foot+)
            Guingamp - Lyon : fixé au samedi 24 avril à 15h15 (Canal+ Sport)

            19e journée
            Lyon - Le Havre : re-fixé au vendredi 30 avril à 18h30 (Canal+ Sport)
            Paris FC - PSG : fixé au jeudi 6 mai à 18h30 (Canal+ Sport)

            Mardi 20 Avril 2021
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17164.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #D1Arkema - Frédéric MENDY à Montpellier : clap de fin

              Écarté de l'équipe féminine depuis la lourde défaite face à Reims (0-4), le 27 mars dernier, le club montpelliérain et Frédéric Mendy se sont séparé d'un commun accord.


              photo MHSC



              Il n'aura pas fallu attendre la fin de saison pour que l'annonce soit officielle, Frédéric Mendy ne finira pas la saison à la tête de l'équipe de D1 dont il y avait été mis à l'écart depuis trois semaines.

              Lors du dernier match de championnat, le Directeur Sportif Jean-Louis Saez, officiait à sa place mais lors des entraînements c'est John Utaka avec Baptiste Merle qui avaient pris le relais.

              Si Frédéric Mendy a été fidèle à son club ayant eu plusieurs fonctions de formateur et d'entraîneur depuis quelques saisons, il avait accepté l'équipe de D1 en 2019. Mais la deuxième saison n'aura pas été à la hauteur des ambitions héraultaises et les performances les plus mauvaises (8 défaites) depuis que le MHSC évolue en D1 ont accéléré la décision. Ce jeudi, le club indiquait : "Le MHSC et Frédéric Mendy ont décidé d’un commun accord de mettre un terme à leur collaboration. Frédéric Mendy quitte donc ses fonctions d’entraîneur de l’équipe féminine qui sera entraînée jusqu’à la fin de la saison par Baptiste Merle et John Utaka avec l’expertise de Jean-Louis Saez, Directeur Sportif de la section."

              John Utaka s'occupait jusqu'à présent des attaquants au sein du club alors que Baptiste Merle était déjà dans le staff technique du club. Mais ils ne disposent pas des diplômes nécessaires à ce niveau au contraire de Jean-Louis Saez qui avait été à la tête de l'équipe jusqu'en 2019, et est qualifié pour permettre au club d'être en règle jusqu'à la fin de saison.

              Jeudi 22 Avril 2021
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...in_a17200.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #D1Arkema - BORDEAUX sous la protection du Tribunal de commerce

                Le Président du club bordelais a annoncé ce jeudi après-midi que celui-ci était mis sous la protection du Tribunal de commerce à la suite du retrait de son seul actionnaire américain King Street.





                Alors que l'équipe première masculine lutte pour le maintien, l'équipe féminine est en passe de se qualifier pour la Ligue des Champions. Mais la situation financière n'est pas aussi flamboyante et l'actionnaire King Street, a annoncé ne plus souhaiter « soutenir le club et financer ses besoins actuels et futurs.

                Une situation qui a amené le Président du club, Frédéric Longuépée, a placé le club sous la protection du Tribunal de commerce. Un mandataire sera nommé. Un mandataire ad hoc a été nommé, il sera chargé d’assister le FC Girondins de Bordeaux dans sa recherche d’une solution durable.

                L'objectif de cette procédure permet en cas de difficultés insurmontables, d'éviter d'être dans l'immédiat en état de cessation des paiements. La procédure vise à mettre temporairement le club à l’abri de ses créanciers pour lui donner le temps de trouver un repreneur. Si aucune solution viable ne venait à être trouvée cela pourrait aller jusqu'à une liquidation de la structure professionnelle.

                Quel impact pour les féminines ?

                A ce stade, difficile d'en juger car l'avenir n'est pas connu sur l'issue de cette mise sous protection. Dans l'immédiat, le club se laisse un peu de temps pour trouver une issue. Si la situation ne s'améliorait, cela pourrait avoir un impact sur le budget global du club mais aussi alloué aux féminines, sans pour autant influencer sur leur niveau sportif.

                C'est avant tout l'équipe première masculine qui pourrait être impactée sportivement. Mais avec des moyens moindres, une réorganisation financière du club en fonction des éventuels repreneurs, la dynamique actuelle pourrait être impactée alors que l'Europe n'a jamais été aussi proche.

                Jeudi 22 Avril 2021
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ce_a17201.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • Autant que l’equipe masculine descende je m’en fou, autant l'équipe féminine c’est vraiment pas cool, elle travaillait bien et avait depassé Paris FC et Montpellier, et c’etait donc cool d’avoir une nouvelle equipe a un vrai bon niveau. C’etait bon pour le Championnat.

                  Commentaire


                  • #D1Arkema - J18: L'OL revient à un point du PSG, le PARIS grimpe à la 4e place

                    Trois semaines après les quatre premières rencontres, les deux matchs en retard de la 18e journée se déroulaient ce samedi. Dans le derby francilien, le PFC a disposé de Fleury (2-0) tandis que l'OL a facilement disposé de Guingamp.


                    Samedi 24 avril 2021
                    - 14h30 (Foot+)
                    PARIS FC - FLEURY : 2-0 (1-0)
                    Paris (Stade Sébastien Charléty)
                    Arbitres : Victoria Beyer assistée de Clothilde Brassart et Bérengère Jourdain

                    1-0 Coumba SOW 14' (Corner côté gauche de Thiney frappé à mi-hauteur qui trouve Sow plein axe aux 5,5m pour couper du plat du pied droit et trouver le petit filet droit)
                    2-0 Daphné CORBOZ 70' (Matéo côté gauche de la surface centre en retrait sur Corboz à l'entrée de la surface qui reprend du droit et place le ballon dans la lucarne droite)

                    Avertissement : Jean-François 79'

                    Paris FC
                    Nnadozie ; Laplacette, Soyer (Ould Hocine 81'), Greboval, Aigbogun ; Jean-François, Vaysse, Corboz ; Matéo (Catala 73'), Thiney (c), Sow (Binate 75')
                    Banc : Pecharman (G), Ould Hocine, Catala, Neller, Binate, Ndongala, Ribadeira
                    Fleury
                    Heil ; Fernandes (c), Piga (Makanza 57'), Sissoko, Sandvej (Karlsen 46'), Samin ; Bigot, Chabane, Grabowska ; De Jongh ; Diaz (Leroy 84')
                    Banc : Brinon (G), Bavueza Tongi, Makanza, Karlsen, Leroy, Howyan
                    Suspendues : Le Garrec, Chatelain
                    Suspendues au prochain avertissement : Bigot, Grabowska


                    Samedi 24 avril 2021 - 15h15 (Canal + Sport)
                    GUINGAMP - LYON : 0-5 (0-3)
                    Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi")
                    Arbitres : Savina Elbour assistée de Clémentine Dubreil et Mélissa Rossignol

                    0-1 Amandine HENRY 9' (Corner depuis la droite de Marozsán frappé tendu et repris d'une tête décroisée par Henry à 7 m)
                    0-2 Catarina MACARIO 13' (Marozsán lance Cascarino sur la droite qui centre en retrait plein axe pour la reprise croisée du droit de Macário à 10 m)
                    0-3 Delphine CASCARINO 22' (Le Sommer récupère et lance Cascarino côté droit qui part de la ligne médiane vers le but guingampais échappant au marquage de Renard pour venir fixer la gardienne à 10 m et conclure d'un plat du pied droit croisé dans le petit filet)
                    0-4 Laura BROCK 68' c.s.c. (Malard s'avance à 20 m et sert côté gauche de la surface Macário qui centre fort au sol, Brock dévie du droit au premier poteau contre son camp sous la pression de Malard)
                    0-5 Melvine MALARD 89' (Servie par Macário, Malard s'avance sur la droite de la surface, crochète devant Mansuy puis conclut du plat du pied gauche à 7 m, le ballon passant entre les jambes de Durand)

                    Avertissements : Lahmari 25', Traoré 86' ; Cascarino 41', Buchanan 71'

                    Guingamp
                    Durand (c) ; Mansuy, M.Renard, Brock, Jézéquel ; Robert (Peniguel 74'), Lahmari, Le Mouël (Traoré 41'), Daoudi (Ngock Yango 67'), Fleury ; Cambot
                    Banc : Imlak (G), Sotier, Diaby, Ngock Yango, Traoré, Tall, Peniguel
                    Suspendues au prochain avertissement : Lahmari, Brock
                    Lyon
                    Bouhaddi ; Carpenter (Cayman 60'), Buchanan, W.Renard (c), Bacha ; Macário, Henry, Marozsán ; Cascarino (Kumagai 77'), Le Sommer, Parris (Malard 60')
                    Banc : Gallardo (G), Kumagai, Majri, Cayman, Benyahia, Karchaoui, Malard




                    Issy
                    Suspendue : Borgella

                    Soyaux
                    Suspendue au prochain avertissement : Collin

                    Bordeaux
                    Suspendue au prochain avertissement : Gilles

                    Le Havre
                    Suspendue : Ekaterina Tyryshkina
                    Suspendues au prochain avertissement : Maoulida, Hauksdóttir, Pekel

                    Samedi 24 Avril 2021
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ce_a17206.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #D1Arkema - OL : Sonia BOMPASTOR remplace Jean-Luc VASSEUR

                      Eliminé de la Ligue des Champions, deuxième du championnat derrière le PSG, pour le moment, l'OL n'est pas dans ses standards et les réflexions en interne ont amené à la séparation entre Vasseur et l'OL. La nomination de sa remplaçante s'est fait en interne et pour la première fois, ce sera une femme.


                      photo OL



                      La saison n'est pas encore terminée mais l'OL ne glanera pas autant de trophées que la saison précédente et l'élimination de la Women’s Champions League dès les quarts de finale par le PSG, une première depuis six ans a amené une remise en question.

                      Si certains facteurs n'ont pas facilité la saison de l'OL telles que les longues absences de Griedge Mbock et Ada Hegerberg, blessées de longue durée ou encore la vague de Covid ayant touché plus de la moitié de l’effectif, les discussions menées en interne ont amené l’Olympique Lyonnais à prononcer le départ de Jean-Luc Vasseur, d'une décision commune, précise le club dans son communiqué, mettant fin à leur collaboration à compter de ce mardi 27 avril 2021.

                      Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot ont rencontré l’ensemble du groupe professionnel féminin ce mardi matin pour lui notifier cette décision, a indiqué le club avant d’informer de la nomination de Sonia Bompastor en qualité d’entraîneur principal jusqu’au 30 juin 2023. Directrice de l’académie féminine depuis 2013, titulaire du DEF et du formateur, l’ancienne internationale française prend la direction de l’équipe avec laquelle elle a évolué durant 6 saisons, remportant notamment 6 championnats de France, 3 Coupes de France et 2 Champions League dont la 1ère du club en 2011.

                      Le premier objectif sera désormais de remporter un 15ème titre consécutif de champion de France dont le match clé pourrait avoir lieu dans un mois face au PSG. D'ici-là, elle prendra ses marques dès vendredi prochain avec la réception de la lanterne rouge du championnat, Le Havre. Elle sera assistée dans sa mission par Camille Abily, qui devient sa première adjointe.

                      53 matchs, 47 victoires, 193 buts



                      A la tête de l'équipe depuis l'été 2019, Jean-Luc Vasseur a conquis avec l'OL la saison dernière les quatre trophées en jeu. Cette saison, les annulations de la Coupe de France et du Trophée des Championnes ont réduit les possibilités à deux titres. Mais la récente élimination en Ligue des Champions a compromis un trophée et seul le championnat subsiste.

                      Jean-Luc Vasseur aura dirigé 53 matchs officiels, avec 47 victoires, 4 nuls et 2 défaites, 193 buts marqués et 18 encaissés.

                      Sonia BOMPASTOR : "L'avantage est que je connais le club"

                      "En 8 ans à l'Academy, on a mis en place un vrai projet. On l'applique de l'école de foot au centre de formation. Un des piliers est l'ADN, la philosophie de jeu. L'idée est d'avoir un jeu de possession. Le changement se fait en cours de saison, c'est forcément particulier. La séance de ce matin était bonne, avec de beaux buts et une belle technique affichée. C'est de bon augure pour la suite. L'avantage est que je connais le club. J'avais des liens avec Jean-Luc Vasseur donc je connais comment travaille le groupe pro. La priorité est de remobiliser tout le monde en vue du titre."

                      Mardi 27 Avril 2021
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...UR_a17213.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #D1Arkema – L'OL reprend provisoirement la tête, le PARIS tranquille devant ISSY

                        Retrouvez les deux matchs en retard joués ce week-end.


                        Samedi 1er mai 2021
                        - 14h30 (Foot+)
                        GPSO 92 ISSY - PARIS FC : 0-4 (0-3)
                        Boulogne-Billancourt (Stade Marcel Le Gallo)
                        Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Solenne Bartnik et Valérie Todeschini

                        0-1 Théa GREBOVAL 7' (Coup franc à 21 m de Greboval qui enroule du gauche pour placer le ballon dans la lucarne droite de Philippe battue)
                        0-2 Théa GREBOVAL 36' (Corner côté droit frappé par Thiney, prolongé par la défenseure Mills, et dévié de la tête par Greboval plein axe à 5 m pour envoyer le ballon sous la barre)
                        0-3 Gaëtane THINEY 41' s.p. (Main de Barclais sur un centre d'Aigbogun. Thiney le frappe du droit et prend Philippe à contre-pied sur sa droite)
                        0-4 Clara MATEO 56' (Long ballon en profondeur de Soyer depuis la défense pour lancer Matéo qui prend Butel de vitesse, entre côté droit de la surface et croise sa frappe du droit de 8 m vers le petit filet droit de Philippe)

                        Avertissements : Louis 87', Mills 90+3' ; Laplacette 4', Corboz 27'

                        Issy
                        Philippe ; Boudaoud, Butel (c) (Pantuso 76'), Mills, Barclais ; Pereira (Bayo 63'), Ribeiro (Teinturier 46') ; Mbakem Niaro, Kaabachi, Rabanne ; Louis
                        Banc : Froger (G), Pantuso, Zemzem, Creus, Teinturier, Bayo, Pinot
                        Suspendue : Borgella
                        Paris FC
                        Nnadozie ; Laplacette (Savin 58'), Soyer, Greboval (Ould Hocine 46'), Aigbogun ; Corboz, Vaysse, Jean-François ; Sow (Sällström 71'), Thiney (c), Matéo
                        Banc : Pecharman (G), Ould Hocine, Ferreira, Sällström, Catala, Savin, Ribadeira


                        Vendredi 30 avril 2021 - 18h45 (Canal + Sport)
                        LYON - LE HAVRE : 5-1 (3-1)
                        Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
                        Arbitres : Charlène Laur assistée de Amira Locutura et Méline Laurant

                        1-0 Amandine HENRY 4' (Corner depuis la droite de Majri dévié au premier poteau d'une tête décroisée par Renard. Le ballon est renvoyé par le poteau droit et revient sur le tibia gauche de Henry qui le pousse dans le but)
                        2-0 Amel MAJRI 20' (Centre depuis la droite de Cascarino qui arrive au second poteau sur Maroszán qui remet du droit en retrait pour la reprise d'une tête décroisée de Majri des 5,5 m vers le petit filet gauche de Picaud)
                        2-1 Berglind THORVALSDOTTIR 22' (Double une-deux entre Renard et Bouhaddi sur le couloir gauche qui remet le ballon plein axe à l'entrée de la surface. Lara récupère le ballon et transmet sur Thorvalsdóttir qui reprend du gauche de 11 m)
                        3-1 Wendie RENARD 34' s.p. (Tresfield bouscule Le Sommer au point de penalty. Renard frappe le penalty du droit en ouvrant son pied pour trouver la lucarne gauche de Picaud)
                        4-1 Eugénie LE SOMMER 53' (Corner depuis la gauche de Maroszán qui arrive au second poteau pour la volée du droit de Le Sommer à 4 m)
                        5-1 Catarina MACARIO 79' (Sur un centre venu de la gauche de Bacha, Macário hérite du ballon à l'entrée de la surface, pivote puis se retourne face au but éliminant Kristjansdóttir et Tresfield avant se présenter face au but à 9 m pour placer une frappe du gauche sous la barre)

                        Avertissements : Bacha 89' ; Louis 16', Hauksdóttir 61', Kristjansdóttir 78'

                        Lyon
                        Bouhaddi ; Cayman, Kumagai, Renard (c), Karchaoui (Bacha 54') ; Le Sommer (Parris 66'), Henry, Marozsán ; Cascarino, Macário, Majri (Malard 57')
                        Banc : Gallardo (G), Carpenter, Bacha, Parris, Sombath, Buchanan, Malard
                        Le Havre
                        Picaud ; Sahraoui, Tresfield, Kristjansdóttir (c), Davis, Louis (Thornton 84') ; Lara, Hauksdóttir, Clark (Koui 74') ; Sangaré (Pekel 52'), Thorvaldsdóttir
                        Banc : Arsenyeva (G), Legrout, Koui, Thornton, Pekel, Policarpo, Levesque
                        Suspendue : Tyryshkina
                        Suspendues au prochain avertissement : Maoulida, Hauksdóttir, Pekel



                        Samedi 1 Mai 2021
                        Sebastien Duret

                        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...SY_a17218.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #D1Arkema – Match en retard : Le PSG s'impose et repasse leader

                          Ce jeudi, le Paris FC recevait le Paris Saint-Germain dans un derby à suivre de près. Après avoir mené 0-3, le PSG a concédé deux buts.


                          Jeudi 6 mai 2021
                          - 18h30 (Canal + Sport)
                          PARIS FC - PARIS SAINT-GERMAIN : 2-3 (0-1)
                          Paris (Stade Sébastien Charléty)
                          Arbitres : Savina Elbour assistée de Nabila Zaouak et Clémentine Dubreil

                          0-1 Signe BRUUN 21' (Corner côté droit de Däbritz prolongé par Dudek de la tête pour Bruun au second poteau qui vient reprendre en demi-volée avec son pied gauche en opposition)
                          0-2 Sara DÄBRITZ 67' s.p. (Faute de Laplacette sur Katoto dans la surface. Penalty frappé du gauche par Däbritz à mi-hauteur sur la gauche de Nnadozie prise à contre-pied)
                          0-3 Signe BRUUN 72' (Geyoro décale pour Katoto côté gauche de la surface qui délivre un centre au sol. Bruun vient mettre son pied droit en opposition plein axe à 4 m pour conclure)
                          1-3 Camille CATALA 79' s.p. (Main de Paredes sur un tir à bout portant de Sow. Catala croise sa frappe du droit sur le penalty et marque sur la droite de Endler)
                          2-3 Coumba SOW 90+2' (Pressing de Matéo sur Dudek dans la surface qui récupère le ballon sert en retrait sur Thiney au premier poteau, qui décale judicieusement au second poteau où Sow, à 5 m, ajuste du droit face au but vide)

                          Avertissements : Aigbogun 23', Vaysse 71’

                          Paris FC
                          Nnadozie ; Laplacette (Butel 80'), Soyer, Greboval, Aigbogun ; Thiney (c), Vaysse (Ould Hocine 72'), Corboz ; Matéo, Sällström (Sow 66'), Catala
                          Banc : Pecharman (G), Ould Hocine, Butel, Ferreira, Sow, Savin, Binate Soumahoro
                          PSG
                          Endler ; Cook, Dudek, Paredes (c), Lawrence (Hurtré 88') ; Huitema, Geyoro, Däbritz, Baltimore (Bachmann 75') ; Bruun (Nadim 75'), Katoto
                          Banc : Voll (G), Bachmann, Nadim, Fazer, Morroni, Le Guilly, Hurtré



                          Jeudi 6 Mai 2021
                          Sebastien Duret

                          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...er_a17222.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #D1Arkema - Les relégations maintenues, seulement dix équipes en 2021-2022 ?

                            Seulement dix clubs pourraient participer au Championnat de D1 féminine la saison prochaine, selon une information rapportée par L'Equipe.





                            Il y aura bel et bien un enjeu en cette fin de saison en bas de tableau de la D1 Arkema. Selon une information rapportée par L'Equipe, le COMEX de la FFF réunit ce jeudi 6 mai aurait acté le maintien de l'application des deux relégations prévues au règlement à l'issue de la saison.

                            Mais l'arrêt de la D2 a entraîné l'absence de promotion. Dans ce contexte, la saison 2021-2022 verrait seulement 10 équipes évoluer dans l'élite alors que la D2, sans montées ni relégations, aura 26 équipes au lieu de 24, ce qui nécessitera la constitution de deux groupes de 13 équipes.

                            Cette annonce a en tout cas fait réagir à la lecture du titre principal, mais en réponse à sa joueuse Ada Hegerberg, Jean-Michel Aulas, désormais en charge du foot féminin au COMEX de la FFF a précisé que des projets seraient à venir : "Pour l’instant aucune décision de prise pour l’avenir : simplement l’application stricte du règlement aboutirait à une D1 à 10 .... mais restons innovants et créatifs .... et la FFF présentera la meilleure solution ..."

                            14 équipes en 2022-2023

                            Cependant, l’Équipe rapporte aussi que la possibilité d'un Championnat à 14 équipes est en réflexion pour la saison 2022-2023. Si le souhait de 10 équipes n'est probablement pas attendu par les clubs et amènerait le calendrier à être "light", le passage à 14 permettrait par contre de répondre à une attente. Reste à savoir ce qui pourrait être innové pour permettre de trouver une solution viable pour la saison 2021-2022.

                            La saison 2021-2022 marquée par l'Euro en fin de saison sera aussi marquée par l'instauration d'un format de la Ligue des Champions, qui débutera tôt pour le troisième de la D1, alors que le champion aura 6 matchs à jouer en deux mois entre octobre et décembre en plus du championnat.

                            Jeudi 6 Mai 2021
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...22_a17224.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #D1Arkema - Les statistiques de la 19e journée

                              Chaque semaine, Footoféminin vous propose de revenir sur la dernière journée de championnat en ressortant une statistique ou prestation forte par match.


                              OL 5-1 Le Havre : première réussie pour Bompastor


                              Dans le match des extrêmes de cette J19 qui a vu pour la première fois Sonia Bompastor s’asseoir sur le banc rhodanien en lieu et place de Jean-Luc Vasseur, les Lyonnaises ont su faire la différence face aux Havraises. Nettement au-dessus offensivement (28 tirs dont 12 cadrés, 5,1 xG*) et défensivement (3 tirs subis dont un cadré, 75 récupérations), elles n’ont pas laissé respirer leur adversaire.

                              D’autant que l’écart de niveau s’est aussi ressenti dans les duels sur le terrain. Avec 94 duels disputés seulement par les deux équipes durant la rencontre (54% remportés par l’OL), c’est en effet le plus faible total dans ce secteur sur un match de D1 Arkema cette saison.


                              Les 94 duels disputés entre Lyon et Le Havre (en bleu foncé ceux remportés par l’OL, en bleu clair ceux par le HAC)


                              Soyaux 0-2 Bordeaux : Shaw reprend les devants


                              Le derby entre Sojaldiciennes et Bordelaises aura lui aussi laissé peu d’espoirs aux hôtes. Victorieux et plus que jamais proche de valider sa place sur le podium malgré les secousses connues en interne par le club ces dernières semaines, le FCGB a également vu sa serial buteuse revenir sur les terrains de D1 Arkema.

                              Absente durant un mois, la jamaïcaine Shaw a en effet foulé de nouveau la pelouse pour une prestation assez propre devant : 2 occasions pour 4 tirs dont 2 cadrés, 1,3 xG (plus haut total de la J19) ainsi que 3 dribbles réussis sur 5 tentés et 5 récupérations dans la moitié de terrain adverse. Un match ponctué d’un 20e but cette saison, le second sur penalty. Du jamais vu pour une joueuse d’un club hors top 2 du championnat à ce stade de la saison depuis Thiney en 2013-2014 (20 également).


                              Les 4 frappes tentées par Khadija Shaw face à Soyaux (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


                              Fleury 0-2 Guingamp : Daoudi encaisse les coups


                              L’année 2021 continue de se montrer bien plus compliquée du côté de Fleury. Vainqueur d’une seule rencontre sur l’année civile, le club francilien s’est de nouveau incliné sur sa pelouse face à l’EAG. Et comme à Dijon en mars, les Floriacumoises ont fait preuve de nervosité sur le terrain : 16 fautes en tout, soit le plus haut total de la J19, ainsi que leur second carton rouge de la saison après celui pris face au DFCO.

                              Une agressivité dont Daoudi a été la principale cible. De nouveau solide dans sa prestation (8 tacles dont 6 réussis ainsi que 15 duels défensifs disputés pour 10 remportés, plus hauts totaux de la J19), la milieu guingampaise a subi pas moins de 7 fautes sur la rencontre. Seule Elodie Nakkach face à Issy lors de la 2e journée de D1 en a subi plus sur un match en 2020-2021 (8).


                              Les sept fautes subies par Sana Daoudi face à Fleury.


                              Issy 0-3 Montpellier : Puntigam guide son équipe


                              Le MHSC a lui stoppé l’hémorragie. Sur la pelouse du GPSO 92, toujours relégable, les Montpelliéraines ne sont pas tombées dans le même piège qu’en coupe de France. Dominatrices devant (7 occasions, 17 tirs dont 7 cadrés), elles sont parvenues à se défaire de la pire défense de D1 à l’heure actuelle.

                              En plus du premier but en D1 Arkema d’Elisa de Almeida dans sa carrière, le MHSC a aussi pu compter sur Puntigam : deux occasions créées pour 1,58 xA (plus haut total de la J19), 8 récupérations dont 7 dans la moitié de terrain adverse sans compter les 7 duels aériens remportés sur les 9 disputés (plus hauts totaux de la J19 également). Une prestation remarquable qu’il serait intéressant de répéter lors du choc qui attend Montpellier lors de la prochaine journée, ce dernier recevant Bordeaux.


                              Les 8 récupérations effectuées par Sarah Puntigam face à Issy.


                              Reims 2-1 Dijon : Tullis-Joyce écœure les Dijonnaises


                              Dans la dernière rencontre de cette 19e journée, Reims est parvenu à enchaîner un quatrième succès consécutif dans l’élite malgré une nette domination adverse. Les Dijonnaises se sont en effet montrées extrêmement maladroites devant alors qu’elles n’avaient jamais autant tiré au cours d’un match dans leur histoire en D1 Arkema : 28 tirs dont 10 cadrés, 4 xG pour un but. Khelifi en aura été le symbole, la milieu ayant beaucoup tenté (4 occasions pour 8 tirs dont 3 cadrés ainsi que 11 dribbles dont 7 réussis, plus haut totaux de la J19) sans trouver la faille.

                              Son équipe a en prime dû faire face à une Tullis-Joyce des grands jours. La portière américaine est restée impériale sur sa ligne durant la majeure partie de la rencontre : 9 arrêts dont 5 considérés plus difficiles à réaliser selon InStat. Avec en prime une précision au pied importante (93% de passes réussies), elle a su être à nouveau décisive pour permettre à son équipe de continuer sa bonne série en 2021.


                              Les 28 tirs de Dijon face à Reims (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


                              Ndlr : la rencontre prévue entre le PSG et le Paris FC a été reportée à ce jeudi.

                              Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

                              *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs)

                              **xA : Expected Assist, soit la probabilité qu’une passe devienne une passe décisive en fonction de divers facteurs (type, puissance, zone de réception, qualité, etc.)



                              Vendredi 7 Mai 2021
                              Sebastien Duret

                              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17225.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #D1Arkema - COMEX : Aucune décision prise précise la FFF

                                Suite à l'information rapportée par L'Equipe et ensuite relayée par de nombreux réseaux et médias, la FFF a précisé par mails aux clubs que rien n'avait été encore décidé.




                                Selon une information rapportée par L'Equipe, le COMEX de la FFF de ce jeudi 6 mai aurait acté les deux relégations prévues au règlement à l'issue de la saison.

                                Mais rien n'a été acté a tenu à préciser la FFF faisant suite à cette information. Cette annonce a en tout cas fait réagir à la lecture du titre principal, mais en réponse à sa joueuse Ada Hegerberg, Jean-Michel Aulas, désormais en charge du foot féminin au COMEX de la FFF a précisé que des projets seraient à venir : "Pour l’instant aucune décision de prise pour l’avenir : simplement l’application stricte du règlement aboutirait à une D1 à 10 .... mais restons innovants et créatifs .... et la FFF présentera la meilleure solution ..."

                                Toujours 12 équipes

                                La D1 est prévue à 12 dans le Règlement et celui-ci s'appliquerait. Le COMEX du 6 mai a d'ailleurs entériné le calendrier 2021-2022 avec 22 journées. Reste à savoir quelle forme et décision sera appliquée car si l'application stricte amènerait à dix équipes suite aux deux relégations, un autre article du même règlement amène aussi à devoir avoir 12 participants. Il faudra donc encore attendre une prochaine réunion du COMEX pour connaître la solution qui pourrait apporter pour permettre d'avoir 12 équipes et l'issue de la saison de D1 pour laquelle il reste trois journées à jouer.

                                Le règlement actuel



                                Vendredi 7 Mai 2021
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...FF_a17226.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #D1Arkema – les chiffres à connaître avant la 20e journée

                                  Avant le retour du championnat ce week-end, Footoféminin vous livre quelques statistiques et données à connaître autour des rencontres de la prochaine journée.




                                  Montpellier – Bordeaux (samedi 14h30 – Foot +) : un choc pour l’honneur


                                  Récemment assuré de finir sur le podium, le FCGB voudra sur le terrain des Montpelliéraines finir sa saison en beauté. Le tout dans un affrontement qui semble lui sourire ces dernières années. Car si le bilan entre les deux équipes en D1 est équilibré (8 rencontres pour 3 victoires du MHSC, 3 du FCGB et 2 matchs nuls), les Bordelaises ne se sont plus inclinées face à Montpellier sur leurs 5 derniers affrontements soit depuis 4 ans.

                                  De plus, le MHSC vit une seconde partie de saison bien plus compliquée avec seulement deux victoires sur la phase retour, les deux face aux relégables, en plus d’être encore à ce jour l’équipe la plus inefficace défensivement en D1 (24 xG* contre pour 31 buts encaissés) et la plus sanctionnée (2,4 cartons par match).

                                  Le retour de Shaw ne risque pas d’arranger en prime les affaires des hôtes. La jamaïcaine en est à 20 buts cette saison en championnat, du jamais vu pour une joueuse d’un club hors top 2 à ce stade de la saison depuis Gaëtane Thiney en 2013-2014 (20 également).


                                  Guingamp – Reims (samedi 14h30 – Multisport 2) : les tubes de l’année

                                  L’opposition entre Guingampaises et Rémoises s’annonce prometteuse du côté de la Bretagne. Les deux équipes se sont en effet montrées particulièrement en forme sur cette année 2021. Personne ne fait même mieux que Reims depuis février en D1 (15 points en 6 matchs), le club champenois se retrouvant dans le même rythme que le top 3 du championnat.

                                  Pour autant s’il veut l’emporter samedi, il lui faudra parvenir à étirer encore un peu plus sa série de 4 victoires consécutives déjà historique dans l’élite. Pas si simple quand l’historique des compétitions penche en faveurs des bretonnes : ces dernières n’ont jamais perdu un duel face aux Stadistes toutes compétitions confondues (sur 4 affrontements).

                                  Reste à savoir quelle gardienne brillera le plus. Solène Durand (12,2 tirs par match dont 5,9 cadrés) et Phallon Tullis-Joyce (14,7 tirs par match dont 6,3 cadrés) sont en effet celles qui ont subi le plus de tirs cette saison dans l’élite avec Constance Picaud (20 tirs par match dont 9,4 cadrés). Léger avantage toutefois pour la guingampaise, qui fait partie du top 3 du championnat en pourcentage de tirs cadrés arrêtés : 75,9% derrière Moorhouse (78,5%) et Endler (92,3%).


                                  Soyaux – Fleury (samedi 14h30 – Multisport 3) : l’heure est à la relance

                                  Sojaldiciennes et Floriacumoises sont à l’inverse bien à la peine sur cette année civile. Avec une seule victoire au compteur en 2021 pour les deux équipes, chacune face à un des deux relégables, elles n’avancent plus en championnat. À domicile, Soyaux reste même la pire équipe après le Havre cette saison en termes de points pris (4 points seulement).

                                  Une dynamique pour les deux équipes qui se ressent aussi dans les chiffres. Les deux clubs sont en effet parmi ceux qui cadrent le moins leurs tirs en championnat (40% pour Fleury suivi par Soyaux à 43,3%, seul le HAC fait pire) et qui commettent le plus de fautes dans le jeu (14,3 par match pour l’ASJ, 11,6 pour le FCF 91).

                                  La rencontre sera-t-elle donc à nouveau serrée ? Depuis la fusion du Val d’Orge avec Fleury, les 7 affrontements entre les deux clubs ont toujours été disputés (jamais plus de trois buts dans une rencontre), avec trois matchs nuls et quatre victoires par seulement un but d’écart. À voir si Soyaux parviendra à exploiter les coups de pieds arrêtés pour faire la différence, lui qui en est le plus dépendant cette saison (6 buts sur 10 sur CPA hors penalty – 60%) alors que le FCF 91 est lui le plus fébrile sur ces phases (12 buts encaissés sur 32 sur CPA hors penalty – 37,5%).

                                  Précision bonus : Fleury et Soyaux comptent dans leurs rangs les deux joueuses ayant disputés le plus de duels cette saison en D1 Arkema avec Léa Le Garrec d’un côté (23 duels disputés par match, 11 remportés) et Siga Tandia de l’autre (23 duels disputés par match, 12 remportés).


                                  Le Havre – PSG (dimanche 17h30 – Canal + Sport et Multisport 2) : d’un extrême à l’autre

                                  Le duel entre Havraises et Parisiennes offre lui un écart bien plus important entre les deux clubs. Le PSG fait en effet partie des meilleures attaques d’Europe (4,2 buts pour 3,3 xG par match en D1) en plus de caracoler en tête du championnat dans divers secteurs comme le nombre d’occasions obtenues (10,2 par match).

                                  Le Havre lui à l’inverse vit un calvaire cette saison. Dernier de D1 en plus d’être la pire équipe à domicile cette saison (un point pris seulement), le club normand est aussi celui qui subit le plus de tirs (20 par match) en plus d’afficher le plus faible tir ratio** de l’élite (22,6%). D’autant que les coups de pieds arrêtés risquent de ne pas fonctionner pour lui face au PSG. L’équipe parisienne n’a toujours pas encaissé le moindre but sur ces phases de jeu cette saison en D1.

                                  Précision bonus : Anna Björk Kristjánsdóttir est la seconde joueuse ayant intercepté le plus de ballons cette saison en D1 Arkema (9,9 par match).


                                  Issy – OL (dimanche 17h30 – Canal + Sport et Multisport 3) : festival de buts en vue

                                  À l’instar du Havre face au PSG, Issy risque lui aussi de souffrir face aux Lyonnaises ce week-end. Déjà lourdement défaites à l’aller (0-9), les Franciliennes ont en prime toujours subi des revers importants dans l’histoire des confrontations entre les deux équipes : 6 matchs pour 41 buts de l’OL et 0 de Issy, avec un score de 0-9 récurrent (3 fois sur les 6 dont les deux dernières).

                                  Sans compter que les Lyonnaises ont désormais un nouvel atout dans leur manche en la personne de Catarina Macario. L’internationale américaine, avec 3 buts au compteur en 4 matchs de D1, est déjà dans le rythme des meilleures attaquantes du championnat sur certains domaines : aucune joueuse n’a plus tiré (5,3 tirs par match) et cadré (3,3 par match) qu’elle cette saison dans l’élite, en plus d’être deuxième juste derrière Shaw au niveau des occasions créées (1,75 par match) et des xG obtenus sur celles-ci (0,84 par match).

                                  Précision bonus : Issy reste l’équipe ayant subi le plus de penalty cette saison en championnat (7 pour 4 encaissés) quand l’OL est le club en ayant obtenu le plus (10 pour 5 inscrits).


                                  Dijon – Paris FC (dimanche 17h30 – Multisport 5) : la loi des séries

                                  Pour ce dernier match de la J20, le Paris FC parviendra-t-il à maintenir sa bonne forme actuelle ? En 8 rencontres sur la phase retour, les Parisiennes ont en effet déjà accumulé plus de points que sur l’ensemble de la phase aller (16 points contre 15), ne s’inclinant que contre le PSG et l’OL. Hors de leur base, ces dernières restent même sur 4 succès consécutifs.

                                  En prime, le bilan entre les deux clubs est totalement en leur faveur (5 rencontres en D1 pour 5 victoires du PFC) même si le dernier duel en Coupe de France a fini par sourire au DFCO, vainqueur aux tirs au but. Un signe pour les Bourguignonnes ? Potentiellement, elles qui sont actuellement sur courant alternatif depuis octobre, n’enchaînant jamais deux revers sur leurs 14 dernières rencontres dans l’élite.

                                  Précision bonus : le Paris FC est l’équipe la plus souvent signalée hors-jeu cette saison en D1 Arkema. Par ailleurs, le DFCO compte lui dans ses rangs les deux joueuses ayant subi le plus de fautes cette saison dans l’élite : Léa Khelifi (2,9 par match) et Elodie Nakkach (2,2 par match).

                                  Vendredi 7 Mai 2021
                                  Sebastien Duret

                                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17227.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire

                                  Chargement...
                                  X