Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Arkema 2020-2021

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Division 1 Arkema 2020-2021

    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Classement des buteuses


    Classement des passeuses


    Suite de ces deux classements sur ce lien
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Calendrier


      1ère journée - 05/09/2020
      Fleury 0 - 0 Montpellier
      Issy 0 - 4 Le Havre
      Boussaha 4', Clark 38' (SP), Thornton 53', Policarpo 81'
      Reims 4 - 4 Bordeaux
      Gomes 1', Bruneau 68' (CSC), Herrera 73', Corboz 90'+1 (SP) ; Snoeijs 19' 45', Shaw 24' 62'
      Soyaux 2 - 1 Dijon
      Tandia 19', Boudaud 26' ; Gordon 80'
      Paris SG 4 - 1 Guingamp
      Diani 56' 78' 86', Katoto 71' ; Robert 75'
      Lyon 4 - 0 Paris FC
      Renard 56' (SP), Kumagai 69' 86', Le Sommer 75' (SP)

      2ème journée - 12/09/2020
      Montpellier 2 - 0 Guingamp
      Puntigam 33', Škorvánková 36'
      Reims 0 - 3 Lyon
      Parris 9', Kravets 45' (CSC), Cayman 47'
      Dijon 3 - 1 Issy
      Gordon 41', Lavaud 53', Barbance 89' ; Louis 20'
      Le Havre 1 - 3 Fleury
      Davis 18' ; Makanza 19', Spetsmark 72', Grabowska 90'
      Paris FC 2 - 0 Soyaux
      Matéo 33', Vaysse 53'
      Bordeaux 0 - 0 Paris SG

      3ème journée - 26/09/2020
      Paris SG - Reims
      Guingamp - Dijon
      Issy - Fleury
      Paris FC - Le Havre
      Soyaux - Montpellier
      Lyon - Bordeaux

      4ème journée - 03/10/2020
      Bordeaux - Guingamp
      Dijon - Paris SG
      Fleury - Lyon
      Le Havre - Soyaux
      Montpellier - Paris FC
      Reims - Issy

      5ème journée - 10/10/2020
      Bordeaux - Fleury
      Guingamp - Soyaux
      Le Havre - Reims
      Lyon - Dijon
      Paris SG - Montpellier
      Paris FC - Issy

      6ème journée - 17/10/2020
      Dijon - Le Havre
      Fleury - Paris FC
      Issy - Bordeaux
      Lyon - Guingamp
      Reims - Montpellier
      Soyaux - Paris SG

      7ème journée - 31/10/2020
      Bordeaux - Dijon
      Guingamp - Le Havre
      Montpellier - Lyon
      Paris SG - Fleury
      Paris FC - Reims
      Soyaux - Issy

      8ème journée - 14/11/2020
      Dijon - Montpellier
      Guingamp - Paris FC
      Issy - Paris SG
      Le Havre - Bordeaux
      Lyon - Soyaux
      Reims - Fleury

      9ème journée - 21/11/2020
      Fleury - Dijon
      Issy - Guingamp
      Montpellier - Le Havre
      Paris SG - Lyon
      Paris FC - Bordeaux
      Soyaux - Reims

      10ème journée - 05/12/2020
      Bordeaux - Soyaux
      Dijon - Reims
      Guingamp - Fleury
      Le Havre - Lyon
      Montpellier - Issy
      Paris SG - Paris FC

      11ème journée - 12/12/2020
      Bordeaux - Montpellier
      Fleury - Soyaux
      Le Havre - Paris SG
      Lyon - Issy
      Paris FC - Dijon
      Reims - Guingamp

      12ème journée - 16/01/2021
      Fleury - Le Havre
      Guingamp - Montpellier
      Issy - Dijon
      Lyon - Reims
      Paris SG - Bordeaux
      Soyaux - Paris FC

      13ème journée - 23/01/2021
      Bordeaux - Reims
      Dijon - Soyaux
      Guingamp - Paris SG
      Le Havre - Issy
      Montpellier - Fleury
      Paris FC - Lyon

      14ème journée - 06/02/2021
      Dijon - Bordeaux
      Fleury - Paris SG
      Issy - Soyaux
      Le Havre - Guingamp
      Lyon - Montpellier
      Reims - Paris FC

      15ème journée - 27/02/2021
      Bordeaux - Le Havre
      Fleury - Reims
      Montpellier - Dijon
      Paris SG - Issy
      Paris FC - Guingamp
      Soyaux - - Lyon

      16ème journée - 13/03/2021
      Bordeaux - Paris FC
      Dijon - Fleury
      Guingamp - Issy
      Le Havre - Montpellier
      Lyon - Paris SG
      Reims - Soyaux

      17ème journée - 27/03/2021
      Dijon - Lyon
      Fleury - Bordeaux
      Issy - Paris FC
      Montpellier - Paris SG
      Reims - Le Havre
      Soyaux - Guingamp

      18ème journée - 03/04/2021
      Bordeaux - Issy
      Guingamp - Lyon
      Le Havre - Dijon
      Montpellier - Reims
      Paris SG - Soyaux
      Paris FC - Fleury

      19ème journée - 17/04/2021
      Fleury - Guingamp
      Issy - Montpellier
      Lyon - Le Havre
      Paris FC - Paris SG
      Reims - Dijon
      Soyaux - Bordeaux

      20ème journée - 08/05/2021
      Dijon - Paris FC
      Guingamp - Reims
      Issy - Lyon
      Montpellier - Bordeaux
      Paris SG - Le Havre
      Soyaux - Fleury

      21ème journée - 22/05/2021
      Bordeaux - Lyon
      Dijon - Guingamp
      Fleury - Issy
      Le Havre - Paris FC
      Montpellier - Soyaux
      Reims - Paris SG

      22ème journée - 05/06/2021
      Guingamp - Bordeaux
      Issy - Reims
      Lyon - Fleury
      Paris SG - Dijon
      Paris FC - Montpellier
      Soyaux - Le Havre
      Dernière modification par Rem56, 18/09/2020, 02h20.
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        #D1Arkema - Le calendrier est sorti

        On connait depuis ce mardi soir le calendrier complet de la D1.



        Comme chaque saison, les dates entre l'OL et le PSG sont les plus attendues. Cette saison, la 9e journée verra le PSG accueillir l'OL le week-end du 21 novembre. Comme la saison écoulée, l'opposition entre l'OL et le PSG sera juste après la période internationale de début mars, puisque c'est lors de la 16e journée (12/13 mars) que l'OL recevra le PSG.

        Dès la première journée, l'OL sera opposé au Paris FC, le PSG jouera Guingamp. Bordeaux, outsider, sera vite fixé car après un déplacement à Reims, Bordeaux jouera le PSG puis l'OL.

        Les promus seront opposés puisque Issy accueillera Le Havre le 5 septembre avant de disposer chacun d'adversaires abordables puisqu'ils ne seront pas opposés au quatuor avant la 6e journée.




        Mardi 21 Juillet 2020
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ti_a16663.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          #D1Arkema - Dispense d'exécution de 3 matchs de suspension : PICAUD et FERNANDES ont fini de purger !

          Le Comité Exécutif de la FFF a décidé une dispense d’exécution de peine dans la limite de 3 matchs pour les suspensions fermes en match. Cette décision permet à deux joueuses de D1 d'avoir fini de purger leur sanction.


          Charlotte Fernandes pourra rejouer en D1 dès la première journée (photo G.Germain)



          Avec l’arrêt définitif des compétitions, le COMEX avait acté dans un premier temps le 11 mai dernier la non purge des suspensions à temps du 13 mars au 30 juin 2020 afin d'atténuer la situation inéquitable entre d’une part les licenciés suspendus en nombre de matchs et d’autre part les licenciés faisant l’objet d’une suspension à temps.

          Mais suite à la saisine du CNOSF réalisée notamment par l'AS Monaco et la proposition du conciliateur qui considérait que cette disposition ne pouvait prise pour des sanctions disciplinaires au regard notamment des ordonnances existantes, le Comité Exécutif du 22 juin 2020 avait accepté la proposition de conciliation relative à sa décision du 11 mai 2020 portant sur les suspensions à temps pour l'annuler.

          Finalement ce 8 juillet 2020, le COMEX a décidé une dispense d’exécution de peine dans la limite de 3 matchs pour les suspensions fermes en matchs non encore entièrement purgées à ce jour, en précisant que la sanction prononcée aux licenciés elle-même n’est ni modifiée dans son quantum, ni annulée ou amnistiée, et qu’en ce qui concerne les matchs restant éventuellement à purger, après décompte des trois matchs susmentionnés, il y a lieu d’appliquer les modalités de purge habituelles.


          Les joueuses qui vont en bénéficier

          Charlotte FERNANDES (FC Fleury 91) (8 matchs - 5 matchs purgés au 13 mars)
          La défenseure de Fleury avait écopé de huit matchs suite à un exclusion pour faute grossière sur la Guingampaise Traoré. Le club qui avait interjeté appel n'avait pas obtenu de réduction de la sanction. Alors que la joueuse avait déjà purgé lors des 5 matchs suivants de son équipe en championnat, elle devait encore en purger trois pour la nouvelle saison suite à l'arrêt prématuré de la D1 Arkema. Mais finalement la récente décision du COMEX lui permet de solder sa sanction en intégralité.

          Constance PICAUD (Le Havre AC) (2 matchs - 1 match purgé au 13 mars)
          La gardienne du promu havrais exclu avait prématuré quitté ses partenaires le 23 février dernier à Nancy. La joueuse de champ haïtienne Kethna Louis avait assuré l'intérim avec brio lors de la journée suivante le 1er mars 2020. Il reste alors encore un match à purger au moment de l'arrêt de la D2. Finalement, ce dernier match se voit purger et elle pourra donc pleinement jouer la concurrence avec la recrue franco-russe Arsenyeva.

          Vendredi 17 Juillet 2020
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...r-_a16658.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            #D1Arkema - ISSY FF devient le GPSO 92 ISSY

            Promu en D1, le club d'Issy-les-Moulineaux a procédé à la modification de son nom afin de lui une dimension à l'échelle du territoire de la Métropole : Grand Paris Seine Ouest.



            C'est un tournant pour le club isséen qui doit grandir et se donner de nouveaux moyens pour exister dans l'élite féminine. Exit l'Issy Football Féminin, c'est désormais le Grand Paris Seine Ouest 92 Issy dont il faudra parler face à l'OL, le PSG ou encore le Paris FC.

            A l'origine de ce club, en 1997, ce sont trois sœurs d’origine péruvienne, Edith, Merlyne et Mercedes Boharquez, fans de foot, qui avaient créé l’association EuroPeru avec une vingtaine de jeunes femmes de la communauté péruvienne, en région parisienne… pour jouer au football. Elles évoluaient au stade Jean Bouin d’Issy et l'association s'était affiliée en novembre 1999.

            En 2001, Corinne Mesas avait pris en mains l’association EuroPeru à laquelle s'étaient joint des Isséennes pour former Issy Foot Féminin. Le club va alors prendre son essor et gravir les échelons de la hiérarchie footballistique : du plus bas niveau régional à la division d’honneur régionale… jusqu’à atteindre, en 2012, la Division 1.

            Par ici le GPSO 92



            Dans la continuité du travail entrepris par Noël Corrard, la Présidente Christine Aubère depuis 2012, a permis au club de continuer sa structuration sans renier ses origines et son ouverture à l'image des 230 licenciées. Récemment, elle évoquait le projet du club sur le site de la Ligue Paris-IDF : « C’est le résultat d’un projet club sur lequel on travaille depuis plusieurs années et dont l’idée principale était de ne pas se précipiter mais plutôt de construire dans le temps et de créer des passerelles entre les différentes catégories ».

            Issy qui pourra bénéficier d'ici deux ans des installations de la Cité des Sports doit encore être patient mais se doit aussi d'exister au sein de l'élite. Pour sa Présidente, elle déclarait récemment : « L'idée est de travailler sur un projet qui aille en peu dans ce sens-là, sans forcément se rapprocher d’un club, mais au moins en tentant de construire un projet économique autour de tout cela. Nous sommes en discussion notamment avec le département pour faire en sorte qu’il soit, avec Grand Paris Seine Ouest, un des partenaires privilégiés ».

            Désormais ce dernier qui arborait son nom sur les maillots fait parti intégrante du club et lui en a donné ce nouveau nom auquel s'ajoute le numéro du département (92) pour donner le sigle GPSO 92.

            Avec un nouveau projet à 4 ans et comme date cible les Jeux Olympiques en 2024, cette première année sera entièrement concentrée sur le maintien après avoir connu deux précédentes relégations.

            Vendredi 17 Juillet 2020
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...l?com#comments
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              #D1Arkema - Les matchs de préparation d'avant-saison

              Retrouvez une première liste des matchs de préparation des formations de la D1. Si la reprise du championnat aura lieu le 5 septembre, d'ici-là quatre équipes (Lyon, PSG, Bordeaux et Guingamp) joueront la Coupe de France (2 et 9 août) puis l'OL et le PSG seront à partir du 21 août au Pays Basque pour le final 8 de la Ligue des Champions.



              La liste communiquée sera complétée et actualisée en fonction des informations reçues. Vous pouvez apporter vos éléments à contact@footofeminin.fr

              Vendredi 17 juillet 2020
              PSG - FC Twente (PBA), à Saint-Germain-en-Laye* (15h00)

              Samedi 18 juillet 2020
              KKPK Medyk Konin (POL) - Lyon, à Konin (16h00) (en direct sur OLTV)

              Mardi 21 juillet 2020
              Paris FC - PSG, à Orly*

              Mercredi 22 juillet 2020
              Czarni Sosnowiec (POL) - Lyon, à Opalenica (17h30) (en direct sur OLTV)

              Vendredi 24 juillet 2020
              GKS Gornik Łęczna (POL) - Lyon, à Opalenica (14h00) (en direct sur OLTV)

              Samedi 25 juillet 2020
              PSG - Paris FC, à Saint-Germain-en-Laye*

              Samedi 1er août 2020
              Fleury - RSC Anderlecht (BEL), à Charleville-Mézières
              Le Havre - Orléans (D2)

              Dimanche 2 août 2020
              FC Barcelone (ESP) - Montpellier, à Barcelone

              Mercredi 5 août 2020
              Le Havre - Guingamp
              Dijon - Servette Genève (SUI), à Oyonnax (17h00)

              Jeudi 6 août 2020
              Paris FC - Soyaux

              Samedi 8 août 2020
              Fleury - Le Havre, à Oissel (15h00)

              Dimanche 9 août 2020
              Montpellier - FC Barcelone (ESP), à Montpellier
              Reims - Paris FC, à Bétheny (17h00)
              Brest (D2) - Soyaux

              Mercredi 12 août 2020
              Reims - Standard de Liège (BEL) , à Charleville-Mézières (19h00)
              Thonon-Evian (D2) - Dijon, à Montceau-les-Mines (18h00)

              Jeudi 13 août 2020
              SC Sand (ALL) - Issy, à Phalsbourg (19h00)

              Vendredi 14 août 2020
              Fleury - Lille (D2), à Phalsbourg (17h30)
              Paris FC - Orléans (D2), à Orly

              Samedi 15 août 2020
              Standard de Liège (BEL) - Dijon, à Phalsbourg (19h00)
              Le Havre - Nantes (D2), à Argentan

              Dimanche 16 août 2020
              Issy - Standard de Liège (BEL), à Phalsbourg (14h30)
              Dijon - Reims, à Phalsbourg (18h00)
              Yzeure (D2) - Soyaux

              Samedi 22 août 2020
              Dijon - Paris FC, à Beaune
              Le Havre - Issy
              Reims - Fleury, à Reims (17h00)

              Dimanche 23 août 2020
              Bordeaux - Soyaux

              Mercredi 26 août 2020
              Brest (D2) - Guingamp

              Jeudi 27 août 2020
              Dijon - Fleury, à Auxerre (17h00)

              Samedi 29 août 2020
              Reims - SC Sand (ALL), à Sarre-Union (17h00)
              Nice (D2) - Montpellier, à Nice
              Paris FC - VGA Saint-Maur (D2), à Orly
              Le Havre - Saint-Malo (D2)
              Soyaux - Nantes (D2)


              Informations



              *matchs annoncés à huis clos
              D'autres rencontres pourraient se dérouler dans ces conditions

              Les lieux et horaires ne sont pas tous connus

              Certains clubs n'ont pas communiqué officiellement leur programme détaillé : Bordeaux, Fleury, Issy

              Mardi 21 Juillet 2020
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...-4_a16653.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                #D1Arkema - Diffusions TV : la case du vendredi 18h30 fait son apparition

                Le détenteur des droits de la D1 Arkema, le groupe Canal+, disposera pour cette nouvelle saison de deux hypothèses types pour diffuser la D1 féminine en fonction des autres compétitions dont il est aussi détenteur des droits. Un choix qui amènera le diffuseur a proposé plusieurs diffusions le vendredi 18h30.



                La saison écoulée avait permis la diffusion en direct de 95 des 96 rencontres. Des diffusions proposées sur les multiples canaux du groupe dont 9 sur Canal+, 18 sur Canal+ Sport et 5 sur Canal+ décalé, les autres étant proposés sur Sport+ et les chaînes Multisports le samedi après-midi.

                Pour cette nouvelle saison, le groupe Canal qui dispose des droits de diffusion de rencontres en Ligue 1, Top 14, Premier League et aussi des Sports mécaniques, il faudra pour proposer la meilleure exposition possible avoir de nouveaux créneaux.

                Deux hypothèses classiques

                Parmi ceux nouvellement proposés figurent le vendredi en début de soirée (18h30) mais aussi le dimanche (12h45). La chaîne profitera comme elle l'avait fait précédemment des quatre week-ends internationaux masculins pour utiliser les créneaux d'exposition majeurs habituellement utilisés par la Ligue 1 et la Premier League mais aussi quatre autres le dimanche soir en prime time sur Canal+ lorsque le Top14 ne jouera pas.

                Le principe général tournera autour de deux hypothèses. La première avec la Ligue 1, la Premier League et le Top 14 programmés le même week-end. Dans ce cas, un match sera proposé le vendredi à 18h30 sur Canal + Sport, la journée classique au choix le samedi 14h30 ou également liberté sera offerte pour le vendredi à 18h30. La dernière rencontre continuera à se dérouler le dimanche après-midi à 14h45 ou à 12h45 si Canal+ diffuse des sports mécaniques.

                La seconde hypothèse en l'absence de Top 14 mais avec la Ligue 1 et la Premier League consistera à une diffusion d'un match décalé le samedi 15h15 et le second le dimanche après-midi, les autres rencontres restant uniquement sur le créneau du samedi à 14h30.


                montage Footofeminin

                Mercredi 29 Juillet 2020
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16671.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  #D1Arkema - L'ASJ SOYAUX : le point sur l'intersaison

                  Des changements structurels et dans l'effectif sont prévus pour le club charentais en attendant son passage devant la DNCG le 23 juin prochain. Le point.



                  Maintenu avec une dixième place au classement suite au retrait de trois points infligé par la Commission Fédérale de Contrôle des clubs (DNCG), le club charentais se prépare pour entamer une 41e saison au sein de l'élite nationale.

                  Les dirigeants sojaldiciens passeront cependant devant la DNCG pour présenter leur situation comptable de fin de saison alors que la commission avait infligé le 14 janvier dernier un retrait de trois points au classement sportif 2019/2020, l'encadrement de la masse salariale et l'interdiction de recrutement. La sanction des trois points de retrait au classement ayant été confirmée en appel.

                  Pour pouvoir se projeter pleinement sur la saison prochaine, le club qui a aussi lancé une cagnotte en ligne va devoir recevoir un avis favorable de la Commission Fédérale le 23 juin.

                  Vers une Société Anonyme

                  Les nouveaux dirigeants se préparent à faire évoluer la structure charentais. Après la fusion abandonnée il y a un an, Joël Cordeau et Louis Dupeyrat préparent la mise en place d'une nouvelle structure avec la création d'une S.A.S.P. (société anonyme sportive professionnelle), le premier comme Président, le second comme manager. Sur le banc, Sébastien Joseph va pouvoir honorer sa dernière année de contrat et a participé au recrutement.

                  Un changement de structuration qui serait un tournant dans un club familial mais qui souhaite muter vers une organisation plus professionnelle depuis déjà quelques saisons. Le club avec ce nouveau régime juridique travaillera en lien avec l'association pour continuer ce qui fait aussi la spécificité du club charentais.

                  Un mercato animé

                  Si l'intersaison précédente avait été calme grâce notamment à la professionnalisation de l'effectif avec l'augmentation des contrats fédéraux, celle qui s'achève est par contre l'échéance de nombreux contrats.

                  Et ces derniers entraînent une liste de départs. En attaque, Sarah Cambot et ses six buts (sur les 15 du club) n'a pas donné suite à l'offre du club charentais préférant celle de l'En Avant Guingamp. Dans le secteur offensif, Anissa Lahmari et Lucie Pingeon ne sont plus charentaises à la rentrée. La première vers une destination non connue, la seconde mettant sa carrière en retrait. Moins utilisée, la trentenaire Sarah Magnier, arrivée en cours de saison de Limoges, quitte aussi le club.

                  Le secteur défensif est aussi touché avec les titulaires Hawa Cissoko, intéressée par Chelsea, et Aurélie Rougé qui rentre en Martinique. Moins utilisée, Clémentine Canon s'ajoute à cette liste. Quand à la gardienne, Cassandra Moinet, elle n'est pas conservée.

                  Pas de souci par contre pour plusieurs joueuses clés en contrat jusqu'en 2021 : Romane Munich, Anna Clérac, Anaïs Dumont, Siga Tandia ou encore Laura Bourgouin.

                  Trois recrues étrangères attendues

                  Sébastien Joseph va compenser ses départs défensifs et offensifs. C'est notamment vers l'étranger que le club s'est penché ce qui ne lui est arrivé que rarement dans son histoire. Au rayon des arrivées annoncées par La Charente Libre : Paige Culver (26 ans), défenseure canadienne qui évoluait en Série A italienne sous les couleurs du club de Bari, A.S.D. Pink Sport Time, a donné son accord. Autre profil défensif, l'internationale suissesse de 25 ans, Nina Stapelfeldt, qui était en Belgique à Gand la saison écoulée, après un passage aux Pays-Bas sous les couleurs de Twente.

                  Le club recrute aussi français avec l'arrivée d'Emeline Saint-Georges qui ne sera restée qu'une saison à Lille. Formée à Lyon, l'internationale passée par toutes les sélections jeunes découvrira la D1 et a été officiellement annoncé ce vendredi 19 juin par le club.

                  Dans le secteur offensif, le club mise sur la Brésilienne Nara Estefânia DaCosta, buteuse et passeuse prolifique, au sein de l'Université de Bridgeport dans l'Iowa (États-Unis).

                  La milieu offensive Coralie Austry va aussi débarquer en Charente. Après avoir découvert la D1 avec Rodez, elle a connu la saison dernière la relégation en D2 du club ruthénois. Elle pourra donc renouer en D1 où elle compte déjà 51 matchs.

                  Tout n'est cependant encore finalisé au sein de l'effectif et une sixième recrue serait même envisagée.


                  montage ASJ Soyaux

                  Lundi 22 Juin 2020
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16627.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    #D1Arkema - DIJON FCO : le point sur l'intersaison

                    Avec seulement dix buts inscrits en 16 journées, Dijon a dû compter avant tout sur sa défense pour assurer son maintien, accrochant l'OL à domicile (0-0).


                    Yannick Chandioux entamera sa 3e saison en D1 (photo DFCO)



                    Yannick Chandioux a donc décidé de renforcer impérativement le secteur offensif. Pour sa quatrième saison à la tête de l'équipe, l'entraîneur qui fêtera ses 45 ans quelques jours avant la reprise va devoir aussi remplacer Élise Bussaglia qui a arrêté comme elle l'avait prévu sa carrière à l'issue de cette saison. Une fin de carrière achevée prématurément pour l'internationale aux 192 sélections qui va rejoindre les bancs de l'école après 20 saisons au plus haut niveau.

                    Outre cet arrêt, côté départs, la gardienne Emmeline Mainguy va se lancer dans une nouvelle expérience à l'étranger, Alexia Trevisan et Tatiana Solanet quittent aussi le club pour Thonon-Evian, tandis que Laura Bouillot qui conjuguait de front football et son emploi de peintre en bâtiment a décidé de prendre du recul avec les contraintes du haut niveau pour jouer à Is-Selongey (R1). Enfin, Pauline Dechilly a été libérée un an avant la fin de son contrat et ira se relancer chez le promu en D2, le RC Strasbourg.

                    Six prolongations, trois arrivées officialisées


                    Hélène Fercocq arrive à Dijon (photo DFCO)


                    Les autres joueuses en contrat jusqu'en 2021 poursuivent l'aventure : Océane Daniel, Genessee Daughetee, Solène Barbance, Elodie Nakkach, Elise Bonet et Carol Rodrigues auxquelles s'ajoutent les jeunes déjà présentes dans le groupe cette saison : Camille Pinel, Amanda Chaney, Coline Stephen et Inès Barrier

                    Les dirigeants du DFCO ont en plus prolongé plusieurs joueuses avec la gardienne Mylène Chavas, les défenseures Noémie Carage, Ophélie Cuynet et Léna Goetsch, la milieu Léa Declercq et l'attaquante Rose Lavaud.

                    Le recrutement a déjà les arrivées de la gardienne Maryne Gignoux en provenance de Fleury qui sera en concurrence avec Chavas. Salma Amani apportera son expérience dans le jeu dijonnais après avoir amené Issy dans l'élite. Autre arrivée, Hélène Fercocq qui quitte le relégué messin pour continuer à jouer en D1 et s'imposer dans le milieu de terrain dijonnais.

                    Des arrivées espérées en attaque

                    L'internationale nigeriane Désiré Oparanozie qui avait déjà annoncé son départ de Guingamp, s'est engagée officiellement avec Dijon pour deux saisons. Autre piste qui devrait prochainement aboutir, celle de l'attaquante américaine Sh'nia Gordon qui a découvert la D1 avec le FC Metz il y a quelques mois.

                    Le club fait aussi un pari avec Mylaine Tarrieu qui n'aura pas été épargnée par les blessures. En provenance de Bordeaux, c'est l'occasion pour cet espoir de se relancer.

                    Par ailleurs, une autre joueuse devait initialement arriver cet hiver et pour une durée d'un an et demi : l'internationale camerounaise Alexandra Takounda. La signature n'a pas pu aboutir pour des raisons administratives avant l'arrivée du Covid-19. Des joueuses avec lesquelles le club pour sa troisième saison en D1 pourraient espérer solutionner ses lacunes offensives.

                    Lundi 22 Juin 2020
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16629.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      #D1Arkema - Le HAC se prépare : le point sur l'intersaison

                      Le club normand accède à la D1 pour la première fois de sa jeune histoire. Son entraîneur Thierry Uvenard qui est conforté pour deux saisons au sein du club a déjà commencé à renforcer son effectif.


                      Le HAC se prépare à découvrir la D1



                      Créée en 2015-2016, l'équipe seniors féminine a franchi tous les échelons pour rejoindre l'élite, objectif affiché du Président havrais. Après trois saisons en Régional 1, l'arrivée de Thierry Uvenard à l'été 2017 et le projet du club ont vu leur espoir concrétiser par une accession en D2 et deux ans après en D1. Si la bataille s'annonçait disputée avec l'AS Saint-Étienne, la fin de saison prématurée et les décisions du COMEX ont tourné en faveur des Havraises. Pour Thierry Uvenard, le contrat avec le club a été renouvelé pour deux saisons. Cependant comme il le souhaitait, il sera accompagné d'une personne supplémentaire au sein de son staff avec l'arrivée annoncée par Paris Normandie de Samuel Fau, coach adjoint et préparateur physique de l'ASPTT Football de l'Albigeois, qui pourra aussi travailler sur la vidéo.

                      Au sein de l'effectif, la montée en poche, elles sont nombreuses à rester au club pour continuer dans la même dynamique. Néanmoins, quelques unes ont annoncé leurs départs ou non pas été reconduites. Parmi elles, Aurélie Gagnet, ancien Montpelliéraine, rentrée des États-Unis, qui avait pleinement satisfait son entraîneur mais a préféré répondre à la proposition du FC Nantes. Même situation pour Ikram Adjabi qui s'était vu proposer un renouvellement de contrat mais l'attaquante a préféré rejoindre un autre pensionnaire de D2, Orléans. Autres départs annoncés ceux de Laura Rueda et Léa Kergal en fin de contrat. L'entraîneur a annoncé que 12 des 20 joueuses de l'effectif écoulé restaient.

                      Le recrutement bien engagé

                      Le passage en Division 1 va aussi permettre aux clubs de généraliser les contrats fédéraux de son effectif, la limite étant de cinq en D2. Au rang des gardiennes, Constance Picaud et Ariana Anastasiadis (qui arrive de l'équipe U19) seront présentes mais le club aurait aussi enrôlé la gardienne d'Albi Olesya Arsenyeva permettant ainsi d'étoffer un secteur où le club avait été obligé de faire jouer une joueuse de champ, Kethna Louis, après la suspension de Picaud pour 2 matchs.

                      En défense, les cadres Jesse McDonough, Laurène Tresfield, Kethna Louis ou encore Deja Davis sont repartantes. Maya Neal, tout juste arrivée cet hiver, continue aussi mais doit se rétablir de sa blessure. Le club va s'attacher les services de Santana Sahraoui, formée au PSG, avant de jouer à Albi, La Roche et dernièrement Orléans.

                      En milieu de terrain, Sylia Koui ou encore Margaux Huaumé-Danet seront de la partie, mais pas Marine Allez, qui reste au club, mais arrête sa carrière de joueuse pour assurer la coordination de la section féminine. L'ex-Parisienne Lina Boussaha fait partie des recrues majeures. Le club s'attache enfin les services d'une Française de retour de ses études aux États-Unis avec Elise Legrout.

                      Dans le secteur offensif, le club a aussi entrepris des discussions qui vont aboutir à plusieurs arrivées dans les prochains jours : la dernière en date, la Franco-Camerounaise Luce Ewele. Le club pourra aussi s'appuyer sur ses buteuses Elodie Policarpo et Ashley Clark, ainsi que la locale Camille Philippe. Il faudra aussi compter sur l'Américaine, Allie Thornton, arrivée en cours de saison. Par contre, Marykate Bateman a décidé de quitter le club d'un commun accord pour rentrer aux États-Unis


                      La préparation connue

                      HAC - Reims (D1) / Samedi 25 juillet à Dieppe
                      HAC - Orléans (D2) / Samedi 1er août
                      HAC - Guingamp (D1) / Mercredi 5 août
                      Fleury (D1) - HAC / Samedi 8 août à Fleury-Mérogis
                      HAC - FC Nantes (D2) / Samedi 15 août à Argentan
                      HAC - Issy-les-Moulineaux (D1) / Samedi 22 août
                      HAC - St Malo (D2) / Samedi 29 août à Bayeux

                      Mardi 23 Juin 2020
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a16631.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #12
                        Trophée VEOLIA féminin - L'OL s'impose avec l'accent british

                        Pour le premier de ses rencontres dans le cadre du tournoi organisé par l'OL au Groupama Stadium, les Lyonnaises ont débuté par une franche victoire face aux premières du dernier championnat néerlandais.


                        Taylor pour sa première à domicile a brillé avec un doublé



                        L'entraîneur lyonnais proposait un 4-3-3 face à une formation montante, le PSV Eindhoven. L'occasion d'aligner Jodie Taylor pour continuer son intégration au sein du collectif lyonnais ou encore de réessayer Greenwood en défense centrale avec Renard pour pallier toute éventualité. L'adaptation de Taylor va vite se réaliser pour la plus grande satisfaction de Jean-Luc Vasseur : "Je voulais voir des associations, des joueuses qui avaient moins joué mais aussi anticiper l’avenir. Jodie Taylor, on connaît ses qualités. Elle est très bonne finisseuse, un peu renard des surfaces. Elle l’a encore prouvé. Elle a été très opportuniste". C'est en effet elle qui va débloquer la situation juste avant la pause profitant d'une erreur de la gardienne après une première frappe repoussée par van de Sanden (1-0, 45'). Auparavant, Marozsan du droit de 22 m (24e), van de Sanden (29e) avaient déjà sollicité la gardienne internationale van Veenendaal alors qu'Henry (37e) n'avait pas trouvé le cadre.

                        Trois ballons relâchés par van Veenendal, trois buts


                        Non qualifiée en Coupe de France, Karchaoui a rejoué ce jeudi


                        Avec le match de Ligue des Champions face au Bayern de Munich en ligne de mire, Vasseur conservait son équipe jusqu'à l'heure de jeu. Seule Bouhaddi entrait à la pause. Avec une série de quatre changements à la 62e, Taylor venait une nouvelle fois prendre le ballon à la gardienne du PSV (2-0, 58'). Carpenter effectuait ses premières minutes, tandis que Cascarino, Malard et Buchanan apportaient des alternatives du même niveau. L'OL gardait le ballon mais se procurait moins d'occasions. "On peaufine des choses, il y en a d’autres à améliorer notamment dans la tenue du ballon. Je ne dois pas dépendre d’une joueuse en particulier. Je dois trouver une efficacité avec les joueuses". L'entraîneur lyonnais allait pouvoir tirer des enseignements de ce match et notamment que Parris peu de temps après son entrée en jeu faisait trembler les filets à deux reprises. Malard lançait l'action du troisième but avec une talonnade pour Majri. Sa frappe repoussée arrivait sur Parris qui marquait dans le but vide (3-0, 82'). Parris finissait le travail d'une magnifique frappe dans la lucarne (4-0, 90+1'). L'OL aiguise sa force de frappe. Le prochain rendez-vous samedi face à la Juventus face à l'autre vainqueur du jour vaudra le détour.


                        Trophée Veolia Féminin - 1re journée
                        Jeudi 13 août 2020
                        - 18h45
                        O. LYONNAIS - PSV EINDHOVEN : 4-0 (1-0)
                        Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                        Spectateurs : 1 000 environ
                        Arbitres : Alexandra Collin assistée de Manuela Nicolosi et Angélique Aubin-Hostains
                        Buts :
                        1-0 Jodie TAYLOR 45' (van de Sanden décalée par Henry à droite place une frappe de l'entrée de la surface relâchée par la gardienne. Taylor est à l'affût dans les 5,5m pour pousser ldu droit au fond)
                        2-0 Jodie TAYLOR 58' (Coup franc à gauche joué par Greenwood qui arrive au point de penalty. Une défenseure remet involontairement le ballon sur Marozsan qui place une reprise à ras de terre du droit repoussée par van Veenendaal. Seule devant le but, Taylor en deux temps conclut d'une petite pichenette du droit sur la ligne)
                        3-0 Nikita PARRIS 82' (Action à l'entrée de la surface côté gauche avec Malard qui talonne pour Majri qui enroule une frappe du droit repoussée par la gardienne dans l'axe où Parris reprend du genou gauche à 8 m)
                        4-0 Nikita PARRIS 90+1' (Renard décale à Greenwood couloir droit qui centre sur Parris à 11 m au premier poteau qui contrôle et enchaîne par une reprise de volée du droit en pleine lucarne)

                        Aucun avertissement

                        Lyon : 40-Katriina Talaslahti (16-Sarah Bouhaddi 46') ; 2-Lucy Bronze (12-Ellie Carpenter 62'), 3-Wendie Renard (cap.) (21-Kadeisha Buchanan 62'), 15-Alex Greenwood, 26-Sakina Karchaoui (4-Selma Bacha 72') ; 6-Amandine Henry (5-Saki Kumagai 72'), 8-Sara Björk Gunnarsdottir, 10-Dzsenifer Marozsan (7-Amel Majri 72') ; 11-Shanice van de Sanden (20-Delphine Cascarino 62'), 24-Jodie Taylor (17-Nikita Parris 72'), 23-Janice Cayman (28-Melvine Malard 62'). Entr.: Jean-Luc Vasseur
                        Non utilisée : 22-Sally Julini
                        PSV Eindhoven : 1-Sari van Veenendaal (cap.) ; 13-Melanie Bross (18-Naomi Pattiwael 46'), 14-Aniek Nouwen, 4-Mandy van den Berg (21-Dana Foederer 75'), 11-Nadia Coolen (2-Ellie Jean 63') ; 17-Kyah Simon (15-Laura Strik 63'), 20-Julie Biesmans, 23-Amy Harrison (8-Georgina Carreiras 75') ; 19-Jeslynn Kuijpers (24-Esmee Brugts 63'), 9-Joëlle Smits (6-Nurija van Schoonhoven 81'), 10-Kayleigh van Dooren (5-Janou Levels 46'). Entr.: Sander Luiten
                        Non utilisées : 12-Cecilia Santiago, 16-Lisan Alkemade, 7-Romée Leuchter, 22-Anika Rodriguez

                        Stats
                        Corners : 6-3
                        Tirs cadrés : 10-0
                        Tirs non cadrés : 10-0
                        Possession : 66%-34%




                        Vendredi 14 Août 2020
                        Sebastien Duret

                        https://www.footofeminin.fr/Trophee-...sh_a16701.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #13
                          Trophée VEOLIA féminin - La JUVENTUS dispose MONTPELLIER

                          Les Turinoises ont pris le dessus sur une équipe de Montpellier encore en prise de repères.


                          La joie des Turinoises



                          Après deux lourds revers face au FC Barcelone (0-3, 1-6), les Montpelliéraines commençaient cette rencontre face à la Juventus en effectuant un pressing assez haut. Weerden tentait une première frappe du gauche cadrée mais trop écrasée (8e). Puis progressivement, le jeu s'équilibrait et la Juventus finissait fort, obtenant son premier corner (39e) puis une première occasion dangereuse deux minutes après. Un centre de la 20 renvoyé par Dekker dans l'axe sur Girelli qui plaçait une reprise contrée en corner (41e). Le but arrivait sur un coup franc de Cernoia dévié par Girelli et une finition d'une talonnade de l'ex-Parisienne et capitaine de la Juventus Sara Gama (1-0, 44').

                          Montpellier réagit dans la dernière demi-heure


                          Staskova sur le deuxième but turinois


                          La tendance de la fin de première période se confirme à la reprise. Stašková, juste entrée en jeu, décale dans l'axe pour Pedersen qui place une frappe du cou du pied droit de 20 m que Schmitz sort d'une belle envolée en corner (47e). Les Turinoises pensaient doubler la mise sur une nouvelle occasion suite à un coup franc. Excentré légèrement à gauche à 23 m, Bonansea envoie le ballon d'une frappe flottante sur la barre, Lundorf a suivi et place une tête puis Sembrant finit à bout portant mais l'arbitre siffle une position de hors-jeu (50e). Les Turinoises arrivaient à trouver la faille sur une action offensivement rondement menée par Bonansea qui décalait sur Stašková. La Tchèque se déjouait de De Almeida pour placer le ballon hors de portée de Schmitz (2-0, 60'). Montpellier allait mieux terminer la rencontre, une bonne période marquée par le but de Dekker. La Néerlandaise était à l'affût pour reprendre le ballon relâché par Giuliani suite au coup franc de Banušić (2-1, 69'). Cette dernière s'illustrait sur une belle reprise de volée dans la minute suivante. La gardienne italienne sera de nouveau en difficulté sur un coup franc côté gauche de Banušić repoussé sur sa barre (83e). Mais les Montpelliéraines n'allaient pas réussir à revenir à égalité laissant le succès aux Championnes d'Italie.


                          Trophée Veolia Féminin - 1re journée
                          Jeudi 13 août 2020
                          - 16h15
                          JUVENTUS FC - MONTPELLIER HSC : 2-1 (1-0)
                          Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                          Arbitres : Romy Fournier assistée de Camille Daas et Amira Locutura

                          Buts :
                          1-0 Sara GAMA 44' (Coup franc de Cernoia à 25 m côté droit frappé rentrant, prolongé par la tête de Girelli à 10 m vers Gama qui se ramène le ballon d'une aile de pigeon qui effectue une talonnade du droit à 5 m devant Dekker)
                          2-0 Andrea STASKOVA 60' (Décalage de Bonansea sur sa gauche pour Stašková qui entre dans la surface, fixe De Almeida et crochète du droit avant d'enchaîner par une frappe du droit de 11 m à ras de terre pour placer le ballon au ras du montant droit)
                          2-1 Anouk DEKKER 69' (Coup franc excentré à gauche frappé directement par Banušić que Giuliani relâche devant son but. Mondésir et Dekker sont à la retombée dans les 5,5m, Dekker conclut du droit)

                          Avertissements : Aurora Galli 54' pour la Juventus ; Sarah Puntigam 45+2', Dominika Škorvánková 50', Elisa De Almeida 55' pour Montpellier

                          Juventus : 1-Laura Giuliani ; 12-Matilde Lundorf Skovsen, 3-Sara Gama (cap.) (2-Tuija Annika Hyyrynen 46'), 32-Linda Sembrant, 13-Lisa Boattin (33-Michela Giordano 61') ; 14-Sofie Junge Pedersen, 21-Arianna Caruso, 8-Martina Rosucci (4-Aurora Galli 46') ; 20-Maria Aparecida Sousa Alves (11-Barbara Bonansea 46') ; 10-Cristiana Girelli (9-Andrea Stašková 46') ; 7-Valentina Cernoia (19-Annahita Zamanian 61'). Entr.: Maria Rita Guarino
                          Non utilisées : 42-Doris Bačić, 46-Sabrina Tasselli, 24-Nicole Sciberras, 25-Kristin Carrer
                          Montpellier : 1-Lisa Schmitz ; 20-Maëlle Lakrar (4-Marion Torrent 46'), 5-Elisa De Almeida, 6-Anouk Dekker, 3-Inès Belloumou (13-Leonie Pankratz 46') ; 19-Iva Landeka (cap.), 18-Dominika Škorvánková (35-Solène Champagnac 86'), 27-Sarah Puntigam (10-Marija Banušić 46') ; 17-Adelina Engman (11-Nérilia Mondésir 46'), 9-Mary Fowler (37-Zoé Stiévenart 74'), 7-Ashleigh Weerden (25-Marie-Charlotte Léger 74'). Entr.: Frédéric Mendy
                          Non utilisées : 30-Marie Petiteau, 12-Maelys Mpomé, 23-Morgane Nicoli, 34-Cyrielle Blanc

                          Stats
                          Corners : 4-5
                          Tirs cadrés : 6-5
                          Tirs non cadrés : 5-2
                          Possession : 54%-46%




                          Vendredi 14 Août 2020
                          Sebastien Duret

                          https://www.footofeminin.fr/Trophee-...ER_a16702.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            Women's Cup Grand Est - Le SC SAND victorieux en ouverture devant ISSY

                            Les Isséennes effectuaient leur troisième match de préparation face au SC Sand, huitième du dernier championnat, en ouverture du tournoi organisé à Phalsbourg.


                            Batcheba Louis face à Sand



                            Les Allemandes imposaient d'entrée une pression sur la défense isséenne réorganisée avec les absences par précaution de Butel ou encore des deux gardiennes Froger et Moitrel. C'est Mondiri qui évoluait au poste inhabituel de gardienne devant la charnière Barclais-Bayo. Après dix premières minutes difficiles, le jeu rapidement porté vers l'avant d'Issy portait ses fruits et Machart trouvée par Teinturier manquait une occasion en croisant trop sa frappe (22e). La plus belle opportunité était pour Louis trouvée en profondeur qui bénéficiait du contre face à la gardienne mais un retour défensif in extremis empêchait l'ouverture du score (33e). Le coach isséen regrettait après match : "dans le dernier geste, on a manqué d'agressivité offensive, on n'a pas été assez efficace".

                            Sand reprenait ensuite le dessus avant le repos avec un but refusé à Tolmais pour hors-jeu (34e) puis une occasion de Georgieva qui éliminait Mondiri mais voyait Barclais se jeter pour sortir le ballon qui filait dans le but (36e). Un corner de Schaber repris de la tête par Caldwell était encore sauvé par le dos de Bayo (42e). Dans les arrêts de jeu, trois sauvetages successifs devant le but laissait un score vierge à la pause.


                            Esther Mbakem Niaro a inscrit le but isséen

                            Yacine Guesmia apportait deux changements offensifs mais ce sont les Allemandes qui étaient de nouveau dangereuses avec un énième corner de Schaber pour la tête de Caldwell et un nouvel arrêt sur la ligne de but (54e). A force de plier, la défense isséenne rompait avec un beau mouvement de Kreil à droite avec Evels et un centre pour la finition de l'ancienne malouine et sojaldicienne Tolmais (1-0, 55'). Sur l'engagement, un errement défensif coûtait le second but signé Schaber (2-0, 56'). Issy connaissait un temps fort récompensé par une belle frappe de Mbakem Niaro (2-1, 66'). La joueuse prêtée par Montpellier cette saison apportait sa vision du jeu et son gabarit face à une solide défensive adverse. Le score restait figé jusqu'au coup de sifflet final de ce match d'ouverture.

                            A quatre semaines du championnat, Yacine Guesmia teste encore son groupe : "On monte en intensité après avoir joué Nancy et Orléans. C'était une belle équipe avec pas mal d'intensité. Cela nous a permis de continuer la préparation en augmentant le rythme, de donner beaucoup de temps de jeu aux filles. C'est différent du football français, cela nous fera progresser en ayant la capacité de s'adapter aux adversaires. On est à quatre semaines de la reprise, l'objectif est d'un peu plus dans le dur. La rigueur allemande était une opportunité que l'on se devait de saisir. On a fait pas mal de tests au niveau du système de jeu. On est en phase d'apprentissage. Au fur et à mesure du match, on a vu des espaces qui s'ouvraient, les filles ont eu plus d'opportunités." Un nouveau rendez-vous aura lieu à la fin du stage face au Standard de Liège, dimanche.


                            Women's Cup du Grand Est
                            Jeudi 13 août 2020
                            - 19h00
                            SC SAND (ALL) - GPSO 92 ISSY : 2-1 (0-0)
                            Phalsbourg - Trois Maisons (Stade du Rocher du Corbeau)
                            Spectateurs : 120
                            Arbitres : Gaëtan Korbas assisté de Madison Leclerc et Valentin Hoffmann
                            Buts :
                            1-0 Danielle TOLMAIS 55'
                            2-0 Ricarda SCHABER 56'
                            2-1 Esther MBAKEM NIARO 66'

                            Aucun avertissement

                            Sand : 1-Jacintha Weimar ; 2-Fatma Sakar (4-Marion Gavat 67'), 5-Diane Caldwell (cap.), 3-Myrthe Moorrees, 13-Michaela Brandenburg ; 8-Marina Georgieva ; 17-Emily Evels, 11-Leonie Kreil (10-Dina Blagojevic 57') ; 7-Chiara Loos (16-Dora Süle 82'), 9-Danielle Tolmais (14-Noemi Gentile 67'), 27-Ricarda Schaber (15-Patricia George 57'). Entr.: Sascha Reiss
                            Non utilisées : 12-Jasmin Pal, 6-Laura Kovacs
                            Issy : 1-Ariana Mondiri ; 23-Sarah Boudaoud, 4-Celya Barclais, 5-Oumy Bayo, 8-Nonna Debonne ; 18-Kayla Mills ; 20-Laurie Teinturier, 10-Ella Kaabachi (cap.) ; 7-Batcheba Louis (11-Sara Janbon 46', 9-Selma Zemzem 82'), 9-Selma Zemzem (19-Esther Mbakem Niaro 46'), 17-Julie Rabanne (7-Batcheba Louis 82'). Entr.: Yacine Guesmia
                            Non utilisées : 16-Solène Froger, 30-Pauline Moitrel, 28-Gwenaëlle Butel, Mélanie Carvalho, 6-Fanny Pereira

                            Stats
                            Corners : 9-2
                            Tirs cadrés : 7-5
                            Tirs non cadrés : 5-8




                            Vendredi 14 Août 2020
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/Women-s-...SY_a16703.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              Women's Cup Grand Est - FLEURY domine le LOSC

                              Les Floriacumoises ont largement disposé des Lilloises, pensionnaires de D2 avec six buts inscrits. Un résultat où Fleury a montré un collectif intéressant avant de se jauger à des équipes de D1.


                              Le Garrec a ouvert le score



                              Le staff lillois avait opté pour un large turn-over lors de cette rencontre. Rachel Saïdi allait renouveler toutes les joueuses de champ à la pause. "On avait décidé de tourner avec deux équipes types avec une équipe plus âgée sur la première séquence et une équipe plus jeune avec une moyenne d'âge de 17 ans sur la deuxième".

                              Fleury qui sortait de deux jours de stage concluait ce séjour dans l'Est par cette opposition. De retour en France après un passage outre-Manche, Le Garrec se montrait rapidement à son évidence profitant d'une mauvaise relance dans la défense adverse pour marquer dans le but vide (1-0, 8'). Elle était proche du doublé en reprenant d'un centre de Spetsmark mais le ballon s'écrasait sur la barre. Makanza qui avait suivi ne réussissait pas à surprendre Launay (23e). C'était partie remise et lorsque Fernandes sur un débordement à droite délivrait un centre pour Makanza, cette fois-ci était la bonne (2-0, 24'). Appliquées dans leurs actions, les joueuses de Fleury répétaient leur gamme au sein d'un collectif qui semble déjà avoir bien pris forme.

                              Fanzel : "Une intégration (...) qui est bonne"


                              Duel aérien entre Spetsmark et Polito


                              Ce "melting-pot" n'était pas un frein à la performance, bien au contrainte pour la plus grande satisfaction de l'entraîneur David Fanzel : "Quand vous recrutez des bonnes joueuses, elles comprennent vite. Le foot est universel mais surtout j'ai la chance d'avoir des filles qui veulent toutes parler français. Il y a une intégration dans la vie sociale du groupe qui est bonne. Obligatoirement cela se ressent sur le terrain".

                              Juste avant la pause, Diaz profitait d'un centre de Diaz renvoyé dans l'axe par Coutereels pour marquer à son tour (3-1, 43'). Un but qui répondait à la réduction de l'écart lilloise grâce à l'opportunisme de Mouchon. Ce but comme certaines actions lilloises étaient des points positifs retenus par Rachel Saïdi : "Il n'y a pas eu que du négatif même si on sort avec un 6-1. Il y a eu quelques séquences offensives et animations mises en place qui ont apporté un peu de danger", ce que confirmait son homologue de Fleury qui s'attend cependant à une autre adversité en D1.

                              Bonne prestation des recrues de Fleury

                              "Le résultat est une chose, le contenu est une autre. On sait que l'on va rencontrer des adversaires beaucoup plus fort même si j'ai trouvé Lille intéressant et qui va pouvoir embêter beaucoup d'équipes". Il reste que face à la jeunesse de l'effectif lillois en seconde période, les Floriacumoises gardaient la cadence. D'entrée une faute de Fremaux sur Gabrowska, permettait à Azzaro de marquer sur penalty (4-1, 48'). Du côté de Fleury, on s'appliquait presque trop à appliquer le jeu demandé par le coach. "Les filles ont peut-être même trop respecté à la lettre ce que je leur avais demandé de faire" notait d'ailleurs Fanzel. Le LOSC cédait deux autres fois en fin de match. Tout d'abord sur un corner de Chapelle repris d'un coup de tête de Chatelain (5-1, 84') avant que Chapelle conclut sur un centre de Diaz (6-1, 89').

                              "On finit sur une note positive et c'est toujours important pour la confiance. Je suis content de l'état d'esprit. On est resté très sérieuses même face à une équipe jeune" résumait David Fanzel. Pour le LOSC de Rachel Saïdi, pas d'inquiétudes mais encore du travail avant la reprise du 6 septembre : "On a été confronté à une bonne équipe bien en place avec de grosses qualités individuelles. Ça nous montre qu'on n'a pas mal de points à corriger avant le championnat".


                              Women's Cup du Grand Est
                              Vendredi 14 août 2020
                              - 17h30
                              FC FLEURY (D1) - LILLE OSC : 6-1 (3-0)
                              Phalsbourg - Trois Maisons (Stade du Rocher du Corbeau)
                              Spectateurs : 100
                              Arbitres : Léo Drouin assisté de René Hoffmann et Didier Marchal

                              Buts : Léa Le Garrec 8', Marina Makanza 24', Hannah Diaz 43', Lorena Azzaro 48' s.p., Céline Chatelain 84', Kenza Chapelle 89' ; Noémie Mouchon 39'
                              Aucun avertissement

                              Fleury : 1-Laëtitia Philippe ; 20-Charlotte Fernandes (2-Claudine Falonne Meffometou Tcheno 46'), 25-Julie Piga (23-Teninsoun Sissoko 46'), 22-Anja Sønstevold (15-Emma Checker 46'), 3-Cecilie Sandvej (20-Charlotte Fernandes 65') ; 8-Jenna Dear (22-Anja Sønstevold 61'), 28-Marine Haupais (cap.) (Céline Chatelain 46') ; 12-Hannah Diaz (11-Maureen Bigot 46'), 10-Léa Le Garrec (6-Thelma Eninger 70'), 7-Marina Makanza (14-Dominika Grabowska 46') ; 9-Julia Spetsmark (21-Lorena Azzaro 46', 18-Kenza Chapelle 81'). Entr.: David Fanzel
                              Non utilisées : 21-Marine Dafeur, 19-Alizée Leroy
                              LOSC 1re M-T : 16-Elisa Launay ; 26-Anaïs Lambert, 17-Maud Coutereels (cap.), 27-Gwenaëlle Devleesschauwer, 25-Agathe Ollivier ; 8-Salomé Elisor, 10-Silke Demeyere, 6-Aurora Paprzycki ; 14-Chloé Piérel, 9-Noémie Mouchon, 15-Maïté Boucly. Entr.: Rachel Saïdi
                              LOSC 2e M-T : 16-Elisa Launay (1-Flavie Philippe 62') ; 3-Carla Nollet, 4-Eva Fremaux, 22-Mégane Jacaton, 35-Joséphine Vanuxeem ; 20-Naomie Bamenga, 13-Carla Polito (cap.), 33-Lina Fasquelle ; 18-Orphée Lefebure, 34-Pauline Haugou, 23-Perrine Ruffelaere (9-Noémie Mouchon 77')




                              Samedi 15 Août 2020
                              Sebastien Duret

                              https://www.footofeminin.fr/Women-s-...SC_a16705.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #16
                                Women's Cup Grand Est - DIJON remporte sa première rencontre

                                Face aux Belges du Standard de Liège, les Dijonnaises qui ont aligné durant plus de 80 minutes la même équipe ont réalisé une solide prestation pour s'imposer grâce au doublé d'Oparanozie.


                                Oparanozie, auteure d'un doublé (photo Sébastien Duret)



                                Yannick Chandioux dont l'équipe dispute deux matchs en 24 heures avait décidé d'aligner deux équipes différentes à chaque rencontre. Pour cette première, devant le Standard de Liège, trois recrues étaient titulaires avec Rougé en défense, Gordon et Oparanozie en attaque. En dehors des joueuses plus aguerries, deux jeunes complétaient le groupe avec Girardot en défense centrale et Stephen au milieu.

                                Gordon se retrouvait en bonne position après 10 minutes de jeu, profitant d'un ballon perdu mais elle manquait le cadre (10e). Oparanozie débloquait son compteur après un gros travail de Nakkach pour remonter le ballon dans l'axe et servir la Nigériane qui enchaîne un contrôle puis une frappe placée sur la droite de la gardienne (1-0, 23'). L'ex-Guingampaise bien en jambes s'offrait le doublé avant le repos après avoir été lancée par Barbance. Oparanozie éliminait la gardienne pour conclure du plat du pied droit dans le but vide (2-0, 45+1'). Elle était même proche du triplé dans la foulée !

                                Dijon a contenu la réaction liégeoise après la pause


                                Nakkach a réalisé un gros abattage au milieu (photo Sébastien Duret)


                                En face, les joueuses du Standard s'étaient montrées à quelques reprises par un centre-tir bien sorti par Chavas (15e) et la plus belle action avec Schoenmark servie par une ex-Parisienne van Mechelen. L'attaquante butait sur Chavas qui avait bien jailli pour se mettre en opposition (40e).

                                Continuant sur leur lancée après le repos, les Dijonnaises qui devaient puiser physiquement en conservant le même onze se faisait surprendre en voulant continuer à relancer court. Un corner concédé, une reprise de la tête de Schoenmark sur la barre, et c'est Brackman à l'affût qui finissait par trouver la faille (2-1, 56'). Si les multiples changements de Liège permettaient à ces dernières de se montrer plus pressantes, les Dijonnaises n'en restaient pas moins solides et finalement peu inquiétées. A la 84e minute, Chandioux renouvelait neuf de ses onze joueuses, seules Chavas et Bonet qui basculait du couloir droit à gauche finissaient la rencontre.

                                Un succès encourageant avec d'aligner un onze de départ totalement différent ce dimanche face à Reims (18h00) pour la clôture du tournoi.


                                Women's Cup du Grand Est
                                Samedi 15 août 2020
                                - 19h00
                                STANDARD DE LIÈGE (BEL) - DIJON FCO : 1-2 (0-2)
                                Phalsbourg - Trois-Maisons (Stade du Rocher du Corbeau)
                                Spectateurs : 150
                                Arbitres : William Storck assisté de René Hoffmann et Valentin Hoffmann

                                Buts :
                                0-1 Désiré OPARANOZIE 23'
                                0-2 Désiré OPARANOZIE 45+1'
                                1-2 Constance BRACKMAN 56'

                                Avertissements : Elodie Nakkach 74', Mylaine Tarrieu 89', Alice Soleilhet 90+1' pour Dijon

                                Standard de Liège : 16-Lisa Lichtfus ; 13-Ellen Charlier, 7-Maurane Marinucci (cap.), 4-Meree Bormans (15-Elien Nelissen 46') ; 5-Aster Janssens (6-Yuna Appermont 46') ; 11-Lola Wajnblum, 10-Noémie Gelders, 18-Charlotte Cranshoff (5-Aster Janssens 73'), 9-Sylvie Calleeuw (20-Constance Brackman 46') ; 25-Davinia van Mechelen (3-Gwyneth Vanaenrode 46') ; 8-Sanne Schoenmakers. Entr.: Hamide Lamara
                                Dijon : 1-Mylène Chavas ; 5-Elise Bonet, 3-Morgane Girardot (14-Océane Daniel 84'), 19-Aurélie Rougé (6-Alicia Soleilhet 84'), 15-Noémie Carage (4-Léna Goetsch 84') ; 20-Elodie Nakkach (cap.) (22-Amanda Chaney 84') ; 13-Coline Stephen (17-Rose Lavaud 84'), 7-Solène Barbance (10-Ophélie Cuynet 84'), 8-Léa Declercq (11-Genessee Daughetee 84'), 2-Sh'nia Gordon (12-Mylaine Tarrieu 84') ; 9-Désiré Oparanozie (18-Inès Barrier 84'). Entr.: Yannick Chandioux
                                Non utilisée : 16-Maryne Gignoux-Soulier

                                Dimanche 16 Août 2020
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/Women-s-...re_a16708.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Trophée VEOLIA féminin - MONTPELLIER cède à la fin

                                  Les Montpelliéraines ont concédé leur quatrième défaite en matchs de préparation. Menées rapidement au score, les joueuses de Mendy sont revenues avant de céder sur le fil.


                                  Banusic avait remis son équipe sur de bons rails



                                  Il va falloir continuer à insister dans cette préparation pour trouver les automatismes et surtout pallier les départs de joueuses comme Toletti et Karchaoui. Car si Montpellier a bien essayé de mettre en difficulté son adversaire néerlandaise, la défense s'est fait surprendre à deux reprises sur les cinq tentatives adverses au cours des 90 minutes.

                                  La première fois, sur un mouvement à gauche avec trois joueuses, Brugts au départ et à l'arrivée fusillait la gardienne Schmitz (0-1, 11'). La seconde à une minute de la fin du temps réglementaire où Leuchter disposait de large espace sur le couloir droit pour délivrer un centre parfaitement repris par Smits devant Lakrar (1-2, 89').

                                  Montpellier malgré un pressing haut et la possession du ballon n'avait pas affiché la même efficacité. Sur un corner dévié au premier poteau par Dekker, le ballon est difficilement repoussé par la gardienne (32e). C'est encore Banusic qui était décisive en croisant sa frappe après un bon travail de Fowler entrée en jeu à la pause (1-1, 63').

                                  A trois semaines de la reprise, Montpellier qui jouera Marseille (D2), mercredi prochain devra se rassurer. Un ultime test est ensuite prévu face à Hoffenheim du côté de Besançon.




                                  Trophée Veolia Féminin - 2e journée
                                  Samedi 15 août 2020
                                  - 15h30
                                  MONTPELLIER HSC - PSV EINDHOVEN : 1-2 (0-1)
                                  Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                                  Arbitres : Justine Catania assistée de Amira Locutura et Camille Daas

                                  Buts :
                                  0-1 Esmee BRUGTS 11' (Mouvement côté gauche avec Brugts qui trouve devant Pattiwael, elle prolonge dans le couloir et centre pour Nouwen au point de penalty qui remet dans la course de Brugts qui a suivi l'action et reprend du droit à 6 m)
                                  1-1 Marija BANUSIC 63' (Action entre Banusic et Fowler dans la surface, Fowler centre en retrait pour Banusic qui récupère le ballon, et place une frappe croisée du gauche de 8 m dont la trajectoire est déviée par le talon de Nouwen pour finir dans le petit filet opposé)
                                  1-2 Joelle SMITS 89' (Lancée en profondeur à droite, Leuchter délivre un centre repris du droit par Smits à 7 m)

                                  Avertissement : Iva Landeka 83' à Montpellier

                                  Montpellier : 1-Lisa Schmitz (40-Marie Petiteau 46') ; 4-Marion Torrent (cap.) (12-Maelys Mpomé 73'), 6-Anouk Dekker (23-Morgane Nicoli 62'), 20-Maëlle Lakrar, 13-Leonie Pankratz (3-Inès Belloumou 46') ; 35-Solène Champagnac (19-Iva Landeka 46'), 27-Sarah Puntigam ; 17-Adelina Engman (9-Mary Fowler 62'), 10-Marija Banušić (34-Cyrielle Blanc 73'), 11-Nérilia Mondésir (37-Zoé Stiévenart 73') ; 25-Marie-Charlotte Léger. Entr.: Frédéric Mendy
                                  Non utilisées : 5-Elisa De Almeida, 7-Ashleigh Weerden, 18-Dominika Škorvánková
                                  PSV Eindhoven : 12-Cecilia Santiago ; 11-Nadia Coolen 2-Ellie Jean, 14-Aniek Nouwen (cap.), 5-Janou Levels ; 6-Nurija van Schoonhoven, 23-Amy Harrison, 15-Laura Strik, 10-Kayleigh van Dooren ; 18-Naomi Pattiwael, 24-Esmee Brugts. Entr.: Sander Luiten
                                  Banc : 1-Sari van Veenendaal, 16-Lisan Alkemade, 4-Mandy van den Berg, 7-Romée Leuchter, 8-Georgina Carreiras, 9-Joëlle Smits, 13-Melanie Bross, 17-Kyah Simon, 19-Jeslynn Kuijpers, 20-Julie Biesmans, 21-Dana Foederer, 22-Anika Rodriguez

                                  Stats
                                  Corners : 10-3
                                  Tirs cadrés : 4-4
                                  Tirs non cadrés : 11-1
                                  Possession : 52%-48%



                                  Dimanche 16 Août 2020
                                  Sebastien Duret

                                  https://www.footofeminin.fr/Trophee-...in_a16706.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Trophée VEOLIA féminin - L'OL gagne son tournoi

                                    Malgré une belle adversité, la Juventus n'a pas pu résister aux Lyonnaises qui ont pris les devants suite à deux corners. Un succès dans cette "finale" et sept buts marqués en deux rencontres.


                                    Tête de Renard victorieuse



                                    Dans la ligne du succès face au PSV, les Lyonnaises ont proposé un séduisant 4-3-3 pour cette ultime préparation avant la Ligue des Champions et la rencontre de quart de finale face au Bayern. Les Lyonnaises tentaient de déstabiliser le bloc adverse en vain jusqu'au second corner du match. Marozsan à la frappe et Renard dans la surface pour placer sa tête (1-0, 29'). Bis repetita quatre minutes plus tard avec un corner de l'autre côté et cette fois-ci l'autre défenseure centrale dans le dernier geste. Buchanan catapultait le cuir au fond du but turinois (2-0, 33').

                                    En seconde période, l'OL continuait sur sa lancée et asphyxiait la Juventus. C'est Malard opportuniste après un bon travail de Bacha qui concluait (3-0, 78'). Un second acte marqué par un large turn-over où Jean-Luc Vasseur a pu relever que tout son groupe était apte et en forme.




                                    Trophée Veolia Féminin - 2e journée
                                    Samedi 15 août 2020
                                    - 18h00
                                    OLYMPIQUE LYONNAIS - JUVENTUS FC : 3-0 (2-0)
                                    Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                                    Spectateurs : 5 000 environ
                                    Arbitres : Alexandra Collin assistée de Manuela Nicolosi et Jennifer Maubacq

                                    Buts :
                                    1-0 Wendie RENARD 29' (Corner de Marozsan tiré de la gauche vers Renard se jette pour reprendre de la tête de 6 m)
                                    2-0 Kadeisha BUCHANAN 33' (Corner de Marozsan tiré de la droite repris par Buchanan qui surgit plein axe à 5 m et pique le ballon)
                                    3-0 Melvine MALARD 78' (Débordement de Bacha à gauche qui centre pour Taylor. La gardienne repousse et Malard récupère le ballon à l'angle des 5,5m pour marquer du plat du pied droit au ras du poteau)

                                    Avertissements : Lucy Bronze 18', Kadeisha Buchanan 90+2' pour Lyon ; 14-Sofie Junge Pedersen 23' pour la Juventus

                                    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 2-Lucy Bronze (12-Ellie Carpenter 64'), 3-Wendie Renard (cap.) (15-Alex Greenwood 73'), 21-Kadeisha Buchanan, 26-Sakina Karchaoui (4-Selma Bacha 64') ; 6-Amandine Henry (8-Sara Björk Gunnarsdottir 73'), 5-Saki Kumagai (23-Janice Cayman 81'), 10-Dzsenifer Marozsan (9-Eugénie Le Sommer 64') ; 20-Delphine Cascarino (28-Melvine Malard 64'), 17-Nikita Parris (24-Jodie Taylor 64'), 7-Amel Majri (11-Shanice van de Sanden 64'). Entr.: Jean-Luc Vasseur
                                    Non utilisée : 40-Katriina Talaslahti
                                    Juventus : 1-Laura Giuliani (42-Doris Bačić 46') ; 2-Tuija Annika Hyyrynen (12-Matilde Lundorf Skovsen 57'), 3-Sara Gama (cap.), 32-Linda Sembrant, 13-Lisa Boattin (33-Michela Giordano 81') ; 4-Aurora Galli (21-Arianna Caruso 57'), 14-Sofie Junge Pedersen (19-Annahita Zamanian 69'), 8-Martina Rosucci (9-Andrea Stašková 46') ; 7-Valentina Cernoia, 11-Barbara Bonansea, 10-Cristiana Girelli (20-Maria Aparecida Sousa Alves 69'). Entr.: Maria Rita Guarino
                                    Non utilisées : 46-Sabrina Tasselli, 24-Nicole Sciberras, 25-Kristin Carrer



                                    Dimanche 16 Août 2020
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/Trophee-...oi_a16707.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Women's Cup Grand Est - Pluie de buts et ambiance orageuse

                                      Au terme d'une rencontre animée de neuf buts, les Isséennes ont fait valoir leurs qualités offensives cédant cependant à trois reprises.


                                      Batcheba Louis (photo Sébastien Duret)



                                      Dans une équipe qui s'approchera probablement de celle qui devrait débuter la saison en D1, les Isséennes évoluaient dans un système plus traditionnel en 3-4-3 avec le retour de Butel en défense. La capitaine avait été ménagée trois jours plus tôt lors de la défaite face à Sand (1-2).

                                      Bien en jambes et imposant leur rythme, les promues en D1 ne tardaient pas à ouvrir le compteur. C'est Teinturier qui était la plus opportuniste interceptant le ballon pour venir battre du droit la gardienne belge après tout juste quatre minutes (1-0, 4'). Mondiri s'illustrait dans la foulée avec une belle parade de la gardienne (5e). Mais cette entame réussie était marquée par une erreur de relance de Moitrel qui coûtait l'égalisation (1-1, 9').

                                      Kaabachi remettait son équipe devant d'un maître coup franc frappé à 25 m côté gauche qui trouvait la lucarne de Lictfus qui avait anticipé le centre (2-1, 21'). Reparties de l'avant, c'est Boudaoud qui apportait par un bon débordement à droite le centre décisif pour le coup de tête de Mondiri (3-1, 26'). Néanmoins, une erreur de marquage sur un corner de l'ancienne Parisienne van Mechelen permettait à Schoenmakers de revenir à un but (3-2, 39'). Dans les ultimes secondes avant la pause, un nouveau centre de Boudaoud trouvait Rabanne dont l'enchaînement aurait mérité une meilleure conclusion (45+1e).

                                      Penalty arrêté par Moitrel



                                      Le Standard revenait avec de meilleures intentions et Issy subissait concédant en premier lieu un penalty. Moitrel se détendait bien sur sa droite pour sortir le tir de Gelders (53e). La défense était en difficulté trois minutes après avec Wajnblum qui venait se heurter à Moitrel. Cette pression belge était concluante et van Mechelen remettait les équipes à égalité (3-3, 57'). Quelques instants de confusion liés aux décisions arbitrales s'ensuivaient et le match reprenait son cours alors que l'orage grondait aux abords de Phalsbourg.

                                      Issy termine fort


                                      Teinturier en duel avec la défense belge


                                      La dernière demi-heure était favorable à Issy. Rabanne redonnait l'avantage à son équipe d'une frappe excentrée depuis la droite (4-3, 63'). Mbakem manquait de marquer à son tour (78e), tout comme Zemzem dont la reprise était contrée par sa partenaire (84e) et Louis qui écrasait trop sa tentative (85e). Ces deux dernières joueuses parvenaient à leur fin, Zemzem d'une frappe croisée dans le petit filet opposé (5-3, 86') et l'Haïtienne Louis sur un bon service de Machart (6-3, 88').

                                      Une prestation qui a permis de mettre en avant des options dans le domaine offensif pour le promu isséen qui dispose également de Cindy Thomas, absente pour raisons professionnelles ce week-end. Issy se testera désormais face à la VGA Saint-Maur (D2) avant de terminer face à Saint-Étienne (D2). Le début du championnat aura lieu le 5 septembre face à l'autre promu : Le Havre.


                                      Women's Cup du Grand Est
                                      Dimanche 16 août 2020
                                      - 14h30
                                      GPSO 92 ISSY - STANDARD DE LIÈGE (BEL) : 6-3 (3-2)
                                      Phalsbourg (Stade du Rocher du Corbeau)
                                      Spectateurs : 80
                                      Arbitres : Alexandra Zinck assisté de Ilkay Aydin et Serge Fabien

                                      Buts :
                                      1-0 Laurie TEINTURIER 4'
                                      1-1 Janne SCHOENMAKERS 9'
                                      2-1 Ella KAABACHI 21'
                                      3-1 Ariana MONDIRI 26'
                                      3-2 Janne SCHOENMAKERS 39'
                                      3-3 Davinia VAN MECHELEN 57'
                                      4-3 Julie RABANNE 63'
                                      5-3 Salma ZEMZEM 86'
                                      6-3 Kethna LOUIS 88'

                                      Aucun avertissement

                                      NB. Penalty de Geldgers arrêté par Moitrel (53')

                                      Issy : 1-Pauline Moitrel ; 26-Oumy Bayo (11-Sara Janbon 46'), 21-Celya Barclais, 28-Gwenaëlle Butel ; 27-Sarah Boudaoud, 10-Ella Kaabachi (cap.), 18-Kayla Mills (20-Mélanie Ribeiro De Carvalho 61'), 14-Ariana Mondiri (7-Batcheba Louis 75') ; 20-Laurie Teinturier (9-Selma Zemzem 46'), 7-Batcheba Louis (19-Esther Mbakem Niaro 46'), 17-Julie Rabanne. Entr.: Yacine Guesmia
                                      Non utilisées : 30-Solène Froger, 15-Clara Creus, 8-Nonna Debonne, 6-Fanny Pereira, 22-Julie Peruzzetto
                                      Standard : 16-Lisa Lictfus ; 3-Gwyneth Vanaenrode, 7-Maurane Marinucci (cap.), 15-Elien Nelissen ; 13-Ellen Charlier (11-Lola Wajnblum 46'), 6-Luna Appermont, 5-Aster Janssens (18-Charlotte Cranshoff 46'), 20-Constance Brackman ; 25-Davinia Vanmechelen, 8-Janne Schoenmakers (13-Ellen Charlier 61'), 10-Noémie Gelders. Entr.: Hamide Lamara




                                      Dimanche 16 Août 2020
                                      Sebastien Duret

                                      https://www.footofeminin.fr/Women-s-...se_a16709.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Amical - Succès de SOYAUX face à YZEURE (D2)

                                        Soyaux disputait son second match de préparation de même qu'Yzeure sous un ciel très orageux, même pluvieux en début de seconde période. Les Sojaldiciennes vont dominer une bonne partie de la rencontre menant 4-0 à la pause. En seconde période, un seul but sera marqué.


                                        Stapefeld, recrue de Soyaux, à droite



                                        Soyaux va dominer une bonne partie de la rencontre. Une frappe de Charlotte Landrieux est sans danger et non cadrée pour Romane Munich (13’). Dans la foulée, un centre tir d’Anna Clérac est claqué en corner par Mathilde Bonnot (14’). Puis Soyaux va ouvrir le score sur une belle frappe, côté gauche, de Laura Bourgouin qui vient lober Mathilde Bonnot (19’, 1-0). Servie par Anna Clérac, Cathy Couturier, dos au but, se retourne et ajuste une frappe au ras du montant gauche (22’, 2-0). De nouveau Laura Bourgouin, plein axe aux 20m, qui envoie une frappe croisée hors de portée de la gardienne d’Yzeure (30’, 3-0). A 3-0, Sébastien Joseph fait tourner son effectif avec cinq entrées. Latifah Abdu vient ajouter un quatrième but d’une frappe des 20m qui loge le cuir au ras du montant droit (38’, 4-0). A la mi-temps l’addition est lourde pour les filles de Théodore Genoux, alors que la pluie fait son apparition.

                                        Sur un bon coup franc pour Soyaux en début de seconde période pour une faute sur Jessy Danielle Roux, la tentative d’Anna Clérac échoue dans le mur (52’). On retrouve Anna Clérac pour un autre coup franc qui est dévié en corner par Mathilde Bonnot (59’). Avec une bonne montée couloir gauche de Viviane Boudaud, elle adresse un centre parfait que reprend au second poteau Coralie Austry pour marquer (65’, 5-0). C'est ensuite un coup franc de Laura Bourgouin qui est détourné en corner par Mathilde Bonnot (76’). On retrouve encore Laura Bourgouin, capitaine depuis la sortie de Romane Munich, pour une belle frappe captée en deux temps par Mathilde Bonnot (81’).


                                        Match de préparation
                                        Dimanche 16 août 2020
                                        – 18h00
                                        ASJ SOYAUX CHARENTE - FF YZEURE ALLIER AUVERGNE : 5-0 (4-0)
                                        Temps nuageux et orageux – 21°
                                        La Souterraine (stade Paul Sauvage) - 150 spectateurs
                                        Arbitres : Lise Lachaud assistée de Seyfullah Gocgun et Adrien Serret
                                        Buts : Laura Bourgouin 19’, 30’, Cathy Couturier 22’, Latifah Abdu 38’, Coralie Austry 65’
                                        Aucun avertissement

                                        ASJ Soyaux Charente : 1. Romane Munich (cap) – 21. Anaïs M’Bassidje, 4. Camille Collin, 18. Emeline Saint-Georges – 15. Coralie Austry, 6. Agathe Donnary, 14. Cathy Couturier, 7. Anna Clerac, 3. Rachel Avant – 17. Laura Bourgouin, 9. Nina Stapelfeldt ; puis 33. Latifah Abdu (31’), 24. Jessy Danielle Roux (31’), 32. Laura Camus (31’), 5. Paige Culver (31’), 11. Viviane Boudaud (31’), 30. Mickaëla Bottega (62’). Entraîneur : Sébastien Joseph.
                                        FF Yzeure Allier Auvergne : 1. Mathilde Bonnot – 21. Inès Ou Mahi, 19. Christine Manie, 28. Clara Moreira, 2. Emilie Artèse – 8. Charlotte Landrieux, 15. Myriam Zanoubi, 7. Léa Cassagne, 11. Julie Berger (cap) – 9. Cynthia Gueheo, 20. Seynabou Mbengue ; puis 23. Rafaela Lopes (46’), 12. Manon Moreira (46’). Entraîneur : Théodore Genoux.
                                        Non utilisées : 25. Vanessa De Matos, 24. Kiani Wong, 13. Laura Doiret, 33. Nesrine Barka, 27. Eden Faurri, 18. Sebe Coulibaly, 17. Lise Crochet, 33. Sarah Gougam.




                                        Lundi 17 Août 2020
                                        Christophe Ringaud

                                        https://www.footofeminin.fr/Amical-S...D2_a16711.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          #D1Arkema - Choisissez l'hymne officiel de la D1

                                          Un hymne officiel va être créé pour la D1 Arkema, à choisir par les fans parmi trois propositions. Il sera joué avant chaque rencontre. Vous avez jusqu'au 31 août pour voter.


                                          À trois semaines du coup d’envoi de la Division 1 Arkema 2020-2021, 47e édition du championnat de France de l’élite féminine, la FFF lance une consultation auprès du grand public pour choisir le futur hymne officiel de la compétition.

                                          Trois sons ont été retenus par la FFF et sont soumis au vote du public à partir du lundi 17 août jusqu’au 31 août. L’annonce de l’hymne vainqueur sera effectuée le mercredi 2 septembre.

                                          L’hymne officiel de la D1 Arkema interviendra lors du protocole d’entrée des joueuses sur l’ensemble des matches de la compétition. Il sera joué pour la première fois lors de la reprise du championnat, dont la première journée se déroulera les 5 et 6 septembre 2020.

                                          Pour voter, un hymne officiel va être créé pour la D1 Arkema, à choisir par les fans parmi trois propositions. Il sera joué avant chaque rencontre.



                                          Lundi 24 Août 2020
                                          Sebastien Duret

                                          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...D1_a16712.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            #D1Arkema - Les arbitres équipées d'oreillettes

                                            La FFF équipera cette saison pour la première fois les arbitres de D1 Arkema d'un système de communication par micros et oreillettes. Un première pour ces championnats.


                                            photo FFF



                                            C'est une nouveauté pour les arbitres féminines dans le cadre de la D1 Arkema : tous bénéficieront désormais du même système de communication et d'aide à la décision que leurs collègues des compétitions professionnelles de Ligue 1 et Ligue 2.

                                            Le dispositif inédit sera effectif dès la première journée, pour laquelle la FFF a doté ses officielles de micros et d'oreillettes vendredi dernier lors du stage de début de saison au CNF Clairefontaine.

                                            Cette première entre dans le cadre d'un accord de collaboration signé pour trois ans entre la Fédération et la société VOGO, spécialisée dans le développement de technologies multimédias, qui équipera les arbitres de systèmes Vokkero Squadra. Cet accord fait de VOGO un membre officiel du Centre de la Performance de la FFF, dédié à l'innovation et à la performance sportive.

                                            Lundi 24 Août 2020
                                            Sebastien Duret

                                            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...es_a16724.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              #D1Arkema - Matchs de préparation : SOYAUX - NANTES : 1-1, ISSY - ST-ÉTIENNE : 3-6

                                              Retrouvez une liste des matchs de préparation des formations de la D1. Si la reprise du championnat aura lieu le 5 septembre, d'ici-là quatre équipes (Lyon, PSG, Bordeaux et Guingamp) ont joué la Coupe de France (2 et 9 août) puis l'OL et le PSG le final 8 de la Ligue des Champions du 21 au 30 août.


                                              La liste communiquée sera complétée et actualisée en fonction des informations reçues. Vous pouvez apporter vos éléments à contact@footofeminin.fr


                                              Vendredi 17 juillet 2020
                                              PSG - FC Twente (PBA) : 4-2, à Saint-Germain-en-Laye*
                                              Arbitre : Maïka Vanderstichel
                                              Buts : Marie-Antoinette Katoto (x2), Sandy Baltimore, Kadidiatou Diani ; Bente Jansen, Renate Jansen
                                              XI PSG : 16-Endler ; 33-Hurtré, 14-Paredes (cap.), 12-Lawrence, 18-Fazer, 25-Saevik, 8-Geyoro, 24-Formiga, 10-Nadim, 21-Baltimore, 9-Katoto

                                              Samedi 18 juillet 2020
                                              KKPK Medyk Konin (POL) - Lyon : 0-5 (0-2), à Konin (16h00) (diffusé sur OLTV)
                                              Arbitre : Michalina Diakow
                                              Buts : Sara Björk Gunnarsdottir 24', Nikita Parris 45+2', Wendie Renard 49' s.p., Amel Majri 55' s.p., Delphine Cascarino 69'
                                              Avertissements : Maskiezwicz 49', Grzywinska 81
                                              OL : 16-Bouhaddi (40-Talaslahti 62') ; 2-Bronze (23-Cayman 46', 18-Sombath 75'), 21-Buchanan (24-Kazadi 62'), 3-Renard (cap.) (15-Greenwood 55'), 26-Karchaoui (4-Bacha 46') ; 8-Gunnarsdottir (22-Julini 46', 27-Laurent 75'), 5-Kumagai (14-Maoulida 62') ; 7-Majri (28-Malard 58'), 10-Marozsan (25-Benyahia 62'), 9-Le Sommer (20-Cascarino 62') ; 17-Parris (11-Becho 62'). Entr.: Jean-Luc Vasseur
                                              Medyk Konin : 1-Sapor (12-Szymczak 89'); 18-Zajac, 4-Maskiezwicz (26-Jeremenkowa 87'), 16-Sałata, 24-Sirant (21-Bujak 90+2'), 8-Chudzik ; 7-Kopińska (25-Piechocka 65'), 5-Kaletka (3-Dymińska 89'), 11-Grzywińska (13-Posiewka 90+2'), 6-Fabová (23-Szydełko 90+2') ; 9-Anna Gawronska (cap.) (15-D.Nowak 84'). Entr.: Roman Jaszczak

                                              Mardi 21 juillet 2020
                                              Paris FC - PSG : 1-4 (0-1), à Orly* (17h00)
                                              Buts : Coumba Sow 80' ; Irene Paredes 29', Nadia Nadim 55' s.p., Julie Soyer 75' c.s.c., Signe Bruun 89'
                                              PFC - 1re MT : Pecharman ; Soyer, Butel, Gréboval, Savin, Vaysse, Corboz, Thiney (cap.), Catala, Ferreira, Bourdieu
                                              PFC - 2e MT : Nnadozie ; Aigbogun, Butel (Corboz 65'), Greboval, Savin (Soyer 65'), Sow, Jean-François, Thiney (Vaysse 65'), Mateo, Claire, Bourdieu (Pancrate 65').
                                              PSG XI : Voll ; Lawrence, Dudek, Paredes (cap.), Morroni ; Geyoro, Luana ; Diani, Huitema, Bachmann ; Katoto.

                                              Mercredi 22 juillet 2020
                                              Czarni Sosnowiec (POL) - Lyon : 1-4 (0-3), à Opalenica (17h30) (en direct sur OLTV)
                                              Buts : Lilyana Kostova 75' ; Nikita Parris 7', Wendie Renard 12', 60' s.p., Sara Björk Gunnarsdottir 14'
                                              OL : Bouhaddi (Gallardo 61') ; Buchanan, Renard (cap.) (Sombath 73'), Greenwood ; Bronze (Cayman 46'), Kumagai (Maoulida 65'), Gunnarsdottir (Julini 61'), Bacha (Karchaoui 46') ; Cascarino (Becho 46'), Parris (Kazadi 68'), Malard (Benyahia 75').

                                              Vendredi 24 juillet 2020
                                              GKS Gornik Łęczna (POL) - Lyon : 0-9 (0-6), à Opalenica (14h00) (en direct sur OLTV)
                                              Buts : Nikita Parris 10', 14', 41', Eugénie Le Sommer 21', 28', Amandine Henry 22', Lucy Bronze 58', Melvine Malard 62', Sara Björk Gunnarsdóttir 74'
                                              OL : Bouhaddi ; Bronze (Cayman 58'), Buchanan (Greenwood 58'), Renard (cap.) (Sombath 70'), Bacha ; Kumagai (Gunnarsdóttir 46'), Henry (Julini 58'), Marozsan (Becho 69') ; Cascarino (Malard 58'), Parris (Kazadi 69'), Le Sommer (Karchaoui 58')

                                              Samedi 25 juillet 2020
                                              PSG - Paris FC : 2-0 (1-0), à Saint-Germain-en-Laye* (17h00)
                                              Buts : Kadidiatou Diani 35', Marie-Antoinette Katoto 78'
                                              PSG : Voll ; Lawrence, Dudek, Paredes (cap.), Morroni, Formiga, Geyoro, Nadim, Huitema, Baltimore, Katoto

                                              Bordeaux - Bordeaux U17 M : 1-1, au Haillan*
                                              But : Khadija Shaw

                                              Guingamp - Guingamp U19 M, à Pabu*

                                              Samedi 1er août 2020
                                              Fleury - RSC Anderlecht (BEL) : 3-4 (0-2), à Charleville-Mézières (16h30)
                                              Buts : Julia Spetsmark 55', Jenna Dear 84', 89' ; Tine De Caigny 36', 77', Jarne Teulings 45+4', Mariam Toloba 62'
                                              Fleury 1re MT : Heil ; Fernandes, Sønstevold, Checker, Meffometou, Le Garrec, Haupais, Diaz, Azzaro, Chapelle, Makanza.
                                              Fleury 2e MT : Heil ; Leroy, Sønstevold, Piga, Sandvej, Chatelain, Dear, Eninger, Bigot, Spetsmark, Grabowska.
                                              >> Résumé vidéo

                                              Le Havre - Orléans (D2) : 0-0, à Dreux (18h00)

                                              Nancy (D2) - Issy : 0-5 (0-2), à Cormontreuil (19h00)
                                              Buts : Batcheba Louis x2, Julie Rabanne, Laurie Teinturier, Esther Mbakem Niaro

                                              Dimanche 2 août 2020
                                              FC Barcelone (ESP) - Montpellier : 3-0 (0-0), à Barcelone* (18h00)
                                              Arbitre : Martina Cárdenas López
                                              b(But :]b Asisat Oshoala 64', 86', Jennifer Hermoso 90+2'
                                              Montpellier 1re MT : Schmitz ; Belloumou, Dekker, Fowler, Banusic, Mondésir, Mpome, Landeka, Lakrar, Petermann, Champagnac
                                              Montpellier 2e MT : Petiteau ; Torrent, De Almeida, Weerden, Pankratz, Engman, Skorvankova, Puntingam, Sévenne, Blanc, Stiévenard
                                              Banc : Gros, Léger, Casanova
                                              >> Résumé vidéo

                                              Mercredi 5 août 2020
                                              Le Havre - Guingamp : annulé, à Coutances (17h00)
                                              Dijon - Servette FC Chênois F. (SUI) : 2-1, à Oyonnax (17h00)
                                              Buts : Rose Lavaud 75', Léa Declercq 80' ; 35'

                                              Jeudi 6 août 2020
                                              Paris FC - Soyaux : 3-1 (2-0), à Montlouis-sur-Loire (17h00) - 220 spectateurs
                                              Buts : Coumba Sow 20', Clara Matéo 37', 60' ; Nina Stapelfeldt 85'
                                              Paris FC XI : Honegger ; Soyer, Butel, Greboval, Corboz, Vaysse, Savin, Matéo, Thiney (cap.), Sow, Claire
                                              Banc : Aigbogun, Jean-François, Soumahoro, Ferreira, Tchakounte, Pecharman (G), Nnadozie (G), Thériez, Saïdi, Borges
                                              Soyaux : Munich ; Boudaud, Culver, M'Bassidjé, Collin, Couturier, Avant, Tandia (cap.), Clérac, Bourgouin, Cazeau

                                              Samedi 8 août 2020
                                              Guingamp - Saint-Malo (D2) : annulé (10h30)

                                              Le Havre - Fleury : 0-0, à Oissel (15h00)
                                              NB : Penalty envoyé sur la barre par Spetsmark (70')
                                              Le Havre : Picaud (Arsenieva 46') ; Sahraoui, Tresfield, McDonough (cap.), Davis ; Lara (Amprimo 61', Seghiri 83'), Koui (Huaumé-Danet 63'), Clark (Minot 73'), Louis (Baradji 46', Aubert 85') ; Thornton (Chnina 73'), Boussaha
                                              Banc : Léon,
                                              Fleury : Philippe (Heil 46') ; Meffometou (Leroy 72'), Piga (Sissoko 46'), Checker (Fernandes 46'), Sandvej (Chatelain 46'), Haupais (cap.) (Checker 63'), Sønstevold (Eninger 63', Azzaro 83'), Bigot (Makanza 46'), Le Garrec (Piga 63'), Grabowska (Diaz 46'), Spetsmark (Chapelle 72')

                                              Orléans (D2) - Issy : 2-5 (2-2), à Orléans (20h00)
                                              Buts : Solenne Ninot 12', Ikram Adjabi 34' ; Batcheba Louis 6', Ella Kaabachi 10' s.p., Laurie Teinturier 47', Cindy Thomas 48', 68'

                                              Dimanche 9 août 2020
                                              FC Barcelone (ESP) - Montpellier : 6-1 (3-0), à Barcelone* (18h00)
                                              Arbitre : Sandra Márquez Redondo
                                              Buts : Aitana Bonmatí 19', Lieke Martens 39', Sarah Puntingam 41' c.s.c., Asisat Oshoala 63', Alexia Putellas 72', Leila Ouahabi 88' ; Marisa Banusic 82'
                                              Barcelone : Paños (cap.) (Gemma Font 46') ; Patri (Aitana 71'), María Léon (Melanie 71'), Laia Codina (Jana Fernández 46'), Melanie (Leila 46'), Hamraoui (Andrea Pereira 46'), Aitana (Alexia 46'), Graham (Martens 71'), Oshoala (Bruna Vilamala 71'), Martens (Mariona 46'), Jenni Hermoso (Vicky Losada 46').
                                              Entrées : , Sara Ismael.
                                              Montpellier : Schmitz ; Torrent (cap.), De Almeida, Weerden, Mondesir, Pankratz, Engman (Léger 57'), Skorvankova, Landeka, Lakrar, Puntingam.
                                              Entrées : Belloumou, Dekker, Fowler, 46', Champagnac, Banusic 60'

                                              Reims - Paris FC : 2-2 (1-1, 2-1), à Bétheny* (17h00) [3x30 min]
                                              Buts : Mélissa Gomes 25', Kessya Bussy 47' ; Mathilde Bourdieu 16', Eseosa Aigbogun 65'
                                              Reims 1-30 : Tullis-Joyce ; Doucouré, Kravets, Deslandes, Mayi Kith ; Van Der Linden, David, Philippe ; Herrera, Gomes, Bussy.
                                              Reims 31et+ : Tullis-Joyce ; Virapin (Notel 53', David 75'), Deslandes (Van Der Linden 61'), Awona, Doucouré (Kravets 46', Lejeune 61') ; Rapp (Doucouré 75'), Joly (Mayi Kith 61'), Corboz ; Ouchene (Joly 75'), Gomes (Feller 46', Gomes 70'), Bussy (Philippe 46').
                                              Paris FC : Pecharman ; Soyer, Butel, Greboval, Aigbogun, Vaysse, Corboz, Savin, Thiney (cap.), Sow, Bourdieu
                                              Entrées : Honegger, Nnadozie, Jean-François, Laplacette, Claire, Ferreira.

                                              Brest (D2) - Soyaux : annulé, à Saint-Père-en-Retz (17h00)

                                              Mardi 11 août 2020
                                              PSG - PSG U17M, à Bougival (9h30)

                                              Mercredi 12 août 2020
                                              Reims - Standard de Liège (BEL) : 1-1 (0-0), à Charleville-Mézières (19h00)
                                              Buts : Kessya Bussy 85' ; Noémie Gelders 78'
                                              Reims XI : Dupupet ; Doucouré, Deslandes, Awona, Notel ; Rapp, Philippe, Corboz ; Herrera, Gomes (cap.), Bussy.
                                              Banc : Tullis-Joyce, Esposito, van der Linden, Ouchène, Kravets, Mayi Kith, Virapin, Lejeune

                                              Thonon-Evian (D2) - Dijon : 0-3 (0-0), à Montceau-les-Mines (18h00)
                                              Buts : Inès Barrier 50', Elodie Nakkach 60', Mylaine Tarrieu 75'

                                              Jeudi 13 août 2020
                                              SC Sand (ALL) - Issy : 2-1 (0-0), à Phalsbourg (19h00)
                                              Buts : Danielle Tolmais 55', Ricarda Schaber 56' ; Esther Mbakem Niaro 66'
                                              Issy : 1-Mondiri ; 23-Boudaoud, 4-Barclais, 5-Bayo, 8-Debonne ; 18-Mills ; 20-Teinturier, 10-Kaabachi (cap.) ; 7-Louis (11-Janbon 46', 9-Zemzem 82'), 9-Zemzem (19-Mbakem Niaro 46'), 17-Rabanne (7-Louis 82').

                                              Juventus Turin (ITA) - Montpellier : 2-1 (1-0), à Décines-Charpieu (16h15) (en direct sur OLTV)
                                              Buts : Sara Gama 44', Andrea Staskova 60' ; Anouk Dekker 69'
                                              Montpellier : 1-Schmitz ; 20-Lakrar (4-Torrent 46'), 5-De Almeida, 6-Dekker, 3-Belloumou (13-Pankratz 46') ; 19-Landeka (cap.), 18-Skorvankova (35-Champagnac 86'), 27-Puntigam (10-Banusic 46') ; 17-Engman (11-Mondésir 46'), 9-Fowler (37-Stiévenart 74'), 7-Weerden (25-Léger 74')

                                              Lyon - PSV Eindhoven (PBA) : 4-0 (1-0), à Décines-Charpieu (18h45) (en direct sur OLTV)
                                              Buts : Jodie Taylor 45', 58', Nikita Parris 82', 90+1'
                                              Lyon : 40-Talaslahti (16-Bouhaddi 46') ; 2-Bronze (12-Carpenter 62'), 3-Renard (cap.) (21-Buchanan 62'), 15-Greenwood, 26-Karchaoui (4-Bacha 72') ; 6-Henry (5-Kumagai 72'), 8-Gunnarsdottir, 10-Marozsan (7-Majri 72') ; 11-van de Sanden (20-Cascarino 62'), 24-Taylor (17-Parris 72'), 23-Cayman (28-Malard 62')

                                              Vendredi 14 août 2020
                                              Fleury - Lille (D2) : 6-1 (3-1), à Phalsbourg (17h30)
                                              Buts : Léa Le Garrec 8', Marina Makanza 24', Hannah Diaz 43', Lorena Azzaro 48' s.p., Céline Chatelain 84', Kenza Chapelle 89' ; Noémie Mouchon 39'
                                              Fleury : 1-Philippe ; 20-Fernandes (2-Meffometou 46'), 25-Piga (23-Sissoko 46'), 22-Sønstevold (15-Checker 46'), 3-Sandvej (20-Fernandes 65') ; 8-Dear (22-Sønstevold 61'), 28-Haupais (cap.) (Chatelain 46') ; 12-Diaz (11-Bigot 46'), 10-Le Garrec (6-Eninger 70'), 7-Makanza (14-Grabowska 46') ; 9-Spetsmark (21-Azzaro 46', 18-Chapelle 81').

                                              Paris FC - Orléans (D2) : 5-0 (2-0), à Orly* (18h00)
                                              Buts : Clara Matéo, Gaëtane Thiney, Julie Soyer, Hadja Binate Soumahoro, Claire Savin
                                              NB. Penalty d'Orléans arrêté par Pecharman (67e)
                                              Paris FC : Honegger ; Soyer, Butel, Greboval, Savin ; Vaysse, Corboz ; Mateo, Aigbogun, Thiney (cap.) ; Sow.

                                              Atlético Madrid (ESP) - Bordeaux : annulé, à Henares (10h00)

                                              Samedi 15 août 2020
                                              Montpellier - PSV Eindhoven (PBA) : 1-2 (0-1), à Décines-Charpieu (15h30) (en direct sur OLTV)
                                              Buts : Marija Banusic 63' ; Esmee Brugts 11', Joelle Smits 89'
                                              Montpellier : 1-Schmitz (40-Petiteau 46') ; 4-Torrent (cap.) (12-Mpomé 73'), 6-Dekker (23-Nicoli 62'), 20-Lakrar, 13-Pankratz (3-Belloumou 46') ; 35-Champagnac (19-Landeka), 27-Puntigam ; 17-Engman (9-Fowler 62'), 10-Banusic (34-Blanc 73'), 11-Mondésir (37-Stiévenart 73') ; 25-Léger

                                              Lyon - Juventus Turin (ITA) : 3-0 (2-0), à Décines-Charpieu (18h00) (en direct sur OLTV et Canal+)
                                              Buts : Wendie Renard 29', Kadeisha Buchanan 33', Melvine Malard 78'
                                              Lyon : 16-Bouhaddi ; 2-Bronze (12-Carpenter 64'), 3-Renard (cap.) (15-Greenwood, 73'), 21-Buchanan, 26-Karchaoui (4-Bacha 64') ; 6-Henry (8-Gunnarsdottir, 73'), 5-Kumagai (23-Cayman 81'), 10-Marozsan (9-Le Sommer 64') ; 20-Cascarino (28-Malard 64'), 17-Parris (24-Taylor 64'), 7-Majri (11-van de Sanden 64')

                                              Standard de Liège (BEL) - Dijon : 1-2 (0-2), à Phalsbourg (19h00)
                                              Buts : Constance Brackman 56' ; Désiré Oparanozie 23', 45+1'
                                              Dijon : 1-Chavas ; 5-Bonet, 3-Girardot (14-Daniel 84'), 19-Rougé (6-Soleilhet 84'), 15-Carage (4-Goetsch 84') ; 20-Nakkach (cap.) (22-Chaney 84') ; 13-Stephen (17-Lavaud 84'), 7-Barbance (10-Cuynet 84'), 8-Declercq (11-Daughetee 84'), 2-Gordon (12-Tarrieu 84') ; 9-Oparanozie (18-Barrier 84').

                                              Le Havre - Nantes (D2) : 1-1 (1-1), à Argentan (15h00)
                                              Buts : Lina Boussaha 10' ; Anaïs Ribeyra 34'
                                              Le Havre : Picaud ; Tresfield, Boussaha, Sahraoui, Clark, Koui, Thornston, Lara, Mc Donough, Davis, Huaumé-Danet, Louis, Seghiri, Arsenyeva, Chnina, Baradji, Aubert

                                              Dimanche 16 août 2020
                                              Issy - Standard de Liège (BEL) : 6-3 (3-2), à Phalsbourg (14h30)
                                              Buts : Laurie Teinturier 4', Ella Kaabachi 21', Ariana Mondiri 26', Julie Rabanne 63', Salma Zemzem 86', Kethna Louis 88' ; Janne Schoenmakers 9', 39', Davinia van Mechelen 57'
                                              NB. Penalty de Geldgers arrêté par Moitrel (53')
                                              Issy : 1-Moitrel ; 26-Bayo (11-Janbon 46'), 21-Barclais, 28-Butel (cap.) ; 27-Boudaoud, 10-Kaabachi, 18-Mills (20-Ribeiro De Carvalho 61'), 14-Mondiri (7-Louis 75') ; 20-Teinturier (9-Zemzem 46'), 7-Louis (19-Mbakem Niaro 46'), 17-Rabanne

                                              Dijon - Reims : 2-2 (0-1), à Phalsbourg (18h00)
                                              Buts : Rose Lavaud 66', Désiré Oparanozie 90+2' ; Darya Kravets 40', Lena Goetsch 51' c.s.c.
                                              Dijon : Gignoux ; Goetsch, Daniel, Soleilhet, Daughetee ; Chaney, Amani ; Lavaud, Cuynet (cap.), Tarrieu ; Barrier
                                              Dijon (79'-90') : Gignoux ; Bonet, Girardot, Rougé, Carage ; Nakkach ; Declercq, Stephen ; Barbance, Oparanozie, Gordon
                                              Reims 1re MT : Tullis-Joyce ; Notel (Virapin 31'), Deslandes, Mayi Kith (Rapp 31'), Kravets ; Van Der Linden, David (Esposito 31'), Corboz ; Herrera, Gomes (cap.), Bussy (Ouchene 31').
                                              Reims 2e MT : Dupupet ; Mayi Kith, Kravets (Esposito 71'), Lejeune (Deslandes 71'), Notel (Virapin 71') ; Ouchene, Rapp, Joly (Van Der Linden 71') ; Herrera (Philippe 71'), Corboz (Gomes 71'), Bussy.

                                              Yzeure (D2) - Soyaux : 0-5 (0-4), à La Souterraine (18h00)
                                              Buts : Laura Bourgouin 19', 30', Cathy Couturier 22', Latifah Abdu 38', Coralie Austry 65'
                                              Soyaux : 1-Munich (cap) ; 21-M’Bassidje, 4-Collin, 18-Saint-Georges ; 15-Austry, 6-Donnary, 14-Couturier, 7-Clerac, 3-Avant ; 17-Bourgouin, 9-Stapelfeldt
                                              puis 33-Abdu 31', 24-Roux 31’, 32-Camus 31’, 5-Culver 31’, 11-Boudaud 31’, 30-Bottega 62'

                                              Guingamp - sélection parisienne U17 M : 0-2 (0-0), à Perros-Guirec (17h00)
                                              Buts : 62', 90'
                                              Guingamp : Durand (Le Page 46') ; Jezequel (Sotier 81'), Gevitz (Guillois 81'), Mansuy (Coquil 81'), Lukas (Sharre dit Chéron 81'), Daoudi (Renard 81'), Diaby, Le Mouel (Lahmari 71'), Tall (Fleury 60'), Cambot (Peniguel 15', Cambot 60'), Traoré (Robert 60')

                                              Mercredi 19 août 2020
                                              Montpellier - Marseille (D2) : 3-0 (1-0), à Montpellier (18h00)
                                              But : Mary Fowler, Anouk Dekker, Marie-Charlotte Léger
                                              Montpellier : Schmitz ; De Almeida, Nicoli, Belloumou, Torrent (cap.), Puntigam, Landeka, Engman, Weerden, Banusić, Fowler

                                              Montauban (D2) - Bordeaux : 2-3 (0-2), à Agen (19h30)
                                              Buts : Chloé Mouly 54' s.p., Lina Chabane 67' ; Claire Lavogez 14', Katja Snoeijs 32', Ouleymata Sarr 87'
                                              b[Bordeaux :] Bruneau, Cascarino, Linari, Thibaud, Perisset, Garbino, Jaurena, Bilbault (cap.), Lavogez, Shaw, Snoeijs.
                                              Banc : Pertus, Perea 46', Karchouni 46', Istillart 61', Palis 46', Dufour 46', Cardia 46', Sarr xx'
                                              >> Vidéo du match

                                              Vendredi 21 août 2020
                                              Guingamp - Le Mans U16M : annulé, à Rostrenen

                                              Samedi 22 août 2020
                                              Dijon - Paris FC : annulé, à Beaune (17h00)

                                              Lens (D2) - Le Havre : 0-4 (0-1), à Arras* (15h00)
                                              Buts : Kethna Louis 44', Alexis Thornton 55', Deja Davis 68', 76'
                                              Le Havre : Picaud ; Davis, Tresfield, McDonough (cap.), Sahraoui, Huaumé-Danet, Boussaha, Koui, Clark, Thornton.
                                              Banc : Louis, Policarpo, Chnina, Seghiri, Levesque, Aubert

                                              Reims - Fleury : 3-2 (2-0), à Bétheny* (10h45)
                                              Buts : Kessya Bussy 29', Melissa Herrera 34', Mélissa Gomes 61' s.p. ; Julia Spetsmark 47', Marine Dafeur 82'
                                              NB. Penalty de La Garrec arrêté par Phallon Tullis-Joyce (20')
                                              Reims XI : Tullis-Joyce ; Notel, Rapp, Mayi Kith, Kravets ; Van Der Linden, Ouchene, Philippe ; Herrera, Gomes (cap.), Bussy
                                              Fleury XI : Philippe ; Fernandes, Checker, Sonstevold, Sandvej ; Bigot, Haupais (cap.), Dear, Gabrowska ; Le Garrec ; Spetsmark

                                              Dimanche 23 août 2020
                                              Bordeaux - Soyaux : 3-0 (1-0), à La Rochelle (17h00)
                                              Buts : Katja Snoeijs 26', 90+1', Maëlle Garbino 84'
                                              Bordeaux : 30-Bruneau ; 17-Périsset, 13-Linari, 3-Thibaud, 5-Cascarino ; 7-Karchouni (10-Lavogez 46'), 14-Jaurena (21-Palis 68'), 6-Bilbault (cap.) (19-Istillart 77'), 29-Dufour (12-Cardia 68'), 9-Shaw (15-Garbino 46'), 25-Snoeijs.
                                              Banc : 16-Pertus
                                              Soyaux : 1-Munich (cap.) ; 18-Saint-Georges (32-Camus 78'), 4-Collin, 21-M'Bassidjé ; 3-Avant (2-Dumont 32'), 5-Culver, 14-Couturier, 11-Boudaud (3-Avant 64') ; 24-Roux (9-Stapelfeld 32'), 17-Bourgouin (33-Abdu 78'), 7-Clérac (6-Donnary 30', 24-Roux 64')
                                              Banc : 15-Austry, 30-Bottega
                                              >> Vidéo du match

                                              Mercredi 26 août 2020
                                              Issy - Saint-Maur (D2) : 5-0 (2-0), à Boulogne-Billancourt (19h00)
                                              Buts : Ariana Mondiri, Julie Rabanne x2, Batcheba Louis, Salma Zemzem
                                              Issy : Moitrel ; Barclais, Bayo, Butel (cap.), Kaabachi, Mills, Louis, Teinturier, Mondiri, Boudaoud, Rabanne
                                              Entrées : Zemzem, Mbakem Niaro...

                                              Brest (D2) - Guingamp : 0-2 (0-1), à Plabennec (17h00)
                                              Buts : Margaux Le Mouël 3' s.p., Alison Peniguel 90'
                                              Guingamp : Durand ; Gevitz (Brock 59'), Mansuy, Lukas, Jezequel (Coquil 85'), Daoudi (Lahmari 59'), Yango, Le Mouël (Peniguel 75'), Fleury (Tall 44'), Cambot (Diaby 75'), Traoré.

                                              Jeudi 27 août 2020
                                              Montpellier - TSG Hoffenheim 1899 (ALL) : 3-2, à Besançon* (11h00)
                                              Buts : Iva Landeka, Sarah Puntigam, Adelina Engman ; Fabienne Dongus 12', Isabella Hartig 73'
                                              Montpellier XI : Schmitz ; Torrent, De Almeida, Dekker, Pankratz ; Landeka, Puntigam ; Mondésir, Škorvánková, Weerden ; Fowler

                                              Samedi 29 août 2020
                                              Dijon - Fleury : 1-2 (1-0), à Auxerre (15h30)
                                              Buts : Léa Declercq 20' s.p. ; Jenna Dear 61', 89' s.p.
                                              Fleury : Philippe ; Fernandes, Piga, Sønstevold, Sandvej, Haupais, Dear, Diaz, Le Garrec, Makanza, Spetsmark.

                                              Reims - SC Sand (ALL) : 3-0 (2-0), à Boulay-Moselle (17h00)
                                              Buts : Vita van der Linden 7', Mélissa Herrera 13', 49'
                                              Reims : Tullis-Joyce ; Mayi Kith, Kravets, Deslandes, Philippe ; Joly, Van Der Linden ; Herrera, Ouchene, Bussy ; Corboz

                                              Paris FC - VGA Saint-Maur (D2) : annulé, à Orly* (14h30)
                                              Le Havre - Saint-Malo (D2) : annulė, à Bayeux (15h00)
                                              Arlac-Mérignac (D2) - Bordeaux : annulé, à Mérignac* (18h00)

                                              Dimanche 30 août 2020
                                              Issy - Saint-Etienne (D2) : 3-6 (0-3), à Bourges (15h00)
                                              Buts : Julie Rabanne 51', 57', Kayla Mills 69' ; Audrey Chaumette 15', 27', Kelly Gago 41', Lalia Storti 52', 64', Gwladys Debbache 77'

                                              Soyaux - Nantes (D2) : 1-1 (1-1), à Saintes (15h00)
                                              Buts : Laura Bourgouin 35' ; Anaïs Ribeyra 10'
                                              Soyaux : 30-Munich (cap.) ; 18-Saint-Georges (5-Culver 46'), 4-Collin (18-Saint-Georges 85'), 21-M'Bassidjé ; 14-Couturier (22-Tandia 55'), 7-Clérac ; 3-Avant (2-Dumont 75'), 17-Bourgouin, 2-Dumont (11-Boudaud 60') ; 24-Roux (14-Couturier 63'), 9-Stapelfeld (8-Cazeau 75')
                                              Banc : 16-Dubois, 6-Donnary, 32-Camus
                                              >> Vidéo du match


                                              Informations



                                              *matchs annoncés à huis clos
                                              D'autres rencontres pourraient se dérouler dans ces conditions

                                              Les lieux et horaires ne sont pas tous connus

                                              Dimanche 30 Août 2020
                                              Sebastien Duret

                                              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...-6_a16653.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                #D1Arkema - Présentation (1/12) : LE HAVRE à la découverte de la D1

                                                Le club doyen du football français avait tardé à créer sa section féminine mais en l'espace de cinq ans, son équipe a atteint l'élite dans un contexte particulier. L'équipe de Thierry Uvenard qui entame sa quatrième saison à sa tête se prépare entre impatience de débuter alors qu'il doit faire face à des blessures multiples dans son groupe.


                                                La formation havraise à la découverte de la D1 (photo HAC foot)



                                                Mi-avril, un mois après l'arrêt des compétitions à cause de la pandémie, les modalités de classement annoncées par le COMEX laisse entrevoir l'accession vers la D1 Arkema aux dépens de l'AS Saint-Etienne. Il faudra encore patienter un mois pour en avoir l'officialisation mi-mai. Les recours déposés par leur principal adversaire n'ont ensuite pas abouti.

                                                Sous la Présidence de Vincent Volpe, homme d'affaires américain, arrivé en 2015, les ambitions pour l'équipe féminine sont réelles avec la volonté d'atteindre le plus haut niveau français. Après deux premières saisons terminées aux 4e et 5e place en DH normande, le club prend un accent américain en orientant son recrutement dans le pays d’origine de Vincent Volpe. A l'été 2017, Bateman, McDonough, Crable, Wiggins, Hollenbaugh traversent l'Atlantique, de nombreuses autres suivront. La montée en puissance des Havraises est alors impressionnante. Le championnat de R1 est achevé avec 21 victoires et 1 nul, puis deux tours de barrage passés face à Amiens et Nice. Un dernier duel qui fera l'objet de recours du club niçois par rapport à la qualification de certaines joueuses américaines donnant dans un premier temps un avis favorable à Nice avant qu'en appel, les résultats du terrain soient confirmés.

                                                Thierry Uvenard a pris la destinée de l'équipe féminine en 2017 pour l'amener à l'accession en D2 féminine et achève la première saison en D2 nationale à la seconde place. Les parcours en Coupe de France laissent présager du meilleur avec un quart de finale en 2018, puis un huitième de finale face au PSG en 2019 perdu sur un penalty concédé à la 82e minute (0-1) ! C'est finalement, la deuxième saison qui sera la bonne même si le contexte n'a pas permis d'aller au terme. En seize matchs joués, Le Havre concède deux défaites face à Saint-Étienne (1-4) et Thonon-Évian (0-2) mais décroche son accession avec le classement au quotient (0,04 de plus que Saint-Étienne). Objectif rempli pour l'entraîneur qui se rappelle : "Trois ans en arrière, l'objectif était de monter rapidement dans les divisions. Lorsque l'on m'a proposé le projet, que l'on m'a dit d'aller titiller les meilleurs, tout de suite, cela m'a enchanté".

                                                Recrutement de joueuses d'expérience


                                                Cinq des six recrues annoncées (photo HAC foot)


                                                Autour d'une défense solide, le club havrais se devait avec cette accession de renforcer et étoffer son groupe. Si le recrutement a bien débuté, il n'est certainement pas suffisant pour les Havraises. Dans les cinq premières recrues annoncées figurent Boussaha, Sahraoui, Legrout, Arsenieva, Ewele qui se sont engagées pour deux ans. Des profils que connaît bien l'entraîneur havrais "Je connais de chacune leurs qualités et leurs défauts pour les avoir déjà affrontées" décrit le coach. "On a une personne qui travaille très bien sur les États-Unis depuis trois ans" précise Uvenard à propos de ces arrivées. "On essaye de prendre des joueuses de qualité avec beaucoup d'expériences. Des joueuses internationales dans certains pays ou un certain nombre de matchs en D1 française. La qualité technique est supérieure avec ces joueuses". Le club a donc plusieurs pistes étrangères et a déjà enrôlé la Chilienne Lara dans le secteur offensif en attendant la probable arrivée d'une attaquante islandaise. Mais c'est dans l'axe de la défense que le club cherche encore à recruter alors que l'infirmerie est déjà bien chargée.

                                                Le staff s'est aussi étoffé avec l'arrivée de Samuel Fau, en provenance d'Albi (D2). Il aura pour mission d'épauler Uvenard dans différentes missions telles que l'analyse vidéo ou encore la préparation physique avec Benjamin Barthélémy. Outre la partie technique, le club va aussi devoir s'agrandir dans la gestion. Le HAC étudie actuellement plusieurs propositions pour recruter un manager de la section féminine. L'objectif est de disposer d'un profil permettant de coordonner l'ensemble de la structure féminine mais aussi de prendre des décisions. Dans sa volonté de continuer le développement, un site dédié aux féminines pour s'entraîner est aussi espéré dans les prochains mois, les dirigeants souhaitant récupérer des terrains sur le vaste complexe Youri Gagarine en plein réaménagement près de l'aéroport.

                                                Une préparation perturbée par les blessures


                                                Francisca Lara compte 59 sélections avec le Chili et arrive d'Espagne (photo HAC foot)


                                                Après avoir envisagé une reprise le 27 juin, celle-ci a été différée d'une semaine pour des raisons extrasportives. "Une reprise en douceur, un peu plus longue avec une première étape de dix jours avec des filles sevrées de ballons". Basée sur du travail de courses et du renfort musculaire, il a fallu attendre mi-juillet pour renouer avec le ballon tout en continuant à travailler l'endurance. Depuis le 20 juillet, les joueuses ont basculé dans la troisième phase avec la préparation standard. Au final, une préparation de neuf semaines et demie soit une quinzaine de jours de plus que les saisons précédentes.

                                                La crainte du staff était les blessures après cette longue interruption et dans ce domaine, l'effectif havrais n'a pas été épargné. Après un premier match face à Orléans (0-0), la recrue Élise Legrout quittait le terrain au bout de trois minutes touchée au genou. La liste s'est allongée (Ewele (aine), Policarpo (cheville)) et une rencontre amicale face à Guingamp a même été annulée. "On a que dix joueuses (ndlr : de champ) de disponible" regrette actuellement Uvenard, sans inclure les jeunes qui ont dû participer à la préparation. "On a fait tourner avec les jeunes qui ont des qualités mais il y a un trop grande différence entre les 19 ans et le niveau D1". Les conséquences de ce groupe réduit s'est traduit dans la rotation lors des matchs amicaux avec des joueuses qui ont répété des rencontres à temps complet. "Il faut que je fasse attention parce que à un moment cela va péter" évoquait Uvenard après le match nul face à Fleury, le 8 août dernier. La suite lui a malheureusement donné raison et l'annonce ces derniers jours d'un rupture totale du ligament croisé antérieur du genou de McDonough devrait laisser la capitaine hors des terrains durant de longs mois et renforcer la nécessité de recruter rapidement. Quant à la dernière rencontre amicale qui devait se tenir face à Saint-Malo (D2), celle-ci a été annulée par précaution en lien avec l'Agence Régionale de Santé alors qu'un cas de COVID-19 au sein de l'effectif U19 masculin. Pendant ce temps, la Chilienne Lara a aussi dû rentrer au pays pour obtenir les autorisations nécessaires pour travailler en France.

                                                "Il vaut mieux viser la cinquième que la dixième place"


                                                Thierry Uvenard compte 216 matchs en pro au HAC et 75 rencontres féminines comme entraîneur


                                                Le promu se veut ambitieux à l'image de son Président : "On n'est pas là pour faire l'ascenseur, l'idée est de s'installer dans le milieu de tableau dès cette saison et de se stabiliser à ce niveau" déclarait le Vincent Volpe à la reprise. Uvenard tient le même discours : "J'ai le même discours que Vincent Volpe. On veut se maintenir mais on ne veut pas se maintenir à la dixième place. On vise la cinq, sixième place. Est-ce que l'on n'y arrivera ?, je ne sais pas mais je pense qu'il vaut mieux viser la cinquième que la dixième place parce qu'ensuite, tu n'as plus beaucoup de marges".

                                                Issy, Fleury, Paris FC, Soyaux, Reims ou encore Dijon sont au programme de ce début de saison. "Le début de championnat parait plus simple mais ce n'est peut-être pas là que l'on prendra les points. J'espère bien prendre des points contre des équipes comme Paris, Lyon, Montpellier ou Bordeaux" ambitionne Uvenard dans un championnat qu'il juge à deux vitesses derrière les quatre favoris. Mais le souhait est aussi de ne pas s'ajouter de pression immédiate du résultat : "C'est un championnat que l'on va découvrir. Il ne faut pas se mettre de pression inutile. De toute façon, on va l'avoir". Le club continuera aussi à donner de l'ampleur à son projet en continuant à jouer au Stade Océane. "Le projet du HAC, le fait de jouer au Stade Océane. Ils mettent les moyens pour attendre les objectifs. Quand on voit un stade comme ça. Cela sera le plus beau de stade de D1 Arkema, cela fait chaud au cœur" s'extasiait Lina Boussaha, ce que sa meilleure amie, elle aussi formée au PSG, Santana Sahraoui reconnaissait : "Toutes les équipes de D1 n'ont pas la chance de jouer dans un si beau stade. C'est incroyable, j'espère qu'il y aura le plus de monde possible".


                                                Les mouvements de l'intersaison

                                                Arrivées :
                                                Samuel Fau (entraîneur-adjoint, ASPTT Albi), Elise Legrout (UCF, Etats-Unis), Lina Boussaha (Paris Saint-Germain), Santana Sahraoui (US Orléans), Olesya Arsenieva (ASPTT Albi), Luce Ndolo Ewele (Thonon-Evian Grand Genève FC), Francisca Lara (FC Séville, ESP)
                                                A confirmer (source islandaise) Berglind Björg Þorvaldsdóttir (Breiðablik, ISL)
                                                Départs : Aurélie Gagnet (FC Nantes), Ikram Adjabi (US Orléans), Léa Kergal (SM Caen), Laura Rueda (O. Marseille), Marine Allez (arrêt, coordinatrice), Marykate Bateman (USA)


                                                L'effectif

                                                G : 1-Constance Picaud, 16-Olesya Arsenieva, 30-Ariana Anastasiadis
                                                D : 5-Laurène Tresfield, 8-Santana Sahraoui, 12-Maya Neal, 13-Kethna Louis, 27-Jesse McDonough, 29-Deja Davis
                                                M : 4-Francisca Lara, 6-Elise Legrout, 7-Lina Boussaha, 10-Sylia Koui, 28-Margaux Huaumé-Danet
                                                A : 9-Ashley Clark, 11-Alexis Thornton, 18-Omi Aicha Chnina, 19-Elodie Policarpo, 23-Luce Ndolo Ewele, Camille Philippe
                                                Jeunes ayant pris part à la préparation : Inès Seghiri, Emma Amprimo, Elisa Aubert, Marie Leon, Emeline Minot, Solenn Levesque

                                                >> Plus d'infos sur l'effectif

                                                Staff
                                                Thierry Uvenard, entraîneur
                                                Samuel, adjoint et analyste vidéo
                                                Jérémie Bourguet, préparateur athlétique
                                                Michel Courel, entraîneur des gardiennes
                                                Claire Gouget, kinésithérapeute
                                                Marine Allez, coordinatrice
                                                Antoine Leveuf, dirigeant


                                                La préparation


                                                Constance Picaud, la gardienne havraise (photo Jean-Luc Martinet)

                                                Reprise :
                                                2 juillet 2020

                                                Amicaux
                                                1er août 2020 Le Havre - Orléans (D2) : 0-0, à Dreux
                                                5 août 2020 Le Havre - Guingamp : annulé, à Coutances
                                                8 août 2020 Le Havre - Fleury : 0-0, à Oissel
                                                15 août 2020 Le Havre - Nantes (D2) : 1-1 (1-1), à Argentan (Lina Boussaha 10')
                                                22 août 2020 Lens (D2) - Le Havre : 0-4 (0-1), à Arras (Kethna Louis 44', Alexis Thornton 55', Deja Davis 68', 76')
                                                29 août 2020 Le Havre - Saint-Malo (D2) : annulė, à Bayeux

                                                >> Plus d'infos sur les amicaux
                                                >> Le calendrier du championnat



                                                Lundi 31 Août 2020
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...D1_a16733.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  #D1Arkema - Présentation (2/12) : ISSY effectue son retour avec humilité

                                                  Pour la fois de son histoire, l'équipe féminine d'Issy-les-Moulineaux a décroché son billet en D1. Une performance accomplie assez aisément dans son groupe de D2 devançant Rodez de douze points à l'arrêt du championnat. Ce retour est le fruit du travail de Yacine Guesmia qui a relancé une formation qui avait connu deux relégations successives pour retomber en R1 en 2016-2017.


                                                  Le groupe isséen sur le stade Le Gallo (photo Patrick Vielcanet/GPSO Issy)



                                                  A 33 ans, l'ancien joueur et éducateur de l'AS Saint-Ouen l'Aumône, s'est lancé dans un nouveau challenge en signant en 2016 au FF Issy alors relégué en DH deux ans après avoir connu la D1. Champion de DH Ile-de-France pour sa première saison à la tête de l'équipe, la formation avait sorti ensuite Blanzy et Clermont en barrage pour retrouver la D2. Huitième, cinquième et enfin premier, Issy a grappillé les places en trois saisons pour se retrouver en D1. Mais le plus dur commence aujourd'hui pour ce club fondé en 1997 par des joueuses péruviennes sous le nom d'AFF EuroPeru et affilié à la FFF en 1999. Au cours de son histoire, le club est resté durant huit saisons au niveau régional avant de décrocher sa première accession dans la "feu" D3 en 2008 et s'y illustre déjà. Une première saison ponctuée d'une nouvelle accession. La suite est aussi brillante avec une place répétée dans le trio de tête de D2 trois saisons de suite et enfin une première accession en D1 en 2012-2013. Cette première saison dans l'élite se solde par une relégation (11e). Un bref passage en D2 et un nouveau retour en D1 plus difficile en 2014-2015 (12e). La réforme de la D2 entraîne finalement l'équipe en DH malgré une 8e place. Tout cela avant de rebondir.

                                                  Fort de ce passé qui a montré déjà en son temps toute la difficulté à exister en D1, le club isséen qui doit grandir et se donner de nouveaux moyens pour exister dans l'élite féminine a changé de nom cet été. Exit l'Issy Football Féminin, c'est désormais le Grand Paris Seine Ouest 92 Issy dont il faut parler face à l'OL, le PSG ou encore le Paris FC. L'actuelle Présidente Christine Aubère évoquait le projet du club sur le site de la Ligue Paris-IDF : « C’est le résultat d’un projet club sur lequel on travaille depuis plusieurs années et dont l’idée principale était de ne pas se précipiter mais plutôt de construire dans le temps et de créer des passerelles entre les différentes catégories ». Issy pourra bénéficier d'ici deux ans des installations de la Cité des Sports mais doit encore être patient alors qu'il faut arriver à exister au sein de l'élite. Pour la Présidente, « L'idée est de travailler sur un projet qui aille en peu dans ce sens-là, sans forcément se rapprocher d’un club, mais au moins en tentant de construire un projet économique autour de tout cela. Nous sommes en discussion notamment avec le département pour faire en sorte qu’il soit, avec Grand Paris Seine Ouest, un des partenaires privilégiés ». Ce travail a amené à ce nouveau nom auquel pour donner le sigle GPSO 92. Avec un nouveau projet à 4 ans et comme date cible les Jeux Olympiques en 2024, cette première année sera entièrement concentrée sur le maintien.

                                                  Lancer des jeunes


                                                  Batcheba Louis sera à suivre (photo Gianni Pablo)


                                                  Avec le départ de joueuses majeures (Amani vers Dijon, Dhaeyer vers Nantes) lors de l'accession, Issy a recruté différents profils de joueuses. Julie Rabanne en provenance va apporter son expérience de la D1 et retrouvera des joueuses qu'elle connaît avec Gwenaëlle Butel et Nonna Debonne, elles aussi pièces maîtresses par leur vécu de la D1. "Les filles plus expérimentées" seront présentes pour encadrer les plus jeunes espère Yacine Guesmia. "En tant que promu, petit club de D1, on va essayer de lancer les jeunes". Sont ainsi arrivées cet été deux anciennes du Paris FC en quête de temps de jeu en D1 : Celya Barclais et Mélanie Carvalho. "On va essayer de leur faire confiance, je pense qu'elles ont toutes le potentiel. Après c'est à nous de faire le boulot, elles sont motivées, concernées" se satisfait déjà l'entraîneur. Mais la défense devra désormais résister aux attaques de D1. Avec la capitaine Butel qui fait partie des quatre joueuses qui ont l'expérience de la D1, "elle va nous apporter un plus. Les autres filles derrière sont des jeunes de 19 à 21 ans". Dans un système privilégié en 3-4-3, la préparation a été aussi l'occasion d'effectuer des tests : "L'idée est que les filles soient capables de jouer à plusieurs postes. On a fait des tests pour avoir plusieurs options à la reprise du championnat".

                                                  Derrière un milieu où Kaabachi fera parler sa technique et sa vision du jeu, l'équipe peut compter sur ses atouts offensifs pour faire pencher la balance. "On a des filles qui vont assez vite, il vaut mieux en profiter" souligne Guesmia. Le prêt de Mbakem Niaro en contrat pour quatre ans avec Montpellier est une belle opportunité. Une fille que connait bien l'entraîneur pour être originaire comme elle du Val d'Oise. "C'est une fille très à l'écoute avec un gros potentiel. C'est la plus jeune mais elle peut tirer l'équipe vers le haut". Tout comme elle, Salma Zemzem va aussi se frotter à la D1 "Elle est en phase d'apprentissage, elle va découvrir la D1". Une autre joueuse sera à suivre tant elle dispose de qualités de vitesse intéressante. Il s'agit de l'Haïtienne Batcheba Louis. Les choix seront donc multiples dans ce secteur : "C'est là où l'on a le plus de concurrence, elles se tirent la bourre, elles me rendent les choix difficiles. Il y a des joueuses techniquement à l'aise, rapide" s'enthousiasme l'entraîneur.

                                                  Une attaque toujours présente en préparation


                                                  Kaabachi dangereuse sur les coups de pied arrêtés (photo Gianni Pablo)


                                                  Les Isséennes ont repris le chemin des terrains le 15 juillet dernier. Avec un groupe cependant amputée des deux recrues étrangères Pantuso et Borgella qui n'ont pas pu participer dans l'attente des autorisations administratives. Une préparation effectuée de manière progressive avec la longue interruption. Lors du tournoi organisé à Phalsbourg, Yacine Guesmia avait profité de l'occasion pour effectuer un stage de cohésion de quatre jours en Moselle. "L'objectif est d'être plus dans le dur sur le stage" indiquait alors le coach. Au niveau des adverses proposés en préparation, c'est aussi la ligne de conduite suivie. Deux premières rencontres face à des pensionnaires de D2 soldées par cinq inscrits, avant des formations étrangères lors de la Women's Cup du Grand Est. Un match engagé perdu face à Sand (1-2) et une large victoire devant le Standard de Liège (6-3). "On monte en intensité. Cela nous permet de continuer la préparation en augmentant de rythme. L'objectif est de donner beaucoup de temps de jeu aux filles" précisait Guesmia. "C'est différent du football français, cela nous fera progresser en ayant la capacité à s'adapter à nos adversaires. Si on est en mesure de répondre dans l'agressivité, on pourra répondre à n'importe quelle équipe" relevait le technicien.

                                                  Tout en préservant les joueuses touchées par quelques pépins physiques à l'image de Solène Froger (doigt), Issy a fini la semaine écoulée par deux rencontres. Une nouvelle victoire avec cinq buts inscrits face à une formation de D2 puis un ultime test dimanche contre Saint-Étienne qui reste en D2 cette saison mais reste un candidat à l'accession. Une première période difficile soldée par trois buts encaissés, avant qu'en seconde période, Issy fasse jeu égal. Ce samedi, ce sera le rival des Stéphanoises la saison dernière qui se présentera face à elle avec la venue du Havre. Cette fois-ci, le résultat aura son importance.

                                                  "Gallo" d'essais à Boulogne-Billancourt pour viser le maintien


                                                  L'expérience précieuse de Butel en défense (photo Gianni Pablo)


                                                  Le défi des Isséennes s'annonce de taille au moment de se lancer ce samedi. "On est sur du très amateur" n'hésite pas à souligner l'entraîneur "L'objectif est clair, le maintien" même Guesmia espère bien remporter plusieurs matchs dans cette saison qui s'annonce difficile. Avec un effectif où les joueuses devront gérer travail, études et entraînement, les conditions sont loin de celles de nombreuses formations professionnelles. Sans disposer des mêmes moyens, Issy mise sur un projet et une mutualisation des moyens avec les partenaires locaux. En attendant la Cité des Sports, Issy va migrer dans sur un nouveau terrain où elles ont pris leurs repères en amical contre Saint-Maur. Sur le terrain synthétique du Stade Le Gallo, à Boulogne-Billancourt, le club dispose d'une tribune pour accueillir du public et d'un terrain répondant à l'exigence réglementaire. Persévérance et humilité seront de mises pour bien figurer dans l'élite tout en continuant à avancer.


                                                  Les mouvements de l'intersaison


                                                  Yacine Guesmia lors de la préparation (photo GPSO Issy)

                                                  Arrivées :
                                                  Pauline Moitrel (Stade de Reims), Celya Barclais (Paris FC), Julie Machart-Rabanne (FC Fleury 91), Kayla Mills (Thonon-Evian Grand Genève FC), Mélanie Carvalho (Paris FC), Salma Zemzem (VGA Saint-Maur), Roselord Borgella (Maccabi Kishronot Hadera FC, ISR), Esther Mbakem Niaro (Montpellier HSC U19, prêt), Allison Pantuso (FF Lugano 1976, SUI), Julie Peruzzetto (sans club, Toulouse FC 18-19)
                                                  Départs : Salma Amani (Dijon FCO), Pauline Dhaeyer (FC Nantes), Ana Alves Rodrigues (ES Seizième), Lilas Traïkia (arrêt), Frances Reuland


                                                  L'effectif

                                                  G : 1-Solène Froger, 30-Pauline Moitrel
                                                  D : 2-Celya Barclais, 4-Allison Pantuso, 8-Nonna Debonne, 15-Clara Creus Fabregat, 23-Sarah Boudaoud, 24-Mélanie Ribeiro De Carvalho, 26-Oumy Bayo, 28-Gwenaëlle Butel
                                                  M : 6-Fanny Pereira, 10-Ella Kaabachi, 14-Ariana Mondiri, 17-Julie Rabanne, 18-Kayla Mills
                                                  A : 7-Batcheba Louis, 9-Salma Zemzem, 11-Sara Janbon, 12-Cindy Thomas, 19-Esther Mbakem Niaro, 20-Laurie Teinturier, 22-Julie Peruzzetto, 29-Roselord Borgella

                                                  >> Plus d'infos sur l'effectif

                                                  Staff
                                                  Yacine Guesmia, entraîneur
                                                  Adrien Bartout, entraîneur adjoint
                                                  Kevin Francineau, entraîneur adjoint et analyste vidéo
                                                  Jordy Longui, entraineur des gardiennes
                                                  Aurélien Marchési, préparateur physique
                                                  Sarah Dizengremel, kinésithérapeute
                                                  Ahmed Smida, dirigeant


                                                  La préparation

                                                  Reprise :
                                                  15 juillet 2020

                                                  Amicaux
                                                  1er août 2020 Nancy (D2) - Issy : 0-5, à Cormontreuil (Batcheba Louis x2, Julie Rabanne, Laurie Teinturier, Esther Mbakem Niaro)
                                                  8 août 2020 Orléans (D2) - Issy : 2-5 (2-2), à Orléans (Solenne Ninot 12', Ikram Adjabi 34' ; Batcheba Louis 6', Ella Kaabachi 10' s.p., Laurie Teinturier 47', Cindy Thomas 48', 68')
                                                  13 août 2020 SC Sand (ALL) - Issy : 2-1 (0-0), à Phalsbourg (Danielle Tolmais 55', Ricarda Schaber 56' ; Esther Mbakem Niaro 66')
                                                  16 août 2020 Issy - Standard de Liège (BEL) : 6-3 (3-2), à Phalsbourg (Laurie Teinturier 4', Ella Kaabachi 21', Ariana Mondiri 26', Julie Rabanne 63', Salma Zemzem 86', Kethna Louis 88' ; Janne Schoenmakers 9', 39', Davinia van Mechelen 57')
                                                  26 août 2020 Issy - Saint-Maur (D2) : 5-0 (2-0), à Boulogne-Billancourt (Ariana Mondiri 6', Julie Rabanne x2, Batcheba Louis, Salma Zemzem)
                                                  30 août 2020 Issy - Saint-Etienne (D2) : 3-6 (0-3), à Bourges (Julie Rabanne 51', 57', Kayla Mills 69' ; Audrey Chaumette 15', 27', Kelly Gago 41', Lalia Storti 52', 64', Gwladys Debbache 77')

                                                  >> Plus d'infos sur les amicaux
                                                  >> Le calendrier du championnat



                                                  Lundi 31 Août 2020
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...te_a16737.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X