Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2020-2021

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #26
    Fiorentina WFC (ITA) 2 - 2 SK Slavia Prague (RTC)
    1-0 : Louise Quinn 4'
    1-1 : Mia Persson 40'
    1-2 : Petra Divišová 59'
    2-2 : Daniela Sabatino 79'

    GKS Górnik Łęczna (POL) 0 - 2 Paris Saint-Germain FC (FRA)
    0-1 : Jordyn Huitema 16'
    0-2 : Sandy Baltimore 25'

    AFC Ajax (PBS) 1 - 3 FC Bayern Munich (ALL)
    0-1 : Kay-Lee de Sanders 57' (CSC)
    0-2 : Sydney Lohmann 69'
    1-2 : Jonna van de Velde 79'
    1-3 : Simone Laudehr 86'
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #27
      Ligue des Champions (Seizièmes) - Le PSG sans forcer

      Pour son entrée en lice dans la compétition, le PSG a imité Lyon la veille et s'est imposé à l'extérieur sur la pelouse du Gornik Leczna 0-2 grâce à Jordyn Huitema et Sandy Baltimore. Une prestation sans grand relief pour le leader du championnat qui a obtenu le plus important, une victoire à l'extérieur.


      La capitaine Formiga et Huitema première buteuse (photo PSG)



      C'est avec un onze remanié et notamment la titularisation de Bénédicte Simon sur le flanc droit de sa défense, un banc rajeuni et quatre gardiennes sur la feuille de match que le PSG s'est présenté pour son entrée dans la compétition. Sans grande surprise face au triple champion de Pologne en titre qui a éliminé Limassol pour se qualifier pour les seizièmes de finale, le PSG a dominé le premier acte et a ouvert le score à l'issue du premier quart d'heure, après plusieurs tentatives infructueuses : frappes non cadrées pour Paulina Dudek (5'), Ramona Bachmann (10') ou encore Sara Däbritz (13'). Kadidiatou Diani faisait la différence sur le côté droit de la défense polonaise et voyait son tir détourné par Anna Palińska sur Jordyn Huitema qui était au duel avec Alicja Dyguś mais parvenait à mettre le ballon au fond des filets (16').

      Un centre de Diani encore pour Sandy Baltimore, dont la reprise manquait largement le cadre (19'), ou une confusion dans la surface polonaise sur corner (24') ne faisaient pas évoluer le score, mais un dégagement raté de la défense polonaise contré par le visage de Huitema permettait à Diani d'offrir un bon centre à Baltimore qui s'imposait face à la sortie trop courte de Palińska pour inscrire de la tête le deuxième but parisien de la soirée (25').

      Une avance confortable à la pause


      Däbritz (photo PSG)


      Bien que dominateur, le PSG se faisait cependant peur à plusieurs reprises au cours du premier acte. Une première frappe lointaine non cadrée sur contre-attaque en début de rencontre était un avertissement pour Paris (8'), alors que Simon se montrait décisive à deux reprises en fin de première période pour éviter de voir le Gornik Leczna réduire le score (34', 40') alors que Perle Morroni laissait sa place sur blessure à la jeune Jade Le Guilly (35'). Quelque peu brouillon face à une équipe défensive et somme toute plutôt bien organisée n'hésitant pas à se projeter vers l'avant à la moindre opportunité, le PSG ne parvenait pas à « tuer » le match, et Bachmann, suite à un une-deux avec Baltimore (37'), ou Baltimore encore d'une frappe enroulée (45'), ne trouvaient pas le cadre. Sans forcer, le PSG menait à la pause en ayant fait le break.

      Baltimore trouve le poteau



      La seconde période démarrait sur un rythme peu élevé. Simon réalisait encore une intervention importante dans sa surface (51'), et peu avant l'heure de jeu, le PSG poussait pendant quelques minutes pour alourdir le score, sans succès. Huitema, lancée par Bachmann, manquait son duel avec la gardienne polonaise (55'), Diani qui faisait seule la différence était contrée par Malgorzata Grec (56'), et Baltimore, qui échappait à deux défenseuses polonaises, trouvait le poteau (58'). Il fallait attendre ensuite un gros quart d'heure pour que Paris ne se montre à nouveau dangereux avec une frappe de Bachmann joliment détournée en corner par Palińska (76'). Leczna répondait dans la foulée alors que le PSG ne parvenait pas à se dégager sur corner et autorisait une frappe d'Emilia Zdunek contrée par Alanna Cook (78').


      Trois premières pour Le Guilly, Sangaré et Hurtre (photo PSG)

      Olivier Echouafni profitait des dernières minutes de la rencontre pour continuer à faire tourner son effectif et donner du temps de jeu à son centre de formation avec les entrées en jeu de Laurina Fazer et Océane Hurtre qui faisaient suite à celles de Le Guilly en première période et Hawa Sangaré en seconde période. Une dernière tentative (de lob) de Sara Däbritz (90') pour le PSG, un temps additionnel sans rien à signaler sinon une frappe polonaise sans danger pour Christiane Endler, et l'arbitre signalait la fin de la rencontre. Le PSG n'aura pas fait forte impression ou délivré sa meilleure prestation, mais il repart de Pologne avec une victoire à l'extérieur en ayant permis à des titulaires habituelles de se reposer et à des jeunes d'obtenir du temps de jeu. Il faudra terminer le travail la semaine prochaine pour accéder aux huitièmes de finale.


      UEFA Womens Champions League - Seizième de finale aller
      Jeudi 10 décembre 2020
      - 17h00
      GKS GÓRNIK ŁĘCZNA (POL) - PARIS SAINT-GERMAIN : 0-2 (0-2)
      Łęczna (Stadion Górnik) - huis clos
      Temps froid (0°C) - Terrain gras
      Arbitres : Lorraine Watson (Écosse) assistée de Kylie Cockburn (Écosse) et Vikki Michelle Allan (Écosse). 4e arbitre : Vikki Robertson (Écosse)

      Buts :
      0-1 Jordyn HUITEMA 16'
      (Bachmann sert Diani côté droit de la surface qui place une frappe croisée du droit repoussée par la gardienne sur sa droite, Huitema à l'aller prend le dessus sur Dyguś pour conclure de l'extérieur du gauche dans les 5,5m)
      0-2 Sandy BALTIMORE 25' (Diani cherche Huitema dans la surface mais Górnicka tente de dégager le ballon qui percute à bout portant le visage de Huitema, l'action se poursuit avec Diani qui récupère le ballon côté droit de la surface et centre en retrait pour la reprise plein axe de la tête de Baltimore à l'entrée des 5,5m)

      Avertissement : Paulina Dudek 56' pour le PSG

      Górnik Łęczna : 1-Anna Palińska ; 14-Alicja Dyguś, 4-Natasza Górnicka (cap.), 17-Agata Guściora, 27-Anna Zając ; 11-Patrícia Hmírová (21-Oliwia Rapacka 85'), 2-Malgorzata Grec, 5-Jolanta Siwińska (10-Roksana Ratajczyk 61'), 8-Ewelina Kamczyk ; 24-Emilia Zdunek ; 9-Nikola Karczewska. Entr.: Piotr Mazurkiewicz
      Non utilisées : 13-Danuta Paturaj, 3-Milena Kazanowska, 6-Kamila Osajkowska, 16-Weronika Kaczor, 19-Marcjanna Zawadzka, 20-Julita Głąb, 55-Kinga Niedbala, 77-Maja Osińska, 88-Patrycja Rżany
      PSG : 16-Christiane Endler ; 2-Bénédicte Simon, 5-Alana Cook, 4-Paulina Dudek, 20-Perle Morroni (28-Jade Le Guilly 35') ; 7-Ramona Bachmann, 24-Formiga (cap.), 13-Sara Däbritz ; 11-Kadidiatou Diani (27-Océane Hurtre 83'), 23-Jordyn Huitema (29-Hawa Sangaré 75'), 21-Sandy Baltimore (18-Laurina Fazer 83'). Entr.: Olivier Echouafni
      Non utilisées : 1-Charlotte Voll, 30-Arianna Criscione, 40-Alice Pinguet, 9-Marie-Antoinette Katoto, 12-Ashley Lawrence, 14-Irene Paredes



      Vendredi 11 Décembre 2020
      Charlotte Vincelot

      https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...er_a16961.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #28
        Seizièmes de finale - Matchs aller

        WFC Lanchkhuti (GÉO) 0 - 7 FC Rosengård (SUÈ)

        FC Minsk (BLR) 0 - 2 Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR)

        WFC Zhytlobud-2 Kharkiv (UKR) 2 - 1 FC BIIK-Kazygurt (KAZ)

        ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) 0 - 3 Fortuna Hjørring (DAN)

        ŽFK Spartak Subotica (SER) 0 - 5 VfL Wolfsbourg (ALL)

        Juventus FC (ITA) 2 - 3 Olympique Lyonnais (FRA)

        AC Sparta Prague (RTC) 2 - 1 Glasgow City LFC (ÉCO)

        SL Benfica (POR) 0 - 5 Chelsea FCW (ANG)

        Göteborg FC (SUÈ) 1 - 2 Manchester City FC (ANG)

        PSV Eindhoven (PBS) 1 - 4 FC Barcelone (ESP)

        SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 2 - 0 ​ FC Zürich Frauen (SUI)

        Servette FC Chênois Féminin (SUI) 2 - 4 Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)

        Fiorentina WFC (ITA) 2 - 2 SK Slavia Prague (RTC)

        GKS Górnik Łęczna (POL) 0 - 2 Paris Saint-Germain FC (FRA)

        AFC Ajax (PBS) 1 - 3 FC Bayern Munich (ALL)

        Vålerenga Fotball Damer (NOR) Reporté Brøndby IF (DAN)
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #29
          Ligue des Champions – OL - Juventus : comment l’OL s’est-il fait bousculer au match aller ?

          Pour son entrée en lice en Ligue des Championnes mercredi, l’Olympique Lyonnais a dû prendre son mal en patience pour finalement s’imposer sur le terrain de la Juventus (3-2). Retour sur la rencontre et le plan des Italiennes pour perturber le tenant du titre, avant le match retour ce mardi (19h00)


          Karchaoui suivie de près par Bonansea (photo Juventus.com)



          10 ans que l’OL n’avait pas été mené à la pause en Ligue des Championnes. Ou encore qu’il n’avait pas encaissé un but contre son camp. Au Juventus Stadium mercredi, les Lyonnaises ont vu plusieurs de leurs séries dans l’épreuve reine se briser pendant que certaines de leurs failles, entrevues durant la saison, se sont révélées au grand jour. Car malgré leur victoire, leur déplacement en Italie s’est avéré plus ardu qu’attendu.

          Pour faire face au champion en titre, plutôt placé dans un 4-2-3-1 modulable, la Juventus avait décidé de conserver son 4-3-3 habituel. Mais pour contenir l’armada en face d’elle, la Vieille Dame a cependant adapté certaines choses, notamment dans son entrejeu.


          Une hyper densité pour verrouiller le milieu

          Malgré l’absence de la précieuse Pedersen au milieu (positive à la Covid-19), remplacée par Caruso, l’équipe italienne a tenu à densifier l’axe du terrain. Un 4-3-3 qui vire au 4-5-1 en phase défensive avec un objectif simple : bloquer les relais lyonnais au milieu pour forcer son adversaire à passer sur les ailes et à centrer. Une tactique similaire à celle tentée par plusieurs clubs face à l’OL depuis le début de saison, dont notamment Bordeaux qui avait bien gêné Lyon dans sa construction offensive.


          À gauche le bloc de la Juventus, hyper compact avec 9 joueuses dans l’axe. À droite, la stratégie similaire employée par Bordeaux lors de la J3, avec 7 joueuses resserrées.

          Cette densité est accompagnée quasi systématiquement d’un pressing sur la porteuse du ballon toujours compensée par une autre coéquipière. Ce plan défensif permet deux choses : briser le jeu en triangle voulu par l’OL et ouvrir l’espace derrière les arrières latérales adverses, ces dernières étant tentées de monter pour donner une solution sur l’aile et venir aider à trouver une ouverture.

          Sur les images ci-dessous, on voit ce principe se mettre en place. Sur la première, Karchaoui, venue aider sur l’aile, sert Majri (trait en pointillés) qui se retrouve tout de suite pressée par Hyyrynen afin de ne pas pouvoir se retourner pour servir Parris. Obligée de rejouer vers l’arrière pour Karchaoui, elle tente ensuite d’appeler la profondeur sur l’aile. Parris est servie dans l’entrejeu mais ne peut remettre vers la numéro 7 lyonnaise, Hyyrynen pressant de nouveau pour fermer la ligne de passe.


          L’OL a vu son jeu en triangle et d’appui-remise fortement perturbé par la Juventus durant toute la rencontre.

          Karchaoui et Majri finissent simplement par jouer entre elles sur l’aile, la seconde centrant comme elle peut (image ci-dessous). Mais la Juventus contrôle la zone de réception par un marquage individuel, en plus d’avoir la supériorité physique dans chaque potentiel duel. Preuve de cette volonté de forcer l’OL à jouer sur les ailes et à centrer durant le match, le nombre de croisements tentées par les visiteuses : 19 en tout pour seulement 5 réussis et un seul qui s’est conclu par un tir. Un chiffre qui s’est effondré dans le second acte (6 tentés pour 0 réussi), Lyon essayant alors de trouver d’autres solutions.


          La Juventus garde le contrôle de sa surface, Giuliani n’hésitant pas en prime à sortir de sa ligne si nécessaire.

          Offensivement, un jeu de contre-attaque simple


          Solides derrière, les locales profitent du fait d’aspirer les ailes pour pouvoir contre-attaquer. Que ce soit sur leur premier ou deuxième but, les joueuses de Rita Guarino profitent du vide laissé derrière Karchaoui et surtout Carpenter pour mettre en difficulté l’arrière garde lyonnaise. Leur position haute, pas toujours compensée par une milieu de terrain qui redescend en défense, expose fortement l’axe central Renard-Buchanan. D’autant qu’une joueuse poursuit toujours ses appels dans l’axe pour fixer (comme Caruso à droite ci-dessous), empêchant donc l’une des deux centrales lyonnaises de dézoner pour venir aider sur l’aile.


          Sur le premier but (à gauche), Karchaoui tarde à se replacer et laisse une opportunité de centre. À l’opposé, Hurtig surprend Carpenter dans son dos pour conclure. Rebelote sur le deuxième but (à droite), avec l’arrière droite lyonnaise en retard qui laisse la porte ouverte à Hurtig.

          Cela reste l’un des points faibles de l’animation d’un 4-2-3-1 en football, bien exploité ici. Le travail et le repli défensif sur les ailes devient capital pour éviter de se faire prendre à revers, les ailières devant alors fournir des efforts physiques conséquents afin d’être présentes offensivement et défensivement.

          En plus des contre-attaques, les Italiennes tentent par ailleurs sur les attaques placées de sauter le milieu lyonnais pour trouver Bonansea ou Hurtig sur les ailes. Mais sans la même efficacité, le bloc lyonnais étant alors en place. Une stratégie simple de la part des Italiennes qui leur a permis de trouver deux fois la faille malgré une production offensive limitée (6 tirs dont 2 cadrés pour 0,87 xG*).

          L’OL est parvenu à répondre au défi

          Face à ce plan de la Juventus très bien exécuté, les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont peiné à trouver des solutions efficaces sur la durée. Mais elles ont su par séquences se sortir du piège tendu par leur adversaire. Offensivement tout d’abord en accélérant leur jeu et en variant le rythme. Sur la situation amenant au penalty de l’égalisation, le jeu en une touche entre Majri et Gunnarsdóttir permet d’effacer le pressing d’Hyyrynen, Karchaoui appelant intelligemment le ballon dans le dos de Bonansea. Cette dernière se retrouve obligée de faire faute sur l’arrière lyonnaise qui filait au but.


          Le jeu en une touche précis des Lyonnaises, conjugué à une bonne coordination, permet de percer le mur italien.

          En prime, l’OL a su profiter en seconde période de la baisse de forme de son opposant pour dominer encore plus la partie, confisquant au maximum le ballon (65% de possession sur la rencontre). Les entrées successives de Malard et Cayman sont venues en prime apporter plus de dynamisme dans le jeu lyonnais face à une Juventus moins pressante et qui commence à être moins précise dans ses placements.

          La joueuse belge notamment vient se placer plus souvent dans le demi-espace**, comme a pu le faire également Majri à l’opposé de temps à autre, pour tenter de briser la densité italienne. Un placement décisif sur les deux derniers buts du club français. À chaque fois, Caruso ferme mal la ligne de passe et permet à Buchanan de trouver Cayman entre les lignes. Le pressing de la paire Boattin-Sembrant s’actionne mais sans succès, la première se retrouvant prise de court sur les deux situations et laissant la seconde fortement exposée.


          L’action menant au troisième but lyonnais. Cayman est trouvée dans le demi-espace (en rouge) et fait sortir Boattin de sa zone (à gauche), permettant ensuite à Marozsan de la trouver de nouveau sur un ballon en profondeur (à droite).

          Quant aux errements défensifs, Lyon a résolu la majorité de ses problèmes en seconde. Kumagai et Gunnarsdóttir n’ont pas hésité à redescendre à tour de rôle près de la défense centrale pour pouvoir mieux couvrir la largeur. En prime, les montées de Carpenter et Karchaoui ont été plus raisonnables, laissant par conséquent bien moins d’espace à la Vieille Dame pour attaquer (2 tirs dont 0 cadré en seconde période pour la Juventus).

          Un match retour sur les mêmes bases ?

          Malgré une prestation plus solide dans le second acte, il s’en est donc fallu de peu pour que les Lyonnaises repartent d’Italie sans une victoire dans leur valise. Fortement perturbées par le plan taillé par les Italiennes tout au long de la rencontre, elles ont dû faire face aux mêmes problèmes qu’elles ont déjà pu rencontrer cette saison en D1, aussi bien dans la variation de leur jeu offensif que dans les failles potentielles laissées par moment en défense.

          De quoi s’attendre à un match retour similaire ? La Juventus pourrait être tentée d’appliquer de nouveau son plan, tant les buts qu’elle a encaissé se sont joués à peu de choses, notamment le troisième conclu à la suite d’un cafouillage dans la surface. Mais l’OL a cette fois l’avantage de le connaître et pourra donc corriger ses erreurs d’entrée de jeu. Reste à savoir si les joueuses de Rita Guarino seront une nouvelle fois capables de surprendre celles de Jean-Luc Vasseur.


          Toutes les statistiques de cet article sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

          *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

          **Half-space, soit le demi-espace. Si on divise le terrain en cinq dans la longueur, ce sont les deux bandes situées entre l’arrière latérale et la défenseure centrale d’une équipe. Une position où se placent souvent les joueuses en football, permettant par exemple de jouer en appui avec une coéquipière qui serait dans l’axe.


          Mardi 15 Décembre 2020
          Daniel Marques

          https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...er_a16965.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #30
            Olympique Lyonnais (FRA) 3 - 0 Juventus FC (ITA) [3-2]
            1-0 : Dzsenifer Marozsán 21'
            2-0 : Melvine Malard 88'
            3-0 : Janice Cayman 90'+1

            Club Atlético de Madrid Féminas (ESP) 5 - 0 Servette FC Chênois Féminin (SUI) [4-2]
            1-0 : Leicy Santos 14'
            2-0 : Amandine Soulard 45' (CSC)
            3-0 : Aissatou Tounkara 62'
            4-0 : Toni Duggan 72'
            5-0 : Amanda Sampedro 90'+3




            *Score du match aller
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #31
              Ligue des Champions (Seizième) - L'OL finit bien l'année 2020

              En dépit d'une courte victoire à l'aller (3-2), l'OL partait favori pour ce match retour, le dernier de l'année 2020. Les Lyonnaises ont maîtrisé cette rencontre en lui donnant un peu plus d'ampleur sur la fin grâce aux remplaçantes.


              Joie lyonnaise célébrée avec une pensée pour Gérard Houllier (photo : Damien LG/OL)



              Sur la pelouse du Groupama Stadium, la minute de silence en hommage à Gérard Houllier fut intense. Ce dernier n'aurait probablement pas manqué ce rendez-vous, fervent soutien de la section féminine lyonnaise.

              Jean-Luc Vasseur alignait cette fois-ci Amandine Henry dans le onze de départ mais laissait Wendie Renard (blessée) sur le banc, Saki Kumagai prenant son poste aux côtés de Kadeisha Buchanan alors que Selma Bacha évoluait dans le couloir gauche à la place de Sakina Karchaoui, également blessée. Offensivement, le trio Cascarino - Parris - Majri était renouvelé alors que Le Sommer manquait encore à l'appel.

              La coach italienne optait pour une défense à trois qui était proche de se faire surprendre dès la première minute. Sur une relance de Bouhaddi, Majri arrivait à entrer côté gauche de la surface mais plaçait sa frappe dans le petit filet extérieur. Une fois ce réglage effectué, la Juventus affichait la même adversité qu'au match aller, organisée défensivement mais Hurtig ne retrouvait pas les opportunités connues une semaine plus tôt.

              Dzsenifer Marozsán met la défense à la faute


              Marozsan (photo Damien LG/OL)


              Nikita Parris expédiait une première frappe au dessus (6e) avant de manquer la balle du 1-0. Sur une action de Cascarino qui provoquait côté droit, son centre trouvait Parris, seule au 2e poteau mais l'attaquante ne redressait pas assez le ballon qui finissait sur le montant (14e).

              Le premier but du match allait venir d'une erreur défensive. Une relance courte au sol de la gardienne dans l'axe pour Linda Sembrant. Dzsenifer Marozsán réalisait un bon pressing pour récupérer et venir ajuster en force la gardienne croate, titulaire suite à la blessure de Laura Giuliani, samedi dernier (1-0, 21'). L'Allemande tentait à nouveau sa chance (32e) sans la même réussite.

              Malard, joker gagnant

              Au fil des minutes et sous une pluie redoublant d'intensité, les joueuses de la Juventus se montraient plus empruntées physiquement et l'OL poursuivait sa pression. Il manquait cependant la justesse technique sur le dernier geste pour donner plus d'ampleur au score. Si l'OL gérait la fin de la rencontre, l'entrée des remplaçantes lyonnaises allait faire la différence alors que la capitaine italienne sortie manquait dans l'organisation défensive visiteuse. Comme à l'aller, Malard était en vue. Une première fois, Tiina Hyyrynen effectuait un sauvetage décisif (83e) mais après une bonne combinaison avec Marozsán, elle venait confirmer sa forme du moment (2-0, 88'). Maria Alves avait ensuite sur l'une des rares actions offensives italiennes l'occasion de frapper mais butait en angle fermé sur Bouhaddi (89e). Finalement, dans les arrêts de jeu, Cayman était en embuscade pour dévier une tête plongeante de Majri (3-0, 90+1').

              Les huitièmes de finale qui auront lieu cette saison exceptionnellement en mars seront bien avec l'OL mais qui devra attendre deux mois pour connaître son adversaire. Dès ce soir, les Lyonnaises vont pouvoir souffler quelques jours après six mois consécutifs.


              UEFA Womens Champions League - Seizième de finale aller
              Mardi 15 décembre 2020
              - 19h00
              OLYMPIQUE LYONNAIS - JUVENTUS FC (ITA) : 3-0 (1-0)
              Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
              Temps pluvieux (11°C) - Terrain excellent
              Arbitres : Sara Persson (Suède) assistée de Camilla Stendahl (Suède) et Jilan Taher (Suède). 4e arbitre : Lovisa Johansson (Suède)

              Buts :
              1-0 Dzsenifer MAROZSAN 21'
              (Bačić relance court pour Sembrant à 20 m. Pressing de Marozsán qui intercepte le ballon, entre dans la surface et ajuste la gardienne d'une frappe du droit en force à 8 m plein axe)
              2-0 Melvine MALARD 88' (Malard récupère à 35 m joue en talonnant le ballon avec Marozsán qui lui remet dans la course. Malard accélère, passant entre Salvai et Sembrant avant de conclure du plat du pied gauche au point de penalty)
              3-0 Janice CAYMAN 90+1' (Majri renverse le jeu à droite pour Marozsán, qui contrôle et centre en retrait sur Majri qui a suivi et place une tête plongeante décroisée à 9 m au premier poteau que Cayman vient couper du droit à 3 m pour marquer sur la gauche de la gardienne)

              Avertissements : Saki Kumagai 2', Amandine Henry 12', Dzsenifer Marozsán 73' pour Lyon

              Lyon : 16-Sarah Bouhaddi (cap.) ; 12-Ellie Carpenter, 21-Kadeisha Buchanan, 5-Saki Kumagai, 4-Selma Bacha (27-Vicki Becho 90+2') ; 6-Amandine Henry, 10-Dzsenifer Marozsán (24-Jodie Taylor 90+2'), 8-Sara Björk Gunnarsdottir ; 20-Delphine Cascarino (23-Janice Cayman 72'), 17-Nikita Parris (28-Melvine Malard 64'), 7-Amel Majri (22-Sally Julini 90+2'). Entr.: Jean-Luc Vasseur
              Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 40-Katriina Talaslahti, 3-Wendie Renard, 13-Manon Revelli, 15-Assimina Maoulida, 18-Alice Sombath
              Juventus : 42-Doris Bačić ; 3-Sara Gama (cap.) (20-Maria Aparecida Souza Alves 58') ; 23-Cecilia Salvai, 32-Linda Sembrant ; 4-Aurora Galli (19-Annahita Zamanian 77') ; 2-Tuija Hyyrynen, 7-Valentina Cernoia, 21-Arianna Caruso, 13-Lisa Boattin ; 10-Cristiana Girelli (11-Barbara Bonansea 46'), 17-Lina Hurtig (9-Andrea Stašková 76'). Entr.: Maria Rita Guarino
              Non utilisées : 46-Sabrina Tasselli, 5-Dalia Ippolito, 8-Martina Rosucci, 12-Matilde Lundorf Skovsen, 26-Sara Caiazzo, 27-Alice Giai, 33-Michela Giordano, 99-Alice Ilaria Berti

              Mercredi 16 Décembre 2020
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...20_a16966.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #32
                FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 1 - 0 WFC Zhytlobud-2 Kharkiv (UKR) [1-2]
                1-0 : Kamila Kulmagambetova 35'
                SK Slavia Prague (RTC) 0 - 1 Fiorentina WFC (ITA) [2-2]
                0-1 : Daniela Sabatino 90'+5
                Paris Saint-Germain FC (FRA) 6 - 1 GKS Górnik Łęczna (POL) [2-0]
                1-0 : Nadia Nadim 21'
                2-0 : Jordyn Huitema 24'
                3-0 : Irene Paredes 32',
                4-0 : Marie-Antoinette Katoto 43'
                5-0 : Kadidiatou Diani 51'
                5-1 : Ewelina Kamczyk 62'
                6-1 : Irene Paredes 89'

                Manchester City FC (ANG) 3 - 0 Göteborg FC (SUÈ) [2-1]
                1-0 : Lauren Hemp 37'
                2-0 : Georgia Stanway 65'
                3-0 : Georgia Stanway 68'

                FC Barcelone (ESP) 4 - 1 PSV Eindhoven (PBS) [4-1]
                1-0 : Caroline Graham Hansen 4'
                2-0 : Lieke Martens 41'
                3-0 : Caroline Graham Hansen 61'
                4-0 : Lieke Martens 75'
                4-1 : Joëlle Smits 90'

                FC Bayern Munich (ALL) 3 - 0 AFC Ajax (PBS) [3-1]
                1-0 : Lineth Beerensteyn 1'
                2-0 : Lea Schüller 47'
                3-0 : Sydney Lohmann 69' (SP)

                VfL Wolfsbourg (ALL) 2 - 0 ŽFK Spartak Subotica (SER) [5-0]
                1-0 : Fridolina Rolfö 66'
                2-0 : Shanice van de Sanden 73'

                FC Rosengård (SUÈ) 10 - 0 WFC Lanchkhuti (GÉO) [7-0]
                1-0 : Sanne Troelsgaard 6'
                2-0 : Jelena Čanković 14'
                3-0 : Anna Anvegård 17'
                4-0 : Johanna Rytting Kaneryd 30'
                5-0 : Hanna Bennison 32'
                6-0 : Caroline Seger 48'
                7-0 : Jelena Čanković 49'
                8-0 : Sanne Troelsgaard 56'
                9-0 : Jelena Čanković 57'
                10-0 : Anna Anvegård 68'

                Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR) 0 - 1 FC Minsk (BLR) [2-0]
                0-1 : Anastasiia Skorynina 72'
                Fortuna Hjørring (DAN) 3 - 2 ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) [3-0]
                1-0 : Emma Snerle 45'+1
                1-1 : Neli Hofman 66'
                2-1 : Mathilde Carstens 80'
                3-1 : Sara Andersen 81'
                3-2 : Špela Kolbl 90'+3

                Chelsea FCW (ANG) 3 - 0 SL Benfica (POR) [5-0]
                1-0 : Bethany England 28'
                2-0 : Samantha Kerr 65'
                3-0 : Bethany England 90'+1

                Glasgow City LFC (ÉCO) 0 - 1 AC Sparta Prague (RTC) [1-2]
                0-1 : Lucie Martínková 7'
                Pavlína Nepokojová (SPA) 86'




                *Score du match aller
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #33
                  Ligue des Champions (Seizième) - Jeu, set et qualification pour les Parisiennes

                  Le PSG a confirmé sa victoire du match aller avec un nouveau succès ce mercredi 6-1, avec un doublé d'Irene Paredes et des buts de Nadia Nadim, Jordyn Huitema, Marie-Antoinette Katoto et Sara Däbritz.


                  Huitema fait partie des cinq joueuses buteuses ce mercredi (photo PSG)



                  Pour ce match retour, alors que Paris retrouvait un onze de départ plus conventionnel, Leczna débutait la rencontre avec une formation identique à celle du match aller. S'il fallait un gros quart d'heure au PSG pour vraiment entrer dans son match, et après un début de match plutôt maladroit malgré quelques occasions intéressantes (frappes de Grace Geyoro 4', 10', tête d'Irene Paredes 6'), Nadia Nadim marquait le premier but parisien de l'après-midi et débloquait la rencontre, sur un service de Jordyn Huitema de la tête (21'). Si la prestation n'était pas parfaite avec notamment des pertes de ballons faciles, le PSG déroulait par la suite. Kadidiatou Diani puis Marie-Antoinette Katoto faisaient la différence, et cette dernière centrait parfaitement pour Huitema qui n'avait qu'à glisser le ballon au fond des filets polonais pour un break rapide (24'). Les deux buteuses combinaient ensuite pour conclure un mouvement collectif, mais la Canadienne ne trouvait que la barre transversale (27').

                  Le PSG largement devant à la pause

                  Cette occasion semblait réveiller quelque peu les Polonaises qui se montraient un peu plus offensives dans les minutes qui suivaient, sans pour autant parvenir à se montrer dangereuses. Et le PSG reprenait le contrôle de la partie et inscrivait un troisième but sur corner avec une tête de sa capitaine Irene Paredes (32'). Sara Däbritz, sur coup franc, ne trouvait que le haut de la transversale (35'), et Nadim, également sur coup franc, obligeait Anna Palińska à détourner sa frappe en corner (39'). C'est finalement Katoto qui inscrivait le quatrième but de la rencontre après une récupération d'Ashley Lawrence qui remontait le terrain avant de la servir sur la gauche de la surface, où elle faisait la différence avant de tromper Palińska d'une frappe croisée (43'). La gardienne polonaise se montrait décisive encore sur une frappe flottante de Däbritz qui se dirigeait sous la barre (44'), puis la pause était sifflée sur ce net avantage pour les Parisiennes avec quatre buteuses différentes au tableau d'affichage. Alors qu'elles avaient montré un visage plutôt intéressant la semaine dernière, les Polonaises de Leczna n'ont pas existé en première période.

                  Doublé pour Paredes


                  Paredes a frappé deux fois (photo PSG)


                  Si Piotr Mazurkiewicz effectuait un changement pour débuter la seconde période, cela n'empêchait pas le PSG de continuer sur le rythme du premier acte. Palińska, plutôt à son avantage lors de cette rencontre malgré le score final, repoussait la frappe de Nadim (49') mais ne pouvait rien faire sur un coup franc de la Danoise repris par Diani et touché du bout du pied ensuite par Däbritz (51'). Diani ensuite faisait la différence côté droit de la surface polonaise et remisait pour Huitema qui ne trouvait que le petit filet (54'). Echouafni n'attendait pas l'heure de jeu pour procéder à plusieurs changements avec l'entrée en jeu comme en match aller des jeunes Jade Le Guilly et Laurina Fazer, ainsi que de Signe Bruun (57').

                  Contre le cours du jeu malgré quelques minutes de flottement, Leczna réduisait le score sur un coup franc direct excentré de Ewelina Kamczyk qui lobait Charlotte Voll (62'). Lors d'une dernière demi-heure de jeu moins fluide, Océane Hurtré (et Ramona Bachmann) faisaient également leur entrée sur le terrain du côté parisien, et la première se mettait en évidence notamment avec deux bons centres à destination de Bruun tout d'abord, qui un peu surprise manquait sa reprise (80'), et Bachmann, dont la talonnade ne trompait pas la vigilance de Palińska (86'). Bruun avait auparavant eu l'occasion d'alourdir le score, mais elle avait vu une frappe être repoussée (65') et une tête être repoussée par le poteau (79'). C'est finalement la capitaine parisienne qui mettait un terme aux débats avec une belle frappe puissante de plus de 25 mètres qui ne laissait aucune chance à la gardienne polonaise (89'). Score final 6-1 pour le PSG qui aura largement dominé la rencontre face à une équipe polonaise plus en difficulté encore qu'au match aller. Une double confrontation bien négociée pour Paris qui a pu faire tourner et donner du temps de jeu à certaines de ses jeunes joueuses les plus prometteuses.


                  UEFA Womens Champions League - Seizième de finale retour
                  Mercredi 16 décembre 2020
                  - 1430
                  PARIS SAINT-GERMAIN - GKS GÓRNIK ŁĘCZNA (POL) : 6-1 (4-0)
                  Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - huis clos
                  Temps couvert (9°C) - Terrain excellent
                  Arbitres : Jelena Pejković (Croatie) assistée de Nikol Šafránková (République tchèque) et Ivona Pejić (Croatie). 4e arbitre : Sabina Bolić (Croatie)

                  Buts :
                  1-0 Nadia NADIM 21'
                  (Katoto sur la gauche effectue un centre rentrant que Górnicka prolonge sur la tête de Huitema qui remet en arrière pour Nadim qui place une demi-volée du droit de 12 m sous la barre)
                  2-0 Jordyn HUITEMA 24' (Nadim percute à l'entrée de la surface et décale sur Katoto à gauche qui centre pour Huitema plein axe à 6 m qui n'a plus qu'à conclure du gauche)
                  3-0 Irene PAREDES 32' (Corner de la gauche de Däbritz coupé dans l'axe d'une tête piquée à 3 m par Paredes)
                  4-0 Marie-Antoinette KATOTO 43' (Lawrence s'avance dans l'axe à 20 m décale sur sa gauche à Ktoto qui entre la surface et conclut d'une frappe croisée du gauche)
                  5-0 Sara DÄBRITZ 51' (Coup franc de Nadim côté gauche à 25 m qui trouve Diani à 5 m qui place une tête vers le premier poteau que Däbritz vient dévier du bout du pied gauche avant que le ballon ne franchisse la ligne)
                  5-1 Ewelina KAMCZYK 62' (Coup franc excentré dans le couloir gauche, proche de la ligne de touche, tiré direct du droit par Kamczyk qui retombe plein axe sous la barre)
                  6-1 Irene PAREDES 89' (Sur une relance de Zdunek, Paredes récupère à environ 25 m devant Karczewska et arme une puissante frappe du droit qui heurte le dessous de la barre avant d'entrer)

                  Avertissement : Roksana Ratajczyk 56' pour Górnik Łęczna

                  PSG : 1-Charlotte Voll ; 12-Ashley Lawrence (28-Jade Le Guilly 57'), 14-Irene Paredes (cap.), 4-Paulina Dudek, 2-Bénédicte Simon ; 8-Grace Geyoro, 10-Nadia Nadim (27-Océane Hurtré 71'), 13-Sara Däbritz (18-Laurina Fazer 57') ; 11-Kadidiatou Diani (7-Ramona Bachmann 71'), 23-Jordyn Huitema, 9-Marie-Antoinette Katoto (22-Signe Bruun 57'). Entr.: Olivier Echouafni
                  Non utilisées : 16-Christiane Endler, 40-Alice Pinguet, 5-Alana Cook, 21-Sandy Baltimore, 24-Formiga, 29-Hawa Sangaré
                  Górnik Łęczna : 1-Anna Palińska ; 14-Alicja Dyguś, 4-Natasza Górnicka (cap.), 17-Agata Guściora, 27-Anna Zając ; 11-Patrícia Hmírová (21-Oliwia Rapacka 76'), 2-Malgorzata Grec, 5-Jolanta Siwińska (10-Roksana Ratajczyk 46'), 8-Ewelina Kamczyk ; 24-Emilia Zdunek ; 9-Nikola Karczewska. Entr.: Piotr Mazurkiewicz
                  Non utilisées : 13-Danuta Paturaj, 3-Milena Kazanowska, 6-Kamila Osajkowska, 16-Weronika Kaczor, 19-Marcjanna Zawadzka, 20-Julita Głąb, 55-Kinga Niedbala, 77-Maja Osińska, 88-Patrycja Rżany



                  Jeudi 17 Décembre 2020
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...es_a16968.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #34
                    FC Zürich Frauen (SUI) 0 - 1 SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) [0-2]
                    0-1 : Lisa Makas 84'



                    *Score du match aller
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #35
                      Ligue des Champions (Seizième) - Olivier ECHOUAFNI : "Aujourd’hui, on est bien et on se sent bien"

                      L'entraîneur Olivier Echouafni et la latérale Bénédicte Simon ont réagi après le seizième de finale retour remporté 6-1 ce mercredi.




                      Victoire et qualification pour les huitièmes de finale aujourd’hui. Votre sentiment après ce match ?

                      On devait faire le travail. On l’avait bien commencé au match aller donc il fallait bien le terminer au retour. Le résultat est là. Il n’y a rien de particulier à dire si ce n’est qu’on a marqué une nouvelle fois des buts et que les filles ont été très sérieuses et professionnelles.

                      Charlotte Voll était titulaire sur ce match. Un mot sur sa prestation ?
                      C’est son premier match avec nous. C’est spécial car elle ne jouait pas du tout depuis 4-5 mois. Aujourd’hui, elle a joué son premier match en compétition officielle, en prime en Ligue des Champions. Ce n’était pas si simple mais elle s’est bien débrouillée sur tous les plans.

                      C’était important de finir cette première partie de saison sur une nouvelle prestation très solide ?
                      Oui, c’était important de bien terminer l’année. On est invaincus en championnat et qualifiés en huitièmes de finale. C’était les objectifs que l’on s’était fixés. Après aujourd’hui, sincèrement, j’attendais surtout la qualification. Je savais que les filles étaient dans une période un peu de fatigue, aussi bien physique que psychologique.

                      La fatigue ne s’est pas trop vue avec six nouveaux buts inscrits. On en est à 54 réalisations cette saison pour le PSG. Vous vous attendiez à marquer autant ?
                      Je trouve surtout qu’il y a une belle progression depuis maintenant deux ans et demi environ quand j’ai pris la tête de l’équipe. Il y avait des matchs où l’on avait tendance à avoir des occasions sans être efficace, où l’on manquait des choses assez faciles. Aujourd’hui, le ratio est plus intéressant sur l’aspect offensif et je trouve, en même temps, qu’on arrive à être très solides défensivement. En championnat, on n’a pris que deux buts tout en marquant 46. Ça reste des gros chiffres. C’est bien, il faut s’appuyer là-dessus.

                      "Si on peut garder cet effectif-là, ce serait très bien"

                      Sur ces deux années, vous pensez qu’elles ont gagné en maturité ?

                      Obligatoirement mais après c’est un travail du quotidien. C’est une prise de conscience mais où il faut en même temps avoir confiance. Là aujourd’hui, elles font des gestes qu’elles ne faisaient pas il y a deux ou trois ans. C’est lié bien sûr à cette maturité.

                      Vu la dynamique, c’est presque dommage qu’on arrive à la trêve hivernale non ?
                      Oui (rires). Je pense que l’on a tous besoin de récupérer. On est quand même sur les terrains depuis la mi-juin. On a commencé par ce final 8 qui a demandé énormément d’énergie. Il y a eu aussi la fin de la Coupe de France. Donc des matchs à haute intensité dès le départ. On n’a pas forcément l’habitude de rentrer dans des compétitions avec un niveau d’exigence très élevé. Ensuite, il y a eu l’après "final 8" à gérer avec aussi quelques cas de Covid-19.
                      Ça n’a pas été facile de commencer une saison comme ça. Mais en même temps, je suis heureux et satisfait de voir comment on la termine. On finit avec juste une blessée qui est Luana. Et puis pour le reste, tout le monde est valide. Cela montre aussi tout le travail qui a été fait sur cette première partie de saison, tant par le staff technique que médical, qui a été important dans ces six premiers mois.

                      Durant cette trêve, vous restez en contact avec les joueuses ?
                      Je pense qu’elles ont besoin de couper (rires). Elles ont besoin de couper avec nous et nous avec elles. Donc on va les laisser tranquillement partir en vacances et récupérer. Elles auront un programme individualisé et on les retrouvera au mois de janvier.

                      Championnes d’automne et qualifiées pour les huitièmes de l’UWCL. Il va falloir tenir toutes vos ambitions sur la seconde partie de saison…
                      On a toujours été ambitieux dans notre discours. On est au Paris Saint-Germain, il y a des objectifs élevés. Aujourd’hui, on est bien et on se sent bien. Le groupe aborde les matchs avec beaucoup plus de professionnalisme, de maturité et ça se ressent. On a un groupe en plus assez homogène, les filles sont proches les unes des autres.
                      On est capable d’apporter aussi de la fraîcheur et de la jeunesse. Quand on voit sur ce match quatre joueuses de moins de 18 ans qui jouent un match retour de Ligue des Champions, ça montre qu’on a des forces vives aussi derrière qui sont en train de s’aguerrir au plus haut niveau.

                      Pour atteindre ces objectifs en seconde partie de saison, y-a-t-il une volonté de recruter cet hiver ou vous souhaitez conserver avant tout cet effectif qui tourne bien ?
                      Je trouve qu’il fonctionne plutôt très bien. Après, c’est toujours la même chose. Dans un effectif, vous avez des joueuses qui jouent, d’autres moins et enfin certaines pas du tout. C’est surtout celles qui sont dans ce dernier cas qui risquent peut-être à un moment donné de demander plus de temps de jeu. Mais dans la mesure du possible, si on peut garder cet effectif-là, ce serait très bien.


                      Bénédicte Simon (défenseure du PSG) : "On est sur une bonne lancée en ce moment"

                      Mission accomplie avec cette qualification en huitièmes de finale. Quelle est votre réaction ?

                      Beaucoup de joie et de soulagement après ce match. On a bien terminé la première partie de saison. On est championnes d’automne en D1 et aujourd’hui on se qualifie pour les huitièmes. Donc il y a beaucoup de joie avec cette très belle victoire collective.

                      C’était important de finir cette première partie de saison sur une grosse prestation ?
                      Oui, on a essayé de mettre en place ce que le coach nous avait dit, c’est-à-dire marquer un maximum de buts. Sur ce match, on l’a fait. On en a encaissé un mais on a quand même gagné. Ça reste une belle prestation.

                      Pensez-vous que sur cette rencontre, l’adversaire vous a trop respecté en première période en ne sortant pas assez vous chercher ?
                      Sur certaines actions, elles sont venues nous chercher quand même. Elles ont tenté de jouer, elles n’ont pas fait que balancer comme certaines équipes un peu inférieures. Elles ont quand même voulu jouer, faire tourner le ballon. Plusieurs fois, elles nous ont mis en danger mais on a su gérer cela. C’était une équipe de bonne qualité en tout cas.

                      Globalement, la première partie de saison est plutôt réussie. Vous trouvez que ce groupe a franchi un cap ? Il est plus sûr de lui ?
                      Oui, on est plus sûres de nous. En championnat, on est championnes d’automne. On a battu une grosse équipe, l’OL. On est satisfaites et petit à petit, on progresse. On est sur une bonne lancée en ce moment, c’est la meilleure position pour nous. Et j’espère que ça va continuer comme ça.

                      Le fait d’avoir battu Lyon vous a donné plus de confiance, de maturité ?
                      Oui, on est plus matures. On entame les matchs autrement, on est plus concentrées, plus sérieuses. Je pense que c’est ce qui nous permet d’être plus performantes sur le terrain.

                      Vous parliez de la bonne dynamique de l’équipe. Est-ce presque dommage d’arriver à la trêve hivernale maintenant ou à l’inverse, est-ce que cela va faire du bien ?
                      Les deux. Ça nous fera du bien car on va pouvoir retrouver nos familles et se reposer après les matchs qu’on a enchaîné ces dernières semaines. Mais j’espère aussi qu’on restera sur cette lancée pour pouvoir gagner les rencontres en seconde partie de saison.

                      Vous restez en contact entre joueuses durant cette trêve, en tentant peut-être de vous voir ?
                      Pour certaines qui habitent à l’étranger, elles vont voir leur famille. Mais on a quand même l’occasion de se parler sur les réseaux sociaux, on échange souvent. Le groupe est assez soudé, on a une bonne cohésion.

                      Pour revenir sur la Ligue des Champions, une volonté spécifique sur l’adversaire que vous allez affronter en huitièmes ?
                      Tomber sur une autre équipe que Lyon, qui est notre principal adversaire. Les éviter pour les retrouver peut-être en finale après.

                      December 18, 2020, 3:04 am

                      https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...en_a16977.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #36
                        Ligue des Champions (Seizièmes) - Le plateau des huitièmes presque complet, tirage le 16 février

                        Le tirage au sort de huitièmes de finale n'aura lieu que dans deux mois, alors que les seizièmes de finale se sont déroulés en ce mois de décembre. France, Allemagne, Espagne, Angleterre ont réussi à qualifier leurs deux représentants. Le point.




                        Tirage des huitièmes : le 16 février

                        Têtes de série

                        Lyon (FRA, tenant) 145.680
                        Wolfsburg (GER) 114.090
                        Barcelona (ESP) 102.140
                        Paris Saint-Germain (FRA) 98.680
                        Bayern München (GER) 78.090
                        Manchester City (ENG) 69.645
                        Chelsea (ENG) 63.645
                        Rosengård (SWE) 59.015

                        Non têtes de série
                        Atlético Madrid (ESP) 47.140
                        Fortuna Hjørring (DEN) 46.385
                        LSK Kvinner (NOR) 44.075
                        BIIK-Kazygurt (KAZ) 38.570
                        Sparta Praha (CZE) 31.365
                        Fiorentina (ITA) 29.065
                        St. Pölten (AUT) 23.950
                        Brøndby (DEN, 45.385) ou Vålerenga (NOR, 9.075), qualifié connu le 14 février

                        Les rencontres se joueront les 3/4 et 10/11 mars 2021.


                        Les résultats des seizièmes retour

                        NB. Les rencontres entre Brøndby IF (DAN) et Vålerenga FB (NOR) ont été refixées aux 7 et 14 février 2021

                        Jeudi 17 décembre 2020
                        FC ZÜRICH (SUI)-ST-PÖLTEN (AUT) : 0-1 (0-0) – St Pölten qualifié (0-3)
                        Zürich (Stadion Letzigrund)
                        Arbitre : Cheryl Foster (PdG)
                        But : Liza Makas 84'
                        Avertissements : Martina Moser 21’, Kim Dubs 54’, Rahel Moser73’, Lydia Andrade 90+2’ pour Zürich ; Alexandra Bíróová 18’, Melanie Brunnthaler 59’ Stefanie Enzinger 63’, Nicole Sauer 77’ pour St Pölten

                        Mercredi 16 décembre 2020
                        FC BARCELONA (ESP)-PSV EINDHOVEN (P-B) : 4-1 (2-0) – Barcelone qualifié (8-2)
                        Sant Joan Despí (Estadi Johan Cruyff)
                        Arbitre : Ivana Projkovska (MCD)
                        Buts : Caroline Graham Hansen 4', 61’, Lieke Martens 41', 75’ ; Joëlle Smits 90'
                        Avertissements : María León 21’ pour Barcelone ; Mandy van den Berg 38’ pour Eindhoven

                        WOLFSBURG (ALL)-ŽFK SPARTAK SUBOTICA (SRB) : 2-0 (0-0) – Wolfsburg qualifié (5-0)
                        Wolfsburg (AOK stadium)
                        Arbitre : Petra Pavlikova (SVQ)
                        Buts : Fridolina Rolfö 66', Shanice van de Sanden 73'
                        Aucun avertissement

                        BIIK-KAZYGURT (KAZ)-WFC-2 KHARKIV (UKR) : 1-0 (1-0) – Kazygurt qualifié 2-2, but marqué à l’extérieur)
                        Shymkent (Namyz Stadium)
                        Arbitre : Hristiyana Guteva (BUL)
                        Buts : Kamila Kulmagambetova 35'
                        Avertissements : Oxana Zheleznyak 90+2’ pour Kazygurt ; Yuliya Tytova 73’ pour Kharkiv

                        SK SLAVIA PRAGUE (CZE)-FIORENTINA (ITA) : 0-1 (0-0) – Fiorentina qualifiée (3-2)
                        Prague (Eden Arena)
                        Arbitre : Tess Olofsson (SUE)
                        But : Daniela Sabatino 90'+5
                        Avertissements : Mia Persson 90+5’ pour Prague ; Stephanie Breitner 9’, Martina Piemonte 70’, Alice Tortelli 77’ pour la Fiorentina

                        PARIS ST GERMAIN (FRA)-GKS GÓRNIK ŁĘCZNA (POL) : 6-1 (4-0) – PSG qualifié (8-1)
                        Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - huis clos
                        Arbitres : Jelena Pejković (Croatie) assistée de Nikol Šafránková (République tchèque) et Ivona Pejić (Croatie). 4e arbitre : Sabina Bolić (Croatie)
                        Buts : Nadia Nadim 21, Jordyn Huitema 24', Irene Paredes 32', 89’, Marie-Antoinette Katoto 43', Sara Däbritz 51' ; Ewelina Kamczyk 62'
                        Avertissement : Roksana Ratajczyk 56' pour Górnik Łęczna

                        MANCHESTER CITY (ANG)-GÖTEBORG FC (SUE) : 3-0 (1-0) – Manchester qualifié (5-1)
                        Manchester (Mini-Stadium)
                        Arbitre : Katalin Kulcsár (HON)
                        Buts : Lauren Hemp 37', Georgia Stanway 65', 68’
                        Avertissement : Hannah Wijk 49’ pour Göteborg

                        FC BAYERN MÜNCHEN (ALL)-AFC AJAX (P-B) : 3-0 (1-0) - Bayern qualifié (6-1)
                        Munich (FC Bayern Campus)
                        Arbitre : Anastasia Pustovoitova (RUS)
                        Buts : Lineth Beerensteyn 1', Lea Schüller 47', Sydney Lohmann 69' pen.
                        Avertissement : Vanity Lewerissa 42’ pour Ajax

                        ROSENGÅRD (SUE)-LANCHKHUTI (GEO) : 10-0 (5-0) – Rosengård qualifié (17-0)
                        Malmö (Idrottsplats)
                        Arbitre : Shona Shukrula (P-B)
                        Buts : Sanne Troelsgaard 6', 56’, Jelena Čanković 14', 49’, 57’, Anna Anvegård 17', 68’, Johanna Rytting Kaneryd 30', Hanna Bennison 32', Caroline Seger 48'
                        Avertissement : Mariam Danelia 40’ pour Lanchkhuti

                        LILLESTRØM SK KVINNER (NOR)-ZFK MINSK (BLR) : 0-1 (0-0) – Lillestrøm qualifié (2-1)
                        Lillestrøm (Åråsen)
                        Arbitre : Maria Marotta (ITA)
                        But : Anastasiia Skorynina 72'
                        Avertissements : TheaLast nameKyvåg 44’ pour Lillestrøm ; Tamila Khimich 31’, Lyubov Shmatko 77’ pour Minsk

                        FORTUNA HJØRRING (DAN)-NK POMURJE (SVN) : 3-2 (1-0) – Hjørring qualifié (6-2)
                        Hjørring (Hjørring Stadion)
                        Arbitre : Iuliana Demetrescu (ROU)
                        Buts : Emma Snerle 45+1’, Mathilde Carstens 80', Sara Andersen 81' ; Neli Hofman 66', Špela Kolbl 90+3’
                        Avertissements : Sara Holmgaard 15’, Karen Holmgaard 53’ pour Hjørring ; Sara Makovec 55’, Kim Juršnik 63’, Ema Horvat 89’vpour Pomurje

                        CHELSEA FCW (ANG)-SL BENFICA (POR) : 3-0 (1-0) – Chelsea qualifié (8-0)
                        Kingston (Cherry Red Records Stadium)
                        Arbitre : Lina Lehtovaara (FIN)
                        Buts : Bethany England 28', 90+1’, Samantha Kerr 65'
                        Avertissements : Ana Kliemaschewsk de Araújo 59’, Beatriz Cameirão 84’ pour Benfica

                        GLASGOW CITY (ECO)-SPARTA PRAGUE (CZE) : 0-1 (0-1) – Prague qualifié (3-1)
                        Cumbernauld (Broadwood)
                        Arbitre : Silvia Domingos (POR)
                        But : Lucie Martínková 7'
                        Avertissements : Leanne Ross 52’, Lee Alexander 53’ pour Glasgow ; Adéla Odehnalová 19’, Pavlína Nepokojová 66', Lucie Martínková 73’ pour Prague
                        Expulsion : Pavlína Nepokojová 86' pour Prague

                        Mardi 15 décembre 2020
                        OLYMPIQUE LYONNAIS (FRA)-JUVENTUS TURIN (ITA) : 3-0 (1-0) – Lyon qualifié (5-2)
                        Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                        Arbitres : Sara Persson (Suède) assistée de Camilla Stendahl (Suède) et Jilan Taher (Suède). 4e arbitre : Lovisa Johansson (Suède)
                        Buts : Dzsenifer Marozsan 21', Melvine Malard 88', Janice Cayman 90+1'
                        Avertissements : Saki Kumagai 2', Amandine Henry 12', Dzsenifer Marozsán 73' pour Lyon

                        ATLÉTICO MADRID (ESP)-SERVETTE FC CHÊNOIS (SUI) : 5-0 (2-0) – Atlético qualifié (9-2)
                        Madrid (Centro Deportivo Wanda Alcalá)
                        Arbitre : Frida Nielsen (DAN)
                        Buts : Leicy Santos 14', Amandine Soulard 45' c.s.c., Aissatou Tounkara 62', Toni Duggan 72', Amanda Sampedro 90'+3
                        Avertissements : Emeline Laurent 47’, Elena Martínez 80’ pour l’Atlético ; Nathalia Spälti 12’, Maeva Sarrasin 16’, Laura Tufo 58’ pour le Servette.

                        December 18, 2020, 1:17 am

                        https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...er_a16975.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #37
                          Ligue des Champions - Le dernier seizième se jouera sur un seul match

                          Alors que le tirage au sort des 16es de finale de la Ligue des Champions est fixé au 16 février prochain, le dernier qualifié n'est pas encore connu. La double confrontation entre Brøndby IF et Vålerenga FB se jouera sur un match simple





                          Le duel entre les clubs danois et norvégien n'avait pas pu se tenir les 9 et 16 décembre dernier en raison de restrictions sanitaires en Norvège. L'UEFA avait alors décidé de reprogrammer les deux oppositions au 7 et 14 février 2021.

                          Mais l'instance européenne a dû revoir l'organisation de cette confrontation en raison des restrictions gouvernementales norvégiennes qui ne permettent pas au club danois de se rendre sur le sol norvégien.

                          La semaine dernière, le match à domicile de Vålerenga avait été transféré à Chypre, mais lundi, Vålerenga a annoncé que ce serait au Danemark. "Les deux clubs, en consultation avec l'UEFA, ont convenu que c'était la seule solution étant donné la situation actuelle". Si Eli Landsem, le directeur sportif du club norvégien aurait souhaité deux rencontres, éventuellement sur le sol danois, c'est finalement sur une rencontre "sèche" à Brøndby qui le dernier billet pour les 16es de finale sera déterminé le 11 février prochain.

                          A noter que les deux clubs ne peuvent pas ajouter de joueuses à la liste initiale transmise à l'UEFA malgré des départs ou arrivées depuis le début de la trêve hivernale.


                          Tirage des huitièmes : le 16 février

                          Têtes de série

                          Lyon (FRA, tenant) 145.680
                          Wolfsburg (GER) 114.090
                          Barcelona (ESP) 102.140
                          Paris Saint-Germain (FRA) 98.680
                          Bayern München (GER) 78.090
                          Manchester City (ENG) 69.645
                          Chelsea (ENG) 63.645
                          Rosengård (SWE) 59.015

                          Non têtes de série
                          Atlético Madrid (ESP) 47.140
                          Fortuna Hjørring (DEN) 46.385
                          LSK Kvinner (NOR) 44.075
                          BIIK-Kazygurt (KAZ) 38.570
                          Sparta Praha (CZE) 31.365
                          Fiorentina (ITA) 29.065
                          St. Pölten (AUT) 23.950
                          Brøndby (DEN, 45.385) ou Vålerenga (NOR, 9.075), qualifié connu le 14 février

                          Les rencontres se joueront les 3/4 et 10/11 mars 2021.

                          February 3, 2021, 4:54 am

                          https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ch_a17024.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #38
                            Brøndby IF (DAN) 1 - 1 a.p., 5 t.a.b. à 4 Vålerenga Fotball Damer (NOR)
                            0-1 : Dejana Stefanović 16' (SP)
                            1-1 : Josefine Hasbo 78'


                            Tirs au but :
                            0-1 : Ingibjörg Sigurdardóttir
                            1-1 : Agnete Nielsen
                            1-1 : Dejana Stefanović
                            2-1 : Josefine Hasbo
                            2-2 : Janni Thomsen
                            3-2 : Nanna Christiansen
                            3-3 : Synne Jensen
                            4-3 : Mille Gejl
                            4-4 : Rikke Bogetveit Nygård
                            5-4 : Chirine Lamti
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #39
                              Seizièmes de finale - Matchs retour

                              Olympique Lyonnais (FRA) 3 - 0 Juventus FC (ITA) [3-2]

                              Club Atlético de Madrid Féminas (ESP) 5 - 0 Servette FC Chênois Féminin (SUI) [4-2]

                              FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 1 - 0 WFC Zhytlobud-2 Kharkiv (UKR) [1-2]

                              SK Slavia Prague (RTC) 0 - 1 Fiorentina WFC (ITA) [2-2]

                              Paris Saint-Germain FC (FRA) 6 - 1 GKS Górnik Łęczna (POL) [2-0]

                              Manchester City FC (ANG) 3 - 0 Göteborg FC (SUÈ) [2-1]

                              FC Barcelone (ESP) 4 - 1 PSV Eindhoven (PBS) [4-1]

                              FC Bayern Munich (ALL) 3 - 0 AFC Ajax (PBS) [3-1]

                              VfL Wolfsbourg (ALL) 2 - 0 ŽFK Spartak Subotica (SER) [5-0]

                              FC Rosengård (SUÈ) 10 - 0 WFC Lanchkhuti (GÉO) [7-0]

                              Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR) 0 - 1 FC Minsk (BLR) [2-0]

                              Fortuna Hjørring (DAN) 3 - 2 ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) [3-0]

                              Chelsea FCW (ANG) 3 - 0 SL Benfica (POR) [5-0]

                              Glasgow City LFC (ÉCO) 0 - 1 AC Sparta Prague (RTC) [1-2]

                              FC Zürich Frauen (SUI) 0 - 1 SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) [0-2]

                              Brøndby IF (DAN) 1 - 1 a.p., 5 t.a.b. à 4 Vålerenga Fotball Damer (NOR)


                              *Score du match aller
                              Dernière modification par Rem56, 09/09/2021, 17h42.
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #40
                                Tirage du 16 février

                                Huitièmes de finale

                                Groupe 1
                                -Têtes de série-

                                VfL Wolfsbourg (ALL, 114,090)
                                FC Barcelone (ESP, 102,140)
                                FC Bayern Munich (ALL, 78,090)
                                FC Rosengård (SUÈ, 59,015)

                                -Non têtes de série-
                                Fortuna Hjørring (DAN, 46,385)
                                Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR, 44,075)
                                FC BIIK-Kazygurt (KAZ, 38,570)
                                SKN Sankt Pölten Frauen (AUT, 23,950)


                                Groupe 2
                                -Têtes de série-

                                Olympique Lyonnais (FRA, 145,680)
                                Paris Saint-Germain FC (FRA, 98,680)
                                Manchester City FC (ANG, 69,645)
                                Chelsea FCW (ANG, 63,645)

                                -Non têtes de série-
                                Club Atlético de Madrid Féminas (ESP, 47,140)
                                Brøndby IF (DAN, 45,385)
                                AC Sparta Prague (RTC, 31,365)
                                Fiorentina WFC (ITA, 29,065)
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #41
                                  Huitièmes de finale

                                  Matchs aller les 3 et 4 mars
                                  Matchs retour les 10 et 11 mars


                                  VfL Wolfsbourg (ALL) - Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR)

                                  FC Barcelone (ESP) - Fortuna Hjørring (DAN)

                                  FC Rosengård (SUÈ) - SKN Sankt Pölten Frauen (AUT)

                                  FC BIIK-Kazygurt (KAZ) - FC Bayern Munich (ALL)

                                  Manchester City FC (ANG) - Fiorentina WFC (ITA)

                                  AC Sparta Prague (RTC) - Paris Saint-Germain FC (FRA)

                                  Olympique Lyonnais (FRA)
                                  - Brøndby IF (DAN)

                                  Chelsea FCW (ANG) - Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #42
                                    Ligue des Champions (Huitièmes) - Présentation : l'Europe reprend ses droits

                                    La Ligue des champions reprend ses droits cette semaine avec au programme les matchs aller des huitièmes de finale. Les deux clubs français, l'OL et le PSG, sont toujours en lice. Présentation des huit face-à-face qui s'annoncent plutôt déséquilibrés.





                                    OL-Brøndby

                                    Honneur au quintuple champion d'Europe en titre, l'Olympique lyonnais. Les Fenottes feront face aux Danoises de Brøndby, vice-championnes nationales. Elles se sont qualifiées pour les huitièmes de finale en éliminant les Norvégiennes de Vålerenga en seizièmes lors d'un match unique qui s'est décidé aux tirs au but (1-1, 5-4). Elles n'ont pas joué en match officiel en 2021 à l'exception de ce mtch de Ligue des champions, ce qui ne devrait pas améliorer leurs chances déjà bien maigres de parvenir à renverser des Lyonnaises favorites de la compétition.

                                    Tour précédent
                                    OL : 6-2 en cumulé face à la Juventus (buts : Malard x2, Renard sp, Kumagai, Marozsán, Cayman)
                                    Brøndby : 1-1 (5-4 tab) en match unique face à Vålerenga (Stefanovic sp)


                                    PSG-Sparta Prague

                                    La rencontre aller entre les deux équipes n'aura lieu que la semaine prochaine après le report du match qui devait se tenir à Prague cette semaine au 17 mars. Du coup, le PSG commencera par recevoir les Tchèques qui auront joué trois jours avant un match décisif en championnat face au Slavia. Le PSG part grand favori lui aussi.

                                    Tour précédent
                                    PSG : 8-1 en cumulé face au Górnik Łęczna (Huitema x2, Paredes x2, Baltimore, Nadim, Katoto, Diani)
                                    Sparta Prague : 3-1 en cumulé face à Glasgow City (Martínková x2, Dlasková)


                                    Chelsea-Atlético Madrid

                                    Sur le papier, c'est l'affiche de ces huitièmes de finale, entre deux équipes qui se sont déjà distinguées sur la scène européenne et ont l'habitude de jouer les premiers rôles dans leur championnat. Leur dynamique est cependant bien différente, entre une équipe londonienne qui domine son championnat et se présente comme un des principaux adversaires de Lyon pour le titre européen, et des Madrilènes inconstantes en championnat et à la lutte serrée pour une participation à la prochaine édition. Sur la dynamique de la saison, Chelsea part nettement favori mais l'Atlético cherchera certainement à réitérer ses performances des deux saisons passées, le club éliminant Manchester City à deux reprises.

                                    Tour précédent
                                    Chelsea : 8-0 en cumulé face à Benfica (England x3, Kirby x2, Bright, Harder, Kerr)
                                    Atlético Madrid : 9-2 en cumulé face au Servette Chënois (Castellanos x2, Ludmila, Laurent, Santos, Tounkara, Duggan, Sampedro, Soulard csc)


                                    Wolfsburg-Lillestrøm

                                    D'un côté, les finalistes de la dernière édition, les Allemandes de Wolfsburg, qui ont perdu de leur superbe en même temps que la meilleure joueuse du monde, mais qui restent un adversaire de haut niveau. De l'autre, des Norvégiennes à l'arrêt, sans championnat ni rencontre officielle dans les jambes et rien à l'horizon. Wolfsburg partira largement favori, les Norvégiennes essaieront quant à elles de prolonger l'aventure pour continuer à jouer.

                                    Tour précédent
                                    Wolfsburg : 7-0 en cumulé face au Spartak Subotica (Jakabfi x2, Oberdorf, Janssen, Rauch, Rolfö, van de Sanden).
                                    Lillestrøm : 2-1 en cumulé face à Minsk (Haavi, Vanhaevermet)


                                    Barcelone-Fortuna Hjørring

                                    Demi-finaliste la saison passée, Barcelone, qui domine très nettement son championnat avec autant de victoires que de matchs joués, partira nettement favori face aux Danoises, seulement troisièmes de leur dernier championnat et qui n'ont rejoué que ce week-end, perdant en finale de Coupe. Les Catalanes ne devraient pas connaître trop de problèmes pour venir à bout d'une équipe en manque de matchs, qu'elle avait déjà éliminée il y a deux ans. Attention cependant car Hjørring se doit de remporter la compétition pour participer à la prochaine édition et n'aura donc rien à perdre.

                                    Tour précédent
                                    Barcelone : 8-2 en cumulé face au PSV (Martens x3, Hansen x2, Hermoso, Oshoala, van der Berg csc)
                                    Fortuna Hjørring : 6-2 en cumulé face à Pomurje (George x2, Holmgaard, Snerle, Carstens, Andersen)


                                    Bayern Munich- BIIK Kazygurt

                                    C'est un remake de la saison passée, les deux équipes s'étant croisées à ce même stade la compétition. Le Bayern Munich s'était nettement imposé, déjouant la rencontre toujours piège du match aller au Kazakhstan. En forme cette saison, solides en championnat avec quatorze victoires en autant de journées, les Bavaroises s'imposent parmi les principales adversaires de Lyon pour le titre européen. Qu'elles parviennent à éviter le piège au Kazakhstan ou non, l'issue de cette double confrontation ne fait que peu de doute.

                                    Tour précédent
                                    Bayern Munich : 6-1 en cumulé face à l'Ajax (Lohmann x2, Laudehr, Beerensteyn, Schüller, De Sanders csc)
                                    Kazygurt : 2-2, but à l'extérieur, face à Kharkiv (Babshuk, Kulmagambetova)


                                    Manchester City-Fiorentina

                                    En quatre participations à l'épreuve, Manchester City n'est tombé que face à deux adversaires, Lyon (2017, 2018) et l'Atlético Madrid (2019, 2020). Ces deux dernières éliminations, prématurées, devraient donner une motivation supplémentaire à l'équipe qui voudra éliminer une nouvelle déconvenue. Face à la Fiorentina, qui n'a aucune chance de participer à la prochaine édition via le championnat, les Mancuniennes, à la lutte pour le titre en championnat, feront office de grandes favorites et les Toscanes ne semblent pas être en mesure de réaliser l'exploit après leur qualification obtenue in extremis au tour précédent.

                                    Tour précédent
                                    Manchester City : 5-1 en cumulé face à Göteborg (Stanway x3, Mewis, Hemp)
                                    Fiorentina : 3-2 face au Slavia Prague (Sabatino x2, Quinn)


                                    Rosengård-Sankt Pölten

                                    C'est peut-être finalement le face-à-face le plus indécis, entre deux équipes en manque de rencontres et de repères puisqu'aucune des deux n'a joué en match officiel en 2021. Les Suédoises, vice-championnes nationales, partiront nettement favorites sur le papier et auront l'avantage de l'expérience mais dans ces conditions et juste avant de reprendre le chemin du championnat, c'est peut-être l'année ou jamais pour Sankt Pölten, qui n'était jamais allé aussi loin dans la compétition, de réaliser un exploit.

                                    Tour précédent
                                    Rosengård : 17-0 en cumulé face à Lanchkhuti (Čanković x4, Anvegård x3, Troeslgaard x3, Rytting Kaneryd x2, Bennison x2, Seger x2, Viggósdóttir)
                                    Sankt Pölten : 3-0 en cumulé face à Zurich (Enzinger, Zver, Makas)



                                    Mercredi 3 Mars 2021
                                    Charlotte Vincelot

                                    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ts_a17075.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #43
                                      FC Barcelone (ESP) 4 - 0 Fortuna Hjørring (DAN)
                                      1-0 : Jennifer Hermoso 12'
                                      2-0 : Jennifer Hermoso 18'
                                      3-0 : Jennifer Hermoso 57'
                                      4-0 : Alexia Putellas 82'

                                      Manchester City FC (ANG) 3 - 0 Fiorentina WFC (ITA)
                                      1-0 : Lauren Hemp 2'
                                      2-0 : Ellen White 4'
                                      3-0 : Samantha Mewis 89'

                                      FC Rosengård (SUÈ) 2 - 2 SKN Sankt Pölten Frauen (AUT)
                                      0-1 : Mateja Zver 21'
                                      0-2 : Mateja Zver 46'
                                      1-2 : Sanne Troelsgaard 68'
                                      2-2 : Caroline Seger 90'+4

                                      VfL Wolfsbourg (ALL) 2 - 0 Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR)
                                      1-0 : Alexandra Popp 2'
                                      2-0 : Alexandra Popp 59'

                                      Chelsea FCW (ANG) 2 - 0 Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)
                                      Sophie Ingle (CHE) 13'
                                      1-0 : Maren Mjelde 58' (SP)
                                      2-0 : Francesca Kirby 64'
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #44
                                        FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 1 - 6 FC Bayern Munich (ALL)
                                        0-1 : Lineth Beerensteyn 10'
                                        0-2 : Lea Schüller 27'
                                        0-3 : Linda Dallmann 47'
                                        0-4 : Hanna Glas 62'
                                        0-5 : Karólína Lea Vilhjálmsdóttir 68'
                                        1-5 : Racheal Kundananji 81'
                                        1-6 : Linda Dallmann 90' (SP)

                                        Olympique Lyonnais (FRA) 2 - 0 Brøndby IF (DAN)
                                        1-0 : Nikita Parris 30'
                                        2-0 : Melvine Malard 90'+3
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #45
                                          Ligue des Champions (Huitièmes) - L'OL pouvait faire mieux

                                          Si les Lyonnaises ont pris une option avec un succès 2-0 face à Brøndby, la victoire a été difficilement acquise par faute d'un manque d'efficacité. Après Parris (30e), Malard a libéré son équipe dans les arrêts de jeu.


                                          (photo OL)



                                          Jean-Luc Vasseur avait annoncé avant la rencontre une équipe avec un visage offensive. "Je suis persuadé que nos nouvelles joueuses vont nous apporter. L’animation au milieu de terrain sera plus offensive et créative. Il y aura plus de percussions en attaque" déclarait l'entraîneur. On retrouvait dans ce dispositif Karchaoui à gauche devant Majri, alors que l'axe était confié à Catarina Macário et le côté droit à Parris.

                                          Brøndby disposait d'une équipe au visage défensif en 4-4-2 proposant un bloc compact. La première alerte arrivait sur un centre de Carpenter repris par Macário mais le ballon dévié en corner (3e). L'OL était cependant mis en difficulté sur l'une des rares incursions danoises. Sur un contre, Renard stoppait Gejl et concédait un coup franc plein axe juste à l'extérieur de la surface. Christiansen l'envoyait sur la barre de Bouhaddi, apparemment battue (6e).

                                          Parris met l'OL en tête


                                          Nikita Parris a débloqué la situation (photo Damien LG/OL)


                                          La suite allait être un long monologue lyonnais qui va dominer son adversaire mais en se heurtant systématiquement à la défense. Un enchaînement contrôle poitrine-volée de Marozsán était repoussé par la gardienne en corner (7e). C'est ensuite une tête de Karcahoui, puis deux frappes de Macário qui étaient repoussées (14e). Tous les ballons terminaient dans les bras de la gardienne (24e, 26e) et lorsqu'elle était battue, c'est une défenseure qui dégageait sur la ligne après un coup franc de Majri. Cependant l'action se poursuivait avec Majri qui récupérait le ballon sur son côté droit et trouvait la tête de Parris au premier poteau (1-0, 30').

                                          L'apport décisif des remplaçantes


                                          Malard encore buteuse en Ligue des Champions (photo Damien LG/OL)


                                          Malgré ce but, l'adversaire danois en lâchait pas, commettant quelques fautes pour stopper les initiatives lyonnaises. Face à ce bloc et ce manque d'inspiration pour déstabiliser le bloc, Le Sommer et Gunnarsdóttir faisaient leurs entrées à l'heure de jeu. La seconde tentait une première frappe du gauche (63e), la seconde manquait le cadre sur un corner (70e). Majri prenait l'initiative d'y aller seule, juste à l'entrée de la surface, côté droit, elle enroulait une frappe du gauche qui trouvait le dessus de la barre côté opposé (72e). Malard, Egurrola puis Cayman venaient à leur tour apporter de la fraîcheur. La Belge Cayman trouvait les gants de la gardienne (84e) tout comme dans les derniers instants, Malard qui armait une frappe puissante sortie encore par la gardienne en corner (90+2e).

                                          Sur ce corner, ces deux entrantes allaient finalement libérées leurs partenaires. Un corner de Majri renvoyé par Pleidrup. Carpenter le remet sur Cayman au premier poteau qui centrait à ras de terre sur Malard, seule dans l'axe pour conclure (2-0, 90+3').


                                          Vasseur : "Je suis satisfait de la production de mon équipe"

                                          Avec deux buts d'avance, l'OL aura un avantage un peu plus confortable. Néanmoins, les Lyonnaises ont manqué d'efficacité et la capitaine Wendie Renard le déplorait au micro de RMC Story : "On doit marquer plus de buts que ça. Il y a une belle équipe en face qui a bien défendu. Mais on doit être plus tueuses".

                                          En conférence de presse, Jean-Luc Vasseur affichait plus de satisfaction : "Je suis satisfait de la production de mon équipe, surtout en première mi-temps. Il y avait peu d’espaces dans la défense adverse. Il manquait un peu de détermination dans le dernier geste. L’équipe adverse était très pugnace (...) On avait habitué les gens à des scores fleuves. Mais c'est le football. Mes joueuses ont tenté, créé et varié. Le plus difficile est de marquer des buts. Nous n'en avons peut-être pas marqué assez pour être à l'abri."


                                          Ligue des Champions - Huitième de finale aller
                                          Jeudi 4 mars 2021
                                          - 16h00
                                          OLYMPIQUE LYONNAIS - BRØNDBY IF (DAN) : 2-0 (1-0)
                                          Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                                          Match joué à huis clos
                                          Temps dégagé (16°C) - Terrain excellent
                                          Arbitres : Henrikke Nervik (Norvège) assistée de Monica Lokkeberg (Norvège) et Elisabeth Thoresen (Norvège). 4e arbitre : Ingvild Langnes Aarland (Norvège)

                                          Buts :
                                          1-0 Nikita PARRIS 30'
                                          (Coup franc joué par Majri à 25 m excentré à droite qui est repoussé par Eslund devant la ligne de but. Le ballon est renvoyé sur le côté droit. Majri le récupère, crochète Gejl et effectue un centre rentrant du gauche que Parris, à 4 m, coupe la trajectoire de la tête au premier poteau)
                                          2-0 Melvine MALARD 90+3' (Corner de Majri repoussé au premier poteau par Pleidrup. Le ballon revient sur la tête de Carpenter côté droit à l'entrée de la surface qui trouve Cayman près de l'angle des 5,5m. Elle centre sur Malard plein axe, à 3 m du but, qui coupe du plat du pied droit)

                                          Avertissements : Wendie Renard 5', Melvine Malard 90+3' pour Lyon

                                          Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 12-Ellie Carpenter, 21-Kadeisha Buchanan, 3-Wendie Renard (cap.), 4-Selma Bacha (8-Sara Björk Gunnarsdóttir 61') ; 10-Dzsenifer Marozsán (23-Janice Cayman 83'), 5-Saki Kumagai (11-Damaris Egurrola 75'), 7-Amel Majri ; 17-Nikita Parris (28-Melvine Malard 75'), 13-Catarina Macário (9-Eugénie Le Sommer 61'), 26-Sakina Karchaoui. Entr.: Jean-Luc Vasseur
                                          Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 40-Katriina Talaslahti, 18-Alice Sombath, 24-Jodie Taylor, 27-Vicki Becho
                                          Brøndby : 20-Naja Bahrenscheer ; 8-Theresa (Nielsen) Eslund (cap.), 23-Malin Sunde, 4-Maja Kildemoes, 24-Caroline Pleidrup ; 11-Agnete Nielsen (18-Chirine Lamti 90+1'), 6-Josefine Hasbo, 13-Katrine Winnem Jørgensen, 22-Mille Gejl ; 9-Nanna Christiansen, 2-Rebecca Winther (15-Frederikke Lindhardt 57'). Entr.:
                                          Non utilisées : 1-Ann-Kathrin Dilfer, 3-Daniella Diaz de Jaffa, 16-Malou Marcetto Rylov, 19-Sara Makoben-Blessing, 26-Amanda My Madsen

                                          Jeudi 4 Mars 2021
                                          Sebastien Duret

                                          https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ux_a17080.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #46
                                            Paris Saint-Germain FC (FRA) 5 - 0 AC Sparta Prague (RTC)
                                            1-0 : Marie-Antoinette Katoto 29'
                                            2-0 : Marie-Antoinette Katoto 36'
                                            3-0 : Ramona Bachmann 55'
                                            4-0 : Ashley Lawrence 64'
                                            5-0 : Luana 82'
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #47
                                              Ligue des Champions (Huitièmes) - Une performance aboutie du PSG

                                              Dans cette double confrontation des huitièmes de finale décalée de la Ligue des champions, le PSG a pris une option sur la qualification avec une victoire 5-0. Marie-Antoinette Katoto à deux reprises, Ramona Bachmann, Ashley Lawrence et Luana sont les buteuses parisiennes. Sandy Baltimore, en grande forme, a délivré trois passes décisives. Le PSG a bien préparé son match de championnat face à Lyon ce week-end et pris une grosse option sur la qualification.


                                              Les Parisiennes ont bien géré cette rencontre avant le choc en D1 face à l'OL (photo PSG)



                                              C'est avec Ramona Bachmann et Sandy Baltimore titulaires sur les ailes que le PSG débutait la rencontre face à un adversaire qui annonçait vite la couleur avec un bloc très bas. La première occasion parisienne venait rapidement, avec Marie-Antoinette Katoto trouvée dans la surface, mais sa frappe était bien repoussée par Hana Sloupová (4'). Quelques minutes plus tard Ashley Lawrence, suite à un corner repoussé, était elle stoppée par la transversale du but tchèque (8'). Les frappes et les centres -plus ou moins réussis- s'enchaînaient pour des Parisiennes largement dominatrices (Luana 13', Däbritz 17', 27', Bachmann 22', 23'...) et c'est finalement du couloir droit que viendra la délivrance. Baltimore, qui avait permuté avec Bachmann, éliminait son adversaire et centrait du droit pour Katoto, seule à un mètre du but, qui ne se faisait pas prier pour ouvrir le score (29').

                                              Katoto voit double


                                              Katoto signe un doublé (photo PSG)


                                              Après une légère réaction tchèque et deux incursions dans la moitié de terrain parisienne, le PSG doublait la mise sur une action copie conforme ou presque de l'ouverture du score, avec un centre depuis la droite de la surface de Baltimore -cette fois-ci du pied gauche- et une tête de Katoto près du but (36'). Impuissante sur les deux buts parisiens, Sloupová se mettait ensuite en évidence sur des frappe de Baltimore (40') et Lawrence (44'), la première période prenant fin après une tête non cadrée de Perle Morroni (45+2'). Face à une défense très regroupée -et rugueuse par moments- et une grosse présence dans la surface tchèque, le PSG a réussi le plus dur en parvenant à faire le break au cours des quarante-cinq premières minutes grâce au duo Baltimore/Katoto.

                                              Pas de relâchement après la pause


                                              Lawrence buteuse de la tête (photo PSG)


                                              Le break en poche, le PSG repartait sur les mêmes bases en seconde période, alors que l'entraineur tchèque procédait à deux changements. Lawrence voyait sa frappe -bien partie- contrée par Petra Vyštejnová (52'), Baltimore manquait son retourné (54'), et puis Katoto, double buteuse en première période, se muait en passeuse. Elle temporisait dans la surface pour servir parfaitement Bachmann qui arrivait lancée et ajustait Sloupová pour inscrire le troisième but de la rencontre (56'). La gardienne tchèque, qui réalisait un bel arrêt sur un tir de Morroni (60') était battue une nouvelle fois quelques minutes plus tard. Sur un coup franc tiré par Baltimore près de la ligne de touche, Lawrence, au second poteau, inscrivait de la tête le quatrième but parisien de la journée (4-0, 66').

                                              Un bel enchaînement de Luana pour conclure

                                              Alors que le PSG réalisait ses cinq changements, l'équipe continuait à mettre la pression sur le but du Sparta et ajoutait même un cinquième but par l'intermédiaire de Luana, qui récupérait le ballon sur la gauche de la surface, éliminait son adversaire et ajustait Sloupová d'une frappe enroulée (81'). La rencontre perdait en intensité lors des dernières minutes de la rencontre, qui prenait fin sur une dernière tentative puissante de Bachmann qui passait proche du poteau, sur ce score de 5-0. A quelques jours du match le plus important certainement de sa saison face à l'Olympique lyonnais en championnat, le PSG a délivré une performance aboutie face à une équipe bien regroupée, et devrait sauf cataclysme retrouver les quarts de finale de la Ligue des champions.


                                              Ligue des Champions - Huitième de finale aller
                                              Mardi 9 mars 2021
                                              - 16h00
                                              PARIS SAINT-GERMAIN - SPARTA PRAGUE (RTC) : 5-0 (2-0)
                                              Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre)
                                              Match joué à huis clos
                                              Temps dégagé (12°C) - Terrain excellent
                                              Arbitres : Frida Nielsen (Danemark) assistée de Sidsel Rasmussen (Danemark) et Fie Bruun (Danemark). 4e arbitre : Frederikke Lydia Søkjær (Danemark)

                                              Buts :
                                              1-0 Marie-Antoinette KATOTO 29'
                                              (Baltimore sur le côté droit se retrouve face à Dlasková qu'elle élimine après une série de crochets et centre du droit juste à la limite de la surface pour trouver au second poteau la tête de Katoto qui conclut à 2 m du but)
                                              2-0 Marie-Antoinette KATOTO 36' (Servie par Luana, Baltimore sur le côté droit face à Dlasková effectue un crochet puis centre du gauche à la limite de la surface pour trouver au second poteau la tête de Katoto qui se jette pour conclure à 2 m du but)
                                              3-0 Ramona BACHMANN 56' (Lancée par Bachmann sur la droite, Katoto entre dans la surface et vient crocheter Odehnalová, avant de temporiser pour trouver dans l'axe au point de penalty, Bachmann qui ajuste la gardienne d'un plat du pied gauche)
                                              4-0 Ashley LAWRENCE 66' (Coup franc excentré à gauche le long de la ligne de touche près du point de corner joué par Baltimore qui trouve la tête de Lawrence à 4 m au second poteau qui saute plus haut de la capitaine adverse pour croiser sa reprise)
                                              5-0 LUANA 81' (Nadim sur la droite délivre un centre qui traverse la défense et que Luana récupère côté gauche. Elle réalise un petit pont sur Bužková puis près de l'angle des 5,5m enroule du pied droit pour placer le ballon dans le petit filet opposé)

                                              Avertissements : Lucie Martínková 25', Anna Šubrtová 26', Adéla Odehnalová 50' pour le Sparta Prague

                                              PSG : 16-Christiane Endler ; 12-Ashley Lawrence, 14-Irene Paredes (cap.) (5-Alana Cook 75'), 4-Paulina Dudek, 20-Perle Morroni (28-Jade Le Guilly 63') ; 8-Grace Geyoro, 6-Luana, 13-Sara Däbritz (23-Jordyn Huitema 71') ; 7-Ramona Bachmann, 9-Marie-Antoinette Katoto (22-Signe Bruun 63'), 21-Sandy Baltimore (10-Nadia Nadim 71'). Entr.: Olivier Echouafni
                                              Non utilisées : 1-Charlotte Voll, 40-Alice Pinguet, 2-Bénédicte Simon, 11-Kadidiatou Diani, 18-Laurina Fazer, 24-Formiga, 27-Océane Hurtré
                                              Sparta Prague : 22-Hana Sloupová ; 14-Petra Vyštejnová, 2-Adéla Odehnalová, 10-Aneta Pochmanová, 33-Anna Dlasková ; 18-Natálie Kavalová (6-Aneta Dědinová 86'), 12-Eliška Sonntágová, 8-Lucia Ondrušová ; 7-Lucie Martínková (cap.), 32-Anna Šubrtová (20-Kateřina Bužková 46'), 28-Klára Cvrčková (9-Jitka Chlastáková 46'). Entr.: Martin Masaryk
                                              Non utilisées : 77-Ivana Pižlová, 13-Alexandra Vaníčková, 5-Kateřina Kotrčová, 11-Adéla Radová, 17-Tereza Koubová, 23-Karolína Křivská, 24-Radka Paulenová

                                              Mardi 9 Mars 2021
                                              Charlotte Vincelot

                                              https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...SG_a17089.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #48
                                                Huitièmes de finale - Matchs aller

                                                FC Barcelone (ESP) 4 - 0 Fortuna Hjørring (DAN)

                                                Manchester City FC (ANG) 3 - 0 Fiorentina WFC (ITA)

                                                FC Rosengård (SUÈ) 2 - 2 SKN Sankt Pölten Frauen (AUT)

                                                VfL Wolfsbourg (ALL) 2 - 0 Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR)

                                                Chelsea FCW (ANG) 2 - 0 Club Atlético de Madrid Féminas (ESP)

                                                FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 1 - 6 FC Bayern Munich (ALL)

                                                Olympique Lyonnais (FRA) 2 - 0 Brøndby IF (DAN)

                                                Paris Saint-Germain FC (FRA) 5 - 0 AC Sparta Prague (RTC)
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #49
                                                  Ligue des Champions (Huitièmes) - L'OL file en quart

                                                  Malgré une entame de match perturbée par la blessure de Bacha et un but concédé, l'OL a ensuite repris les choses en main pour s'imposer sans difficulté.


                                                  Nikita Parris a été la première à marquer pour l'OL comme à l'aller



                                                  A trois jours du choc du championnat face au PSG et après une victoire 2-0 au match aller, Jean-Luc Vasseur alignait un onze alternatif sur la pelouse de Brøndby. En défense, Carpenter était laissée sur le banc au profit de Cayman alors qu'au milieu, Gunnarsdóttir prend le rôle de milieu défensif avec Marozsán et Egurrola, cette dernière pour la première fois titulaire avec l'OL. L'attaque était marquée par le retour de Cascarino et la titularisation de Malard à droite, l'axe restant confié à Parris. Privé de Le Sommer, l'OL disposait sur le banc d'Henry de retour pendant que Carpenter, Kumagai, Majri ou encore Karchaoui étaient préservées.

                                                  Bacha se blesse, Christiansen surprend l'OL

                                                  Avec le score du match aller (2-0), l'OL commençait à jouer haut pour conforter rapidement son avantage et la première frappe de Marozsán cadrée était repoussée par la gardienne. Un fait de jeu allait cependant changer les plans lyonnais. Sur une offensive danoise côté droit, Bacha se blessait. Ses partenaires s'arrêtaient inconsciemment pour leur partenaire au sol mais en l'absence de faute sifflée, Christiansen récupérait dans l'axe pour jouer en une-deux avec Winther et tenter à 20 m une frappe du droit qui lobait Bouhaddi, la gardienne lyonnaise ne pouvait que toucher le ballon (1-0, 11').

                                                  Réaction avant la pause


                                                  L'OL a repris le dessus après avoir concédé l'ouverture du score (photo Damien LG/OL)


                                                  Piquées au vif, les Lyonnaises réagissaient. Comme à l'aller, elles se heurtaient à la défense adverse malgré les percussions de Cascarino, Karchaoui ou encore Malard. C'est sur le côté gauche que l'OL faisait fléchir son adversaire. Karchaoui parvenait à trouver Parris qui débloquait le compteur lyonnais comme à l'aller (1-1, 32'). Dix minutes plus tard, l'OL prenait les devants. Parris et Malard avaient permuté et la première centrait pour la seconde à l'entrée de la surface qui ne se posait pas de question pour de nouveau trouver le chemin des filets en coupe d'Europe (1-2, 42').

                                                  Une seconde période mieux gérée

                                                  Avec ce renversement de situation avant la pause, Jean-Luc Vasseur pouvait sereinement faire tourner son effectif. Marozsán et Cascarino quittaient le terrain remplacées à la reprise par Majri et Macário. La première attaque à la reprise voyait Parris buter sur la gardienne (49e) mais dans la continuité de l'action, Majri qui s'apprêtait à récupérer le ballon au point de penalty était bousculée par Kildemoes. L'arbitre croate sifflait le penalty et Renard ne tremblait pas (1-3, 50').

                                                  L'addition aurait pu s'alourdir sur un dégagement manqué de Pleidrup sur lequel Cayman tentatit sa chance pour reprendre de volée mais le poteau opposé repoussait la tentative qui méritait un meilleur sort (64e). L'OL gérait cette seconde période mais le score en restait là. L'OL peut replonger dans le championnat.


                                                  Ligue des Champions - Huitième de finale retour
                                                  Mercredi 10 mars 2021
                                                  - 13h55
                                                  BRØNDBY IF (DAN) - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-3 (1-2) (score cumulé : 1-5)
                                                  Brøndby (Brøndby Stadion)
                                                  Match joué à huis clos (2 000 billets virtuels achetés)
                                                  Temps froid et ensoleillé (3°C) - Terrain abîmé
                                                  Arbitres : Ivana Martinčić (Croatie) assistée de Sanja Rodjak-Karšić (Croatie) et Maja Petravić (Croatie). 4e arbitre : Sabina Bolić (Croatie)

                                                  Buts :
                                                  1-0 Nanna CHRISTIANSEN 11'
                                                  (Alors que Bacha est au sol, blessée, Christiansen récupère de la tête à 30 m, joue en une-deux avec Winther qui lui remet le ballon pour qu'elle déclenche une frappe du droit de 20 m qui lobe Bouhaddi avancée et trop juste pour arriver à le repousser)
                                                  1-1 Nikita PARRIS 32' (Centre depuis la gauche de Karchaoui qui retombe plein axe dans la surface. Jørgensen surprise par le rebond ne parvient pas à dégager et Parris en profite pour contrôler et finir d'une demi-volée du droit de 7 m sur la droite de la gardienne)
                                                  1-2 Melvine MALARD 42' (Parris remonte le ballon côté gauche puis revient vers l'axe pour servir Malard à l'entrée de la surface plein axe qui reprend en première intention du gauche de 15 m pour tromper la gardienne sur sa droite)
                                                  1-3 Wendie RENARD 50' s.p. (Charge de Kildemoes sur Majri. Penalty que Renard frappe du droit pour prendre la gardienne à contre-pied sur sa droite)

                                                  Avertissements : Frederikke Lindhardt 45+2', Maja Kildemoes 49' pour Brøndby

                                                  Brøndby : 20-Naja Bahrenscheer ; 8-Theresa (Nielsen) Eslund (cap.), 23-Malin Sunde, 4-Maja Kildemoes, 24-Caroline Pleidrup ; 6-Josefine Hasbo, 13-Katrine Winnem Jørgensen ; 11-Agnete Nielsen, 9-Nanna Christiansen, 22-Mille Gejl (15-Frederikke Lindhardt 17') ; 2-Rebecca Winther (7-Freja Abildå 57'). Entr.: Per Nielsen
                                                  Non utilisées : 1-Ann-Kathrin Dilfer, 3-Daniella Diaz de Jaffa, 16-Malou Marcetto Rylov, 18-Chirine Lamti, 19-Sara Makoben-Blessing, 26-Amanda My Madsen, 28-Laura Munk Hermann
                                                  Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 23-Janice Cayman, 21-Kadeisha Buchanan, 3-Wendie Renard (cap.), 4-Selma Bacha (26-Sakina Karchaoui 14') ; 10-Dzsenifer Marozsán (7-Amel Majri 46'), 8-Sara Björk Gunnarsdóttir (5-Saki Kumagai 59'), 11-Damaris Egurrola ; 20-Delphine Cascarino (13-Catarina Macário 46'), 17-Nikita Parris (6-Amandine Henry 74'), 28-Melvine Malard. Entr.: Jean-Luc Vasseur
                                                  Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 40-Katriina Talaslahti, 12-Ellie Carpenter, 18-Alice Sombath, 24-Jodie Taylor

                                                  Mercredi 10 Mars 2021
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...rt_a17090.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #50
                                                    Club Atlético de Madrid Féminas (ESP) 1 - 1 Chelsea FCW (ANG) [0-2]
                                                    0-1 : Maren Mjelde 77' (SP)
                                                    1-1 : Emelyne Laurent 90'+3

                                                    Brøndby IF (DAN) 1 - 3 Olympique Lyonnais (FRA) [0-2]
                                                    1-0 : Nanna Christiansen 11'
                                                    1-1 : Nikita Parris 32'
                                                    1-2 : Melvine Malard 42'
                                                    1-3 : Wendie Renard 50' (SP)

                                                    Lillestrøm SK Kvinner FK (NOR) 0 - 2 VfL Wolfsbourg (ALL) [0-2]
                                                    0-1 : Ina Gausdal 43' (CSC)
                                                    0-2 : Ingrid Syrstad Engen 45'

                                                    Fortuna Hjørring (DAN) 0 - 5 FC Barcelone (ESP) [0-4]
                                                    0-1 : Aitana Bonmati 36'
                                                    0-2 : Aitana Bonmati 49'
                                                    0-3 : Mariona Caldentey 55' (SP)
                                                    0-4 : Asisat Oshoala 78'
                                                    0-5 : Marta Torrejón 86'

                                                    FC Bayern Munich (ALL) 3 - 0 FC BIIK-Kazygurt (KAZ) [6-1]
                                                    1-0 : Lina Magull 2' (SP)
                                                    2-0 : Simone Boye Sørensen 35'
                                                    3-0 : Sydney Lohmann 60' (SP)

                                                    SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 0 - 2 FC Rosengård (SUÈ) [2-2]
                                                    0-1 : Emma Berglund 26'
                                                    0-2 : Mimmi Larsson 42'




                                                    *Score du match aller
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X