Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2021-2022

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ligue des Champions Féminine 2021-2022





    Phase de groupes

    Phase aller : 1ère journée les 5/6 octobre, 2ème journée les 13/14 octobre, 3ème journée les 9/10 novembre
    Phase retour : 4ème journée les 17/18 novembre, 5ème journée les 8/9 décembre, 6ème journée les 15/16 décembre



    Groupe A




    1. Juventus FC 3 pts (+3)
    2. Chelsea FCW 1 pt (0)
    2. VfL Wolfsbourg 1 pt (0)
    4. Servette FC Chênois Féminin 0 pt (-3)

    1ère journée
    Servette 0 - 3 Juventus
    Chelsea 3 - 3 Wolfsbourg

    2ème journée
    Wolfsbourg - Servette
    Juventus - Chelsea

    3ème journée
    Servette - Chelsea
    Juventus - Wolfsbourg

    4ème journée
    Wolfsbourg - Juventus
    Chelsea - Servette

    5ème journée
    Servette - Wolfsbourg
    Chelsea - Juventus

    6ème journée
    Juventus - Servette
    Wolfsbourg - Chelsea


    Groupe B



    1. Paris Saint-Germain FC 3 pts (+2)
    2. Real Madrid CF 3 pts (+1)
    2. FK Zhytlobud-1 Kharkiv 0 pt (-1)
    4. Breiðablik Kópavogur 0 pt (-2)

    1ère journée
    Zhytlobud-1 Kharkiv 0 - 1 Real Madrid
    Breiðablik 0 - 2 Paris SG

    2ème journée
    Paris SG - Zhytlobud-1 Kharkiv
    Real Madrid - Breiðablik

    3ème journée
    Zhytlobud-1 Kharkiv - Breiðablik
    Paris SG - Real Madrid

    4ème journée
    Breiðablik - Zhytlobud-1 Kharkiv
    Real Madrid - Paris SG

    5ème journée
    Zhytlobud-1 Kharkiv - Paris SG
    Breiðablik - Real Madrid

    6ème journée
    Real Madrid - Zhytlobud-1 Kharkiv
    Paris SG - Breiðablik


    Groupe C



    1. TSG 1899 Hoffenheim 3 pts (+5)
    2. FC Barcelone 3 pts (+3)
    2. Arsenal WFC 0 pt (-3)
    4. HB Køge 0 pt (-5)

    1ère journée
    Hoffenheim 5 - 0 Køge
    Barcelone 4 - 1 Arsenal

    2ème journée
    Køge - Barcelone
    Arsenal - Hoffenheim

    3ème journée
    Barcelone - Hoffenheim
    Køge - Arsenal

    4ème journée
    Hoffenheim - Barcelone
    Arsenal - Køge

    5ème journée
    Arsenal - Barcelone
    Køge - Hoffenheim

    6ème journée
    Barcelone - Køge
    Hoffenheim - Arsenal


    Groupe D



    1. Olympique Lyonnais 3 pts (+3)
    2. FC Bayern Munich 1 pt (0)
    2. SL Benfica 1 pt (0)
    4. BK Häcken FF 0 pt (-3)

    1ère journée
    Häcken 0 - 3 Lyon
    Benfica 0 - 0 Bayern Munich

    2ème journée
    Bayern Munich - Häcken
    Lyon - Benfica

    3ème journée
    Benfica - Häcken
    Lyon - Bayern Munich

    4ème journée
    Häcken - Benfica
    Bayern Munich - Lyon

    5ème journée
    Benfica - Lyon
    Häcken - Bayern Munich

    6ème journée
    Bayern Munich - Benfica
    Lyon - Häcken
    Dernière modification par Rem56, 10/10/2021, 19h35.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Calendrier de la saison

    2 juillet 2021 : Tirage au sort du premier tour de qualification
    17 et 18 août : Premier tour de qualification - demi-finales
    20 et 21 août : Premier tour de qualification - finales et troisièmes places
    22 août : Tirage au sort du deuxième tour de qualification
    31 août et 1er septembre : Deuxième tour de qualification aller
    8 et 9 septembre : Deuxième tour de qualification retour
    13 septembre : Tirage au sort de la phase de groupes
    5 et 6 octobre : Phase de groupes - 1ère journée
    13 et 14 octobre : Phase de groupes - 2ème journée
    9 et 10 novembre : Phases de groupes - 3ème journée
    17 et 18 novembre : Phases de groupes - 4ème journée
    8 et 9 décembre : Phases de groupes - 5ème journée
    15 et 16 décembre : Phases de groupes - 6ème journée
    20 décembre : Tirage au sort des Quarts, Demi-finales et Finale
    22 et 23 mars 2022 : Quarts de finale aller
    30 et 31 mars : Quarts de finale retour
    23 et 24 avril : Demi-finales aller
    30 avril et 1er mai : Demi-finales retour
    22 mai : Finale à Turin (Juventus Stadium)
    Dernière modification par Rem56, 10/10/2021, 18h57.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Résultats de la saison


      Deuxième tour de qualification

      Voie des champions

      AC Sparta Prague (RTC) 0 - 1 / 0 - 2 HB Køge (DAN)

      ŽNK Osijek (CRO) 1 - 1 / 0 - 3 Breiðablik Kópavogur (ISL)

      KF Vllaznia Shkodër (ALB) 0 - 2 / 0 - 1 Juventus FC (ITA)

      FC Twente (PBS) 1 - 1 / 0 - 4 SL Benfica (POR)

      Apollon Limassol LFC (CHY) 1 - 2 / 1 - 3 FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR)

      Servette FC Chênois Féminin (SUI) 1 - 1 / 2 - 1 Glasgow City FC (ÉCO)

      Vålerenga Fotball Damer (NOR) 1 - 3 / 2 - 3 BK Häcken FF (SUÈ)


      Voie de la ligue

      Levante UD (ESP) 1 - 2 / 1 - 2 Olympique Lyonnais (FRA)

      Arsenal WFC (ANG) 3 - 0 / 4 - 0 SK Slavia Prague (RTC)

      Real Madrid CF (ESP) 1 - 1 / 1 - 0 Manchester City WFC (ANG)

      VfL Wolfsbourg (ALL) 3 - 2 / 2 - 3 a.p., 3 t.a.b. à 0 FC Girondins de Bordeaux (FRA)

      FC Rosengård (SUÈ) 0 - 3 / 3 - 3 TSG 1899 Hoffenheim (ALL)



      Premier tour de qualification - Finales

      Voie des champions

      Gintra Universitetas (LIT) 1 - 8 Breiðablik Kópavogur (ISL)

      FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 0 - 1 Glasgow City FC (ÉCO)

      RSC Anderlecht (BEL) 0 - 1 ŽNK Osijek (CRO)

      SL Benfica (POR) 7 - 0 Racing FC Union Luxembourg (LUX)

      Servette FC Chênois Féminin (SUI) 1 - 0 Åland United (FIN)

      Apollon Limassol LFC (CHY) 2 - 1 CSKA Moscou (RUS)

      Vålerenga Fotball Damer (NOR) 2 - 0 PAOK Salonique FC (GRÈ)

      FC Twente (PBS) 5 - 3 a.p. ŽFK Spartak Subotica (SER)

      SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 1 - 4 Juventus FC (ITA)

      FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) 4 - 1 ŽNK Pomurje Beltinci (SVN)

      KF Vllaznia Shkodër (ALB) 0 - 0 a.p., 3 t.a.b. à 1 Ferencvárosi TC (HON)


      Voie de la ligue

      TSG 1899 Hoffenheim (ALL) 2 - 0 AC Milan (ITA)

      FC Girondins de Bordeaux (FRA) 3 - 1 Kristianstads DFF (SUÈ)

      Levante UD (ESP) 4 - 3 a.p. Rosenborg BK Kvinner (NOR)

      Arsenal WFC (ANG) 3 - 1 PSV Eindhoven (PBS)



      Premier tour de qualification - Troisièmes places

      Voie des champions

      Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR) 0 - 1 FC Flora Tallinn (EST)

      ŠK Slovan Bratislava (SVQ) 1 - 0 a.p. Birkirkara FC (MAL)

      ŽFK Breznica Pljevlja (MTG) 3 - 2 FC Hayasa (ARM)

      ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) 1 - 1 a.p., 4 t.a.b. à 2 MS Kiryat Gat (ISR)

      FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) 0 - 2 Glentoran Belfast United (IRN)

      FC Dinamo Minsk (BLR) 2 - 0 Swansea City AFC (PDG)

      KFF Mitrovica (KOS) 3 - 0 Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)

      Beşiktaş JK (TUR) 4 - 0 ŽFK Kamenica Sasa (MDN)

      Peamount United FC (IRL) Annulé FC Nike Tbilissi (GEO)

      FC NSA Sofia (BUL) 2 - 1 FK Rīgas Futbola Skola (LET)


      Voie de la ligue

      FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 3 Valur Reykjavik (ISL)

      Brøndby IF (DAN) 2 - 1 1. FC Slovácko (RTC)

      FC Minsk (BLR) 3 - 2 a.p. Celtic FCW (ÉCO)

      FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ) 0 - 4 ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)



      Premier tour de qualification - Demi-finales

      Voie des champions

      Breiðablik Kópavogur (ISL) 7 - 0 Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR)

      Gintra Universitetas (LIT) 2 - 0 FC Flora Tallinn (EST)

      Glasgow City FC (ÉCO) 3 - 0 Birkirkara FC (MAL)

      FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 4 - 0 ŠK Slovan Bratislava (SVQ)

      RSC Anderlecht (BEL) 3 - 0 FC Hayasa (ARM)

      ŽNK Osijek (CRO) 5 - 0 ŽFK Breznica Pljevlja (MTG)

      ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) 0 - 1 Racing FC Union Luxembourg (LUX)

      SL Benfica (POR) 4 - 0 MS Kiryat Gat (ISR)

      FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) 0 - 4 Åland United (FIN)

      Servette FC Chênois Féminin (SUI) 1 - 0 Glentoran Belfast United (IRN)

      CSKA Moscou (RUS) 4 - 1 a.p. Swansea City AFC (PDG)

      Apollon Limassol LFC (CHY) 2 - 0 a.p. FC Dinamo Minsk (BLR)

      PAOK Salonique FC (GRÈ) 6 - 0 Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)

      Vålerenga Fotball Damer (NOR) 5 - 0 KFF Mitrovica (KOS)

      Juventus FC (ITA) 12 - 0 ŽFK Kamenica Sasa (MDN)

      SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 7 - 0 Beşiktaş JK (TUR)

      FC Twente (PBS) 9 - 0 FC Nike Tbilissi (GEO)

      ŽFK Spartak Subotica (SER) 5 - 2 Peamount United FC (IRL)

      FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) 5 - 1 FC NSA Sofia (BUL)

      ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) 6 - 1 FK Rīgas Futbola Skola (LET)

      Ferencvárosi TC (HON) 2 - 1 KKS Czarni Sosnowiec (POL)

      Exempté et qualifié directement en finale : KF Vllaznia Shkodër (ALB)


      Voie de la ligue

      TSG 1899 Hoffenheim (ALL) 1 - 0 Valur Reykjavik (ISL)

      FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 2 AC Milan (ITA)

      Brøndby IF (DAN) 0 - 1 Kristianstads DFF (SUÈ)

      FC Girondins de Bordeaux (FRA) 2 - 1 1. FC Slovácko (RTC)

      Levante UD (ESP) 2 - 1 Celtic FCW (ÉCO)

      FC Minsk (BLR) 1 - 2 Rosenborg BK Kvinner (NOR)

      Arsenal WFC (ANG) 4 - 0 FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ)

      PSV Eindhoven (PBS) 3 - 1 ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)
      Dernière modification par Rem56, 10/10/2021, 19h38.
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        Liste des qualifiées par pays


        France 96,000
        Phase de groupes : 1 équipe ► Paris Saint-Germain FC
        2ème tour de qualification (L) : 1 équipe ► Olympique Lyonnais
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► FC Girondins de Bordeaux (2T)

        Allemagne 73,000
        Phase de groupes : 1 équipe ► FC Bayern Munich
        2ème tour de qualification (L) : 1 équipe ► VfL Wolfsbourg
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► TSG 1899 Hoffenheim

        Espagne 58,000
        Phase de groupes : 1 équipe ► FC Barcelone
        2ème tour de qualification (L) : 1 équipe ► Real Madrid CF
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Levante UD (2T)

        Angleterre 56,500
        Phase de groupes : 1 équipe ► Chelsea FCW
        2ème tour de qualification (L) : 1 équipe ► Manchester City WFC (2T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Arsenal WFC

        Suède 45,500
        2ème tour de qualification (C) : 1 équipe ► BK Häcken FF
        2ème tour de qualification (L) : 1 équipe ► FC Rosengård (2T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Kristianstads DFF (1T-F)

        République Tchèque 40,500
        2ème tour de qualification (C) : 1 équipe ► AC Sparta Prague (2T)
        2ème tour de qualification (L) : 1 équipe ► SK Slavia Prague (2T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► 1. FC Slovácko (1T)


        Danemark 34,500
        2ème tour de qualification (C) : 1 équipe ► HB Køge
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Brøndby IF (1T)

        Pays-Bas 33,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC Twente (2T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► PSV Eindhoven (1T-F)


        Italie 30,050
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Juventus FC
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► AC Milan (1T-F)

        Kazakhstan 29,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC BIIK-Kazygurt (1T-F)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► FK Okzhetpes Kokshetau (1T)

        Norvège 27,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Vålerenga Fotball Damer (2T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Rosenborg BK Kvinner (1T-F)


        Islande 26,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Breiðablik Kópavogur
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Valur Reykjavik (1T)

        Suisse 24,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Servette FC Chênois Féminin
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► FC Zürich Frauen (1T)

        Écosse 23,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Glasgow City FC (2T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► Celtic FCW (1T)

        Russie 22,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► CSKA Moscou (1T-F)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► ZFK Lokomotiv Moscou (1T)

        Belarus 19,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC Dinamo Minsk (1T)
        1er tour de qualification (L) : 1 équipe ► FC Minsk (1T)

        Chypre 16,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Apollon Limassol LFC (2T)

        Serbie 15,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► ŽFK Spartak Subotica (1T-F)

        Autriche 15,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► SKN Sankt Pölten Frauen (1T-F)

        Lituanie 14,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Gintra Universitetas (1T-F)

        Pologne 14,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► KKS Czarni Sosnowiec (1T)

        Belgique 12,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► RSC Anderlecht (1T-F)


        Portugal 12,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► SL Benfica

        Bosnie-Herzégovine 12,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► ŽNK SFK 2000 Sarajevo (1T)

        Roumanie 11,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FCU Olimpia Cluj-Napoca (1T)

        Finlande 10,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Åland United (1T-F)


        Ukraine 10,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► WFC Zhytlobud-1 Kharkiv

        Grèce 9,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► PAOK Salonique FC (1T-F)

        Hongrie 9,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Ferencvárosi TC (1T-F)

        Turquie 7,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Beşiktaş JK (1T)

        Irlande 7,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Peamount United FC (1T)

        Albanie 7,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► KF Vllaznia Shkodër (2T)

        Croatie 7,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► ŽNK Osijek (2T)

        Slovénie 6,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► ŽNK Pomurje Beltinci (1T-F)

        Israël 5,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► MS Kiryat Gat (1T)

        Estonie 4,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC Flora Tallinn (1T)

        Bulgarie 4,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC NSA Sofia (1T)

        Kosovo 4,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► KFF Mitrovica (1T)

        Slovaquie 4,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► ŠK Slovan Bratislava (1T)

        Pays de Galles 3,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Swansea City AFC (1T)

        Monténégro 3,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► ŽFK Breznica Pljevlja (1T)

        Iles Féroé 2,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Klaksvíkar Ítrottarfelag (1T)

        Irlande du Nord 2,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Glentoran WFC (1T)

        Malte 1,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Birkirkara FC (1T)

        Lettonie 1,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FK Rīgas Futbola Skola (1T)

        Moldavie 0,500
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Agarista - ŞS Anenii Noi (1T)

        Macédoine du Nord 0,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FK Kamenica Sasa (1T)

        Géorgie 0,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC Nike Tbilissi (1T)

        Luxembourg 0,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► Racing FC Union Luxembourg (1T-F)

        Arménie 0,000
        1er tour de qualification (C) : 1 équipe ► FC Hayasa (1T)



        L'Andorre, l'Azerbaïdjan, Gibraltar, le Liechtenstein et San Marin ne sont pas représentées.
        Dernière modification par Rem56, 10/10/2021, 18h42.
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          Palmarès de la compétition

          2021 : FC Barcelone
          2020 : Olympique Lyonnais
          2019 : Olympique Lyonnais
          2018 : Olympique Lyonnais
          2017 : Olympique Lyonnais
          2016 : Olympique Lyonnais
          2015 : 1. FFC Francfort
          2014 : VfL Wolfsbourg
          2013 : VfL Wolfsbourg
          2012 : Olympique Lyonnais
          2011 : Olympique Lyonnais
          2010 : 1. FFC Turbine Potsdam
          -------------------------------------------------
          2009 : FCR 2001 Duisbourg
          2008 : 1. FFC Francfort
          2007 : Arsenal LFC
          2006 : 1. FFC Francfort
          2005 : 1. FFC Turbine Potsdam
          2004 : Umeå IK
          2003 : Umeå IK
          2002 : 1. FFC Francfort
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            Ligue des Champions - Les 72 équipes connues, tirage au sort vendredi

            Bordeaux connaîtra son premier adversaire en Ligue des Champions ce vendredi alors que l'UEFA a confirmé la liste des 72 participants avant le tirage au sort.





            Quatre équipes ne participeront pas aux tours de qualification car qualifiés directement pour la phase de groupes en octobre à savoir Barcelone (tenant du titre), PSG, Bayern Munich et Chelsea.

            Les champions de Suède, République et Danemark entreront au deuxième tour tout comme les vice-champions de France, Allemagne, Espagne, Angleterre, Suède et République tchèque où figurera donc l'Olympique Lyonnais. Ces six mêmes pays auront le droit à un troisième représentant (dont Bordeaux) alors que 10 autres fédérations auront le droit à une seconde équipe.

            Le tirage au sort du premier tour avec l'entrée de Bordeaux se tiendra ce vendredi 2 juillet à 13h00 pour des rencontres prévues les 18 et 21 août prochain.

            Le prochain tirage au sort se déroulera le 22 août, avec l'OL, et concernera les rencontres des 31 août/1er septembre et 8/9 septembre.

            Enfin le PSG connaîtra ses adversaires le 13 septembre prochain avant de débuter la phase de groupes les 5 ou 6 octobre.

            A noter que douze équipes feront leur début européen parmi lesquels le Real Madrid, AC Milan, Hoffenheim, Bordeaux ou encore Celtic.


            Les équipes qualifiées

            Entrées en phase de groupe
            1 Barcelona (ESP, holders) 104.800
            2 Paris Saint-Germain (FRA) 85.400
            3 Bayern München (GER) 84.100
            4 Chelsea (ENG) 70.700


            VOIE DES CHAMPIONS – Sept équipes qualifiées pour la phase de groupe

            Entrées au tour 2

            1 Sparta Praha (CZE) 35.300
            2 Häcken (SWE) 16.100
            3 Køge (DEN) 6.900

            Entrées au tour 1
            1 BIIK-Shymkent (KAZ) 36.700
            2 Glasgow City (SCO) 33.600
            3 St. Pölten (AUT) 28.000
            4 Twente (NED) 20.000
            5 Gintra (LTU) 18.600
            6 Spartak Subotica (SRB) 17.400
            7 Breidablik (ISL) 17.000
            8 Juventus (ITA) 15.200
            9 SFK 2000 Sarajevo (BIH) 14.400
            10 Apollon LFC (CYP) 14.200
            11 Universitatea Olimpia Cluj (ROU) 12.000
            12 Vllaznia (ALB) 10.800
            13 Anderlecht (BEL) 10.300
            14 Vålerenga (NOR) 9.800
            15 WFC Kharkiv (UKR) 9.100
            16 Ferencváros (HUN) 8.300
            17 Servette FC Chênois (SUI) 7.600
            18 Pomurje Beltinci (SVN) 7.400
            19 PAOK (GRE) 7.000
            20 Osijek (CRO) 6.400
            21 Benfica (POR) 5.600
            22 CSKA Moskva (RUS) 5.500
            23 NSA Sofia (BUL) 5.400
            24 Mitrovica (KOS) 5.000
            25 Slovan Bratislava (SVK) 5.000
            26 Breznica Pljevlja (MNE) 4.800
            27 Dinamo-BSUPC (BLR) 4.200
            28 KÍ Klaksvík (FRO) 3.600
            29 Beşiktaş (TUR) 3.500
            30 Flora Tallinn (EST) 2.900
            31 Czarni Sosnowiec (POL) 2.900
            32 Peamount United (IRL) 2.300
            33 Kiryat-Gat (ISR) 2.000
            34 Swansea City (WAL) 1.900
            35 Birkirkara (MLT) 1.800
            36 Åland United (FIN) 1.700
            37 Agarista CSF Anenii Noi (MDA) 1.300
            38 Rīgas Futbola skola (LVA) 1.200
            39 Kamenica Sasa (MKD) 1.200
            40 Racing FC Union Luxembourg (LUX) 1.200
            41 WFC Nike (GEO) 0.600
            42 Glentoran (NIR) 0.400
            43 Hayasa (ARM) 0.200


            VOIE DES LIGUES – Cinq équipes qualifiées pour la phase de groupes

            Entrées au tour 2

            1 Lyon (FRA) 124.400
            2 Wolfsburg (GER) 97.100
            3 Manchester City (ENG) 79.700
            4 Slavia Praha (CZE) 52.300
            5 Rosengård (SWE) 49.100
            6 Real Madrid (ESP) 12.800

            Entrées au tour 1
            1 Brøndby (DEN) 41.900
            2 Zürich (SUI) 30.600
            3 Arsenal (ENG) 27.700
            4 FC Minsk (BLR) 25.200
            5 Bordeaux (FRA) 18.400
            6 Hoffenheim (GER) 15.100
            7 Levante (ESP) 12.800
            8 PSV Eindhoven (NED) 9.000
            9 Kristianstad (SWE) 8.100
            10 Slovácko (CZE) 7.300
            11 Valur (ISL) 7.000
            12 Okzhetpes (KAZ) 6.700
            13 AC Milan (ITA) 5.200
            14 Rosenborg (NOR) 4.800
            15 Celtic (SCO) 4.600
            16 Lokomotiv Moskva (RUS) 3.500

            June 30, 2021, 10:32 pm

            https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...di_a17303.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              Tirage du 2 juillet

              Premier tour de qualification

              Voie des champions


              Groupe 1
              -Têtes de série-

              Gintra Universitetas (LIT, 18,600)
              Breiðablik Kópavogur (ISL, 17,000)
              -Non têtes de série-
              Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR, 3,600)
              FC Flora Tallinn (EST, 2,900)


              Groupe 2
              -Têtes de série-

              FC BIIK-Kazygurt (KAZ, 36,700)
              Glasgow City FC (ÉCO, 33,600)
              -Non têtes de série-
              ŠK Slovan Bratislava (SVQ, 5,000)
              Birkirkara FC (MAL, 1,800)


              Groupe 3
              -Têtes de série

              RSC Anderlecht (BEL, 10,300)
              ŽNK Osijek (CRO, 6,400)
              -Non têtes de série-
              ŽFK Breznica Pljevlja (MTG, 4,800)
              FC Hayasa (ARM, 0,200)


              Groupe 4
              -Têtes de série
              ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS,14,400)
              SL Benfica (POR, 5,600)
              -Non têtes de série-
              MS Kiryat Gat (ISR, 2,000)
              Racing FC Union Luxembourg (LUX, 1,200)


              Groupe 5
              -Têtes de série

              FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU, 12,000)
              Servette FC Chênois Féminin (SUI, 7,600)
              -Non têtes de série-
              Åland United (FIN, 1,700)
              Glentoran WFC (IRN, 0,400)


              Groupe 6
              -Têtes de série

              Apollon Limassol LFC (CHY, 14,200)
              CSKA Moscou (RUS, 5,500)
              -Non têtes de série-
              FC Dinamo Minsk (BLR, 4,200)
              Swansea City AFC (PDG, 1,900)


              Groupe 7
              -Têtes de série-

              Vålerenga Fotball Damer (NOR, 9,800)
              PAOK Salonique FC (GRÈ, 7,000)
              -Non têtes de série-
              KFF Mitrovica (KOS, 5,000)
              Agarista - ŞS Anenii Noi (MOL, 1,300)


              Groupe 8
              -Têtes de série-

              SKN Sankt Pölten Frauen (AUT, 28,000)
              Juventus FC (ITA, 15,200)
              -Non têtes de série-
              Beşiktaş JK (TUR, 3,500)
              FK Kamenica Sasa (MDN, 1,200)


              Groupe 9
              -Têtes de série-

              FC Twente (PBS, 20,000)
              ŽFK Spartak Subotica (SER, 17,400)
              -Non têtes de série-
              Peamount United FC (IRL, 2,300)
              FC Nike Tbilissi (GÉO, 0,600)


              Groupe 10
              -Têtes de série-

              WFC Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR, 9,100)
              ŽNK Pomurje Beltinci (SVN, 7,400)
              -Non têtes de série-
              FC NSA Sofia (BUL, 5,400)
              FK Rīgas Futbola Skola (LET, 1,200)


              Groupe 11
              -Têtes de série-
              KF Vllaznia Shkodër (ALB, 10,800)
              Ferencvárosi TC (HON, 8,300)
              -Non têtes de série-
              KKS Czarni Sosnowiec (POL, 2,900)



              Voie de la ligue

              Groupe 1
              -Têtes de série-

              FC Zürich Frauen (SUI, 30,600)
              TSG 1899 Hoffenheim (ALL, 15,100)
              -Non têtes de série-
              Valur Reykjavik (ISL, 7,000)
              AC Milan (ITA, 5,200)


              Groupe 2
              -Têtes de série-

              Brøndby IF (DAN, 41,900)
              FC Girondins de Bordeaux (FRA, 18,400)
              -Non têtes de série-
              Kristianstads DFF (SUÈ, 8,100)
              1. FC Slovácko (RTC, 7,300)


              Groupe 3
              -Têtes de série
              FC Minsk (BLR, 25,200)
              Levante UD (ESP, 12,800)
              -Non têtes de série-
              Rosenborg BK Kvinner (NOR, 4,800)
              Celtic FCW (ÉCO, 4,600)


              Groupe 4
              -Têtes de série
              Arsenal WFC (ENG, 27,700)
              PSV Eindhoven (PBS, 9,000)
              -Non têtes de série-
              FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ, 6,700)
              ZFK Lokomotiv Moscou (RUS, 3,500)
              Dernière modification par Rem56, 04/07/2021, 20h06.
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                Ligue des Champions - Entrée abordable pour BORDEAUX, puis adversaire scandinave

                Les Bordelaises feront leurs débuts européens face au club tchèque du 1. FC Slovácko le 18 août prochain en Suède.





                1. FC Slovácko est un club tchèque basé à Uherské Hradiště et ce sera donc le premier adversaire de Bordeaux en Ligue des Champions. Un adversaire qui fera aussi ses débuts européens, troisième dans son championnat national derrière le Sparta Prague et Slavia Prague.

                Troisième du championnat, le club girondin va découvrir la compétition qui se jouera sous un autre format. Les Girondines joueront cet adversaire et en cas de victoire, elles rencontreront le 21 août le vainqueur de Brøndy (Danemark) - Kristianstad (Suède) pour une qualification au second tour en jeu. En cas de défaite, elles joueront un match de classement sans enjeu majeur si ce n'est acquérir des points à l'indice UEFA.

                Le tirage au sort du second tour aura lieu à l'issue du premier tour et sera marqué par l'entrée en lice de Lyon dans la voie des Ligue le 31 août ou 1er septembre. Pour rappel, le PSG n'entrera en compétition qu'en octobre dans la phase de groupes.


                Voie des champions

                Groupe 1
                Breidablik (ISL) vs KÍ Klaksvík (FRO)
                Gintra (LTU) vs Flora Tallinn (EST)

                Groupe 2
                Glasgow City (SCO) vs Birkirkara (MLT)
                BIIK-Shymkent (KAZ) vs Slovan Bratislava (SVK)

                Groupe 3
                Anderlecht (BEL) vs Hayasa (ARM)
                Osijek (CRO) vs Breznica Pljevlja (MNE)

                Groupe 4
                SFK 200 Sarajevo (BIH) vs Racing FC Union Luxembourg (LUX)
                SL Benfica (POR) vs Kiryat-Gat (ISR)

                Groupe 5
                Universitatea Olimpia Cluj (ROU) vs Åland United (FIN)
                Servette FC Chênois (SUI) vs Glentoran (NIR)

                Groupe 6
                CSKA Moskva (RUS) vs Swansea City (WAL)
                Apollon LFC (CYP) vs Dinamo-BSUPC (BLR)

                Groupe 7
                PAOK (GRE) vs Agarista CSF Anenii Noi (MDA)
                Vålerenga (NOR) vs Mitrovica (KOS)

                Groupe 8
                Juventus (ITA) vs Kamenica Sasa (MKD)
                St. Pölten (AUT) vs Beşiktaş (TUR)

                Groupe 9
                Twente (NED) vs WFC Nike (GEO)
                Spartak Subotica (SRB) vs Peamount United (IRL)

                Groupe 10
                WFC Kharkiv (UKR) vs NSA Sofia (BUL)
                Pomurje Beltinci (SVN) vs Rīgas Futbola skola (LVA)

                Groupe 11
                Ferencváros (HUN) vs Czarni Sosnowiec (POL)
                Direct to final: Vllaznia (ALB)

                Entrées au tour 2 :
                Sparta Praha (CZE), Häcken (SWE), Køge (DEN)


                Voie des Ligues

                Groupe 1

                Hoffenheim (GER) vs Valur (ISL)
                Zürich (SUI) vs AC Milan (ITA)

                Groupe 2
                Brøndby (DEN) vs Kristianstad (SWE)
                Bordeaux (FRA) vs Slovácko (CZE)

                Groupe 3
                Levante (ESP) vs Celtic (SCO)
                FC Minsk (BLR) vs Rosenborg (NOR)

                Groupe 4
                Arsenal (ENG) vs Okzhetpes (KAZ)
                PSV Eindhoven (NED) vs Lokomotiv Moskva (RUS)

                Entrées au tour 2 :
                Lyon (FRA), Wolfsburg (GER), Manchester City (ENG), Slavia Praha (CZE), Rosengård (SWE), Real Madrid (ESP)

                Samedi 3 Juillet 2021
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ve_a17308.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  Premier tour de qualification

                  Matchs le 18 août 2021


                  Voie des champions


                  Breiðablik Kópavogur (ISL) - Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR)

                  Gintra Universitetas (LIT) - FC Flora Tallinn (EST)

                  Glasgow City FC (ÉCO) - Birkirkara FC (MAL)

                  FC BIIK-Kazygurt (KAZ) - ŠK Slovan Bratislava (SVQ)

                  RSC Anderlecht (BEL) - FC Hayasa (ARM)

                  ŽNK Osijek (CRO) - ŽFK Breznica Pljevlja (MTG)

                  ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) - Racing FC Union Luxembourg (LUX)

                  SL Benfica (POR) - MS Kiryat Gat (ISR)

                  FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) - Åland United (FIN)

                  Servette FC Chênois Féminin (SUI) - Glentoran Belfast United (IRN)

                  CSKA Moscou (RUS) - Swansea City AFC (PDG)

                  Apollon Limassol LFC (CHY) - FC Dinamo Minsk (BLR)

                  PAOK Salonique FC (GRÈ) - Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)

                  Vålerenga Fotball Damer (NOR) - KFF Mitrovica (KOS)

                  Juventus FC (ITA) - ŽFK Kamenica Sasa (MDN)

                  SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) - Beşiktaş JK (TUR)

                  FC Twente (PBS) - FC Nike Tbilissi (GEO)

                  ŽFK Spartak Subotica (SER) - Peamount United FC (IRL)

                  FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) - FC NSA Sofia (BUL)

                  ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) - FK Rīgas Futbola Skola (LET)

                  Ferencvárosi TC (HON) - KKS Czarni Sosnowiec (POL)

                  Exempté et qualifié directement en finale : KF Vllaznia Shkodër (ALB)


                  Voie de la ligue

                  TSG 1899 Hoffenheim (ALL) - Valur Reykjavik (ISL)

                  FC Zürich Frauen (SUI) - AC Milan (ITA)

                  Brøndby IF (DAN) - Kristianstads DFF (SUÈ)

                  FC Girondins de Bordeaux (FRA) - 1. FC Slovácko (RTC)

                  Levante UD (ESP) - Celtic FCW (ÉCO)

                  FC Minsk (BLR) - Rosenborg BK Kvinner (NOR)

                  Arsenal WFC (ANG) - FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ)

                  PSV Eindhoven (PBS) - ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)
                  Dernière modification par Rem56, 10/10/2021, 17h59.
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    Le football féminin anglais, ce n'est pas encore tout à fait ça, enfin pas partout..........:
                    https://www.manchesterdevils.com/art...quipe-feminine

                    Commentaire


                    • #11
                      #D1Arkema - #UWCL : Les Bordelaises vont débuter une nouvelle ère

                      Après un mois de préparation, les Bordelaises sont désormais à moins de dix jours de leurs débuts européens (18 août contre Slovacko). Le troisième du dernier championnat est désormais dirigé par Patrice Lair qui a observé son groupe ces deux derniers jours avant le retour en Gironde.


                      Patrice Lair en causerie avec toutes les joueuses et le staff (photo Sébastien Duret)



                      Le poste laissé vacant par Pedro Martinez Losa depuis le 21 juillet dernier a trouvé preneur. Alors que les Bordelaises venaient de disputer un match amical face à l'Eintracht Frankfurt (2-0) dans le cadre de la Women's Cup du Grand Est, deux heures plus tard le club annonçait officiellement son arrivée jeudi dernier. En 24 heures, Patrice Lair après avoir connu Montpellier, Lyon et le PSG se retrouvait en Gironde pour signer son contrat avec les Girondins de Bordeaux et commencer à régler les premiers détails.

                      Direction immédiate vers la Moselle et Phalsbourg où l'équipe était en stage afin de prendre ses marques. Samedi 7 août à 9h30, c'est avec le nouveau staff et les joueuses qu'il lançait la première séance d'entraînement en sa présence. Sans mettre de pression aux joueuses, il a laissé le soin au staff en place de mener ensuite les différents exercices et ateliers avec Hugo Roche, préparateur physique arrivé cet été de Lons-le-Saunier, José Barcala, adjoint de Pedro Martinez Losa et Damien Lopez, en charge des gardiennes, il a pu observer son groupe. Un staff avec lequel il va pouvoir collaborer et dont il a pu apprécier le travail accompli.

                      Préparation au Haillan avant le départ en Suède


                      Après l'observation, Patrice Lair sera sur le terrain pour la reprise mercredi au Haillan


                      Un rôle d'observateur pour ces premiers jours avant de prendre les choses en main dès le retour ce mercredi au Haillan. Dimanche, Patrice Lair était en tribune pour observer la prestation de son équipe face à une formation d'Hoffenheim, troisième du dernier championnat (0-0, tab 6-5). Il a pu apprécier la prestation, rappelant à plusieurs reprises qu'il appréciait le comportement des joueuses, l'état d'esprit du groupe et leur combativité. S'il a pu relever encore des aspects perfectibles, la prestation est encourageante. Patrice Lair pourra apporter au groupe son expérience de la Ligue des Champions au sein d'un effectif où seule Eve Périsset a récemment joué dans cette compétition (ndlr : Claire Lavogez, Maëlle Garbino, Katja Snoeijs et Svava Gudmundsdóttir y ont aussi joué quelques matchs).

                      L'effectif bordelais est aussi une satisfaction pour le nouvel entraîneur même si le secteur défensif aurait besoin de s'étoffer avec les graves blessures de Julie Thibaud et tout dernièrement de Delphine Chatelin. Si le départ de Khadija Shaw est difficilement compensable, les arrivées de Mélissa Gomes et Mélissa Herrera apportent des qualités de vitesse et de technicité. La Néerlandaise Katja Snoeijs devrait aussi avoir un rôle plus prépondérant dans ce secteur. La concurrence s'annonce aussi rude entre les gardiennes, tout comme au milieu de terrain qui est bien fourni.

                      Un autre mouvement pourrait encore survenir au sein du staff. Sollicité par d'autres clubs, José Barcala pourrait prochainement quitter le club bordelais. D'ici là, pour la Ligue des Champions, Patrice Lair va préparer son groupe et pourra compter sur le retour de Vanessa Gilles, médaillée olympique. Il sera alors temps de rallier la Suède pour y jouer le FC Slovacko le 18 août (20h00). En cas de victoire, le second adversaire sera d'un autre calibre entre Kristianstad et Brøndby trois jours plus tard.

                      Lundi 9 Août 2021
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...re_a17358.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #12
                        Ligue des Champions - Il y a 20 ans, le TOULOUSE FC débutait la première Coupe d'Europe (épisode 1)

                        C'est à l'occasion de la saison 2001-2002 que la première Coupe d'Europe féminine était créée par l'instance européenne. Le Toulouse FC qui dominait alors le championnat y avait fait ses débuts. Retour sur les archives de footofeminin en quatre épisodes




                        Alors que Bordeaux sera le sixième club français en vingt ans à prendre part à une compétition européenne des clubs, l'occasion est donnée de revenir sur le parcours du premier club français sur la scène continentale.

                        Quatre fois champion de France consécutivement, le TOAC devenu Toulouse FC a été le premier club français à décrocher son billet en remportant le tournoi final 2000-2001 après avoir pourtant terminé la phase régulière un point derrière le FCF Juvisy. Après avoir battu Lyon (3-0), la seconde rencontre sur la pelouse de Georges Maquin avec un but de Gaëlle Blouin permis de prendre la tête. Lors du dernier acte, le 3 juin 2001, ce sont Anne Zenoni et Karine Pavailler qui permirent de battre l'adversaire direct, l'ESO La Roche, au stade des Fontaines. Une victoire où "le mental et l'expérience ont fait la différence" reconnaissait après le match Jean-Pierre Bonnet, l'entraîneur toulousain face à une équipe vendéenne où évoluait Hoda Lattaf (22 ans), Sarah M'Barek (23 ans) ou encore Sonia Bompastor (20 ans). En face, outre les buteuses du jour, le TFC comptait dans ses grands une équipe homogène avec sa gardienne Céline Marty, Sabrina Viguier, Elodie Woock, les deux Kramo, Gaëlle Blouin ou encore Sandrine Rouquet.

                        Naissance européenne



                        Incroyable ! Toulouse va participer, à Ayr, en Ecosse, à sa première Coupe d'Europe féminines de l'histoire, possède néanmoins de solides arguments pour sortir victorieux d'un groupe redoutable et dangereux à la fois.

                        "C'est quoi cette passe, joue dans les pieds comme tu sais faire !" En cette fin de matinée fraîche et brumeuse, Jean-Pierre Bonnet donne de la voix. L'entraîneur toulousain rameute les troupes, exhorte, corrige, et encourage. Survet et chrono à la main, il ne fait pas danser ses filles sur un air celtique, comme pour se prémunir contre le froid. Au contraire, c'est un " Ayr " au doux parfum européen, parfaite mélodie du bonheur toulousain, qu'il compte réciter à ses multiples adversaires d'un midi (ukrainien et croate) ou d'un soir (écossais). "Nous ne sommes pas venir pour faire du tourisme", assène-t-il à l'issue d'un entraînement réussi, dans un stade désert niché dans les bras d'un collège écossais. En effet, c'est dans cette petite ville champêtre située au sud de Glasgow que Toulouse est venue égrener ses premiers rayons européens. Pelouse lourde, temps apocalyptique, horaires déstabilisants, le périple écossais des filles de Jean-Marc Beaubatie (président), présente autant de signes de nouveauté que d'étrangeté.

                        Pourquoi jouer si loin de chez soi ? Le triple champion de France devait, en effet, accueillir dans son antre du Stadium, l'une des huit poules de quatre équipes qualificatives pour les quarts de finales. Mais l'indisponibilité de l'enceinte municipale, après la catastrophe de l'usine AZF, a rendu l'opération caduque. Pour autant, c'est dans une ambiance détendue et sérieuse que Toulouse s'est installé au cœur de l'Europe, " son Brave Heart " initiatique. "Hier (mercredi), les filles n'y étaient pas", résume Jean-Pierre Bonnet. "Elles avaient l'esprit en vacances, mais pas au football. L'entraînement a été très mauvais. J'ai du recadrer tout cela. Aujourd'hui, cela va mieux. Les filles sont concentrées, elles sont enfin là, prêtes. Il faut juste savoir les pousser un petit peu". C'est un groupe de 24 joueuses où aucune blessure n'est à déplorer qu'a emmené l'entraîneur sudiste, accompagné de son encadrement.

                        "Le rythme de cette phase de coupe d'Europe est différent, puisque nous devons enchaîner trois matches en six jours. Il faut s'adapter et à la fois apprendre de tout cela. C'est tout bonus." Favori certes, mais pas fanfaron, ce Toulouse-là, assurément, a du cœur : "On a envie de montrer quelque chose, de se libérer, d'oser." Nanti de ses trois internationales, le club toulousain peut, en effet, se lancer sur des terrains glissants mais qu'il s'apprête à conquérir puissamment. "Nous sommes ambitieux, mais devons rester humbles", nuance le directeur technique. Encore un peu de patience, et c'est la muraille écossaise qu'il fera, faut-il l'espérer, tomber dans un Ayr de liesse et de joie, propice à de plus grands bonheurs, européen s'entend.

                        Jean-Pierre Bonnet : "Un formidable tremplin pour le foot féminin !"

                        L'emblématique directeur technique et entraîneur de Toulouse depuis huit ans a mené son club sur la plus haute marche du podium, puisqu'il s'est octroyé le titre de champion de France trois fois d'affilée (1998-2001). Désormais, c'est à l'échelon européen qu'il vise à étendre ses conquêtes. Portait d'un "rêveur raisonnable" qui, sur les bases d'une formidable aventure collective, a modelé l'âme d'un club qui lui ressemble tant.

                        La Coupe d'Europe : "C'est une épreuve mythique ! Tout le monde rêve de la disputer un jour. Regardez ce qu'a fait Lille, c'est historique ! Cette Coupe est un formidable tremplin pour Toulouse et le football féminin par la même occasion. D'une part, c'est l'intérêt de la Fédération française que ses licenciés augmentent (NDLR : aujourd'hui, le nombre de licenciés a légèrement baissé, toutes catégories confondues), d'autre part, la réussite des femmes sur le plan du football est la juste représentation de la société. Les femmes ne doivent pas être des laissés-pour-compte. Elles sont, au même titre que les hommes, exemplaires. Et cette Coupe d'Europe, tend à le prouver aujourd'hui."

                        Son parcours : "J'ai commencé à m'intéresser au football féminin au moment où j'ai accompagné ma filles aux entraînements (NDLR : elle évolue aujourd'hui à Toulouse). Je proposer mon aide bénévolement, pensant que ce serait ponctuel. J'ai fini par me laisser griser, et voilà où j'en suis (rires) ! J'ai surtout réalisé au travers de ces années, que je pouvais construire quelque chose de fort et profond. Mon objectif était de faire monter le club au sein de l'élite, puis de passer la main. Je n'ai pas eu le courage de laisser tomber, je me suis investi. Pourtant, au départ, il n'y avait pas de structure, pas d'effectif, pas d'ambition. Faire un grand club, c'était quelque chose de surréaliste à l'époque ! Mais les résultats arrivant très vite, je suis devenu un " ambitieux réaliste ". Le plus dur n'est pas d'arriver tout en haut, mais de parvenir à le rester."

                        Les femmes : "J'ai beaucoup appris à leur contact. Le football, qu'il soit pratiqué par des femmes ou des hommes, ne change pas pour moi. Même s'il existe de fortes différences physiques entre eux, les femmes sont tout aussi capables d'exploiter leurs capacités tactiques et techniques. Je trouve même qu'elles sont plus fortes sur le plan mental, tant en courage qu'en détermination. Il y en a qui disent que je suis dur. Si je le suis, c'est que je leur demande beaucoup, parce que je les respecte beaucoup. Je crois en elles. Pour moi, c'est la seule manière d'avancer ensemble."

                        Le groupe : "C'est un groupe très jeune (NDLR : moyenne d'âge 22 ans) qui, en même temps, est très mûr (NDLR : plusieurs joueuses de moins de 23 ans comptent déjà à leur actif plus de 120 matches en 1ère Division), peut progresser davantage. Il existe au sein de l'effectif une saine concurrence qui fait avancer tout le monde. Il n'y a pas de passe droits pour les internationaux ! La règle est la même pour toutes ! Les filles savent qu'elles doivent se battre à chaque entraînement et à chaque match. C'est la raison pour laquelle ce groupe, mature et talentueux, réussit."

                        Point fort : "C'est un groupe très bien armé défensivement (NDLR : un seul but encaissé en championnat). De plus, il a la faculté de pouvoir s'adapter à tout type de jeu adverse, grâce à sa grande culture tactique. On joue plus vite que les autres. Sur ce plan-là, il faut sans cesse innover pour garder notre leadership."

                        La méthode : "La base de la réussite, c'est le travail et la constance. A partir de ça, tu peux devenir très ambitieux. Pour moi, il n'y a rien d'autre qui compte. C'est pourquoi j'insiste beaucoup sur les fondamentaux aux entraînements. Cela donne confiance de pouvoir reproduire aux matches des gestes simples et quotidiens."

                        Modèle : "Si je devais choisir un entraîneur qui a marché, je répondrais Guy Roux. Son bilan est exceptionnel, sa philosophie unique. Il est toujours un pionnier. Regardez le parcours de son équipe cette année encore. Il m'inspire beaucoup."

                        August 15, 2021, 11:02 pm

                        https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...-1_a17361.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #13
                          Ligue des Champions (Rétro) - Un premier tour bien négocié par le TOULOUSE FC (épisode 2)

                          C'est à l'occasion de la saison 2001-2002 que la première Coupe d'Europe féminine était créée par l'instance européenne. Le Toulouse FC qui dominait alors le championnat y avait fait ses débuts. Deuxième épisode avec le premier tour disputé en Écosse et suivi par René Zyserman pour footofeminin en 2001.


                          La catastrophe d'AZF, la délocalisation en Écosse


                          Pour cette première européenne, où 33 équipes sont engagées, le TFC hérite d'un groupe composé des champions d'Ukraine, d’Écosse et de Croatie. Les Toulousaines s'apprêtaient à accueillir leurs trois adversaires mais le 21 septembre, la catastrophe de l'usine AZF et les dommages qu'elle a causés, amène la délocalisation et le changement de date. C'est finalement début novembre dans la fraîcheur écossaise que les Toulousaines font leurs débuts. Vingt joueuses sont du voyage pour essayer de décrocher une place en quart de finale. Si l'inconnu est de mise sur ses adversaires, le TFC doit déjà compter sur sa force collective qui lui a permis d'enchaîner trois championnats.

                          Toulouse évite le piège face à Cheksil



                          Une victoire historique ! Trois points. C’est peu et beaucoup à la fois. Toulouse s’était parfaitement acclimaté au rugueux climat écossais en inaugurant de la plus belle manière son entrée en Coupe d’Europe. Une victoire certes tardive et difficile mais la qualité de ce groupe-là était incontestable. Ses arguments sont solides et sa riche expérience sur le plan national ne demandait qu’à s’élargir dans le contexte de la Coupe d’Europe.

                          Pour sa première sortie en Coupe d’Europe, les filles de Jean-Pierre Bonnet avaient eu droit à un accueil chaleureux à leur arrivée au stade d’Ayr. Une cérémonie d’ouverture officielle qui avait réchauffé quelque peu l’air glacial. En guise de vent du nord, c’était un véritable ballet d’Écossais aux cornemuses bien huilées qui s'était mis en action, comme une lente procession en présence des quatre équipes (Toulouse, Checksil, Osijek et Ayr United) qualifiées pour ce mini-championnat à l’issue duquel un seul allait sortir vainqueur.

                          Vêtue de ses couleurs habituelles, à savoir le blanc, Toulouse, qui ne comptait aucune blessée, démarrait la rencontre en 4-4-2, avec deux milieux excentrés (Kramo, Pavailler) et deux autres axiaux (Blouin, Bonnet). « Il faut entrer tout de suite dans la rencontre, car les Ukrainiennes ne nous feront pas de cadeaux », anticipait le coach toulousain. Il a été entendu, puisque d’emblée ses joueuses mettaient le feu à la poudrière ukrainienne, Briche allumant les premières banderilles. Alors que Kramo ratissait un nombre important de ballons, que la défense se mettait en place, Bonnet et Pavailler, orchestraient parfaitement le jeu.

                          Une répétition d’enchaînements travaillés aux entraînements perturbaient l’assise défensive des Ukrainiennes. Beaucoup de volonté, d’énergie émanant de Bonnet et ses coéquipières mirent souvent en défaut la portière adverse. Un coup-franc de Luscan trouvant la tête de Bonnet, une tentative avortée de une-deux entre Bonnet et Kramo (14’) suivie d’un tir de Blouin mal cadré (16’) inquiétaient Checksil bien regroupé derrière, compacte et agressive. Un tir de Pavailler à 30 mètres du but combinée à un subtil coup-franc de Blouin (25’) légèrement au-dessus répondaient à une belle combinaison ukrainienne que fit échouer in-extremis Marty bien sortie (24’). Malgré une évidente supériorité tactique et technique, Toulouse ne parvenait pas à concrétiser sa domination évidente mais stérile. Attention, car les contres adverses menés par Zvarych trompaient toute la défense, sauf Marty, impeccable de sang-froid et de courage (35‘).

                          Un avertissement sans frais qui montrait une différence de style et d’opposition entre une formation toulousaine, maître du jeu, mais pêchant dans la circulation de la balle et la finition et une formation ukrainienne compacte, difficile à sortir. En fin de première mi-temps, Toulouse décidait d’écarter les ailes par Kramo, véritable poison et Pavailler, montant sensiblement en puissance, mais ratant d’un cheveu le but à cause d’un tir trop mou, au point de penalty (40’). Peu d’occasions nettes à se mettre sous la dent et tout le monde regagnait les vestiaires (0-0).

                          Au retour sur le terrain, Toulouse reprenait la maîtrise du jeu, plus percutant, avec plus d’énergie mais aussi de lucidité. Témoin, cette série de corners inquiétant Apanaschenko (52’) ou ce tir en pivot de Rouquet bien décalé dans la surface qui passait de peu au-dessus des cages (58’). Après, ce furent au tour de Briche, excentré sur la droite de faire des misères (63’). Dans la foulée, Blouin tentait un audacieux ciseau de volée (64’) qui ne connut pas meilleur sort. Le premier quart d’heure passé, Toulouse, plus que jamais conquérant, repartait à l’assaut. Pavailler distribuait bien le jeu, alternait festival de dribbles chaloupés dans la surface et tir en pivot qui passait –encore- au-dessus (66’). Le banc toulousain s’impatientait. Le suspense était total.

                          Plus le temps passait, plus les Ukrainiennes prenaient conscience qu’elles pouvaient réaliser le parfait hold-ulp. L’occasion faisant le larron, sur une balle traînant dans la surface française, une main involontaire de Luscan déclenchait le coup de sifflet de l’arbitre qui indiquait un penalty indiscutable. Toulouse était sonné, à 20 minutes de la fin du match. Lyshafay s’élançait pour exécuter Marty, qui repoussa brillamment le tir. Le banc toulousain explosait de joie.

                          C’était moins une ! Sur le contre, c’est même Briche qui avait la balle du but dans ses pieds, mais son tir passait à-côté. Toulouse repartait de plus belle, mais la défense ukrainienne, loin d’être décontenancée, n’en était que plus remontée et arrêtait tout. Sur un centre de Rouquet, Pavailler, tergiversait au point de penalty et se faisait contrer (78’). Deux minutes plus tard, sur un contre mal renvoyé, cette même Rouquet gênait les défenseurs adverses, Briche qui passait par là, ne se faisait pas prier et inscrivait à quatre mètres le but salvateur (1-0, 79’). Un score on ne peut plus logique mais qui eut du mal à se dessiner ! Restaient alors trois minutes d’arrêts de jeu. Malgré une dernière chevauchée de Rouquet et un tir de Lyshafay dans les nuages écossais, plus rien ne se passera.

                          L’arbitre sifflait la fin du match. Et les Toulousaines de lever les bras bien haut. Une victoire ô combien importante, « car il était indispensable de bien démarrer la compétition », dixit Jean-Pierre Bonnet. Et ô combien symbolique, puisque c’est tout simplement la première d’une équipe française en Coupe d’Europe.

                          L’entraîneur écossais, engoncé dans les tribunes, a pris note. Il a vu que Toulouse représentait bien un réel danger pour sa formation.

                          Réactions :
                          Jean-Pierre Bonnet :
                          « Ce fut un match difficile, mais la victoire est là. En face, la qualité était évidente. Nous avons résolu le problème en s’appuyant sur nos propres qualités. C’est une victoire au mental. Nous n’avons pas su concrétiser nos nombreuses occasions. La faute à une défense ukrainienne vaillante, compacte et qui ne sortait pas. Mais nous avons su faire la différence, même si nous nous sommes fait un peu peur ».

                          Jean-Marc Beaubatie (président) : « Nous étions très anxieux au départ, cela se sentait. C’est parce que les filles jouaient leur premier match de Coupe d’Europe. La pression était palpable. Durant le match, nous étions un peu fébrile. Le tournant est ce penalty arrêté par Marty qui nous a relancé. Ce ne fut pas un grand match, mais on les a fait douter jusqu’au bout. »

                          Céline Marty : « J’ai souvent arrêté des penaltys. Je ne choisis pas de partir sur un côté. J’attends la frappe. Ensuite, il y a aussi le facteur chance. Sinon, sur l’ensemble du match, je les ai trouvé très bien regroupées, difficiles à jouer. Mais nous avons pris un excellent départ pour la suite. »

                          Aurélie Samptiaux : « Ce penalty arrêté par Céline nous a redonné de la force et du courage pour gagner. Finalement, ce match était un peu l’inconnu pour nous. Nous n’avons pas changé notre manière de jouer. Une victoire était la meilleure manière de rentre dans cette Coupe d’Europe. »

                          Mélanie Briche : « C’était un combat de rue, un match très dur. Leur défense était âpre. On a pris avec Sandrine beaucoup de coups. Mais ce match, nous sommes allés le chercher au fond de nous et de nos réserves. »

                          Vendredi 02 novembre 2001 à 12h00
                          Toulouse - Legend (UKR) : 1-0 (0-0)
                          Ayr (Dam Park)
                          Temps brumeux et froid - Pelouse lourde
                          Spectateurs : 35
                          Arbitres : Doneva Galina (BUL) assisté de Shumarova Liubka (BUL) et McKendry Robert (SCO).
                          But : Mélanie Briche 79' (accordé par l'UEFA à Lyudmyla Lemeshko contre son camp)

                          Aucun avertissement

                          Toulouse : 1-Céline Marty ; 3-Magalie Luscan, 4-Sabrina Viguier, 5-Élodie Woock, 13-Adeline Boyer ; 8-Marie-Ange Kramo, 6-Gaëlle Blouin, 7-Céline Bonnet © (17-Gaëlle Maugeais 83'), 10-Karine Pavailler (18-Audrey Monicolle 89') ; 11-Sandrine Rouquet, 9-Mélanie Briche (22-Lilas Traïkia 86'). Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                          Non utilisées : 16-Géraldine Marty, 2-Myriam Saïdi, 19-Christelle Caillard, 20-Natacha Burg
                          Legend (UKR) : 1-Iryna Zvarych ; 3-Tatyana Fedosova, 5-Natalya Zhdanova, 6-Yuliya Karpenkova, 7-Olena Khodyryeva (17-Tatjana Gusakova 86'), 9-Lyudmyla Lemeshko ©, 11-Galina Ivanova, 13-Dariya Milchevska (19-Daria Apanashchenko 41', 2-Alexandra Romaniv 82'), 15-Tetyana Chulanova, 16-Alla Lyshafai, 18-Vira Dyatel, 14-Iryna Bondarenko. Entr.: Sergei Umen
                          Non utilisées : 12-Nadiya Baranova, 4-Oksana Pozharska, 10-Natalya Panasyuk


                          Le TFC qualifié dès le deuxième match

                          "Pour être une grande équipe, il faut savoir gagner, même quand on est moins bons ou que les circonstances nous sont défavorables." Lors de sa causerie d'avant-match, Jean-Pierre Bonnet stigmatisait ses troupes, insistant sur l'aspect mental, primordial à ce niveau de la compétition. "Nous devons prendre conscience que, si sur le plan national, nous avons prouvé notre valeur, ce n'est pas encore la cas en Europe. Nous devons écrire cette nouvelle page ensemble."

                          Message reçu cinq sur cinq. En dépit du changement de stade, du climat "congelé" et d'horaires inhabituels pour une équipe française (12h00), Toulouse a pratiqué un football total, déployé une qualité de jeu et un dynamisme digne d'une très grande équipe, s'inscrivant comme la grande favorite de ce groupe. Les consignes étaient claires : bloquer les deux puissantes attaquantes croates, provoquer sur les côtés et imprimer d'emblée un rythme effréné impossible à suivre pour leur adversaire.

                          Malgré un début de rencontre âpre, et joué contre le vent, Toulouse prenait les choses en main : Rouquet s'illustrait sur son côté droit pour servir Briche dont la frappe instantanée passait à côté des cages (4'). Face à une défense croate désordonnée, les Françaises, axant leurs efforts sur un pressing intense et une maîtrise technique parfaite, trouvaient rapidement des brèches par Viguier (10'), un lob de Pavailler heurtant le poteau droit (20'). Terrorisé, Osijek ne cessait de reculer, de repousser des balles un peu n'importe comment. Sur l'une d'entre elles, Pavailler combinant avec Rouquet s'engouffrait dans une défense gruyère et décochait une lourde frappe qui récompensait les assauts répétés de son équipe (1-0, 22'). Un tir de Blouin de 25 mètres suivi d'une frappe de Pavailler au point de penalty (27'), une percée de la même Blouin, très active (30') et un coup de massue de Luscan (31') semaient la zizanie. Sept corners à zéro, les Croates étaient au plus bas, elles qui n'avaient franchi la ligne médiane qu'à cinq reprises ! L'addition se corsait, suite à un énième débordement de Rouquet pour Pavailler qui exécutait d'une frappe pure sous la lucarne Marovic (2-0, 36'). Une nouvelle percée de Kramo sonnait le glas des espérances croates (3-0, 38') avant que Briche, très puissante physiquement ne vienne titiller la garde décomposée d'Osijek. Un véritable enfer pour les championnes croates qui, menées 3-0 à la pause, s'en tiraient généreusement. La deuxième période repartait sur les mêmes bases sur le thème attaque-défense. Une frappe de Blouin secouait la torpeur d'un stade paralysé par le froid, sans oublier cette merveille de frappe de Rouquet qui trouait les filets perméables (4-0, 56') ! Incapables de produire du jeu, d'enchaîner deux passes, Osijek adoptant une attitude très provocatrice cautionnée par un arbitrage plus que laxiste hâchait la partie, multipliant les coups et les ruses.

                          Cela n'empêchait pas Rouquet, sous une pluie battante, de transpercer de nouveau les filets adverses d'une frappe aux abords des 18 mètres (5-0, 71'). Dès lors, Jean-Pierre Bonnet faisait tourner son effectif pour économiser ses filles en vue du dernier match contre Ayr. Les rentrées de Maugeais, Cizac et de Burg n'affaiblissaient pas le collectif toulousain fort de 24 joueuses de très haut niveau. Les championnes de France terminaient leur ouvrage en roue libre, parachevé par un lob magnifique à l'entrée de la surface de l'infatigable Kramo (6-0, 76'). La suite n'était que tirs contrés, frappes sur la barre ou détournées, qui faisaient penser que Toulouse aurait pu en mettre quelques uns de plus dans l'escarcelle croate. Mais l'objectif était accompli, et la victoire, nette et sans bavure. Une grande équipe de Toulouse.

                          En bonne voie pour la qualification avec cette deuxième victoire, les Toulousaines apprenaient quelques heures après le match nul entre Ayr et Cheksil (1-1). Un résultat qui assurait la qualification dès cette deuxième journée. L'occasion de finir en roue libre face aux hôtes.

                          Réactions :
                          Jean-Pierre Bonnet (entraîneur) :
                          "Nous avons su les prendre petit à petit, au fil des minutes, pour finir par les dominer totalement. Toulouse s'est montrée plus puissante, plus conquérante, plus agressive, plus technique. Les Croates étaient un ton en-dessous de nous. On a enfin retrouvé le vrai Toulouse, celui du championnat qui, physiquement, tactiquement et techniquement, peut battre n'importe qui."

                          Jean-Marc Beaubatie (président) : "Je suis content de la manière et du résultat. Six buts, c'est pas cher payé vu le nombre d'occasion que nous nous sommes procurés. Nous étions bien en place, plus forts techniquement, et cela a fait toute la différence. J'espère qu'on va maintenant passer ce tour."

                          Mélanie Briche : "C'était très très dur physiquement, car les Croates voulaient nous manipuler et nous provoquer. J'ai reçu beaucoup de coups pendant le match, Sandrine (Rouquet) aussi. Mais nous avons su répondre présent par la qualité de notre jeu, sans jamais tomber dans leur piège ou leur provocations. Je suis très heureuse pour l'équipe. Nous jouons très bien en ce moment."

                          Dimanche 04 novembre 2001 à 12h00
                          Toulouse - Osijek (CRO) : 6-0 (3-0)
                          Ayr (Sommerset Park)
                          Temps gelé - Terrain bon
                          Spectateurs : 12
                          Arbitres : Doneva Galina (BUL) assisté de Shumarova Liubka (BUL) et Andrews Francis (SCO).
                          Buts : Sandrine Rouquet 22', 56', 71', Karine Pavailler 36', Marie-Ange Kramo 38', 76'

                          Avertissement : Marina Koljenik 42' pour Osijek (CRO)

                          Toulouse : 1-Céline Marty ; 3-Magalie Luscan, 4-Sabrina Viguier, 5-Élodie Woock, 13-Adeline Boyer (12-Marie Cizac 72') ; 8-Marie-Ange Kramo, 6-Gaëlle Blouin (20-Natacha Burg 76'), 7-Céline Bonnet © (17-Gaëlle Maugeais 69'), 10-Karine Pavailler ; 11-Sandrine Rouquet, 9-Mélanie Briche. Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                          Non utilisées : 16-Géraldine Marty, 2-Myriam Saïdi, 15-Aurélie Samptiaux, 19-Christelle Caillard
                          Osijek (CRO) : 1-Marijana Marovic ; 2-Tihana Nemet, 3-Josipa Stažic, 4-Andrijana Njegac (18-Ivana Leskovac 78'), 6-Branka Kozic (5-Dragica Cepernic 64'), 7-Marija Margareta Damjanovic, 8-Tanja Kovac, 9-Marina Koljenik, 10-Nada Bešker, 15-Violeta Baban, 20-Iva Kušar. Entr.: Kazimir Husic
                          Non utilisées : 22-Antonija Hodak, 11-Marija Milas, 13-Marina Gerencir, 14-Simona Domanovac, 17-Silvija Koprivcic


                          Toulouse préserve son invincibilité



                          Après son match nul 2-2 face aux Écossais d'Ayr, Toulouse sort grand vainqueur d'une riche campagne européenne. De très bon augure avant d'affronter les Anglais d'Arsenal en quart de finale.

                          Pour ce dernier volet d'une campagne écossaise parfaitement négociée, Toulouse voulait clore en beauté son périple international en battant Ayr United, le champion d’Écosse, sur ses propres terres. En guise de surprise, Jean-Pierre Bonnet, l'entraîneur toulousain, concoctait une inédite équipe "bis", dont la valeur certaine restait cependant à prouver à ce stade aussi important de la compétition. "Ce qui me rendrait fier ce soir, c'est que tout le groupe se sente victorieux." Cécile Bonnet blessée, Adeline Boyer et Sandrine Rouquet laissées au repos, sans oublier la présence sur le banc des Kramo, Pavailler et autres Blouin, c'est un nouveau TFC qui partait à l'abordage, l'esprit rajeuni (moins de 22 ans d'âge moyenne), et rafraîchi (sous une pluie battante), sous le regard attentif du manager d'Arsenal qui, pour l'occasion, s'était déplacé malgré un temps épouvantable, tout comme ce gros ours polaire noir et blanc, sorte de mascotte locale.

                          Le décor ainsi planté, Toulouse, après un round d'observation rythmé par une frappe en pivot de Maugeais (6'), prenait la maîtrise des opérations. Plus techniques, mais un peu fébriles, les Françaises ouvraient la marque dès leur deuxième occasion par l'opportuniste Samptiaux, récupérant une balle en corner qu'elle expédiait avec audace et conviction droit dans la lucarne adverse (1-0, 9'). Une véritable douche écossaise pour les filles d'Ayr ! Celles-ci, profitant des nombreuses pertes de balles toulousaines, mettaient quand même pour la première fois le nez dehors par l'entremise de son tandem magique Fleeting-Brolly, cette dernière décroisant trop sa frappe sur un contre rondement mené ! La faute à une défense du TFC un peu passive qui, néanmoins, s'en remettait à l'excellente Saidi, promue capitaine, pour retrouver un soupçon de sérénité. Opportuniste, le TFC l'était à coup sûr. Sur sa troisième occasion du match, Monicolle, l'air de rien, tentait une drôle de frappe enroulée qui va se planter dans la lucarne de Fay (2-0, 43'). Quel réalisme à la Française !

                          Auparavant, Smith avait titillé la transversale de Marty. En vain. A la mi-temps, Toulouse avait bien mené son affaire. Après la pause, Viguier remplaçant Luscan comme prévu, c'est un véritable ouragan écossais qui fit plier la muraille du TFC ! Un corner mal repoussé par Marty voyait en effet Brolly reprendre la balle en embuscade pour réduire le score. Après seulement trente seconde de jeu ! Furieux, Jean-Pierre Bonnet expédiait quelques "encouragements" en direction de son équipe dont on devinait parfaitement, même sans parler français, le sens initial. Le match relancé, la réaction toulousaine était attendue. Une chevauchée fantastique de Traikia faisait sortir Fay à la limite de sa surface avant qu'un tir de l'internationale Fleeting ne soit sauvé in extremis par un pied toulousain. Le rythme fou, fou, fou le devenait davantage suite à une tête quasi imparable de cette même Fleeting (65e). A la peine, Toulouse pliait, mais ne rompait pas. A l'instar de ces solos étourdissants signés Bouscatel qui mettaient le feu dans la défense de Fay ! Lancée seule face à la gardienne écossaise, Traika avait le but au bout des crampons avant de faire faucher lamentablement en pleine surface sans que l'arbitre, très mauvaise hier, ne siffle quoi que ce soit. Quel scandale ! Évidemment, les Écossaises en profitaient pour entamer un dernier baroud d'honneur. Et ce qui devait arriver arriva…à l'entame des arrêts de jeu. Une maudite frappe enroulée de Brolly crucifiait la pauvre Marty, pas chanceuse sur ce coup-là (2-2, 90+1'). Qu'importe, Toulouse était déjà qualifiée. Et montrait une impressionnante réserve d'un groupe de qualité qui n'en finit pas de gagner.

                          Réactions :
                          Jean-Pierre Bonnet (entraîneur) :
                          "Je suis fier de mes joueuses. Ce match prouve qu'elles ont une grande qualité. Elles auraient dû l'emporter s'il n'y avait eu cet arbitrage scandaleux qui détériora le climat du match."

                          Jean-Marc Beaubatie (président) : "Je ne suis pas déçu. Nous avons pu, grâce à la qualification, voir d'autres joueuses s'exprimer. C'est de bon augure pour la suite."

                          Sabrina Viguier : "Nous nous sommes battus comme des lionnes. L'essentiel était la qualification. Ce soir, je ne veux que retenir la victoire d'un groupe. Un groupe solidaire et talentueux."

                          Mardi 06 novembre 2001 à 19h00
                          Ayr United (ECO) - Toulouse : 2-2 (0-2)
                          Ayr (Sommerset Park)
                          Temps pluvieux - Terrain lourd
                          Spectateurs : 168
                          Arbitres : Marta Atzori (ITA) assisté de Vanessa Maruccia (ITA) et Liubka Shumarova (BUL).
                          Buts pour Ayr : Denise Brolly 46', 90+1'
                          Buts pour Toulouse : Aurélie Samptiaux 9', Audrey Monicolle 43'

                          Avertissements : Karen Penglase 44', Mhairi Gilmour 48', Amanda Burns 53' pour Ayr

                          Ayr (ECO) : 1-Gemma Fay ; 2-Kay McIlwraith, 5-Amanda Burns, 6-Denise Brolly, 8-Karen Penglase, 9-Donna James (7-Mhairi Gilmour 33'), 10-Julie Fleeting ©, 11-Lorna Jane Smith, 12-Kirsty McNicol, 15-Lyndsey Hart (14-Pauline Millard 88'), 18-Claire Ward. Entr.: Hugh Flynn
                          Non utilisées : 3-Marion Miller, 4-Stacey Cook, 16-Lyn Cullen, 17-Michelle Collins
                          Toulouse : 16-Géraldine Marty ; 2-Myriam Saïdi ©, 3-Magalie Luscan (4-Sabrina Viguier 46'), 12-Marie Cizac, 15-Aurélie Samptiaux, 17-Gaëlle Maugeais, 18-Audrey Monicolle, 19-Christelle Caillard, 20-Natacha Burg, 22-Lilas Traïkia, 23-Caroline Bouscatel. Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                          Non utilisées : 1-Céline Marty, 5-Élodie Woock, 6-Gaëlle Blouin, 8-Marie-Ange Kramo, 9-Mélanie Briche, 10-Karine Pavailler

                          August 16, 2021, 3:02 pm

                          https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...-2_a17359.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            #UWCL - BORDEAUX part à l'assaut de l'Europe : "C'est une étape à ne pas louper"

                            Une saison en D2, cinq saisons en D1, une progression constante au classement, et voilà les Bordelaises qui vont débuter la Ligue des Champions ce mercredi en Suède face au FC Slovacko (20h00). Le club bordelais depuis l’intégration de la section féminine de l’ES Blanquefort s’est donné les moyens pour parvenir à se hisser dans le top3 français. Mélissa Gomes et Ella Palis évoquent ce rendez-vous.





                            Avec un budget de près de 3 millions d’Euros, Bordeaux a aussi recruté ces dernières saisons des joueuses expérimentées et reconnues sur le plan national et même international. Des choix qui se sont avérées très souvent payants et l’arrivée de Khadija Shaw en attaque juste avant la Coupe du Monde avait été un gros coup pour les Girondines. Mais cet été, le départ de la Jamaïcaine, a obligé à aller de nouveaux talents offensifs. Le club a notamment misé sur les deux « Mélissa » du Stade de Reims.

                            « C'est un nouveau challenge. J'ai hâte que la compétition commence » déclarait Mélissa Gomes une semaine avant ce rendez-vous. Ravie de rejoindre les bords de la Gironde en compagnie de Melissa Herrera. « C'est une très bonne joueuse. L'avoir c'est super. C'est aussi une amie, cela fait plaisir. On ne vient pas toute seule » ajoutait-elle. Les deux joueuses ne sont pas les seules arrivées et toutes sont enthousiastes. « Quand on joue au foot, la Ligue des Champions fait partie des projets. Cette opportunité m'a été offerte et je l'ai saisie » complète la Franco-Portugaise qui s’est rapidement intégrée au sein du club.



                            "Il va falloir répondre présent physiquement"

                            Déjà présente la saison dernière, la milieu internationale Ella Palis fait un bilan positif de la préparation achevée par un match nul face à Hoffenheim (0-0) lors de la Women’s Cup du Grand Est. « Un bilan positif avec trois matchs, trois victoires. C'est de bon augure pour la suite. On a joué des matchs de préparation très intéressant avec des équipes de bon niveau. Cela nous prépare pour la Ligue des Champions ». Une compétition où Bordeaux débute ce mercredi face au troisième de République tchèque, le FC Slovacko, qui va découvrir aussi la compétition.
                            En cas de victoire, Brøndby IF ou le KFF Kristianstad sera sur la route trois jours plus tard. « Athlétiquement, c’est de gros gabarits. On sait à quoi s'attendre. Il va falloir mettre plus d'impacts, répondre présent physiquement. Techniquement, on est à l'aise. Il faudra que l'on soit solide et costaude et que l'on mette l'impact pour rivaliser avec ce type d'équipe. »



                            "Avec le nouveau coach, on a la chance qu'il ait une certaine expérience dans cette compétition"

                            Les changements de joueuses n’ont pas perturbé le groupe même si « on a encore quelques petites choses à améliorer » relate Mélissa Gomes. « On a un groupe assez soudé même s'il y a eu pas mal de changements ces derniers temps, cela ne nous a pas déstabilisé footballistiquement » complète Ella Palis. Le dernier changement en date concerne l’entraîneur. « C'est toujours particulier d'avoir un staff qui bouge mais on reste concentrées sur le terrain. On a un objectif et c'est le plus important. La Ligue des Champions, c'est une étape à ne pas louper. » L’arrivée de Patrice Lair est aussi un atout au regard de son parcours : « Avec le nouveau coach, on a la chance qu'il ait une certaine expérience dans cette compétition. Il sait de quoi il parle, cela va nous apporter un plus pour la suite. On n'a pas le droit à l'erreur et ne pas faire de cadeau pour aller le plus loin possible. »
                            Et les Bordelaises ne sont pas décidées de faire de la figuration à l’image de la milieu de terrain « On veut tout gagner, peu importe les équipes, montrer que l'on est là et que l'on veut aller jusqu'au bout ».


                            La liste déposée à l'UEFA

                            Gardiennes

                            1. Anna Moorhouse
                            16. Mylène Chavas
                            30. Romane Bruneau

                            Défenseures
                            3. Julie Thibaud
                            4. Vanessa Gilles
                            13. Malia Berkely
                            17. Eve Périsset
                            22. Delphine Chatelin
                            23. Andrea Lardez
                            24. Marine Perea
                            28. Paige Culver

                            Milieux
                            6. Charlotte Bilbault
                            8. Sisca Folkertsma
                            10. Claire Lavogez
                            14. Inès Jaurena
                            21. Ella Palis
                            29. Julie Dufour

                            Attaquantes
                            2. Svava Gudmundsdóttir
                            7. Melissa Herrera
                            9. Mélissa Gomes
                            12. Mickaëlla Cardia
                            15. Maëlle Garbino
                            25. Katja Snoeijs

                            Réservistes
                            D. Marion Haelewyn
                            M. Marie Dehri
                            M. Julia Roux
                            A. Maëlys Legrand
                            A. Amandine Herbert

                            August 17, 2021, 5:30 am

                            https://www.footofeminin.fr/UWCL-BOR...er_a17360.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              Ligue des Champions (Rétro) - Et TOULOUSE sortit ARSENAL au bout du suspense

                              Troisième épisode du premier parcours européen d'un club français il y a 20 ans avec le quart de finale disputé par le Toulouse FC face à Arsenal. Deux manches, une victoire après prolongation dans un stade des Sept-Deniers en feu !





                              Face à une excellente formation d'Arsenal, invaincue en championnat, les Toulousaines ont obtenu un nul en terre londonienne qui promettait un magnifique match retour aux Sept-Deniers.

                              En s'appuyant sur une défense impeccable face aux vagues anglaises dangereuses pendant une heure, les Violettes ont ramené le match nul de la banlieue londonienne. Woock et Viguier ont en effet parfaitement contenu le duo Angela Banks et Marieanne Spacey. Et pourtant d'entrée de jeu, les joueuses d'Arsenal imposaient un défi physique.

                              Les Championnes de France subissaient sans cesse en cette première période. Mais la gardienne toulousaine évita la casse en remportant deux face-à-face avec Grant (21e) puis Ludlow (44e). Elle avait cependant dû s'incliner à 8 minutes du repos sur une erreur d'inattention de sa défense. Suite à un corner joué rapidement à deux, Kirsty Pealling déposait le ballon sur la tête de Ciara Grant, esseulée à l'entrée de la surface, qui ouvrait le score (1-0, 37').

                              Boyer face à Spacey Mais à force de buter pendant une heure sur le bloc toulousain, les Anglaises finirent par se fatiguer. Les Françaises plus entreprenantes s'offraient leur premier tir cadré par Audrey Monicolle (64e). Puis c'était au tour de Pavailler (71e), Blouin sur un coup franc parfaitement ajusté (72e) et Briche qui semait la panique à l'entrée de la surface de s'illustrer (73e).

                              Même si le TFC avait renversé la tendance Arsenal restait dangereux et il fallait tout le talent de Marty pour se détendre idéalement sur un coup franc de Spacey placé sous la barre (76e). Et deux minutes plus tard, sur une action de Traïkia, la gardienne anglaise était obligé de quitter son but pour intervenir mais le ballon contré héritait à Sandrine Rouquet qui sur le flanc gauche le glissait dans le but vide (1-1, 78'). Un but très important pour la suite puisque le score n'évoluait plus jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre norvégienne.
                              But de Rouquet

                              Réactions
                              Jean-Pierre Bonnet :
                              "Des matches comme celui-là, avec son environnement particulier, ça ne peut que faire progresser le groupe, ça permet de grandir".

                              Elodie Woock : "C'est vrai que nous avons été incapables de tenir le ballon au départ. Alors, pour se sécuriser, nous reculons. Mais c'était une erreur. On s'est mis ensuite à jouer notre football et le match a changé. Nous finissons mieux. Elles se sont épuisées sur notre défense. Nous avons disputé là un vrai match de coupe d'Europe. Il y avait de l'engagement et une tension sur le terrain supérieure à celle que l'on connaît en championnat. En coupe d'Europe, outre le club, nous défendons aussi la nation. Et l'idée de se faire bouger par des Anglaises, j'avoue que ça donne envie de se battre jusqu'au bout".

                              Samedi 16 mars 2002 à 14h00 (15h françaises)
                              Arsenal (ANG) - Toulouse : 1-1 (1-0)
                              Borehamwood (Meadow Park)
                              Temps pluvieux - pelouse en mauvais état
                              Spectateurs : 1695
                              Arbitres : Karlsen Vibeke (NOR) assisté de Larsen Vibeke (NOR) et Steinlund Hege (NOR). 4e arbitre : Janie Frampton (ANG)
                              But pour Arsenal : Ciara Grant 37'
                              But pour Toulouse : Sandrine Rouquet 77'

                              Avertissement : Marieanne Spacey 81' pour Arsenal

                              Arsenal : 1-Emma Byrne ; 6-Faye White, 7-Sian Williams © (17-Yvonne Tracy 66'), 11-Leanne Champ ; 2-Kirsty Pealling, 4-Jayne Ludlow, 3-Casey Stoney (12-Ellen Maggs 83'), 10-Ciara Grant, 5-Pauline MacDonald (16-Julia Fletcher 89') ; 8-Angela Banks, 9-Marieanne Spacey. Entr.: Victor Akers
                              Non utilisées : 13-Toni-Anne Wayne , 15-Megumi Ogawa , 18-Clare Wheatley-Stevens, 23-Kelley Few
                              Toulouse : 1-Céline Marty ; 13-Adeline Boyer, 5-Élodie Woock, 4-Sabrina Viguier, 3-Magalie Luscan ; 6-Gaëlle Blouin, 7-Céline Bonnet © (17-Gaëlle Maugeais 80'), 8-Marie-Ange Kramo, 18-Audrey Monicolle (10-Karine Pavailler 68') ; 9-Mélanie Briche (22-Lilas Traïkia 74'), 11-Sandrine Rouquet. Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                              Non utilisées : 16-Géraldine Marty, 2-Myriam Saïdi, 15-Aurélie Samptiaux, 25-Sabrina Labiod


                              Les Toulousaines en demi-finale



                              Au terme d'un match riche en émotions, les Toulousaines se sont ouverts les portes de demi-finales. Grandiose !
                              La première période était légèrement à l'avantage des Anglaises, qui dominaient territorialement sans toutefois se montrer réellement dangereuses. Très physiques, les Anglaises abusaient de ballons longs, notamment de Marieanne Spacey sur lequels Céline Marty restait vigilante. Les Toulousaines étaient bien organisées en défense autour d'Elodie Woock et sortaient le ballon proprement se créant ainsi les meilleures occasions.

                              Sandrine Rouquet s'illustrait dès la 11e minute bientôt imitée par Sabrina Viguier (16e) ou Marie-Ange Kramo (42e) toutes les deux sur corners ! A 0-0 à la mi-temps, ce sont toujours les Toulousaines qui étaient qualifiées. En seconde période, les Championnes de France, grâce à un jeu court très technique, mettaient en difficulté la lourde défense anglaise. A la 68e, Jayne Ludlow, partie dans le dos de la défense toulousaine, voyait sa frappe frêler la transversale. Ce sera la plus grosse occasion du match pour Arsenal.

                              Au fur et à mesure que le temps passait, les Anglaises s'énervaient alors que les Toulousaines avaient de plus en plus d'espace en attaque : Sandrine Rouquet mettait à mal la défense d'Arsenal à plusieurs reprises et une fois de plus débordée Leame Champ taclait en position de dernier défenseur l'attaquante française à 25 mètres du but d'Arsenal. Mme Ruiz Tacoronte, l'arbitre de la rencontre, sortait le deuxième carton jaune pour Champ. Les Anglaises se retrouvaient donc logiquement réduites à dix.

                              Elodie Woock se chargeait de tirer le coup-franc. Son ballon, hors de portée d'Emma-Anne Byrne, finissait sa course sur le poteau droit avant de rebondir sur le dos de Byrne qui le remettait en jeu plein axe. Mélanie Briche, qui avait bien suivi, devançait la défense anglaise et propulsait le ballon dans les filets (1-0, 78'). C'était l'euphorie dans le stade. Il ne restait que douze minutes à jouer et chacun pensait que le plus dur était fait.

                              Deux cartons rouges



                              C'était sans compter sur la hargne des Anglaises souvent à la limite du correct ! A l'origine de quasiment tous les accrochages, Marieanne Spacey provoquait une nouvelle fois Gaëlle Blouin, qui prenait alors son deuxième carton jaune (81e). C'était l'expulsion pour Gaëlle alors que Spacey ne reçut par le moindre avertissement lors de ce match ! Alors que le speaker annonçait les trois minutes de temps additionnel, Ellen Maggs profitait d'un cafouillage de Sabrina Viguier à l'entrée de la surface pour égaliser d'un petit lob (1-1, 89'). Stupeur aux "Sept-deniers", il fallait donc avoir recours à la prolongation, les premières de l'histoire de la Coupe d'Europe !

                              On pensait les Anglaises plus fraîches, mais ce sont au contraire les Toulousaines qui prenaient les choses en main. Marie-Ange Kramo et Sandrine Rouquet notamment, continuaient à poser d'énormes problèmes à la défense d'Arsenal. A cinq minutes du coup de sifflet final, Gaëlle Maugeais sollicitait une nouvelle fois Marie-Ange Kramo dans le dos de la défense anglaise. C'était le but libérateur qui propulsait Toulouse en demi-finale de la Coupe d'Europe (2-1, 115').

                              C'est donc une équipe toulousaine formidable, où Woock en défense, Kramo au milieu et Rouquet auront excellé. Mais c'est surtout un ensemble qui a obtenu cette qualification. Mais il faut aussi se féliciter du nombreux public. Contenant 3 000 places assises, la tribune d'honneur du Stade des Sept-Deniers n'a pas suffit à accueillir le nombreux public venu soutenir les "filles du TFC". Quasiment pleine à un quart d'heure de début de la rencontre, les dirigeants toulousains, comme ils l'avaient prévu, ont donc ouvert la tribune opposée, où 1 000 supporteurs supplémentaires ont pris place.

                              Samedi 30 mars 2002 à 20h00
                              Toulouse FC - Arsenal Ladies FC : 2-1 a.p. (0-0, 1-1)
                              Spectateurs : 3 982
                              Arbitres : Rita Ruiz Tacoronte (ESP) assistée de Luisa Villa Guttierez et Marta Aldanondo Garaizabal (ESP). 4e arbitre : Karine Vives Solana (FRA)
                              Buts pour Toulouse : Mélanie BRICHE 78', Marie-Ange KRAMO 115'
                              But pour Arsenal : Ellen MAGGS 89'

                              Avertissements : Blouin 19' et 81', Woock 71', Rouquet 98' pour Toulouse ; Champ 38' et 77', Stoney 57' pour Arsenal
                              Expulsions : Blouin 81' pour Toulouse ; Champ 78' pour Arsenal

                              Toulouse : 1-Céline Marty ; 13-Adeline Boyer, 5-Elodie Woock, 4-Sabrina Viguier, 3-Magalie Luscan ; 8-Marie-Ange Kramo, 6-Gaëlle Blouin, 7-Céline Bonnet ©, 10-Karine Pavailler (18-Audrey Monicolle 109') ; 9-Mélanie Briche (17-Gaëlle Maugeais 83'), 11-Sandrine Rouquet (22-Lilas Traïkia 106'). Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                              Non utilisées : 16-Géraldine Marty (G), 2-Myriam Saidi, 19-Christelle Caillard, 25-Sabrina Labiod
                              Arsenal : 1-Emma Byrne ; 3-Casey Stoney, 6-Faye White (17-Yvonne Tracy 120'), 11-Leanne Champ, 16-Julie Fletcher (18-Clare Wheatley-Stevens 120') ; 7-Sian Williams ©, 5-Pauline McDonald (12-Ellen Maggs 69'), 10-Ciara Grant, 9-Marieanne Spacey ; 8-Angela Banks, 4-Jayne Ludlow. Entr.: Danny O'Shea
                              Non utilisées : 13-Tonni-Anne Wayne (G), 15-Megumi Ogawa, 19-Carol Harwood, 23-Kelley Few

                              August 18, 2021, 1:10 am

                              https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...se_a17363.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #16
                                #UWCL - BORDEAUX : le point sur l'effectif des Girondines

                                Vingt-et-une joueuses ont pris la direction de la Suède pour disputer ce premier tour européen. Avec trois matchs de préparation avant de disputer leur premier match officiel ce soir (20h00, à suivre sur youtube et page facebook officiels du club), voici un point sur l'effectif de Patrice Lair.





                                Trois matchs de préparation, aucun but encaissé, Bordeaux a réussi sa préparation et le onze qui devrait débuter ce mercredi s'est affiné au fil des matchs. Dirigée par José Barcala, avant l'arrivée de Patrice Lair, les trois matchs amicaux ont été l'occasion de quelques essais, que la blessure de Delphine Chatelin, a perturbé uniquement dans l'organisation défensive. Le point ligne par ligne


                                Gardiennes



                                Anna Moorhouse, déjà titulaire la saison passée, après s'être imposée face à Romane Bruneau, elle a confirmé que son gabarit était un avantage pour s'imposer à son poste. Elle s'est même offert lors d'une séance de tirs face à Hoffenheim, deux arrêts décisifs.

                                Mylène Chavas qui a joué deux fois 45 minutes semble pour le moment sa doublure alors que Romane Bruneau est blessée.


                                Défenseures



                                A la blessure pour plusieurs mois de Julie Thibaud s'est ajoutée celle de Delphine Chatelin lors du match amical face à Frankfurt. Le secteur défensif bordelais nécessite des aménagements au poste de certaines joueuses. Lors de la préparation, Vanessa Gilles qui disputait les JO avec le Canada était absente et la charnière centrale a été principalement composé de Eve Périsset et Malia Berkely.

                                Positionnée arrière droit sur les deux premiers matchs, Andrea Lardez a permuté à gauche avec la blessure de Delphine Chatelin. Paige Culver, Marine Perea et Marion Haewelyn ont eu une peu de temps de jeu venant compléter le secteur. La défense devrait se composer de Chatelin - Gilles - Berkely et Lardez en ce début de saison.


                                Milieux



                                Ce secteur est dense et Patrice Lair dispose de différentes options. Dans l'aspect défensif, la capitaine Charlotte Bilbault est indéboulonnable et pourra évoluer avec Inès Jaurena à ses côtés ou encore Ella Palis. Arrivée plus tardivement dans la préparation, la Néerlandaise a évolué sur le premier match à un poste inhabituel de latérale droite. Elle a en tout cas déjà montré ses capacités défensives et sera à suivre en milieu défensive, son poste de prédilection.

                                Concernant les milieux offensives, Claire Lavogez reste la meneuse de jeu de l'équipe. Autour d'elles, Maëlle Garbino à gauche et Julie Dufour à droite apportaient déjà beaucoup au jeu offensif. Le club peut désormais aussi compter sur la vitesse de Melissa Herrera qui s'affiche comme une sérieuse titulaire.

                                Attaquantes



                                Le départ de Khadija Shaw n'est pas remplacé par le même style de joueuse mais le club a recruté Mélissa Gomes. L'ancienne Rémoise a l'opportunité de franchir un palier avec Bordeaux.

                                Patrice Lair compte aussi fortement sur Katja Snoeijs dont le sens du but est un réel atout, l'ayant déjà prouvé la saison passée dans l'ombre de Shaw. Plus polyvalente, évoluant parfois dans le couloir ou dans l'axe, l'Islandaise Gudmundsdóttir est plus athlétique mais son apport sera intéressant en fonction des adversaires. Enfin, peu utilisée, Mickaëlla Cardia est une autre alternative de l'attaque bordelaise et doit encore s'affirmer.


                                Le onze possible

                                Anna MOORHOUSE

                                Eve PERISSET, Vanessa GILLES, Malia BERKELY, Andrea LARDEZ

                                Inès JAURENA, Charlotte BILBAULT (cap.)

                                Mélissa HERRERA, Claire LAVOGEZ, Maëlle GARBINO

                                Katja SNOEIJS


                                Les compositions en préparation

                                1er match : PSG (3-0)
                                Moorhouse (Chavas 46') ; Lardez, Périsset, Berkely (Haelewyn 46'), Chatelin (Culver 66') ; Bilbault (c), Jaurena (Palis 46') ; Herrera (Garbino 84'), Lavogez (Jaurena 79'), Garbino (Dufour 46') ; Gomes (Gudmundsdóttir 46')
                                Banc : Snoeijs, Perea

                                2e match : Frankfurt (2-0)
                                Moorhouse (Chavas 46') ; Lardez (Haelewyn 76'), Périsset, Bekerly (Culver 46'), Chatelin (Perea 27') ; Palis (Jaurena 46'), Bilbault (cap.) ; Gudmundsdóttir (Herrera 46'), Lavogez (Cardia 76'), Dufour (Garbino 46') ; Gomes (Snoeijs 46')

                                3e match : Hoffenheim (0-0, tab 6-5)
                                Moorhouse ; Folkertsma, Périsset, Bekerly (Culver 79'), Lardez ; Herrera, Jaurena, Bilbault (c) (Palis 79'), Garbino (Gomes 61') ; Lavogez (Dufour 61') ; Snoeijs (Gudmundsdóttir 65'). Entr.: José Barcala
                                Banc : Chavas, Perea, Cardia, Haelewyn

                                August 18, 2021, 1:53 am

                                https://www.footofeminin.fr/UWCL-BOR...es_a17367.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  TSG 1899 Hoffenheim (ALL) 1 - 0 Valur Reykjavik (ISL)
                                  1-0 : Nicole Billa 57'
                                  FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 2 AC Milan (ITA)
                                  0-1 : Valentina Giacinti 33'
                                  1-1 : Naomi Mégroz 68'
                                  1-2 : Valentina Giacinti 82'

                                  Ferencvárosi TC (HON) 2 - 1 KKS Czarni Sosnowiec (POL)
                                  1-0 : Evelin Fenyvesi 17'
                                  1-1 : Patricia Fischerova 50'
                                  2-1 : Fanni Vágó 55'
                                  Dernière modification par Rem56, 19/08/2021, 03h08.
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    #UWCL - BORDEAUX s'est fait des frayeurs pour ses débuts

                                    Opposée au troisième du championnat tchèque, l'équipe bordelaise n'a jamais réussi à se mettre à l'abri et s'est fait une frayeur pendant l'espace de 80 secondes.


                                    Vanessa Gilles permet de se qualifier dans les arrêts de jeu (photo twitter fcgb)



                                    Après un mois et demi de préparation, les Bordelaises débutaient enfin leur première campagne européenne. Dans des conditions pluvieuses et venteuses sur le terrain hybride de Kristianstad, elles se retrouvaient face à un adversaire aussi novice, et composé quasiment exclusivement de joueuses tchèques. L'expérience était malgré tout bordelaise favori de cette opposition.

                                    Patrice Lair, moins de deux semaines après sa prise de fonction, alignait un onze sans surprise avec le retour de la médaillée olympique Vanessa Gilles. Les premières minutes confirmaient la plus grande aisance technique girondine mais les joueuses de Slovácko ne se laissaient pas impressionnées malgré un vent en leur défaveur.

                                    Une frappe contrée d'Herrera (4e), un autre de Snoeijs (9e), le bilan était bien maigre en ce début de match car Bordeaux n'arrivait pas à combiner et les rares tentatives n'étaient pas dangereuses. La première occasion réelle survenait sur un centre fort en retrait d'Herrera pour Jaurena. Sa reprise était repoussée à bout portant par la gardienne mais le ballon revenait dans l'axe sur Gomes. Elle croisait cependant trop sa frappe (18e) avant d'être remplacée trois minutes plus tard par Garbino. Périsset arrivait bien à accrocher le cadre mais sa tentative était trop écrasée (19e).

                                    Jaurena inscrit le premier but européen de Bordeaux


                                    Jaurena a trouvé la faille en premier (photo twitter fcgb)


                                    Il fallait mettre de l'application et ne pas se précipiter. Bordeaux s'approchait doucement jusqu'à un débordement de l'entrante Garbino à gauche avec un centre en retrait. Repoussé par la défense dans l'axe, le ballon arrivait sur Jaurena dont la frappe tendue de 20 m obligeait un arrêt en deux temps de la gardienne (32e). Une première occasion franche pour les Bordelaises. Continuant à encourager ses joueuses, Patrice Lair insistait aussi sur la manière : "Allez la qualité, la qualité".

                                    Cinq minutes après avoir eu sa chance, Jaurena ne manquait pas la suivante en s'appliquant pour placer le ballon hors de portée de la gardienne. Au départ, un long centre de Garbino pour Herrera. Une frappe renvoyée dans l'axe et la n°14 du gauche libérait son équipe (1-0, 37'). Ce but n'assommait pas pour autant l'équipe tchèque.

                                    80 secondes de frayeur


                                    Gilles s'impose au second poteau pour la balle de qualification (photo twitter fcgb)


                                    A la reprise, le match restait sur un faux rythme entrecoupé régulièrement par des joueuses adverses restant au sol après chaque duel. Le piège de toute évidence car en dehors d'une tête trop croisée de Gilles sur un corner de Périsset (71e), la défense du FC Slovácko n'était pas inquiétée. Une équipe adverse qui venait enfin dans le camp bordelais quelques minutes après la 80e minute obligeant pour la première fois du match les partenaires de Bilbault à défendre dans leur surface. C'est alors qu'un coup de massue arrivait. Sedláčková allongeait un long ballon en profondeur depuis sa moitié de terrain qui venait rebondir aux abords de la surface. Un manque de communication entre Gilles et Moorhouse et voilà le ballon rouler doucement vers le but girondin. L'intervention à la hâte de la gardienne ne suffisait pas. L'arbitre validait le but jugeant que le ballon avait franchi la ligne (1-1, 90+3'). Tout était à refaire.

                                    Dans un sursaut d'orgueil, Bordeaux allait réagir. Un coup franc obtenu près du rond central juste après le coup d'envoi. Périsset, comme elle sait le faire, délivrait un long ballon pour trouver la tête de Gilles près de l'angle opposé des 5,5m. La Canadienne sautait plus haut que Sedláčková pour croiser sa reprise de la tête (2-1, 90+5'). Quatre-vingt secondes s'étaient seulement écoulées depuis l'égalisation. Un but qui évitait de passer par la prolongation, trois jours avant de jouer Kristianstad pour une place au deuxième tour de qualification.

                                    Bordeaux devra cependant son niveau de jeu et se montrer plus dangereux en attaque samedi soir. La prestation de ce mercredi a montré que le départ de Khadija Shaw ne sera pas simple à combler. Pour autant, sur le plan mental, la réaction après l'égalisation va permettre de conforter le groupe dans sa capacité à répondre à la difficulté. Une groupe solidaire dont Patrice Lair vantait les mérites dès le premier entraînement le 7 août dernier.


                                    Réaction

                                    Charlotte Bilbault :
                                    "On va retenir la victoire. Il y a beaucoup de choses à améliorer. La deuxième mi-temps a été meilleure dans la possession du ballon mais on a eu un manque d'efficacité. Comme disait le coach, devant le but, on doit être plus tueuse, avoir la rage, même dans tous les compartiments du jeu. On doit gagner ce match avec 3 à 4-0 et avoir un score net pour montrer la différence entre ces deux équipes."


                                    Ligue des Champions - Voie des Ligues - Premier tour - Groupe 2 - Demi-finale
                                    Mercredi 18 août 2021
                                    - 20h00
                                    FC GIRONDINS DE BORDEAUX - 1. FC SLOVÁCKO (RTC) : 2-1 (1-0)
                                    Kristianstad (Kristianstads Fotbollsarena)
                                    Temps pluvieux et venteux (14°C) - Terrain hybride bon
                                    Spectateurs : 60
                                    Arbitres : Viki De Cremer (Belgique) assistée de Joline Delcrois (Belgique) et Vjolca Izeiri (Macédoine du Nord). 4e arbitre : Irena Velevačkoska (Macédoine du Nord)

                                    Buts :
                                    1-0 Inès JAURENA 37'
                                    (Sur un long centre venu de la gauche de Garbino pour trouver Herrera au second poteau, cette dernière reprend mais sa frappe est renvoyée dans l'axe. Jaurena ouvre son pied gauche et du plat du pied de 9 m place le ballon au sol sur la droite de la gardienne)
                                    1-1 Anna MOORHOUSE 90+3' c.s.c. (Sedláčková depuis le côté droit à 60 m du but allonge un long ballon qui arrive après un rebond sur Gilles à l'entrée de sa surface. Elle joue en retrait de la tête vers sa gardienne mais Moorhouse avancée est prise à contre-pied et tente un retour vers son but pour arrêter le ballon mais sa glissade au sol accompagne le ballon juste derrière le but sous la pression de Polášková)
                                    2-1 Vanessa GILLES 90+4' (Coup franc à 40 m, près du rond central, joué par Périsset qui trouve la tête de Gilles côté gauche de la surface près de l'angle des 5,5m. Elle croise sa reprise de la tête en prenant le dessus sur Sedláčková)

                                    Avertissement : Natálie Valášková 34' pour Slovácko

                                    Bordeaux : 1-Anna Moorhouse ; 23-Andréa Lardez, 4-Vanessa Gilles, 13-Malia Berkely, 17-Eve Périsset ; 6-Charlotte Bilbault (cap.), 14-Inès Jaurena ; 7-Melissa Herrera, 10-Claire Lavogez (21-Ella Palis 67'), 9-Mélissa Gomes (15-Maëlle Garbino 21') ; 25-Katja Snoeijs (2-Svava Rós Gudmundsdóttir 80'). Entr.: Patrice Lair
                                    Non utilisées : 16-Mylène Chavas, 8-Sisca Folkertsma, 12-Mickaëlla Cardia, 24-Marine Perea, 28-Paige Culver, 29-Julie Dufour, 33-Marion Haelewyn
                                    Slovácko : 1-Barbora Růžičková ; 4-Natálie Valášková (3-Nikola Sedláčková 43'), 13-Lucie Jelínková, 5-Markéta Klímová, 17-Kristýna Janků ; 20-Tamara Morávková (9-Alena Pěčková 78'), 23-Andrea Holá (21-Kristýna Příkaská 77'), 8-Eliška Janíková (cap.) (18-Denisa Jonášová 58'), 2-Aneta Polášková (7-Klára Waltrová 78') ; 15-Jana Žufánková, 26-Michaela Dubcová. Entr.: Petr Bláha
                                    Non utilisées : 30-Nikola Fojtíková, 40-Karolína Škrabalová, 10-Laura Bieliková, 11-Kateřina Furiková, 14-Johana Tomečková, 16-Tereza Molková



                                    Jeudi 19 Août 2021
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/UWCL-BOR...ts_a17369.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Breiðablik Kópavogur (ISL) 7 - 0 Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR)
                                      1-0 : Selma Sól Magnúsdóttir 28'
                                      2-0 : Karitas Tómasdóttir 33'
                                      3-0 : Tiffany Janea Mccarthy 36'
                                      4-0 : Agla Maria Albertsdottir 45'
                                      5-0 : Karitas Tómasdóttir 45'+1
                                      6-0 : Agla Maria Albertsdottir 58' (SP)
                                      7-0 : Selma Sól Magnúsdóttir 90'+3

                                      FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) 5 - 1 FC NSA Sofia (BUL)
                                      1-0 : Yuliia Shevchuk 11'
                                      1-1 : Yuliana Aleksandrova 29'
                                      2-1 : Lyubov Shmatko 52'
                                      3-1 : Olha Ovdiychuk 61'
                                      4-1 : Olha Boychenko 84'
                                      5-1 : Iryna Kochnyeva 87'

                                      Glasgow City FC (ÉCO) 3 - 0 Birkirkara FC (MAL)
                                      1-0 : Clare Shine 3'
                                      2-0 : Priscilla Chinchilla 15'
                                      3-0 : Vital Kats 43'

                                      ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) 0 - 1 Racing FC Union Luxembourg (LUX)
                                      0-1 : Precellia Rinaldi 66'
                                      ŽFK Spartak Subotica (SER) 5 - 2 Peamount United FC (IRL)
                                      1-0 : Tijana Filipović 9'
                                      2-0 : Tijana Filipović 41'
                                      3-0 : Tijana Filipović 45'
                                      4-0 : Tijana Filipović 54'
                                      5-0 : Alice Kusi 62'
                                      5-1 : Aine O'Gorman 72'
                                      5-2 : Eleanor Ryan-Doyle 89'

                                      FC Minsk (BLR) 1 - 2 Rosenborg BK Kvinner (NOR)
                                      0-1 : Julie Blakstad 29'
                                      1-1 : Armisa Kuć 38'
                                      1-2 : Lisa-Marie Utland 75'

                                      Arsenal WFC (ANG) 4 - 0 FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ)
                                      1-0 : Mana Iwabuchi 14'
                                      2-0 : Kim Little 18' (SP)
                                      3-0 : Bethany Mead 65'
                                      4-0 : Nikita Parris 75'

                                      Servette FC Chênois Féminin (SUI) 1 - 0 Glentoran Belfast United (IRN)
                                      1-0 : Jade Boho Sayo 2'
                                      Brøndby IF (DAN) 0 - 1 Kristianstads DFF (SUÈ)
                                      0-1 : Alice Nilsson 32'
                                      RSC Anderlecht (BEL) 3 - 0 FC Hayasa (ARM)
                                      1-0 : Ştefania Vătafu 57'
                                      2-0 : Charlotte Tison 63'
                                      3-0 : Tessa Wullaert 78'

                                      Juventus FC (ITA) 12 - 0 ŽFK Kamenica Sasa (MDN)
                                      1-0 : Arianna Caruso 3'
                                      2-0 : Arianna Caruso 12'
                                      3-0 : Martina Rosucci 18'
                                      4-0 : Cristiana Girelli 45'+2
                                      5-0 : Barbara Bonansea 51'
                                      6-0 : Cristiana Girelli 56'
                                      7-0 : Annahita Zamanian 59'
                                      8-0 : Andrea Stašková 64'
                                      9-0 : Arianna Caruso 76'
                                      10-0 : Andrea Stašková 84'
                                      11-0 : Andrea Stašková 90'
                                      12-0 : Agnese Bonfantini 90'+2

                                      FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 4 - 0 ŠK Slovan Bratislava (SVQ)
                                      Dominica Rezeková (SLB) 10'
                                      1-0 : Racheal Kundananji 26'
                                      2-0 : Racheal Kundananji 62'
                                      3-0 : Kennedy Mae Rose 77'
                                      4-0 : Prisca Chilufya 83'

                                      Vålerenga Fotball Damer (NOR) 5 - 0 KFF Mitrovica (KOS)
                                      1-0 : Janni Thomsen 29'
                                      2-0 : Janni Thomsen 58'
                                      3-0 : Elise Hove Thorsnes 76'
                                      4-0 : Elise Hove Thorsnes 88'
                                      5-0 : Elise Hove Thorsnes 90'+3

                                      PAOK Salonique FC (GRÈ) 6 - 0 Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)
                                      1-0 : Olga Baxevanou 3'
                                      2-0 : Antigoni Papadopoulou 17'
                                      3-0 : Maria Mitkou 38'
                                      4-0 : Esse Akida 51'
                                      5-0 : Esse Akida 89'
                                      6-0 : Esse Akida 90'+3

                                      Apollon Limassol LFC (CHY) 2 - 0 a.p. FC Dinamo Minsk (BLR)
                                      Anastasiya Linnik (DIM) 95'
                                      1-0 : Krystyna Freda 99'
                                      2-0 : Patrícia Hmírová 105' (SP)

                                      Gintra Universitetas (LIT) 2 - 0 FC Flora Tallinn (EST)
                                      1-0 : Jessica Ayers 45'
                                      2-0 : Madison Gibson 60'

                                      ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) 6 - 1 FK Rīgas Futbola Skola (LET)
                                      1-0 : Kaja Korošec 9'
                                      2-0 : Špela Kolbl 11'
                                      3-0 : Sara Makovec 41'
                                      3-1 : Ieva Krasnova 45'+6
                                      4-1 : Sara Makovec 61'
                                      5-1 : Živa Rakovec 82'
                                      6-1 : Špela Rozmarič 85'

                                      SL Benfica (POR) 4 - 0 MS Kiryat Gat (ISR)
                                      1-0 : Ana Vitória 52' (SP)
                                      2-0 : Ana Vitória 55'
                                      3-0 : Valéria Silva 69'
                                      4-0 : Francisca Nazareth 85'

                                      Levante UD (ESP) 2 - 1 Celtic FCW (ÉCO)
                                      1-0 : Sandie Rose Toletti 37'
                                      2-0 : Alba Maria Redondo Ferrer 51'
                                      2-1 : Caitlin Mary Hayes 64'

                                      PSV Eindhoven (PBS) 3 - 1 ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)
                                      0-1 : Anna Belomyttseva 4'
                                      1-1 : Esmee Brugts 6'
                                      2-1 : Maruschka Waldus 66'
                                      3-1 : Amalie Thestrup 90'+5

                                      FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) 0 - 4 Åland United (FIN)
                                      0-1 : Mariana Pereira Jaleca 21'
                                      0-2 : Mariana Pereira Jaleca 45'
                                      0-3 : Anna Westerlund 51'
                                      0-4 : Cassandra Korhonen 56'

                                      FC Twente (PBS) 9 - 0 FC Nike Tbilissi (GEO)
                                      1-0 : Anna-Lena Stolze 13'
                                      2-0 : Fenna Kalma 18'
                                      3-0 : Fenna Kalma 39'
                                      4-0 : Fenna Kalma 44'
                                      5-0 : Fenna Kalma 45'+1
                                      6-0 : Caitlin Johanna Philomena Dijkstra 53'
                                      7-0 : Renate Jansen 67'
                                      8-0 : Lot Annemarie De Keijzer 76'
                                      9-0 : Wieke Hendrikje Maria Kaptein 84'

                                      FC Girondins de Bordeaux (FRA) 2 - 1 1. FC Slovácko (RTC)
                                      1-0 : Ines Jaurena 37'
                                      1-1 : Anna Victoria Moorhouse 90'+3 (CSC)
                                      2-1 : Vanessa Gilles 90'+4

                                      ŽNK Osijek (CRO) 5 - 0 ŽFK Breznica Pljevlja (MTG)
                                      1-0 : Kristina Nevrkla 7'
                                      2-0 : Anela Lubina 27'
                                      3-0 : Maja Joščak 53'
                                      4-0 : Klara Kovačević 84'
                                      5-0 : Lorena Balić 89'

                                      SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 7 - 0 Beşiktaş JK (TUR)
                                      1-0 : Mateja Zver 9'
                                      2-0 : Stefanie Enzinger 16'
                                      3-0 : Stefanie Enzinger 18'
                                      4-0 : Stefanie Enzinger 26'
                                      5-0 : Melanie Brunnthaler 45'+3
                                      6-0 : Mária Mikolajová 60'
                                      7-0 : Mária Mikolajová 66'

                                      CSKA Moscou (RUS) 4 - 1 a.p. Swansea City AFC (PDG)
                                      1-0 : Nevena Damjanović 89'
                                      1-1 : Chloe Chivers 90'+1
                                      2-1 : Nadezhda Smirnova 91'
                                      3-1 : Nadezhda Smirnova 110'
                                      4-1 : Margarita Chernomyrdina 112'
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Premier tour de qualification - Demi-finales

                                        Voie des champions

                                        Ferencvárosi TC (HON) 2 - 1 KKS Czarni Sosnowiec (POL)

                                        Breiðablik Kópavogur (ISL) 7 - 0 Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR)

                                        FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) 5 - 1 FC NSA Sofia (BUL)

                                        Glasgow City FC (ÉCO) 3 - 0 Birkirkara FC (MAL)

                                        ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) 0 - 1 Racing FC Union Luxembourg (LUX)

                                        ŽFK Spartak Subotica (SER) 5 - 2 Peamount United FC (IRL)

                                        Servette FC Chênois Féminin (SUI) 1 - 0 Glentoran Belfast United (IRN)

                                        RSC Anderlecht (BEL) 3 - 0 FC Hayasa (ARM)

                                        Juventus FC (ITA) 12 - 0 ŽFK Kamenica Sasa (MDN)

                                        FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 4 - 0 ŠK Slovan Bratislava (SVQ)

                                        Vålerenga Fotball Damer (NOR) 5 - 0 KFF Mitrovica (KOS)

                                        PAOK Salonique FC (GRÈ) 6 - 0 Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)

                                        Apollon Limassol LFC (CHY) 2 - 0 a.p. FC Dinamo Minsk (BLR)

                                        Gintra Universitetas (LIT) 2 - 0 FC Flora Tallinn (EST)

                                        ŽNK Pomurje Beltinci (SVN) 6 - 1 FK Rīgas Futbola Skola (LET)

                                        SL Benfica (POR) 4 - 0 MS Kiryat Gat (ISR)

                                        FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) 0 - 4 Åland United (FIN)

                                        FC Twente (PBS) 9 - 0 FC Nike Tbilissi (GEO)

                                        ŽNK Osijek (CRO) 5 - 0 ŽFK Breznica Pljevlja (MTG)

                                        SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 7 - 0 Beşiktaş JK (TUR)

                                        CSKA Moscou (RUS) 4 - 1 a.p. Swansea City AFC (PDG)


                                        Voie de la ligue

                                        TSG 1899 Hoffenheim (ALL) 1 - 0 Valur Reykjavik (ISL)

                                        FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 2 AC Milan (ITA)

                                        FC Minsk (BLR) 1 - 2 Rosenborg BK Kvinner (NOR)

                                        Arsenal WFC (ANG) 4 - 0 FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ)

                                        Brøndby IF (DAN) 0 - 1 Kristianstads DFF (SUÈ)

                                        Levante UD (ESP) 2 - 1 Celtic FCW (ÉCO)

                                        PSV Eindhoven (PBS) 3 - 1 ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)

                                        FC Girondins de Bordeaux (FRA) 2 - 1 1. FC Slovácko (RTC)
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Premier tour de qualification - Finales

                                          Matchs les 20 et 21 août 2021


                                          Voie des champions

                                          Gintra Universitetas (LIT) - Breiðablik Kópavogur (ISL)

                                          FC BIIK-Kazygurt (KAZ) - Glasgow City FC (ÉCO)

                                          RSC Anderlecht (BEL) - ŽNK Osijek (CRO)

                                          SL Benfica (POR) - Racing FC Union Luxembourg (LUX)

                                          Servette FC Chênois Féminin (SUI) - Åland United (FIN)

                                          Apollon Limassol LFC (CHY) - CSKA Moscou (RUS)

                                          Vålerenga Fotball Damer (NOR) - PAOK Salonique FC (GRÈ)

                                          SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) - Juventus FC (ITA)

                                          FC Twente (PBS) - ŽFK Spartak Subotica (SER)

                                          FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) - ŽNK Pomurje Beltinci (SVN)

                                          KF Vllaznia Shkodër (ALB) - Ferencvárosi TC (HON)


                                          Voie de la ligue

                                          TSG 1899 Hoffenheim (ALL) - AC Milan (ITA)

                                          FC Girondins de Bordeaux (FRA) - Kristianstads DFF (SUÈ)

                                          Levante UD (ESP) - Rosenborg BK Kvinner (NOR)

                                          ​ Arsenal WFC (ANG) - PSV Eindhoven (PBS)



                                          Troisièmes places

                                          Voie des champions

                                          Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR) - FC Flora Tallinn (EST)

                                          ŠK Slovan Bratislava (SVQ) - Birkirkara FC (MAL)

                                          ŽFK Breznica Pljevlja (MTG) - FC Hayasa (ARM)

                                          ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) - MS Kiryat Gat (ISR)

                                          FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) - Glentoran Belfast United (IRN)

                                          FC Dinamo Minsk (BLR) - Swansea City AFC (PDG)

                                          KFF Mitrovica (KOS) - Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)

                                          Beşiktaş JK (TUR) - ŽFK Kamenica Sasa (MDN)

                                          Peamount United FC (IRL) - FC Nike Tbilissi (GEO)

                                          FC NSA Sofia (BUL) - FK Rīgas Futbola Skola (LET)


                                          Voie de la ligue

                                          FC Zürich Frauen (SUI) - Valur Reykjavik (ISL)

                                          Brøndby IF (DAN) - 1. FC Slovácko (RTC)

                                          ​FC Minsk (BLR) - Celtic FCW (ÉCO)

                                          FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ) - ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            FC Zürich Frauen (SUI) 1 - 3 Valur Reykjavik (ISL)
                                            0-1 : Fanndís Fridriksdóttir 32'
                                            0-2 : Cyera Hintzen 51'
                                            0-3 : Cyera Hintzen 53'
                                            1-3 : Julia Stierli 59'

                                            KF Vllaznia Shkodër (ALB) 0 - 0 a.p., 3 t.a.b. à 1 Ferencvárosi TC (HON)
                                            Tirs au but :
                                            0-0 : Fanni Vágó
                                            1-0 : Lucie Gjini
                                            1-1 : Evelin Mosdóczi
                                            2-1 : Ezmiralda Franja
                                            2-1 : Sára Pusztai
                                            3-1 : Gresa Berisha
                                            3-1 : Viktória Szabó

                                            TSG 1899 Hoffenheim (ALL) 2 - 0 AC Milan (ITA)
                                            1-0 : Jule Brand 36'
                                            2-0 : Isabella Hartig 59'
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Ligue des Champions - Il y a 20 ans, le TOULOUSE FC échouait de peu face au futur champion européen (épisode 4/4)

                                              Dernier épisode rétrospectif de la première campagne européenne d'un club français il y a 20 ans. Après avoir sorti Arsenal, Toulouse rencontrait les redoutables joueuses de Frankfurt. Une courte défaite à l'aller, et un match nul sur le sol allemand ont mis fin au rêve de finale alors que Frankfurt a gagné le trophée ensuite face à Umeå (2-0)




                                              Les Toulousaines auront tout donné face à Frankfurt aux Sept-Deniers. Mais leur abnégation n'aura pas été suffisante pour venir à bout d'une solide formation allemande, dont l'ossature n'est autre que celle de l'équipe nationale.

                                              Les premières minutes résumaient assez bien ce qu'allait être l'essentiel de la rencontre. La puissance athlétique des visiteuses posait de gros problèmes aux Toulousaines qui peinaient dans les duels. Sans deux bonnes interventions de Sabrina Viguier, qui contrait notamment un tir en pivot de la géante Prinz, les protégées de Monika Staab auraient ouvert le score. Cela n'affolait pas les Violettes, qui se battaient sur tous les ballons, à l'image de Marie-Ange Kramo, dont l'activité aura fait forte impression.

                                              Et c'est sur leur première incursion dans le camp adverse que le TFC trouvait l'ouverture. Kramo décalait Mélanie Briche, dont le centre-tir était à peine déviée par la gardienne adverse dans les pieds de Sandrine Rouquet. L'attaquante poussait le ballon dans les buts vides, du plat du pied (1-0, 9'). La réaction allemande ne tardait pas, et Prinz, qui faisait la différence dès qu'elle touchait le ballon, adressait un centre en retrait au cœur de la surface qui ne trouvait pas preneur.

                                              Malgré deux opportunités, par Rouquet à chaque fois, les Toulousaines souffraient et passaient le plus clair de leur temps à courir après le ballon. Dès lors, l'égalisation allemande paraissait méritée. Mais on pourra regretter qu'elle survienne sur une faute d'inattention de la défense du TFC. Un coup franc au milieu du terrain était joué rapidement par Lingor, qui trouvait Meier. La numéro 15 ne manquait pas son face à face en expédiant le ballon dans le petit filet (1-1, 35'). La mi-temps était atteinte sur ce score de parité.

                                              Tout était possible à ce moment là, mais on craignait que les Toulousaines ne paient tôt ou tard la débauche d'énergie consentie dans les 45 premières minutes.

                                              La joie ne durera que 26 minutes
                                              Et c'est malheureusement ce qui arriva, car excepté un tir de Sandrine Rouquet des 20 mètres, détournée du bout des gants par Wissink, les locales ne se montraient pas dangereuses. Les Allemandes monopolisaient le ballon et c'est finalement en toute logique qu'elles doublaient la mise. Un ballon mal dégagé sur un corner aboutissait dans les pieds de Jones, qui marquait de près (1-2, 61'). La fin de match était difficile pour les filles du TFC, qui évitaient de prendre un troisième but en jouant bien le hors-jeu. L'espoir demeure en vue du match retour.



                                              Dimanche 14 avril 2002 - 15h00
                                              Toulouse FC - 1.FFC Frankfurt : 1-2 (1-1)
                                              Toulouse (Stade des Sept Deniers)
                                              Spectateurs : 2 842
                                              Arbitres : Ingrid Jonsson (SUE) assistée de Marie-Louise Svanström (SUE) et Helen Caro (SUE). 4e arbitre : Karine Vives Solana (FRA)
                                              But pour Toulouse : Sandrine ROUQUET 9'
                                              Buts pour Frankfurt : Jennifer MEIER 35', Steffi JONES 61'

                                              Avertissement : Sabrina Viguier 77' pour Toulouse

                                              Toulouse : 1-Céline Marty ; 13-Adeline Boyer, 5-Elodie Woock, 4-Sabrina Viguier, 18-Audrey Monicolle ; 8-Marie-Ange Kramo, 17-Gaëlle Maugeais, 7-Céline Bonnet © (2-Myriam Saïdi 84'), 10-Karine Pavailler (25-Sabrina Labiod 69') ; 9-Mélanie Briche (22-Lilas Traïkia 63'), 11-Sandrine Rouquet. Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                                              Non utilisées : 16-Géraldine Marty (G), 12-Marie Cizac, 15-Aurélie Samptiaux, 19-Christelle Caillard
                                              Frankfurt : 1-Marleen Wissink ; 3-Louise Hansen, 22-Steffi Jones, 5-Claudia Klein (2-Sandra Minnert 58'), 8-Tina Wunderlich ; 4-Nia Künzer ©, 10-Renate Lingor, 7-Pia Wunderlich, 11-Katrin Kliehm ; 15-Jennifer Meier (17-Judith Affeld 85'), 9-Birgit Prinz. Entr.: Monika Staab
                                              Non utilisées : 21-Ursula Holl (G), 13-Mira Krummenauer, 18-Christine Vollerthun, 20-Jutta Nardenbach, 12-Bianca Rech


                                              Un nul insuffisant



                                              Les Toulousaines regretteront longtemps les deux buts encaissés à l'aller, aux Sept-Deniers, contre Frankfurt. Car le match nul réalisé en Allemagne montre que les deux équipes n'étaient pas si éloignées que ça l'une de l'autre. Certes, les Violettes ont été bien prises à la gorge, en début de match, par les offensives allemandes au Stadion am Brentanobad. C'est d'abord Jones qui envoyait un tir rasant au dessus de la barre transversale, puis Lingor qui récidivait deux minutes plus tard avant que Céline Marty ne détourne du poing devant l'avant-centre. Mais une tête de Sandrine Rouquet dans les six mètres adverses sonnait le réveil des Toulousaines au bout d'un quart d'heure de jeu.

                                              La partie s'équilibrait. Le pressing était allemand. Elodie Woock et Sabrina Viguier sauvaient la baraque à plusieurs reprises, aux 19e, 24e et 32e minutes. Mais les Toulousaines étaient de plus en plus vives en contre-attaque. Pavailler du droit à la 22e minute, Sandrine Rouquet du gauche à la 36e et Gaëlle Blouin de la tête à la 43e minute prouvaient que tout était possible. Sur le banc, Jean-Pierre Bonnet y croyait. A quelques secondes de la mi-temps, une tête de Jones en pleine lucarne était fort justement refusée pour un hors-jeu. Un signe pense-t-il, d'autant plus que les Toulousaines entamaient la deuxième mi-temps avec un vent favorable !

                                              A la 51e minute, à un bon tir de Pia Wunderlich capté par Céline Marty, répondit trois minutes plus tard un missile signé Gaëlle Blouin. Mais un deuxième but de Francfort refusé à la 56e pour une charge illicite sur la gardienne illustrait malgré tout la maîtrise allemande sur le jeu. Marie-Ange Kramo avait beau courir dans tous les coins et mettre le feu à quarante mètres du bonheur à chaque fois qu'elle prenait le ballon, rien n'y faisait. Pas même les deux bons tirs de Sandrine Rouquet aux 66e et 84e minutes. Frankfurt se contentait de poser le jeu. Les Toulousaines n'y croyaient plus. Un dernier tir de Karine Pavailler à la 90e minute ne changeait rien au résultat final.

                                              Elles rentraient tête basse dans les vestiaires, déçues d'être passé à côté d'une première finale européenne. Elles se sont bien battues mais ont aussi perdu trop de ballons. Il a manqué ce petit quelque chose qui fait la différence au très haut niveau. Ce n'est que partie remise.

                                              Réactions
                                              Marie Ange Kramo :
                                              « Sur ce match, elles ont été meilleures. J'ai tout donné pour ne pas avoir de regrets. Mais je crois que là où on a perdu le match, c'est à l'aller. »
                                              Jean-Pierre Bonnet, entraîneur : « On peut avoir quelques petits regrets, même si c'est la meilleure équipe qui s'est qualifiée. De notre côté, l'envie y était. Sur l'ensemble des deux matchs, on a montré quelque chose de très grand dans la mesure où on avait en face la moitié de l'équipe nationale d'Allemagne et vraisemblablement le premier vainqueur de la coupe d'Europe des clubs. Il nous a manqué l'habitude de ces matchs à haute intensité. »
                                              Monika Staab, entraîneur de Francfort : « Pour nous, le match nul était suffisant, mais on regrette de ne pas avoir gagné devant notre public. Les Toulousaines ont été très bonnes à un contre un. Elles n'abandonnent jamais et nous ont causé des problèmes. »
                                              Nia Künzer, capitaine de Francfort : « On était supérieures et on aurait pu marquer. Mais on est contentes d'être en finale. On est tombé contre des Toulousaines accrocheuses. Ce n'est pas pour rien qu'elles ont réussi le match nul chez nous. »

                                              Dimanche 28 avril 2002 - 14h00
                                              1.FFC Frankfurt - Toulouse FC : 0-0
                                              Frankfurt (Stadion am Brentanobad)
                                              Spectateurs : 3 700
                                              Arbitres : Wendy Toms (ANG) assistée de Janie Frampton (ANG) et Amy Rayner (ANG). 4e arbitre : Elke Günthner (ALL)
                                              Avertissements : Gaëlle Blouin 22', Marie-Ange Kramo 34', Sabrina Viguier 70' pour Toulouse

                                              Frankfurt : 1-Marleen Wissink ; 8-Tina Wunderlich, 22-Steffi Jones, 20-Jutta Nardenbach ; 11-Katrin Kliehm (2-Sandra Minnert 46'), 4-Nia Künzer ©, 10-Renate Lingor, 3-Louise Hansen, 7-Pia Wunderlich ; 9-Birgit Prinz, 15-Jennifer Meier (17-Judith Affeld 83'). Entr.: Monika Staab
                                              Non utilisées : 21-Ursula Holl (G), 12-Bianca Rech, 13-Mira Krummenauer, 18-Christine Vollerthun
                                              Toulouse : 1-Céline Marty ; 4-Sabrina Viguier, 5-Elodie Woock, 13-Adeline Boyer ; 6-Gaëlle Blouin, 7-Céline Bonnet © (25-Sabrina Labiod 78'), 8-Marie-Ange Kramo, 10-Karine Pavailler, 17-Gaëlle Maugeais (22-Lilas Traïkia 62'), 18-Audrey Monicolle ; 11-Sandrine Rouquet. Entr.: Jean-Pierre Bonnet
                                              Non utilisées : 16-Géraldine Marty (G), 2-Myriam Saidi, 9-Mélanie Briche, 15-Aurélie Samptiaux, 19-Christelle Caillard

                                              August 21, 2021, 2:04 am

                                              https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...-4_a17364.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                #UWCL - BORDEAUX réussit son épreuve suédoise et passe la seconde

                                                Les Bordelaises ont passé ce premier tour et s'offrent un second tour en aller/retour qui leur permettra de jouer pour la première fois à domicile en coupe d'Europe.


                                                Katja Snoeijs a donné un peu d'air à son équipe avant la pause (photo FCGB)



                                                Après sa qualification décrochée par un seul but d'écart face à Slovackó, les Bordelaises montaient d'un cran dans l'adversité face à Kristianstad. Le club suédois venait de sortir de son côté un habité de la scène européenne, Brøndby (1-0) mercredi dernier.

                                                En conférence de presse, Patrice Lair avait insisté la volonté d'aller de l'avant, produire du jeu, et surtout d'être efficace. Dans ce domaine, les Girondines avaient pêché, sans pouvoir se mettre à l'abri devant le club tchèque.

                                                Si le premier corner suédois était difficilement écarté par la défense bordelaise, c'est de l'autre côté du terrain que la suite se jouait. Une première tentative de Snoeijs trouvait le petit filet extérieur (5e). Puis, c'est Jaurena qui glissait le ballon dans l'intervalle à gauche pour Lavogez. Son centre était reprise par Herrera qui coupait au premier poteau. La gardienne sortait en corner (8e). L'action du premier but se préparait du même côté avec cette fois-ci, Snoeijs qui trouvait Herrera. La Costaricaine mettait le pied en opposition pour placer le ballon au premier poteau (1-0, 9').

                                                Un relâchement coupable après le but de Gilles


                                                Melissa Herrera a mis en difficulté la défense suédoise impliquée sur deux buts


                                                Bordeaux commençait alors à reculer face à remonter des lignes suédoise. Sur une tentative de l'extérieur de la surface de Summanen, il fallait une belle détente de Moorhouse pour aller chercher le ballon au ras de son poteau droit (15e). L'efficacité était bordelaise profitant d'un corner de Garbino et du jeu de tête de Gilles qui marquait à nouveau (2-0, 20').

                                                Mais cet avantage de but entraînait un relâchement dont allait profiter les Suédoises pour se relancer. Une longue ballon de Jónsdóttir surprenait la défense bordelaise et Carlsson déviait le ballon que semblait dévier Berkely dans son but (2-1, 26'). Deux minutes après Jónsdóttir réalisait une action à droite rentrait dans la surface et tentait une frappe en angle fermé sortie en corner (28e).

                                                Le but de Snoeijs a permis de gérer le second acte


                                                Katja Snoeijs (photo fcgb)


                                                Patrice Lair décidait avant la pause de faire entrer Palis à la place de Berkely, repositionnant l'habituelle milieu en arrière droite et Périsset en charnière centrale avec Gilles. Un changement qui semblait stabiliser la défense. Les Bordelaises se redonnaient un peu avant le retour aux vestiaires. Un bon travail de sape d'Herrera, la pression de Jaurena et une erreur de Carlsson qui remettait le ballon en retrait dans l'axe, intercepté par Snoeijs. L'habile attaquante bordelaise ne tremblait pas en rentrant dans la surface pour trouver le petit filet opposé (3-1, 42').

                                                C'est un second acte totalement différent qui se déroulait. Les deux équipes se neutralisaient, Bordeaux résistant au défi physique , ne laissant pas d'espaces à ses adversaires. Si quelques corners étaient concédés, un seul fut réellement dangereux avec un ballon (77e). Ce n'est que dans les dix dernières minutes que le danger s'approcha. Une première tête dégagé devant le but (84e), puis une tentative plongeante d'Åsland bloquée par Moorhouse (84e). Périsset n'assurait ensuite pas une passe en retrait heureusement mal exploitée (85e). Durant les dernières minutes, les joueuses de Patrice Lair temporisaient cet avantage


                                                Ligue des Champions - Voie des Ligues - Premier tour - Groupe 2 - Finale
                                                Samedi 21 août 2021
                                                - 20h00
                                                FC GIRONDINS DE BORDEAUX - KRISTIANSTADS DFF (SUE) : 3-1 (3-1)
                                                Kristianstad (Kristianstads Fotbollsarena)
                                                Temps dégagé (15°C) - Terrain hybride bon
                                                Spectateurs : 500 environ
                                                Arbitres : Jelena Cvetković (Serbie) assistée de Ivana Jovanović (Serbie) et Joline Delcrois (Belgique). 4e arbitre : Viki De Cremer (Belgique)

                                                Buts :
                                                1-0 Melissa HERRERA 9'
                                                (Snoeijs déborde sur le côté gauche et effectue un centre aérien repris du gauche par Herrera qui place le ballon au premier poteau)
                                                2-0 Vanessa GILLES 20' (Corner tiré côté droit par Garbino qui trouve Gilles au second poteau à 11 m du but. Elle va loger le ballon dans la lucarne opposée)
                                                2-1 Mia CARLSSON 26' (Jónsdóttir joue une longue touche depuis le côté gauche qui retombe à l'angle des 5,5m prolongé d'une tête renversée par Carlsson puis dévié par Berkely au premier poteau)
                                                3-1 Katja SNOEIJS 42' (Bon pressing de Jaurena à 30 m du but adverse, le ballon est remis en retrait par la défenseure sur Snoeijs qui s'avance côté gauche de la surface et place de 12 m une frappe croisée du gauche dans le petit filet opposé)

                                                Avertissements : Ella Palis 39', Charlotte Bilbault 80' pour Bordeaux ; Amanda Edgren 27', Alice Nilsson 45+1', Therese Åsland 90+3' pour Kristianstads

                                                Bordeaux : 1-Anna Moorhouse ; 23-Andréa Lardez, 4-Vanessa Gilles, 13-Malia Berkely (21-Ella Palis 38'), 17-Eve Périsset ; 6-Charlotte Bilbault (cap.), 14-Inès Jaurena ; 7-Melissa Herrera, 10-Claire Lavogez, 15-Maëlle Garbino (29-Julie Dufour 66') ; 25-Katja Snoeijs (9-Mélissa Gomes 87'). Entr.: Patrice Lair
                                                Non utilisées : 16-Mylène Chavas, 2-Svava Rós Gudmundsdóttir, 8-Sisca Folkertsma, 12-Mickaëlla Cardia, 24-Marine Perea, 28-Paige Culver, 33-Marion Haelewyn
                                                Kristianstads : 1-Brett Maron ; 9-Josefine Rybrink (cap.), 2-Sif Atladóttir, 20-Mia Carlsson ; 6-Amanda Edgren, 7-Therese Åsland, 25-Eveliina Summanen, 8-Alice Nilsson, 27-Josefin Harrysson (10-Anna Welin 66') ; 23-Sveindís Jane Jónsdóttir, 18-Jutta Rantala. Entr.: Elísabet Gunnarsdóttir
                                                Non utilisées : 33-Moa Olsson, 5-Elin Sjöström, 12-Kajsa Törnkvist, 13-Emma Petrovic, 14-Tilda Persson, 15-Miranda Nild, 22-Maja Bodin, 29-Evelina Duljan





                                                Dimanche 22 Août 2021
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/UWCL-BOR...de_a17375.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Klaksvíkar Ítrottarfelag (FÉR) 0 - 1 FC Flora Tallinn (EST)
                                                  0-1 : Getter Saar 21'
                                                  FC NSA Sofia (BUL) 2 - 1 FK Rīgas Futbola Skola (LET)
                                                  1-0 : Ivana Naydenova 48'
                                                  2-0 : Aleksandra Yaneva 58'
                                                  2-1 : Anastasija Poļuhoviča 72'

                                                  ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) 1 - 1 a.p., 4 t.a.b. à 2 MS Kiryat Gat (ISR)
                                                  1-0 : Alisa Spahić 11'
                                                  1-1 : Yarden Malka Ozel 63'


                                                  Tirs au but :
                                                  1-0 : Marija Ana Milinković
                                                  1-1 : Ana Carolina Bruniera Arruba
                                                  2-1 : Amira Spahić
                                                  2-1 : Nichol Rantissi
                                                  3-1 : Alma Kamerić
                                                  3-1 : Opal Sofer
                                                  3-1 : Amela Kršo

                                                  3-2 : Peace Ewomazino Efih
                                                  4-2 : Alisa Spahić

                                                  Peamount United FC (IRL) Annulé FC Nike Tbilissi (GEO)
                                                  FC Minsk (BLR) 3 - 2 a.p. Celtic FCW (ÉCO)
                                                  1-0 : Selma Kapetanovic 18'
                                                  1-1 : Rachel Donaldson 37'
                                                  2-1 : Armisa Kuć 91'
                                                  3-1 : Armisa Kuć 111'
                                                  3-2 : Caitlin Mary Hayes 118'

                                                  FK Okzhetpes Kokshetau (KAZ) 0 - 4 ZFK Lokomotiv Moscou (RUS)
                                                  0-1 : Kristina Mashkova 18'
                                                  0-2 : Nelli Korovkina 30'
                                                  0-3 : Anna Kozhnikova 54'
                                                  0-4 : Marina Fedorova 69'

                                                  FCU Olimpia Cluj-Napoca (ROU) 0 - 2 Glentoran Belfast United (IRN)
                                                  0-1 : Joely Andrews 55'
                                                  0-2 : Chloe McCarron 85'

                                                  Brøndby IF (DAN) 2 - 1 1. FC Slovácko (RTC)
                                                  1-0 : Beatrice Persson 23'
                                                  2-0 : Christina Beck 30'
                                                  2-1 : Michaela Dubcová 39'

                                                  ŽFK Breznica Pljevlja (MTG) 3 - 2 FC Hayasa (ARM)
                                                  0-1 : Karine Yeghyan 26'
                                                  1-1 : Maja Šaranović 44'
                                                  2-1 : Nađa Đurđevac 49'
                                                  2-2 : Karine Yeghyan 65'
                                                  3-2 : Anđela Tošković 84'

                                                  Beşiktaş JK (TUR) 4 - 0 ŽFK Kamenica Sasa (MDN)
                                                  1-0 : Yağmur Uraz 57'
                                                  2-0 : Arzu Karabulut 78'
                                                  3-0 : Berivan Içen 88' (SP)
                                                  4-0 : Kader Hançar 90'+3

                                                  ŠK Slovan Bratislava (SVQ) 1 - 0 a.p. Birkirkara FC (MAL)
                                                  1-0 : Pavlina Hrdličková 93'
                                                  Vålerenga Fotball Damer (NOR) 2 - 0 PAOK Salonique FC (GRÈ)
                                                  1-0 : Ingunn Haralsdóttir 54' (CSC)
                                                  2-0 : Elise Hove Thorsnes 89' (SP)

                                                  KFF Mitrovica (KOS) 3 - 0 Agarista-ŞS Anenii Noi (MOL)
                                                  1-0 : Edona Kryeziu 2'
                                                  2-0 : Ambra Gjegji 21'
                                                  3-0 : Edona Kryeziu 74'

                                                  FC Dinamo Minsk (BLR) 2 - 0 Swansea City AFC (PDG)
                                                  1-0 : Shaunna Jenkins 3' (CSC)
                                                  2-0 : Colette Ndzana Fegue 44'

                                                  Gintra Universitetas (LIT) 1 - 8 Breiðablik Kópavogur (ISL)
                                                  0-1 : Tiffany Janea Mccarthy 10'
                                                  0-2 : Agla Maria Albertsdóttir 42'
                                                  0-3 : Áslaug Munda Gunnlaugsdóttir 43'
                                                  0-4 : Tiffany Janea Mccarthy 49'
                                                  1-4 : Madison Gibson 50'
                                                  1-5 : Heiðdís Lillýardóttir 55'
                                                  1-6 : Agla Maria Albertsdóttir 64'
                                                  1-7 : Agla Maria Albertsdóttir 72'
                                                  1-8 : Hildur Antonsdóttir 76'

                                                  FK Zhytlobud-1 Kharkiv (UKR) 4 - 1 ŽNK Pomurje Beltinci (SVN)
                                                  1-0 : Birgül Sadikoglu 19'
                                                  Špela Rozmarič (POM) 30'
                                                  Lucija Kos (POM) 33'

                                                  1-1 : Kaja Korošec 37' (SP)
                                                  2-1 : Olha Ovdiychuk 41'
                                                  3-1 : Olha Boychenko 50'
                                                  4-1 : Lyubov Shmatko 57'

                                                  SL Benfica (POR) 7 - 0 Racing FC Union Luxembourg (LUX)
                                                  1-0 : Catarina Amado 2'
                                                  2-0 : Valéria Silva 21'
                                                  3-0 : Francisca Nazareth 40' (SP)
                                                  4-0 : Francisca Nazareth 42'
                                                  5-0 : Nycole Raysla 90' (SP)
                                                  6-0 : Beatriz Cameirão 90'+3
                                                  7-0 : Valéria Silva 90'+4

                                                  Levante UD (ESP) 4 - 3 a.p. Rosenborg BK Kvinner (NOR)
                                                  1-0 : Leire Baños Indakoetxea 13'
                                                  1-1 : Lisa-Marie Utland 76'
                                                  2-1 : Sandie Rose Toletti 79'
                                                  2-2 : Julie Blakstad 87'
                                                  3-2 : Giovana Queiroz Costa 105'
                                                  4-2 : Giovana Queiroz Costa 109'
                                                  4-3 : Lisa-Marie Utland 115'

                                                  Arsenal WFC (ANG) 3 - 1 PSV Eindhoven (PBS)
                                                  1-0 : Vivianne Miedema 19'
                                                  2-0 : Mana Iwabuchi 39'
                                                  2-1 : Esmee Brugts 51'
                                                  3-1 : Mana Iwabuchi 65'

                                                  Servette FC Chênois Féminin (SUI) 1 - 0 Åland United (FIN)
                                                  1-0 : Laura Felber 45'+2
                                                  FC Twente (PBS) 5 - 3 a.p. ŽFK Spartak Subotica (SER)
                                                  0-1 : Sandra Owusu Ansah 21'
                                                  0-2 : Sandra Owusu Ansah 68'
                                                  0-3 : Tijana Filipović 73'
                                                  1-3 : Fenna Kalma 80'
                                                  2-3 : Anna-Lena Stolze 84'
                                                  3-3 : Fenna Kalma 86'
                                                  4-3 : Fenna Kalma 108' (SP)
                                                  5-3 : Bente Mayra Jansen 117'

                                                  FC Girondins de Bordeaux (FRA) 3 - 1 Kristianstads DFF (SUÈ)
                                                  1-0 : Daphne Melissa Herrera Monge 9'
                                                  2-0 : Vanessa Gilles 20'
                                                  2-1 : Mia Carlsson 26'
                                                  3-1 : Katja Snoeijs 43'

                                                  FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 0 - 1 Glasgow City FC (ÉCO)
                                                  0-1 : Priscilla Chinchilla 61'
                                                  RSC Anderlecht (BEL) 0 - 1 ŽNK Osijek (CRO)
                                                  0-1 : Izabela Lojna 54'
                                                  SKN Sankt Pölten Frauen (AUT) 1 - 4 Juventus FC (ITA)
                                                  0-1 : Barbara Bonansea 8'
                                                  0-2 : Barbara Bonansea 54'
                                                  0-3 : Cristiana Girelli 64'
                                                  1-3 : Stefanie Enzinger 67'
                                                  1-4 : Lina Hurtig 90'+2

                                                  Apollon Limassol LFC (CHY) 2 - 1 CSKA Moscou (RUS)
                                                  0-1 : Yulia Myasnikova 32'
                                                  1-1 : Krystyna Freda 39'
                                                  2-1 : Katie Jayne Lockwood 66'
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X