Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Arkema 2021-2022

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #26
    #D1Arkema - Présentation : LYON part en reconquête

    Avec aucun trophée décroché la saison passée, l'OL a dû se remettre en question. Dès le mois d'avril, Sonia Bompastor a pris ses fonctions d'entraîneur et le club a ciblé son recrutement pour reconquérir des titres.


    L'OL repart à l'attaque (photo OL.fr)



    Saison 2005-2006, c'était la dernière saison avant celle qui vient de s'écouler où l'OL avait été bredouille. Une éternité ! Pas de trophée, synonyme deuxième place en championnat derrière le rival parisien et a nécessité de se remettre en question. Car si le championnat a échappé aux Lyonnaises malgré une seule défaite concédée en championnat, la Ligue des Champions s'est aussi soldée avec un revers face à ce même adversaire. Une élimination qui a coûté le poste de Jean-Luc Vasseur, débarqué le 27 avril dernier. Pour lui succéder, le club a misé sur une solution interne en désignant l'ancienne joueuse internationale et lyonnaise Sonia Bompastor qui était alors directrice du centre de formation de la section féminine.

    En contrat jusqu'en juin 2023, elle a pu participer avec son arrivée au printemps au recrutement. Avec le départ d'une joueuse cadre comme Saki Kumagai, et le prêt de trois autres jusqu'en décembre (Marozsán, Bouhaddi et Le Sommer), l'OL se doit aussi de préparer son avenir et a prolongé de nombreux contrats de joueuses jusqu'en 2023 ou 2024. Mais Sonia Bompastor est à un tournant pour le club : "C'est un nouveau cycle pour plusieurs raisons avec un effectif en transition même si on a des joueuses prêtées à OL Reign, qui seront de retour au mois de janvier dans l'effectif."

    Pour cette préparation, alors qu'une partie de l'effectif était aux Jeux Olympiques, elle en a profité pour l'étoffer avec de jeunes joueuses en ayant un double intérêt : celui de préparer l'avenir mais aussi d'anticiper le calendrier en cas de qualification pour la phase de groupes de Ligue des Champions : "Si dans la saison, des opportunités se présentent, je le ferai (ndlr : de faire jouer des joueuses). On a un calendrier chargé sur le début de saison, cela devrait nous permettre de donner l'opportunité aux jeunes joueuses de se montrer".

    "Aller chercher ce triplé"


    Sonia Bompastor (photo OL.fr)


    La préparation a été bénéfique comme l'analyse la coach lyonnaise : "On a fait une bonne préparation avec beaucoup d'enseignements positifs. La victoire face à Barcelone (3-2) nous a donné de la confiance" puis d'évoquer la défaite devant Portland (0-1) : "On a réussi à analyser ce résultat moins positif. Il y a eu des choses très intéressantes qui doivent servir d'enseignements". Si le groupe n'est pas au complet pour démarrer avec les joueuses revenues des JO qui ont quelques pépins (Carpenter : pied, Buchanan : en phase de reprise, van de Donk : ischios), l'effectif est étoffé : "Il y a un groupe performant. Tranquillement on devrait récupérer quasiment tout l'effectif", alors que pour Ada Hegerberg, Sonia Bompastor se montre encore patiente : "Ça prend du temps mais on est très optimiste".

    Du côté des recrues : les ex-Parisiennes Signe Bruun, Perle Morroni ont participé à tous les matchs tandis que Christiane Endler et Daniëlle van de Donk ont pris part au tournoi aux États-Unis. La coach lyonnaise, qui s'est attachée les services de Camille Abily et Théo Rivrin, se montre ravie de ses nouvelles joueuses : "Je suis très satisfaite de leur état d'esprit, on va travailler pour créer les automatismes entre elles."

    L'OL doit rapidement être prêt avec le deuxième tour de la Ligue des Champions a joué début septembre et remplir les objectifs à savoir : "aller chercher ce triplé". Pour y parvenir, il y aura à tirer le meilleur après les revers de la saison passée : "L'avantage est que les joueuses sont compétitives. Elles ont soif de victoires. Il y a eu une remise en question naturelle, maintenant il faut gérer de manière positive cette frustration."

    Endler en gardienne du temple lyonnais


    Signe Bruun est arrivée cet été du PSG


    Bouhaddi prêtée, l'OL a misé sur Christiane Endler, décisive dans les derniers duels face au PSG. La Chilienne est indiscutable à ce poste, et Lola Gallardo, déjà peu utilisée, s'en est retournée à l'Atlético pendant que Talaslahti est partie à Fleury. L'OL a complété son effectif avec Emma Holgrem qui a connu les sélections jeunes suédoises. Lors de la préparation, c'est Alyssia Paljevic qui a eu l'opportunité d'évoluer.

    En défense, Sakina Karchaoui n'a fait un bail que d'une saison à l'OL et les chemins se sont croisés avec Perle Morroni. La latérale gauche sera en concurrence avec Selma Bacha, même si des opportunités de jouer plus haut dans le couloir se présenteront. Le couloir droit reste avec Ellie Carpenter et Janice Cayman, la première a été suppléée par la seconde lors de la préparation. Quant à la défense centrale, autour de l'inamovible Wendie Renard, Griedge Mbock fera son retour pendant que Kadeisha Buchanan sera encore en concurrence avec elle. Enfin Alice Sombath a été beaucoup utilisée en préparation et enfin Grace Kazadi est aussi revenue de prêt.

    Le milieu de terrain devra faire sans Saki Kumagai partie au Bayern. Avec la capitaine Amandine Henry, Damaris Egurrola sera une autre solution pendant que Gunnarsdóttir attend un heureux événement pour la fin de l'année. La jeune Sally Julini complète cette ligne défensive. Concernant les milieux offensives, outre Amel Majri pour jouer côté gauche ou dans l'axe, l'organisation pourra aussi voir Catarina Macário derrière la ligne d'attaque alors que Daniëlle van de Donk devrait évoluer prioritairement à droite. Pour rappel, Dzsenifer Marozsán sera de retour en janvier.

    Offensivement, en attendant le retour de la première Ballon d'Or et celui d'Eugénie Le Sommer en janvier, Signe Bruun a été titularisé lors de la préparation à la pointe de l'attaque. Dans les couloirs, Delphine Cascarino et Melvine Malard seront présentes mais les alternatives restent nombreuses avec la possibilité de faire évoluer Majri et Macário. Emelyne Laurent ou de plus jeunes joueuses comme Vicki Becho et Inès Benyahia sont autant de diversités dans un secteur qui a été moins performant la saison dernière que les précédentes et qui devra retrouver de l'efficacité.


    LA PRÉPARATION

    Au terme du stage à Crans Montana, les Lyonnaises ont débuté par une opposition face à une équipe masculine remportée (2-0). Deux adversaires allemands se sont ensuite succédé avec une jeune équipe. Face à Freiburg, l'OL avait pu évoluer devant ses supporters. L'adversité est montée d'un cran à l'AMOS Women's French Cup. Face au Bayern, la défaite fut lourde et le score était de 0-4 à dix minutes de la fin avant un sursaut. Le scénario fut inverse devant le PSG. Une rencontre dominée pour un score de 5-1 à la clé. En guise, de conclusion de la préparation, l'OL était aux Etats-Unis pour un autre tournoi. La première victoire face au FC Barcelone a bonifié le travail effectué malgré la défaite finale contre Portland Thorns sur un but bêtement concédé.

    25/07 FC Sion U16 Masculins - O. Lyonnais : 0-2 (0-2), à Crans-Montana (11h00) (2 x 40 min)
    Buts : Amandine Henry 3', Emelyne Laurent 26'

    31/07 O. Lyonnais - SC Freiburg (ALL) : 2-0 (1-0), à Décines-Charpieu (11h00) - 422 spectateurs
    Buts : Janina Minge 21' c.s.c., Amandine Henry 47'

    04/08 O. Lyonnais - FC Bayern Munich (ALL) : 2-4 (0-2), à Toulouse (21h00) [AMOS Women's French Cup]
    Buts : Amel Majri 82', Wendie Renard 87' ; Lea Schüller 8', 42', Maximiliane Rall 68', 69'

    06/08 O. Lyonnais - PSG : 5-1 (3-0), à Toulouse (18h00) [AMOS Women's French Cup]
    Buts : Janice Cayman 11', Delphine Cascarino 26', 45', Amel Majri 57' s.p., Melvine Malard 58' ; Ramona Bachmann 80'

    18/08 FC Barcelone (ESP) - O. Lyonnais : 2-3 (1-2), à Portland (2h36 françaises) [WICC]
    Buts : Mariona Caldentey 9', 63' ; Amel Majri 20', Amandine Henry 27', Melvine Malard 85'

    21/08 O. Lyonnais - Portland Thorns (USA) : 0-1 (0-0), à Portland (4h06 françaises) [WICC]
    But : Morgan Weaver 87'

    >> Plus de détails


    LES MOUVEMENTS

    Arrivées :
    Christiane Endler (PSG), Signe Bruun (PSG), Danielle van de Donk (Arsenal WFC, ANG), Perle Morroni (PSG), Manon Revelli (retour prêt, Servette Chênois FC, SUI), Grace Kazadi (retour prêt, Atlético Madrid), Assimina Maoulida (retour prêt, Le Havre AC), Théo Rivrin (entraîneur-adjoint, CTD Morbihan), Rémi Pullara (préparateur physique, déjà au club), Yrma Mzé Issa (O. Marseille), Emma Holmgren (Eskilstuna United, SUE)

    Départs : Sarah Bouhaddi (OL Reign, USA, prêt jusqu'au décembre), Dzsenifer Marozsán (OL Reign, USA, prêt jusqu'au décembre), Eugénie Le Sommer (OL Reign, USA, prêt jusqu'au décembre), Sakina Karchaoui (PSG), Jodie Taylor (Orlando Pride, USA), Jessy Roux (retour prêt ASJ Soyaux, fin contrat, US Orléans), Nikita Parris (Arsenal FC, ANG), Julie Fryc (manager), Manon Revelli (EA Guingamp, prêt), Assimina Maoulida (GPSO92 Issy, prêt), Lola Gallardo (Atletico de Madrid, ESP), Katriina Talaslahti (FC Fleury)


    L'EFFECTIF

    Gardiennes

    1-Christiane Endler (CHL)
    30-Alyssia Paljevic
    40-Emma Holmgren (SUE)

    Défenseures
    4-Selma Bacha
    21-Kadeisha Buchanan (CAN)
    23-Janice Cayman (BEL)
    12-Ellie Carpenter (AUS)
    2-Grace Kazadi
    29-Griedge Mbock
    5-Perle Morroni
    3-Wendie Renard
    18-Alice Sombath

    Milieux
    11-Damaris Egurrola (ESP)
    8-Sara Björk Gunnarsdóttir (ISL)
    6-Amandine Henry
    22-Sally Julini (FRA/SUI)
    13-Catarina Macário (BRE)
    7-Amel Majri
    17-Daniëlle van de Donk (PBA)

    Attaquantes
    27-Vicki Becho
    25-Inès Benyahia
    24-Signe Bruun (DAN)
    20-Delphine Cascarino
    14-Ada Hegerberg (NOR)
    19-Emelyne Laurent
    28-Melvine Malard

    Staff
    Sonia Bompastor, entraîneure
    Camille Abily, entraîneure-adjointe
    Théo Rivrin, entraîneur-adjoint
    Christophe Gardié, entraîneur des gardiennes
    Romain Segui, préparateur physique
    Rémi Pullara, préparateur physique

    >> En savoir plus


    LA SAISON DERNIÈRE

    >> Les joueuses utilisées



    Jeudi 26 Août 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...te_a17385.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #27
      #D1Arkema - J1 - OL / REIMS : deux histoires, deux palmarès historiques

      Entre l'OL et ses 14 titres de champions, et le Stade de Reims qui en a conquis 5, les deux clubs qui débutent cette saison ont marqué de leur histoire le championnat. Il se retrouve ce vendredi à 18h30 en ouverture de la D1 Arkema.


      Rachel Corboz débutera avec le brassard de capitaine face à l'OL (photo Gianni Pablo)



      14 titres consécutifs, la section féminine a établi un record qu'il sera difficile à battre. Une série stoppée nette en juin dernier mais qui fait du club lyonnais le plus titré de la compétition. En face, le Stade de Reims a aussi marqué le championnat de son empreinte mais dans une histoire plus lointaine. Précurseur, le club rémois avait remporté les trois premières éditions entre 1975 et 1977 avant de réitérer en 1980 et 1982. La suite de l'histoire fut moins réjouissante avec la disparition de la section féminine. Mais depuis sept ans, le club s'est relancé avec brio passant du championnat régional à la D1 où l'équipe vient d'assurer deux maintiens consécutifs aux 8e et 6e places.

      Entre les deux époques plus de trente ans et deux évolutions totalement différents. Reims est réapparu de ces cendres avec une toute autre volonté en s'appuyant sur un projet de développement et de jeunes joueuses où Amandine Miquel pilote aujourd'hui l'avenir de la section féminine. L'OL attire les meilleures joueuses comme le Stade de Reims a su le faire en son temps et glane des trophées. Le club a vu Sonia Bompastor se reconvertir dans la formation lyonnaise avant de prendre l'équipe première en avril dernier.

      Ces deux clubs ont donc aussi le point commun d'être entraîné par des femmes, ce qui reste minoritaire dans le championnat, la troisième étant Sandrine Soubeyrand avec le Paris FC. Les deux entraîneurs évoquent ce premier match pour lancer la saison. Les objectifs sont en tout cas bien différents pour Sonia Bompastor et Amandine Miquel.

      Bompastor : "On doit démarrer pied au plancher et envoyer un message"

      Ce vendredi, les deux entraîneurs ne seront pas avec des effectifs au complet. Outre les blessées de longue date, Sonia Bompastor sera privée de la Néerlandaise van de Donk mais a convoqué Ellie Carpenter qui était précédemment touchée au pied et Kadeisha Buchanan, qui a pu reprendre toute auréolée d'un titre olympique.

      Sonia Bompastor s'est montrée satisfaite de la préparation à la veille de ce première rencontre : "Je sens les filles sont prêtes à démarrer cette belle saison. Il y a beaucoup d'excitation de démarrer". Et la moindre erreur peut être difficile à combler comme l'a souligné la coach qui veut que son équipe retrouve la dynamique des victoires : "Ce qui sûr, c'est que l'on doit démarrer pied au plancher et envoyer un message à nos adversaires. Il ne faudra pas perdre de points face à des équipes parfois inférieures. Il faudra gagner tous les matchs" souligne l'ancienne internationale qui ne minimise aucun adversaire mais s'attend à nouveau à un mano a mano principalement avec le PSG : "Paris a montré que c'est une équipe qui a de la qualité avec un duel à distance encore cette année pour certainement le titre de champion de France".

      Son de cloche différent pour Amandine Miquel face à l'ogre lyonnais. Une rencontre que la technicienne avait présenté comme une rencontre supplémentaire pour sa préparation : "Les filles ne sont pas encore toutes à 100% et l’idée est de ne prendre aucun risque et de continuer à monter en régime progressivement". C'est donc avec quelques absentes que ce premier rendez-vous se déroulera mais cela n'enlève en rien l'enthousiasme de débuter la saison à Lyon : "Nous avons hâte d’y être ! Nous avons la chance d’ouvrir le bal, c’est une avant-première. C’est un réel plaisir de se rendre à Lyon ce week-end". La jeune formation rémoise complétée ce vendredi par des jeunes U19 sera emmenée par la nouvelle capitaine Rachel Corboz.


      Le groupe lyonnais
      G : Endler, Holmgren
      D : Bacha, Buchanan, Carpenter, Cayman, Morroni, Renard, Sombath
      M : Egurrola, Henry, Julini, Majri
      A : Bruun, Cascarino, Laurent, Macário, Malard
      Blessées : Mbock (phase de reprise), Hegerberg (cheville), van de Donk (ischio), Kazadi (cheville)

      Le groupe rémois
      G : Alvarado, Francart
      D : Deslandes, Mayi Kith, Nassena, Pasquereau, Rastocle, Romanenko
      M : Corboz, Joly, Ouchene, Rapp, Berthe
      A : Chossenotte, De Proft, Pekel, Bussy, Feller
      Blessées : Doucouré (cheville), Esposito, Lejeune, Notel, Philippe (lésions musculaires)
      Suspendue : K. Louis


      Jeudi 26 Août 2021
      Sebastien Duret

      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...es_a17386.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #28
        #D1Arkema - Arbitres : La treizième équipe

        L'arbitrage féminin doit encore continuer sa progression. Sa professionnalisation a finalement débuté la saison dernière et s'accentue cette année avec au total 12 arbitres concernées.


        Les oreillettes avaient fait leur apparition il y a un an pour les arbitres du championnat (photo DR)



        Si la FFF comptabilise 1 016 arbitres à l'issue de la saison écoulée, et une progression de plus de 400 en dix ans, l'arbitrage féminin doit encore se densifier pour répondre aux exigences croissantes du championnat. Le plan de pré-professionnalisation des arbitres fédérales féminines avait été voté par le Comité Exécutif de la FFF le 7 décembre 2018 et prévoyait une période de transition nécessaire à sa mise en œuvre. Les catégories Fédéral Féminine 1-Elite et Assistante Fédérale Féminine-Elite avaient alors été créées. Ces arbitres Fédérale Féminine 1-Elite et Assistante Fédérale Féminine-Elite sont désignées par le Comité Exécutif sur proposition de la Commission Fédérale des Arbitres et donne lieu à la conclusion d’un contrat de prestations de service entre l’arbitre concernée et la Fédération Française de Football.

        Elles suivent un programme de formation et de rassemblements organisés par la DTA sur huit semaines impactées par saison au maximum, alors qu'initialement les arbitres fédérales suivent trois stages. Avec ces quatre autres spécifiques de trois jours, elles peuvent dédier du temps au travail vidéo, et perfectionner différents points. "Le niveau de la D1 Arkema s'améliore d'année en année, l'arbitrage doit suivre le mouvement" analyse Alain Sars, directeur adjoint de l'arbitrage.

        Le plan de professionnalisation de l’arbitrage a pleinement débuté la saison dernière avec huit arbitres (Arbitres centrales : Victoria Beyer, Alexandra Collin, Savina Elbour, Maika Vanderstichel ; Arbitres assistantes : Clothilde Brassart, Stéphanie Di Benedetto, Jennifer Maubacq, Nabila Zaouak).

        "Tout n'est pas encore parfait, mais les progrès sont constants"

        Mais ce dispositif est amené à se développer et permet aux arbitres de percevoir une indemnité mensuelle de préparation qui s'ajoute à celle de match (300 € net au centre, 150 € pour l'assistant, auxquels s'ajoutent les frais kilométriques (0,401 par km) et l'indemnité grands déplacements de 62,50 €. "Ce contrat va me permettre de diminuer mon temps de travail en tant que kiné afin de me concentrer davantage sur mon activité d’arbitre pour gagner en compétences (préparation physique, analyses de match …). Les multiples stages à Clairefontaine que j’aurai à réaliser, notamment aux côtés d’arbitres fédéraux masculins, vont me permettre de progresser encore plus", se félicitait Alexandra Collin sur le site Internet de son District.

        "Elles ont davantage été suivies par la DTA et ont consacré plus de temps à l'arbitrage. Elles ont beaucoup travaillé, notamment sur les axes de progrès" apprécie Alain Sars. Cette première année expérimentale concluante a amené à intégrer deux autres arbitres centrales (Charlène Laur et Emeline Rochebilière) et deux assistantes supplémentaire soit 6 des 9 centrales FF1 et 6 assistantes sur 15.

        Avec un travail d'analyse vidéo de plus en plus pointu, où la DTA séquence tous les matchs pour débriefer avec les arbitres, les arbitres vont monter en compétence même s'il reste encore du travail : "Tout n'est pas encore parfait, mais les progrès sont constants" conclut Alain Sars.


        Les arbitres du championnat

        Elite FIFA

        Victoria BEYER, 30 ans
        Alexandra COLLIN, 26 ans
        Maïka VANDERSTICHEL, 27 ans

        Elite
        Savina ELBOUR, 28 ans
        Charlène LAUR, 26 ans
        Emeline ROCHEBILIERE, 33 ans

        Fédéral Féminine 1
        Justine CATANIA, 32 ans
        Romy FOURNIER, 25 ans
        Gabrielle GUILLOT, 25 ans

        Arbitres assistantes
        Solenne BARTNIK, FIFA
        Stéphanie DI BENEDETTO, FIFA
        Jennifer MAUBACQ, FIFA
        Siham BOUDINA
        Clothilde BRASSART
        Camille DAAS
        Clémentine DUBREIL
        Bérengère JOURDAIN
        Méline LAURANT
        Violette LE CHEVERT
        Amira LOCUTURA
        Mara PANSART
        Mélissa ROSSIGNOL
        Valérie TODESCHINI
        Nabila ZAOUAK

        Vendredi 27 Août 2021
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...pe_a17392.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #29
          #D1Arkema - Présentation : BORDEAUX ou la saison de la confirmation

          Première équipe à retrouver le chemin des terrains le 5 juillet dernier afin de préparer le premier tour de la Ligue des Champions, Bordeaux débute le championnat avec la dynamique de la qualification au deuxième tour. Désormais, l'effet de surprise n'existe plus et le plus dur reste de confirmer.


          Bordeaux a débuté sa saison le 18 août avec la Ligue des Champions (photo FCGB)



          S'il est une formation qui devrait être au point physiquement en ce début de saison, ce sont les Bordelaises qui ont une voire deux semaines de plus de travail et déjà deux matchs officiels dans les jambes. Un travail qui s'est effectué avec trois entraîneurs différents mais le staff a su gérer ces périodes de transition.

          Le poste laissé vacant par Pedro Martinez Losa depuis le 21 juillet dernier, a été en effet occupé par son adjoint José Barcala Garcia avant que le club bordelais n'annonce l'arrivée de Patrice Lair le 5 août. En 24 heures, Patrice Lair se retrouvait en Gironde pour signer son contrat avec les Girondins de Bordeaux. Un bol d'air pour le Breton de naissance après les expériences vécues chez les équipes masculines : "Je vais peut-être retrouver certaines valeurs ici. Les filles savent sourire, c’est plus léger" soulignait-il suite à cette arrivée.

          Direction immédiate vers la Moselle et Phalsbourg où l'équipe était en stage afin de prendre ses marques et observer un premier entraînement matinal le samedi 7 août. Le staff déjà en place a mené ensuite les différents exercices et ateliers avec Hugo Roche, préparateur physique arrivé aussi cet été. Un staff avec lequel il a pu apprécier le travail accompli. "L’état d'esprit est excellent, le staff est de qualité. Je ne suis pas surpris qu'il soit arrivé avant moi à créer quelque chose de positif avec cette équipe" relevait l'ancien entraîneur des équipes de Montpellier, Lyon et le PSG.

          "Le plus difficile va être de confirmer"



          Patrice Lair va pouvoir apporter son expérience avec ce groupe qui a connu une progression au fil des saisons avec Jérôme Dauba puis Pedro Martinez Losa pour se hisser à la troisième place devançant notamment le Paris FC et Montpellier. La force du groupe relève de plusieurs paramètres mais Patrice Lair a souligné "l’envie, la concentration et surtout une grande envie de progresser et de passer un cap". Les deux victoires décrochées en Ligue des Champions contre le FC Slovácko et Kristianstads ont conforté ce ressenti.

          Bordeaux peut encore franchir un cap pour s'installer durablement sur le podium du championnat. "Elles sont conscientes qu'elles sortent d'une bonne saison. Le plus difficile va être de confirmer et de continuer cette montée en puissance collectivement" insistait Patrice Lair sur une vidéo du club. Malgré cela, l'entraîneur de 60 ans a indiqué que le club "ne m'a pas fixé d’objectif, sauf celui de faire la passerelle avec les jeunes". Sans avoir eu la possibilité de participer au recrutement après notamment le départ de Khadija Shaw, il envisage encore de compléter son groupe notamment dans le secteur défensif avec les graves blessures de Julie Thibaud et en préparation de Delphine Chatelin

          Sans Shaw, Bordeaux peut compter sur le collectif


          Melissa Herrera arrive du Stade de Reims (photo Gianni Pablo)


          Anna Moorhouse, déjà titulaire la saison passée, après s'être imposée face à Romane Bruneau, a confirmé que son gabarit était un avantage pour s'imposer à son poste. Mylène Chavas semble pour le moment sa doublure alors que Romane Bruneau est blessée.

          Après la blessure pour plusieurs mois de Julie Thibaud s'est ajoutée celle de Delphine Chatelin lors du match amical face à Frankfurt. Lors de la préparation, Vanessa Gilles qui disputait les JO avec le Canada était absente et la charnière centrale a été principalement composé de Eve Périsset et Malia Berkely, mais a repris sa place en Ligue des Champions. La défense devrait se composer de Chatelin - Gilles - Berkely et Lardez en ce début de saison. Andrea Lardez pourra être positionnée arrière droit alors que Paige Culver, Marine Perea et Marion Haewelyn complètent le secteur.

          Ce secteur est dense et Patrice Lair dispose de différentes options. Dans l'aspect défensif, la capitaine Charlotte Bilbault est indéboulonnable et pourra évoluer avec Inès Jaurena à ses côtés ou encore Ella Palis. Arrivée plus tardivement dans la préparation, la Néerlandaise sera à suivre en milieu défensive, son poste de prédilection.

          Concernant les milieux offensives, Claire Lavogez reste la meneuse de jeu de l'équipe. Autour d'elles, Maëlle Garbino à gauche et Julie Dufour à droite apportaient déjà beaucoup au jeu offensif. Le club peut désormais aussi compter sur la vitesse de Melissa Herrera qui s'affiche comme une sérieuse titulaire.

          Le départ de Khadija Shaw n'est pas remplacé par le même style de joueuse mais le club a recruté Mélissa Gomes. L'ancienne Rémoise a l'opportunité de franchir un palier avec Bordeaux. Patrice Lair compte aussi fortement sur Katja Snoeijs dont le sens du but est un réel atout, l'ayant déjà prouvé la saison passée dans l'ombre de Shaw. Plus polyvalente, évoluant parfois dans le couloir ou dans l'axe, l'Islandaise Gudmundsdóttir est plus athlétique mais son apport sera intéressant en fonction des adversaires. Enfin, peu utilisée, Mickaëlla Cardia est une autre alternative de l'attaque bordelaise et doit encore s'affirmer.


          LA PRÉPARATION

          Les Bordelaises ont réussi une préparation quasi-parfait en termes de résultat. Débutée par une victoire méritée et décrochée en seconde période face au PSG (3-0), elles ont ensuite pris le dessus face aux Allemandes de Frankfurt dans un duel plus engagé (2-0). Trois joueuses plus tard, le test face au troisième du championnat d'Allemagne était aussi un bon révélateur. Un duel âpre et difficile finalement remporté lors d'une séance de tirs au but d'entraînement.
          La Ligue des Champions a confirmé les bonnes dispositions affichées en préparation avec deux succès à la clé avant de se frotter désormais au VfL Wolfsburg.

          30/07 PSG - FCG Bordeaux : 0-3 (0-0), à Buxerolles (18h00) - 733 spectateurs
          Buts : Julie Dufour 57', Ella Palis 60', 82'

          05/08 FCG Bordeaux - Eintracht Frankfurt (ALL) : 2-0 (0-0), à Phalsbourg (15h30) [Women's Cup du Grand Est] - 150 spectateurs
          Buts : Katja Snoeijs 61', Maëlle Garbino 68'

          08/08 FCG Bordeaux - FC Hoffenheim (ALL) : 0-0 (tab 6-5), à Phalsbourg (17h00) [Women's Cup du Grand Est] - 300 spectateurs

          18/08 FCG Bordeaux - FC Slovácko (RTC) : 2-1 (1-0), à Kristianstad (20h00) [Ligue des Champions] - 89 spectateurs
          Buts : Inès Jaurena 37', Vanessa Gilles 90+4' ; Anna Moorhouse 90+3' c.s.c.
          >> Le résumé

          21/08 FCG Bordeaux - Kristianstads DFF (SUE) : 3-1 (3-1), à Kristianstad (20h00) [Ligue des Champions] - 536 spectateurs
          Buts : Melissa Herrera 9', Vanessa Gilles 20', Katja Snoeijs 42' ; Mia Carlsson 26'
          >> Le résumé

          >> Plus de détails


          LES MOUVEMENTS

          Arrivées :
          Mélissa Herrera (Stade de Reims), Mélissa Gomes (Stade de Reims), Mylène Chavas (Dijon FCO), Marine Perea (retour prêt, ASJ Soyaux), Paige Culver (ASJ Soyaux), Sisca Folkertsma (FC Twente, PBA), Hugo Roche (préparateur physique, RC Lons), Patrice Lair (entraîneur, sans club)

          Départs : Khadija Shaw (Manchester City, ANG), Estelle Cascarino (PSG), Ouleymata Sarr (Paris FC), Ghoutia Karchouni (Inter Milan, ITA), Axelle Touzeau (retour prêt, fin de contrat, Rodez AF), Pedro Martinez Losa (Sélection Écosse), José Barcala Garcia (entraîneur-adjoint)


          L'EFFECTIF

          Gardiennes

          1-Anna Moorhouse (ANG)
          16-Mylène Chavas
          30-Romane Bruneau

          Défenseures
          3-Julie Thibaud
          4-Vanessa Gilles (CAN)
          13-Malia Berkely (USA)
          17-Eve Périsset
          22-Delphine Chatelin
          23. Andrea Lardez
          24. Marine Perea
          28. Paige Culver (CAN)
          Marion Haelewyn

          Milieux
          6-Charlotte Bilbault (cap.)
          8-Sisca Folkertsma (PBA)
          10-Claire Lavogez
          14-Inès Jaurena
          21-Ella Palis
          29-Julie Dufour

          Attaquantes
          2-Svava Rós Gudmundsdóttir (ISL)
          7-Melissa Herrera (CRC)
          9-Mélissa Gomes (FRA/POR)
          12-Mickaëlla Cardia
          15-Maëlle Garbino
          25-Katja Snoeijs (PBA)

          Staff
          Patrice Lair, entraîneur
          Damien Lopez, entraîneur des gardiennes
          Hugo Roche, préparateur physique

          >> En savoir plus


          LA SAISON DERNIÈRE

          >> Les joueuses utilisées



          Vendredi 27 Août 2021
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a17387.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #30
            #D1Arkema - Présentation : SOYAUX doit trouver la bonne formule

            Il est encore difficile de savoir ce que le club charentais va réaliser pour cette nouvelle saison. Staff intégralement renouvelé, un effectif renouvelé à 50% et des arrivées venues de tous horizons.


            Soyaux en reconstruction (photo Manu Cahu)



            Depuis que Benoît Letapissier a repris les rênes de la SASP, l'ASJ Soyaux affiche un autre visage. A 48 ans, il s'active depuis plusieurs mois pour relancer le club charentais qui navigue sous la menace de la DNCG. Sanctionné de relégation en première instance, le club a finalement été maintenu en appel mais sa masse salariale est encadrée. De quoi modifier les plans en termes d'effectif, de recrutement et de staff.

            Alors que Laurent Mortel arrivé en novembre 2020 et le Président semblaient prêts à reconduire l'aventure ensemble, la donne a finalement changé. Il a fallu trouver un nouveau staff début juillet, à seulement deux semaines de la reprise des entraînements. C'est finalement un ancien cadre technique de la Ligue Nouvelle-Aquitaine et du District de Haute-Vienne qui a connu une expérience de joueur professionnel à Besançon, Lens et Bastia et formé à l'INF Vichy qui a été recruté.

            Outre la France, Russie, Qatar, Bahreïn, Tunisie, l'entraîneur franco-serbe a beaucoup voyagé en tant qu'entraîneur et sa dernière expérience était avec le quintuple vainqueur de la Ligue des Champions d'Afrique, le TP Mazembe, en République Démocratique du Congo. A l'aube de ses 60 ans, c'est un nouveau Challenge qu'il découvre : "C'est une vraie découverte pour moi. Je suis agréablement surpris" déclarait ce dernier lors de sa présentation.

            "Les filles essaient de communiquer en anglais"


            Dragan Cvetkovic (photo Sébastien Duret)


            Tout s'est accéléré car il a fallu combler les départs et les solutions en France ont été limitées. Certaines joueuses ont même fait machine arrière pendant que d'autres approchées n'ont pas donné suite. "La plupart des joueuses talentueuses ont déjà trouvé un club. On doit s'employer avec nos moyens" ajoutait à La Charente Libre celui qui a aussi été entraîneur à Angoulême.

            Après avoir annoncé en juin les premières arrivées venues de France, le club s'est donc penché avec ses moyens vers des pistes étrangères. Ces dernières semaines ont été marqué par plusieurs essais, pas tous concluants. Et l'intégration des nouvelles n'est pas chose aisée : "On fait tout pour bien les intégrer. Les filles essaient de communiquer en anglais" précisait l'entraîneur dans La Charente Libre. Une situation pas aisée lorsque 50% de l'effectif a été renouvelé et que certaines joueuses sont arrivées en cours de préparation. Il reste encore à créer des automatismes et ce rapidement pour éviter de regarder derrière comme l'année dernière.

            Déjà touché la saison dernière par la blessure d'Anna Clérac, le club a aussi vu sa préparation marquée par la blessure dans le même registre de Vanessa Grégoire, victime d'une rupture des ligaments croisés. Avec beaucoup de paramètres et des moyens réduits, le club historique espère malgré tout continuer à évoluer au plus haut niveau où il entame sa 42e saison.

            Une cohésion à créer


            Siga Tandia (photo Sébastien Duret)


            Dans l'effectif charentais, il y a un secteur où le club a su trouver deux solides gardiennes à mettre en concurrence. Romane Munich qui était déjà une joueuse décisive à son poste et dont le contrat a été prolongé de quatre ans, et Laëtitia Philippe qui bénéficie d'un solide bagage à ce niveau.

            En défense, si le club souhaitait conserver Perea, prêtée par Bordeaux l'an passé, il a aussi fallu faire face aux départs de Boudaud, M'Bassidjé et Culver. Si Kelly Gadea pourrait retrouver un poste plus défensif avec ces départs, le club dispose également dans l'axe d'Emeline Saint-Georges qui avait été blessée la saison passée et de Lisa Martinez. Il y a aussi Zogg, dont le profil semble proche. Dans le couloir droit, Rachel Avant sera encore présente pour apporter aussi offensivement grâce à sa vitesse alors qu'à gauche, cela reste à définir. Les jeune Mireille Tchengang, Laurine Pinot, l'Américaine Samuel Johnson sont arrivées dans le secteur défensif où figure aussi la jeune Camille Collin.

            Avec la blessure de Vanessa Grégoire et en attendant le retour d'Anna Clérac, Kelly Gadea est la milieu défensive la plus expérimentée mais Cathy Couturier peut aussi évoluer dans cette zone en fonction de l'organisation juste alors que Siga Tandia aura l'opportunité de se montrer plus offensive. Au four et au moulin, la capitaine passe allégrement du travail défensif à celui offensif, et est présente sur les coups de pied arrêtés. Plaque tournante et moteur de l'équipe, elle pourra compter sur la technique d'Anissa Lahmari de retour en Charente. Dangereuse sur les phases arrêtées (corners, coups francs), cette dernière devra réussir à organiser le jeu offensif, tout comme pourrait le faire la dernière venue Ella Kaabachi. Il faudra aussi voir l'alternative que pourrait apporter l'Israëlienne Eden Avital.

            A la pointe de l'attaque, l'entraîneur pourrait opter pour Laura Bourgouin, vive et mobile par ses appels et sa vitesse. Dans les couloirs, Marie-Charlotte Léger qui revient après une blessure la saison passée va devoir retrouver le rythme, pendant que Corina Luijks est en pleine découverte du niveau. Le club disposera aussi de joueuses qui devront faire leur preuve comme Shana Battouri ou encore la Suédoise Lova Lundin.


            LA PRÉPARATION

            Après un stage au Portugal annulé, Soyaux a effectué sa préparation face à trois équipes de D2. Tout d'abord, l'OM qui a craqué après l'heure de jeu (5-0). Puis les Sojaldiciennes ont disposé de Saint-Malo et La Roche dont la phase de préparation n'était pas non plus la même. Le dernier test contre Dijon a été plus révélateur. Une rencontre que les Charentaises ont perdu finalement (0-1) mais qui a montré encore le travail à effectuer pour être prêt dans ce championnat.

            02/08 SL Benfica (POR) - ASJ Soyaux : annulé

            07/08 ASJ Soyaux - O. Marseille (D2) : 5-0 (1-0), à Albi (16h00)
            Buts : Marie-Charlotte Léger 14', Sarah Zahot 65', Shana Battouri 68', Chloé Pimbert 87', Carla Cosme 89'

            13/08 US Saint-Malo (D2) - ASJ Soyaux : 0-2 (0-1), à Chantonnay (18h00)
            Buts : Corina Luijks 40', Lova Lundin 52'

            17/08 ASJ Soyaux - ESOF La Roche (D2) : 3-0 (2-0), à Rochefort (20h00)
            Buts : Anissa Lahmari 3', Siga Tandia 28', Laura Bourgouin 74' s.p.

            21/08 ASJ Soyaux - Dijon FCO : 0-1 (0-1), à Guéret (17h30)
            But : Mylaine Tarrieu 19'

            >> Plus de détails


            LES MOUVEMENTS

            Arrivées :
            Anissa Lahmari (EA Guingamp), Lisa Martinez (FC Metz), Sarah Zahot (O. Marseille), Zoé Stievenart (Montpellier HSC), Laëtitia Philippe (GPSO92 Issy), Samuel Fau (entraîneur-adjoint, Le Havre AC), Dragan Cvetkovic (entraîneur, ex-TP Mazembe), Guillaume Serra (entraîneur-adjoint), Mireille Viannelle Tchengang (PSG U19), Laurine Pinot (GPSO92 Issy), Shana Battouri (Stade Brestois), Eden Avital (MS Kyriat Gat, ISR), Samantha Johnson (Melbourne City FC, AUS), Corina Luijks (SS Lazio, ITA), Lova Lundin (EdF Logroño, ESP), Ony Zogg (FC Zürich, SUI), Ella Kaabachi (GPSO92 Issy), Erwan Huet (entraîneur-adjoint, Grenoble F38), Guillaume Rivière (entraîneur des gardiennes, US Créteil Lusitanos & Sucy FC)

            Départs : Laurent Mortel (entraîneur), Amandine Guérin (entraîneur des gardiennes, Brest), Florian Mira (entraîneur-adjoint), Mathieu Dupré (préparateur physique), Mickaëla Bottega (OGC Nice), Jessy Roux (fin prêt, US Orléans), Marine Perea (fin prêt, FCG Bordeaux), Kimberley Cazeau (Stade Brestois), Anaïs M'Bassidjé (O. Marseille), Paige Culver (FCG Bordeaux), Alice Benoît (Sassuolo Femminile, ITA), Henriette Michèle Akaba Edoa (Santa Teresa Dabajoz, ESP), Tamires Souza, Chelsea Surpris (FF Yzeure AA), Coralie Austry, Viviane Boudaud (OGC Nice), Nina Stapelfeldt (AC Milan, ITA), Agathe Donnary (GPSO92 Issy), Anaïs Dumont (arrêt)


            L'EFFECTIF

            Gardiennes

            40-Raphaëlle Dubois
            1-Maïssane Letapissier
            30-Romane Munich
            16-Laëtitia Philippe

            Défenseures
            3-Rachel Avant (ALL)
            4-Camille Collin
            29-Kelly Gadea
            8-Samantha Johnson (USA)
            5-Lisa Martinez
            6-Laurine Pinot
            18-Emeline Saint-Georges
            20-Mireille Tchengang (CMR)
            24-Onyinyechi Zogg (NGA)

            Milieux
            9-Eden Avital (ISR)
            7-Anna Clérac
            14-Cathy Couturier
            12-Vanessa Grégoire (CAN)
            21-Ella Kaabachi
            10-Anissa Lahmari
            23-Lova Lundin (SUE)
            22-Siga Tandia (cap.)

            Attaquantes
            15-Shana Battouri
            17-Laura Bourgouin
            19-Carla Cosme
            25-Marie-Charlotte Léger
            11-Corina Luijks (PBA)

            Staff
            Dragan Cvetkovic (SER), entraîneur
            Samuel Fau, entraîneur-adjoint
            Erwan Huet, entraîneur-adjoint et responsable pôle pro
            Guillaume Rivière, entraîneur des gardiennes

            >> En savoir plus


            LA SAISON DERNIÈRE

            >> Les joueuses utilisées



            Vendredi 27 Août 2021
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...le_a17391.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #31
              #D1Arkema - FLEURY espère reprendre des couleurs

              Neuvième du dernier exercice, le club floriacumois a terminé bien en deça de ses ambitions et veut retrouver un état d'esprit conquérant.


              Léa Le Garrec reste la pièce maîtresse de Fleury cette saison (photo archive FOF)



              Les Lionnes qui entament leur cinquième saison en D1 ont renouvelé de moitié le groupe. Un choix délibéré que le Président Pascal Bovis explique au Républicain après la deuxième partie de saison chaotique : "Il fallait un souffle". Les nombreuses étrangères pour certaines arrivées la saison passée n'ont pas été conservées et sont parties sous d'autres cieux. Le club n'est pas resté inactif et avec désormais Fabrice Abriel à la tête de l'équipe, il y a eu une volonté de se montrer plus cohérent dans le recrutement. L'expérimentée Julie Debever fait son retour en France, pendant que Grace Yango permute de Guingamp à Fleury. Deux joueuses qui connaissent bien la D1. Autres cibles, deux joueuses offensives polonaises qui rejoignent ainsi leur compatriote Dominika Grabowska, l'une des satisfactions de la saison écoulée. Le club a aussi misé sur l'Espagnole María Díaz Ciraqui, encore la Canadienne Marie Levasseur qui évoluait à Metz. Tout n'est pas encore nécessairement clos dans le recrutement en espérant doubler les postes.

              La phase retour de la saison dernière complètement manquée avec notamment l'absence de Léa Le Garrec, suspendue quatre matchs, avait entraîné 8 défaites en 11 matchs. Difficile de pouvoir prétendre à jouer la première moitié de tableau alors que tout semblait initialement bien engagé. Passé d'adjoint à numéro 1, Fabrice Abriel veut retrouver une équipe qui marque plus apte à répondre au défi athlétique d'une saison. L'objectif pour Fabrice Abriel : "un meilleur classement" et essayer de viser le top 5 comme l'an passé.

              Une attaque reconstruite


              Fabrice Abriel avec son Président Pascal Bovis (photo FC Fleury)


              La n°1 de la saison dernière, Manon Heil, sera indisponible cette saison, et Emmeline Mainguy se présente comme la titulaire pour lui succéder. Laëtitia Philippe qui avait été prêtée à Issy a pris la direction de Soyaux. Sa doublure sera finlandaise puisque la n°3 de l'OL, Talaslahti a été prêtée pour cette saison au club essonnien.

              Défensivement, Julie Piga s'est imposée en charnière centrale et sera épaulée cette saison de Julie Debever qui revient d'Italie. Charlotte Fernandes reste la titulaire en latérale droite, tandis que Marie Levasseur devrait s'imposer à gauche pour remplacer la Danoise Cecilie Sandvje, partie en Angleterre. Le club compte aussi toujours dans son effectif Meffometou et désormais l'Algérienne Imane Chebel qui arrive d'une expérience au Kazakhstan. Deux joueuses plus jeunes : Sarah Kassi et Vaihei Samin complètent la liste tandis que Marine Haupais pourrait prendre du recul. Côté départ, il faut notamment relevé celui de Teninsoun Sissoko.

              Grace Yango arrive pour prendre le poste de milieu défensif derrière la capitaine Léa Le Garrec et Dominika Grabowska. Marine Dafeur, Maureen Bigot et aussi Ewelina Kamczyk évolueront dans les couloirs alors que Thelma Eninger est aussi toujours présente. Côté départ, Céline Chatelain va retrouver du temps de jeu en D2, tout comme Marina Makanza.

              Dans le secteur offensif qui a pêché la saison dernière, le club a perdu Hannah Diaz ou encore Julia Spetsmark qui n'avaient été très efficaces. Seule Kenza Chapelle est encore présente. Les trois sont des arrivées avec Nikola Karczewska, María Díaz Ciraqui et Amandine Béché devront faire leur preuve.


              LA PRÉPARATION

              Les Floriacumoises ont débuté très tôt leur série de matchs amicaux avec une première opposition face à Yzeure le 24 juillet. Une victoire 4-1 avec notamment un doublé de Le Garrec. La capitaine de Fleury qui a aussi fait trembler les filets au Havre (0-3) puis devant Reims (1-1) lors de la seule rencontre jouée face à une équipe de D1.

              24/07 FC Fleury - FF Yzeure AA (D2) : 4-1 (2-0), à Varennes-Vauzelles (18h00)
              Buts : Léa Le Garrec (x2), Ewelina Kamczyk, Marine Dafeur ; Léa Cassagne

              07/08 FC Fleury - Poissy U16-U17-U18 Masculins Poissy : 0-1, à Fleury-Mérogis

              14/08 Le Havre AC (D2) - FC Fleury : 0-3 (0-2), au Havre (17h00) (huis clos)
              Buts : Nikola Karczewska 25', Léa Le Garrec 45', Kenza Chapelle 70'

              21/08 FC Fleury - Stade de Reims : 1-1 (1-0), à Charleville-Mézières (15h00)
              Buts : Léa Le Garrec 34' ; Léa Notel 90+2'

              >> Plus de détails


              LES MOUVEMENTS

              Arrivées :
              Fabriel Abriel (entraîneur, déjà au club), Maxime Jacques (préparateur physique, Union Titus Pétange, LUX), Ewelina Kamczyk (Górnik Leczna, POL), Julie Debever (Inter Milan, ITA), Marie Levasseur (FC Metz), Grace Yango (EA Guingamp), Nikola Karczewska (Górnik Łęczna, POL), Imane Chebel (BIIK Kazygurt, UKR), Amandine Béché (FC Nantes), María Díaz Cirauqui (Athletic Bilbao, ESP), Katriina Talaslahti (O. Lyonnais)

              Départs : Laëtitia Philippe (fin prêt, ASJ Soyaux), Cecilie Sandvej (Birmingham City Women FC, ANG), Teninsoun Sissoko (FFC Turbine Potsdam, ALL), Kate Nado (US Saint-Malo), Jeanne Dear (Dijon FCO), Kamilla Karlsen (Djurgårdens IF, SUE), Michelle De Jongh (Vittsjö, SUE, fin prêt), Marina Makanza (O. Marseille), Hannah Diaz (Houston Dash, USA), Céline Chatelain (VGA Saint-Maur), Anja Sønstevold (Inter Milan, ITA)


              L'EFFECTIF

              Gardiennes

              1-Emmeline Mainguy
              16-Cloé Brinon
              30-Katriina Talaslahti (FIN)

              Défenseures
              4-Imane Chebel (ALG)
              17-Julie Debever
              20-Charlotte Fernandes
              28-Marine Haupais
              2-Sarah Kassi
              7-Marie Levasseur (CAN)
              12-Claudine Meffometou (CMR)
              25-Julie Piga
              3-Vaihei Samin

              Milieux
              11-Maureen Bigot
              21-Marine Dafeur
              6-Thelma Eninger
              14-Dominika Grabowska (POL)
              8-Ewelina Kamczyk (POL)
              10-Léa Le Garrec (cap.)
              18-Alizée Leroy
              5-Grace Yango (CMR)

              Attaquantes
              26-Amandine Béché
              18-Kenza Chapelle
              22-María Díaz Ciraqui (ESP)
              9-Nikola Karczewska (POL)

              Staff
              Fabrice Abriel, entraîneur
              Grégory Mleko, entraîneur-adjoint
              Alexy Kastelyn, entraîneur des gardiennes
              Maxime Jacques, préparateur physique

              >> En savoir plus

              LA SAISON DERNIÈRE

              >> Les joueuses utilisées



              Samedi 28 Août 2021
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...rs_a17388.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #32
                #D1Arkema - Présentation : MONTPELLIER veut redorer le blason

                Jamais sous l'ère du MHSC, les Montpelliéraines n'avaient été aussi mal classées dans le championnat, toujours situées habituellement entre la 4e et la 1re place. 2020-2021 aura donc été en deça des ambitions du club héraultais.


                Montpellier repart sur de nouvelles bases (photo MHSC)



                La première décision est tombée dès le printemps dernier alors que Montpellier était humilié à domicile par Reims (0-4). Frédéric Mendy était remercié. "La saison a été difficile, il aura tout donné, mais malheureusement, ça ne s'est pas bien terminé sportivement" soulignait le Président Laurent Nicollin lors de la nomination du successeur. Le club s'est attaché à trouver une personne s'intègre bien aux valeurs du club. C'est Yannick Chandioux qui est venu poser ses valises à Grammont avec son préparateur physique. L'entraîneur des gardiennes a aussi changé et finalement seul Baptiste Merle qui avait assuré l'intérim à partir d'avril est resté au sein du staff technique. "Quand on regarde le classement de la saison écoulée, on se dit que Montpellier n'est pas à la place qui était la sienne historiquement" expliquait l'ancien entraîneur dijonnais à son arrivée.

                Au sein de l'effectif, Yannick Chandioux a pu constater qu'il n'était pas trop affecté par la saison écoulée. Néanmoins, le club a entrepris des démarches de renouveau. Pour parvenir à ses fins, Yannick Chandioux s'est attaché à relever l'équipe de cet échec comme il l'explique dans Le Bien Public : "Le premier objectif a été de créer un groupe parce que la saison dernière a été difficile". Des changements dans le fonctionnement pour retrouver les ambitions et renouer avec la victoire après les dix défaites de l'exercice passé.

                "Se rapprocher du podium et si possible y être"


                Yannick Chandioux retrouve son ancien club pour débuter (photo MHSC)


                Dans l'effectif, la seconde gardienne Perrault a été remplacée par Lambert, pendant qu'en défense De Almeida a été remplacée par Elsig, en milieu offensive, Engman par Robert. Mais tous les postes n'ont pas comblé numériquement avec notamment le départ de Dekker. Le club n'a d'ailleurs pas mis un terme à son recrutement, en recherchant une milieu défensive du même profil que la Néerlandaise. Quant à Mbakem Niaro revenue de prêt, elle offre un autre profil offensif. Un déficit recrues/départs qui réduit le groupe de l'équipe première. "Nous sommes conscients que le défi n'est pas simple à relever mais il faut partir avec ambition et tout donner" déclare celui qui fêtera ses 46 ans mercredi prochain.

                "L'équipe est moins forte que l'an passé" évoque Yannick Chandioux au regard de la profondeur de banc notamment mais il vise le Top 4 espère dans Le Midi Libre "se mêler à la lutte pour la 3e place" pour redorer le blason : "L'objectif pour un club comme Montpellier, c'est de se rapprocher du podium et si possible d'y être". Pour Laurent Nicollin, ses propos relevés sur le site du MHSC doivent aussi nourrir la réflexion : "L'objectif est aussi de partir avec un peu plus d'humilité" pour faire une meilleure saison que la précédente.

                Un effectif partiellement renouvelé


                Faustine Robert de retour dans son club formateur (photo MHSC)


                Déjà numéro 1, l'Allemande Lisa Schmitz reste la titulaire au poste, mais derrière elle, c'est l'ex-Stéphanoise Gabrielle Lambert qui aura l'opportunité de découvrir la D1 tandis que Cindy Perrault est partie trouver du temps de jeu en Bretagne.

                Défensivement, De Almeida est partie dans les rangs du champion de France, la latérale Leonie Pankratz s'est envolée en Finlande et la polyvalente Anouk Dekker qui pouvait évoluer en défense ou au milieu dans l'axe a choisi de nouvelles aventures. Le club a su attirer Johanna Elsig qui pourra évoluer en charnière centrale aux côtés de joueuses en quête de temps de jeu comme Maëlle Lakrar, Maelys Mpomé ou encore Morgane Nicoli. Dans les couloirs, la capitaine Marion Torrent est toujours fidèle tandis qu'à gauche, Inès Belloumou continue à monter en puissance.

                Si le milieu de terrain manque en quantité, il peut compter sur trois internationales expérimentées avec la Slovaque Dominika Škorvánková, l'Autrichienne Sarah Puntigam et la Croate Iva Landeka dont la préparation a cependant été tronquée. De jeunes joueuses auront l'opportunité aussi de s'exprimer avec Cyrielle Blanc et Judith Coquet, même si la porte n'est pas fermée à une autre arrivée. Dans les milieux plus offensives, Clarisse Le Bihan doit encore gagner en temps de jeu.

                En attaque, en dehors du départ d'Adelina Engman qui avait joué 16 matchs, les autres joueuses avaient été peu utilisées. Avec l'effectif actuel et suivant l'organisation, Yannick Chandioux pourra aussi proposer un trio d'attaquantes intéressant. Avec Lena Petermann, les opportunités sont nombreuses et le retour au club de Faustine Robert est intéressant, en concurrence possible avec Nérilia Mondésir. Autre joueuse qui a déjà montré qu'elle a pris en expérience, Esther Mbakem Niaro a scoré en préparation. Et il y aura à suivre les deux flèches Mary Fowler et Ashleigh Weerden qui doivent continuer à monter en puissance dans le championnat.


                LA PRÉPARATION

                Pour sa prise de poste, Yannick Chandioux a bénéficié de cinq matchs face à des adversaires totalement différents. Ce sont tout d'abord les joueuses de la Juventus en préparation pour la Ligue des Champions qui se sont imposées dans l'Hérault (1-2). Trois jours plus tard, autre adversaire qui se préparait à la Ligue des Champions, le champion suisse du Servette Chênois battu 2-0. L'adversité est montée d'un cran avec les champions d'Europe. A Barcelone, Montpellier a logiquement concédé la défaite (0-3). La fin de la préparation s'est déroulée face à des équipes françaises. Tout d'abord, Rodez, pensionnaire de D2 (3-0) puis le promu stéphanois (3-1).

                04/08 Montpellier HSC - Juventus FC (ITA) : 1-2 (1-2), à Montpellier (19h00)
                Buts : Johanna Elsig 38' ; Cristiana Girelli 11', 25'

                07/08 Montpellier HSC - Servette Chênois FC (SUI) : 2-0 (0-0), à Pierrelatte (18h00)
                Buts : Dominika Škorvánková 48', Esther Mbakem Niaro 90'

                13/08 FC Barcelone (ESP) - Montpellier HSC : 3-0 (2-0), à Barcelone (18h30) - 1 087 spectateurs
                Buts : Aitana Bonmati 3', Claudia Pina 30', María Pérez 80'

                18/08 Rodez AF (D2) - Montpellier HSC : 0-3 (0-1), à Millau (18h30)
                Buts : Morgane Nicoli 24', Esther Mbakem Niaro 62', 76'

                21/08 Montpellier HSC - AS Saint-Étienne : 3-1 (2-1), au Pouzin (17h00)
                Buts : Nérilia Mondésir 27', Dominika Škorvánková 35', Morgane Nicoli 90' ; Esther Okoronkwo 36'


                LES MOUVEMENTS

                Arrivées : Yannick Chandioux (entraîneur, Dijon FCO), Faustine Robert (EA Guingamp), Esther Mbakem Niaro (retour prêt, GPSO92 Issy), Brian Cottet (entraîneur des gardiennes, déjà au club), Allex Humbertclaude (préparateur physique, Dijon FCO), Johanna Elsig (FFC Turbine Potsdam, ALL), Gabrielle Lambert (AS Saint-Étienne)

                Départs : Élisa De Almeida (PSG), Anouk Dekker (SC Braga, POR), Cindy Perrault (EA Guingamp), Léonie Pankratz (HJK Naiset, FIN), Adelina Engman (Växjö DFF, SUE), Zoé Stievenart (Rodez AF), Dominique Deplagne (entraîneur des gardiennes, arrêt), Olivier Bernal (préparateur physique, reste au club), Marie Petiteau (US Saint-Malo, prêt)


                L'EFFECTIF

                Gardiennes

                16-Gabrielle Lambert (CAN)
                1-Lisa Schmitz (ALL)

                Défenseures
                3-Inès Belloumou
                14-Johanna Elsig (SUE)
                20-Maëlle Lakrar
                12-Maëlys Mpomé
                23-Morgan Nicoli
                4-Marion Torrent (cap.)

                Milieux
                15-Cyrielle Blanc
                19-Iva Landeka (CRO)
                27-Sarah Puntigam (AUT)
                18-Dominika Škorvánková (SLQ)

                Attaquantes
                9-Mary Fowler (AUS)
                29-Clarisse Le Bihan
                10-Esther Mbakem Niaro
                11-Nérilia Mondésir (HAI)
                22-Lena Petermann (ALL)
                25-Faustine Robert
                7-Ashleigh Weerden (PBA)

                Staff
                Yannick Chandioux, entraîneur
                Baptiste Merle, entraîneur-adjoint
                Brian Cottet, entraîneur des gardiennes
                Allex Humbertclaude, préparateur physique

                >> En savoir plus


                LA SAISON DERNIÈRE

                >> Les joueuses utilisées



                Samedi 28 Août 2021
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a17389.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #33
                  #D1Arkema - Présentation : Un nouveau statut à défendre pour le PSG

                  Le Paris Saint-Germain va étrenner cette saison son premier titre de champion de France. Une situation inédite pour les Parisiennes qui faudra assumer alors que l'effectif a connu des départs importants à l'intersaison.


                  Les Parisiennes tenantes du titre (photo DR)



                  Défendre son titre n'est jamais chose aisée mais lorsque c'est la première fois, cela s'en retrouve plus difficile. Un titre qu'Olivier Échouafni ne défendra pas puisque l'entraîneur n'a pas été renouvelé dans ses fonctions. Le club a tout d'abord trouvé Ulrich Ramé comme directeur sportif, en provenance de Bordeaux, puis ce dernier avec Leonardo ont finalement jeté leur dévolu Didier Ollé-Nicolle. Une annonce qui a tardé et c'est donc une découverte totale pour celui qui venait d'être remercié du Mans (National). "Je ne connais pas le foot féminin, j'en profite pour apprendre" a déclaré ce vendredi l'entraîneur lors de la présentation. Pour autant, il ne s'inquiète pas de cette situation et pourra s'appuyer sur Bernard Mendy qui est resté adjoint. "Je ne vais rien inventer, le foot, c'est le foot" ajoute celui qui fêtera ses 61 ans, jeudi prochain.

                  L'ancien défenseur a découvert son groupe progressivement et sur le terrain le 15 juillet dernier avec un préparation "assez hard" ajoutant "L'idée était de le faire en deux temps après trois premières semaines assez lourdes pour éviter les coups de mou. On a étudié le calendrier et à partir d’octobre, on joue tous les 3 jours, il n'y aura plus trop de place pour les entraînements. On a été préventifs". Une situation qui a amené à une série de matchs de préparation difficile avec trois défaites. "On n'a pas accordé trop d'importance aux résultats" ajoutant à propos notamment de la lourde défaite contre l'OL : "On était jeunes, pas prêt." La suite a été plus satisfaisante pour Ollé-Nicolle : "On sort des États-Unis avec deux matchs très intéressants. Contre le Bayern, on a rivalisé on s'est fait cueillir mais une bonne partie de l'amalgame est fait".

                  "On a beaucoup travaillé, répété"


                  Didier Ollé-Nicolle (photo PSG)


                  L'entraîneur qui compte sur sa nouvelle capitaine Grace Geyoro "qui est au cœur du jeu" a été obligé de reconstruire la défense. Outre l'ancienne capitaine Irene Paredes, la gardienne Christiane Endler et Perle Morroni sont parties chez le rival. Le club a aussi perdu une autre joueuse qui a pesé dans l'histoire du club avec l'inusable Formiga. "Il a fallu trouver la symbiose avec les nouvelles joueuses, le coach. Il faut du temps, du travail, de la répétition. On a beaucoup travaillé, répété" avant d'ajouter : "J'estime qu'on est prêt pour faire un très bon début de saison".

                  Champion de National en 2007 avec Clermont Foot, Ollé-Nicolle est venu pour gagner des trophées : "J'ai signé ici pour gagner quelque chose. Notre objectif est là, aller chercher les mêmes résultats. Ma seule fierté : soit champion, soit gagner la Coupe d'Europe. L'objectif qu'on s'est fixé (ndlr : avec Ulrich Ramé et Leonardo en lien avec le Président), c'est de gagner des titres".

                  Avec la préparation, il a plus se faire une idée plus précise du groupe : "Cette équipe sur ce que je vois, elle a passé un gros cap de jeu collectif mais les milieux doivent continuer à travailler ensemble pour trouver le bon timing, avancer ensemble. Cela demande du temps mais je ne demande pas trop longtemps. On a des joueuses de qualité, intelligentes, très intelligentes, très réceptive". Le groupe parisien est monté en puissance au fil des saisons et le nouvel entraîneur y voit encore un potentiel en devenir : "On a beaucoup d'internationales, elles ont une marge de progression intéressante. Ce qui m'intéresse, c'est de participer à leur développement à leur épanouissement et indirectement au PSG" a-t-il confié.

                  La défense à reconstruire


                  Sakina Karchaoui arrive au PSG après une saison à l'OL (photo PSG)


                  Christiane Endler, décisive face à l'OL la saison dernière en championnat et en Ligue des Champions, a été l'une des grandes artisanes du titre. Son remplacement n'a pas été simple pour le club parisien qui a dû attendre la fin des J.O. pour s'assurer le recrutement d'une gardienne internationale Stéphanie Labbé, arrivée seulement jeudi en France. La championne olympique arrive à un poste pour le PSG a été obligé de pallier la blessure aux ligaments croisés de Constance Picaud, première arrivée. C'est la Tchèque Barbora Votíková qui arrive alors que les plus jeunes gardiennes Alice Pinguet et Charlotte Voll ont pris part à la préparation avec plus ou moins de réussite.

                  En défense, Irene Paredes, Perle Morroni et Alana Cook parties, le secteur a vu les arrivées de quatre internationales : Estelle Cascarino, Élisa De Almeida, Amanda Ilestedt et Sakina Karchaoui. Si la dernière prendra le poste de Perle Morroni, en défense centrale, la concurrence s'annonce plus rude d'autant que Paulina Dudek s'est pleinement affirmée la saison passée avec Paredes. Lors de la préparation, Ashley Lawrence n'a participé mais revient gonfler à bloc avec le titre olympique.

                  Fin de l'aventure parisienne pour Formiga, Luana encore blessée pour le moment, le PSG voit le retour en France d'une ancienne Parisienne puisque Kheira Hamraoui a reposé ses sacs dans la capitaine. Avec Grace Geyoro, désormais capitaine, et Sara Däbritz, elles composent un trio-type complémentaire. Il faudra pour Léa Khelifi ou encore Aminata Diallo trouver sa place dans un registre plus offensif pendant que Sandy Baltimore reste l'indéniable moteur du couloir gauche.

                  Les alternatives sont d'ailleurs multiples entre un 4-4-2 ou un 4-3-3. Outre Baltimore, dans les couloirs, les possibilités de permuter sont nombreuses avec Kadidiatou Diani ou Ramona Bachmann. La jeune norvégienne Celin Bizet qui s'est engagée pour trois ans tentera de se faire une place alors que Marie-Antoinette Katoto reste l'attaque de pointe devant Jordyn Huitema.


                  LA PRÉPARATION

                  Le club parisien n'avait pas choisi une préparation de tout repos pour défendre son titre de champion. D'entrée, opposées aux Bordelaises en avance dans leur préparation, elles ont encaissé un cinglant 3-0. Le tournoi disputé à Toulouse aura aussi été difficile avec toujours un effectif incomplet. Une première défaite contre l'AS Roma (1-2) puis un cuisant revers devant l'OL (5-1) où Bachmann sauva l'honneur. La tournée aux États-Unis a été plus rassurante en tenant en échec le Bayern Munich (2-2) avant de s'imposer face au Chicago Red Stars (1-0).

                  30/07 PSG - FCG Bordeaux : 0-3 (0-0), à Buxerolles (18h00) - 733 spectateurs
                  Buts : Julie Dufour 57', Ella Palis 60', 82'

                  04/08 PSG - AS Roma (ITA) : 1-2 (1-1), à Toulouse (18h00) [AMOS Women's French Cup]
                  Buts : Paulina Dudek 4' ; Manuela Giugliano 2', Annamaria Serturini 68'

                  06/08 O. Lyonnais - PSG : 5-1 (3-0), à Toulouse (18h00) [AMOS Women's French Cup]
                  Buts : Janice Cayman 11', Delphine Cascarino 26', 45', Amel Majri 57' s.p., Melvine Malard 58' ; Ramona Bachmann 80'

                  18/08 FC Bayern Munich (ALL) - PSG : 2-2 (2-1) (tab 5-4), à Louisville (23h00 françaises) [Women's Cup]
                  Buts : Linda Dallmann 43', Lea Schüller 45+2' ; Marie-Antoinette Katoto 19', Kheira Hamraoui 57'

                  21/08 Chicago Red Stars (USA) - PSG : 0-1 (0-1), à Louisville (21h00 françaises) [Women's Cup]
                  But : Marie-Antoinette Katoto 35'


                  LES MOUVEMENTS

                  Arrivées :
                  Ulrich Ramé (directeur sportif), Estelle Cascarino (FCG Bordeaux), Elisa De Almeida (Montpellier HSC), Sakina Karchaoui (O. Lyonnais), Didier Ollé-Nicolle (entraîneur, Le Mans FC), Hawa Sangaré (retour prêt, Le Havre AC), Léa Khelifi (retour prêt, Dijon FCO), Amanda Ilestedt (FC Bayern Munich, ALL), Kheira Hamraoui (FC Barcelone, ESP), Aminata Diallo (Atlético Madrid, fin prêt), Constance Picaud (Le Havre AC), Celin Bizet Ildhusøy (Vålerenga FD, NOR), Michel Audrain (entraîneur adjoint), Barbora Votíková (Slavia Prague, RTC), Stéphanie Labbé (FC Rosengård, SUE)

                  Départs : Olivier Echouafni (entraîneur), Bruno Valencony (entraîneur des gardiennes), Christiane Endler (O. Lyonnais), Alanna Cook (OL Reign, USA), Formiga (São Paulo, BRE), Signe Bruun (O. Lyonnais), Nadia Nadim (Racing Louisville, USA), Irene Paredes (FC Barcelone, ESP), Arianna Criscione (fin de contrat), Perle Morroni (O. Lyonnais), Bénédicte Simon (Atlético Madrid, ESP, prêt)


                  L'EFFECTIF

                  Gardiennes

                  Stéphanie Labbé (CAN)
                  16-Constance Picaud
                  40-Alice Pinguet
                  1-Charlotte Voll (ALL)
                  30-Barbora Votíková (RTC)

                  Défenseures
                  19-Estelle Cascarino
                  5-Élisa De Almeida
                  4-Paulina Dudek (POL)
                  15-Amanda Ilestedt (SUE)
                  7-Sakina Karchaoui
                  12-Ashley Lawrence
                  28-Jade Le Guilly

                  Milieux
                  21-Sandy Baltimore
                  13-Sara Däbritz (ALL)
                  20-Aminata Diallo
                  18-Laurina Fazer
                  8-Grace Geyoro (cap.)
                  14-Kheira Hamraoui
                  27-Léa Khelifi
                  6-Luana (BRE)

                  Attaquantes
                  10-Ramona Bachmann (SUI)
                  17-Celin Bizet Ildhusøy (NOR)
                  11-Kadidiatou Diani
                  23-Jordyn Huitema (CAN)
                  9-Marie-Antoinette Katoto
                  29-Hawa Sangaré

                  Staff
                  Didier Ollé-Nicolle, entraîneur
                  Bernard Mendy, entraîneur-adjoint
                  Michel Audrain, entraîneur-adjoint
                  Guillaume Lemiré, entraîneur des gardiennes
                  Sébastien Lopez Guia, préparateur physique


                  LA SAISON DERNIÈRE

                  >> Les joueuses utilisées



                  Samedi 28 Août 2021
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...SG_a17390.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #34
                    #D1Arkema - J1 : L'OL assure face à REIMS

                    De retour devant son public au Groupama Training Center, l'OL a disposé de Reims (3-0). Une victoire acquise sur deux corners en quatre minutes avant une réalisation dans l'ultime minute de la rencontre.





                    Face à une jeune équipe rémoise, les Lyonnaises allaient débloquer la situation sur les deux premiers corners obtenus. Avec à chaque fois, Majri à la frappe, le premier rentrant était dévié dans son but par Mayi Kith sous la pression de Bruun au premier poteau (1-0, 6'). Le second, quatre minutes après, joué en retrait pour la belle frappe de 18 m de Cascarino (2-0, 10'). Un avantage déjà décisif. Les Rémoises réussirent quelques séquences avec une tentative de loin de Joly captée par Endler sur le premier tir cadré des visiteuses (22e) ou encore Feller qui prenait le dessus sur Renard pour chercher une partenaire au centre où Cayman finalement intervenait (30e).

                    La suite de la première période aurait pu finir avec un score plus large en faveur des Lyonnaises. Une frappe puissante du gauche de Bruun terminait sur la barre (15e). Elle aura de nouvelles opportunités avec une demi-volée non cadrée (21e) et aussi un essai du droit repoussé par Alvarado (29e).

                    Les Lyonnaises ont ensuite pêché dans l'efficacité.


                    Signe Bruun a essayé sans être récompensée


                    La gardienne mexicaine après les deux buts encaissés se montra plus à son avantage ensuite. Sur un ballon de Majri pour Malard, elle sortait bien devant l'attaquante (38e). Avec seulement deux buts à la pause, l'OL pouvait avoir des regrets. Sa capitaine reconnaissait ce manque de finition : "On a eu de belles phases de jeu en première mi-temps. On a manqué d’efficacité".

                    Elle sera aussi chanceuse avec un poteau de Malard (49e) puis Laurent dont la reprise de la tête finit sur l'autre montant (76e). Un but refusé pour hors-jeu à l'OL (61e) et le score semblait figé. Jusqu'à une dernière offensive avec une belle ouverture d'Henry, la percussion de Laurent et Bacha présente face au but pour conclure (3-0, 90+3'). Son équipe n'a pas lâché et la dernière réalisation a plu à la coach lyonnaise : "Je suis contente de la rencontre avec ce troisième but. On doit bien récupérer physiquement et mentalement".

                    Photos : OL


                    D1 Arkema - Première journée
                    Vendredi 27 août 2021
                    - 18h30 - Canal + Sport
                    LYON - REIMS : 3-0 (2-0)
                    Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 474 spectateurs
                    Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Clothilde Brassart et Violette Le Chevert

                    Buts :
                    1-0 Easther MAYI KITH 6' c.s.c.
                    (Corner joué côté droit par Majri qui est dévié au premier poteau à 3 m par le tibia gauche Mayi Kith dans son but)
                    2-0 Delphine CASCARINO 10' (Corner joué côté droit par Majri qui joue en retrait au sol pour Cascarino qui reprend dans l'axe de 18 m du cou du pied droit et place le ballon sur la gauche d'Alvarado qui touche le ballon insuffisamment)
                    3-0 Selma BACHA 90+3' (Henry effectue une ouverture pour Laurent côté droit qui entre dans la surface et centre en retrait pour la reprise du gauche de Bacha qui vient couper dans l'axe et marquer à bout portant)

                    Avertissements : Delphine Cascarino 69' pour Lyon ; Océane Deslandes 5', Naomie Feller 24', Sonia Ouchène 69' pour Reims

                    Lyon : 1-Christiane Endler ; 23-Janice Cayman (12-Ellie Carpenter 72'), 18-Alice Sombath (21-Kadeisha Buchanan 59'), 3-Wendie Renard (cap.), 5-Perle Morroni (4-Selma Bacha 59') ; 13-Catarina Macário (11-Damaris Egurrola 59'), 6-Amandine Henry, 7-Amel Majri ; 20-Delphine Cascarino (19-Émelyne Laurent 71'), 24-Signe Bruun, 28-Melvine Malard
                    Banc : 40-Emma Holmgren (G), 22-Sally Julini
                    Reims : 1-Emily Alvarado ; 3-Tanya Romanenko (35-Aaliyah Nassena 86'), 5-Julie Pasquereau, 18-Océane Deslandes, 4-Easther Mayi Kith ; 23-Grace Rapp (17-Jade Rastocle 61'), 15-Lou-Ann Joly (34-Shana Chossenotte 86'), 10-Rachel Corboz (cap.) ; 9-Melike Pekel (33-Charline De Proft 74'), 20-Naomie Feller (8-Sonia Ouchène 61'), 19-Kessya Bussy
                    Banc : 16-Emma Francart (G), 36-Luna Berthé
                    Suspendue : Louis


                    Vendredi 27 Août 2021
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...MS_a17394.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #35
                      #D1Arkema - J1 : le PSG premier leader

                      Retrouvez les informations des rencontres de cette première journée de championnat.


                      Dimanche 26 août 2021
                      - 12h55 - Canal + Sport
                      PARIS SAINT-GERMAIN - FLEURY : 5-0 (3-0)
                      Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 470 spectateurs
                      Arbitres : Alexandra Collin assistée de Nabila Zaouak et Méline Laurant

                      1-0 Sandy BALTIMORE 15' (Diani sur le côté droit centre à ras de terre, le ballon arrive au second poteau pour Baltimore qui met un plat du pied gauche de 8 m au ras du montant)
                      2-0 Sara DÄBRITZ 21' (Suite à un corner, ballon renvoyé dans l'axe par Levasseur sur Lawrence qui décale à Däbritz qui déclenche une frappe du gauche de 30 m dans la lucarne droite de Mainguy avec l'aide de la barre)
                      3-0 Kadidiatou DIANI 35' (Geyoro intercepte le ballon à droite puis rentre sur le côté dans la surface avant de centrer pour la tête de Baltimore dans l'axe qui remet sur Diani à 6 m dont la reprise de volée du droit de 5 m termine imparablement sur la gauche de Mainguy)
                      4-0 Grace YANGO 61' c.s.c. (Katoto récupère le ballon sur le couloir droit accélère et de l'angle des 5,5 m croise sa frappe du droit qui termine sur le poteau opposé. Yango sous la pression de Däbritz remet dans son but du droit)
                      5-0 Ramona BACHMANN 85' (Centre de Karchaoui, Piga prolonge au 2e poteau, Bachmann récupère et frappe en pivot du gauche de 11 m dans le petit filet opposé)

                      Avertissements : Diani 17', Hamraoui 27', Baltimore 69'

                      PSG
                      Voll ; Lawrence (Cascarino 60'), De Almeida, Dudek, Karchaoui ; Geyoro (c), Hamraoui (Diallo 54'), Däbritz (Khélifi 74') ; Diani (Bachmann 74'), Katoto (Huitema 74'), Baltimore
                      Banc : Votíková (G), Le Guilly
                      Blessées : Picaud (ligaments croisés), Luana, Ilestedt
                      Non qualifiée : Labbé
                      Fleury
                      Mainguy ; Fernandes (Leroy 88'), Debever, Piga, Levasseur ; Dafeur (Béché 58'), Le Garrec (c) (Chapelle 88'), Yango, Grabowska (Eninger 70'), Kamczyk (Bigot 70') ; Karczewska
                      Banc : Talaslahti (G), Chebel


                      Samedi 28 août 2021 - 14h30 - Multisports 1
                      PARIS FC - GUINGAMP : 4-1 (2-1)
                      Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 152 spectateurs
                      Arbitres : Victoria Beyer assistée de Clémentine Dubreil et Mélissa Rossignol

                      1-0 Clara MATEO 1' (51 sec) (Jean-François récupère après une touche. Elle sert Ribadeira côté gauche transmet pour Matéo qui s'avance côté gauche dans la surface et croise sa frappe du gauche de l'angle des 5,5m pour trouver le petit opposé)
                      1-1 Sana DAOUDI 29' (Corner joué côté droit par Fleury qui retombe dans l'axe à l'entrée des 5,5m. Nnadozie sort pour intervenir mais relâche le ballon que Daoudi récupère du gauche et arme une frappe puissante du droit en déséquilibre de 8 m)
                      2-1 Daphné CORBOZ 35' s.p. (Faute de Le Page sur Jean-François. Corboz frappe le penalty du droit juste sous la gardienne bien partie sur sa droite)
                      3-1 Adja BINATE SOUMAHORO 61' (Corner joué à gauche par Corboz qui retombe sur Diaby qui remet le ballon dans les pieds de Binate qui ne se pose pas de question et reprend du droit de 15 m pour trouver la lucarne droite)
                      4-1 Louna RIBADEIRA 63' (Vaysse joue pour Matéo à droite qui provoque dans la surface côté droit et centre au sol devant le but. Ribadeira vient couper du droit seule à bout portant plein axe)

                      Avertissements : Butel 22', Vaysse 90+1' ; Renard 31'

                      Paris FC
                      Nnadozie ; Laplacette, Butel (c), Greboval, Aigbogun (Tchakounté 84') ; Vaysse ; Matéo, Jean-François (Binate 39'), Corboz (Ould Hocine 71'), Ribadeira (Bourdieu 71') ; Sow (Ferreira 84')
                      Banc : Pecharman (G), Soyer
                      Blessée : Sarr (soins)
                      Guingamp
                      Le Page (Perrault 68') ; Revelli, Mansuy, Renard (Guilois 83'), Jézéquel ; Diaby (Péniguel 60'), Le Mouël (Martin 84'), Daoudi, Fleury ; Cambot (c), Traoré
                      Banc : Coquil, Le Bras, Edosa
                      Blessée : Teinturier
                      Non qualifiée : Richard


                      En trois confrontations, l'ASSE n'a pas perdu à domicile face à Bordeaux (photo Chris)

                      Samedi 28 août 2021
                      - 14h30 - Foot+
                      SAINT-ÉTIENNE - BORDEAUX : 1-1 (0-1)
                      Saint-Étienne (Stade Salif Keïta) - 650 spectateurs
                      Arbitres : Charlène Laur assistée de Jennifer Maubacq et Camille Daas

                      0-1 Vanessa GILLES 45+1' (Corner joué côté droit par Périsset qui le frappe tendu pour trouver la tête au 2e poteau de Gilles à 5 m qui prend le dessus)
                      1-1 Laura CONDON 81' (Suite à un centre, le ballon n'est pas dégagé par la défense et Chaumette en hérite à 15 m dos au but, elle remet en retrait sur Condon qui place une frappe du gauche qui termine sur la gauche de Chavas)

                      Avertissements : Debbache 55', Bonet 90+3', Gago 90+5' ; Lavogez 82'

                      Saint-Étienne
                      Burns ; Bonet, Blanchard (c), Multari, Bornes ; Condon, Uffren, Debbache (Coquard 73') ; Jésus (Petit 73'), Okoronkwo (Chaumette 66'), Gago
                      Banc : Ferrucci (G), El Chad, Antoine, Sakaki
                      Blessées : Storti (genou), Gignoux (épaule), Pantelic (reprise),
                      Choix : Bataillard, Saverat, Caputo
                      Bordeaux
                      Chavas ; Palis, Berkely, Gilles, Périsset ; Bilbault (c), Folkertsma (Lavogez 56') ; Herrera, Jaurena (Lardez 67'), Gomes (Garbino 56') ; Snoeijs (Cardia 56')
                      Banc : Moorhouse (G), Perea, Dufour
                      NB. Patrice Lair, absent pour raisons personnelles, est remplacé sur le banc par Matthieu Chalmé
                      Blessées : Thibaud (ligaments croisés), Chatelin (ligaments croisés), Bruneau
                      Choix : Culver, Gudmundsdóttir


                      Samedi 28 août 2021 - 14h30 - Multisports 2
                      DIJON - MONTPELLIER : 1-2 (0-1)
                      Dijon (Stade des Poussots) - 360 spectateurs
                      Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Bérengère Jourdain et Siham Boudina

                      0-1 Lena PETERMANN 23' (Puntigam récupère et avance à 25 m pour tenter une frappe contrée par Carage. Le ballon arrive néanmoins dans la surface et Petermann assure un plat du pied droit de 12 m)
                      1-1 Lisa SCHMITZ 73' c.s.c. (Fercocq lance Goetsch à droite qui centre pour Oparanozie au premier poteau. La gardienne sort mais le ballon est relâché et en se retournant le dévie de son pied droit dans le but)
                      1-2 Sarah PUNTIGAM 90+2' (Faute commise à l'entrée de la surface par Salaün. Le coup franc est frappé du gauche de 18 m par Puntigam qui traverse le mur et termine au ras du poteau gauche de Durand)

                      Avertissements : Salaün 90+1' ; Robert 33'

                      Dijon
                      Durand ; Goetsch, Carage, Fercocq, Salaün ; Tyryshkina, Declercq ; Barbance (Lavaud 85'), Dear, Stephen (Tarrieu 69') ; Oparanozie (c)
                      Banc : Lichtfus (G), Girardot, Barrier, Yetna, Soleilhet
                      Blessée : Cuynet (ischios)
                      Montpellier
                      Schmitz ; Torrent (c), Lakrar, Elsig, Belloumou (Weerden 71') ; Puntigam, Škorvánková ; Robert, Le Bihan, Mondésir (Landeka 71'), Petermann (Mbakem Niaro 55')
                      Banc : Lambert (G), Mpomé, Blanc, Nicoli
                      Absente : Fowler


                      Samedi 28 août 2021 - 14h30 - Multisports 3
                      SOYAUX - GPSO92 ISSY : 2-0 (1-0)
                      Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 215 spectateurs
                      Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Stéphanie Di Benedetto et Mara Pansart

                      1-0 Kelly ROWSWELL 39' c.s.c. (Sur un corner de Bourgouin joué côté gauche, le ballon est disputé au premier poteau et Rowswell le rabat avec sa main dans son propre but)
                      2-0 Laura BOURGOUIN 87' (Lancée par Kaabachi dans la profondeur, Bourgouin échappe à la défense adverse et arrive plein axe fixer la gardienne à l'entrée et conclure en ajustant un plat du pied droit)

                      Avertissements : Zogg 7', Bourgouin 84' ; Daniel 27', Louis 89'

                      Soyaux
                      Munich ; Avant, Zogg, Gadea, Saint-Georges ; Martinez, Couturier (Kaabachi 64') ; Léger (Cosme 64'), Tandia (c), Bourgouin (Luijks 90+1') ; Lahmari (Battouri 83')
                      Banc : Philippe (G), Collin, Lundin
                      Blessées : Clérac (ligaments croisés), Grégoire (ligaments croisés)
                      Non qualifiée : Avital
                      Issy
                      Rowswell ; Barclais, Daniel, Donnary (Fourré 73'), Martins ; Prisock, Bayo ; Thornton (Maoulida 73'), Rabanne (c), Borgella ; Louis
                      Banc : Morché (G), Debonne, V.Thomas, Labois, Butel (blessure échauffement)
                      Blessée : Carvalho


                      Vendredi 27 août 2021 - 18h30 - Canal + Sport
                      LYON - REIMS : 3-0 (2-0)
                      Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 474 spectateurs
                      Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Clothilde Brassart et Violette Le Chevert

                      1-0 Easther MAYI KITH 6' c.s.c. (Corner joué côté droit par Majri qui est dévié au premier poteau à 3 m par le tibia gauche Mayi Kith dans son but)
                      2-0 Delphine CASCARINO 10' (Corner joué côté droit par Majri qui joue en retrait au sol pour Cascarino qui reprend dans l'axe de 18 m du cou du pied droit et place le ballon sur la gauche d'Alvarado qui touche le ballon insuffisamment)
                      3-0 Selma BACHA 90+3' (Henry effectue une ouverture pour Laurent côté droit qui entre dans la surface et centre en retrait pour la reprise du gauche de Bacha qui vient couper dans l'axe et marquer à bout portant)

                      Avertissements : Cascarino 69' ; Deslandes 5', Feller 24', Ouchene 69'

                      Lyon
                      Endler ; Cayman (Carpenter 72'), Sombath (Buchanan 59'), Renard (c), Morroni (Bacha 59') ; Macário (Egurrola 59'), Henry, Majri ; Cascarino (Laurent 71'), Bruun, Malard
                      Banc : Holmgren (G), Julini
                      Reims
                      Alvarado ; Romanenko (Nassena 86'), Pasquereau, Deslandes, Mayi Kith ; Rapp (Rastocle 61'), Joly (Chossenotte 86'), Corboz (c) ; Pekel (De Proft 74'), Feller (Ouchene 61'), Bussy
                      Banc : Francart (G), Berthé
                      Suspendue : Louis



                      Dimanche 29 Août 2021
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...er_a17393.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #36


                        Les buts de la 1ère journée
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #37
                          #D1Arkema - Les statistiques de la 1re journée

                          Les débuts flamboyant de Ribadeira, la belle série de Gilles, l’évolution du MHSC ou encore Majri qui guide son équipe. Zoom sur les statistiques à retenir de la première journée de D1 Arkema version 2021/22.


                          PSG 5-0 Fleury 91 : une reprise efficace… et sous tension


                          Attendu après son premier titre de champion de France la saison passée, le PSG s’est montré consistant pour son premier match de D1 Arkema en 2021/22. Avec 5 réalisations sur 13 tirs dont 6 cadrés (pour un xG* de 1,62 seulement), les Parisiennes ont notamment su faire la différence à chaque fois qu’elles trouvaient le cadre.

                          Mais ces dernières se sont également montrées plus nerveuses que d’habitude avec 14 fautes en tout (plus haut total de la D1) soit un volume nettement au-dessus de leur moyenne de la saison passée en D1 (9,1 par match) pour pas moins de 3 cartons jaunes récoltés : ce n’est que la 2e fois que Paris prend au moins autant d’avertissements en 2021 dans l’élite après leur nul 0-0 à Lyon (3 également) et seulement la 5e fois sur leurs 2 dernières saisons en championnat. À surveiller donc avant d’aller affronter Montpellier.


                          Les 14 fautes concédées par le PSG face au FCF 91.


                          Paris FC 4-1 Guingamp : Ribadeira brille pour sa première


                          Pour sa rentrée, le Paris FC n’a lui aussi pas fait dans le détail face à l’EAG. Nettement vainqueurs des Bretonnes, les Parisiennes ont notamment pu compter sur les débuts tonitruants de Louna Ribadeira en D1 Arkema. Pour son premier match dans l’élite, la joueuse du PFC a sorti une solide prestation : un but, une passe décisive, 3 tirs (dont 3 cadrés soit le plus haut total de la journée), 3 occasions créées et 1,07 xG (2es plus hauts totaux de la J1).

                          Avec également 24 duels offensifs disputés (dont 13 remportés, 3e plus haut total de la J1), 6 dribbles réussis pour 8 tentés et 2 passes clés délivrées, la parisienne s’est montrée très active devant en plus de réaliser une jolie marque. En effet grâce à son but, Louna Ribadeira (17 ans et 10 jours) devient la plus jeune joueuse à marquer en D1 dès sa 1re titularisation depuis une certaine Marie-Antoinette Katoto en mai 2015 face à Rodez (16 ans et 182 jours).


                          Le but (en rouge), les 2 autres tirs (en jaune), la passe décisive (en bleu) et les 6 dribbles réussis (en vert) par Ribadeira face à l’EAG.


                          OL 3-0 Reims : Majri en fer de lance


                          Lyon a lui aussi parfaitement réussi sa reprise en D1 Arkema. Face à Reims, les Lyonnaises ont rapidement pris les devants et sceller un succès certain. Parmi les joueuses en vue, Amel Majri s’est montrée particulièrement en forme pour guider son équipe.

                          À l’origine des 2 premiers buts lyonnais sur corner, en provoquant le contre son camp de Mayi Kith puis en délivrant une passe décisive vers Delphine Cascarino, l’ailière n’est pas en reste dans les autres secteurs : 6 occasions créées et 4 passes clés (plus hauts totaux de la J1) sans compter un xA** de 1,07 (2e plus haut total de la J1) et 12 seconds ballons récupérés (plus haut total de la J1). De quoi reprendre le championnat de la meilleure des manières.


                          La passe décisive (en bleu), les 4 passes clés (en orange) et les 12 seconds ballons (en vert) récupérés par Amel Majri face à Reims.


                          Soyaux 2-0 Issy : hors-jeu sans conséquences


                          Passés tous deux proches de la relégation la saison passée, Soyaux et Issy savait l’importance de ce duel entre eux dès la première journée. S’il a finalement tourné à l’avantage des locales, ces dernières ont eu de la peine à se défaire du piège du hors-jeu tendu par le GPSO 92. Avec pas moins de 7 hors-jeu signalés contre Soyaux, c’est le plus haut total de la J1 mais également le plus haut total jamais enregistré par l’ASJS dans l’élite sur les 2 derniers exercices.

                          Par ailleurs et à l’instar de l’OL, le club sojaldicien a également prouvé que sa dépendance aux coups de pieds arrêtés était toujours présente, obtenant pas moins de 8 corners face aux Isséennes, soit son plus haut total en D1 depuis octobre 2020 face à… Issy (8 également). Pas étonnant donc que le premier but de l’ASJS cette saison dans l’élite soit venu sur cette phase de jeu.


                          Les 7 positions de hors-jeu signalées contre Soyaux face à Issy.


                          Dijon 1-2 Montpellier : la mutation du MHSC


                          Vainqueur du DFCO sur le fil, Montpellier a bien cru revivre un début de saison aussi poussif que l’an dernier. Si elle s’est pour l’instant montrée autant à la peine devant que la saison passée, l’équipe dirigée par Yannick Chandioux a toutefois vu certains aspects de son jeu changer, notamment dans les chiffres.

                          Avec seulement 69 ballons perdus (2e plus faible total de la journée après le PSG à 67), Montpellier n’avait jamais perdu aussi peu de ballons sur une rencontre sur les 2 dernières saisons en D1 Arkema. Sa précision de passes (84% réussies) est également la plus haute dans l’élite depuis décembre 2019 face à Metz (84% également), pendant que son nombre de récupérations (49) est le plus faible sur les 2 dernières saisons de D1.

                          Des changements drastiques qui ne lui ont toutefois pas fait perdre quelques valeurs sûres : grâce à son coup franc en fin de match, le MHSC confirme qu’il reste le club de l’élite qui marque le plus depuis l’extérieur de la surface (9 buts depuis le début de la saison 2020/21) et avec 13 fautes concédées face à Dijon, il reste dans sa moyenne du précédent exercice (12,7 fautes par match).


                          Les 69 ballons perdus par Montpellier face à Dijon.


                          Saint-Étienne 1-1 Bordeaux : Gilles sur sa lancée


                          Bordeaux espérait lui sans doute un début de saison plus calme. Embarqué en parallèle dans les tours préliminaires de la Ligue des Champions féminine, le FCGB n’a pas réussi à se défaire du seul promu de cette saison 2021/22, Saint-Étienne. Et ce malgré une nouvelle réalisation de Vanessa Gilles, sur un nuage depuis sa médaille d’or olympique avec le Canada cet été.

                          L’internationale a d’ailleurs inscrit face à l’ASSE son 3e but en 3 rencontres toutes compétitions confondues cette saison, soit autant que sur ses 60 premiers matches TCC avec Bordeaux depuis son arrivée en 2018/19 (2). Mais en plus de se montrer offensive (2 tirs cadrés sur 3 tentés, plus haut total pour une défenseure sur la J1), la Bordelaise est restée tout aussi solide derrière avec 12 récupérations et 10 duels sur 12 remportés (dont 6/6 défensivement).


                          Les 9 tirs (dont les 3 buts) de Vanessa Gilles en 3 rencontres TCC en 2021/22 (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


                          Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

                          *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

                          **xA : Expected Assist, soit le nombre de passes décisive attendues en fonction de la probabilité qu’une passe devienne une passe décisive dans le jeu.







                          Jeudi 2 Septembre 2021
                          Daniel Marques

                          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17399.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #38
                            #D1Arkema - J2 : L'OL passe leader

                            Avec sa deuxième large victoire en deux journées, l'OL est leader à la différence de buts devant le PSG et le Paris FC.


                            Dimanche 5 septembre 2021
                            - 13h00 - Canal + Sport
                            LYON - SAINT-ÉTIENNE : 6-0 (3-0)
                            Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 1 337 spectateurs
                            Arbitres : Victoria Beyer assistée de Nabila Zaouak et Mélissa Rossignol

                            1-0 Catarina MACARIO 18' (Sur une passe de Buchanan depuis la défense pour Macário dos au jeu à 40 m qui se retourne en éliminant Multari avant d'accélérer tout en se décalant vers la droite, prenant de vitesse Blanchard et Bornes pour placer de 12 m une frappe croisée du droit qui trouve le petit filet opposé)
                            2-0 Amel MAJRI 28' (Egurrola effectue une longue ouverture pour trouver Malard à gauche qui se débarrasse de Bonet puis centre en retrait pour Majri à 10 m qui vient reprendre du plat du pied droit pour passer le ballon à mi-hauteur sur la droite de Burns)
                            3-0 Melvine MALARD 41' (Ouverture d'Egurrola qui allonge pour trouver Majri sur le côté gauche qui contrôle à l'angle des 5,5 m et sert Malard dans l'axe qui vient mettre son plat du pied droit plein axe en opposition à 3 m de la ligne)
                            4-0 Emelyne LAURENT 53' (Macário trouve van de Donk côté gauche qui déborde et centre pour Laurent au second poteau qui effectue un contrôle long du droit avant de frapper en pivot du gauche de 7 m)
                            5-0 Damaris EGURROLA 56' (Coup franc excentré côté gauche enroulé par Macário, Burns repousse au premier poteau et la plus prompte à 5 m pour mettre son plat du pied droit est Egurrola)
                            6-0 Selma BACHA 84' (Après un corner renvoyé dans l'axe, Baga joue pour Morroni qui décale sur Bacha couloir gauche. Elle s'infiltre dans la surface et place une frappe puissante du cou du pied gauche de 7 m qui file dans le filet opposé)

                            Avertissements : Laurent 24' ; Uffren 21', Bornes 45+3', Condon 82'

                            Lyon : Endler ; Carpenter (Cayman 58'), Renard (c), Buchanan, Bacha ; van de Donk, Egurrola (Henry 58'), Majri (Baga 46') ; Laurent (Bruun 67'), Macário, Malard (Morroni 58')
                            Banc : Holmgren (G), Sombath
                            Blessées : Mbock, Hegerberg, Kazadi, Cascarino
                            Maternité : Gunnarsdóttir
                            Saint-Étienne : Burns ; Bonet (El Chad 76'), Blanchard (c), Multari, Bornes (Sakaki 57') ; Condon, Uffren (Uffren 65') ; Jésus, Debbache, Gago (Coquard 65') ; Okoronkwo (Chaumette 76')
                            Banc : Ferrucci (G), Antoine
                            Blessées : Storti, Gignoux, Pantelic, Caputo


                            Samedi 4 septembre 2021 - 14h30 - Foot+
                            BORDEAUX - SOYAUX : 6-0 (4-0)
                            Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine - Terrain Jacques Chatenet) - 697 spectateurs
                            Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Clémentine Dubreil et Solenne Bartnik

                            1-0 Sisca FOLKERTSMA 2' (66 secondes) (Jaurena sert Snoeijs sur le côté gauche de l'attaque pris qui se déjoue de Zogg pour centrer au second poteau où Folkertsma est seule près de l'angle des 5,5 m pour mettre une volée de l'intérieur du droit)
                            2-0 Malia BERKELY 29' (Berkely aux 20 m sert sur sa gauche Snoeijs qui avance dans la surface puis centre en retrait pour redonner à Berkely qui contrôle plein axe à 12 m et place le ballon d'un plat du pied droit sur la droite de Munich)
                            3-0 Andréa LARDEZ 36' (Snoeijs à l'entrée de la surface remet sur Gomes qui essaye de défaire de Tandia, puis place une frappe contrée par Gadea, le ballon revient sur Lardez côté droit de la surface qui met un intérieur du droit de volée face à la gardienne sortie à sa rencontre au delà de l'angle des 5,5 m)
                            4-0 Mélissa GOMES 43' (Zogg joue en retrait sur Munich qui veut jouer côté opposé pour sa Saint-Georges mais envoie le ballon dans les pieds de Gomes à 25 m qui ajuste aussitôt un tir au sol du droit qui se loge au premier poteau)
                            5-0 Mickaëlla CARDIA 79' (Snoeijs le long de la ligne touche à droite lance Cardia qui s'avance côté droit de la surface et arme une frappe du droit de l'angle des 5,5 m en pleine lucarne)
                            6-0 Katja SNOEIJS 81' (Pérea déborde côté gauche et centre pour Snoeijs au premier poteau qui ouvre son pied droit à 5 m pour trouver le petit filet opposé)

                            Avertissement : Martinez 45'

                            Bordeaux : Moorhouse ; Lardez (Haelewyn 55'), Gilles, Berkely, Périsset (Pérea 77') ; Folkertsma, Bilbault (c) (Palis 64'), Jaurena, Garbino (Dufour 46') ; Gomes (Cardia 55'), Snoeijs
                            Banc : Chavas (G), Culver
                            Blessées : Thibaud, Bruneau, Chatelin, Herrera, Lavogez
                            Soyaux : Munich ; Collin (Léger 46'), Zogg, Gadéa, Saint-Georges ; Couturier (Kaabachi 46'), Martinez ; Battouri (Luijks 46'), Tandia (c), Lahmari (Tchengang 69') ; Bourgouin (Lundin 77')
                            Banc : Philippe (G), Avital
                            Blessées : Clérac, Grégoire


                            Samedi 4 septembre 2021 - 14h30 (Multisports 3)
                            GPSO92 ISSY - DIJON : 0-2 (0-1)
                            Boulogne-Billancourt (Stade Marcel Le Gallo) - 79 spectateurs
                            Arbitres : Charlène Laur assistée de Violette Le Chevert et Camille Daas

                            0-1 Léa DECLERCQ 20' (Centre depuis la droite pour Oparanozie qui se retrouve face à la gardienne mais voit ses deux tentatives repoussées. Elle récupère le ballon et remet le ballon en retrait dans l'axe pour Declercq qui conclut du plat du pied droit au sol sur a gauche de Rowswell)
                            0-2 Désiré OPARANOZIE 49' (Sur un service de Dear dans la profondeur plein axe, Oparanozie prend le dessus sur Butel et déclenche une frappe lobée du droit qui lobe la gardienne, et heurte la barre avant de rebondir derrière la ligne puis ressortir)

                            Avertissements : Martins 20', Donnary 43', Daniel 71' ; Barbance 48', Salaün 61', Durand 89'

                            Issy : Rowswell ; Barclais, Butel (c) (Debonne 68'), Daniel, Martins ; Prisock ; Thornton (Bayo 46'), Donnary (Maoulida 76'), Rabanne (Fourré 78'), Borgella ; Louis
                            Banc : Morché (G), V.Thomas, Labois
                            Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage, Salaün (Girardot 83') ; Tyryshkina, Declercq ; Barbance (Stéphen 67'), Dear (Lavaud 84'), Tarrieu (Barrier 57') ; Oparanozie (c)
                            Banc : Lichtfus (G)
                            Blessée : Cuynet


                            Samedi 4 septembre 2021 - 14h30 (Multisports 4)
                            REIMS - GUINGAMP : 0-0
                            Bétheny (Stade Louis Blériot 2) - 176 spectateurs
                            Arbitres : Alexandra Collin assistée de Méline Laurant et Bérengère Jourdain

                            Avertissements : Rapp 16' et 60', Pekel 77' ; Mansuy 33'
                            Expulsion : Rapp 60'

                            Reims : Alvarado ; Mayi Kith, Pasquereau, Deslandes, Romanenko ; Joly (Rastocle 78'), Rapp, Corboz (c) ; De Proft (Pekel 34'), Ouchène, Bussy
                            Banc : Francart (G), Feller, Nassena, Chossenotte, Dupont
                            Blessées : Philippe, Doucouré, Notel, Lejeune
                            Suspendue : Louis
                            Non qualifiée : Dumornay
                            Guingamp : Perrault ; Revelli, Mansuy, Jézéquel, Guillois ; Péniguel (Diaby 61'), Daoudi, Richard (Le Mouël 46'), Fleury ; Traoré, Cambot (c)
                            Banc : Le Page (G), Martin, Gurhem, Teinturier, Coquil
                            Blessée : Renard


                            Vendredi 3 septembre 2021 - 18h30 - Canal + Sport
                            MONTPELLIER - PSG : 0-1 (0-1)
                            Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Terrain Mama Ouattara) - 266 spectateurs
                            Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Jennifer Maubacq et Valérie Todeschini

                            0-1 Sara DÄBRITZ 8' s.p. (Faute de Škorvánková sur Lawrence qui entrait côté droit de la surface. Däbritz le place du gauche dans le petit filet gauche)

                            Avertissements : Torrent 26', Škorvánková 46', Puntigam 48', Belloumou 52', Lakrar 90+6' (après-match) ; Diani 89', Cascarino 90+5'
                            Expulsion : Lakrar 90+6' (après-match)

                            Montpellier : Schmitz ; Torrent (cap.), Lakrar, Elsig, Belloumou (Petermann 79') ; Puntigam ; Robert, Landeka (Fowler 61'), Škorvánková (Blanc 87'), Le Bihan (Nicoli 87') ; Mondésir (Mbakem Niaro 61').
                            Banc : Lambert (G), Weerden
                            PSG : Voll ; Lawrence, De Almeida, Dudek, Karchaoui ; Geyoro (c), Hamraoui, Däbritz (Diallo 83') ; Diani (Cascarino 90'), Katoto, Baltimore (Bachmann 78')
                            Banc : Labbé (G), Huitema, Khelifi, Le Guilly
                            Choix : Votíková


                            Vendredi 3 septembre 2021 - 18h30 - Foot +
                            FLEURY - PARIS FC : 0-1 (0-1)
                            Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet n°2 - Terrain Walter Felder) - 309 spectateurs
                            Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Stéphanie Di Benedetto et Mara Pansart

                            0-1 Coumba SOW 43' (Soyer réalise une série de dribbles du côté droit en revenant vers l'axe. Après un crochet sur Levasseur, elle déclenche une frappe du droit de 25 m qui va rebondir sur le poteau gauche de Mainguy. Le ballon revient plein axe où Sow vient assurer un plat du pied droit à 5 m)

                            Avertissements : Le Garrec 63', Fernandes 74', Dafeur 82'

                            Fleury : Mainguy ; Fernandes (Chapelle 88'), Debever, Piga, Levasseur (Bigot 64') ; Yango (Kassi 78') ; Dafeur, Le Garrec (c), Grabowska (Béché 78'), Kamczyk (Leroy 88') ; Karczewska.
                            Banc : Talaslahti (G), Chebel
                            Paris FC : Nnadozie ; Soyer (c), Butel, Greboval, Aigbogun ; Laplacette, Vaysse, Corboz, Sow (Binaté 53') ; Ribadeira (Bourdieu 71'), Matéo
                            Banc : Pecharman (G), Ould Hocine, Ferreira, Fontaine, Tchakounté
                            Soins : Sarr, Jean-François



                            Dimanche 5 Septembre 2021
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...er_a17401.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #39


                              Les buts de la 2ème journée
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #40
                                #D1Arkema - Les statistiques de la 2e journée

                                Snoeijs en feu avec Bordeaux, Guingamp qui ne trouve pas la faille, Bacha qui continue de confirmer ou encore Montpellier qui concède un penalty. Zoom sur les statistiques à retenir de la deuxième journée de D1 Arkema version 2021/22.


                                OL 6-0 Saint-Étienne : Bacha intenable à gauche


                                Pour le premier derby entre l’OL et l’ASSE en D1 depuis avril 2017, les Lyonnaises n’ont pas fait dans le détail face au récent promu : 24 tirs dont 17 cadrés, 4,5 xG* pour 6 buts et un score aussi large que lors de leur dernier affrontement dans l’élite.

                                Un succès dans lequel la jeune Selma Bacha s’est encore illustrée dans son couloir gauche : 1 but, 4 occasions crées, 3 tirs (dont 3 cadrés, record pour une défenseure sur la J2), 3 passes clés délivrées (2e plus haut total de la J2), 8 centres tentés (dont 4 réussis, record de la J2) et 12 dribbles tentés (dont 10 réussis, record de la J2). De bon augure pour la suite de la saison, elle qui est pour le moment la meilleure buteuse du championnat après deux journées.


                                Le but (en rouge), les 2 autres tirs (en jaune), les 4 centres réussis (en bleu) et les 10 dribbles réussis (en vert) par Selma Bacha face à Saint-Étienne.


                                Montpellier 0-1 PSG : un penalty précieux


                                Le PSG tient lui aussi la cadence derrière Lyon. Dans un déplacement périlleux sur le terrain du MHSC, les Parisiennes sont parvenues à s’en sortir grâce à un penalty de Däbritz. Un but précieux pour le PSG et qui n’est pas si anodin quand on se penche sur le passif des Héraultaises et de leur portière Lisa Schmitz dans l’exercice.

                                Lors de la saison passée, ces dernières n’avaient en effet concédé que 4 penalties en 22 rencontres, étant la seule équipe avec l’OL à n’en avoir encaissé aucun (0/4 pour le MHSC, 0/0 pour l’OL). C’est également le premier penalty pris par la portière montpelliéraine en 27 matches toutes compétitions confondues depuis son arrivée à Montpellier en 2019/20. Hasard ou devoir bien faits par les Parisiennes : c’était le premier qui était tiré sur la gauche de la gardienne allemande.


                                Les 5 penalties subis par Lisa Schmitz depuis ses débuts à Montpellier, dont le premier encaissé face au PSG.


                                Fleury 91 0-1 Paris FC : Butel solide derrière


                                Dans la bataille pour le podium, le Paris FC semble bien décider à se montrer d’entrée cette saison. Vainqueur de ses 2 premiers matches cette saison en D1, une première depuis 2017/18 (contre Marseille et… Fleury à l’époque), le club parisien peut en prime toujours compter sur ses joueuses clés pour obtenir un résultat.

                                Si Julie Soyer est impliquée indirectement sur le seul but parisien, sa coéquipière en défense Anaig Butel n’est également pas en reste sur la rencontre : 16 récupérations (record de la J2) dont 2 dans la moitié de terrain adverse, 11 interceptions (2e plus haut total de la J2), 3 tacles réussis sur 3 tentés, 85% de duels remportés (11/13, soit le meilleur pourcentage pour au moins 12 duels disputés) ainsi que 12 seconds ballons récupérés (4e plus haut total de la J2). Un match propre pour permettre à son équipe de ramener un succès important.


                                Les 16 ballons récupérés par Anaig Butel face à Fleury.


                                Bordeaux 6-0 Soyaux : Snoeijs en chef d’orchestre


                                Bordeaux est également bien parti pour lutter à nouveau pour le podium cette saison. Large vainqueur d’une équipe de Soyaux absente devant (5 tirs dont 2 cadrés, 0,14 xG soit le plus faible total pour les Sojaldiciennes en D1 hors duels PSG ou OL depuis octobre 2019), le FCGB s’est même permis de briser une marque personnelle supplémentaire en menant par 4 buts ou plus à la pause d’un match de D1 pour la première fois de son histoire.

                                Un net succès au centre duquel Katja Snoeijs a donné le tempo : 3 passes décisives, 5 occasions crées, 5 passes clés délivrées (records de la J2), un xA** de 1,57 (2e plus haut total de la J2) ainsi que 5 tirs (dont 1 cadré) et 8 dribbles (dont 6 réussis). Une prestation XXL qui lui permet d’être la meilleure passeuse du championnat pour le moment.


                                Le but (en rouge), les 4 autres tirs (en jaune), les 3 passes décisives (en bleu) et les 6 dribbles réussis (en vert) par Katja Snoeijs face à Soyaux.


                                Issy 0-2 Dijon : les Isséennes cèdent à nouveau


                                Plus loin au classement, Issy continue lui sa série noire en D1 : 10 défaites consécutives depuis fin février dernier et l’arrivée de Camillo Vaz ainsi que désormais 8 de ces 10 rencontres sans le moindre but marqué. Pourtant, les Franciliennes montrent des signes d’amélioration. Face à Dijon, le GPSO 92 s’est procuré 7 occasions, 7 tirs cadrés et est entré 16 fois dans la surface adverse (soit les 2es plus haut totaux d’Issy dans l’élite sur un match depuis le début de saison 2020/21).

                                Il a également commis seulement 5 fautes (2e plus faible total sur un match depuis le début de saison 2020/21), obtenu 7 corners et réussi 79% de ses tacles sur 19 tentés (records sur un match de D1 pour Issy depuis le début de saison 2020/21). Des chiffres plus positifs depuis le dernier match de la saison dernière face à Reims (défaite 1-2) qui semblent montrer qu’Issy est sur la bonne voie.


                                Les 7 tirs cadrés (en jaune) et les 19 tacles tentés (en bleu réussis, en rouge échoués) par Issy face à Dijon.


                                Reims 0-0 Guingamp : les Stadistes n’ont pas craqué


                                Enfin dans le dernier match de cette J2, le SDR et l’EAG se sont quittés sur un match nul et vierge. Et ce malgré la pression mise par Guingamp sur son adversaire du jour. Présentes offensivement (16 tirs dont 6 cadrés, 1,2 xG), les Bretonnes ne sont en effet pas parvenues à trouver la faille, elles qui y étaient toujours parvenues lorsqu’elles tentaient au moins 11 tirs depuis le début de la saison 2019/20. C’est même la première fois qu’elles ne gagnent pas en tentant autant de frappes en D1 depuis leur match face à… Reims en décembre 2019 (1-1).

                                Autres signes de la pression et domination territoriale guingampaise : le pourcentage record de passes réussies (83% sur 501 tentées, record pour l’EAG en D1 sur un match depuis le début de la saison 2019/20) ainsi que le pourcentage de duels remportés (55% dont 61% dans entre la ligne médiane et la ligne des 30 derniers mètres, record de la J2). Pas suffisant toutefois pour l’EAG, qui tentera d’aller chercher sa première victoire de la saison contre Montpellier vendredi.


                                Les 16 frappes de Guingamp face à Reims (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


                                Les principales statistiques des matches de la J2



                                Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

                                *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

                                **xA : Expected Assist, soit le nombre de passes décisive attendues en fonction de la probabilité qu’une passe devienne une passe décisive dans le jeu.



                                Mercredi 8 Septembre 2021
                                Daniel Marques

                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17421.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #41
                                  #D1Arkema - J3 : BORDEAUX battu par FLEURY, l'OL déroule, le PSG assure

                                  Retrouvez les informations des rencontres de la 3e journée


                                  Dimanche 12 septembre 2021
                                  - 15h05 (Multisports 1)
                                  LYON - DIJON : 6-0 (3-0)
                                  Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 488 spectateurs
                                  Arbitres : Savina Elbour assistée de Jennifer Maubacq et Mara Pansart

                                  1-0 Catarina MACARIO 3' (Coup franc à 18 m décalé sur le côté gauche que Macário enroule d'une frappe du droit par dessus le mur, le ballon replongeant au ras du poteau droit de Durand)
                                  2-0 Melvine MALARD 36' (Sur un centre au sol venu de la droite de Cayman, Majri laisse à Malard qui réussit au milieu de trois joueuses une roulette à dix mètres du but à marquer d'un extérieur du droit dans le petit filet droit de Durand)
                                  3-0 Catarina MACARIO 37' (Ouverture depuis son camp de Renard pour Malard qui dévie de la tête dans le couloir gauche pour s'emmener le ballon et placer une frappe dans un angle fermé. La gardienne repousse dans ses 5,5m où Macário surgit pour conclure du gauche à bout portant)
                                  4-0 Signe BRUUN 47' (Sur un centre de Cayman depuis la droite, Bruun plein axe reprend d'une volée du droit de 6 m)
                                  5-0 Signe BRUUN 67' (Pressing de Majri côté droit de l'attaque, qui permet à Bruun d'hériter du ballon dans la surface et d'ajuster d'un cou du pied droit la gardienne à 7 m)
                                  6-0 Signe BRUUN 78' (Bacha sert pour Morroni lancée côté gauche qui centre au sol pour trouver plein axe Bruun qui coupe du pied gauche à 3 m)

                                  Avertissements : Buchanan 32' ; Fercocq 53'

                                  Lyon : Endler ; Cayman, Renard (c) (Sombath 71'), Buchanan, Bacha ; van de Donk (Bruun 46'), Egurrola, Majri (Julini 62') ; Cascarino (Laurent 62'), Macário, Malard (Morroni 61')
                                  Banc : Holmgren (G), Henry
                                  Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage, Salaün ; Tyryshkina, Declercq ; Barbance (Stéphen 46'), Dear (Barrier 76'), Tarrieu (Lavaud 77') ; Oparanozie (c)
                                  Banc : Lichtfus (G), Girardot, Yetna


                                  Dimanche 12 septembre 2021 - 15h05 (Foot+)
                                  BORDEAUX - FLEURY : 1-2 (1-0)
                                  Le Bouscat (Stade Sainte-Germain - Terrain Jacques Chatenet) - 200 spectateurs
                                  Arbitres : Victoria Beyer assistée de Bérengère Jourdain et Violette Le Chevert

                                  1-0 Katja SNOEIJS 3' s.p. (Talaslahti stoppe Snoeijs à l'entrée de la surface côté droit. Snoeijs frappe le penalty en ouvrant son pied droit avec une conclusion au ras du sol en prenant la gardienne à contre-pied)
                                  1-1 Julie PIGA 83' (Grabowska à 30 m sur la droite, elle allonge un long ballon pour trouver la tête au second poteau de Piga qui prend le dessus à 5 m et croise sa reprise)
                                  1-2 Dominika GRABOWSKA 88' s.p. (Faute de Cardia sur Yango côté gauche de la surface. Grabowska frappe le penalty et ouvre son pied gauche pour prendre la gardienne à contre-pied)

                                  Avertissements : Lavogez 39', Cardia 90+3' ; Grabowska 6', Fernandes 48'

                                  Bordeaux : Moorhouse ; Lardez, Berkely, Gilles (c), Périsset ; Jaurena, Folkertsma (Bilbault 34') ; Dufour (Cardia 46'), Lavogez (Gudmundsdóttir 67'), Gomes (Garbino 38') ; Snoeijs
                                  Banc : Chavas (G), Perea, Culver
                                  Fleury : Talaslahti ; Fernandes, Debever, Piga, Levasseur ; Yango ; Kamczyk (Diaz Cirauqui 68'), Grabowska (Chapelle 90+1'), Le Garrec (c) (Kassi 85'), Dafeur (Bigot 68') ; Karczewska
                                  Banc : Chebel, Leroy


                                  Dimanche 12 septembre 2021 - 15h05 (Multisports 2)
                                  SOYAUX - PSG : 0-2 (0-1)
                                  Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 336 spectateurs
                                  Arbitres : Charlène Laur assistée de Clothilde Brassart et Siham Boudina

                                  0-1 Marie-Antoinette KATOTO 33' (Bachmann joue dans l'axe vers Gadea et Katoto aux 20m, l'attaquante parisienne prend le dessus, élimine la gardienne vers l'extérieur puis redresse le ballon du plat du pied droit dans un angle fermé)
                                  0-2 Sandy BALTIMORE 67' (Centre de Bachmann depuis la droite, Baltimore prend le dessus sur Couturier à 7 m, contrôle et enchaîne par une demi-volée du droit)

                                  Avertissements : Johnson 19', Bourgouin 54', Tandia 64'

                                  Soyaux : Philippe ; Couturier (Collin 81'), Johnson, Gadea, Zogg ; Bourgouin, Martinez (Kaabachi 46'), Tandia (c), Lahmari (Lundin 81'), Luijks (Battouri 66') ; Léger (Cosme 66')
                                  Banc : Munich (G), Avital
                                  PSG : Labbé ; Lawrence, Ilestedt, Dudek, Karchaoui (De Almeida 85') ; Geyoro (c) (Däbritz 75'), Diallo, Khelifi ; Bachmann, Katoto (Huitema 67'), Baltimore (Cascarino 75')
                                  Banc : Voll (G), Diani, Hamraoui


                                  Samedi 11 septembre 2021 - 14h30 (Foot+)
                                  PARIS FC - REIMS : 3-0 (2-0)
                                  Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 212 spectateurs
                                  Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Camille Daas et Solenne Bartnik

                                  1-0 Théa GREBOVAL 12' (Coup franc à 20 m juste décalé à la droite de l'arc de cercle, que Greboval enroule du gauche pour placer le ballon au ras du montant gauche de Alvarado)
                                  2-0 Clara MATÉO 27' (Matéo arrive aux abords de la surface et joue pour Ribadeira dans la surface qui pivote pour frapper mais sa frappe est contrée, Matéo a suivi pour glisser le ballon du plat du pied droit de 5 m)
                                  3-0 Daphné CORBOZ 81' (Binaté dos au but à 20 m glisse le ballon à Corboz face au but qui prend le temps d'ajuster une frappe du gauche de l'arc de cercle vers la lucarne gauche de Alvarado)

                                  Avertissements : Vaysse 50', Ould Hocine 83' ; Ouchène 31'

                                  Paris FC : Nnadozie ; Laplacette, Butel, Gréboval, Soyer (c) ; Vaysse (Binaté 65'), Ould Hocine ; Ribadeira (Sow 46'), D.Corboz, Aigbogun (Fontaine 87') ; Matéo (Ferreira 87').
                                  Banc : Pecharman (G), Tchakounté, Neller
                                  Reims : Alvarado ; Mayi Kith, Pasquereau, Deslandes, Romanenko ; Ouchène, Joly (Chossenotte 80'), R.Corboz (c) ; De Proft (Doucouré 67'), Pekel (Rastocle 65'), Bussy
                                  Banc : Francart (G), Feller, Nassena, Dupont


                                  Samedi 11 septembre 2021 - 14h30 (Multisports 1)
                                  SAINT-ÉTIENNE - GPSO92 ISSY : 0-1 (0-1)
                                  Saint-Étienne (Stade Salif Keïta)
                                  Arbitres : Alexandra Collin assistée de Clémentine Dubreil et Méline Laurant

                                  0-1 Roselord BORGELLA 23' (Centre de Borgella que Burns relâche à l'entrée de ses 5,5m. Louis le ressort sur Borgella côté gauche qui déclenche une frappe du droit de l'extérieur de la surface qui lobe la gardienne et termine directement sous la barre)

                                  Avertissements : Condon 34' ; Bayo 59'

                                  Saint-Étienne : Burns ; Bonet, Blanchard (c), Multari, Sakaki (Petit 84') ; Condon, Uffren (Coquard 46'), Jésus (Caputo 46'), Debbache, Gago, Okoronkwo (Chaumette 74')
                                  Banc : Gignoux (G), El Chad, Antoine
                                  GPSO92 Issy : Morché ; Barclais, Butel (c), Daniel, Martins ; Prisock, Bayo (Maoulida 90') ; Thornton (Donnary 71'), Rabanne (Debonne 60'), Borgella (Fourré 89') ; Louis
                                  Banc : Rowswell (G), V.Thomas, Labois


                                  Vendredi 10 septembre 2021 - 18h30 (Foot+)
                                  GUINGAMP - MONTPELLIER : 2-1 (1-0)
                                  Pabu (Stade du Centre de Formation EAG "Akademi") - 235 spectateurs
                                  Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Nabila Zaouak et Stéphanie Di Benedetto

                                  1-0 Margaux LE MOUËL 21' s.p. (Faute de Belloumou sur Traoré. Penalty tiré en force du droit plein axe sous la barre par Le Mouël)
                                  1-1 Morgane NICOLI 70' (Coup franc à 18 m de Puntigam repoussé dans la surface. Elsig au point de penalty remet de la tête et Nicoli cadre une frappe en volée à 5 m, le ballon dévié par Daoudi termine au ras du montant gauche)
                                  2-1 Emmy JÉZÉQUEL 79' (Corner sortant joué côté droit de Le Mouël pour la reprise de la tête de Jézéquel qui coupe à 6 m du but au premier poteau)

                                  Avertissements : Daoudi 61' ; Belloumou 31', Torrent 90+2'

                                  Guingamp : Perrault ; Revelli, Mansuy, Jézéquel, Guillois ; Daoudi ; Traoré, Le Mouël, Cambot (c) (Richard 86'), Fleury ; Péniguel (Gurhem 90+3')
                                  Banc : Le Page (G), Diaby, Martin, Coquil
                                  Montpellier : Schmitz ; Torrent (c), Nicoli, Elsig, Belloumou (Mbakem Niaro 54') ; Puntigam ; Robert, Skorvankova (Fowler 80'), Le Bihan, Weerden (Mondésir 54') ; Petermann
                                  Banc : Lambert (G), Mpomé, Blanc, Coquet
                                  Suspendue : Lakrar



                                  Dimanche 12 Septembre 2021
                                  Sebastien Duret

                                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...re_a17425.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #42


                                    Les buts de la 3ème journée
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #43
                                      #D1Arkema - Les statistiques de la 3e journée

                                      Macário qui confirme, Montpellier en difficulté, Piga qui se montre ou encore le duo Borgella-Louis qui libère Issy. Zoom sur les statistiques à retenir de la troisième journée de D1 Arkema version 2021/22.


                                      OL 6-0 Dijon : un danger nommé Macário


                                      Après n’avoir fait qu’une bouchée de Saint-Étienne dans le derby lors de la journée précédente, Lyon continue son début de saison canon. De nouveau large vainqueur de Dijon dans une rencontre nettement dominée (25 tirs dont 10 cadrés pour 4,6 xG* contre 3 tirs dont aucun cadré côté DFCO), les Lyonnaises ont encore vu d’autres joueuses se démarquer le week-end dernier. Parmi ces dernières, si le triplé en une période de Signe Bruun est à souligner, Catarina Macário, déjà auteure d’une fin de saison fulgurante l’an passé (5 buts en 7 rencontres de D1 en 2020/2021), s’est aussi fait remarquer.

                                      Elle commence le nouvel exercice sur les mêmes bases que l’an dernier : co-meilleure buteuse du championnat (3 buts en 3 matches), l’Américaine est également en tête depuis le début de saison en nombre de frappes tentées (18), cadrées (11) et d’occasions obtenues (10). Et ce sans compter son nombre de passes clés tentées (7, 3e de D1 Arkema), la valeur des occasions obtenues (2,1 xG, 2e du championnat) ou son volume de dribbles (7 réussis sur 11 tentés) et de tacles (9 réussis sur 11 tentés). Nul doute que la jeune joueuse de 21 ans, déjà étincelante, n’a pas encore atteint l’entièreté de son potentiel.

                                      Le fait bonus à retenir : Lyon a enchaîné deux victoires par au moins 6 buts d’écart en D1 Arkema pour la première fois depuis décembre 2018 (7-0 v Guingamp puis 6-0 v Soyaux à l’époque).


                                      Les 18 tirs dont 11 cadrés de Macario depuis le début de saison en D1 Arkema (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


                                      Soyaux 0-2 PSG : dominer sans écraser


                                      Sur le terrain des Sojaldiciennes, Paris enchaîne lui aussi son début de saison parfait. Les Parisiennes ne se montrent toutefois pas aussi explosives que leurs homologues lyonnaises devant, avec un volume et une dangerosité des occasions toujours contenus par rapport à l’an passé : 13,7 tirs dont 5,7 cadrés pour 2,2 xG par match cette saison, contre 20,7 frappes dont 10,7 dans le cadre pour 3,7 xG sur les 3 premiers matches la saison passée ou encore 19,3 dont 9,7 pour 3,9 en 2019/20.

                                      Un manque de mordant devant qui se ressent aussi dans l’intensité mise par le PSG, plus maître du ballon et qui limite du coup ses efforts : 50 ballons récupérés face à Soyaux (plus faible total sur une rencontre pour Paris en D1 depuis 2019/20) dont seulement 13 dans la moitié de terrain adverse (3e plus faible total sur la même période). En dehors de ses matches face à l’OL, le club de la capitale n’avait même plus effectué aussi peu de passes (497) dans un match de D1 depuis décembre 2019 face au Paris FC (471).

                                      Le fait bonus à retenir : Soyaux n’a encaissé que 2 buts lors de chacun de ses deux derniers matches de D1 Arkema face à un tenant du titre, alors qu’il avait toujours pris 4 buts ou plus lors de chacun des 21 duels précédents de ce type.


                                      Les 50 ballons récupérés par le PSG (dont 13 dans la moitié de terrain adverse) face à Soyaux.


                                      Paris FC 3-0 Reims : Matéo donne le tempo


                                      Le Paris FC récite lui une partition parfaite pour le moment sur ses premiers matches de la saison, la réception de Reims ne dérogeant pas à la règle. 3 buts et une domination nette qui n’a laissé aucune chance aux Rémoises, qui devaient en prime faire avec une Clara Matéo en forme.

                                      Fer de lance de son équipe, l’internationale française n’a pas hésité à perturber la défense adverse : 3 tirs dont 2 cadrés pour un but, 3 occasions créées (plus haut total de la J3), 7 passes clés tentées pour 3 réussies (plus hauts totaux de la J3), 26 duels offensifs disputés pour 15 remportés (2e plus haut total de la J3) dont 7 dribbles réussis sur 8 tentés. Une présence et un poids décisif dans la victoire des Parisiennes face au SDR.

                                      Le fait bonus à retenir : Le Paris FC a remporté ses trois premiers matches d’une saison de D1 Arkema pour la première fois depuis 2014/15 (Juvisy à l’époque), soit la dernière saison où les Franciliennes ont fini sur le podium du championnat.


                                      Le but (en rouge), les 2 autres tirs (en jaune), les 3 passes clés réussies (en orange) et les 15 duels offensifs remportés par Matéo face à Reims.


                                      Bordeaux 1-2 Fleury 91 : Piga sort de sa boîte


                                      Bordeaux ne vit sans doute pas le début de saison qu’il espérait. Après son accroc à Saint-Étienne lors de leur match d’ouverture, le FCGB s’est de nouveau fait surprendre par le FCF 91 sur sa pelouse. Une victoire des Franciliennes obtenue après que Julie Piga ait sonné la charge en égalisant de la tête.

                                      En plus de s’offrir le 2e but de sa carrière en D1 Arkema, la défenseure n’a pas été en reste dans les autres secteurs du jeu : 12 récupérations (5e plus haut total de la J3), 71% de duels remportés (10/14), 6 interceptions, 11 seconds ballons récupérés et un jeu au pied propre (88% de passes réussies, seulement 3 ballons perdus). L’une des joueuses clés de la victoire de Fleury en terres bordelaises.

                                      Le fait bonus à retenir : Fleury a évité une défaite à l’extérieur après avoir été mené à la pause pour la première fois de son histoire en D1 Arkema.


                                      Les 12 ballons récupérés (en cyan), le but (en rouge) et l’autre tir (en jaune) de Piga face à Bordeaux.


                                      Guingamp 2-1 Montpellier : des Montpelliéraines imprécises


                                      Montpellier continue lui son aventure en D1 Arkema sur les mêmes bases que la saison passée. Solides face au PSG avec une défaite sur le fil, les joueuses de Yannick Chandioux se montrent toutefois toujours à la peine sur leurs premiers matches en 2021/22. Défaites par les Guingampaises au terme d’un duel serré, elles ont de nouveau manqué d’efficacité devant.

                                      Depuis le début de la saison 2019/20, jamais le MHSC ne s’était incliné en ayant obtenu autant de tirs dans une rencontre de championnat (16 dont 7 cadrés pour 21 entrées dans la surface adverse). Le club héraultais présente même son 4e meilleur total de xG sur un match (3,2) mais pour un seul petit but, du jamais vu sur la même période. Tout comme son volume de passes (381 dont 78% réussies), qui est le plus faible depuis début 2019/20 dans une rencontre hors PSG ou OL. La voie du renouveau côté Montpellier semble se montrer bien plus longue qu’attendue.

                                      Le fait bonus à retenir : Guingamp a enchaîné deux succès consécutifs face à Montpellier en D1 Arkema pour la première fois depuis décembre 1997-mai 2000 (5).


                                      Les 16 tirs de Montpellier face à Guingamp (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


                                      Saint-Étienne 0-1 Issy : un duo Borgella-Louis détonant


                                      Enfin en bas de tableau, Issy est parvenu à mettre fin à sa série noire de 10 défaites consécutives en D1 Arkema. Les Franciliennes ont su profiter des errances des Stéphanoises pour prendre les devants avant de résister dans le second acte. Un succès qui porte la marque de son duo d’attaquantes Roselord Borgella et Batcheba Louis.

                                      Si la seconde a offert la passe décisive sur le but de la première, elle s’est montrée très remuante dans le jeu notamment pour aider le milieu isséen : 34 duels disputés (dont 16 remportés, 2e plus haut total de la J3), 12 dribbles tentés dont 8 réussis (plus haut total de la J3) ainsi que 8 tacles tentés dont 4 réussis (2e plus haut total pour une attaquante sur la J3) pour Louis. Couplé à la présence de Borgella devant (6 tirs dont 1 cadrés pour 1 but), le duo d’haïtiennes n’a laissé que peu d’espoirs à l’ASSE.

                                      Le fait bonus à retenir : Issy a désormais remporté quatre rencontres à l’extérieur dans son histoire en D1 Arkema (sur 35 disputées – 3 nuls, 28 défaites) ; deux d’entre elles ont eu lieu à Saint-Étienne (2-1 en octobre 2014 et 1-0 cette saison).


                                      Les 12 dribbles tentés (en vert) ainsi que les 8 tacles (en rouge manqués, en bleu réussis) de Louis face à Saint-Etienne.


                                      Les principales statistiques des matches de la J3




                                      Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

                                      *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).



                                      Lundi 20 Septembre 2021
                                      Daniel Marques

                                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17447.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #44
                                        #D1Arkema - J4 : Le PSG remporte le derby et rejoint l'OL

                                        Quatre buts pour cette quatrième victoire de l'OL, en ouverture de la quatrième journée face à l'En Avant de Guingamp. Ce samedi, l'ASSE a gagné pour la première fois pour son retour en D1. Bordeaux, Fleury et Montpellier s'installent en milieu de tableau.


                                        Dimanche 26 septembre 2021
                                        - 12h45 (Canal+ Sport)
                                        PSG - PARIS FC : 4-0 (3-0)
                                        Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 623 spectateurs
                                        Arbitres : Victoria Beyer assistée de Clémentine Dubreil et Mélissa Rossignol

                                        1-0 Marie-Antoinette KATOTO 18' (Corner de Däbritz côté droit qui arrive au premier poteau où Nnadozie sort au premier poteau mais se gêne avec Butel, le ballon vient rebondir dans le dos de Geyoro et Katoto au gauche à 3 m reprend)
                                        2-0 Marie-Antoinette KATOTO 26' (Karchaoui au duel avec Laplacette couloir gauche s'extirpe puis prend le temps de centrer au sol dans l'axe sur Katoto qui ouvre son pied droit à 7 m)
                                        3-0 Kadidiatou DIANI 43' (Däbritz talonne à 25 m pour Katoto dans l'axe qui sert sur sa droite Diani qui entre dans la surface et place une frappe croisée du droit au sol de 11 m repoussée par Nnadozie. Elle a suivi et place une seconde frappe du droit de l'angle des 5,5m que Nnadozie touche mais le ballon termine sa course dans le petit filet opposé)
                                        4-0 Sara DÄBRITZ 59' s.p. (Main de Laplacette sur un centre de Baltimore côté gauche. Penalty tiré par Däbritz du gauche sur la gauche de Nnadozie prise à contre-pied)

                                        Avertissements : Diani 61' ; Butel 75'

                                        PSG : Labbé ; Lawrence, Ilestedt, Dudek, Karchaoui (Cascarino 67') ; Däbritz (Diallo 67'), Hamraoui, Geyoro (c) (Khélifi 57') ; Diani (Bachmann 74'), Katoto (Huitema 57'), Baltimore
                                        Banc : Votikova (G), De Almeida
                                        Paris FC : Nnadozie ; Soyer (c), Greboval, Butel, Aigbogun (Sarr 83') ; Laplacette (Fontaine 83'), Vaysse, Corboz, Ould Hocine (Binaté 60') ; Matéo, Sow (Ribadeira 63')
                                        Banc : Pecharman (G), Tchakounté, Ferreira


                                        Samedi 25 septembre 2021 - 16h30 (Foot+)
                                        DIJON - SAINT-ÉTIENNE : 0-4 (0-2)
                                        Dijon (Stade des Poussots) - 528 spectateurs
                                        Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Bérengère Jourdain et Clothilde Brassart

                                        0-1 Esther OKORONKWO 4' (Corner dijonnais, le ballon est dégagé par Multari plein axe. Okoronkwo récupère le ballon de la tête puis prend la défense de vitesse plein axe pour venir conclure face à la gardienne d'un tir croisé du gauche au sol de 12 m)
                                        0-2 Esther OKORONKWO 25' (Coquard dans le rond central joue par Gago dans l'axe qui lance sur le côté gauche Okoronkwo qui s'avance en se recentrant, puis d'un grand crochet vers la gauche élimine Durand dans la surface avant de conclure du gauche de 6 m pour marquer dans le but vide)
                                        0-3 Cindy CAPUTO 52' (Bonet accélère à droite et joue pour Coquard qui entre dans la surface et joue en retrait à l'angle des 5,5 m côté droit pour Caputo qui place un plat du pied droit de 7 m au ras du poteau gauche)
                                        0-4 Audrey CHAUMETTE 83' (Caputo accélère à droite et sert Chaumette dos au but juste à l'extérieur de la surface qui pivote sur sa droite pour placer une frappe du gauche sur la gauche de Durand)

                                        Avertissements : Girardot 53' et 80' ; Uffren 53'
                                        Expulsion : Girardot 80'

                                        Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq (Cuynet 68'), Carage, Girardot ; Barbance (Barrier 46'), Declercq, Tyryshkina, Stéphen (Tarrieu 46') ; Dear (Lavaud 82') ; Oparanozie (c)
                                        Banc : Lichtfus (G), Salaün, Feddaoui
                                        Saint-Étienne : Gignoux ; Bonet, Blanchard (c), Multari (Antoine 84'), Sakaki ; Uffren, Condon ; Caputo (El Chad 85'), Coquard (Debbache 72'), Gago (Jésus 62') ; Okoronkwo (Chaumette 73')
                                        Banc : Burns (G), Petit


                                        Samedi 25 septembre 2021 - 14h30 (Multisports 5)
                                        FLEURY - SOYAUX : 1-0 (1-0)
                                        Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet 2 - Walter Felder) - 163 spectateurs
                                        Arbitres : Savina Elbour assistée de Valérie Todeschini et Camille Daas

                                        1-0 Nikola KARCZEWSKA 39' (Le Garrec à l'entrée de la surface côté droit centre fort devant le but. Philippe intervient mais repousse le ballon sur le dos de Martinez qui revient plein axe dans les pieds de Karczewska qui met l'intérieur du pied droit à 6 m en opposition pour conclure)

                                        Avertissements : Piga 26' et 62', Levasseur 30', Fernandes 68' ; Kaabachi 49', Lahmari 58', Martinez 87'
                                        Expulsion : Piga 62'

                                        Fleury : Talaslahti ; Fernandes (Eninger 85'), Debever, Piga, Levasseur ; Ngock Yango ; Bigot (Meffometou Tcheno 77'), Le Garrec (c), Kamczyk (Chebel 65'), Dafeur (Díaz Ciraqui 85') ; Karczewska
                                        Banc : Mainguy (G), Samin, Chapelle
                                        Soyaux : Philippe ; Avant (Battouri 54'), Gadea, Zogg (Kaabachi 46'), Luijks (Lundin 54') ; Tandia (c), Couturier (Collin 54') ; Martinez, Lahmari, Léger ; Bourgouin
                                        Banc : Munich (G), Saint-Georges, Tchengang


                                        Samedi 25 septembre 2021 - 14h30 (Multisports 6)
                                        REIMS - MONTPELLIER : 1-4 (1-3)
                                        Bétheny (Stade Louis Blériot 2) - 152 spectateurs
                                        Arbitres : Charlène Laur assistée de Mara Pansart et Violette Le Chevert

                                        0-1 Sarah PUNTIGAM 18' (Mondésir servie côté gauche, temporise pour trouver Puntigam côté gauche de la surface qui déclenche une frappe du gauche surprenant la gardienne pour trouver le filet côté opposé)
                                        1-1 Kessya BUSSY 19' (Servie au sol par Feller dans sa course, Bussy contrôle et entre côté gauche de la surface échappant à Torrent puis ouvre son pied droit à l'angle des 5,5 m pour trouver le petit filet opposé)
                                        1-2 Lena PETERMANN 27' (Mondésir côté gauche trouve Škorvánková côté gauche de la surface, qui croise un tir du gauche qui frappe le poteau opposé et ressort devant le but. Plein axe, Petermann le contrôle de la cuisse gauche puis pousse le ballon du droit derrière la ligne)
                                        1-3 Lena PETERMANN 31' (Škorvánková côté gauche centre fort devant le but, pour la reprise de Puntigam du gauche. Alvarado relâche au premier poteau, et Petermann à l'affût pousse le ballon au fond du droit au ras du poteau)
                                        1-4 Sarah PUNTIGAM 84' (Mbakem Niaro avec le ballon à l'entrée de la surface le ressort pour Puntigam en retrait à 20 m qui croise un tir du gauche qui passe sous la gardienne et termine dans le petit filet opposé)

                                        Avertissements : Doucouré 66' ; Le Bihan 43'

                                        Reims : Alvarado ; Doucouré, Pasquereau, Deslandes, Romanenko ; Joly, Rapp, Corboz (c) ; Pekel (Mayi Kith 46'), Feller (Ouchène 67'), Bussy
                                        Banc : Francart (G), Rastocle, Philippe, Lejeune, De Proft
                                        Montpellier : Schmitz ; Torrent (c), Mpomé (Belloumou 70'), Elsig, Puntigam ; Blanc ; Mondésir (Weerden 77'), Le Bihan, Škorvánková (Coquet 83'), Robert ; Petermann (Mbakem Niaro 83')
                                        Banc : Lambert (G), Fowler


                                        Samedi 25 septembre 2021 - 14h30 (Foot+)
                                        GPSO92 ISSY - BORDEAUX : 0-1 (0-1)
                                        Boulogne-Billancourt (Stade Marcel Le Gallo) - 137 spectateurs
                                        Arbitres : Alexandra Collin assistée de Jennifer Maubacq et Stéphanie Di Benedetto

                                        0-1 Mélissa GOMES 37' (Corner côté gauche de Périsset qui trouve au second poteau à 7 m Gomes qui croise sa reprise de la tête pour la placer au premier poteau. Barclais sur la ligne ne peut qu'effleurer le ballon)

                                        Avertissement : Cardia 90+3'

                                        Issy : Morché ; Barclais, Butel (c) (Labois 69'), Daniel, Maoulida, Martins ; Thornton (Rabanne 55'), Prisock (Donnary 78'), Bayo, Borgella (Fourré 78') ; Louis
                                        Banc : Rowswell (G), Debonne, Ribeiro
                                        Bordeaux : Moorhouse ; Bilbault (c), Périsset, Perea ; Lardez, Folkertsma (Legrand 90+4'), Jaurena, Garbino (Dufour 76') ; Lavogez ; Gomes (Cardia 60'), Snoeijs.
                                        Banc : Chavas (G), Culver, Roux, Gudmundsdóttir


                                        Vendredi 24 septembre 2021 - 18h30 (Canal + Sport)
                                        LYON - GUINGAMP : 4-0 (1-0)
                                        Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 450 spectateurs
                                        Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Solenne Bartnik et Siham Boudina

                                        1-0 Melvine MALARD 3' (Henry sert Carpenter côté droit de la surface qui centre pour Malard qui coupe du plat du pied droit à 5 m au premier poteau)
                                        2-0 Kadeisha BUCHANAN 48' (Centre de Majri depuis la gauche pour Buchanan à 20 m légèrement excentrée à droite qui joue en remise de la tête sur Egurrola qui lui remet pour une reprise de volée croisée du droit dans le petit filet opposé)
                                        3-0 Emelyne LAURENT 72' (Cascarino dans l'axe trouve Laurent sur sa gauche qui contrôle puis entre dans la surface, se défait de Revelli et ouvre son pied droit de 6 m pour trouver le petit filet opposé)
                                        4-0 Daniëlle VAN DE DONK 86' (Macário d'une petite balle piquée sert Bruun dans la surface côté gauche qui dévie du pied droit en extension vers le poteau opposé. van de Donk le pousse de la cuisse droite après le rebond du ballon sur le poteau gauche)

                                        Avertissements : Bacha 15', Buchanan 28', Henry 31' pour Lyon ; Péniguel 27' pour Guingamp

                                        Lyon : Endler ; Carpenter, Mbock (Sombath 60'), Buchanan, Morroni ; Cascarino, Egurolla, Henry (van de Donk 46'), Bacha (Macário 46') ; Majri (c) (Bruun 68') ; Malard (Laurent 67')
                                        Banc : Holmgren (G), Cayman
                                        Guingamp : Perrault ; Mansuy (Diaby 72'), Jézéquel, Renard, Guillois ; Daoudi ; Revelli, Cambot (c) (Martin 87'), Le Mouël (Richard 79'), Traoré ; Péniguel (Gurhem 87')
                                        Banc : Le Page (G), Coquil



                                        Dimanche 26 Septembre 2021
                                        Sebastien Duret

                                        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...OL_a17455.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #45


                                          Les buts de la 4ème journée
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #46
                                            #D1Arkema - J5 : PSG - GUINGAMP reporté, cinq victoires à l'extérieur

                                            Suivez les informations de la 5e journée de D1 Arkema.


                                            Dimanche 3 octobre 2021
                                            - 12h45 (Canal+ Sport)
                                            PSG - GUINGAMP : reporté
                                            Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre)
                                            Arbitres : Savina Elbour assistée de Bérengère Jourdain et Camille Daas

                                            Terrain impraticable
                                            "En raison des fortes pluies et pour la sécurité des joueuses, la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l'EA Guingamp est annulée et reportée à une date ultérieure" a annoncé le club parisien.
                                            A noter qu'une rencontre de championnat national U19 masculin s'est néanmoins déroulée à 17h30 sur cette même pelouse entre le PSG et le LOSC.

                                            PSG
                                            Le groupe : Labbé, Votiková ; Cascarino, De Almeida, Dudek, Ilestedt, Karchaoui, Lawrence ; Däbritz, Diallo, Geyoro (cap.), Hamraoui, Khélifi ; Bachmann, Baltimore, Diani, Huitema, Katoto
                                            Guingamp
                                            Le groupe : Dufrien, Perrault ; Coquil, Guillois, Jézéquel, Mansuy, Renard, Revelli ; Cambot (cap.), Daoudi, Diaby, Le Mouël, Richard, Teinturier ; Fleury, Péniguel, Traoré


                                            Samedi 2 octobre 2021 - 14h30 (Foot+)
                                            SAINT-ÉTIENNE - PARIS FC : 1-3 (1-1)
                                            Saint-Étienne (Stade Salif Keïta) - 484 spectateurs
                                            Arbitres : Charlène Laur assistée de Valérie Todeschini et Nabila Zaouak

                                            1-0 Kelly GAGO 24' (Relance de la gardienne prolongée de la tête par Okoronkwo puis Coquard dévie vers le côté gauche de Gago qui devance de la tête l'intervention de Soyer et file au but. Elle ouvre son pied gauche juste avant d'entrer dans la surface pour lober la gardienne sortie sa rencontre)
                                            1-1 Louna RIBADEIRA 45' (Servie depuis la droite, Ribadeira dans l'axe joue en appui-remise avec Corboz qui lui remet dans la course. Ribadeira entre à gauche dans la surface et ouvre son pied droit près de l'angle des 5,5 m pour placer le ballon dans le petit filet opposé)
                                            1-2 Clara MATÉO 68' (Corboz cherche Sarr en profondeur à la limite de la surface à la lutte avec Blanchard qui tacle le ballon en direction de sa gardienne au point de penalty qui ne saisit pas du ballon. Matéo à l'affût récupère au gauche puis marque d'un extérieur du droit)
                                            1-3 Ouleymata SARR 88' (Matéo côté droit joue pour Sarr qui se déjoue de Blanchard dans la surface avec un peu de réussite et croise une frappe du droit au sol de l'angle des 5,5 m dans le petit filet opposé)

                                            Avertissements : Bonet 10', Condon 39', Gago 74'

                                            N.B. : Penalty de Daphné Corboz tiré du droit sur le poteau droit de Gignoux (44')

                                            Saint-Étienne : Gignoux ; Bonet, Blanchard (c), Antoine, Sakaki (El Chad 66') ; Caputo, Condon, Uffren, Gago ; Coquard (Jésus 72') ; Okoronkwo (Chaumette 83')
                                            Banc : Burns (G), Bataillard, Debbache, Petit
                                            Paris FC : Nnadozie ; Soyer (c), Butel, Greboval, Aigbogun (Tchakounté 86') ; Vaysse, Ould Hocine (Laplacette 31') ; Sow (Bourdieu 59'), Corboz, Ribadeira (Sarr 60') ; Matéo.
                                            Banc : Pecharman (G), Jean-François


                                            Samedi 2 octobre 2021 - 14h30 (Multisports 5)
                                            SOYAUX - DIJON : 1-2 (0-1)
                                            Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 139 spectateurs
                                            Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Solenne Bartnik et Clémentine Dubreil

                                            0-1 Désiré OPARANOZIE 24' (Goetsch côté droit juste à l'extérieur de la surface centre pour la reprise d'une tête piquée au second poteau à 4 m d'Oparanozie)
                                            1-1 Kelly GADEA 51' (Récupération de Léger qui permet à Bourgouin d'hériter du ballon couloir droit. Le centre trouve la tête plongeante de Gadea au premier poteau)
                                            1-2 Désiré OPARANOZIE 52' (Lancée par Declercq plein axe, Oparanozie aux 20 m élimine Philippe puis s'avance jusqu'à l'angle des 5,5m côté droit et marque d'un plat du pied droit dans le but vide)

                                            Avertissements : Martinez 18' ; Oparanozie 54'

                                            Soyaux : Philippe ; Saint-Georges (Cosme 59'), Martinez (Collin 80'), Gadéa ; Avant (Battouri 46'), Tandia (c), Couturier, Zogg (Luijks 46') ; Kaabachi (Avital 59') ; Léger Bourgouin
                                            Banc : Munich (G), Tchengang
                                            Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage, Salaün ; Tyryshkina, Stéphen ; Lavaud, Declercq (Cuynet 90+3'), Barbance (Tarrieu 72') ; Oparanozie (c).
                                            Banc : Lichtfus (G), Sunday, Feddaoui


                                            Samedi 2 octobre 2021 - 14h30 (Multisports 6)
                                            GPSO92 ISSY - REIMS : 1-3 (1-1)
                                            Boulogne-Billancourt (Stade Marcel Le Gallo) - 109 spectateurs
                                            Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Mélissa Rossignol et Clothilde Brassart

                                            0-1 Naomie FELLER 4' (Sur un ballon en retrait de Daniel, Feller intercepte dans l'axe et rentre côté gauche dans la surface pour croiser un plat du pied gauche de 10 m face à la gardienne sortie à sa rencontre)
                                            1-1 Roselord BORGELLA 30' s.p. (Main de Deslandes sur un ballon joué par Rabanne dans le coin de la surface. Borgella le frappe du droit sur la droite de la gardienne prise à contre-pied au ras du poteau)
                                            1-2 Kessya BUSSY 72' (Sur une longue ouverture de Dumornay, Bussy entre dans la surface et se déjoue de Martins pour croiser un tir à mi-hauteur du droit de 6 m)
                                            1-3 Kessya BUSSY 84' (Dumornay accélère côté gauche avant de centrer au sol pour trouver esseulée Bussy au second poteau qui met son pied droit en opposition à 3 m pour marquer dans le but vide)

                                            Avertissements : Borgella 16', Fourré 22', Daniel 63' ; Ouchène 28', Doucouré 36'

                                            Issy : Morché ; Barclais, Butel (c) (Maoulida 65'), Daniel, Martins ; Rabanne (Donnary 83'), Prisock, Bayo, Borgella ; Fourré (Thornton 65'), Louis
                                            Banc : Rowswell (G), Labois, V.Thomas, Carvalho
                                            Reims : Alvarado ; Doucouré, Mayi Kith, Deslandes, Romanenko ; Ouchène, Rapp (Rastocle 80'), Corboz (c) ; Pekel (Dumornay 46'), Feller (Chossenotte 88'), Bussy
                                            Banc : Francart (G), Notel, R.Lejeune, De Proft


                                            Vendredi 1er octobre 2021 - 21h00 (Foot+)
                                            BORDEAUX - LYON : 1-4 (1-2)
                                            Le Bouscat (Stade Sainte-Germain - Jacques Chatenet) - 1 405 spectateurs
                                            Arbitres : Victoria Beyer assistée de Stéphanie Di Benedetto et Jennifer Maubacq

                                            1-0 Inès JAURENA 3' (Jaurena dans l'axe à 25 m joue sur sa droite pour Snoeijs qui sert dans le couloir Lardez. Le centre arrive plein axe dans les 5,5m où Buchanan dégage le ballon sur Jaurena à 7 m qui reprend en déséquilibre du gauche au fond)
                                            1-1 Catarina MACARIO 7' (Majri remonte le ballon dans l'axe et sert Macário s'avance jusqu'à 18 m, où elle place un crochet avant déclencher une frappe du droit entre Berkely et Périsset)
                                            1-2 Amel MAJRI 26' (Coup franc joué à la limite de la surface près de la ligne de sortie côté gauche au sol en retrait sur Majri qui reprend du gauche à 8 m au premier poteau pour le placer sous la barre)
                                            1-3 Griedge MBOCK BATHY NKA 73' s.p. (Faute de Berkely syr Bruun. Mbock frappe le penalty du droit à ras de terre dans le petit filet droit de Chavas prise à contre-pied)
                                            1-4 Damaris EGURROLA 87' (Corner de Bacha côté droit pour la déviation de la tête au premier poteau d'Egurrola qui décroise sa reprise à 3 m)

                                            Avertissements : Lardez 59', Périsset 76', Bilbault 77', Lair (entraîneur) 78' ; Buchanan 69', Egurrola 80'

                                            Bordeaux : Chavas ; Gilles, Berkely, Périsset ; Lardez, Folkertsma, Bilbault (c), Jaurena (Cardia 62'), Perea (Garbino 46') ; Snoeis, Lavogez (Gomes 74')
                                            Banc : Moorhouse (G), Gudmundsdóttir, Culver, Dufour
                                            Lyon : Endler ; Carpenter, Buchanan, Mbock, Morroni (Bacha 58') ; van de Donk, Henry (Egurrola 75'), Majri (c) (Bruun 62'); Cascarino, Malard (Laurent 46'), Macário
                                            Banc : Holmgren (G), Sombath, Cayman


                                            Vendredi 1er octobre 2021 - 21h00 (Canal+ Sport)
                                            MONTPELLIER - FLEURY : 1-2 (0-1)
                                            Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Mama Ouattara) - 111 spectateurs
                                            Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Siham Boudina et Méline Laurant

                                            0-1 Léa LE GARREC 24' (Partie de son camp dans le rond central, Le Garrec prend le couloir gauche en accélérant pour se défaire de Belloumou, entrer dans la surface et vient ouvrir son pied droit à l'angle des 5,5 m pour trouver le petit filet opposé)
                                            0-2 Nikola KARCZEWSKA 85' (Le Garrec récupère le ballon après une action avec Elsig, accélère côté droit et emmène la défense avant de servir Karczewska dans l'axe au point de penalty qui contrôle du gauche puis prend le temps d'ajuster la gardienne en ouvrant son pied droit)
                                            1-2 Mary FOWLER 90+4' (Depuis la droite, Škorvánková centre en retrait pour Fowler à l'entrée de la surface qui crochète devant Kassi puis croise sa frappe du droit de 15 m au sol vers la base du montant droit de Talaslahti)

                                            Avertissements : Robert 45', Merle (adjoint) 86' ; Kamczyk 21', Karczewska 59', Yango 64'

                                            Montpellier : Schmitz ; Belloumou (Fowler 58'), Elsig, Mpomé, Puntigam ; Le Bihan (c), Blanc, Škorvánková ; Robert (Weerden 86'), Petermann, Mondésir (Mbakem Niaro 67')
                                            Banc : Lambert (G), Torrent, Coquet
                                            Fleury : Talaslahti ; Fernandes, Debever, Chebel, Levasseur ; Yango (Meffometou Tcheno 86') ; Bigot (Díaz Cirauqui 62'), Le Garrec (c), Dafeur (Kassi 86'), Kamczyk (Eninger 71') ; Karczewska (Chapelle 86').
                                            Banc : Mainguy (G), Béché



                                            Dimanche 3 Octobre 2021
                                            Sebastien Duret

                                            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ur_a17463.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #47
                                              #D1Arkema - Joueuses du mois de septembre : les trois nommées

                                              Pour sa deuxième saison d'existence, le Trophée de la joueuse du mois de D1 Arkema s'appuie désormais sur un partenariat avec l'UNFP et sur un nouveau système de vote.



                                              Lancé en début de saison dernière par la FFF, le Trophée de la joueuse du mois de D1 Arkema évolue pour cette édition 2021-2022 du championnat de France féminin. Désormais les journalistes de différents médias qui suivaient la compétition ne sont plus consultés mais uniquement via le diffuseur Canal +.

                                              A travers, l'Union Nationale des Footballeurs Professionnels (UNFP) qui s'est associé à l'organisation de ce Trophée de la meilleure joueuse du mois, ce sont les joueuses qui participent à l’élection et l’UNFP contribuera à la promotion de ce dispositif.

                                              Le système de désignation et de vote est également modifié. Il prévoit plusieurs étapes successives :

                                              - Présélection des nommées (8 à 10 joueuses) :
                                              - la joueuse de la semaine du Championnat des Étoiles ;
                                              - 5 joueuses désignées par un jury de journalistes et consultants de Canal+ (diffuseur officiel de la D1 Arkema) ;
                                              - le Top-3 des entraîneurs de D1 Arkema.

                                              - Sélection des nommées (3 joueuses) :
                                              - envoi (via l'UNFP) de la présélection aux joueuses de D1 Arkema ;
                                              - désignation d'un top-3 par les joueuses de D1 Arkema (elles ne peuvent pas désigner une joueuse de leur propre club).

                                              - Désignation de la lauréate :
                                              - vote du public sur les réseaux sociaux de la D1 Arkema (50 %) ;
                                              - vote des joueuses recueilli lors du choix des nommées (50 %).



                                              Mardi 5 Octobre 2021
                                              Sebastien Duret

                                              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...es_a17470.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #48
                                                #D1Arkema - J5 : le PSG rejoint l'OL avec une cinquième victoire

                                                Suivez les informations de la 5e journée de D1 Arkema.



                                                Dimanche 10 octobre 2021 - 14h15 (Canal+ Sport)
                                                PSG - GUINGAMP : 6-0 (4-0)
                                                Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 438 spectateurs
                                                Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Bérengère Jourdain et Camille Daas

                                                1-0 Maïwen RENARD 3' c.s.c. (Katoto percute côté droit de la surface, marquée par Mansuy. Elle arrive à centrer en retrait fort devant le but et Renard dévie du gauche au premier poteau, le ballon finit dans le petit filet opposé)
                                                2-0 Marie-Antoinette KATOTO 17' (Däbritz récupère au milieu de terrain couloir droit et lance Katoto qui accélère et prend de vitesse Renard avant de venir fixer la gardienne côté droit près de l'angle des 5,5m et ajuster sa frappe en ouvrant son pied droit)
                                                3-0 Marie-Antoinette KATOTO 40' (Baltimore à gauche délivre un centre pour Katoto au second poteau qui le catapulte de la tête à 3 m du but de Perrault)
                                                4-0 Marie-Antoinette KATOTO 44' (Coup franc à 30 m côté droit frappé du gauche par Däbritz qui le dépose plein axe avec la retombée à 5 m Katoto en pleine extension qui saute plus haut que Jézéquel pour dévier)
                                                5-0 Aminata DIALLO 82' (Lawrence couloir gauche allonge une passe pour Huitema dans l'axe à l'entrée de la surface qui dévie de la poitrine sur la droite de la surface et Diallo à 7 m croise une frappe puissante du droit sous la barre)
                                                6-0 Léa KHELIFI 87' (Bizet à gauche trouve Huitema dans l'axe qui dévie directement sur Khélifi à l'entrée de la surface côté gauche qui élimine son adversaire puis enchaine une frappe en hauteur du droit de 15 m que Perrault ralentit mais le ballon termine au fond)

                                                Avertissements : Daoudi 23', Diaby 90+2'

                                                PSG : Votíková ; Lawrence, Dudek, Ilestedt, Karchaoui (Cascarino 53') ; Däbritz (c) (Khélifi 83'), Hamraoui (Geyoro 71'), Diallo ; Bachmann, Katoto (Huitema 53'), Baltimore (Bizet Ildhusøy 71').
                                                Banc : Labbé (G), De Almeida
                                                Suspendue : Diani
                                                Guingamp : Perrault ; Revelli, Mansuy (Guillois 46', Richard 83'), Renard, Jézéquel ; Le Mouël (Diaby 83'), Daoudi ; Fleury, Cambot (c), Traoré ; Péniguel (Teinturier 62')
                                                Banc : Dufrien (G), Coquil



                                                Dimanche 10 Octobre 2021
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...re_a17463.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #49


                                                  Les buts de la 5ème journée
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #50
                                                    #D1Arkema - Sara DÄBRITZ, joueuse du mois de septembre

                                                    La milieu allemande du Paris-SG Sara Däbritz a été désignée meilleure joueuse de D1 Arkema pour le mois de septembre.


                                                    Source FFF



                                                    Avec 36,72% des voix, selon la nouvelle procédure de vote du public et celui des joueuses du championnat de France féminin, la milieu allemande du PSG Sara Däbritz devance l’attaquante stéphanoise Esther Okoronkwo (32,70 %) et sa partenaire Marie-Antoinette Katoto (30,58 %).

                                                    Le trophée sera remis à Sara Däbritz à l’occasion de la 6e journée de D1 Arkema en marge de la rencontre Paris Saint-Germain – Saint-Étienne, ce dimanche 17 octobre.


                                                    Le palmarès

                                                    Septembre 2021 : Sara Däbritz (Paris SG)
                                                    Mai 2021 : non réalisé
                                                    Avril 2021 : Melissa Herrera (Stade de Reims)
                                                    Mars 2021 : Melissa Herrera (Stade de Reims)
                                                    Février 2021 : Maëlle Garbino (Girondins de Bordeaux)
                                                    Janvier 2021 : Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)
                                                    Décembre 2020 : Marie-Antoinette Katoto (Paris SG)
                                                    Novembre 2020 : Marie-Antoinette Katoto (Paris SG)
                                                    Octobre 2020 : Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)
                                                    Septembre 2020 : Kadidiatou Diani (Paris SG)

                                                    Mardi 12 Octobre 2021
                                                    Sebastien Duret

                                                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...re_a17494.html
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X