Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Arkema 2021-2022

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #51
    #D1Arkema - J5 : les statistiques de la 5e journée

    Lyon décisif sur CPA, Katoto et Le Garrec à la fête ou encore un festival de tirs entre Soyaux et Dijon. Zoom sur les statistiques à retenir de la cinquième journée de D1 Arkema version 2021/22.


    Bordeaux 1-4 OL : le retour des coups de pied arrêtés


    Lyon n’est pas tombé dans le piège du FCGB pour continuer à virer en tête. Malgré un premier but rapidement encaissé, les Lyonnaises se sont imposées largement hors de leurs bases. Mais face aux Bordelaises, l’OL n’a pas pu déployer son jeu habituel aussi facilement que souhaité : avec seulement 532 passes en tout (dont 81% réussies), les Lyonnaises enregistrent leur 3e plus faible volume et précision de passes en D1 Arkema sur les 2 dernières saisons, juste derrière ses affrontements face au PSG en mai dernier et en novembre 2019.

    Un jeu moins fluide qui a conduit à un nombre de passes clés délivrées assez faible (3 seulement, plus faible total cette saison toutes compétitions confondues pour Lyon) et à une dépendance des coups de pieds arrêtés (3 buts sur 4 sont venus sur ces phases, penalty inclus). Reste que ce succès probant leur permet de rester en tête du championnat.


    Les 14 situations de Lyon sur coups de pied arrêtés face à Bordeaux (dont les 2 buts sur corner et coup franc).


    PSG 6-0 Guingamp : Katoto puissance 3


    Bien décidé à maintenir le mano à mano avec Lyon malgré le report de son match, le PSG a répondu présent dimanche dernier face à l’EAG. Explosives devant (6 buts pour 3,3 xG, 18 tirs dont 11 cadrés, 2es plus hauts totaux de la saison pour Paris), les joueuses de la capitale ont notamment pu compter sur leur atout majeur : Marie-Antoinette Katoto.

    Triple buteuse pour la 10e fois de sa carrière en D1 Arkema, l’attaquante s’est procurée 6 occasions face aux Bretonnes (au moins le double de tout autre joueuse sur la J5) pour 5 tirs dont 3 cadrés et une xG différence de 1,96 (Buts – xG soit 3 – 1,04, plus haut total de la J5). Un rendement conséquent qui permet au PSG de continuer sereinement sa course en tête avec l’OL.


    La shotmap de Katoto face à Guingamp (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).


    Saint-Étienne 1-3 Paris FC : hors-jeu en série


    Derrière le tandem PSG-OL, le Paris FC continue lui de s’installer en tête de la course à la 3e place de la D1 Arkema, qualificative désormais pour les tours de qualifications de la Ligue des Champions féminine. Dans un match longtemps tombé dans un faux rythme, le club parisien est parvenu à se défaire de son homologue stéphanois malgré le premier but concédé.

    Mais les deux clubs ont eu du mal à rester dans les limites offensivement : pas moins de 9 hors-jeux (5 pour St-Étienne, 4 pour le Paris FC) ont été signalés sur la rencontre, soit le 2e plus haut total cette saison sur un match de D1 après Lyon face à… Saint-Étienne. Les Vertes ont été signalées pas moins de 16 fois hors-jeu cette saison, l’OL étant le seul club à faire pire en championnat.


    Les 9 hors-jeu signalés entre Saint-Étienne (en cyan) et le Paris FC (en bleu).


    Montpellier 1-2 Fleury 91 : Le Garrec en clé de voûte


    Avec le Paris FC, c’est un autre club de la région parisienne qui reste accroché dans la lutte pour la 3e place du championnat. Victorieux d’un MHSC au début de saison timoré, les Floriacumoises ont notamment pu compter sur une Léa Le Garrec des grands soirs.

    Impliquée sur les deux buts franciliens (1 but, 1 passe décisive), elle a en prime délivré 4 passes avant un tir (plus haut total de la J5), transmis 2 passes clés, remporté 21 duels (2e plus haut total de la J5, 35 disputés en tout) et réussi 8 dribbles (plus haut total de la J5, 13 tentés en tout). Une implication totale qui permet au FCF 91 de continuer sur sa lancée dans ces premières journées de championnat déjà décisives.


    Le but (en rouge), la passe décisive (en cyan), les 4 autres tirs (en jaune) et les 8 dribbles réussis (en violet) par Le Garrec face à Montpellier.


    Soyaux 1-2 Dijon : des tirs et du suspense


    Le duel entre Soyaux et Dijon s’annonçait lui bien plus important en vue du maintien pour les deux équipes. À la recherche de points dans un début de saison alternant le bon et le moins bon, Dijon est parvenu à tirer son épingle du jeu dans une rencontre très disputée.

    Avec 32 tirs en tout pour 19 cadrés (2e plus haut total de la saison sur un match de D1 Arkema, 8/17 pour Soyaux, 11/15 pour le DFCO), chaque équipe a tenté au maximum sa chance. De quoi permettre également à Elody Salaün de se mettre en vue avec pas moins de 16 interceptions (plus haut total de la J5) et 8 tacles sur 8 réussis (soit 100%, seule joueuse à y parvenir sur la J5 avec autant de tacles tentés). Un succès à l’arraché mais qui permet à Dijon de mieux respirer.


    Les 16 interceptions (en cyan) et les 8 tacles réussis (en bleu) par Salün face à Soyaux.


    Issy 1-3 Reims : le SDR au finish


    Dans l’autre match du bas de tableau, le résultat a mis du temps à se dessiner entre le GPSO 92 et une équipe de Reims qui était alors toujours à la recherche de son premier succès. Si les Stadistes ont finalement su faire la différence à l’approche du dernier quart d’heure, leur prestation alterne le bon et le moins bon.

    16 tirs (3e plus haut total en D1 Arkema pour le SDR depuis sa remontée en 2019) dont 8 cadrés pour 3 buts inscrits mais en parallèle 14 fautes (plus haut total sur une rencontre de D1 depuis novembre 2020 v Soyaux) pour seulement 118 duels disputés (plus faible total sur un match de D1 pour Reims depuis sa remontée). Un succès encourageant mais qui devra être confirmé si les Rémoises veulent continuer de se rassurer.


    Les 14 fautes de Reims face à Issy.


    Les principales statistiques de la 5e journée




    Statistique bonus : 5 des 6 rencontres de la 5e journée de D1 Arkema 2021/22 ont été remportées par l’équipe à l’extérieur. Ce n’est que la 4e fois que cela arrive sur les 10 dernières saisons dans l’élite et la 16e fois en 639 journées sous la poule unique (soit depuis 1992/93).

    Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

    *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).



    Vendredi 15 Octobre 2021
    Daniel Marques

    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ee_a17503.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #52
      Bordeaux prend une déculotté par Reims
      Incroyable les erreurs de la défense
      Tenetevi il milliardo

      Commentaire


      • #53
        #D1Arkema - J6 : L'OL et le PSG reçus 6 sur 6

        Le PFC enchaîne, DIJON se place, REIMS pétillant, ça pique pour BORDEAUX


        Dimanche 17 octobre 2021
        - 12h45 (Foot+)
        LYON - MONTPELLIER : 5-0 (2-0)
        Décines-Charpieu (Groupama Training Center) - 1 209 spectateurs
        Arbitres : Savina Elbour assistée de Clothilde Brassart et Nabila Zaouak

        1-0 Selma BACHA 33' (Bacha accélère balle au pied à 40 m plein axe, puis élimine Nicoli et Blanc à l'entrée de la surface pour armer une frappe de gauche juste en dehors de la surface et placer le ballon dans le coin droit du but de Schmitz)
        2-0 Marion TORRENT 45+2' c.s.c. (Corner côté droit tiré par Bacha repris plein axe puissamment de la tête par Egurrola. Schmitz repousse vers son poteau gauche et c'est Torrent de l'arrière de la tête qui le dévie dans son but)
        3-0 Perle MORRONI 47' (Egurrola joue avec Macário à l'entrée de la surface et se présente face à Schmitz pour tenter de glisser le ballon sur sa gauche. La gardienne dévie sur le poteau, le ballon rebondit et finit côté opposé où Morroni n'a plus qu'à conclure en mettant son plat du pied gauche à 1 m de la ligne)
        4-0 Melvine MALARD 59' (Cascarino avec Carpenter à droite qui centre au second poteau. Torrent remet le ballon devant son but et Malard du droit en extension accompagne le ballon derrière la ligne)
        5-0 Sally JULINI 88' (Sur un centre venu de la gauche de Bacha, Hegerberg remise en retrait sur Julini qui remet sans contrôle du droit de 20 m pour envoyer le ballon dans la lucarne droit de Schmitz)

        Avertissements : Torrent 31', Mondésir 86'

        Lyon : Endler (c) ; Carpenter (Cayman 62'), Sombath, Henry, Morroni (Hegerberg 62') ; Egurrola, van de Donk (Benyahia 55') ; Cascarino, Macário (Julini 76'), Bacha ; Malard (Bruun 62')
        Banc : Holmgren (G), Laurent
        Suspendue : Buchanan
        Montpellier : Schmitz ; Mpomé, Nicoli, Puntigam ; Torrent (c), Blanc (Coquet 84'), Le Bihan (Belloumou 51'), Škorvánková ; Robert (Mondésir 68'), Petermann (Mbakem Niaro 68'), Fowler (Weerden 68')
        Banc : Lambert (G)
        Suspendue : Lakrar


        Dimanche 17 octobre 2021 - 12h45 (Multisports 1)
        PSG - SAINT-ÉTIENNE : 2-0 (1-0)
        Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 250 spectateurs
        Arbitres : Clémence Gonçalves assistée de Mélissa Rossignol et Jennifer Maubacq

        1-0 Sara DÄBRITZ 43' (Appui-remise de Geyoro avec Diani côté droit qui déborde le long de la surface et centre en retrait sur Däbritz, esseulée à 13 m, qui contrôle et place une frappe en force du gauche dans la lucarne droite de Burns)
        2-0 Marie-Antoinette KATOTO 66' (Coup franc à 25 m décalé côté gauche tiré par Däbritz du gauche pour le déposer sur la tête de Katoto au second poteau à 6 m qui décroise sa reprise)

        Avertissements : Uffren 45+1', Caputo 76'

        PSG : Votíkóva ; Lawrence, De Almeida, Ilestedt, Karchaoui ; Däbritz, Hamraoui (Diallo 55'), Geyoro (c) ; Diani, Katoto, Baltimore (Khélifi 80')
        Banc : Labbé (G), Bachmann, Cascarino, Huitema, J.Le Guilly
        Saint-Étienne : Burns ; Bonet (Antoine 82'), Blanchard (c), Multari, Sakaki ; Debbache, Uffren ; Caputo (Pantelić 85'), Coquard (Chaumette 60'), Gago ; Okoronkwo
        Banc : Gignoux (G), El Chad, Jésus, Bataillard
        Suspendue : Condon


        Samedi 16 octobre 2021 - 13h00 (Multisports 4)
        REIMS - BORDEAUX : 5-2 (2-1)
        Bétheny (Stade Louis Blériot) - 219 spectateurs
        Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Méline Laurant et Solenne Bartnik

        0-1 Katja SNOEIJS 6' (Ouverture de Garbino dans le dos de la défenseure Deslandes pour Lavogez à droite qui remet pour Snoeijs plein axe à 6 m, elle conclut en mettant son plat du pied gauche)
        1-1 Rachel CORBOZ 16' (Action à gauche avec Dumornay le long de la ligne de touche qui sert Ouchène. Elle trouve Corboz à 20 m qui déclenche une frappe soudaine du gauche qui va se loger dans la lucarne gauche de Chavas)
        2-1 Kessya BUSSY 21' (Action partie de la droite puis basculée à gauche avec Corboz qui trouve Bussy. Cette dernière choisit de repiquer vers l'axe et déclenche une frappe du droit de 22 m qui retombe sous la barre de Chavas)
        3-1 Melchie DUMORNAY 46' (En contre, Feller lancée couloir droit prend la défense de vitesse et effectue un centre tendu coupé par Dumornay d'une volée du droit au premier poteau)
        4-1 Melchie DUMORNAY 53' (Lancée en profondeur par Ouchène, Dumornay échappe à Palis et ajuste de 12 m un plat du pied droit croisée dans le petit filet opposé)
        5-1 Kessya BUSSY 73' (Dumornay prend le dessus sur le côté droit en interceptant le ballon dans les pieds de Palis et délivre un centre pour Bussy oubliée au second poteau qui met son pied gauche en opposition à 5 m)
        5-2 Claire LAVOGEZ 80' (Palis côté droit délivre un centre que Lavogez coupe de la tête au premier poteau et décroise sa reprise)

        Avertissements : Bussy 78', Pasquereau 85'

        Reims : Alvarado ; Doucouré, Pasquereau, Deslandes, Romanenko ; Ouchène (Rastocle 84'), Philippe (Joly 79'), Corboz (c) (Rapp 90') ; Dumornay, Feller (Mayi Kith 79'), Bussy
        Banc : Francart (G), R.Lejeune, Chossenotte
        Suspendue : Louis
        Bordeaux : Chavas ; Lardez (Dufour 71'), Gilles, Périsset, Perea (Palis 30') ; Folkertsma, Bilbault (c) ; Cardia (Gomes 61'), Lavogez, Garbino (Jaurena 46') ; Snoeijs
        Banc : Pertus (G), Culver, Haelewyn


        Samedi 16 octobre 2021 - 14h30 (Multisports 5)
        FLEURY - DIJON : 0-1 (0-1)
        Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet - Terrain Walter Felder) - 222 spectateurs
        Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Violette Le Chevert et Camille Daas

        0-1 Solène BARBANCE 29' (Oparanozie entre en accélérant côté droit dans la surface, crochète Levasseur et centre du gauche devant le but pour Barbance qui marque d'une tête plongeante à 7 m au premier poteau)

        Avertissements : Kamczyk 60', Yango 83'

        Fleury : Talaslahti ; Fernandes (Meffometou Tcheno 87'), Debever, Piga, Levasseur ; Le Garrec (c), Yango (Kassi 87'), Dafeur (Grabowska 62') ; Bigot (Kamczyk 18'), Chapelle (Karczewska 62'), Díaz Cirauqui
        Banc : Mainguy (G), Chebel,
        Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage, Salaün ; Tyryshkina, Stéphen ; Lavaud (Cuynet 90+1'), Declercq, Barbance (Tarrieu 84') ; Oparanozie (c)
        Banc : Lichtfus (G), Barrier, Sunday


        Samedi 16 octobre 2021 - 14h30 (Foot+)
        PARIS FC - SOYAUX : 4-0 (1-0)
        Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 183 spectateurs
        Arbitres : Alexandra Collin assistée de Siham Boudina et Mara Pansart

        1-0 Coumba SOW 37' (Laplacette déborde Saint-Georges à droite et centre pour la tête trop décroisée de Matéo au premier poteau, mais Sow est en embuscade au second poteau pour mettre le plat du pied gauche à 2 m pour finir)
        2-0 Anaig BUTEL 51' (Corner côté droit de Greboval qui trouve la reprise de la tête de Sow au second poteau. Munich repousse le ballon dans les pieds de Butel qui le pousse au fond d'une demi-volée du gauche à bout portant)
        3-0 Clara MATÉO 63' (Matéo récupère le ballon côté droit dans son camp, elle accélère prend le dessus sur Zogg et crochète dans la surface pour éviter le retour de Collin avant de placer de 11 m un tir du gauche au sol sur la gauche de la gardienne)
        4-0 Daphné CORBOZ 78' s.p. (Main de Zogg dans la surface sur une reprise de Matéo. Corboz frappe le penalty en ouvrant le pied droit et réussit un contre-pied)

        Avertissements : Vaysse 58' ; Gadea 42', Battouri 65'

        Paris FC : Nnadozie ; Laplacette (Ould Hocine 64'), Butel, Gréboval, Soyer (c) ; Vaysse (Borges 80'), Jean-François (Sheehan 60') ; Matéo, Corboz, Sow (Thériez 80') ; Bourdieu (Sarr 59')
        Banc : Pecharman (G), Ndongala
        Soyaux : Munich ; Avant (Collin 28'), Zogg, Gadea, Saint-Georges (Tchengang 79') ; Kaabachi (Luijks 57'), Tandia (c), Couturier ; Blomquist (Battouri 57'), Léger (Avital 79'), Bourgouin
        Banc : Philippe (G), Collin
        Suspendue : Martinez


        Samedi 16 octobre 2021 - 14h30 (Multisports 6)
        GUINGAMP - GPSO92 ISSY : 1-1 (0-0)
        Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 254 spectateurs
        Arbitres : Charlène Laur assistée de Valérie Todeschini et Clémentine Dubreil

        1-0 Sana DAOUDI 55' (Corner côté gauche tiré rentrant par Le Mouël que Daoudi accompagne au second poteau de la poitrine derrière la ligne)
        1-1 Adélie FOURRÉ 62' (Corner côté droit de Martins que Perrault relâche en percutant sa partenaire Daoudi. Fourré à l'angle des 5,5 m en déséquilibre reprend du droit)

        Avertissements : Barclais 23', Vaz (entraîneur) 79', Donnary 86'

        N.B. Penalty tiré par Péniguel sur la gauche de Morché qui part du bon côté et se saisit du ballon (90+4')

        Guingamp : Perrault ; Revelli, Jézéquel, Renard, Guillois (Péniguel 46') ; Cambot (c), Daoudi ; Teinturier (Richard 77'), Le Mouël (Diaby 89'), Fleury ; Traoré
        Banc : Dufrien (G), Martin, Coquil
        Issy : Morché ; Barclais, Maoulida, Butel (c), Debonne, Martins ; Thornton (Fourré 59'), Bayo (Ribeiro De Carvalho 69'), Prisock, Louis (Donnary 86') ; Rabanne
        Banc : Rowswell (G), Le Loup De Sancy, V.Thomas, Labois
        Suspendue : Daniel



        Dimanche 17 Octobre 2021
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...-6_a17504.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #54


          Les buts de la 6ème journée
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #55
            #D1Arkema - J7 : L'OL et le PSG continuent, le PFC suit, FLEURY 4e

            Le tiers du championnat est pratiquement écoulé ce dimanche après cette 7e journée. Découvrez les informations des matchs


            Dimanche 31 octobre 2021
            - 12h45 (Multisports 1)
            SOYAUX - LYON : 1-6 (1-4)
            Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 555 spectateurs
            Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Mélissa Rossignol et Bérengère Jourdain

            0-1 Catarina MACARIO 5' (Henry glisse le ballon à Macario à 20 m qui contrôle et enchaîne une frappe du droit de 18 m dans la lucarne gauche de Munich)
            1-1 Corina LUIJKS 6' (Sur l'engagement, Léger trouve côté gauche Luijks qui frappe à 12 m et conclut du gauche au sol)
            1-2 Signe BRUUN 13' (Long centre depuis la droite de Henry qui trouve la tête de Bruun au second poteau à 5 m)
            1-3 Janice CAYMAN 28' (Coup franc rentrant du gauche de Bacha côté droit à 30 m, cafouillé aux 5,5 m et le ballon arrive sur Cayman à 4 m qui se jette pour conclure du droit)
            1-4 Signe BRUUN 39' (Bacha déborde à gauche et centre pour Bruun qui coupe de la tête à 4 m au premier poteau)
            1-5 Melvine MALARD 76' (Long ballon d'Henry qui allonge du milieu pour trouver Malard côté gauche qui croise sa frappe du gauche à 6 m au sol dans le petit filet opposé)
            1-6 Griedge MBOCK 79' (Corner côté droit tiré par Bacha repris par Mbock d'une tête décroisée par Mbock au premier poteau à 3 m pour marquer côté opposé)

            Soyaux : Munich ; Zogg, Collin, Gadea, Saint-Georges ; Couturier (Kaabachi 77'), Tandia (c) ; Luijks (Blomquist 66'), Lahmari (Avital 77'), Léger (Battouri 64') ; Bourgouin
            Banc : Dubois (G), Cosme, Tchengang
            Blessées : Martinez, Clérac, Grégoire (ligaments croisés), Avant (genou), Pinot
            NB. Zahot et Johnson ont démissionné
            Lyon : Holmgren ; Cayman, Buchanan (Mbock 61'), Sombath, Morroni (Hegerberg 46') ; van de Donk, Henry (c), Macario (Benyahia 61') ; Cascarino (Laurent 46'), Bruun (Malard 61'), Bacha
            Banc : Endler (G), Carpenter
            Blessées : Renard, Majri
            Maternité : Gunnarsdóttir


            Dimanche 31 octobre 2021 - 12h45 (Foot+)
            DIJON - PSG : 0-3 (0-1)
            Dijon (Stade Gaston Gérard) - 3 234 spectateurs
            Arbitres : Savina Elbour assistée de Mara Pansart et Valérie Todeschini

            0-1 Kadidiatou DIANI 25' (Centre depuis la gauche de Baltimore qui arrive sur la tête de Diani à 7 m qui prend le dessus de la tête pour le placer au premier poteau)
            0-2 Lena GOETSCH 58' c.s.c. (Baltimore réalise un grand pont côté gauche sur Goetsch qui accélère, la défenseure revient mais dévie le centre en retrait avec son pied droit et envoie le ballon dans la lucarne au premier poteau)
            0-3 Marie-Antoinette KATOTO 60' (Baltimore accélère sur 30 m côté gauche et glisse pour Katoto côté gauche à l'entrée de la surface qui conclut du plat du pied gauche à 8 m)

            NB. Penalty manqué par Däbritz du gauche qui croise trop sa frappe (90+3')

            Avertissement : Dear 84'

            Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage, Salaün ; Stéphen, Declercq, Tyryshkina (Dear 67') ; Lavaud (Sunday 86'), Oparanozie (c) (Barrier 86'), Barbance (Tarrieu 67')
            Banc : Lichtfus (G), Cuynet, Soleilhet
            Blessées : Girardot (cheville), Nicot (genou)
            PSG : Votikova ; Lawrence, De Almeida, Dudek, Karchaoui (Cascarino 84') ; Däbritz (c), Hamraoui (Khélifi 68'), Diallo ; Diani (Fazer 84'), Katoto (Huitema 68'), Baltimore (Bachmann 68')
            Banc : Labbé (G), Ilestedt
            Blessées : Picaud (ligaments croisés), Luana, Geyoro (dents)


            Samedi 30 octobre 2021 - 16h30 (Multisports 6)
            FLEURY - REIMS : 1-0 (0-0)
            Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet 2 - Terrain Walter Felder) - 213 spectateurs
            Arbitres : Charlène Laur assistée de Stéphanie Di Benedetto et Clothilde Brassart

            1-0 Léa LE GARREC 57' (Corner joué à deux côté gauche le centre est renvoyé au premier poteau par Doucouré. Le Garrec récupère le ballon à 25 m, revient vers l'axe et décoche une frappe puissante du droit de plus de 25 m qui va se loger sous la barre)

            Avertissements : Dafeur 18', Meffometou 60', Le Garrec 87' ; Philippe 36'

            Fleury : Talaslahti ; Meffometou, Debever, Piga, Levasseur ; Kassi (Kamczyk 77') ; Fernandes, Le Garrec (c) (Leroy 90+6'), Grabowska (Eninger 62'), Dafeur (Díaz Cirauqui 62') ; Karczewska (Chapelle 90+6')
            Banc : Mainguy (G), Smith
            Suspendue : Ngock Yango
            Sélection : Chebel
            Blessée : Bigot (ligaments croisés + ménisque)
            Reims : Alvarado ; Doucouré, Pasquereau, Deslandes, Romanenko ; Ouchène (Joly 60'), Philippe, Corboz (c) (Mayi Kith 75') ; Dumornay, Feller, Bussy
            Banc : Francart (G), Rastocle, Notel, Rapp, R.Lejeune
            Suspendue : Louis
            Blessée : Pekel (genou)


            Samedi 30 octobre 2021 - 14h00 (Foot+)
            GPSO92 ISSY - PARIS FC : 0-5 (0-3)
            Boulogne-Billancourt (Stade Marcel Le Gallo) - 160 spectateurs
            Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Solenne Bartnik et Méline Laurant

            0-1 Julie SOYER 21' (Servie côté gauche par Corboz, Soyer avance dans le couloir puis repique vers l'axe et déclenche une splendide frappe flottante du droit qui va se loger sous la barre dans la lucarne opposée)
            0-2 Mathilde BOURDIEU 32' (Suite à un coup franc qui retombe à l'entrée de la surface. Matéo récupère sert Butel qui décale sur la droite à Bourdieu qui décroche une frappe puissante du droit qui trouve la lucarne gauche de Morché)
            0-3 Ouleymata SARR 37' (Servie par Soyer, Matéo côté gauche dans la surface face à Daniel, parvient à centrer pour la reprise de Sarr à 8 m qui saute plus haut que Debonne et place le ballon d'une tête lobée dans la lucarne droite)
            0-4 Clara MATÉO 90' (Corboz allonge une passe en profondeur dans l'axe pour Matéo qui résiste à Daniel puis élimine d'un crochet Labois avant de marquer du plat du pied gauche de 11 m)
            0-5 Oriane JEAN-FRANCOIS 90+2' (Corner de Matéo de la droite, Greboval le dispute de la tête mais ne parvient pas à reprendre correctement. Ould Hocine essaye de récupérer mais G.Butel dégage dans l'axe et Jean-François en profite pour frappe du droit de 15 m en force et marquer avec l'aide du poteau gauche)

            Avertissements : Prisock 66', G.Butel 82' ; A.Butel 54'

            Issy : Morché ; Barclais (Labois 76'), Daniel, G.Butel (c), Debonne, Martins (Maoulida 76') ; Rabanne, Prisock, Donnary (Bayo 65'), Louis ; Fourré (Thornton 65')
            Banc : Rowswell (G), Le Loup De Sancy, Peruzzetto
            Blessées : Borgella (genou), Thomas
            Paris FC : Nnadozie ; Laplacette (Tchakounté 79'), A.Butel (Ould Hocine 58'), Gréboval, Soyer (c) ; Matéo, Corboz, Jean-François, Sow (Aigbogun 68') ; Bourdieu (Ribadeira 79'), Sarr (Sheehan 68')
            Banc : Pecharman (G), Borges
            Suspendues : Vaysse, Ndongala
            Reprise : Binaté


            Samedi 30 octobre 2021 - 14h30 (Multisports 5)
            SAINT-ÉTIENNE - MONTPELLIER : 1-2 (1-0)
            Saint-Étienne (Stade Salif Keïta) - 559 spectateurs
            Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Camille Daas et Violette Le Chevert

            1-0 Esther OKORONKWO 6' (Lancée en profondeur par Caputo, Okoronkwo prend la charnière centrale de vitesse et frappe du gauche de 13 m dans le petit filet gauche de Schmitz)
            1-1 Sarah PUNTIGAM 90' (Petermann dos au but à 20 m sert Puntigam côté droit de la surface qui place une frappe du plat du pied droit en déséquilibre de 11 m dans la lucarne gauche)
            1-2 Lena PETERMANN 90+4' (Puntigam sert Petermann côté droit qui décoche une frappe croisée du droit juste avant d'entrer dans la surface et trouve le petit filet opposé)

            Avertissements : Gago 53' et 60', Caputo 66', Blanchard 73' ; Nicoli 33', Petermann 90+4'
            Expulsions : Gago 60' ; Mondésir 85'

            Saint-Étienne : Gignoux ; Bonet (Bornes 87'), Blanchard (c), Multari, Sakaki ; Caputo, Debbache (Storti 46'), Condon, Gago ; Okoronkwo (Pantelić 77'), Chaumette (Jésus 63')
            Banc : Burns (G), El Chad, Antoine
            Suspendue : Uffren
            Blessée : Coquard
            Montpellier : Schmitz ; Mpomé, Lakrar, Nicoli (Elsig 82'), Belloumou ; Mondésir, Puntigam (c), Škorvánková (Landeka 71') ; Petermann, Mbakem Niaro, Weerden
            Banc : Lambert (G) Fowler, Blanc, Coquet
            Suspendue : Torrent
            Blessée : Robert (quadriceps)


            Samedi 30 octobre 2021 - 14h30 (Multisports 6)
            BORDEAUX - GUINGAMP : 3-0 (2-0)
            Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine - Terrain Jacques Chatelet) - 698 spectateurs
            Arbitres : Alexandra Collin assistée de Siham Boudina et Nabila Zaouak

            1-0 Maëlle GARBINO 13' (Folkertsma arrive côté droit dans la surface et centre fort, le ballon arrive sur Lavogez au second poteau qui remet sans contrôle en retrait pour Garbino, qui enchaîne contrôle du droit et frappe croisée du gauche de 15 m dans le coin opposé sur la gauche de Perrault)
            2-0 Claire LAVOGEZ 39' (Palis sur un long ballon en cloche vers l'avant, Snoeijs dévie pour Lavogez qui s'avance côté gauche dans la surface, élimine la gardienne vers l'extérieur et redresse du gauche à l'angle des 5,5m)
            3-0 Katja SNOEIJS 68' (Périsset cherche Dufour dans la surface. Guillois marche sur le ballon, que Dufour vient disputer à nouveau et trouve juste à côté Snoeijs plein axe qui ouvre son pied gauche à 12 m pour marquer sur la gauche de la gardienne)

            Avertissements : Palis 26' ; Diaby 28', Revelli 54', Daoudi 70'

            Bordeaux : Chavas ; Gilles, Bilbault, Berkely ; Lardez (c), Folkertsma, Palis (Perea 73'), Périsset ; Garbino (Dufour 67'), Snoeijs (Gomes 79'), Lavogez
            Banc : Pertus (G), Gudmunsdóttir, Cardia, Culver
            Blessées : Moorhouse, Bruneau, Thibaud, Chatelin, Herrera, Jaurena
            Guingamp : Perrault ; Revelli, Mansuy, Jézéquel, Guillois ; Daoudi ; Diaby, Le Mouël (Gurhem 64'), Cambot (c), Traoré ; Péniguel (Renard 72')
            Banc : Dufrien (G), Martin, Richard, Coquil
            Blessées : Teinturier, Fleury



            Dimanche 31 Octobre 2021
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...4e_a17533.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #56


              Les buts de la 7ème journée
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #57
                #D1Arkema - J8 - Le PARIS FC chute devant BORDEAUX

                En ouverture de la 8e journée, Bordeaux est venu s'imposer sur le terrai du Paris FC


                Vendredi 12 novembre 2021
                - 20h45 (Canal + Sport)
                PARIS FC - BORDEAUX : 1-3 (0-2)
                Paris (Stade Sébastien Charléty) - 1 206 spectateurs
                Arbitres : Charlène Laur assistée de Clémentine Dubreil et Bérengère Jourdain

                0-1 Vanessa GILLES 4' (Corner côté gauche tiré tendu par Périsset, Gilles arrive élancée dans l'axe et reprend de la tête à 6 m devant Matéo pour marquer au premier poteau)
                0-2 Mélissa GOMES 22' (Jean-François perd le ballon que Snoeijs récupère pour lancer Gomes dans l'axe qui entre dans la surface, crochète Soyer puis conclut du gauche de 11 m à ras de terre sur la gauche de Nnadozie)
                1-2 Clara MATÉO 75' (Bon travail de Bourdieu qui lance dans l'axe d'un ballon piqué Matéo, qui élimine Chavas puis conclut plein axe du droit à 13 m)
                1-3 Eve PÉRISSET 90+5' (Sur une passe en retrait de Gréboval depuis le côté gauche vers sa gardienne, le ballon est intercepté à 8 m par Périsset qui élimine la gardienne et redresse du gauche le ballon pour marquer au ras du poteau dans le but vide)

                Avertissements : Jean-François 17' et 51', Greboval 90+2' ; Dufour 90+3'
                Expulsion : Jean-François 51'

                Paris FC : Nnadozie ; Laplacette, Ould Hocine (Sow 12'), Gréboval, Soyer (c) ; Jean-François, Vaysse ; Matéo, Corboz (Sheehan 82'), Aigbogun ; Sarr (Bourdieu 58')
                Banc : Pecharman (G), Ribadeira, Tchakounté, Borges
                Bordeaux : Chavas ; Gilles, Bilbault, Berkely ; Lardez (c), Lavogez, Palis (Jaurena 28'), Garbino, Périsset ; Snoeijs (Cardia 90+6'), Gomes (Dufour 65')
                Banc : Moorhouse (G), Perea, Culver, Herbert



                Vendredi 12 Novembre 2021
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...UX_a17553.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #58
                  #D1Arkema - Affaire HAMRAOUI : le match OL - PSG maintenu dimanche

                  Depuis deux jours, la divulgation par L'Équipe de l'agression subie par Kheira Hamraoui et la garde à vue d'Aminata Diallo a embrasé les médias allant jusqu'à envisager la culpabilité de la seconde avant même les auditions. Le report demandé par le PSG a été refusé par la FFF.


                  Kheira Hamraoui



                  En l'espace de deux jours, le club parisien est entré dans la spirale médiatique qui a bien dépassé le cadre de la France sur l'agression dont a été victime l'internationale parisienne Kheira Hamraoui dans la soirée du 4 novembre 2021 alors que sa partenaire Aminata Diallo la raccompagnait.

                  L'absence de Kheira Hamraoui pour raisons personnelles du match de Ligue des Champions mardi soir face au Real Madrid, avait interpelé avant que mercredi midi, le quotidien l'Equipe ne révèle les contours de cette absence.

                  Jeudi 4 novembre en clôture d'un repas organisé avec les joueuses du PSG, Kheira Hamraoui avait été agressé alors qu'elle était déposée à son domicile. Sortie de sa voiture, deux individus l'ont frappé avec une barre de fer aux jambes et bras, avant de s'enfuir. Transportée à l'hôpital, elle s'est vue poser plusieurs points de suture.

                  Une enquête a évidemment été ouverte par la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles et les policiers ont arrêté ce mercredi Aminata Diallo, qui conduisait le véhicule le soir de l'agression. Placée en garde à vue, elle était soupçonnée d'avoir orchestré l'agression de sa collègue. Dès lors la médiatisation de l'affaire, dès le début de cette enquête, a stoppé toute présomption d'innocence pour sa partenaire. Entendue, Aminata Diallo a vu sa garde à vue finalement levée jeudi soir sans qu'aucun chef d'accusation ne soit retenue contre elle.

                  L'enquête se poursuit donc pour éclaircir les origines de cette sombre histoire qui a en deux jours mis dans l'ombre le choc sportif prévu ce dimanche entre l'OL et le PSG.

                  Le report demandé par le PSG refusé

                  Le PSG avait demandé ce vendredi à la Fédération Française de Football le report de la rencontre de championnat entre son équipe féminine et celle de l'Olympique Lyonnais, qui se tient ce dimanche à 21 heures sur Canal +, en raison des évènements qui ont émaillé la semaine car outre le placement en garde à vue d'Aminata Diallo durant 35 heures et la blessure de Kheira Hamraoui, une autre joueuse Sakina Karchaoui a aussi été entendue comme témoin.

                  La FFF n'a pas donné une réponse favorable à cette demande ce vendredi en fin de journée. La commission d’organisation a notamment relevé que rien ne justifiait l’impossibilité de disputer ce match s'agissant de problèmes extra-sportifs.

                  Le club parisien ralliera Lyon samedi matin pour cette affiche tant attendue.


                  Un trio portugais désigné

                  A noter aussi pour cette rencontre, un trio d'arbitres portugaises a été désignée. Dans le cadre de la convention entre la FFF et son homologue portugaise, Silvia Domingos, Andreia Sousa et de Catia Tavares ont été nommées.

                  Vendredi 12 Novembre 2021
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...he_a17552.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #59
                    #D1Arkema - J8 - Patrice LAIR (Bordeaux) : "Ce nouveau rôle me plaît aussi. On découvre autre chose"

                    L'entraîneur bordelais est longuement revenu sur son rôle au sein de la section féminine bordelaise


                    "Un projet complètement différent par rapport à ceux que j’avais à Lyon ou à Paris"


                    Patrice Lair (capture écran)

                    Sur le match gagné contre le Paris FC (3-1) :
                    C’était un match important voire capital. Mais aujourd’hui, nous on essaye de progresser dans le jeu, de prendre confiance et de jouer d’une façon différente par rapport aux autres années. Et ce à tous les niveaux du club pour essayer d’avoir un projet global sur la section féminine à Bordeaux.
                    Je suis content. On fait un bon match face à une bonne équipe qui l’a prouvé sur le début de saison, qui a des qualités. Mais le seul petit problème, c’est de ne pas avoir été efficace lorsqu’on menait 2-0. Il aurait fallu plier ce match, on s’est fait quelques frayeurs. Il faut qu’on travaille ces temps morts pour moins perdre le ballon et se mettre en danger.
                    C’est un match que l’on aurait pu gagner plus largement, alors qu’elles se sont remises en selle même à 10 à un moment. Ce sont souvent les équipes qui évoluent à 10 qui posent des problèmes car nous, on est entre les 2. J’ai insisté pour que l’on continue de jouer vers l’avant, car je suis plutôt un entraîneur qui essaye d’aller de l’avant. Et derrière, il y a eu le 3e but…
                    C’est bien car tout le monde nous voyait un peu au fond du trou par rapport aux résultats de la saison dernière et au classement. Mais on a toujours été dans cette idée de progresser, on travaille pour cela. Et quelque soit notre composition d’équipe, on commence à ressembler à quelque chose.

                    Sur la gestion de l’état de forme des joueuses : Il faut bien jongler là-dessus. On a une saison difficile avec beaucoup de fatigue notamment à cause de la coupe d’Europe en début de saison. On a eu quelques blessures donc il faut trouver des solutions. C’est pour cela qu’au niveau des jeunes, il faut que je travaille et que je prépare le renouveau de cette équipe.
                    Mais c’est ce qui est intéressant, c’est un projet complètement différent par rapport à ceux que j’avais à Lyon ou à Paris où l’on cherchait la Ligue des Champions. Là, c’est construire une section féminine performante et regoûter à un moment donné à la coupe d’Europe mais avec une équipe qui a plus d’identité régionale et peut-être plus aussi, je vais être dur, de joueuses françaises. Je pense que ça peut aider notre sélection.

                    "Progresser pour avoir une identité club"

                    Sur cette identité régionale :
                    Il faut avoir plus de joueuses du coin. C’est-à-dire prendre les meilleures joueuses dans le Sud-Ouest et qu’on les fasse progresser pour avoir une identité club. Et ça peut nous aider je pense à reconquérir potentiellement plus de spectateurs sur Bordeaux en plus de meilleures conditions pour jouer. Mais ça peut être un facteur important pour développer plus notre section féminine. Je suis venu à Bordeaux pour ça.

                    Sur le système bordelais : On a un système adapté avec ce 3-5-2 car on ne va pas très vite derrière. C’est intéressant car ça fait travailler les pistons sur les côtés, les deux attaquantes. Avec ce système, on joue à l’extérieur comme on joue à domicile : on joue pour gagner les matches. Vous avez bien vu, dès le début du match on a essayé d’aller marquer.
                    Je veux que ce soit ça, déjà pour les spectateurs, pour vous pour que ce soit un peu moins chiant que de rester derrière et attendre. Le football est un spectacle et ce qui a toujours fait la beauté du football féminin, c’est ce spectacle. Aujourd’hui malheureusement, il y a beaucoup trop d’équipes qui s’adaptent à l’adversaire plutôt que d’appliquer leur identité de jeu.

                    Sur le placement de Bilbault plus bas : Charlotte c’est l’expérience, c’est la maturité, c’est l’impact. C’est l’intelligence tactique aussi, un leader qui s’arrache, un exemple du vestiaire. Elle montera au milieu de temps en temps, mais derrière elle m’apporte beaucoup car j’ai besoin de quelqu’un de costaud derrière et qui est écoutée dans le vestiaire. C’est une option que l’on reverra car ça a bien marché.

                    Sur son aventure à Bordeaux : Je me plais bien au club, ce nouveau rôle me plaît aussi. On découvre autre chose, je prends du plaisir et en plus quand on arrive à gagner des matches comme ce soir, c’est top.

                    "Les victoires se construisent aussi sur le fond de jeu"

                    Sur la gestion difficile de l’avance au score dans les rencontres :
                    Oui, c’est souvent parce que l’on manque de maîtrise technique. Tenir un peu les ballons, faire redoubler les passes… On veut quelque fois aller trop vite devant. C’est à travailler et ça joue aussi sur la confiance des filles. On va le faire, elles ont un bon état d’esprit pour travailler et on va essayer de continuer à avancer de ce côté-là.

                    Sur la suite en championnat : On va essayer de battre Montpellier la semaine prochaine. Mais on verra… Moi, je n’ai pas l’obligation d’être européen. Mais en tant qu’entraîneur, t’as envie de gagner et de tout faire pour être le mieux classé possible.
                    Autrement, ce n’est pas la peine, on n’est pas des compétiteurs. Je ne vais pas arriver dans le vestiaire de mes filles en disant aujourd’hui on fait match nul. Non, on est arrivés ici pour gagner. Mais je veux aussi qu’on joue d’une certaine façon car les victoires se construisent aussi sur le fond de jeu. Tu peux gagner un match de temps en temps mais il faut que les joueuses prennent du plaisir. Et vous aussi.

                    Sur l’épisode après la déroute à Reims : La réaction a été toute simple. J’ai discuté avec mes joueuses en leur demandant si c’était moi le problème ou non. On a parlé et j’ai été conforté par mes dirigeants. Les joueuses aussi ont compris que je suis arrivé pour leur progression, pour qu’il y ait un maximum de joueuses en Équipe de France et en équipe internationale.
                    Mon rôle est là. Si toutes les joueuses progressent, mon équipe va progresser aussi. Les Girondins de Bordeaux ont une belle équipe. Et je suis persuadé que si l’on continue comme ça, on va avoir une équipe qui peut embêter pas mal de monde en 2022.

                    Samedi 13 Novembre 2021
                    Daniel Marques

                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...se_a17555.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #60
                      #D1Arkema - Les chiffres à connaître avant OL-PSG

                      Avant le duel au sommet de dimanche soir entre l’OL et le PSG en D1 Arkema, voici les quelques chiffres et faits à connaître sur cette rencontre.




                      22 –
                      Lyon et Paris se croisent pour la 22e fois en terres lyonnaises en D1 Arkema, les Fenottes ayant gagné 17 des 21 confrontations précédentes (3 nuls, 1 défaite). Paris n’a par ailleurs marqué lors d’aucun de ses 6 derniers déplacements à Lyon dans l’élite (dernier but en novembre 2014, défaite 1-2).

                      4 – Paris n’a perdu que 4 de ses 10 dernières confrontations face à Lyon en D1 Arkema, évitant la défaite à 6 reprises (2 victoires, 4 nuls) soit autant que lors des 31 premières dans l’élite (1 victoire, 5 nuls).

                      3 – Lyon n’a remporté aucun de ses 2 derniers matches face à Paris en D1 Arkema (1 nul, 1 défaite) et pourrait échouer à remporter 3 rencontres consécutives face à cet adversaire dans l’élite pour la première fois de son histoire.

                      7 sur 7

                      0 –
                      Paris n’a encaissé aucun but sur ses 7 premiers matches de D1 Arkema cette saison, seuls 2 clubs sont parvenus à tenir plus longtemps sur un exercice dans l’élite sous la poule unique (soit 1992/93) : Lyon en 2015/16 et… Paris en 2009/10 (0 but concédé sur les 9 premières rencontres).

                      7 – Lyon et Paris comptent 7 succès sur leurs 7 premiers matches en D1 Arkema cette saison : ce n’est que la 2e fois que les 2 clubs réalisent tous deux des débuts parfaits lors de la même saison dans l’élite sous la poule unique après 2014/15… où Paris avait perdu à Lyon lors de la 8e journée en novembre 2014 (1-2).

                      8 – Seule une équipe n’a pas été sacrée en D1 Arkema sous la poule unique après avoir remporté ses 8 premiers matches sur un exercice : Lyon la saison passée (8 victoires en 8 rencontres, 2e à la fin).

                      9 – Lyon a inscrit au moins 3 buts lors de ses 8 derniers matches en D1 Arkema et n’a plus fait la passe de 9 dans l’élite depuis décembre 2014-octobre 2015 (21 – record sous la poule unique).

                      2 – Didier Ollé-Nicolle peut devenir le 2e coach à remporter son tout premier duel face à Lyon avec Paris en D1 Arkema, après Patrice Lair en décembre 2016 à domicile (1-0).

                      6 – Selma Bacha est impliquée sur 6 buts cette saison en D1 Arkema (3 buts, 3 assists), soit plus que toute autre défenseure en championnat ; aucune lyonnaise ne fait mieux qu’elle dans l’élite en 2021/22 (à égalité avec Melvine Malard). Elle a par ailleurs marqué autant de buts avec l’OL en 7 matches de D1 cette saison que sur ses 78 premiers toutes compétitions confondues avant 2021/22.

                      100 – Si elle joue face à l’OL ce dimanche, Marie-Antoinette Katoto disputera son 100e match en D1 Arkema, elle qui est également tout près de la barre des 100 buts dans l’élite (98 jusqu’ici). Avec 8 buts pour 4,8 expected goals* obtenus, l’attaquante parisienne présente le meilleur ratio Buts – xG de la D1 Arkema cette saison (+ 3,2).

                      *xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

                      Dimanche 14 Novembre 2021
                      Daniel Marques

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...SG_a17556.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #61
                        #D1Arkema - J8 : OL - PSG : 6-1

                        Les Lyonnaises ont pris seules le pouvoir en s'imposant face au PSG. Bordeaux est venu s'imposer sur le terrain du Paris FC. Fleury a repris la 4e place avec son succès net à Saint-Étienne alors que Reims devant Dijon et Guingamp face à Soyaux ont partagé les points




                        Dimanche 14 novembre 2021
                        - 21h00 (Canal +)
                        LYON - PSG : 6-1 (2-0)
                        Décines-Charpieu (Groupama Stadium) - 13 497 spectateurs
                        Arbitres : Sílvia Andreia Rosa Domingos (Portugal) assistée de Andreia Catarina Ferreira Sousa (Portugal) et Cátia Alexandra Graça Tavares (Portugal). 4e arbitre : Savina Elbour

                        1-0 Catarina MACARIO 15' s.p. (Faute de Ilestedt sur Macário à l'entrée de la surface dans l'axe. Penalty frappé du droit sur la droite de Macário. Votíkóva est trop juste pour aller le chercher)
                        2-0 Daniëlle VAN DE DONK 18' (Bacha lancée à gauche par Henry qui s'avance à l'angle de la surface et enroule un centre qui arrive aux 6 m que van de Donk dévie légèrement du droit en devançant Dudek)
                        3-0 Melvine MALARD 53' (Corner de Bacha côté droit qui arrive au premier poteau. Henry et Egurrola s'effacent et Malard du dos à 5 m dévie dans le but)
                        4-0 Damaris EGURROLA 59' (Corner de Macário côté gauche qui trouve Egurrola au second poteau qui arrive élancée pour catapulter le ballon de 6 m)
                        4-1 Amanda ILESTEDT 75' (Corner côté droit de Däbritz que Ilestedt dévie au premier poteau d'une tête décroisée en sautant plus haut que tout le monde)
                        5-0 Ada HEGERBERG 79' (Carpenter déborde à droite et centre devant le but. Ilestedt manque le ballon qui arrive sur Hegerberg qui contrôle au second poteau et à 7 m frappe du gauche entre les jambes de De Almeida et au ras du poteau droit de la gardienne)
                        6-1 Ada HEGERBERG 82' (Morroni sert côté gauche qui délivre un long centre, lobant la gardienne, et Hegerberg de la tête au second poteau à 2 m conclut)

                        Expulsion : Lawrence 26' au PSG

                        Lyon : Endler ; Carpenter, Buchanan, Henry, Morroni ; Macário (Mbock 66'), Egurrola, van de Donk (Hegerberg 74') ; D.Cascarino (Laurent 74'), Malard (Bruun 66'), Bacha (Cayman 57')
                        Banc : Holmgren (G), Benyahia, Baga
                        Blessées : Renard, Majri
                        Maternité : Gunnarsdóttir
                        PSG : Votíkóva ; Lawrence, Ilestedt, Dudek, Karchaoui (E.Cascarino 60') ; Geyoro (c), De Almeida, Däbritz (Fazer 76') ; Diani (Khélifi 75'), Katoto (Huitema 75'), Baltimore (Bachmann 46')
                        Banc : Labbé (G), Bizet
                        Blessées : Picaud, Voll, Luana, Hamraoui
                        Choix : Diallo, Le Guilly


                        Samedi 13 novembre 2021 - 14h30 (Foot+)
                        SAINT-ÉTIENNE - FLEURY : 0-4 (0-2)
                        Saint-Étienne (Stade Salif Keïta) - 498 spectateurs
                        Arbitres : Gabrielle Guillot assistée de Nabila Zaouak et Valérie Todeschini

                        0-1 Maria DIAZ CIRAUQUI 39' (Sur un centre de Le Garrec, le ballon arrive sur Dafeur dans la surface qui met en retrait pour Diaz Cirauqui à l'entrée de la surface qui reprend du droit sans contrôle, le ballon dévié par Condon prend une trajectoire hyperbolique et va retomber dans la lucarne opposée sur la droite de Gignoux qui effleure le ballon)
                        0-2 Marine DAFEUR 45' (Diaz Cirauqui lancée couloir droit par Fernandes, s'avance jusqu'à l'entrée de la surface et centre en retrait pour trouver Dafeur au premier poteau à 6 m qui ouvre son pied gauche pour croiser sa reprise)
                        0-3 Nikola KARCZEWSKA 57' (Fernandes lance Karczewska en profondeur à la limite du hors-jeu qui se présente face à Gignoux et marque de 11 m du droit entre les jambes de la gardienne)
                        0-4 Amenan KOUASSI 90+2' (A 40 m de son but, sous la pression de Grabowska, passe dans l'axe de Blanchard interceptée par Kouassi qui file au but et juste à l'extérieur de la surface conclut du droit face à la gardienne sortie à sa rencontre)

                        Avertissements : Condon 44', Multari 66', Caputo 82' ; Fernandes 27', Karczewska 30'

                        Saint-Étienne : Gignoux ; Bonet, Blanchard ©, Multari (Bornes 68'), Sakaki (Coquard 68') ; Condon (Debbache 78') ; Caputo, Uffren (Pantelić 85'), Storti, Jésus ; Okoronkwo (Chaumette 77')
                        Banc : Burns (G), Antoine
                        Suspendue : Gago
                        L'entraîneur Jérôme Bonnet est absent pour raisons de santé. Ludovic Chirat le remplace sur le banc pour cette rencontre
                        Fleury : Talaslahti ; Fernandes, Debever, Piga, Levasseur (Chebel 87') ; Ngock Yango ; Díaz Cirauqui (Eninger 81'), Le Garrec © (Kouassi 64'), Grabowska, Dafeur (Kassi 64') ; Karczewska (Kamczyk 63')
                        Banc : Mainguy (G), Chebel, Diakité


                        Samedi 13 novembre 2021 - 14h30 (Multisports 1)
                        MONTPELLIER - GPSO 92 ISSY : 3-0 (1-0)
                        Montpellier (Stade Bernard Gasset n°7 - Terrain Mama Ouattara) - 98 spectateurs
                        Arbitres : Clémence Gonçalves assistée de Mara Pansart et Jennifer Maubacq

                        1-0 Maelys MPOME 12' (Corner tiré depuis le côté gauche par Landeka coupé de la tête à 6 m par Mpome au premier poteau)
                        2-0 Mary FOWLER 61' (Sur un ballon récupéré par Skorvankova, elle trouve Petermann côté droit dans la surface, elle centre en retrait sur Fowler dos au but à 11 m qui pivote pour marquer du gauche sur la gauche de la gardienne)
                        3-0 Mary FOWLER 63' (Remise en une touche de Puntigam qui sert Skorvankova côté droit dans la surface qui centre devant le but pour Fowler qui coupe du droit à 5 m au premier poteau)

                        Avertissements : Torrent 40' ; Rabanne 25'

                        Montpellier : Schmitz ; Mpomé, Elsig, Lakrar ; Torrent ©, Landeka (Nicoli 87'), Puntigam (Blanc 77'), Belloumou (Coquet 76') ; Petermann, Mbakem Niaro (Škorvánková 59'), Weerden (Fowler 59')
                        Banc : Gros (G), Le Bihan
                        Suspendue : Mondésir
                        Issy : Morché ; Labois (Barclais 67'), Daniel, Debonne (Maoulida 17'), Martins ; Prisock ; Rabanne, Bayo, Donnary, Louis ; Fourré (Thornton 66')
                        Banc : Rowswell (G), Le Loup De Sancy, Butel, Peruzzetto


                        Samedi 13 novembre 2021 - 14h30 (Multisports 2)
                        GUINGAMP - SOYAUX : 2-2 (0-1)
                        Pabu (Stade du Centre de Formation EAG "Akademi") - 341 spectateurs
                        Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Clothilde Brassart et Amira Locutura

                        0-1 Marie-Charlotte LÉGER 37' s.p. (Main de Traoré sur un tir de Tandia. Léger du droit place le ballon sur la droite de la gardienne à mi-hauteur, trop juste)
                        1-1 Maïwen RENARD 57' (Corner côté droit frappé par Fleury dévié par Renard au premier poteau juste au dessus de la gardienne)
                        2-1 Laurie TEINTURIER 65' (Long ballon en profondeur depuis son camp de Mansuy pour lancer Teinturier qui élimine à l'entrée de la surface côté gauche avec un crochet trois défenseures et conclut en revenant vers l'axe à 8 m du droit au sol)
                        2-2 Laura BOURGOUIN 85' (Sur un dégagement de sa gardienne Munich, Bourgouin va arriver à l'angle de la surface, juste à l'extérieur côté droit et tenter une frappe du droit qui lobe Dufrien pour terminer dans le petit filet opposé)

                        Avertissements : Renard 8', Traoré 36', Cambot 90+1' ; Collin 75'

                        Guingamp : Dufrien ; Revelli, Jézéquel, Renard, Guillois ; Mansuy ; Teinturier, Le Mouël (Richard 72'), Traoré, Fleury ; Cambot ©
                        Banc : Perrault (G), Diaby, Martin, Gurhem, Coquil
                        Suspendue : Daoudi
                        Blessées : Perrault (?), Le Page, Péniguel
                        Soyaux Munich ; Collin, Gadea, Saint-Georges (Tchengang 90+2'), Zogg ; Tandia © ; Couturier (Luijks 78'), Léger, Lahmari (Cosme 90+2'), Avital (Battouri 46') ; Bourgouin
                        Banc : Dubois (G)
                        Blessées : Martinez, Clérac, Grégoire, Pinot, Philippe


                        Samedi 13 novembre 2021 - 14h30 (Multisports 3)
                        REIMS - DIJON : 1-1 (1-1)
                        Bétheny (Stade Louis Blériot) - 121 spectateurs
                        Arbitres : Siham Benmahammed assistée de Violette Le Chevert et Stéphanie Di Benedetto

                        1-0 Melchie DUMORNAY 29' (Feller décale Dumornay côté droit à 20 m qui revient vers l'axe et arme une frappe du gauche de l'extérieur de la surface qui surprend Durand et termine au premier poteau)
                        1-1 Jenna DEAR 43' (Barrier côté droit pivote pour revenir vers l'axe en servant dans la course Dear dans la surface qui reprend du droit à ras de terre sans contrôle devant le tacle Maki Kith et marquer sur la gauche de la gardienne)

                        Aucun avertissement

                        Reims : Alvarado ; Doucouré, Pasquereau, Deslandes, Romanenko ; Ouchène (Joly 53'), Philippe, Corboz © (Rapp 83') ; Dumornay, Feller (Becho 34'), Bussy
                        Banc : Francart (G), Mayi Kith, Rastocle, Chossenotte
                        Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage ©, Salaün ; Lavaud, Declercq, Stéphen, Dear, Barbance ; Barrier
                        Banc : Lichtfus (G), Cuynet, Sunday, Soleilhet, Yetna, Troncin
                        Blessées : Tyryshkina, Tarrieu, Girardot, Oparanozie


                        Vendredi 12 novembre 2021 - 20h45 (Canal + Sport)
                        PARIS FC - BORDEAUX : 1-3 (0-2)
                        Paris (Stade Sébastien Charléty) - 1 206 spectateurs
                        Arbitres : Charlène Laur assistée de Clémentine Dubreil et Bérengère Jourdain

                        0-1 Vanessa GILLES 4' (Corner côté gauche tiré tendu par Périsset, Gilles arrive élancée dans l'axe et reprend de la tête à 6 m devant Matéo pour marquer au premier poteau)
                        0-2 Mélissa GOMES 22' (Jean-François perd le ballon que Snoeijs récupère pour lancer Gomes dans l'axe qui entre dans la surface, crochète Soyer puis conclut du gauche de 11 m à ras de terre sur la gauche de Nnadozie)
                        1-2 Clara MATÉO 75' (Bon travail de Bourdieu qui lance dans l'axe d'un ballon piqué Matéo, qui élimine Chavas puis conclut plein axe du droit à 13 m)
                        1-3 Eve PÉRISSET 90+5' (Sur une passe en retrait de Gréboval depuis le côté gauche vers sa gardienne, le ballon est intercepté à 8 m par Périsset qui élimine la gardienne et redresse du gauche le ballon pour marquer au ras du poteau dans le but vide)

                        Avertissements : Jean-François 17' et 51', Greboval 90+2' ; Dufour 90+3'
                        Expulsion : Jean-François 51'

                        Paris FC : Nnadozie ; Laplacette, Ould Hocine (Sow 12'), Gréboval, Soyer (c) ; Jean-François, Vaysse ; Matéo, Corboz (Sheehan 82'), Aigbogun ; Sarr (Bourdieu 58')
                        Banc : Pecharman (G), Ribadeira, Tchakounté, Borges
                        Suspendues : Butel, Ndongala
                        Reprise : Binaté
                        Bordeaux : Chavas ; Gilles, Bilbault, Berkely ; Lardez (c), Lavogez, Palis (Jaurena 28'), Garbino, Périsset ; Snoeijs (Cardia 90+6'), Gomes (Dufour 65')
                        Banc : Moorhouse (G), Perea, Culver, Herbert
                        Blessées : Bruneau, Thibaud, Chatelin, Herrera



                        Dimanche 14 Novembre 2021
                        Sebastien Duret

                        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...-1_a17553.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #62
                          #D1Arkema - J8 : L'OL sans pitié pour le PSG

                          Le choc du championnat a nettement tourné en faveur des Lyonnaises pour lesquelles tout a souri. Après le penalty obtenu et converti par Macário, le PSG réduit à dix, a cédé jusqu'à concéder 6 buts dont le doublé d'Hegerberg en fin de rencontre.



                          Invaincues depuis le début de saison, les deux équipes se retrouvaient pour un choc au Groupama Stadium. Un duel attendu entre un OL leader à la différence de buts et une équipe parisienne avec une défense inviolée depuis le début de saison. Dans cette semaine agitée côté parisien après l'agression de Kheira Hamraoui et la garde à vue de Diallo, le PSG avait vu sa demande de report mais évoluait sans ses deux joueuses.

                          Les Parisiennes devaient revoir leur milieu de terrain, Däbritz et Geyoro étaient accompagnées par De Almeida pour pallier ces absences. Côté lyonnais, toujours sans Renard et avec Mbock sur le banc, Henry évoluait à nouveau en charnière aux côtés de Buchanan, tandis que Bacha, un temps incertaine était bien apte dans le couloir gauche, dans une position offensive.

                          L'OL met la pression et trouve la faille


                          Macário a ouvert la voie du succès lyonnais


                          D'entrée, les Lyonnaises imprimaient un pressing haut sur la défense parisienne. Lancée par Morroni, Malard prenait le dessus plein axe sur Dudek et se présente seule face à Votikova qui s'imposait impeccablement (6e). Le PSG allait répondre pour ce qui allait être la seule attaque des visiteuses au cours du premier acte. Un centre de Baltimore, Endler était juste et Morroni devant Diani peinait à se dégager, finalement aidée par sa gardienne (8e).

                          L'omniprésence lyonnaise dans le camp parisien était récompensée lorsqu'Ilestedt commettait une faute sur Macário juste à l'entrée de la surface. L'attaquante américaine ne tremblait pas (1-0, 15'). Trois minutes plus tard, Bacha lancée sur le côté gauche délivrait un centre pour van de Donk qui déviait la trajectoire et décroisait sa reprise (2-0, 18').

                          Lawrence exclue, le PSG craque en seconde


                          van de Donk pour le 2-0


                          La percussion de Malard allait s'avérer payante. Après une accélération du milieu de terrain, elle venait tout en puissance se heurter avec Lawrence qui coupait devant l'attaquante. Déséquilibrée, elle obtenait un bon coup franc. L'arbitre portugaise décidait d'exclure la Canadienne (26e).

                          Si le coup franc frappé par Bacha ne donnait rien, le PSG était un peu plus déstabilisé dans une rencontre déjà difficilement entamée. Sur un centre de Cascarino, Malard décroisait trop sa reprise (30e). Juste avant la pause, après un bon travail de Malard, Macário tentait une frappe au sol de 15 m sur laquelle Votíkóva se couchait bien (45+4e).

                          La Parisienne Däbritz savait son équipe en grande difficulté et avouait avec lucidité à la pause : "Il faut essayer de faire mieux, d'être plus présent dans les duels, jouer vers l'avant, essayer de jouer avec la confiance." Son entraîneur décidait d'apporter l'expérience de Bachmann à la place de Baltimore dès la reprise. Mais Malard, pour son 45e but avec l'OL, était récompensée en reprenant un corner de Bacha (3-0, 53').

                          Trois buts sur corner

                          Après un premier but sur corner, l'OL récidivait sur son troisième corner de la rencontre. Frappé de l'autre côté que le précédent, Macário trouvait Egurrola au second poteau en pleine course (4-0, 59'). Des consignes de Sonia Bompastor appliquées à la ligne. "C'était défini comme l'une des clés du match" soulignait la coach lyonnaise après la rencontre.

                          Mais alors que le PSG ne semblait plus répondre et que l'OL apportait d'autres cartouches avec Bruun, Hegerberg et Laurent, Ilestedt sur le premier et seul corner du PSG déviait bien le ballon de Däbritz au premier poteau (4-1, 75').


                          Egurrola buteuse sur corner

                          Hegerberg, 23 mois après


                          Doublé pour Hegerberg qui n'avait plus marqué depuis le 8 décembre 2019


                          Après sa longue indisponibilité, Hegerberg qui avait retrouvé les terrains, attendait désormais de faire trembler les filets. C'est ce qu'elle parvenait à faire sur un centre de Carpenter qu'Ilestedt ne parvenait pas à dégager. Elle prenait tout le temps de placer son ballon du gauche (5-1, 79'). Émue, les larmes aux yeux, la Norvégienne n'allait pas en rester là. Trois minutes après, le ballon venait de l'autre côté avec Morroni et l'attaquante totalement oubliée au second poteau (6-1, 82').

                          En passant six buts au PSG, l'OL a pris une sérieuse option dans le championnat et pointe désormais à trois longueurs d'avance. Le PSG n'avait pas concédé six buts en championnat depuis plus de 13 ans et aussi son plus lourd revers dans cette même compétition face à son rival qui va désormais devoir se relever pour trouver les ressources mentales avec tous les événements subis en moins d'une semaine.


                          Réactions

                          Sonia Bompastor

                          Je suis très heureuse et fière. Le contexte du match n'était pas évident. Les filles ont réussi à être concentrées sur l'enjeu sportif. Elles ont su à être à l'écoute et appliquer le plan de jeu (...) Il faut être capable de proposer de la variété. Aujourd'hui quand on fait appel aux joueuses à des postes qui ne sont pas les leurs, elles répondent présentes. Elles savent élever leur niveau.

                          Jean-Michel Aulas (président de l'OL)
                          C'est plus que le bonheur parce qu'il a une sorte de sérénité. On a vu tout dérouler les principes de Sonia. Il y avait une force collective. C'était pour le foot féminin une grande soirée. Il y a eu de l'intensité, une énergie incroyable.

                          Ada Hegerberg
                          Ce soir il n'y avait qu'une équipe. L'ambiance donnait des frissons. C'est une soirée parfaite, je suis fière de l'équipe. On a bien préparé le match, on est bien lancé dans la saison. C'est une soirée émouvante, un match particulier. J'ai travaillé dur, j'avais soif, je vais profiter.

                          Didier Ollé-Nicolle
                          En dix matches toutes compétitions officielles, on n’avait pas pris de but avec une équipe plutôt solide, bien organisée et qui joue au foot. Ce soir, il y a eu un grain de sable. On s’est rendu compte qu’il y avait beaucoup de fatigue mentale. Ce qui est vraiment dommage, c’est qu’il n’a pas été réalisé contre la vraie équipe du Paris Saint-Germain. On s’était préparé à faire ce match après un match costaud face au Real Madrid. Après les évènements on fait que tout est devenu plus sombre dans l’atmosphère. Je ne suis pas psy mais l’équipe a été très entourée depuis quelques jours par un organe psy. Si on a demandé le report du match, c’est qu’il y a eu un avis de cellule, qui n’est pas du Paris Saint-Germain, qui a trouvé le groupe très touché par ce qui s’est passé, d’où la réflexion du club. Dans notre championnat, il n’y a que douze équipes, je pense aussi que cela mériterait qu’il y ait plus d’équipes. Il y a plein de dates pour jouer ce match et c’est vraiment dommage pour tout le monde.


                          D1 Arkema - 8e journée
                          Dimanche 14 novembre 2021
                          - 21h00 (Canal +)
                          LYON - PSG : 6-1 (2-0)
                          Décines-Charpieu (Groupama Stadium) - 13 497 spectateurs
                          Temps nuageux (10°C) - Pelouse en très bon état
                          Arbitres : Sílvia Andreia Rosa Domingos (Portugal) assistée de Andreia Catarina Ferreira Sousa (Portugal) et Cátia Alexandra Graça Tavares (Portugal). 4e arbitre : Savina Elbour

                          Buts :
                          1-0 Catarina MACARIO 15' s.p.
                          (Faute de Ilestedt sur Macário à l'entrée de la surface dans l'axe. Penalty frappé du droit sur la droite de Macário. Votíkóva est trop juste pour aller le chercher)
                          2-0 Daniëlle VAN DE DONK 18' (Bacha lancée à gauche par Henry qui s'avance à l'angle de la surface et enroule un centre qui arrive aux 6 m que van de Donk dévie légèrement du droit en devançant Dudek)
                          3-0 Melvine MALARD 53' (Corner de Bacha côté droit qui arrive au premier poteau. Henry et Egurrola s'effacent et Malard du dos à 5 m dévie dans le but)
                          4-0 Damaris EGURROLA 59' (Corner de Macário côté gauche qui trouve Egurrola au second poteau qui arrive élancée pour catapulter le ballon de 6 m)
                          4-1 Amanda ILESTEDT 75' (Corner côté droit de Däbritz que Ilestedt dévie au premier poteau d'une tête décroisée en sautant plus haut que tout le monde)
                          5-0 Ada HEGERBERG 79' (Carpenter déborde à droite et centre devant le but. Ilestedt manque le ballon qui arrive sur Hegerberg qui contrôle au second poteau et à 7 m frappe du gauche entre les jambes de De Almeida et au ras du poteau droit de la gardienne)
                          6-1 Ada HEGERBERG 82' (Morroni sert côté gauche qui délivre un long centre, lobant la gardienne, et Hegerberg de la tête au second poteau à 2 m conclut)

                          Expulsion : Lawrence 26' au PSG

                          Lyon : 1-Christiane Endler (cap.) ; 12-Ellie Carpenter, 21-Kadeisha Buchanan, 6-Amandine Henry, 5-Perle Morroni ; 13-Catarina Macário (29-Griedge Mbock 66'), 11-Damaris Egurrola, 17-Daniëlle van de Donk (9-Ada Hegerberg 74') ; 20-Delphine Cascarino (19-Emelyne Laurent 74'), 28-Melvine Malard (24-Signe Bruun 66'), 4-Selma Bacha (23-Janice Cayman 57'). Entr.: Sonia Bompastor
                          Non utilisées : 40-Emma Holmgren (G), 31-Laurine Baga
                          PSG : 30-Barbora Votíkóva ; 12-Ashley Lawrence, 15-Amanda Ilestedt, 4-Paulina Dudek, 7-Sakina Karchaoui (19-Estelle Cascarino 60') ; 8-Grace Geyoro (cap.), 5-Élisa De Almeida, 13-Sara Däbritz (18-Laurina Fazer 76') ; 11-Kadidiatou Diani (27-Léa Khélifi 75'), 9-Marie-Antoinette Katoto (23-Jordyn Huitema 75'), 21-Sandy Baltimore (10-Ramona Bachmann 46'). Entr.: Didier Ollé-Nicolle
                          Non utilisées : 1-Stephanie Labbé (G), 17-Celin Bizet Ildhusøy



                          Lundi 15 Novembre 2021
                          Sebastien Duret

                          https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...SG_a17560.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #63


                            Les buts de la 8ème journée
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #64
                              #D1Arkema - Selma BACHA, joueuse du mois d'octobre

                              La latérale de l'Olympique Lyonnais a été désignée meilleure joueuse de D1 Arkema pour le mois d'octobre.





                              Avec 48,37 % des voix, la défenseure rhodanienne a devancé Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain) et Kessya Bussy (Stade de Reims) lors du vote pour désigner la lauréate pour le mois d'octobre. La récompense d'un mois bien rempli avec trois passes décisives et un but en trois rencontres.


                              Les précédentes joueuses du mois

                              - Octobre 2021 : Selma Bacha (Olympique Lyonnais)
                              - Septembre 2021 : Sara Däbritz (Paris SG)
                              - Avril 2021 : Melissa Herrera (Stade de Reims)
                              - Mars 2021 : Melissa Herrera (Stade de Reims)
                              - Février 2021 : Maëlle Garbino (Girondins de Bordeaux)
                              - Janvier 2021 : Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)
                              - Décembre 2020 : Marie-Antoinette Katoto (Paris SG)
                              - Novembre 2020 : Marie-Antoinette Katoto (Paris SG)
                              - Octobre 2020 : Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)
                              - Septembre 2020 : Kadidiatou Diani (Paris SG)

                              Mardi 16 Novembre 2021
                              Sebastien Duret

                              https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...re_a17562.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #65
                                #D1Arkema - J9 : L'OL 9/9, le PSG se relève

                                Le Paris FC reste sur le podium avec sa victoire en seconde période à Dijon, alors que Fleury continue à enchaîner en écrasant Guingamp (6-2). Montpellier est venu chercher un succès en Gironde pour dépasser son adversaire du jour. Bonne opération pour Soyaux qui a inversé la tendance devant Saint-Étienne.


                                Dimanche 22 novembre 2021
                                - 12h45 (Foot+ - Canal+ Sport)
                                GPSO 92 ISSY - LYON : 0-4 (0-2)
                                Issy-les-Moulineaux (Cité des Sports) - 294 spectateurs
                                Arbitres : Emeline Rochebilière assistée de Camille Daas et Valérie Todeschini

                                0-1 Melvine MALARD 4' (van de Donk cherche Cascarino devant, à l'entrée de la surface, en duel avec Prisock. Le ballon arrive pour Carpenter côté droit dans la surface qui centre pour Malard qui marque du plat du pied gauche à 6 m au premier poteau)
                                0-2 Catarina MACARIO 6' (Centre depuis de la droite de Macario vers la surface. Morché fait une sortie hasardeuse, et van de Donk se retrouve devant la ligne de sortie de but en duel avec Le Loup De Sancy, le ballon arrive sur Macário derrière à 10 m qui croise une frappe du droit au sol vers le petit filet opposé)
                                0-3 Signe BRUUN 71' (Hegerberg à 20 m sert sur sa gauche, Bruun juste à l'entrée dans la surface enroule une frappe du droit en force sous la barre)
                                0-4 Ada HEGERBERG 79' (Laurent côté droit, entre dans la surface, élimine ses adversaires et centre pour la reprise du plat du pied droit d'Hegerberg à 5 m dans l'axe)

                                Avertissement : Prisock 83'

                                Issy : Morché ; Barclais, Butel (cap.), Daniel, Le Loup De Sancy, Martins ; Rabanne (Peruzzetto 77'), Prisock, Donnary (Bayo 73'), Louis ; Fourré (Thornton 46')
                                Banc : Rowswell (G)
                                Lyon : Endler (cap.) ; Buchanan, Henry, M'Bock (Julini 54') ; Carpenter (Sombath 54'), Macário (Cayman 54'), van de Donk, Bacha ; Cascarino (Bruun 64'), Hegerberg, Malard (Laurent 64')
                                Banc : Holmgren (G), Morroni


                                Dimanche 22 novembre 2021 - 12h45 (Multisports 1 - Canal+ Sport)
                                PSG - REIMS : 7-0 (4-0)
                                Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 444 spectateurs
                                Arbitres : Clémence Gonçalves assistée de Méline Laurant et Siham Boudina

                                1-0 Léa KHÉLIFI 4' (Diani décale sur Baltimore à gauche qui centre pour déposer le ballon sur la tête de Khélifi à 3 m au second poteau pour conclure)
                                2-0 Paulina DUDEK 25' (Coup franc de Däbritz à 20 m côté droit qui le frappe du gauche et trouve la tête de Dudek plein axe à 7 m qui place dans le coin gauche)
                                3-0 Léa KHÉLIFI 38' (Coup franc dans l'axe à 25 m frappé par Khélifi du gauche qui contourne le mur par la gauche, le ballon plongeant sur la droite de la gardienne)
                                4-0 Kadidiatou DIANI 45' (Bon ballon de Khélifi qui trouve sur une passe longue Däbritz côté droit dans la surface qui contrôle et centre devant le but pour Diani à 4 m qui ouvre son pied gauche au premier poteau)
                                5-0 Sandy BALTIMORE 55' s.p. (Katoto obtient un penalty avec une faute de Deslandes. Baltimore frappe du gauche en le plaçant dans le coin droit)
                                6-0 Jordyn HUITEMA 74' (Cascarino à gauche envoie un centre peu appuyé pour la tête décroisée de Huitema à 8 m dans l'axe qui décroise sa reprise)
                                7-0 Kadidiatou DIANI 85' s.p. (Faute de Deslandes sur Huitema à l'entrée de la surface. Diani frappe le penalty du droit dans le petit filet droit)

                                Avertissements : Khélifi 60' ; Feller 41' Mayi Kith 42'

                                PSG : Voll ; De Almeida (Le Guilly 62'), Ilestedt, Dudek, Cascarino ; Khélifi (Bizet 63'), Geyoro (cap.) (Folquet 84'), Däbritz ; Diani, Katoto (Huitema 62'), Baltimore (Hurtré 83')
                                Banc : Votíkóva (G), Bachmann
                                Suspendue : Lawrence
                                Reims : Alvarado ; Doucouré (cap.), Pasquereau, Deslandes, Mayi Kith ; Dumornay (Louis 72'), Rapp (R.Lejeune 77'), Philippe (Corboz 61'), Bussy ; Joly (Ouchène 61') ; Feller (Becho 72')
                                Banc : Francart (G), Romanenko


                                Samedi 21 novembre 2021 - 16h15 (Canal +)
                                BORDEAUX - MONTPELLIER : 0-1 (0-1)
                                Libourne (Stade Jean-Antoine Moueix)
                                Arbitres : Alexandra Collin assistée de Stéphanie Di Benedetto et Nabila Zaouak

                                0-1 Lena PETERMANN 39' s.p. (Faute de Bilbault sur Torrent. Penalty frappé du droit par Petermann en force sur la droite de la gardienne)

                                Avertissements : Jaurena 23', Bilbault 38', Lavogez 77' ; Landeka 22'

                                Bordeaux :Chavas ; Gilles, Bilbault, Berkely ; Lardez (cap.), Lavogez, Jaurena, Garbino (Cardia 73'), Périsset ; Gomes (Dufour 62'), Snoeijs
                                Banc : Moorhouse (G), Perea, Culver, Haelewyn, Herbert
                                Montpellier : Lambert ; Mpomé, Elsig, Lakrar ; Torrent (cap.) (Robert 83'), Landeka, Puntigam, Belloumou ; Fowler (Blanc 88'), Petermann (Mbakem Niaro 83'), Škorvánková (Le Bihan 75')
                                Banc : Schmitz (G), Weerden, Nicoli
                                Suspendue : Mondésir


                                Samedi 21 novembre 2021 - 14h30 (Foot+)
                                FLEURY - GUINGAMP : 6-2 (2-0)
                                Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet 2 - Walter Felder) - 223 spectateurs
                                Arbitres : Savina Elbour assistée de Solenne Bartnik et Mélissa Rossignol

                                1-0 Marine DAFEUR 8' (Grabowska sert Dafeur dans l'axe à 20 m qui contrôle du droit, entre dans la surface et enchaîne par une frappe du plat du pied gauche de 11 m)
                                2-0 Dominika GRABOWSKA 34' (Díaz Cirauqui sur la droite trouve Karczewska à 14 m dos au but qui remet en retrait sur Grabowska à 20 m qui reprend aussi du gauche. Le ballon dévié par Mansuy termine sur la droite de la gardienne)
                                2-1 Charlotte FERNANDES 55' c.s.c. (Long centre depuis la droite de Le Mouël qui arrive au second poteau sur Fernandes qui contrôle puis manque son dégagement et marque du droit dans son but, alors que Traoré arrivait derrière)
                                3-1 Nikola KARCZEWSKA 60' (Servie par Yango, Grabowska déclenche de l'entrée de la surface une frappe du gauche qui va rebondir sur le poteau gauche de Perrault et revient en jeu où Karczewska est la première pour reprendre du volée du droit de 9 m)
                                4-1 Nikola KARCZEWSKA 69' (Le Garrec entre sur le côté droit de la surface et centre devant le but pour Karczewska qui ouvre son pied gauche à 4 m au premier poteau)
                                5-1 Marie LEVASSEUR 71' (Grabowska sur la gauche sert en retrait dans la surface, Levasseur démarquée qui reprend du droit de 7 m au premier poteau)
                                6-1 Julie DEBEVER 76' (Corner côté gauche de Grabowska qui arrive au second poteau sur Kassi qui remet devant le but. Debever devant Jézéquel dévie de la tête dans le but)
                                6-2 Aïssata TRAORÉ 88' s.p. (Faute de Kassi sur Péniguel. Penalty tiré par Traoré qui ouvre son pied droit et prend la gardienne à contre-pied)

                                Avertissements : Kassi 86' ; Mansuy 62'

                                Fleury : Talaslahti ; Fernandes (Leroy 77'), Debever, Piga, Levasseur ; Ngock Yango (Eninger 76') ; Díaz Cirauqui, Le Garrec (cap.) (Kassi 72'), Grabowska, Dafeur (Kamczyk 72') ; Karczewska (Kouassi 72')
                                Banc : Mainguy (G), Chebel
                                Guingamp : Perrault ; Revelli (Coquil 89'), Mansuy, Jézéquel, Guillois ; Daoudi ; Teinturier (Gurhem 89'), Le Mouël (Péniguel 72'), Traoré, Fleury (Renard 49') ; Cambot (cap.) (Diaby 89')
                                Banc : Dufrien (G), Richard


                                Samedi 21 novembre 2021 - 14h30 (Multisports 1)
                                SOYAUX - SAINT-ÉTIENNE : 2-1 (0-1)
                                Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 212 spectateurs
                                Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Mara Pansart et Clémentine Dubreil

                                0-1 Marie-Charlotte LÉGER 21' c.s.c. (Corner direct de Caputo qui traverse la défense et est dévié par Léger dans son but)
                                1-1 Shana BATTOURI 70' (Lahmari joue pour Léger côté gauche dans la surface, excentrée, qui place une frappe croisée du gauche relâchée devant son but, Battouri a suivi et reprend en taclant le ballon du gauche à bout portant)
                                2-1 Anissa LAHMARI 82' (Bourgouin sur le couloir gauche déborde et centre pour trouver Lahmari qui reprend du droit à 6 m au second poteau pour trouver la lucarne)

                                Soyaux : Munich ; Zoog, Saint-Georges, Tandia (cap.), Collin ; Gadea, Couturier (Kaabachi 70') ; Luijks (Battouri 69'), Lahmari (Tchengang 90+4'), Léger (Avital 89') ; Bourgouin
                                Banc : Philippe (G), Cosme, Pimbert
                                Saint-Étienne : Gignoux ; Antoine, Blanchard (cap.), Multari, Bonet ; Condon (Debbache 80') ; Caputo (Petit 81'), Storti, Coquard (Pantelić 61'), Jésus ; Chaumette (Okoronkwo 61')
                                Banc : Burns (G), El Chad, Sakaki
                                Suspendue : Gago
                                NB. Ludovic Chirat a remplacé Jérôme Bonnet sur le banc pour des raisons de santé


                                Samedi 21 novembre 2021 - 14h30 (Multisports 2)
                                DIJON - PARIS FC : 0-2 (0-0)
                                Dijon (Stade des Poussots) - 490 spectateurs
                                Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Amira Locutura et Clothilde Brassart

                                0-1 Coumba SOW 53' (Bourdieu trouve Matéo dans la surface. En duel avec Carage dans l'axe, elle ne peut frapper, et la défenseure dévie le ballon sur Sow côté gauche à l'angle des 5,5m qui place une demi-volée du droit en pleine lucarne)
                                0-2 Ouleymata SARR 80' (Matéo sert Sarr côté gauche de la surfce qui s'emmène le ballon et place dans un angle fermé une frappe du gauche entre le poteau et la gardienne)

                                Dijon : Durand ; Goetsch, Fercocq, Carage (cap.), Salaün ; Stéphen, Declercq ; Lavaud, Dear, Barbance (Yetna 79') ; Barrier (Sunday 79')
                                Banc : Lichtfus (G), Cuynet, Soleilhet, Feddaoui
                                Blessée : Oparanozie
                                Paris FC : Nnadozie ; Soyer (cap.), Butel, Gréboval, Aigbogun ; Sheehan (Sarr 60'), Vaysse (Samoura 86'), Corboz, Matéo (Tchakounté 86') ; Bourdieu (Laplacette 73'), Sow (Ribadeira 60')
                                Banc : Pecharman (G), Ribadeira, Borges
                                Suspendue : Jean-François



                                Dimanche 21 Novembre 2021
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...ve_a17576.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #66


                                  Les buts de la 9ème journée
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #67
                                    #D1Arkema - Joueuse du mois de novembre : BACHA, van de DONK et FOWLER nommées

                                    Selma Bacha (Lyon), Daniëlle van de Donk (Lyon) et Mary Fowler (Montpellier) sont les trois candidates pour le trophée de la meilleure joueuse de D1 Arkema du mois de novembre.




                                    Les trois nommées :


                                    Selma Bacha (défenseure, Olympique Lyonnais, 21 ans)
                                    Daniëlle van de Donk (milieu de terrain, Olympique Lyonnais, 30 ans)
                                    Mary Fowler (attaquante, Montpellier HSC, 18 ans)

                                    Ces trois joueuses vont maintenant être départagées par le vote du public et celui des joueuses des douze clubs du championnat avant le dimanche 5 décembre à 12 heures.

                                    Mercredi 1 Décembre 2021

                                    https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...es_a17600.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire

                                    Chargement...
                                    X