Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Arkema 2022-2023

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #51


    J10 : Tous les buts

    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #52


      D1 Arkema "Le Mag" : Saison 5 - Épisode 11
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #53
        #D1Arkema - J11 : Le PSG réalise le hold up, le PARIS FC écrase SOYAUX, GUINGAMP sort de la zone de relégation

        En clôture de la phase aller, le PSG a surpris l'OL (1-0). Fleury a disposé de Bordeaux vendredi pour ouvrir cette dernière journée des matchs aller. Samedi, Guingamp a décroché un succès à Rodez alors que le Paris FC a écrasé Soyaux (6-0). Reims s'est imposé aussi nettement à Dijon (4-0)



        >> CLASSEMENTS

        Dimanche 11 décembre 2022 - 21h00 (Canal +)
        LYON - PSG : 0-1 (0-0)
        Décines-Charpieu (Groupama Stadium) - 13 400 spectateurs
        Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Violette Le Chevert et Mélissa Rossignol. 4e arbitre : Emeline Rochebilière

        0-1 Kadidiatou DIANI 87' (Corner tiré côté gauche par Bachmann prolongé par la tête de De Almeida au premier poteau et repris de volée du droit par Diani au second poteau)

        Avertissements : De Almeida 36', Ilestedt 86'

        Lyon : Endler ; Sombath, Gilles, Renard (c), Bacha ; Egurrola (Henry 73') ; Cascarino, Horan, van de Donk (Marozsán 86'), Malard (Becho 82') ; Le Sommer-Dariel (Bruun 86')
        Banc : Holmgren (G), Jaurena, Cayman
        PSG : Bouhaddi ; Lawrence, Ilestedt, De Almeida, Karchaoui ; Jean-François (Groenen 75'), Hamraoui ; Baltimore (Martens 90+2'), Geyoro, Bachmann ; Diani (c)
        Banc : Picaud (G), Fazer, Cascarino, Li Mengwen, Yang Lina


        Dimanche 11 décembre 2022 - 12h45 (Multisports 1)
        LE HAVRE - MONTPELLIER : 0-1 (0-0)
        Le Havre (Stade Océane) - 300 spectateurs
        Arbitres : Siham Benmahammed assistée de Claire Dewost et Jennifer Maubacq

        0-1 Cyrielle BLANC 61' (Mondésir arrive sur le côté gauche de la surface et centre dans l'axe sur Mbakem Niaro* qui remise en retrait pour Blanc à 11 m qui assure du plat du pied gauche au ras du montant droit)

        Avertissements : Elisor 32' ; Mpomé 31', Boureille 41', Mondésir 72'

        Le Havre : Philippe ; Kouache, Gadéa, Davis (c), Enguehard ; Gavory (Demeyere 75'), Sumo, Élisor (Rueda 83') ; Gordon (Coton-Pélagie 83'), Ali Nadjim, Araújo
        Banc : Arsenieva (G), Yekka, Hoarau, Baradji
        Montpellier : Schmitz ; Mpomé (Deslandes 68'), Gevitz, Lakrar ; Robert (Khélifi 88'), Torrent (c), Blanc (Coquet 82'), Skorvankova ; Boureille ; Mbakem Niaro (Alexander 68'), Mondésir (Belloumou 82')
        Banc : Salvador (G)


        Vendredi 9 décembre 2022 - 18h00 (Canal+ Foot)
        FLEURY - BORDEAUX : 2-0 (1-0)
        Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet - Terrain Walter Felder) - 254 spectateurs
        Arbitres : Victoria Beyer assistée de Clothilde Brassart et Nabila Zaouak.

        1-0 Batcheba LOUIS 22' (Le Garrec* à 30 m délivre une passe par dessus la défense pour trouver Louis qui contrôle du dos puis enchaîne par une reprise croisée du droit à 7 m qui va se loger dans le petit filet droit)
        2-0 Marine DAFEUR 78' s.p. (Faute de Diaz sur Konan côté droit de la surface. Dafeur frappe le penalty du cou du pied gauche pour le placer dans l'axe alors que Chavas avait choisi le côté gauche)

        Avertissements : Dafeur 34' ; Lardez 60'

        Fleury : Heil ; Fernandes (Diakité 88'), Piga, Swaby, Levasseur ; Le Garrec (c), Dafeur (Yango 83') ; Kouassi, Kamczyk (Kassi 72'), Fontaine (Konan 72') ; Louis (Fulutudilu 88')
        Banc : Ngazi (G), Debever
        Bordeaux : Chavas ; Liaigre, Lardez (c), Haelewyn, Chatelin (Seguin 87') ; Karličić (Cardia 46'), Folkertsma (Pinto De Queiros 66'), Diaz ; Dufour, Gomes (Dehri 83'), Garbino
        Banc : Gutierres, Basser Drunet
        NB. Abdelhakim Elouaari présent sur le banc. Patrice Lair suspendu


        Samedi 10 décembre 2022 - 14h30 (Multisports 2)
        RODEZ - GUINGAMP : 1-2 (0-2)
        Onet-le-Château (Stade de la Roque) - 218 spectateurs
        Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Valérie Todeschini et Clémentine Dubreil

        0-1 Sarah CAMBOT 8' (Kazadi lance en profondeur Traoré* dans le couloir droit qui prend le dessus et centre devant le but pour la reprise en demi-volée du droit de Cambot de 6 m au second poteau pour le placer dans la lucarne droite)
        0-2 Aïssata TRAORÉ 23' (Action en une-deux entre Léger et Daoudi côté gauche, Léger* centre pour Traoré qui contrôle du droit devant Sévenne puis enchaîne par un tir puissant du gauche dans la lucarne de Sieber qui ne peut que toucher)
        1-2 Maud ANTOINE 54' (Corner de Champagnac* depuis la droite qui retombe au second poteau à 5 m sur la tête d'Antoine qui place le ballon dans la lucarne droite)

        NB : Penalty tiré par Lamontagne du droit sur la gauche de Perrault partie du bon côté (11')

        Avertissements : Lamontagne 48', Guellati 73' ; Traoré 32', Daoudi 62'

        Rodez : Sieber ; Hall (Antoine 46'), Bogi, Sévenne (Sureau 46'), Bornes (Pierre-Louis 83') ; Champagnac, Guellati, Barbance ; Cance (c) ; Lamontagne (Stiévenart 63'), Barrier (Tarrieu 63')
        Banc : Libourel (G), Saunier
        Guingamp : Perrault ; Kazadi, Mansuy, Jézéquel, Revelli ; Teinturier (Touriss 68'), Daoudi, Richard (Julini 88'), Léger (Peniguel 68') ; Cambot (c) (Pacaud 84'), Traoré
        Banc : Le Page (G), Renard, Mendy


        Samedi 10 décembre 2022 - 14h30 (Multisports 1)
        SOYAUX - PARIS FC : 0-6 (0-3)
        Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 258 spectateurs
        Arbitres : Savina Elbour assistée de Amira Amdouni et Stépahnie Di Benedetto

        0-1 Gaëtane THINEY 39' (Corner côté gauche tiré rentrant du droit par Thiney que Butel tente de couper de la tête devant Munich, lobée, le ballon rebondit sur le poteau gauche avant d'entrer)
        0-2 Clara MATÉO 41' (Vaysse* décale pour Matéo qui échappe au marquage de Kaya et s'avance côté droit dans la surface pour conclure d'un extérieur du droit de 10 m dans le petit filet opposé)
        0-3 Ouleymata SARR 45' (Vaysse lance Matéo* qui part dans le dos de Diakité s'avance côté droit de la surface et centre dans l'axe pour Sarr qui se jette pour tacler du droit à 5 m devant Munich)
        0-4 Théa GRÉBOVAL 52' (Corner de Thiney qui rebondit sur la barre puis retombe devant le but. Grerboval pousse le ballon derrière la ligne)
        0-5 Louise FLEURY 74' (Lancée dans la profondeur par Binate*, Fleury échappe à la défense dans l'axe, vient dribbler la gardienne et décalée à gauche, elle arrive à redresser le ballon du plat du pied gauche à 5 m du but)
        0-6 Mathilde BOURDIEU 90+1' (Sarr le long de la surface côté droit essaye de trouver une partenaire dans l'axe. Kaya contre le ballon qui arrive dans les pieds de Bourdieu qui enchaîne à 10 m par une frappe du droit)

        Avertissements : Bourgouin 78', Pinot 86'

        Soyaux : Munich ; Belkhiter, Collin-Rougier, Kaya, Diakité ; Condon (Kaabachi 65'), Donnary ; Avital (Couturier 53'), Bourgouin (c), Roux (Cosme 70') ; Gbogou (Pinot 70')
        Banc : Awuor (G), Clérac, Jinantuya
        Paris FC : Pecharman ; Ould Hocine, Butel (Tchakounté 58'), Gréboval (Aigbogun 80'), Soyer (Laplacette 46') ; Vaysse (Binate 73'), Corboz ; Matéo, Thiney (c) (Bourdieu 73'), Fleury ; Sarr
        Banc : Marques (G), Samoura


        Samedi 10 décembre 2022 - 14h30 (Multisports 3)
        DIJON - REIMS : 0-4 (0-2)
        Saint-Apollinaire (Complexe Sportif DFCO) - 363 spectateurs
        Arbitres : Aurélie Efe assistée de Bérengère Jourdain et Camille Daas

        0-1 Melchie DUMORNAY 27' (Sur une balle en profondeur de Joly, Bussy* côté gauche remet en une touche de balle pour Dumornay dans la surface qui entre dans l'axe en contrôlant du droit avant de conclure d'un tir du gauche de 10 m à ras de terre)
        0-2 Kessya BUSSY 34' (Dumornay joue avec Corboz* au milieu de terrain et lance Bussy qui accélère côté gauche, entre dans la surface se déjoue de sa défenseure et croise un tir du gauche de 8 m au ras au sol)
        0-3 Kessya BUSSY 57' (Énorme travail de Dumornay à droite pour prendre le dessus sur Grec, rentrer à droite dans la surface et tenter une frappe du gauche que Lichtfus repousse devant son but et Bussy au second poteau se jette pour conclure du droit malgré le retour de Sandvej)
        0-4 Kessya BUSSY 77' (Dumornay* depuis le camp rémois allonge une balle en profondeur pour Bussy qui filet seule au but, se déjoue de la gardienne d'un dribble qui la réaxe puis conclut du droit de 12 m dans le petit filet gauche)

        Avertissement : Ngock 85'

        Dijon : Lichtfus ; Goetsch, Grec, Sandvej (Soleilhet 72'), Martins ; Fercocq (c), Tyryshkina ; Lavaud, Roth, Hurtré (Yetna 72') ; Terchoun
        Banc : Burns (G), María Diaz, Declercq, Vairon, Delacellery
        Reims : Alvarado ; Doucouré (c), Pasquereau, Demehin, Notel (Imuran 90') ; Ouchene (Cesane 84'), Joly (Ngock 60'), Corboz (Louis 59') ; Eninger (Meyong 84'), Dumornay, Bussy
        Banc : Szemik (G), Rastocle


        CLASSEMENTS

        BUTEUSES ET PASSEUSES

        CALENDRIER

        TEMPS DE JEU PAR JOUEUSE

        #D1Arkema - J11 : Le PSG rÃÃéalise le hold up, le PARIS FC ÃÃécrase SOYAUX, GUINGAMP sort de la zone de relÃÃégation

        Dimanche 11 Décembre 2022
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...on_a18338.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #54
          #D1Arkema - J11 : Le PSG refroidit l'OL

          Sous une température négative et alors que l'OL avait tenté en vain de prendre l'avantage face au PSG, ce sont les Parisiennes qui ont surpris leurs hôtes sur un but de Kadidiatou Diani sur corner dans les ultimes minutes

          Duel entre Baltimore et Bacha (photo Alex Ortega)
          Duel entre Baltimore et Bacha (photo Alex Ortega)



          Pour ces deux équipes qui n'ont pas été épargnées par les blessures, l'OL a failli offensivement laissant l'opportunité au PSG grâce à Kadidiatou Diani de faire trembler les filets suite à un corner de Bachmann prolongé de la tête par De Almeida sur l'actuelle meilleure buteuse du championnat présente au second poteau (0-1, 87').

          L'unique but d'une rencontre qui met un terme à une série d'invincibilité à domicile des Lyonnaises en championnat de près de neuf ans (18 janvier 2014, 0-1). L'OL pourra pourtant regretter son incapacité à trouver la faille. Il est vrai que les absences offensives d'Hegerberg ou encore Macário pèsent mais les présences de Le Sommer ou encore de Malard n'ont pas été à la hauteur des espérances. Cascarino qui restait sur plusieurs prestations intéressantes était la première dangereuse dans la surface côté gauche. C'est De Almeida qui contrait mais aurait pu surprendre sa gardienne au premier poteau (10e). Le PSG répondait par une offensive à son tour (13e).

          Diani a surgi

          Horan n'a pas trouvé la voie
          Horan n'a pas trouvé la voie


          Le sentiment de voir les Lyonnaises plus présentes dans le camp adverse était réel. Un centre de Le Sommer pour van de Donk au point de penalty se terminait par un coup de tête sans danger (19e). Quatre minutes après, sur un coup franc de Bacha où Bouhaddi sortait, Renard puis Egurrola, Malard et finalement Gilles avaient tour à tour le ballon, la Canadienne finissant par le placer juste au ras du montant (23e). Horan à son tour, sur un centre de Sombath, plongeait pour placer une tête que Bouhaddi captait en se couchant (26e). En fin de période, le PSG se rapprochait de la surface et c'est Hamraoui de 30 m qui déclenchait une frappe cadrée (44e).

          A la reprise, le PSG évoluait plus haut et l'OL devait attendre l'heure de jeu pour apporter une première action dangereuse d'un centre de Le Sommer pour Malard mais l'attaquante ne parvenait pas à couper la trajectoire (60e). On inversait les rôles deux minutes après avec Malard à gauche pour Le Sommer. Le retour de Karchaoui contrait la tentative, l'action se terminait par une tentative d'Horan juste au dessus de la barre (62e).

          Si souvent décisif sur coups de pied arrêtés dans ce type de rencontre, l'OL n'y parvenait pas. Les rares corners (3) ne donnaient rien et lorsqu'un coup franc se présentait à 18 m, Horan l'envoyait juste à côté du poteau de Bouhaddi (68e). Le PSG sur son 7e corner faisait mouche (0-1, 87'). L'OL allongeait alors plusieurs ballons pour essayer de revenir mais Bouhaddi de retour au Groupama Stadium ne se laissait pas surprendre (90+3e).


          Championnat de France - D1 Arkema - 11ème journée
          Dimanche 11 décembre 2022
          - 21h00 (Canal +)
          LYON - PSG : 0-1 (0-0)
          Décines-Charpieu (Groupama Stadium) - 13 400 spectateurs
          Temps froid (-3°C/Ressenti -7°C) - Terrain en bon état
          Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Violette Le Chevert et Mélissa Rossignol. 4e arbitre : Emeline Rochebilière

          0-1 Kadidiatou DIANI 87' (Corner tiré côté gauche par Bachmann prolongé par la tête de De Almeida au premier poteau et repris de volée du droit par Diani au second poteau)

          Avertissements : Élisa De Almeida 36', Amanda Ilestedt 86' pour le PSG

          Lyon : 1-Christiane Endler ; 18-Alice Sombath, 21-Vanessa Gilles, 3-Wendie Renard (cap.), 4-Selma Bacha ; 11-Damaris Egurrola (6-Amandine Henry 73') ; 20-Delphine Cascarino, 26-Lindsey Horan, 17-Daniëlle van de Donk (10-Dzsenifer Marozsán 86'), 28-Melvine Malard (27-Vicki Becho 82') ; 9-Eugénie Le Sommer-Dariel (24-Signe Bruun 86'). Entr.: Sonia Bompastor
          Non utilisées : 40-Emma Holmgren (G), 2-Inès Jaurena, 23-Janice Cayman
          PSG : 50-Sarah Bouhaddi ; 12-Ashley Lawrence, 13-Amanda Ilestedt, 5-Élisa De Almeida, 7-Sakina Karchaoui ; 6-Oriane Jean-François (24-Jackie Groenen 75'), 14-Kheira Hamraoui ; 21-Sandy Baltimore (22-Lieke Martens 90+2'), 8-Grace Geyoro, 10-Ramona Bachmann ; 11-Kadidiatou Diani (cap.). Entr.: Gérard Prêcheur
          Non utilisées : 16-Constance Picaud (G), 18-Laurina Fazer, 19-Estelle Cascarino, 26-Li Mengwen, 28-Yang Lina

          Lundi 12 Décembre 2022
          Sebastien Duret

          Sous une température négative et alors que l'OL avait tenté en vain de prendre l'avantage face au PSG, ce sont les Parisiennes qui ont surpris leurs hôtes sur un but de Kadidiatou Diani sur corner dans les ultimes minutes Pour ces deux équipes qui n'ont pas été épargnées par les blessures, l'OL a...
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #55
            #D1Arkema - OL - PSG : les réactions lyonnaises

            Retrouvez les réactions de Endler, Renard, Gilles et Sonia Bompastor


            Christiane Endler (gardienne de l’OL) : "Elles n’ont eu besoin que d’un corner"

            Christiane Endler (photo OL.fr)
            Christiane Endler (photo OL.fr)

            Votre ressenti après ce match ?

            C’était un match difficile. On sait que c’est toujours difficile de jouer contre Paris mais je pense qu’on l’a fait beaucoup mieux qu’elles. On a provoqué des occasions mais on n’a pas réussi à marquer. Elles n’ont eu besoin que d’un corner, alors qu’elles n’avaient pas approché de la cage en seconde période. Mais rien n’est terminé. On n’est qu’un point derrière et on sait maintenant qu’on ne peut plus perdre aucun point sur la seconde partie de saison contre les autres équipes, pour s’offrir une « finale » à Paris.

            Avant ce but de Kadidiatou Diani, vous n’aviez pas été trop inquiétée…
            Non, je n’avais rien fait dans le match. J’essayais de rester chaude, concentrée et vigilante. Après sur le but, on a perdu le marquage je crois. Ce sont des choses sur lesquelles on doit travailler et se montrer plus efficace. Le foot, c’est comme ça.

            Vous aviez été très efficace contre Zürich et Dijon lors des derniers matches, ce soir pas du tout. Comment vous l’expliquez ?
            Il y a des matches parfois où ça ne rentre pas. On s'est créé des occasions mais pas assez nettes et plus en première période. Je n’ai pas encore revu le match mais je ne sais pas s’il n’y a pas aussi 2-3 mains à l’intérieur de la surface qui n’ont pas été sifflées. Ça compte aussi. Mais on va regarder le match, voir ce qu’on peut améliorer pour la suite. On a deux rencontres très importantes qui arrivent et on va se focaliser dessus désormais.


            Wendie Renard (défenseure de l’OL) : "Elles ont été efficaces"

            Votre ressenti après ce match ? Peut-être un peu cher payé le but à la fin ?

            Elles ont été efficaces. Donc cher payé… Oui à la vue de notre prestation. On méritait mieux je pense, par rapport aux occasions et aux situations qu’on a eu. Maintenant, on n’a pas été efficaces. Elles l’ont été sur un coup de pied arrêté, en plus à la 87e minute. Même s’il reste du temps, c’est juste pour pouvoir réagir derrière. Mais c’est comme ça. Il va falloir continuer à travailler et se relever.

            On a eu l’impression que vous vous agaciez un peu de ne pas arriver à mettre ce but, alors que vous aviez le match en main…
            Non pas du tout, on ne s’est pas agacées. Je n’ai pas vu de coéquipières en tout cas en train de s’agacer. On a eu des situations où l’on a manqué de justesse dans les 30 derniers mètres. Elles à la fin, leur coach leur demandait de jouer un peu plus long pour ne pas se faire avoir derrière. Elles ont été efficaces sur je crois le seul corner qu’elles ont en seconde période. C’est comme ça. Malheureusement pour nous, on était à +2 et on se retrouve à -1 maintenant. Mais le championnat est long. On va continuer à travailler et il y a encore le match retour.

            Il y a 2 matches importants qui arrivent encore fin décembre, il va falloir se remobiliser…
            (Elle coupe) Ce sont deux compétitions complètement différentes. On sait ce qu’on doit faire. On l’a fait ce soir mais malheureusement on a perdu. Mais ne vous inquiétez pas, on sera là mercredi.


            Vanessa Gilles (défenseure de l’OL) : "Après parfois, le football est comme ça"

            On imagine que c’est un peu décevant cette fin de match. Comment analysez-vous cette partie ?

            Oui, un peu voire très décevant. On a fait un bon match, malgré la défaite et le but concédé. On a été très solide défensivement et collectivement. On a bien dominé, on s’est créée des occasions. On n’a pas su les conclure mais le contenu était quand même positif. Après une défaite contre le PSG, ce n’est jamais du bonheur.

            Ça ressemble au coup parfait pour Paris. Pour vous, c’est le ciel qui vous est tombé sur la tête avec ce but à la fin ?
            Oui après c’est le football. J’ai été de l’autre côté où on était dominées mais on a su marquer et gagner. C’est pour ça qu’il faut rester concentrer tout le match pendant 90 minutes et ne jamais baisser la tête. Malheureusement, on s’est pris ce corner. Mais il faut malgré tout rester positif car on a deux grands matches à venir.

            C’est toujours ce problème d’efficacité offensive qui pèse encore ce soir ?
            On a bien travaillé ça avec les derniers matches, où l’on a su conclure nos occasions et gagner avec des victoires plutôt larges que ce soit contre Dijon ou Zürich. Là, on a pris en confiance et on a travaillé sur ces relations pour pouvoir se créer ces occasions. Après parfois, le football est comme ça. Tu ne marques pas… Paris aussi a fait un bon match défensivement pour gêner nos talents offensifs.

            Vous à titre personnel, comment vous êtes-vous sentie ce soir ?
            Bien. Défensivement et collectivement, on était bien. On connaît les forces de Diani, Geyoro, etc. On a bien bossé pour pouvoir jouer contre Paris, en vidéo et sur le terrain. Le fait que ça fonctionne collectivement a fait que ça a été individuellement.


            Sonia Bompastor (entraîneure de l'OL) : "On se fait punir"

            Quel est votre sentiment après ce match ?

            Il y a beaucoup de déception, notamment pour mes joueuses. Le résultat n'est pas conforme à nos attentes, même si j'ai l'impression qu'il est cruel. Mais le haut niveau, c'est aussi faire preuve d'efficacité sur nos temps forts. On a été punies en fin de match sur un coup de pied arrêté. Je pense que sur l'ensemble de la rencontre, on a plutôt dominé et maîtrisé cette équipe de Paris en les mettant en difficulté, particulièrement pour ressortir le ballon. Dans le jeu combiné, on a su se créer plusieurs situations. On a un peu baissé en intensité dans le dernier quart d'heure, et l'adversaire a repris un peu de maîtrise, mais en seconde mi-temps, on a vu des Parisiennes pressées. Le contenu est satisfaisant, il y a des choses positives à retenir.

            Votre équipe a encore montré des difficultés dans le secteur offensif
            Comme on a pu le voir sur certaines de nos précédentes sorties, on a manqué de justesse technique. On n'a pas toujours fait les bons choix également. Je l'avais dit à mes joueuses, lorsqu'on est dans les 30 derniers mètres, on n'arrive pas à finir les actions, soit par une frappe, un corner... Derrière, on se fait punir, à l'image du but que l'on concède. Il part d'un coup franc pour nous, un domaine dans lequel on doit être performantes. Le ballon est tiré mais c'est Sarah Bouhaddi qui s'en empare. Sur sa relance, on prend un corner et elles marquent. On doit être plus tueuses lorsqu'on est dans la zone de vérité. Il nous reste du travail sur le déséquilibre, mais aussi sur le plan mental.

            Le but a été concédé sur un corner, un domaine où votre équipe était souvent décisive
            Avec la qualité de nos tireuses et des joueuses de tête, les coups de pied arrêtés doivent être un domaine où on doit exceller. Mais ce dimanche soir, on se fait punir sur une de ces situations. En avant-match, j'avais dit à mon groupe que ce serait une affiche de très haut niveau. Il faut alors de la concentration et là, sur le corner, on a manqué de discipline. On doit être plus proche sur le marquage.

            La course au titre s'annonce serrée ?
            Il y avait plusieurs scénarios possibles avant ce match. Effectivement, la condition était de gagner pour avoir un avantage important sur Paris. On avait la possibilité de prendre cinq longueurs d'avance, ce qui nous aurait permis d'avoir une marge de manœuvre intéressante. Maintenant, j'avais dit vendredi dernier que sur ce championnat, rien n'était joué. L'OL et le PSG ont perdu des points face à des adversaires de milieu et de bas de tableau donc on reste optimistes. Désormais, nous sommes outsiders, mais j'ai confiance en mon équipe et en ses qualités. On a les ressources pour aller cherche le titre. Il y a une deuxième partie de saison qui s'annonce palpitante. On va retrouver des joueuses aussi, un effectif qui va s'enrichir en qualité et en quantité.

            Lundi 12 Décembre 2022
            Daniel Marques

            Retrouvez les réactions de Endler, Renard, Gilles et Sonia Bompastor Votre ressenti après ce match ? C’était un match difficile. On sait que c’est toujours difficile de jouer contre Paris mais je pense qu’on l’a fait beaucoup mieux qu’elles. On a provoqué des occasions mais on n’a pas réussi à...
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #56
              #D1Arkema - OL - PSG : les réactions parisiennes

              Retrouvez les réactions de De Almeida, Geyoro et Prêcheur


              Élisa De Almeida (défenseure du PSG) : "Le championnat est long, les deux équipes peuvent faire des faux-pas"

              Ce soir, c’est le coup parfait pour Paris ?

              Oui, on était venues avec de l’ambition et cet objectif de gagner. On repart avec la victoire donc on est très contentes.

              Vous avez subi quand même pendant une bonne partie du match. Finalement le scénario tourne en votre faveur…
              On a subi pas mal oui. Elles ont des occasions, après on en a aussi. On a su concrétiser quand il le fallait et on est contentes de cette victoire.

              Ça ressemble à un tournant de la saison…
              Tournant je ne sais pas. C’est un gros point positif pour cette fin de première partie de championnat. On a montré de belles choses, un bon état d’esprit. Il va falloir garder ça pour la seconde partie.

              Vous avez beaucoup de corners en première période, sans être efficace. Et derrière, il en a suffi d’un seul en seconde…
              Oui, on les travaille beaucoup. On savait qu’on pouvait faire la différence dessus. Comme vous l’avez dit, il fallait être efficaces. On l’a fait.

              Est-ce que c’est aussi la différence du PSG cette année, savoir être plus « tueur » dans les matches clés à défaut d’être flamboyant ?
              C’est vrai qu’avec Gérard Prêcheur, on développe cette mentalité de toujours vouloir gagner, de détester perdre et concrétiser au bon moment, de tuer le match quand on peut. Là, on l’a tué quand on a pu et on a su rester solide derrière. C’est le principal.

              Quels ont été les mots dans le vestiaire ? Vous devez être conscientes du coup que vous venez de faire quand même ?
              Oui, on en est conscientes. On est très heureuses aussi de l’avoir fait. Mais on sait que rien n’est fini, il y a une seconde partie de saison, le championnat est long. On a aussi deux matches en Ligue des Championnes avec une qualification à aller chercher. Donc rien n’est fini encore.

              Les Lyonnaises qui sont passées ici avant ont déjà prévenu : il n’y a qu’un point, rien n’est encore fini…
              Oui, c’est vrai. Il n’y a qu’un point qui nous sépare. Le championnat est long, les deux équipes peuvent faire des faux-pas. On va se concentrer sur toutes les rencontres et jouer de la meilleure manière possible la seconde partie de saison.

              Vous allez quand même célébrer ce succès ou dès demain, la tête sera au match contre le Real Madrid ?
              Je ne sais pas. Madrid, c’est la Ligue des Championnes. On switche directement. Ce sont deux rencontres qui n’ont malheureusement rien à voir. Il va falloir tirer les conclusions de ce match, garder le positif et le remettre contre le Real vendredi pour aller chercher la victoire.


              Grace Geyoro (milieu du PSG) : "C’est le coup parfait"

              Diani au second plan derrière van de Donk
              Diani au second plan derrière van de Donk

              Vous étiez le chasseur, maintenant vous êtes le chassé. Ça change quoi ?

              On savait que venir ici ça allait être très compliqué pour nous. On a vu tout le match, il y a eu beaucoup de duels. On a eu des actions, elles en ont eu aussi. L’objectif c’était de bien finir cette première partie de saison. On est très contentes du match qu’on a pu faire. On reste dans la continuité de ce qu’on fait bien en ce moment donc il faut continuer.

              Tactiquement, c’était le coup parfait ce soir ? C’était le scénario que vous aviez ambitionné ?
              Oui. On a pensé à tous les scénarios possibles car forcément quand on vient ici, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. On avait confiance en nous, on a joué avec nos qualités, on a essayé de poser notre jeu même quand c’était un peu plus difficile et quand elles nous pressaient. Donc on est assez satisfaites de ce qu’on a réalisé ce soir.

              Sur le match si on regarde bien finalement, l’OL a dominé mais sans avoir tant d’occasions que ça…
              Totalement. C’était l’objectif du coach : de rester bien en place et d’ensuite une fois le ballon récupéré, poser notre jeu et accompagner le plus possible notamment Kadidiatou Diani qui est souvent seule devant. On a essayé de mettre tout ça en place. Au final, on arrive à décrocher cette victoire sur un coup de pied arrêté, donc c’est quelque chose de positif aussi.

              Il y avait plusieurs coups de pied arrêtés en première période pas toujours bien exploités. Ce dernier corner par contre… Le coup est parfait. Ça a été travaillé à l’entraînement cette combinaison ou il y a un peu de réussite ?
              (Sourire) Il y a un peu de réussite, il faut être honnête. Mais il fallait suivre, c’est ce qu’on s’était dit. On a suivi, Kadi était au second poteau, elle le met bien… C’est une belle victoire ce soir.

              Dans la course au titre, vous prenez la main. C’est le coup parfait pour Paris ce soir ?
              C’est ça, c’est le coup parfait. On est très contente ce soir mais on sait que la saison va être encore très longue. On a beaucoup de matches, que ce soit en Ligue des Championnes dès la semaine prochaine mais aussi avec la Coupe de France qui va reprendre dès janvier. Il va y avoir pas mal de rencontres. Mais c’est déjà bien ce soir d’être championnes d’automne.

              Il n’y a pas d’euphorie ?
              Non. Il y a eu un peu de joie forcément mais on sait que la saison est longue. Il ne faut pas qu’on s’arrête sur ça. On le sait, avec l’expérience qu’on a, ça se joue jusqu’au bout. C’est ce qui est difficile en D1, il va falloir être au top contre toutes les équipes. Surtout que maintenant qu’on est premières, tout le monde veut notre place, à commencer par l’OL. Donc il faut garder la tête froide, même si on peut profiter ce soir. Mais dès le retour des vacances, il faudra se remettre bien au travail pour le championnat.

              Lyon était invaincu à domicile en D1 depuis 95 matches. C’est vraiment une sensation le résultat de ce soir ?
              C’est sûr, c’est ce que le coach nous a dit après. On ne le savait pas forcément mais on est très contentes. Surtout ici, c’est encore plus représentatif. On a tapé fort. Maintenant, elles vont revenir aussi revanchardes. Ça va être à nous de continuer à bien nous préparer à chaque fois.

              On sent même que vous et l’équipe êtes un peu plus « positives »…
              Oui bien sûr. Ça fait plusieurs matches qu’on joue maintenant contre Lyon, on connaît. Il faut gérer les émotions, les temps forts et faibles. C’est tout ça qui fait de cette rencontre contre l’OL un choc. Ce soir, on l’a très bien fait, que ce soit les cadres, les recrues… toutes les joueuses. On connaît l’importance de ce match et on est très contentes en tout cas.

              Sur la manière d’aborder cette rencontre, Élisa parlait de mentalité de détestation de la défaite inculquée par Gérard Prêcheur depuis son arrivée. Est-ce qu’on peut parler de nouvel « ADN » du PSG, moins flamboyant mais plus tueur devant ?
              Oui, c’est ce qui nous manquait avant aussi. Cet instinct de la gagne, de ne pas accepter la défaite. Aujourd’hui, c’est ce qu’on se dit tous les jours. On a commencé la préparation avec ça en tête, se dire qu’on ne doit plus perdre, qu’on ne veut plus perdre. Se donner les moyens, bien défendre. On sait aussi qu’avec l’absence de Marie-Antoinette Katoto, on a un peu moins de finition. Mais on est là, on continue de se battre avec ce qu’on a et on en est très contentes.


              Gérard Prêcheur (entraîneur du PSG) : "Diani est récompensée"

              J'ai été surpris de ce but car d'habitude c'est l'OL qui gagne ses matches sur coup de pied arrêté en fin de match. C'est la première fois que cela nous arrive cette saison. Nous n'avons pas été si mal que cela en première période. Lyon a eu plus d'occasions avant la mi-temps, mais nous avons été plus présents au cours d'une première période très rythmée et de bon niveau. Nous avons eu plus de difficulté en deuxième période face au pressing de Lyon. C'est un match qui mérite d'être analysé de plus près, pour que je sois plus pertinent dans mon analyse. La victoire sur le Paris FC a permis d'avoir une prise de conscience, un déclic. C'est la première fois que nous avons un petit coup de pouce avec ce coup de pied arrêté, contre Lyon, chez lui, qui met fin à une invincibilité de huit ans et 95 matches.C'est bien pour Kadi (Diani). Elle a accepté de se réaxer. Elle a livré une belle première période et elle a aussi été présente en seconde. Elle est récompensée.

              Lundi 12 Décembre 2022
              Daniel Marques

              Retrouvez les réactions de De Almeida, Geyoro et Prêcheur Ce soir, c’est le coup parfait pour Paris ? Oui, on était venues avec de l’ambition et cet objectif de gagner. On repart avec la victoire donc on est très contentes. Vous avez subi quand même pendant une bonne partie du match. Finalemen...
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #57


                J11 : Tous les buts
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #58
                  #D1Arkema - Sébastien JOSEPH, nouvel entraîneur du DFCO

                  Dix jours après avoir annoncé la résiliation du contrat avec Christophe Forest, c'est Sébastien Joseph qui lui succède jusqu'à la fin de saison avec l'objectif de maintenir l'équipe dans l'Élite.


                  #D1Arkema - SÃébastien JOSEPH, nouvel entraÃîneur du DFCO


                  Le 16 décembre dernier, le club dijonnais (9e avec 8 points) annonçait dans un communiqué : "Compte tenu de la situation sportive, un accord a été trouvé entre la direction du DFCO et Christophe Forest, entraîneur de l’équipe de D1 Arkema, pour une résiliation de son contrat". La gestion de l'équipe était assurée par le staff technique qui préparait la reprise avec un premier match de Coupe de France au programme face à l'US Saint-Vit.

                  Ce 26 décembre, le DFCO a officialisé la nomination de Sébastien Joseph (43 ans) au poste d’entraîneur de l’équipe féminine de D1 Arkema. Le nouvel entraîneur de l’équipe féminine du DFCO a paraphé un contrat de 6 mois, assorti d’une année supplémentaire en cas de maintien en D1 Arkema. Il prendra ses fonctions le 28 décembre.

                  Sébastien Joseph connaît bien le championnat de D1 Arkema. Après avoir été éducateur à l'AC Seyssinet, et avoir été éducateur en Ligue Méditerranée, il s'engage avec Rodez où il restera deux saisons (2015-2017). Il rejoint ensuite la Charente et plus précisément Soyaux. Dès sa première saison, il permet à l'ASJ Soyaux de terminer 5ème. Il restera en poste jusqu'à sa démission en novembre 2020 pour rejoindre la Ligue Méditerranée en qualité de cadre alors que le club venait de connaître des remous dans son organigramme mais aussi sa gestion financière.

                  Mercredi 28 Décembre 2022
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...CO_a18360.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #59
                    #D1Arkema - Les mouvements d'hiver

                    Retrouvez les premiers mouvements de D1 Arkema annoncé pour la période de mutations autorisées entre le 1er et le 31 janvier


                    07/01
                    Mathilde KACK de retour en Champagne

                    Après quatre ans et demi aux États-Unis, la défenseure de 22 ans, native de Reims, retrouve le club où elle a évolué de 15 à 18 ans et avec lequel elle a connu la D2. En provenance de l'University of Central Florida, elle qui va découvrir la D1 et s'est engagée jusqu'en 2024.

                    02/01
                    Aminata DIALLO rejoint LEVANTE

                    Aminata Diallo qui n'avait pas été prolongée au PSG l'été dernier, s'est engagée avec le club espagnol Levante jusqu'à la fin de saison avec une année supplémentaire en option.

                    Valérie Gauvin (photo FC Fleury 91)
                    Valérie Gauvin (photo FC Fleury 91)

                    28/12
                    FLEURY : Valérie GAUVIN de retour en France

                    Partie jouée aux États-Unis, à North Carolina Courage puis Houston Dash, l'attaquante Valérie Gauvin va retrouver la D1 en janvier et portera le n°26. Un championnat qu'elle avait quitté à l'été 2020 pour partir à Everton, avant de traverser l'Atlantique. Fabrice Abriel a déclaré sur le site du club : « Depuis qu’elle est partie de Montpellier, elle a eu quelques rebondissements dans sa carrière. Jouer à Fleury pourrait être une opportunité pour elle de se remettre au meilleur de sa forme avant la Coupe du Monde 2023. On a à s’apporter mutuellement. »

                    27/12
                    BORDEAUX : Amanda GUTIERRES rentre au Brésil

                    Après seulement un an à Bordeaux, l’attaquante bordelaise retourne au Brésil qu’elle avait quitté depuis son départ de Santos le 11 janvier 2021. Peu utilisée, elle a annoncé son départ le 27 décembre avant que le club de destination soit annoncé plus tard, en l'occurence : Palmeiras.



                    19/12
                    Lina BOUSSAHA rejoint l'Arabie saoudite

                    L'ancienne havraise et parisienne a signé chez l'actuel leader du nouveau championnat professionnel saoudien, Saudi Women's Premier League. Son nouveau club, Al Nassr, est actuellement en tête devant son rival Al Hilal avec un duel décisif le 24 janvier prochain en vue du titre.

                    Samedi 7 Janvier 2023
                    Sebastien Duret

                    Retrouvez les premiers mouvements de D1 Arkema annoncé pour la période de mutations autorisées entre le 1er et le 31 janvier
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #60
                      #D1Arkema - J12 : MONTPELLIER sur le podium, FLEURY rejoint le PFC GUINGAMP rejoint sur le fil

                      Pour débuter l'année 2023, le PSG a débuté par une victoire face à Rodez (1-0). Samedi, Montpellier a disposé de Reims (2-0) tandis que Bordeaux continue en s'imposant face à Dijon (2-0). Alors que Soyaux a été battu par l'OL (0-3), Guingamp a failli s'imposer devant Le Havre (2-2). Dimanche, Fleury a recollé au PFC.



                      >> CLASSEMENTS

                      Dimanche 15 janvier 2023 - 12h45 (Canal+ Foot)
                      PARIS FC - FLEURY : 0-2 (0-0)
                      Paris (Stade Sébastien Charléty)
                      Arbitres : Siham Benmahammed assistée de Violette Le Chevert et Maxime Tessier

                      0-1 Julie PIGA 70' (Corner côté droit tiré par Dafeur qui trouve au second poteau à 7 m du but Piga qui saute plus haut que Matéo et place le ballon sur la gauche de Nnadozie)
                      0-2 Inès KONAN 79' (Coup franc à 20 m côté droit tiré par Le Garrec qui arrive au second poteau sur la tête de Piga qui place une reprise qui rebondit sur le dessus de la barre et revient devant le but à 4 m sur la tête de Konan qui reprend avant l'arrivée de Nnadozie)

                      Avertissement : Matéo 73'

                      Paris FC : Nnadozie ; Soyer, Ould Hocine, Gréboval, Aigbogun ; Vaysse (Binate 74'), Corboz (Sow 90') ; Matéo, Thiney (c), Fleury ; Bourdieu (Sarr 64')
                      Banc : Marques (G), Bogaert, Laplacette, Le Mouël
                      Fleury : Heil ; Meffometou, Swaby, Piga, Levasseur ; Le Garrec (c), Dafeur (Fernandes 86') ; Kouassi (Fulutudilu 90+5'), Kamczyk (Kassi 75'), Fontaine ; Louis (Konan 75')
                      Banc : Talaslahti (G), Bizet, Diakité


                      Vendredi 13 janvier 2023 - 18h30 (Canal+ Foot)
                      PARIS SAINT-GERMAIN - RODEZ : 1-0 (0-0)
                      Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 462 spectateurs
                      Arbitres : Clémence Gonçalves assistée de Clothilde Brassart et Siham Boudina

                      1-0 Kadidiatou DIANI 43' s.p. (Faute de Sieber sur Groenen. Penalty tiré du droit par Diani sur la droite de Sieber prise à contre-pied)

                      Avertissements : Pierre-Louis 52', Cance 66', Saunier 73'

                      PSG : Bouhaddi ; Li Mengwen, Ilestedt, De Almeida, Lawrence ; Groenen (Martens 60'), Jean-François (Fazer 90'), Geyoro (Hamraoui 75') ; Baltimore (Bachmann 60'), Diani (c) (Traoré 76'), Karchaoui
                      Banc : Picaud (G), Simon
                      Rodez : Sieber ; Bogi, Guellati, Bornes (Hall 89'), Champagnac (Saunier 64'), Pierre-Louis ; Barbance (Canon 89'), Lamontagne, Cance (c) ; Tarrieu (Stiévenart 70'), Barrier (Sévenne 90')
                      Banc : Libourel (G), Antoine


                      Samedi 14 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 5)
                      MONTPELLIER - REIMS : 2-0 (1-0)
                      Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Mama Ouattara) - 211 spectateurs
                      Arbitres : Charlène Laur assistée de Mélissa Rossignol et Claire Dewost

                      1-0 Maëlys MPOMÉ 35' (Coup franc côté gauche à 30 m joué par Deslandes dévié de la tête par Boureille et contré par Demehin. Le ballon revient sur Boureille qui reprend. Barclais contre à son tour. Lakrar reprend du gauche à 7 m et Barclais contre de la main avant que Mpomé récupère à 7 m pour conclure d'une reprise du droit dans l'axe)
                      2-0 Marion TORRENT 90+7' (Récupération de Bilbault qui remet de la tête vers l'avant et Torrent récupère à 20 m, crochète devant Demehin puis déclenche une frappe en force du droit de 13 m sur la droite de la gardienne)

                      Avertissements : Blanc 84' ; Louis 17', Joly 83'

                      Montpellier : Schmitz ; Lakrar, Mpomé, Gevitz, Deslandes (Belloumou 80') ; Torrent (c), Bilbault, Boureille (Elsig 79') ; Robert, Mondésir (Scannapieco 89'), Škorvánková (Blanc 66')
                      Banc : Salvador (G), Alexander, Coquet
                      Reims Alvarado ; Doucouré (c) (blessée 90+5'), Pasquereau, Demehin, Barclais (Notel 83') ; Ouchene, Ngock (Joly 72'), Corboz (Meyong 83') ; Louis, Dumornay, Eninger (Chossenotte 77')
                      Banc : Szemik (G), Kack, Bussy


                      Samedi 14 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 4)
                      BORDEAUX - DIJON : 2-0 (1-0)
                      Le Bouscat (Stade Sainte-Germaine - Jacques Chatenet) - 794 spectateurs
                      Arbitres : Victoria Beyer assistée de Camille Soriano et Amira Amdouni

                      1-0 Maëlle GARBINO 2' (Cardia, lancée côté droit sur une longue ouverture, déborde et centre pour Garbino qui vient couper du droit en se jetant au premier poteau devant la gardienne)
                      2-0 Maëlle SEGUIN 55' (Coup franc frappé rentrant à 25 m côté droit par Garbino. La gardienne repousse des poings devant son but sur Seguin qui reprend du droit à 5 m)

                      Avertissements : Palis 47' ; Martins 57', Terchoun 83'

                      Bordeaux : Chavas ; Lardez (c), Haelewyn (Diaz 72'), Thibaud, Chatelin ; Seguin (Dehri 63'), Palis ; Cardia (Pinto De Queiros 90'), Garbino, Dufour (Liaigre 90') ; Gomes (Herrera 63')
                      Banc : Bruneau (G), Daniel
                      N.B. Patrice Lair, suspendu (Abdelhakim Elouaari sur le banc)
                      Dijon : Lichtfus ; Vairon (Goetsch 62'), Grec, Sandvej, Martins ; María Díaz (Borgella 75'), Dear (Tyryshkina 15'), Declercq (c) (Terchoun 63'), Lavaud ; Roth (Delacellery 75') ; Hellstrom
                      Banc : Burns (G), Soleilhet
                      NB. Sébastien Joseph, nouvel entraîneur


                      Samedi 14 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 6)
                      SOYAUX - LYON : 0-3 (0-2)
                      Soyaux (Stade Léo Lagrange) - 613 spectateurs
                      Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Élodie Coppola et Nabila Zaouak

                      0-1 Vanessa GILLES 37' (Coup franc joué par Bacha à 45 m côté gauche qui vient retomber au premier poteau où Gilles coupe de la tête à 6 m pour le placer dans le petit filet droit)
                      0-2 Amandine HENRY 40' (Däbritz fixe Belkhiter côté gauche puis centre devant le but où Henry vient couper d'une volée du droit à 4 m devant Pinot)
                      0-3 Wendie RENARD 72' (Corner côté gauche de Marozsán tiré rentrant pour trouver au second poteau la tête de Gilles qui remet devant le but et Renard coupe de la tête pour pousser dans le but)

                      Avertissement : Sombath 28'

                      Soyaux : Munich ; Diakité (Kaya 77'), Couturier, Collin-Rougier, Pinot ; Donnary, Clérac (Kaabachi 68') ; Belkhiter (Jinantuya 68'), Bourgouin (c), Roux (Avital 77') ; Gbogou (Komé 55')
                      Banc : Hounsa (G), Tandia
                      Lyon : Endler ; Sombath (Cayman 69'), Gilles, Renard (c), Bacha ; Henry, Egurrola (Majri 75'), Däbritz (Morroni 69') ; Marozsán ; Malard (Becho 60'), Le Sommer-Dariel (Bruun 60')
                      Banc : Holmgren (G), van de Donk


                      Samedi 14 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 6)
                      GUINGAMP - LE HAVRE : 2-2 (2-1)
                      Pabu (Stade du Centre de Formation EAG - Akademi) - 395 spectateurs
                      Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Élodie Coppola et Nabila Zaouak

                      1-0 Sarah CAMBOT 4' (Centre enroulé depuis le côté gauche de Revelli qui retombe dans l'axe sur Cambot démarquée qui reprend en se jetant de volée du droit à 6 m et place le ballon sous la barre)
                      2-0 Sarah CAMBOT 32' (Passe de Richard dans le dos de Davis pour Cambot qui élimine la gardienne sortie hors de sa surface, et du droit de 16 m assure d'un plat du pied vers le but vide)
                      2-1 Sh'nia GORDON 45+3' (Coup franc plein axe à 20 m tiré par Gavory que le mur contre mais le ballon arrive côté gauche et Davis décale pour Gordon la plus prompte pour reprendre du gauche en force à 5 m)
                      2-2 Deja DAVIS 90+1' (Corner tiré côté droit par Mendy, Perrault est lobée et Davis au second poteau conclut d'une tête piquée)

                      Avertissements : Traoré 28', Daoudi 70', Biancalani (entr.) 90+2' ; Sumo 27', Ali Nadjim 43'

                      Guingamp : Perrault ; Kazadi, Mansuy (Julini 23'), Jézéquel, Revelli ; Richard (Pacaud 81'), Daoudi ; Teinturier, Cambot (c) (Lahmari 81'), Léger (Péniguel 66') ; Traoré
                      Banc : Le Page (G), Gurhem
                      Le Havre : Philippe ; Kouache, Davis (c), Hoarau, Enguehard ; Sumo (Rueda 85'), Gavory (Coton-Pélagie 69'), Elisor (Demeyere 54') ; Araújo (Mendy 69'), Ali Nadjim, Gordon (Effa Effa 85')
                      Banc : Arsenieva (G), Baradji


                      CLASSEMENTS

                      BUTEUSES ET PASSEUSES

                      CALENDRIER

                      TEMPS DE JEU PAR JOUEUSE



                      Dimanche 15 Janvier 2023
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/D1Arkema...il_a18368.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #61


                        J12 : Tous les buts
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #62
                          D1/D2 : le point sur le contrôle des comptes prévisionnels

                          Les clubs Libres disputant un championnat national féminin sont tenus de se conformer pour leur administration et leur gestion aux dispositions obligatoires prévues au règlement de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion.

                          Le siÃège de la FFF
                          Le siège de la FFF



                          Si les équipes dont les clubs professionnels disposent d'une équipe masculine en Ligue 1, Ligue 2 ou National font l'objet d'un contrôle de la DNCG par la commission de contrôle des clubs professionnels dans le cadre d'une autre disposition règlementaire, les clubs ayant des équipes féminines n'entrant pas dans ce cadre ont été soumis à un contrôle en ayant fourni à la commission fédérale :
                          - au plus tard pour le 31 octobre les comptes annuels arrêtés au 30 juin, certifiés par le Commissaire aux Comptes, un état de rapprochement bancaire (au 30 juin) accompagnés des relevés de comptes et tous documents relatifs à l’appréciation et à l’estimation de la situation financière du club ;
                          - au plus tard pour le 31 octobre les comptes prévisionnels de la saison en cours actualisés, signés et certifiés sincères et véritables par le Président du club, si le club n’est pas soumis à l’obligation légale d’un Commissaire aux comptes.

                          Suite à l'examen de ces documents, voici les décisions publiées par la commission fédérale. Cette saison, à ce stade, aucun club ne se retrouve sous la menace d'un retrait de points. La Commission Fédérale effectuera un nouveau contrôle en fin de saison sportive.


                          D1 Arkema
                          -- FC Fleury 91 : budget accepté en l'état (incluant National 2)
                          -- ASJ Soyaux, Thonon-Évian GG (incluant National 2) : encadrement de la masse salariale

                          D2 Féminine
                          -- ESOF La Roche, Albi-Marssac TFA : budget accepté en l'état
                          -- CA Paris 14, GPSO 92 Issy, Montauban FCTG, FF Nîmes MG, FF Yzeure AA, Le Puy Foot 43 Auvergne (incluant National 1) : encadrement de la masse salariale

                          Samedi 21 Janvier 2023
                          Sebastien Duret

                          Les clubs Libres disputant un championnat national féminin sont tenus de se conformer pour leur administration et leur gestion aux dispositions obligatoires prévues au règlement de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion. Si les équipes dont les clubs professionnels disposent d'une équipe...
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #63
                            #D1Arkema - J13 : L'OL repasse devant le PSG, REIMS pétillant, le PFC s'accroche, DIJON respire

                            Les Floriacumoises et les Parisiennes se sont rendu coup pour coup avant de finalement partager les points. L'OL face à Montpellier samedi soir à l'opportunité de reprendre la première place.



                            >> CLASSEMENTS

                            Samedi 21 janvier 2023 - 21h00 (Canal+ Foot)
                            LYON - MONTPELLIER : 2-0 (0-0)
                            Décines-Charpieu (Stade Gérard Houllier) - 650 spectateurs
                            Arbitres : Clémence Gonçalves assistée de Clothilde Brassart et Violette Le Chevert

                            1-0 Eugénie LE SOMMER-DARIEL 49' (Marozsán récupère un ballon à 30 m trouve Becho* côté droit dans la surface qui talonne dans la course de Le Sommer qui s'avance vers le but face à la gardienne et croise une frappe du droit de 8 m)
                            2-0 Sara DÄBRITZ 80' (Henry lance Cascarino* côté droit qui part seule et centre en retrait sur Däbritz qui est à l'entrée de la surface. Elle contrôle du gauche puis ouvre son pied droit à 10 m pour tromper Schmitz)

                            Avertissement : Bacha 59'

                            Lyon : Endler ; Sombath, Gilles, Renard (c), Bacha (Morroni 82') ; Henry, Egurrola, Däbritz ; Marozsán ; Becho (van de Donk 70'), Le Sommer-Dariel (Cascarino 58')
                            Banc : Holmgren (G), Cayman, Bruun, Benyahia
                            Montpellier : Schmitz ; Mpomé, Gevitz (Elsig 72'), Deslandes ; Lakrar, Torrent (c), Boureille (Bilbault 46'), Belloumou ; Blanc (Mbakem Niaro 72'), Škorvánková (Robert 55') ; Mondésir (Coquet 87')
                            Banc : Salvador (G), Alexander


                            Vendredi 20 janvier 2023 - 21h00 (Canal+ Foot)
                            FLEURY - PSG : 4-4 (2-3)
                            Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 1 698 spectateurs
                            Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Bérengère Jourdain et Stéphanie Di Benedetto

                            1-0 Ewelina KAMCZYK 15' (Louis lance Le Garrec à droite qui délivre un long centre qui arrive dans l'axe. Ilestedt intervient alors que Bouhaddi est devant son but. Le ballon n'est pas dégagé et Kamczyk en embuscade du droit marque en force)
                            1-1 Kadidiatou DIANI 21' (Centre depuis la droite de Lawrence qui arrive près du point de penalty. Le Garrec puis Dafeur repoussent le ballon qui revient dans le pieds de Groenen* à l'entrée de la surface qui contrôle et place une frappe croisée du droit que Diani dévie du droit à 6 m et envoie le ballon dans le petit filet droit de Heil)
                            1-2 Ramona BACHMANN 27' (Lawrence à droite joue pour Groenen qui élimine puis accélère et délivre un centre dans l'axe que Piga renvoie dans l'axe sur Bachmann qui contrôle de la poitrine puis conclut d'une puissante frappe en demi-volée du droit de 13 m qui va se loger dans la lucarne droite)
                            2-2 Rosemonde KOUASSI 29' (Kouassi à 35 m dans l'axe, temporise face à Jean-François puis s'approche à 20 m où elle crochète de nouveau la milieu parisienne et déclenche une frappe du gauche que Groenen dévie légèrement du dos et qui va retomber sous la barre de Bouhaddi)
                            2-3 Kadidiatou DIANI 39' (Fazer à droite trouve Groenen* qui entre dans la surface et centre pour Diani, démarquée, qui reprend du droit plein axe à 4 m)
                            2-4 Kadidiatou DIANI 49' (Sur un ballon en retrait pour Piga dans la surface, la défenseure tergiverse avec sa gardienne et Diani vient presser Piga à l'angle des 5,5m. Elle récupère le ballon puis se retrouve face à Heil qu'elle crochète avant de placer une frappe du droit plein axe dans le but)
                            3-4 Airine FONTAINE 70' (Karchaoui à gauche effectue une passe latérale que Fontaine récupère dans l'axe dans son camp. Elle démarre un raid de plus de 40 m et évitant le retour de Jean-François et déclenche une frappe croisée du gauche de l'entrée de la surface face à De Almeida et envoie le ballon dans le petit filet gauche de Bouhaddi)
                            4-4 Rosemonde KOUASSI 74' (Kouassi vient presser Simon à 30 m du but dans l'axe. La défenseure voit sa passe latérale contrée et Kouassi file au but, réalise un grand pont sur Bouhaddi à l'entrée de la surface et conclut du plat du pied droit à 8 m dans le but vide)

                            NB. Penalty de Bachmann sur la droite de Heil qui choisit le bon côté et repousse le ballon (54')

                            Avertissements : Kouassi 72' ; Jean-François 90+2'

                            Fleury : Heil ; Meffometou, Swaby, Piga, Levasseur (Konan 69') ; Le Garrec (c), Dafeur ; Kouassi, Kamczyk (Kassi 69'), Fontaine ; Louis (Fernandes 35')
                            Banc : Talaslahti (G), Debever, Fulutudilu, Diakité
                            PSG : Bouhaddi ; Lawrence, Ilestedt, De Almeida (Simon 74'), Karchaoui ; Geyoro, Jean-François, Groenen (Hamraoui 77') ; Fazer (Traoré 80'), Diani (c), Bachmann
                            Banc : Picaud (G), Georgieva, Folquet, Li Mengwen


                            Samedi 21 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 2)
                            LE HAVRE - PARIS FC : 1-3 (1-2)
                            Le Havre (Stade Océane)
                            Arbitres : Charlène Laur assistée de Nabila Zaouak et Mélissa Rossignol

                            0-1 Mathilde BOURDIEU 9' (Sur une remise en touche, Thiney dévie en cloche. Hoarau est trop juste et prolonge de la tête, Bourdieu récupère, près de l'angle de la surface côté droit, à l'extérieur où elle déclenche une frappe croisée du droit qui va rebondir sur le montant opposé avant d'entrer dans le but)
                            1-1 Sh'nia GORDON 10' (Décalée dans le couloir par Coton-Pélagie*, Gordon se retrouve juste le long de la surface dans le couloir face à Bogaert et déclenche une frappe croisée du droit qui retombe dans le petit filet opposé)
                            1-2 Clara MATÉO 41' (Matéo délivre un centre dans la surface que Davis repousse, Bourdieu manque sa reprise, contrée par Davis mais le ballon revient sur le côté droit de la surface sur Matéo qui devance la sortie de la gardienne près de l'angle des 5,5m et glisse du droit le ballon entre Hoarau et Philippe, celui-ci allant terminer doucement dans le but vide)
                            1-3 Clara MATÉO 58' (Lancée par Vaysse*, Matéo file dans l'axe suivie par Hoarau et Davis, elle évite le retour, s'excentre à droite en entrant dans la surface et croise une frappe du droit au sol de 8 m)

                            Avertissements : Elisor 27', Gonçalves (entr.) 70' ; Bourdieu 67', Le Mouël 83'

                            Le Havre : Philippe ; Kouache, Davis (c), Hoarau (Araújo 63'), Enguehard (Gavory 63') ; Sumo, Elisor (Effa Effa 90'), Demeyere ; Gordon, Ali Nadjim (Mendy 81'), Coton-Pélagie (Baradji 90')
                            Banc : Arsenieva (G), Aubert
                            Paris FC : Nnadozie ; Soyer, Ould Hocine (Samoura 46'), Gréboval, Bogaert ; Vaysse, Corboz (Le Mouël 55') ; Matéo (Aigbogun 81'), Thiney (c), Sarr ; Bourdieu (Fleury 70')
                            Banc : Pecharman (G), Laplacette, Binate


                            Samedi 21 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 3)
                            DIJON - GUINGAMP : 1-0 (0-0)
                            Saint-Apollinaire (Complexe Sportif DFCO) - 352 spectateurs
                            Arbitres : Siham Benmahammed assistée de Siham Boudina et Valérie Todeschini

                            1-0 Jenna HELLSTROM 53' (Depuis la ligne médiane, côté droit, Goetsch* délivre une longue passe en profondeur dans la course de Hellstrom qui prend le dessus sur Jézéquel et conclut du droit de 7 m sur la gauche de Perrault)

                            Avertissements : Sandvej 77', Hellstrom 87', Goetsch 90+8' ; Kazadi 86', Lahmari 87'

                            Dijon : Lichtfus ; Goetsch, Sylla, Sandvej, Martins ; Tyryshkina (Soleilhet 90+1'), Declercq (c) ; María Díaz, Roth (Borgella 81'), Lavaud ; Hellstrom (Vairon 90+1')
                            Banc : Burns (G), Grec, Yetna, Delacellery
                            Guingamp : Perrault ; Kazadi, Julini, Jézéquel, Revelli (Lahmari 72') ; Richard, Daoudi (Pacaud 72') ; Teinturier, Cambot (c) (Péniguel 83'), Léger (Touriss 63') ; Traoré
                            Banc : Durand (G), Mansuy


                            Samedi 21 janvier 2023 - 13h45 (Multisports 4)
                            REIMS - BORDEAUX : 6-1 (1-0)
                            Bétheny (Stade Blériot 2) - 196 spectateurs
                            Arbitres : Aurélie Efe assistée de Clémentine Dubreil et Camille Soriano

                            1-0 Charlène MEYONG 33' (Eninger lance Dumornay sur la droite qui centre devant le but. Thibaud renvoie dans l'axe sur Meyong qui contrôle juste à l'entrée de la surface puis place une frappe du droit dans la lucarne gauche de Chavas)
                            1-1 Oluwatosin DEMEHIN 51' c.s.c. (Centre d'Herrera de la droite vers la gauche pour Dufour au 2e poteau qui place une reprise du droit sur laquelle Alvarado au sol se couche pour repousser le ballon dans les pieds de Demehin à 5 m qui dévie du gauche dans son but sous la pression de Cardia)
                            2-1 Charlène MEYONG 53' (Bussy et Dumornay combinent côté gauche et Bussy* effectue un centre en retrait fort devant le but qui arrive sur Meyong qui contrôle au second poteau à 10 m puis enchaîne par une puissante frappe croisée du droit)
                            3-1 Sonia OUCHENE 79' (Bussy* déborde sur la gauche et prend le dessus sur Thibaud puis centre en retrait dans la surface pour Ouchene qui place une frappe du droit de 8 m dans la lucarne au premier poteau)
                            4-1 Rachel CORBOZ 90+1' (Coup franc plein axe à 22 m enroulé du droit par Corboz qui passe au dessus du mur et plonge sur la droite de Chavas)
                            5-1 Melchie DUMORNAY 90+3' (Corboz lance Bussy* à la limite du hors-jeu qui accélère dans l'axe et arrive aux 20 m où elle fixe la gardienne et décale sur sa droite pour Dumornay qui s'avance jusqu'à 6 m du but pour conclure du droit dans le but vide)
                            6-1 Rachel CORBOZ 90+5' s.p. (Dumornay est accrochée par Palis dans la surface. Penalty tiré du droit par Corboz qui ouvre son pied droit et prend Chavas à contre-pied sur sa gauche)

                            Avertissements : Doucouré 12', Joly 66' ; Gomes 27', Daniel 66', Dehri 73', Dufour 89', Herrera 90', Isasti (dir.) 90+1'

                            Reims : Alvarado ; Doucouré (c), Pasquereau, Demehin, Notel (Barclais 82') ; Meyong (Corboz 88'), Ouchene, Joly (Hlushchenko 87') ; Eninger (Ngock 64'), Dumornay, Louis (Bussy 46')
                            Banc : Szemik (G), Rastocle
                            Bordeaux : Chavas ; Lardez (c) (Daniel 58'), Thibaud, Diaz, Liaigre (Chatelin 54') ; Seguin (Dehri 75'), Palis; Herrera, Garbino, Cardia ; Gomes (Dufour 46')
                            Banc : Bruneau (G), Basser Drunet, Autin


                            CLASSEMENTS

                            BUTEUSES ET PASSEUSES

                            CALENDRIER

                            TEMPS DE JEU PAR JOUEUSE

                            #D1Arkema - J13 : L'OL repasse devant le PSG, REIMS pÃÃétillant, le PFC s'accroche, DIJON respire

                            Dimanche 22 Janvier 2023
                            Sebastien Duret

                            Les Floriacumoises et les Parisiennes se sont rendu coup pour coup avant de finalement partager les points. L'OL face à Montpellier samedi soir à l'opportunité de reprendre la première place. >> CLASSEMENTS Samedi 21 janvier 2023 - 21h00 (Canal+ Foot) LYON - MONTPELLIER : 2-0 (0-0...
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #64


                              D1 Arkema "Le Mag" : Saison 5 - Épisode 12
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X