Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe du Monde 2011

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Rem56 Voir le message
    Bonne ITW en passant... j'aurais bien voulu voir ça en effet :D:fier:
    Franchement je suis sur qu'il les aurait tuer après le match contre l'Angleterre malgré la victoire surtout avec toute les occases qu'elle ont eu :grn:

    Mais pourquoi pas il peut très bien entraîner l'ol et l'équipe de France puis y a les jo et l'euro a gagner :proud:

    Commentaire


    • Envoyé par mugen85 Voir le message
      Franchement je suis sur qu'il les aurait tuer après le match contre l'Angleterre malgré la victoire surtout avec toute les occases qu'elle ont eu :grn:

      Mais pourquoi pas il peut très bien entraîner l'ol et l'équipe de France puis y a les jo et l'euro a gagner :proud:
      lol ça c'est sur, son discours transcende les filles pour chaque match et ça se voit sur le terrain. vous avez une petite idée de la compo pour demain ?

      Commentaire


      • Equipe de France
        Bruno Bini : "On a vu David terrasser Goliath"

        Si les Américaines semblent favorites avec leur palmarès (2 Coupes du Monde, 3 médailles aux JO), Bruno Bini a rappelé que son groupe se portait bien et que les joueuses étaient prêtes pour une nouvelle compétition.




        Le refrain est toujours le même et il n'a pas de raison de changer. Ce mardi en conférence d'avant-match, Bruno Bini a rappelé "que l'on joue pour le plaisir" avant d'ajouter "et c'est pas si mal" accompagnée de Caroline Pizzala. Si les Etats-Unis se dressent devant les Bleues, le sélectionneur a confié que c'était "la nation n°1 mondiale avec 2,5 millions de licenciées et il y a quelques raisons. Elles n'ont pas eu de mal à trouver 21 joueuses pendant que nous en avons 60 000", ne manquant pas de conclure : "On a vu David terrasser Goliath". Caroline Pizzala qui sera remplaçante demain apparaît tout comme le groupe enthousiaste : "Ça promet un gros match, on ne part pas défaitiste, loin de là".

        La deuxième compétition a déjà démarré dans les têtes : "On atteint notre premier objectif, il ne faut pas s'arrêter là", ajoutant : "C'est une histoire de foot, pas une histoire de charcuterie", un clin d'oeil aux joueuses des deux équipes se sont imposées "avec les tripes". Bruno Bini a aussi relativiser l'enjeu : "Je suis là pour leur faire prendre de la distance, c'est ma mission. Je fais en sorte que les filles ne soient pas écrasées par l'événement. Sur le banc, je ne fais pas le fou pendant un match. Je reste serein même si parfois, je bous à l'intérieur".

        Sur le plan de la récupération, le jour supplémentaire de repos va permettre d'équilibrer les débats : "Les Américaines ont un jour de repos en moins, a priori, elles sont plus costauds, ça va équilibrer".

        Le sélectionneur a également rappelé la phrase du jour : "Les vrais amis c'est pour la vie, les JO c'est pour dans un an, la finale c'est pour dimanche et la demi-finale c'est mercredi, à quoi doit-on penser à partir d'aujourd'hui ?" Une joueuse ajoutant : "Les parents, c'est pour l'éternité".

        En ouverture de la conférence, Bruno Bini a précisé que les 21 joueuses étaient prêtes à débuter une nouvelle compétition, rappelant "que toutes les joueuses sont en forme, et que le docteur a toujours mal au mollet" (NDLR : Patrick Mena, le médecin est blessée au mollet), avant de dire sur un ton plus sérieux que pour lui ce fut plus difficile, étant obligé de se précipiter lors du repas ce qui l'a rendu malade avant de venir à la conférence (NDLR : suite à une opération en avril 2010, il doit prendre des précautions lorsqu'il s'alimente) précisant "Je ne vous souhaite pas d'être malade comme moi il y a un an".

        Les Bleues n'étant pas autorisées à s'entraîner sur le terrain du match par la FIFA, sous le motif qu'elles avaient déjà reconnues la pelouse avant le match contre l'Allemagne en phase de poules, il a dû effectuer la conférence de presse au stade à une demi-heure de l'hôtel pendant que les joueuses se sont reposées avant l'entraînement en fin d'après-midi à Meerbusch.

        http://www.footofeminin.fr/Bruno-Bin...om#com_2274734
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • Heikkinen de nouveau arbitre des Bleues 12/07/2011

          La Finlandaise Kirsi Heikkinen qui avait arbitré le match France - Allemagne avec notamment trois cartons jaunes pour les Bleues a été de nouveau désigné pour le match France - Etats-Unis. Elle sera assistée de Tonja Paavola (FIN) et Anu Jokela (FIN). La 4e arbitre : Christina Pedersen (NOR).

          http://www.footofeminin.fr/notes/Hei...om#com_2274881


          Ça va être beau l'arbitrage, tiens... avec notre porte-poisse officielle :mask::crazy::rolleye:
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • Envoyé par Rem56 Voir le message
            Heikkinen de nouveau arbitre des Bleues 12/07/2011

            La Finlandaise Kirsi Heikkinen qui avait arbitré le match France - Allemagne avec notamment trois cartons jaunes pour les Bleues a été de nouveau désigné pour le match France - Etats-Unis. Elle sera assistée de Tonja Paavola (FIN) et Anu Jokela (FIN). La 4e arbitre : Christina Pedersen (NOR).

            http://www.footofeminin.fr/notes/Hei...om#com_2274881


            Ça va être beau l'arbitrage, tiens... avec notre porte-poisse officielle :mask::crazy::rolleye:
            Je sais pas pourquoi la chuis assez confiant pour demain, c'est peut être a cause de l'ITW de Lair qui dit qu'on va la gagner cette coupe du monde. :crazy::grn:
            Dernière modification par D-OL89, 12/07/2011, 19h08.

            Commentaire


            • Apparemment cfoot va ce porter candidat pour les droits de la d1 féminine sa peut être un bon début.

              Commentaire


              • Laure Boulleau (:lov:) et Wendie Renard dans un instant sur RTL.
                L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

                Commentaire


                • Envoyé par chris1308 Voir le message
                  Laure Boulleau (:lov:) et Wendie Renard dans un instant sur RTL.
                  tient cadeau
                  :lov:

                  Commentaire


                  • Envoyé par mugen85 Voir le message
                    tient cadeau
                    :lov:
                    :lov::lov:

                    merci :fier:
                    L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

                    Commentaire


                    • Envoyé par chris1308 Voir le message
                      :lov::lov:

                      merci :fier:
                      Je ne parle pas trop des physique des joueuses normalement mais la je doit avouer qu'elle fait mal au yeux laure si elle venait a l'ol elle vendrait beaucoup de maillot :oui:
                      d'ailleurs nike ne s'y est pas tromper en faisant des photo d'elle pour leurs marque un duo laure + gourcuff et ont a de quoi pouvoir remplir les caisses du club :D

                      Commentaire


                      • Envoyé par mugen85 Voir le message
                        Je ne parle pas trop des physique des joueuses normalement mais la je doit avouer qu'elle fait mal au yeux laure si elle venait a l'ol elle vendrait beaucoup de maillot :oui:
                        d'ailleurs nike ne s'y est pas tromper en faisant des photo d'elle pour leurs marque un duo laure + gourcuff et ont a de quoi pouvoir remplir les caisses du club :D
                        ouais c'est dommage qu'elle ne joue pas à l'OL, son seul défaut.
                        L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

                        Commentaire


                        • Envoyé par mugen85 Voir le message
                          tient cadeau
                          :lov:
                          Ah "comme même" :grn:

                          Trop impatient pour demain:lov:

                          Commentaire


                          • La Défense va encore changé apparemment demain, la titulaire habituel reprendrait sa place

                            La compo probable des Bleues : Sapowicz - Lepailleur, Georges, Meilleroux, Bompastor - Bussaglia, Soubeyrand:shock: - Abily, Thiney, Necib - Delie


                            J’espère que Soub, Buss et Louisa seront dans un très grand soir parce que je vois un match agressif au milieu des les premières minutes de jeux, d’ailleurs moi Louisa je ne l'aurai pas mise titulaire mais fait entrer en cours ou en début de 2eme et j'aurai Camille au milieu à sa place. Mais le truc avec Louisa c'est que j'ai l'impression qu'elle est rarement bonne quand elle prend un match en cour ou du moins qu'elle met du temps à élever son niveau !?

                            Lepailleur devra etre bien aidé aussi car Rapinoe ou Lauren CHENEY :lov: vont très très vite, cela va être très intéressant comme match pour voir ou se situe la France de 2011 (mais sans amandine :-( )
                            Dernière modification par whooluss, 12/07/2011, 23h12.

                            Commentaire


                            • Envoyé par whooluss Voir le message
                              La Défense va encore changé apparemment demain, la titulaire habituel reprendrait sa place

                              La compo probable des Bleues : Sapowicz - Lepailleur, Georges, Meilleroux, Bompastor - Bussaglia, Soubeyrand:shock: - Abily, Thiney, Necib - Delie


                              J’espère que Soub, Buss et Louisa seront dans un très grand soir parce que je vois un match agressif au milieu des les premières minutes de jeux .
                              Pourquoi il tente pas un milieu Bussaglia, Abilly ? elle est a la ramasse la pauvre Soub, je ne comprend pas Bini.

                              Commentaire


                              • Envoyé par D-OL89 Voir le message
                                Pourquoi il tente pas un milieu Bussaglia, Abilly ? elle est a la ramasse la pauvre Soub, je ne comprend pas Bini.
                                et bien je me pose la meme question, pour moi c'est la meilleur solution parce que le milieu Soub, Buss, Louisa a de bonne chance de ne pas toucher beaucoup de ballon dans les 1ere minute de jeu à cause de l'impact des GI :dt:

                                A moins que Bini compte sur les 2 jours de repos supplémentaire pour prendre le dessus au milieu de terrain

                                Commentaire


                                • Envoyé par chris1308 Voir le message
                                  :lov::lov:

                                  merci :fier:


                                  Allez, juste pour te faire plaisr :rolleye::grn::fier:

                                  C'est monsieur qui joue du côté d'Alfortville qui doit être content :crazy:
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • Le 12/07/2011 à 15:25 | Mis à jour le 12/07/2011 à 18:52
                                    Foot - CM (F)
                                    Blanc : «Allez les Bleues»


                                    Laurent Blanc a apporté mardi son soutien à l'équipe de France féminine pour la demi-finale du Mondial 2011 contre les Etats-Unis mercredi (18h00), écrivant dans un communiqué : «On est tous derrière elles, allez les Bleues !» «J'ai suivi avec attention et, surtout, avec plaisir, leurs performances en Allemagne et je félicite chaleureusement les joueuses et le staff pour ce qu'ils ont déjà réalisé et qui mérite un grand coup de chapeau», a écrit Blanc. «Cette équipe fait plaisir à voir jouer, elle a déjà décroché son billet pour les JO 2012 de Londres, bravo», se réjouit-il avant de conclure : «Il lui reste deux marches à gravir, deux matches comme deux finales, pour accrocher, à son tour, l'étoile magique à son maillot.»

                                    http://www.lequipe.fr/Football/breve...es-bleues.html


                                    Le 12/07/2011 à 15:09 | Mis à jour le 12/07/2011 à 15:10
                                    Foot - CM (F)
                                    Wambach : «Nous sommes en forme»

                                    Abby Wambach, l'attaquante américaine, a affirmé mardi que «la défaite n'est pas une option» mercredi en demi-finale du Mondial allemand face à la France (18h00).

                                    «Abby Wambach , physiquement, où en êtes-vous après un match difficile contre le Brésil ?

                                    Si vous n'êtes pas fatigué à ce stade de la compétition, c'est qu'il y a un problème. Les Françaises ont eu un jour de récupération de plus, mais ce ne sera pas une excuse. Nous sommes en forme. Et si nous avons pu renverser la situation contre le Brésil, c'est justement parce qu'on refuse de se chercher des excuses. La défaite n'est pas une option. C'est une question de volonté, il s'agit d'en vouloir plus que les autres. Je peux vous dire que pas une seule personne dans le staff ou dans l'équipe ne va abandonner.

                                    Que pensez-vous de l'équipe de France ?
                                    C'est une des plus belles surprises du tournoi. Elles sont dures, elles ont montré qu'elles avaient des tripes. Mais c'est aussi une équipe qui produit un des plus beaux football du tournoi.

                                    L'arrière française Laura Georges a joué deux fois contre vous, et elle se souvient de deux beaux combats. Est-ce que le troisième est pour mercredi ?
                                    Nous ne voulons pas d'un combat ou d'une guerre physique. Laura est une joueuse très forte, elle a joué aux Etats-Unis et elle est très physique. Mais ce que nous voulons, c'est être en situation d'avoir des occasions. Si pour cela il faut jouer physique, pas de problème. Mais je pense qu'il s'agira plutôt de possession de balle.»

                                    AFP

                                    http://www.lequipe.fr/Football/breve...-en-forme.html
                                    Dernière modification par Rem56, 12/07/2011, 23h58.
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • Le 12/07/2011 à 15:00 | Mis à jour le 12/07/2011 à 18:44
                                      Foot - CM (F)
                                      Les Etats-Unis, le modèle

                                      Les Bleues joueront leur demi-finale mercredi (18h00) contre les États-Unis, meilleure nation FIFA, double championne du monde, triple championne olympique et habituée du dernier carré.



                                      Camille Abily respecte l'équipe américaine mais ne la redoute pas.(EQ)

                                      Dans le foot féminin, il y a deux références : l'Allemagne et les États-Unis. Les Bleues auront rencontré les deux pendant ce Mondial allemand, mais l'équipe américaine a un pedigree encore plus impressionnant que la Frauenmannschaft, qui avait battue la France en poule (2-4). Sportivement, les Etats-Unis sont la première nation au classement FIFA et ils comptent un réservoir inépuisable avec plus de 7 millions de pratiquantes formées dans un système universitaire très performant. «Comme en Allemagne, c'est le sport féminin roi. Dans les universités, on ne parle que du soccer. Et quand on se balade dans les parcs, on voit plein de petites gamines jouer au foot... J'espère qu'on verra ça un jour en France», raconte Camille Abily. Sous contrat à Lyon, la Bretonne a joué deux saisons dans le seul Championnat entièrement pro du monde. D'abord au Los Angeles Sol puis au FC Gold Pride : «Les stades sont pleins avec en moyenne 6 à 8 000 spectateurs à chaque match de Championnat. Il y a même des pics à 15 000.»

                                      «On n'a rien à leur envier sauf peut-être athlétiquement. On a confiance en nous, elles ne nous font pas peur». Camille Abily.

                                      Mercredi, elle croisera ses anciennes partenaires comme Shannon Boxx ou Stéphanie Cox : «Ça va faire plaisir de les revoir tout comme les autres joueuses. Je suis contente de jouer les États-Unis. Ça va être un bon moment.» Double championne du monde, triple championne olympique et toujours dans le dernier carré d'un Mondial, la sélection dirigée par la Suédoise Pia Sundhage possède un palmarès éloquent qui n'effraie pas les Bleues : «On n'a rien à leur envier sauf peut-être athlétiquement. Elles sont plus grandes, elles font plus de musculation, mais techniquement et tactiquement, on est au même niveau. On a confiance en nous, elles ne nous font pas peur», affirme Abily.

                                      Avec le dernier rempart, Hope Solo, impérial face au Brésil, l'inusable Christie Rampone (238 sélections) ou la star Abby Wambach (160 sélections, 119 buts), les États-Unis ont des individualités. Mais leur véritable force est ailleurs : «Si techniquement elles ne sont pas impressionnantes, collectivement, c'est un rouleau compresseur qui vous étouffe», glisse Sonia Bompastor qui a aussi joué aux States. Et même avec six heures de transport et un jour de récupération en moins, c'est une machine difficile à enrayer : «Elles ne sont jamais fatiguées, on a vu qu'elles avaient joué à dix plus d'une heure contre le Brésil et qu'elles avaient bien tenu», avance Abily. Sonia Bompastor redoute, elle, l'impact physique des Américaines : «Avant de pouvoir jouer, il faut livrer le combat physique et, nous, on n'a pas l'habitude de ça. On laisse beaucoup d'énergie quand on joue contre ces équipes-là. Et on manque souvent de lucidité pour mettre en place notre jeu.»

                                      Thibault SIMONNET, à Düsseldorf

                                      http://www.lequipe.fr/Football/breve...le-modele.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • Le 12/07/2011 à 18:07 | Mis à jour le 12/07/2011 à 19:03
                                        Foot - Eco
                                        Les filles, ils y croient

                                        Les perfs des Bleues en Allemagne convainquent les acteurs du foot féminin que les éléments sont désormais réunis pour le décollage médiatique et économique de la discipline.



                                        Dans le sillage de l'équipe de France de Delie et de l'OL, le foot féminin se prépare au décollage médiatique.(REUT)

                                        C'est un signe parmi d'autres qu'il se passe vraiment quelque chose. Pour la première fois, la FFF lance une «consultation» auprès des chaînes de télévision pour la diffusion du Championnat de D1 féminine qui débutera le 4 septembre. «Nous pensions que c'était trop tôt mais plusieurs diffuseurs ont manifesté leur intérêt au début du Mondial, explique Julie-Anne Gross, en charge des droits TV à la Fédération. Nous donnerons la priorité aux offres proposant des directs.» Jusqu'à présent, seule l'équipe de France et la Ligue des champions bénéficiaient d'une exposition médiatique. Un pari gagnant pour Direct 8, diffuseur officiel des Bleues pour la période 2009-2014. «Nous avons commencé avec trois matches par an et nous allons sûrement nous approcher de dix la saison prochaine», anticipe Thierry Chelman, directeur des Sports de la chaîne de Vincent Bolloré qui a battu son record d'audience samedi dernier lors du quart gagné contre l'Angleterre.

                                        «Trop de clubs refusent encore les petites filles»

                                        Le phénomène médiatique naissant interpelle les sponsors. Invités en Allemagne, les partenaires de la FFF (Nike, Carrefour...) «voient de plus en plus matière à retombées via le foot féminin», s'enthousiasme Elisabeth Bougeard-Tournon, en charge du développement de la discipline à la FFF. Elle s'attend à une envolée des licenciées à la rentrée (55 605 en 2010, 4% du total), non sans s'inquiéter que «trop de clubs disent encore "non" aux parents de petites filles». Dix pour cent seulement des 15 500 clubs français accueillent aujourd'hui les futures Marie-Laure Delie. «Il y aura une prise de parole forte de Noël Le Graët», le nouveau président, dit-on boulevard de Grenelle, au siège d'une fédération visiblement ravie de tourner avec les Bleues la page de l'après-Knysna. «Le foot féminin est non seulement rapide, technique, sans temps morts, mais les filles se laissent aussi aimer par le public», observe Thierry Chelman. «Il y aura un avant et un après Mondial, assure Elisabeth Bougeard-Tournon. Les gens sont sensibles à ce vent de fraîcheur sur le foot.»

                                        Retards

                                        Sans succomber à un optimisme béat, les acteurs du foot féminin additionnent les facteurs favorables à une éclosion longtemps attendue en France. Le calendrier international va continuer d'assurer une belle visibilité à l'équipe de France, avec les qualifications pour l'Euro 2013 suédois dès septembre puis les Jeux de Londres l'été prochain. La médiatisation des filles va également tirer profit du besoin en images des chaînes de sport comme la nouvelle venue CFoot à partir du 28 juillet. Le canal de la LFP devrait candidater pour les droits de la D1. La remise des offres est fixée au 25 juillet. «On sera bien sûr à des années-lumière des contrats de la Ligue 1, tempère Julie-Anne Gross, mais c'est de l'argent qui reviendra entièrement au développement des clubs.»

                                        Le fossé économique et sportif se creuse entre les équipes adossées aux clubs de L1 (OL, Montpellier, PSG) et les autres...

                                        Ils en ont besoin. L'élite française est encore loin du système semi-pro allemand et anglais. La plupart des 12 clubs de D1 n'ont pas les moyens d'employer des joueuses sous contrat fédéral, un dispositif copié chez les garçons il y a deux ans. Résultat, le fossé économique et sportif se creuse entre les équipes adossées aux clubs de L1 (OL, Montpellier, PSG) et les autres. «Le football féminin manque en France d'arguments essentiels à son développement : des clubs puissants assez nombreux, une formation coordonnée entre clubs et fédération pour installer de véritables filières de talents, sans oublier les stades et le public qui font partie du spectacle», nous prévenait il y a quelques semaines l'économiste du sport Vincent Chaudel (Kurt Salmon). Adriana Karembeu a encore du travail.
                                        - J.LB.

                                        http://www.lequipe.fr/Football/breve...y-croient.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Les filles, ils y croient




                                          Les perfs des Bleues en Allemagne convainquent les acteurs du foot féminin que les éléments sont désormais réunis pour le décollage médiatique et économique de la discipline.

                                          Dans le sillage de l'équipe de France de Delie et de l'OL, le foot féminin se prépare au décollage médiatique.(REUT)
                                          C'est un signe parmi d'autres qu'il se passe vraiment quelque chose. Pour la première fois, la FFF lance une «consultation» auprès des chaînes de télévision pour la diffusion du Championnat de D1 féminine qui débutera le 4 septembre. «Nous pensions que c'était trop tôt mais plusieurs diffuseurs ont manifesté leur intérêt au début du Mondial, explique Julie-Anne Gross, en charge des droits TV à la Fédération. Nous donnerons la priorité aux offres proposant des directs.» Jusqu'à présent, seule l'équipe de France et la Ligue des champions bénéficiaient d'une exposition médiatique. Un pari gagnant pour Direct 8, diffuseur officiel des Bleues pour la période 2009-2014. «Nous avons commencé avec trois matches par an et nous allons sûrement nous approcher de dix la saison prochaine», anticipe Thierry Chelman, directeur des Sports de la chaîne de Vincent Bolloré qui a battu son record d'audience samedi dernier lors du quart gagné contre l'Angleterre.


                                          «Trop de clubs refusent encore les petites filles»

                                          Le phénomène médiatique naissant interpelle les sponsors. Invités en Allemagne, les partenaires de la FFF (Nike, Carrefour...) «voient de plus en plus matière à retombées via le foot féminin», s'enthousiasme Elisabeth Bougeard-Tournon, en charge du développement de la discipline à la FFF. Elle s'attend à une envolée des licenciées à la rentrée (55 605 en 2010, 4% du total), non sans s'inquiéter que «trop de clubs disent encore "non" aux parents de petites filles». Dix pour cent seulement des 15 500 clubs français accueillent aujourd'hui les futures Marie-Laure Delie. «Il y aura une prise de parole forte de Noël Le Graët», le nouveau président, dit-on boulevard de Grenelle, au siège d'une fédération visiblement ravie de tourner avec les Bleues la page de l'après-Knysna. «Le foot féminin est non seulement rapide, technique, sans temps morts, mais les filles se laissent aussi aimer par le public», observe Thierry Chelman. «Il y aura un avant et un après Mondial, assure Elisabeth Bougeard-Tournon. Les gens sont sensibles à ce vent de fraîcheur sur le foot.»


                                          Retards

                                          Sans succomber à un optimisme béat, les acteurs du foot féminin additionnent les facteurs favorables à une éclosion longtemps attendue en France. Le calendrier international va continuer d'assurer une belle visibilité à l'équipe de France, avec les qualifications pour l'Euro 2013 suédois dès septembre puis les Jeux de Londres l'été prochain. La médiatisation des filles va également tirer profit du besoin en images des chaînes de sport comme la nouvelle venue CFoot à partir du 28 juillet. Le canal de la LFP devrait candidater pour les droits de la D1. La remise des offres est fixée au 25 juillet. «On sera bien sûr à des années-lumière des contrats de la Ligue 1, tempère Julie-Anne Gross, mais c'est de l'argent qui reviendra entièrement au développement des clubs.»

                                          Le fossé économique et sportif se creuse entre les équipes adossées aux clubs de L1 (OL, Montpellier, PSG) et les autres...
                                          Ils en ont besoin. L'élite française est encore loin du système semi-pro allemand et anglais. La plupart des 12 clubs de D1 n'ont pas les moyens d'employer des joueuses sous contrat fédéral, un dispositif copié chez les garçons il y a deux ans. Résultat, le fossé économique et sportif se creuse entre les équipes adossées aux clubs de L1 (OL, Montpellier, PSG) et les autres. «Le football féminin manque en France d'arguments essentiels à son développement : des clubs puissants assez nombreux, une formation coordonnée entre clubs et fédération pour installer de véritables filières de talents, sans oublier les stades et le public qui font partie du spectacle», nous prévenait il y a quelques semaines l'économiste du sport Vincent Chaudel (Kurt Salmon). Adriana Karembeu a encore du travail.

                                          - J.LB.

                                          lequipe.fr



                                          ..Allez les filles..! On croit en vous pour ce soir. Personnellement j'espere que les lyonnaises vont briller..

                                          Louisa : Tu es face à ton destin..Casse tout , Montre que ttu es la "Zidane " de la finale de la coupe du monde..Tu peux encore faire beaucoup mieux..:fier::fier:

                                          Eugénie : C'est peut-être ton jour..J'espere te voir plus sur le terrain..:lov::lov:

                                          Laura :Continue à muscler ton jeu..C'est comme ça que tu les impressionne..:fier::fier:

                                          Commentaire


                                          • Equipe de France
                                            A la conquête de l'Amérique

                                            Ce mercredi, les Bleues écrivent une nouvelle page de leur histoire avec une première demi-finale de Coupe du Monde contre les Etats-Unis, la référence en la matière.


                                            La gardienne Hope Solo a joué à Lyon en 2004-2005 (photo : USSoccer)


                                            En 12 confrontations toujours amicales ou lors de tournois amicaux, les Bleues ont encaissé 11 défaites et obtenu un nul à Guangzhou, lors d'un tournoi en Chine en janvier 2006. Une 13e confrontation non reconnue comme un match de la sélection A américaine en 1990 (NDLR : il s'agissait d'une sélection B) s'est soldée par une victoire lors du tournoi de Varna en Bulgarie en avril 1990.
                                            Le bilan est donc très nettement favorable aux Américaines qui ont aussi le meilleur bilan en compétitions internationales. Toujours dans le dernier carré d'une Coupe du Monde, elles ont décroché deux titres (1991, 1999) et trois médailles d'Or olympiques.
                                            Loin de tout cela, la France dispute là sa première demi-finale dans un match où les deux équipes proposent un jeu bien différent. La gardienne Hope Solo qui fêtera sa 100e sélection louait la qualité du jeu français : "C'est un football technique, avec peu de déchets et très offensif". Les Tricolores devancent les Américaines au nombre de tirs cadrés et sont les joueuses qui ont le plus tenté (80 contre 76). Pour les partenaires de Christie Rampone, le jeu est plus athlétique à l'image de Abby Wambach qui arraché l'égalisation pour les US contre Brésil (1,81 m pour 75 kg) ! "C'est un rouleau compresseur qui vous étouffe. Mais elles sont aussi très bien organisées avec une coach suédoise (Pia Sundhage) qui les a fait progresser tactiquement." déclarait Sonia Bompastor sur footofeminin.fr Mais la France a su montrer en matchs de groupes qu'elle pouvait répondre à un jeu physique.

                                            Meilleroux et Sapowicz titulaires

                                            Alors que Bérangère Sapowicz retrouvera les cages après avoir purgé son match de suspension, Ophélie Meilleroux sera titularisée avec Laura Georges contre les Etats-Unis en charnière centrale. Titulaire à 10 reprises sur les 12 matchs de qualification, la Montpelliéraine avait joué le premier match face au Nigeria avant que Sabrina Viguier et Wendie Renard ne soient utilisées. Le staff a par ailleurs fait confiance au même groupe qui lorsqu'il était aligné au complet n'avait pas concédé le moindre but avant celui de Jill Scott en quart de finale.
                                            Le onze français probable : Sapowicz - Lepailleur, Georges, Meilleroux, Bompastor - Bussaglia, Soubeyrand (cap.) - Abily, Necib, Thiney - Delie.

                                            Du côté des USA, seule Rachel Buehler manquera dans le onze habituel de départ. La défenseure centrale de 25 ans aux 63 sélections avait été cette année la joueuse la plus utilisée (14 matchs dont 13 comme titulaire). Becky Sauerbrunn qui évolue à Boca Raton magicJack devrait prendre sa place.
                                            Le onze américain probable : Solo - Krieger, Sauerbrunn, Rampone (cap.), LePeilbet - Boxx, Lloyd - O'Reilly, Cheney - Rodriguez, Wambach.

                                            Les précédentes confrontations

                                            Bilan : 1 nul, 11 défaites, 8 buts marqués, 38 buts encaissés
                                            13/03/2006 Etats-Unis-France : 4-1 (Algarve Cup) [Lilly 1', Wagner 49', Tarpley 50', Kai 76' ; Lattaf 64']
                                            20/01/2006 Etats-Unis-France : 0-0 (Tournoi)
                                            09/03/2005 France-Etats-Unis : 0-1 (Algarve Cup) [Welsh 20']
                                            14/03/2004 Etats-Unis-France : 5-1 (Algarve Cup) [Wambach 17', Hamm 28' s.p., Hucles 32', 33', Tarpley 47' ; Bompastor 49']
                                            27/04/1997 Etats-Unis-France : 2-1 (Amical) [Venturini 40', 61' ; Zenoni 37']
                                            24/04/1997 [Etats-Unis-France : 4-2]]url:http://www.statsfootofeminin.fr/sele...tch.php?id=380 (Amical) [Confer 24', Venturini 60', MacMillan 63', Lilly 78' ; Pichon 45', 74']
                                            29/04/1996 Etats-Unis-France : 8-2 (Amical) [Hamm 23', 28', 38', 52', MacMillan 27', Milbrett 37', Akers 40', Gabarra 57' ; Pichon 60', Locatelli 80']
                                            26/04/1996 Etats-Unis-France : 4-1 (Amical) [Akers 17', Lilly 23', Parlow 89', 90' ; Zenoni 40']
                                            15/04/1995 France - Etats-Unis : 0-3 (Amical) [Gabarra 3', Lilly 55', Hamm 65']
                                            18/05/1991 France - Etats-Unis : 0-4 (Amical) [Belkin, Heinrichs (2), Akers-Stahl]
                                            05/04/1991 Etats-Unis - France : 2-0 (Tournoi) [Lilly, Akers-Stahl]
                                            29/07/1988 Etats-Unis - France : 1-0 (Amical) [Gebauer]

                                            Le match joué le 17/04/90 et gagné 1-0 par la France n'est pas considéré comme un match officiel pour les Etats-Unis qui alignait une équipe B pour ce tournoi en Bulgarie

                                            La sélectionneuse

                                            Pia SUNDHAGE
                                            Née le 13 février 1960 à Ulricehamn (Suède)

                                            Depuis 2008, la Suédoise a su imposer son style avec la sélection américaine. Jusqu'alors réservé à des entraîneurs du cru, la Fédération Américaine après notamment une lourde défaite en demi-finale face au Brésil (0-4), a cherché un autre regard du football. En la personne, de Pia Sundhage, ils ont trouvé l'un des plus beaux palmarèes des années 80 et 90. Avec 146 sélections et 71 matchs, elle a pris part aux Coupes du Monde Féminine en 1991 (3e place) et 1995, aux JO d'Atlanta en 1996 et à l'Euro 1984 gagné par la Suède. En 2003, Pia Sundhage a dirigé les Boston Breakers dans le championnat pro en 2003 avec un titre de champion. Après avoir assisté Marika Domanski Lyfors, sélectionneuse de la Chine en 2007, elle a pris les rênes des Stars and Stripes, qu'elle a menées à la victoire aux JO de Pékin en 2008.

                                            Le mot du coach
                                            "C'est la technique qui va faire la différence à l'avenir (NDLR : après la qualification à la Coupe du Monde) et nous devons progresser sur ce point. Nous avons besoin de joueuses plus pointues. Le niveau s'est beaucoup amélioré et il devient de plus en plus difficile de conserver la tête du classement. Mais nous faisons de notre mieux."

                                            Les joueuses

                                            Num. Nom Date de naissance Position Clubs Taille
                                            1 Hope SOLO 30/07/1981 G Boca Raton magicJack (USA) 175
                                            2 Heather MITTS 09/06/1978 D Atlanta Beat (USA) 165
                                            3 Christie RAMPONE 24/06/1975 D Boca Raton magicJack (USA) 168
                                            4 Becky SAUERBRUNN 06/06/1985 D Boca Raton magicJack (USA) 168
                                            5 Kelley O HARA 04/08/1988 M Boston Breakers (USA) 165
                                            6 Amy LE PEILBET 12/03/1982 D Boston Breakers (USA) 165
                                            7 Shannon BOXX 29/06/1977 M Boca Raton magicJack (USA) 173
                                            8 Amy RODRIGUEZ 17/02/1987 A Philadelphia Independence (USA) 163
                                            9 Heather O REILLY 02/01/1985 M Sky Blue (USA) 165
                                            10 Carli LLOYD 16/07/1982 M Atlanta Beat (USA) 172
                                            11 Alex KRIEGER 28/07/1984 D 168
                                            12 Lauren CHENEY 30/09/1987 A Boston Breakers (USA) 173
                                            13 Alex MORGAN 02/07/1989 A Western New York Flash (USA) 170
                                            14 Stephanie COX 03/04/1986 D Boston Breakers (USA) 168
                                            15 Megan RAPINOE 05/07/1985 M Philadelphia Independence (USA) 170
                                            16 Lori LINDSEY 19/03/1980 M Philadelphia Independence (USA) 164
                                            17 Tobin HEATH 29/05/1988 M Sky Blue (USA) 168
                                            18 Nicole BARNHART 10/10/1981 G Philadelphia Independence (USA) 177
                                            19 Rachel BUEHLER 26/08/1985 D Boston Breakers (USA) 164
                                            20 Abby WAMBACH 02/06/1980 A Boca Raton magicJack (USA) 181
                                            21 Jill LOYDEN 25/06/1985 G Boca Raton magicJack (USA) 177

                                            Les qualifications

                                            La sélection américaine a peiné en qualification avec une surprenante défaite face au Mexique en demi-finale du tournoi de qualification de la CONCACAF (1-2) l'a condamnée aux barrages face à l'Italie (1-0, 1-0). Ce n'est que dans les arrêts de jeu à l'aller qu'Alex Morgan a libéré son équipe (90’+4) avant un but au retour d'Amy Rodríguez.

                                            http://www.footofeminin.fr/A-la-conq...que_a3462.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                              Le 12/07/2011 à 15:25 | Mis à jour le 12/07/2011 à 18:52
                                              Foot - CM (F)
                                              Blanc : «Allez les Bleues»


                                              L'arrière française Laura Georges a joué deux fois contre vous, et elle se souvient de deux beaux combats. Est-ce que le troisième est pour mercredi ?
                                              Nous ne voulons pas d'un combat ou d'une guerre physique. Laura est une joueuse très forte, elle a joué aux Etats-Unis et elle est très physique. Mais ce que nous voulons, c'est être en situation d'avoir des occasions. Si pour cela il faut jouer physique, pas de problème. Mais je pense qu'il s'agira plutôt de possession de balle.»

                                              AFP

                                              http://www.lequipe.fr/Football/breve...-en-forme.html
                                              Mais bien sur...:crazy::mdr::grn:

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par D-OL89 Voir le message
                                                Mais bien sur...:crazy::mdr::grn:
                                                :mdr::mdr::mdr:
                                                j'ai rit quand j'ai lue sa ont sait tous que des que les filles vont mettre leurs jeu en place les GI vont le détruire a coup de physique :D

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par mugen85 Voir le message
                                                  :mdr::mdr::mdr:
                                                  j'ai rit quand j'ai lue sa ont sait tous que des que les filles vont mettre leurs jeu en place les GI vont le détruire a coup de physique :D
                                                  abby wambach me fais penser a un Gomis dans le style physique, lent, jeu dos au but et pas très doué avec le ballon. Faudra faire très attention a elle dans le jeu aérien.

                                                  J'ai hate, j'ai hate !!! :crazy::grn:
                                                  Dernière modification par D-OL89, 13/07/2011, 00h55.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par D-OL89 Voir le message
                                                    abby wambach me fais penser a un Gomis dans le style physique, lent, jeu dos au but et pas très doué avec le ballon. Faudra faire très attention a elle dans le jeu aérien.

                                                    J'ai hate, j'ai hate !!! :crazy::grn:
                                                    Heureusement qu'elle est plus lente que notre défense central par contre sur les cpa ou les centres faudra pas la laisser toute seul sinon c'est la fin :sick: 1,81 75 kg la joueuse :clown: elle va nous mettre des but de merde je le sens.

                                                    Celle qui me font peur c'est rapinoe la blonde elle est dangereuse y en a deux autre mais je me souvient plus de leurs noms la flemme de chercher :grn:

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X