Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe du Monde 2011

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Elle est pas Allemande d'origine celle là :grn: elle est naturalisé.

    mi-temps. 2-0 pour la Nationallmanschaft.
    Eugénie Le Sommer, une formidable raison d'ètre fan

    Commentaire


    • Envoyé par E-LeSommerFan56 Voir le message
      Elle est pas Allemande d'origine celle là :grn: elle est naturalisé.

      mi-temps. 2-0 pour la Nationallmanschaft.
      Elle est née à Bonn, donc elle n'a pas du tout été naturalisée ;)
      Mais en revanche, son père est camerounais et sa mère française :oui:

      En revanche, la fameuse Fatmire Bajramaj aka "la Sorcière", elle, a choisi la nationalité allemande par la suite... vu qu'elle est native du Kosovo :oui:
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • Pas vu les compos mais la sorcière a pas l'air d'être sur le terrain ou alors j'ai pas fais attention.

        Commentaire


        • Envoyé par E-LeSommerFan56 Voir le message
          mi-temps. 2-0 pour la Nationallmanschaft.
          Nationalfrauenschaft :p
          Envoyé par psgmagic69
          A qui on fait les fesses ce week end :lov:
          :grn:

          Commentaire


          • Réduction du score par Christine Sinclair sur CF.
            ALL 2-1 CAN (82')
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • Envoyé par Rem56 Voir le message
              Réduction du score par Christine Sinclair sur CF.
              ALL 2-1 CAN (82')
              C'est une très bonne chose, en espérant que les canadiennes parviendront même à égaliser !

              Commentaire


              • Et non victoire des allemandes 2-1 après s'être fait peur en fin de match en ayant loupé plein d'occaz pour le 3-0

                Commentaire


                • Résultats du jour - Groupe A :

                  Nigeria 0 - 1 France
                  0 - 1 : Marie-Laure Delie (56')

                  Allemagne 2 - 1 Canada
                  1 - 0 : Kerstin Garefrekes (10')
                  2 - 0 : Celia Okoyino da Mbabi (42')
                  2 - 1 : Christine Sinclair (82')
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • Bravo aux Française, très important de bien démarrer dans ce genre d'épreuve. Par contre les Canadiennes paraissent coriaces... :-(
                    Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

                    Commentaire


                    • Le 26/06/2011 à 19:22 | Mis à jour le 26/06/2011 à 19:29
                      Foot - CM (F)
                      «A force de vouloir bien faire...»

                      Face au Nigéria (1-0), la chaleur, la pression, le manque d'expérience ont beaucoup gêné les Bleues, qui devront « hausser le niveau de jeu » contre le Canada.



                      Sonia Bompastor et Sandrine Soubeyrand devront évacuer la pression face au Canada. (REUT)

                      Scènes de soulagement dans les couloirs de Sinsheim après la victoire in extremis de l'équipe de France face au Nigeria (1-0). Bruno Bini, le coach, a été le premier satisfait malgré le niveau de jeu :« Je suis heureux car c'était un match difficile, âpre. On a rencontré une belle équipe du Nigeria avec un gros impact. Elle fera souffrir d'autres équipes. » L'entraîneur français a d'ailleurs pris un risque en sortant sa capitaine, Sandrine Soubeyrand. Il a alors réorganisé son milieu en faisant rentrer Eugénie Le Sommer. « C'est un choix tactique. On était loin les unes des autres au milieu de terrain. J'ai choisi de passer à deux numéros six et de mettre de la vitesse sur le côté. Je savais que si on gagnait la bataille du milieu, on remporterait le match. » Et c'est «Zorro», comme la surnomme Bruno Bini, qui a surgi à l'heure de jeu. Sur sa seule véritable occasion, Marie-Laure Delie a réussi à faire pencher la balance du bon côté : « C'est la Coupe du monde, si ça ne marche pas pour moi maintenant, ce serait dommage. »

                      « On a eu du mal à mettre notre jeu en place, à se trouver. On n'a pas développé notre plus beau jeu mais on a pris les trois points et pour débuter une compétition, c'est l'essentiel. » Élise Bussaglia

                      Sous les premières chaleurs, les filles ont aussi eu quelques difficultés à rentrer dans le match. Élise Bussaglia, milieu de terrain, l'a reconnu. « On a eu du mal à mettre notre jeu en place, à se trouver. On n'a pas développé notre plus beau jeu mais on a pris les trois points et pour débuter une compétition, c'est l'essentiel. » Sonia Bompastor, a, elle, aussi bien mis quinze minutes avant de véritablement rentrer dans la partie et de donner sa pleine mesure : « Il y avait un peu de pression, de tension, c'est dû au fait que peu de joueuses ont déjà joué une Coupe du monde. Le groupe manque d'expérience. On avait envie de bien faire mais, par moment, à force de trop vouloir bien faire, il y a un peu de pression.»

                      Jeudi, ce sera au tour du Canada de se frotter aux Françaises, et Wendie Renard, touchée à l'adducteur gauche, sait qu'il faudra faire plus : « Il faudra hausser le niveau de jeu, on a joué sans jouer en première mi-temps. Le plus important est fait mais il y aura des choses à revoir. » Les Françaises ont trois jours pour y remédier...
                      Thibault Simonnet, à Sinsheim

                      http://www.lequipe.fr/Football/breve...ien-faire.html


                      Le 26/06/2011 à 19:53 | Mis à jour le 26/06/2011 à 19:54
                      Foot - CM (F)
                      L'Allemagne commence bien

                      L'Allemagne est bien entrée dans la Coupe du Monde grâce à son succès sur le Canada (2-1) dimanche.


                      Devant son public, l'Allemagne n'a pas manqué son entrée dans «sa» Coupe du Monde en dominant le Canada (2-1). Largement dominatrices, les Allemandes se sont tout de même fait peur en fin de match après la réduction du score de Christine Sinclair d'un magnifique coup-franc sous la barre (82e). Avant cela, il n'y a eu qu'un équipe sur le terrain. Les doubles tenantes du titre ont fait parler leur expérience en première mi-temps, inscrivant deux buts aux meilleurs moments. Dès la 10e minute de jeu, Garefrekes a profité d'une sortie hasardeuse de McLeod pour ouvrir le score de la tête. Juste avant la pause, Okoyino Da Mbabi, partie à la limite du hors-jeu, a creusé l'écart. Grâce à ce succès, l'Allemagne prend la première place du groupe A, à égalité de points avec la France, qui a battu le Nigeria.

                      Rédaction

                      http://www.lequipe.fr/Football/breve...ence-bien.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Equipe de France
                        La lumière est venue de Marie-Laure Delie

                        C'est Marie-Laure Delie qui a débloqué la situation pour les Bleues lors du premier match du Mondial peu avant l'heure de jeu. La France réussit l'essentiel avec cette victoire.



                        Marie-Laure Delie félicitée par ses partenaires et la joie de Louisa Necib, élue joueuse du match

                        Dimanche 26 juin 2011 - 15h00
                        NIGERIA - FRANCE : 0-1 (0-0)
                        Sinsheim (Rhein Neckar Arena)
                        Temps chaud et lourd (26°C) - Terrain excellent
                        Spectateurs : 25 475
                        Arbitres : Kari Seitz (USA) assistée de Marlene Duffy et Veronica Perez (USA). 4e arbitre : Cha Sung Mi (CDS)
                        But : Marie-Laure DELIE 56'
                        Aucun avertissement

                        FRANCE : 16-Bérangère SAPOWICZ ; 2-Wendie RENARD (11-Laure LEPAILLEUR 69'), 4-Laura GEORGES, 5-Ophélie MEILLEROUX, 8-Sonia BOMPASTOR ; 6-Sandrine SOUBEYRAND (cap.) (9-Eugénie LE SOMMER 46') ; 10-Camille ABILY, 15-Elise BUSSAGLIA ; 17-Gaetane THINEY (12-Elodie THOMIS 57'), 14-Louisa NECIB ; 18-Marie-Laure DELIE. Entr.: Bruno BINI
                        Non utilisées : 1-Céline DEVILLE, 3-Laure BOULLEAU, 7-Corine FRANCO, 13-Caroline PIZZALA, 19-Sandrine BRETIGNY, 20-Sabrina VIGUIER, 21-Laëtitia PHILIPPE
                        NIGERIA : 1-Precious DEDE (cap.) ; 14-Faith IKIDI (15-Josephine CHUKWUNONYE 34'), 3-Osinachi OHALE, 5-Onome EBI, 6-Helen UKAONU ; 11-Glory IROKA, 10-Rita CHIKWELU ; 7-Stella MBACHU, 9-Desire OPARANOZIE (12-Sarah MICHAEL 66'), 8-Ebere ORJI (19-Uchechi SUNDAY 78') ; 4-Perpetua NKWOCHA. Entr.: Ngozi UCHE
                        Non utilisées : 2-Rebecca KALU, 13-Ogonna CHUWKUDI, 16-Tochukwu OLUEHI, 17-Francisca ORDEGA, 18-Ulunma JEROME, 20-Amenze AIGHEWI, 21-Alaba JONATHAN

                        Le but
                        0-1 Marie-Laure DELIE 56'
                        (Le Sommer décalée dans le couloir droit par Necib centre pour Delie plein axe aux 6 m, qui contrôle du gauche avant de reprendre du droit à ras de terre)

                        A Sinsheim,
                        Sébastien Duret
                        Thibault Simonnet
                        Eric Baledent (photos)



                        Dans une belle ferveur populaire, la Coupe du Monde a démarré de la meilleure manière pour les Bleues face au Nigeria (1-0). En difficulté face à l'impact physique imposé par les Africaines, les protégées de Bruno Bini ont malgré tout trouvé les ressources pour faire la différence grâce notamment à l'apport d'Eugénie Le Sommer, passeuse décisive.

                        Sous la chaleur étouffante de Sinsheim, les Bleues avaient globalement bien tenu leurs adversaires nigerianes mais elles n'avaient pas pour autant débloqué la situation, mises en difficulté par une défense axiale adverse et un milieu présents dans tous les duels et laissant peu de libertés aux milieux Françaises et l'attaquante Marie-Laure Delie. Le staff qui avait décidé d'apporter de la vitesse dans les couloirs en début de seconde période procédaient rapidement aux entrées de Le Sommer et Thomis, aux détriments de Soubeyrand et Thiney.

                        "Zorro" est arrivée


                        Marie-Laure Delie a débloqué la situation


                        Le Sommer profitait de son entrée pour apporter la vitesse qui avait manqué en première mi-temps pour déstabiliser l'arrière-garde nigeriane qui avait fait meilleure impression que sur les vidéos observées lors de la préparation de ce match. La Lyonnaise se mettait une première fois en évidence à la 55e minute dans son couloir et cherchait Delie mais le ballon terminait dans les gants de Dédé aux 6 m. Une minute plus tard, le réglage était fait et cette fois-ci la finition était au bout. Necib décalait sur Marie-Laure Delie, le "Zorro" français dixit Bruno Bini, qui d'un contrôle du pied du gauche élevait le ballon et le reprenait du droit à ras de terre mettait le but qu'il manquait aux Bleues pour affirmer leur supériorité (0-1, 56').

                        Car lors de ce match, les Nigerianes n'auront cadré aucune frappe, au contraire des Bleues à sept reprises. La première était à mettre au crédit de Bussaglia des 20 m mais Dédé sortait le ballon en corner. 17 minutes de jeu s'étaient alors écoulées. La suivante, sur le corner frappé par Soubeyrand et dévié sur le montant par Thiney au premier poteau alors que la gardienne semblait battue (18e). La gardienne nigeriane devait aussi effectuer quelques parades en deux temps. Relâchant sous le ballon, elle était en difficulté sur un centre de Bompastor (21e) ou encore un corner de Necib qui revenait du coup sur Renard mais Ohale suppléait sa partenaire pour sortir le ballon en corner.

                        Aucune frappe cadrée pour le Nigeria


                        Les apports de Thomis et Le Sommer dans les couloirs ont déstabilisé les Nigerianes


                        Bompastor active sur son côté droit trouvait plus tard sa partenaire Abily moins à son aise dans le couloir droit mais dont la reprise au second poteau semblait prendre la bonne trajectoire si elle n'était pas contrée (27e). Juste avant la pause, Necib élue joueuse du match, déclenchait une frappe de l'extérieur où Dédé s'envolait de nouveau (44e). Les Nigerianes avaient à mettre à leur crédit quelques offensives bien menées comme celle de Nkwocha rattrapée par la patrouille, ou plus exactement Meilleroux, surnommée le gendarme (7e), ou encore un tacle défensif parfait de Bompastor (24e). Meilleroux était par contre prise à revers lorsque Oparanozie s'échappait son dos. L'attaquante africaine allait cependant complètement manquer sa frappe face à Sapowicz (25e). Le reste de la première période était surtout marqué par des corners (29e, 30e, 45+2e).

                        Malgré l'avantage au score, la dernière demi-heure pouvait être à craindre notamment avec la chaleur environnante mais aussi du fait que les trois changements avaient déjà été effectué, le dernier avec Renard, touchée à l'adducteur, juste après une belle passe en retrait pour Abily qui manquait cependant sa reprise (61e). Trois minutes plus tard, Delie en chasseuse de but, redressait bien un ballon de Thomis mais Dédé était bien placée (64e).

                        Le Nigeria pêchait ensuite par expérience ou par maladresse notamment avec trois joueuses à la retombée d'un corner qui se gênaient et du coup ne trouvaient pas le cadre (67e). Sur une longue touche, Mbachu était dangereuse mais la hargne de Bompastor permettait d'écarter le danger de la tête (82e). La grande Sunday posait aussi du tort aux défenseures tricolores, avant de décaler sur Nkwocha contrée (86e). La dernière occasion des Super Falcons qui devaient s'avouer vaincues.

                        Sébastien Duret

                        http://www.footofeminin.fr/La-lumier...lie_a3318.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • Equipe de France
                          Les premières réactions

                          Retrouvez les premières réactions tricolores de Bruno Bini, Louisa Necib, Wendie Renard et Elise Bussaglia, Sonia Bompastor et Laura Georges à l'issue du succès 1-0 face au Nigeria ce dimanche à Sinsheim.


                          Bruno Bini : "Elle fait des choses qui ne sont pas dans le manuel"


                          « Je suis heureux. C'était un match difficile, âpre face à une bonne équipe du Nigeria qui a mis un gros impact physique. On a mieux su rivaliser sur le plan technique et tactique. On n'a a jamais été trop menacé sauf sur coups de pied arrêtés. Le seul bémol, c'est la blessure aux adducteurs de Wendie Renard. On était un peu loin les unes des autres sur le terrain. J'ai alors fait un choix tactique en mettant deux numéros six et en apportant de la vitesse sur les côtés. Et si on gagnait cette bataille du milieu, je savais qu'on remporterait le match. En tombant dans ce groupe, on savait que ce serait trois gros matches, trois finales. Maintenant on a trois points et personne ne peut nous les enlever. On veut aller le plus loin possible, on n'est pas pressé de rentrer. Louisa ? Il y a peu de joueurs comme elles. On dit souvent qu'on apprend à jouer au foot dans un manuel mais elle fait des choses qui ne sont pas dans le manuel. C'est une artiste. J'ai souvent froid et il fait réellement soleil quand elle touche le ballon...Ca réchauffe. Mais elle peut faire tout ça car les autres bossent comme des folles autour d'elles. Aujourd'hui, j'ai vu Camille (Abily) bosser pour l'équipe comme rarement. Je l'ai fait jouer dans un registre qui, je pense, ne lui convient pas plus que ça. Mais c'est ça aussi l'état d'esprit de l'équipe de France. Delie ? Je l'ai surnommée Zorro parce qu'Henri Salvador disait : « Et alors, et alors...Zorro est arrivé ». Elle est en pleine bourre, ce n'est pas sa compétition mais c'est sa période. Il y a des périodes exceptionnelles qui durent comme ça. Elle, ça fait près de quatre mois depuis le tournoi de Chypre. En plus, elle est jeune elle n'a que 21 ans. Elle a beaucoup travaillé aujourd'hui et n' a touché que très peu de ballons. Et puis maintenant, on se fixe des petits challenges entre nous.»

                          Louisa Necib : "L'ambiance était formidable"

                          « (élue joueuse du match) Je me suis très bien sentie sur ce match, les comparaisons avec Zidane me font plaisir... Je ne pense pas que ça puisse me nuire, car j'y suis habituée depuis très jeune. Comme moi, c'est toute l'équipe qui est reconnue pour sa technique (...) Inconsciemment, l'enjeu nous a mis en difficulté pour entrer dans le match. Il y avait aussi l'importance du premier match car c'est toujours difficile d'entrer dans une compétition. Il y avait un très beau soleil, et une température élevée, cela a été difficile de jouer sous une telle chaleur. Le Nigeria nous a posé des problèmes. Elles ont pratiqué un bon football mais on a su inscrire un but important et suffisant pour la victoire (...) L'ambiance était formidable, on n'a pas l'habitude en France de jouer devant autant de spectateurs. C'est toujours agréable de jouer avec tout ce monde.

                          Elise Bussaglia : "Bien de pouvoir compter sur les 21 joueuses"

                          « On a souffert de la chaleur car il n'a pas fait forcément beau ces derniers jours. On s'attendait à une opposition plus relevée que lors de nos derniers matches amicaux. On l'a eu. On a eu du mal à mettre notre jeu en place, à se trouver mais c'était le premier match de la Coupe du monde devant un public nombreux. Il y a aussi eu un peu de crispation par rapport à la compétition. On n'a pas développé notre plus beau jeu mais on a pris trois points, c'est l'essentiel. A la mi-temps, le coach a décidé de nous replacer différemment, « Gégène » (Eugénie Le Sommer) et « Thom » (Elodie Thomis) ont apporté beaucoup de percussion sur le côté, il en fallait. C'est bien de pouvoir compter sur les 21 joueuses, c'est important si on veut franchir des caps dans la compétition. Face au Canada, on devra aussi réussir à mettre en place notre jeu, à se trouver dans les pieds. Une fois qu'on y arrivera, on franchira des paliers. »

                          Laura Georges : "Mieux communiquer encore"

                          « On était contente de participer à cette compétition. Contractées ? Il faudrait que je revois les images, mais je pense que c'était plus la hâte de démarrer la compétition. Les Nigerianes avaient à cœur d'imposer leur jeu, leur impact physique. On s'est dit qu'il fallait faire au mieux, qu'il fallait être solide, ce but nous libère mais durant tout le match on était très soucieuse de ne pas prendre de buts. Il faudra améliorer les petits détails, les ballons en profondeur. Il y a eu quelques moments délicats. Il n'y avait pas hors-jeu sur le face à face d'Oparanozie ? Alors, une meilleure communication devrait nous aider. Il faut faire attention, c'est très bruyant. Même en criant, la communication est difficile dans ces stades car il y a une belle ambiance. Il faut redoubler de vigilance. Avec la chaleur, les déplacements, on était moins mobiles, un peu loin de nos adversaires. On doit être plus mobile, avoir plus de disponibilités l'une pour l'autre. Le Nigeria était très solide en défense, mieux organisé mais je pensais que ça irait encore plus vite devant. Maintenant, il faut monter crescendo et mieux communiquer encore. Il va y avoir plus de bruit et il faut savoir se dire les choses. Si la voix ne marche pas, il faudra communiquer avec les yeux. »

                          Wendie Renard : "Laura a raison, il faut plus se parler"

                          « J'ai senti un gros coup au niveau de l'adducteur. On va voir ça tranquillement avec le « doc' » à l'hôtel ce soir. Je ne pense pas que ça soit grave mais je ressens une gêne. On a joué à 15 heures, il faisait assez lourd. Mais dans l'ensemble, on a quand même bien géré le match. On sait que le premier match est important, on a désormais les trois points en poche, on va bien se reposer pour le Canada. Point positif, on ne jouera pas à 15 heures, ça ira donc mieux au niveau de la fraîcheur. Il faudra aussi hausser le niveau de jeu car on a joué sans jouer en première mi-temps. On peut toujours faire plus mais l'important est fait et il y aura des choses à revoir. La communication ? C'est un mot essentiel pour le football. Tout n'a pas été clair. Laura a raison, il faut plus se parler. Aujourd'hui, ce sont les petits détails qui font la différence. Ce problème de communication peut-être un gros détail à l'arrivée.»

                          Sonia Bompastor : "Il faudra jouer un peu plus"

                          « Il y avait un peu de tension, de pression au début du match mais c'est parce que le groupe manque un peu d'expérience. On connaît l'importance du premier match, on avait envie de bien faire et quand on veut trop bien faire, il y a un peu trop de pression. J'ai eu du mal dans le premier quart d'heure, c'était aussi dû à ça : l'envie de bien faire. Contre le Canada, il va falloir faire mieux. Ce premier match va nous permettre de gagner de la confiance. Il faudra jouer un peu plus, avoir moins de pression mais ça viendra naturellement parce qu'on est rentré dans la compétition. Et puis même si le staff nous avait donné quelques infos, on n'avait jamais affronté d'équipes africaines. On ne savait donc pas trop quel style de jeu, elles allaient nous proposer. On était un petit peu dans l'inconnue. »

                          Propos recueillis par Thibault Simonnet et Sébastien Duret à Sinsheim.

                          http://www.footofeminin.fr/Les-premi...ons_a3320.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • Equipe de France
                            Marie-Laure Delie : « Aujourd'hui, c'est magique »

                            En zone mixte, Marie-Laure Delie est revenue sur la victoire de l'équipe de France, son but, ses dernières performances avec les Bleues et le public. Avec le sourire, comme toujours...




                            Delie une nouvelle fois décisive (photo : Eric Baledent)

                            Marie-Laure, cette victoire fut difficile à décrocher...

                            Les Nigérianes étaient présentes physiquement. Même tactiquement, on a été impressionné. C'est une vraie équipe. Elle est prête, ça se voit qu'elle joue la Coupe du monde.

                            Comment c'était le duel avec les deux défenseures centrales ?
                            Je n'ai pris que des coups. Physiquement, c'était dur car elles prenaient bien les ballons de la tête et puis, la chaleur ne m'a pas rendu les choses facile. J'ai pas mal couru dans le vide mais j'ai essayé de gérer au mieux. De toute façon, je savais que si j'avais une occasion, il fallait que je la mette au fond.

                            Et finalement, vous avez su débloquer la situation.
                            Je crois que c'est la seule action que j'ai eue et je suis bien contente de l'avoir mise au fond.

                            Vous avez marqué six buts lors des trois derniers matches avec les Bleues. Qu'est-ce qui fait que ça marche aussi bien pour vous en ce moment ?
                            J'ai envie, je suis en confiance. Et puis, c'est la Coupe du monde, ce serait dommage que ça ne marche pas maintenant.

                            « Il m'a pris par l'épaule et m'a dit : « Elle est pas belle, la vie quand même ? » »


                            La Une de l'Equipe de ce dimanche

                            Avez-vous un acheté un gri-gri ?

                            Non je n'ai rien changé à mes habitudes. J'ai toujours été à l'aise avec l'équipe de France. Le sélectionneur m'a mis titulaire lors du tournoi de Chypre mais avant je rentrais et je marquais aussi des buts. C'est l'effet équipe de France.

                            Bruno Bini nous a dit que vous vous fixiez des petits challenges.
                            Contre la Belgique lors du deuxième match à Calais, je lui avais dit que j'allais marquer autant qu'à Chypre, j'avais mis trois buts (ndlr : contre l'Écosse et contre la Nouvelle-Zélande)...Et contre la Belgique, j'ai inscrit trois but en une mi-temps ! Maintenant dès qu'il me met titulaire : il me dit : « Tu dois marquer. »

                            Et aujourd'hui, que vous a t-il dit ?
                            Il m'a dit : « Profite car ce qui t'arrive, tu l'as mérité ». Ce matin, j'ai aussi vu que j'étais en « Une » de l'équipe, ça n'arrive pas tous les jours. Je ne réalise pas trop, il faut savourer. En sortant après l'interview télévisée, le coach m'a également pris par l'épaule et m'a dit : « Elle est pas belle, la vie quand même ? »

                            Comment avez-vous vécu l'ambiance : l'ambiance dans le stade, la haie d'honneur devant le bus ?
                            C'est super, ça fait chaud au cœur, on n'a pas l'habitude. En France, les stades commencent seulement à se remplir mais ce ne sont pas des gros stades comme celui-là. Aujourd'hui, c'est magique.

                            Ça met aussi plus de pression ?
                            Non, ce qui met la pression, c'est la Coupe du monde. Pas les gens. Le public, c'est un encouragement.

                            T.S.

                            http://www.footofeminin.fr/Marie-Lau...que_a3323.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • Point important du reglement :

                              5. Le classement de chaque équipe dans chaque groupe sera déterminé selon
                              les critères suivants :
                              a) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches du
                              groupe ;
                              b) la différence de buts dans tous les matches de groupes ;
                              c) le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de
                              groupes.

                              Conclusion :

                              Il va falloir absolument battre le Canada, parce qu'en cas de match nul, il faudra soit battre ou faire nul contre l'Allemagne.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Milan07Baros Voir le message
                                Le dernier match de poule, France - Allemagne sera diffusé sur Direct 8. :fier:
















                                A 22h40. :((

                                Commentaire


                                • Envoyé par Milan07Baros Voir le message
                                  A 22h40. :((
                                  Impeccable puisque je rentrerai du boulot à 22H :fier:
                                  Vous êtes l’Évolution !

                                  Un message pour l'Humanité

                                  Commentaire


                                  • Jouer à 15h un match de haut niveau, c'est très dur pour les organismes, encore plus face à une equipe aussi physique que le Nigéria. Elles ont fait l'essentiel, et c'était mérité cette victoire.
                                    Maintenant, faut confirmer face au Canada, j'espère que les températures seront propices pour jouer un bon match de football, elles sont capables de les battre, il y a quand même une classe d'écart entre ces deux équipes.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Milan07Baros Voir le message
                                      A 22h40. :((

                                      je pourrait le voir en rentrant du boulot :fier: ce qui n'aurait pas été le cas, si c'était à 20h45.
                                      Eugénie Le Sommer, une formidable raison d'ètre fan

                                      Commentaire


                                      • Top joueuses, top modèles


                                        C’est avec une certaine nostalgie que chacun se souvient de ses albums de football panini. Certes, mais les temps changent et même si les photos-portraits font toujours fureur, rien n’empêche la créativité ! C’est en ce sens que FIFA.com vous offre quelques clichés mémorables et uniques des joueuses d’Allemagne 2011.

                                        Fini le temps de la photo passeport au grain douteux, place maintenant avec ces dames aux clichés de mode, aux noir et blanc, aux jeux de lumières, aux profils ombragés, aux gros plans serrés, aux sourires et fou-rires, à la photo professionnelle !

                                        Figures australiennes, fou-rire allemand
                                        Partez à la découverte des joueuses comme vous ne les avez jamais vues en consultant la galerie photo qui leur est consacrée (à droite), sans aucun doute vous en sortirez conquis. La pose façon Grace Jones de la Canadienne Karina Leblanc, le gros plan noir et blanc de l’Américaine Abby Wambach, le fou-rire communicatif de l’Allemande Celia Okoyino Da Mbabi sont autant d’exemples.

                                        Les ombres et lumières autour de la Suédoise Marie Hammarstrom, les figures libres des Australiennes, la bonne humeur des Colombiennes, les naturelles Guinéennes, les pas de danse des Françaises, la "Léopold Nord & Vous" de la sélectionneuse norvégienne, les blagues de Marta, chaque photo est différente et unique. Et toutes sont un véritable hommage au football féminin. Attention, soyez prêts, le petit oiseau va sortir…


                                        la photo de Lotta Schelin, elle est :lov:

                                        http://fr.fifa.com/womensworldcup/ph...6.html#1461443

                                        Commentaire


                                        • Déjà 1 partout entre le Japon et les néo-z, Hearn (12') a répondu à Nagasato (6')
                                          JAP 1-1 N-Z (18')

                                          Mi-temps.
                                          Dernière modification par Rem56, 27/06/2011, 14h55.
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                            Déjà 1 partout entre le Japon et les néo-z, Hearn (12') a répondu à Nagasato (6')
                                            JAP 1-1 N-Z (18')

                                            Mi-temps.
                                            Je vais alle regarder!
                                            FAN CLUB AXEL!

                                            Commentaire


                                            • Football - Au sein des Bleues

                                              Revivez de l'intérieur la victoire des Bleues face au Nigeria (1-0) en ouverture du mondial féminin 2011. Dans les tribunes, avec les parents des joueuses, puis dans le bus de l'équipe de France.

                                              http://video.eurosport.fr/football/c...55/video.shtml

                                              Commentaire


                                              • 2-1 pour le Japon!
                                                Le N° 20 japonais....très bon!
                                                FAN CLUB AXEL!

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par emiky Voir le message
                                                  2-1 pour le Japon!
                                                  Le N° 20 japonais....très bon!
                                                  Mince, j'ai raté le but... il ne reste plus grand chose à jouer dans ce match :oui:
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • victoire du Japon 2-1 face à la Nouvelle-Zélande.
                                                    Eugénie Le Sommer, une formidable raison d'ètre fan

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X