Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipes de France U16 / U17 / U19 / U20

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages


  • Selma Bacha, Melvine Malard, Lorena Azzaro, et Manon Revelli TeamOL remportent l'Euro U19 avec l'équipe de France


    Vidéo : https://twitter.com/Msila28_/status/...719150593?s=20


    vidéo : https://twitter.com/Msila28_/status/...974465024?s=20

    Commentaire


    • Comme la demi, match sympa.
      J’ai bien aimé le match de Revelli que j’avais pas trouvé top en demi.
      Baltimore a encore été importante.

      Coté Allemand j’ai bien aimé la 11.

      Sinon Malard fini meilleure buteuse de la compétition.

      Commentaire


      • U19 - La FRANCE bat les PAYS-BAS sur la fin

        Après sa victoire à l'arraché contre l'Écosse lors de la première journée, la France affrontait les Pays-Bas qui avaient de leur côté largement battu la Norvège. Après un match longtemps indécis, les Bleuettes ont réussi à faire la différence en fin de rencontre avec un doublé de Melvine Malard, entrée en jeu. Naomie Feller avait ouvert le score, Jonna van de Velde lui avait répondu en première période. Les Tricolore s'imposent donc 3-1 et la qualification pour les demi-finales leur tend les bras.

        Entrée décisive de Malard (photo UEFA.com)
        Entrée décisive de Malard (photo UEFA.com)



        Entre les deux équipes ayant remporté leur premier match du tournoi, pas de temps mort pour débuter la partie. Les Pays-Bas mettaient la pression sur la défense française, et les Tricolores ne parvenaient pas à sortir de leur moitié de terrain. Dès la deuxième minute de jeu, il fallait un bon retour de Lisa Martinez pour gêner Jonna van de Velde en position de tir dans la surface. Les Néerlandaises se procuraient deux corners rapidement, le premier demandant une intervention de Lerond au premier poteau.

        Van de Velde répond à Feller

        Puis, sur la première sortie française, Sandy Baltimore récupérait une mauvaise passe de Lieske Carleer et pénétrait dans la surface puis tirait, le ballon était bien repoussé par Daphne van Domselaar mais Naomie Feller était la première dessus et elle ouvrait le score, son deuxième but dans le tournoi (5'). Les Françaises se montraient efficaces, marquant sur leur première occasion de la partie.
        Mais à peine le temps de profiter de l'ouverture du score que les Pays-Bas profitaient de l'attentisme de la défense tricolore pour égaliser. Romée Leuchter, partie dans le dos de Martinez couloir droit, pouvait centrer, le ballon était dégagé dans l'axe par Manon Revelli, puis van de Velde prenait le dessus sur Oriane Jean-François de la tête avant de se retrouver seule avec le ballon face au but, la défense tricolore ne montant pas. Déjà buteuse lors de la première journée, van de Velde remettait les deux équipes à égalité (7').

        Les Françaises accusaient un peu le coup, puis le jeu s'équilibrait sur le reste de la première période. D'un côté, des Françaises dangereuses par l'intermédiaire de Baltimore (20', 24') ou Feller (17') de l'autre, des Néerlandaises toujours dangereuses dans la profondeur, ce qui manquait de profiter à Van de Velde à nouveau, sur un centre de Joëlle Smits qui avait déposé Emmeline Saint-Georges (20'), Smits encore, profitant de l'espace dans une défense mal alignée mais qui butait sur Justine Lerond (35'), la gardienne française se mettant également en évidence sur une bonne sortie aérienne sur coup franc (42') ou en anticipant bien le service en profondeur pour Smits (44'). Dans le jeu, les débats étaient plutôt équilibrés et disputés, mais les Néerlandaises se montraient plus tranchantes devant le but français alors que les Tricolores faisaient encore preuve de manque de justesse.

        Melvine Malard, rentrée gagnante

        La France revenait des vestiaires avec le bon état d'esprit, mais aucune équipe ne parvenait à créer le danger, jusqu'à une contre-attaque sans conséquence menée par Julie Dufour (52'), qui servait ensuite parfaitement Kessya Bussy dont la frappe ne trompait pas ven Domselaar (55'). Les Néerlandaises répliquaient avec Kirsten van der Westeringh, dont le centre ne trouvait personne (55'). Jean-François ne trouvait ensuite pas le cadre (62'), et les Pays-Bas manquaient une belle occasion de prendre l'avantage avec ses nouvelles entrantes. Le centre dangereux de Kerstin Casparij était effleuré (67'), puis la frappe de l'ailière gauche voyait Lerond bien plonger (67'). La France n'était pas en reste, et après une sortie manquée de van Domselaar, le ballon revenait sur Polito, qui arrivait lancée mais manquait le cadre (69'), tout comme Leuchter quelques minutes plus tard sur une action similaire (72').

        La gardienne française continuait à se montrer sous son meilleur jour, avec un beau plongeon sur une frappe puissante de Leuchter (75'), tandis que van Domselaar au contraire se faisait peur en relâchant une frappe de Dufour, avant de se rattraper et de dévier le ballon de justesse devant Melvine Malard entrée en jeu peu avant (79'). Finalement, l'attaquante tricolore entrée en jeu allait se montrer doublement décisive, une première fois sur un service de Vicki Becho, qui la voyait crocheter son adversaire dans la surface et du pied droit prendre van Domselaar à contre-pied au premier poteau (85'), puis une seconde fois dans les arrêts de jeu, une nouvelle fois lancée couloir gauche, elle faisait cette fois deux crochets pour marquer du pied gauche (90+3'). Encore une fois, la France s'impose en fin de rencontre. Une victoire précieuse pour les Bleuettes face à des Néerlandaises solides. Le coaching de Gilles Eyquem en seconde période a encore une fois été gagnant. Objectif désormais, la Norvège lundi et les demi-finales.


        La réaction de Gilles Eyquem

        Sur le match :
        je suis très heureux, parce que les Pays-Bas, c'est une belle équipe avec un gros potentiel offensif. On a su préparer le match et conditionner les filles pour faire ce beau résultat parce que ce n'était pas gagné au départ. On l'a vu, on était en difficulté avec leur puissance, leur vitesse, elles nous ont embêté. Mais on a su faire le dos rond et quand on a commencé à prendre le dessus physiquement, c'était bien mieux.

        Victoires en fin de match : c'est un signe de pugnacité du groupe capable de se bagarrer ensemble, avec le banc. Il est présent et nous permet de faire des différences. C'est ce que j'ai dit aux filles, on a un atout, j'ai vingt joueuses susceptibles à un moment de faire basculer le match, et c'est là qu'on fait la différence. La règle des cinq remplacements : c'est très important à gérer, ça nous aide bien, et surtout à préserver les filles.

        Match face à la Norvège : il va falloir se préparer de la même façon, un troisième match déterminant, il faudra aller chercher un point au minimum pour se qualifier.


        Championnat d'Europe U19 de l'UEFA - Groupe A - Deuxième journée
        Vendredi 19 juillet 2019
        - 16h00 locales (17h00 françaises)
        PAYS-BAS - FRANCE : 1-3 (1-1)
        Paisley (Saint-Mirren Park "Simple Digital Arena")
        Temps couvert (20°C) - Terrain excellent
        Spectateurs : 152
        Arbitres : Silvia Domingos (Portugal) assistée de Betül Nur Yilmaz (Turquie) et Karolin Kaivoja (Estonie). 4e arbitre : Ewa Augustyn (Pologne)

        Buts :
        0-1 Naomie FELLER 5'
        (Baltimore remonte le ballon côté gauche, le perd, mais suit l'action et le récupère et vient frapper à 13 m du gauche, la gardienne renvoie dans l'axe sur Feller plein axe qui reprend du droit à 10 m)
        1-1 Jonna VAN DE VELE 7' (Ouverture de Carleer pour Smits sur la droite qui centre au cordeau au second poteau. Revelli renvoie dans l'axe. Van de Velde prend le dessus sur Jean-François et place une demi-volée du droit en force de 13 m au ras du poteau gauche)
        1-2 Melvine MALARD 85' (Récupération au milieu de Jean-François qui sert Malard côté gauche qui entre dans la surface, crochète devant Wilms et arme une frappe tendue du droit à 13 m qui terme au ras du poteau droit)
        1-3 Melvine MALARD 90+3' (Talonnade astucieuse de Feller dans l'axe à 35 m qui lance Malard sur la gauche qui crochète deux fois devant Wilms et conclu par une frappe croisée du gauche à ras de terre de l'angle des 5,5 m)

        Aucun avertissement

        Pays-Bas : 1-Daphne van Domselaar ; 2-Lynn Wilms, 3-Lieske Carleer, 4-Lisa Doorn, 5-Janou Levels (17-Naomi Hilhorst 90+2'), 6-Jonna van de Velde (18-Romy Spelman 76'), 8-Marisa Olislagers, 10-Jill Baijings (20-Kerstin Casparij 66'), 7-Romée Leuchter, 9-Joelle Smits, 11-Kirsten van de Westeringh (19-Chasity Grant 66'). Entr.: Jessica Torny
        Non utilisées : 16-Nicole Panis, 12-Moisa van Koot, 13-Gwyneth Hendriks, 14-Roos van der Veen, 15-Dana Philippo
        France : 1-Justine Lerond ; 2-Lisa Martinez, 5-Maëlle Lakrar, 4-Emeline Saint-Georges, 13-Manon Revelli, 8-Oriane Jean-François (10-Margaux Le Mouël 75'), 17-Julie Dufour, 6-Carla Polito, 7-Kessya Bussy (20-Vicki Becho 61'), 18-Naomie Feller (19-Lorena Azzaro 90+3'), 11-Sandy Baltimore (9- Melvine Malard 74'). Entr.: Gilles Eyquem
        Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 12-Assimina Maoulida, 14-Chloé Philippe, 15-Thelma Eninger

        Samedi 20 Juillet 2019
        Charlotte Vincelot

        https://www.footofeminin.fr/U19-La-F...in_a16080.html
        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • Euro U19 - La FRANCE concède le nul, mais se qualifie pour les demies et la Coupe du Monde U20

          Après avoir battu l'Écosse et les Pays-Bas, la France avait les clés en mains face à la Norvège, qui devait la battre par quatre buts d'écart pour se qualifier. Les Tricolores, après avoir mené trois fois au score grâce à Lorena Azzaro, Vicki Becho et Melvine Malard, a finalement concédé le nul, Emilie Bragstad et Sara Horte répondant à chaque but français (3-3).

          Les Bleuettes seront Ã* la Coupe du Monde et peuvent voir plus loin (photo Sandrine Ringler)
          Les Bleuettes seront à la Coupe du Monde et peuvent voir plus loin (photo Sandrine Ringler)



          Pour ce dernier match de poule, Gilles Eyquem continuait son turnover, titularisant entre autres Assimina Maoulida et Vicki Becho, les deux plus jeunes du groupe, mais conservait trois titulaires en défense dont Lisa Martinez sur le côté gauche pour suppléer Selma Bacha, toujours blessée. Comme contre les Pays-Bas, la France ouvrait le score rapidement, sur un débordement de Martinez qui slalomait dans la défense norvégienne avant de décaler Melvine Malard sur sa gauche. La double buteuse lors du match précédent remettait ensuite devant le but pour Lorena Azzaro qui inscrivait son premier but dans la compétition et permettait à la France de mener (9'). Mais comme contre les Pays-Bas, elle concédait une égalisation rapide avec une défense encore naïve qui permettait à Celin Ildhusoy et Jenny Olsen de jouer dans la surface tricolore, et cette dernière pouvait servir Emilie Bragstad dont la frappe, déviée par Maoulida, ne laissait aucune chance à Justine Lerond (12'). Au quart d'heure de jeu, l'attaque norvégienne pouvait encore faire le jeu dans la surface des Bleuettes, mais les efforts conjugués de Martinez et Maoulida permettaient à la France de se dégager difficilement (15').

          Une première période riche en buts

          La Norvège, plus agressive dans les duels et plutôt bien en place, continuait à se montrer dangereuse, et il fallait une bonne intervention de Lerond dans les airs (23'), ou une frappe trop croisée d'Anna Josendal (27') pour que le score en reste à 1-1 avant que la France ne reprenne le dessus, avec un centre de Manon Revelli au deuxième poteau pour Malard, privée du ballon par la déviation du bout des gants de Hanne Larsen (29'), puis un deuxième but inscrit en contre-attaque. Celle-ci était menée par Malard, qui trouvait Lorena Azzaro sur sa gauche près de la surface. Elle tirait et voyait sa frappe déviée sur sa barre par Larsen, mais Becho avait bien suivi et glissait le ballon au fond des filets malgré la gardienne norvégienne (34'). Le premier but dans la compétition pour la jeune Parisienne. Cependant, pour la deuxième fois de la rencontre, la France concédait une égalisation, sur un coup franc de Josendal excentré côté droit effleuré par Bragstad, auteure d'un doublé (39'). La première période se prenait fin avec une belle intervention de Maëlle Lakrar dans les pieds de Bragstad alors que le chemin du but était ouvert pour la grande attaquante qui avait en plus du soutien (45'). A la pause, la France était en tête du groupe après un premier acte prolifique qui aura cependant montré encore de la fébrilité dans la défense française

          La France termine en tête

          Déjà fébrile en première période, la défense française était souvent prise à défaut au cours de la seconde période, et il fallait notamment des interventions décisives de Lakrar, en patronne, dans le premier quart d'heure pour conserver le score (48', 52', 53', 54', 58'), alors qu'une mauvaise communication entre Lerond et Revelli permettait à Joanna Baekkelund de tenter sa chance d'une tête lobée qui ne trompait pas la gardienne française (47'), que Maoulida réussissait un tacle décisif dans la surface sur Olsen (64'), et Nygard était gênée par le retour de la défense (69'), avant que Lillegard ne trouve que les bras de Lerond (75'). Les Tricolores de leur côté se montraient dangereuses dès la reprise, avec un centre de Becho pour Malard que l'attaquante ne pouvait bien reprendre (48'). La jeune Parisienne manquait elle le cadre à deux reprises (50', 56'), tout comme Revelli (60'), et aurait peut-être pu obtenir un penalty (69', 82'). Elle se montrait toutefois décisive encore une fois et, au deuxième poteau, manquait son tir et remisait finalement pour Malard qui trouvait le fond des filets pour la troisième fois du tournoi (76').

          La France tient bon avec Lerond

          Malheureusement, pour la cinquième fois depuis le début du tournoi, la France concédait l'égalisation. Chloé Philippe, peu à l'aise depuis son entrée en jeu, permettait à Nygard de tenter un lob qui manquait de peu le cadre (86'), et finalement, sur un coup franc concédé sur le côté droit de la surface française, Sara Horte s'élevait plus haut que tout le monde pour inscrire le troisième but norvégien de la partie (89'), qui prenait fin après une dernière intervention de Lakrar d'une talonnade suite à un débordement de Lillegard (90+1'). La France, qui avait de très grandes chances de qualification, n'a pas laissé passer sa chance et termine en tête de son groupe. Elle obtient ainsi sa qualification pour la prochaine Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroulera finalement probablement au Nigeria, et affrontera jeudi l'Espagne en demi-finale, après le match nul et vierge entre les tenantes du titres et l'Allemagne dans l'autre groupe. La performance de la défense française sera particulièrement intéressante face à une équipe aussi rôdée et dangereuse que l'Espagne.


          Championnat d'Europe U19 de l'UEFA - Groupe A - Troisième journée
          Lundi 22 juillet 2019
          - 18h15 locales (19h15 françaises)
          FRANCE - NORVÈGE : 3-3 (2-2)
          Glasgow (Firhill Park "The Energy Check Stadium")
          Temps légèrement couvert (22°C) - Terrain excellent
          Spectateurs : 231
          Arbitres : Ivana Projkovska (Macédoine du Nord) assistée de Karolin Kaivoja (Estonie) et Sabrina Keinersdorfer (Suisse). 4e arbitre : Zuzana Valentová (Slovaquie)

          Buts :
          1-0 Lorena AZZARO 9'
          (Martinez dans l'axe remonte le ballon décale pour Malard à gauche qui délivre un centre pour Azzaro qui ouvre son pied droit et dévie au premier poteau à l'angle des 5,5m)
          1-1 Emilie BRAGSTAD 12' (Nygård trouve Røsholm Olsen qui résiste à sa défenseure dos au but, elle remet sur Bragstad qui place une frappe du droit de 13 m déviée par Maoulida, le ballon retombant dans le petit filet opposé sur la droite de Lerond)
          2-1 Vicki BECHO 34' (Malard sur la gauche contrôle et accélère pour servir dans la course d'Azzaro qui arrive excentrée et place une frappe du gauche sur laquelle la gardienne commet une faute de main, le ballon rebondit sur la barre et revient à 3 m du but où Becho seule pousse du droit)
          2-2 Emilie BRAGSTAD 39' (Coup franc côté droit à 40 m tiré par Jøsendal qui retombe sur Bragstad à 6 m qui dévie de la poitrine et trouve Lerond sur sa droite qui a hésité à sortir)
          3-2 Melvine MALARD 76' (Centre de Baltimore depuis la gauche pour Becho au duel avec Jøsendal au second poteau qui remet de la tête sur Malard plein axe qui place une reprise du droit à 6 m du but)
          3-3 Sara Iren Lindbak HØRTE 89' (Coup franc côté droit tiré par Sørum qui dépose le ballon sur la tête de Hørte plein axe qui saute plus haut que tout le monde à 5,5m et catapulte le ballon hors de portée)

          Avertissement : Rikke Bogetveit Nygård 90+1' pour la Norvège

          France : 1-Justine Lerond ; 13-Manon Revelli, 12-Assimina Maoulida (4-Emeline Saint-Georges 79'), 5-Maëlle Lakrar, 2-Lisa Martinez (14-Chloé Philippe 46') ; 6-Carla Polito (cap.), 10-Margaux Le Mouël, 15-Thelma Eninger (17-Justine Dufour 66') ; 20-Vicki Becho (7- Kessya Bussy 86'), 19-Lorena Azzaro (11-Sandy Baltimore 66'), 9-Melvine Malard. Entr.: Gilles Eyquem
          Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 3-Selma Bacha, 8-Oriane Jean-François, 18-Naomie Feller
          Norvège : 12-Hanne Larsen ; 13-Marthine Østenstad (14-Sara Hørte 80'), 2-Malin Skulstad Sunde (cap.), 3-Joanna Aalstad Baekkelund ; 18-Celin Bizet Ildhusøy (17-Runa Lillegård 74'), 8-Rikke Bogetvet Nygård, 10-Olaug Tvedten (9-Elin Ahgren Sørum 80'), 7-Julie Blakstad, 5-Anna Langås Jøsendal ; 15-Emilie Bragstad, 11-Jenny Kristine Røsholm Olsen (16-Elisabeth Terland 68'). Entr.: Nils Lexerød
          Non utilisées : 1-Karen Olive Sneve, 4-My Sørsdahl Haugland, 6-Mathilde Hauge Harviken, 19-Ragne Hagen Svastuen, 20-Silje Bjørneboe



          Mardi 23 Juillet 2019
          Charlotte Vincelot

          https://www.footofeminin.fr/Euro-U19...20_a16086.html
          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • U19 - La FRANCE trop forte pour l'ESPAGNE en prolongation jouera le titre

            La France s'est qualifiée pour la finale de l'Euro après sa victoire 3-1 grâce aux buts des remplaçantes Melvine Malard et Vicki Becho (doublé), sa troisième finale en quatre ans (une victoire, une défaite). Elle fera face à l'Allemagne, vainqueur des Pays-Bas plus tôt dans la journée sur le même score.


            Malard au centre a débloqué la situation en marquant avant d'être passeuse décisive (photo UEFA.com)



            Avec le retour dans l'équipe de Selma Bacha et une Marseillaise entonnée a cappella après un couac musical, la rencontre pouvait débuter entre deux équipes qui se rencontraient pour la cinquième année consécutive dans cette catégorie d'âge.
            Malgré une pression française en début de partie avec trois corners consécutifs obtenus dès la deuxième minute de la partie, il fallait attendre la neuvième minute de jeu pour voir la première attaque de la rencontre avec une belle passe d'Oriane Jean-François dans le dos de la défense espagnole pour Julie Dufour -toujours au four et au moulin- dont le tir en angle fermé dans la surface n'inquiétait pas Catalina Coll. La défense française, qui n'avait pas donné toutes les garanties de sécurité depuis de le début de la compétition et encore contre la Norvège, était mise à contribution à plusieurs reprises au cours de la première période. Maëlle Lakrar, auteure d'une très bonne deuxième période lors du match précédent, continuait sur sa lancée avec des interventions décisives devant Olga Carmona (11', 15'). La France de son côté faisait planer le danger sur des centres au deuxième poteau (12', 13'), un tir sans danger de Dufour dans la surface (25') à un moment où l'Espagne se montrait plus présente et commençait à réussir à jouer entre les lignes (19', 27').

            Un match fermé

            Selma Bacha a fait son retour
            Selma Bacha a fait son retour


            Logiquement, Eva Maria Navarro, plutôt discrète en début de rencontre alors que l'Espagne attaquait plutôt côté gauche, se montrait plus face à Selma Bacha, qui tenait plutôt bien son couloir avant de se faire prendre et de permettre une belle frappe de l'ailière vice-championne du monde U20 qui obligeait Justine Lerond à se coucher au premier poteau (33'). La fin de première période était encore plus fermée avec une équipe de France qui rééquilibrait le jeu, et les situations potentiellement intéressantes encore moins nombreuses. Une bonne action de Dufour et Sandy Baltimore, très présente en première période, aboutissait à une frappe puissante mais non cadrée de Jean-François (34'), et Laia Codina devait dégager sur un centre de Kessya Bussy dans la surface (40'). A la pause, les deux équipes étaient dos à dos après un premier acte disputé et équilibré dans l'ensemble même si l'Espagne aura réussi de plus en plus à se trouver entre les lignes françaises.

            Toujours pas de but

            Sandy Baltimore
            Sandy Baltimore


            Sans changement à la pause de part et d'autre, le match repartait sur les mêmes bases avec quelques timides tentatives espagnoles notamment qui ne trouvaient pas le cadre (47', 48') alors que Coll se montrait solide dans les airs (53', 56'). La défense française était mise à contribution, mais ne se laissait pas avoir, et c'est sur un duel entre Bacha et Navarro que la France allait se procurer ce qui était à ce moment-là de la rencontre probablement la plus belle occasion de la partie, avec une course et une frappe de Jean-François qui ne passait pas loin de la lucarne (57'). L'Espagne répondait en interceptant une mauvaise passe de Emmeline Saint-Georges, qui se rachetait immédiatement en contrant le centre de Navarro du talon, le ballon pouvant être récupérée par Lerond, attentive (60'). Quelques minutes plus tard, Bacha, de nouveau blessée, devait laisser sa place sur le terrain, remplacée par Lorena Azzaro, Baltimore descendant d'un cran (68').

            La tension allait ensuite grandir à l'approche de la fin de la rencontre, avec tout d'abord une belle situation espagnole avec Silvia Rubio et Claudia Pina, mais la France pouvait se dégager difficilement (77'). La France lui répondait avec un lancement de Melvine Malard pour Dufour, séchée à l'entrée de la surface et qui tirait elle-même le coup franc, qui obligeait Coll à une belle parade au premier poteau (81'). Les deux équipes avaient l'occasion de faire la différence dans les dernières minutes de la partie mais manquaient leur chance. Les Espagnoles et Navarro, suite à une sortie manquée de Lerond sur coup franc et un dégagement qui n'éloignait pas assez le danger de Lakrar (83'), puis avec une frappe trop croisée de Rosa Marquez dans la surface (90+1'). La France avec deux gros loupés au deuxième poteau pour Dufour sur un service de Vicki Becho (88'), et Becho, sur un centre de Malard depuis la gauche (89'). Un tir contré de Malard, qui avait hésité dans la surface, mettait fin au temps réglementaire dans ce match à l'issue plus qu'indécise, où la France comme l'Espagne auront eu l'occasion de faire la différence.

            Malard et Becho, duo gagnant

            (photo UEFA.com)
            (photo UEFA.com)


            Dans la première période de la prolongation, c'est l'Espagne qui se montrait la plus dangereuse, avec un tir de Nerea Eizaguirre qui frôlait la barre transversale (mais Lerond était dessus) (99') ou encore une action qui obligeait Lakrar à un excellent retour dans les pieds de Navarro qui allait au but (100'). Mais c'est la France qui ouvrait le score, sur une action construite dans le couloir droit, qui aboutissait à un centre de Dufour pour Malard, dont la tête décroisée trompait Coll pour la première fois du tournoi. A la mi-temps de la prolongation, la France était devant au tableau d'affichage.

            Fins de séries espagnoles

            Julie Dufour Ã* gauche
            Julie Dufour à gauche


            Lors de la seconde période de la prolongation, la France enfonçait rapidement le clou en contre-attaque. Dufour, côté gauche, trouvait Azzaro qui s'arrachait pour glisser le ballon à Becho, qui éliminait son adversaire et trompait Coll une seconde fois (110'). A peine le temps pour Lakrar de dégager de la tête un tir dangereux de Teresa Abelleira (112') et à Justine Lerond de se montrer décisive avec un arrêt réflexe sur une reprise de Carla Bautista sur corner (113') que la France inscrivait un troisième but -ce n'était pas arrivé à l'Espagne depuis la finale de l'Euro 2015 contre la Suède de Stina Blackstenius- par l'intermédiaire de Becho, encore une fois. Dufour lançait Malard couloir gauche, l'attaquante lyonnaise faisait la différence et centrait au deuxième poteau pour la jeune Parisienne qui ne laissait pas passer l'occasion cette fois-ci (114'). L'Espagne réduisait le score par l'intermédiaire de Athenea del Castillo à la 120e minute, trop tard pour revenir dans la partie.

            Grosse performance de l'équipe de France qui met fin à deux séries de l'équipe d'Espagne ; les joueuses du toujours très vocal Pedro Lopez ne disputeront pas de sixième finale consécutive et ne fêteront pas de troisième titre en trois ans. La France a encore une fois fait apprécier sa profondeur de banc pour faire la différence notamment avec le duo Malard (meilleure buteuse de la compétition) et Becho (trois buts à 15 ans), mais c'est avant tout un succès collectif pour les Tricolores.

            La joie tricolore (photo UEFA.com)
            La joie tricolore (photo UEFA.com)


            GILLES EYQUEM

            Sur le match gagné contre l'Espagne :
            Comme on s’y attendait c’était un très gros match avec une très belle équipe d’Espagne. On avait bien étudié leur jeu. On savait quoi mettre en place, et on savait qu’on pouvait leur faire très très mal avec un potentiel offensif que très peu d’équipes ont.

            Sur le fait de faire tourner et tirer les bénéfices en prolongation : On avait encore change le onze de départ, comme je le dis depuis le début, on a différents profils que l’on peut faire soit parce qu’en face c’est beaucoup plus athlétique ou comme l’Espagne ce sont des joueuses un peu plus techniques. On a quand même 20 joueuses qui sont interchangeables sans que cela mette en péril le jeu de l’équipe.

            Son avis sur Vicki Becho : Je l’ai sélectionnée parce que c’est une très bonne joueuse et qu’elle pouvait apporter quelque chose qu’on n’avait pas dans l’équipe : cette fraicheur, sa jeunesse, sa capacité à percuter et à marquer.

            Sur la blessure de Selma Bacha : Ça s’est réveillé un petit-peu pendant le match, on n’a pas voulu prendre de risque et on a préféré la faire sortir. Elle a ressenti de nouveau une petite gêne à sa cuisse.

            Le système de jet et le positionnement de Julie Dufour : On avait étudié les sorties de balle de l’Espagne, et défensivement on voulait bloquer avec Julie et Naomie au début et surtout empêcher leurs latérales de monter et c’était nos excentrées qui les ont prises.

            Les entrées gagnantes de Becho et de Malard : On avait privilégié au départ la fraicheur avec Kessya et Naomie, afin de peut-être user cette équipe espagnole, et puis derrière on savait qu’en remettant Vicki et Melvine on allait leur faire très mal et ça a payé.


            Championnat d'Europe U19 de l'UEFA - Demi-finale
            Jeudi 25 juillet 2019
            - 19h30 locales (20h30 françaises)
            FRANCE - ESPAGNE : 3-1 a.p. (0-0, 0-0)
            Paisley (Saint-Mirren Park "Simple Digital Arena")
            Temps chaud (28°C) - Terrain excellent
            Spectateurs : 362
            Arbitres : Ewa Augustyn (Pologne) assistée de Line-Maria Rasmussen (Danemark) et Karolin Kaivoja (Estonie). 4e arbitre : Zuzana Valentová (Slovaquie)

            Buts :
            1-0 Melvine MALARD 104'
            (Côté droit, Azzaro délivre un centre pour la reprise décroisée de Malard qui smasge le ballon sur la droite de la gardienne)
            2-0 Vicki BECHO 110' (Becho récupère un ballon à l'extérieur de la surface en duel avec Itziar Pinillos et Abelleira, puis sert dans l'axe Becho qui se retrouve plein axe, feinte avant de placer du point de penalty une frappe du droit à ras de terre)
            3-0 Vicki BECHO 114' (Servie par Dufour, Malard sur le côté gauche déborde et place un centre tendu à ras de terre qui est repris par Becho seule dans l'axe à 3 m qui n'a plus qu'à conclure en ouvrant son pied droit)
            3-1 Athenea DEL CASTILLO 120' (Servie par Bautista sur la gauche, Del Castillo essaye un centre à ras de terre contrée par Revelli mais le ballon lui revient, elle s'avance à 6 m excentrée et place une frappe puissante du gauche qui va se loger dans la lucarne opposée)

            Avertissements : Emeline Saint-Georges 50', Maëlle Lakrar 106' pour la France ; Oihane Hernández 80', Eva Navarro 90' pour l'Espagne

            France : 1-Justine Lerond ; 13-Manon Revelli, 4-Emeline Saint-Georges, 5-Maëlle Lakrar (cap.), 3-Selma Bacha (19-Lorena Azzaro 68') ; 8-Oriane Jean-François (10-Margaux Le Mouël 101'), 14- Chloé Philippe, 17-Julie Dufour ; 7-Kessya Bussy (20-Vicki Becho 62'), 18-Naomie Feller (9-Melvine Malard 62'), 11-Sandy Baltimore (2-Lisa Martinez 119'). Entr.: Gilles Eyquem
            Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 6-Carla Polito, 12-Assimina Maoulida, 15-Thelma Eninger
            Espagne : 13-Catalina Coll ; 2-Oihane Hernández (19-Carla Bautista 109'), 3 Berta Pujadas, 4-Laia Aleixandri, 5-Laia Codina ; 17-Rosa Márquez (cap.) (12-Itziar Pinillos 109'), 6-Ana Torrodá (20-Athenea del Castillo 98'), 14-Silvia Rubio (16-Teresa Abelleira 90') ; 18-Eva Maria Navarro, 9-Claudia Pina, 8-Olga Carmona (10-Nerea Eizaguirre 86'). Entr.: Pedro Lopez
            Non utilisées : 1-Enith Salon, 7-Rosa Otermin, 15-Maria Méndez




            U19 - La FRANCE trop forte pour l'ESPAGNE en prolongation jouera le titre

            Vendredi 26 Juillet 2019
            Charlotte Vincelot

            https://www.footofeminin.fr/U19-La-F...re_a16091.html
            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • Euro U19 - Les Bleuettes perpétuent la règle de trois !

              La France a de nouveau inscrit son nom au palmarès de l'Euro des moins de 19 ans, un sacre obtenu face à l'Allemagne 2-1 grâce à des buts de Sandy Baltimore et Maëlle Lakrar après l'ouverture du score de Nicole Anyomi pour l'Allemagne. La Mannschaft avait remporté les deux précédentes finales entre les deux équipes, mais la France a su faire le dos rond pour remporter un quatrième titre en 10 ans, complétant une série de quatre titres espacés de trois ans.





              Dans cette troisième finale dans la compétition entre les deux équipes, pas de round d'observation. C'est la France qui lançait les hostilités dès la deuxième minute de jeu avec un ballon en profondeur dévié par Lisann Kaut en arrière, qui était mal défendu par Lisa Ebert, qui permettait à Naomie Feller de récupérer le ballon et servir Melvine Malard en retrait dans la surface. L'attaquante lyonnaise servait sur sa gauche Sandy Baltimore, dont la frappe manquait largement le cadre sous la pression de Laura Donhauser (2'). Alors que l'Allemagne se montrait dangereuse sur coup franc déjà deux minutes plus tard, elle concrétisait rapidement, sur sa première réelle occasion, avec une première frappe puissante de Melissa Kössler des 16 mètres qui rebondissait sur la barre transversale de Justine Lerond, et le ballon était repris dans un deuxième temps par Nicole Anyomi, ne laissant aucune chance à la gardienne française pour l'ouverture du score (6'). Encore jamais menée dans la compétition, la France se retrouvait dans une situation inédite, mais se reprenait rapidement, et obtenait l'égalisation du score quelques minutes plus tard, Carla Polito depuis l'aile droite adressant une transversale pour Baltimore au second poteau. L'attaquante parisienne, en angle fermé, trompé Wiebke Willebrand au premier poteau et remettait les deux équipes à égalité, son deuxième but dans la compétition (12').

              France et Allemagne dos à dos

              Malard n'a pas marqué cette fois-ci (photo UEFA.com)
              Malard n'a pas marqué cette fois-ci (photo UEFA.com)


              Mais cette égalisation ne permettait pas aux Bleuettes de s'installer dans la rencontre, l'Allemagne prenant les opérations en mains face à une équipe de France maladroite et qui perdait beaucoup de ballons, ne se montrant dangereuse qu'à deux reprises à la 19e minute avec deux frappes non cadrées de Feller. Justine Lerond avait l'occasion de se mettre en évidence avec une belle évidence sur une frappe de Gina-Maria Chmielinski qu'elle détournait en corner (18'), avant de réaliser une double parade sur un coup franc allemand (27'). Anyomi, la première buteuse du match, posait de gros problèmes à une défense française en difficulté, mais qui tenait bon. Elle se montrait dangereuse en profondeur notamment, obligeant Manon Revelli à un retour décisif (28'), elle marquait, mais en position de hors-jeu (36'), ou manquait le but du 2-1 et trouvait le poteau de Lerond suite à une mésentente entre Maëlle Lakrar et Lisa Martinez, celle-ci stoppant sa course avant de reprendre (40'). Quand ce n'était pas en profondeur, Anyomi parvenait à se mettre en position de centre (23'), ou décalait une partenaire (Chmielinski pour Meyer, devancée par Revelli 38'). La France, à l'exception d'un ballon dans la surface qui voyait Ebert réaliser un bon tacle dans les pieds de Julie Dufour (38'). Les deux équipes étaient à égalité à la pause, mais l'avantage était à l'Allemagne, nettement plus dangereuse.

              Le but de la victoire à Lakrar

              Lakrar a inscrit le but de la victoire sur corner (photo UEFA.com)
              Lakrar a inscrit le but de la victoire sur corner (photo UEFA.com)


              L'Allemagne, qui avait assez nettement dominé la première période, était la première équipe à se montrer dangereuse, avec des frappes de Anyomi et Meyer dans la surface contrées respectivement par Revelli puis Polito (52'), puis Lerond déviait en corner sur un long coup franc direct de Marie Müller (66'). La France ne parvenait pas à se montrer dangereuse, mais le jeu était dans l'ensemble équilibré, et la défense tricolore, bien que parfois difficilement, tenait bon. Et à l'entrée du dernier quart d'heure de jeu, c'est un coup de pied arrêté qui faisait la différence dans la rencontre, avec un corner de Julie Dufour repris du talon par Lakrar, capitaine depuis la sortie de Polito, et la France prenait les devants dans cette finale (2-1, 73'). Il s'en fallait de peu pour qu'elle ne parvienne à faire le break dans la foulée, avec une transversale de Dufour qui trouvait Becho sur la droite de la surface, la jeune Parisienne centrant instantanément pour Malard, dont la tête manquait le cadre de peu (75').

              Alors que la tension montait sur le terrain et dans les gradins, avec un jeu brouillon des deux côtés, l'Allemagne poussait pour revenir au score, et la France s'arrachait en défense. Lerond devait réaliser quelques sorties bien senties devant Shekiera Martinez (77'), Melissa Kössler, ou encore Chmielinski (90+2'), tout en se montrant présente dans les airs avec un dégagement des deux poings au second poteau sur un centre-tire de Anna Aehling (90+2'). Du côté tricolore, alors que Becho avait vu sa remise pour Dufour contrée dans la surface (84'), Baltimore, au bout du temps additionnel, s'offrait une longue course en solitaire, mais ne parvenait pas à concrétiser, tirant directement sur Willebrandt (90+5') pour ce qui était la dernière action du match, synonyme de victoire et titre pour les Bleuettes. Un titre qui récompense une belle équipe de France, parfois en difficulté, mais qui a su faire le dos rond pour faire parler sa profondeur de banc et le talent de ses joueuses.

              Après les titres décrochés par série de trois ans en 2010, 2013 et 2016, la France a inscrit une cinquième fois son nom au palmarès de l'Euro U19 sir dix finales disputées, seize ans après le premier trophée en 2003.


              Championnat d'Europe U19 de l'UEFA - Finale
              Dimanche 28 juillet 2019
              - 16h00 locales (17h00 françaises)
              FRANCE - ALLEMAGNE : 2-1 (1-1)
              Paisley (Saint-Mirren Park "Simple Digital Arena")
              Temps nuageux (15°C) - Terrain excellent
              Spectateurs : 1 135
              Arbitres : Ivana Projkovska (Macédoine du Nord) assistée de Karolin Kaivoja (Estonie) et Alexandra Theodora Petrea (Roumanie). 4e arbitre : Zuzana Valentová (Slovaquie)

              Buts :
              1-0 Nicole ANYOMI 6'
              (Meyer côté gauche sert Kössler à l'entrée de la surface qui arme une frappe du droit qui va percuter la barre et rebondir devant le but, Anyomi plus prompte que Martinez a suivi et place une reprise croisée du droit de 8 m qui va se loger sur la droite de Lerond)
              1-1 Sandy BALTIMORE 13' (Suite à une remise en touche côté droit, Polito renverse le jeu pour Baltimore esseulée à gauche qui rentre dans la surface et place une frappe puissante du gauche à ras de terre de 10 m qui termine entre la gardienne et son montant droit)
              2-1 Maëlle LAKRAR 73' (Corner de Dufour depuis le côté gauche repris par Lakrar qui arrive élancée et dévie du talon droit à 5 m au milieu des défenseures adverses)

              Avertissement : Chloé Philippe 90+3' pour la France

              France : 1-Justine Lerond ; 13-Manon Revelli, 5-Maëlle Lakrar, 4-Emeline Saint-Georges, 2-Lisa Martinez ; 6-Carla Polito (cap.) (10-Margaux Le Mouël 63'), 14-Chloé Philippe, 17-Julie Dufour ; 11-Sandy Baltimore, 18-Naomie Feller (20-Vicki Becho 63'), 9-Melvine Malard. Entr.: Gilles Eyquem
              Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 3-Selma Bacha, 7-Kessya Bussy, 8-Oriane Jean-François, 12-Assimina Maoulida, 15-Thelma Eninger, 19-Lorena Azzaro
              Allemagne : 1-Wiebke Willebrandt ; 13-Laura Donhauser, 4-Sophia Kleinherne (cap.), 15-Lisa Ebert, 3-Lisann Kaut (16-Anna Aehling 78') ; 8-Leonie Köster, 10-Marie Müller ; 11-Gina-Maria Chmielinski, 7-Melissa Kössler, 19-Christin Meyer (18-Shekiera Martinez 75') ; 9-Nicole Anyomi. Entr.: Maren Meinert
              Non utilisées : 12-Rafaela Borggräfe, 2-Alicia-Sophie Gudorf, 5-Lara Schmidt, 6-Greta Stegemann, 14-Paulina Käte Krumbiegel, 17-Lena Uebach, 20-Juliane Wirtz

              Mardi 30 Juillet 2019
              Charlotte Vincelot

              https://www.footofeminin.fr/Euro-U19...s-_a16096.html
              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • Euro U19 - Réactions : Justine LEROND : "Cela voulait nous sourire"

                Retrouvez les réactions d'après-match de trois actrices majeures du succès tricolore, la gardienne Justine Lerond et les deux buteuses Sandy Baltimore et Maëlle Lakrar.


                Justine LEROND

                "Je me sens soulagée parce que c'est l'aboutissement de semaines et semaines de travail. Cela fait maintenant trois ans que l'on ne sortait pas des poules. Cette fois, c'était la bonne. C'était un match serré, il y a eu le soutien de toute l'équipe qui s'est bien entendue.
                Le but (allemand) arrive vite, cela n'a pas vraiment mis un doute mais il y avait un moins bien dans l'équipe et on sentait qu'au fur et à mesure du match que l'on avait de la chance. Elles tapent le poteau. Cela voulait nous sourire aujourd'hui et dans la tête, cela fait du bien. Et après la mi-temps, j'avais la rage de vaincre et plus le match avançait, plus il y a de le confiance"

                Sandy BALTIMORE
                "On ne réalise pas d'être championnes d'Europe. C'était notre objectif depuis le début, on a travaillé beaucoup et maintenant on y est. C'était important d'égaliser rapidement pour se mettre en confiance et gagner le match."

                Maëlle LAKRAR
                "Délivrer l'équipe, cela me fait du bien avec la victoire au bout. L'Allemagne était une très bonne équipe mais on a su faire ce qu'il fallait pour être championnes. C'est un plaisir de représenter notre pays et je suis fière."

                photo UEFA
                photo UEFA

                Mardi 30 Juillet 2019
                Sylvain Jamet

                https://www.footofeminin.fr/Euro-U19...re_a16100.html
                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • Euro U19 - Une dernière victoire à l'Euro pour Gilles EYQUEM ?

                  A l'issue de la finale, le sélectionneur Gilles Eyquem (60 ans) est revenu sur la victoire tricolore et a annoncé son probable arrêt.


                  Troisième titre européen pour Gilles Eyquem


                  Quelle est votre analyse de cette finale ?

                  Ce fut un match très disputé, très difficile pour nous face à une très bonne équipe d'Allemagne, avec beaucoup de puissance. On savait qu'on allait subir. Ce qui est bien est que les joueuses ont été généreuses, elles n'ont jamais lâché et y ont cru jusqu'au bout.

                  La détermination de l'équipe a-t-elle fait la différence ?
                  Oui. Elles l'ont prouvé sur les matches précédents, elles n'ont jamais lâché.

                  On a beaucoup parlé de vos attaquantes, mais aujourd'hui, c'était votre gardienne la vraie star ?
                  C'est vrai que Justine Lerond a fait un très bon tournoi. On savait qu'elle était très bonne, mais aujourd'hui elle nous a bien aidé dans cette victoire. Elle a su préserver ce petit but d'avance, très bien.

                  "Ce n'est pas encore décidé, mais je crois que c'est fini"

                  Êtes-vous impatient de travailler de nouveau avec ces joueuses l'an prochain ?

                  Oui bien sûr, et aussi aller en chercher d'autres.

                  Un mot sur votre homologue Maren Meinert (en poste depuis 2005, dont c'était le dernier match) ?
                  Je suis très désolé pour elle mais peut-être que c'est mon dernier Euro aussi même s'il y a une Coupe du monde derrière. On avait fait 2013, 2016, pour moi c'était obligatoire de faire 2019. Je suis désolée pour [Maren Meinert].

                  C'est donc décidé, c'est votre dernier Euro U19 ?
                  Je crois, oui. Ce n'est pas encore décidé, mais je crois que c'est fini. On va réfléchir avec le Président, mais voilà.

                  Mardi 30 Juillet 2019
                  Charlotte Vincelot

                  https://www.footofeminin.fr/Euro-U19...EM_a16097.html
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #EuroU19F - Cinq générations championnes d'Europe U19F

                    En décrochant le titre européen ce dimanche, les Bleuettes ont fait aussi bien que les générations 2003, 2010, 2013 et 2016. Le rappel de ces précédentes équipes et finales victorieuses.


                    2003 : La France ouvre son palmarès


                    Les premières à jamais (photo UEFA)


                    La victoire ne souffre d'aucun doute tant les Françaises ont été supérieures aux Norvégiennes durant 90 minutes. Sous la chaleur, les Bleuettes ont montré qu'elles n'étaient pas que des remplaçantes de luxe - en raison de 6 joueuses absentes (5 retenues par Loisel et Brétigny, blessée) - mais qu'elles méritaient amplement leur victoire.
                    On a senti dès les hymnes nationaux que l'Equipe de France était concentrée et prête à jouer l'un des matches les plus importants de la jeune histoire de ces joueuses. Au coup d'envoi, Bruno Bini avait donc décider d'aligner une équipe classique depuis le début du tournoi. Lepailleur, était toujours blessée mais Bini pouvait compter sur le retour de Thiney, suspendue en demi-finale. Elle allait évoluer en attaque aux côtés de la virevoltante Traïkia.
                    A peine le coup d'envoi est-il donné que Bussaglia - déjà auteur de trois buts - se met en évidence. D'une frappe croisée, elle oblige la gardienne norvégienne à se coucher. Le ballon est repoussé dans les pieds de Henriksen qui dégage en catastrophe devant Traïkia venue presser (1'). Puis on retrouve Coquet qui lance Traïkia, qui enchaîne par une frappe puissante du droit. Skarbø est de nouveau là pour repousser le tir mais elle renvoit le ballon dans l'axe. Amélie Coquet a suivi l'action et reprend du plat du pied droit sous la barre en plein milieu du but (0-1, 18'). Les Norvégiennes semblent totalement hors du coup. Bussaglia cadre son tir mais la gardienne norvégienne est encore présente pour dévier le ballon sur la barre transversale alors que celui-ci prenait le chemin du but (21'). Bussaglia, omniprésente expédie un coup franc enroulé sur la base du poteau de Skarbø qui était battue (27').
                    Bénéficiant de l'engagement en seconde période, les Françaises partent à l'attaque. Thiney dans la surface de réparation centre en retrait pour Traïkia qui parvient enfin à battre Skarbø avec l'aide également de Vikestad qui dévie le ballon devant sa gardienne (0-2, 46'). Une telle entrée en matière ne peut que renforcer le moral des troupes de Bruno Bini. La chaleur et le calendrier effrené de la compétition ont certainement influencé sur le rythme de la seconde période. La France semble définitivement invincible lorsque seule face à la Norvégienne Frantzen, remplaçante de luxe, Bouhaddi réussit une somptueuse parade. Frantzen récupère le ballon et a tout le but ouvert face à elle mais Bouhaddi, bien sur ses appuis, parvient à se saisir du tir norvégien.
                    Au coup de sifflet final, c'est l'explosion de joie pour le banc français et les joueuses sur le terrain. Bruno Bini est au bord des larmes tant l'émotion est forte. Après deux défaites en finale des Euro 1998 et 2002, ces Bleuettes ont réussi l'exploit de remporter leur premier titre et par la même occasion le premier du foot féminin français.

                    Le 3 août 2003, à 14h00, à Leipzig (Alfred Kunze Sportpark),
                    NORVÈGE - FRANCE : 0-2 (0-1)
                    Spectateurs : 1 212
                    Arbitres : Snjezana Focic (Croatie) assistée de Irina Mirt (Roumanie) et Emilia Parviainen (Finlande). 4e arbitre : Gyöngyi Gaal (Hongrie)
                    Buts : Amélie Coquet 18', Lilas Traïkia 46'
                    France : 16-Sarah Bouhaddi ; 2-Anne-Laure Casseleux, 3-Marie-Claude Herlem, 5-Adeline Boyer, 15-Gwenaëlle Pelé, 7-Amélie Coquet, 6-Anne-Laure Perrot (13-Nonna Debonne 81'), 8-Ophélie Meilleroux (cap.), 17-Elise Bussaglia (18-Julie Soyer 90'), 10-Gaëtane Thiney, 9-Lilas Traïkia (14-Cécilia Josserand 74'). Entr.: Bruno Bini
                    Non utilisées : 1-Laëtitia Stribick-Burckel, 4-Laure Lepailleur, 11-Alexandra Guiné, 12-Elodie Thomis


                    2010 : deuxième trophée en Macédoine


                    Les championnes 2010


                    Les Bleuettes avaient bien du mal à entrer dans cette finale, et la fraîcheur physique semblait manquer aux partenaires de Kelly Gadea. Malgré cela, à la 3e minute, un ballon parfaitement dosé de Crammer pour Makanza, était une première alerte pour la défense anglaise que Bronze retirait du bout du pied de la Stéphanoise. La France subissait le jeu adverse, et se procurait sa première occasion par Makanza (16e). L'équipe anglaise ouvrait le score logiquement au regard de la physionomie du début de match. Duggan bénéficiait d'un contre favorable à l'entrée de la surface, le ballon se retrouvait dans les pieds de Holbrook qui contrôlait le cuir et devant trois adversaires le plaçait au ras du montant droit de Philippe (0-1, 25'). Avantage était de courte durée, Lavaud récupérait le ballon à 30 m dans les pieds de Bronze puis partait seule au but remporter son face-à-face de près en ouvrant le pied droit pour le placer dans le petit filet opposé (1-1, 29'). Jusqu'au repos, les deux équipes en restaient là sous le chaud soleil macédonien.
                    La seconde période débutait sur un rythme moindre, mais surtout un jeu plus équilibré. Les Anglaises semblaient marquer le pas, et la France commençait à prendre ses repères. Sans avoir jusqu'alors inquiété pour autant, Spencer, la gardienne anglaise allait offrir le ballon aux Françaises. Une relance dans les pieds de Crammer, qui n'en demandait pas tant et d'une frappe au point de penalty, elle n'avait pas de difficulté à donner l'avantage aux Bleuettes (2-1, 55'). Makanza manquait le break juste après, sur un centre de Crammer venu de la gauche, elle maîtrisait difficilement le ballon, réussissait la frappe mais au ras du cadre (58e). Les Anglaises perdaient quelques instants plus tard leur capitaine Gilly Flaherty sur blessure. La France assurait son arrière-garde, mais en contre-attaque, Lavaud avait l'occasion de donner le 3-1 mais en face-à-face avec Spencer la gardienne repoussait le ballon (70e). Les derniers efforts des Anglaises n'allaient rien y faire à l'image de Duggan qui butait sur Philippe (80e). La gardienne tricolore allait d'ailleurs être parfaite sur tous les ballons dans sa surface rassurant sa défense.

                    >> Les championnes 2010
                    >> Le compte-rendu 2010


                    Le 5 juin 2010, à 15h00, à Skopje (National Arena Filip II)
                    FRANCE - ANGLETERRE : 2-1 (2-1)
                    Spectateurs : 4 000
                    Arbitres : Karolina Radzik-Johan (POL) assistée de Petruta Iugulescu (ROU) et Monica Lokkeberg (NOR). 4e arbitre : Rhona Daly (IRL)
                    Buts pour la France : Rose Lavaud 29', Pauline Crammer 35'
                    But pour l'Angleterre : Jessica Holbrook 25'

                    France : 16-Laëtitia Philippe, 14-Inès Jaurena, 4-Kelly Gadea ©, 5-Adeline Rousseau, 3-Caroline La Villa, 10-Solène Barbance (2-Annaig Butel 59'), 6-Léa Rubio, 15-Amélie Barbetta, 7-Marina Makanza (11-Léa Le Garrec 59'), 9-Pauline Crammer (8-Camille Catala 80'), 17-Rose Lavaud. Entr.: Jean-Michel Degrange
                    Non utilisées : 1-Solène Chauvet, 12-Mélissa Godart, 13-Cindy Berthet, 18-Marion Torrent


                    2013 : La première pour Gilles Eyquem


                    Une génération dorée


                    En battant l'Angleterre 2-0 après avoir connu une seconde période difficile, les Françaises ont fait la décision lors de la prolongation pour un succès mérité. Un titre de championne d'Europe pour une génération dorée puisque sept ont déjà décroché le trophée mondial U17.

                    L'air gallois aura été plus bénéfique aux Françaises qu'à leurs voisines anglaises. Dans une finale, où chaque équipe aura eu sa période favorable lors du temps réglementaire, la décision n'aura pu se faire que lors de la prolongation. Pour sa première saison avec la sélection U19, Gilles Eyquem peut se friser la moustache. Avec un groupe étoffé, il aura su tirer le meilleur de cette génération prometteuse. Et si la finale devait se jouer dans la capitaine et championne du Monde U17, Griedge Mbock Bathy Nka, la France disposait d'un banc pour pallier toute absence. Avec Saint-Sans Levacher et Tounkara en défense, la France n'a jamais tremblé sur les actions anglaises. Seuls les coups de pied arrêtés auront l'occasion pour Solène Durand de briller.

                    Les Tricolores commençaient bien leur entame de match et Toletti était la première à se heurter à la gardienne après vingt minutes de jeu. Lancée en profondeur par Clarisse Le Bihan, elle profitait d'une erreur de jugement de Aoife Mannion pour venir se présenter devant Elizabeth Durack. Dans les secondes qui suivaient, c'était l'Anglaise Bethany Mead qui s'ouvrait le but mais aussi la gardienne était décisive (21e). Juste avant le repos, deux énormes occasions tricolores auraient pu débloquer une situation compliquée contre un adversaire qui avait opté pour la défense. Mais Melissa Lawley était sur la trajectoire d'une frappe de Le Bihan pour suppléer sa gardienne tout comme une de ses partenaires sur la même action après un tir de Sandie Toletti (45e).

                    Le second acte était en faveur de l'Angleterre qui prenait le dessus et se montrait dangereuse sur corners (73e, 88e) et coups francs (60e). Mais tandis que les Tricolores reculaient, les occasions se faisaient rares malgré tous les efforts de Nikita Parris. La prolongation était inévitable et marquée par une réaction bleue. Après que Aïssatou Tounkara sur deux corners préalables eut manqué de tromper la gardienne, à nouveau frappé par Faustine Robert, le suivant était le bon. Sandie Toletti passait une tête piquée que Aoife Mannion sur la trajectoire déviait dans son but (1-0, 95'). La France pouvait faire le break dans la foulée mais Léa Declercq échouait (98e). La délivrance survenait finalement sur un débordement de Sandie Toletti à droite qui centrait en retrait pour Léa Declercq. Cette dernière plaçait une frappe contrée qui prenait une trajectoire aérienne. Aminata Diallo plaçait alors sa tête sur la droite de la gardienne anglaise (2-0, 114'). Le coup était parfait !

                    >> Le compte-rendu

                    Le 31 août 2013, à 15h00, à Llanelli (Parc y Scarlets),
                    ANGLETERRE - FRANCE : 0-2 a.p. (0-0, 0-0)
                    Spectateurs : 1 030
                    Arbitres : Monika Mularczyk (POL) assistée de Svetlana Bilic (SER) et Araksya Saribekyan (ARM). 4e arbitre : Eleni Lampadariou (GRE)
                    Buts : Sandie Toletti 95', Aminata Diallo 114'

                    France : 1-Solène Durand (cap.) ; 2-Aurélie Gagnet, 4-Aïssatou Tounkara, 13-Charlotte Saint-Sans Levacher, 3-Marine Dafeur, 14-Ghoutia Karchouni, 6-Aminata Diallo, 10-Sandie Toletti, 15-Claire Lavogez (7-Faustine Robert 68'), 9-Kadidiatou Diani, 8-Clarisse Le Bihan (11-Léa Declercq 80'). Entr.: Gilles Eyquem
                    Non utilisées : 21-Tanya De Souza, 12-Charlène Gorce, 17-Alexandra Atamaniuk, 18-Lindsey Thomas


                    2016 : Une finale mémorable



                    Une victoire finale acquise avec parfois des moments difficiles mais d'autant plus agréables à se remémorer. Après avoir débuté la compétition par une défaite face à la Norvège (0-1), les Françaises ont réagi en passant six buts à la Slovaquie en seconde période (6-0). Dans un troisième match décisif, les Françaises ont su rapidement faire la différence face aux Pays-Bas (2-1). La demi-finale avait mal commencé en étant mené 0-1 à la pause, mais le début tonitruant de la seconde période permit de s'offrir une finale (3-1).

                    Une finale mémorable à plusieurs titres. Tout d'abord par sa longueur puisque débutée à 19h00, elle ne s'est achevée qu'à 22h50, soit près de quatre heures plus tard. En cause, un violent orage et des pluies diluviennes qui ont rendu le terrain...impraticable. Alors que la pluie avait débuté en milieu de première période, le premier acte allait à son terme dans des conditions devenues difficiles. Une période où les "deux équipes essayaient de contrer l'autre" expliquait le sélectionneur français. La France contre le cours du jeu réussissait tout de même à prendre l'avantage sur son premier tir cadré. Un but qui en surprenait la buteuse Geyoro bien servie par Greboval : "C'est comme dans un rêve ! Quand j'ai marqué, je ne pouvais pas y croire, j'ai crié". Les dix minutes suivantes ne donnaient rien de plus.

                    Une longue mi-temps allait débuter. Une période durant laquelle les bénévoles slovaques ont essayé de retirer par tous les moyens les excès d'eau sur la pelouse. Les officiels ne donnant aucune décision officielle durant les deux heures d'attente, le match restait suspendu mais pas reporté.
                    Il a fallu garder les joueuses sous pression comme l'expliquait Gilles Eyquem : "Pendant cet arrêt, nous pensions que le match allait reprendre. Les joueuses sont restées au vestiaire et nous avons continué à les garder sous pression, pour cette éventualité". Une longue d'attente qui allait profiter aux Françaises dont la motivation ne baissa pas d'un cran pour Katoto : "Nous sommes restées très motivées pendant l'interruption, très concentrées. Nous aurions pu attendre plus longtemps encore ou jouer une prolongation, nous aurions gagné quoiqu'il arrive."

                    Mais dans ce match plein de surprises, personne n'avait pu anticiper un tel scénario. A la reprise, à 22h02, c'est presque un nouveau match qui débutait, même si la France bénéficiait de son but d'avance. "Chacune des deux équipes aurait pu gagner" soulignait Gilles Eyquem. Et l'Espagne aura sa chance en obtenant un penalty pour une faute, peu évidente sur Nahikari Garcia. La capitaine espagnole voulait se faire justice mais Chavas en décidait autrement. "Le penalty arrêté a changé le match" soulignait Geyoro.

                    Dans les têtes françaises, il fallait, malgré les conditions de jeu difficiles avec de nombreuses flaques et la reprise des averses, continuer à presser et jouer dans le camp adverse. Avec un tel terrain, tout s'avérait possible. Katoto allait l'exploiter sur le second but profitant d'une action où la gardienne espagnole percutait une partenaire. La meilleure buteuse du tournoi reconnaissait : "Les conditions m'ont bien sûr aidé sur le but. C'était vraiment difficile mais ça a tourné en ma faveur sur ce but".

                    Alors que l'on pouvait croire que la victoire ne pouvait plus échapper aux Françaises, les Espagnoles allaient faire souffrir leurs adversaires, de quoi laisser le doute apparaître : "Quand nous avons pensé que c'était fait, l'Espagne a marqué et était toute proche d'égaliser à la fin" soulignait Gilles Eyquem. Mais l'Espagnole Nahikari Garcia n'était décidément pas dans un bon jour ratant la balle d'égalisation (90+2e). Sa détresse à la fin du match contrastait avec la joie tricolore.

                    L'Espagne connaissait sa première défaite mais les Françaises ont su apprendre au fil du tournoi : "Elles ont progressé tout au long du tournoi, la victoire est méritée même si l'Espagne est aussi une excellente équipe" déclarait Gilles Eyquem. Le sélectionneur français acquiert un deuxième titre en quatre éditions et pouvait préparer sereinement la Coupe du Monde U20 en Papouasie Nouvelle-Guinée.

                    >> Le compte-rendu

                    Le 31 juillet 2016, à 19h00, à Senec (National Training Centre),
                    FRANCE - ESPAGNE : 2-1 (1-0)
                    Spectateurs : 1 024
                    Temps orageux, devenu fortement pluvieux - Terrain bon puis gorgé d'eau
                    Arbitres : Eszter Urban (HON) assistée de Lisa Rashid (ANG) et Maryna Striletska (UKR). 4e arbitre : Ivana Projkovska (MCD)
                    Buts : Grace Geyoro 36', Marie Antoinette Katoto 66' ; Lucía García Cordoba 84'

                    France : 1-Mylène Chavas ; 2-Héloïse Mansuy, 4-Hawa Cissoko, 5-Estelle Cascarino, 3-Théa Greboval © ; 7-Delphine Cascarino, 8-Laura Condon, 10-Grace Geyoro, 11-Perle Morroni ; 9-Clara Matéo, 18-Marie Antoinette Katoto (6-Cathy Couturier 84'). Entr.: Gilles Eyquem
                    Non utilisées : 16-Jade Lebastard, 12-Pauline Dechilly, 14-Elise Legrout, 15-Julie Thibaud, 17-Anna Clerac, 19-Louise Fleury



                    Lundi 29 Juillet 2019
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/EuroU19F...9F_a16098.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • U19 - Le débrief de l'EURO : pugnacité, interchangeabilité, joueuses-clés

                      Ce dimanche, l'équipe de France des moins de 19 ans a remporté l'Euro de la catégorie d'âge disputé en Écosse. Une juste récompense pour un groupe qui a montré de belles qualités footballistiques mais également mentales pour remporter un cinquième titre dans la compétition.

                      Les Bleuettes au sommet de l'Europe (photo UEFA)
                      Les Bleuettes au sommet de l'Europe (photo UEFA)


                      Un groupe pugnace et solidaire

                      Pugnacité. C'est un terme que Gilles Eyquem a utilisé à plusieurs reprises au cours de la compétition pour décrire son groupe. Qui ne l'a pas fait démentir... Paradoxalement, c'est l'Allemagne qui a plié le plus tôt des quatre adversaires vaincus par la France lors de cet Euro écossais. En phase de groupe, il fallait attendre un but de Naomie Feller dans les arrêts de jeu pour remporter la victoire face au pays-hôte, puis face aux Pays-Bas, Melvine Malard inscrivait un deuxième but à cinq minutes de la fin de la rencontre avant d'enfoncer le clou dans les arrêts de jeu encore une fois. Et face à l'Espagne, le match se décantait au cours de la prolongation, avant que l'Allemagne ne plie avant le dernier quart d'heure de jeu. Cette pugnacité dont a parlé Gilles Eyquem, elle se retrouve dans ces matches disputés où l'issue fut longue à se dessiner, mais les Bleuettes n'ont jamais rien lâché pour s'offrir ces victoires à suspense.

                      Cette combativité va de pair avec une belle solidarité dans les rangs tricolores. L'équipe n'a pas connu de match facile, voire s'est rendu la tâche compliquée à plusieurs reprises avec en particulier un secteur défensif parfois dans le dur (il faut cependant prendre en compte la blessure de Selma Bacha qui a modifié les plans). La France est d'ailleurs devenue la première équipe vainqueur de la compétition à encaisser au moins un but à chaque match, et seules l'Espagne de 2004 et la Russie de 2005 ont gagné le titre en encaissant plus de buts (avec à chaque fois une large défaite en poule). Ajouté au fait que les Tricolores ont concédé l'égalisation du score à cinq reprises au cours de la compétition, les statistiques ne sont pas particulièrement positives, mais le fait d'avoir réussi malgré ces buts encaissés, à s'imposer à quatre reprises en cinq rencontres -le match contre la Norvège n'ayant qu'un faible enjeu- et renverser la situation contre l'Allemagne, le seul match du tournoi qui a vu les Bleuettes menées, montre l'état d'esprit volontaire de ce groupe, pugnace et volontaire.

                      Potentiel offensif et interchangeabilité

                      Si les Tricolores ont réussi à remporter le tournoi malgré une défense qui n'a pas toujours été sécurisante, c'est grâce à son état d'esprit, mais également à son potentiel offensif. Les Bleuettes ont égalisé leur meilleur total de buts inscrits dans un Euro U19, établi il y a trois ans en Slovaquie (avec le titre au bout également). Dans les rangs tricolores, la meilleure buteuse du tournoi, Melvine Malard. Mais elle ne fut pas seule. Les six attaquantes, de Sandy Baltimore (333 minutes de jeu sur l'aile) à Lorena Azzaro (131 minutes de jeu), ont toutes apporté leur écot aux performances offensives françaises, sans oublier les contributions de Julie Dufour. Gilles Eyquem a pu profiter d'un potentiel offensif intéressant, mais surtout, d'une belle profondeur de banc qui a permis à l'équipe de débloquer plusieurs situations.

                      Sur les treize buts inscrits par les Bleuettes dans le tournoi, six l'ont été par une joueuse entrée en cours de jeu. Ce ne fut pas le cas contre la Norvège ou l'Allemagne en finale, mais les trois buts tricolores contre l'Espagne en demi-finale ont été inscrits par des remplaçantes, comme ce fut le cas pour le but de la victoire contre l'Ecosse (Naomie Feller), contre les Pays-Bas (doublé de Melvine Malard). Les joueuses fraîches entrant sur le terrain continuaient le travail effectué par les joueuses qu'elles remplaçaient, dans un style similaire demandant en premier lieu de la vitesse (et puissance et/ou technique), d'où le terme d'interchangeabilité utilisé par le sélectionneur français. Un luxe qu'il a parfaitement su exploiter pour remporter ce titre, pouvant compter sur des joueuses semblant adhérer sans aucun souci à ce mode de fonctionnement, sachant qu'elles pouvaient être appelées à n'importe quel moment, pour débuter ou faire la différence en entrant en jeu.


                      Les joueuses-clés



                      Si la victoire des Bleuettes est avant tout collective, plusieurs joueuses ont cependant particulièrement pesé dans le succès final.

                      Justine Lerond (2000)
                      Elle ne se vantera peut-être pas d'être la gardienne championne d'Europe à avoir encaissé le plus de buts sur un Euro, en revanche, elle pourra montrer sa performance lors de la finale. Déjà décisive à plusieurs reprises lors des matches précédents, même si elle n'a pas toujours été intraitable, elle a sorti le grand jeu quand il le fallait, en finale. Si la France a remporté le titre, ses arrêts et interventions décisives, sur sa ligne ou en sortant de ses cages sur des ballons en profondeur, face à une solide équipe allemande, a joué un grand rôle.



                      Maëlle Lakrar (2000)
                      Une des trois seules joueuses à avoir disputé les 480 minutes de la compétition (avec Justine Lerond et Manon Revelli), elle est montée en puissance au fil de la compétition, et à été décisive à de multiples reprises contre l'Espagne et l'Allemagne. Elle a tout particulièrement rayonné lors de la victoire face à l'Espagne en demi-finale en éteignant de nombreux feux dans la défense tricolore, allant même jusqu'à suppléer Lerond près de la ligne de but. Parmi les capitaines de l'équipe, elle est également une des joueuses les plus expérimentées du groupe, et elle a bien tenu son rang de patronne de la défense.



                      Julie Dufour (2001)
                      Par son volume et son intelligence de jeu ainsi que sa capacité à jouer entre les lignes adverses, elle a contribué aux performances offensives de l'équipe (accompagnées de deux passes décisives), sans ménager ses efforts, à l'image de sa très belle performance en demi-finale face à l'Espagne. Des qualités précieuses qu'elle avait déjà montrées en sélection et notamment lors du Tour Elite U17 disputé dans les Landes en 2018. Elle vient d'effectuer sa première saison pleine en D1, et continuer à jouer en senior ne pourra que lui être profitable.



                      Sandy Baltimore (2000)
                      Une nouvelle fois, la petite Parisienne a fait étalage de son volume de jeu, de sa vitesse, de sa puissance et de sa technique pour faire des différences sur son côté gauche. Elle a marqué deux buts, et permis à la France d'égaliser rapidement en finale. Sa volonté de ne rien lâcher et sa maladresse parfois en a fait la joueuse la plus sanctionnée du tournoi (10 fautes commises). Celle qui a pleinement intégré la rotation du PSG la saison dernière ne pourra que continuer sa progression en continuant à jouer dans l'élite.



                      Melvine Malard (2000)
                      Elle a débuté le tournoi avec une performance en demi-teinte, puis s'est trouvée un rôle de joker de luxe qui lui a permis de terminer meilleure buteuse de la compétition avec quatre réalisations, dont trois inscrites en entrant en cours de rencontre. Sa vitesse et sa puissance, alliées à son adresse devant le but sans oublier son sens du collectif (également deux passes décisives) en font un vrai atout dans le secteur offensif. Jouer régulièrement en senior -ce qui n'a pas été le cas jusqu'ici pourrait lui permettre de passer un cap.



                      Vicki Becho (2003)
                      Buteuse à chaque journée de la première phase du Challenge U19, puis cinq doublés en Elite, avant de terminer avec un doublé en finale. Buteuse à plusieurs reprises avec la sélection U16 et U17, et désormais trois buts dans l'Euro U19. La jeune Dyonisienne a marqué cette saison de son empreinte. Titulaire ou remplaçante, elle a fait apprécier sa vitesse et sa puissance pour faire des différences principalement côté droit de l'attaque tricolore. Inscrire un doublé en demi-finale de l'Euro face au double tenant du titre, ce n'est pas rien. Le faire à 15 ans, c'est encore plus impressionnant. Gageons qu'on la reverra rapidement...

                      Mercredi 31 Juillet 2019
                      Charlotte Vincelot

                      https://www.footofeminin.fr/U19-Le-d...es_a16101.html
                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Euro U19 - Quatre Françaises dans l'équipe-type

                        Quatre Françaises figurent dans le onze-type de l'Euro U19 remporté par la France. Une sélection établie par les observateurs techniques de l'UEFA : Jarmo Matikainen, Anna Signeul et Béatrice bon Siebenthal. Une autre tricolore figure la liste élargie.

                        photo UEFA.com
                        photo UEFA.com


                        Gardienne

                        Justine Lerond (France / FC Metz)

                        Défenseures
                        Laura Donhauser (Allemagne / Bayern München)
                        Sophia Kleinherne (Allemagne / FFC Frankfurt)
                        Laia Aleixandri (Espagne / Atlético Madrid)
                        Maëlle Lakrar (France / Montpellier HSC)

                        Milieux
                        Romée Leuchter (Pays-Bas / PSV Eindhoven)
                        Rosa Márquez (Espagne / Real Betis)
                        Marie Müller (Allemagne / SC Freiburg)
                        Sandy Baltimore (France / Paris Saint-Germain)

                        Attaquantes
                        Nicole Anyomi (Allemagne / Essen)
                        Melvine Malard (France / O. Lyon)

                        Remplaçantes
                        Cata Coll (Espagne / FC Barcelona)
                        Lisa Ebert (Allemagne / FFC Frankfurt)
                        Julie Dufour (France / LOSC Lille)
                        Anna Torrodà (Espagne / Espanyol)
                        Leonie Köster (Allemagne / Bayern München)
                        Olaug Tvedten (Norvège / Avaldsnes IL)
                        Paulina Krumbiegel (Allemagne / Hoffenheim)
                        Eva Navarro (Espagne / UD Levante)
                        Jessica Naz (Angleterre / Tottenham Hotspur)


                        Meilleures buteuses
                        4 Melvine Malard (France)
                        3 Nicole Anyomi (Allemagne)
                        3 Vicki Becho (France)
                        3 Emilie Bragstad (Norvège)
                        3 Melissa Kössler (Allemagne)

                        Éliminatoires compris
                        12 Sjoeke Nüsken (Allemagne)
                        10 Paulina Krumbiegel (Allemagne)
                        9 Vilja Dahl Pedersen (Danemark)
                        8 Romée Leuchter (Pays-Bas)
                        8 Jenny Olsen (Norvège)

                        Mercredi 31 Juillet 2019
                        Sebastien Duret

                        https://www.footofeminin.fr/Euro-U19...pe_a16104.html
                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • Pas pu voir les deux derniers matchs des françaises et notamment la finale, pour des raisons indépendantes de ma volonté malheureusement alors que je n'avais pas manqué celles de 2013 et 2016...

                          Génération intéressante à suivre dans le futur à ce que j'ai lu et entendu par des personnes qui ont regardé les matchs, avec des noms qui sont ressortis à chaque fois : Lakrar, Dufour, Malard et Becho notamment.

                          Respect à Gilles Eyquem qui remporte son 3ème titre continental et qui aurait bien mérité les clés du camion en sélection A, car j'ai l'impression que c'est bien le seul et unique compétent dans cette fédé. Mais au vu de ses déclarations, il risque bien de partir à la retraite...
                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • U17 - Stage de début de saison pour la sélection U17

                            Le sélectionneur de l'Équipe de France U17 féminine Philippe Dumas a convoqué 30 joueuses pour participer à un stage au CNF de Clairefontaine du mardi 20 août au jeudi 22 août.

                            Philippe Dumas (photo FFF)
                            Philippe Dumas (photo FFF)


                            Gardiennes

                            Justine Rousseeu (Arras FCF)
                            Marion Gros (Montpellier HSC)
                            Océane Basil (PSG)

                            Défenseures
                            Margaux Vairon (Paris FC)
                            Maëlys Mpome (VGA Saint-Maur)
                            Alice Sombath (PSG)
                            Eloïse Sévenne (Montpellier HSC)
                            Anaëlle Tchakounte (Paris FC)
                            Sarah Kassi (VGA Saint-Maur)
                            Maiwen Renard (EA Guingamp)
                            Anna Bayet (Grenoble F38)

                            Milieux
                            Mégane Hoeltzel (FC Vendenheim)
                            Inès Kbida (SC Freiburg, ALL)
                            Nesrine Bahlouli (O. Lyonnais)
                            Cyrielle Blanc (Montpellier HSC)
                            Laurina Fazer (PSG)
                            Laurine Baga (O. Lyonnais)
                            Lena Borges (Paris FC)
                            Loredana Stefut (VGA Saint-Maur)
                            Manssita Traoré (PSG)
                            Judith Coquet (Montpellier HSC)
                            Kahissa Saïdi (Paris FC)

                            Attaquantes
                            Noémie Mouchon (Lille OSC)
                            Inès Benyahia (O. Lyonnais)
                            Laurine Hannequin (AS Nancy)
                            Léonie Richard (FC Metz)
                            Safia Tall (Stade Brestois)
                            Mélanie Chabrier (Clermont Foot)
                            Chelsea Payet (Paris FC)
                            Jade Nassi (Vannes OC)

                            Mercredi 14 Août 2019
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/U17-Stag...17_a16122.html
                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • Sélections jeunes féminines - Des changements dans l'encadrement

                              C'est un nouvel encadrement qui sera à la tête de toutes les sélections jeunes féminines à compter de cette saison. Sabrina Viguier a été nommée responsable des sélections de jeunes féminines, Sonia Haziraj prend la direction des U19 alors que Gilles Eyquem se consacrera aux U20.

                              Sabrina Viguier entre Ã* la DTN (photo Philippe Le Brec'h)
                              Sabrina Viguier entre à la DTN (photo Philippe Le Brec'h)



                              Poste vacant depuis le départ de Sandrine Soubeyrand au Paris FC, Sabrina Viguier a intégré cette semaine la Direction Technique Nationale et a été nommée responsable des sélections de jeunes féminines (des U16 aux U20 féminines). L'ancienne internationale aux 93 sélections était jusqu'à la saison dernière à la tête de l'équipe de Rodez AF.

                              U19 FÉMININE
                              Sonia Haziraj dirigera la sélection U19 féminine dont le premier rassemblement aura lieu fin août. Avec la qualification de la sélection U20 pour la prochaine Coupe du Monde, Gilles Eyquem préparera la phase finale sans avoir a dirigé les U19 comme cela avait été le cas lors de l'édition précédente où Gaëlle Dumas avait assuré la gestion des U19. Instructrice FIFA depuis 2010, Sonia Haziraj dirige également le Pôle Espoirs à Rennes et a été précédemment adjointe en sélection U16.

                              Mercredi 21 Août 2019
                              Sebastien Duret

                              https://www.footofeminin.fr/Selectio...nt_a16133.html
                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • U19 - 28 joueuses en stage pour la rentrée

                                Sonia Haziraj dirigera la sélection U19 lors d'un stage de trois jours au CNF Clairefontaine où 28 joueuses ont été convoquées. Pour ce premier rassemblement de la saison, les joueuses seront réunies du lundi 26 au jeudi 29 août.

                                Sonia Haziraj (photo LBF)
                                Sonia Haziraj (photo LBF)


                                Gardiennes

                                Camille Pinel (Dijon FCO)
                                Alice Pinguet (PSG)
                                Marie-Morgane Sieber (FC Vendenheim)
                                Manon Wahl (SC Sand, ALL)

                                Défenseures
                                Celya Barclais (Paris FC)
                                Inès Belloumou (Montpellier HSC)
                                Emmy Jézéquel (EA Guingamp)
                                Roselene Khezami (US Saint-Malo)
                                Clara Moreira (O. Lyonnais)
                                Kate Nado (VGA Saint-Maur)
                                Célina Ould Hocine (PSG)
                                Laurine Pinot (FC Fleury)
                                Charlotte Sawaryn (Lille OSC)

                                Milieux
                                Adeline Coquard (AS Saint-Étienne)
                                Lou-Ann Joly (Stade de Reims)
                                Grace Kazadi (O. Lyonnais)
                                Léa Munier (AS Nancy L.)
                                Myriem Nacer (Arras FCF)
                                Océane Picard (FC Vendenheim)
                                Axelle Touzeau (FC Girondins de Bordeaux)

                                Attaquantes
                                Inès Barrier (Dijon FCO)
                                Maïté Boucly (Lille OSC)
                                Malaury Craff (AS Saint-Étienne)
                                Dialamba Diaby (EA Guingamp)
                                Esther Mbakem Niaro (Montpellier HSC)
                                Leïla Peneau (FC Nantes)
                                Hawa Sangaré (PSG)
                                Noémie Vagre (PSG)

                                Mercredi 21 Août 2019
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/U19-28-j...ee_a16134.html
                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • Sélections jeunes féminines - Des changements dans l'encadrement

                                  C'est un nouvel encadrement qui sera à la tête de toutes les sélections jeunes féminines à compter de cette saison. Sabrina Viguier a été nommée responsable des sélections de jeunes féminines, Sonia Haziraj prend la direction des U19 alors que Gilles Eyquem se consacrera aux U20. Les U17 sont dirigées par Cécile Locatelli.

                                  Sabrina Viguier entre Ã* la DTN (photo Philippe Le Brec'h)
                                  Sabrina Viguier entre à la DTN (photo Philippe Le Brec'h)



                                  Poste vacant depuis le départ de Sandrine Soubeyrand au Paris FC, Sabrina Viguier a intégré cette semaine la Direction Technique Nationale et a été nommée responsable des sélections de jeunes féminines (des U16 aux U20 féminines). L'ancienne internationale aux 93 sélections était jusqu'à la saison dernière à la tête de l'équipe de Rodez AF.

                                  U20 FÉMININES
                                  Si le lieu et la date de la Coupe du Monde U20 Féminine ne sont pas encore connues, Gilles Eyquem, assisté de Sandrine Ringler, continuera avec cette génération cette saison afin de la préparer à cette phase finale.

                                  U19 FÉMININES : un nouveau duo
                                  Sonia Haziraj dirigera la sélection U19 féminine dont le premier rassemblement a lieu cette semaine à Clairefontaine. Avec la qualification de la sélection U20 pour la prochaine Coupe du Monde, Sonia Haziraj, Instructrice FIFA depuis 2010, dirige également le Pôle Espoirs à Rennes et a été précédemment adjointe en sélection U16. Elle sera accompagnée de l'ancien entraîneur des féminines de Bordeaux, Jérôme Dauba, qui sera son adjoint.

                                  U17 FÉMININES : Cécile Locatelli à la tête de sa sélection
                                  Présente au stage la semaine dernière à Clairefontaine aux côtés de Philippe Dumas, Cécile Locatelli a pris la direction de la sélection U17 féminine qui disputera le premier tour de qualification dès la mi-septembre au Bélarus. Elle sera assistée de Stéphanie Trognon, qui était déjà l'adjointe de Philippe Dumas

                                  U23 FÉMININES/FRANCE B
                                  Pas de changement annoncé pour cette sélection qui doit servir de tremplin entre les jeunes et les A. Jeff Niemezcki reste le sélectionneur avec Sylvie Gonfalone en adjointe.

                                  U16 ET U18 FÉMININES EN ATTENTE
                                  La sélection U16 féminine jusqu'alors dirigée par Cécile Locatelli va aussi connaître des changements mais les premiers rassemblements ne sont pas encore prévus et le staff n'a pas été annoncé.

                                  Pour la sélection U18 féminines qui n'a à ce jour pas disputé de rencontres internationales depuis sa création et alors que les sélections U20 et U19 féminines seront sur le pont cette saison, celle-ci pourrait se retrouver en sommeil cette saison.

                                  Mercredi 28 Août 2019
                                  Sebastien Duret

                                  https://www.footofeminin.fr/Selectio...nt_a16133.html
                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • U17 - Les vingt joueuses retenus pour le tour qualificatif

                                    Cécile Locatelli a dévoilé une liste de vingt joueuses retenues pour participer au Tour Qualificatif de l'Euro 2020 du 13 au 22 septembre au Belarus

                                    Cécile Locatelli va diriger les U17 (photo Gianni Pablo)
                                    Cécile Locatelli va diriger les U17 (photo Gianni Pablo)



                                    Les Bleuettes se déplaceront au Belarus pour y défier Malte à Mogilev le dimanche 15 septembre (11h00). Elles affronteront ensuite la sélection locale le mercredi 18 septembre à Mogilev (18h00) avant de terminer par une rencontre face à l'Islande le samedi 21 septembre à Orsha (14h00). L'édition 2020 dont la phase finale se tiendra en Suède du 9 au 22 mai est qualificative pour la Coupe du Monde U17 en Inde.


                                    LA LISTE

                                    Gardiennes

                                    Justine Rousseeu (Arras FCF)
                                    Océane Basil (PSG)

                                    Défenseures
                                    Margaux Vairon (Paris FC)
                                    Maëlys Mpome (VGA Saint-Maur)
                                    Alice Sombath (PSG)
                                    Eloïse Sévenne (Montpellier HSC)
                                    Anaëlle Tchakounte (Paris FC)
                                    Sarah Kassi (VGA Saint-Maur)
                                    Anna Bayet (Grenoble F38)

                                    Milieux
                                    Mégane Hoeltzel (FC Vendenheim)
                                    Inès Kbida (SC Freiburg, ALL)
                                    Cyrielle Blanc (Montpellier HSC)
                                    Laurina Fazer (PSG)
                                    Lena Borges (Paris FC)
                                    Manssita Traoré (PSG)
                                    Judith Coquet (Montpellier HSC)

                                    Attaquantes
                                    Noémie Mouchon (Lille OSC)
                                    Laurine Hannequin (AS Nancy)
                                    Safia Tall (Stade Brestois)
                                    Chelsea Payet (Paris FC)

                                    Mercredi 28 Août 2019
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/U17-Les-...if_a16158.html
                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • U20 - Gilles EYQUEM débute sa préparation au Mondial 2020

                                      Le sélectionneur des U20, Gilles Eyquem, a retenu vingt-cinq éléments pour le premier stage de la saison à Clairefontaine du 30 septembre au 4 octobre qui sera le préambule à la préparation de la Coupe du Monde en 2020, probablement au Nigeria.

                                      La capitaine Lakrar et Becho font partie de cette liste
                                      La capitaine Lakrar et Becho font partie de cette liste


                                      Gardiennes de but

                                      Mary Innebeer (Lille OSC)
                                      Justine Lerond (FC Metz)
                                      Marie-Morgane Sieber (FC Vendenheim)

                                      Défenseures
                                      Selma Bacha (O. Lyonnais)
                                      Magou Doucouré (Stade de Reims)
                                      Eva Fremaux (Lille OSC)
                                      Maëlle Lakrar (Montpellier HSC)
                                      Lisa Martinez (Glasgow Rangers, ECO)
                                      Manon Revelli (O. Lyonnais)
                                      Emeline Saint-Georges (Lille OSC)

                                      Milieux
                                      Chaïma Badr Bassem (Toulouse FC)
                                      Julie Dufour (Lille OSC)
                                      Oriane Jean-François (Paris FC)
                                      Eva Kouache (O. Lyonnais)
                                      Margaux Le Mouël (EA Guingamp)
                                      Chloé Philippe (Stade de Reims)
                                      Carla Polito (Lille OSC)

                                      Attaquantes
                                      Lorena Azzaro (O. Lyonnais)
                                      Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain)
                                      Vicki Becho (Paris Saint-Germain)
                                      Kessya Bussy (US Orléans)
                                      Naomie Feller (Stade de Reims)
                                      Mélody Lapierre (AS Saint-Etienne)
                                      Melvine Malard (FC Fleury 91)
                                      Coline Stephen (Dijon FCO)

                                      Mardi 17 Septembre 2019
                                      Sebastien Duret

                                      https://www.footofeminin.fr/U20-Gill...20_a16189.html
                                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • U17 - Les Françaises réussissent le sans-faute

                                        A l'issue du tour de qualification au Bélarus, les Françaises se qualifient avec trois victoires pour le Tour Elite avec 18 buts inscrits pour aucun encaissé

                                        (photo FFF)
                                        (photo FFF)



                                        Pour leur rentrée, la sélection U17 désormais dirigée par Cécile Locatelli a brillamment passé ce tour de qualification. Assurée de sa qualification depuis mercredi soir, la France jouait la première place face à l'Islande qui était aussi qualifiée. Si les Tricolores avaient l'avantage de la différence de but, elles ne sont pas contentées de cela ouvrant le score dès le début du match par Kbida qui concluait un service de sa capitaine (0-1, 9').

                                        Les Islandaises proposaient un jeu physique et les fautes étaient nombreuses, hachant la rencontre. "Ce match était plus difficile dans l’engagement et l’intensité, avec en prime des conditions climatiques compliquées" relevait la sélectionneure. Après que Traoré ait manqué une belle occasion (36e), elle se rachetait quatre minutes plus tard, servie par Blanc (0-2, 40').

                                        A l'image de la seconde période où le dernier but arrivait en toute fin de match par l'entrante Fazer, la France gardait la maîtrise mais ne concrétisait pas sa domination : "Nous avons eu la maîtrise du match dans sa globalité et sommes satisfaits du jeu produit par les filles, même si nous connaissons encore un peu de déchet dans l’efficacité" concluait Cécile Locatelli.

                                        Contrat rempli, les Françaises se retrouveront désormais en fin d'année pour préparer le Tour Elite.


                                        Womens U17 Championship - Premier tour de qualification - Groupe 3 - Troisième journée
                                        Samedi 21 septembre 2019
                                        - 14h00 locales (13h00 françaises)
                                        ISLANDE - FRANCE : 0-3 (0-2)
                                        Orsha (Gorodskoy Stadium)
                                        Temps frais et venteux (7°C) - Terrain bon
                                        Arbitres : Jurgita Mačikunytė (Lituanie) assistée de Irina Pozdejeva (Lituanie) et Tatyana Dankovskaya (Belarus). 4e arbitre : Aleksandra Yakushevich (Belarus)

                                        Buts :
                                        0-1 Inès KBIDA 9' (Passe décisive de Hannequin)
                                        0-2 Manssita TRAORE 40' (Passe décisive de Blanc)
                                        0-3 Laurina FAZER 90' (Passe décisive de Bamenga Bofenda)

                                        Avertissement : Maëlys Mpomé 62' pour la France

                                        Islande : 1-Cecilía Rán Rúnarsdóttir ; 14-Thórhildur Thórhallsdóttir, 3-Jelena Tinna Kujundzic, 5-Andrea Marý Sigurjónsdóttir, 2-Jakobína Hjörvarsdóttir (cap.) (16-Erla Sól Vigfúsdóttir 71') ; 6-Amanda Jacobsen Andradóttir (19-Bryndís Arna Níelsdóttir 59') ; 20-Aníta Ýr Thorvaldsdóttir (4-Ragna Sar Magnúsdóttir 59'), 15-María Catharina Gros, 7-Hildur Lilja Ágústsdóttir (10-Andrea Rut Bjarnadóttir 46'), 11-Hildigunnur Ýr Benediktsdóttir (17-Svanhildur Ylfa Dagbjartsdóttir 71') ; 9-Ólöf Sigríður Kristinsdóttir. Entr.: Jorundur Aki Sveinsson
                                        Non utilisées : 12-Aníta Ólafsdóttir, 8-Bergthóra Sól Ásmundsdóttir, 13-Sædís Rún Heiðarsdóttir, 18-Emma Steinsen Jónsdóttir
                                        France : 1-Justine Rousseeu ; 2-Anaëlle Tchakounte, 5-Maëlys Mpomé, 4-Alice Sombath, 3-Sarah Kassi ; 6-Cyrielle Blanc, 8-Mégane Hoeltzel (17-Laurina Fazer 77') ; 7-Laurine Hannequin (cap.) (11-Naomie Bamenga Bofenda 89'), 10-Inès Kbida, 18-Manssita Traoré ; Noémie Mouchon. Entr.: Cécile Locatelli
                                        Non utilisées : 16-Océane Basil, 12-Eloïse Sevenne, 13-Margaux Vairon, 14-Léna Borges, 15-Judith Coquet, 19-Safia Tall, 20-Anna Bayet


                                        Le point sur le groupe

                                        Dimanche 15 septembre

                                        France - Malte : 6-0
                                        Biélorussie - Islande : 1-10

                                        Mercredi 18 septembre
                                        Islande - Malte : 1-0
                                        France - Biélorussie : 9-0

                                        Samedi 21 septembre
                                        Malte - Biélorussie : 1-1
                                        Islande - France : 0-3

                                        Classement final
                                        1. France, 9 pts (18-0)
                                        2. Islande, 6 pts (11-4)
                                        3. Malte, 1 pt (1-8)
                                        4. Biélorussie, 1 pt (2-20)

                                        Dimanche 22 Septembre 2019
                                        Sebastien Duret

                                        https://www.footofeminin.fr/U17-Les-...te_a16192.html
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • U23 - 24 joueuses pour un stage à Clairefontaine

                                          Le sélectionneur de l'Équipe de France U23 féminine Jean-François Niemezcki a convoqué vingt-quatre joueuses pour participer à un stage au CNF de Clairefontaine du mardi 1er au vendredi 4 octobre.

                                          U23 - 24 joueuses pour un stage à Clairefontaine


                                          Gardiennes

                                          Mylène Chavas (Dijon FCO)
                                          Blandine Joly (O. Marseille)

                                          Défenseures
                                          Estelle Cascarino (FC Girondins de Bordeaux) remplacée par Noémie Carage (Dijon FCO)
                                          Hawa Cissoko (ASJ Soyaux)
                                          Pauline Dhaeyer (FF Issy)
                                          Théa Greboval (Paris FC)
                                          Héloïse Mansuy (EA Guingamp)
                                          Morgane Nicoli (Montpellier HSC)
                                          Marion Romanelli (Montpellier HSC)
                                          Julie Thibaud (FC Girondins de Bordeaux)

                                          Milieux
                                          Maureen Bigot (FC Metz)
                                          Lina Boussaha (Paris Saint-Germain FC)
                                          Anna Clérac (ASJ Soyaux)
                                          Salomé Elisor (Lille OSC)
                                          Maëlle Garbino (FC Girondins de Bordeaux)
                                          Anissa Lahmari (ASJ Soyaux)
                                          Justine Rougemont (FC Metz)
                                          Annahita Zamanian (Paris Saint-Germain FC)

                                          Attaquantes
                                          Mathilde Bourdieu (Paris FC)
                                          Louise Fleury (EA Guingamp)
                                          Léa Khelifi (Paris Saint-Germain FC)
                                          Emelyne Laurent (FC Girondins de Bordeaux)
                                          Marie-Charlotte Léger (Montpellier HSC)
                                          Clara Matéo (Paris FC)

                                          Vendredi 27 Septembre 2019
                                          Sebastien Duret

                                          https://www.footofeminin.fr/U23-24-j...ne_a16203.html
                                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • U19 - Qualifications : Voyage en MACÉDOINE DU NORD

                                            La sélection U19 débute les qualifications à l'Euro 2020 avec un titre à défendre. La sélection U19 sera attendue cette saison mais va aussi devoir gérer alors que la sélection U20 disputera la Coupe du Monde.


                                            Sonia Haziraj (photo FFF)



                                            Pour ce premier tour en Macédoine du Nord, c'est l'occasion de rappeler de bons souvenirs puisque l'équipe était venue décrocher son second titre de champion d'Europe U19 face à l'Angleterre (2-1). Depuis le palmarès s'est étoffé tous les trois ans dont le dernier en Écosse. La route pour l'édition 2020 en Géorgie va débuter face à trois adversaires peu connus mais largement à la portée de la France qui n'est pour une fois pas exempte de ce premier tour au regard du format proposé et du nombre d'équipes engagées. Les Françaises commencent ce mardi face au pays hôte, avant d'enchaîner par la Roumanie et finir face à la Finlande. Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleurs troisièmes des douze groupes accéderont au tour Élite au printemps prochain.


                                            LE PROGRAMME

                                            Mardi 1er octobre 2019
                                            Roumanie-Slovaquie, à Skopje (FFM Training Center, 11h00)
                                            France-Macédoine du Nord, à Skopje (FFM Training Center, 15h30)

                                            Vendredi 4 octobre 2019
                                            France-Roumanie, à Skopje (FFM Training Center, 11h00)
                                            Slovaquie-Macédoine du Nord, à Skopje (FFM Training Center, 15h30)

                                            Lundi 7 octobre 2019
                                            Slovaquie-France, à Skopje (FFM Training Center, 11h00)
                                            Macédoine du Nord-Roumanie, à Skopje (FFM Training Center, 15h00)

                                            Lundi 30 Septembre 2019
                                            Sebastien Duret

                                            https://www.footofeminin.fr/U19-Qual...RD_a16213.html
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Sélections jeunes féminines - Les staffs techniques des équipes nationales se féminisent

                                              C'est un nouvel encadrement de plus en plus féminin qui est à la tête de toutes les sélections jeunes féminines à compter de cette saison. Après Sabrina Viguier nommée responsable des sélections de jeunes féminines et alors que Gilles Eyquem se consacrera aux U20, Sonia Haziraj prend la direction des U19, les U17 sont dirigées par Cécile Locatelli, et enfin Peggy Provost prend en charge les U16.


                                              Sabrina Viguier entre à la DTN (photo Philippe Le Brec'h)



                                              Poste vacant depuis le départ de Sandrine Soubeyrand au Paris FC, Sabrina Viguier a intégré en août dernier la Direction Technique Nationale et a été nommée responsable des sélections de jeunes féminines (des U16 aux U20 féminines). L'ancienne internationale aux 93 sélections était jusqu'à la saison dernière à la tête de l'équipe de Rodez AF.


                                              U20 FÉMININES : dans la continuité

                                              Qualifiée pour la Coupe du Monde U20 au Nigeria, la sélection nationale préparera la compétition avec le staff des U19 qui a emmené l'équipe au titre. Gilles Eyquem, assisté de Sandrine Ringler, continuera avec cette génération avant de prendre sa retraite.

                                              LE STAFF

                                              CHEF DE DÉLÉGATION

                                              Jean-Yves Fustec
                                              SÉLECTIONNEUR
                                              Gilles Eyquem
                                              ENTRAÎNEURE ADJOINTE
                                              Sandrine Ringler
                                              ENTRAÎNEURE DES GARDIENNES
                                              Sandrine Roux
                                              PRÉPARATEUR PHYSIQUE
                                              Jérémy Moureaux
                                              STAFF MÉDICAL
                                              David Levine (médecin)
                                              Hélène Ferchaud (kinésithérapeute)


                                              U19 FÉMININES : un nouveau duo

                                              Sonia Haziraj dirige la sélection U19 féminine dont le premier rassemblement a lieu en septembre à Clairefontaine. L'équipe débute cette semaine les éliminatoires à l'Euro U19 2020. Avec la qualification de la sélection U20 pour la prochaine Coupe du Monde, Sonia Hazira, Instructrice FIFA depuis 2010, dirige également le Pôle Espoirs à Rennes et a été précédemment adjointe en sélection U16. Elle est accompagnée de l'ancien entraîneur des féminines de Bordeaux, Jérôme Dauba, qui sera son adjoint.

                                              LE STAFF

                                              CHEF DE DÉLÉGATION

                                              Christian Duraincie
                                              SÉLECTIONNEURE
                                              Sonia Haziraj
                                              ENTRAÎNEURE ADJOINTE
                                              Jérôme Dauba
                                              ENTRAÎNEURE DES GARDIENNES
                                              Grégory Lorent
                                              STAFF MÉDICAL
                                              Nicole Cadoret-Lemeur (médecin)
                                              Thierry André (kinésithérapeute)


                                              U17 FÉMININES : Cécile Locatelli à la tête de sa sélection

                                              Présente au stage fin août à Clairefontaine aux côtés de Philippe Dumas, Cécile Locatelli a pris ensuite la direction de la sélection U17 féminine qui a disputé avec brio le premier tour de qualification dès la mi-septembre au Bélarus. Elle est assistée de Stéphanie Trognon, qui était déjà l'adjointe de Philippe Dumas, en charge du Pôle du côté de Strasbourg.

                                              LE STAFF

                                              CHEF DE DÉLÉGATION

                                              Marielle Breton
                                              SÉLECTIONNEUR
                                              Cécile Locatelli
                                              ENTRAINEURE ADJOINTE
                                              Stéphanie Trognon
                                              ENTRAINEUR DES GARDIENNES
                                              Damien Roy
                                              STAFF MEDICAL
                                              Benjamin Dessart (médecin)
                                              Dominique Dulain (kinésithérapeute-ostéopathe)


                                              U16 FÉMININES : Peggy Provost nommée

                                              Pour succéder à Cécile Locatelli, c'est une autre ancienne internationale qui a été nommée. Peggy Provost dirigera désormais la sélection des plus jeunes avec Nathalie Jarosz, en charge du Pôle de Liévin, déjà présente dans cette fonction d'adjointe précédemment.

                                              LE STAFF

                                              CHEF DE DÉLÉGATION

                                              Christine Diard-Bréteché
                                              SÉLECTIONNEUR
                                              Peggy Provost
                                              ENTRAÎNEURE ADJOINTE
                                              Nathalie Jarosz
                                              ENTRAÎNEUR DES GARDIENNES
                                              Rudy Jeanne-Rose
                                              STAFF MÉDICAL
                                              Raphaël Jallageas (médecin)
                                              Jérôme Bertrand (kinésithérapeute)


                                              U23 FÉMININES/FRANCE B

                                              Pas de changement pour cette sélection désormais baptisée U23 qui doit continuer à servir de tremplin entre les jeunes et les A. Jeff Niemezcki reste le sélectionneur avec Sylvie Gonfalone en adjointe. Le premier rassemblement a lieu cette semaine

                                              LE STAFF

                                              CHEF DE DÉLÉGATION

                                              Erny Jacky
                                              SÉLECTIONNEUR
                                              Jean-François Niemezcki
                                              ENTRAÎNEURE ADJOINTE
                                              Sylvie Gonfalone
                                              ENTRAÎNEUR DES GARDIENNES
                                              Bérangère Sapowicz
                                              STAFF MÉDICAL
                                              Isabelle Salaün (médecin)
                                              Thierry Hocquet (kinésithérapeute)


                                              U18 FÉMININES EN ATTENTE

                                              Pour la sélection U18 féminines qui n'a à ce jour pas disputé de rencontres internationales depuis sa création et alors que les sélections U20 et U19 féminines seront sur le pont cette saison, celle-ci pourrait se retrouver en sommeil cette saison.

                                              Mardi 1 Octobre 2019
                                              Sebastien Duret

                                              https://www.footofeminin.fr/Selectio...nt_a16133.html
                                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • U19 (Qualifications) - Une victoire et la dizaine pour débuter

                                                Face au pays hôte, les Bleuettes ont parfaitement entamé leur tournoi de qualification avec une large victoire qui s'est dessinée notamment en seconde période. Une rencontre à sens unique avec 22 tirs cadrés à 0.

                                                (photo FFF)
                                                (photo FFF)



                                                Si Diaby se procurait une première belle occasion repoussée par la gardienne, c'est Mbakem Niaro qui ouvrait le score sur une passe de Chapelle (1-0, 11'). Cette dernière était ensuite buteuse quelques instants plus tard (2-0, 13'). Face au bloc regroupé proposé la Macédoine du Nord, les Françaises ne parvenaient pas à accentuer leur avantage à la pause. "Nous avons bien entamé la rencontre mais on s'est un peu trop enlisé après avoir inscrit les deux premiers buts" résumait Sonia Haziraj sur le site de la FFF

                                                Autre physionomie dès la reprise, Diaby donnait plus d'ampleur au score en marquant à deux reprises (4-0, 51'). Paunovikj concédait ensuite un penalty pour une faute sur Chapelle qu'Eninger convertissait (5-0, 62'). Sur un centre de Le Guilly côté gauche, Chapelle était à la conclusion (6-0, 62'). Diaby inscrivait son troisième but personnel avant de sortir (7-0, 69') alors Zahot entrée un quart d'heure plus tôt ouvrait son compteur (8-0, 71'). D'autres remplaçantes s'illustraient avec une passe décisive de Nado pour Ould Hocine (9-0, 83'). Le dernier but était l'oeuvre de Chapelle pour atteindre la dizaine (10-0, 90+1').

                                                "Les joueuses ont parfaitement rectifié le tir en seconde période et ont fait la différence en faisant ce qu'elles font de mieux : jouer notre jeu et imposer notre rythme. Je suis satisfaite de ce premier succès, on en espère deux autres pour repartir avec la première place et la qualification pour le Tour Élite. Pour cela, il nous faudra plus de rigueur, de régularité et de constance dans notre manière de déployer notre style de jeu". Dans le même temps, la Roumanie et la Slovaquie se sont neutralisés ce qui permet de prendre déjà seul la première place du groupe avant de jouer la Roumanie, vendredi prochain.


                                                Championnat d'Europe U19 féminin - Tour de qualification - Groupe 1 - Première journée
                                                Mardi 1er octobre 2019
                                                - 15h30
                                                FRANCE - MACÉDOINE DU NORD : 10-0 (2-0)
                                                Skopje (FFM Training Centre Petar Miloševski)
                                                Spectateurs : 50
                                                Temps chaud (30°C) - Terrain sec
                                                Arbitres : Meitar Shemesh (Israël) assistée de Nofar Chava Skorka (Israël) et Ella De Vries (Belgique). 4e arbitre : Lois Otte (Belgique)

                                                Buts :
                                                1-0 Esther MBAKEM NIARO 11' (Passe de Chapelle)
                                                2-0 Kenza CHAPELLE 13'
                                                3-0 Dialamba DIABY 46'
                                                4-0 Dialamba DIABY 51' (Passe d'Eninger)
                                                5-0 Thema ENINGER 62' s.p.
                                                6-0 Kenza CHAPELLE 64'
                                                7-0 Dialamba DIABY 69' (Passe de Le Guilly)
                                                8-0 Sarah ZAHOT 71' (Passe de Chapelle)
                                                9-0 Celina OULD HOCINE 83' (Passe de Nado)
                                                10-0 Kenza CHAPELLE 90+1' (Passe d'Ould Hocine)

                                                Avertissements : Leïla Peneau 48' pour la France ; Despina Paunovikj 62', Gabriela Galevska 76' pour la Macédoine du Nord

                                                France : 1-Marie Petiteau ; 15-Grace Kazadi (8-Celina Ould Hocine 43'), 6-Clara Moreira, 4-Emmy Jézéquel (cap.), 3-Jade Le Guilly ; 14-Adeline Coquard ; 20-Esther Mbakem Niaro (7-Thelma Eninger 46'), 18-Océane Picard (2-Kate Nado 46'), 5-Leïla Peneau (17-Sarah Zahot 55'), 11-Dialamba Diaby (9-Naomie Vagre 73') ; 19-Kenza Chapelle. Entr.: Sonia Haziraj
                                                Non utilisées : 16-Alice Pinguet, 10-Jamila Hamidou, 12-Assimina Maoulida, 13-Inès Belloumou
                                                Macédoine du Nord : 1-Marija Nichevska ; 6-Ivana Nikolova, 20-Sindis Polozhani (cap.), 15-Teodora Jankovska, 3-Paneska ; 10-Belma Bejtovikj (5-Valentina Dalchevska 82'), 4-Elena Boshkoska ; 7-Angjela Petkovska (14-Gabriela Galevska 47'), 8-Sara Velkova (2-Jasmina Jovanovska 82'), 9-Teodora Petrovska (13-Despina Paunovikj 47') ; 11-Radica Choneva (16-Ana Javasheva 74'). Entr.: Astrit Merko
                                                Non utilisées : 12-Ana Apostolova, 17-Mihaela Popeska, 18-Enisa Amiti, 19-Aleksandra Rubanoska



                                                LE GROUPE

                                                Classement

                                                1. France, 3 pts (10-0)
                                                2. Roumanie, 1 pt (1-1)
                                                2. Slovaquie, 1 pt (1-1)
                                                4. Macédoine du Nord, 0 pt (0-10)

                                                Mardi 1er octobre 2019
                                                Roumanie-Slovaquie : 1-1, à Skopje (Mădălina Maria Tătar 81' s.p. ; Kristina Tipulová 32') - 20 spectateurs
                                                France-Macédoine du Nord : 10-0, à Skopje (Esther Mbakem Niaro 11', Kenza Chapelle 13', 64', 90+1', Dialamba Diaby 46', 51', 69', Thelma Eninger 62' s.p., Sarah Zahot 71', Celina Ould Hocine 83') - 50 spectateurs

                                                Vendredi 4 octobre 2019
                                                France-Roumanie, à Skopje (FFM Training Center, 11h00)
                                                Slovaquie-Macédoine du Nord, à Skopje (FFM Training Center, 15h30)

                                                Lundi 7 octobre 2019
                                                Slovaquie-France, à Skopje (FFM Training Center, 11h00)
                                                Macédoine du Nord-Roumanie, à Skopje (FFM Training Center, 15h00)

                                                Jeudi 3 Octobre 2019
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/U19-Qual...er_a16214.html
                                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • U19 (Qualifications) - Les Bleuettes qualifiées pour le tour Elite

                                                  Deux matchs et deux larges victoires pour les joueuses de Sonia Haziraj qui ont ainsi assuré leur qualification pour le Tour Elite au printemps prochain.


                                                  (photo FFF)



                                                  Profitant de la large victoire en ouverture face à la Macédoine du Nord (10-0), la France partait favorite face à la Roumanie pour cette deuxième journée. Sonia Haziraj avait modifié une partie de son onze de départ : "Nous avons pu faire tourner l'effectif et donner du temps de jeu à plus de joueuses, ce qui nous permet de les évaluer au niveau international, tout en conservant notre consistance et notre style de jeu".

                                                  Mais il fallait plus de vingt minutes pour débloquer la situation face à un adversaire rugueux : "Le début de match a été compliqué comme souvent car nos adversaires nous malmènent dans les duels, mais nous avons réussi une nouvelle fois à prendre le dessus et à déployer notre jeu par la suite" résumait la sélectionneure.

                                                  Tout allait mieux après l'ouverture du score de la Parisienne Thelma Eninger (1-0, 26'). Ould Hocine et Vagre se distinguaient aussi par des buts avant la pause. En seconde période, après une demi-heure sans but, Adeline Coquard relançait le festival offensif et allait le clore à la 90+1e minute. Entre temps, Zahot et Peneau étaient aussi décisives pour un score final de 7-0.

                                                  Assurée de terminer dans les deux premières places du groupe, la sélection française disputera un troisième match lundi face à la Slovaquie avant d'attendre le tirage au sort du 21 novembre 2019 pour connaître ses adversaires du tour Elite. "La première partie du contrat est remplie avec cette qualification. Désormais on vise une troisième victoire afin d'avoir le meilleur classement possible, et on espère également boucler une autre rencontre sans encaisser de but" concluait Sonia Haziraj.


                                                  Championnat d'Europe U19 féminin - Tour de qualification - Groupe 1 - Deuxième journée
                                                  Vendredi 4 octobre 2019
                                                  - 11h00
                                                  FRANCE - ROUMANIE : 7-0 (3-0)
                                                  Skopje (FFM Training Centre Petar Miloševski)
                                                  Temps nuageux (13°C) - Terrain gras
                                                  Spectateurs : 20
                                                  Arbitres : Lois Otte (Belgique) assistée de Ella De Vries (Belgique) et Angela Domazetovska (Macédoine du Nord). 4e arbitre : Angela Rajcevska (Macédoine du Nord)

                                                  Buts :
                                                  1-0 Thelma ENINGER 26' (Passe de Zahot)
                                                  2-0 Celina OULD HOCINE 36'
                                                  3-0 Naomie VAGRE 43' (Passe de Diaby)
                                                  4-0 Adeline COQUARD 74' (Passe de Maoulida)
                                                  5-0 Sarah ZAHOT 80' (Passe de Nado)
                                                  6-0 Leïla PENEAU 83' (Coup franc)
                                                  7-0 Adeline COQUARD 90+1'

                                                  Avertissements : Leïla Peneau 59' pour la France ; Bianca Ienovan 51', Cristina Tudorache 54' pour la Roumanie

                                                  France : 16-Alice Pinguet ; 8-Celina Ould Hocine, 12-Assimina Maoulida (6-Clara Moreira 81'), 2-Kate Nado, 13-Inès Belloumou ; 7-Thelma Eninger (5-Leïla Peneau 46'), 10-Jamila Hamidou, 17-Sarah Zahot (cap.) ; 15-Grace Kazadi (4-Emmy Jézéquel 56'), 9-Naomie Vagre (19-Kenza Chapelle 56'), 11-Dialamba Diaby (14-Adeline Coquard 68'). Entr.: Sonia Haziraj
                                                  Non utilisées : 1-Marie Petiteau, 3-Jade Le Guilly, 18-Océane Picard, 20-Esther Mbakem Niaro
                                                  Roumanie : 1-Barbara Sandor ; 6-Adela Iosif, 4-Anita Kis, 20-Cristina Tudorache, 5-Alexandra Tunoaia (cap.), 11-Otilia Durla ; 9-Roberta Dimulescu (14-Mihaela Purcil 67'), 2-Krisztina Beno (3-Anna Biro 90+2'), 17-Claudia Pana (16-Raluca Dragos 90+2'), 8-Bianca Ienovan ; 10-Madalina Maria Tatar. Entr.: Florin Bugar
                                                  Non utilisées : 12-Andreea Nicoleta Pencea, 7-Valentina Larisa Grigore, 13-Carmen Marcu, 15-Camelia Daneliuc, 19-Szidonia Adorjan




                                                  Classement
                                                  1. France, 6 pts (17-0)
                                                  2. Slovaquie, 4 pts (7-1)
                                                  3. Roumanie, 1 pt (1-8)
                                                  4. Macédoine du Nord, 0 pt (0-16)

                                                  Mardi 1er octobre 2019
                                                  Roumanie-Slovaquie : 1-1, à Skopje (Mădălina Maria Tătar 81' s.p. ; Kristina Tipulová 32') - 20 spectateurs
                                                  France-Macédoine du Nord : 10-0, à Skopje (Esther Mbakem Niaro 11', Kenza Chapelle 13', 64', 90+1', Dialamba Diaby 46', 51', 69', Thelma Eninger 62' s.p., Sarah Zahot 71', Celina Ould Hocine 83') - 50 spectateurs

                                                  Vendredi 4 octobre 2019
                                                  France-Roumanie : 7-0, à Skopje (Thelma Eninger 26', Celina Ould Hocine 36', Naomie Vagre 43', Adeline Coquard 74', 90+1', Sarah Zahot 80', Leïla Peneau 83') - 20 spectateurs
                                                  Slovaquie-Macédoine du Nord: 6-0, à Skopje (Kristina Kollárová 13', Kristina Tipulová 33', Victoria Kaláberová 58' s.p., 74', Stela Semanová 72', Viktoria Nagy 76') - 50 spectateurs

                                                  Lundi 7 octobre 2019
                                                  Slovaquie-France, à Skopje (FFM Training Center, 11h00)
                                                  Macédoine du Nord-Roumanie, à Skopje (FFM Training Center, 15h00)

                                                  Samedi 5 Octobre 2019
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/U19-Qual...te_a16221.html
                                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • U19 (Qualifications) - La FRANCE reçue trois sur trois

                                                    Les Bleuettes ont réussi le sans-faute lors du tour de qualification organisé en Macédoine du Nord avec une troisième victoire acquise sur le score de 6-0 face à la Slovaquie.


                                                    photo FFF



                                                    Comme lors des deux premières rencontres, la France a outrageusement dominé son adversaire et les chiffres illustrent parfaitement cette domination avec 30 tirs dont 13 cadrés, 18 corners obtenus contre aucune action slovaque !

                                                    Une prestation aboutie et répondant aux exigences du staff lors de ce tournoi. Pour la nouvelle sélectionneure des U19 Sonia Haziraj, elle montrait sa satisfaction sur fff.fr : "Les filles ont bien appliqué les consignes. Elles ont su alterner différentes manières de jouer, et notamment du jeu long pour faire reculer l'adversaire". Chapelle était la première à marquer au quart d'heure de jeu, suivie de Mbakem Niaro et Zahot avant la pause (0-3). En seconde période, la capitaine Zahot signait un doublé puis Diaby entrée à la pause marquait le cinquième. C'est ensuite Mbakem Niaro qui signait à son tour un doublé (0-6, 75').

                                                    Trois victoires et une qualification assurée sans encombre : "Dans l'ensemble le bilan est positif. Défensivement nous n'avons pas pris de but, et offensivement nous en avons inscrit vingt-trois ! Même si nous étions dans une poule avec un niveau moyen, il ne faut pas banaliser cette performance, car nous avons marqué des buts de qualité. Avec cette performance, mes joueuses ont validé le travail que nous avons mis en place durant ce stage."

                                                    La sélection U19 se retrouvera début novembre à Clairefontaine lors du prochain rassemblement.


                                                    Championnat d'Europe U19 féminin - Tour de qualification - Groupe 1 - Troisième journée
                                                    Lundi 7 octobre 2019
                                                    - 11h00 françaises
                                                    SLOVAQUIE - FRANCE : 0-6 (0-3)
                                                    Skopje (FFM Training Centre Petar Miloševski)
                                                    Temps nuageux (13°C) - Terrain bon
                                                    Spectateurs : 50
                                                    Arbitres : Lois Otte (Belgique) assistée de Ella De Vries (Belgique) et Angela Domazetovska (Macédoine du Nord). 4e arbitre : Angela Rajcevska (Macédoine du Nord)

                                                    Buts :
                                                    0-1 Kenza CHAPELLE 16'
                                                    0-2 Esther MBAKEM NIARO 34' (Passe d'Eninger)
                                                    0-3 Sarah ZAHOT 42'
                                                    0-4 Sarah ZAHOT 62'
                                                    0-5 Dialamba DIABY 65'
                                                    0-6 Esther MBAKEM NIARO 75' (Corner de Zahot)

                                                    Avertissement : Viktória Nagy 39' pour la Slovaquie

                                                    Slovaquie : 1-Anika Tóth ; 11-Patrícia Gašparovičová, 4-Viktória Kratochvílová, 2-Natália Miniariková, 14-Lucia Planietová, 10-Viktória Mattová ; 6-Kristína Tipulová (20-Tímea Feketevíziová 46'), 9-Kristína Panáková (cap.) (17-Victoria Kaláberová 90'), 13-Viktória Nagy (15-Viktória Tkáčiková 46', 7-Nikola Šobáňová 85'), 19-Stela Semanová ; 8-Kristína Sivčová (16-Kristína Kollárová 85'). Entr.: Jozef Jelšic
                                                    Non utilisées : 12-Alexandra Kršková, 3-Henrieta Vaľušová, 5-Desana Dianišková, 18-Lucia Droppová
                                                    France : 1-Marie Petiteau ; 3-Jade Le Guilly (8-Celina Ould Hocine 66'), 4-Emmy Jézéquel (6-Clara Moreira 84'), 2-Kate Nado, 13-Inès Belloumou ; 14-Adeline Coquard, 10-Jamila Hamidou, 7-Thelma Eninger (18-Océane Picard 74') ; 20-Esther Mbakem Niaro, 17-Sarah Zahot (cap.), 19-Kenza Chapelle (11-Dialamba Diaby 46'). Entr.: Sonia Haziraj
                                                    Non utilisées : 16-Alice Pinguet, 9-Naomie Vagre, 12-Assimina Maoulida, 15-Grace Kazadi



                                                    Classement
                                                    1. France, 9 pts (23-0)
                                                    2. Slovaquie, 4 pts (7-7)
                                                    3. Roumanie, 4 pts (4-8)
                                                    4. Macédoine du Nord, 0 pt (0-19)

                                                    Mardi 1er octobre 2019
                                                    Roumanie-Slovaquie : 1-1, à Skopje (Mădălina Maria Tătar 81' s.p. ; Kristina Tipulová 32') - 20 spectateurs
                                                    France-Macédoine du Nord : 10-0, à Skopje (Esther Mbakem Niaro 11', Kenza Chapelle 13', 64', 90+1', Dialamba Diaby 46', 51', 69', Thelma Eninger 62' s.p., Sarah Zahot 71', Celina Ould Hocine 83') - 50 spectateurs

                                                    Vendredi 4 octobre 2019
                                                    France-Roumanie : 7-0, à Skopje (Thelma Eninger 26', Celina Ould Hocine 36', Naomie Vagre 43', Adeline Coquard 74', 90+1', Sarah Zahot 80', Leïla Peneau 83') - 20 spectateurs
                                                    Slovaquie-Macédoine du Nord: 6-0, à Skopje (Kristina Kollárová 13', Kristina Tipulová 33', Victoria Kaláberová 58' s.p., 74', Stela Semanová 72', Viktoria Nagy 76') - 50 spectateurs

                                                    Lundi 7 octobre 2019
                                                    Slovaquie-France : 0-6, à Skopje (Kenza Chapelle 16', Esther Mbakem Niaro 34', 75', Sarah Zahot 42', 62', Dialamba Diaby 65') - 50 spectateurs
                                                    Macédoine du Nord-Roumanie : 0-3, à Skopje (Bianca Ienovan 6', Krisztina Beno 49', Carmen Marcu 77') - 20 spectateurs

                                                    Mardi 8 Octobre 2019
                                                    Sebastien Duret

                                                    https://www.footofeminin.fr/U19-Qual...is_a16231.html
                                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X