Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le foot féminin, vues d'ailleurs...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    The Best FIFA – Les nommées pour le trophée connues : aucune Française dans les trois listes

    Les listes des nommé(e)s pour les distinctions de meilleurs joueuse, gardienne de but et entraîneurs pour le football féminin ont été dévoilées. La cérémonie de l’édition 2021 des prix The Best – FIFA Football Awards™ aura lieu le 17 janvier 2022.


    The Best – Joueuse de la FIFA


    • Stina Blackstenius (Suède / BK Häcken)
    • Aitana Bonmati (Espagne / FC Barcelona)
    • Lucy Bronze (Angleterre / Manchester City WFC)
    • Magdalena Eriksson (Suède / Chelsea FC Women)
    • Caroline Graham-Hansen (Norvège / FC Barcelona)
    • Pernille Harder (Danemark / Chelsea FC Women)
    • Jennifer Hermoso (Espagne / FC Barcelona)
    • Ji So-yun (République de Corée / Chelsea FC Women)
    • Sam Kerr (Australie / Chelsea FC Women)
    • Vivianne Miedema (Pays-Bas / Arsenal WFC)
    • Ellen White (Angleterre / Manchester City WFC)
    • Alexia Putellas (Espagne / FC Barcelona)
    • Christine Sinclair (Canada / Portland Thorns FC)


    The Best – Entraîneur de la FIFA pour le football féminin

    • Lluís Cortés (Espagne / FC Barcelona)
    • Peter Gerhardsson (Suède / Équipe nationale de la Suède)
    • Emma Hayes (Angleterre / Chelsea FC Women)
    • Beverly Priestman (Angleterre / Équipe nationale du Canada)
    • Sarina Wiegman (Pays-Bas / Équipe nationale des Pays-Bas / Équipe nationale de l’Angleterre)


    The Best – Gardienne de but de la FIFA

    • Ann-Katrin Berger (Allemagne / Chelsea FC Women)
    • Christiane Endler (Chili / Paris Saint-Germain / Olympique Lyonnais)
    • Stephanie Lynn Marie Labbé (Canada / FC Rosengård / Paris Saint-Germain)
    • Hedvig Lindahl (Suède / Atlético de Madrid Femenino)
    • Alyssa Naeher (États-Unis / Chicago Red Stars)



    Mardi 23 Novembre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/The-Best...es_a17583.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Afrique - Ligue des Champions : Le premier titre pour MAMELODI SUNDOWNS

    Les joueuses de l'équipe sud-africaine de Mamelodi Sundowns ont remporté la première édition de la Ligue des champions féminine de la CAF, s'offre un triplé pour achever cette année 2021.


    Les Mamelodi Sundowns sur le toit de l'Afrique (photo CAF)



    Avec une défense qui n'aura encaissé aucun but, Morifi avait ouvert le score sur une passe de Mgcoyi (0-1, 33'), cette dernière signant le second but en seconde période à la limite du hors-jeu (0-2, 65'). Un but validé après vérification de la VAR.


    Les réactions

    Agnes Thandiwe Nkosi (Mamelodi Sundowns)

    « J'avais peur que nous ne soyons pas assez précises, mais aujourd'hui nous avons été merveilleuses. Je suis très content de mes filles. J'ai parlé à Mgcoyi et lui ai dit ce qu'elle pouvait apporter au match, et c'est ce qu'elle a fait. Je suis fière d'elle et de toute l'équipe. J'ai vu comment les Hasaacas Ladies jouaient auparavant. J'avais besoin de les presser avec trois attaquantes. Heureusement, elles ne sont pas plus grandes que nous. Nous avions confiance en jouant notre football et nous avons contraint les Hasaacas Ladies même si elles ont joué un bon football. Nous sommes venues à ce tournoi et avons vu le niveau de compétition, je vous assure que la prochaine fois, ce sera encore plus dur. Nous sommes la première équipe vainqueur et nous l'avons fait sans encaisser de but ».

    Yusif Basigi (Hasaacas Ladies)
    « C'est dommage que nous n'ayons pas gagné. Nous sommes venus avec l'intention de gagner, mais c'était presque impossible. Nous serons prêts à remporter la prochaine édition de la WCL. Mes défenseures centrales devaient couvrir davantage les demi-dos. Je n'ai jamais appris à mes joueuses à mettre des pièges hors-jeu, donc le deuxième but n'est pas arrivé à cause de ça. La prochaine édition sera sûrement plus difficile, nous sommes venus ici et avons tout observé. Tout le monde reviendra et deviendra plus fort pour la prochaine fois. C'est historique pour nous d'être en finale, car d'autres sont venus et auraient aimé rester ».


    CAF Women's Champions League 2021 - Finale
    Vendredi 19 novembre 2021
    - 19h00 locales (18h00 françaises)
    SEKONDI HASAACAS FC (GHA) - MAMELODI SUNDOWNS FC (AFS) : 0-2 (0-1)
    Le Caire (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitres : Lidya Tafesse (Éthiopie) assistée de Queency Clodia Victorie (Ile Maurice) et Mimisen Agatha Iyorhe (Nigeria). 4e arbitre : Shahenda Saad Al-Maghraby (Egypte)
    VAR : Bouchra Karboubi (Maroc) assistée de Fatiha Jermoumi (Maroc)

    Buts :
    0-1 Chuene MORIFI 33'
    (Servie par Kgadiete à droite, Mgcoyi entre dans la surface et centre fort devant le but où Morifi au second poteau reprend de de volée l'extérieur du gauche)
    0-2 Andisiwe MGCOYI 65' (Mthandi côté droit délivre une passe en profondeur pour Mgcoyi à la limite du hors-jeu à l'entrée de la surface qui croise un tir du droit entre les jambes de la gardienne dans le petit filet opposé)

    Avertissements : Andisiwe Mgcoyi 42', Lerato Kgasago 75' à Mamelodi
    Expulsion : Regina Mogolola 90+4' à Mamelodi

    Hasaacas : 16-Grace Banwaa ; 18-Regina Antwi (24-Queenabel Amankwah 46'), 2-Blessing Agbomadzi, 5-Janet Egyir (cap.), 6-Perpetual Agyekum ; 4-Azumah Bugre, 8-Faustina Aidoo ; 17-Rahama Jafaru (15-Success Ameyaa 84'), 13-Evelyn Badu, 10-Doris Boaduwaa ; 9-Veronica Appiah. Entr.: Yusif Basigi
    Non utilisées : 1-Diana Maaweremou (G), 7-Doreen Copson, 12-Lauratu Issaka, 14-Asane Yahaya, 20-Comfort Owusu
    Liste élargie : 22-Patricia Mantey, 26-Faustina Nyamekye, 3-Milot Abena, 11-Fatoumata Tamboura, 19-Linda Epo, 23-Francisca Asante
    Mamelodi : 1-Andile Dlamini ; 3-Karabo Makhurubetshi (18-Regina Mogolola 86'), 5-Zanele Nhlapho (cap.), 12-Bambanani Mbane ; 21-Nonhlanhla Mthandi, 17-Andisiwe Mgcoyi (9-Rhoda Mulaudzi 90'), 4-Thalea Smidt, 15-Lerato Kgasago ; 11-Melinda Kgadiete, 16-Lelona Daweti, 8-Chuene Morifi. Entr.: Agnes Thandiwe Nkosi
    Non utilisées : 2-Asa Phillistus Rabalao (G), 6-Bongiwe Thusi, 10-Chantelle Esau, 13-Oratile Mokwena, 14-Sizana Komane, 19-Boitumelo Rabale, 25-Khutso Pila
    Liste élargie : 24-Lebogang Mabatle, 26-Nthabiseng Matshaba, 7-Lehlogonolo Mashigo, 22-Khunjolwa Mali, 23-Thembelihle Masibi


    Match à retrouver sur le Youtube de la FIFA




    Les résultats de la phase finale

    Finale places 3/4 – jeudi 18 novembre 2021
    AS FAR (Maroc)-Malabo Kings (Guinée équatoriale) : 3-1 (1-0)
    Le Caire (30 June Stadium)
    Arbitre : Vincentia Enyonam Amedume (Togo)
    Buts : Fatima Tagnaout 10’, Ghizlane Chebbak 60’, 90+2’ ; Carol Carioca 50'

    Demi-finales
    Lundi 15 novembre 2021
    Hasaacas Ladies (Ghana)-AS FAR (Maroc) : 2-1 (1-1)
    Le Caire (30 June Stadium)
    Arbitre : Salma Mukansanga (Rwanda)
    Buts : Doris Boaduwaa 36', Evelyn Badu 76' ; Najat Badri Goal 45'

    Mamelodi Sundowns (Afrique du sud)-Malabo Kings (Guinée équatoriale) : 0-0 (5-4 aux tab)
    Le Caire (Al Salam Stadium)
    Arbitre : Bouchra Karboubi (Maroc)


    Groupe A

    Classement : 1. Hasaacas Ladies FC (Ghana) 7 pts ; 2. Malabo Kings FC (Guinée équatoriale) 4pts (+1) ; 3. Wadi Degla FC (Égypte) 4 pts (-1) ; 4. AS Mande (Mali) 1 pt

    1re journée – vendredi 5 novembre 2021
    Wadi Degla FC – AS Mande : 3-1 (2-1)
    Le Caire (Cairo (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitre : Akona Makhalima (Afrique du Sud)
    Buts : Noha Abdelaziz 3' pen., Fatumata Dukureh 9', Jasmin Zachwieja 49' ; Awa Traoré 32’

    Malabo Kings FC – Hasaacas Ladies FC : 1-3 (0-1)
    Le Caire (Cairo (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitre : Bouchra Karboubi (Maroc)
    Buts : Stephanie Gbogou 90' ; Evelin Badu 11’, 90+2’, Perpetual Agyekum 85’

    2e journée – lundi 8 novembre 2021
    Wadi Degla FC – Malabo Kings FC : 0-3 (0-2)
    Le Caire (Cairo (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitre : Letticia Vianna (Eswatini)
    Buts : Stephanie Gbogou 13’ pen., 41’, Grace Balongo 58’

    Hasaacas Ladies FC – AS Mande : 3-0 (2-0)
    Le Caire (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitre : Suavis Iratunga (Burundi)
    Buts : Evelyn Badu 17', 59’, Perpetual Agyekum 45'+3

    3e journée – jeudi 11 novembre 2021
    Hasaacas Ladies FC – Wadi Degla FC : 2-2 (1-2)
    Le Caire (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitre : Vincentia Amedome (Togo)
    Buts : Faustina Nyame 21', Veronica Appiah 49' ; Jasmin Zachwieja 9’, Noha Abdelaziz Elsolh 26’

    AS Mande – Malabo Kings FC : 1-1 (1-0)
    Le Caire (Al Salam Stadium)
    Arbitre : Patience Madu (Nigeria)
    Buts : Bassira Toure 2' ; Muriellynda Abossolo 80'


    Groupe B

    Classement :
    1. Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud) 7 pts
    2. AS FAR (Maroc) 4 pts
    3. Rivers Angels FC (Nigeria) 3 pts
    4. Vihiga Queens FC (Kenya) 3 pts

    1re journée – samedi 6 novembre 2021
    Vihiga Queens FC – Mamelodi Sundowns : 0-1 (0-1)
    Le Caire (WE Al-Ahly Stadium)
    Arbitre : Shahenda El Maghribi (Égypte)
    But : Melinda Kgadiete 4’

    AS FAR – Rivers Angels FC : 3-0 (1-0)
    Le Caire (WE Al-Ahly Stadium)
    Arbitre : Lidya Tafesse (Éthiopie)
    Buts : Sanaa Mssoudy 30', 73’, 84’

    2e journée – mardi 9 novembre 2021
    Vihiga Queens FC – AS FAR : 2-0 (1-0)
    Le Caire (WE Al-Ahly Stadium)
    Arbitre : Aissata Lam (Mauritanie)
    Buts : Violet Wanyonyi 9 ', Jentrix Shikangwa 51 '

    Rivers Angels FC – Mamelodi Sundowns : 0-1 (0-1)
    Le Caire (WE Al-Ahly Stadium)
    Arbitre : Salima Mukansanga (Rwanda)
    But : Zanele Nhlapho 16 '

    3e journée – vendredi 12 novembre 2021
    Rivers Angels FC – Vihiga Queens FC : 4-0
    Le Caire (30 June Air Defence Stadium)
    Arbitre : Dorsaf Ganouati (Tunisie)
    Buts : Vivian Kechukwu 67’ pen, 77’ pen , Oluwadamilola Koku 80’, Gift Monday84’

    Mamelodi Sundowns – AS FAR : 0-0
    Le Caire (Al Salam Stadium)
    Arbitre : Maria Rivet (Maurtitanie)

    Samedi 20 Novembre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Afrique-...NS_a17577.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Euro 2022 - Le calendrier des rencontres

    Retrouvez le calendrier prévisionnel des matchs. Les horaires seront confirmés ultérieurement.


    Angleterre - Autriche sera le match d'ouverture de l'Euro 2022 le 7 juillet prochain. Dès le 9 juillet, le duel Allemagne - Danemark sera à suivre, les Danoises avaient éliminé les Allemandes en quart de finale du dernier Euro. Le samedi 10 juillet verra la Suède aux prises au tenant du titre, les Pays-Bas.

    Les Bleues seront les dernières à entrer dans la compétition le 11 juillet avec un duel face à l'Italie dont les oppositions en phase finale de l'Euro ont déjà eu lieu lors des Euro 2001 et 2005 avec des victoires 2-0 et 3-1 à la clé.

    La France enchaînera face à un nouveau venu, voisin historique, la Belgique le jeudi 15 juillet. Enfin, les Tricolores termineront la phase de groupe par l'Islande qui avait posé des difficultés lors de l'Euro 2017 (1-0) après l'avoir aussi affrontée à l'Euro 2009 (3-1).

    En cas de qualification, à l'une des deux premières places, les Bleues croiseront avec le groupe C où figure les Pays-Bas et la Suède. Ce sera l'occasion d'essayer de franchir le cap des quarts de finale d'un championnat d'Europe.


    Phase de groupes

    Match 1

    Mercredi 7 juillet

    Angleterre - Autriche (Manchester, Old Trafford)
    Jeudi 8 juillet
    Norvège - Irlande du Nord (Southampton)

    Vendredi 9 juillet
    Allemagne - Danemark (Brentford)
    Espagne - Finlande (Milton Keynes)

    Samedi 10 juillet
    Pays-Bas - Suède (Sheffield)
    Russie - Suisse (Wigan et Leigh)

    Dimanche 11 juillet
    France - Italie (Rotherham)
    Belgique - Islande (Manchester City Academy)

    Match 2
    Lundi 12 juillet

    Angleterre - Norvège (Brighton et Hove)
    Autriche - Irlande du Nord (Southampton)

    Mardi 13 juillet
    Allemagne - Espagne (Brentford)
    Danemark - Finlande (Milton Keynes)

    Mercredi 14 juillet
    Pays-Bas - Russie (Wigan et Leigh)
    Suède - Suisse (Sheffield)

    Jeudi 15 juillet
    France - Belgique (Rotherham)
    Italie - Islande (Manchester City Academy)

    Match 3
    Vendredi 16 juillet

    Irlande du Nord - Angleterre (Southampton)
    Autriche - Norvège (Brighton et Hove)

    Samedi 17 juillet
    Finlande - Allemagne (Milton Keynes)
    Danemark - Espagne (Brentford)

    Dimanche 18 juillet
    Suisse - Pays-Bas (Sheffield)
    Suède - Russie (Wigan et Leigh)

    Lundi 19 juillet
    Islande - France (Rotherham)
    Italie - Belgique (Manchester City Academy)

    Quarts de finale
    Mercredi 21 juillet

    QF1 – Vainqueur Groupe A - Deuxième Groupe B (Brighton et Hove)
    Jeudi 22 juillet
    QF2 – Vainqueur Groupe B - Deuxième Groupe A (Brentford)
    Vendredi 23 juillet
    QF3 – Vainqueur Groupe C - Deuxième Groupe D (Wigan et Leigh)
    Samedi 24 juillet
    QF4 – Vainqueur Groupe D - Deuxième Groupe C (Rotherham)

    Demi-finales
    Mardi 27 juillet

    DF1 – Vainqueur QF3 - Vainqueur QF1 (Sheffield)
    Mercredi 28 juillet
    DF2 – Vainqueur QF4 - Vainqueur QF2 (Milton Keynes)

    Finale
    Samedi 31 juillet

    Vainqueur DF1 - Vainqueur DF2 (Wembley)




    Jeudi 28 Octobre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Euro-202...es_a17528.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Euro 2022 - Tirage au sort de la phase finale : ce qu'il faut savoir avant le 28 octobre

    Le tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2022 se déroulera ce jeudi 28 octobre 2021 à Grand Manchester. La phase finale se tiendra du 6 au 31 juillet dans dix stades à travers l'Angleterre





    Le tirage au sort sera effectuée au cours d'un événement animé par l'ancienne internationale anglaise Alex Scott et la présentatrice de la BBC Gabby Logan. Les groupes seront tirés au sort par la Française Camille Abily, quintuple vainqueur de l'UEFA Women's Champions League, l'Allemande Anja Mittag, triple vainqueur de l'EURO féminin, Lotta Schelin, meilleure buteuse de tous les temps de l'équipe nationale féminine suédoise ainsi que Kelly Smith, meilleure buteuse de l'équipe nationale féminine d'Angleterre, et quelques joueuses actuelles de la Premier League anglaise.

    Pour le tirage au sort, l'Angleterre en tant que hôte sera classée tête de série du groupe A, les 15 équipes nationales restantes étant réparties en quatre pots en fonction de leur classement par coefficient d'équipe nationale. Ils seront répartis en quatre groupes de quatre, les deux premiers de chaque section passant à la phase à élimination directe.

    Le tirage au sort sera effectué à partir de 18h00.

    Quelques heures après, les supporters pourront réserver leur billet jusqu'au 16 novembre 2021 pour suivre leur équipe dans l'un des dix stades retenus à Brighton and Hove, Londres, Manchester, Milton Keynes, Rotherham, Sheffield, Southampton, Trafford et Wigan and Leigh.


    Les chapeaux

    Pot 1 : Pays-Bas (tenant), Allemagne, France
    Pot 2 : Suède, Espagne, Norvège, Italie
    Pot 3 : Danemark, Belgique, Suisse, Autriche
    Pot 4 : Islande, Russie, Finlande, Irlande du Nord


    L'ordre du tirage

    L'Angleterre a été placée d'office dans le groupe A
    en tant que hôte du tournoi.

    Tirage au sort du pot 1 avec les trois autres têtes de série seront tirées au sort
    Elles seront réparties entre les groupes B, C et D et seront d'office en position 1.

    Tirage des pots 2 puis 3 puis 4
    Pour les tirages au sort des chapeaux 2, 3 et 4 dans lesquelles ont été réparties les autres sélections au regard des coefficients UEFA, les équipes du chapeau 2 seront tirées au sort pour être placées dans les groupes A, B, C puis D. Leur position dans le groupe qui aura une incidence sur l'ordre des rencontres sera aussi tirée au sort. Il en sera de même pour les chapeaux 3 et 4.


    Le planning prévisionnel des matchs



    Mercredi 27 Octobre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Euro-202...re_a17501.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Euro 2025 - Les pays nordiques déclarent leur intérêt pour organiser la phase finale

    Dans son PV du 9 septembre, le COMEX de la FFF avait montré son intérêt pour se porter candidat à l'organisation de la phase finale 2025. Ce 15 octobre, les pays nordiques ont aussi formulé ce souhait par un communiqué.



    "Pendant quatre ans, les associations nordiques de football ont travaillé ensemble pour présenter une candidature solide pour un prochain grand championnat international. Il est désormais clair que les nations souhaitent ensemble accueillir les Championnats d'Europe féminins en 2025" précise ce communiqué.

    Depuis 2018, toutes les associations nordiques de football - Danemark, Finlande, îles Féroé, Islande, Norvège et Suède - ont collaboré pour étudier les possibilités de postuler pour un futur grand championnat international. Les Fédérations suédoise, danoise, finlandaise et norvégienne, sont intéressées pour organiser le Championnat d'Europe 2025, avec le soutien de l'Islande et des îles Féroé.

    Euro 2025 et Coupe du Monde 2027 à l'étude



    "Nous avons travaillé intensivement pendant près de quatre ans pour étudier les possibilités d'organiser ensemble un grand championnat international. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il est important d'organiser des championnats, et ensemble nous avons de grandes visions pour le développement continu du football féminin. C'est donc très bien que nous ayons maintenant décidé de postuler pour les Championnats d'Europe 2025", déclare Karl-Erik Nilsson de la fédération suédoise. Les fédérations nordiques ont étudié les alternatives autour des stades, des villes hôtes, des camps de base et d'autres facteurs importants afin d'avoir une image complète de la meilleure façon d'organiser le championnat en 2025.

    Les fédérations nordiques vont maintenant continuer à travailler sur une candidature pour le Championnat d'Europe 2025, où une déclaration d'intérêt doit être reçue par l'UEFA au plus tard le 28 octobre. Les présidents des fédérations nordiques continuent également de se tenir informés du processus de candidature pour la Coupe du monde féminine 2027.

    Par ailleurs, cinq des équipes nationales nordiques, le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Norvège et la Suède, sont qualifiées pour les prochains Championnats d'Europe 2022 en Angleterre.

    Vendredi 15 Octobre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Euro-202...le_a17502.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Euro 2022 - Seize millions d'Euros, des dotations doublées pour la prochaine phase finale

    Le Comité exécutif de l'UEFA s'est réuni mercredi à Chişinău, en Moldavie, et a approuvé une augmentation substantielle du montant distribué aux équipes participantes, ainsi qu'un nouveau modèle de distribution, avant le début de la phase finale très attendue du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA en Angleterre à l'été 2022.


    Source UEFA.com



    Les 16 équipes qualifiées se partageront un total de 16 millions d'euros, soit le double du montant total des prix en argent de 8 millions d'euros distribués lors de l'Euro féminin de l'UEFA 2017 aux Pays-Bas. La distribution financière comprendra des montants garantis accrus et des primes basées sur les performances pour la phase de groupes.

    En outre, le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé pour la première fois l'introduction d'un programme d'avantages pour les clubs, mettant à disposition un montant total important de 4,5 millions d'euros pour récompenser les clubs européens libérant des joueuses pour la phase finale de l'Euro féminin de l'UEFA pour leur contribution au succès de l'événement.

    L'augmentation des distributions financières et l'introduction d'un programme d'avantages pour les clubs sont des initiatives stratégiques clés de la stratégie de football féminin de l'UEFA - TimeForAction, garantissant que plus d'argent que jamais est distribué dans le football féminin.

    Jeudi 23 Septembre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Euro-202...le_a17454.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Euro 2025 - La FFF future candidate à l'organisation

    Le COMEX de la FFF a décidé de montrer son intérêt à l'organisation du prochain championnat d'Europe féminin.





    "En prolongement de tous les efforts fournis par la FFF depuis une dizaine d'années en faveur du développement du football féminin et de l'organisation de grands événements internationaux, le Comité Éxécutif formule son intérêt à l'organisation de l'UEFA EURO féminin 2025", c'est en ces mots que le COMEX réuni le 9 septembre dernier a évoqué cette possible candidature.

    Créé en 1984, le Championnat d'Europe féminin est organisé sous forme de phase finale depuis 1997. A ce jour, six fédérations ont accueilli la phase finale. Après une coorganisation en 1997 avec la Norvège et la Suède réunissant huit équipes, l'Allemagne en 2001 et l'Angleterre en 2005 avaient le même format. En 2009 et 2013, ce sont douze équipes qui sont qualifiées pour les phases finales en Finlande puis en Suède. En 2017, les Pays-Bas voient la formule passée à 16 équipes tout comme l'Angleterre qui accueillera de nouveau une phase finale en juillet prochain.

    Après avoir organisé la Coupe du Monde féminine en 2019 et alors que les Jeux Olympiques avec le tournoi olympique de football aura lieu en 2024, la FFF a décidé de montrer auprès de l'UEFA pour accueillir une compétition qu'elle n'a jamais eu sur son sol.

    A ce jour, la Pologne a annoncé le 3 juin dernier son intérêt, et le Danemark est aussi pressenti. L'UEFA se prononcera en mai 2022 sur le pays hôte.

    Vendredi 17 Septembre 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Euro-202...on_a17440.html

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu

    Transferts (F) : Sofia Jakobsson (Real Madrid) signe au Bayern Munich



    Sofia Jakobsson a rejoint le Bayern.

    Ancienne joueuse de Montpellier, l'attaquante suédoise Sofia Jakobsson a signé au Bayern Munich.



    Alors que certaines rumeurs évoquaient un retour en France à son sujet, Sofia Jakobsson (31 ans) va finalement rejoindre le Championnat d'Allemagne. La buteuse suédoise, ancienne joueuse de Chelsea, Montpellier et du Real Madrid (elle vient de quitter le club en fin de contrat) a signé un contrat d'une saison avec le Bayern Munich.

    Laisser un commentaire:


  • Gerfaut
    a répondu
    Barca féminines, les raisons d'un succès et du départ de l'entraineur ?



    Après leurs échecs pendant la ligue des champions les joueuses du Barça ont demandé à l'entraîneur et au club d'augmenter l'intensité du travail pour pouvoir faire un saut en qualité tactique et physique afin de tenter de remporter la Ligue des champions. Ainsi, à la demande des joueurs, l'équipe féminine a entamé un plan de travail à haute intensité, faisant trois séances de travail par jour en pré-saison et doublant le nombre de séances d'entraînement au cours de la saison.
    Celà à fini à la longue par payer, cette équipe réalisant le triplé et laminant toute les autres équipes même les stars de chelsea en finale (4-0). Au passage, même l'équipe du PSG pourtant elles aussi prêtes physiquement n'a pas tenu la longueur.

    Mais à la fin de cette saison, Les joueuses ont dénoncé qu'il y a un épuisement physique et mental, dû à la façon dont Lluís Cortés applique la haute intensité de travail.
    Les joueuses n'étaient pas contre le niveau d'exigence et de travail parce qu'elles l'ont eux-mêmes imposé, mais elles estimaient qu'il n'est pas tenable de continuer avec cette façon de gérer cette haute intensité par l'entraîneur.

    Cela entrainera la démission de l'entraineur Lluis Cortes.

    Lluís Cortés fait ses adieux au Barça Feminín après avoir remporté 2 championnats, 2 coupes et 1 Ligue des champions en deux ans et demi :

    "Je me sens à court d'énergie. La seule raison est le temps : il use tout. Différents changements sont nécessaires. L'un d'eux est de se retirer."

    « J’avais promis aux filles que nous travaillons dur pour un jour pouvoir jouer des matches à ce niveau de la Ligue des championnes. J’ai toujours dit qu’il y a beaucoup de travail derrière une victoire. Il y a aussi beaucoup d’heures d’entrainements et beaucoup de personnes qui ne sont pas forcément sur le terrain.
    Cette victoire est la victoire d’un club qui fonctionne pour nous tous les jours. Pour en arriver ici, il y a des heures d’investissement dans un projet en laissant parfois de côté la vie de famille et les enfants. Mais nous pouvons maintenant dédier cette victoire à toute une équipe, un staff et un club qui est maintenant champions d’Europe. Nous avons construit une équipe pour être championne d’Europe et aujourd’hui nous pouvons le dire : Nous sommes championnes d’Europe. »

    Le Barça Feminín est devenu le rival à battre dans toute l'Europe, ils devront donc plus que jamais trouver un moyen de continuer à faire un travail intense mais durable dans le temps s'ils veulent maintenir le niveau d'enjeu et les résultats.



    Quoiqu'il en soit, elles s'étaient bien données les moyens de leurs résultats. Leur jeu était beau à regarder et réglé au petits oignons pour remporter des titres. Reste à voir la suite et dans quel club l'entraineur va poser maintenant ses valises.

    Laisser un commentaire:


  • Gerfaut
    a répondu
    Quoique l'Ol Reign en aurait bien besoin, s'il veut faire une pige aux USA............

    Laisser un commentaire:


  • Gerfaut
    a répondu
    Finalement les joueuses auront eu raison de lui, c'est dingue, il leur fait tout gagner et il est viré. Les résultats auraient été mauvais, j'aurais compris, mais là............
    https://www.sportbusinessmag.com/foo...itte-le-barca/

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    a noter que le torchon , apres avoir fait un article sur l info sur mediacre et la démission future de son adjoint ....... a retiré l info tres rapidement

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    d'après "certains" , .... cetait de la faute des fenottes et d HENRY
    et surtout pas de mediacre

    Laisser un commentaire:


  • Gerfaut
    a répondu
    Bonne ambiance avec Diacre !
    https://www.sports.fr/football/equip...82.html#item=1

    Laisser un commentaire:


  • Gerfaut
    a répondu
    Luis Cortes, l'entraineur du Barca féminin sur la sellette ? On pourrait leur envoyer Vasseur, il est libre...............;-)

    https://www.lesfeminines.fr/wordpres...tant-champion/

    Dernière modification par Gerfaut, 20/06/2021, 12h08.

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Envoyé par tasslehoff Voir le message
    1er match ce soir de ELS, Maro et Sarah avec OL Reign contre North Carolina Courage.
    Pour ceux qui veulent voir ça, c’est a 22h sur twitch https://www.twitch.tv/nwslofficial2
    Du handisport, zeubi !

    Laisser un commentaire:


  • Gerfaut
    a répondu
    Oh merci, je n'avais aucune idée de comment voir les matchs d'OlReign ! Au moins je pourrais voir celui-la.

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    1er match ce soir de ELS, Maro et Sarah avec OL Reign contre North Carolina Courage.
    Pour ceux qui veulent voir ça, c’est a 22h sur twitch https://www.twitch.tv/nwslofficial2

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Région - L'AS MONACO veut se professionnaliser

    Actuellement pensionnaire de Régional 1, le club monégasque féminin a annoncé l’arrivée prochaine d’une entité monégasque dédiée au développement professionnel du football féminin.



    Jenny Just et Matt Hulsizer et le Groupe PEAK6, nouveaux partenaires de l’ASMFF ont décidé par le biais d’une nouvelle société d'engager des moyens conséquents dans le cadre du développement d’un ambitieux projet.

    Son Altesse Sérénissime, le Prince Albert II de Monaco a tenu à apporter son soutien au projet : "Je suis particulièrement heureux de soutenir l’initiative du Groupe PEAK6 avec le lancement d’une nouvelle structure pour la football féminin Monégasque dans un objectif de professionnalisation. La Principauté de Monaco a toujours été au premier plan dans le cadre de la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes à tous les niveaux de notre société. Cela fait partie des nos valeurs et c’est particulièrement vrai dans le domaine du sport. Je souhaite beaucoup de succès aux architectes de ce projet."

    Jenny Just et Matt Hulsizer seront les co-présidents de la structure professionnelle et seront entourés de nouveau partenaires et sponsors. Ces futurs partenaires sont engagés dans l’équité entre les hommes et les femmes dans le sport et dans le monde des affaires. Par ailleurs, la société Capelli Sport devient l’équipementier officiel du club pour les saisons à venir.

    PEAK6 Group sera l’actionnaire majoritaire du club et l’association ASMFF sera le second actionnaire principal. Le club pourra bénéficier d’un budget conséquent avec l’espoir d’inciter de plus en plus de femmes et de jeunes filles à venir pratiquer ce sport que nous aimons, le football. L’ambition sera de permettre à l’équipe première de rejoindre l’élite du football féminin français dans les prochaines années.

    Cette arrivée du Groupe PEAK6 aura un impact de taille dans la promotion du football féminin et dans son développement vers le professionnalisme tout en contribuant économiquement et socialement à l’équité hommes et femmes en Principauté.



    Vendredi 11 Juin 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Region-L...er_a17293.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Aides fédérales - Le COMEX a entériné les aides financières pour les clubs amateurs de D1 et D2

    Le 9 octobre dernier, le COMEX avait validé de nouvelles modalités d'aides financières afin de réduire l'écart entre les clubs de D1 et D2 issus de clubs professionnels masculins et ceux issus de clubs amateurs. Des aides que le COMEX du 20 mai a confirmées.


    Soyaux et Fleury vont bénéficier chacun de plus de 200 000 € d'aides de la FFF (photo Maëlle Fonteneau)



    Alors que les sections féminines des clubs professionnels étaient accompagnées par des aides octroyées par les droits TV, les clubs amateurs étaient lésés ce qui n'avait pas manqué de les faire réagir en raison d'une inégalité de traitement.

    Le COMEX de la FFF avait alors pris la décision de verser une aide spécifique aux clubs amateurs de D1 et D2 mais depuis cette annonce, ces derniers étaient dans l'attente.

    Finalement, l'aide pour les clubs amateurs de D1 a été confirmée par le COMEX du 20 mai 2021. Les trois clubs concernés (Soyaux, Issy, Fleury) se voient octroyés chacun la somme de 201 667 €.

    Les 11 clubs amateurs de D2 sont aussi concernés par une aide à hauteur de 18 333 € chacun.

    L'ensemble des deux enveloppes représente plus de 800 000 € à destination des clubs amateurs.



    Mercredi 26 Mai 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Aides-fe...D2_a17259.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    D1/D2 - Règlement des championnats de France : des modifications apportées par le COMEX

    Sur propositions de la commission fédérale des Pratiques Seniors, le COMEX a apporté des modifications aux Règlements des Championnats de France féminin.


    Article 6 :
    Ajout de conditions afin de diminuer le risque de ne pas débuter la saison à 12 équipes.

    Article 8.I.B : Suppression de l’obligation de l’École Féminine de Football devenu obsolète dans le cadre du football féminin de haut-niveau. Par ailleurs, éviter les doublons avec les labels et la licence club.

    Article 10 : Conséquence de l’ajout à l’article 6 afin de préciser les cas de départage d’équipes issues de groupes différents.

    Article 24 : Augmenter le nombre de licenciés sur le banc de touche en D1F.


    ARTICLE 6 - CHAMPIONNAT DE FRANCE FÉMININ DE D1 ARKEMA

    6.1 Les 12 équipes qualifiées pour disputer le Championnat de France Féminin de D1 Arkema sont :
    a) les 10 équipes classées jusqu’à la 10ème place incluse de D1 Arkema de la saison précédente
    b) les 2 équipes ayant obtenu le meilleur classement dans chacun des 2 groupes de D2 au terme de la saison précédente
    c) Le cas échéant, et jusqu’à la date du 17 juillet, le club nécessaire pour atteindre le nombre de 12 clubs défini au présent règlement, est le club classé 11ème de la D1 Arkema à l’issue de la saison précédente.

    d) le ou les équipes nécessaires pour atteindre le nombre de 12 participants prévu au présent règlement, et jusqu’à la date du 17 juillet, dès lors que le total de ceux prévus aux paragraphes a), b) et c) ne l’atteint pas, désignés exclusivement parmi les équipes classées 2ème des 2 groupes du Championnat de France Féminine de D2 à l’issue de la saison précédente selon les critères suivants :
    1. l’équipe classée meilleure deuxième de D2 de la saison précédente. Les équipes classées exclusivement deuxième sont départagées par le nombre de points obtenus lors des rencontres aller et retour qui les ont opposés aux cinq autres équipes classées de la 1ère à la 6ème place de leur groupe selon les modalités de classement précisées à l'article 10.2 ci-après.
    2. la seconde meilleure équipe classée deuxième de D2 de la saison précédente selon les modalités de l'alinéa 1 ci-dessus.


    ARTICLE 8 - OBLIGATIONS


    . OBLIGATIONS SPORTIVES
    A. Les clubs participants à la D1 Arkema et la D2 sont dans l’obligation :
    a) de s’engager et de participer à la Coupe de France Féminine,
    b) d’avoir une équipe participant intégralement au Championnat National Féminin U19 de la saison en cours.
    ou
    d’avoir une équipe féminine U18 (ou U19) ou U15 participant intégralement à un championnat féminin régional, ou de district correspondant, de la saison en cours.
    c) d’avoir une École Féminine de Football telle que définie au point B. ci-dessous

    B. L’ÉCOLE FÉMININE DE FOOTBALL
    Une Ecole Féminine de Football doit répondre à l’ensemble des obligations suivantes :
    1. Obligations en matière d’accueil :
    - Minimum 20 licenciées féminines enregistrées U6F à U11F.
    - 2 équipes participant à au moins dix plateaux organisés par les Ligues et/ou Districts.
    - Minimum un demi terrain mis à disposition pour l’entraînement.
    - Minimum un vestiaire mis à disposition et dédié aux jeunes féminines.
    2. Obligations en matière d’encadrement :
    - Minimum 1 éducatrice ou 1 éducateur diplômé(e) FFF par équipe.
    - Minimum deux dirigeant(e)s accompagnateurs(trices) par équipe.
    Les clubs de D1 Arkema et D2 Féminine doivent répondre à l’ensemble des obligations susmentionnées au plus tard le 30 avril de la saison en cours pour se voir octroyer le statut d’Ecole Féminine de Football.



    ARTICLE 10 - RÈGLES DE DÉPARTAGE

    2. En cas d’égalité de points, le classement des clubs participant à un groupe différent est établi de la façon suivante :
    a) En cas d’égalité de points, il est tenu compte de la différence entre les buts marqués et les buts concédés (y compris les buts comptabilisés à la suite d’un forfait ou d’un match perdu par pénalité).
    b) En cas de nouvelle égalité, il est tenu compte du plus grand nombre de buts marqués.
    c) En cas de nouvelle égalité, est retenu le club ayant le moins de pénalité au titre du Carton Bleu.
    d) En cas de nouvelle égalité, un tirage au sort départage les équipes.


    ARTICLE 24 – ENCADREMENT DES ÉQUIPES


    Les staffs de D1 pourront être plus nombreux sur le banc en D1 (photo UEFA)


    2. Il ne peut être toléré sur le banc de touche que sept licenciés au maximum, en Championnat de France Féminin de Division 1 Arkema, et cinq licenciés au maximum, en Championnat de France Féminin de Division 2, dont l’éducateur en charge de l’équipe, pour chacun des clubs en présence, en plus des joueuses remplaçantes ou des joueuses remplacées, les unes et les autres en survêtement.

    Mercredi 12 Mai 2021

    https://www.footofeminin.fr/D1-D2-Re...EX_a17239.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Statut fédéral de la joueuse - Les modifications adoptées par le COMEX

    Le Comité Exécutif du 6 mai 2021 a adopté les propositions de modifications de textes relevant de sa compétence concernant notamment le Statut Fédéral de la joueuse suite au groupe de travail de Commission Fédérale du Statut du Joueur




    Article 1 - Champ d'application

    Il est précisé que le respect des règles relatives aux quotas et nombres limités de contrats, de joueuses mutées temporairement, reclassées amateurs ou extracommunautaires telles que prévues dans le présent Statut s’apprécie à chaque instant de la saison sportive. Selon les cas, le départ, la mutation, l’indisponibilité définitif(ve), le congé maternité, le changement de nationalité ou la signature d’un contrat fédéral pourra ouvrir droit à une nouvelle possibilité de recrutement / mutation / reclassement.


    NB. Pour rappel l'article 1.5 précise : "Les clubs de D1 peuvent muter à titre temporaire quatre joueuses maximum dans la même saison. Les clubs de D1 ou de D2 ne peuvent accueillir, au maximum, que trois joueuses mutées à titre temporaire dans la même saison


    1.3. Obligation de contracter

    Les clubs du Championnat de France Féminin de D1 et du Championnat de France Féminin de D2 ont l’obligation de faire signer un contrat fédéral aux joueuses ayant été sous contrat fédéral la saison précédente ou la saison en cours.
    Les clubs du Championnat de France Féminin de D1 ont également l’obligation de faire signer un contrat fédéral aux joueuses ayant été sous contrat fédéral la saison précédente.

    La joueuse professionnelle (au sens de l’article 2.2. du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de la FIFA) âgée de plus de 18 ans au 31 décembre de la saison en cours enregistrée, pour la saison en cours ou la saison précédente, auprès d’une association étrangère et qui demande à être qualifiée pour un club évoluant en D1 a l’obligation, durant toute la saison, de signer un contrat fédéral. Il est précisé que le fait d’avoir été licenciée amateur au cours de la saison sportive dans un club de niveau inférieur à la D1 ne permet pas de déroger à la règle visée ci-dessus relative à l’obligation de signer un contrat fédéral pour pouvoir évoluer dans un club de D1.


    2.3.2. Durée du contrat


    Pour les clubs Championnat de France Féminin D1, la durée d’un contrat de travail ne peut être supérieure à 5 saisons sportives. Une joueuse de moins de 18 ans (à la date de signature du contrat fédéral) ne peut signer de contrat fédéral d’une durée supérieure à trois saisons sportives.

    Pour les clubs du Championnat de France Féminin D2, la durée d’un contrat de travail ne peut être supérieure à 1 saison sportive. Le contrat de travail s’achève obligatoirement la veille à minuit d’une saison sportive, soit le 30 juin (sauf autre date de début de saison sportive arrêtée par la F.F.F.)

    Le contrat de travail à durée déterminée prend fin par l’arrivée du terme fixé par les parties. Le contrat peut être résilié dans les cas limitatifs prévus par l’article L 1243-1 du Code du Travail :
    - Résiliation anticipée (en cours d’exécution) par un accord entre le club et la joueuse.
    - Résiliation pour faute grave ; résultant d’un fait ou d’ensemble de faits qui constituent une violation des obligations découlant du Code du Travail d’une importance telle qu’elle rend immédiatement impossible le maintien des relations contractuelles.
    - Résiliation immédiate du contrat de travail en cas de force majeure, pour un fait imprévisible, irrésistible (insurmontable pour les parties) et extérieur aux parties.
    - Résiliation anticipée pour inaptitude physique de la joueuse dûment constatée par le médecin du travail.


    Article 4 - Homologation du contrat fédéral


    Changement de statut au sein du club
    A titre dérogatoire, une joueuse amateure peut devenir joueuse fédérale au sein du même club entre le 31 janvier et le 30 avril. Le contrat devra alors obligatoirement être conclu jusqu’au 30 juin de la saison suivante.

    Conclusion d’un contrat avec un autre club
    Une joueuse sous contrat fédéral est libre de conclure un contrat fédéral avec un autre club si son contrat fédéral avec son club actuel expire dans les six mois. Le contrat ne peut prendre effet qu’à partir du 1er juillet de la saison suivante.
    Dans ce cas, le club d’accueil est tenu d’en informer le club actuel de la joueuse ainsi que la Commission Fédérale du Statut du Joueur, par écrit, avant d’entamer toute négociation avec la joueuse concernée.


    Article 7 - Qualification


    Pour les joueuses fédérales et reclassées amateurs, la date d’enregistrement de la licence est fixée conformément à l’article 82 des Règlements Généraux.
    Les joueuses fédérales sont soumises au délai de qualification prévu à l’article 89 des Règlements Généraux.

    Il est précisé pour les joueuses fédérales que cette qualification sportive ne sera pleine et entière qu’à la réception et homologation d’un contrat fédéral dont la date d’effet ne peut être postérieure à la date d’enregistrement de la licence fédérale.

    Le changement de statut au sein du club, tel que défini à l’article 5 ci-avant, ne modifie pas la date d’enregistrement de la licence initiale.


    Mercredi 12 Mai 2021

    https://www.footofeminin.fr/Statut-f...EX_a17238.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    FFF - Championnats : décisions du COMEX du 6 mai 2021

    La FFF a publié ce mercredi en fin de journée le PV du COMEX de sa réunion du 6 mai 2021 relatives aux décisions qui s'appliquent suite à l'annonce de la saison blanche.





    Le Comité Exécutif a adopté les décisions suivantes, qui s’appliquent aux championnats arrêtés en 2020/2021, à l'exception des championnats de National 1 / National 2, D1 féminine / D2 féminine et D1 Futsal / D2 futsal pour lesquelles le COMEX statuera ultérieurement.

    Voici les décisions :

    ➢ 1. Composition des championnats
    La décision de saison blanche implique que la saison 2021/2022 doit démarrer avec la même composition des championnats qu’au début de la saison 2020/2021 sous réserve des points 2 et 4 ci-dessous.
    Il est toutefois précisé que si une équipe a fait l’objet en 2020/2021 d’une décision remettant en cause, pour quelque motif que ce soit, son maintien dans la poule (notamment : forfait général, mise hors compétitions, exclusion, rétrogradation…etc.), alors cette décision devra être appliquée et l’équipe en question repartira donc en 2021/2022, a minima, dans la division immédiatement inférieure à celle dans laquelle elle évoluait en saison 2020/2021.

    ➢ 2. Vacances
    Dans le cas où il existera des places vacantes au sein d’un groupe, pour quelque motif que ce soit (équipe qui ne se réengage pas, équipe rétrogradée pour raison administrative ou disciplinaire…etc.), il y aura lieu, sauf dans la situation visée à la fin du point 3 ci-dessous, d’appliquer les règles en matière de vacance prévues dans les textes de l’instance concernée, en se fondant sur le classement final de la saison 2019/2020.

    ➢ 3. Retour à la structure initiale des championnats
    En raison de l’application de la règle « toutes les montées / une seule descente » fixée la saison dernière par le Comité Exécutif (réunion du 16 avril 2020) pour les championnats de Ligues et Districts, la plupart des Ligues et des Districts avaient prévu de faire le nécessaire, à la fin de la saison 2020/2021, pour retrouver la structure initiale de leurs championnats en 2021/2022.
    Cela devra finalement être mis en œuvre à la fin de la saison 2021/2022, après décision du Comité de Direction de l’instance concernée, en vue d’un retour à la structure initiale des championnats en 2022/2023.
    Toutefois, si l’instance concernée constate une ou plusieurs vacances au sein d’un championnat et que le fait de ne pas combler cette ou ces vacances lui permet de retrouver la structure initiale de ce championnat dès le début de la saison 2021/2022, il appartient à son Comité de Direction de déroger aux règles en matière de vacance prévues dans ses textes, dans cette situation uniquement, afin de permettre un retour immédiat à la structure initiale.

    ➢ 4. Championnats générationnels
    En ce qui concerne la composition des championnats générationnels pour la saison 2021/2022, compte-tenu de la grande diversité des situations dans l’ensemble des territoires, le Comité Exécutif laisse la liberté à chaque instance, via son Comité de Direction ou le cas échéant par son Assemblée Générale, de prendre la décision qui lui paraitra la plus adaptée à sa situation, qui pourra notamment consister à permettre de faire un glissement générationnel en fonction de la pyramide des championnats et permettre de modifier, lorsque cela s’avère indispensable, le format de la compétition, voire, le cas échéant, les critères de sélection des équipes participant au championnat concerné.
    Il est précisé que tous les championnats de jeunes qui ne sont pas générationnels restent bien entendu soumis à la règle définie au point 1 ci-avant, à savoir repartir en 2021/2022 avec la même composition des championnats qu’en 2020/2021.

    Discipline : Dispense de 6 matchs sauf en D1 qui a été maintenue
    Afin de rétablir une certaine équité entre les licenciés suspendus en matchs et les licenciés suspendus à temps, il est décidé, selon les conditions et modalités détaillées ci-dessous, une dispense d’exécution de peine pour les suspensions en matchs, prononcées au titre de la saison 2020/2021, dans la limite de 6 matchs,

    Afin de tenir compte du fait que certains championnats ne sont pas concernés par la saison blanche, cette dispense d’exécution de peine s’appliquera, à compter de la saison 2021/2022, de la manière suivante :
    • Si un licencié sanctionné d’une suspension en matchs, non purgée en totalité, veut reprendre la compétition à l’occasion d’une rencontre officielle disputée par une équipe dont le championnat a été arrêté en 2020/2021, il bénéficie alors d’une dispense d’exécution de peine, dans la limite de 6 matchs.
    • Si un licencié sanctionné d’une suspension en matchs, non purgée en totalité, veut reprendre la compétition à l’occasion d’une rencontre officielle disputée par une équipe dont le championnat a été maintenu en 2020/2021 (L1, L2, N1, D1 Féminine, D1 Futsal), sa suspension doit alors être purgée, avec cette équipe, selon les modalités habituelles de purge définies à l’article 226 des Règlements Généraux, sans dispense d’exécution.
    En ce qui concerne la purge de ce licencié avec une autre équipe de son club, évoluant dans un championnat qui a été arrêté en 2020/2021, il y a lieu d’appliquer la dispense d’exécution de peine fixée ci-avant.

    Il est également précisé, comme la saison dernière, que :
    - La sanction elle-même n’est ni modifiée dans son quantum, ni annulée ou amnistiée, et en ce qui concerne les matchs restant éventuellement à purger, après décompte des 6 matchs susmentionnés, il y a lieu d’appliquer les modalités habituelles de purge de l’article 226 des Règlements Généraux ;
    - La dispense d’exécution de peine ne s’applique qu’aux licenciés personnes physiques (les suspensions de terrain et les sanctions de matchs à huis clos non purgées en 2020/2021 restent donc à purger en 2021/2022).

    >>> Le PV en intégralité

    May 12, 2021, 1:25 pm

    https://www.footofeminin.fr/FFF-Cham...21_a17236.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D2F - L'AFPF, l'UNECATEF et l'UNFP regrettent l'arrêt du championnat

    Différents collectifs du football (AFPF, UNECATEF et UNFP) ont affiché leur déception et leur incompréhension suite à la décision de la Fédération Française de Football de mettre un terme de façon prématurée au championnat de football féminin de D2, suspendu depuis la fin du mois d’octobre.


    Le communiqué




    L’ensemble des secondes divisions des autres disciplines sportives collectives (handball, basket ball, volley ball) ont toutes reprises ou ne se sont jamais arrêtées.
    - Comment expliquer un traitement distinct entre discipline ?
    - Comment comprendre une telle différence de traitement entre sport masculin et sport féminin ?
    - Comment justifier que le football masculin poursuive ses compétitions depuis le mois d’octobre jusqu’à sa 3ème division nationale alors que seule la D1 Arkéma féminine joue ses compétitions ?

    Nous avions pourtant mis en avant des arguments objectifs et entendables en faveur de la continuité du championnat de D2, puis de sa reprise, puisqu’il s’agit d’un championnat :
    - dont les joueuses sont titulaires de contrats de travail dans les limites fixées par la fédération,
    - dont les joueuses ont continué à disputer des matches internationaux dans le cadre des mises à disposition en sélection nationale,
    - dont les joueuses sont testées régulièrement et dont les employeurs mettent en place des protocoles sanitaires nécessaires à la préservation de la santé de tous, et validé par la Fédération,
    - dont les clubs ont, durant ces six derniers mois, maintenu l’activité des joueuses sous la supervision de leurs entraineurs afin de permettre à chacune d’entre elles de conserver son niveau sportif et d’être prête à reprendre le championnat.

    Nous ne pouvons par ailleurs soutenir une décision prise sans concertation préalable.

    Alors que la programmation de seulement 5 matchs aurait suffi à éviter une saison blanche, en permettant de finir la phase aller, dans une période qui pouvait s’étendre de la mi-mai à la fin juin, cette décision apparaît comme injuste, et elle réduit à néant les investissements des clubs, des staffs et des joueuses.

    Dans une période où le Covid affecte la survie de nos clubs et de nos emplois, et alors que la professionnalisation du football féminin est un objectif que nous poursuivons tous, une telle décision marque un réel coup d’arrêt pour le développement du football professionnel féminin.

    Nous le regrettons.

    Samedi 24 Avril 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D2F-L-AF...at_a17207.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #D2F - Clap de fin et saison blanche

    L'annonce est tombée ce vendredi à la suite d'un COMEX exceptionnel et alors que le Gouvernement ne semble pas prêt à desserrer immédiatement l'étreinte. La D2 féminine tout comme le N2 masculin voient la fin d'une longue attente.





    Le Comex de la FFF a décidé vendredi 23 avril de mettre un terme aux championnats de Division 2 féminine et de National 2 2020-2021, en raison de la pandémie Covid-19 et des mesures sanitaires prises par le gouvernement.

    Le Comité exécutif (Comex) de la Fédération Française de Football a pris la décision ce vendredi 23 avril de mettre un terme aux championnats de Division 2 féminine et de National 2 masculin pour la saison 2020-2021, en raison de la pandémie de la Covid-19 et des mesures sanitaires prises par le gouvernement.

    L'impossibilité de report a accéléré la décision

    À la suite des dernières annonces du gouvernement, le Comex de la FFF a étudié la possibilité d’une reprise à compter du 3 mai mais, en raison d’un calendrier très restreint, avec un nombre important de journées à disputer, sans aucune possibilité de report, avec des délais incompressibles et nécessaires d’entraînements auparavant, il apparaît impossible de mettre en place une reprise satisfaisante et raisonnable de ces compétitions. La FFF tient à rappeler qu’elle avait obtenu du gouvernement un visa exceptionnel de reprise en février 2021 pour ces deux compétitions mais il avait été suspendu jusqu’à présent.

    Conformément aux décisions prises concernant les autres compétitions, le Comex de la FFF a également décidé de déclarer une saison blanche pour ces deux championnats, ce qui signifie qu’aucune montée ni descente concernant les clubs engagés en D2 féminine et en National 2 n’aura donc lieu cette saison.

    Depuis le début de cette crise sanitaire, la FFF a toujours agi dans l’intérêt de ses acteurs et la protection de leur santé dans un contexte sportif, économique et opérationnel difficile.

    Vendredi 23 Avril 2021
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D2F-Clap...he_a17205.html

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X