Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2013-2014

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ours11
    a répondu
    - Ligue des Champions -
    Le tirage au sort des qualifications


    Trente-deux équipes débuteront leur campagne européenne par les qualifications qui se disputent sous forme de huit mini-tournois de quatre équipes entre le 9 et le 14 août.




    Le FC Zürich Frauen et le Konak Belediyespor, deux clubs qui ont atteint les huitièmes de finale en 2013/14, ont été versés dans le même groupe de qualification de l'UEFA Women's Champions League et se rendront en Lettonie pour y affronter le club hôte, le Rīgas FS, et un autre néophyte, le FC Minski.
    Comme Zurich, le Glasgow City FC, club le mieux classé des qualifications, tentera d'accéder aux seizièmes de finale. Les Écossaises devront pour cela se défaire d'une autre équipe britannique, le Glentoran Belfast United FC ainsi que des WFC Kharkiv et FC Nové Zámky.
    Le champion des Féroé, le KÍ Klaksvík – seul club à avoir participé aux quatorze éditions de la compétition - visitera l'Europe de l'Est et la Lituanie pour défier les Gintra Universitetas, Apollon Limassol LFC et KS Vllaznia.
    Les huit vainqueurs de groupe ainsi que les deux meilleurs deuxièmes (en fonction des résultats contre le premier et le troisième de leur poule) rejoindront les vingt-deux qualifiés pour les seizièmes de finale dont le tirage au sort aura lieu le 22 août, en même temps que celui du tour suivant. La phase à élimination directe en format aller-retour commencera en octobre et se poursuivra jusqu'à la finale le 14 mai à l'Olympiastadion de Berlin.

    Source UEFA

    LE PROGRAMME
    Tour de qualification (*club hôte)
    Groupe 1 :
    FC Zürich Frauen (SUI), Konak Belediyespor (TUR), FC Minsk (BLR), Rīgas FS (LVA)*

    Groupe 2 : CFF Olimpia Cluj (ROU)*, FC NSA Sofia (BUL), Raheny United FC (IRL), Hibernians FC (MLT)

    Groupe 3 : MTK Hungária FC (HUN), WFC Pomurje (SVN), Pärnu JK (EST), WFC Ekonomist (MNE)*

    Groupe 4 : Glasgow City FC (SCO)*, WFC Kharkiv (UKR), FC Nové Zámky (SVK), Glentoran Belfast United FC (NIR)

    Groupe 5 : ŽFK Spartak (SRB), WFC Osijek (CRO)*, Amazones Dramas AS (GRE), CS Goiador-SS 11-Real (MDA)

    Groupe 6 : Apollon Limassol LFC (CYP), KÍ Klaksvík (FRO), Gintra Universitetas (LTU)*, KS Vllaznia (ALB)

    Groupe 7 : WFC SFK 2000 Sarajevo (BIH)*, Åland United (FIN), KKPK Medyk Konin (POL), ŽFK Kochani (MKD)

    Groupe 8 : R. Standard de Liège (BEL), ASA Tel-Aviv University SC (ISR), Clube Atlético Ouriense (POR), Cardiff Metropolitan LFC (WAL)

    Lundi 30 Juin 2014
    Sebastien Duret


    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...ons_a9105.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    LdC : une saison à oublier
    Publié le 26 juin 2014 | Ligue des champions
    Par Foot d'Elles



    Quelques mois à peine après une belle saison européenne pour les clubs français -demi-finale pour Juvisy, finale pour Lyon-, la Ligue des Champions féminine débutait pour Paris et Lyon, les deux clubs français qualifiés pour l'édition 2013-2014, par le tirage au sort début septembre. Retour sur une saison à oublier du côté français


    5 septembre 2013, tirage au sort des 1/16e de finale de la Ligue des Champions féminine. Tirage délicat pour les clubs français, et notamment pour le PSG qui doit affronter Tyresö, champion de Suède en titre et équipe pleine de stars internationales, pendant que Lyon a tiré Twente, champion de BeNe League.

    PSG : un petit tour et puis s'en va

    Un duel de clubs destinés à se retrouver dans les derniers tours de la compétition, mais qui s'est déroulé tôt à cause de l'indice UEFA du club suédois dont c'est la première participation à la compétition. Match aller en Suède, perdu 2-1 par les coéquipières de Tobin Heath -auteure d'une barre transversale dans le temps additionnel-, et match retour sous haute tension, au cours duquel les joueuses parisiennes n'auront pas su forcer la décision. Au final, un match nul et vierge, et une élimination précoce pour le club de la capitale dont les objectifs européens étaient certainement plus ambitieux...

    Le match aller dans son intégralité :

    http://www.youtube.com/watch?v=NnQvz29dOPI

    Lyon est tombé sur un os en 1/8e

    Après un premier tour très tranquille contre le FC Twente, champion de BeNe League, expédié 0-4 et 6-0, c'était Potsdam, le vice-champion d'Allemagne, un club au palmarès éloquent et à la riche histoire qui se dressait face à Lyon. Un choc "habituel" en LDC, entre deux équipes qui ont l'habitude de s'affronter, une confrontation qui avait tourné à l'avantage des Rhodaniennes en 2011 et 2012.

    Un but de Louisa Necib en fin de match (gif) avait permis à Lyon de prendre l'avantage après le match aller, malheureusement Potsdam viendra s'imposer au stade Gerland au retour, passant en 1/4F grâce aux buts marqués à l'extérieur, et 2013 n'est même pas terminée qu'il n'y a plus de club français en lice dans la prestigieuse compétition continentale.

    Le but de Necib à l'aller, qui place les Lyonnaises en position favorable pour la qualif' :



    Les Louves de Wolfsburg reines d'Europe

    Les 1/4F se sont donc déroulés sans aucun club français. Et sans suspense pour 3 des 4 confrontations, seul le duel anglo-anglais Arsenal-Birmingham n'étant pas décidé à l'issue du match aller. Au final, les 1/2F ne comprennent qu'une (demi-) surprise, le club anglais de Birmingham, Potsdam, Tyresö et Wolfsburg étant attendus à ce stade de la compétition. Des 1/2F à suspense, puisque les deux matches aller finiront sur un match nul et vierge, avant que Tyresö et Wolfsburg ne fassent la différence à domicile.

    Wolfsburg 4-2 Potsdam :



    Le rendez-vous était donc donné à Lisbonne, entre le petit nouveau aux dents longues, Tyresö, dont la finale de la LDC était la dernière aventure pour des joueuses aux origines diverses, et le tenant du titre Wolfsburg, monté en puissance tout au long de la saison, et sûr de sa force. Et au terme d'une magnifique finale, c'est Wolfsburg qui réalise le doublé, rejoignant ainsi au palmarès des clubs ayant gagné la LDC deux ans d'affilée Umeå et Lyon. Les Louves seront-elles à réaliser le hat-trick ? Réponse la saison prochaine, avec deux clubs français, l'OL et le PSG, qui seront prêts à leur barrer la route !

    http://www.footdelles.com/article/Li...ier_95899.html

    Laisser un commentaire:


  • ours11
    a répondu
    Présentation Wikipédia LDC 2014 - 2015


    Dernière modification par ours11, 26/06/2014, 15h50.

    Laisser un commentaire:


  • ours11
    a répondu
    Résultat du tirage au sort des tours qualificatifs de LdC

    Publié le 26 juin 2014 | Ligue des champions
    Par Foot d'Elles



    Le tirage au sort pour le tour qualificatif de la Ligue des Champions féminine vient de se dérouler à Nyon en Suisse. Les matches des 32 équipes (réparties en 8 groupes de 4) seront joués entre le 9 et le 14 août. Découvrez le tirage



    Crédit photo : capture d'écran UEFA
    Dernière modification par ours11, 26/06/2014, 15h20.

    Laisser un commentaire:


  • ours11
    a répondu
    - Ligue des Champions 2014-2015 -
    L'UEFA prépare la saison prochaine


    Le triple champion de la compétition, le 1. FFC Frankfurt, et un nouveau venu de haut standing, le Liverpool LFC, font partie des cinquante-quatre équipes représentants quarante-six nations qui tenteront d'atteindre la finale de l'UEFA Women's Champions League 2014/15 à l'Olympiastadion de Berlin. Le tirage au sort des qualifications sera effectué le 26 juin à Nyon.



    La finale aura lieu à l'Olympiastadion de Berlin

    Les deux meilleurs clubs des huit pays les mieux classés selon le coefficient des associations et les champions des six associations suivantes sont qualifiés d'office pour les seizièmes de finale. Les trente-deux autres équipes devront disputer un tour de qualification du 9 au 14 août pour tenter de décrocher l'une des dix places qui leur permettront de rejoindre les vingt-deux qualifiés.
    Les équipes engagées en qualifications sont classées en fonction de leur coefficient. Au tirage au sort, une équipe tirée de chacun des quatre chapeaux sera versée dans l'un des huit groupes. Huit clubs ont déjà été désignés comme hôtes : WFC SFK 2000 Sarajevo, WFC Osijek, Rīgas FS, Gintra Universitetas, WFC Ekonomist, Clube Atlético Ouriense, CFF Olimpia Cluj et Glasgow City FC. Ils seront tirés en premier dans un chapeau à part et placés dans leur groupe en fonction de leur classement.

    L'OL ET LE PSG ENTRERONT EN SEIZIÈMES

    Du côté des clubs français, l'Olympique Lyonnais (FRA, doubles vainqueurs) et Paris Saint-Germain FC (FRA), entreront en seizièmes de finale.
    La compétition se terminera le 14 mai à l'Olympiastadion de Berlin, une date avancée en raison de la Coupe du Monde féminine de la FIFA le mois suivant. Pour la première fois avec le format actuel, depuis l'introduction de la finale en un match en 2009/10, l'apothéose de la compétition féminine se tiendra dans le même stade que la finale masculine, qui n'aura lieu que le 6 juin.
    Il y a deux ans, la finale à l'Olympiastadion de Munich entre Lyon et Francfort avait attiré 50 212 spectateurs, un record pour un match de clubs féminins en Europe.

    Source UEFA

    Calendrier de la compétition

    Tirage au sort du tour de qualification : 14 heures, 26 juin
    Tour de qualification : 9–14 août
    Tirage au sort des 16es et 8es de finale : 22 août
    Seizièmes de finale : 8/19 et 15/16 octobre
    Huitièmes de finale : 8/9 novembre et 12/13 novembre
    Tirage au sort des quarts de finale et demi-finales : 19 novembre
    Quarts de finale : 21/22 et 28/29 mars
    Demi-finales : 18/19 et 25/26 avril
    Finale (Olympiastadon, Berlin): 14 mai

    Liste complète des participants et coefficients
    Qualifiés pour les 16es
    (*deuxièmes du championnat)
    VfL Wolfsburg (GER, tenant du titre)
    Olympique Lyonnais (FRA)
    ASD Torres Calcio (ITA)*
    FC Rösengard (SWE)
    Fortuna Hjørring (DEN)
    1. FFC Frankfurt (GER)*
    SV Neulengbach (AUT)
    Brøndby IF (DEN)*
    AC Sparta Praha (CZE)*
    Linköpings FC (SWE)*
    Paris Saint-Germain FC (FRA)*
    WFC Zvezda-2005 Perm (RUS)*
    FC Barcelona (ESP)
    Bristol Academy WFC (ENG)*
    Stabæk FK (NOR)
    Liverpool LFC (ENG)
    FC Ryazan (RUS)
    FC BIIK-Kazygurt (KAZ)
    ACF Brescia (ITA)
    FC Twente (NED)
    SK Slavia Praha (CZE)
    Stjarnan (ISL)

    Tour de qualification (**hôtes)
    Chapeau 1
    Glasgow City FC (SCO)**
    FC Zürich Frauen (SUI)
    R. Standard de Liège (BEL)
    Apollon Limassol LFC (CYP)
    MTK Hungária FC (HUN)
    CFF Olimpia Cluj (ROU)**
    ŽFK Spartak (SRB)
    WFC SFK 2000 Sarajevo (BIH)**

    Chapeau 2
    WFC Kharkiv (UKR)
    Konak Belediyespor (TUR)
    FC NSA Sofia (BUL)
    ASA Tel-Aviv University SC (ISR)
    Åland United (FIN)
    WFC Osijek (CRO)**
    KÍ Klaksvík (FRO)
    WFC Pomurje (SVN)

    Chapeau 3
    KKPK Medyk Konin (POL)
    Pärnu JK (EST)
    Gintra Universitetas (LTU)**
    Clube Atlético Ouriense (POR)**
    FC Union Nové Zámky (SVK)
    FC Minsk (BLR)
    AS Amazones Dramas (GRE)
    Raheny United FC (IRL)

    Chapeau 4
    Glentoran Belfast United WFC (NIR)
    WFC Ekonomist (MNE)**
    Cardiff Met LAFC (WAL)
    ŽFK Kochani (MKD)
    CS Goiador-SS 11-Real (MKD)
    KS Vllaznia (ALB)
    Rīgas FS (LVA)
    Hibernians FC (MLT)

    Mardi 17 Juin 2014
    Sebastien Duret


    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...ine_a9041.html

    Laisser un commentaire:


  • ours11
    a répondu
    La finale de la LDC 2015 au Stade Olympique de Berlin

    Publié le 12 juin 2014 | Ligue des champions
    Par Foot d'Elles



    Pour le première fois de l'histoire, la finale de la Ligue des Champions féminine sera jouée dans le même stade que pour les hommes, au Stade Olympique de Berlin, dont la capacité est supérieure à 73000 places

    Le 14 mai 2015 aura lieu la finale de la Ligue des Champions féminine. L'enceinte qui accueillera la rencontre est le Stade Olympique de Berlin (Olympiastadion Berlin) et sera la même que pour la finale de la Ligue des Champions masculine, tout simplement pour la première fois de l'histoire.

    On attend du monde pour remplir les 74 000 places (environ) du stade dans la capitale d'un des pays où le foot féminin est le plus à l'honneur (rappelons que plus d'un million d'Allemandes sont licenciées, et que les rencontres de Bundesliga peuvent attirer plusieurs milliers de personnes).




    http://www.footdelles.com/article/Li...lin_95283.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    La 12ème femme, les supporters
    Publié le 23 mai 2014 | Ligue des champions
    Par Morgane Pringault pour Foot d'Elles



    2583 km. C’est ce qui sépare Wolfsburg de Lisbonne. Une distance qui n’a pas arrêté ses supporters allemands venus soutenir leur équipe dans cette dernière manche. Pas loin de cent personnes ont fait le déplacement, en voiture pour certains, en avion pour d’autres.


    Durant cette rencontre, jamais ils n’ont cessé d’encourager leurs joueuses. D’ailleurs, dans les gradins, tous portent le maillot blanc et vert, et tous ont le nom d’une joueuse dans le dos. Pourquoi donc ? Parce que ce sont les parents des joueuses en majorité. La mère de Verena Faisst, nous dit qu’elle est « à la fois stressée et excitée par ce match » et elle a donné de la voix pour sa fille et ses coéquipières. Tous n’ont pas fait le voyage en vain, ils n’étaient que cent, et pourtant au coup de sifflet final, on aurait dit qu’ils étaient deux cents !

    « Boquete, Boquete »

    Elles portent le maillot de Tyresö FF, et à prime abord nous nous disons que la Suède sera présente pour la première finale de son équipe. Puis, nous nous rapprochons, et la froideur de la langue suédoise, se substitue à la chaleur de l’espagnol. « On a fait six heures de car pour venir à Lisbonne ».



    Sur leur maillot de Tyresö le numéro 9, dans leur voix un seul nom : celui de Veronica Boquete. Leur star à elles. Celle qui représente l’Espagne dans cette équipe suédoise. De bonne humeur, à l’origine des nombreuses hola qui ont rugi dans le stade, les Espagnoles sont reparties le visage fermé, mais jusqu’au bout elles ont été présentes. Elles applaudissent les joueuses quand elles quittent le stade en bus. Jusqu’à la fin, elles ont porté les couleurs de cette équipe scandinave. Jusqu’à la fin, le nom de Boquete a résonné.

    Avec une telle distance, entre Lisbonne et les deux finalistes il ne fallait pas s’attendre à ce que les gradins soient remplis. Mais au final, peu importe le nombre, ceux qui ont été présents se sont donnés à fond pour leurs joueuses.



    http://www.footdelles.com/article/Li...ers_94298.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    LDC : réactions d’après-match entre fête et déception.
    Publié le 23 mai 2014 | Ligue des champions
    Par Morgane Pringault pour Foot d'Elles



    Certaines se sont prêtées avec joie à nos questions, d’autres les larmes aux yeux, ont eu beaucoup de difficulté à revenir sur leur prestation. Martina Müller, Lena Goessling, Nadine Kessler, Christen Press et Caroline Seger, les grands noms du football actuel nous ont fait part de leur réaction.


    La joie des Allemandes


    Un mot, la première réaction des joueuses de Wolfsburg : « ce soir nous allons faire la fête », répètent elles tour à tour. Martina Müller, nous dit « Je suis sur un petit nuage. Je suis tellement heureuse. » Puis, plus sérieusement elles évoquent les difficultés qu’elles ont eues pendant cette rencontre loin d’être gagnée d’avance. « C’était un match difficile. Mais nous étions dans la même situation que face à Potsdam (ndlr en demi finale Wolsburg gagne 4-2 en étant mené au score). On a réussi à gagner collectivement. » explique Lena Goessling.

    Nadine Kessler ajoute à ces propos « J’ai toujours cru en mon équipe, même dans les moments les plus difficiles je savais que nous pouvions le faire. Mais nous avons eu de la chance, Tyresö n’était pas facile à jouer » Et quand nous évoquons la première mi-temps, Nadine Kessler nous répond « Les deux premiers buts sont des erreurs défensives, sur le deuxième but Press dribble toute la défense avant de servir Boquete. Nous aurions pu les éviter. » Elle ajoute que « ces deux premiers buts pris coup sur coup nous ont plombé »



    Alors quels ont été les mots magiques qui ont remotivé les joueuses de Kellerman ?

    C’est Martina Müller qui nous répond, « Je leur ai dit que nous pouvions le faire, qu’il fallait que l’on redevienne une équipe ». Nadine Kessler complète en disant « c’est ce que nous avons fait en deuxième période. Nous sommes revenues avec beaucoup d’impact physique. »

    Les joueuses de Wolsburg n’avaient qu’un seul objectif après la victoire, la fêter avec leurs proches. A l’image d’un membre du staff qui est venu arroser de bière Nadine Kessler en pleine interview.

    La déception des Suédoises

    Elles se sont malgré tout présentées. Le visage triste, les yeux rougis par les larmes qui ont coulé. Mais ont tout de même réagi et répondu à nos questions.

    Une seule question ? Que s'est-il passé ? Caroline Seger, la capitaine suédoise est la première à nous répondre. « On a tout donné en première mi-temps. Nous savions que Wolfsburg allait réagir et tout faire pour revenir au score. Physiquement elles nous ont été supérieures. »



    Qu’est ce qui a manqué alors pour gagner ce match ? « Je suis déçue de notre deuxième période. Nous avions nos chances et on a relâché nos efforts. Wofsburg a un très beau jeu et elles nous l’ont montré. » tels sont les mots de Christen Press. Ce sont ses derniers sous les couleurs de Tyresö, elle garde bon souvenir avec cette équipe. « La Ligue des Champions aurait été une belle récompense avant de partir. »

    Parlons-en de l’avenir, Christen Press va rejoindre les Chicago Red Stars, « ma famille me manquait et être aux Etas-Unis me permet de préparer la Coupe du Monde au Canada. » Quant à Caroline Seger, le point d’interrogation règne toujours. Dans quel club évoluera t-elle ? A cette question, elle nous répond qu’elle ne sait pas encore. « Je quitte Tyresö, mais je n’ai pas encore pris ma décision. » Et le Paris Saint-Germain ? « Peut-être » nous répond t-elle.



    Crédit photo : uefa

    http://www.footdelles.com/article/Li...ion_94341.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions (finale) - Et à la fin, WOLFSBURG garde son titre

    Menées 2-0 à la pause, les Allemandes de Wolfsburg ont renversé la vapeur en seconde période pour conserver leur titre européen une deuxième année consécutive.


    Les Allemandes savourent le titre conservé (photo Eric Baledent)


    Dans cette finale riche en buts, l'entame n'était pour autant lancée sur une dynamique offensive. Les deux équipes, qui se rencontraient pour la première fois, restaient bien en place. Il fallait attendre la 25e minute pour voir une première occasion lorsque sur un centre de Kessler venu de la droite effectué de l'extérieur du droit. Engen cafouillait devant Müller qui pouvait reprendre et la gardienne était finalement heureuse d'hériter du ballon. Une alerte pour l'équipe suédoise de Tyresö qui participait pour la première fois à la Ligue des Champions.

    Mais atteindre cette finale n'était pas un aboutissement et Marta qui ne l'a remporté qu'une seule fois avait à coeur de se mettre en évidence. La Brésilienne n'allait plus tarder à sortir le grand jeu. Press récupérait un ballon à 30 m dans les pieds de Kessler et servait Marta. Elle accélérait, prenait le dessus plein axe sur deux défenseures et plaçait une frappe piquée croisée du droit à l'entrée de la surface (1-0, 28'). Un coup d'éclat suivi d'un autre. L'Américaine Press emmenait la défense de la droite vers le côté gauche et adressait un centre pour Veronica Boquete qui arrivait élancée et reprenait du droit au point de penalty (2-0, 30'). Wolfsburg K.O. ? Que nenni, les Allemandes en avaient sous la semelle et le physique allait prendre le dessus dès le retour des vestiaires.

    Wolfsburg inscrit quatre buts en seconde période


    Marta quitte Tyresö sur une défaite en finale (photo Eric Baledent)


    Avec un changement offensif effectué à la pause, l'équipe allemande partait d'entrée à l'attaque et se relançait dès la 47e minute. Sur un centre adressé par Blässe depuis la droite, repris d'une tête piquée par Popp qui arrivait élancée aux 6 m (1-2). Et l'égalisation suivait rapidement, six minutes plus tard, Müller lancée en profondeur à la limite du hors jeu depuis le milieu de terrain, elle entrait dans la surface et plaçait une frappe du droit au ras du montant de la gardienne (2-2, 53').

    Le match allait s'emballer, Marta répondait du tac au tac sur un nouvel exploit personnel. Marta crochetait dans la surface devant Wensing et plaçait d'une frappe enroulée du droit envoyant le ballon au ras du poteau opposé de Schult (3-2, 56') ! Magnifique ! Malgré cette classe individuelle, les Allemandes allaient se montrer plus fraîches physiquement et profitées d'un coup sur sort. Alors que l'arrière droite de Tyresö Klingenberg se faisait soigner au bord du terrain. Popp servait dans l'intervalle, Faisst sur ce côté délaissé et qui gagnait son duel en plaçant une frappe à ras de terre du gauche (3-3, 67'). Wolfsburg allait pour la première fois prendre l'avantage dans cette finale sur un énorme travail à droite de Kessler, élue joueuse du match. Elle s'infiltrait dans la défense, et arrivait à servir en retrait Müller dans les 6 m qui reprenait en deux temps (3-4, 80'). Wolfsburg devant, mais Tyresö qui tentait en vain d'égaliser, le rêve était passé, et l'avenir s'annonce désormais sombre pour cette équipe en proie à des difficultés financières.
    Retenons en tout cas, que les deux équipes ont offert un beau spectacle.

    Ligue des Champions - Finale
    Jeudi 22 mai 2014
    - 20h30 françaises (19h30 locales)
    TYRESÖ FF (Suède) - VfL WOLFSBURG (Allemagne) : 3-4 (2-0)
    Belenense (Estádio do Restelo)
    Spectateurs : 8 000
    Temps chaud - Terrain excellent
    Arbitres : Kateryna Monzul (UKR) assistée de Natalia Rachynska (UKR) et Maryna Senikobylenko (UKR). 4e et 5e arbitres : Kateryna Zora (UKR) et Olga Almeida (POR).
    Buts pour Tyresö : MARTA Vieira Da Silva 28', 56', VERONICA Boquete Giadans 30'
    Buts pour Wolfsburg : Alexandra POPP 47', Martina MÜLLER 53', 80', Verena FAISST 67'

    Avertissement : Seger 79' à Tyresö

    Tyresö : 21-Carola Söberg ; 25-Meghan Klingenberg (6-Elisabet Klinga 69'), 23-Linda Sembrant, 3-Whitney Engen, 5-Line Røddik ; 12-Malin Diaz (11-Madelaine Edlund 67'), 17-Caroline Seger (cap.), 7-Lisa Dahlkvist (8-Thaisa de Moraes Rosa Moreno 83'), 9-Veronica Boquete Giadans, 10-Marta Vieira Da Silva ; 13-Christen Press. Entr.: Tony Gustavsson
    Non utilisées : 32-Tinja-Riikka Korpela, 2-Rilany Aguiar da Silva, 15-Johanna Rytting Kaneryd, 88-Mayara de Fonseca Bordin
    Wolfsburg : 1-Almuth Schult ; 2-Luisa Wensing, 4-Nilla Fischer, 27-Josephine Henning, 20-Stephanie Bunte ; 9-Anna Blässe, 13-Nadine Kessler (cap.), 28-Lena Goessling (18-Ivonne Hartmann 90+2'), 25-Martina Müller ; 11-Alexandra Popp, 10-Selina Wagner (22-Verena Faisst 46'). Entr.: Ralf Kellermann
    Non utilisées : 29-Merle Frohms, 16-Noelle Maritz, 17-Laura Vetterlein, 23-Jovana Damnjanovic, 26-Conny Pohlers



    Vendredi 23 Mai 2014
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...tre_a8850.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    LdC : Indestructible Wolfsburg, au bout d’une finale de rêve !
    Publié le 22 mai 2014 | Ligue des champions
    Par Philippe Serve pour Foot d'Elles



    Wolfsburg, en battant Tyresö ce 22 Mai à l’issue d’une finale époustouflante (4-3), a conservé son titre de championne d’Europe et aura fortement marqué les esprits. Une soirée qui restera dans les annales du football féminin !


    Jour J pour la Ligue des Championnes 2014 à Lisbonne… Les Allemandes du VfL Wolsburg, tombeuses des Lyonnaises la saison passée (1-0), allaient-elles conservé leur titre ? Le cèderaient-elles aux Suédoises de Tyresö ? Deux équipes se présentant presque au complet. Annoncées incertaines, voire absentes il y a une semaine ou ces derniers jours, la capitaine des Louves Nadine Keßler et Josephine Henning foulaient la pelouse chez les Vertes, tandis que l’Espagnole Veronica Boquete figurait bien parmi les Sang et Or…

    Devant 20 000 spectateurs, pas de round d’observation, les joueuses montrent beaucoup de détermination des deux côtés. Le jeu se déroule essentiellement sur le côté droit de la défense allemande dans les premières minutes, avec très peu d’espaces. Si Tyresö semble déterminé à camper dans le camp du VfL, ce sont les Louves qui portent le premier coup de croc. Sur l’aile droite, Blässe laisse sur place Roddick, son centre est difficilement repoussé (10’)… Trois minutes plus tard, on retrouve les deux mêmes. L’Allemande récupère le ballon dans les pieds de la Danoise de Tyresö, nouveau centre qui trouve cette fois la tête de Popp. Juste au-dessus (13’)…. La minute suivante, suite à un coup de coude involontaire Dalhqvist dans un duel aérien, Lena Goeßling s’écroule, pommette explosée, visage en sang. Elle sort du terrain en pleurs, et laisse ses partenaires jouer à dix pendant cinq longues minutes…. Tyresö tente de profiter de sa supériorité numérique, mais en vain, Wolfsburg fait le dos rond… L’indestructible Lena revient, et rééquilibre immédiatement le jeu…

    25’ : Nadine Keßler, au four et au moulin depuis le début du match, fait la différence dans la surface suédoise côté gauche, et centre d’une pichenette de l’extérieur du droit entre deux adversaires. Martina Müller échoue du bout du pied et à bout portant sur la gardienne Soberg…

    Alors que l’on pense WOB en train de prendre le dessus, le match va basculer… Suite à une balle perdue par Keßler et récupérée par Boquete, Marta perce au milieu de trois adversaires et fusille Schult (28’, 1-0)…



    Pas le temps de respirer et Tyresö fait le break sur une énorme action de Press. Isolée à gauche de la surface, elle attire à elle la défense allemande, déborde jusqu’à la ligne et centre en retrait pour Boquete, seule dans l’axe (30’, 2-0) !



    Wolfsburg prend un coup sur la tête, mais se remet vite dans la partie, et essaye de revenir avant la pause. A la 41’, Müller dans la surface adresse un bon tir que Soberg repousse. Wagner reprend, mais la gardienne est à nouveau à la parade (41’)…

    La mi-temps intervient sur ce score de 2-0…

    Dès la reprise ou presque, Wolfsburg relance le match. Blässe adresse un centre tendu, Popp surgit et catapulte le cuir au fond (47’, 2-1)… Le match devient alors complètement fou…



    48’ : longue ouverture de Henning pour Müller dans le dos de la défense suédoise. La Martina se présente seule devant Soberg mais tire sur la gardienne. Dans la même minute, Blässe centre en retrait pour Keßler qui pivote sur elle-même et échoue d’un rien. Wagner ne peut conclure derrière… 52’ : nouveau centre de Blässe, intenable sur son aile droite, capté par Soberg…

    Une minute plus tard, Müller part encore dans le dos de la défense et gagne cette fois son duel avec la gardienne (53’, 2-2) !



    Wolfsburg est revenu au score ! Mais nous ne sommes pas au bout de nos émotions, loin s’en faut…

    Sur la remise en jeu, mauvais renvoi de la tête de Fischer sur Press qui tire de l’angle des 5,50 m. Directement sur Schult…

    56’ : Suite à un coup-franc lointain très généreusement accordé par l’arbitre à Boquete, Marta s’emmène le ballon, crochète intérieur deux Allemandes, et enroule un bijou de frappe lucarne opposée ! 3-2, Tyresö est à nouveau devant ! Vous avez le bonjour de Marta, soi-disant bonne pour la retraite…





    Toute autre équipe que Wolfsburg se serait peut-être écroulée après avoir vu tant d’efforts pour revenir réduits en poussière… Mais les Allemandes repartent à l’assaut des buts suédois, avec une tête de Popp de peu à côté suite à un coup-franc (59’)…

    62’ : un superbe centre de Bunte à ras de terre est paré du bout des doigts par Soberg…

    67’ : Popp s’arrache et ouvre magnifiquement dans l’intervalle entre deux défenseurs pour Verena Faißt qui crucifie Soberg ! 3-3 ! On croit rêver…

    [IMG]hhttp://www.rapportenligne.com/Plateforme2011/public/medias/publication/artImg/Foot%20d%27Elles/ibpKL9NBHp64lx.gif[/IMG]

    Le match ne faiblit pas d’intensité… Le meilleur reste à venir…

    80’ : l’exemplaire Nadine Keßler réussit un véritable exploit dans la surface côté droit. Elle mystifie la défense suédoise et dépose un caviar à deux mètres devant le but de Soberg. Müller est la plus prompte pour pousser le ballon au fond, inscrivant au passage son 10e but personnel de la saison en LdC (meilleure buteuse). 4-3 ! Pour la première fois, les championnes d’Europe en titre mènent au score…



    Tyresö jette ses dernières forces dans la bataille pour tenter de revenir… Sur un centre dangereux d’Eglund, Schult se jette au devant de Marta, un brin trop courte (86’)… L’ultime occasion est pour Veronica Boquete sur coup-franc à 25 m, mais son tir s’envole au-dessus de la cage… Les Suédoises poussent mais se heurtent à une vraie muraille…

    C’est fini… Le VfL Wolfsburg conserve son titre à l’issue d’une partie admirable, enthousiasmante, inoubliable…



    Un grand coup de chapeau aux joueuses de Tyresö qui auront rendu honneur aux couleurs d’un club toujours menacé de faillite et de rétrogradation… Marta, Seger, Boquete, Press, Engen, Klingenberg peuvent partir sous d’autres cieux. Le cœur lourd sans doute, et terriblement frustrées. Mais en paix avec elles-mêmes. Elles auront joué jusqu’au bout…

    Quant aux Keßler, Goeßling, Müller, Popp, Henning et autres (on n’oubliera pas Pohlers qui arrête sa carrière sur un 4e titre personnel, et qu’on aurait aimé voir ne serait que 30 secondes sur la pelouse), elles peuvent s’enorgueillir d’un record : deux participations à la Ligue des Championnes, deux titres, aucune défaite. Qui dit mieux ? Personne.

    Wolfsburg est sans doute aujourd’hui plus que la meilleure équipe d’Europe.


    Crédit photo : BFLNews, crédit gifs : Eurosport

    http://www.footdelles.com/article/Li...eve_94287.html
    Dernière modification par Rem56, 24/05/2014, 00h15.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Le 22/05/2014 à 22:24:00 | Mis à jour le 22/05/2014 à 22:49:57
    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Wolfsburg garde sa couronne

    Mené 2-0 à la pause, puis 3-2, Wolfsburg est parvenu à s'imposer en finale de la Ligue des champions, jeudi face au club suédois de Tyresö (4-3). C'est la deuxième fois consécutive que le club allemand est sacré.



    Verena Faisst a relancé Wolfsburg en égalisant à 3-3. (L'Equipe)

    C'est sans doute l'expérience qui a fait la différence, jeudi en finale de la Ligue des champions à Lisbonne. Face aux Suédoises de Tyresö, qui participaient pour la première fois cette saison à la plus prestigieuse des compétitions européennes, Wolfsburg, tenant du titre, est parvenu à garder la tête froide (4-3). Martina Müller, qui avait déjà égalisé à 2-2 (53e), a offert la victoire aux Allemandes à dix minutes de la fin. C'est la troisième fois, après Umea (2003, 2004) et Lyon (2011, 2012), qu'un club est sacré deux années de rang. Pour le Tyresö de Marta, dont le doublé n'a pas suffi, cette défaite marque la fin d'une belle aventure. En proie à de grosses difficultés financières, le club risque d'être rétrogradé en troisième division et va perdre ses meilleurs éléments, dont sa star brésilienne, élue à cinq reprises joueuse de l'année par la FIFA.
    Rédaction

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ouronne/467539

    Laisser un commentaire:


  • Yohan91
    a répondu
    4-3 pour Wolfsbourg ,doublé de Muller

    Laisser un commentaire:


  • Yohan91
    a répondu
    3-3 match de fou entre les deux équipes ,but de Verena Faist

    Laisser un commentaire:


  • Yohan91
    a répondu
    Belle remontée de Wolfsbourg avec des buts de Popp et Muller en 5 minutes qui leur permettent de revenir
    Doublé de Marta qui permet à Tyreso de repasser devant 3-2.
    Le Hold up de Tyreso :shock: (3 tirs : 3buts)

    Laisser un commentaire:


  • chaponoir69
    a répondu
    Très beau match entre Tyreso et Wolsburg.
    Tyreso mène 2-0 grâce à des buts de Marta et Boquete en quelques minutes aux alentours de la demi-heure.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions (finale) - TYRESÖ face à son destin

    Les Suédoises opposées aux Allemandes de Wolfsburg jouent leur avenir dans cette finale de Ligue des Champions. Si une défaite pour les précipiter plus rapidement en faillite, un succès entretiendrait l'espoir.


    photo uefa.com


    Quelques semaines après avoir vu le FC Bayern München échouer dans la conservation de son titre européen chez les hommes, un autre club allemand, celui de Wolfsburg, va tenter le même exploit. Il y a douze mois, l'équipe de Bundesliga battait l’Olympique Lyonnais en finale à Stamford Bridge, grâce entre autres aux exploits de Goessling. La milieu allemand peut récidiver cette saison. Mais son entraineur est prudent : "Nous n’allons pas les sous-estimer. Nous étions débutants la saison dernière et Lyon était le champion en titre. C’était le contraire de ce qui se passe aujourd’hui et l’année dernière, les débutants ont gagné". Car face à Tyresö, la partie ne s'annonce pas facile avec les internationales suédoise mais aussi étrangères. Un groupe bien connu mais les championnes en titre s'attendent à du 50-50. Ralf Kellermann avoue que "Tyresö est la meilleure équipe en Europe sur le plan offensif. C’est une attaque de dingue". Il faudrait cependant profiter de leur faiblesse pour trouver la faille.

    Tyresö : "Marta - Press, une attaque de feu"

    Avec l'Américaine Christen Press et la Brésilienne Marta, la ligne offensive du club suédois a posé beaucoup de problèmes à ses adversaires. Le PSG en a d'ailleurs fait les frais dès les seizièmes de finales. Marta attire toutes les attentions, ce qui a pu profiter à Christen Press comme elle l'avoue sur uefa.com : "Cela me donne beaucoup plus de liberté, et j'espère faire de même pour elle". Pour le club suédois fondé en 1971, cette opportunité de titre européen, contrasterait avec la période difficile vécue par le club. En effet, le club semble avoir eu les yeux plus gros que le ventre et est menacé de faillite et de retrait de licence par la fédération suédoise. Le bilan de l'exercice 2013 n'a d'ailleurs toujours pas été présenté à la Fédération alors que la date butoir était fixée au 16 mars 2014.

    Mais encore en lice en Ligue des Champions, le club a semble-t-il profité de cette position pour retarder l'échéance qui pourrait l'envoyer en troisième division la saison prochaine. Un sauvetage économique est-il encore possible ? Il faudra en tout cas que les joueuses soient dans les meilleures conditions pour disputer cette finale. Pour l'attaquante Christen Press : "Je pense que ça va être un défi que l’on va relever avec beaucoup de cœur, qui nous l’abordons avec la joie de jouer, c’est le genre de match que l’on peut gagner."


    Ligue des Champions - Finale
    Jeudi 22 mai 2014
    - 20h30
    TYRESÖ FF (Suède) - VfL WOLFSBURG (Allemagne)
    Arbitres : Kateryna Monzul (UKR) assistée de Natalia Rachynska (UKR) et Maryna Senikobylenko (UKR). 4e et 5e arbitres : Kateryna Zora (UKR) et Olga Almeida (POR).
    En direct sur Eurosport

    Tyresö (onze possible): Korpela, Engen, Røddik, Dahlkvist, Verónica Boquete, Marta, Diaz, Press, Seger, Sembrant, Klingenberg
    Wolfsburg (onze possible) : Schult, Wensing, Fischer, Blässe, Popp, Kessler, Bunte, Faisst, Müller, Henning, Goessling


    QUELQUES FAITS ET CHIFFRES

    Antécédents

    • Ces deux formations ne se sont jamais affrontées en compétition officielle. Elles n'ont également jamais croisé d'équipes du même pays que leur adversaire.

    Repères
    • Tyresö voudra imiter Wolfsburg, qui devenait la quatrième équipe à remporter la compétition lors de se première participation la saison dernière. Les trois autres sont allemandes : 1. FFC Frankfurt (2002, édition inaugurale), 1. FFC Turbine Potsdam (2005) et FCR 2001 Duisburg (2009).

    • Quatre équipes allemandes – Francfort (2002, 2006, 2008), Potsdam (2005, 2010), Duisbourg (2009) et Wolfsburg (2013) – ont remporté le trophée. Les Suédoises de l'Umeå IK (2003, 2004), les Françaises de l'Olympique Lyonnais (2011, 2012) et les Anglaises de l'Arsenal LFC (2007) sont les autres formations à avoir été sacrées.

    • Wolfsburg voudra devenir la troisième équipe à remporter deux titres de rang après Umeå et Lyon.

    • Une formation allemande dispute la finale pour la septième année de rang, et la onzième fois de l'histoire de la compétition.

    • Une formation suédoise est présente en finale pour la septième fois, Umeå l'emportant en 2003 et 2004 mais s'inclinant en 2002, 2007 et 2008, tout comme le Djurgårdens IF DFF en 2005. Une formation allemande ou suédoise (ou les deux) prenait part aux 13 finales de l'histoire de la compétition.

    • C'est la cinquième fois en 13 saisons que la finale oppose Allemandes et Suédoises. Frankfurt battait Umeå en 2002 et 2008 mais s'inclinait face à cette même formation en 2004. Potsdam dominait Djurgården en 2005.

    Sur les équipes
    • Plusieurs joueuses de Tyresö quitteront le club à la fin de la saison : Meghan Kingenberg, Whitney Engen, Christen Press, Marta, Caroline Seger et Verónica Boquete.

    • L'attaquante de Tyresö Marta voudra remporter à nouveau cette compétition dix ans après son premier et seul titre, avec Umeå contre Francfort. Elle inscrivait un doublé lors de la victoire 3-0 en Suède à l'aller et un but lors du succès 5-0 en Allemagne.

    • Marta a également disputé les finales perdues par Umeå en 2007 et 2008. Edlund, Lisa Dahlkvist et Carola Söberg étaient également présentes en 2007 et 2008.

    • En finale 2008, Marta ouvrait le score pour Umeå lors du match aller avant l'égalisation de Conny Pohlers pour Francfort. Pohlers inscrivait ensuite un doublé lors de la victoire 3-2 à Francfort, où Dahlqvist marquait également pour les visiteuses.

    • Du côté de Wolfsburg, Pohlers disputera la dernière rencontre européenne de sa carrière avant de raccrocher les crampons à la fin de la saison. Elle est également la seule joueuse à avoir gagné la compétition avec trois équipes différentes : Potsdam (2005), Francfort (2008) et Wolfsburg (2013).

    • Pohlers et Viola Odebrecht pourraient devenir les premières joueuses à remporter ce trophée à quatre reprises.

    • Pohlers est la meilleure buteuse de l'histoire de la compétition avec 48 buts.

    • Avec huit buts, Pohlers est la meilleure buteuse en finale de la compétition, quatre longueurs devant Marta à la deuxième place.

    • Kellermann pourrait imiter Bernd Schröder (Potsdam, 2005 & 2010), Hans-Jürgen Tritschoks (Frankfurt 2006 & 2008) et Patrice Lair (Lyon, 2011 & 2012) en remportant cette compétition à deux reprises en tant qu'entraîneur.

    • Nilla Fischer (Wolfsburg) partage les vestiaires de la sélection suédoise avec Söberg, Seger, Edlund, Dahlqvist, Antonia Göransson et Malin Diaz.

    À Lisbonne
    • Wolfsburg voudra devenir la deuxième formation allemande à brandir un trophée européen à Lisbonne : SV Werder Bremen dominait l'AS Monaco FC 2-0 pour remporter la Coupe de vainqueurs de coupe européenne 1992 lors de la seule finale disputée à l'ancien Estádio da Luz.

    Jeudi 22 Mai 2014
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...tin_a8844.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Finale LDC : un duel devant les cages
    Publié le 21 mai 2014 | Ligue des champions
    Par Foot d'Elles



    Le 22 mai prochain, la pelouse du stade de Restelo à Lisbonne sera foulée par les deux meilleures buteuses de la Ligue des Champions 2014. En tête Christen Press, l’attaquante de Tyresö avec 9 réalisations pour 8 matches joués, et en seconde position Martina Müller, l’attaquante de Wolfsburg qui a marqué 8 buts sur 7 matches. Avec deux attaquantes à plus d'un but par match en moyenne, il y aura forcément un match dans le match lors de cette finale.


    Christen Press, le pied d’or suédois ?


    ​Auteure d’un doublé en demi-finale retour face à Birmingham, l’Américaine Christen Press est la meilleure buteuse de cette Ligue des Champions. Avec 9 réalisations à son actif, l’attaquante de Tyresö a de quoi inquiéter la défense allemande : également passeuse (5 passes décisives), Press fera partie des joueuses à ne pas lâcher.



    ​Arrivée en 2013 à Tyresö, l’internationale américaine continue son évolution après avoir brillé la saison dernière. Sur les 20 matches qu’elle a disputés, elle avait fait trembler les filets à 23 reprises. Tyresö avait ainsi atteint la finale de la Supercoupe de Suède et la deuxième place en Damallsvenskan. Mais c’est en Ligue des Champions qu’elle fait le plus parler d’elle. En seizièmes, c'est elle qui marque les deux buts qui éliminent le Paris Saint-Germain, exploit qu’elle réitère lors du tour suivant face au Fortuna Hjørring.

    ​En finale, avec ses coéquipières, elle devra être aussi efficace et partir de Tyresö en soulevant la Coupe pour son dernier match en Europe avant de rejoindre les Red Stars de Chicago. Ensuite, sa carrière a tout pour exploser aux USA où elle a marqué les esprits dés ses premières foulées en sélection.

    ​Martina Müller, Deutsche Qualität

    ​En inscrivant l’ultime but face à Potsdam, Martina Müller a confirmé la qualification en finale de Wolfsburg. Sa tête plongeante face au Turbine l’a fait grimper à la deuxième position du classement des buteuses, juste derrière… Christen Press.

    ​Buteuse à 13 reprises en championnat, elle joue une part importante dans la saison des Blanche et Verte, actuellement troisième de Bundesliga à un point des deux leaders.



    Mais son point fort, c’est l’expérience. Du haut de ses 34 ans, Martina Müller n’en est pas à son coup d’essai. Avec 97 sélections en équipe nationale, l’Allemande a soulevé deux Coupes du Monde en 2003 et en 2007 et deux Coupes d’Europe en 2001 et en 2009. Sans compter que c’est elle qui a inscrit l’unique but de la rencontre face à Lyon lors de la finale de la LDC 2013.

    ​Entre la jeunesse de Christen Press et l’expérience de Martina Müller, la finale de cette Ligue des Champions 2014 s'annonce plus que passionnante. Un véritable duel de buteuses attend le monde du football le 22 mai prochain à Lisbonne.


    Crédits photos : svenskfotboll.se / IconSport

    http://www.footdelles.com/article/Li...ges_94108.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - Souvenirs de championnes

    Avant la treizième finale féminine de clubs de l'UEFA jeudi à Lisbonne, d'anciennes vainqueurs comme Lotta Schelin reviennent sur leurs heures de gloire sur uefa.com...


    Souvenirs pour Schelin et d'autres championnes

    2002 : Steffi Jones
    1. FFC Frankfurt 2-0 Umeå IK

    "J'ai même réussi à marquer pendant cette finale, avant d'aller jouer aux États-Unis. C'était la première fois que je jouais dans le stade d'une équipe masculine, un grand stade, et il pleuvait des cordes. C'était quelque chose d'énorme pour nous. C'était normal pour une équipe masculine, mais pour nous, c'était un moment fort."

    2003 : Hanna Ljungberg
    Umeå IK 4-1/3-0 Fortuna Hjørring

    "En finale, nous avons commencé par une victoire à domicile. Puis, à Hjorring, on a marqué rapidement, ce qui a permis d'éteindre toute tension qu'on aurait pu avoir. Je me souviens que j'ai été convoquée pour un test antidopage au coup de sifflet final, donc j'ai raté le début des célébrations ! Remporter la Coupe féminine de l'UEFA avait une grande importance pour nous. C'était quelque chose de spécial d'être les meilleures d'Europe. C'était très important pour la ville aussi."

    2007 : Jayne Ludlow
    Arsenal LFC 1-0/0-0 Umeå IK

    "C'était l'apogée d'une équipe de filles qui avaient passé six ou sept ans ensemble. Et quand on reste aussi longtemps ensemble et qu'on se connaît aussi bien, ça fait une vraie différence. Vous savez qu'on va tout donner et que vos coéquipières vont travailler aussi dur que possible pour obtenir un bon résultat."

    2009 : Annike Krahn
    FCR 2001 Duisburg 6-0/1-1 Zvezda-2005

    "Cette finale était une grande expérience que nous n'oublierons jamais. C'est un succès incroyable du point de vue sportif, c'était notre première participation à la Coupe féminine de l'UEFA et nous avions éliminé le tenant, Francfort, ainsi que Lyon, un autre favori, et puis nous avons gagné le titre. Aucune d'entre nous ne s'y attendait."

    2010 : Jennifer Zietz
    1. FFC Potsdam 0-0 Olympique Lyonnais (7-6 aux t.a.b.)

    "C'était à Madrid, qui est une ville magnifique. On y avait passé toute la semaine, et même les joueuses qui ne pouvaient pas être alignées étaient venues. C'était une expérience pour toute l'équipe, une autre expérience partagée. On ne peut pas décrire un match comme ça. Physiquement, on était épuisées."

    2011 : Lotta Schelin
    Olympique Lyonnais 2-0 1. FFC Turbine Potsdam

    "Je pense que c'était un match incroyable. On a fait tout ce qu'on a pu, on ne les a pas laissées se procurer beaucoup d'occasions devant les buts et nous avons marqué deux fois. Le deuxième but était vraiment fantastique. On est resté solide et on a très bien joué, même si le match était assez ouvert par moments."

    Mardi 20 Mai 2014
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...nes_a8834.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Demi-finales - Matchs retour

    Tyresö FF (SUE) 3 - 0 Birmingham City LFC (ANG) [0-0]

    VfL Wolfsbourg (ALL) 4 - 2 1. FFC Turbine Potsdam (ALL) [0-0]


    *Score du match aller

    Laisser un commentaire:


  • Bad_fab
    a répondu
    Envoyé par Lalgeriano Voir le message
    Ils sont comme nous, quand y a pas Lyon ça les intéresse moins... :proud:
    Je crois bien que c'est ça. Pas d'OL pas d'affluence. :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Lalgeriano
    a répondu
    Envoyé par Bad_fab Voir le message
    11000 spectateurs pour une demi de LdC entre 2 clubs allemands, je ne sais pas pour vous mais pour moi je trouve ça plutôt ridicule.
    Ils sont comme nous, quand y a pas Lyon ça les intéresse moins... :proud:

    Laisser un commentaire:


  • Bad_fab
    a répondu
    11000 spectateurs pour une demi de LdC entre 2 clubs allemands, je ne sais pas pour vous mais pour moi je trouve ça plutôt ridicule.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    1/2 F de LdC : Wolfsburg défendra son titre !
    Publié le 28 avril 2014 | Ligue des champions
    Par Philippe Serve pour Foot d’Elles



    Au bout d’un match palpitant que, seul sans doute, le football féminin allemand est en mesure d’offrir, les tenantes du titre de Wolfsburg ont disposé de leurs compatriotes de Potsdam (4-2). Les Louves défendront leur trophée le 22 mai à Lisbonne face à Tyresö.


    Nous avions annoncé ici même un « duel de géantes », « un combat intense » à venir, et rêvions d'un match digne de la finale 2013 de Pokal Cup entre les Louves de Wolfsburg et les Turbinen de Potsdam… Nous ne pensions pas si bien dire… L’aller, malgré son score vierge ? Très bon. Le retour ? Sublime !

    Simic et Keßler, héroïnes d’un premier quart d’heure de folie

    Sous les yeux des 11 000 spectateurs du Volkswagen Arena, les deux formations alignent leur dispositif habituel : 4-4-2 pour WOB, 3-4-3 pour TP. Ça démarre tambour battant, avec une tête juste au-dessus de la Japonaise du Turbine, Asano Nagasato (2’). WOB répond avec un coup-franc de Faißt, et la tête de Popp détournée en corner… Le ton est donné… Toutes à l'attaque ! Le 0-0 de l’aller pousse chaque équipe à se livrer… Anna Blässe, match énorme, oblige Berger, la gardienne de Potsdam à sauver du pied (5’)… Puis, l’Écossaise Lisa Evans met le turbo sur son aile droite. Genoveva Añonma ne peut reprendre son centre en première intention, mais récupère le ballon et remise vers Julia Simic qui frappe dans la lucarne opposée de Schult. Un bijou ! 0-1 pour Potsdam après sept minutes, grand froid dans le stade…

    Les tenantes du titre doivent maintenant marquer deux fois pour se qualifier... Un deuxième coup dur arrive avec la blessure de Lena Goeßling, fauchée par Elsig, et qui hurle de douleur, épaule démise (10’). Sortie définitive ? Elle revient contre toute attente… Dans la foulée, Evans s’écroule à son tour et cède sa place à la Norvégienne Ada Hegerberg (13’)… Combat intense ? Oh que oui ! Et magnifique... Nadine Keßler, exceptionnelle à l'aller, vogue toujours sur son nuage. La capitaine des Louves s’enfonce dans la surface adverse, mystifie trois adversaires, et dépose d’une pichenette le cuir dans le coin des filets de Berger (1-1, 16’). Du très grand art !



    Le courage de Goeßling, les coups de tête de Popp

    Suite à son égalisation, WOB met la pression, notamment sur le flanc gauche de la défense du TP où Blässe martyrise Kemme à chaque prise de balle. Keßler, Goeßling, Faißt confisquent le milieu de terrain… Alors qu’on atteint la demi-heure de jeu, Goeßling lève les bras pour récupérer le ballon sorti en touche… et se déboîte à nouveau l’épaule ! Nouveaux hurlements de douleur, nouvelles larmes, nouvelle manipulation, nouveau retour sur le pré de l’indestructible Lena, à l’arrivée la meilleure joueuse du match. On se pince pour y croire… On n‘a encore rien vu…

    32’, Nagasato donne le ballon à Hegerberg entre deux adversaires. Tacle somptueux de Fischer qui écarte le danger… 120 secondes plus tard, gag : une sortie hors surface de Schult. La gardienne fait n’importe quoi, ne dégage pas, veut dribbler Nagasato qui lui fauche la balle. La petite sœur d’Ogimi n’a plus qu’à le glisser à Añonma qui l’expédie au fond des filets désertés ! (1-2, 34’)…



    Revoilà Wolfsburg le dos au mur… Le doute… quel doute ? Sur la remise en jeu, Keßler envoie un centre millimétré au second poteau sur la tête d’Alexandra Popp. But ! (2-2, 35’)… On exulte devant le spectacle, dont le rythme ne faiblit pas un instant. Loin d’être abattues, les Turbinen repartent au combat, guidées par une Añonma très remuante… Mais à cinq minutes de la pause, centre de la droite, tendu, parfait, de Blässe. « Poppi » catapulte le ballon au fond pour le doublé (40’).

    3-2 à la mi-temps…

    http://www.youtube.com/watch?v=ciH4EhsTuhA

    Le Turbine en panne face à une machine parfaitement huilée

    À la reprise, on continue (presque) sur le même rythme. Blässe poursuit son festival sur son aile. Déboulé rageur avec appui sur Müller (49’), puis centre au premier poteau dégagé en catastrophe (52’). Sur l’action, la capitaine du Turbine, Stefanie Draws se blesse et sort, remplacée par Jennifer Cramer… Goeßling, phénoménale d’activité, prend sa chance de 25 m, Berger est sur la trajectoire (55’)…

    L’engagement physique atteint par les deux équipes laisse pantois. TP tente de recoller au score, mais les Louves rôdent partout et chassent en meute… La tension monte. Simic, excellente toute la partie, s’énerve après Popp qu’elle soupçonne (à tort) de simulation. Peu à peu, le match devient plus haché, les fautes se multiplient, dues à des contacts toujours percutants. Les occasions nettes se raréfient. On note une frappe de Faißt de 20 m, bien captée par Berger… La turbine de Potsdam commence à perdre de l’énergie, à tourner au ralenti. Les Louves le sentent, elles jettent leurs dernières forces pour achever l’adversaire... 79’, corner de Goeßling pour sa commère Keßler (quel duo !) au premier poteau. Le numéro 13 prolonge d’une tête retournée vers le second montant où Müller, oubliée, plonge et marque de la tête. « La Martina » a frappé, et vient d’inscrire son 8e but de la compétition cette saison, envoyant pour sûr son club en finale (4-2, 79’).



    Il reste au WOB à contrôler les ultimes minutes face à des adversaires courageuses, mais exsangues… puis à exploser de joie au coup de sifflet final. Les Louves défendront leur titre le 22 mai à Lisbonne après une démonstration impressionnante. Mais félicitations aux deux équipes pour ce spectacle de très haute volée. On en redemande ! Vœu exaucé : elles se retrouveront le 16 mai, même lieu, pour le compte de la Bundesliga. On s’en pourlèche déjà les babines…



    Crédits photos : captures d'écran Eurosport 2, wfl-wolfsburg.de, de.eurosport.yahoo.com

    http://www.footdelles.com/article/Li...re-_93002.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    1/2 F de LdC : Tyresö en finale !
    Publié le 28 avril 2014 | Ligue des champions
    Par Philippe Serve pour Foot d’Elles



    Malgré une large domination à Birmingham à l’aller, les Suédoises de Tyresö n’avaient pu marquer (0-0). Elles se sont rattrapées à domicile grâce à leur Légion étrangère (3-0), et joueront leur première finale de Ligue des Championnes le 22 mai !


    Un doublé décisif face au PSG en 16e, un autre contre Hjørring au tour suivant, un triplé face à Neulengbach en quart, et encore deux buts ce dimanche qui envoie son équipe en finale de la LdC, Tyresö peut dire merci à Christen Press et ses neuf buts dans la compétition, en espérant qu’elle en ait gardé un ou deux sous les crampons pour Lisbonne…

    Tyresö à l’assaut, Birmingham en Fort Alamo

    Superbe temps sur Stockholm, mais tempête sans surprise sur le but anglais durant 90 minutes. Le TFF a décidé de mettre le maximum de rythme et de passer par les ailes. Birmingham défend très bas et en nombre. Christen Press fait admirer sa puissance et sa pointe de vitesse à plusieurs reprises en débordement, mais longtemps sans résultat tangible : centre-tir (6’), centre ne trouvant personne (9’). Première grosse occasion en fin de premier quart d’heure, une volée dans la surface de Dahlkvist, sa frappe heurte le petit filet... Deux minutes plus tard, magnifique ouverture en profondeur d’Engen qui arrive à Press dans le dos de la défense centrale anglaise, mais l’internationale états-unienne rate son contrôle, puis sa frappe… Pas le temps de souffler, Marta voit son bon tir détourné en corner par Rebecca Spencer… La pression suédoise ne se relâche pas… Une-deux dans la surface Seger-Boquete, mais un peu trop long (22’), puis une tête de Press sur un centre de Diaz, bloquée par Spencer (23’)… Match agréable, Tyresö imprime de la vitesse au jeu… Un tir de Boquete est détourné devant la ligne par Weston (32’). Sur le corner, le ballon rebondit sur la cuisse de Dahlkvist et file à côté… Un nouveau corner de Marta finit en but, mais refusé pour une charge de Press sur Spencer (36’)… Trois minutes plus tard, un centre parfait de la Brésilienne aboutit sur la tête de Press qui croise trop sa reprise... La dernière occasion est anglaise avec (enfin !) un tir d’Allen, bien capté par Korpela…

    0-0 à la pause, tout reste à faire, malgré l’énorme domination de Tyresö…



    Une bonne campagne de Press

    La deuxième période débute à l’identique. Diaz pénètre dans la surface, son tir est contré de la main par Weston, plus dans un geste de protection que volontaire. Pénalty ! Marta s’élance et expédie son missile largement au-dessus ! (48’) Le numéro 10 de Tyresö se remet dans le match avec une tentative bloquée par Spencer (54’)... Quelques secondes plus tard, Boquete met un coup d’accélérateur plein axe, prend sa chance des 18 mètres, transversale ! Puis Press, sur un contre, se trouve démarquée à gauche dans la surface, mais rate sa frappe (56’)… Rare occasion anglaise avec un centre de Karen Carney entraînant une action confuse sur le but suédois, Korpela relâchant le ballon (58’)…



    Birmingham presse plus haut et essaie de sortir un peu, mais trop timidement. Survient alors l’ouverture du score. Marta sert sa compatriote Diaz qui délivre une passe parfaite pour Press, laquelle aligne Spencer (1-0, 61’)…

    La défense de fer des Brumies aura tenu 151’ face à l’armada suédoise… Tyresö continue d’appuyer, sachant qu’une égalisation anglaise serait synonyme d’élimination... Dix minutes après son premier but, Press double la mise. Bien décalée à gauche par Boquete, Marta adresse un excellent centre. Spencer rate l’interception, et Diaz reprend au second poteau. La gardienne anglaise s’interpose, mais ne peut que dévier la balle sur sa barre. Press est la plus prompte à la retombée (2-0, 72’)… Birmingham réagit avec un centre tendu de Lawley, et Korpela doit se jeter dans les pieds de Linnett… Tyresö contrôle le dernier quart d’heure, avant que Marta ne se rachète définitivement de son pénalty raté en clôturant la marque dans le temps additionnel, au bout d’un une-deux avec Press (3-0, 92’)…



    Une sortie en fanfare ?

    Les tombeuses du PSG joueront donc la finale de Lisbonne le 22 mai, et oublieront le temps d’un match la grave crise dans laquelle le club est plongé. Marta, Boquete, Seger, Press, Engen et Klingenberg diront ce jour-là adieu à leurs supporters avant de partir sous d’autres cieux. Un titre de Championne d’Europe mettrait sans doute beaucoup de baume aux cœurs. Mais, même si on félicitera chaudement les Anglaises de Birmingham pour leur parcours et leur grande qualité défensive, face aux tenantes de Wolfsburg, l’affaire sera toute autre…



    Crédits photos : captures d'écran Eurosport.

    http://www.footdelles.com/article/Li...le-_93001.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Tyresö FF (SUE) 3 - 0 Birmingham City LFC (ANG) [0-0]
    1-0 : Christen Press 61'
    2-0 : Christen Press 72'
    3-0 : Marta 90'+3

    VfL Wolfsbourg (ALL) 4 - 2 1. FFC Turbine Potsdam (ALL) [0-0]
    0-1 : Julia Simic 7'
    1-1 : Nadine Kessler 17'
    1-2 : Genoveva Añonma 35'
    2-2 : Alexandra Popp 36'
    3-2 : Alexandra Popp 41'
    4-2 : Martina Müller 80'




    *Score du match aller

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X