Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2014-2015

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ligue des Champions - Le PSG fait appel à la clémence pour Caroline SEGER

    Le Paris Saint-Germain a demandé à l'UEFA de prendre une décision de clémence afin de permettre à Caroline Seger, milieu de terrain suédoise de son équipe féminine, de participer à la finale de l’UEFA Women's Champions League, qui se tiendra le 14 mai prochain à Berlin.


    Caroline Seger est suspendue pour deux avertissements reçus (photo PSG)


    Au lendemain de la suspension de Kheira Hamraoui (3 matchs), Caroline Serger, coupable d'avoir reçu deux cartons jaunes sévères dans deux matches différents a pour sa part reçu un match de suspension. Mais le PSG demande une clémence pour "cette joueuse exemplaire par son comportement aussi bien en matches de Division 1 que dans les rencontres internationales à la tête de l'équipe suédoise" et "qui se trouve privée d'une opportunité exceptionnelle dans la vie d'une championne" précise le communiqué du club.
    Très affectée à l'issue du match, Caroline Seger n'a pu cacher sa déception. Son club ajoute dans son communiqué : "Cette sanction relève de l'application stricte d'un règlement déséquilibré et inéquitable qui sanctionne d'un match de suspension automatique les joueuses pour deux cartons jaunes alors que pour les joueurs, participant à la Ligue des Champions, ils doivent cumuler trois cartons jaunes pour subir la même sanction." Le PSG a donc demandé à l'UEFA de réfléchir rapidement à la modification de son règlement et de faire dès aujourd'hui un geste fort pour marquer sa volonté de respecter la parité homme/femme en levant cette sanction injuste.

    Vendredi 1 Mai 2015
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...ER_a10723.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • Bon, pour la grosse bouchère d'Hamraoui qui prend 3 matchs, c'est un véritable aboutissement pour l'ensemble de son oeuvre et totalement justifié pour une joueuse qui passe la plupart de son temps à foutre des taquets et chatouiller les chevilles, que de jouer au football...

      Par contre, faut que le QSG arrête de sucer l'UEFA pour demander la clémence pour la suspension de Seger en finale, le règlement c'est le règlement. Point barre.
      Si l'UEFA permet de faire jouer Seger en finale, ça sentira encore une affaire de grosses mallettes pleines de billets sous les tables :rolleye:
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • C'est impossible ,le qsg est insoupçonnable de malversations :mdr:
        7titres de champions de France pour l'OL .A jamais les Premiers

        Commentaire


        • Envoyé par Rem56 Voir le message
          Bon, pour la grosse bouchère d'Hamraoui qui prend 3 matchs, c'est un véritable aboutissement pour l'ensemble de son oeuvre et totalement justifié pour une joueuse qui passe la plupart de son temps à foutre des taquets et chatouiller les chevilles, que de jouer au football...

          Par contre, faut que le QSG arrête de sucer l'UEFA pour demander la clémence pour la suspension de Seger en finale, le règlement c'est le règlement. Point barre.
          Si l'UEFA permet de faire jouer Seger en finale, ça sentira encore une affaire de grosses mallettes pleines de billets sous les tables :rolleye:
          :fier::fier::fier:

          LYON
          20 Titres de Champion de France de Basket


          1946,,2019

          Commentaire


          • Le PSG demande que Seger joue la finale
            Publié le 04 mai 2015 | Actus / Chronos
            Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



            Le Paris Saint-Germain a demandé à l'UEFA d'annuler la suspension à l'encontre de Caroline Seger pour la finale de Ligue des Champions suite à son carton jaune reçu en demi-finale retour face à Wolfsburg.


            Cette semaine, Caroline Seger sera bien à l'entraînement à Bougival (Yvelines). Mais la milieu de terrain du Paris Saint-Germain aura probablement la tête ailleurs. A cette 70e minute de jeu face à Wolfsburg en demi-finale retour de Ligue des Champions. Cet instant où le règlement de l'UEFA l'a privée d'une finale rêvée après un tacle sur Popp.

            Sa faute ? Avoir reçu deux cartons jaunes au cours de la compétition. Le premier à Gerland face à l'Olympique Lyonnais lors du huitième de finale retour (0-1) en novembre 2014, et le second donc face à Wolfsburg lors de la demi-finale retour sur son premier tacle de la partie. A la sortie de cette demi-finale à Charléty, la Suédoise enrageait : « cela a été mon seul tacle du match, cette règle est absurde ».

            La règle ? Le règlement UEFA sanctionne automatiquement d'un match de suspension toute joueuse ayant reçu deux cartons jaunes lors de deux matches différents pendant la même édition d'une LDC. Selon le PSG, cette règle est inéquitable puisque dans les compétitions masculines, un joueur est suspendu à partir du moment où il récolte trois avertissements au cours de la compétition.

            « Elle ne méritait pas ça »

            Au-delà de la sanction à proprement parler, à 30 ans, Caroline Seger n'aura plus beaucoup d'occasions de disputer une finale européenne avec son club. D'où ce sentiment de frustration. « C'est vraiment injuste ce qui arrive à Caroline car s'il y en a bien une qui ne méritait pas de rater cette finale c'est bien elle », avait réagi Sabrina Delannoy en zone mixte. Sans oublier que la saison passée, Seger avait perdu la finale face à Wolfsburg avec son ancien club Tyresö (3-4).
            Pour l'instant, le Paris Saint-Germain est donc privé d'une de ses pièces maîtresses, sa tour de contrôle au milieu de terrain. Le club a donc demandé à l'UEFA de « faire un geste fort pour marquer sa volonté de respecter la parité homme/femmes en levant cette sanction injuste ». Ce cri à l'injustice sera-t-il entendu dans la tour d'ivoire de Bâle ?

            http://www.footdelles.com/article/Ac...le_110962.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • Ligue des Champions (Finale) - Arbitrage suisse pour Berlin

              La finale de l'UEFA Women's Champions League entre le 1. FFC Francfort et le Paris Saint-Germain sera arbitrée par Esther Staubli.


              Esther Staubli pendant les demi-finales du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 entre la Suède et l'Allemagne (photo UEFA)


              La finale 2015 de l'UEFA Women's Champions League, entre le 1. FFC Francfort et le Paris Saint-Germain, au stade Friedrich-Ludwig-Jahn-Sportpark à Berlin, le jeudi 14 mai à 18 heures, sera arbitrée par la Suissesse Esther Staubli. Arbitre internationale depuis 2006, Esther Staubli a officié lors de 53 matches de l'UEFA au cours de sa carrière. Cette saison, l'officielle de 35 ans a arbitré deux matches de Champions League, dont le quart de finale retour entre le FC Rosengård et le VfL Wolfsburg (3-3).
              Tous les membres de l'équipe arbitrale désignés par la Commission des arbitres de l'UEFA pour la finale sont suisses. Esther Staubli sera assistée par Belinda Brem et Susanne Küng. Désirée Grundbacher remplira la fonction de quatrième officielle. L'arbitre assistante de réserve Emilie Aubry complète l'équipe arbitrale de la finale.
              Esther Staubli a officié lors des Championnats d'Europe féminins de l'UEFA 2009 et 2013. Elle est sélectionnée pour la prochaine Coupe du Monde Féminine de la FIFA, en juillet au Canada. Elle fut quatrième arbitre lors de la finale retour de la Coupe féminine de la FIFA 2007 entre l'Arsenal FC et l'Umeå IK.

              Lundi 4 Mai 2015
              Sebastien Duret

              http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...in_a10742.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • Envoyé par Rem56 Voir le message
                Le PSG demande que Seger joue la finale



                Le Paris Saint-Germain a demandé à l'UEFA d'annuler la suspension à l'encontre de Caroline Seger pour la finale de Ligue des Champions suite à son carton jaune reçu en demi-finale retour face à Wolfsburg.
                Bin tiens donc, pourquoi pas après tout, ça a bien marché avec Ibra... le PSG va peut être boycotter Eurosport, Canal et Bein...

                ça a bien marché avec Thiriez, pourquoi pas l'UEFA..:grn::rolleye:

                Ils se croient vraiment tout permis...:sick::crazy:

                LYON
                20 Titres de Champion de France de Basket


                1946,,2019

                Commentaire


                • Il leur faut leur règlement personnalisé chez les filles aussi :clown:

                  Commentaire


                  • Enorme.

                    Jusqu'où iront-ils ?
                    L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

                    Commentaire


                    • En tous cas, si Seger joue la finale par "clémence" de l'UEFA, on pourra en tirer quelques conclusions... :rolleye:

                      Pitoyable et pathétique PSG, j'ai déjà exprimé mon avis quelques posts avant.
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Rem56 Voir le message
                        Bon, pour la grosse bouchère d'Hamraoui qui prend 3 matchs, c'est un véritable aboutissement pour l'ensemble de son oeuvre et totalement justifié pour une joueuse qui passe la plupart de son temps à foutre des taquets et chatouiller les chevilles, que de jouer au football...

                        Par contre, faut que le QSG arrête de sucer l'UEFA pour demander la clémence pour la suspension de Seger en finale, le règlement c'est le règlement. Point barre.
                        Si l'UEFA permet de faire jouer Seger en finale, ça sentira encore une affaire de grosses mallettes pleines de billets sous les tables :rolleye:
                        Il faut s'attendre a tout................mais si elle joue,ca serait un nouveau scandale!
                        Le réglement .....c'est le réglement!
                        FAN CLUB AXEL!

                        Commentaire


                        • Foot PSG (Femmes)
                          Course contre la montre pour Alushi

                          Le 09/05/2015 à 08:23:00 | Mis à jour le 09/05/2015 à 09:00:57

                          A cinq jours de la finale de la Ligue des champions face à Francfort jeudi à Berlin, l'Allemande Fatmire Alushi, est toujours aux soins et très incertaine pour la rencontre face à son ancien club.

                          A cinq jours de la finale de la Ligue des champions face à Francfort jeudi à Berlin, l’équipe féminine du PSG se déplace à Arras ce samedi après-midi pour une dernière répétition générale. Laura Georges et Josephine Henning, qui avaient manqué la demi-finale de la Ligue des champions face à Wolfsburg (2-0 ; 1-2), se sont entraînées normalement et feront le déplacement.

                          Touchée à la cheville face à Rodez la semaine dernière, l’Allemande Fatmire Alushi, est, elle, toujours aux soins et très incertaine pour la rencontre face à Francfort, son ancien club. «C’est une vilaine blessure à la cheville qu’elle s’est faite toute seule, explique Farid Benstiti, l’entraîneur. Elle travaille bien. On est optimiste. C’est du 50-50. La décision sera prise quand elle se sera entraînée normalement.»
                          M. Ba

                          http://www.lequipe.fr/Football/Actua...-alushi/557145
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • Ligue des Champions - Farid BENSTITI : "Il y a tellement d'incertitudes sur nos joueuses"

                            Dimanche à l'issue du match contre Arras, et à cinq jours de finale de la Ligue des Champions, Farid Benstiti faisait grise mine. Déjà privées de deux joueuses suspendues (Caroline Seger et Kheira Hamraoui), les Parisiennes ont vu la liste des blessées ou incertitudes s'allonger...


                            Farid Benstiti espère récupérer un maximum de son effectif pour jeudi (photo Jean-Luc Martinet)


                            Si Lindsey Horan, Léa Declercq ou encore Ghoutia Karchouni ont fait parti de la liste des blessées de longue durée cette saison, Shirley Cruz a aussi connu des problèmes récemment, tout comme Jessica Houara D'Hommeaux. Il faut donc aujourd'hui pour le staff parisien, préparer la finale mais sans la certitude des joueuses aptes à être alignée. Et samedi à Arras, la liste s'est peut être allongée.
                            Après le match Farid Benstiti ne montrait pas un optimisme débordant : « J'avais des craintes pour ce match... et elles se sont confirmées avec la blessure de Laura Georges. Il y a tellement d'incertitudes quant à nos joueuses que je ne me suis pas encore projeté sur la finale. Ces difficultés, entre cartons et blessures, sont notre quotidien depuis le début de la saison, comme avant les matchs contre Lyon ou la demi-finale contre Wolfsbourg. Si on gagne jeudi, ce sera dans la douleur mais ce sera mérité ! »

                            Long décrassage et cryothérapie samedi soir...

                            Mais si Frankfurt est le favori qui évoluera en terre allemande, Farid Benstiti ne veut pas non plus rentrer dans le défaitisme : « Francfort est une équipe très costaude, dans le style allemand. Leur attaque constitue leur point fort : elles ont un important potentiel offensif. Et, comme elles évolueront à domicile, elles seront favorites... mais nous allons répondre présent ! »
                            En tout cas le club s'est donné les moyens de ses ambitions pour offrir la meilleure récupération aux joueuses. Samedi soir à l'issue du match, les Parisiennes se sont livrées à un long décrassage - presque un petit entraînement ! - et ont eu droit à une séance de cryothérapie dans un camion spécialisé venu exprès des Yvelines ! Rien n'est laissé au hasard !

                            Elles ont dit

                            Aurélie Kaci :
                            « Avant de penser à la finale, il fallait gagner ce dernier match de championnat. Nous n'avons pas encore vraiment préparé cette échéance, nous nous y mettrons lundi. L'objectif jusque là, c'était Arras, pas Francfort ! »

                            Katarzyna Kiedrzynek : « C'était notre dernier match avant la finale. Certaines joueuses sont restées au soin à Paris, d'autres, comme moi, sur me banc ; c'est normal. Il faudra que nous soyons prêtes jeudi et le 3-0 d'aujourd'hui est une bonne préparation. Francfort est une très bonne équipe, du niveau de Wolfsbourg que nous avons éliminé en demi-finale. Mentalement, elles sont très fortes ; ce sont elles les favorites ! »

                            Mardi 12 Mai 2015
                            Sebastien Duret

                            http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...es_a10781.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • Ligue des Champions - Les Parisiennes pour la finale

                              19 joueuses ont été convoquées pour la finale de la Ligue des Champions pour 18 noms qui pourront être inscrits sur la feuille de match. Outre les deux suspendues (Seger, Hamraoui), les autres blessées de longue date ne font pas parties du groupe.


                              Gardiennes

                              BERGER Ann-Katrin, KIEDRZYNEK Katarzyna
                              Défenseures
                              BOULLEAU Laure, DELANNOY Sabrina, GEORGES Laura, HENNING Josephine, HOUARA-D'HOMMEAUX Jessica, KRAHN Annike
                              Milieux
                              ALUSHI Fatmire, CRUZ Shirley, DALI Kenza, GAMA Sara, KACI Aurélie, MORRONI Perle
                              Attaquantes
                              ASLLANI Kosovare, BRESONIK Linda, DELIE Marie-Laure, KATOTO Marie-Antoinette, SARR Ouleye

                              Absentes :
                              BENAMEUR Karima, DECLERCQ Léa, GEYORO Grace, HAMRAOUI Kheira (suspendue), HORAN Lindsey, KARCHOUNI Ghoutia, LAHMARI Anissa, SEGER Caroline (suspendue)

                              Mardi 12 Mai 2015
                              Sebastien Duret

                              http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...le_a10785.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • Je ne m'en remets pas :mdr::mdr:

                                Commentaire


                                • Foot Ligue des Champions (Femmes)
                                  Farid Benstiti répond aux clichés sur le foot féminin

                                  Le 13/05/2015 à 08:30:00 | Mis à jour le 13/05/2015 à 09:00:07 | 70 Commentaires

                                  Avant la finale de la Ligue des champions qui oppose jeudi (18 heures) à Berlin, le PSG à Francfort, Farid Benstiti, l'entraîneur parisien, a accepté de répondre à certaines critiques ou idées reçues sur le football féminin.


                                  L'entraîneur du PSG Farid Benstiti en septembre 2012 (L'Equipe)

                                  Ça ne va pas assez vite
                                  «Ceux qui disent ça n’ont vu des matches qu’à la télé qui déforme la réalité. Quand ce n’est pas bien filmé, même sur des matches de garçons, on peut avoir l’impression que cela ne va pas très vite. Il faut venir au bord du terrain pour sentir la puissance des filles, la vitesse ou le côté athlétique. Pour faire un beau spectacle, il faut aussi avoir en tête: "Comment rendre ce spectacle attractif ?" C’est aussi une question de volonté, notamment de la part des médias. On voit que le basket-ball féminin ou le handball féminin sont beaucoup plus mis en avant alors que le foot féminin, c’est au moins du aussi haut niveau.»

                                  Les gardiennes ne sont pas au niveau
                                  «C’est une vérité en France. On a vu notamment avec les arrêts de Katarzyna (Kiedrzynek, gardienne polonaise du PSG) en demi-finale face à Wolfsburg qu’il y avait des gardiennes de très haut niveau. Mais regardez au PSG, nous avons trois gardiennes, deux sont étrangères. En France, on a du retard, comme cela a pu être le cas pour les garçons il y a quelques années. Il faut susciter des vocations.»


                                  Katarzyna Kiedrzynek à Lyon en novembre dernier (L'Equipe)

                                  Il n'y a pas assez de frappes de loin ou de buts spectaculaires
                                  «Ça, c’est vraiment de la bêtise. Il n’y a qu’à voir le but de Shirley Cruz contre Wolfsburg, par exemple, mais c’est loin d’être le seul. Et vous venez d’assister à la séance de frappes de fin d’entraînement des filles, vous pouvez vraiment dire qu’elles ne frappent pas de loin ? Aussi bien au niveau technique que dans la puissance, c’est très fort ce qu’elles font. C’est une fausse critique.»

                                  L'écart entre les meilleures et les autres est trop important
                                  «Je suis d’accord. Si la Ligue des champions était construite comme chez les garçons avec des phases de poules et plus d’équipes engagées pour les gros pays, on arriverait à des scores beaucoup plus serrés. Mais, aujourd’hui, ce ne sont pas forcément les meilleures équipes qui vont en quarts de finale. On devrait avoir trois clubs français, allemands ou suédois engagés (contre deux actuellement). La configuration actuelle de la compétition fait que les équipes en demi-finales ne sont pas meilleures que certaines éliminées en huitièmes. L’exemple cette saison, c’est Lyon qui est sans doute une des deux ou trois meilleures équipes européennes mais qui tombe contre nous en huitièmes, lors de matches-couperets en aller-retour. Tout n'est pas fait pour retrouver les plus fortes équipes le plus loin dans la compétition. A l’UEFA de s’adapter si elle veut rendre sa compétition encore plus attractive.»
                                  M. Ba.

                                  http://www.lequipe.fr/Football/Actua...feminin/557845


                                  Foot Ligue des Champions (Femmes) PSG
                                  Farid Benstiti : «On est un petit peu en avance»

                                  Le 13/05/2015 à 19:13:00 | Mis à jour le 13/05/2015 à 23:01:41 | 9 Commentaires

                                  À la veille de la finale de la Ligue des champions contre Francfort, Farid Benstiti, l'entraîneur du PSG, reconnaît que son équipe n'était pas forcément attendue à ce niveau. Mais il espère bien atteindre l'objectif fixé aux garçons par l'actionnaire: remporter un titre majeur.


                                  «Cette finale est une occasion fantastique de ramener un titre au club», a assuré Farid Benstiti. (Alexis Reau) (L'Equipe)

                                  «Cinq ans après votre première finale en 2010 avec Lyon (0-0, 6-7 aux t.a.b.), qu’est-ce qui vous laisse penser que vous allez gravir ce dernier échelon ?
                                  Je ne pense pas à la finale perdue. C’est un problème individuel et ce n’est pas la chose la plus importante. Cette finale en Espagne reste une frustration. Pour un entraîneur, ce n’est pas une bonne chose de finir sur une telle note après neuf ans au club. La finale avec Paris, c’est un nouveau projet, une occasion fantastique de ramener un titre au club.

                                  Quand les nouveaux actionnaires sont arrivés, en juin 2011, ils voulaient gagner la Ligue des champions. Mais ils ne s’attendaient pas à ce que les féminines disputent une finale en premier…
                                  C’est l’un des objectifs du club de remporter un titre majeur. La Ligue des champions en est un pour moi. Nous avions mis la priorité sur le Championnat mais à nos côtés, il y a une équipe très forte qui s’appelle Lyon. Arriver en finale de la C1 avec l’équipe féminine, c’est quelque chose d’exceptionnel car on est un petit peu en avance. Si on pouvait ramener le titre pour les investisseurs… Pour le Paris-SG tout entier, ce serait exceptionnel. Mais ce n’est pas pour être devant les footballeurs ni les handballeurs.

                                  «Les rendez-vous internationaux sont trop nombreux à mon goût»

                                  Comment sentez-vous vos joueuses et en quoi votre expérience de 2010 peut vous servir dans l’approche du match ?

                                  Je les sens bien. Il n’y a pas d’euphorie, beaucoup d’humilité, elles se sont pas mal préparées individuellement. C’est une équipe qui vit bien ensemble. Lors de la causerie demain, je vais leur dire: vivez ce moment pleinement, essayez de saisir les moindres minutes, secondes, le moindre temps qui passe car c’est l’expérience que j’ai de ma finale. On est toujours fixé sur le résultat, sur le fait de décrocher la victoire mais on oublie que ce sont des moments exaltants, excitants qu’on ne doit pas oublier. Sinon, je vais faire comme d’habitude pour la finale de demain.

                                  De nombreuses joueuses ont eu des pépins physiques ces dernières semaines (Georges, Henning, Alushi…). Où en sont-elles ?
                                  On va attendre le dernier entraînement. Tout se passe bien pour Laura Georges et Josephine Henning. Je prendrai une décision ce soir sur le fait qu’elles commencent ou pas. En fait, on a eu beaucoup de pépins toute l’année. Ce n’est pas seulement lié au Championnat, à la Coupe d’Europe, il y a aussi les rendez-vous internationaux qui sont trop nombreux à mon goût. Si on ne réfléchit pas à un calendrier international qui soit harmonisé, ce sera une catastrophe pour nos athlètes. Il faudrait que la FIFA se pose la question de savoir si le calendrier est trop exigeant ou pas assez.

                                  Colin Bell, l’entraîneur de Francfort, disait que le PSG était une équipe agressive. Etait-ce la patte que vous vouliez mettre ?
                                  Il doit parler d’agressivité dans le sens positif et non négatif. C’est nécessaire dans le sport de haut niveau, un ingrédient essentiel à la victoire. Nous ne sommes pas une équipe agressive dans le mauvais sens du terme. On montre de l’agressivité pour atteindre un objectif. Mais, non on n’est pas trop agressifs. Je pense même qu’on est un peu trop gentils parfois !»
                                  Claire GAILLARD à Berlin

                                  http://www.lequipe.fr/Football/Actua...-avance/558341
                                  Dernière modification par Rem56, 14/05/2015, 19h52.
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • Foot Ligue des Champions (Femmes)
                                    Celia Sasic, l'attaquante de Francfort, a résilié son contrat

                                    Le 13/05/2015 à 13:01:00 | Mis à jour le 13/05/2015 à 13:31:12 | 7 Commentaires


                                    Celia Sasic a résilié son contrat avec Francfort. (L'Equipe)

                                    Celia Sasic, l’attaquante de Francfort qui affrontera jeudi (18h00) le PSG en finale de la Ligue des champions, a résilié son contrat avec le club allemand en début de semaine. «Elle voulait aller à la Coupe du monde (6 juin-6 juillet au Canada) l'esprit libre. Mais cela ne veut pas dire forcément qu'elle quitte Francfort», a expliqué Dominik Kaesberg, son agent.

                                    Meilleure buteuse du Championnat allemand ces deux dernières saisons, Sasic (26 ans), n’a pas encore pris de décision concernant son avenir. Des rumeurs l’annonce toutefois en France et même au PSG. La jeune femme, connue avant son mariage sous le nom d'Okoyino da Mbabi et qui a choisi la nationalité allemande à 16 ans, est francophone puisqu’elle est née d’une mère française et d’un père camerounais.
                                    avec AFP

                                    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...contrat/558222


                                    Foot Ligue des Champions (Femmes) PSG
                                    Sabrina Delannoy : «Profiter de l'évènement»

                                    Le 13/05/2015 à 19:24:00 | 5 Commentaires

                                    Sabrina Delannoy, la capitaine du PSG, estime que la position d'outsider de son équipe, qui lui a souri jusqu'ici, peut être une «force» lors de la finale de la Ligue des champions face à Francfort, jeudi.


                                    Sabrina Delannoy et les Parisiennes disputent une finale de C1 jeudi. (Alexis Reau) (L'Equipe)

                                    «Comment aborde-t-on une première finale de Ligue des champions ?
                                    On la prépare comme les autres rencontres même si on sait que c’est un match différent. On s’est préparées comme pour tous les autres matches cette saison. Dans nos têtes, on se dit qu’on a hâte que le match commence.

                                    L’absence de Caroline Seger vous affecte-t-elle ?
                                    Quand Caroline a pris le carton (lors de la demi-finale retour de Ligue des champions contre Wolfsburg, 1-2), ça nous a toutes beaucoup affectées, on a rapidement pris le but après ce carton. C’est une joueuse avec un leadership très important. On n’a pas pu changer les choses (le PSG a demandé la clémence de l’UEFA, sans succès), ça nous donne une force supplémentaire pour remporter la Coupe pour elle.

                                    Bien que vous ayez éliminé Lyon et Wolfsburg, deux des favoris, Paris sera outsider face à Francfort, qui a remporté la C1 trois fois, est-ce un avantage ?
                                    Notre parcours a fait qu’on a rencontré Lyon dès les huitièmes (1-1, 1-0). On nous voyait déjà sortir de la compétition. Contre Wolfsburg (2-0, 1-2), on était aussi outsiders et on est passées. Pour cette finale, avec le palmarès et l’expérience de Francfort, on l’est également. Pour le moment, cette position nous a plutôt réussis. Sur le match de demain, on n’a rien à perdre. On est dans une spirale positive, on a fait deux très bons matches face à Wolfsburg, surtout le retour malgré la défaite. Le fait de n’avoir qu’à profiter de l’événement, ça peut être une force pour notre équipe.

                                    «Certains joueurs vont nous laisser des messages demain. Ça a déjà commencé»

                                    Cette finale est-elle un tournant pour le Paris-SG ?

                                    Depuis l’arrivée du nouvel actionnaire (en juin 2011), on a construit beaucoup de choses, on a gagné en maturité. L’équipe est en train de grandir, il nous manque juste un titre. Ce serait bien de récompenser tous les efforts qui sont faits depuis maintenant trois ans.

                                    Francfort marque énormément de buts. Comment s’y prendre pour les empêcher de marquer ?
                                    On ne va pas dévoiler notre stratégie (rires). On sait qu’il y a un potentiel offensif très important en face. On va continuer d’étudier leur jeu. Il faudra rester solides derrière comme contre Wolfsburg, notamment lors de l’aller (2-0) qui a été notre match référence cette saison. Cette rencontre va se jouer sur des détails, il faut faire en sorte que ce soit en notre faveur.

                                    Vous sentez-vous soutenue par les footballeurs du PSG ?
                                    On sait que tout le PSG est derrière nous pour cette finale. C’est quelque chose d’historique pour le club, c’est la première fois dans l’histoire du club qu’une équipe atteint la finale de la Ligue des champions. Certains joueurs vont nous laisser des messages demain, ça a déjà commencé. Certaines joueuses sont en contact avec des joueurs. Toute la famille Paris-Saint-Germain nous soutiendra pour cette finale.»
                                    Claire GAILLARD à Berlin

                                    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...enement/558344
                                    Dernière modification par Rem56, 14/05/2015, 19h54.
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • Foot Ligue des Champions (Femmes)
                                      Colin Bell : «Le PSG ne fait pas de fioritures»

                                      Le 13/05/2015 à 17:05:00 | Mis à jour le 13/05/2015 à 19:31:05 | 15 Commentaires

                                      Colin Bell, l'entraîneur anglais des filles de Francfort, s'attend à un match très engagé jeudi (18h00) en finale de Ligue des champions face au PSG.


                                      Colin Bell s'attend à une finale difficile contre le PSG, qui avait éliminé Wolfsburg au tour précédent. (Alexis Reau) (L'Equipe)

                                      «L’une de vos stars, l’Espagnole Veronica Boquete, touchée lors du dernier match face à Wolfsburg, a dit qu’elle était prête à jouer sur une jambe s’il fallait. Est-ce que vous pensez qu’elle sera prête pour demain ?
                                      On a bon espoir qu’elle puisse participer à la finale et qu’elle pourra nous aider à la gagner. Maintenant, elle aura sans doute besoin de ces deux jambes parce qu’on sait que c’est un très gros défi qui nous attend.

                                      Qu’est-ce qui vous pouvez craindre du PSG ?
                                      J’ai regardé beaucoup de leurs matches, et je peux déjà dire qu’il n’y a pas vraiment de faiblesses. Et celles que j’ai pu voir, je ne vais surtout pas les donner maintenant. C’est une équipe qui joue bien au ballon et qui sait aller là où ça fait mal. Elle ne s’embarrasse pas de fioritures non plus et peut dégager dans les tribunes quand c’est nécessaire. C’est une équipe qui peut poser des problèmes à tout le monde. Ce n’est pas rien si elles ont sorti Lyon et Wolfsburg.

                                      «C'est tellement important pour un joueur ou pour une joueuse de disputer une finale»

                                      L’agent de votre meilleure buteuse Celia Sasic a annoncé avoir résilié son contrat avec Francfort. Est-ce que cela peut perturber la préparation de la finale ?

                                      C’est vrai que j’aimerais mieux parler du match que de ça. Celia n’a pas prolongé pour l’instant, mais j’ai toujours l’espoir de la voir avec nous à la reprise en août prochain. En tout cas, ça ne joue pas sur son implication dans la préparation de cette finale.

                                      Le PSG sera privé de Caroline Seger qui a reçu deux cartons jaunes. Le club parisien avait posé un recours parce que la règle n’est pas la même pour les hommes que pour les femmes (les hommes sont suspendus au bout de trois avertissements). Pensez-vous que Seger aurait dû jouer cette finale ?
                                      C’est sûr que chez les hommes, elle aurait pu jouer. Et c’est quand même un problème. Maintenant on ne peut pas changer les règles en cours de compétition. Mais c’est tellement important pour un joueur ou pour une joueuse de disputer une finale qu’il faut vraiment y réfléchir.

                                      Est-ce que vous avez déjà préparé une fête pour après le match ?
                                      Quel que soit le résultat, il y aura une fête parce que c’est le dernier match de la saison et qu’on a envie de passer un moment agréable ensemble. Mais nous n’avons rien programmé parce que l’obstacle qui se dresse devant nous est très élevé et que nous sommes totalement concentrés là-dessus. Nous ne sommes pas hautains. Nous avons les pieds sur terre.»
                                      M. Ba.

                                      http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ritures/558294


                                      Foot Ligue des Champions (Femmes)
                                      Une prime de 5 000 euros pour les filles du PSG en cas de victoire en Ligue des champions

                                      Le 13/05/2015 à 10:26:07 | 176 Commentaires

                                      Selon nos informations, les joueuses du PSG devraient recevoir une prime de 5 000 euros en cas de victoire en finale de la Ligue des champions, jeudi (18h00) contre Francfort. Pour rappel, l'an passé, une prime d'un million d'euros avait été promise aux joueurs du PSG s'ils remportaient la C1.

                                      En outre, le vainqueur de la compétition empochera 250 000 euros et le finaliste 200 000 euros de la part de l’UEFA.

                                      http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ampions/558196
                                      Dernière modification par Rem56, 14/05/2015, 19h53.
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • Ligue des Champions - Le parcours du PSG

                                        Retrouvez le parcours du PSG jusqu'à cette première finale de Ligue des Champions pour le club.




                                        Le PSG a évité le piège hollandais

                                        Seizièmes de finale

                                        (08/10/2014) FC Twente 1-2 Paris Saint-Germain
                                        Buts : 0-1 Asllani 10, 0-2 Cruz Traña 19, 1-2 E. Jansen 61
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Georges, Delannoy, Horan (88 Bresonik), Asllani (83 Kaci), Houara-D’Hommeaux,
                                        Krahn, Hamraoui, Alushi, Seger, Cruz Traña (93 Henning)
                                        (15/10/2014) Paris Saint-Germain 1-0 FC Twente (tot.: 3-1)
                                        But : 1-0 Horan 83
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Georges (91 Henning), Delannoy, Asllani, Bresonik (67 Horan), Houara-
                                        D’Hommeaux, Krahn, Hamraoui, Kaci, Alushi (89 Gama), Seger

                                        Vu par Shirley Cruz (UEFA.com) : "Ce n'était pas un tirage facile. Twente est une formation difficile à jouer qui nous a rendu la tâche compliquée lors des deux rencontres. Mais au final, nous avons su prouver que nous étions la meilleure équipe."


                                        Lotta Schelin et l'Olympique Lyonnais ont chuté en huitième face au PSG (photo Eric Baledent/LMP)

                                        Huitièmes de finale

                                        (08/11/2014) Paris Saint-Germain 1-1 Olympique Lyonnais
                                        Buts : 0-1 Petit 21, 1-1 Alushi 49
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Georges, Delannoy, Horan (89 Delie), Asllani (85 Dali), Houara-D’Hommeaux,
                                        Kaci (73 Hamraoui), Alushi, Henning, Seger, Cruz Traña
                                        (12/11/2014) Olympique Lyonnais 0-1 Paris Saint-Germain (tot.: 1-2)
                                        But : 0-1 Alushi 80
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Georges, Delannoy, Horan (65 Delie), Asllani (46 Dali), Houara-D’Hommeaux,
                                        Kaci (58 Hamraoui), Alushi, Henning, Seger, Cruz Traña

                                        Vu par Shirley Cruz (UEFA.com) : "Nous avons travaillé très dur dans le but de trouver une solution pour battre une équipe du niveau de Lyon. Cela n'a pas été facile, mais nous l'avons fait. À cet instant, nous avons franchi une véritable étape. Nous avons eu un peu de chance et avons marqué sur notre seule occasion. C'est comme ça, l'équipe qui marque est celle qui disputera le prochain tour. Vous pouvez critiquer notre style de jeu, mais nous sommes en finale et c'est bien ça l'important."


                                        Lahmari et Delie ont marqué lors du match contre Glasgow (photo Eric Baledent/LMP)

                                        Quarts de finale

                                        (22/03/2015) Glasgow City FC 0-2 Paris Saint-Germain
                                        Buts : 0-1 Lahmari 19, 0-2 Hamraoui 53
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Dali (92 Seger), Boulleau, Georges, Delannoy, Asllani (89 Bresonik), Houara-
                                        D’Hommeaux, Hamraoui, Kaci, Delie, Lahmari (83 Krahn)
                                        (28/03/2015) Paris Saint-Germain 5-0 Glasgow City FC (tot.: 7-0)
                                        Buts : 1-0 Lappin 26 (c.s.c.) , 2-0 Delie 54, 3-0 Delannoy 65 (P) , 4-0 Delie 68, 5-0 Dali 87 (P)
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Boulleau, Georges, Delannoy, Hamraoui, Kaci (69 Dali), Delie (69 Asllani), Alushi,
                                        Henning, Seger, Cruz Traña (78 Lahmari)

                                        Vu par Shirley Cruz (UEFA.com) : "Après la victoire à l'aller, le match retour au Parc des Princes était l'occasion de prendre du plaisir, nous avions toutes hâte de le disputer. Et d'un point de vue personnel, c'était aussi mon premier match depuis mon opération au genou. J'ai simplement essayé de savourer cet instant autant que je le pouvais, car nous avions fait la différence à l'aller."


                                        Caroline Seger, importante contre Wolfsburg manquera ce jeudi (photo PSG)

                                        Demi-finales

                                        (18/04/2015) VfL Wolfsburg 0-2 Paris Saint-Germain
                                        Buts : 0-1 Delannoy 12 (P) , 0-2 Cruz Traña 26
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Dali, Boulleau, Delannoy, Asllani (81 Hamraoui), Houara-D’Hommeaux, Krahn,
                                        Kaci, Delie (81 Bresonik), Seger, Cruz Traña
                                        (26/04/2015) Paris Saint-Germain 1-2 VfL Wolfsburg (tot.: 3-2)
                                        Buts : 1-0 Kaci 6, 1-1 Müller 71, 1-2 Jakabfi 74
                                        Paris Saint-Germain : Kiedrzynek, Dali, Boulleau, Delannoy, Asllani (62 Alushi), Houara-D’Hommeaux, Krahn, Kaci
                                        (85 Katoto), Delie (81 Bresonik), Seger, Cruz Traña

                                        Vu par Shirley Cruz (UEFA.com) : "Nous avions beaucoup étudié le jeu de Wolfsburg avant la rencontre. Nous savions ce que nous avions à faire, et nous avons suivi notre plan de jeu à la lettre. En plus de cela, elles ont fait l'erreur de ne pas suffisamment nous presser, une erreur qu'elles n'ont su corriger. On a gagné 2-0 là-bas, mais nous savions bien que tout peut arriver en Champions League. Nous avons ouvert le score à domicile, mais nous nous sommes légèrement relâchées par la suite. Mais l'important est bien d'être qualifié pour la finale."


                                        LE BILAN PAR JOUEUSES

                                        Gardiennes

                                        Katarzyna Kiedrzynek (8 matchs)
                                        Défenseures
                                        Sabrian Delannoy (8 matchs - 2 buts), Laura Georges (6), Annike Krahn et Josephine Henning (5), Laure Boulleau (4), Sara Gama (1)
                                        Milieux
                                        Aurélie Kaci (8/1), Caroline Seger (8), Kheira Hamraoui (7/1), Jessica Houara D'Hommeaux (7), Fatmire Alushi (6/2), Shirley Cruz Trana (6/2), Kenza Dali (6/1), Linda Bresonik (5/0), Anissa Lahmari (2/1)
                                        Attaquantes
                                        Kosovare Asllani (8/1), Marie-Laure Delie (6/2), Marie-Antoinette Katoto (8)

                                        Jeudi 14 Mai 2015
                                        Sebastien Duret

                                        http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...SG_a10793.html
                                        Dernière modification par Rem56, 14/05/2015, 19h59.
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Ligue des Champions - Ce qui s'est dit avant la finale...

                                          Retrouvez les déclarations principales de la conférence de presse de veille de match et ce qui s'est dit ces derniers jours.


                                          Annike Krahn, Laura Georges et Farid Benstiti lors de la conférence ce mercredi (photo UEFA)

                                          Colin Bell : "Le PSG ne s'embarrasse pas"

                                          "Le PSG ne s’embarrasse pas de fioritures non plus et peut dégager dans les tribunes quand c’est nécessaire. C’est une équipe qui peut poser des problèmes à tout le monde. Ce n’est pas rien si elles ont sorti Lyon et Wolfsburg." (conférence de presse de veille de match)

                                          Farid Benstiti : "Vivre pleinement ce moment"
                                          "Il y a beaucoup d’humilité avant cette finale, les joueuses se sont pas mal préparées individuellement. C’est une équipe qui vit bien ensemble. Lors de la causerie demain (ndlr : ce jeudi), je vais leur dire: vivez ce moment pleinement, essayez de saisir les moindres minutes, secondes, le moindre temps qui passe car c’est l’expérience que j’ai de ma finale. On est toujours fixé sur le résultat, sur le fait de décrocher la victoire mais on oublie que ce sont des moments exaltants, excitants qu’on ne doit pas oublier. Sinon, je vais faire comme d’habitude pour la finale de demain." (conférence de presse de veille de match)

                                          Sabrina Delannoy : "Il manque juste un titre"
                                          "Depuis l’arrivée du nouvel actionnaire, on a construit beaucoup de choses, on a gagné en maturité. L’équipe est en train de grandir, il nous manque juste un titre. Ce serait bien de récompenser tous les efforts qui sont faits depuis maintenant trois ans."

                                          Veronica Boquete : "le football me donne une deuxième chance de brandir ce trophée"
                                          "Si quelqu'un m'avait dit cela il y a quelques années, que je perdrais une première finale (ndlr : l'an dernier contre Wolfsburg) et que j'aurais la chance d'en remporter une deuxième, je n'y aurais pas cru. C'est difficile de jouer une finale, et ça l'est d'autant plus sur deux années consécutives. Mais cela a beaucoup de signification parce que cela vous fait progresser sur le plan individuel. Cela veut dire aussi que j'ai pris la bonne décision en jouant pour Francfort ; j'y ai progressé et, maintenant, le football me donne une deuxième chance de brandir ce trophée."

                                          Farid Benstiti : "Je ne suis pas là pour penser en terme d'investisseurs"


                                          Colin Bell, l'entraîneur de Frankfurt (photo UEFA)

                                          Shirley Cruz Trana : "J'espère qu'il y aura d'autres finales à venir."

                                          "Nous sommes en train d'écrire l'histoire de ce club. Nous travaillons sur ce projet d'atteindre la finale depuis trois-quatre ans. Il va falloir continuer à travailler, même si nous avons atteint l'un de nos objectifs. L'emporter serait extraordinaire. J'espère qu'il y aura d'autres finales à venir."

                                          Annike Krahn : "Etre en finale est déjà historique"
                                          "Notre club n'a jamais atteint la finale, alors cela a une énorme signification. Être en finale est déjà quelque chose d'historique. Ce serait encore plus beau de la remporter (...) Jouer cette finale dans mon pays, en plus contre une équipe allemande, est forcément quelque chose de spécial pour moi, quelque chose de fort. Je suis fière de venir ici à Berlin avec un club étranger et de jouer cette finale. J’ai vraiment hâte que ce grand match commence."

                                          Farid Benstiti : "La récompense d'un dur labeur"
                                          "Je ne suis pas là pour penser en termes d'investisseurs ou de club, je pense à des joueuses qui travaillent ensemble pour atteindre un objectif commun pour le Paris Saint-Germain. Il serait exceptionnel de gagner la Champions League, non pas pour être en avance sur les garçons, mais tout simplement parce que ce serait la récompense pour notre dur labeur. Si cela arrive demain, ce sera super pour les filles."

                                          Colin Bell : "Le Paris Saint-Germain est combatif"
                                          "Je prévois un match serré entre les deux meilleures équipes européennes, deux équipes qui ne lâcheront rien et qui vont se battre pour chaque centimètre. Et puis, le stade sera plein à craquer à Berlin. Le Paris Saint-Germain est combatif, c’est équipe agressive avec quelques joueuses rapides. Elle a dominé la première manche à Wolfsburg à tous les égards, c’était très impressionnant. Nous devrons être très concentrés."

                                          Josephine Henning : "Il faudra imposer son rythme"
                                          "Je pense que Francfort est clairement favori, tout simplement parce que le club a l’habitude de ce genre de match. Et le match est à Berlin. Pour le PSG, c’est la première finale de Champions League. Et ça peut se jouer sur des détails. Après, tout est possible. L‘équipe qui en voudra le plus l’emportera, il faut s’imposer dès les premières minutes et imposer son rythme au match".

                                          Jeudi 14 Mai 2015
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...le_a10794.html
                                          Dernière modification par Rem56, 14/05/2015, 20h02.
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • Ligue des Champions (Finale) - Brèves d'avant match : MERKEL, 5000 Euros et SASIC vers le PSG ?

                                            Retrouvez des infos et brèves avant cette finale entre le PSG et Frankfurt qui aura lieu ce jeudi à 18h00 à Berlin (en direct sur Eurosport et France 2).


                                            A l'issue de la demi-finale, ce dessin avait fait sourire, les filles tenteront maintenant d'aller au bout

                                            Le précédent

                                            Malgré le récent passé européen du PSG, les deux équipes se sont déjà affrontées en Ligue des Champions en novembre 2011. Les Parisiennes avaient perdu 3-0 en Allemagne (Alushi 9, Garefrekes 47, Behringer 55) avant de sauver l'honneur au retour avec un succès 2-1 (Long 45+1, 74; Crnogorčević 2). Laure Boulleau et Sabrina Delannoy étaient déjà présentes dans l'équipe du PSG.

                                            Une défaite en finale face à Lyon
                                            Outre le PSG, Frankfurt a déjà joué contre trois autres équipes françaises en Ligue des Champions (sur quatre possibles). En 2002, en demi-finale, Frankfurt a éliminé Toulouse (0-0, 2-1). En 2005, malgré une défaite à domicile (0-1) contre Montpellier, les Allemandes s'étaient qualifiées grâce aux buts inscrits à l'extérieur (2-3). Enfin, en 2012, en finale à Munich, Lyon avait eu raison de Frankfurt (2-0).

                                            Wolfsburg est tombé en attendant Frankfurt ?
                                            La seule autre rencontre de Paris contre une équipe allemande est survenue cette saison en demi-finale, quand les joueuses de la capitale ont mis un terme au parcours du VfL Wolfsburg, tenant du titre, 2-0 à l'extérieur et défaite 2-1 à Paris.

                                            Angela Merkel au stade
                                            Les 17.000 places du Sportpark se sont bien vendues. 1200 supporters de Frankfurt feront officiellement le déplacement alors que l'on ne connait pas le nombre de parisiens. A noter que la chancelière Angela Merkel assistera à la rencontre, ce qui prouve l’intérêt porté à ce match en Allemagne.

                                            Celia Sasic vers le PSG ?
                                            Après les rumeurs d'Anja Mittag ces derniers jours, c'est désormais celle de la venue de Célia Sasic au PSG qui circule. L'attaquante de Francfort qui affronte ce jeudi le PSG en finale de la Ligue des champions, a résilié son contrat avec le club allemand en début de semaine. «Elle voulait aller à la Coupe du monde (6 juin-6 juillet au Canada) l'esprit libre. Mais cela ne veut pas dire forcément qu'elle quitte Francfort», a expliqué Dominik Kaesberg, son agent.

                                            Une prime de 5000 euros pour la victoire
                                            Selon L'Equipe, les joueuses du PSG devraient recevoir une prime de 5 000 euros en cas de victoire en finale de la Ligue des champions. Des chiffres bien loin de celle promise l'an dernier aux joueurs du PSG : un million d'euros.

                                            Le palmarès en faveur de l'Allemagne
                                            Quatre clubs allemands – Francfort ( 2002, 2006, 2008), Potsdam (2005, 2010), Duisbourg (2009) et Wolfsburg (2013, 2014) ont déjà remporté ce titre. C'est plus que toutes les autres nations réunies : Suède, Umeå IK (2003, 2004), France, Olympique Lyonnais (2011, 2012) et Angleterre, Arsenal LFC (2007).

                                            Frankfurt recordman
                                            Aucune équipe ne compte autant de succès que Francfort qui s'apprête à disputer une sixième finale, une de plus qu'Umeå. Francfort a également perdu la finale en 2004 contre Umeå et en 2005 contre Potsdam.

                                            L'Allemagne, 12 fois présent !
                                            C'est la huitième finale d'affilée avec au moins une équipe allemande (la 12e en tout). Les Allemandes ont remporté les trois premières avant deux défaites contre Lyon qui a été battu par Wolfsburg 1-0 à Stamford Bridge en 2013 (la deuxième finale franco-allemande après 2012). Wolfsburg a battu le Tyresö FF (Suède) l'année dernière à Lisbonne.

                                            Cinquième pour la France
                                            C'est la cinquième finale avec une équipe française. Lyon a disputé les quatre autres en autant d'années. L'équipe lyonnaise a perdu contre Potsdam en 2010 avant de prendre sa revanche l'année suivante puis de battre Francfort en 2012 et de s'incliner contre Wolfsburg en 2013.

                                            Un quatrième trophée pour Henning ?
                                            Henning a déjà gagné avec Potsdam (2010) et Wolfsburg (2013, 2014). Alushi avec Duisbourg (2009) et Potsdam (2010). En cas de victoire, Henning égalerait aussi le record de quatre victoires détenues par Pohlers et Viola Odebrecht.

                                            Déjà titrées : PSG 7 - Frankfurt 5
                                            Outre Henning, Fatmire Alushi a déjà remporté le trophée. Mais le PSG compte aussi Laura Georges, Shirley Cruz Traña et Aurélie Kaci, trois joueuses français qui ont remporté le titre avec Lyon en 2011 et 2012, ainsi qu'Annike Krahn et Linda Bresonik. A Frankfurt, Kerstin Garefrekes, Saskia Bartusiak, Svenja Huth, Bianca Schmidt et Desirée Schumann l'ont remporté.

                                            Caroline Seger maudite
                                            Caroline Seger – suspendue pour la finale – était en finale l'année dernière avec Tyresö, mais son équipe avait été battue par Wolfsburg. Cette saison encore, elle ne pourra donc pas ajouter une ligne à son palmarès.

                                            Champion d'Europe mais pas de France
                                            Paris peut devenir la deuxième équipe championne d'Europe sans avoir jamais été championne de son pays après le Duisbourg de Bresonik et Krahn en 2009.

                                            Sasic, meilleure buteuse
                                            Pour sa première saison européenne, la joueuse de Francfort Célia Šašić a inscrit 13 buts, elle est à une unité du record détenu par Conny Pohlers (2004/05) et Margrét Lára Vidarsdóttir (2008/09) et devrait terminer en tête cette saison de la compétition.

                                            19e match de Ligue des Champions
                                            L'arbitre suisse Esther Staubli dirigera son 19e match de Ligue des Champions. Elle sera assistée de Belinda Brem et Susann Küng. Cette saison, l'officielle de 35 ans a arbitré deux matches de Champions League, dont le quart de finale retour entre le FC Rosengård et le VfL Wolfsburg (3-3).

                                            Jeudi 14 Mai 2015
                                            Sebastien Duret

                                            http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...SG_a10792.html
                                            Dernière modification par Rem56, 14/05/2015, 20h05.
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par benoitpaire69 Voir le message
                                              Je ne m'en remets pas :mdr::mdr:

                                              T'inquiètes, on s'en est toujours pas remis de ce braquage à main armée encore une fois... il est encore dans pas mal de mémoires entre Rhône et Sâone :sick::crazy:
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                                T'inquiètes, on s'en est toujours pas remis de ce braquage à main armée encore une fois... il est encore dans pas mal de mémoires entre Rhône et Sâone :sick::crazy:
                                                Depuis, l'affront a été lavé.

                                                4 buts dans la musette et puis c'est tout
                                                10ème titre de championnes : Lyon capitale du foot féminin :lov:

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                                  Foot Ligue des Champions (Femmes)
                                                  Celia Sasic, l'attaquante de Francfort, a résilié son contrat

                                                  Le 13/05/2015 à 13:01:00 | Mis à jour le 13/05/2015 à 13:31:12 | 7 Commentaires


                                                  Celia Sasic a résilié son contrat avec Francfort. (L'Equipe)

                                                  Celia Sasic, l’attaquante de Francfort qui affrontera jeudi (18h00) le PSG en finale de la Ligue des champions, a résilié son contrat avec le club allemand en début de semaine. «Elle voulait aller à la Coupe du monde (6 juin-6 juillet au Canada) l'esprit libre. Mais cela ne veut pas dire forcément qu'elle quitte Francfort», a expliqué Dominik Kaesberg, son agent.

                                                  Meilleure buteuse du Championnat allemand ces deux dernières saisons, Sasic (26 ans), n’a pas encore pris de décision concernant son avenir. Des rumeurs l’annonce toutefois en France et même au PSG. La jeune femme, connue avant son mariage sous le nom d'Okoyino da Mbabi et qui a choisi la nationalité allemande à 16 ans, est francophone puisqu’elle est née d’une mère française et d’un père camerounais.
                                                  avec AFP

                                                  http://www.lequipe.fr/Football/Actua...contrat/558222

                                                  Quel hasard...:rolleye: juste avant la finale contre le PSG... :grn:

                                                  non mais sérieux ils ne poussent pas le bouchon un peu loin là....:sick::crazy:

                                                  sans oublier ça

                                                  Le Paris Saint-Germain a demandé à l'UEFA d'annuler la suspension à l'encontre de Caroline Seger pour la finale de Ligue des Champions suite à son carton jaune reçu en demi-finale retour face à Wolfsburg.
                                                  plus tous les matchs décalés en championnat de France, contre des clubs amateurs qui avaient du mal à se déplacer en semaine...:sick::sick::sick:
                                                  Dernière modification par ours11, 14/05/2015, 11h25.

                                                  LYON
                                                  20 Titres de Champion de France de Basket


                                                  1946,,2019

                                                  Commentaire


                                                  • Aujourd'hui.......je suis ALLEMAND!
                                                    FAN CLUB AXEL!

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X